Le Temple Jedi 5 (page 57)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Mirax_Terrik

    Mirax_Terrik

    7045 Crédits

    "Ici-gît, feu la santé mentale de Tyria Sarkin..." Voilà tout ce qui me traversait l'esprit pendant que je la regardais...

    Tyria: Ce prototype n’est pas une arme. Il n’a pas été conçu comme tel. Tu veux réellement savoir ce que je fais ? Je me débats toute seule pour essayer de reprendre le contrôle sur une situation qui m’échappe complètement. Avec Anjel, nous retrouverons notre organisation. Et je les empêcherai de s’en prendre à quelqu’un qui ne le mérite pas ! Maintenant, veux-tu me faire le plaisir de me détacher parce que ça ne m’aide pas à rester calme. Et que la dernière chose dont on ait besoin est que je fasse une « petite crise. »... Ou est ce que tu vas?! Terrik !! TERRIIIIIIIIIK !!

    J'avais besoin de temps pour réfléchir... Et je ne la détacherai pas tant que je n'aurai pas les idées un peu plus claires... Je fermais la porte de la cabine et la laissais vociférer de tout son saoul.

    Je me dirigeais vers la cabine de Weedge. Kyrio était restait prés de lui et méditait afin de recouvrer ses forces. Le jeune zabrak était toujours prisonnier d'un sommeil agité... Loin d'être autant habitué que Sarkin à des substances illicites, la drogue lui avait fait un effet bœuf...

    Restait Mimi.. je ne savais trop que penser... Et j'étais très lasse... Elle était en train de jouer au Dejarik avec Marmotte... Je décidais de repousser notre conversation à plus tard.

    Je gagnais mes propres quartiers pour m’effondrer sur mon lit. Le sommeil me prit rapidement.

    Un désert... L'air et brulant. Les soleils jumeaux sont à leur zénith. Aucun doute, me voici sur Tatooine. Face à moi se trouve un zabrak. Bien plus âgé que Weedge, il s'agit de la version originale de mon cher fils : Clickman.

    Ce sont des cris ou plutôt des vociférations qui me sortent de mon sommeil. Sabrelaser au point je sors de ma cabine :

    Mimi : Mam’s ?
    Ange, en hurlant aussi fort qu’elle le pouvait : Bordel de m**** !
    Mimi : Mam’s…

    J'assistais, j'avoue, assez hilare à la conversation... Ainsi Solo allait nous rejoindre... Voilà qui allait rajouter du piquant... Et qui n'était pas pour me déplaire.

    Je me dirigeais ensuite lentement vers la cabine de Sarkin. Elle s'était arrêtée de hurler, mais son expression était indéchiffrable.

    Mirax: Je commence à y voir plus clair, contente que cette fois tu ne te sois pas défilée.
    Tyria : je me suis pas défilée la dernière fois je suis venue aidée et vous m'avez pas proposé de prendre le thé après du coup, je suis rentrée chez moi.
    Mirax : Et tu m'a droguée.
    Tyria : Tu m'aurais collé au train.
    Mirax : Et si j'avais voulu t'inviter à prendre le thé?
    Tyria : Tu l'as pas fait alors on saura pas.
    Mirax (inspirant à fond pour garder son calme) : Tu m'as pas laissé le temps de te demander.
    Tyria : Si on a eu le temps de se saouler alors t'as eu le temps.
    Mirax : J'appelle pas boire 3 Brandys se saouler. Surtout quand on est la fille ou la maîtresse de Baaaaaaal
    Tyria : T'as perdu connaissance.
    Mirax : A cause de ton huile de meerde !!
    Tyria : Mais elle est très bien cette huile. T'avais qu'à boire de la bière ithorienne
    Mirax : Je bois pas de la bière de fillette !!
    Tyria : Dixit celle qui a perdu connaissance.
    Mirax : Dixit celle qui a fini dans une mine.
    Tyria : Ça a été très libérateur de caillasser dans une mine.
    Mirax : Tu m'en dira tant... C'est là bas que t'es venue l'idée de deforciser la Galaxie?!
    Tyria : Nope. C'est venu autour d'une bière.
    Mirax : Avec qui?
    Tyria : Tusk.
    Mirax : Et lui il sort d'où? De la mine?
    Tyria : Oui, on s'est enfuit ensemble.
    Mirax : Et donc tu décides de deforciser la Galaxie avec le premier esclave pouilleux trouvé dans une mine?
    Tyria : Tu serais surprise des gens qui peuvent se retrouver dans ces mines.
    Mirax : Tu as une drôle de manière de parler de ce type? Ça serait pas ton mec?
    Tyria : Non.


    Elle soutint mon regard. Et cachait drôlement bien ses pensées dans la Force. Un long silence plana, puis je soupirais, résignée. J'entrepris de la détacher.

    Mirax : Pas d'entourloupes je te préviens...

    mercredi 18 juin 2014 - 22:38 Modification Admin Permalien

  • Avatar Tyria_

    Tyria_

    13547 Crédits

    Mirax – Pas d’entourloupes je te préviens…
    Moi – Quoi ? Sinon tu vas me droguer à nouveau ?

    Elle leva les yeux au ciel. Il avait fallu qu’elle me cuisine à nouveau. J’avais botté en touche sur les sujets où c’était possible. J’avais vraiment hâte de rejoindre le prototype… Mirax cherchait à me repousser dans mes retranchements. Et l’accumulation des récents évènements commençait à jouer en sa faveur. Le droide de Terrik piailla dans un coin du vaisseau. Je lançais un regard interrogateur.

    Moi – On est déjà arrivé ?
    Mirax – Non. Ça doit être Kaarde.

    Je soupirai. Mirax sortit pour aller accueillir le Maître Jedi. Je trainai afin de prendre un peu temps pour me préparer à la confrontation. Au bout d’un moment, je sortis de la cabine et me dirigeai vers le salon.

    Kaarde – Je suis venu dès que j’ai su et… Tyria.
    Moi – Hum… Salut, Kaarde.

    Je réfléchis rapidement à tout ce que je pouvais dire. Lui dire qu’il avait l’être de s’être bien remis. Lui dire ma surprise qu’il soit dans cette région de cette galaxie. Lui dire que… Mon ancien maître me dévisageait durement.

    Moi – Tu as l’air moins content de me voir que sur Coruscant.
    Kaarde, sévère – Cette fois-ci, tu ne défileras pas. Je n’ai pas oublié que tu es passée du côté obscur. (Il marque une pause) Je veux des explications claires.

    Je me tais. Toute la lassitude que j’avais commencé ressentir sur la station revint au grand galop. Je ne me sentis plus le courage d’esquiver la confrontation.

    Moi – Mirax, laisse nous.
    Mirax – Quoi ?!

    Je soutins le regard de Kaarde. Il lance un regard vers Mirax qui finit par sortir. J’allais m’adosser contre un des parois de la pièce.

    Kaarde – Nous sommes seuls. Tu sais, elle aura aussi besoin d’entendre tes explications.
    Moi – Un à la fois, ça sera bien suffisant. Je ne… J'avais toujours cru que ça avait été évident.

    Kaarde me lance un regard interrogateur.

    Moi – Tu ne te rappelles donc vraiment pas ? Ce n’est pas Pollux qui aurait dû se trouver au Temple à ce moment-là mais moi. Le Conseil avait décidé qu’avec tous les troubles que rencontrait la galaxie, je devais revenir sur Coruscant et confier le Chu’Unthor à mon mari.
    Kaarde – Bien sûr que je m'en rappelle. Mais ça se résume donc à ça ? A un sentiment de culpabilité parce ce que tu aurais soi-disant dû mourir à la place de ton mari ? Tyria, nous étions tous là, autour de toi, prêts à partager ta peine, moi le premier ! Pourquoi n'avoir rien dit ?

    J’aurais voulu rétorquer que non il n’avait pas toujours été là… Qu’il avait fallu qu’il parte à la poursuite de Baaaaaaal toute l’année qui avait suivie. Mais je me rendis compte que ça ne nous mènerait nulle part.

    Moi – Mais dire quoi ? Que je n’arrivais plus à dormir ? Que chaque fois que Polux apparaissait pour me réconforter, il me rendait juste plus inconsolable ? Tout le monde me voyait déjà comme la veuve éplorée. Et quand ce n’était pas le cas, j’étais SA fille. Et dès qu’on cherchait à me convaincre qu’il fallait agir à tout prix malgré les préceptes de notre ordre, le premier argument qu’on me servait était toujours « Ah oui ? Tu ferais pareil si cela te permettait de sauver de ton mari ! » Tu n’imagines pas le nombre de Jedi qui m’ont servi ce discours. Même Mirax l’a fait.
    Kaarde – Si tu m'avais demandé, je ne t'aurais pas vue comme la veuve de Polux ou la fille de Baaaaaaal. Tu étais et tu restes ma première padawan, l’amie et la fille que je n'ai jamais eues. C'est en tant que telles que j'aurais tout abandonné pour t'aider, si tu avais seulement fait l'effort d'en parler. Et poses-toi la question... lorsque tu étais Maître Jedi, quel discours aurais-tu servi, toi, à une personne dans ta situation ?
    Moi – Nous ne serions pas dans cette situation si j'avais eu quoi que ce soit à dire à une personne dans ma situation.
    Kaarde – En effet, mais personne n'est infaillible. C'est parce qu'ils en ont conscience que les Jedi veillent les uns sur les autres. Je pensais t'avoir au moins enseigné ça.
    Moi – Je n'ai pas peut-être pas été une si bonne élève que ça en fin de compte. Kaarde, je suis sincèrement désolée de ce qu'il s'est passé. Sur Ossus, Kuat, Coruscant et en particulier sur Dantooine.
    Kaarde - Je te crois. Et si tu es sincèrement désolée, cette fois-ci tu vas devoir accepter que les personnes qui t'aiment viennent à ton secours et t'aident à réparer tes erreurs.
    Moi - Hum... En parlant d'erreurs...
    Kaarde – oui ?
    Moi – Tu ne vas pas être très content.
    Kaarde - Je n'aime pas t'entendre dire ça…
    Moi - Il est possible que j’aie participé à la fondation d'une organisation dont le but était de créer un dispositif capable de déForciser des choses... On a un prototype grandeur nature hors de contrôle. Et mon organisation a essayé de me tuer quand ils ont appris que j'étais Tyria Sarkin.

    Kaarde eut un long silence de circonstance.

    Moi - Ce n'est pas tout. Mon organisation a disparu avec ma fille.


    Ce message a été modifié par: Tyria_ le 19-06-2014 20:19

    jeudi 19 juin 2014 - 19:44 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    No'Erda

    thème musical

    "Quand je repense à tout le chemin que j'ai parcouru, une vie d'épreuves, et je n'avais jamais eu de réponse claire à mes questions...
    Mais tout a changé, grâce au Cristal, et au Père.
    Être exposé à autant d'obscurité, puis autant de lumière, m'a aidé à faire la part des choses.
    Je ne m'arrêterai pas là... Ce n'est pas encore le dernier chapitre.
    Même si Baaaaaal n'est plus, il me reste de nombreux combats à mener. Si je me suis engagé après des Jedi, c'est pour faire régner la justice, l'équité, pour que les innocents ne périssent pas de leur faiblesse...
    Rien d'autre ne compte. Je n'ai pas le droit d'abandonner.
    Je dois avoir confiance en mes amis, en leurs décisions, ils savent ce qui est juste.
    Qui suis-je réellement? Pourquoi la Force m'a t'elle tracé ce chemin?
    Je crois avoir la réponse aujourd'hui.
    L'Ordre Jedi est Sagesse... Et moi, je suis le Sabre de l'Ordre Jedi."



    Les portes s'ouvrent... La clameur grondante se fait claire. Une vive lueur orangée vient frapper le casque du Mandalorien. Il pénètre d'une marche lourde dans une immense arène à ciel ouvert. Un air guerrier supporté par des chœurs est couvert par la foule de spectateurs en liesse. C'est grandiose, un lâché d'oiseaux sauvages suit l'entrée de l'étranger. Il remarque bien vite une tribune spéciale où le Roi et ses invités sont réunis. Il y constate la présence Jedi, et ressent leur soutien, cela le réconforte en cette heure fatidique.

    Mais pas le temps de se déconcentrer, car il semble que les choses sérieuses vont très vite démarrer, lorsqu'il s’aperçoit que l'immense porte qui lui fait face, commence déjà à s'entrouvrir. Une fois grande ouverte, dans un premier temps il ne se passe rien. Les Erdiens savent apparemment ce qu'il va se passer. Ceno ressent qu'un adversaire coriace et apprécié des autochtones va faire son apparition.

    Une masse imposante commence à se dessiner dans l'ombre. Puis elle prends petit à petit la forme d'une bête quadrupède. D'un grand bond, elle sort de l'obscurité et révèle sa monstruosité au grand jour, sous les acclamations d'un public plausiblement très friand de ce genre de spectacle. C'est un Vornskr. Mais celui-là est gigantesque.

    Ceno - Quoi, ils se foutent de moi? C'est ça l'épreuve?

    Le Mando-Jedi s'attendait à voir débarquer un adversaire doué de conscience, mais c'est à un animal d'une férocité extrême auquel il est opposé. Il ne comprends pas bien où les Erdiens veulent en venir, sauf qu'il n'a pas le temps d'y penser plus de deux secondes, car la bête, qui rugissait vers la foule depuis son entrée, a repéré le Jedi de l'autre côté de l'arène.

    Elle l'observe une seconde, et commence à se ruer sur lui, à toute allure, avec l'intention d'en faire son casse-croûte. Celui-ci évite le premier assaut d'un large saut qui le fait atterrir dix mètres plus loin. Le Vornskr se retourne, et repart à l'attaque.

    Ceno - Ho non tu ne me boufferas pas!

    Il effectue à nouveau un grand bond pour esquiver un coup de patte rageur, qui néanmoins le frôle de justesse, soutirant un "Houuuu" très sourd dans les gradins. Les Jedi, et particulièrement la padawan Shina, commencent à se faire un peu de soucis.

    Shina - Mais... Comment va-t'il se défendre face à ce truc?!
    Bloli - C'est vrai qu'il n'a plus de sabre laser depuis sa dernière confrontation avec Baaaaaaal.
    Jaina - Ne vous inquiétez pas, il a plus d'un tour dans son sac!
    Eckmül - Allé Maître!!!!

    Ils ne quittent pas des yeux le centre de l'arène, dans laquelle le Chevalier en armure exécute un nouveau saut pour échapper à une énième offensive du monstre. Cette tactique lui permet de mettre à profit chaque instant de répit pour réfléchir à la suite. Il va être difficile de ne pas mettre l'animal symbolique hors d'état de nuire sans recourir à des moyens explosifs qui l'éparpilleraient un peu partout. Mais le Mando souhaite faire les choses proprement, et respecter son adversaire, bien qu'il ne soit qu'une créature enragée, les détonateurs et les missiles sont exclus.

    "Réfléchis Ceno... Le protéisme ne me fera pas gagner ce combat!"

    Il concentre alors la Force autour de lui, puis dans le creux de ses mains, faisant appel à tout son pouvoir, il les brandit vers l'avant et tente de balancer une vague de Force sur le Vornskr. Mais ce-dernier n'est pas plus affecté que ça, il file droit sur Cenovii, perçant l'attaque de Force de part en part, enchaînant de morsures en coups de griffes.

    Le Jedi se déporte sur le côté d'un en su ma, puis prends une impulsion pour passer de l'autre côté de la bête, mais cette fois son saut est moins haut, une queue virevoltante le fouette violemment et le met à terre. Heureusement, le beskar'gam protège son porteur du poison. Aussitôt le prédateur fait volte-face et attaque le Jedi toute gueule devant!

    Ceno intercepte la mâchoire du monstre, agrippant fermement son museau, d'immenses crocs sont à deux doigts de se refermer sur sa tête. Plaqué au sol, le Vornskr déchaîné sur lui, Ceno est dans une très mauvaise posture, et n'arrive pas à s'en défaire, malgré sa force surhumaine assistée par ses implants cybernétiques.

    Shina - Ho NON! Maître il faut faire quelque chose!!
    Bloli - On ne peut pas intervenir...

    Pendant que les Jedi se font peur, le Roi, le Père et tous les Erdiens semblent porter le plus vif intérêt au spectacle. Toujours aux prises avec la mâchoire de l'animal, Ceno n'a d'autre choix que d'utiliser une des fonctions de son armure. Il commande l'activation de ses réacteurs, et, en les poussant au maximum, parvient à prendre le dessus sur le puissant Vornskr, il s'en défait et prends de l'altitude pour reprendre son souffle.

    L'assemblée s'est subitement tue, subjuguée par l'envol de l'étranger, qui paraît avoir des flammes dans le dos, sous ses pieds et dans la paume de ses mains. Un phénomène que la plupart d'entre eux ne comprennent pas.

    Il faut en finir rapidement! Plus l'affrontement dure, plus Ceno se fatigue. Il compte mettre le terrain de l'arène à profit, les quelques piliers qui le jonchent feront l'affaire. Il utilise la Force et fragilise l'un d'eux à sa base, avant de redescendre à une quinzaine de mètres de la créature, au placement optimal.

    Sans attendre, la bête furieuse repart à l'assaut, le Jedi lance alors une poussée de Force sur le pilier au moment opportun. Celui-ci s'écroule entièrement sur le Vornskr au moment où il passait dessous. Il se fait écraser par l'éboulement, finit par lâcher un dernier grognement de douleur qui ferait presque pitié à Cenovii.

    Un nouveau "Hoooo" secoue tout le public... Le monstre n'est pas mort, non, mais bien assommé, il ne se relèvera pas de si tôt. Après quelques secondes de silence, la foule acclame le Guerrier, et les Jedi sont soulagés... Mais pas pour très longtemps...

    Bloli - Vous voyez! Il a réussi!
    Eckmül - Ouais super Maître! Vous êtes le meilleur!!!
    Le Roi - Belle performance, mais satisfaites de peu.
    Le Père - La bestia n'est que la première épreuve.
    Shina - Heu... Quoi?
    Le Roi - Les gardiens vainquent la bestia pour se montrer digne d'un vrai combat.
    Shina - Un... Vrai... Combat...?

    Le Mando-Jedi se détends, satisfait de sa prestation, même s'il a failli y passer. Il détourne son attention sur la tribune qui étrangement reste impassible, comme si ce n'était pas terminé. Ses interrogations se renforcent quand il perçoit nettement l'inquiétude de ses amis ne pas faiblir.

    Puis, tandis qu'il semblait y avoir un grand silence autour de lui, Ceno entend distinctement un fracas de ferraille. Il se retourne et découvre un immense gladiateur, avançant d'un pas sûr dans l'arène, frappant son épée sur son bouclier, supporté par toute la foule erdienne. Une énorme puissance dans la Force émane de lui.

    "Haar'chak, v'là aut'chose..."


    A suivre!

    -------------------------------------
    Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure
    Maitre de Keller et d'Eckmül

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 19-06-2014 21:52

    jeudi 19 juin 2014 - 21:45 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    17201 Crédits Modo

    A peine arrimé au Terrik's Fantasy je fonçai à la rencontre de mon ancienne padawan sans me préoccuper des présences de Mimi, Kyrio, et Weedge.
    La confrontation que j'attendais et redoutais depuis près de quatorze années fut aussi déplaisante que je le craignais. Tyria avait culpabilisé de ne pas s'être trouvée à la place de son mari comme elle aurait dû, et pour avoir tout refoulé en elle sans chercher l'aide des autres. Pour cette terrible erreur elle était passée du Côté Obscur.
    « Celle que nous combattons en ce moment fut avant tout mon élève. De ce fait elle reflète ce que je suis, ses erreurs deviennent mes erreurs et je dois les réparer du mieux possible. » avais-je dit à l'époque, et ses erreurs je n'étais pas prêt de les oublier. Tentative d'assassinat sur les padawans du Chu'huntor, meurtre de deux Jedi dans le système Kuat, crash d'un croiseur stellaire sur le Sénat avec son lot de victimes, plus les tentatives de meurtres sur Mirax et moi-même, et la trahison, et le mensonge. Lourd bilan.
    Je m'étais déjà montré sans pitié contre mes adversaires pour moins que ça. Mais Tyria était ma première padawan, elle avait été comme ma fille, une de mes toutes premières amies à l'époque où je ne côtoyais que Pad et Bloli. J'avais donc désiré à tout prix savoir pourquoi elle avait mal tourné, dans l'espoir fou de pouvoir lui pardonner.
    A présent que j'avais enfin mes réponses, que je savais qu'elle s'était détournée du Côté Obscur, j'étais débarrassé d'un poids immense.

    Mais avec Tyria Sarkin, les ennuis n'étaient jamais loin.

    Moi. - Ta... fille ?

    Tyria. - Oui, j'ai une fille de cinq ans, maintenant. Je suis contente de voir que ça t'affecte plus que le prototype de déForcisation, d'ailleurs.

    Moi. - Le prototype de QUOI ?!

    Tyria. - Et zut...

    Elle me résuma rapidement l'objectif de son organisation et la façon dont elle avait été trahie, ainsi qu'elle l'avait tantôt expliqué à Mirax.

    Tyria. - ... et au fait, merci de m'avoir dédié un holocron ! C'est grâce à ça que mes anciens collaborateurs m'ont démasquée.

    Moi. - L'holocron volé au Temple... c'était eux ?! Je... ça n'aurait jamais dû arriver, Tyria. Ils ont profité de ce que les défenses du Temple étaient affaiblies par la bataille contre Baaaaaaal !

    Tout de même, un holocron ne pouvait fonctionner sans être activé par un Jedi, ce qui pouvait expliquer la détention de Kyrio par cette organisation. Tyria avait-elle trempé dans l'enlèvement de Kyrio ? Je décidai de ne pas aborder le sujet. Mirax s'en était certainement déjà chargée.

    Tyria. - N'empêche, tu y as balancé tout à mon sujet... mon vrai nom, ma parenté avec le croquemitaine, même mon ancien sobriquet de Black Baccara, apparemment ! Pourquoi ?

    Moi. - Laisse-moi t'expliquer... pendant la guerre du SEZ j'ai côtoyé ton père assez longtemps pour comprendre qu'il jouissait d'une grande longévité héréditaire, dont tu...

    Tyria. - Attends... tu me dis que feu mon papounet était une sorte de Yoda humain ?

    Moi. - Oui, la sagesse et la sobriété en moins, et j'en ai déduit que tu bénéficiais certainement de la même longévité...

    Ce n'était pas très délicat de ma part de le lui apprendre ainsi. Surtout que je n'avais pas le temps de lui laisser digérer la nouvelle.

    Moi. - ... en plus de ça l'ennemi a misé sur la blessure laissée par ta trahison et un clone à ton effigie pour tenter de m'éliminer, et Baaaaaaal m'a révélé que tu avais survécu à votre affrontement sur Dantooine. J'ai alors décidé de tourner la page.

    Tyria. - Donc l'holocron, c'était pour le souvenir ? Pour ma postérité ?

    Étrangement c'était à présent à mon tour de justifier mes actes auprès d'elle.

    Moi. - Non... par prudence. J'ai redouté que tu réapparaisses un jour, longtemps après ma mort, aussi puissante et dangereuse que ton père. J'ai alors entrepris de compiler tout ce que je savais sur toi dans cet holocron pour aider les futures générations de Jedi à faire face.

    Tyria. - Eh bien, la confiance règne !

    Moi. - Il semblerait que moi aussi je te doive des excuses, en fin de compte. Je suis sincèrement désolé, Tyria... parles-moi un peu de ta fille, tu dis qu'elle est entre les mains de ceux qui t'ont trahi ?

    Tyria. - Quand j'ai repris connaissance, la station était vide. Je pense qu'ils ont évacué tout le monde - Sam comprise - vers une base de repli que je ne connais pas.

    Moi. - Elle s'appelle donc Sam... Tu penses qu'ils veulent l'utiliser comme otage contre toi ?

    Tyria. - Si elle ne sert que d'otage, je m'estimerai heureuse.

    Moi. - Tu penses qu'ils veulent donc lui faire du mal à cause de son ascendance avec toi et Baaaaaaal ?

    Tyria. - Antilles en sera capable. Tusk... Je ne m'attendais même pas à ce qu'il me tire dessus.

    Moi. - Et où est le père de cette petite ?

    Tyria. - Hum...

    Moi. - Hum ?... Oh ! Attends... le père est l'un d'eux, c'est ça ?

    Tyria acquiesça silencieusement en baissant les yeux, gênée.

    Moi. - Je ne voudrais pas être à ta place.

    Tyria. - Je commence sérieusement à me demander si je verrais le bout de cette journée.

    Moi. - Tu le verras... Mirax et moi y veillerons.

    Tyria. - Euh... qu'est-ce que vous allez faire de moi, à ce propos ? Me livrer à la justice ? Je sais que je l'ai amplement mérité.

    Moi. - Franchement, il y a fichtrement plus important à faire pour un petit groupe de Jedi dans les Régions Inconnues, comme... neutraliser un prototype de déForciseur, remettre la main sur un holocron volé, et secourir une petite fille ! :cli:

    Tyria. - Après tout le mal que je t'ai fait ?

    Moi. - Comme je te l'ai dit, j'ai tourné la page. Tu nous as sauvé la mise contre Baaaaaaal, et nous avons besoin de toi, Tyria. Toi seule peut nous aider à retrouver ces hommes... D'ailleurs je crois que... ceci... pourrait t'être utile.

    Je lui tendis alors deux sabres laser sortis de sous ma bure. Les deux sabres qu'elle m'avait laissés sur Coruscant après la mort de Baaaaaaal.

    Tyria. - Au fait, qu'est-ce qu'est devenu ce clone de moi-même dont tu parlais ? Celui de la Guerre du SEZ ?

    Moi. - Hum...


    -------------------------------------
    I've a baaad feeling about this !
    Consultez l'ENCYCLO JDR du site !

    Ce message a été modifié par: Kaarde le 21-06-2014 01:03

    samedi 21 juin 2014 - 00:59 Modification Admin Permalien

  • Avatar Mirax_Terrik

    Mirax_Terrik

    7045 Crédits

    Si Sarkin croyait que j'allais partir bien sagement, elle se trompait lourdement. J'allais donc m'installer dans mon cockpit pour écouter la conversation entre Kaarde et son ancienne Padawan.

    Tyria : Ce n'est pas tout. Mon organisation a disparu avec ma fille.

    ...

    Je coupais l'intercom.... Aveuglée par ma colère, j'avais agressé Tyria, l'avait droguée, alors que depuis le début tout ce qu'elle voulait était retrouver sa fille... Ainsi elle avait une fille...Comment en étions arrivé là? Je lui en voulais pour Dantooine, pour Coruscant, pour Kyrio... Mais à l'écoute de sa conversation avec Kaarde j'avais enfin compris à quel point elle avait souffert, et depuis le combat avec Baaaaaaal j'avais perdu ça de vu... Mon comportement avait été assez nul...

    Je quittais le cockpit pour me diriger vers la cabine de Weedge. Kyrio était allé s'étendre dans une autre chambre. Le Clone dormait toujours. J'invoquais la Force pour tenter de toucher son esprit.... quel qu'il soit...

    Tatooine à nouveau. Clickman se tient devant moi. Comme dans mon rêve... Mais était-ce vraiment un rêve?
    Clickman : Non Man, ce n'est pas un rêve, que l'on se retrouve dans le Système ou je suis retournée à la Force. C'est d’ailleurs là bas que je souhaiterais que tu emmène Weedge.
    Mirax : Mais pourquoi Tatooine?
    Clickman : Mon intervention contre l'artefact Sith m'a considérablement affaibli. Je dois retourner d'où je suis venu, mais avant ça, je dois transmettre une dernière chose à Weedge...

    Je revins à moi lentement. Le Padawan dormait toujours, mais son sommeil semblait plus serein.

    Je tournais la tête, Sarkin se tenait dans l'encadrement de la porte, elle fixait Weedge avec une expression indéchiffrable. J'aurais voulu lui dire que j'étais désolée. Que j'étais prête à tout pour l'aider a retrouver sa fille... Mais ça aurait été la trahir une fois de plus en avouant que j'avais écouté sa conversation avec Kaarde.

    On gardait le silence, on ne se regardait pas... A quoi pouvait-elle bien penser? A un passé plus heureux? A sa fille?

    Marmotte se mit alors à biper de façon frénétique. Un vaisseau venait de sortir de l'Hyperespace !!

    Je me précipitais vers le cockpit suivie de prés par Tyria. Kaarde, Mimi, et Kyrio ne tardèrent pas...

    Mimi : Oh non...

    L'Angel's Fury se dirigeait droit vers nous...
    -------------------------------------
    Jabinette.
    "A Chaque fois que tu actives ton sabrelaser, considére non pas qui tu vas tuer... Mais qui tu vas laisser en vie!"
    Que la Force des FF soit avec toi.

    Ce message a été modifié par: Mirax_Terrik le 23-06-2014 22:25

    lundi 23 juin 2014 - 22:10 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    6428 Crédits

    Je me réveillais brusquement.

    Avec un mal de tête comme jamais. Il y avait de l'agitation sur le vaisseau. J’étais seul dans la chambre, toujours attaché sur le lit, dans l'impossibilité de m'en défaire. Les liens était comme imperméable a la Force, impossible d'utiliser la télékinésie. Nécessaire... et prudent.

    Je ferme les yeux. Je tente de me concentrer pour apaiser cette douleur au crane qui était violente. La présence obscure au fond de moi était toujours présente, quoi que plus faible. Mais perceptible. Donc de fait je représentais toujours un danger. Cette présence tentait de prendre l'avantage, mais pour le moment j'avais le contrôle. Pour combien de temps ?

    Je peinais à focaliser la Force, cet autre esprit au fond de moi agissait comme un bruit, une nuisance, dont tu ne pouvais te départir. Et ce bruit étant DANS ma tête, je n'arrivais à que peu de chose. Ça allait être compliqué. Je devrais réussir a isoler cette présence au fond de moi. Par moi même, sans l'aide de Clickman. Je vais devoir trouver un moyen, et sans holocron. Je crois être dans une situation assez inédite. Je devrais peut être en écrire un, d'ailleurs. J'en parlerai a ma mère.

    Je pu quand même étendre mes perceptions, de façon modérée certes, autour de moi, jusqu'au cockpit, heureusement proche. Je n'arrivai pas a percevoir le vaisseau entier, impossible avec ce « bruit ». Mais je pu percevoir dans le cockpit la présence de ma mère et sentir Kyrio, Mimi... et.. Tyria ? Elle nous avait donc rejoint.. et Kaarde ? Quand était-il arrivé ?

    Et depuis combien de temps je dormais, en fait ?

    Tout le monde était agité, et semblait s'inquiéter... un autre vaisseau approchais, et entra presque en collision avec nous. Je devais être dans la chambre proche du sas d'ancrage.

    Je perçu une présence, qui me disais quelque chose, mais que je n'arrivais pas à mettre un nom dessus.

    Mais tout ce que je percevais, c’était une tornade en approche. Et les 5 présences dans le cockpit semblaient plutôt anxieuses à la rencontre qui allait se produire... Voir pire pour certaines.

    mardi 24 juin 2014 - 01:29 Modification Admin Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    25469 Crédits

    Quand l’Angel’s sortit de l’hyperespace, Solo était en train d’analyser le flot de données que le QG lui avait envoyées lors de leur dernier bond. Aucun signe de Waren depuis que son message avait été diffusé sur les ondes pirates de l’Organisation. Elle était sortie du circuit, elle n’avait plus rien à voir avec tout ce qui y touchait – ou, du moins, elle se plaisait à le croire – mais, il n’en demeurait pas moins que cette révolte la travaillait. Le dernier schisme qu’avait connu la Guilde faisait parti de ce flot de souvenirs que Solo préférait oublier.
    Tony mit fin à sa rêverie en lui demandant de le rejoindre le cockpit. Elle s’exécuta et, au passage, invita - ou plutôt bouscula – la Twi’lek alors en pleine méditation à faire de même. Ange s’assit lourdement sur son fauteuil et, à la vue du vaisseau de Terrik, soupira. Elle ne savait trop si cette rencontre la ravissait plus qu’elle ne l’irritait. Aucun des passagers qu’elle s’apprêtait à retrouver ne délivrait pleinement son lot de réjouissances pures : Solo en voulait à sa fille, en voulait à Tyria, en voulait à… non, en fin de compte, Mirax échappait à la règle.
    Pour le moment, ajouta-t-elle mentalement… Elle va bien en avoir une bonne à me raconter elle aussi… Tant qu’on y est…
    Solo appuya sur une myriade de boutons et entama une approche, bien décidée à aborder le vaisseau dans lequel se trouvait sa fille.

    Aynor : Tu n’envois pas tes codes d’identification ?
    Ange : Pour quoi faire ? C’est moi, le code d’identification.
    Aynor : La procédure…. On ne sait jamais…
    Ange : Parce que tu crois sérieusement qu’on pourrait se méprendre ? Ca a dû être la fanfare du bip-bip dans leur carlingue. Et si Terrik n’a pas reconnu mon vaisseau, elle ferait mieux de consulter… Et puis, franchement, tu vois beaucoup de vaisseaux, dans le coin ? Y a autant de monde que dans un couvent sur Nar Shadda… Mais, si tu y tiens… (Solo lui adressa un large sourire.) Je vais leur envoyer un message qui les empêchera définitivement de nous confondre avec quelqu’un d’autre… (A Tony : ) Modifie le cap, on se rapprocher d’une manière… un peu moins conventionnelle.

    Quelques minutes plus tard pendant lesquelles, pourtant, Solo sentit l’éloquence du silence de leur passagère, les deux vaisseaux se voyaient reliés l’un à l’autre et ce fut non sans une certaine appréhension que Solo posa le pied sur le Terrik's Fantasy. Pour le plus grand plaisir de la Corellienne, ce fut Mirax qui apparut la première dans son champ de vision. Les deux jeunes femmes s’enlacèrent puis, après des éclats de rire qui valaient sûrement plus que des mots, Terrik trifouilla dans sa bure et présenta un bouchon à la nouvelle arrivante.

    Mirax, tout sourire : T’as le tien ?
    Ange, portant ses mains à ses poches et lâchant une longue série de jurons : Avec tout ça… mon départ un peu précipité… comment dire… Ok, Terrik, j’ai oublié. T’as gagné ton pari… Je te ferai livrer une caisse de mon meilleur brandy une fois que toute cette histoire sera terminée.
    Tyria : Bon sérieusement... Si vous vous êtes tous réunis pour me faire le coup de l'intervention sur mon petit passage du côté obscur, vous avez tous 14 ans de retard !

    Solo se décala légèrement sur la droite et, à sa grande surprise, découvrit Sarkin, sans une ride, aussi fraiche que dans ses souvenirs.

    Ange : Parce que tu crois peut-être que j’ai traversé une bonne partie de la galaxie juste pour te botter le cul sachant que tu ne m’as pas donné de nouvelles depuis JUSTEMENT 14 ans ?

    Aucun de nos très chers lecteurs ne saura véritablement quelle réplique cinglante Sarkin aurait très certainement adressée à l’intéressée puisque, sans demander son reste, Solo se jeta littéralement sur la Kuati, bras et jambes tendus dans sa direction, la gorge déployée en hurlant « câlin koala », le tout ponctué d’une étreinte qui laissa la jeune femme bouche bée. Puis, Solo se dégagea, lissa ses vêtements, adressa Le Regard et pointa son index droit dans sa direction.

    Ange, menaçante : La prochaine fois que tu me laisses sans nouvelles pendant une période aussi longue, arrange-toi, au moins, pour avoir une raison valable !

    La jeune femme s’apprêta à ajouter quelque chose quand elle aperçut sa fille à quelques mètres de là. Le doigt toujours tendu, elle avança presqu’en courant dans sa direction en hurlant un « OH TOI ! » tandis que Tyria, ayant visiblement retrouvé ses esprits, soupira un « C’est con à dire mais ça m’avait presque manqué. »


    -------------------------------------
    Leader de la Guilde à la retraite
    Ministre de la Perversité et maît... euh... Secrétaire du Président

    "Vous désirez ? Un soda ? Un coca ? Moi ?"

    Ce message a été modifié par: AngeSolo le 24-06-2014 16:09

    mardi 24 juin 2014 - 16:07 Modification Admin Permalien

  • Avatar Tyria_

    Tyria_

    13547 Crédits

    L’arrivée d’Ange Solo et de Aynor – qui passait presque inaperçue tellement l’ancienne chef de la Guilde beuglait sur sa fille – était assez déconcertante. J’étais donc au beau milieu des régions inconnues avec 5 Jedi et 2 Guildeuses. Je ne savais pas si je devais me réjouir ou non.
    Après les salutations d’usage, Aynor partit au chevet de Weedge. Laissant Mirax, Kaarde et moi assister à une explosion de mauvaise humeur de la part d’Ange Solo.

    Moi – J’avais oublié qu’elle avait du coffre comme ça.
    Mirax – Comment on peut oublier ça ?
    Moi, sur la défensive – J’aurais bien une réponse mais tu vas encore me dire que c’est bien fait pour moi et tu vas certainement me droguer derrière.
    Mirax – Mes propos et mes actes ont peut-être dépassé ma pensée.
    Moi – Oh que non. Je pense que tu étais bien en phase avec toi-même. Mais rien que pour Dantooine…
    Mirax – Et Coruscant.
    Moi, acquiesçant – Et Coruscant.
    Mirax – Et mon frère.
    Moi – Ton frère, j’y suis pour rien ! Un Terrik prisonnier, c’est le début des problèmes assurés. Oui, je sais… Mon organisation : mon problème. Mais lâche-moi avec Kyrio. J’irai m’expliquer avec lui. Après pour Dantooine, tu as le droit d’être en colère. Et je suis désolée de ce qu’il s’est passé là-bas.

    Mirax se prépara à me répondre mais une augmentation du volume sonore émis par Solo l’en empêcha. Je me dépêchai d’essayer d’aller aider Mimi à se sortir de ce mauvais pas étant donné que j’en étais un peu à l’origine.

    Moi – Solo, fous la paix à ta fille. Elle est là parce que j’ai demandé son aide.
    Ange, explosant – Hein ? Comment ça « demander son aide » ? Parce que maintenant, tu ne prends plus la peine de me demander la mienne… (Elle se tourna vers Mimi) Et toi ? Qu’est-ce qui t’as pris ? (Puis levant les yeux au ciel) C’est quoi ce gros délire en général ?
    Moi – Han, excuse-moi. Tu m’as jamais laissé de numéro pour te joindre ! Et j’avais autre chose à faire que de devoir passer au crible chaque bordel de cette galaxie pour espérer te retrouver !
    Solo, menaçante – Tu veux vraiment jouer à « Déboitons l’épaule de la Kuatie », Sarkin ?!
    Moi, bougon – Non. (Je désignai sa fille) On s’est rencontrée après la fessée mise à mon père. Alors je lui ai demandé à elle. Et puis ça me faisait plaisir de revoir ta fille – qui est beaucoup plus vivable que toi au passage.
    Solo – Tsss… Tsss… Vous voulez ma mort et vous l’avez fait exprès pour que tout me tombe dessus ! Mimi, je te ramène sur Myrkr !
    Mimi – Mam’s, non ! Je reste pour aider Tatie ! Je rentrerai pour assumer les conséquences de mes actes ensuite.

    Ange ne dit rien et me lança un regard. Pas Le regard. Mais le regard meurtrier qui vous suggère de vous mettre à table dans la seconde sous peine de devoir manger pendant les prochaines semaines avec une paille.

    Moi – Notre première mission ensemble était du petit lait à côté... J’ai un prototype déforciseur géant hors de contrôle et des psychopathes ont disparu avec mon organisation et ma fille.

    Solo accueillit la nouvelle avec une tempête de jurons… Mais surtout car elle n’avait pas reçu de faire-part de naissance.


    Ce message a été modifié par: Tyria_ le 26-06-2014 12:43

    jeudi 26 juin 2014 - 12:42 Modification Admin Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    25469 Crédits

    Solo ne savait, au juste, quelle nouvelle l’avait davantage prise au dépourvu : l’idée que quelqu’un s’amuse de nouveau à jouer les apprentis sorciers avec une arme en lien avec la Force – fait qui lui rappelait des événements qu’elle n’aurait jamais voulu vivre – ou que Sarkin lui apprenne qu’elle a finalement su procréer.
    Ne sachant comment traiter les informations qui venaient de lui être si brutalement révélées, elle décida de les traiter par ordre d’apparition.

    Ange, se mettant les mains sur les yeux, faisant un tour sur elle-même et reprenant la position qu’elle avait préalablement : « Un prototype déforciseur géant » mais tu es complètement malade ? Mais tu te rends au moins compte des conséquences que cela peut avoir ?
    Tyria : Justement, c’était un peu le but…
    Ange, hurlant un peu plus et le plus sérieusement possible : Nan, nan, tu comprends pas ! A quel moment tu as pu te dire que tout pouvait aussi bien se passer ! T’es complètement inconsciente ! Irresponsable ! On ne doit pas JOUER avec la Force ! ON NE DOIT PAS ! Faut que tu te mettes ça dans le crâne une bonne fois pour toute, tu entends ? Fais comme moi, coupe-toi de la Force, j’en sais rien ! (Solo reprit son souffle.) Quant à ta fille… Bordel, mais c’est bien la dernière chose à laquelle je m’attendais ! Mais quel genre de mère tu peux être pour foutre ta fille dans une m*rde pareille !
    Tyria, perdant patience : Ange, fais-moi plaisir, si t’es incapable de contrôler tes hormones dans une situation pareille, je te conseille d’aller te faire voir chez les Hutts, j’t’assure, ça pourrait t’être bénéfique...

    Solo s’arrêta de respirer. Son poing se crispa. Elle le retiet, rabaissa son bras, tourna le dos à la Kuati et expira profondément. Calme-toi… Inspire… Expire… Très lentement, le visage tout aussi grave, elle se retourna.

    Ange : Et le père, dans cette histoire, il n’a pas cru bon de se mouiller pour aller sauver sa gamine ?

    Silence.

    Ange, un peu gênée : Sujet qui fâche… (Plus bas.) Et ça donne des conseils en matière d’hormones par-dessus le marché…
    Mirax, jugeant bon d’intervenir : Solo…
    Ange, levant les deux mains : Ok, c’est bon, j’arrête…

    S’écartant symboliquement de la Kuati, la jeune femme se rendit subitement compte que Kaarde était aussi de la partie. Oh non… Encore mieux… Ange adressa un petit signe de la main, gênée, ponctué d’un « salut » avant de se gratter sa nuque d’une manière significative.
    Inspire… Expire… Tout va bien se passer…

    Ange, reprenant un tant soit peu ses esprits, tapant des mains : Allez, allez, on se bouge un peu, on a une gosse à sauver et j’aimerais bien savoir à quoi elle ressemble avant que le cerveau défaillant de sa mère ne lui vaille un coup de laser entre les deux yeux… C’est la meilleure proposition que je puisse vous faire après un tour dans mon jacuzzi.
    Mirax, interloquée : Un jacuzzi…
    Ange : Ouais, faut bien des avantages à être à la tête de la plus grande organisation – lucrative – de la galaxie…
    Mirax : « Lucrative » ?
    Ange : J’aime pas trop le mot « criminel », un peu trop catégorique à mon goût…
    Mimi, tout sourire : Mam’s, t’as vraiment fait installer un jacuzzi dans ton vaisseau ?
    Ange : Yep ! Enfin, là, n’est pas le propos… (Elle se tourna vers Tyria.) Sarkin, c’est le moment d’accoucher d’un plan, cette fois… !


    -------------------------------------
    Leader de la Guilde à la retraite
    Ministre de la Perversité et maît... euh... Secrétaire du Président

    "Vous désirez ? Un soda ? Un coca ? Moi ?

    Ce message a été modifié par: AngeSolo le 26-06-2014 15:20

    jeudi 26 juin 2014 - 15:18 Modification Admin Permalien

  • Avatar waren

    waren

    15111 Crédits

    Post fait en collaboration avec Huge.

    Lieu : Corruscant, quartier général corruscantii de la guilde

    Le contrebandier tenait fermement son crâne dans ses mains alors qu'une douleur lancinante lui perforait le sommet de sa tête. A ses côtés, Jalana regardait avec inquiétude le président de la guilde qui souffrait dans son fauteuil, se tortillait et poussait des cris. La non humaine se pencha subitement vers son compagnon et lui suggéra une aide médicale. Waren accepta en hochant la tête. Jalana se saisit de son comlink et appela une équipe de chirurgie. Aussitôt alerté, le petit groupe prit la direction du turbolift principal.

    Jalana - Ils arriveront dans cinq dix minutes.

    Une fois arrivée sur les lieux, l'équipe médicale commença à préparer son matériel, déballant ses paquets sur les différents meubles. Le médecin observa le vieux de la vieille de la tête aux pieds, ce qui le frappa le plus fut la blessure ouverte au niveau de la mâchoire, il demanda à son assistant un pack médikit supplémentaire et s'approcha de son patient. De toute évidence, ce n'était pas avec un rasoir que son chef s'était fait cela, mais il n'était pas la pour porter un jugement, plutôt pour soigner un blessé. Il allait devoir l'anesthésier. La chiss caressa le visage de Waren comme pour le rassurer. Et tandis que l'image de la non humaine se perdit dans un flou de lumière, le contrebandier commença à percevoir les échos d'un passé proche..


    Lieu : Nar Shadda, cinq ans plus tôt

    Jesand et Waren finissaient le récit de leurs exploits, au sein de la guilde des contrebandiers, quand un technicien approcha avec une note. Le vurk effectua une rapide lecture du datapad, puis transmit l'information au corellien, en poussant un soupir. La Galactic Oil Karakaa faisait encore parler d'elle sur la petite de Pantora. Cependant, les membres de la guilde étaient trop occupé pour s'y rendre,il fallait trouver quelqu'un d'autre. Waren se dirigea vers le centre de communications pour consulter la liste des membres non actifs, et même les recrues étaient affectés à des missions.

    Waren - Nous allons devoir faire appel à des indépendants !
    Sortez moi la liste des gens opérant dans ce secteur..

    Une vingtaine de noms s'afficha sur l'écran, mais le vieux contrebandier ne voulait pas de chasseurs de primes ou de repris de justice, il cherchait une personne à peu près honnête. Un seul nom sortit du lot, un jeune pilote qui se faisait surnommer Huge, qui commettait quelques crimes depuis quelques temps. Waren demanda à l'opérateur de se mettre en relation avec le pilote. Après quelques minutes de recherche de géolocalisation spatiale, le radio obtint une image à peu près correcte d'un inconnu, un garçon juvénile aux cheveux courts, encore imberbe. Waren prit le micro.

    Waren - Waren Horn à Huge, j'ai une mission pour vous, l'acceptez-vous ?"
    Radio - Et comment que j'veux ! Ça faisait un bail que je m'ennuyais
    dans cet univers sans fin ! Où faut s'inscrire ?
    Waren - J'enregistre l'itinéraire sur votre ordinateur de bord. Je vous donnerai plus de détails une fois sur place !

    Le fumeur de cigare envoya les coordonnées de Nar Shadaa au jeune pilote, selon l'ordinateur il était à moins d'un parsec d'ici, il serait là dans moins de deux heures ! Saluant le jeune indépendant, le corellien partit rejoindre les aires d'atterrissage, croisant au passage des guildeurs célèbres.

    jeudi 26 juin 2014 - 22:05 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

70 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

26 mai 2022 - 29 mai 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide