Review : Dark Vador Tome 1 : Le Coeur Sombre des Sith chez Panini

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar hypertonyk

    hypertonyk

    23751 Crédits

    Voici la review de l'album Le Coeur Sombre des Sith, 1er tome de la 3ème série Dark  Vador de Panini Comics. Cette critique n'engage que son auteur et je vous encourage à donner votre propre avis dans les commentaires.




    • Scénario : Greg Pak
    • Dessin : Raffaele Ienco et Roland Boschi
    • Couleur : Neeraj Menon et Rachelle Rosenberg


    Le tome se compose d'une petite intro de 10 pages : Empire Ascendant : L'Echo de la Victoire, par Pak et Boschi, puis de l'histoire principale : Le Coeur Sombre des Sith, dessiné par Raffaele Ienco.

    Je n'aborderai que très rapidement cette première partie, qui tourne autour de la poignée de Death Troopers sauvés et utilisés par Vador dans le reste du récit, dont je n'ai pas vraiment compris l'intérêt, et dont le dessin anguleux et peu réaliste ne m'a pas du tout plu.


    Et je me concentrerai d'avantage sur le récit principal.

    Bon... encore une série Dark Vador... Qui s'appelle uniquement "Dark Vador"... Pour ça, Marvel est assez pénible. Comment s'y retrouver dans leur continuité s'ils nomment toutes leurs séries de la même manière?


    L'idée de départ est assez bizarre : Vador enquête sur la naissance de son fils, en essayant de retrouver les témoignages des derniers instants de Padmé... Pourquoi maintenant? Le récit se déroule après l'Empire Contre-Attaque, donc juste après que Luke a refusé de s'allier à lui pour renverser l'Empereur. Soit 3 ans après que Vador a découvert que Luke était son fils, et mené une enquête similaire... Mais Vador, finalement, n'a pas appris d'élément nouveau qui nécessite de s'interroger sur sa naissance. Je n'ai pas compris le ressort scénaristique qui le pousse à nouveau sur les traces du passé de Luke, puis de Padmé...

    Malgré tout c'est un prétexte pour se promener dans les souvenirs d'Anakin et explorer la souffrance morale de Vador et l'histoire est intéressante. On y retrouve de vieux amis perdus de vue depuis l'Attaque des Clones, un droïde bavard parfaitement insupportable qui amène une petite touche d'humour à cette histoire très sombre, et surtout on suit un Seigneur Sith dont le coeur est partagé entre la haine et une certaine forme de pitié teintée de remords. Psychologiquement, c'est pas mal fichu, la complexité du personnage de Vador (celle qui lui permettra une rédemption dans Le Retour du Jedi) est bien rendue, et c'est l'atout principal de cette histoire.


    Le dessin de Ienco, sans être très original, est beau. Ses visages féminins, notamment, sont très expressifs, et il a réussi l'exercice difficile de dessiner 5 sosies de Padmé (avec 20 ans de plus que lorsqu'elle est morte), sans pour autant dessiner 5 fois le même visage. Elles se ressemblent mais sont quand même différentes (et pas que dans la coiffure, ce serait trop facile). Ses créatures extraterrestres sont plutôt cool, les mouvements sont réalistes, bien que personnellement je préfère les poses un peu exagérées "à la super-héros", les plans sont variés, et bien que les fonds soient quasi-inexistants, on y prête assez peu attention et ce n'est pas gênant.

    La maquette est un peu trop sage à mon goût, avec des cases bien droites, bien alignées, et rien qui en dépasse, mais certaines compositions de pages, qui mettent en parallèle les souvenirs d'Anakin et l'action présente de Vador, sont bien pensées, et donnent une belle profondeur à l'histoire.


    A noter : les magnifiques couvertures photoréalistes de chaque issue, signées Inhyuk Lee, que Panini a intégrées à l'album. Mais qu'est-ce que je l'aime cet artiste !


    En conclusion : Bien que l'idée de départ paraisse un peu réchauffée, Le Coeur Sombre des Sith est un récit psychologiquement bien ficelé, servi par un dessin assez réussi, avec de belles surprises.

    lundi 21 juin 2021 - 16:49 Admin Réaction Permalien


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Star Wars Celebration Europe 2023

07 avril 2023 - 10 avril 2023

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2022 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide