GAS003: Les glaces de la mort (page 2)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Dark-Spencer

    Dark-Spencer

    2241 Crédits

    « Il me semblait bien avoir senti quelque chose ... »

    L'odeur que ce truc dégage est inconnue au Cathar. Son puissant sens de l'odorat l'aide à capter toutes les subtilités nauséabondes de ce machin organique... organique.... Organe, sang, manger, faim... D'abord vexé de ne pouvoir décrire ce qu'il respire, le félin givré cède ensuite à l'irrésistible envie de goûter cette sorte de lekku géant et pourrissant.
    Il s'approche doucement, l'envie de sang commence à le submerger, tout ces efforts pour se contrôler sont vains, il est tout près, autour de lui tout semble disparaître, tout est noir, il ne voit plus que l'immense repas qui s'offre à lui, derrière ces acolytes hurlent son nom en le voyant sortir sa lame noire, même Kardass ne peut entrer dans son esprit, la Force à ce moment semble ricocher sur le monstre velu.

    Kardass - Il est hors control, stopper le immédiatement

    Aussitôt Kale et Tia s’exécutent. Mais c'est trop tard, Spencer saute sur cette chose inconnue...

    Temps en suspend....

    L'esprit de Spencer sort de son corps et vole à toute vitesse autour de son être physique...

    « Que fais tu ? Oserais-tu t'en prendre à ton maître ? Ne vois tu pas le danger qui nous guette ?  Réagis et protèges moi ! »

    Tout à coup le Cathar se retrouve au cœur d'une jungle épaisse et sombre qu'il semble connaître parfaitement. Cette voie, c'était... son maître, son maître.... Mais ce n'est pas Kardass, non, il ne sait pas, ou plutôt il ne sait plus, qu'un tel être existe, Kale, Tia, tout ça pour lui est inconnu, il ne s'en souvient pas du tout ; dans sa mémoire il a toujours vécu dans cette jungle auprès de son maître et de son esprit surpuissant tentaculaire et immatériel.

    « Vois le danger, réagis, protège moi ! »

    Le danger, oui ça y est, il ressent ce danger qui menace son maître, il se retourne quand soudain il est attaqué par deux animaux sauvages, des animaux qu'il n'a encore jamais rencontré dans la forêt de son enfance, des êtres maléfiques aux intentions meurtrières. Ces deux monstres sont comme deux reptiliens géants, des bêtes humanoïdes aux visages changeants, mais toujours fort hideux.

    Spencer - Je ne vous laisserais pas faire, Gnnarrgh !

    Un combat s'engage, esquive du premier, mandale de Cathar au second, les coups pleuvent de toutes part, mais ces bestioles semblent bien entraînées car elles esquives toutes les offensives à l'exception d'une ou deux baffes, de plus elles savent aussi très bien se battre et tandis qu'il est au prise avec l'une, l'autre l’envoi violemment valser dans le décors. Spencer s'arrache des ronces et se relève, ses adversaires le menacent par la parole, mais peu importe puisqu'il ne parle pas leur langue...

    « La rage, laisse exploser ta rage... »

    Brave maître, il sait comment rendre son apprenti plus fort, normal, il est pour lui plus qu'un guide, c'est un père.

    Spencer -  GNNNNAAAAARRRGH ! 

    Tandis que ces ennemis l'encerclent, Spencer laisse la rage l'envahir, toute la colère qui coule en lui va bientôt prendre possession de tout son être, sa masse musculaire sous son épaisse fourrure semble augmenter, ses muscles se durcissent à en devenir comme une véritable armure, une aura noire se forme autour de lui et semble envelopper, dessiner les contours de son corps, enfin sa rage atteint son paroxysme, dans ses yeux ses pupilles disparaissent et le jaune-orange de ses globes oculaires se met à scintiller.
    Les agresseurs sortent des armes de lumière et repartent à l'assaut du Cathar. Un à droite, un à gauche, ils arrivent à grande vitesse, Spencer ne se contrôle plus, c'est sa rage qui le domine et l'anime, il écarte les bras subitement en hurlant, une onde de choc se propage alors et fouette ses assaillants, les projetant à plusieurs mètres. Ils se relèvent et recommencent, Spencer saute en l'air, un saut hallucinant de hauteur, vertigineux, il redescend en piqué, en vrillant et vise l'un des deux monstres, il arrive comme un missile, l'impact sera fatal à coups sûr, quand surgit une troisième bestiole, beaucoup plus grande et semblant aussi beaucoup plus forte, cette dernière provoque à son tour une phénoménale onde de choc qui dévie le missile Cathar et le fait rater sa cible.

    BAOUM !

    Spencer vient littéralement s'écraser au sol dans un vacarme assourdissant, créant un cratère et fissurant tout le décor, la jungle semble se briser en mille morceaux comme du verre. Il sort du cratère en lévitant sans le faire exprès, tout s'écroule, la voix de son maître est brouillée comme par des interférences électroniques ou magnétiques, ses trois agresseurs sont à quelques mètres de lui et le regardent, leurs formes changent, ils rapetissent et au fur et à mesure que la jungle disparaît, ils prennent des apparences plus familières, leur langage, leur langage aussi devient familier, et puis c'est de nouveau le noir.
    Le Cathar est aspiré dans une sorte de vortex et propulsé dans l'espace, il voit plein de vaisseaux, une grande armée en mouvement, des centaines, peut-être des milliers de guerriers, avec armes, équipement et flotte, dotés de technologie très avancée, le tout dans un mouvement parfaitement coordonné. Spencer est ballotté de vaisseaux en vaisseaux, il à l'impression de se démultiplier et d'être partout à la fois, il transite simultanément d'un poste de commande à un autre en passant par des sortes de longs vortex, comme des tunnels ou se mélangent et résonnent des tonnes de voix.
    Spencer tente de se ressaisir, où est-il ? Que se passe t-il ? Ses souvenirs réels refont surface, petit à petit il reprend le contrôle de lui-même. Comme à son habitude, il tente alors d'aller à contre courant, et par sa volonté réussi à remonter les vortex jusqu'à un endroit insolite. Il sait qu'il ne pourra jamais décrire ce lieu, mais il sait aussi quelle est cette odeur, cette odeur pourtant nouvelle.

    « SORT ccrrch  il faut le bouger cccrrrch D'ICI ccrrch vite éloignez-le ccccrcchh TOUT DE SUITE cccrcchh de cette chose cccrrch Spencer, Spencer !ccrch»

    Une force tire Spencer hors de ce lieu, le voilà parti en arrière à toute vitesse, il traverse toutes les odeurs et toutes les voix à un train d'enfer pour finir par être collé sur une sorte de paroi visqueuse. Il est englué et s'enfonce dans cette paroi comme dans des sables mouvants, lutter ne sert à rien, il disparaît totalement, il suffoque, cette force qui le tire ne s'arrête pas et il s'enfonce de plus en plus. Au moment où il se dit que c'est fini pour lui, sa prison se dissipe et il se retrouve face à elle, ou face à lui car l'endroit d'où il sort est un cerveau géant prolongé par d’infinies tentacules....

    « Spencer, Spencer, tu m'entends ? »

    Le Cathar reconnaît cette voix, c'est celle de Kale, ça y est tout lui revient, il comprend maintenant que ce machin l'a manipulé, il ouvre un œil et voit Kale penché sur lui, il tente de lui dire ce qu'il a vu, mais tout ce que son acolyte entends ne sont que bribes de phrases...

    Spencer -  Gnnr... cerveau...  tentacules... grande armée... gnnaaaa... 

    Kardass -
    Cette fois-ci il a vraiment perdu connaissance, Kale utilise le gantelet, on dégage d'ici on a peut-être été repéré. En tout cas, on ne peut pas aller plus loin tant que je n'aurai pas débriefé Spencer... Action !
    Kale - Bien maître.

    Les quatre sith sont à plusieurs mètres de cette chose que Spencer voulait goûter, Kardass et Tia sont debout devant Kale qui est penché sur le Cathar inerte...
    -------------------------------------
    être perturbé

    Ce message a été modifié par: Dark-Spencer le 24-10-2011 18:19

    lundi 24 octobre 2011 - 15:07 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kardass

    Kardass

    25028 Crédits

    Voyant ce qui venait de se dérouler sous ses yeux, le Côté Obscur bouillonnait en L'Empereur. Cette boule de poil n'avait pas su se contrôler et risquer de saboter la mission en révélant leur présence. Que d'amateurisme! En Sith qu'il était, il aimait l'ordre et la discipline.La fondre allait frapper, déjà des étincelles bleutées parcourait ses doigts.
    "-Tia Hu: Ecartes-toi, Kale!"
    Le Twi'lek eut juste le temps de se reculer, quand Kardass foudroya le Cathar au sol, déchaînant le Côté Obscur, sous les yeux ébaillis des deux twi'leks. Le corps du félin fut secoué de spasmes et une odeur de roussi se propagea. D'ailleurs les poils de la fourrure de ce dernier commencèrent à friser.
    "-Kardass: Relève-toi, Boule de poils!
    -Spencer: Gnnr! Désolé, j'ai perdu le contrôle, cette chose a pris possession de moi.
    -Kardass: Règle n° 6 – Ne jamais s'excuser, c’est un signe de faiblesse... ( :craneur: )
    -Spencer: Je ne suis pas un faible, je suis un Sith, Maître!
    -Kardass: Un bon Sith agit toujours au bon moment, ne laisse pas tes instincts te dominer! Canalise ta colère sur ton objectif!
    -Spencer: Bien, Maître!
    -Kardass: Bon, quelle est cette chose qui a joué ce mauvais tour à notre ami?
    -Tia Hu: Cette chose use de la télépathie. Elle essaye aussi d'entrer dans mon esprit. Je n'ai jamais rien vu de semblable.
    -Kale: Moi aussi, c'est étrange! Comme si cette chose venait d'une autre galaxie.
    -Kardass: Mais à qui appartient-elle ? A quoi elle sert?
    -Kale: Etrange, effectivement.
    -Tia Hu: J'entends des pas, mais je ne ressens rien dans la Force...
    -Kardass: Je crois que Boule de poils a réveillé ses mystérieux propriétaires...Préparez vous!"

    lundi 07 novembre 2011 - 12:21 Modification Admin Permalien

  • Avatar tsavonglah

    tsavonglah

    4140 Crédits

    Une Ombre se meut à ses côtés. Tsavonglah la sent plus qu'il ne la voit. Mais elle est là, c'est une certitude. Sa puissance est presque intolérable, enivrante et terrifiante à la fois. Soudain, un chuchotement le fait sursauter.

    Ombre : Bon retour parmi nous, maître Tsavonglah...

    Elle le connait ? Comment se fait-ce ? A moins que. Le Korunnai s'ouvre un peu plus à la Force afin de tenter de discerner une emprunte connue. Elle est sombre, outrageusement écrasante mais maitrisée. Ce ne peut être qu'un Grand Maître. Ou même l'Empereur en personne. Mais que ferait son Empereur à perdre son temps avec un ancien ermite de l'ordre. Il ne peut qu'avoir d'autres problèmes d'une importance bien plus prononcée à régler.

    Ombre : Oui, tu as saisi. Je suis Kardass l'actuel Empereur du glorieux Empire Sith, ou du moins ce qu'il en reste. Je ne te punirai pas pour la traitrise que représentent tes années d'absences. Après une légère pause : Pour l'instant. Nos forces sont grandement affaiblies. J'ai donc besoin de toi pour aider à la bonne marche de l'Empire : la genèse d'une nouvelle menace me contraint à user de toutes nos ressources disponibles.

    Le temps sembla se suspendre. La présence avait soudainement disparu et seuls les vents violents, qui jouaient de la poussière de Korriban, rappelaient au Maître Sith que la situation n'était pas une des nombreuses mascarades de ses songes. Après une attente interminable, dans ces conditions, Tsavonglah sembla entendre un murmure lointain. "Danger ... Aide ... Reconnaissance ... Helska IV ...

    Bien que peu compréhensible, seul un mot avait de l'importance aux yeux du sith. Sa destination : Helska IV. Sans prendre le temps de ses commémorer d'anciens souvenirs en ces lieux, il fit volte face et s'engouffrant à travers les portes qu'il avait laissées béantes. Une sensation étrange, presque oubliée, parcourait ses muscles : l'adrénaline. Peu importe ce qu'il trouvait sur cette planète, le Korunnai avait l'intime conviction qu'il pourrait tenter de redorer son blason et participer de nouveau à la gloire de son Empire. Cela seul lui importait. Il aperçut au loin l'ombre noire de son vaisseau, le Z-95 modifié pour l'infiltration qu'il utilisait dans le cadre de ses anciennes fonctions. Il saisit son comlink.


    Tsavonglah : Cackeler, calcule moi le trajet le plus court pour Helska IV. Nous partons.

    Une fois à portée, il saisit sa combinaison de vol, l'enfila rapidement et sauta dans le cockpit. Le moteurs chauffèrent assez rapidement et la silhouette, jugée archaïque pour certains, du Z-95 fila vers l'espace. Tsavonglah songea au temps que mettrait le trajet. Suffisant pour faire ce qu'il savait le mieux depuis ces dernières années : réfléchir à ses actes qui menèrent à l'échec cuisant qu'il avait provoqué.

    ...

    Un groupe tapi dans l'ombre. Des ordres, les meilleurs qui puissent être dans cette situation. Des cervicales brisées. Le groupe se meut dans l'ombre de la nuit. Il progresse vers son objectif : un prototype de vaisseau rebelle d'une grande aide pour l'Empire Galactique. Un tir de blaster. Mais qui donc ... Allié ?! L'ordre était à la discrétion absolue ! De la négligence, une confiance aveugle, l'échec d'un subordonné. Son échec.

    ...

    Du sable. Du sable à perte de vue. Une lumière aveuglante, la peur au ventre. Pourtant le rancor est mort. Non, pas l'animal, les trainées d'ion dans le ciel. Un vaisseau ... des vaisseaux ? Un groupe de recherche ? Fuir. Se cacher. Réfléchir à ses actes, à son insouciance, à l'échec.

    ...

    De la fumée. Un vaisseau. Des bribes de conversation. Une voix se détachant : "foutu Empire Galactique, depuis que la Nouvelle République gagne systèmes sur systèmes, il ne nous laisse aucun répit. A croire qu'ils sont assez lâches pour passer leurs nerfs sur nous !" Une insulte ? Une réponse : la mort.

    ...

    Une sensation, une certitude. Servir de nouveau sa première allégeance : l'Empire Sith. L'hyperespace.

    ...

    Une série de bip en provenance du tableau de bord sortit Tsavonglah de ses songes. "Encore ces foutus souvenirs... Au moins, je suis arrivé.


    Tsavonglah : Bien Cackeler. Scanne moi les alentours. Je ne veux pas de mauvaise surprise.

    Le sith s'immergea dans la force afin qu'elle l'aide dans sa quête. Un vaisseau ... Non deux. Ce qui semble être Patrouilleur VT49 Decimator et un autre vaisseau, moins perceptible. "Mmmh, cette direction ?"

    Tsavonglah : Suis ce vecteur. (Série de bips) Oui j'en suis sûr. (Nouvelle série). Je ne sais pas sur quoi on tombera. Suis le, c'est un ordre.

    Le Z-95 s'enfonçait dans l'atmosphère. Ou du moins c'est ce que le Korunnai pensait. Impossible à savoir avec toute cette neige. Enfin, il faisait confiance à son unité R8 pour ne pas le planter. Après tout, il était là pour ça. Le sith se concentra sur la Force pour essayer de le guider dans ce tumulte. Un cri strident le fit virer instantanément à bâbord. Un vaisseau passa à l'endroit même où il aurait du se trouver 1 seconde plus tard.

    Tsavonglah : Ok, combien d’être vivant à bord ? Aucun ?! Etrange …

    Le sith décida de suivre ce vaisseau qui semblait être identifié comme Explorateur E-9.

    -------------------------------------
    [b]"Le malheur de notre époque est qu'elle a appris trop de choses et qu'elle en a oublié d'exister ..."[/col]

    Ce message a été modifié par: tsavonglah le 08-11-2011 01:06

    mardi 08 novembre 2011 - 01:05 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kale

    Kale

    3438 Crédits

    Chaque fois que l'on fait passer nos différences avant nos ressemblances, on met le doigt dans un processus d'affrontement.

    L'Empereur regardait plus loin dans la tempête...
    Quelque chose le dérangeait...
    Lentement, l'Empereur releva légèrement ses mains et des arcs bleutés apparurent entre ses doigts...
    Pas de doutes, le danger approchait...
    Mais Kale ne ressentait rien, pas le moindre petit trouble dans la Force universelle. Le coup frôla sa joue. Dans un mouvement d'une rapidité sans pareille, Tia avait aggripé le lethan par ses vêtements et l'avait tiré en arrière avant que quelque chose le frôle. D'un geste rapide, il sortit directement son sabre laser à lame violette. Son opposant était aux prises avec Tia alors que les autres n'avaient pas eut le choix que de dresser in extremis un mur de défense contre des adversaires assez nombreux pour les obliger à reculer.
    Les opposants de Kale ne tardèrent pas à se montrer. C'était là d'étranges humanoïdes, et Kale ne les percevait pas dans la Force. Conscient qu'elles y seraient résistantes, le twi'lek brandit son arme entre eux et lui.
    La dague du premier ne poserait pas de problèmes, mais le second avait une épée plutôt longue.

    Sans crier gare, le premier se jeta sur lui. Kale amorça un coup latéral dans une tentative de séparer la tête du corps, mais la décapitation n'advint pas. Cet être étrange para la lame luisante du sabre laser avec sa dague qui ne se coupa pas sous l'effort et décocha un violent coup de poing dans l'abdomen de l'aspirant surpris, puis se retourna et lança son pied dans la tête du Twi'lek et l'envoya valser plus loin. Le second n'attendit pas plus longtemps. Se ruant vers Kale, il assena un coup verticale dans le but d'achever l'étranger à terre. Utilisant la Force, Kale détacha un morceau de glace et l'envoya sur le visage de l'humanoïde. Même s'il réussit à l'éviter en se contorsionnant, l'éraflure sur la joue droite de la créature parlait d'elle-même.

    Kale commença alors une séquence banale de Makashi afin de tester les talents de l'adversaire. L'arme de la créature déchirant ses vêtements là où une seconde plus tôt son bras était présent fut une réponse catégorique et clair. Parant un coup puissant de l'adversaire et maintenant la pression, Kale dégaina rapidement son deuxième sabre laser afin de parer une attaque pernicieuse de la première créature qui ne comptait pas rester sur le banc de touche, loin de là.
    L'humanoïde à épée se recula et laissa Kale aux prises avec son binôme. Conscient d'une chance hypothétique, le Twi'lek se jeta sur lui mais malgré sa dague, il évita, para et contre-attaqua sur chaque coups donnés malgré ses deux sabres lasers.
    Du coin de l'oeil, Kale put voir l'incompréhensible mais pas l'éviter. L'épée de la seconde créature se détendit et forma un long fouet qui vint accrocher sa cheville et le traîner au sol.

    Non seulement ces êtres ne semblaient pas sensible à la Force, mais en plus ils possédaient des armes adaptables résistantes aux sabres lasers.
    La créature à la dague se jeta sur Kale, empoigna son cou avec une main et leva la dague avec l'autre. Pas de chance !
    Avec sa première lame le lethan tenta une attaque au visage, paré par la dague. La seconde lame, lancé avec une synchronisation parfaite, trancha la main de la créature qui recula sous l'effet de la douleur. Sa cheville fut libéré mais le fouet se rétracta immédiatement en épée et la seconde créature le chargea immédiatement.
    L'aspirant croisa ses lames en x afin de parer une attaque venant du sol et administra un coup de tête à l'assaillant dans le but de pouvoir reprendre son souffle. Mais l'autre humanoïde avait déjà récupéré et fonçait sur lui. Ni une ni deux, l'aspirant réagit. Il jette sa bure sur le visage de l'attaquant sur sa lancée et fonce sur lui. Si la première lame est paré à travers la bure sans problème par la créature, la seconde n'est pas tout autant visible. Avec sa main gauche, Kale porte une estocade dévié par l'humanoïde habile, et avec sa main droite il lance un coup en biais laissant une cicatrice mortelle sur le torse de l'humanoïde.
    Rapidement, Kale se retourne et fait face à la seconde créature qui désormais devra ajouter un saignement de nez à l'éraflure sur sa joue.

    Kale : (murmure) Impossible de savoir ce que font les autres, j'espère qu'ils s'en sortent...
    -------------------------------------
    Depuis longtemps j'ai appris la haine...
    Et jamais plus ne pourrais apprendre l'amour.

    Ce message a été modifié par: Kale le 20-11-2011 20:50

    dimanche 20 novembre 2011 - 20:45 Modification Admin Permalien

  • Avatar Dark-Spencer

    Dark-Spencer

    2241 Crédits

    Ces êtres aux armes surprenantes ont attaqué la petite troupe sith par surprise, sans un murmure dans la Force, à travers un blizzard dense.

    L'empereur et Tia sont aux prises avec ses vauriens, quand à Kale, le Cathar ne le voit pas mais continu à le sentir, c'est bon signe, cela veut dire qu'il n'est pas encore mort.
    Mais il y a plus urgent que de se préoccuper de ses compères, les ennemis entourent Spencer.
    Ce dernier, vexé de s'être laisser hypnotisé et manipulé par cet espèce d'étrange poulpe géant des glaces, puis de s'être fait remonter les brettelles par Kardass, donc par la même, d'être descendu dans son estime, voit là l'occasion de se racheter en montrant sa férocité au combat.
    Dans ce lieu, sont odorat et son ouïe fine ne servent pas à grand chose, étant donné la puissance et le fracas du vent, sa vue perçante est diminuée du fait de la neige qui flotte en rideau, quand à la Force, elle est inutile pour repérer les mouvement des assaillants, vu qu'ils ne résonnent pas dans la Force... il lui reste son instinct, qui jusqu'à présent s'est avéré quasi sans faille.

    Un guerrier se jette sur lui, aussitôt, le gros poilu enclenche son tonfa laser est part le coup d'estocade, à sa grande surprise, l'épée qui le menace ne se coupe pas et résiste efficacement à sa lame laser, violemment il repousse son adversaire, illico un autre attaque par derrière, au dernier moment Spencer se retourne, le pare et le repousse de la même manière, d'un coup une liane métallique vient s'enrouler autour de son coup et le tire en arrière, le faisant chuter au sol et le traînant sur un mètre dans l'épais tapis de flocons givrés.
    Spencer, sur le dos, lâche son tonfa et agrippe le lien qui lui sert la gorge, quand il voit déboulé dans les airs un bizzaroïde qui va lui tombé dessus, épée en mains prête à lui transpercer l'abdomen.
    Roulé boulé in-extremis, le bizzaroïde se plante en terre, le Cathar est désormais sur le ventre, il lâche son collier d'étranglement, se mets à quatre pattes et bondit comme un animal sauvage dans la direction de l'empaffé qui tient le fouet qui l'emprisonne.
    Ce dernier le libère et ramène à lui son lassaut de métal qui devient alors une longue lame, mais c'est trop tard, la transformation n'est pas encore achevé que le félin fêle est déjà sur lui, toutes griffes dehors, toutes dans son corps, furieusement et dans le même mouvement, Spencer ouvre grand la gueule, lui attrape le coup et de ses crocs lui arrache la gorge.

    Deux autres arrivent sur les côtés, il est temps pour le sournois minet de rentrer en ébullition, de sortir son arme de prédilection, sa lame noire, sa dague, depuis quand l'a t-il, shutta, ça date !, amie de boucheries, de défectueuses atrocités, mais vite, les ennemis sont presque à porté, Spencer se laisse emporté, sa rage ne fait qu'augmenter, en même tant un plaisir sadique s'anime, aime à le tourmenter, ça va mal se passer, pour les deux enfoirés qui se précipitent sur le matou emprunter d'un regard enflammé de haine, maintenant c'est une lutte contre lui-même pour se contrôler et rester lucide, ne pas bouger, rester immobile attendre le bon moment, ne pas agir bêtement mais bestialement,

    Spencer-
    GnNAAah !

    Le Cathar sith enfin entame un saut périlleux arrière,
    les parasites ont leurs lames et Spencer une carrière,
    cataclysmique est l'étreinte qui embrasse sa bannière,
    artistiquement des cas toujours qui affèrent,
    qui méritent et héritent d'encore bien des verres,
    ce n'est pas ce site à l'éternel hiver,
    qui pliera sa technique et son sens de la guerre.

    A peine les pattes décollées, du sol envolées,
    le plus proche se doit
    de tenter d'esquiver mais ne voit
    que trop tard ce qui s'échappe des doigts
    du dingue et la dague reçoit
    de plein fouet dans la tête et fini son esquive en s'écrasant en arrière de tout son poids.
    Le velu véloce atterri sur ses pattes postérieurs, sur le flanc du second bizzaroïde qui fend l'air de son épée. Aussitôt, la rage canalisée par Spencer se matérialise entre ses coussinet sous forme d'électricité avec laquelle il foudroie immédiatement son vis-à-vis. Il ne faut pas lui laisser le temps de se remettre, vite le Cathar se rue sur lui, lui empoigne la tête et lui brise la nuque d'un coups sec.

    Deux de moins, mais qui sont-ils ?
    Plus tard les questions, déjà un autre bizzaroïde déboule...
    :cops:
    -------------------------------------
    être perturbé

    Ce message a été modifié par: Dark-Spencer le 06-03-2012 19:51

    mardi 06 décembre 2011 - 15:40 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kardass

    Kardass

    25028 Crédits

    Qui étaient ces étranges créatures invisibles dans la Force? se demanda Kardass. Mais l'heure n'était pas aux questions, mais à l'action. Dos à dos avec la belle twi'lek jaune et ne faisant qu'un dans le Côté Obscur, les deux Sith repoussaient les attaques. Régulièrement des insectes bizarroïdes ressemblant à des scarabées se précipitaient sur eux, et leurs mandibules acérées ne permettaient aucune erreur, comme en témoigné la marque rouge sur le bras de Tia Hu. Mais le pire était les combattants, de redoutables guerriers armés de sorte de serpents fossilisés qui parait tous les coups de sabres.
    Tia, baisse toi! insuffla l'Empereur dans la Force.
    Cette dernière s’exécuta et Kardass lança son sabre qui alla décapiter un Yuuzhan Vong s'approchant dangereusement.
    L'instant d'après, il escrimait avec un autre ennemi, tellement proche qu'il pouvait sentir son haleine fétide d'extragalaxien.Tous les deux se défiés du regard, l'Empereur tendit sa main, et des éclairs bleus en jaillirent, foudroyant l'adversaire. Alors qu'il était immobilisé, Tia en profita pour lui planter son sabre dans le cœur. La bataille était sanglante et sans pitié, mais les vagues de Yuuzhan Vong continuaient de déferler.

    vendredi 23 décembre 2011 - 17:05 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kale

    Kale

    3438 Crédits

    Tout est dans la fin

    Les deux êtres s'acharnaient dans un combat où seul la haine la plus vive remporterait le combat. Même s'il n'était qu'aspirant, Kale n'en maitrisait pas moins le côté obscur.

    Si la Force n'avait aucun effet sur l'humanoïde, si le twi'lek concentrait la Force sur lui-même, le résultat serait tout autre. Utilisant la Force, Kale broya lentement la surface du sol gelée. L'alien recula, sans doute rappelé à l'ordre par l'éraflure sur sa joue. Sans prévenir, le Lethan lança toute la poudre et les quelques morceaux arrachés au sol. Grandes cabrioles, salto, l'alien évita tout projectile et même les tentatives d'aveuglement par la poussière de glace. Une fois le déluge passé, l'humanoïde se relève, en garde, prêt à subir un assaut. Mais au lieu de celà, il trouve l'aspirant deux genoux à terre, les yeux fermés et mains sur ses jambes.
    Lentement, Kale en appel au côté obscur et le laisse grandir. Sa rage et sa haine sont décuplés, il se concentre sur tout les mauvais souvenirs. Sans doute impatient d'en finir, l'alien le charge. Sentant l'être approcher, Kale ouvre les yeux et deux pupilles jaunes fixèrent l’agresseur.

    L'alien dut s'arrêter net, reculant alors qu'un déluge de coups venu d'on ne sait où pleuvaient sur lui. Plus de pensée, la Force et les instincts primaires guidaient les sabre lasers du twi'lek.Le fait de posséder deux sabres lasers permettaient de lancer dans une synchronisation parfaite des attaques diamétralement opposées.
    Un coup frôla le flanc de la créature...
    Un second lui entailla le bras...
    Le troisième fit apparaitre une cicatrice sur le menton.
    La créature comprit enfin de quoi il retournait. Son adversaire ne cherchait pas à le tuer, il tenait d'abord à l'humilier et montrer sa supériorité. Mais la mort est une récompense pour l'alien. Dans un effort désespéré, celui-ci charge une dernière fois dans le but de tuer son adversaire.

    La créature était forte, mais Kale l'était encore plus. La créature lança l'assaut sous les traits d'une ample attaque verticale. Le twi'lek sauta au-dessus de lui, tête en bas, et de ses deux sabres lasers décapita la créature. Puis il atterrit derrière la créature et ses deux pupilles reprirent une couleur naturelle.

    Jamais Kale n'avait utilisé le pouvoir de la "rage obscure". Il était vidé, et ce sentiment de faiblesse le laissait dans la plus grande confusion. Autour de lui, des bruits de sabre laser, de lames s'entrechoquant ponctué par les cris du matou résonnait sur la vaste plaine gelée.
    Un bruit anormal vint troubler le silence. Kale leva les yeux et vit son vieil Explorateur au-dessus de lui, descendant délicatement pour prendre ses passagers, mais un second vaisseau le suivait.
    Et à travers la tempête de glace, aucun moyen de distinguer le type du vaisseau...

    mardi 27 décembre 2011 - 11:43 Modification Admin Permalien

  • Avatar Dark-Spencer

    Dark-Spencer

    2241 Crédits

    Alors que le sith à crinière se démène contre les bizarroïdes, un grand vrombissement se fait entendre, le vaisseau de Kale apparait dans un souffle, écartant les intempéries tout autour de lui. Ces fluctuations révèlent les positions de Kardass et des deux twi’leks, le rouge se trouve pile en dessous de l’appareil ; Spencer esquive un dernier coup de bâton et décroche un uppercut, la vilaine créature vole sur ses congénères dans un râle de douleur. Immédiatement il court en direction de Kale aussi vite que son état le lui permet, Kardass et Tia font de même et le groupe se rassemble sous l’explorateur.
    Spencer se met en position fixe, il joint ses grosses pattes et invite Kale à prendre appui dessus pour qu’il le projette en l’air. Pas le temps de tergiverser, le twi’lek comprend la manœuvre, il fonce et fait un petit saut sur le cathar qui le réceptionne avec souplesse. Le fauve propulse son acolyte tel un missile, celui-ci atteint la passerelle d’embarquement. Tia est la suivante, Spencer l’envoie valdinguer sur le vaisseau. Il attend maintenant que Kardass en finisse avec deux adversaires.

    Ho sh*t ! Comment j’vais faire pour monter à mon tour ? Gnnr, J’peux pas sauter si haut bordel !

    Le seigneur noir ne se rabaisse pas à être assisté par son sbire poilu, il balance une onde de Force qui a tôt fait de repousser les assaillants, après quoi il semble s’envoler sur le vaisseau, comme porté par la tempête… Spencer reste fixe, incrédule. La seconde d’après, le fauve se fait transporter par télékinésie par Kardass, il arrive enfin à son tour à bord de l’engin, la passerelle remonte, Kale est déjà aux commandes et met les gaz sans tarder. Affalé sur le sol de la passerelle, Spencer est décontenancé, le seigneur noir le dévisage.

    Kardass - Tu es un abruti et un faible d’esprit !

    Le félidé ne rétorque rien, une grande envie de tuer Kardass s’empare de lui alors qu’il vient de lui sauver la fourrure. Penaud, il se met à bouder et préfère rester seul dans la soute. Il tente de se redresser mais trébuche, le vaisseau virevolte dans tous les sens. Spencer en déduit qu’ils sont poursuivis. Il fouille dans la soute, cherchant du gros calibre. Il trouve son bonheur avec un minimag PTL, heureusement que Kale est bien équipé ! Suivant son instinct, il s’accroche à une rambarde avec une corde et ouvre la passerelle. Une voix résonne à travers le vaisseau, c’est celle de son proprio qui somme le matou d’arrêter ses conneries, l’aspirant sith têtu s’en balance, il se positionne sur la passerelle ouverte avec son lance-missiles. Les mouvements de l’explorateur sont très violents, Spencer manque de lâcher l’arme, la rattrape du bout des griffes, trouve une position plus sûre et enclenche son système de visée. Il est troublé un instant par le type de vaisseau qui les poursuit, ce-dernier ressemble plus à un énorme bout de roche difforme qu’à autre chose, comme ceux aperçus tantôt dans sa vision. Il s’empresse de tirer avant que les poursuivants ne le fassent en premier. Le missile atteint sa cible, hélas, sans le moindre effet. Kale pète un câble, la passerelle se referme, Spencer fonce au cockpit. Comme il fallait s’y attendre, il est bien reçu.

    Tia - Espèce d’inconscient !
    Kale - Qu’est-ce que t’espérais faire ?!
    Spencer - Gnnrrrr ! J’ai jamais vu un truc pareil ! Vaut mieux pas rester là !
    Kardass - Attendez, je sens que nous allons recevoir une aide extérieure.
    Kale - Je repère un second vaisseau derrière notre poursuivant!
    -------------------------------------
    être perturbé

    Ce message a été modifié par: Dark-Spencer le 06-03-2012 19:52

    mardi 07 février 2012 - 19:43 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

34 fans connecté(s)

Evénements

Des photos Star Wars en plein Paris

20 sept. 2019 - 20 janv. 2020

Necronomi Con Saison 3

01 févr. 2020 - 02 févr. 2020

Star Wars Celebration 2020

27 août 2020 - 30 août 2020

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2020 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide