Le Temple Jedi : saison 4 (page 36)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Lieu – orbite de Géonosis

    Dans le vaisseau-mère du SEZ, les chemises grises tombent comme des mouches sur le passage de l’escouade mandalorienne conduite par Cenovii devenu Mandal’or. L’armement des compères de Jastross est conséquent : fusils désintègrateurs, déchiqueteurs mandaloriens, lance-grenade MGL modifié… De quoi assiéger Bastion.

    A la grande satisfaction de Cenovii, l’unité qui le suit et exécute ses ordres est composée de féroces guerriers qui connaissent apparemment bien leur métier. Quand au chevalier jedi, il passe d’une victime à l’autre en quelques fractions de seconde, laissant derrière lui la trace mortelle de son sabre laser.

    Ryloth, Kashyyyk, Coruscant… Ces conflits sont loin derrière le jeune chef des mandaloriens. Il a vu la souffrance des twi’leks, ressentit la colère des wookies, et abat sa lame pour faire justice, sans le moindre scrupule.

    Après un énième soldat tué, Ceno ressent la présence d’un Jedi en approche. Il se cache dans un angle, laissant son escouade faire le ménage. Le chevalier est sûr de reconnaitre la présence de Kaarde, quand tout à coup survient un immense trouble de la Force !


    Cenovii - Qu ?! Haaaaargh !!!!

    Mandal’or pose un genou à terre, sous les yeux étonnés de ses hommes qui ont été alerté par son hurlement, puis une violente douleur percute son crâne. Il se tient le casque et se tort de douleur, les 9 guerriers mandaloriens qui l’accompagnent accourent à son secours.

    Davrel - Mandal’or ! Vous allez bien ?!
    Körn - Que se passe-t-il ?
    Cenovii - ECARTEZ-VOUS !!

    Davrel et Körn, les deux meilleurs soldats de Jastross, se font repousser par un Cenovii semblant souffrir le martyre. C’est alors que ce-dernier retire son casque brusquement et le jette au loin, révélant ainsi son visage pour la première fois à ses hommes. Sa jeunesse surprend la plupart mais Davrel et Körn semblent s’en contrefiche, ils s’inquiètent d’avantage de la santé de Mandal’or que de son âge.

    L’aide qu’ils souhaitent apporter est vaine, Cenovii est sourd et ressent un trouble qui dépasse leur entendement. La Force a été chamboulée, déséquilibrée à un point que ne pouvait pas imaginer le jedi mandalorien. Sans crier gare, sans l’once d’une prévention, quelque chose a frappé. Ceno a une barre au front, son visage est marqué par la douleur, mais il se relève lorsque ses sens le lui permettent à nouveau.


    Körn - Vous pouvez avancer ?
    Cenovii - Allons-y, il n’y a pas une seconde à perdre !
    Davrel - On vous couvre !

    Cenovii récupère son casque et le commando parvient finalement à se tailler un chemin jusqu’aux hangars où ils avaient posé leurs chasseurs. Chacun monte au plus vite dans son engin et le groupe décolle en synchronisation. Cenovii n’est plus très sûr d’être parfaitement lucide, c’est alors qu’il reçoit un message différé de Kaarde. C’était bien lui que Ceno avait senti approcher avant ce grand choc dans la Force.

    Kaarde à Cenovii, est-ce que tu me reçois ? Je sais que j'arrive trop tard pour t'empêcher de détruire le Paradis Noir, mais si tu as recueillis le moindre élément sur cette arme, son cristal en particulier, informe-m'en immédiatement. L'étude du Paradis Noir pourrait nous permettre de résoudre la disparition de Thore et de Macematu. Je... Aah ! …Fin du message

    Sans attendre, le chevalier et ses hommes quittent le vaisseau-mère du SEZ et rejoignent la bataille. Sur ses écrans de contrôle, Ceno ne tarde pas à repérer l’escadrille jedi menée par Kaarde. Il entre en communication simultanée avec Musselier et Kaarde.

    Cenovii - Amiral, Maitre, je vous conseille d’écarter tous vos vaisseaux du vaisseau-mère sezzien.
    Kaarde - Ceno?!
    Musselier - Tous nos vaisseaux sont hors de portée, faites-le sauter immédiatement!
    Kaarde - Une minute Amiral ! Je dois parler à Cenovii !
    Cenovii - Nous n’avons plus le temps, maitre.
    Kaarde - As-tu pensé au paradis noir? Qu’as-tu fait de son cristal?
    Cenovii - Le cristal est en place sur le paradis noir, il sautera en même temps que le vaisseau.
    Kaarde - Non !! As-tu la moindre idée des effets qu’une explosion entrainerait sur ce cristal? Nous ne savons pas quelles seront les conséquences!
    Cenovii - Tout ira bien! Nous n’avons pas le choix, l’évacuation de Mahan en dépend !
    Kaarde - Amiral, ceci nous ferait prendre des risques inconsidérés!
    Musselier - Désolé Maitre Jedi, je suis d’accord avec le Mandalorien ! Allez-y !
    Kaarde - Ne faites pas ça !
    Cenovii - La victoire sera notre !!

    Ce sont sur ces dernières paroles que Cenovii enclenche le détonateur qui fait sauter les mines. Dans les instants qui suivent, une gigantesque explosion retentit.

    -------------------------------------
    Cerar Norac-Viinir "Celui qui court derrière la montagne"
    alias Cenovii le Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller et de Shina

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 19-05-2010 17:40

    mercredi 19 mai 2010 - 01:57 Modification Admin Permalien

  • Avatar KiAdiMundi

    KiAdiMundi

    5879 Crédits

    Dans l'autre côté de la galaxie, le transport contenant Kiad, Aynor et Keller arrive en orbite de Nar-shadaa après quelques heures de voyage supplémentaires. Une grande perturbation dans la Force frappe à nouveau les trois jedi, sans pour autant causer la moindre douleur ou peine cette fois. Quelqu’un ou quelque chose de très présent dans la Force se trouve non loin de leur position.

    Un petit vaisseau monoplace les dépasse subitement, fonçant à toute allure vers la planète. Sans hésitation, les jedi sentent que la source de la perturbation vient de ce chasseur.

    Kiad : Suivons-le.

    Sur ce, le transport prit de la vitesse et suivit de loin le petit vaisseau. Mais très vite, ce dernier se rendit compte qu’il était suivi et commença à effectuer une série de manœuvres pour semer son poursuivant…en vain.
    Kiad perdant petit à petit sa patience, il se dirigea vers la rampe d’accès du transport et ouvrit la porte alors qu’ils étaient toujours en vol. Aynor et Keller accélérèrent encore afin d’arriver au dessus du chasseur.

    Lorsqu’il sentit que le moment était venu, Kiad plongea sur le monoplace, dévia d’un coup de sabre une salve et atterrit sur la coque. Aynor dégagea alors le transport, ayant eu pour consigne de retourner sur Ossus une fois Kiad sur la planète, même si théoriquement elle était son supérieur hiérarchique.

    De son côté, Kiad peinait à se maintenir sur le chasseur. Si la Force ne l’aidait pas à garder son équilibre, il se serait déjà envolé depuis longtemps….
    Finalement, un coup de lame de sabre suffit à couper l’une des ailes du chasseur et à l’entrainer inéluctablement vers le sol.

    L’atterrissage fut rude pour les deux adversaires, mais sans blessures toutefois. Un mandalorien sortit du cockpit, pistolet-blaster en main, et fit feu sans sommation sur le chevalier gris. Celui-ci se défendit bien évidemment et finit par détruire l’arme du mandalorien d’un renvoi de décharge. Voyant que Kiad approchait dangereusement, il déclencha un lance-flamme situé au poignet et arrosa le jedi. Ce dernier réagit en plaçant un large pan de débris devant lui qui absorba les flammes. D’un truchement de Force, les débris volèrent sur l’homme en armure et le firent tomber à la renverse. Le mandalo voulut alors s’échapper à l’aide de son jet-pack, mais le jedi l’empoigna avec la Force et le ramena au sol avec brutalité. Pointant son sabre sous la gorge du mandalorien, Kiad déclara :

    Kiad : Qui es-tu ?
    Mandalo : Mon nom est Jastross. Tu as tord de t’en prendre à moi, jedi, mon maître te châtiera pour cela !
    Kiad : Qui est ton maître ? Et qu’est-ce que tu lui ramènes ?
    Jas : Mon maître est Mandal’Or le dissident ! Le plus puissants des Mandal’Ors, car il maîtrise aussi la Force !
    Kiad : Hum…connais-tu son véritable nom ?
    Jas : Il s’appelle…CENOVII !

    A la surprise du vaincu, Kiad arbore un léger sourire grandissant. Il retire ensuite son sabre, l’éteint et le range.

    Kiad : Il n’y a alors aucune raison de nous battre. Cenovi est un grand ami à moi, mais j’ignorais qu’il était finalement parvenu à ses fins…
    Jas : Il n’est Mandal’Or que depuis peu. Mais il possède déjà Nar-Shadaa !
    Kiad : Intéressant. Au risque de me répéter, tu peux me dire quel artéfact tu étais en train de lui ramener ?
    Jas : C’est un des cristaux utilisés pour le paradis noir, mais celui-là est encore pur et inutilisé.
    Kiad : A quoi Cenovii le destine-t-il ?
    Jas : Il s’appelle Mandal’Or désormais, souviens-t-en jedi. Quand au cristal, je n’en ai pas la moindre idée.
    Kiad : Bien. Alors amène moi à Mandal’Or, je désire lui parler.
    Jas : Il est en orbite de Géonosis, en pleine bataille contre le SEZ.
    Kiad : Dans ce cas, mène-moi à ses appartements, j’attendrais son retour.
    Jas : Avant cela, je veux connaitre votre nom.
    Kiad : Je suis l’Assassin jedi, mais appelle moi AJ’.

    Dans un hochement de tête entendu, Jass emboîte le pas à Kiad. Kiad sent que la révélation du nom « Assassin jedi » avait surprit le mandalorien, mais après tout….c’est ce que ce nom est censé faire.
    L’imposant cristal à la ceinture du guerrier vibre d’une aura très singulière pour le jedi, un peu comme si le cristal souhaitait que Kiad le prenne en main et le garde.
    La marche fut longue et passablement pénible pour le jedi. Ils s’étaient crashés à plusieurs kilomètres de la ville et ils furent bien heureux d’y parvenir enfin. Jas mena Kiad à une série de grandes tours, plus hautes les unes que les autres, et entra dans la plus gigantesque. Un ascenseur les monta jusqu’au pic du bâtiment, droit dans les appartements de Mandal’Or. Plusieurs personnes étaient déjà présentes, une humaine, un sullustéen et autres…..

    Jas : Voici Asha Lemon, une contrebandière, et notre génie de la technologie. Vous deux, je vous présente un ami jedi à Mandal’Or.
    Kiad : Enchanté. Quelqu’un sait quels sont les projets de Cen…Mandal’Or ?
    Sullustéen : Il souhaite se constituer une armée de droïdes Basilisk afin d’exterminer le SEZ. Mais il manque encore de ressources pour le moment, de même que de vaisseaux de transports.
    Jas : Et il veut reformer les Mando’Ade.
    Kiad : Mando’Ade ? De quoi s’agit-il ?
    Jas : Du peuple mandalorien. Mando’Ade signifie « Les enfants de Mandalore ».
    Kiad : J’aimerais me joindre à vous pour l’aider. Quels postes sont encore vacants ?
    Asha : Il nous manque un assassin, un représentant de Mandal’Or ainsi qu’un tacticien pour les batailles à grandes échelles. Mais ce dernier poste est quelque peu inutile pour le moment puisque nous ne possédons pas de flotte à proprement parler.
    Kiad : Dans ce cas, si cela ne gêne personne, je deviendrais le représentant de Mandal’Or ainsi que son assassin. J’en parlerais à Mandal’Or dès son retour.
    Asha : Avez-vous au moins une quelconque notion de l’assassinat ? Ce n’est d’habitude pas le domaine des jedi….Pour ce qui est de représenter par contre, là vous êtes forts.
    Jas: Tu vas trop loin là....
    Kiad : En tant que contrebandière, vous avez surement entendue parler, voilà des années, d’un certain assassin jedi, non ?
    Asha : Et alors ?
    Jas : Alors c’est lui, l’assassin jedi.

    Le silence s’impose de lui-même. Kiad est assez satisfait de la réputation qu’il s’est fait, mêlée à la fois de crainte et de peur mais aussi de respect et de la reconnaissance qu’il est un combattant efficace. Certes ce n’est pas très jediesque, mais chacun à son petit ego…



    -------------------------------------
    Lorsque l'obscurité t'entoure, lorsque le chaos règne, reste fidèle à tes valeurs, et l'aide escompté viendra quand tu en auras le plus besoin.

    Ce message a été modifié par: KiAdiMundi le 20-06-2010 10:48

    mercredi 16 juin 2010 - 20:35 Modification Admin Permalien

  • Avatar Paadme_Naberyy

    Paadme_Naberyy

    671 Crédits

    Lieu : L’espace
    Localisation : Cargo Léger YZ-775, le Walluga tout près de Siskeen.

    Soma Rumi est assise sur une chaise dont seulement 2 pieds touche le sol et le dossier le mur. Bien installée, elle sirote une boisson chaude dont seul elle en a le secret. Sola s’était réveillée et placé face à la fenêtre qui donne vers l’espace. Elle semblait abattu, la tête basse et une main sur la vitre, un genou légèrement plier comme s’il elle s’apprêtait à sauter dans le vide sidéral. Elle n’avait pas décroché un mot.

    Soma – Tu sais ma petite, tu peux garder le silence avec moi. Mais quand Hope va arriver, tu as intérêt à donner une explication et une bonne ! [Elle boit une gorgée, mais l’autre femme ne répond pas] Je ne fais pas dans la charité ! Tu m’as dit vouloir changer de vie et je t’ai accordé mon soutient pour que tu puisses faire cette mission avec nous. S’il y a des problèmes de santé faut le dire ! Pas besoin d’une contamination, en plus qu’un retard considérable sur Tatooïne !

    Sola O’Keefe garde toujours le silence. Mais elle relève la tête. La sorti de l’hyperespace venait de s’effectuer. Siskeen est en vue. Sola se redresse et toujours face à la vitre, elle place ses pieds parallèles et les jambes bien tendue, les mains derrières le dos et ferme les yeux.

    Soma laisse la chaise se placer sur ses 4 pieds et observe avec intrigue sa protégée. Le coulissement de la porte de la chambre la fait sursauter, mais Sola reste imperturbable.La Rodienne entre.

    Baadi – Alors ! Quoi de neuf ? Ah, elle est debout ?
    Soma – Va chercher le commandant, nous avons un problème !
    Baadi – Un problème ? [Elle regarde O’Keffe, sans comprendre pourquoi la Nabienne semble inquiète] Elle t’a dit pourquoi…
    Soma en se levant – Va chercher le commandant ! C’est urgent !!!

    Baadi ne comprend pas et quitte la pièce pour prévenir Hope. Soma place sa main sur son blaster et fait un pas vers l’autre femme.

    Sola – Tu n’as pas à me crainte, Soma, je ne désir faire de mal à aucun membre de cet équipage. [Soma ne répond pas, elle reste figée] Je n’aie pas prévue ce qui est arrivée.

    Le commandant entre dans la chambre avec le Vulnord. En observant la scène, Le Vurk dégaine son blaster et place en joue O’Keffe, Hope lui ordonne de ne pas tier. Sola semble impassible à leur arrivée. Soma se rapproche de Hope.

    Soma – Je connais cette position, c’est celle d’une méditation…
    Hope – JEDI ?
    Soma – Ou Sith ! Elle n’a rien dit jusqu’à ce que la planète apparaisse.

    Hope s’approche de Sola et arrivant à la hauteur de Vulnord, il s’arrête.

    Hope – O’Keffe, tu dois nous dire qui tu es ? Ce que tu fais ici ? Es-tu une Jedi ou une Sith ?

    Sola ouvre enfin les yeux et se tourne vers Derek. Elle inspire profondément et rend nerveux le Vurk. Soma a également dégainé son blaster mais le garde en main le long de sa jambe.

    Sola – Cela fait-il une diffèrence ?
    Soma – C’est certain !
    Sola – Je ne suis pas Jedi Commandant.
    Vulnord – UNE SITH ! Faut l’abattre ! [Il va tiré mais avec la Force, Sola récupère le blaster dans sa main]
    Sola – Je ne suis plus Sith, commandant et je ne désir faire aucun mal au Walluga, et encore moins à votre équipage.
    Vulnord – Elle est dangereuse, Commandant ! Faut l’expédier dans l’espace !
    Soma – Plus Sith !!!? Tu veux dire que…
    Hope – Soma, Vul sortez !
    Soma – Mais !
    Vul – Commandant !!!???
    Hope – Sortez, c’est un ordre !

    Tous 2 sortent mais fusille Sola du regard. Le commandant la regarde fixement essayant de dissimuler au mieux ses peurs.

    -------------------------------------
    La clone complétement dijonctée

    Ce message a été modifié par: Paadme_Naberyy le 26-06-2010 09:18

    samedi 26 juin 2010 - 09:15 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26402 Crédits

    Lieu : Ithor
    Localisation : Au milieu de la jungle

    Au milieu de la Jungle d’Ithor, se trouve une construction en bois où 2 humains reprennent peu à peu conscience. D’abord, la femme ressent la douceur du vent sur son corps tel une caresse. Les murmures de la faune suivi des parfums de la flore semblent lui indiquer qu’il est temps pour elle de se réveiller. Ouvrant les yeux, l’humaine réalise qu’elle est couché sur un sol en bois. Elle se redresse doucement regardant autour d’elle. Ses souvenirs lui reviennent très lentement comme si elle sortait d’un long coma. La femme reste assise au milieu de la seule pièce que forme cette construction dans l’arbre. Observant ce qui l’entour, elle réalise que cet endroit lui est étranger, elle est chez quelqu’un, mais qui ? Il y a un côté de cette pièce qui ressemble à une cuisine, l’autre doit probablement abriter une douche ou un coin d’eau. Et puis, en se retournant, elle découvre le corps d’un homme qu’elle reconnu rapidement. Lorsque les souvenirs de cette personne lui reviennent alors tout son passé, lui revient et elle redevient lucide de qui elle est, d’où elle est, pourquoi elle se trouve ici.

    Padmée/Dap se relève et va vérifier que l’homme est toujours en vie.

    Pad – Jadden ? Jadden, tu m’entends ?

    L’homme reste inerte, Pad vérifie ses signes vitaux qui ne sont pas alarmant. Alors, elle le porte et l’installe sur le canapé. Elle prend le cristal Kaïdaryn dans la main, bien que toujours autour du cou de Korr.

    Pad – Ton crystal est éteint, j’espère que c’est bon signe.

    Elle le repose sur le torse de son ami et après l’avoir recouvert d’une couverture, Pad va à l’endroit où elle avait atterrit quelques heures plutôt. Au bord de la pièce, Pad pouvait observer l’horizon. On ne pouvait y voir que la jungle.

    Pad prend instinctivement la position de méditation qu’elle préfère. Droite, mains derrière le dos, les jambes et le sol formant un triangle, elle ferme les yeux et laisse la Force la transpercer, elle laisse le vent fouetté son corps et elle peut l’entendre jouer avec les feuilles qui l’entoure.

    De nombreux cris d’animaux forment une mélodie ou un champ. Peut-être désire-t-il dire quelques choses à Pad, mais elle ne peut l’interpréter pour le moment. Quelques branches craquent soit sous les pieds d’un prédateur, soit part la brise qui se fait de plus en plus forte. Le parfum de différentes plantes de l’horizon viennent lui chatouiller les narines offrant leurs fraicheurs. La chaleur du soleil est bien présente et Padmée se souvient du nombre de fois où elle a usé de sa chaleur ou de sa brillance contre un adverse ou l’autre. Elle sourie à cette pensée. Une énergie nouvelle entour la femme. Elle se sent renaitre, revivre et puis… Et puis d’obscur souvenir vienne ternir ce délicieux moment. Les souvenirs d’amis disparus… Polux, Mirax, Tyria, Clickman, Selena, et tant d'autres... Macematu, Rem… des souvenirs de destruction… le Temple Jedi sur Coruscant, les nombreuses batailles destructrices auquel Pad avait participé que se soit sur Ossus, sur l’Armada, sur le Chun’tor ou encore en dernier lieu, sur Le Taris, sur Coruscant.

    Le temps n'existe plus pour Padmée, elle reste ainsi, une minute, une heure, un jour? Elle l'ingnore, elle s'en fou.

    Padme prend conscience que quelque chose de chaut et humide perle sur ses joues. Elle ne peut plus retenir ses larmes, sa douleur, son désespoir. Soudain, une autre source de chaleur vient de se poser sur son épaule. C’est la main du chevalier Korr qui ne décroche pas un mot. Pad ouvre les yeux et regarde le sol.

    Pad – Je ne doute pas qu’ôté tous ses schémas de ma tête n’a pas du être simple. Merci Chevalier. [Jadden se contente de retirer sa main de son épaule. Pad n’attendait aucune réponse] Ce qui c’est passé ensuite et très inquiétant. [Pad lève la tête et regarde droit vers l’horizon] Je ne suis pas certaine de moi, mais d’après mes cours d’histoire de l’Ordre Jedi et plus précisément de l’Ordre Sith, nous avons du ressentir les effets de la Bombe Psychique.


    -------------------------------------
    Maître Jedi

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 27-06-2010 20:44

    dimanche 27 juin 2010 - 20:43 Modification Admin Permalien

  • Avatar Paadme_Naberyy

    Paadme_Naberyy

    671 Crédits

    Lieu : L’espace
    Localisation : Cargo Léger YZ-775, le Walluga tout près de Siskeen.

    Hope – Pourquoi es-tu ici !?
    Sola – Ce que j’ai dit à Soma est vrai. Je désir changer de vie. Oui, j’ai été Sith, mais… Commandant, mon histoire est trop longue à raconter. J’ai changé d’identité, je suis Sola O’Keffe aujourd’hui. Une contrebandière qui cherche du travaille. Je regrette que vous ayez découvert que la Force est en moi. Je ne le voulais pas, mais je ne peux pas m’en débarrasser.

    Hope – Donne moi se blaster !

    Sola réalise alors que lorsqu’elle parlait, elle manipulait le blaster et cela inquiétait Hope. Elle prend le Blaster par le canon et lui tend la crosse. Lorsque Hope prend l’arme, Sola ne lâche pas le canon alors pointé sur elle.

    Sola – J’ai besoin que vous m’offrez une chance, commandant. J’ai besoin de votre confiance ! Si pas, alors tirer !

    Le commandant reste coi et pendant quelques secondes, il reste le doigt sur la gâchette, le canon fixé sur la poitrine de Sola. Hope se sent transpercer par le regard de celle qui fut spécialiste en ordinateur à ses dires. Il ne pouvait lire qu’une immense détresse, solitude et désespoir. Il avait lu se regard dans chacun de ses membres d’équipage avant de les engager. Il fini par baisser l’arme. Sola eu un soupir de soulagement.

    Sola – Alors, vous me faites confiance commandant ?
    Hope – C’est beaucoup demander Sola, ou peu importe qui tu es. Dis-moi, ce qui t’es arrivé, et puis nous verrons.
    Sola – Je ne suis pas certaine de pouvoir répondre. Il y a eu un bouleversement dans la Force. J’ai bien une idée de ce que cela peu être, mais c’est un problème que les Jedi résoudront. Pas nous. Je veux faire parti de votre équipage, je veux être simplement O’Keffe. Laissons les problèmes de la Force aux Jedi. Laissons les Sith s’entre tué. Commandant, je vous donne m’a parole d’honneur que je ne ferais jamais rien qui puisse nuire à votre équipage. Laissez moi faire parti des votre !

    Sola pouvait sentir la terreur envahir le commandent plus elle parlait. Alors elle fini par se traire et se retourner vers la fenêtre.

    Sola – Je déplore votre crainte à mon égard.
    Hope – Elle est justifiée non ? Tu dis toi-même être Sith.
    Sola – Avoir été une Sith. [Elle baisse la tête, sachant qu’elle ne le fera plus changer de décision, elle connait déjà ce qu’il s’est résolu à faire]
    Hope – Je t’interdis de quitter cette chambre ! C’est un ordre, tu es considéré aux arrêts !
    Sola – Vous parlez comme un militaire. Je l’ai tout de suite remarqué. Vous aussi vous avez changés de vie, n’est-ce pas ?
    Hope – Je n’ai pas à parler de cela avec toi. Sache seulement que j’ai perdu tout un équipage à cause de Baaaaaaal ! Je te débarque sur Siskeen, c’est une discision sans retour !
    Sola – Je ne vous poserais aucun problème, je regrette seulement de pas pouvoir poursuive ma route avec vous.
    Hope – Il ne les a pas tués, O’Keffe ! Il les a massacrés !

    Fou de douleur, en revivant les atroces souvenir, le commandant quitte la chambre qu’il verrouillé derrière lui. Sola laisse alors des larmes couler le long de ses joues.
    -------------------------------------
    La clone complétement dijonctée

    Ce message a été modifié par: Paadme_Naberyy le 27-06-2010 20:47

    dimanche 27 juin 2010 - 20:46 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar KiAdiMundi

    KiAdiMundi

    5879 Crédits

    L’équipée continua sa discussion sur les plans de Mandal’Or et sur les actions futures à mener. Qu’allaient-ils faire du cristal ? Qui leur apporterait de l’aide pour lever une armée, même petite ? Où trouveraient-ils les fonds suffisants pour l’entretenir ? Comment pacifier Nar-Shadaa qui se trouve toujours dans une situation critique ? Quels mondes appartiennent encore au SEZ ?

    Kiad : Je vais aller voir où en est Coruscant. Aux dernières nouvelles, il n’y a plus aucun gouvernement là-bas. C’est l’anarchie.
    Jastross : D’autant plus que si nous parvenons à en prendre le contrôle, cela nous apporterait un avantage certain.
    Asha : Si nous réclamons cette planète, nous risquons de nous mettre la république à dos. Je ne pense pas que Cenovi approuverait. Ils sont nos meilleurs alliés.
    Kiad : Il faudra aussi régler le problème avec Ragga le Hutt qui va vouloir récupérer Nar-Shadaa dans quelques années.
    Sullustéen : Ce n’est pas notre principal problème. Il y a d’autres priorités.
    Jastross : Il a raison, nous avons d’autres priorités. Le Sullustéen, occupes-toi de ce que Mandal’Or t’a demandé. Moi, je vais m’occuper de faire plier tous les chefs de gangs de Nar-shadaa avec Asha. Assassin jedi, je pense que vous pouvez vous occuper seul de Coruscant.
    Kiad : Je pense aussi. Je vous informerais de la situation une fois que j’y serais.

    Kiad sort alors de la pièce, suivit de peu par le Sullustéen. Sans un mot, ils se séparent et le chevalier gris, à nouveau devenu l’impitoyable AJ’, retourne à son vaisseau. Son vaisseau ? Mais il n’avait plus de vaisseau ! Pas grave, il bifurque et se dirige vers la sortie. Son idée est d’atteindre le spatioport, là il pourra dérober un appareil sans la moindre difficulté.

    Une fois arrivé, il fait le tour des différentes plates-formes et il se rend compte qu’il n’a que l’embarras du choix ! Depuis la corvette corellienne standard en passant par des chasseurs monoplaces de type Howlrunner, Pinook, T-wing et même Tie, ou encore des vaisseaux cargos faisant partie de la gamme des YT.

    Toutefois, il ne souhaite pas un gros vaisseau pour cette mission et les monoplaces présents possèdent malheureusement des caractéristiques peu enviables. Mais finalement, en arpentant le port de long en large, il aperçoit un petit vaisseau qui lui conviendrait parfaitement…un starviper. Très rapide, agile, bien armé et robuste, son seul défaut notable est sa configuration en « feuille » qui offre aux ennemis une grande facilité à le toucher.

    Qu’importe, il a fait son choix ! Il attend patiemment que le possesseur s’en aille avant de s’approcher, mais là un garde l’arrête. Avant que ce dernier ne puisse alerter quelqu’un, Kiad lui serre la gorge par la Force et l’envoie valser sur une dizaine de mètres. Le jedi se met alors à courir pour atteindre le vaisseau, ouvre le cockpit d’un truchement et saute à l’intérieur.

    Une demi-douzaine de personnes arrive sur les lieux au moment où le chasseur s’élève dans les airs. Plusieurs décharges sont tirées, mais le bouclier les absorbe sans le moindre dommage.

    Bien qu’il se soit sentit en sécurité, les faits montrent le contraire. Plusieurs nouvelles décharges secouent le vaisseau alors qu’il file vers la stratosphère. Apparemment, les autorités de Nar-Shadaa ont pensées qu’elles pourraient l’arrêter….Le chevalier réagit en refermant les ailes du starviper, lui octroyant ainsi plus de vitesse puisqu’il s’affranchit des frottements dû à l’air et le rendant bien plus difficile à cibler de par sa forme complètement aplatie.

    Les poursuivants sont au nombre de trois. Comme il s’agit d’une planète précédemment contrôlée par les hutts, il doit s’agir de chasseurs Ryhjzirk. Ceux-ci sont extrêmement rapides et puissants, d’ailleurs ils font partie de la catégorie des chasseurs lourds/d’assaut. Leur gros défaut toutefois est leur formidable manque de maniabilité.

    Les décharges de laser pleuvant littéralement sur Kiad, il choisit d’effectuer une manœuvre d’esquive et de rouvrir les ailes, car en fin de compte même avec les ailes rétractées il est moins rapide que ses poursuivants. Il le regrette, mais il va devoir les abattre…

    En tout cas, le fait qu’ils ouvrent aussi aisément et abondamment le feu sur lui prouve qu’ils ne comptent pas récupérer le vaisseau mais plutôt punir celui qui l’a volé. Cela déculpabilise légèrement la conscience Kiad quand au fait d’engager une action offensive.

    Le combat entre les quatre vaisseaux commence. Kiad débute par une embardée pour se cacher dans un nuage et sème l’un des ennemis. Il se retourne alors et ouvre le feu sur les deux chasseurs en reste, mais ceux-ci ne subissent aucun dégât. Par contre, Kiad commence déjà avoir des boucliers faiblissant. Il doit trouver un moyen de gagner du temps afin que ceux-ci se régénèrent. Il profite de sa maniabilité supérieure aux Rihkxyrk pour les pourchasser à son tour, sans pour autant faire feu. Il faut garder l’énergie pour les boucliers pour le moment…

    Mais lorsque le troisième poursuivant parvient à se placer derrière lui, Kiad se doit de décrocher rapidement pour garder le plus possible ses boucliers intacts. Ne voulant cependant pas perdre le peu d’avantage qu’il avait eu jusque là, il déclenche un missile qui file droit sur le chasseur gauche. Peu de temps plus tard, les senseurs affichent un point de moins.

    Le combat dure encore un bon bout de temps, Kiad parvenant à prendre souvent l’avantage mais sans causer de réels dommages à ses poursuivants et se faisant suffisamment tirer dessus pour que ses boucliers restent à un niveau dangereusement bas. Et puis soudain, la panique ! Les senseurs affichent un nouveau vaisseau qui se dirige vers eux, bien plus grand. Certainement une corvette envoyée pour le récupérer ou un vaisseau de patrouille qui vient en renfort. Ce genre de vaisseau excelle dans les armes anti-chasseurs, si Kiad ne se dégage pas vite il finira en bouillie !

    Le jedi tente de semer ses poursuivants dans les nuages en disparaissant le plus souvent possible, mais en vain. De même, la distance à franchir pour atteindre l’espace est encore grande, alors pour atteindre la barre de passage en hyper-espace….impossible ! En tout cas, leçon retenue, la prochaine fois il prendra un appareil rapide.

    Pour le moment, il stoppe ses manœuvres d’esquives et lance un appel aux pilotes adverses pour les prévenir de sa reddition. Quelques nouvelles décharges secouent le starviper, annihilant tout bouclier encore opérationnel pour un bon moment. La corvette s’approcha alors, Kiad pénétre dans le hangar lentement et se pose. La corvette en question est une corvette Crusader, visiblement issue de la « Corporation de Manufacture Mandalorienne ». Kiad se demande un court instant comment un tel vaisseau avait pu se retrouver entre les mains des hutts. Mais après tout, ils auraient très bien pu l’acheter, tout simplement…

    Lorsqu’il sort du chasseur, un comité d’accueil l’attend, pistolets-blaster en main. Kiad allume son sabre-laser en retour, prêt à parer tout assaut.

    Kiad : Je souhaite discuter avec votre commandant de bords, où est-il ?

    Une nuée de rires éclate aussitôt. Tous pensent qu’il est bien arrogant pour penser qu’il peut négocier quoi que ce soit. De ce fait, deux hommes s’approchent du chevalier pour lui passer les menottes….les pauvres se verront porter des mains artificielles pour le reste de leur vie. Voyant que Kiad ne plaisante pas et qu’il est visiblement hautement dangereux, le commandant de bord est appelé.

    Commandant : Qu’est-ce que vous voulez ? Vous ne pensez pas avoir fait assez de mal déjà en abattant l’un de nos chasseurs et en handicapant deux de mes hommes d’équipage ?! Rendez-vous sans sommation !
    Kiad : J’ai d’autres projets. Vous allez mettre le cap sur Coruscant immédiatement.
    Commandant : C’est grotesque ! Impensable ! Ce vaisseau est affecté à la défense planétaire de ce système, même si je le voulais…et soyez assuré que ce n’est pas le cas, je ne pourrais pas.
    Kiad : Sachez, commandant, que je suis le représentant officiel de Mandal’Or, le nouveau maître de cette planète. Si vous ne me croyez pas, appelez vos supérieurs.

    Le vieil homme à la moustache grisonnante hésite un instant entre prendre Kiad pour un fou ou le prendre au sérieux. Après quelques instants de silence, il se retire avec plusieurs de ses soldats. Il faudra facilement un quart d’heure avant qu’il ne revienne et qu’il demande à tous de baisser les armes.

    Kiad : Merci, commandant. Le temps du voyage, je serais votre supérieur, est-ce clair ?
    Commandant : Oui monsieur. Mais étant donné votre rang, je m’étonne que vous ayez dû voler un vaisseau à un particulier !
    Kiad : Le vaisseau que l’on m’a provisoirement alloué ne me convenait pas du tout. Je préfère les vaisseaux capables de se défendre, comme celui-ci. Cap sur Coruscant, commandant ! Et je souhaite que vous me fassiez un briefing complet sur les caractéristiques de cet appareil. Maintenant.

    Le vieil homme hoche de la tête en signe d’affirmation puis disperse tout le monde. Il fait visiter la corvette entière à Kiad sans omettre de lui préciser qu’ils possèdent huit tourelles anti-chasseur et deux batteries de turbolasers jumelées. De plus, il expose fièrement le système de défense anti-missile, système très efficace bien que rarement installé sur des vaisseaux.

    Le reste du voyage se passe sans incident, Kiad reste dans la salle de commandement aux côtés du commandant et lui explique ses plans concernant Coruscant. Le vieux militaire n’approuve pas vraiment les dessins de Mandal’Or, mais suit tout-de-même les ordres sans discuter.
    Les choses se corsent lorsqu’ils sortent d’hyper-espace en vue de la planète-capitale. Une impressionnante armada de croiseurs semble faire blocus…des vaisseaux impériaux.

    Kiad : Et ***censuré*** ! L’empire a eu la même idée que nous…
    Commandant : Je distingue plusieurs croiseurs Victoire. Nous n’avons aucune chance de passer de force.
    Kiad : Alors nous allons employer la ruse, en espérant que ça marche. Mais nous ne pouvons pas laisser la planète à ces vermines.
    Commandant : Que proposez-vous ?
    Kiad : Ouvrez le canal de transmission et attendez qu’un signal d’appel nous soit envoyé. Continuez à voler tranquillement et surtout ne tentez pas de manœuvre d’esquive. Passez là, entre les deux croiseurs droits devant nous.
    Commandant : Vous êtes fou ! S’ils nous attaquent nous sommes fichus !
    Kiad : Faites ce que je vous dis. Si ça tourne mal, détournez toute l’énergie des armes sur le bouclier et les réacteurs et filez vers la planète, d’accord ?
    Commandant : Pour le bouclier c’est impossible. Nous sommes un vaisseau de défense planétaire, pas un vaisseau de combat. Néanmoins, le détournement de l’énergie est possible vers les réacteurs.

    Un bouton se met à clignoter en rouge tandis qu’une légère alarme retentit. L’un des pilotes se retourne et annonce à Kiad et au commandant que les vaisseaux impériaux essaient d’entrer en communication. Après quelques instants, l’image d’un officier de flotte de la marine impériale apparait.

    Officier impérial : Vaisseau en approche, veuillez décliner votre identité et nous donner le motif de votre venue dans ce système.
    Kiad : Je suis le représentant de Mandal’Or. Il m’envoie négocier un traité de non-agression avec l’empire.
    Officier impérial : Restez en attente.

    La communication se coupe aussitôt. Le commandant semble plutôt inquiet.

    Kiad : Cessez de vous en faire, vous me rendez nerveux. Continuez à faire avancer notre vaisseau tranquillement afin de gagner un maximum de distance.
    Commandant : Oui, monsieur.

    La communication reprend à cet instant avec l’apparition d’un nouvel officier impérial. Son accoutrement montre qu’il s’agit d’un commandant de flotte qui a prouvé son talent.

    Commandant impérial : Réponse négative à votre demande. Nous n’avons aucun Mandal’Or récemment enregistré dans nos données.
    Kiad : C’est parce qu’il vient tout juste d’être nommé Mandal’Or. Il dirige Nar-Shadaa depuis l’assassinat du dernier dirigeant de la planète. Veuillez vérifier, nos intentions sont tout sauf hostile.
    Commandant impérial : Veuillez rester en attente.

    La communication se coupe une nouvelle fois brusquement. La corvette se trouve tout juste entre les deux croiseurs Victoire, l’un dirigé vers la planète et le second dans l’autre sens. Cette tactique à maintes fois permis de capturer des vaisseaux en fuite…

    Kiad : C’est bien, le plus dur est passé. Maintenant nous avons la possibilité de les prendre de vitesse.
    Commandant : S’ils ouvrent le feu nous n’iront pas loin, avez-vous une idée de la puissance que ces croiseurs ont ? Sans compter leur vitesse des plus admirables pour des appareils de leur tonnage.
    Kiad : Je sais, il n’empêche que la période la plus critique pour nous est passée. Préparez vous à donner l’ordre de mettre la puissance maximale sur les réacteurs, juste au cas où…
    Commandant impérial : Vaisseau non-identifié, vous vous trouvez dans une zone militaire ! Veuillez faire demi-tour !
    Kiad : Là, ça va mal....Pleins gaz !

    Cette fois c’est la corvette qui rompt la transmission. L’accélération est si soudaine et forte que le jedi et le commandant doivent s’accrocher au tableau de bords pour rester debout. Les premières salves hostiles sont esquivées avec succès et il faut à l’empire plusieurs longues secondes avant d’arriver à viser correctement la corvette. Cette dernière effectue plusieurs manœuvres de haut en bas et de bas en haut pour esquiver un maximum de salves sans perdre l’avantage de la vitesse.
    Mais très vite, une nuée de chasseurs ainsi que des corvettes impériales se lancent à la poursuite de la Crusader. Les impacts se multiplient, les senseurs s’affolent, le bouclier perd en énergie…

    Commandant : Monsieur, il faut rétablir la puissance sur nos armes ! Nous ne tiendrons jamais autrement !
    Kiad : Les chasseurs ennemis sont trop nombreux, cela n’aurait aucun effet. Et ce sont les corvettes impériales qui nous descendent notre bouclier, pas les chasseurs, et en l’occurrence nous ne sommes pas suffisamment armés pour les affronter. Je ne me résoudrais à cette solution qu’après que notre bouclier soit HS ! En attendant, dirigez le bouclier vers l’arrière et dites à vos hommes d’armer les tourelles anti-chasseurs. Exécution !

    Le commandant donne les ordres à contrecœur. Mais Kiad sait ce qu’il fait.
    La corvette parvient enfin à entrer dans l’atmosphère. Mais un nouveau danger menace, les troupes se trouvant déjà au sol ! En continuant à descendre à la vitesse où ils vont, ils ne tarderont pas à être à portée de tir. C’est alors qu’un des pilotes s’exclame :

    Pilote : Commandant, une escadrille de bombardiers ennemis se dirige droit sur nous !
    Commandant : Armez le système anti-missile ! Hâtez-vous !
    Kiad : Notre bouclier vient de tomber. Rétablissez l’afflux d’énergie sur vos armes et ouvrez le feu.

    En une fraction de seconde, la cible volante qu’est la corvette se change subitement en distributeur de salves de lasers. Les huit canons font feu simultanément, abattant un bon nombre de chasseurs ennemis aux pilotes trop confiants.
    Les bombardiers adverses ouvrent le feu aussi. Plusieurs missiles s’approchent à grande allure de la corvette, mais le système de défense du vaisseau est suffisamment efficace pour les faire tous exploser en l’air.

    Commandant : A tous les artilleurs, visez les bombardiers en priorité !
    Kiad : Regardez, commandant, nous arrivons vers le sol.
    Commandant : Tout droit sur les lignes ennemies !
    Kiad : Donnez l’ordre de nous diriger sur cette zone (Kiad pointe le doit sur une holo-carte). Nous serons alors hors de portée de leurs troupes terrestres.

    La zone que Kiad avait montré se trouve sur leur droite, à l’opposé de la direction que les troupes au sol semblent prendre….D’ailleurs, où vont-ils tous ainsi ?

    Kiad : Je crois que nous n’arrivons pas trop tard. Regardez, les ennemis se dirigent vers le sénat, ils viennent tout juste de lancer la conquête de Coruscant !
    Commandant : Et alors ? Ils sont là maintenant, et en force. Jamais nous ne pourrons le tenir tête !
    Kiad : Sans vouloir me vanter, commandant, je peux être un sacré emmerdeur quand je veux. Ils vont se rendre compte qu’un seul jedi peut faire beaucoup.
    Pilote : Monsieur ! Les bombardiers ennemis se mettent en position offensive à tribord !
    Commandant : Activez le systè…
    Pilote : Impossible, commandant ! Il doit se recharger ! Nous sommes sans défense !
    Kiad : Faites un crochet dans leur direction, maintenant !

    La corvette vire aussitôt à tribord dans un virage des plus serrés. Les missiles ennemis visant les réacteurs, ils se retrouvent dans le vide et visent tout autre objet métallique….Autrement dit les appareils ennemis.

    Commandant : Bien dit, Monsieur…
    Kiad : Vous me remercierez quand nous serons sur la terre ferme.

    Une brutale explosion fait tomber Kiad ainsi que le commandant et secoue tout le monde. La corvette semble se déséquilibrer par rapport à son axe de vol. Le commandant se relève avec difficulté et demande :

    Commandant : Qu’est-ce que c’était, pilote ?!
    Pilote : Ils ont détruit nos réacteurs ! Nous n’avons plus le contrôle du vaisseau, c’est le crash assuré !
    Kiad : Alors tout le monde aux capsules de secours ! Donnez le signal d’évacuation !

    Une sirène se met à retentir. Tout le monde court vers les capsules pour s’échapper au plus vite de ce vaisseau en perdition. Néanmoins, Kiad commande l’ouverture de la porte du hangar et se précipite vers le starviper qu’il espère encore intact.

    Les déplacements dans les minces couloirs sont de plus en plus difficiles à cause des secousses et du déséquilibre, mais Kiad parvient finalement au chasseur. Décollant en urgence, il fonce hors du hangar en ouvrant un feu nourri.

    Heureusement, la corvette n’était pas loin du sol lorsque les capsules se sont libérées, ce qui a permis à la majorité des hommes de l’équipage de s’en sortir. Kiad couvrit leur retraite depuis les airs, mais il finit par être abattu à son tour…




    mardi 29 juin 2010 - 20:10 Modification Admin Permalien

  • Avatar obiwan931

    obiwan931

    10951 Crédits

    Obiwan931 est de retour ….

    -22 avant la Bataille de Yavin , Géonosis .


    Ba7l se tenait devant nous , raide en attente d’ entamer une action . Son visage était remplie d’ inquiétude et d’ hésitation. C’ était la première fois que nous étions devant cette personne que nous avions côtoyé dans une autre vie . Sans nous apercevoir du choc provoqué , la grotte se mit à trembler et l ‘ édifice se fissura tels un château de carte . Inconscient du danger , nous franchîmes la sortie suivis du Sith à notre coté .

    Son sabre était éteint et ne représentait aucun danger . Une lumière venant de l’ extérieur nous attirait . Il ne s’ agissait pas d’ un simple rayon de soleil , c’ était quelque chose de plus grand et de plus commun que Macematu et moi- même avions connus .

    A travers le ciel étoilé, une énorme boule de lumière se formait. Elle avalait le ciel obscurcit par sa lumière . Au loin , nous vîmes le paysage disparaître sous cette amas de lumière . Des soldats clones et des Géonosiens se joignirent autour de nous .

    En quelques instants , les hostilités entre les deux camps s’ étaient stoppés face à ce phénomène resplendissante mais d’ une rareté . Se tenant à l ‘ écart , Thadéus était présent . Pris d’ une envie incontrôlable , il se mit à courir vers le statioport de la base républicaine . Personne ne s’ en rendit compte de son absence.

    Macematu :_ Comment se fait il que le Paradis – Noir est ici ? Sommes – nous la cause ?

    Moi :_ Je l’ ignore , mais nous devons anticiper son prolongement ! Nous devons… Ou est Thadéus ? Thadéus ? Thadéus ?

    L’assemblée qui se comptait par milliers rassemblés, étaient tous hypnotisés par cette lumière. Cherchant parmi la foule de droide et de clones , mon padawan , je finis par retrouver sa trace. Il galopait à travers la dune en direction du statioport . Je compris son attention et par mes moyens , j’ essayais de faire le maximum pour y empêcher .

    Macematu :_ Arrêtes Thore ! Tu connais comme moi les actions de la source ! Nous ne pouvons là contrôler !

    Moi :_ Au contraire , je pense que nous pouvons changer les choses de notre passé ! Qu’est ce que l’ on à perdre ?

    Macematu :_ Je n’ arrives pas à comprendre ! Nous venons d’ une futur !

    Moi_ Détrompes toi ! Le général Thore que je considérai comme un ancêtre qui a servi pendant la Guerre des Clones ou celui qui a reconstruit le Nouvel Ordre Jedi avec Skywalker sur Yavin n’ est autre que moi- même . Nous avons la source en nous – même , depuis que nous sommes en contact avec elle sur Coruscant . Toutes nos actions passées comme futur ont changé ! Nous faisons qu’ un seul bloc ! Lis le dans ton cœur , ressens tu cela au fond de toi ? Comment expliques tu que nous sommes les deux êtres de la force a être ici ?

    Macematu : _ Je l’ ai ressentis même si tout est un peu confus pour le moment !
    Mais je te suis !

    A peine arrivés à la hate sur le statioport de la base que le chasseur jedi de Thadéus s’ était faufilé dans le ciel . Nous montâmes dans une petite navette . Tels un tourbillon , la source aspirait tout sur son passage . Au moment ou la navette volait , la base avait disparu de la carte . Tels un renard en furie , le chasseur de Thadéus fonçait droit vers le cœur de la source .

    Installé dans le cockpit , Macematu pilotait le vaisseau et actionnait les moteurs . La radio ne fonctionnait pas . Il était impossible de venir en communication avec le padawan . Je tentai différentes manœuvres sur le tableau de bord . Un détail m’ interpella et prouva que l’ on voyageait dans le temps . A chaque poussée du vaisseau vers le cœur de la source , le calendrier de l’ ordinateur changeait de date . En l’ espace de trois minutes , nous étions passé de l’ année – 10 000 à 45 000 ap BY .

    Macematu : _ Regarde!

    Des spectres lumineux comme j’ ai pu en observer sur Ryloth avec Jorus se glissèrent sur le pare- brise du vaisseau . Contrairement à ce que j’ aurai cru , il ne s’ agissait pas de simple spectres . Il s’ agissait à vitesse accéléré , des millions de vaisseaux ayant traversé le système à travers ces derniers millémaires . Nous voyageons à) la vitesse de la lumière tels une étoile filante . Nous étions au cœur de la source . Un amas de lumière blanche se dressait devant nous .

    Une idée me vint à l’ esprit , tenter un retour vers notre époque en l’ année 164 ap BY , date de notre disparition sur Coruscant . Me concentrant avec l’ aide de la force , je me focalisa sur le calendrier du tableau de bord et calcula une sortie.

    Propulsé tel une balle dans l’ air , notre navette se retourna dans tous les sens. Le choc m’ avait projeté au sol sas comprendre oui nous étions.
    Au même moment, une immense bataille se dressait devant nos yeux. A travers les hublots, nous vîmes différente coalition se battrent. A voir les différents drapeaux et symboles sur les vaisseaux, nous savions ou nous étions .

    Moi :_ Nous sommes enfin chez nous ! Il s’ agit d’ une bataille entre le SEZ et la Coalition Galactique . Tout semble redevenir comme si nous n’ avions rien changé !

    Macematu :_ Au contraire nous avons changé la donne du passé ! Si nous avions pas pris le chasseur pour poursuivre Thadéus , il n ‘ y aurait jamais eu de Guerre de Clones ou de combat entre Skywalker et Vador ! A notre issue, nous avons changé le passé ! Nous en sommes des acteurs !

    Moi :_ Certes la grande question est à savoir , ou est Thadéus ? Dans le passé? Dans le futur ?

    Macematu :_ Peut être dans une lointaine galaxie à la recherche de ses origines ? Vers le monde des premiers explorateurs ? Qui le sait ?



    -------------------------------------


    Ce message a été modifié par: obiwan931 le 03-07-2010 18:24

    vendredi 02 juillet 2010 - 01:18 Modification Admin Permalien

  • Avatar amiral-mahan

    amiral-mahan

    82 Crédits

    Lieu : Géonosis .

    Base Alpha 2 , base abandonnée de l’ Ancienne République . La veille de l’ arrivée de la flotte de la Coalition .


    Perdu au fond d’ une vallée et entouré par des canyons et des crevasses , la Base Alpha 2 n’ est qu’ un amas de ruine . Construite peu de temps après la bataille de Géonosis , elle fut abandonnée et vidée de ses occupants après un cataclysme naturel selon certains témoins de l’ époque . De nombreuses légendes tournent autour de cette base mais peu sont fondé et se reposent sur l’imagination de voyageurs un peu éméchés après une nuit de folie et de beuveries. Les soldats de Starkacus y ont un de leurs avant-postes.
    Lorsque la nuit tomba et que les festivités s’estompèrent, Starkacus demanda à Mahan de le suivre, sans escorte et armes. Ils traversèrent la vallée à travers un léger vent.

    Mahan connaissait ce lieu mythique. Lorsqu’ il fut élève à l’ Académie Militaire , il entendit de nombreuses légendes dont celle sur la Base Alpha 2 . Il pensait que son hôte l’ aurait fait la visite des lieux mais il se trompait . Il continuait à marcher vers une petit colline ou se dressait une grotte . Starkacus sortit une allumette et le gratta sur la roche . Une flamme en sortit et là déposa sur son bâton en bois .

    Starkacus :_ Suivez – moi Amiral !

    Mahan , hésitant :_ Ou allons – nous ? Je vous signale que nous sommes en territoire découvert . L’ennemi peut être …

    Starkacus :_ Croyez moi « notre « ennemi ne fréquente pas ces lieux . Seuls les voyageurs maladroits s’ y aventurent et croyez moi , peu d’ entre eux s’ en sortent avec les idées nettes .

    Mahan se décida de suivre de près son allié à travers l’ immense grotte . Des restes d’ une bataille y figuraient sur le sol comme des armures, des armes. Mahan reconnut des cadavres de la Guerre des Clones . Starkacus s’ avança près d’ une paroi avec sa torche . Des inscriptions et des dessins y figuraient sur la paroi .

    Starkacus :_ Il s’ agit d’ un fresque dessinée à la main par les autochtones . Elle raconte les évènements depuis l’ Apocalypse à nos jours . Certains disent qu’ elles s’ étendent vers le futur, notre futur .

    Mahan , interloqué :_ Qu’ est que c’ est que l’ Apocalypse ?

    Starkacus :_ L’ Apocalypse , le Jugement Dernier , le Trou Noir , la Force tant de noms ont été donné à ceux qui l’ont vu au cours de l’ histoire , ceux que vous contemporains appelés la Source ou le Paradis Noir .
    En l’ an - 22 avant la Bataille de Yavin , la République s ‘ étaient battus contre les Séparatistes sur cette planète . Lorsque le calme fut revenu , une base républicaine fut construite sous le nom de Alpha 2 . Cependant des actes de résistance de la part des séparatistes étaient encore présent . Trois jedi furent dépêchés pour contrôler la base . Quelques jours après leurs arrivés , une escouade de clones partirent en reconnaissance sur ces lieux . Ils furent victimes d’ une attaque surprise par un homme . La légende raconte par l’ un des sbires cachés de Dooku . Lorsque les trois jedi rencontrèrent le faux-Sith , une explosion se produisit dans le ciel . Sans en connaître la raison , la source était venu à eux …

    Mahan :_ Dans toute ma vie , j’ ai vu des choses surprenantes mais à croire cela , je reste perplexe !

    Starkacus :_ Comment aurais je su que vous étiez dans l’ arène à deux doigts de vous être avalés par ces bêtes ? Vous souhaitez connaître la raison de notre alliance ?
    Tout simplement que cette fresque est notre guide. C’est notre guide !

    Mahan :_ Je ne crois pas à ces balivernes ! Je rentre au camp , nous avons une bataille à préparer !

    Starkacus :_ N’ est ce pas dur d ‘ aimer un être cher du même sexe ?

    Mahan se retourna avec l’ air surpris sur son visage . Il en sortit de l’ une de ses poches , un petit blaster et le pointa sur la tête de Starkacus . Il était prêt à faire feu .

    Starkacus :_ Tout comme je savais que vous aviez votre arme , de même que vous tenez à l’ intérieur de votre veste , un couteau ! Vous hésitez à faire feu mais vous savez que vous ne le ferez pas ! Vous étés fou de rage et pensez avoir adopter un comportement de naïveté. Et là vous allez tirer sur une cible dans le hasard absolu . Sous le choc du tir , un rat se mettra à grincer et sortira de son trou ….

    Les actions se produisirent au même moment que Starkacus lui lâchait les propos. Abasourdi Mahan se jeta à terre les mains sur sa figure en train de verser des larmes de rancœur . En compassion, Starkacus vint vers lui et l’ invita à se lever.

    Mahan :_ Qui étés – vous ? Un jedi ? Un Sith ?

    Starkacus : _ Juste votre ami ! Je suis désolé d’ en être venu ainsi ! Moi – même , j’ ai mis du temps à le comprendre . Mais en prenant conscience du message , je me suis dis que la résistance avait un autre sens .
    Demain se dressera un autre jour . Vos amis arriveront avec toute votre armada mais votre Maréchal sera là pour fermer ce qui à commencé ! Mais d’ autres seront là comme vos amis Jedi pour accomplir d’ autres taches dont notre destin en dépend .

    Mahan :_ Mais c’ est impossible , le Maréchal Thore a disparu sur Coruscant !

    Starkacus :_ Détrompez – vous !

    Il se leva pour agiter sa torche sur la paroi de la grotte . Les trois visages des Jedi y étaient reconnaissables . Le visage de Thore y était bien prononcé.

    Starkacus :_ Si voulez voir la suite de la fresque , suivez moi !

    samedi 03 juillet 2010 - 01:31 Modification Admin Permalien

  • Avatar obiwan931

    obiwan931

    10951 Crédits

    Lieu : Géonosis. Base Alpha 2

    De nos jours .



    La bataille spatiale venait de débuter entre les forces de la Coalition et celle du SEZ. Le commando du Général Cennovii avait réussi avec brillance , la destruction de la station de combat . Mais les actes amenèrent des conséquences comme l’ apparition d’ un Nouveau Trou Noir comme le signale les contemporains.
    L’ attaque aérienne était perçu par les forces terrestres comme une cause prévue à la situation. Les sezziens comme leurs alliées géonosiens ne se souciaient du conflit spatial .

    Pendant que les deux belligérants s’ affrontaient dans le ciel , un ensemble de politiciens et de soldats géo-sezziens s’ étaient réunis en arc de cercle à l’ intérieur des ruines de la Base Alpha 2 . Un cortège de dignitaires et de prêtres y étaient présents habillés en tenue de cérémonie . Tels une cérémonie , des tambours et une chorale rythmaient cette présence . Le Général Macbeath et son homologue géonosien, Childéric y étaient présents . Revêtus d’ une tunique blanc et d’ un médaillon représentant un soleil , il se tenait debout en face d’ une ancienne plate forme d’ atterrissage avec une couronne sur leurs têtes et un bâton .

    Le soleil venait de se coucher . Dans le ciel se distinguait parmi les étoiles , les nombreux croiseurs se livrant bataille au dessus de leurs têtes . A quelques lieux de là se cachaient derrière des rochers , deux espions . Le Colonel Madison et la prêtresse Vong An’ yya observaient la scène , abasourdis . Les deux femmes ne comprenaient pas la scène et le déguisement que portait Macbeath .

    An’ yya :_ C’ est le moment de les prendre en tenaille ! Encerclons – les et crois-moi cette guerre sera finie !

    Madison :_ C’ est tentant An’ yya , mais je pense davantage à un piège . La majorité d’ entre eux sont des civils . Le peu de soldats est présent à l’ extérieur des murailles de la base.

    An’ yya : _ Quelque chose vient du ciel ! On dirait une étoile filante !

    La jeune blonde sortit ses macro-jumelles et observa la chose désigné par la Vong dans le ciel . Il ne s’ agissait pas d’ une étoile filante mais d’ un chasseur stellaire. Le Général Macbeath et ses convives observaient la même scène que les deux espions. A la différence qu’ils attendaient et en connaissaient la cause.

    Madison :_ A première vue , il s’ agit d’ un chasseur stellaire vert de marque Delta 7 . C’est un chasseur n’ existant plus sur le marché du moins depuis la fin de la Guerre des Clones. Les seules modèles sont exposés dans les musées ou au Temple Jedi d’ Ossus . Qu’ est ce qui se trame chez les sezziens ?

    Le vaisseau se posa tout doucement sur la piste d’ atterrissage . Le Général Macbeath et Childéric s’ avancèrent vers les marches de la plate forme d’ atterrissage. Lorsque l’ occupant du vaisseau en sortit , l’ assemblée se tut et se prosternèrent vers l’ individu .

    Macbeath :_ Tels la prophétie s’ est réalisé , le messager revient parmi les siens . Mon Seigneur , vous étés revenus de l’ au delà ! Vous avez été touché par le mal absolu mais notre ennemi ne connaît pas votre véritable pouvoir ! Seigneur Thadéus , bienvenue parmi nous !
    Nous sommes à votre service ! Longue vie à Thadéus !
    L’ assemblée : _ Longue Vie au Seigneur ! Longue vie au Seigneur ! Longue vie au Seigneur !

    Thadéus se demanda si il n’ était pas en train de rêver . Quelques minutes auparavant , il était le padawan de son maître Thore Joépa . Le lieu ou il se trouve n’ est plus qu’ un champ de ruines . Aucun clones ni même de droides de combat sont présents pour s’ affronter . Voyant le spectacle , il finit par se prêter au jeu comme l’ ont réalisé Thore et Mace . Non seulement , il accepte de jouer ce personnage mais le fait de s’ octroyer un pouvoir lui plait .

    Thadéus :_ Avez – vous vu la trace de Thore Joépa , Général ?

    Macbeath :_ Vous souhaitez dire le Maréchal Thore Joépa , chef des forces de la République…

    Thadéus :_ Maréchal ! Il ne s’ embète pas !

    Macbeath :_ Il a disparu à travers La Source ! Nos forces combattent les siens .
    Nous avons quelque chose à vous montrer , votre Seigneur ! Suivez- nous !


    Observant la scène depuis le début , Madison et An’yya restent médusés par la situation . Comment un tel événement peut il se produire ? De même comment une fois de plus remporter la victoire ? Les forces de la Coalition étaient à deux fils de gagner cette guerre .
    Madison et sa complice sautent sur leurs speeders pour rendre compte de la situation à leurs hiérarchies .

    mardi 06 juillet 2010 - 11:01 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Lieu – orbite de Géonosis, en pleine bataille

    Aux commandes de son chasseur de classe Fury, Cenovii/Mandal’or active sans hésitation les mines de permacrete disposées à des endroits stratégiques à l’intérieur du vaisseau-mère Sezzien. Sans se soucier du cristal du Paradis Noir 4, qui est toujours actif sur l’effroyable arme de destruction massive, et sans même écouter les avertissements de Maitre Kaarde Nabery, le jedi mandalorien appui sur le détonateur en croyant mettre un terme à la bataille, et à cette guerre. Une explosion monstrueuse se produit, puis d’autres plus petites percent l’immense croiseur stellaire de toutes parts. Devant ce spectacle ahurissant, Ceno, Musselier et Kaarde ont l’espoir que tout s’arrêtera ici. C’est alors que, contre toute attente, une nouvelle vague destructrice envahit toute la zone autour du vaisseau en perdition, une nouvelle explosion encore plus volumineuse ! Les yeux de chaque pilote, de chaque soldat, de chacun des protagonistes présents dans cet enfer, sont éblouis par la lumière étincelante d’un déluge de feu qui fait imploser le vaisseau Sezzien dans son intégralité.

    Cenovii - Que se passe t-il ?!
    Kaarde - NoN !!

    Un flash éclate et aveugle tous les pilotes, à la suite de quoi les gigantesques flammes qui enrobaient la carcasse du vaisseau-mère ennemi disparaissent, et dévoilent un nouveau danger qui vient de naitre dans cette réaction en chaine destructrice. Le cristal du Paradis Noir a explosé lui aussi, créant un Trou Noir qui menace maintenant toute matière se trouvant à proximité.

    Cenovii - Par Ordo ! Qu’ai-je donc fait ?!
    Kaarde - C’est une catastrophe !!

    Les vaisseaux les plus proches se font aspirer comme des plumes, les uns après les autres, des vaisseaux appartenant aux SEZ mais aussi à la CG. Les deux clans s’éloignent le plus possible, mais ils ne parviennent pas à prendre beaucoup de distance, car la force d’attraction du trou noir est incroyablement puissante.

    Musselier - …Ce… C’était donc une mauvaise idée… J’aurais du écouter Maitre Nabery…
    Kaarde - A tous les vaisseaux alliés, écartez-vous de cette zone immédiatement ! Il faut absolument qu’on…

    Kaarde marque une pause, car un phénomène totalement inattendu se manifeste.

    Kaarde - Qu’on… Mais… Que… Qu’est-ce que c’est??
    Cenovii - Maitre !! Vous les sentez ???
    Kaarde - Impossible !

    La perturbation dans la Force est nette, deux individus se rapprochent des troupes de la CG, ils semblent venir tout droit du Trou Noir, Ceno et Kaarde sont même persuadés qu’ils sont apparus en même temps que ce-dernier. Le plus incroyable, c’est que ces deux auras sont reconnaissables dans la Force. Deux portés disparus, que tous les jedi pensaient morts.

    Ow931 - Ici le Maréchal Thore, je tente de rentrer en contact avec le Taris !
    Musselier - Ma… Ma… Maréchaaaal ???
    Ow931 - Musselier, je ne suis pas un fantôme! Ouvrez les hangars du Taris tout de suite !

    Lorsque l’image de Thore apparait sur l’écran de contrôle du pont, les soldats et les membres de l’équipage n’en reviennent pas. Musselier ne tarde pas à s’éxécuter, bien qu’il croit que son esprit lui joue des tours, il a bel et bien reconnu la voix de son supérieur, et c’est bien lui qui est affiché sur l’écran de contrôle. Tout l’équipage du Taris acclame le Maréchal Joespa Thore, lorsque celui-ci sort de son chasseur monoplace fraichement atterrit dans le hangar principal du Taris. Il est accompagné par un deuxième homme, un jedi, qui n’est autre que Macematu.

    Tandis que les deux revenants se dirigent sur le pont pour prendre le contrôle des opérations, Cenovii et ses mandaloriens protègent le gros des troupes de la CG, avec l’aide de la petite flotte jedi conduite par Kaarde. Le Trou Noir semble grandir et gagner en puissance, il aspire toujours plus de vaisseaux dans l’inconnu. Il faut réagir très vite, sans quoi c’est Géonosis toute entière qui se fera avaler.


    Kaarde - Cenovii, ton imprudence a créé ce Trou Noir et a permit le retour de Thore et Mace, c'est un miracle de la Force! Mais maintenant toute cette partie de l’espace est grandement menacée !
    Cenovii - Je sais Maitre, je ne pensais que ça se passerait ainsi…
    Kaarde - Nous devons trouver une solution dans les plus brefs délais, ou nous serons tous aspirés !

    Thore et Mace sont maintenant sur le pont du Taris. Le Maréchal est abondamment applaudit par ses hommes, et c’est un Musselier en larmes qui l’accueille au centre de commandement. Mais pas le temps d’expliquer ni le pourquoi, ni le comment de ce retour improbable. Thore demande le silence et prépare un plan pour anéantir le Trou Noir par lequel ils sont revenus.

    Ow931 - A tous les membres de l’équipage du Taris, abandonnez le navire ! Je répète, abandonnez le navire !!
    Musselier - Maréchal ?! Que comptez-vous faire ?
    Macematu - Il n’y a qu’un moyen d’arrêter le Trou Noir.
    Ow931 - Il faut qu’il soit victime d’une secousse assez gigantesque pour qu’il se résorbe ! Amiral, enclenchez le programme d’autodestruction du Taris, et lancez immédiatement le plan d’évacuation d’urgence!!
    Musselier - Vous n’y pensez pas ! Le Taris est notre vaisseau le plus important !!
    Ow931 - La galaxie sera en péril si nous ne sommes pas capables de faire ce sacrifice.
    Amiral, éxécution !

    Macematu se précipite vers les capsules de sauvetage afin d'aider l'équipage a quitter le Taris, pendant que Thore et Musselier agissent simultanément pour enclencher le programme d'autodestruction du vaisseau. Kaarde et Cenovii sont tenus au courant du plan élaborés par Thore, et continuent de protéger les troupes des alliés, plus particulièrement les premières capsules de sauvetages qui s’éjectent du Taris en direction de la surface de Géonosis.

    Kaarde - Ceno, couvrons leur évacuation !
    Cenovii - Nous sommes en position !

    -------------------------------------
    Cerar Norac-Viinir alias Cenovii
    Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 09-07-2010 18:06

    vendredi 09 juillet 2010 - 18:04 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

418 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

26 mai 2022 - 29 mai 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide