Atelier de sabre laser (page 8)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Affalé dans son siège en peau de dragon krayt, Ceno réfléchit à s'il doit oui ou non superviser la construction du sabre de Romaniello. Pesant le pour et le contre, le Chevalier estime que le jeune padawan n'a encore qu'un faible lien avec la Force, hors la confection d'un sabre laser nécessite d'être déjà en harmonie avec elle.

    "C'est à peine s'il pourra trouver son cristal, ce petit" songe le grand mandalorien.

    Il décide néanmoins de tenter le coup, et si ça ne marche pas, il n'y aura qu'à poursuivre plus tard. Aussi donne-t-il rendez-vous à celui qu'il surnomme Roma à 21h dans le hangar de l'académie.

    L'Arrow, YT-1930 modifié, est prêt au décollage quand l'heure est arrivée. D8 a entré les coordonnées de différents systèmes où trouver des cristaux d'Adegan, la planète Mygeeto est en tête de liste. Cette mission de recherche s'annonce intéressante, il n'y a plus qu'à attendre le padawan.

    -----------------------------------
    LepetitAni > Le construction du sabre laser est l'étape la plus longue et la plus laborieuse de la formation d'un padawan. Je t'aurais bien déconseillé de commencer par là mais si tu le souhaites vraiment ça peut se faire. Néanmoins saches que je serai particulièrement exigent ici, il faut que tu écrives de bons posts. A toi de jouer!

    vendredi 06 septembre 2013 - 17:38 Modification Admin Permalien

  • Avatar LepetitAni

    LepetitAni

    478 Crédits

    À 21 heures j'ai mis mon manteau et m'en alla au hangar, vis Cenovii près d'un Arrow YT-1930 modifié et me dirigea vers lui .

    Ceno : À tu es enfin là, je t'attendais depuis 15 minutes .
    Moi : Je suis désolé Maître Cenovii .
    Ceno : Ça va pour cette fois .
    Moi : Alors, on y va ?
    Ceno : Hé, ho, tu as un Starspeeder 3000 à prendre ? Bien sûr qu'on y va .
    Moi : Alors c'est parti .

    Quelque heure plus tard.

    Des droïdes de combat d'un côtés des Droïdekas de l'autre la une vois se fit entendre : Nous arrivons. Hé Ani nous arrivons. Je sortit de mes songes.

    Ceno : Hé nous arrivons , hé Ani tu m'entend .
    Moi : Hein quoi. He , désolé Maître Ceenovii .
    Ceno : J'ai dis que nous arrivons .
    Moi : Ha .

    10 minutes plus tard

    Ceno : Et voilà nous sommes arrivés .
    Moi : En fait où trouverons nous les cristaux ?
    -------------------------------------
    Eia, quid est? Ego legere label: lightsaber. Est quod? Click.
    Diu silentium ...

    Ce message a été modifié par: LepetitAni le 15-09-2013 13:53

    dimanche 08 septembre 2013 - 15:38 Modification Admin Permalien

  • Avatar Huge

    Huge

    10107 Crédits

    Jaina – 4e étape : Création du manche et assemblage

    :pol: Flash-back de plusieurs mois, environ deux semaines après l'arrivée de Jaina à l'Académie


    J'avais purifié mon cristal, tout était bien, il me fallait à présent fabriquer le manche de mon sabre. J'avais déjà une parfaite idée de ce que je voulais, et à quoi il ressemblerait. Mais il me manquait des éléments, dont un primordial, la majorité de mon manche. Je le demanderai plus tard, tout d'abord, il fallait trouver les dimensions.

    J'avais eu une idée précise pour la largeur : je pris un bracelet en or que mon parrain m'avait offert pour mes 4 ans, je le mettrai au milieu du manche. Il faisait 6,5 centimètres de diamètre. La longueur moyenne des sabres était d'une vingtaine de centimètres, sans la bague ni la base. Je commençai à fouiller les caisses et trouvai quelques pièces, tout ce qu'il fallait pour construire l'intérieur du sabre afin de le faire fonctionner.
    J'avais choisi les différents composants primordiaux : cellule d'énergie à ions, émetteur de parade contre les tirs de blaster, car on avait plus de risque d'avoir affaire à des armes de distance, surtout si plus tard je veux m'entraîner à la Forme III en combat, et une lentille de gemme à rayons. J'ai choisi cette dernière car j'avais lu dans les ordis de l'Académie que les lames des Sith pouvaient traverser celles d'autres sabres laser, donc je préférais en avoir une plus dense pour y résister, on sait jamais. J'avais, évidemment, fait attention à ce que les dimensions des éléments ne dépassent pas les dimensions choisies^^

    Mon manche allait être fabriqué de bas en haut, en faisant toujours attention de ne pas dépasser 5cm de diamètre. Je plaçai ma cellule d'énergie dans une moitié de gaine énergétique en vortex avant de l'enfermer dans l'autre moitié.

    Ceno : Alors, miss Fanger, qu'est-ce que tu nous fais ?
    Moi : J'assemble mon manche. Bon là je suis qu'au tout début mais ça va pas durer^^
    Ceno : Je ne veux pas casser ton moral, mais il faut savoir que ça te prendra plusieurs jours quand même si tu veux que tout fonctionne correctement. Et à propos, en quoi sera "l'enveloppe" de tes composants ?
    Moi : Eh bien j'aurais voulu qu'il soit en bois, mais je n'ai aucune idée duquel sera le mieux. Celui des arbres de Dantooine n'est pas très réputé, et je m'y connais pas vraiment.
    Ceno : Hum… Un manche en bois ? Ce n'est pas la matière la plus solide et ça nécessite un entretien très régulier tu sais ? Sans compter le risque, avec le temps et l'usure, d'avoir des échardes dans les mains.
    Moi : C'est vrai, mais c'est ça que je veux. En plus d'être efficace, j'aimerais qu'il soit beau.
    Ceno : C'est ton choix. Dans ce cas… je pourrais te conseiller du bois de Wroshyr, de Kashyyyk. L'Ordre a de bonnes relations avec les Wookiees, on devrait te trouver ça. Mais il va falloir le commander et ça prendra quelques jours !
    Moi : D'accord, ben c'est pas grave, je finirai d'assembler le reste en attendant.
    Ceno : Par contre il faut que tu me donnes les dimensions de ton manche pour en faire amener.
    Moi : 20 cm de long sur 6 de large.

    Le Chevalier me laissa et je repris la fabrication des "organes" de mon futur sabre. L'association de certains composants ne paraissait pas compliqué, comme poser le support de mon cristal, préparer l'installation du canal d'émission de ma lame au milieu de l'activateur de champ cyclique… mais en regardant le plan, je me rendis compte d'une chose : les vis pour le règlement de la puissance de la lame et celle pour la longueur ; si je les mets, la prise en main de mon manche sera moins bonne, comme l'esthétique. Il fallait trouver une solution. Et les histoires de cristaux me dépassaient aussi. Il faut un cristal principal et un de mise au point, or je n'en avais qu'un seul à ma disposition, mon Jenurax taillé l'autre jour. Selon la logique et la forme similaire entre celui du plan et le mien, il semblerait que ce soit mon principal. Mais dans ce cas, que représente celui de mise au point ? C'est la couleur ? Ah tiens, en parlant de ça…

    Moi : Maître Cenovii !

    Le Chevalier mit quelques secondes avant d'arriver.

    Ceno : On m'a appelé ?
    Moi : Oui, c'est moi. Dites-moi, on peut choisir la couleur de son sabre non ?
    Ceno : Eh bien… oui et non. En fait, la couleur dépend parfois du cristal principal que tu utilises. C'est un quoi déjà, le tien ?
    Moi : Jenurax naturel.
    Ceno : Dans ce cas tu as le choix en y ajoutant un cristal de couleur. Suis-moi… Il me guida vers une caisse Regarde : ici tu as différents choix de couleur pour ton cristal. Tu as bleu, vert, orange, rouge, cyan, argent, violet ou viridien, comme le mien par exemple.
    Moi : Cyan, c'est parfaitement ce que je voulais !
    Ceno : Sers-toi. Ces cristaux sont synthétiques, donc déjà purifiés et à la forme de base pour un sabre laser, ce ne sera peut-être pas utile que tu le tailles.
    Moi : D'accord, merci. J'avais une autre question : à quoi ça sert, enfin qu'est-ce que c'est le cristal de mise au point ? C'est indispensable ?
    Ceno : C'est simplement le cristal qui te donne la couleur de ta lame. Tu peux aussi y placer un autre cristal pour apporter un bonus à ton sabre, le rendre plus efficace, mais vu ton niveau de débutante et même si je n'ai pas de doute en tes capacités, c'est un travail très délicat, peut-être trop pour le moment. Poser juste ton cristal cyan sera une bonne chose.
    Moi : Ah, d'accord.
    Ceno : Tu as besoin d'autre chose ?
    Moi : Euh… non, merci beaucoup !

    Il me laissa à mon établi et je repris ma fabrication. Je pris une gaine à bonne largeur que je découpai pour avoir une bonne longueur. Elle avait des zones pré-creusées, avec juste une mini épaisseur à découper, ce que je fis au cutter. Une fois que la gaine fut prête, je pris ma cellule d'énergie à ions ainsi qu'un conducteur de champ d'énergie dans une autre caisse, découpai ce-dernier aux dimensions adéquates en veillant à ce qu'il ne laisse aucun vide dans la gaine. Au centre se trouvait déjà un trou où il suffisait de glisser la cellule d'énergie dont la forme sera adoptée au fil du temps. La cellule était bien au fond du conducteur et dépassait raisonnablement pour que j'installe, comme un Lego, le support de cristal. Ça, c'était bon ! Alors, maintenant…

    Je ne posai pas mon Jenurax tout de suite sur son support, je veillai d'abord à ce que le support de mon cristal de couleur soit prêt. Mettant la cellule d'énergie enveloppée à l'intérieur de la gaine, dans la place prévue à cet effet, je mis une couche d'aluminium très fine, presque du papier mais qui restait plat, sans faire le moindre pli, pour "tapisser" correctement la chambre d'énergie, là où la puissance énergétique des cristaux sera le plus dégagée. J'allai chercher dans une caisse deux clapets d'énergie ; je les reliai aux activateurs du cristal de mise au point en les positionnant de chaque côté de la largeur intérieure du sabre. Les deux côtés de l'activateur se trouvaient à une relative bonne distance, et pour vérifier s'ils n'étaient pas trop serrés, je pris mon cristal cyan et l'y déposai : en appuyant un peu, il s'était finalement bien calé et ne bougeait plus. Afin de vérifier que mes deux cristaux n'allaient pas poser de problème, je posai mon Jenurax sur son support ; le cristal principal et celui de mise au point ne se touchaient pas, mais de peu ! Peut-être un demi-millimètre. Je ne savais pas pourquoi, j'avais peur que si les deux cristaux se touchaient, ça allait être dangereux à l'allumage. "Mieux vaut prévenir que guérir", comme on dit. Le bas du sabre, c'est fait !

    Je considérai avoir bien travaillé pour aujourd'hui et sortis de l'atelier pour me détendre, m'étirer, me défouler parce qu'être recroquevillée sur un bureau, ça ankylose ! J'avais envie de me changer les idées. Allant dans ma chambre, je me mis en jogging et me dirigeai vers une salle de gym, peu utilisée mais dont je me servais quelquefois pour garder la forme, ne pas trop perdre de mon niveau et pour conserver ma silhouette ; je prenais soin de mon corps, je l'aimais et il me le rendait bien^^ La fatigue vint rapidement, je me rechangeai, allai dîner avec Zatila qui me demanda un peu comment ça avançait avec mon sabre, puis après quelques petites heures, je me rendis sous ma couette afin d'être en forme pour demain.

    Réveillée, un peu de traîne au lit puis lavée/habillée/coiffée/maquillée/parfumée/toute belle, j'allai prendre un petit déj' en vitesse, une bouteille de jus de fruits et direction l'atelier ! Mon établi n'avait pas bougé, ni ce qui se trouvai dessus. Je m'installai dans le fauteuil et me mis à commencer la partie haute du sabre. C'était surtout des connexions de fils, c'était pas trop compliqué. En guise de vis d'ajustement de lame, je choisis quelque chose le plus plat possible, afin que ça gêne au minimum ma prise en main. En suivant précisément les plans et modes d'emplois fournis, les fils n'étaient pas si durs à gérer : quelques petites soudures aux endroits adéquats, c'est-à-dire le circuit de modulation énergétique, l'attache des vis d'ajustement et roule, on passe au suivant !

    J'avais envie de faire ma bague de stabilisation magnétique, et j'avais déjà une idée de la forme qu'elle devait avoir. Je partis en quête de cet objet convoité dans les méandres de diverses caisses. Il y avait toutes les formes, toutes les tailles, et même des bagues à modeler soi-même ! Mais je n'avais, en toute franchise, pas la patience ni vraiment les compétences pour ça. Au bout de 20, 30 ou 40 minutes de recherche, je ne savais pas, je finis par trouver mon bonheur. Il n'était pas exactement comme je le souhaitai, et je pris un autre bout, très fin, de matière de bague, avec du papier thermo isolant doré. Je découpai le plus nettement possible le papier en un triangle à l'apparence isocèle et au sommet arrondi, comme l'embout qui dépassait de la majorité de la bague. Je le posai dessus, puis le laissai de côté pour m'attaquer au bout de métal en plus que j'avais pris.

    Faisant glisser le siège vers la machine de découpe des cristaux, je dessinai au crayon la forme que je voulais découper à l'intérieur, ainsi que la forme triangulaire. Une fois les traits terminés, j'allumai la machine avec un seul laser, en mode "découpe" et passai, doucement et prudemment, tout le long des chemins prédéfinis. D'abord la forme, puis la découpe de l'intérieur. Je finis de polir les bords à la lime afin de ne pas risquer de me couper, et quand il fut prêt, je le posai sur le papier isolant. Afin d'unifier tout ça, je passai, en ayant préalablement mis des gants de protection, de très brefs coups de cutter à fusion, pour que ça s'accroche sans faire fondre. J'en avais terminé avec ça, et ça m'avait bien pris, mine de rien, à peu près 2 heures ! On dirait pas comme ça !

    J'étais en train de commencer à positionner l'émetteur de parade sur le canal énergétique de la lame lorsque des pas se firent entendre dans ma direction.

    Ceno : Alors la miss, tu t'en sors ?
    Moi : Oh oui, je suis plutôt contente pour l'instant !^^
    Ceno : Kiad m'a dit que tu semblais très sérieuse dans ce que tu fais, c'est bien. Après encore faut-il que tu réussisses à faire fonctionner ton sabre^^ Mais bon, tu sembles bien te débrouiller alors il ne devrait pas y avoir de problème.
    Moi : Oui, on verra.
    Ceno : En revanche… Qu'est-ce que c'est que ces deux vis-là ?
    Moi : Ça ? Ben ce sont les adaptateurs pour la puissance et la longueur de la lame !
    Ceno : Tu as choisi un sabre dual-phase ?
    Moi : Euh… non, un tout simple.
    Ceno : Dans ce cas, tu peux enlever l'ajustement de longueur, il n'y a que les dual-phase qui peuvent avoir cette fonctionnalité^^
    Moi : Non… C'est pas vrai ?
    Ceno : Si fait.

    Oh non… Il fallait donc que je dessoude tout ça ? La galère… Heureusement que ce n'est pas l'une des étapes les plus difficiles.

    Ceno : Je vais déjeuner avec Keller, mon padawan. Tu veux te joindre à nous ?
    Moi : Non merci, c'est gentil mais je n'ai pas très faim pour l'instant…
    Ceno : D'accord, mais ne te tue pas à la tâche non plus, tu as beaucoup de temps tu sais. Au fait, Kashyyyk nous a contactés, ils viennent d'envoyer le convoi de cylindre en bois. Tu en auras plusieurs si jamais tu en cassais quelques-uns. Par contre ils doivent faire un crochet par Onderon, donc il faudra peut-être attendre jusqu'à une semaine.
    Moi : D'accord, merci ! Bon appétit !

    Il partit manger et je repris mon travail. Je savais que je n'allais pas tarder à y aller, mais bon j'avais envie d'en faire un maximum pour le moment. Je laissai l'histoire de l'émetteur de parade pour repasser au circuit de modulation énergétique. Dessouder n'est pas évident quand on n'a que deux mains, et j'avais souvent quelques loupés. Il me fallut près de 10 minutes pour enlever toutes les soudures en trop et rajouter celles qui n'auraient pas dû partir.

    De nouveau sur l'émetteur, je voulus le "lier" avec la bague, mais pas n'importe comment. Il fallait que j'ajoute un tube comme le canal d'émission afin que ça sorte un peu, que la bague ne soit pas directement collée au manche. En effet, je voulais, entre le bois et la bague deux disques thermo isolants, pour éviter d'être gênée si je devais le tenir haut. Je pris ce qu'il me fallait et les redimensionnai de manière à ce qu'ils soient un peu plus petits. Ils étaient dorés, parfaitement comme je le voulais, mais la découpe prit beaucoup de temps ! Normal, puisqu'ils résistaient à la chaleur. Maître Pad arriva dans l'atelier. Elle me proposa de déjeuner toutes les deux, et cette fois, j'avais bien faim^^ On parla de mon sabre, comment je le voyais, où j'en étais dans son assemblage.

    Après le repas et une petite sieste, parce que c'est fatiguant, je voulus reprendre ce que j'avais laissé en plan, mais à peine m'y suis-je remise que ça commençait à m'ennuyer… Je pense que j'avais eu une grosse dose ces derniers jours, il fallait que j'en fasse moins sur un plus long terme. Je décidai alors de faire d'autres choses de mon après-midi, comme me reposer encore, méditer, surfer sur Holonet et regarder des vidéos de lol-gizkas. De toute façon j'avais du temps à tuer puisque le bois pour mon manche allait mettre plusieurs jours à arriver.

    Le lendemain, vers la fin de l'après-midi…

    Ceno : Padawan Fanger ! Je ne t'ai pas vue à l'atelier aujourd'hui.
    Moi : En fait j'ai voulu me changer un peu les idées et lâcher ça pour le moment, comme en plus je ne pourrai le finir qu'après la livraison de bois, j'en profite pour me détendre, m'entraîner un peu à la méditation, faire de l'exercice, tout ça…
    Ceno : D'accord. Veille à ne pas te laisser prendre par l'oisiveté, ça serait bête de perdre ton enthousiasme à une étape aussi avancée de construction de ton manche.
    Moi : C'est bon, pas de panique, je m'y remets demain aprèm'.

    Nous nous quittâmes sur une politesse.

    Le jour suivant, 15h, j'entrai dans l'atelier, m'assis sur mon fauteuil et c'était reparti ! Je devais découper les disques thermo isolants. Pour le faire proprement, je m'équipai un outil optimisé pour la découpe circulaire, afin d'avoir un trait net tel un dessin au compas. Laser de découpe à pleine puissance et premier disque installé, je commençai le processus. Même si je n'avais pas grand-chose à faire pour le bouger, il ne fallait cependant pas que je le quitte des yeux ni ne perde ma concentration. Au bout d'entre 5 et 10 minutes, le disque était coupé. Je pris alors une lime douce pour le polir sur les côtés. J'en eus pour une bonne demie heure, car il fallait vraiment faire attention à ce que ça reste régulier, davantage par souci d'esthétique que d'efficacité. Je fis de même avec le second disque, qui me prit environ le même temps pour tout faire. Ensuite, car je n'en avais pas fini avec eux, je mesurai le diamètre du canal d'émission et le notai sur le laser de découpe, qui perça un trou parfaitement au milieu du disque. Comme ce dernier était épais, ça dut prendre facile un quart d'heure, même à pleine puissance ! Le premier était fait. Pour vérifier s'il était convenable, je le posai sur le canal qui dépassait, et c'était exactement la bonne taille, il pouvait tenir de lui-même ; super ! Je répétai l'opération pour le second, qui au bout de 20 minutes aussi, fut percé et enfilé sur le tube, collé au premier disque.

    Ceno : Une petite mallette avec des cylindres de bois de Wroshyr, c'est par ici ?
    Moi : Oh oui oui oui oui oui !!! Mais ils ne devaient pas arriver plus tard ?
    Ceno : En fait, la livraison pour Onderon devait se faire sur le retour, donc nous avons été les premiers livrés. Il ouvrit la mallette. Voilà ! Du bois de première qualité, travaillé, ciré, waterproof et protégé contre les termites. Du moins, tu devrais être tranquille pour environ cinq ans. Après il faudra l'entretenir.

    C'était génial ! Après avoir remercié le Chevalier, je pris un morceau que je posai près d'une perceuse. Après avoir changé le forêt pour qu'il découpe à la bonne largeur, je le fis tourner doucement afin de toujours avoir le contrôle. Le bois sortait en copeaux, tout se passait bien…

    CRAC

    Aïïïïïïïïïïïïïïïeee ! Le bois a cassé, il s'est fendu plus bas. Aucun moyen de rattraper ça, sinon les composants ne seraient plus protégés. Je comprends pourquoi Ceno en a commandé une douzaine, ça n'allait pas être simple !

    Cinq nouveaux essais s'avéraient tout aussi infructueux, même en restant prudente. Ceno me sortit de mon travail en m'annonçant qu'il devait "fermer l'atelier", même si c'était une façon de parler pour dire qu'il fallait aller dormir.
    En milieu de matinée, vers 11h15 donc, je retournai une nouvelle fois à mon établi, envahi par les copeaux de bois. J'avais bien l'intention de finir mon sabre aujourd'hui ! Un nouveau cylindre dans la main, forêt, rotation… échec : il avait dévié sur le côté, j'en voyais le bout traverser le bois. Nouveau cyclindre… J'allais y mettre le nombre qu'il faudra, mais j'y arriverai !
    Ce ne fus que lorsque j'utilisai le 12e cylindre que j'avais réussi à le forer exactement comme je le voulais, j'étais contente ! Mais avant d'y glisser la gaine et mes autres composants internes, il me restait encore un détail.

    Je pris deux petites plaques de métal, d'environ un demi millimètre d'épaisseur, et les taillai dans une forme bien particulière, de la même façon qu'avec l'embout de ma bague stabilisatrice. Il fallait ensuite les plier, car ils étaient parfaitement plats. Je pris un objet dans l'atelier avec un cylindre chauffant pour travailler le métal. Munie de gants isolants de la chaleur, j'allumai l'instrument et y posai mon bout de métal en appuyant légèrement dessus. La température montée le rendit plus souple, plus malléable, et après quelques minutes, peut-être 10 ou 12, il se retrouva bien plié. Après avoir fait baissé la température du "chauffaud" mais sans l'arrêter, je fis glisser mon métal pour le faire refroidir dans une petite cuve d'eau fraîche. Après quelques secondes, je le récupérai pour le faire glisser le long du bois ; sans le racler, il se positionna en restant bien contre, de manière à le bouger difficilement.
    Le processus pour le deuxième bout fut exactement le même et il fut placé de la même manière, mais pas dans la même orientation que le premier. Une fois ceci fait, je pris mon bracelet que m'avait offert mon parrain et le fis lui aussi glisser, en y mettant un peu de force quand même, jusqu'au milieu du sabre ; ici, il ne bougeait plus du tout. Pour l'extérieur, j'avais donc réussi à rester dans les limites des 6,5 centimètres, restait à savoir si les "organes" allaient entrer…

    Je me contentai de faire glisser la gaine et tout le reste, après avoir vérifié que mes cristaux étaient bien en place, et ça passait ! Difficilement, mais ça passait ! Tant mieux, rien ne flottait donc. Sentant l'euphorie commençant à envahir mon cœur, j'essayai de garder mon calme : ç'aurait été bête et décourageant de rater là ! Je fis glisser un troisième disque isolant la chaleur au bord du bois, pour éviter qu'il n'ait un brûler à cause de la température émise par le canal d'émission, glissai mes deux disques de nouveau, enfilai la bague, et habillai l'embout pas très joli du canal par une gaine fixative, faisant tenir tous les éléments glissés le long. Je pris ensuite un anneau de fixation avec son embout dont je peignis d'une peinture dorée tenace, avant de faire fondre le fondement que j'accrochai au cul du sabre (et non, tout comme un cul de bouteille, c'est pas grossier^^). Après quelques instants à attendre que ça attache parfaitement, j'admirai mon travail fini. J'avais commencé à 11h20, il était 13h.
    Joie, bonheur, euphorie ! C'était terminé, je ne voulus même pas l'allumer, je voulais que ça soit Ceno qui le fasse, lui qui m'avait suivie tout le long de cet assemblage !
    Toutes étapes confondues, j'avais mis 1 jour pour la quête du cristal, 3 de taillage et de raffinage, et 5 d'assemblage de manche, soit 9 jours en tout ! J'espérai de tout cœur que tout ça n'aura pas été vain !



    Couleur : Cyan (cristal de mise au point)
    Cristal principal : Jenurax naturel
    Émetteur de parade
    Lentille de gemme à rayons
    Cellule d'énergie à ions

    Ce message a été modifié par: Huge le 09-10-2013 17:43

    mardi 08 octobre 2013 - 23:48 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Jaina (stressée) - Voilà...

    BoBom BoBom BoBom

    "Je peux presque entendre son rythme cardiaque s'emballer..."

    Ceno - Le design est intéressant. C'est un sabre unique en son genre.

    Elle commence à se détendre, malgré son ton monocorde le mando-jedi a l'air satisfait de ce qu'il voit. Il prend bien le sabre en main dans sa position favorite, le manche est un peu mince pour ses grosses paluches mais parfaitement adapté à Jaina. Il est temps de l'allumer, instant fatidique que tous les padawans ont eu à affronter.

    Bzzzziuuuwww

    Une très belle lame d'un bleu ciel étincelant jaillit. Jaina est à la fois stupéfaite et ravie. C'est une lame très pure et très concentrée en énergie, faite pour le un contre un, aucun sabre ne pourra la traverser. L'émetteur choisi par la padawan permet également de mieux renvoyer les rayons. Dans son analyse à travers la Force, Cenovii ne détecte aucune anomalie, pas le moindre problème de montage. Voilà un sabre parfaitement construit. C'est un bel exploit, pour une fille, songe le mando...

    Ceno - Ce sabre est fonctionnel.

    Il l'éteint et rends son manche à Jaina.

    Ceno - Tu as bien travaillé.

    Un compliment! Dingue! C'est un jour à marquer d'une pierre blanche! Sur ce Cenovii s'en retourne à ses blasters, fier de constater l'éclosion d'une génération prometteuse de padawans, emmenée par Jaina Fanger.

    ----------------------------------------------
    Huge > Très bon post, en tous points réussi, tant dans le fond que dans la forme. J'attendais de la technique et il y en a! Ici on ne demande pas un gros effort d'imagination mais tu l'a produit. C'est donc parfait.
    -------------------------------------
    Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure
    Maitre de Keller et d'Eckmül

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 14-10-2013 19:23

    dimanche 13 octobre 2013 - 01:15 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Mygeeto, 6 mois après que Jaina ait finit son sabre.

    Ceno - Et voilà nous sommes arrivés.
    Roma - En fait où trouverons nous les cristaux?

    Le Chevalier active son mini holoprojo depuis son bracelet. Une ville en ruine apparaît, entourée de montagnes.

    Ceno - Dans ces grottes au nord de la capitale. Savais-tu que Mygeeto signifie "Gemme" en ancien langage Muun?
    Roma - Heu non... C'est quoi ces bâtiments détruits là?
    Ceno - Des industries qui ont été bombardées pendant la Guerre des Clones. Depuis l'Ordre 66, Mygeeto est une planète fantôme, un refuge idéal pour tous les fugitifs.
    Roma - C'est un peu dangereux non?
    Ceno - Un peu... Mais ne t'inquiète pas nous ne traverserons pas la ville, nous allons directement aux grottes.
    Roma - Ok.
    Ceno - Je te conseille de t'habiller chaudement.

    Les jedi sortent de l'Arrow, aussitôt un vent glacial souffle leur bure et gèle le pauvre Anakin Romaniello. Ceno traverse le blizzard comme si de rien n'était, difficilement suivi par le padawan. Heureusement l'entrée de la grotte n'est pas très loin et ils y pénètrent après cinq petites minutes d'une pénible marche dans la neige.

    Ceno - Tu trouveras des formations cristallines au fond de ces grottes.
    Roma - Mais comment savoir quel cristal est fait pour moi?
    Ceno - Fie-toi à la Force! Ecoute-la et elle t'indiquera quel cristal te correspond. Il doit t'apparaître comme unique, comme créé pour toi, comme s'il t'appelait.
    Roma - Très bien... Allons-y!
    Ceno - Bonne chance.
    Roma - Vous ne venez pas avec moi?
    Ceno - C'est une épreuve que tu dois surmonter seul.

    Il s'assoit sur un rocher et commence à lire un datapad pour adulte.

    Roma - Il y a peut-être des monstres...?
    Ceno - Peut-être un ou deux gundarks, rien de bien méchant.
    Roma - Des Gundarks??? Vous plaisantez!?
    Ceno - He bien, non. Maintenant vas.

    Le ton du chevalier en armure ne laisse plus de place à la moindre réponse. Le padawan prend son courage à deux mains et s'enfonce dans la grotte à la recherche de son cristal.

    -------------------------------------

    LepetitAni > A toi de jouer! Trouve ton cristal et ressors de la grotte en un seul morceau.

    -------------------------------------
    Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure
    Maitre de Keller et d'Eckmül

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 09-12-2013 10:42

    mardi 15 octobre 2013 - 18:20 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9743 Crédits

    Aujourd'hui est un grand jour car il marque le début de la formation d'Ene. Plus tôt dans la matinée, je frappe à la porte de sa chambre afin de voir si elle est réveillée. A ma grande surprise, il s'avère que oui. Ma padawan est levée depuis longtemps déjà, trop impatience à l'idée de commencer l'entraînement et vivre des aventures palpitantes. ^^ Afin qu'elle conserve un bon souvenir de ses débuts en tant que novice, nous avons convenu d'effectuer une petite mission ensemble sur Ilum. Jaina et Kaarde seront également du voyage. Cette fabuleuse planète essentiellement connue pour ses cavernes aux éclatants cristaux bleus et verts est une destination de choix quand on veut créer un sabre laser, surtout quand on est une padawan qui construit le sien pour la première fois.

    En premier lieu, l'objectif sera de trouver la grotte et d'extraire quelques cristaux pour en rapporter à l'académie. Jaina s'est proposée pour aider Ene dans cette tâche bien que ma padawan doive faire le plus gros du travail. En deuxième lieu, moi ainsi que Kaarde assisterons Ene dans le taillage des cristaux et de la construction de son sabre laser. Et enfin nous rentrerons.

    La jeune Echani possède déjà un cristal : la fameuse roche cristalline de Rysan et qui s'est avéré être une perle-cristal déjà taillé. Mais il lui faudra quand même tailler un ou deux cristaux de focalisation pour obtenir une belle lame fonctionnelle et stable. Avant de nous envoler, je retrouve Ene à l'atelier et elle me décrit avec précision les différents composants qu'elle souhaiterait pour son futur sabre laser. Je prends note du choix de la lentille, de la cellule d'énergie, de l'émetteur et du type de sabre, en l'occurrence un simple. Puis, ensemble, nous trouvons les différentes pièces soigneusement rangées. Je conseille également à ma padawan de prendre un régulateur de longueur de la lame ainsi qu'un régulateur pour modifier l'apparence du sabre laser. En effet, souhaitant un sabre à lame bleu inversé, il lui faudra jouer sur la focalisation. Les cristaux aideront sur ça aussi. Enfin, lorsque tous les composants sont réunis, je prends un des faisceaux laser disponibles avec nous afin de pouvoir tailler les cristaux sur place. Et accompagné d'Ene, je me dirige vers le hangar à vaisseaux.

    ________________________________________________________________

    La suite se passe ici ==> Chu'unthor, le Vaisseau Académie

    -------------------------------------
    "Ne l'oublie jamais : c'est ton attention qui détermine ta réalité."

    Ce message a été modifié par: Jedi-Yoda le 11-06-2014 04:18

    mercredi 11 juin 2014 - 03:13 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    2:38 AM

    Tandis que l'Académie est plongée dans l'obscurité, quelques lueurs éclairent encore l'atelier...

    A l'intérieur, il n'y a plus que Cenovii, dormant sur sa chaise, les pieds croisés sur un établis où règne le chaos. Par moment il gigote, comme prit de spasmes. Qui sait à quoi il est en train de rêver à ce moment là?

    (ben on va le savoir tout de suite ^^)

    Propulsion dans le rêve de Ceno:

    Il est dans une pièce aux couleurs flashy avec une nana super canon. Elle lui colle une grosse baffe, qui le fait décoller jusqu'à une autre pièce. Là, la pièce semble différente mais il y a encore une nana. Elle aussi elle lui colle une baffe et il vole jusqu'à une nouvelle pièce bien morbide. Là il y a la même nana possédée par le démon, elle lui colle une énorme baffe et ainsi de suite pendant un moment jusqu'à ce qu'il chute dans un champs de bataille. Ya des soldats partout en train de cramer, puis ya une tornade qui passe et qui rase tout, laissant place à la jungle de Yavin IV. Aynor est là, nue près des cascades, elle exécute un magnifique plongeon. C'est le paradis... C'est alors qu'une grosse tête apparaît et tout le reste autour devient subitement noir. C'est la tête d'un type aux cheveux longs bruns et à la barbe fournie. Il tire une gueule de fou et se met à gueuler.

    - Nan mais t'as pas fini de rêvasser?! T'as que ça à faire de penser aux meufs?! Et pis tu fous quoi avec tes engins et tes gadgets à la gomme!? Youhou il est temps de se réveiller mon ptit! Tu es un Jedi! Où est ton sabre laser? "Mais heu c'est Baaaaaaal qui me l'a cassé ouin ouin ouin!" On s'en fout t'as qu'à en reconstruire un! Franchement mais qu'est-ce que je t'ai appris?! Hein?! Bouge-toi l'fion avant de me faire honte!

    Retour à la réalité:

    Les yeux de Ceno s'ouvrent d'un coup. Le réveil est assez brutal... Difficile de briser son sommeil d'habitude, il se demande ce qu'il s'est passé. Il regarde autour de lui, écoute et étends ses perceptions à travers l'académie. La quiétude la plus totale lui réponds... Il y a quelque chose qui le turlupine, mais il se dit que ce n'était qu'un mauvais rêve.

    L'instant d'après, son regard se pose sur l'établis devant lui. Il y a là ses blasters, quelques pièces d'armes diverses et quelques outils. Un vieux souvenir traverse alors l'esprit du Mandalorien. Il s'agit de quelqu'un en train de le sermonner, mais c'est très vague...

    Puis Ceno se lève et son regard tombe pile sur une vieille photo de Yota, surplombant l'entrée de l'Atelier, aux côtés de celles de Doc Beldom ou Clickman, l'original. Le Chevalier la regarde longuement... Un autre souvenir lui revient, plus clair cette fois. Lors d'une bataille, le padawan qu'était Cenovii à ce moment-là avait perdu son sabre, mais son Maître le lui avait retrouvé et le lui avait rendu avec ces mots:

    "C'est ton sabre qui te gardera en vie, banane!"

    Yota était excentrique mais était un bon Maître... Toujours en train de lui faire la morale à propos de ses blasters, dont il lui interdisait même l'utilisation, et l'obligeait à se battre au sabre. S'il pouvait voir son ancien padawan aujourd'hui...

    Soudain, tout devient clair pour le Mando-Jedi!

    Des bribes de son rêve lui reviennent. Bien qu'entremêlés avec d'autres flashs plutôt bizarres, il jurerait se souvenir de la grosse tête de son Maître en train de lui passer un savon. Oui, c'est logique, il n'y a que lui pour oser lui gueuler dessus comme ça. Est-ce une manifestation de sa part à travers la Force?

    Quoi qu'il en soit, Cenovii remballe quelques affaires et décide de partir sur le champs. Au beau milieu de la nuit, alors que l'Académie dort à point fermé, les portes du hangar s'ouvrent et l'Arrow en décolle sans crier gare.

    Il est temps pour le Jedi en armure de construire un nouveau sabre laser.
    -------------------------------------
    Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure
    Maitre de Keller et d'Eckmül

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 26-08-2014 02:39

    mardi 26 août 2014 - 02:38 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Dxun

    Au fond des ruines Mandaloriennes, il y a une profonde caverne. Cenovii arpente sa roche, marchant lentement vers ses entrailles. La grotte est interminable, finalement elle se rétrécit un peu, quelques dizaines de mètres encore, puis différents embranchements font face au Jedi. Ce-dernier a déjà visité cet endroit mais c'était il y a très longtemps, lors d'une visite avec Maître Yota, et ses souvenirs sont confus. Trois chemins s'offrent à lui, mais il ne sait lequel choisir pour atteindre son but. Le Mandalo reste impassible, vide son esprit et ausculte la Force. Il reste là, debout sans bouger, pendant de longues minutes. Enfin quelque chose pique son attention, il ressent une énergie, il décide donc d'emprunter l'embranchement qui a l'air de mener au phénomène.

    Après des heures de recherche, il tombe finalement sur une large cavité en forme de dôme, au centre de laquelle grandit une formation cristalline. C'est de là que provenait son précédent cristal de sabre laser, un cristal Upari.

    Le Chevalier tourne autour de la formation, contemplant sa beauté, de magnifiques reflets scintillent sur les parois et sur son armure. Ici tout n'est que lumière, la Force est paisible, et Ceno s'en retrouve apaisé à son tour. Il s'approche finalement de la formation cristalline pour l'éxaminer d'un peu plus prêt. Il n'est pas un scientifique, loin de là, mais après tant d'années passées à diriger l'atelier de l'Académie Jedi, il a acquit une bonne connaissance des cristaux de sabre laser. Son ancien cristal Upari regorgeait d'une puissance fabuleuse mais était d'une instabilité certaine, il fallut plusieurs années à Cenovii pour le maîtriser. Cela ajouta aux dégâts causés à son esprit lorsque Baaaaaaal détruisit son sabre. Mais le deuil est fait, et cette fois, le Chevalier en armure est capable d'utiliser un cristal plus puissant encore.

    Il continue d'analyser chaque cristal, mais son choix est fait depuis un moment, inutile de se voiler la face en poursuivant la recherche. Le plus grand cristal, au centre de la formation, l'appelle d'une aura manifeste. C'est comme s'il parlait au Jedi, comme s'il lui disait "Je suis fait pour toi, c'est moi que tu dois choisir". Cenovii prends une grand concentration et, l'énergie ambiante l'aidant, lévite par-dessus les autres cristaux grâce à la Force. Il arrive au niveau du grand cristal central, c'est un Upari très ancien, encore plus fragile que les autres, mais il émet des vibrations dans la Force comparables à nulles autres... Avec d'infinies précautions, Ceno attrape l'Upari de ses mains et essaye de le retirer. Son socle est vieux et, comme s'il était d'accord, n'oppose aucune résistance, mais le Jedi doit faire preuve de délicatesse pour ne pas endommager les cristaux qui entourent celui qu'il a choisit.

    Une fois l'Upari extrait, Cenovii est reposé à terre par la Force, son cristal entre ses mains. Il ressent une nouvelle puissance s'emparer de son être. Kaarde est le Jedi le plus sage de l'Ordre, et Ceno doit en être le Sabre, la moindre des choses est de posséder une arme exceptionnelle! La première étape est remplie.

    -------------------------------------
    Sabre des Jedi
    Chevalier en armure

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 17-09-2014 19:45

    mercredi 17 septembre 2014 - 19:41 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Toujours sur Dxun, Ceno a récupéré un cristal Upari regorgeant de puissance. Mais le dit cristal est énorme et rempli d'impuretés. Commence alors l'étape du raffinage et du taillage, un travail délicat qui peut sembler inadapté à un lourdaud comme Cenovii, mais ce-dernier est passé expert en la matière, après avoir supervisé nombre de raffinages sur Yavin IV. Cette fois le Mando a décidé de faire les choses sur place. Toujours à l'intérieur de la grotte aux cristaux, le Jedi se pose sur ses genoux, fait léviter son cristal devant lui et l'analyse à travers la Force.

    L'Upari dégage une grande énergie, mais cette énergie est bridée, camouflée sous une épaisse couche de cristal vierge, en ce sens toute l'énergie est concentrée en son centre, et la majeure partie du cristal n'est que pierre précieuse. Cenovii prends énormément de temps pour se familiariser avec lui, il le tourne tout doucement et fait sa connaissance. Il repère les impuretés, les cible, pour en garder le souvenir, mais il y en a tant, ce n'est pas chose facile. La taille anormalement grande de l'objet est proportionnelle à la charge de labeur nécessaire à sa purification. Rien à voir avec le petit Upari qu'il avait choisis lors de sa première escapade sur Dxun, ce-dernier était déjà presque apte à être utilisé dans sa forme originelle.

    Après plusieurs heures de méditation, le Mandalorien pose son cristal sur le sol rocheux. Il brandit son index, celui-ci se transforme en un scalpel laser, puis il commence à tailler les parties vierges. Il sait où et comment oeuvrer pour cette première partie du travail. Délicatement, il refait léviter son cristal, et, fermant les yeux, ressent sa composition dans la Force. Les heures d'analyse précédente ont portés leurs fruits et la découpe commence avec une certaine aisance. Cela dit, Ceno prends toutes les précautions et le temps qu'il faut pour ne pas se rater, car le cristal reste très instable, et la moindre erreur ferait tout exploser. Au bout d'une grosse heure de concentration, la première découpe est finalisée, et la taille du cristal est déjà réduite de moitié. L'énergie du coeur de l'Upari est de plus en plus perceptible.

    Vient alors le temps du raffinage. Mais ôter toutes les impuretés pour atteindre la perfection nécessite un matériel de pointe. Cenovii quitte la grotte et les ruines mandaloriennes en direction de l'Arrow, où un établi avec tous les outils adéquats l'attendent.
    -------------------------------------
    Sabre des Jedi
    Chevalier en armure

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 22-09-2014 18:21

    lundi 22 septembre 2014 - 18:19 Modification Admin Permalien

  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    6343 Crédits

    Nous étions de retour depuis peu de notre longue mission dans les Régions Inconnues, Tatooine puis Coruscant. De ce long périple, j'avais ramené l'ultime cadeau de Clickman avant que celui ci ne rejoigne la Force définitivement. Je portais ce cristal dans une pochette ayant appartenu a mon frère Polux.

    Il était temps de construire mon sabre. Je me présentais donc à l'Atelier, afin de demander l'autorisation à son actuel responsable, le chevalier Bencenovii.

    Je toquais à la porte.

    Ceno : Oui ?
    Moi : Bonjour, chevalier Bencenovii.
    Ceno : Bonjour Weedge. Que puis-je pour toi ?
    Moi : Je viens pour commencer la construction de mon sabre.
    Ceno : Je m'en suis douté. J'ai eu vent des événements de Tatooine. Puis-je voir le cristal ?
    Moi : Bien sur…

    Je sors le cristal de sa pochette et le tend respectueusement a Ceno. Celui ci l'attrape avec la Force. Difficile de savoir ce qu'il fait du fait de son casque.

    Ceno : Intéressant… Étonnant de savoir qu'il a pu être conservé en si bonne état… Il est de fait plein d'impureté, d'éclat métallique ici et la… mais globalement… il est très bien conservé. Sais-tu de quel type de cristal il est ?
    Moi : Je l'ignore. Tout ce que je sais c'est que Clickman l'a trouvé en mission un jour. Il ne m'a pas légué ses souvenirs sur le sujet. Tout ce que je sais, c'est qu'il amplifie ma perception de la Force Vitale.
    Ceno : Je ne perçois pas de changement.
    Moi : Il semble ne réagir que pour les Jedi ayant une certaine maitrise des arts de guérison.
    Ceno : Je vois… On va le classer dans les cristaux personnels. Il te faudra un cristal de mise au point, par contre.
    Moi : D’après mes souvenirs, la lame a une couleur tirant naturellement vers le Jaune. Un cristal de mise au point Jaune me semble être le plus indiqué.
    Ceno : Bien bien… et quel type de sabre va tu créer ?
    Moi : Un sabre standard. Je pense continuer ce que Clickman a commencé et m'orienter vers la guérison, et non vers le combat. Un sabre standard fera parfaitement l'affaire.
    Ceno : As tu choisi une lentille d'amélioration ?
    Moi : Je partirai sur une pierre de Kunda, pure s'il est possible. Étant un élément utilisé en médecine, il me semble juste qu'elle soit aussi partie intégrante de l'arme d'un guérisseur…
    Ceno : Tu semble clairement décidé. As tu choisi une cellule d'énergie, un émetteur ?
    Moi : Cellule au Datium et émetteur de parade. Quant au niveau de qualité, je ferai selon ce que vous m'autorisez.
    Ceno : Voilà un programme précis. Reste a savoir si tu as une idée du sabre en lui même…
    Moi : J'y ai beaucoup réfléchi dans nos voyages en hyper-espaces, et tout les sabres que j'ai pu imaginer m’ont ramené a un seul et même modèle, le même que Clickman avait créé, que j'ai aperçu plusieurs voit dans mes méditations et qu'il m'a même prêté dans une vision. J'ai préparé un schema sur ce databloc qui reprend la forme et les dimensions.

    Ceno consulte le plan sur le databloc…

    samedi 27 septembre 2014 - 21:03 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

211 fans connecté(s)

Evénements

Star Wars Celebration 2020

27 août 2020 - 30 août 2020

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2020 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide