Pouvoirs de la Force saison 6

  • Avatar Aynor

    Aynor

    9286 Crédits


    Classe d'apprentissage de la Force (EN CONSTRUCTION)


    Bonjour à tous, et bienvenue dans la classe d'apprentissage des pouvoirs de la Force. Ici différentes manières d'appréhender et d'employer la Force vous seront transmises selon votre rang et votre voie. A vous ensuite d'en faire le meilleur usage, suivant le code et l'éthique des Jedi ! A force de patience et de persévérance vous parviendrez à maîtriser tous les pouvoirs de votre voie et à vous composer un beau panel de compétences.


    Tous les pouvoirs de la Force connus sont enseignés ici, à l'exception de ceux liés au Côté Obscur, que nous n'enseignerons jamais à nos Padawans pour des raisons évidentes.


    Comment apprendre un pouvoir de la Force ?

    Dans un premier temps, il est primordial de commencer par lire la description du pouvoir en cliquant sur le lien à disposition.
    Puis dans un post, dont vous préciserez en en-tête le pouvoir abordé, vous décrirez en RP de manière précise et imaginative votre entraînement et la façon dont vous découvrez vos pouvoirs.

    Si vous le souhaitez la découverte d'un pouvoir pourra s'inscrire dans le cadre d'une mini mission plutôt que d'un exercice classique dans une salle de l'Académie. Le responsable de la classe ou un Chevalier/Maître compétent devra ensuite poster après vous pour valider votre entraînement ou vous obliger à recommencer. Vous ne pouvez pas passer à un autre entraînement tant que le précédent n'a pas été validé.


    À condition d'être encadré par un Chevalier/Maître compétent, n'importe quel Chevalier ou Maître a la possibilité d'apprendre des pouvoirs hors de sa voie, en acceptant qu'il ne les maîtrisera pas aussi bien que les Jedi spécialistes. Par exemple un Gardien s'étant entraîné à utiliser l'Illusion de Force ne surpassera jamais un Consulaire dans la maîtrise de ce pouvoir.


    Qui sont les Chevaliers/Maîtres compétents ?

    Vos entraînements dans une voie précise (Gardien-Consulaire-Sentinelle-Guérisseur) doivent être impérativement validés par un Chevalier ou un Maître (selon le rang du pouvoir) ayant suivi une voie similaire. Ainsi, si vous vous entraînez par exemple sur le pouvoir de contrôle de la douleur (accessible au rang de Chevalier dans les voies de Gardien et Guérisseur), vous devrez être validé par un Gardien ou un Guérisseur ayant au minimum le rang de Chevalier.


    Comment utiliser un pouvoir de la Force ?

    Fiche de compétences.

    Afin que chacun puisse connaître les compétences dans la Force des autres, une fois un entraînement validé, et donc un nouveau pouvoir acquis, vous mettrez à jour votre fiche de capacité en vous rendant sur la page Voies Jedi.

    Niveau de maîtrise des pouvoirs

    Il va de soi qu'un padawan même surentraîné ne peut pas rivaliser avec des Jedi de plus haut rang dans la maîtrise d'un pouvoir. Ainsi gardez à l'esprit qu'en fonction du rang les pouvoirs classiques sont plus ou moins puissants.
    Exemple : le pouvoir Saut de Force permettra à un padawan d'effectuer des bonds de 6 mètres maximum, au Chevalier d'atteindre une hauteur de 12 mètres, et au Maître d'arriver à 24 mètres.


    Ce message a été modifié par Aynor le jeudi 18 février 2016 - 14:13

    mardi 16 février 2016 - 13:53 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Aynor

    Aynor

    9286 Crédits

    LES ENTRAÎNEMENTS

    N'hésitez pas à consulter la page dédiée aux pouvoirs du Côté Lumineux sur l'HoloPédia : Pouvoirs du Côté Lumineux.

    Entraînements classiques (pour tous les aspirants)

    • Sens de la Force
      • Lien qui unit à  la Force.
      • Sens de la vie (détecter les êtres vivants).
      • Sens du danger.

    Entraînements des Padawans


    Entraînements des Chevaliers (toutes voies confondues)

    Entraînements des Maîtres (toutes voies confondues)

    • Spectre de Force

    • Télékinésie – poussée de Force (plusieurs objets)


    Entraînements des Gardiens

    Chevalier
    • Point de rupture

    • Télékinésie

      • Lancer de sabre

      • Tourbillon de Force

    • Contrôle de la douleur (restriction : sur soi uniquement)

    • Armement

    • Astronavigation instinctive

    • Barrière de sabres

    • Beuglement de Force

    • Écoute de Force

    • Inertie

    • Odorat de Force

    • Talent de Force

    • Tutamini

      • Réduction des dégâts uniquement

    Maître

    Entraînement des Consulaires

    Chevalier
    • Camouflage de Force

    • Compréhension de langues

    • Illusion de Force

    • Perception de Force

    • Persuasion

    • Suppression de la Force

    • Tutamini (restriction : barrière de Force uniquement)

      • Barrière de Force

      • Absorber l'énergie

    • Vision de Force

    • Altération de l'image

    • Blocage de Force

    • Stase de Force

    • Télékinésie

      • Lévitation

      • Répulsion de Force

    • Purge de l'esprit

    • Tapas

    Maître

    Entraînement des Sentinelles

    Chevalier
    Maître

    Entraînementsdes Guérisseurs

    Chevalier
    Maître
    Ce message a été modifié par Aynor le mercredi 24 février 2016 - 13:22
    Ce message a été modifié par Kaarde le samedi 19 mars 2016 - 22:27

    mardi 16 février 2016 - 13:53 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Aynor

    Aynor

    9286 Crédits

    Les Cours

    Cette classe se veut avant tout pratique. Vous aurez besoin de la Force pour accomplir votre devoir de Jedi. Toutefois la Force est bien plus qu'une arme ou un outil, elle ne se résume pas à une liste de pouvoirs. La Force est le liant de notre existence de Jedi et il est également important de la comprendre. Nous pourrons, si vous le souhaitez, discuter de sa nature telle que nous la percevons et de ce lien si particulier que nous entretenons avec elle. Il vous suffira pour cela de venir ici et de poser votre question ou d'exposer votre réflexion.


    Qu'est-ce que la Force ?

    Il n'existe pas de définition unique et universelle. D'illustres penseurs ont essayé d'en définir les contours. A travers d'anciens textes parfois millénaires ils nous ont transmis leurs réflexions.

    Voici d'après moi ce qui peut constituer une bonne définition à la fois générique et précise :

    La Force est ce qui donne au Jedi son pouvoir. C’est un champ d’énergie créé par tous les êtres vivants. Elle nous entoure et nous pénètre. C’est ce qui lie la galaxie en un tout uni.

    Elle nous proviens d'une source proche de nous puisqu'elle nous a été transmise par le fondateur de l'ère moderne de notre Ordre, Luke Skywalker, qui la tenait lui-même de son mentor Obi-Wan Kenobi. Elle évoque en les réunissant deux facettes ou deux conceptions de la Force.


    La Force vivante.

    « C'est un champ d'énergie créé par tous les êtres vivants. Elle nous entoure et nous pénètre ».

    La Force se trouve en vous, en moi, dans l'arbre ou dans la pierre. Elle s'exprime dans l'instant à travers les interactions que nous avons avec notre environnement. Basiquement, lorsque vous faites appel à la Force pour faire léviter une poire vers une belle jeune femme vous êtes effroyablement niais dans le cadre de la Force Vivante.


    La Force Unificatrice.

    « C’est ce qui lie la galaxie en un tout uni. »

    La Force a sa volonté propre. Ce n'est pas une quelconque énergie que l'on façonne à notre volonté. Elle agit globalement à des échelles d'espace et de temps qui échappe majoritairement à notre compréhension. Voilà pourquoi il est possible, mais difficile et souvent hasardeux, d'entrevoir l'avenir au travers de la Force. Sa difficile compréhension est un enjeu majeur pour l'Ordre depuis des temps immémoriaux.


    Lorsque l'on vous invite à la réflexion et à la méditation afin d'écouter la Force ce n'est pas (uniquement) afin de mettre vos nerfs à l'épreuve. La contemplation et l'observation sont des clés pour tenter de comprendre ce vers quoi la Force nous guide. Lorsque vous vous posez et cherchez à comprendre les rouages des évènements qui se déroulent, ou que cherchez à anticiper ces évènements, vous êtes dans le cadre de la Force Unificatrice.


    Ce message a été modifié par Aynor le mardi 16 février 2016 - 14:40

    mardi 16 février 2016 - 14:00 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Aynor

    Aynor

    9286 Crédits

    Les Participants.

    Ce message a été modifié par Aynor le mercredi 17 février 2016 - 17:44

    mardi 16 février 2016 - 14:01 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    2469 Crédits

    Zadyssa, entraînement n°3 : le Saut.


    Je me réveillai doucement, allai prendre une douche puis mangeai avant de me diriger d'un pas déterminer à l'orée de la jungle pour commencer mon nouvel entraînement. Après la vitesse et la télékinésie, je souhaitai apprendre le saut. D'un certain point de vue, le saut était à peu près semblable à la vitesse. Il fallait également "doper" son organisme bien que ce ne soit pas les mêmes muscles qui sont requis.

    Je fixai les arbres avant de m'en rapprocher d'un qui avait une branche à une hauteur respectable de cinq mètres. Elle serait parfaite pour servir de repère durant mes sauts. Tout d'abord, je commençai comme avant, par un échauffement. J'entrepris de faire des sauts sur place pour cibler les muscles utilisés puis ensuite, surtout pour avoir une meilleure impulsion. Je devais faire en sorte d'accompagner le saut jusqu'à la pointe des pieds et de m'aider de mes bras en les faisant passer de bas en haut. Mon bras gauche devant et le droit un peu sur le côté. Je devais faire attention à ne pas les ramener trop près de mon corps sous peine d'entamer une rotation. Jambes tendues, je sautais probablement à vingt centimètres de haut. Ce que je jugeai convenable.

    Je m'assis en tailleur et fermai les yeux. Je ressentais la Force autour de moi. Je me plongeai dedans petit à petit en prenant soin de la faire passer dans tout mon corps. Je restai ainsi une dizaine de minutes avant de juger que je pouvais réussir. J'avais l'impression qu'il me suffirait de faire une légère impulsion pour que je puisse m'envoler. Cette fois-ci, je sentais que je pouvais réussir le saut sans avoir besoin d'en faire un dernier. Je me relevai et transférai la Force qui était en moi dans mes jambes et plus particulièrement les muscles me permettant de sauter. Si je ne voulais pas perdre l'équilibre en l'air, je devais être guénée. Je pris une dernière inspiration avant de me lancer. Je fléchis tout en restant un minimum droite et pris une impulsion. J'entendis le vent souffler près de mes oreilles et constata en levant le regard que j'étais à peu près à la moitié de la distance qui me séparait encore de la branche. Puis, je sentis que la gravité me rappelait. Le léger problème, c'est que je n'avais pas pensé à la descente. Heureusement, je n'avais pas sautée très haut. Je me réceptionnai tant bien que de mal en accompagnant la descente.

    Fixant la branche, je cherchai un moyen de retomber sans me blesser. Au bout de cinq minutes, je sus que je devais me servir de la Force pour amortir. Effectivement, si je parvenais à l'utiliser pour m'élever, je devais parvenir à l'utiliser pour rendre plus résistant mes muscles et ainsi, éviter la blessure. Je fis donc un saut sans dopage pour voir quels muscles servaient à amortir. J'en fis plusieurs afin de vérifier que je ne m'étais pas trompée puis tombai dans une intense concentration afin de rétablir ma connexion avec la Force. Je ne tenais vraiment pas à me blesser. Une fois que ce fut fait, je jetai un dernier regard à la branche afin de mémoriser le trajet que j'allais effectuer pour pouvoir établir un certain équilibre, fléchis puis donnai une impulsion du mieux que je pouvais. Cette fois, je m'élevai plus haut que lors de mon essai précédent. Par estimation, trois mètres. Je ne perdis pas de temps et me concentrai en plein vole pour la descente. La gravité m'aspira, mais à l'aide de la Force, je me réceptionnai sans dégât et soufflai un bon coup. Je visai désormais les quatre mètres que j'atteins sans grande difficulté. Désormais, j'allai m'aider de mes bras pour arriver aux cinq mètres. Je me concentrai longuement, les yeux fermés. La Force était tout autour de moi, la branche au-dessus et moi en-dessous. Je transférai mon énergie et la Force dans mes jambes pour la plus grande partie et dans mes bras pour ce qu'il restait. Je fléchis, leva le regard vers la branche avant de sauter. L'air me fouetta le visage tandis que je me servais de mes bras pour garder l'équilibre. L'ascension me paru plutôt longue et je compris plus tard dans le saut que j'étais à une hauteur que je m'imaginai pas atteindre. En effet, mes genoux se trouvaient à la hauteur de la branche. Je restai abasourdi avant que je n'entame la chute. Me rappelant que je devais l'amortir. J’atterris sans encombre, mais mon cœur battait la chamade. Je ne m'étais jamais cru capable d'une telle prouesse en terme de hauteur. Après, la Force avait été avec moi.

    Je me reposai pendant une demi-heure avant d'enchaîner pour la suite. Je devais faire le saut en longueur désormais. Avant de le faire avec du vide, je tenais à le faire avec quelque chose pour me rattraper. Je traçai donc une ligne au sol et pris un repère pour le départ. Il y avait quatre mètres entre les deux trais. Je calmai mon impatience de voir le résultat avant de prendre cinq minutes pour me concentrer. Tout d'abord, je souhaitai commencer sans élan, histoire de voir jusqu'où je pouvais aller. Je plaçai mon appuie sur le pied droit qui était légèrement décalé avant de le transférer d'un coup vers celui de gauche tout en sautant. Deux mètres. Je pris ensuite un peu plus d'élan et lorsque je me propulsai, j'eus comme l'impression de voler. Cette sensation ne dura que quelques secondes avant que je ne trouve pied au sol. Je m'étais arrêté juste devant mon traie. Dépitée, je recommençai et cette fois, j'atterris à pied joint pile dessus. Nouvel essai qui fut cette fois réussi car je me trouvai à un pas de mon marquage. Plutôt contente, je laissai mon regard dériver vers les hauteurs de la jungle. Je m'y rendis d'une démarche titubante et lente dû à la fatigue et m'arrêta au pied d'un arbre afin de reprendre mon souffle. Une branche se trouvait à deux mètres et demi du sol. Je me propulsai dessus et à mon grand étonnement plutôt facilement. L'espace qui la séparait d'une autre était de trois mètres. Néanmoins, la branche sur laquelle je me trouvai était au-dessus de celle que je visai.

    Je respirai un bon coup puis sauta en ne regardant que la branche. La peur de tomber survint en plein vole mais je ne me laissai pas déconcentrer sur mon objectif premier. En fait, la seule question qui persistait était celle concernant mon atterrissage. Je n'étais pas certaine de pouvoir me réceptionner avec l'équilibre nécessaire. Néanmoins, l'heure n'était plus à l'hésitation. La branche se rapprochait à vive allure et je ramenai les pieds en avant pour me préparer à l'impact. Transférant la Force dans les muscles que je devais utiliser, je finis mon saut. Comme je l'avais prédis, je perdis l'équilibre à l'arriver. Au moins, j'étais arrivée sur la branche. Je jouais des bras pendant trente secondes avant de tomber en avant. Par chance, la branche se situait à un mètre du sol. Une fois que je me fus relever, j'appelai un maître par comlink pour qu'il puisse valider mon entraînement et retombai à même le sol en soufflant, puis, je fermai les yeux.

    Ce message a été modifié par Zadyssa le jeudi 18 février 2016 - 06:25

    mercredi 17 février 2016 - 15:57 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Dexlander

    Dexlander

    299 Crédits

    Tareyu; Entrainement n°4 : Désactivation de droïde

    Kaard a raison, je dois m’entraîner plus pour mieux maîtriser mes capacités, mais pour l'heure je vais passer à quelque chose de moins physique. La désactivation d'un droïde. Je prend le temps de boire un peu d'eau avant de me diriger vers la salle d'entrainement. J'y trouve plusieurs droïdes en mode veille et de différents modèles. Je décide de mettre ne marche celui qui me semble le plus basique. Le droïde se réveille et fait quelque pas avant de se figer au milieu de la pièce. Bien je vais pouvoir commencer. 

    Je me concentre pour établir un lien avec la Force, je commence à avoir le coup de main avec ca. Je tend la main vers le droïde pour ressentir sa présence, mais je n'y arrive pas. Je ne ressens rien...  L'approche est certainement différente qu'avec un être vivant, je ne peux pas me concentrer sur sa respiration ou les battements de son cœur vu qu'il ne possède rien de tout ça. En revanche il dégage de l'énergie. Je reprend donc l’exercice, bras tendu et yeux fermés. Je fouille dans la Force pour ressentir l'énergie du droïde et établir une connexion avec lui. Au bout d'un certain temps j'arrive à sentir le courant qui l'anime et défile dans son système. J'utilise la Force pour faire grimper l'intensité de ce courant, je le sens qui parcours mes doigts et file tout droit sur le droïde comme un souffle. Le droïde s'éteint tout à coup. Ah je suis fier de moi ! Mais à peine 3-4 secondes plus tard, le droïde se réactive. Mince alors, je n'ai pas dû y aller suffisamment fort.  Je reprend depuis le début. Même position, je sens rapidement de nouveau l'énergie  qui s'accumule au bout de mes doigts. Cette fois ci je laisse l'énergie s'amasser pour envoyer plus de puissance dans le droïde. Au bout de quelques secondes je la libère et je ressens les circuits du droide se surcharger d'un coup. Puis boum, il s'éteint de nouveau avec quelques étincelles dans la tête. J'attend un moment mais il ne semble pas pouvoir se réactiver. Mission accomplit donc ! Je tente de le redémarrer moi même mais sans sucés, il doit vraiment être grillé, un peu de boulot pour les mécaniciens haha ! 

    Bien je me sens d'attaque pour continuer, j'active donc un autre droïde. Même méthode que pour le précédent, mais cette fois si je pense réussir du premier coup. J’utilise mes deux mains pour générer plus de puissance. En effet ca marche plutôt bien, je ressens beaucoup plus de force à envoyer au droïde. Une fois avoir emmagasiner suffisamment d'énergie, j'expulse tout sur le droïde. Puis d'un coup ce dernier s'enflamme complètement avant de voler en éclats, quand à moi je me retrouve projeté à l'autre bout de la pièce par un éclair émanent du droïde. Je me relève avec les poils hérissé et en état de choc.

    Moi : Euh maître Kaard ? J'ai fais une bêtise.... 

    jeudi 18 février 2016 - 13:08 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    4610 Crédits

    Weedge - Dissiper l’énergie



    Cela faisait longtemps que je n’étais pas venu dans la classe. J’avais un peu négligé mon entrainement général pour aider un peu à l’infirmerie. Je devais corriger cela.
    Je me fixais pour objectif la dissipation de l’énergie.
    Pour cela, je pris un blaster, et bricolais une télécommande pour aller avec, que je pourrais actionner au pied. Je règle le blaster au minimum, au pire ça va m’étourdir si je rate. Je le pose sur un pied, installe la commande à distance et pose le déclencheur devant moi, à quelques mètres.
    Ceci étant prêt, je commence par me plonger dans la Force. Établir une connexion avec elle. La concentrer dans ma main, puis établir une connexion entre ma main et… et…. Je devais transmettre l’énergie quelque part. Tout bien réfléchi, le sol fera bien l’affaire. Je reprends ma concentration pour établir un lien entre mes mais et le sol, via mes pieds. Je mets du temps pour bien établir le lien, bien ressentir la connexion.
    Quand je me sens prêt, j’avance un pied pour appuyer sur ma commande. Le blaster tire, et touche ma main. Ça brule sur le coup. Mon lien était encore insuffisant. Cela brise ma concentration.
    Utilisant les techniques de contrôle de la douleur de guérisseur afin de calmer la brulure, je reprends doucement le contrôle. Je reprends ma concentration et intensifie le lien entre mes mains et mes pieds.
    La seconde tentative est mieux, sans être encore parfait.
    Je passais l’après-midi à perfectionner le lien jusqu’à ce qu’il soit au point, et que ma perception de celui-ci soit suffisante pour le reproduire de façon plus rapide – en mission je n’aurais parfois qu’une fraction de seconde pour l’activer…
    Alors que j’allais tenter un dernier essai, je me rends compte que le blaster ne répondait plus. Je baisse les yeux et me rend compte que la commande a fondu, ayant reçu trop d’énergie de mes diffèrent essais… ma commande rudimentaire ressemblait désormais à un fromage fondant sur le sol… Accompagnée de trace de brulure à l’emplacement de mes pieds.
    C’était le signe d’arrêter.


    Et de nettoyer les dégâts…


    vendredi 19 février 2016 - 02:17 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    4258 Crédits

    Galen Arek - Entraînement classique : Pressentiment(s).

    Le nouvel entraînement, auquel je me porte dans cette classe des pouvoirs de la Force, est un exercice particulier qui me permettra pour des occasions à venir d'anticiper les menaces et les attaques : le "pressentiment de Force", appelé aussi le Sens du Danger.

    Contrairement aux dernières fois où je faisais mes entraînements aux pouvoirs via la salle respective et son terrain extérieur, je vais expérimenter ce pouvoir dans un milieu plus grand et plus approprié comme la jungle de Yavin IV. Bien sûr, au cas où je me serais perdu dans la vaste jungle, j'emporte avec moi un bracelet-radio-communicateur connecté à la fréquence de R1-P7, mon ami droïde astromech, et celle de l'émétteur principal de l'Académie. Je vérifie l'état et la batterie de mon bracelet-radio et prends quelques batteries de rechange sur moi en prévention. Mes vérifications terminées, je descends du grand escalier pour rejoindre l'entrée principale de l'Académie. Au même moment, je vois passer le grand manitou de ce lieu et celui-ci m'interpelle en me voyant sortir.

    Kaarde : - Holà Galen ! Où est-ce que tu comptes aller ?

    Galen : - Je me rends au coeur de la jungle. J'y vais pour entraîner mon "sens du danger" car il n'y a pas meilleur endroit à proximité que l'environnement luxuriant de Yavin IV, pour tomber sur une faune sauvage.

    Kaarde : - Donc, tu t'en vas t'entraîner à pressentir le danger dans la jungle ? Sans moyen de prévenir en cas de problème ?

    Galen : - Justement. J'ai anticipé cette éventualité. J'ai pris sur moi un communicateur relié à R1 et à l'émetteur de l'Académie pour alerter quelqu'un si j'ai des soucis.

    Kaarde : - Dans ce cas, tu peux y aller sans problème. Prends garde à toi, Galen.

    Je passe la grande entrée de l'édifice après avoir salué le maître Jedi et m'élance vers la forêt, courant sur le sol terreux et sableux de la planète. J'entre enfin dans la vaste forêt et continue de courir pour m'éloigner de 500m du bâtiment académique Jedi. La nature suit son cours normal dans cet environnement non perturbé : la brise légère du vent se faufille à travers les branches et les feuillages des arbres, les oiseaux parlent et chantent entre eux tandis que quelques animaux terrestres vont-et-viennent un peu partout. J'arrive enfin au bout de 500m de distance de l'Académie, marche un peu dans ce qui semble être une petite clairière, puis regarde autour de moi le cycle de la vie de la jungle. Quand c'est fait longtemps qu'on est plus venu dans un lieu pareil, il est bien de s'arrêter un moment, de regarder et d'écouter le chant de la vie. Deux minutes après, je m'asseois en tailleur sur le sol moussu de la clairière, ferme les yeux et fait le vide en moi. Je ne fais pas une méditation mais je cherche à entrer en équilibre avec la nature.

    Le pressentiment de Force, je me dis que c'est avant tout une concentration de la Force sur l'écoute du milieu où nous sommes et des brides de la Force ; il suffit d'ouvrir son esprit à cette Force puis se mettre en état de prévention pour sentir ce qui s'approche de nous. Dans mon esprit, je mets en marche la commande "vigilance élevée" et tout mon corps est en écoute avec le monde qui m'entoure. D'ailleurs, je devrais avoir l'habitude de me servir du "sens du danger" car je ressens un léger courant électrique dans la nuque à chaque fois qu'il y en a un (de danger). Pour cet exercice, je reste patient et concentré ; j'écoute attentivement les bruits de la nature pour les différencier mais aucun ne semble appartenir à un prédateur. J'ouvre les yeux pour regarder autour de moi mais il n'y a rien d'étrange. Je suis rassuré. Soudain, un forte vibration électrique ne parcourt la nuque. Là, j'ai un mauvais pressentiment. J'entends un grognement derrière moi et je baisse à temps pour sentir passer au-dessus de moi un gros animal. Je me redresse sur mes jambes et je vois devant un étrange félin hexapède et au pelage doré. Je ne vais pas plus loin dans mon étonnement et me mets en position de garde. L'animal, sûrement un prédateur, est aussi sur ses gardes  et montre ses gardes. Bien que l'envie de dégainer mon sabre me titille, je le fais pas et lève les bras en signe de paix. Seulement, l'animal n'est pas intéressé par mon message. Comme j'étais toujours en mode vigilance, je ressens de nouveau un courant dans la nuque. Le félin doré se jette sur moi, m'attaquant. Je fais un pas sur le côté et esquive mon adversaire. Le félin se remets sur ses pattes, se retourne dans ma direction et me fait à nouveau face. Je sens en lui un taux de dangerosité assez moyen pour qu'il m'attaquer ainsi ; il bondit sur le tronc d'un arbre, se propulsa dans ma direction et plana dans les airs. D'un tour, il disparut derrière les arbres. Mon sens du danger en alerte, je fais une roulade avant et esquive à temps mon agresseur volant qui atterisa finalement au sol. Voyant que je ne me laisserais pas surprendre, il s'en va dans la direction d'où il était venu. De mon côté, je décide de rentrer au bercail pour ne pas tarder dans la jungle.

    Ma concentration encore présente, je pique un départ rapide vers l'Académie et me voilà courant dans la jungle à 18km/h.

    vendredi 19 février 2016 - 10:23 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Aynor

    Aynor

    9286 Crédits

    Je me trouvai dans la salle des holo-communications du vieux Temple Massassi, quelques dizaines de mètres carrés bardés d'appareils ultra-moderne émettant leurs signaux sonores ou lumineux à intervalles plus ou moins réguliers.Je venais de terminer de lire un message en provenance de Taris nous annonçant l'arrivée prochaine d'un cargo avec à son bords un chargement attendu. Je reportai alors mon regard sur un paneau situé en hauteur et composé de neuf écrans, diffusant les images des holocams du Temple mais aussi de droïdes sondes programmés pour parcourir les abords du Temple ou parfois, à la demande d'un responsable, suivre une programmation ponctuelle. J'avais ainsi programmé deux de ses droïdes sondes afin de suivre les Padawan Zadyssa Yunixy et Galen Arek.

    Je vionnais les images enregistrées datant de plus tôt dans la matinée. Zadyssa c'était levée de bonne heure et était la première à s'être élancée au dehors de l'Académie. Je pouvais constater sa grande application quant à la préparation de son entraînement. Alors que je continuai à analyser

    Zadysssa – Ici Zadyssa, quelqu'un me recoit à l'Académie ?
    Aynor – Il y a moi.
    Zadyssa – Ah, Maître Aynor ! Je suis à quelques centaines de mètres du Temple, je viens de m'exercer …
    Aynor – Au saut de Force. Merveilleusement exécuté.
    Zadyssa – Comment savez-vous ?
    Aynor – La Force jeune Padawan, la Force …
    Zadyssa – Il faudra m'apprendre à faire ça !
    Aynor - *toussote* avec joie, bien entendu … En tout cas rentre bien.

    Ce faisant je quittai la salle et pris le turbolift qui me mena quelques niveaux au-dessous où se trouvait notamment la salle dévolue le plus souvent aux élèves souhaitant s'entraîner à l'usage de la Force. J'y trouvai en cette fin de matiné Tareyu. Ce dernier se relevai les poils tout hérisés comme si un orage ionique lui était passé dessus. Je ne croyais pas si bien penser …

    Tareyu – Euh Maître Kaarde ? J'ai fais une bêtise …
    Aynor – Ce n'est que moi Padawan.

    Le Padawan s'inclina à mon approche et ne tarda pas à m'expliquer le pourquoi de sa coupe déjanté ainsi que l'état de démembrement d'un droïde.

    Tareyu – Je m'entraînai à la désactivation de droïde et
    Aynor – Et tu l'a détruit. Ce qui peut être un objectif recherché. Mais dans ce cas adieu la discrétion. Ce qui en mission aura souvent de l'importance. Tu as bien compris le principe il te faudra maintenant affiner ton utilisation afin d'être certain d'obtenir l'effet souhaité. Bon, je te laisse amener le droïde court-circuité à l'atelier et les morceaux de l'autre …

    Je sortai de la salle lorsque je vis débouler en trombe, à une vitesse bien supérieure à ce qui est humaien possible sans la Force, l'un de mes deux Padawan. Il ne dut en revanche pas me voir avant la dernière seconde, lorsqu'il me percuta. Nous étions au sol, lui sur moi, prenant appui sur …

    Aynor – Ahem … Veux-tu retirer tes mains de là s'il te plaît ?
    Galen, rougissant – Désolé Maître, je me suis laissé emporté par ma vitesse.

    Aynor – Tu souhaitais me voir où seule la Force nous a réunie ?
    Galen – Et bien j'étais dans la forêt, m'entraînant à développer mes dons de sens, pour aiguiser ma vigilance, ça sera utile en mission !
    Aynor – Assurément. Et tout autant pour éviter de te servir d'attributs féminin comme coussins amortisseurs. Mais je ne peux pas t'en vouloir, combiner l'utilisation de plusieurs usages de la Force en même temps n'est pas simple. Avec la pratique tu parviendras à toujours avoir ce sens du danger actif, en arrière plan si j'ose dire. Parle-moi de ce que tu as fais et de ton ressenti.

    Galen m'exposa le déroulement de son entraînement dans les moindres détails. Il s'était bien débrouillé et saurait à l'avenir user de la Force afin de le prévenir d'un danger imminent.

    Plus tard dans la journée je sentis un remous dans la Force m'indiquant une activité particulière et reconnu alors l'empreinte de la source. Mon deuxième Padawan devait à son tour s'exercer. J'allai le rejoindre. Je le vis s'entraîner à dissiper l'énergie d'un tir de blaster. A ses pieds se trouvais un pédalier permettant d'activer à distance le blaster. Astucieux. Je n'étais pas surprise, car bien qu'il fut une personne à part entière il y avait en lui beaucoup de mon ancien ami et Maître. Malheureusement sa pédale avait fondu et le corps de Weedge semblait avoir déjà beaucoup donné pour le moment, en témoignai ses mains quelque peu blessées.

    Aynor – Tu as eu la bonne démarche Weedge.
    Weedge – Maître Aynor ! Cela fait plaisir de vous voir, vous avez tout vu ?
    Aynor – Non, mais je compte sur toi pour ton me raconter.


    Zadyssa > Exercice décrit avec précision et efficacité. Tu as surtout bien cerné les implication de l'utilisation de ce pouvoir et je t'en félicite. Entraînement validé !

    Tareyu > Un bel exercice bien réalisé, tu abordes le pouvoir et montre bien que tu as compris les tenants et aboutissants tout en te laissant une marge de progression ce qui est tout à fait normal puisque tu es Padawan. Validé !

    Galen > J'ai bien aimé la mise en contexte, ta description de l'environnement dans lequel tu étais. Essaie pour un prochain pouvoir de sens de avantage décrire le processus d'immersion dans la Force et de perception des liens entre toi et les autres êtres vivants. Pour le reste c'est très bien. Je valide.
    Attention aussi à la relecture (réptitions étrange sur le mot « garde » ^^⁾

    Weedge > Je suppose que tu veux faire un nouvel essai ?

    jeudi 25 février 2016 - 22:39 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    4610 Crédits

    Weedge - Dissiper l’énergie II


    Aynor : Non, mais je compte sur toi pour ton me raconter.


    J’explique alors à mon maitre comment, plonge dans la Force, je tisse un lien entre ma main et mes pieds pour conduire l’énergie.
    J’avais toujours expliqué ma perception de la Force comme des fils, reliant tout objets entre eux, nous permettant soit de ressentir, de déplacer… Cette fois ne faisait pas défaut, et j’expliquais comment j’avais créé ce lien d’une façon qui ressemblait presque à connecter un câble de cuivre entre deux bornes d’énergie. La difficulté étant là de créer un lien capable de supporter la charge que l‘on voulait lui faire passer, et de le maintenir pendant l’évènement. Perdre le lien à ce moment précis pouvait se révéler dangereux.


    Aynor : C’est un bon début. Tu sais que, avec beaucoup de travail, tu pourras un jour utiliser cette capacité pour absorber cette énergie et l’utiliser, pour par exemple te soigner, soigner quelqu’un d’autre ou renforcer un autre pouvoir ?
    Moi : Non, j’ignorais qu’on pouvait aller jusque-là.
    Aynor : Cela demande des années pour y arriver. Pour le moment, montre-moi comment tu absorbes une décharge légère comme cela.


    Aynor détacha le blaster de son pied et débrancha la commande à distance. Mon maitre s’assura du réglage.
    Pendant ce temps, j’avais ramassé les restes de ma pédale de commande fondue et déjà durci, puis l’avais jeté dans une poubelle proche. Puis je me remis en place au milieu de la pièce, et plongea une fois encore dans la Force. Ayant travaillé le lien une bonne partie de la journée, je fus rapidement prêt, mes mains en avant, prêt à recevoir la décharge. Le lien entre mes mais et mes pieds était au maximum de ce que la force voulait bien me laisser, compte tenu d’une certaine fatigue.
    Je ferme les yeux, laisse la Force me guider. Et laisser le Sens du Danger faire sa part, pour détecter le moment ou mon maitre va tirer.
    Les secondes passent, mon Maitre teste ma concentration et ma patience. Puis elle tire, légèrement trop haut, visant mes poignets. Je la soupçonne d’avoir volontairement décaler le tir pour me forcer à bouger. Instantanément, mu par la Force, je remonte les mains légèrement pour croiser le tir de blaster réglé au minimum et l’absorbe. L’énergie frappe mes mains, et au travers du lien établi entre mes mains et les pieds, cette énergie parcours mon corps pour aller se dissiper dans le sol.
    J’ouvre alors les yeux.


    Aynor : Bien. Continue à travailler ce pouvoir. Tu dois travailler tant la vitesse, pour établir le lien de façon instantanée, et aussi la capacité d’énergie que tu peux dissiper. En situation d’urgence, cela pourra te sauver.
    Moi : bien maitre. Par contre, je pense qu’il faudra installer un équipement correct pour cet exercice où faire cela dehors…
    Aynor : Pourquoi cela, mon jeune padawan ?
    Je désigne les deux traces de pied noirci au sol sur le beau plancher en bois de la salle.
    Aynor pousse un rire.
    Aynor : Effectivement, il faudra mieux choisir le lieu la prochaine fois !

    vendredi 26 février 2016 - 01:33 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

PSW Vidéo

Star Wars VIII

Episode VIII dans...

...

Publicité

Chargement…

Evénements

Avignon Geek Expo
Avignon Geek Expo

Parc des Expositions d'Avignon
11 mars 2017 - 12 mars 2017

Sortie PSW Paris-Manga & Disneyland
Sortie PSW Paris-Manga & Disneyland

Paris - Disneyland
25 mars 2017 - 26 mars 2017

Paris Manga
Paris Manga

Porte de Versailles - Paris
25 mars 2017 - 26 mars 2017

FACTS
FACTS

Gand (Belgique)
01 avril 2017 - 02 avril 2017

ASFA
ASFA

Amélie-les-Bains
15 avril 2017 - 16 avril 2017

Toulouse Game Show Springbreak
Toulouse Game Show Springbreak

Diagora Labege Toulouse
22 avril 2017 - 23 avril 2017

AnimaGeek 3.0
AnimaGeek 3.0

Forges-les-Eaux (76)
06 mai 2017 - 07 mai 2017

Anniversaires

nés un 28 février...

Chargement…

en partenariat avec
La Grande Récré Star Wars
Science Fiction Archives
Rebel Legion France
Dagoma
Sport Saber League
Star Wars Collection
Hong Kong Style
MintInBox
501st French Garrison
La 59ème Légion
Pulps
Gastronogeek
Star Wars Holonet ASFA STAR WARS RPG Le Réveil des Fans Radio Disney Club


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer