Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
Review : Star Wars Tome 1 : La Voie du Destin, chez Panini

La critique de l'album de Charles Soule et Jesus Saiz


Voici la review de l’album Star Wars tome 1 : La Voie du Destin, publié chez Panini Comics. Cette critique n’engage que son auteur, et je vous encourage à donner votre propre avis dans les commentaires.




  • Scénario : Charles Soule
  • Dessins : Jesus Saiz et Luke Ross
  • Couleurs : Arif Prianto, Jesus Sais, Dan Brown, Rachelle Rosenberg, Guru-eFX


5 ans après le lancement de la série Star Wars, Marvel (on commence à avoir l’habitude) effectue un relaunch de la série, en sortant un nouveau Star Wars 01, utilisant le même titre de série que pour la précédente. Je déteste ça, personnellement, c’est probablement la pratique qui me fait le plus regretter l’époque Dark Horse. Ça rend la continuité vraiment difficile à suivre… Bref, mettons de côté ce « détail » irritant et parlons de la BD elle-même.

On se retrouve donc juste après l’Empire Contre-Attaque. Luke vient de découvrir la vérité sur Vador et de perdre sa main, Han Solo est emprisonné dans la carbonite, et Lando ne bénéficie pas encore tout à fait de la confiance de ses nouveaux partenaires. Quant à la Rébellion, elle tente de s’organiser, de s’agrandir, et de fonder une nouvelle base sur Hoth.

Se croisent donc les quêtes individuelles de chacun : Luke cherche à se reconnecter avec la Force et à retrouver un (son ?) sabre laser, Lando cherche à prouver sa loyauté envers ses anciens et ses nouveaux amis, Leia à consolider la Rébellion tout en cherchant une solution pour sauver l’homme qu’elle aime, Vador à retrouver son fils.

Les cheminements psychologiques des différents personnages sont bien écrits, bien pensés, et l’imbrication des histoires est intelligemment faite. J’ai particulièrement apprécié l’histoire de Lando, qui nous amène à reconsidérer le « traître » de l’Empire Contre-Attaque, et à le voir comme un personnage droit et loyal, prêt à tout pour ses amis, sous ses apparences de roublard… un 2ème Han Solo, en somme. Luke a perdu sa candeur de la première série, il est plus adulte, et s’engage sur la voie qui va le transformer en le véritable Jedi de l’Episode VI.

On a également plaisir à retrouver des personnages rencontrés dans d’autres supports de l’univers étendu, comme les parents de Poe Dameron, la Jedi Verla, ou l’Inquisiteur, ce qui unifie cet univers en un tout cohérent (pour les lecteurs multi-supports dont je fais partie).


Les dessins de Saiz sont réussis, les héros sont très ressemblants aux acteurs et la palette des émotions dans les visages et les regards est très large et parfaitement réalisée. Certaines cases ont des arrière-plans fouillés, avec des détails que d’autres dessinateurs auraient négligés. Par contre les batailles spatiales ne sont pas son truc, on n’y croit pas vraiment, mais elles sont peu nombreuses par rapport au reste, on lui pardonne aisément cette petite faiblesse. La maquette est un peu trop sage à mon goût, mais la qualité générale du dessin me l’a vite fait oublier.


En conclusion : Si l’on met de côté la réutilisation du nom de la série, ce premier tome est une bonne surprise, avec une histoire accrocheuse, qui répond à certaines questions de la saga, servie par un dessin travaillé et beau.





Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Encyclopédie

  • Sey Kadrian --- Kadrian Sey était une Zabrak à la peau assez claire, elle avait de longs cheveux noirs attachés en nattes. (Personnages - Jedi Noir)
  • Temm Miat --- Miat Temm est une jeune femme qui servit pour l’Empire. (Personnages - Empire)
  • Obi-Wan Kenobi --- Élève de Maître Yoda, Padawan de Maître Qui- Gon Jinn, Maître d’Anakin Skywalker l’élu et de son fils Luke Skywalker, j’ai nommée Ben Obi-Wan Kenobi, un chevalier Jedi qui a su le rester toute sa vie! Il a su se montrer à la hauteur des espérances de son maître. (Personnages - Jedi)
  • StarViper --- Le StarViper est un chasseur d'assaut de conception relativement ancienne construit par MandalMotors, une ancienne firme mandalorienne, pour le compte de l'organisation criminelle du Soleil Noir qui souhaitait équiper sa flotte d'un chasseur doté de bonnes performances et qui lui soit propre; ainsi, même s'il est un peu démodé actuellement, le StarViper reste néanmoins un exellent appareil. (Vaisseaux - Chasseurs)
  • Koth Eeth --- Eeth Koth vît le jour sur la lune des contrebandiers, Nar Shaddaa, contrôlée par les Hutts, mais c’est vers environs 4 ans, que l’on décela en lui un potentiel énorme dans la Force, ce qui fit de lui, avant Anakin Skywalker bien sûr, le plus vieux padawan de toute l’histoire à joindre l’Ordre Jedi. (Personnages - Jedi)

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2024 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide