Fan Fiction La prison de cristal (page 2)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar licorne87

    licorne87

    3775 Crédits

    Chapitre 4


    Aveline - « Pourquoi, Ethan ? Pourquoi maintenant ? Tu aurais pu tous nous tuer sur la planète au moment de notre rencontre. »

    Ethan, sur ses gardes - « Ce n'est pas ce que tu crois. Je veux juste vérifier quelque chose. »

    Aveline, plissant les yeux - « Mais quoi donc ? »

    Ethan - « Si je suis arrivé trop tard, je dois te tuer. »

    Aveline - « Qu'est-ce que tu appelles trop tard ? Je ne comprends rien à ce que tu dis. »

    Ethan - « Je t'ai dit que je t'ai trouvé grâce à une vision. »

    Aveline - « Oui, et alors ? »

    Ethan - « Dans cette vision, tu n'étais plus toi-même. »

    Aveline - « Plus moi-même ? J'étais quoi, alors ? »

    Ethan ne répond pas, il la scrute, la détaille consciencieusement. Aveline n'a toujours pas compris où il voulait en venir. Il tient toujours son sabre laser près de sa gorge, elle bouge mais lui ne veut pas qu'elle quitte la couchette. Elle le voit monter sur la couchette debout tenant toujours son sabre. Elle n'est pas rassuré du tout, il va l'exécuter sans sommation. Puis il éteint son sabre et le range. Elle ne s'attendait pas à ce changement. Elle le regarde faire sans bouger, il a prévu autre chose.

    En effet, il se jette sur elle, il la frappe au visage, la gifle. Il l’attrape par ces vêtements et la secoue en lui criant dessus.

    Ethan, criant - « Bats-toi ! Défends-toi ! Montre-moi qui tu es vraiment. »

    Aveline tente de le repousser, mais il est fort. Elle n'hésite pas longtemps et lui balance un coup de poing dans la figure avec une violence qu'il finit éjecter de la couchette. Il se retrouve assis par terre et se frotte la figure. Elle a déjà quitté la couchette, debout devant lui prête à continuer. Elle attrappe son sabre à son tour et l'allume. Il éclate alors de rire.

    Aveline, abasourdie - « Qu'est-ce qui te prend ?Qu'est-ce que tu as à rire, maintenant ? »

    Ethan, riant toujours - « Tu as passé le test haut la main. Je ne m'attendais pas à cette réaction. »

    Il se frotte la mâchoire, elle frappe fort pour une fille. Il est soulagé, il n'aura pas besoin de la tuer finalement. On cogne à la porte, une petite voix se fait entendre.

    « Aveline, tu vas bien ! EGE ne voulait pas nous laisser entrer. » C'est Lyra.

    C'est Ethan qui se relève et va ouvrir la porte, les padawans sont là. Il ne voit pas EGE.

    Ethan - « Qu'est-ce que vous avez fait à EGE ? Il est où ? »

    Iolas, le bousculant pour entrer - « On s'en est occupé. Il est dans la rivière en pièces détachées. »

    Ethan - « Quoi ? Vous allez me le remonter et plus vite que çà. »

    Ethan est en colère et sort du vaisseau avec précipitation. Il descend le chemin en courant pour arriver près du cours d'eau. Effectivement, EGE est bien dans la rivière mais entier et sous la surveillance d'Aren et de Milu.

    Milu - « Aveline va bien ? »

    Ethan - « Oui, elle va très bien. Maintenant laisse EGE sortir de l'eau sinon il va rouiller. »

    EGE sort de l'eau et revient sur la terre ferme, en colère également.

    EGE - « Je t'avais dit que c'était une mauvaise idée. »

    Ethan - « Oui, mais il fallait que je sache. »

    Aveline, arrivant derrière lui - « Que tu saches quoi ? Vas-tu me dire ce qui se passe ici ? »

    Iolas qui suit Aveline - « Il voulait vérifier que tu n'étais pas une Sith. C'est EGE qui nous a expliqué. »

    Aveline ouvre des yeux ronds d'étonnement, elle les regarde tous puis Ethan.

    Aveline - « Tu pensais que j'étais devenue une Sith ? Mais pourquoi moi ? »

    Ethan - « A cause de ma vision, je t'ai vu changer et tuer tout ce qui se trouvait à porter de ton sabre. »

    Aveline voulant en savoir plus - « Qu'as-tu vu d'autres ? Je veux tout entendre puisque tu te fies à tes visions. »

    Ethan, penaud - « Eh bien. Je t'ai vu seule, épuisée. J'ai vu aussi que tu prenais soin de quelqu'un puis ensuite je t'ai vu assassiner tout ce qui passait près de toi. J'ai vu la couleur de tes yeux changés, tu devenais une Sith. Je t'ai fait passer ce test pour savoir si j'étais arrivé avant ce changement ou pas. Et si j'avais au moins sauvé les padawans, c'était une victoire. »

    Aveline les regarde et constate que tous guettent sa réaction. Comment doit-elle réagir ? Elle ne le sait pas elle-même. Elle se détourne d'eux puis prend un chemin au hasard et se met à courir pour s'éloigner d'eux. Ils l'appellent mais elle les ignore et s'envole en faisant des bonds pour être le plus loin possible. Aren veut la rattraper mais est retenu par Ethan.

    Ethan - « Elle a besoin de temps et de solitude. Laissez-la respirer, je vais la voir. »
    Iolas - « Ce n'est pas raisonnable. Tu risques plutôt qu'elle te colle une raclée. »

    Ethan, résigné - « C'est ce que je mérites de toute façon. Vous restez tous là, je vais la chercher. »

    Ethan se décide à la suivre. Il commence à courir et à l'appeler en même temps. Ils s'étaient méfié d'elle, ils ne la jugeaient donc plus capable de s'occuper d'eux. Où allait-elle, elle ne le savait pas. Elle continuait sa course, des larmes coulant le long de ses joues. Elle n'était plus digne d'être une padawan, elle s'était laisser aller à ses émotions. Après cette longue course, elle a finit par s'arrêter et s'asseoir sur un tronc d'arbre. Elle ne regarde rien, les yeux dans le vague, elle se tient la tête dans les mains. Elle respire lentement juste pour sentir l'air entrer et sortir de son corps, elle est perdue. Elle reste là prostré et attend pendant que le jour décline.

    Une branche craque, elle l'a entendu mais ne s'en préoccupe pas. Elle se doute que c'est l'un des padawans qui vient prendre de ses nouvelles. Elle est toujours assise sur son tronc d'arbre quand Ethan arrive derrière elle. Il approche lentement, il ne sait pas quel accueil elle lui réserve. Il fait le tour du tronc et s’assoit doucement près d'elle mais à une distance raisonnable. Il guette sa réaction et attend toujours un signe de sa part. Du moment qu'elle réagit. Il fait nuit noire et toujours aucun mouvement du côté d'Aveline. Ethan essaye de briser le silence.

    Ethan - « Je suis désolé. Si tu savais comme je regrette. »

    Silence.

    Ethan - « S'il te plaît, dis quelque chose. Frappe-moi ! Mais bouges. Tu me fais peur. »

    Aveline - « Alors, je te fais toujours peur ? »

    Ethan - « Non. Tu ne m'as jamais fait peur. Mais il fallait que je le fasse. »

    Aveline - « Je sais, j'ai compris. Mais tu as fait beaucoup plus. »

    Ethan - « De quoi tu parles ? »

    Aveline - « Tu as brisé le lien que j'avais avec les padawans. Ils n'auront plus jamais confiance en moi. »

    Ethan - « Mais non. Ça n'a rien à voir. »

    Aveline - « Si justement. Tu n'aurais jamais dû leur parler de tes visions. Ils vont t'écouter toi et tes visions aveuglément et ne plus tenir compte de la destiné. L'avenir est toujours en mouvement quoique nous fassions et malgré nos décisions. Tu as oublié ce que t'as enseigné ton Maître ? »

    Ethan, hésitant - « Je suis désolé, je n'ai pas envisagé çà sous cet angle. »

    Aveline - « Trop tard. Tu as pipé les dés. A présent, assumes. »

    Ethan, sur ses gardes - « C'est à dire ? »

    Aveline, se tournant vers lui - « A présent, tu as en charge 5 padawans. »

    Ethan, étonné - « Qu...., quoi ? »

    Aveline, se levant - « Tu as très bien compris. Tu dois t'occuper de former 5 padawans. »

    Ethan est encore sous le choc, il se lève pour suivre Aveline qui semble retourner vers le campement.

    Ethan, suppliant - « Dis-moi que c'était une plaisanterie. S'il te plaît ? »

    Aveline le regardant en indiquant non de la tête, Ethan arrive complètement abattu devant les padawans.

    « Alors ? » demandent-ils en chœur.

    Aveline en désignant Ethan - « Voici votre nouveau professeur, je vous laisse avec lui. Moi, je vais me coucher. Bonne nuit. »

    « QUOI ? » en chœur avec EGE en plus.

    Et Aveline remonte la passerelle et va se coucher directement. Ethan reste en bas et regarde les autres padawans montés, lui ne sait plus quoi faire.

    EGE - « Alors, professeur ! Tu vas dormir où ? »

    Ethan, résigné - « Je ne crois pas être le bienvenu dans mon propre vaisseau, donc je vais dormir à la belle étoile. »

    EGE - « Et pour les padawans, tu décides quoi ? »

    Ethan - « Je ne sais pas encore. Je pense qu'une bonne nuit s'impose. On verra demain. »

    EGE monte dans le vaisseau rejoindre les padawans. Il laisse Ethan s'installer sous son vaisseau, au moins il sera à l'abri s'il venait à pleuvoir.


    Ce message a été modifié par licorne87 le lundi 17 avril 2017 - 22:43

    dimanche 16 avril 2017 - 21:44 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar maxoudu4177

    maxoudu4177

    4750 Crédits

    bon chapitre.

    La suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    mercredi 19 avril 2017 - 19:10 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar licorne87

    licorne87

    3775 Crédits

    Chapitre 5


    Le lendemain, le jour est à peine levé que les padawans sont déjà au travail avec EGE. Ils partent en forêt pour couper du bois et commencer à construire des cabanes pour eux dormir. Ils regardent en passant Ethan qui ne daignent pas bouger de son lit de fortune.

    « Alors, qu'est-ce qui va se passer pour nous ? Qui va nous entraîner finalement ? » demande Sady.

    « Je ne sais pas. Mais moi, je préfère Aveline. » répond Lyra.

    Aren - « Moi, j'aimerais bien que ce soit Ethan. »

    Lyra - « Je m'en doutais. Tu ne le connais même pas. »

    Iolas - « Laissez leur un peu de temps à tous les deux, ils ont besoin de parler. »

    Aren - « Tu crois qu'ils vont se battre pour choisir lequel nous formeras ? Ce serait amusant de voir çà. »

    « Amusant ? Parce que tu trouves que cela ressemble à une plaisanterie, peut-être ? » crie Milu.

    Aren, contrit - « Je n'ai pas dit çà. Mais... »

    Iolas, le coupant - « Il a raison. Il faut qu'ils s'expliquent une bonne fois pour toutes. On va les laisser seuls et si ça ne bouge pas, on s'en mêlera. »

    Milu - « Il va leur falloir de l'aide. Aveline garde toujours tout en elle, je le ressens quand je suis près d'elle. »

    Ils continuent à marcher dans la forêt et sélectionnent les arbres en bonne santé pour les couper. EGE est efficace et il travaille vite. Le stock de bois commence à être impressionnant, ils en ont assez pour attaquer la construction. Ils n'ont pas vu le temps passé et s'arrêtent finalement pour se reposer et manger.

    Lyra - « Je n'entends rien. C'est bon ou pas ? »

    Sady - « Je ne sais pas, je ne ressens rien non plus. Et vous ? »

    Les autres se regardent et font non de la tête.

    EGE - « Je connais Ethan, il ne va pas rester tranquille longtemps. Et je ne crois pas qu'il souhaite vous former. »

    Milu, souriante - « S'il ne veut pas nous former, alors il n'y a plus qu'à espérer qu'Aveline veuille bien nous reprendre. »

    Aren - « Et pourquoi ne le voudrait-elle pas ? »

    Lyra - « A cause de toi, justement ! »

    Sady - « Oui, tu es fatiguant ! Toujours à te mettre en danger. »

    Aren, se justifiant - « Mais il faut bien prendre un peu de risques, sinon on n'évoluera pas. »

    Iolas - « Arrêtez, je vais allez voir. Vous ne bougez pas, surtout toi Aren. »

    Aren, maugréant - « J'ai compris ! »

    Iolas remonte le chemin mais préfère rester hors de vu. Il avance et écoute, aucun son, aucune parole. Il arrive près du vaisseau, Ethan n'est plus couché. Il monte la passerelle et va vers la cabine, la couchette est vide aussi. Mais alors, où sont-ils passés ? Il redescend et commence ses recherches. Il s'arrête finalement et se concentre pour essayer de les localiser. Il finit par sentir leur présence, ils sont descendus à la rivière. Il fait un détour pour ne pas les croiser sur le chemin et se poste derrière un arbre. Il attend de les apercevoir, ils semblent se déplacer. Ils ne l'ont pas entendu arriver puisqu'ils poursuivent leur conversation. C'est bon signe. Apparemment, ils sont en train de discuter calmement.

    Ethan - « Alors, tu as réfléchis ? »

    Aveline - « A quoi ? »

    Ethan, sérieux - « Mais aux padawans, évidemment. Je n'ai pas du tout l'intention de te remplacer auprès d'eux. »

    Aveline, visage impassible - « Je sais. »

    Ethan - « Mais alors, que vas-tu faire ? »

    Aveline - « Mais que veux-tu que je fasse ? Je ne peux plus les entraîner. Ils ne veulent plus de moi. »

    Ethan - « Çà c'est toi qui le pense. Je suis sûre que tu ne leur as pas demandé ce qu'ils voulaient. »

    Ils marchent ensemble ne remarquant même pas qu'ils sont écoutés, trop concentré sur la conversation. Iolas décide d'intervenir et se dirige droit vers eux. Ils tournent la tête et le regardent arrivé étonnés.

    Aveline - « Iolas ? Il y a un problème avec Aren ?  »

    Iolas - « Non, tout va bien de notre côté. Et du tien ? »

    Aveline - « Oui, ici aussi tout va bien. On ne fait que discuter. »

    Ethan, soupirant - « Oui, on discute. »

    Iolas - « J'étais inquiet et je ne suis pas le seul. »

    Aveline - « Inquiet ? A quel sujet ? »

    Iolas - « On ne veut pas te perdre. Aveline, il faut que tu continues à nous former. Même Aren va faire des efforts. »

    Aveline fait juste un OH ! D'étonnement.

    Ethan - « Je crois que c'est le signe que tu voulais. Ils ont toujours confiance en toi et malgré ce que je t'ai fait subir. »

    Aveline se tournant vers Ethan - « Justement, je veux qu'on parle de çà aussi. »

    Iolas, gêné - « Bon, ben je vais vous laisser seuls. Vous avez encore besoin de parler, je vois. »

    Iolas se dépêche de s'éloigner, la correction d'Ethan ne devrait pas tarder. Il entend une claque retentir. Elle n'a même pas attendu qu'il se soit assez éloigné, il sourit. Tout devrait rentrer dans l'ordre, il court prévenir les autres. Le travail va certainement s'abattre plus vite le cœur léger. Il arrive près d'une clairière où les padawans sont tous là avec EGE. Tout le monde le regarde avec un peu d'anxiété, mais il ne peut s'empêcher de sourire. Ils ont tous compris, les filles se jettent dans les bras les unes des autres, les garçons se serrent les mains puis imitent les filles. EGE ne comprend pas ce qui est en train de se passer.

    Iolas - « EGE, c'est finit. Tout s'arrange. Aveline reste auprès de nous pour nous former. »

    EGE - « Alors, je reprends la route avec Ethan ? »

    Sady - « Tu vas nous quitter, alors ? »

    Lyra - « Oui, c'est dommage. Je suis sûre que comme professeur tu es doué. »

    EGE - « Encore un compliment ! Vous êtes étranges, mais je vous apprécie. »

    La deuxième nuit, ils la passent tous ensemble dans le vaisseau d'Ethan. Il n'y a pas assez de couchettes pour tout le monde mais chacun y mettant du sien, ils finissent par s'endormir. Ethan a laissé sa cabine aux filles et les garçons se sont partagés le reste du vaisseau.

    Le lendemain matin, Ethan ouvre les yeux, il a le bras d'Aren sur lui. Il le repousse et se lève pour aller se dégourdir les jambes. La passerelle est baissée, il ne l'a même pas entendu être actionnée. Il met le pied sur la planète et regarde les environs immédiats. Personne. Il prend un chemin au hasard et finit par tomber sur Aveline. Elle est assise sur un rocher et semble absorber par la contemplation de la nature. Il approche doucement pour s'installer à côté d'elle.

    Ethan - « Bien dormi ? »

    Aveline, soupirant - « On peut dire çà. J'ai mieux dormi en effet. Cela faisait tellement longtemps que je ne me rappelle plus. »

    Ethan - « Tant mieux ! Parce que le plus dur reste à faire. »

    Aveline - « Ah oui ? Et quoi donc ? »

    Ethan - « Et les cabanes, qui va les construire ? »

    Aveline, changeant de sujet - « Tu pars quand ? »

    Ethan - « Tout à l'heure. »

    Aveline - « Il est inutile que je te demande de rester avec nous. »

    Ethan, espérant - « Tu n'as qu'un mot à dire. »

    Aveline le regardant, a compris - « Je n'ai plus qu'à te souhaiter bonne route. »

    Elle fait demi-tour et retourne au vaisseau. Ethan est bluffé, elle n'a rien montré de ses émotions. Mais il pense qu'il a quand même une chance avec elle. Il attend juste que les padawans quittent son vaisseau pour prendre le large. Ils descendent les uns à la suite des autres et viennent vers lui. Les garçons viennent le saluer puis ce sont les filles, c'est Aveline qui le voit en dernier. Il ne peut s'empêcher de sourire quand elle descend la passerelle.

    Aveline - « Tu comptes revenir ? »

    Ethan, un sourire en coin - « Oui, c'est prévu. Je reviendrais avec des affaires qui pourraient vous servir ici. Si tu as une demande spéciale, c'est le moment où jamais. »

    Aveline - « Non, tout ce que tu pourras nous amener sera le bienvenu, mais fais attention aux troupes de l'Empire. »

    Ethan - « De ce côté là, j'ai toujours fait attention. »

    EGE - « Des fois, oui. Mais il y a eu cette fois où tu... »

    Ethan le coupant - « Ça suffit, EGE. Aveline ne veut pas le savoir. »

    Aveline - « Si justement, Aveline aimerait bien savoir ce qui s'est passé. »

    Ethan poussant EGE devant lui pour monter la passerelle - « Euh ! On verra çà à mon retour. Je te raconterais tout. »

    Aveline, espérant - « Tout ? »

    Ethan lui lançant un baiser - « Oui, promis. Tout ! »

    Aveline, mais aussi les padawans ont assisté à la démonstration d'Ethan, ils sont tous un peu gênés. Puis elle les regarde tous d'un œil noir et chacun trouve quelque chose à faire.

    Ce message a été modifié par licorne87 le samedi 22 avril 2017 - 19:42

    vendredi 21 avril 2017 - 23:17 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar maxoudu4177

    maxoudu4177

    4750 Crédits

    Super chapitre.


    La suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    samedi 22 avril 2017 - 16:57 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar licorne87

    licorne87

    3775 Crédits

    Chapitre 6

    Ils sont installés depuis plusieurs jours à présent. Les cabanes sont montées, chacun à la sienne. Ils en ont fait une plus grande pour s'entraîner, manger et se réunir. Ils se sont imposés un rythme de travail que tout le monde a accepté. Le matin course dans les bois, petit-déjeuner, entraînement puis combat. Ensuite, ils ont quartier libre : s'entraîner, repos, visite de la planète. Aveline en profite pour voir ce qu'Ethan a bien voulu leur laisser dans des caisses. Elle est en train de faire l'inventaire quand Iolas vient vers elle un peu trop rapidement, à son goût.

    Iolas, hésitant - « Euh ! Aveline, j'ai quelque chose à te dire. Ne te mets pas en colère. »

    Aveline, soupirant - « Qu'est-ce qu'il a encore fait, cette fois-ci ? »

    Elle pense de suite à Aren. Elle ne peut s'empêcher de se passer la main sur la figure, elle finit par s'asseoir sur la caisse dont elle faisait l'inventaire. Elle préfère être assise pour entendre la suite.

    Iolas, embêté - « Aren a disparu. »

    Aveline, étonnée - « Disparu ? C'est impossible, voyons. La planète est grande d'accord, il est certainement encore en train de l'explorer. »

    Iolas - « Oui, c'est ce que je pensais aussi. Mais je lui est imposé qu'il me dise toujours où il compte se rendre avant de partir en exploration. »

    Aveline, sincèrement inquiète mais ne le montre pas - « Il s'est écoulé combien de temps depuis que tu ne l'as pas revu ? »

    Iolas réfléchit - « Environ deux heures. »

    Aveline se lève - « OK. Montre-moi où il comptait se rendre. »

    Iolas lui indique la direction de la montagne, vers les grottes. Aveline n'hésite pas une minute et se dirige vers les grottes suivi par Iolas, puis rejoint par les filles. Tout le monde arrive devant les grottes, ils font des groupes et commencent leurs recherches. Ils appellent Aren autour d'eux et dans les différentes grottes. Les recherches sont vites terminées, les grottes étant peu profondes.

    Aveline - « Il est impossible qu'il soit dans l'une des grottes, on serait tombé sur lui forcément. »

    Iolas - « Alors, il m'a menti et il est allé plus loin ? Si jamais, il a fait çà. Je vais lui faire passer l'envie de recommencer. »

    Aveline dictant ses ordres - « Bon, on va continuer les recherches mais en allant au-delà des grottes. Je vous laisse y aller. »

    Milu - « Et toi, où vas-tu ? »

    Aveline - « Je retourne au camp, je vais chercher des vivres. Si on le retrouve, je le nourris ensuite je le punis. »

    Les filles rient à cette plaisanterie, au moins elle a réussit à dédramatiser la situation. Mais elle est inquiète quand même, elle fait mine de repartir et quand ils sont loin, elle retourne dans la caverne. Elle a sentit quelque chose de différent, d'inhabituel. Elle veut être seule pour comprendre cette disparition. Elle rentre et sonde les parois avec la Force. Rien, il n'y rien du tout dans cette caverne.
    Se serait-elle trompée ?

    Elle touche toutes les parois, elle sait que c'est là qu'elle doit chercher et pas ailleurs, elle n'arrive pas à se l'expliquer. Elle s'acharne sur le fond de la caverne quand quelque chose a changé derrière elle. Elle se retourne doucement et regarde, étonnée, un cristal flotte au milieu de la caverne. Il n'y était pas à l'instant, elle le sait. Alors pourquoi apparaître maintenant ? Elle pense avoir déclenché un mécanisme et regarde où elle a posé les mains précédemment. Non, rien n'a pu déclencher son apparition. Elle s'en approche, elle le détaille : c'est un cristal de couleur blanc, il est de forme ovale. Trop gros pour être tenu d'une seule main. Elle en a déjà vu mais elle ne comprend pas sa présence dans cette caverne. Elle est toujours en train de l'observer tout en faisant le tour.

    Tout à coup, elle entend une voix. Elle tourne la tête et cherche d'où peut venir ce son. Seule dans la caverne, cela ne peut-être que Le cristal ! Le cristal parle, elle l'écoute avec attention.

    « Viens, Aveline. Touche le cristal. Viens à moi. Il n'y aucun danger. »

    Aveline est tentée, elle tend la main pour toucher le cristal. La voix est si douce, elle se laisse porter. Au dernier moment pourtant, elle suspend son geste. Elle a faillit le toucher comme si elle était sous son emprise. Ce cristal est puissant. Mais la voix insiste, elle change de tonalité et devient exigeante, elle ordonne même.

    « Viens à moi, Aveline. Tu connaîtras le pouvoir si tu me touches. Viens et tu deviendras plus puissante que tu ne l'as jamais imaginé. »

    Aveline est effrayée des mots sortant du cristal. Elle a plutôt envie de le fuir, elle s'écarte aussitôt. La voix venant du cristal emploie alors une autre tactique. Elle a essayé de la séduire par le pouvoir et ça n'a pas marché, elle tente alors le chantage.

    « Viens sauvé ton padawan. Il est avec moi. Si tu touches le cristal, je le libérerais. »

    Aveline - « Si je touche le cristal ? Qu'est-ce qui me prouve que vous tiendrez parole ? »

    « Rien, en effet. Mais tu n'as pas le choix. Il te faut entrer pour le libérer. »

    Aveline ne sait pas quoi faire. Elle se met à réfléchir aux autres padawans, à Aren prisonnier du cristal, à elle seule pour le sauver ? Elle envisage plusieurs solutions mais aucune ne lui plaît. Elle n'a pas le choix et décide d'accepter de toucher le cristal. Mais avant, elle détache son sabre laser de sa ceinture et le dépose à terre. Puis elle contacte dans la Force les padawans.

    Aveline se concentrant - « J'ai retrouvé Aren. »

    Iolas, soulagé, répond dans la Force - « Comment va-t'il ? Où est-il ? »

    Aveline - « Je serais bientôt près de lui. Mais lorsque j'y serais, je ne suis pas sûre de revenir. Alors, vous allez faire.... »

    Milu la coupant - « Aveline ! Que se passe t'il ? Je sens un danger. Ne fais pas çà ! »

    Aveline - « Je suis obligé d'aller le chercher moi-même. Je vous interdis de me suivre. Si je ne reviens pas, vous retournez au campement et vous attendez le retour d'Ethan. Vous quitterez cette planète dès que possible. Vous avez compris ? »

    Lyra - « Mais Aveline, il n'est pas question que l'on vous abandonne ici. »

    Aveline, autoritaire - « Si et je vous l'ordonne. »

    Iolas crie - « Aveline ! »

    Mais trop tard, Aveline a rompu le contact dans la Force. Elle n'hésite plus une seconde et touche le cristal. Elle disparaît alors comme aspiré par lui.

    A l'extérieur, les padawans se sont regroupés et discutent des ordres d'Aveline.

    Sady et Lyra - « On ne va pas partir sans eux, n'est-ce pas ? »

    Milu et Iolas - « Évidemment que non. »

    Milu - « On risque donc qu'Aveline soit en colère contre nous. »

    Sady avoue - « Je préférerais sa colère à son absence. »

    Lyra - « Moi aussi. »

    Milu ajoute - « Est-ce qu'il n'y a que moi qui ai remarqué la disparition de la présence d'Aveline ? »

    Iolas poursuit - « Non, je l'ai ressenti aussi. »

    Lyra - « Pourtant elle a dit qu'elle a retrouvé Aren et je ne sens pas sa présence non plus. Mais alors, où sont-ils ? »

    Iolas montrant la caverne - « Je crois que je sais où ils sont passés. »

    Milu - « Oui, c'est bien là que j'ai senti le danger avant qu'Aveline ne disparaisse à son tour. »

    Ils courent ensemble vers la caverne et y entrent avec précaution. Une fois à l'intérieur, personne. Ils se regardent et ne comprennent pas ce tour de magie. Puis Iolas découvre le sabre laser d'Aveline posé sur une pierre. Elle l'a déposé mais pourquoi ? Un jedi ne se sépare jamais de son arme ; alors pourquoi Aveline l'a laissé là ? Trop de questions et aucune réponse rassurante. Ils décident d'exécuter les ordres d'Aveline et retournent vers le campement.

    En chemin, Iolas appelle Ethan par comelink et lui demande de revenir sans tarder mais aussi sans lui expliquer l'urgence de la situation.



    La caverne a disparu de son champ de vision, Aveline est dans une sorte de brouillard. Elle appelle aussitôt Aren, mais personne ne lui répond. Elle avance doucement devant elle, ne distingue rien. Elle se concentre pour percevoir Aren mais aussi toute forme vivante qui serait avec elle. Mais elle ne ressent rien pas même une présence, la voix appartient forcément à un être vivant. Les mains en avant, elle poursuit ses recherches et appelle sans arrêt. Il finira bien par lui répondre s'il est bien là. La voix du cristal est revenue, elle semble féminine. Elle lui parle d'égale à égale.

    « Tu es venue. Je t'attends depuis si longtemps. »


    samedi 29 avril 2017 - 23:54 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar maxoudu4177

    maxoudu4177

    4750 Crédits

    Super chapitre.

    La suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    dimanche 30 avril 2017 - 15:48 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar licorne87

    licorne87

    3775 Crédits

    Chapitre 7


    Aveline - « Vous m'attendiez ? Mais qui êtes-vous ? Je ne vois rien. Et où est Aren ? Qu'avez-vous fait de lui ? Pourquoi ne me répond-il pas ? »

    Le cristal - « Que de questions. Il est là pourtant. Il va bien. »

    Devant elle, apparaît une ombre. Elle semble avancer vers Aveline, la forme est mince et ne ressemble pas du tout à Aren. Aveline se tient aussitôt sur ses gardes. La forme commence à se matérialiser devant elle, elle semble humaine mais n'a aucune consistance. Aveline avance la main et traverse la forme. Elle la retire aussi vite et regarde ses doigts. Elle la détaille avec insistance, c'est une femme jeune. Elle est brune avec des cheveux très longs détachés, ses yeux dont elle n'arrive pas à distinguer la couleur semblent la scruter. Elle porte des habits curieux, une longue robe de couleur violette avec une large ceinture noire sous une cape sombre.

    « Bonjour Aveline. »

    Aveline hésite - « Bonjour. Mais qui êtes-vous ? »

    « Je m'appelle Evea, c'est moi qui t'est fait venir. »

    Aveline, tendue - « Et Aren. Où est-il ? Vous avez dit que vous le relâcheriez. »

    Evea - « Oui, je l'ai dit. Il est quelque part dans le brouillard. Il se porte très bien. »

    Aveline insiste - « Je veux le voir. »

    Evea - « Avant de le laisser partir, j'aimerais que l'on parle toutes les deux. Je voudrais te connaître, je n'ai pas parler avec un autre être vivant depuis tellement longtemps, que je ne sais même pas quoi te demander. »

    Aveline - « Mais je ne veux pas vous parler. Je veux juste quitter cet endroit avec Aren. Laissez-nous partir. »

    Evea, calme - « Je te laisserais partir. Je te le promets. Je veux juste parler. »

    Aveline, résignée - « Très bien. Que voulez savoir ? »

    Evea, souriante - « Tout ! Je veux tout savoir. Je suis coupée du monde extérieur depuis si longtemps. Que s'est-il passé depuis que je suis là ? »

    Aveline - « Vous êtes enfermée depuis quand ? »

    Evea, évasive - « A mon époque, je n'ai pour ainsi dire jamais quitter ma planète. Elle s'appelle Revla. Elle est située dans la bordure extérieure. »

    Aveline, réfléchissant - « Je n'ai jamais entendu ce nom et pourtant j'ai voyagé dans ce système. »

    Evea explique - « C'est une planète magnifique : verdoyante, des lacs, des forêts, des montagnes. Les habitants sont des enchanteurs. Ils pratiquent la magie depuis la naissance. Les enfants reçoivent leur don de leurs parents puis le pratiquent au fur et à mesure qu'ils grandissent. »

    Evea décrit son environnement et son passé à Aveline qui boit ses paroles. Elle aurait aimé naître sur une telle planète, loin de la guerre et des affrontements. Son passé lui revient en tête et elle redescend de son nuage pour écourter le discours d'Evea.

    Aveline conclut - « C'est beau à t'écouter parler de ta planète. Mais tu ne m'as pas appelé pour cela. Que veux-tu de moi ? »

    Evea - « Je vois que tu ne perds pas de temps. En effet, j'ai besoin de toi. »

    Aveline se met aussitôt en position de défense. Evea se met à sourire à la voir ainsi se tenir sur ses gardes.

    Evea - « Inutile ! Je n'ai pas l'intention de me battre contre toi. Je veux juste ton aide et plus précisément ton corps. »

    Aveline avale sa salive - « Mon corps ? »

    Evea acquiesce et fait un signe avec sa main. Aveline se rend compte qu'elle est immobilisée. Son corps ne réagit plus, il n'y a que ses yeux qui peuvent encore bouger. Elle ne peut plus s'exprimer. Pendant ce temps, Evea se déplace autour d'Aveline lentement tout en continuant son monologue. Elle lui explique la procédure qu'elle va utiliser pour prendre le contrôle de son corps.

    Evea parle doucement - « Maintenant, j'ai fait en sorte que tu ne puisses plus bouger. Tu vas assister à ma transformation. Je vais changer mon apparence pour entrer en toi. Ne t'inquiètes pas. Tu ne vas ressentir aucune douleur. »

    Effectivement, tout en parlant, Evea débute sa transformation. Elle devient une sorte de nuage tout en gardant sa forme humaine. Elle se place devant Aveline puis se dissipe pour entrer dans son corps. Aveline ouvre la bouche mais ce n'est pas elle qui commande, Evea dirige ses mouvements. Aveline ferme les yeux pour ne pas voir le nuage Evea qui est en train d'entrer en elle.

    Tout en poursuivant son déplacement dans Aveline, Evea continue d'expliquer ses intentions sur le pourquoi.

    Evea - « J'ai besoin de toi pour quitter ce cristal. Je n'ai pas assez de pouvoir pour avoir la capacité de survivre dehors sans un corps. Si je sors du cristal, je disparaîtrais aussitôt. Mais avec ton aide, je peux partir d'ici et voyager. Peut-être même que je pourrais retrouver celui qui est à l'origine de mon enfermement. »

    Evea a totalement disparu, elle n'existe plus. Aveline est debout, les yeux fermés et n'esquisse aucun mouvement à part la respiration. Quelques minutes s'écoulent et toujours aucun changement de la part d'Aveline.

    Ethan a reçu le message de l'un des padawans lui demandant de revenir. A la voix, il a reconnu Iolas. Il est content, il va revoir Aveline plus vite que prévu. Il arrive en vu de la planète, le retour ne lui a jamais paru aussi long. Il descend la passerelle et se dirige vers les padawans, il remarque tout de suite qu'il y a un problème.

    Ethan - « Où est Aveline ? Je vois qu'il manque également Aren. »

    Il voit bien qu'ils n'osent pas répondre, il y a vraiment un problème.

    Ethan - « Alors ? Quelqu'un va me dire ce qui se passe ici ? »

    Iolas s'avance et commence à expliquer une drôle d'histoire.

    Iolas - « Voilà ! Quand vous nous avez laissé, on a fait des équipes pour visiter la planète. Et on a découvert quelque chose. »

    Ethan - « Quoi ? Qu'est-ce que vous avez trouvé ? »

    Milu - « Une grotte. »

    Ethan - « Et alors ? Je vous ai dis qu'il y en avait quelques-unes sur la planète. »

    Iolas - « Il semble qu'en fin de compte nous ne sommes pas les seuls habitants de cette planète. »

    EGE - « Il y a quelqu'un d'autre ici ? »

    Ethan regardant EGE - « Pourtant les senseurs n'ont rien détecté. »

    Lyra ajoute - « Oui et il a enlevé Aren. Ensuite Aveline est partie à sa recherche et a disparu à son tour. »

    Ethan conclut - « Vous êtes plutôt en train de me raconter que vous avez perdu l'un de vous et Aveline par dessus le marché. »

    Milu - « Non, ils ont vraiment disparu. »

    Ethan - « Bon. Dans quelle direction ? »

    « Elle est par là, au Sud de notre position. C'est une grotte qui n'a aucune issue. »

    Ethan - « Une grotte ? Alors ils sont toujours dans la grotte. »

    Iolas - « Oui, on pense parce qu'on ne les voit pas. »

    Ethan - « Ils sont invisibles ? »

    Lyra - « Non, il n'y a vraiment aucune trace et on ne ressent pas leur présence non plus. »

    Ethan - « Alors là, c'est impossible. »

    Iolas - « C'est ce qu'on croyait. On y est retourné tous ensemble et on a trouvé ceci. »

    Iolas tend le sabre laser d'Aveline.

    Ethan - « Mais c'est son sabre ? Et vous n'avez trouvé rien d'autre ? »

    Ethan les regardent tous et ils répondent non de la tête.

    Ethan - « C'est mon tour. Je vais aller voir par moi-même cette grotte sans issue. »

    Iolas - « Seul ? »

    Ethan - « Bien sûr. Il n'est pas question que vous vous perdiez en plus. Mais s'il m'arrivait quelque chose dans cette grotte. Vous allez tous au vaisseau, EGE retourne avec vous. Et vous filez pour une autre destination. »

    Sady - « Sans vous et Aveline ? »

    Ethan, catégorique - « Exactement. Et c'est un ordre. Compris ? »

    Ils répondent tous, à contrecœur - « Oui. »

    Il se dirige vers cette grotte, il se concentre et la sonde. En effet, il ne ressent aucun danger ni présence. Il sent autre chose, une non-présence, c'est çà. Il y a effectivement quelqu'un ou quelque chose qui ne veut pas se montrer. Il rentre et commence à s'enfoncer plus profondément dans la caverne. Il ne distingue rien de particulier des rochers. Il arrive au fond de la grotte et ne trouve aucune issue. Alors, ils sont forcément là. Il regarde tout autour de lui avec minutie. Il va trouver, il le sait. Il continue ses recherches, explorent le moindre trou, la moindre crevasse mais ne trouve rien qui explique leur disparition.

    Tout à coup, il sent un changement autour de lui, il se retourne et voit une pierre qui flotte dans les airs devant lui. Il est convaincu qu'elle n'était pas là il y a quelques minutes. On dirait un cristal, il est plus gros que son poing. Il s'en approche, fait le tour. Il ressent une charge électrique autour et est tenté de le toucher mais suspend son geste. Mais si c'était la cause de leur disparition, il lui faut refaire le même geste qu'eux.

    Alors il tend un doigt vers le cristal et le touche délibérément. Et c'est alors que la caverne disparaît devant lui, il est dans une sorte de brouillard et ne distingue rien autour. Il appelle mais personne ne répond. Tout à coup, une voix dans sa tête se met à lui parler.

    Ce message a été modifié par licorne87 le jeudi 11 mai 2017 - 22:26

    dimanche 07 mai 2017 - 19:52 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar maxoudu4177

    maxoudu4177

    4750 Crédits

    Il n'aurait pas dû.


    Super chapitre.


    La suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    lundi 08 mai 2017 - 16:48 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar licorne87

    licorne87

    3775 Crédits

    Chapitre 8

    La voix - « Bonjour et bienvenue chez moi, Jedi. »

    Ethan - « Qui êtes-vous ? Et où je suis exactement ? »

    La voix - « Je m'appelle Evea. Et vous êtes dans ma prison. »

    Ethan - « Une prison ? Rien que çà ? »

    Evea - « Oui. »

    Ethan - « Et qu'avez-vous fait pour vous retrouver ici ? »

    Evea - « Rien de mal. J'ai juste refuser de collaborer avec un de mes congénères. »

    Ethan - « Et comment on en sort ? »

    Evea - « On y entre mais on ne peut en sortir. »

    Ethan - « Les padawans sont ici ? Comment vont-ils ? »

    Evea - « Ils sont avec moi et ils vont très bien. »

    Ethan - « Pourquoi je ne vous vois pas ? Je sens votre présence mais ne distingue que du brouillard. »

    Evea élude la question - « Parce que vous ne le pouvez pas. »

    Ethan - « Et vous êtes là depuis longtemps ? »

    Evea - « Je ne sais pas, je n'ai plus aucune notion du temps qui passe. Mais à présent, je vais pouvoir parler avec des personnes. »

    Ethan - « Pas longtemps. Il n'est pas question que l'on reste dans cette prison. Où sont la fille et le garçon ? »

    Evea - « Ils sont près de moi. »

    Ethan - « Montrez-les moi. Je veux voir par moi-même s'ils vont bien. »

    Le brouillard se dissipe et fait apparaître le padawan. Il est debout et se déplace lentement en plaçant les mains devant lui. Quand il aperçoit Ethan, il court aussitôt à sa rencontre.

    Aren se jette sur Ethan - « Tu es revenu. Je suis content de te voir. Tu sais comment on sort d'ici ? »

    Ethan - « Non, je ne sais pas. Tu vas bien ? Tu n'es pas blessé ? »

    Aren - « Je vais bien. Et les autres ? Ils doivent s'inquiéter. Aveline est dans quel état ? Elle va certainement me tuer. »

    Ethan - « Ils vont très bien, ils m'ont envoyé te chercher. »

    Aren pas rassuré - « Et Aveline, que t'a t'elle dit à mon sujet ? »

    Ethan - « Rien. Je ne l'ai pas vu parce qu'elle est partie à ta recherche et a disparu aussi. »

    Aren consterné- « C'est de ma faute ! Je savais que je n'aurais pas dû toucher le cristal. »

    Ethan confiant - « Non, ce n'est rien. On va sortir d'ici ensemble. »

    Evea, sarcastique - « J'aimerai bien voir çà, Jedi. »

    Ethan - « Où est Aveline ? Je ne la vois pas. »

    Evea, ricanant - « Elle reste avec moi. Vous deux, vous pouvez partir si vous arrivez à trouver le moyen de sortir. »

    Ethan - « Non ! On partira ensemble, un point c'est tout. »

    Evea - « Erreur, Jedi. Ici, c'est moi qui commande. Si tu la veux, il te faudra te battre. »

    Ethan - «Et contre qui ? »

    Evea s'approche - « Mais contre moi. »

    Les deux hommes voient s'avancer Aveline vers eux. Ils sont soulagés mais la joie des retrouvailles est de courte durée. Ethan remarque le regard fixe d'Aveline.

    Ethan venant à sa rencontre - « Aveline ! Tu vas bien ? »

    Elle ne semble pas les reconnaître, elle se met en position de combat. C'est elle qu'il va affronter.

    Ethan s'adressant à Aveline - « Mais qu'est-ce que tu fais ? »

    Mais Aveline ne répond pas, c'est Evea qui prend le relais.

    Evea - « C'est contre moi que tu vas te battre. Ce sont mes règles. Alors tu as peur, Jedi ? Tu renonces ? Donc c'est moi qui gagne. »

    Ethan - « Non. Très bien. J'accepte le combat puisque je n'ai pas le choix. »

    Aren - « Tu ne vas pas te battre contre Aveline ? Tu risques de la blesser. »

    Ethan - « Laisse-moi faire et tiens-toi prêt à quitter cet endroit. Tous les coups sont permis, je suppose ? »

    C'est Aveline qui frappe la première avec un coup de poing dans la figure du pilote. Celui-ci encaisse le choc et s'essuie le nez qui saigne avec sa manche. Décidément, elle adore frapper où çà fait mal.

    Evea - « Exactement, Jedi. Et tu n'as pas encore tout vu, je découvre ses capacités au fur et à mesure. En fait, je me réjouis d'avance d'avoir choisi ce corps. »

    Ethan, sûr de lui - « Alors, ne t'y habitues pas. Je compte bien gagner ce combat. »

    Il s’éloigne d'elle pour envisager une autre solution sans la blesser. Mais il ne voit pas comment éviter le combat. Il la détaille, elle semble ne pas le reconnaître : son regard est vide. Elle n'affiche aucune émotion sur son visage. Ils se tournent autour, il esquive ces attaques. Il sait qu'il ne pourra tous les éviter. Lui aussi encaisse quelques coups portés dans l'estomac, dans la figure et dans les tibias.

    Alors il tente le tout pour le tout, et frappe. Et il lui envoie un coup de poing dans l'estomac, en même temps il ne peut s'empêcher de penser qu'il a dû lui faire mal. Il recule aussitôt pour voir sa réaction. Elle a encaissé le coup mais n'a presque pas reculé sous l'impact et revient vers lui comme si de rien n'était. Elle semble indestructible, il n'a vu aucune douleur s'afficher sur son visage.

    Evea - « C'est tout ce que tu peux faire, Jedi ? Allons, il te reste bien des souvenirs de ta formation ? »

    Ethan, étonné - « Tu connais les Jedis ? »

    Evea, vexée - « Bien sûr. J'ai déjà eu l'occasion d'en croiser lors de mes déplacements. Je n'ai pas toujours été enfermé ici. »

    Elle le nargue en plus. Elle décide d'agir plus en Jedi qu'en humaine et essaye la Force sur lui. Il recule sous la violence de l'impact. Alors il tente à son tour une prise, il lui attrape la gorge par la Force et la soulève. Aveline est suspendue dans les airs et se débat pour tenter de dégager sa trachée.

    Aren s'avance et crie : « Non ! Arrête tu lui fais du mal. »

    Ethan furieux - « Recule-toi ! C'est un ordre. »

    Ethan retient toujours Aveline, il n'entend plus la voix d'Evea dans sa tête. Il a peut être gagné ce combat mais il ne sait pas encore comment se débarrasser d'elle. Aveline a perdu connaissance, il la dépose à terre le plus doucement possible. Aren se précipite pour vérifier le pouls, il souffle.

    « Elle est en vie. » dit-il dans un soupir.

    Ethan - « Bien sûr. Il n'était pas question que je la blesse, je voulais seulement la rendre inconsciente. A présent, il nous faut trouver la sortie de cette prison. Alors, cherche ! »

    Aren - « Que dois-je faire ? J'ai déjà fouillé et je n'ai rien trouvé à part ce fichu cristal. »

    Ethan - « Cherche avec la Force. Tu trouveras bien quelque chose. Attends ! Tu as dit qu'il y a un autre cristal ? »

    Aren - « Oui, il est enfermé dans une sphère. Je ne peux pas l'atteindre. »

    Le padawan se concentre, cela dure quelques minutes. Puis il ouvre les yeux et se dirige dans le brouillard. Ethan le perd de vue, il attend auprès d'Aveline. Il pose la paume de sa main sur son front, elle a de la température. Il la détaille, elle ne semble pas avoir de blessures. Son corps considère certainement Evea comme un intrus et tente de la rejeter. Il est inquiet et ne sait pas quoi faire. Le padawan revient et il semble confiant.

    Aren souriant- « Je crois que j'ai trouvé la sortie. »

    Ethan le juge - « Tu crois, où tu en es sûr ? »


    vendredi 12 mai 2017 - 22:35 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar maxoudu4177

    maxoudu4177

    4750 Crédits

    Super chapitre.

    La suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    samedi 13 mai 2017 - 22:35 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

59 fans connecté(s)

Evénements

D23 2019

23 août 2019 - 25 août 2019

Ciné Concert Star Wars : Le Retour du Jedi

11 sept. 2019 - 14 sept. 2019

Comic Con Antwerp 2019

14 sept. 2019 - 15 sept. 2019

Japaniort 2019

28 sept. 2019 - 29 sept. 2019

Triple Force Friday

04 oct. 2019

Paris Manga et Sci-Fi Show 28ème édition

05 oct. 2019 - 06 oct. 2019

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide