Cenovii martyrise ses padawans (page 4)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar mevraw

    mevraw

    2432 Crédits


    Une chose qui est sur, nous n'allons pas battre maître Cenovii. Mais nous pouvons le surprendre. La force du maître n'ai pas extraordinaire, mais par contre, il a une vitesse incroyable. Mais moi aussi je peux amélioré ma vitesse.

    Shina: Ben, Nous devons frapper sur les cotés, de face, nous pouvons signer nôtres arrêt de mort!
    Moi: Oui, tu as raison, mais tu n'es pas encore capable d'amélioré tes capacités grâce à la Force, et moi si, cava être plus difficile que tu ne le penses.

    De nouveau, le Mandalorien disparait. Par réflexe, je me retourne, mais il n'est pas derrière, je regarde sur le pilier, et il n'y est pas non plus.

    Moi: Mais ... ou est-ce qu'il est?
    Shina: TA DROITE!

    Je n'ai rien vue, le maître est juste a coté de moi, il me frappe dans le ventre, je suppose qu'il a aussi améliorer sa force brute, car je suis envoyé dans le décore.

    Je me relève, et je fonce!

    Ma vitesse amélioré me permet d'aller plus vite, mais aussi d'être plus rapide dans mes réflexes. Je suis sur le coté gauche de maître Céno, je frappe, mais celui-ci n'est pas dupe! Il disparait avant même que j'ai fini mon mouvement.

    Il réapparait a coté de Shina, la jeune fille bloque le coup porté par le Mandalorien. Je fonce aidé Shina. Je frappe à mon tour sur le sabre du chevalier. Nous sommes à deux contre un, mais même avec cette avantage, c'est nous qui reculons ...

    Il finit par nous envoyer dans un buisson plein d'épine.

    Je me relève, je suis crevé, je regarde Shina, elle est dans le même état que moi, voir pire ...

    Shina: Tu attaques de ton coté, si tu veux réussir à faire un truc, tu vas devoirs me laisser t'aider!
    Moi: Tu as un plan?
    Shina: Oui, j'en ai un ...

    La jeune fille se penche vers moi, et me parle dans l'oreille.

    dimanche 29 novembre 2009 - 12:57 Modification Admin Permalien

  • Avatar Shinakuma

    Shinakuma

    313 Crédits

    Keller : Tu as un plan ?

    Moi : Oui, j'en ai un... voilà ce que nous allons faire...

    Je me rapprochai de mon ami pour chuchoter mon plan au creux de son oreille afin que Maître Ceno ne puisse pas m'entendre.

    Moi : J'ai remarqué que les feintes marchaient plutôt bien avec lui. Il faut qu'il soit distrait par quelque chose. C'est notre seule chance, le prendre par surprise, car il est trop rapide, même avec des mouvements combinés avec la Force, il sera toujours plus vif. Le problème, c'est comment allons-nous nous y prendre ?
    J'ai ma petite idée la dessus mais d'abord laisse moi te poser une question. Arriverais-tu à contrôler des objets avec la Force tout en donnant le meilleur de toi-même en combattant ?

    Keller : Je devrais y arriver, je pense. Mais qu'entends-tu par "le meilleur de toi-même" ?

    Moi : Il faudra que tu sois plus fort, plus vif et plus efficace que jamais. Tu pense réussir ?

    Keller : Sais-tu à qui tu parle ? ^^

    Moi : Bon, je préfère ça. Voici ce que nous allons faire. Nous allons attaquer en même temps sur le même côté. C'est-à-dire que nous devrons attaquer sur son côté droit en premier lieu. Tous les deux. Il faudra être extrêmement attentif à ne pas nous blesser. Lorsqu'il aura bien reprit le dessus, nous attaquerons sur son côté gauche. C'est à ce moment là que tu le bombarderas de tout ce que tu peux trouver pour le toucher et le déstabiliser. Mais je doute sincèrement que ça suffira. Alors je le laisserai me toucher pour qu'il recommence à me faire la leçon. C'est à ce moment que tu l'attaqueras par derrière, en faisant le moins de bruit possible et en masquant tant que tu peux ta présence. Il ne faut pas qu'il te remarque. Compris ?

    Keller : Cinq sur cinq, chef !

    Je me redressai, saisissant mon sabre dans la main droite, le regard déterminé. Maître Ceno nous observait toujours, sans dire un mot. Puis nous nous élançâmes. Je fis tourner mon sabre autour de moi, évitant soigneusement les trajectoires que parcourait celui de Ben. Nos mouvements étaient synchronisés, combinés avec précision. Notre Maître para nos coups avec facilité tout en se tournant petit à petit vers nous. La surcharge d'attaques ne semblait pas le déstabiliser mais il restait apparemment très concentré sur notre plan, essayant d'anticiper la suite de notre charge.
    Il fut enfin face à nous et nous changeâmes de point de cible, Ben effectuant un saut de Force par-dessus notre adversaire, moi le contournant avec habileté. Nous fîmes tournoyer nos sabres dans un maelström coloré et vrombissant parfaitement combiné. Notre lien était assez fort pour nous permettre d'anticiper les mouvements de l'autre sans nous déconcentrer. Maître Ceno para aisément nos attaques, se retournant vers nous une fois de plus. Je vis derrière lui différentes branches et pierres léviter et s'approcher rapidement de notre adversaire. Il effectua un rapide tour sur lui-même dans lequel il découpa les projectiles et brisa notre plan de feinte. D'un geste ample et rapide, il nous projeta Ben et moi plusieurs mètres derrière nous en nous frappant au ventre. Ben atterrit à une vingtaine de mètres de moi, de l'autre côté d'un énorme rocher et semblait complètement sonné par le choc. Il restait à terre.
    Je vis alors Maître Ceno s'approcher de lui le sabre levé. Je savais qu'il ne faisait pas que me tester. Il fallait que je vois en lui les adversaires que j'aurai à anéantir durant mes missions. Il leva sa lame au-dessus de sa tête. Le cœur battant, je me précipitai, sans savoir exactement comment, mais en essayant de projeter la Force sous mes pieds afin d'accroître ma vitesse. Cela fonctionna. J'arrivai juste à temps pour brandir mon arme et bloquer le coup de mon Maître qui s'était attaqué à Ben. Ne perdant pas de temps pour le laisser élaborer une nouvelle attaque, je me relevai à moitié et me précipitai vers lui pour le frapper au ventre avec le pommeau de mon sabre. Je fus étonnée de constater qu'il prit le coup de plein fouet.
    Avais-je été trop rapide pour lui ? Ou avait-il été impressionné par ma prise d'opportunité ?
    Derrière moi, Ben se redressait, encore engourdi. Devant moi, mon Maître faisait de même alors que je me ruai de nouveau vers lui, brandissant ma lame avec tactique et calme. Je n'étais pas stressée, ni angoissée, ni apeurée. Je savais que je pouvais le toucher, j'avais déjà réussi à le faire, la seconde fois ne serait qu'une question de temps.
    Maître Ceno leva son sabre pour parer mon attaque. Je me rappelai : feinte ! Je me laissai glisser sur le sol lisse et passai sous la chaleur mortelle de son arme. Arrivée dans son dos, je l'attaquai tout en me relevant. Il tarda à parer puis recula d'un petit mètre. J'attaquai de nouveau. Il hésita, comme s'il essayait de savoir si j'allai feinter ou pas. J'abattis mon sabre sur son épaule droite et ma lame s'entrechoqua avec la sienne. Derrière, je vis Ben qui se dirigeait vers nous le sabre à la main. Je tâchai donc de garder l'attention sur moi et pour cela, il n'y avait qu'un seul moyen : attaquer. Ce que je fis, utilisant parfois des feintes, parfois non. Et notre plan fonctionna enfin.
    Ben, libéré de toute attention, attaqua notre maître dans le dos qui esquiva le coup une fraction de seconde avant, laissant le sabre transpercer ses vêtements. Il recula ensuite de quelques mètres, toutes émotions ou impressions cachées sous son casque et baissa sa lame vers le sol.
    C'était l'heure du premier verdict.

    mardi 01 décembre 2009 - 18:26 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Lieu - Yavin IV, jardins du temple

    Mes padas avaient finalement changé de tactique. Ils avaient du comprendre que m'attaquer en face à face était suicidaire de leur part. Alors je leur laissai bien 5 minutes de reflexion pour qu'ils élaborent une nouvelle stratégie d'attaque. Keller et Shina se concertèrent, le lien qui les unis est très particulier et je suis sûr qu'ils pourront faire des miracles à eux deux lorsqu'ils auront plus d'expérience. Enfin, ils se lancèrent corps et âme dans le duel. Pour leur donner une petite chance et qu'ils laissent exploser leur potentiel, je décidai de diminuer ma vitesse.

    Ils en profitèrent pour me surprendre à plusieurs reprises. Tandis que Shina faisait en sorte que je me concentre sur elle, Keller se faisait oublier petit à petit afin de m'attaquer par surprise. Gromf, c'était une bonne idée mais je désaprouve complètement ce genre de fourberie. Shina parvint à me porter un coup à l'abdomen, coup surprenant mais manquant de puissance. Et puis après cela, ils combinèrent à nouveau leur attaque pour m'affronter directement. Même avec ma vitesse réduite, je n'avais aucun mal à les repousser, les semblants de feinte de Shina ne marchaient plus. Néanmoins, j'étais assez satisfait de leur prestation. A un moment donné, le combat s'arrêta.


    Moi - Bien. Votre fougue et votre abnégation prouvent que vous êtes sérieux.
    Keller - Pourquoi avoir diminué votre vitesse?
    Shina - Quoi?!
    Moi - Je l'ai réduite de moitié afin que vous preniez confiance en vous, et ça a marché. Votre performance est sans doute impressionante, mais j'y ajoute plusieurs bémols. Vous aurez remarqué que je n'ai pas utiliser le moindre gadget sur vous.
    Keller - Expliquez-nous.
    Moi - Déjà, je vous ai laissé 5 bonnes minutes pour vous préparer, mais dans un vrai combat vous n'aurez pas le temps d'élaborer des stratégies. De même, j'aurais pu vous attaquer sans relâche, de près comme de loin, mais je ne l'ai pas fait pour vous laisser un peu de temps entre chaque attaque. Ne vous attendez pas à ce qu'un véritable ennemi vous laisse le moindre répit. Nous travaillerons ce point plus tard. Ensuite, je désaprouve totalement les méthodes fourbes consistant à prendre un adversaire par derrière!
    Shina - Comment? Mais dans un combat, tous les coups sont permis!
    Moi - Avec moi, ça ne marche pas comme ça. Vous devez respecter votre adversaire, quel qu'il soit! La loyauté est la marque des grands guerriers. Je ferai de vous de bons combattants, mais vous devrez toujours respecter ce point. Attaquer un adversaire par surprise revient à attaquer quelqu'un sans défense, je suis contre!
    Keller - Très bien, maitre, nous suivrons votre philosophie.
    Moi - Pour ta part, Keller, je sais que tu es capable de beaucoup mieux. Ton endurance est telle que tu pourrais te donner à fond dés le début d'un combat. Mais tu t'es retenu. La prochaine fois, laisse aller ton pouvoir, fond toi totalement dans la Force. Le but de l'exercice était que vous gardiez votre calme, j'estime que tu as réussi.
    Shina - Et moi?
    Moi - Shina, ta vitesse d'exécution est vraiment élevée. Même sans utiliser la Force tu es déjà rapide, peut-être même plus que moi à ton âge. Par contre, ton punch est nul. Ne comptes pas que sur ta vitesse, il faut aussi travailler ta technique et ta puissance. En ce qui concerne ton état d'esprit, comme Keller tu n'a jamais paniqué, tu as donc réussi cet exercice.
    Shina - Bien, Maitre.
    Keller - Je ne suis pas du tout fatigué, et si on continuait?
    Moi - Non, j'ai autre chose en tête pour vous maintenant. Reposez-vous bien cette nuit, car une grosse journée vous attends demain. RDV à 5h du matin dans le hangar de l'académie!
    Shina - D'accord!!
    Keller - A demain, Maitre.

    Le lendemain
    Lieu - ciel de Yavin IV

    J'avais passé une nuit paisible à étudier l'écosystème de Yavin. L'entrainement qu'allaient suivre mes padawans maintenant était primordial pour tester à quel point la Force est avec eux. Il était 5h25 lorsque nous survolions la planète-jungle à bord d'une navette YT. Les premières lueurs de l'aurore pointaient timidement le bout de leur nez. Shina et Keller restaient silencieux, ils ne paraissaient pas fatigué malgré l'heure très matinale, ils étaient seulement concentrés, se demandant où je pouvais bien les emmener. Plus nous survolions la jungle et plus les premiers rayons de soleil disparaissaient.

    Une fois de l'autre côté de la planète, à l'extême oposé de l'académie, la nuit avait repris ses droits. Je stoppai enfin le vaisseau et le laissai faire du surplace. Mes padawans semblaient de plus en plus intrigués. Je lâchai les commandes et leur demandai de me suivre dans la soute arrière. Ils me suivirent sans discuter. Une fois dans la soute, je leur donnai un petit pactage.


    Keller - Qu'est-ce que c'est? On part en randonnée?
    Moi - Haha! Exactement! Il ya dans ce pactage du materiel de premier secours, quelques objets utiles pour faire du feu par exemple, ainsi que quelques rations déshydratées. Vous aurez de quoi tenir à peu près une semaine.
    Shina - Mais, que devons-nous faire exactement?
    Moi - Je vais vous larguer dans la jungle en dessous de nous, vous devrez revenir à l'académie par vous-même. C'est une mission de survie!
    Shina - Glups...
    Keller - Mais on est de l'autre côté de Yavin!!!
    Moi - Oui, oui, c'est juste. Je ne vais pas vous larguer à 2 cliks de l'académie, ça n'aurait aucun intérêt. Si vous n'êtes pas revenu d'ici un peu plus d'une semaine, je partirai à votre recherche.
    Shina - Tsss, il s'agit simplement de faire un petit voyage, ça devrait aller Keller.
    Moi - Voilà comment il faut résonner! Je vous souhaite bonne chance!!

    Sans plus de cérémonie, j'ouvre la soute, dévoilant la jungle sombre et humide en contrebas. Les padawans prirent leur parachute et se mirent en position pour sauter. Leur courage semblait intact malgré l'épreuve qui les attendait. Et puis, j'eu un sursaut de lucidité.

    Moi - Une minute!!
    Keller - Qu...?! Nous allions sauter!
    Shina - Que se passe t'il Maitre?
    Moi - J'ai failli oublier... Vos sabres laser, je vous prie.

    ...

    Keller - KOUUUA?
    Shina - N... Nos... Nos sabres?
    Moi - Vous m'avez entendu, remettez-les moi.
    Shina - Vous êtes dingue?! Que pouvons-nous faire sans nos armes?!
    Keller - Dans ces conditions, je ne suis pas sûr de vouloir participer!
    Moi - Bon...

    J'utilisai la télékinésie pour leur tirer leur sabre laser.

    Moi - Ca suffit, maintenant vous devez comprendre que le but de l'exercice est de survivre en milieu hostile avec le strict minimum. Vous aurez la Force et un partenaire, ça suffira amplement. Allez ouste!

    Je les poussai dehors avec la Force.

    Shina - Mai...Maiiiiiitre!!!

    Je prie un grand plaisir à voir Keller et Shina planer dans les airs et enclencher leur parachute au dernier moment. Je les vis descendre tranquilement et dans un rire conciliant, je refermai la soute. Je repris les commandes.

    Moi - Que la Force soit avec vous.

    Et le vaisseau disparu au loin.


    -------------------------------------
    Cerar Norac-Viinir "Celui qui court derrière la montagne"
    alias Cenovii le Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller et de Shina

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 03-12-2009 20:09

    jeudi 03 décembre 2009 - 20:08 Modification Admin Permalien

  • Avatar mevraw

    mevraw

    2432 Crédits

    Je n'ai pas eu le réflexe d'ouvrir mon parachute tout de suite, c'est vraiment au dernier moment que je l'ouvre. Shina, elle, l'avait ouvert quelques minutes après l'onde de Force de maître Cenovii.

    Shina arrive sur la terre ferme sans problème, mais moi ... Mon parachute c'est bloquer dans un arbre, les petits soucis de ce genre son vraiment très ennuyant, me voila perché dans un arbre, et bien sur, Shina me regarde du sol, elle rigole comme une folle.

    Shina: Alors Keller! Tu voulais faire le Singe?
    Moi: Tu es vraiment du genre "marrante", j'aimerai t'y voir! attend quand tu vas avoir un problème de ce genre, je serai la pour rire aussi!
    Shina: Oh dit! ne soit pas ainsi, sort de la maintenant.
    Moi: Oui, bein attend, c'est pas facile!

    Je m'accroche à une des branches, puis je retire le parachute. Je me lâche ensuite dans le vide, comme l'arbre n'est pas très haut, avant de toucher le sol, j'utilise la Force, et j'arrive sur le sol, indemne.

    Shina: Et bien voila, Bravo Keller.
    Moi: Oui merci, j'ai certains talents :craneur: .
    Shina: Oui, je vois ça.
    Moi: Bon, comme tu peux le remarquer, ici, c'est vert et plein d'arbre ...
    Shina: Ah non, je n'avais pas vue ... Keller, je suis déjà venue dans Yavin, ne te tracasse pas pour moi.
    Moi: Je me tracasse pas ... Tu es capables de te défendre toute seul.
    Shina: oui ... Bon, qu'allons nous faire?
    Moi: Allons-y par étape.
    Shina: Oui, je suis d'accord, nous devons être organiser.
    Moi: Tout à fait! Bon, comme nous n'avons pas d'arme, je te propose d'en construire une pour commencer.
    Shina: Oui, mais avec quoi?
    Moi: Alala les femmes, il faut toujours tout leur apprendre.
    Shina: Attention, le Macho parle!
    Moi: Enfaite, nous n'avons pas besoin de construire une arme.
    Shina: Pourquoi ça?
    Moi: Je viens de regardé dans le sac, et il y a une machette ...
    Shina: Pas plus mal alors, nous allons pouvoir commencer la route.
    Moi: Oui, c'est une bonne idée.

    Nous commençons à marcher. Tout est vraiment très calme, il n'y a aucun bruit. Un bruit me fait sursauté, je me retourne et je lance la machette qui va se planter dans l'arbre qui se trouve en face de moi.

    Shina: Keller! Tu es fout!
    Moi: J'ai cru que c'était un ennemi.
    Shina: C'était un écureuil!
    Moi: Tu ferras moins la maligne quand un Acklay te foncera dessus!

    Après ce petit incident, nous continuons à marcher.

    Nous nous arrêtons quelques heures plus tard, près d'une petite clairière.

    Moi: Nous allons nous arrêter ici, nous allons profiter de l'endroit pour faire un petit camps pour la nuit, puis la rivière va nous permettre de pécher, sa économisera le peu de nourritures que nous avons.

    Shina: Oui, je suis d'accord, je vais pécher, j'aime bien faire ça.
    Moi: Très bien, je vais aller chercher du bois pour le feu.

    Je m'enfonce dans les profondeurs de la forêt.

    Je profite du moment de solitude, pour me concentré sur le pouvoir du bracelet.

    Moi: Bon, je sais que tu es habité, par je sais pas trop quoi, mais j'aimerais le savoir ...

    ...

    Moi: Je vois ... Tu pourrais un minimum répondre, je te laisse « vivre » sur mon bras je te signale

    ...

    Moi: Hum... J'ai vraiment l'air idiot... mais bon... Je deviens dingue ...

    Je prend quelque bois, et je le ramène au camps.
    -------------------------------------
    Celui qui sera l'un des plus puissant Jedi

    .... Que la force soit avec vous!

    Padawan du Chevalier Jedi, maître Cenovii

    Ce message a été modifié par: mevraw le 05-12-2009 21:23

    samedi 05 décembre 2009 - 20:34 Modification Admin Permalien

  • Avatar Shinakuma

    Shinakuma

    313 Crédits

    J'étais en train de pêcher dans la rivière, utilisant la Force pour savoir à quel moment embrocher le poisson avec la machette que j'avais trouvé dans mon sac. Ce ne fut pas très difficile, ces animaux ne sont pas très intelligents. Mais une chose m'agaçait. Keller avait parfois des réflexions et des mots assez blessants même si je savais qu'il ne le pensait pas réellement. Il serait mieux qu'il évite toutefois de dire certaines choses. Je ne suis pas très rancunière mais il ne fallait pas qu'il dépasse les limites.
    Un bruissement de feuilles derrière moi me fit sursauter et je m'immobilisai, la machettes à la main, faisant appel à la Force pour deviner qui s'approchait ainsi de moi.
    C'est bon, ce n'était que Keller. Je me retournai vers lui.


    Moi : J'ai pêché deux poissons chacun, je crois que ça suffira.
    Keller : Bien, j'ai ramené du bois.

    Il s'accroupit devant moi et regroupa les branchages pour les faire brûler. Il sortit ensuite de son sac une petite boîte en carton.

    Moi : Wouah ! Y a même des allumettes dans nos sacs ?
    Keller (allumant le feu) : Apparemment, oui. C'est bon, tu peux mettre les poissons.

    Je les plaçai au dessus des flammes orangées qui commencèrent à lécher la chair tendre des poissons, la faisant noircir par endroits. Keller m'observait sans rien dire puis je lui tendis sa part.

    Moi : Tiens.
    Keller : Bon, au moins, tu sais cuisiner, c'est déjà ça.
    Moi : Tu vas arrêter avec tes commentaires débiles ?
    Keller : C'est bon, tu vas pas t'énerver !
    Moi : C'est toi qui me cherche et en plus faut que ce soit de ma faute ! Tu crois pas que t'exagères un peu ? Depuis le début de la mission, je ne dis rien, mais là, j'en peux plus. Alors tu gardes tes sarcasmes pour toi !
    Keller : C'est bon, du calme... je ne dis plus rien.
    Moi : J'espère bien !

    En colère, je me dépêchai de terminer de manger pour aller me coucher, la longue marche de la journée m'ayant fatigué. Keller n'ajouta rien durant le reste de la soirée.

    Le lendemain matin, j'étais debout avant lui et, assise en tailleur sur mon sac de couchage, je m'imprégnai de la Force pour vérifier notre trajectoire. Nous suivions depuis la veille une direction oscillant entre l'Est et le Sud-Est. Concentrée, je perçus de minuscules lueurs très loin vers le Sud. Je fis d'avantage le vide en moi. Les lueurs se changèrent en flammes plus brillantes, des présences imprégnées de la Force, puis en un gigantesque feu. Le Temple se trouvait au Sud ! Nous suivions la mauvaise direction !
    Une vague de colère monta en moi lorsque je me rappelai la façon dont Keller m'avait traînée entre les arbres, certain de la direction à suivre ; mais je me forçai à la refouler aussitôt. Nous n'avions pas vérifié la direction à suivre au moment de partir la veille, et nous nous étions écartés de plusieurs kilomètres. Bon, c'était réparable, ça aurait été plus embêtant si je ne m'en étais pas rendue compte.
    J'allai réveiller Keller qui grommela en me suppliant pour lui laisser quelques minutes de plus. Je lui rappelai ou nous étions et il se leva aussitôt, soudain plus motivé. Je lui parlai de ma révélation, et il s'excusa avant de me demander de quel côté nous devions allé.


    Moi : Il faut aller plein Sud.
    Keller : Bon, je te suis, t'as l'air de savoir où aller.

    Je me souris intérieurement, il commençait à devenir un peu plus respectueux. Mais bon, je ne comptais pas lui imposer mes choix, juste qu'il comprenne que le respect et la considération marche dans les deux sens.

    dimanche 06 décembre 2009 - 15:43 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar mevraw

    mevraw

    2432 Crédits

    Le chemin est vraiment long, j'ai laissé Shina nous guider, je me demande si j'ai bien fais ... Enfin on verra, elle a l'air sûr d'elle, je dois avoir confiance.

    Quelques heures plus tard, nous nous arrêtons pour manger. Mais bien évidement, le chance n'est jamais de notre coté, et il commence à pleuvoir au moment ou nous nous pausons.

    Moi: Ah bein voila, la chance est vraiment avec nous ...
    Shina: Il faut absolument trouver un endroit pour se reposer un moment.
    Moi: Oui, tu as raison, je vais allé voir si il n'y a pas une grotte ou quelque chose comme sa dans les environs.
    Shina: Très bien, je vais faire de même.
    Moi: Euh, si il y a un problème, tu m'appelles, ne fais pas ta "héros" seul.
    Shina: Oh, est-ce que tu te es entrains de t'inquiéter pour moi?
    Moi: ... Arrête avec tes bêtises, j'y vais.
    Shina: Alala Keller ...

    Nous nous séparons, et cherchons chacun de nôtre coté. La pluie est de plus en plus forte, j'ai toutes les gouttes dans le visage, et je suis trempé, c'est vraiment désagréable.

    Après avoir cherché pendant plus d'une heure, je décide de faire une petite pause, et je m'assis sur un petit rocher plat. J'ai froid, je suis tout mouillé, je trouve pas de grotte, et je suis sans arme, moi je dis, merci la Force pour ces épreuves.

    Mon estomac gargouille, j'ai trop faim. Je pense qu'il vaudrait mieux que je retourne près de Shina, et qu'on continue à marcher tout en grignotant un petit quelque chose.

    Je retourne sur mes pas, enfin sur ce qui me semble être les miens. Après être passé à trois reprises à coté du rocher plat, je me rends compte que je suis paumé.

    Moi: Ah bein c'est malin ça, c'est vraiment ma journée aujourd'hui.

    Je tourne je tourne, mais rien à faire, toujours perdu, je suis vraiment un gros nul quand il s'agit de se repérer. J'ai plus vraiment le choix, je dois crier après Shina.

    Je commence à hurlé, mais mis à part l'écho du cris, je n'ai pas de réponse de ma partenaire.

    Moi: Mais c'est pas vrai, elle fait quoi?

    Je me concentre, et j'essaie de sentir ça présence dans la Force. Des images floues apparaissent. Elle est entrain de se cacher, mais pourquoi se cache t-elle? Je peux lire sur le visage de mon amie la peur. C'est bizarre, de tous les padawan, elle est la meilleur pour cacher ses émotions, et la ...

    Un bruit me fais sortir de ma "transe", et j'évite de justesse la patte d'une immense araignée.

    Je met ma main à ma ceinture, mais je n'ai pas mon sabre pour me défendre cette fois.

    La monstruosité frappe de nouveau, je n'ai pas de difficulté à éviter, les mouvements de ce monstre sont lents et vraiment irréguliers.

    Moi: Tu m'ennuies, je dois te laisser.

    J'utilise la Force pour faire l'éviter le grand rocher plat, et j'assomme le monstre avec.

    Moi: Je déteste les araignées.

    Un hurlement aigu résonne dans toute la forêt, un crie à glacer le sang, un crie de douleur ... C'est elle, Shina!

    Je commence à courir, j'arrive à la sentir dans la Force, j'améliore ma vitesse grâce à la Force, je cour aussi vite que je peux, je slalome entre les arbres, saute au-dessus des rochers, je ne fais pas attention au reste, je ne pense qu'as elle.

    Moi: (pensée): J'arrive Shina, tiens le coup!

    Pendant les minutes ou je cour, je repense à la conversation que j'ai eu avec maître Cenovii avant la mission.

    .................


    J'étais dans la salle commune des padawan, je buvais un verra, quand Maître Cenovii est venu s'assoir à ma table.

    Ceno - Au sujet de Ten'shi
    Moi- Qu'est-ce qu'elle a fait?
    Ceno - Elle n'a rien fait, justement. Et toi non plus. Je m'interroge, où en êtes-vous?
    Moi - Euh, et bien, figurez-vous que j'en sais trop rien, on ne se parle plus vraiment.
    Cenovii - J'ai remarqué. Si je te parle d'elle, c'est parce que je veux que tu sois spécialement attentif à votre relation. Il est indéniable que la Force vous a réunit. Si vous refusez ce lien, j'ai peur que ça ne se passe pas bien. Il pourrait se retourner contre vous.
    Moi - Je me suis trompé, j'ai cru qu'il aurait pu avoir quelque chose entre nous, mais je ne suis pas pret!
    Cenovii - Je ne te juge pas, Keller. Sans parler d'une relation amoureuse, respecte là! Elle te respectera en retour, un jour l'issu de votre survie pourrait en dépendre. Tu comprends?
    Moi - Oui, je la respecte! Je sais déjà comment c'est dure la formation de Jedi, Je tiens à elle, j'ai même des sentiments, mais je me connais ... Sa finira mal si elle devient ma petite amie
    Cenovii - Tu n'a pas compris. Shina sera plus importante que n'importe quelle petite amie dans ta vie de Jedi. Vous allez passer beaucoup de temps ensemble. Je veux que tu instaure un climat de confiance entre vous, qu'elle puisse te faire confiance et que tu lui fasse confiance en retour. Retiens-bien ça, d'accord?
    Moi- Oui maître

    ..........................

    Moi: Elle est mon amie, je ne laisserai personne lui faire du mal, j'arrive Shina!.

    J'y arrive enfin.

    Shina est couchée sur le sol, elle semble inconsciente, et une autre de ces monstrueuses araignée est placée au-dessus du corps de ma partenaire.

    Moi: Et la, le monstre!!!

    L'araignée se tourne vers moi, elle me fonce dessus.

    Moi: Tu vas finir comme ta copine!

    Je saute sur le dos du monstre, je fais tout pour ne pas tomber, je prends la machette et je frappe dans le dos de la bête poilue. Celle-ci lâche un hurlement de douleur avant de s'effondrer sur le sol.

    Je me dirige ensuite près de Shina.

    Moi: Shina? Cava?

    La jeune fille reprend vite connaissance, et se redresse. Je lui tend une bouteille d'eau, elle la prend et bois lentement tout son contenu.

    Shina: Merci, je suis désolé, je ne l'ai pas sentit arriver!
    Moi: C'est pas grave, je suis arrivé à temps, tu aurais finis dans son estomac si je n'étais pas arrivé.
    Shina: Oui, merci beaucoup Keller.

    Je l'aide à se relever.

    Shina: Enfaite, j'ai trouvé une grotte, nous allons pouvoirs nous reposer un peu.
    Moi: Super, sa tombe bien.

    Shina me montre la grotte. Après y avoir mis un bon feu, et manger, je me laisse bercé par la Force, et m'endors comme un Bébé.
    -------------------------------------
    Celui qui sera l'un des plus puissant Jedi

    .... Que la force soit avec vous!

    Padawan du Chevalier Jedi, maître Cenovii

    Ce message a été modifié par: mevraw le 20-12-2009 17:11

    jeudi 17 décembre 2009 - 20:42 Modification Admin Permalien

  • Avatar Shinakuma

    Shinakuma

    313 Crédits

    Keller ne prit pas beaucoup de temps pour s'endormir, fatigué par les événements de la journée. Mais il avait oublié un détail. Les tours de garde. Ce n'était pas parce que nous étions dans une grotte, à l'abri de la pluie et du vent, que nous ne pouvions pas être attaqués pendant la nuit. Et si la grotte abritait des chauves-souris ? Rien que d'y penser, je fus prise de frissons. Bon, j'allais m'occuper du premier tour de garde et je réveillerai Keller plus tard.
    Je m'adossai contre la paroi froide et humide de la grotte, rivant mes yeux sur la base du feu pour ne pas m'endormir. Ses mouvements aléatoires me tenaient éveillée et parfois, je jetais des coups d'œil à Keller. Des lueurs orangées dansaient sur ses vêtements. Son visage était détendu et apaisé et, étonnamment, agréable à observer. Il souriait, comme emporté dans les contrées magnifiques et magiques de son esprit endormi. Étrange, mon cœur commença à battre plus fort et plus rapidement. Pourquoi ? Était-ce Keller ? Mais pour quelle raison ? Je ne le voyais que comme un partenaire, un ami, pas plus. Non ?
    Je revins vers le feu et les quelques bûches noircies par les flammes. Il faudra en rajouter plusieurs pour que le feu tienne jusqu'au matin.
    Les heures passèrent doucement, lentement, jusqu'à celle que j'avais prévue pour réveiller Keller. Je me levai tranquillement et m'avançai vers lui. Agenouillée à sa droite, je partis encore dans sa contemplation. Je me ressaisis et posai la main sur son épaule.


    Moi : Ben ? Ben !

    Il se réveilla en sursaut et se redressa rapidement, l'air bouleversé et paniqué.

    Keller : Quoi ? Qu'est-ce qu'il se passe ? Un problème ?
    Shina (souriant pour qu'il se détende) : Non non, ne t'inquiète pas ! C'est juste que nous n'avons pas eu le temps de mettre en place des tours de garde. Comme j'ai veillé la première partie de la nuit, c'est maintenant à toi de veiller.
    Keller : Ah, d'accord. Bon, bah euh... Bah ok, je m'en occupe.
    Shina : Merci ^^ Ah, au fait, il faudra remettre du bois pour le feu, il y a quelques bûches dans le quoi là-bas.

    Il acquiesça lentement, encore un peu sonné, et je repris ma place de l'autre côté du feu pour me coucher. Je plaçai mon sac à dos sous ma tête en guise d'oreiller et fermai les yeux. Derrière moi, j'entendis Keller apporter quelques bûches près du feu et je sombrai.

    Le lendemain, lorsque je me réveillai, je remarquai qu'une étoffe douce plutôt chaude me recouvrait. J'ouvris les yeux. La texture ressemblait à celle de nos tuniques. Je me redressai aussitôt et me retournai. Keller était assit par terre, adossé contre la paroi opposée de la petite grotte et m'observait en silence. Il avait retiré sa tunique et ne portait qu'une fine sous-tunique blanche. Je retirai l'étoffe et la brandis vers lui avec un geste encore un peu endormi.


    Moi : C'est à toi ?
    Keller : Oui. Il n'y avait pas assez de bois pour tenir jusqu'à ce matin et je ne pouvais pas te laisser pour aller en trouver. Donc je t'ai passé ma tunique.
    Moi : Tu as dû avoir froid, je suis désolée.
    Keller : Non non, c'est rien.

    Je souris avec un air navré et lui rendis son bien en me levant. nous prîmes rapidement notre petit déjeuner pour nous partîmes. La forêt s'épaississait au fur et à mesure que nous avancions. Les arbres devenaient de plus en plus nombreux et les fougères se resserraient. Soudain, mon pieds s'enfonça dans un sol boueux et fangeux. Je levai les yeux devant moi et me retournai à demi vers Keller.

    Moi : Manquait plus que ça ! On arrive au fleuve, et il a été en crue récemment.
    Keller : Oui, un véritable marais.
    Moi : Il va falloir passer par les branches jusqu'à la rive, ensuite, on verra.

    Je me tournai vers l'arbre se trouvant à ma gauche. Il était énorme, et sa taille lui permettait d'arborer de grosses branches susceptibles de supporter notre poids. Je n'avais pas encore appris le saut de Force, mais je pouvais essayer de la projeter sous mes pieds pour me propulser en l'air. Essayons.
    Je me concentrai et m'élançai juste assez haut pour atteindre la première branche. Elle était stable. Je fis signe à Keller de me rejoindre et il rapidement à mes côtés. Nous sautâmes ensuite sur la branche suivante. Je me bornai à réutiliser ce que je venais de découvrir, cette technique me permettant d'effectuer des sauts plus longs que ceux que je faisais habituellement.
    Enfin, nous arrivâmes à la rive du fleuve. Je me statufiai d'horreur. Les crues récentes l'avaient rendu infranchissable. Le courant était si puissant que même un nexu aurait été emporté. Non ! On en pouvait abandonner ici ! Il y avait forcément un moyen...
    Oui, mais c'était risqué. Très risqué. Peut-être trop.
    Il faudrait traverser à la nage en utilisant la Force. Le problème, c'est que ma maîtrise de la Force n'était pas aussi avancée que celle de Keller. Il réussirait sûrement, mais moi... Les remous de l'eau emportaient des branches dans son sillage et parfois même quelques rochers. C'était du suicide, si nous étions assez forts pour traverser, les branches et les rochers se chargeraient de nous tuer. Comment faire ?
    J'eus une idée. Et si nous pouvions utiliser la Force pour stabiliser les branches et les rochers dans les remous afin de nous permettre de traverser ? C'était faisable. Difficile, mais faisable.
    J'expliquai rapidement mon plan à Keller et nous nous mîmes aussitôt au travail, le but étant de stabiliser le passage pendant que l'autre passait puis d'échanger les rôles une fois le partenaire en lieu sûr. Keller se proposa pour commencer à stabiliser le passage et j'acquiesçai. Je me laissai tomber de la branche jusque sur un gros rocher. Mon partenaire fit glisser sur l'eau deux branches et je sautai dessus en me concentrant le plus possible pour ne pas perdre l'équilibre. Elles tanguèrent un peu mais je restais dessus. L'eau en dessous de moi semblait furieuse, on aurait dit qu'elle voulait m'emporter elle aussi. Un rocher plat s'approcha de moi et je sautai. Il resta plus stable que les branches. Nous continuâmes ainsi jusqu'à ce que j'atteigne l'autre rive, tout aussi boueuse que la première. Je sautai pour me percher sur une branche afin de mieux voir ce que je pourrai utiliser pour le passage de Keller et me retournai vers lui. Il se trouvait sur le rocher sur lequel je m'étais tenue avant de commencer la traversée. Je fis pivoter un autre qui était emporté par le courant et l'approchai de lui. C'était difficile, le courant était vraiment très fort, et mes pouvoirs n'étaient pas encore assez puissants. Soudain, j'eus peur de ne pas réussir à l'aider. Si je n'avais plus d'énergie, comment ferait-il ?
    Bon, pour le moment, ça se passait plutôt bien, inutile de s'inquiéter, mais je préférai placer les branches et les rochers plus loin que précédemment pour que je n'ai pas trop d'efforts à faire.
    Finalement, je réussis à le faire traverser et nous tombâmes littéralement dans les bras de l'autre, soulagés d'avoir passé cet obstacle. Je me libérai de son étreinte en souriant, le cœur battant à cause de la joie que je ressentais. Nous repartîmes enfin, sautant de branche en branche pour éviter le marécage poisseux qui s'étendait sous nos pieds.



    -------------------------------------
    Damned ! Je n'y pensais plus !

    Padawan de Maître Cenovii

    Ce message a été modifié par: Shinakuma le 19-12-2009 12:14

    vendredi 18 décembre 2009 - 23:43 Modification Admin Permalien

  • Avatar mevraw

    mevraw

    2432 Crédits

    Après le fleuve passé, nous continuons nôtres chemins dans la vaste forêt de Yavin. La fatigue commence à se faire sentir, nous n'avons pas eu de nuit complète depuis 5 jours, et nous mangeons très peu. Mais nous devons nous habituer à ce genre de "mission", c'est la première, mais surement pas la dernière.

    Après quelques heures de marche, nous nous arrêtons pour une petite pause.

    Moi: Tu sais ou nous sommes? plus ou moins?
    Shina: Oui, nous allons bientôt arriver à une falaise, que nous allons devoirs escalader.
    Moi: Oh ... Je vois, sa deviens plus compliqué.
    Shina: Oui, mais bon nous allons y arriver.
    Moi: Oui, toute façon, nous n'avons pas vraiment le choix!
    Shina: C'est vrai.

    Après un "repas" vite avalé, nous reprenons la route.

    En marchent, je regarde ma partenaire ... Je repense à toutes les épreuves que nous avons du passer ensemble. Je trouve qu'on se débrouille bien, nous sommes une bonne équipe, nous pouvons compté l'un sur l'autre. Resté ami, c'est bien, même super.

    Comme Shina l'avait dit, après 1 heure de marche, nous arrivons à une falaise.

    Moi: Oh .. et bien voila la fameuse falaise.
    Shina: Oui ... Elle est vraiment énorme.
    Moi: Oui, vraiment haute ...
    Shina: Bon, comment allons nous procéder?
    Moi: Tu vas passer la première, je te suivrais, comme ça, si tu tombes, je pourrais te rattraper grâce à la Force.
    Shina: Ok, bien, mais si tu tombes toi?
    Moi (ironiquement): Je m'accrocherai à ta jambe, et tu tomberas avec moi.
    Shina: D'accord.

    Shina commence à escalader, elle s'en tire assez bien je dois dire, elle est habille et assez rapide, tout va bien se passé, enfin j'espère. Je commence moi aussi à grimpé, j'ai un peu de mal à trouvé des prises, mais bon ... J'utilise la Force pour me stabiliser, car le vent est vraiment fort. Je n'ai jamais vraiment eu à faire ce genre d'exercice avant, alors j'ai un peu de mal ... mais je me débrouille.

    Je regarde Shina, qui à l'air d'aussi bien se débrouiller que moi, elle avance sans aucun problème, mais elle va beaucoup trop vite, elle devrait ralentir.

    Moi: Shina, ralentit, tu vas rater une prise, et tu risques de tomber.
    Shina: Je gère Keller, ne te tracasse pas.
    Moi: On vois bien que c'est pas toi qui va devoir te rattraper si tu tombes.

    Je commence à accélérer, j'arrive plus ou moins à la hauteur de Shina, quand la prise ou se trouvait ma main à ce moment la, casse. Je glisse un petit peu, mais réussis à me rattraper à une autre pierre.

    Shina (paniquée): Ben, cava, tu n'as rien!?
    Moi: Oui cava, continue.

    J'ai la main bien entaillé, plusieurs ouvertures, et surement le majeur cassé. Malgré ma blessure assez gênante, je continue l'escalade de la parois.

    Shina arrive la première au sommet de la falaise, suivis par moi, quelques secondes après.

    Shina: Nous avons réussis!
    Moi: Oui, c'est géniale!
    Shina: Mais tu es blessés!
    Moi: Oh c'est rien, je me suis fais ça tout à l'heure, rien de bien grave.
    Shina: Mais tu saignes assez, je vais te soigner.

    La jeune padawan dépose son sac, l'ouvre, et prend la trousse de premier secours. Elle désinfecte les plaies, referme les blessures ouvertes, ensuite, elle emballe le tout, dans un bandage.

    Shina: Voila monsieur!
    Moi: Merci madame!
    Shina: Tu ferras plus attention la prochaine fois.
    Moi: Oui, je ferrais plus attention.
    Shina: Parfait!

    Il fait presque nuit, le temps est plutôt sec, sa annonce une nuit calme, nous décidons donc, de dormir à la belle étoile. Comme je me suis endormi le premier la dernière nuit, je commence le tour de garde.

    A la seconde partie de la nuit, Shina prend le relais.

    A l'aube, nous prenons nôtres petit déjeuné bien tranquillement, puis nous reprenons la route, pour, j'espère, la dernière fois ...
    -------------------------------------
    Celui qui sera l'un des plus puissant Jedi

    .... Que la force soit avec vous!

    Padawan du Chevalier Jedi, maître Cenovii

    Ce message a été modifié par: mevraw le 20-12-2009 17:18

    samedi 19 décembre 2009 - 16:13 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Lieu - Yavin IV, toit du temple Massassi

    Moi - Hyaaa! Haaa! Yagaaay!!

    Le soleil éblouissait les montagnes lointaines. Sur ces dernières tombaient lentement les premiers flocons qui recouvraient leur cime d‘une première couche blanche. Soufflant une buée tiède prouvant que les températures chuttaient un peu, je profitai de ces instants de calme pour m'exercer sans armure, avec une simple tunique. Je m'entrainais sur le toit du temple, bondissant d'une tour à l'autre en combinant vitesse et saut de Force, agrémentant le tout de techniques de su-ma propre à la forme IV de combat. Enfin, j'étais en totale communion avec mon sabre laser! Il semblait beaucoup plus léger, j'avais appris à dompter la fragilité de mon cristal. Après deux heures d'entrainement non-stop, je décidai de faire une pause et allai m'asseoir en tailleur sur la plus haute tour.

    Je commençai à méditer. Immédiatement, les présences de mes deux padawans résonnèrent dans la Force. C'est comme si je ne voyais qu'eux au milieu de l'obscurité. Ils approchaient. Après 6 jours d'escapade, il ne leur restait que quelques heures de route avant de rejoindre le temple. Pourtant, alors que nous étions en plein milieu de l'après-midi, ils étaient immobiles. Me sortant de mes songes, Kiad surgit de nul part et se trouva maintenant à mes côtés. Sans ouvir les yeux, sans même bouger le moindre cil, je lui posai la question:


    Moi - Que fais-tu là?
    Kiad - Je prends l'air. Et toi?
    Moi - Je m'entrainais.
    Kiad - A moitié nu dans le froid?
    Moi - Rien de mieux pour endurcir le corps et l'esprit.

    Il resta là un moment, droit comme une sentinelle. Je ne savais pas à quoi il pensait, je ressentais son calme et sa bienveillance à mon égard. Nous étions là, impassibles, à analyser la Force. Il pris la parole.

    Kiad - Tu as un mauvais pressentiment.
    Moi - Comment tu le sais?
    Kiad - J'ai le même.
    Moi - Ce sont mes padawans. Ils sont immobiles.
    Kiad - Ils sont loin d'ici, que font-ils dans la jungle?
    Moi - Je les ai largué de l'autre côté de Yavin, leur exercice consiste à revenir ici d’eux-même.
    Kiad - Survie en milieu hostile, hein?
    Moi - C’est ça. Mais ils devraient être en mouvement.
    Kiad - Or ils semblent ne plus bouger maintenant.
    Moi - Et ça va faire un moment...

    Enfin, j’ouvrai les yeux et me levai tranquilement. Mon regard croisa celui de Kiad.

    Moi - Je vais les chercher. Te joindrais-tu à moi?

    Ses cheveux volèrent devant son visage, au gré du vent. Il les maitrisa, releva sa capuche et répondit:

    Kiad - Pourquoi pas.

    Je fis un bond en contrebas et récupérai ma propre bure. Puis, sans plus de paroles, Kiad et moi nous enfonçions enfin dans les épais feuillages. Après une heure de course éfrénée en vitesse maximum, nous arrivions au pieds d’une falaise immense. Nous l’escaladâmes en faisant plusieurs sauts contrôlés, prenant garde à ne manquer aucune prise. Enfin, lorsque nos pieds s’enfoncèrent dans les premières épaisseurs de poudreuse, les auras de Keller et Shina se firent plus distinctes. Nous les cherchâmes un moment et ils apparurent au fond d’une crevasse. Avec le chevalier rebelle, nous decendâmes dans le trou pour leur porter secours. Ils étaient très affaiblis et se serraient l’un contre l’autre pour se tenir chaud. Chacun pris un padawan sur son dos et nous remontâmes d’un seul saut. Ils reprirent leurs esprits et croisèrent mon regard empli de deception.

    Keller - Maitre... Nous sommes désolés...
    Shina - Nous avons traversés de nombreuses épreuves, mais la montagne est très cruelle!
    Keller - Le sol s’est dérobé soudainement sous nos pieds, et impossible de remonter.
    Kiad - Vous ne connaissiez pas le terrain.
    Moi - ... Cela n’excuse pas leur manque de prudence.
    Kiad - Ne sois pas bête. Cette épreuve était risquée à leur niveau de formation.
    Moi - ...Tu dois avoir raison. Rentrons maintenant.
    Kiad - Ils ne sont pas en état de faire la route. Laissons-les se reposer.
    Moi - J’ai une meilleur solution. Vous allez avoir l’honneur d’être les premiers à rencontrer Gondra.
    Keller - Gondra?

    Tout comme mes padawans, Kiad sembla interloqué. Je pris une télécommande miniature et tapotai quelques touches.

    Moi - Il n’y a plus qu’à l’attendre. Il ne devrait pas être long.

    En effet, quelques minutes plus tard, une gigantesque silhouette apparut dans les airs, éclipsant le soleil. Plus elle se rapprochait et plus la silhouette grandissait. Elle prit enfin forme et couleur et atterit à nos côtés dans un grondement mécaniquo-animale. Gondra! Mon droïde d’assaut Basilisk!! Dressé sur quatre énormes pattes en métal, il approcha doucement son énorme museau et répondit à mes caresses par des ronronnement de turbines.

    Kiad - Impressionant. Tu l’a confectionné seul?
    Moi - Et comment! Il possède sa propre conscience, une IA basée sur le système nerveux d’un Reek.
    Shina - Il est vraiment effrayant!
    Moi - N’ayez pas peur, Gondra vous connait. J’ai rentré les données de chaque Jedi dans sa mémoire. Il n’est pas tout à fait terminé mais nous ramènera au temple rapidement. Il n’y a qu’une seule place à l’interieur, vous allez devoir grimper dessus. Ne vous inquiétez pas je piloterai tranquilement.

    Alors, Kiad, Keller et Shina grimpèrent sur le monstre de métal et s’accrochèrent pendant que je m’installai à l’interieur de la bête. Gondra commença à bouger, il prit son envol en se jetant du haut de la montagne et nous ramena au temple-académie en fonçant à travers le ciel comme une flèche.

    Arrivés au Hangar de l’académie, je remerciai chaleureusement Kiad et désactivai Gondra. Puis, je conseillai à mes padawans de se restaurer et de prendre deux jours de repos. Ils en avaient grand besoin!

    dimanche 20 décembre 2009 - 20:46 Modification Admin Permalien

  • Avatar mevraw

    mevraw

    2432 Crédits

    Lieu – Yavin IV, Académie Jedi: Cartier de Ben Keller.

    Cela fait maintenant deux jours que Shina et moi, sommes revenues de nôtres petites aventure dans la jungle de Yavin. Et pour tout vous dire, même si nous nous sommes pas trop mal débrouillés, après l'intervention de maître Cenovii et maître Kiad, la mission est, pour moi, ratée. Ratée, car nous n'avons pas réussis à arriver à l'académie. J'ai remarqué beaucoup de faiblesse dans mes capacités, et dans ma façon d'agir dans certaines situations, je suis encore très loin du jedi que je me suis juré de devenir, vraiment très loin ... Je dois absolument me ressaisir, et reprendre l'entrainement le plus efficacement et consciencieusement possible, sinon, je ne progresserais jamais!

    J'ai bien récupéré de mes aventures, mon bras est guéris, mon esprit est de nouveau intacte et puissant, et j'ai récupéré mon sabre laser. Aujourd'hui, j'ai décidé de m'entrainer, seul, je vais réutiliser tous les pouvoirs de la Force que je connais, les manipulations de sabre laser, les manipulations de l'esprit aussi, enfin un récapitulatif de TOUT!

    Comme chaque matin, je fais mes exercices physiques et mentales, 2 séries de 100 pompes et abdo, et enfin, je fais bouger tous les objets qui ce trouve dans ma chambre. Ensuite, la douche, le petit déjeuné, brossage des dents et des cheveux, et pour finir, l'habillement, j'enfile ma tunique et ensuite ma bure, elle sent très bon, elle sort de la machine, j'adore ce parfum. Et le final, j'accroche mon sabre à ma ceinture, et me voila près!

    Je me dirige vers la porte, quand la sonnette retentit.

    J'ouvre, et un homme encapuchonné ce dresse devant moi.

    Moi: Euh ... Bonjours, est-ce que je peux vous aidez?
    Homme: Oui, je pense.

    L'homme entre dans mes appartement, sans que je lui autorise.

    Moi: Monsieur, excusez-moi, mais je suis pressé ...

    L'homme se dirige vers le meuble du salon, et prends la photo de mon grand-père et de moi. Il la regarde pendant un petit temps, puis la repose.

    Homme: Tu as bien grandis depuis ce jour ... Ben ...
    Moi: Je suis désolé, mais est-ce qu'on ce connait?
    Homme: Tu m'aurais déjà oublié?

    L'inconnu retire ça capuche, et dévoile son visage...

    Je n'arrive pas à le croire, cette homme ... est mon grand-père ... Le vieux Jedi, Hubert Keller.

    Moi: Oh ... J'arrive pas à y croire ... C'est toi!?
    Hubert (le sourire aux lèvres): Et bien, oui, c'est moi.

    L'émotion est trop forte, je n'arrive pas à retenir mes larmes. Je n'avais plus vue ce visage depuis maintenant 3ans, et la, il réapparait si soudainement ... Je n'arrive pas à le croire.

    Le vieille homme s'approche de moi, et m'enlace.

    Hubert: Je suis heureux de te revoir Ben.
    Moi: Et moi alors ...

    Nous restons ainsi encore quelques minutes, puis il relâche l'étreinte.

    Hubert: Comme tu-as grandis en 3 ans, c'est fou!
    Moi: Et toi ... Bein tu n'as pas changé, mais que fais-tu ici?
    Hubert: Et bien, j'avais envie de voir mon petit-fils, voir les progrès que tu as fais!
    Moi: Mais, et ton padawan?
    Hubert: ... Et bien ... Mon jeune apprenti est décédé en mission ...
    Moi: Oh... Je suis désolé ...
    Hubert: Pas autant que moi! Enfin ... Bref ... Comme tu as fière allure dans ta bure de Jedi, tu me rappelles mon jeune temps.
    Moi: Merci.
    Hubert: Alors, que dois-tu faire aujourd'hui?
    Moi: Et bien, j'ai décidé de m'organiser un petit entrainement récapitulatif.
    Hubert: Et bien, ça tombe très bien, je vais t'aider, qu'en dis-tu?
    Moi: Avec plaisir!
    Hubert: Super!

    Nous quittons mes cartiers, nous nous dirigeons vers les jardins du temple. Durant le chemin, nous rencontrons maître Ceno, je fais les présentations, puis nous continuons nôtres chemins.

    Une fois dans les jardins, comme d'habitude, je me place dans le cercle de fleure.

    Hubert: Bien, par quoi veux-tu commencer? Enfin, d'abord, cas-tu appris, depuis ton arrivé à l'académie?
    Moi: Et bien, télékinésie, vitesse amélioré.
    Hubert: Bien bien, je vais te proposé quelque chose.
    Moi: Oui, quoi?
    Hubert: Un combat aux sabre laser contre ton vieux grand-père, et tu devras utiliser tout ce que tu as appris, si tu veux espéré me battre.
    Moi: Ahah, tu sais que je suis plus le même qu'il y a 3 ans, Pépé?
    Hubert: J'espère bien, effectivement, que tu n'as pas changé que physiquement ...

    Pépé retire ça bure, pour laisser place, à une tunique noir, usée, avec des épaulettes d'armure. Il prends son sabre laser, et l'active. Le bleu de son sabre, est claire, plus claire que la couleur du miens. Je retire moi aussi ma bure, et active mon sabre.

    Hubert: Lame bleu aussi hein, quel cristal?
    Moi: Firkrann, le même que le tiens, histoire de te faire honneur!
    Hubert: Cela me touche, Ben. Nous allons voir si tu sais l'utiliser maintenant.
    Moi: Tu vas être épaté.

    Le vielle homme disparait sur le champs, bien sur, je sais tout de suite qu'il utilise la vitesse amélioré. Même technique utilisé par maître Cenovii contre moi-même et Shina. De-même, j'améliore ma vitesse, et me dirige vers l'arbre situé à quelques mètres à gauche de moi. Je frappe et coupe l'arbre en deux. Le vieux Keller apparait et frappe horizontalement, je réussis à parer le coup. Les deux frottement des sabres crées des étincelles. Malgré son vieille âge, le papy a toujours autant de force, j'ai dû mal à résister. Je tente de le frapper avec mon poing gauche, mais il pare le coup avec sa main droite.

    Hubert: Tu te débrouilles pas trop mal, question force, et vitesse, mais tu es encore loin de mon niveau, Ben.
    Moi: Tu n'as encore rien vue.

    Je prend appuis sur le reste d'arbre, et je saute au-dessus de mon adversaire. Je frappe de nouveau, mais la encore, le papy à disparue. Il est très rapide pour son âge, mais je n'ai pas dis mon dernier mot! Le vieux Keller réapparait dans le cercle de fleure, se met en position de défense, et me provoque en me tirent la langue.

    Moi: Je dois te dire, que ce combat, je l'ai rêvé, et là, il ce réalise, je suis heureux!
    Hubert: Je suis moi aussi, très heureux. Attaque-moi!

    Avant, j'aurai foncé tête baissé, mais je ne suis plus comme ça, j'ai mûri, et je le prouve!

    Un tas de cailloux, juste ce qu'il me fallait! J'utilise la Force, les éparpilles dans l'air, et le projette vers l'adversaire provoquant.

    Hubert: Ohoh, pas mal cette technique, mais trop simple pour moi!

    Le grand-père évite les cailloux, mais je savais très bien qu'il allait les évités. Je lance maintenant le tronc d'arbre sur lui, avant qu'il n'ait touché le sol. Mais celui-ci utilise la Force, pour me le renvoyer. Je sectionne le bois en deux, et j'ai à peine le temps de me jeté sur le sol, pour éviter le rocher qu'il venait de me balancer. Je me relève, mais il est déjà là, et frappe, mais ça, je l'avais prévue, je passe sous ses jambes, je me relève, pose mes mains sur son dos, et utilise l'onde de Force. Le vieux Keller vole à quelques mètres, et s'écrase violemment sur le sol. J'attrape son sabre avec la Force, et le saisie.

    Moi: Et tu fais comment maintenant? Sans ton sabre?
    Hubert: Bravo! Tu m'as bien eu, mais ce n'est pas finis.

    Mon grand-père lève les bras, et plusieurs rochers, tronc et branches, ce mettent à flotter.

    Hubert: Je vais voir comment son tes mouvements maintenant, prépare toi!

    J'active son sabre et le mien, et me met en garde.

    Moi: Finis de parler, envois!
    Hubert: Arrogant, petit-fils.

    Il disparait encore une fois, mais tout reste en l'air quand même.

    Moi: Mais ...

    Papy réapparait devant moi, et me fais un croche pied, sa me déstabilise, et je tombe. Il en profite pour récupéré son bien, et s'éloigne.

    Hubert: Tu ne l'auras pas gardé très longtemps, bien, maintenant que j'ai récupéré ce qui m'appartient, je vais te faire danser.

    J'ai à peine le temps de me remettre sur les pieds, que me voila dans les airs, pour éviter un des projectiles. Cette fois, c'est un tronc d'arbre qui fonce droit sur moi, j'utilise mon sabre pour le couper en deux, et avant qu'ils ne touchent le sol, les envois avec la Force, sur le vieux rat-bougris , mais, celui-ci les évites sans difficulté.

    Moi (pensée): Je commence à fatiguer, je dois trouver un truc.

    De nouveau, j'évite une rocher qui va s'écraser dans la forêt. A cause de mon manque d'attention, je reçois une grosse branche dans le ventre, j'ai la respiration coupé, je m'effondre sur le sol.

    Hubert (pensée): J'y suis peut-être aller un peu fort ...

    Le vieillard relâche la pression, et le restant des rochers et autres, tombent.

    Hubert: Ben? Cava?

    Je reprends mes esprits, et me relève.

    Moi: J'ai trouvé!
    Hubert: Quoi dont?
    Moi: Tu vas voir!

    Je recule, pour avoir plus de vitesse, je me met à courir droit sur mon adversaire. J'améliore ma vitesse, ensuite, je prends de l'impulsion, et je saute en l'air, grâce à la Force, je saute beaucoup plus haut. Une fois en l'air, je pivote, dos pour mon adversaire, et j'effectue de nouveau une onde de Force, mais pour cette fois, améliorer ma vitesse de descente. Je fonce droit en pic sur Hubert, celui-ci, naturellement surpris, essaie de m'arrêter, mais il n'as pas le temps, avant d'arriver sur lui, je commence à tourner sur moi même, grâce à la vitesse de rotation, je deviens une véritable toupille de Force, et je frappe de plein fouet le vieille homme. L'homme vole de quelques mètres, et retombe sur le sol, quand à moi, je tombe moi aussi sur le sol.

    Nous restons tous les deux couchés ... Mais ... Malgré l'attaque prisse de plein fouet, c'est grand-père qui ce lève le premier.

    Hubert: Oh, ahahah, bravo Ben, la, chapeau, tu m'as fais mal, aïe ... Je m'attendais pas du tout à cela.

    Je me relève difficilement, et regarde mon vieux, je lui souris.

    Moi: Alors? Tu en penses quoi?
    Hubert: Je suis fière de toi, bravo Ben, mais il te reste beaucoup à apprendre.
    Moi: Je sais ...

    Le vieux Keller s'approche de moi, et me tend quelque chose.

    Moi: Qu'es-ce?
    Hubert: Un souvenir de ton grand-père, c'est un collier, avec le signe de la famille, garde le précieusement.
    Moi: Merci, grand-père.

    Sur ces derniers mots, je tire ma révérence, en m'effondre de fatigue. Le Pépé Keller est chargé de me reconduire dans mes appartements.


    -------------------------------------
    Celui qui sera l'un des plus puissant Jedi

    .... Que la force soit avec vous!

    Padawan du Chevalier Jedi, maître Cenovii

    Ce message a été modifié par: mevraw le 29-01-2010 23:42

    lundi 21 décembre 2009 - 13:20 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

321 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

18 août 2022 - 21 août 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide