La Section Anti-Boulets

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Grinder

    Grinder

    4707 Crédits

    Ayant constaté avec nombre de mes amis une recrudescence inquiétante des floodeurs, nous avons décidé de mettre en place une Section Anti-Boulets sur AnakinWeb chargée d'éliminer les boulets.

    Cette section sera composé de membres confirmés et intègres d'AnakinWeb, choisis par moi et Sibass, et toute candidature sera soigneusement examinée afin de déterminer si le postulant a un passé de boulet ou non. Les candidatures se feront uniquement par mail.

    Les boulets seront emprisonnés dans deux vaisseaux prison de classe Lictor, un appartenant à Sibass et un autre à Dark.Bricious. Chaque boulet emprisonné à bord de ces vaisseaux subira un stage de remise dans le droit chemin, gentillement encadrée par des Stormtroopers et autrs Guildeurs assoifés de sang.

    Chacun des membres aura à sa disposition une Flotte Inquisitoriale Anti-Boulets.
    Brice sera le commandant de la XIXeme Flotte Inquisitoriale Anti-Boulets,
    Sibass sera le commandant de la XXeme Flotte Inquisitoriale Anti-Boulets,
    et je serai moi-même le commandant de la XVème Flotte Inquisitoriale Anti-Boulets.

    Sibass sera chargé de repérer les boulets, qui seront alors pris en chasse par une Flotte Inquisitoriale. Les boulets seront identifiés sous un numéro de code, et chassés et punis sous ce nom.

    En tant que modo de ce forum, je tiens à préciser que seuls les gens sérieux et non boulets seront autorisés à poster ici, et toute forme de boulettisme ou de flood sera sauvagement sanctionnée par une suppression du message incriminé. Sur ce, messieurs les Inquisiteurs, bonne chasse!

    Membres partcipants à cette Inquisition:

    Hauts Inquisiteurs:

    • Sibass
    • Grinder


    Grand inquisiteurs:
    • Dark.Bricious


    Inquisiteurs:
    • Ajunta_Pall


    Inquisitrice d'Honneur: (les Inquisiteurs d'honneur sont des membres ne désirant pas participer activement à la Section mais ne refusant pas une petite chasse de temps en temps.)
    • AngeSolo



    Boulets actuellement pourchassés:
    • Nd4j0fm-A01, par le Grand inquisiteur Dark.Bricious
    • F9oj1wi-A01, par l'Inquisiteur Ajunta_Pall
    • Ct7sh9e-A01 par le Haut Inquisiteur Sibass
    • Su5g7xv41-A01, par le Haut Inquisiteur Grinder



    Boulets déjà pourchassés:
    • Db4g8X7e-A01, par le Haut Inquisiteur Grinder
    • Ak8c4Y3-A01, par le Haut Inquisiteur Sibass

    -------------------------------------
    Huk huk huk ^^

    [Ce message a été modifié par: Grinder le 15-07-2005 00:08]

    mardi 12 juillet 2005 - 01:35 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Dark.Bricious

    Dark.Bricious

    10688 Crédits

    Bonjour, je suis le Grand Inquisiteur Firmus Lorth Raith Tarkin Tagge Santhe Sienar aussi connu sous le nom de Dark Bricious le Sanglant !

    J'ai été nommé à ce poste par le Supreme Commandement de la Lutte contre les Boulets pour mener ma mission de purge des esprit pervertis par le stupre, la fornication et le flood par tous les moyens, et celà sans remord !

    Boulets, ne vous faites pas d'illusions, quand vous sortirez d'ici, vous serez totalement recervellés, et vous viendrez chanter mes louanges d'avoir été aussi dur envers vous pour vous apporter les bienfaits de l'intelligence et de la civilisation.

    Je vous prédit que vos cerveau finiront soit repompés pleins de bonnes idées dans vos cranes, soit dans un bocal sur mon étagère ! Merci de votre compréhension devant de parels procédés, mais votre bien l'exige !

    mardi 12 juillet 2005 - 01:44 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Sibass

    Sibass

    4239 Crédits

    Je me présente. Je suis le Haut Inquisiteur Sibass, chargé de cataloguer les boulets représentant un danger important pour la galaxie AW.

    Nos trois premières cibles sont :
    Pour la XVe flotte, commandé par le Haut Inquisiteur Grinder : Dbe-A01.
    Pour la XIXe flotte, commandé par le Grand Inquisiteur Dark Bricious : Nm-A01.
    Pour la XXe flotte, commandé par moi-même, le Haut Inquisiteur Sibass : A3-A01.
    Pour la XXVIème flotte, commandée par l'Inquisiteur Ajunta_Pall: Fi_A01.


    Ma flotte a adopté un style de combat très particulier. Pas de grande bataille spatiale, le Brise-Chaînes, mon Lictor personnel, a été modifié pour posséder une soute assez grande pour le transport de matériel de traque et de combat terrestre, comme des Strikbreakers.
    Nous somme les commandos de cette Section, je préfère une bataille courte mais de corps à corps sanglant à un long siège.

    Mon vaisseau comporte de nombreuses surprises, mais deviendront tristement célèbres mes 6 gardes du corps à l’armure rouge sang, armés de vibro-hallebarde, dont le corps et l’âme cybernétique ont l’absence de pitié d’un androïde, mais la cruauté d’un humain…

    -------------------------------------
    Guildeur indépendant.
    Parrain de TDA, Meggyra et Sorg.
    Kiss à la famille

    [Ce message a été modifié par: Grinder le 13-07-2005 13:26]

    mardi 12 juillet 2005 - 01:52 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Grinder

    Grinder

    4707 Crédits

    Grinder, aux commandes de son vaisseau anti-boulets, le Avachier, un croiseur de classe Lictor modifié, étudiait le rapport sur sa cible. Le dénommé Dbe-A01, un Sith, présentait le profil classique du boulet. Regardant les rapports d'espionnage, qui stipulaient sa présence dans le Secteur d'Onderon, fit cap sur ce secteur.

    Le vaisseau arriva quelques heures plus tard, en orbite de la planète. Au centre de la cité d'Iziz, le boulet était en train de poster du flood sur une borne Holonet publique. Voyant cet affront, Grinder, alors aux commander de son chasseur personnel, passa en rases-mottes au-dessus de Dbe-A01 en tirant deux coups de semonce, histoire de faire déguerpir le malotru de cette borne Holonet.

    Le boulet prit une enfilade de ruelles, mais Grinder le suivait depuis les airs. Malheureusement pour lui, Dbe-A01 prit une mauvaise ruelle et arriva dans une impasse. Grinder, volantGrinder, aux commandes de son vaisseau anti-boulets, le Avachier, un croiseur de classe Lictor modifié, étudiait le rapport sur sa cible. Le dénommé Db4g8X7e-A01, un Sith, présentait le profil classique du boulet. Regardant les rapports d'espionnage, qui stipulaient sa présence dans le Secteur d'Onderon, fit cap sur ce secteur.

    Le vaisseau arriva quelques heures plus tard, en orbite de la planète. Au centre de la cité d'Iziz, le boulet était en train de poster du flood sur une borne Holonet publique. Voyant cet affront, Grinder, alors aux commander de son chasseur personnel, passa en rases-mottes au-dessus de Db4g8X7e-A01 en tirant deux coups de semonce, histoire de faire déguerpir le malotru de cette borne Holonet.

    Le boulet prit une enfilade de ruelles, mais Grinder le suivait depuis les airs. Malheureusement pour lui, Db4g8X7e-A01 prit une mauvaise ruelle et arriva dans une impasse. Grinder, volant en rase-mottes de façon à bloquer la ruelle, arma le rayon tracteur de son chasseur. Le Sith en face tenta un saut appuyé de la Force, mais d'une main, Grinder le cloua au sol.

    Une fois le boulet bien arrimé, il l'attacha au chasseur avec des cordes en duracier. Le Avachier était resté en orbite haute, mais à une hauteur suffisante pour qu'il y ait encore de l'air.

    Mettant plein gaz, le regard affolé du boulet scotché à la verrière, Grinder s'éleva à la rencontre du Lictor. Ayant laissé au boulet une capacité de mouvement minimum, Grinder s'amusa de le voir taper deséspérément à la verrière, à mesure que l'air se raréfiait et que la pression diminuait.

    Puis le chasseur se posa enfin dans les soutes du Lictor, le boulet, un poil moins vif, toujours attaché à la verrière. Une escouade de commandos vint s'en occuper.

    Grinder: Ah, voilà, déjà un boulet de récupéré. Tu sais, mon petit, c'est pas bien du tout de flooder. Mais ne t'en fais pas, je suis là pour te remettre dans le droit chemin.
    Db4g8X7e-A01: Gggggg...
    Grinder: Ah, tu as l'air mal en point... C'est vrai, on ne va pas en haute atmosphère accorché à un chaseur tous les jours, n'est-ce pas? Gardes! emmenez le à une cuve bacta!

    Les Stormtroopers acquiscèrent, et saisirent le boulet par les aisselles, le traînant sans ménagement à un autre secteur du vaisseau. Le boulet vit arriver la cuve bacta avec une lueur de soulagement dans les yeux, qui tourna à l'effroi quand les gardes le balancèrent sans fioritures ni masque à oxygène dedans, sans oublier de bien verrouiller la cuve.

    Db4g8X7e-A01: BLLLLLLB!!!!! BLLLLLLLLLLLBBBB!!!!!
    Grinder: Quoi? Que dis-tu?
    DB4G8X7E-A01 BBBBLLLLLL!!! *bloub* BBLLLLLL!!!
    Grinder: Ah, tu as besoin d'air... (Db4g8X7e-A01 était devenu bleu.) bon, je te laisse respirer une goulée...

    Le Sith déverouilla le caisson, tirant le boulet hors du liquide gélatineux. Ce dernier aspira l'air à grandes goulées, tenant le Sith par son col.

    Db4g8X7e-A01: P...Pitié! Je serai plus un boulet! Je... Je posterai intelligemment, j'écrirai en français, j'arrête tout, le SMS, les fautes, le Flood, TOUT! Laissez moi partir!

    Grinder repoussa négligemment le boulet, laissant dans sa mansuétude tomber un respirateur dans la cuve. Alors que le boulet mettait avec empressement le respirateur dans sa bouche, en tirant de grandes goulées, Grinder balança subitement de grandes décharges électriques du bout de ses doigts.

    Les éclairs frappèrent le boulet de plein fouet. L'effet était encore accentué par la présence du bacta, qui conduisait admirablement bien l'électricité. Le boulet se tordit de douleur, alors que les éclairs creusaient des trous dans sa chair et faisaient eploser le respirateur sous haute pression qu'il avait dans sa bouche, teintant le bacta en rouge avec quelques morceaux.

    C'est là qu'on put admirer les impressionnantes capacités régénératrices du bacta: des Stormtrooper n'avaient pas fini de sortit le boulet de cette cuve pour le transférer dans une nouvelle que la plupart de ses plaies ne saignaient plus. A moitié inconscient, la mâchoire à demi-arrachée, le boulet flottait misérablement dans sa cuve.

    Grinder: J'espère que ça t'apprendra! J'ai d'autres trucs de prévus pour toi.
    Db4g8X7e-A01: Blliptié!!! Jle flerai tlout cle qule vlous vloudrez! Arrlêtez çla! Jle slerai un Sith gentil, jle ne fllllooderai plus, jle resplecterai la chlarte du site, plitiéééééé!!!
    Grinder: Pas assez convaincant. Encore un dernier petit truc, et je te laisse partir...

    Db4g8X7e-A01 regarda Grinder avec des yeux horrifiés. Tandis que les plaies sur la poitrine se refermaient doucement, Grinder fit amener dans la pièce contenant l'appareillage médical un appareil étrange. Apparemment conçu pour contenir une seule personne, il était bardé d'écrans, de manettes, de fioles de liquides, et, plus inquiétant encore, d'un gungan en captivité.

    Alors que la la bestiole énumérait des "Missa pas comprendre" pathétiques, Grinder tira son prisonnier grâce à la Force hors du caisson, et l'amena vers la machine. Db4g8X7e-A01 fut attaché à une sorte de chevalet, où des liens lui entravèrent les mains, les pieds et la tête. Puis une paroi se referma doucement sur lui, le contenant dans des parois en métal. Du côté du Gungan, sa cellule s'emplit d'un liquide violet à nuances noirâtres.

    Puis Grinder manipula quelques boutons et cadrans, abaissa quelques manettes, et un éclairs blanc survint. Quelques secondes plus tard, la cellule du gungan était vide. La porte de l'appareil s'ouvrit en sifflant.

    Db4g8X7e-A01 était à l'intérieur, étonné d'être encore en vie. Se tâtant le corps, il demanda:

    Db4g8X7e-A01: Quoissa toissa faira missa?
    Grinder: Un procédé Sith très antique et cruel nommé "gunganisation." Cet appareil est un "gunganisator".
    Db4g8X7e-A01: QUOISSA?
    Grinder: J'ai mélé tes gènes à ceux d'un gungan. J'ai limité l'effet dans le temps. Pendant un mois, tu seras aussi stupide qu'un gungan, et aussi ridicule qu'eux.

    Db4g8X7e-A01 ne dit plus rien, la tête entre les mains, grommelant des "missa gentil, pourtant...". Grinder éclata de rire, le foudroya pour le plaisir, et le fit renvoyer là où on l'avait trouvé. Des Stormtroopers l'embarquèrent à bord d'une navette Lambda, sous forme de colis attaché sous l'empennage de l'appareil. Puis, passant en rase-mottes, ils livrèrent leur "colis", qui roula sur une centaine de mètres, avant d'aller s'écraser sur un bâtiment, explosant quelques briques.

    Grinder fit une dernière recommandation au boulet avant de partir:

    Grinder: Cette remise dans le droit chemin n'était qu'une simple punition. Et le fait d'avoir déjà été capturé n'empêche pas le fait d'être recapturé, donc, tiens-toi à carreau, la prochaine remise dans le droit chemin sera bien moins gentille. A bon entendeur, salut!

    La navette remonta alors dans le Lictor, puis passa dans l'hyperespace, non sans avoir au préalable détruit le vaisseau du boulet, le laissant seul sur une planète hostile.


    -------------------------------------
    Huk huk huk ^^

    [Ce message a été modifié par: Grinder le 15-07-2005 00:00]

    jeudi 14 juillet 2005 - 23:31 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Sibass

    Sibass

    4239 Crédits

    L’immensité spatiale se tordit un court instant.
    Le Brise-Chaînes sorti de l’hyperespace.
    - Haut Inquisiteur, nous approchons de Chandrila. La cible a été repéré dans un bâtiment de la banlieue est de la capitale. Nos informateurs nous indiquent une forte possibilité de défenses.
    - Bien… descendez le plus bas possible dans l’atmosphère, et le plus proche possible de notre cible.
    - Bien, monsieur.
    Je me tournais vers le Commandant de ma garde personnelle.
    - Commandant, veuillez demander à 6 soldats de nous rejoindre dans la soute 2. (me tournant vers une des enseignes présente) Veillez à ce que le Strikebreaker soit prêt à être lancé sur mon ordre. Et préparez 4 motojets.
    Je quittais la passerelle et me dirigeais vers ma cabine, suivi de mes gardes du corps.
    J’avais mon râtelier personnel, pour la plupart des armes me tenant à cœur, ou modifiées.
    Il fallais la cible vivante, je choisit donc le KD-30, et prit plusieurs chargeur de balle assommante « Mercy », ainsi que mon DC-15 modifié et ma vibro-hache… Au dernier moment, je la reposais pour prendre une arme rare, mais meurtrière : le nouveau type d’épée tronçonneuse. Il s’agissait d’une arme créée sur le principe démodé du tranchage par chaîne. Néanmoins, son bruit effrayant et ses effets dévastateurs (et sanglant) impressionnaient de nombreux adversaires.
    Et même s’il n’était pas impressionné, il n’avait que peu de chance.
    Mes gardes du corps s’équipèrent de leurs vibro-hallebardes, de KD-30 ou de pistolets étourdissants et de fusils blasters normaux ou à répétitions.

    Arrivé au hangar deux, je pus constaté que mes ordres avaient été scrupuleusement suivis. Une rangée de soldats au garde-à-vous attendaient devant un Strikebreaker sur lequel s’affairait une poignée de mécaniciens, faisant des réglages de dernières minutes sur le système de largage de ce véritable monstre de métal. Le système était des plus simples. Les répulseurs du véhicule n’étant pas assez puissants pour ralentir sa chute, j’avais fait rajouté sur la coque 4 rétrofusées, qui s’éjecteraient dès l’arrivée au sol.
    Je fis une rapide inspection des hommes et du matériel, et récapitulais nos ordres. Nous devions capturer vivant le cas Ak8c4Y3-A01. Toutes personnes se mettant au travers de notre route devaient être éliminées.
    Quatre de mes gardes personnels seraient chargés de protéger le strikebreaker sur leurs motojets.
    Je montais dans le véhicule, suivi des soldats et des derniers gardes du corps.
    La voix du pilote du Lictor résonna :
    - Nous sommes à l’altitude minimale. Distance au sol, 1km5. Ouverture des portes de la soute 2. Bonne chance.
    Le souffle du vent froid remplaça bientôt le grincement de l’ouverture de la porte blindée.
    J’allumais mon comlink.
    - Commandant, vous et vos motojets partirez juste après nous.
    J’allumais les gaz, et poussais le tank dans le vide.
    - Allumage des rétrofusées. Contrôle de la vitesse… Ok. Altitude… 1km 200. Attention, notre trajectoire nous emmène droit sur ce bâtiment. Visez la place, là. Motojet lancée. Altitude : 500 mètres…. 300…. 200…100. Attention !

    J’augmentais la puissance des rétrofusées, et le Strikebreaker se posa au sol sans anicroche. Les motojets se posèrent à leurs tours.
    - Largage des rétrofusées. Canonniers, à vos postes. Cible à 700 mètre au nord.
    - Plusieurs véhicules suspects se dirigent vers nous. Nous détectons des systèmes d’armement sous tension. Ce ne sont pas des véhicules de la sécurité civile ou militaire.
    - Bien. Armez le mortier et les canons.
    - Speeders en vue. Ils ouvrent le feu !
    - Répliquez.

    Le mortier cracha un premier engin explosif. Le speeder ennemi manoeuvra un poil trop tard. L’explosion arracha une partie de sa coque. Deux motojets se dirigèrent vers lui pour l’achever. Les canons du Strikebreaker ouvrirent le feu, réduisant les speeders en un amas de métal fumant. Les tirs ennemis ricochèrent sans danger sur la coque blindée.
    - Nous détectons de nombreuses formes de vie. Certaines s’éloignent, d’autres s’approche. 5 formes repéré à 20 mètres dans les bâtiments au nord-est de la place.
    - Envoyez les motojets en inspection. Dirigez vous vers la cible.
    - Bien, monsieur.

    Les 4 motojets s’éloignèrent tandis que nous nous engagions dans une rue sombre.
    A mi-parcours, les motojets nous rejoignirent. L’une d’elles était légèrement endommagée.
    - Barrage détecté droit devant
    - Prenez de l’altitude.
    Nous flottions maintenant à 10 mètres au dessus du sol. Quelques mercenaires, probablement engagés par la cible, tentèrent de nous descendre. Nos canons laser les firent rapidement passer de vie à trépas.

    - Monsieur, nous avons un problème.
    - Que se passe-t-il ?
    - Les derniers 60 mètres sont entourés de bâtiments, mais nos scanners détectent de fortes charges explosives. Devons-nous passer par-dessus ?
    - Non, il y a sûrement d’autres pièges. Moi et mes gardes finirons à pieds. Créez une diversion.
    - Comment ?
    - Ici, il y a un groupe d’hommes. Ce sont les seuls du coin, ça me semble suspect. Tirez sur eux dans… disons 5 minutes. Ne les tuez pas tant qu’ils ne répliquent pas.

    Les motojets furent stockées dans le strikebreaker (si, c’est possible.) Je pris mes armes, et partis, suivi par mes gardes du corps, par un itinéraire suivant de petites ruelles parallèle à notre chemin premier.
    Bientôt, le bruit de tir se fit entendre. La diversion avait commencé.
    - Dépêchez-vous !
    Nous partîmes en courant. Arrivé au niveau d’un square, je pus voir le strikebreaker repoussant un assaut d’une dizaine de mercenaire. Les canons hachaient menu la plupart des types avant qu’ils arrivent à la coque.
    Les idiots.
    Le premier tenta d’escalader la coque en poussant un cri de joie, qui devient bientôt un cri d’horreur puis de douleur.
    La coque du véhicule était électrifiée, afin de justement éviter cela. Il tomba à terre, et fut achevé par un des canons laser de flanc.
    - Continuons, ils s’en tireront seul.

    Mais à dix mètre du bâtiment ou se cachait notre cible, je vis le commandant nous faire signe de stopper.
    Ses implants avaient repéré quelque chose.
    Il ne fit aucun signe, mais dégaina sa vibro-hallebarde.
    C’est qu’il était trop tard.
    Nous fîmes de même.
    Douze types nous tombèrent dessus. Le commandant en embrocha un avant même qu’il n’ait le temps de toucher le sol. J’allumais mon épée tronçonneuse. Mes hommes découpaient les types, des amateurs à vue de nez, comme du beurre. Un des mercenaires m’attaqua. Je parais son arme avec facilité, et enfonçais ma lame dans son ventre. Il hurla de douleur alors que la chaîne le déchiquetait. Les autres restèrent interdit, figé de terreur. Je sortis mon arme couverte de sang de l’abdomen du mort, et hurlais mon cri de guerre.
    - SAAAANNNNG !
    Je sautais sur celui qui semblait être le chef de la bande. Il leva sa ridicule lame en parade. Mon épée brisa la lame, et percuta sa mâchoire. Il n’eut pas le temps de hurler. Où son cri se perdit dans un borborygme ensanglanté couvert par le vrombissement de mon épée. Un autre mercenaire fut proprement décapité par un de mes gardes. Les 4 derniers hommes tentèrent de fuirent.
    Sept blasters crachèrent la mort, taillant leurs corps en pièces.
    - On continu, dis-je en coupant mon épée.
    J’avançais en enlevant les éclats de la lame qui s’étaient enfoncé dans mon visage.
    Une chance que je portais des lunettes de visée.

    Les derniers mètres se firent sans anicroche.
    La porte fut proprement défoncé, et les quelques garde neutralisé dans un nouveau bain de sang. Un de mes gardes fut légèrement blessé.
    Je senti que le duo vibro-hache épée-tronçonneuse allais devenir ma nouvelle spécialité^^.
    La cible fut facile à repérer. Il était entouré de deux mercenaires recherchés par les autorités de nombreux monde pour divers crimes.
    - Je veux la cible vivante et entière. Les autres, seulement si possible.
    L’un des types m’attaqua, vibro-hallebarde en avant. Mal lui en prit. Un coup de vibro-hallebarde trancha net son bras. Il tomba en criant et dégaina. Son autre bras fut sectionné par mon épée, moins proprement. Le garde sorti son KD-30, et l’assomma.
    Je me tournais vers le commandant. Son ventre saignait, un laser l’avait touché.
    L’homme à l’origine de se forfait gisait a terre, le crâne broyé.
    Vive les prothèses…
    Ak8c4Y3-A01 n’était pas aussi coopératif.
    Armé de son sabre, il avait déjà tranché le bras d’un de mes gardes, et parait les décharge étourdissante ou les balles Mercy avec aisance.
    - Suffit, dit le commandant.
    Il leva sa main ensanglantée par la lobotomie récente, et envoya une décharge étourdissante vers la cible.
    Elle para le coup, bien entendu, mais ne put parer les six autres coups qui fonçaient droit sur elle.
    Son sabre tomba, alors que son propriétaire poussa un cri de douleur. Plusieurs balles Mercy en vinrent à bout.
    - Emmenez-le à bord du Brise-Chaînes, et logeait le dans une des cellules anti-force. Et dites aux droïdes de préparer le programme de re-programmation. Qu’ils y aillent molo, il doit survivre…

    Plusieurs jours après, le Brise-Chaînes stationnais en orbite autour d’une des nombreuses planètes mortes que recèle la galaxie.
    Un nouveau cri de douleur résonna dans les couloirs lugubres de la partie prison.
    Un droïde sorti de la cellule. Sur le sol gisait un prisonnier en sang.
    - Je suggère un emprisonnement d’au moins un mois avant sa relâche, dit-il de sa voix métallique.
    - La re-programmation est un échec ?
    - Non, Haut Inquisiteur. Néanmoins, c’est un cas réticent, il est préférable de le garder à l’œil un moment.
    - Bien. Je vais de ce pas prévenir les Archives Inquisitoriale de ce fait. Et le mercenaire ?
    - Il n’a pas survécut à l’interrogatoire. Ses informations ont déjà été traitées. Rien de neuf n’a été apprit.
    - C’est bien regrettable.

    Je me dirigeais vers mon bureau. La tête du mercenaire avait rejoint les autres (pas que des tête) conservé dans su bacta.
    Non pas que je les collectionne, mais il n’y avait rien de plus radical pour faire craquer un prisonnier lors d’un interrogatoire (que je faisais dans mon bureau.)
    Je passais dans mes appartement (sans décoration funeste^^.) et envoyais un mémo aux Archives Inquisitoriale : « Dossier Ak8c4Y3-A01 traité. Sujet reprogrammé. Il est conseillé de le garder à l’oeil, même après sa relâche. Possible connivence avec d’autre dossier. A étudier. »
    L’affaire avait été rondement menée. L’équipage du Strikebreaker s’en était sorti avec les honneurs, et nous n’avions aucune perte à déplorer. Mes gardes étaient soignés, et l’affaire étouffée par les autorités locales.
    Le dossier été classé.
    Temporairement ?

    -------------------------------------
    Guildeur indépendant.
    Kiss à la famille et a mes filleuls

    jeudi 14 juillet 2005 - 23:33 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Encyclopédie

  • Bellberry --- Plante native de la lune forestière d’Endor. (Espèces & Civilisations - Plantes)
  • Anneau de Kefrene --- L'anneau de Kefrene était un comptoir spatial de la zone de l'expansion. (Planètes & Lieux - Astéroïdes et ceintures d'astéroïdes)
  • Capacités offensives --- Comme chacun le sait, toute arme embarquée à bord d'un vaisseau de combat a une capacités offensive variable selon son modèle. (Vaisseaux - Fiches explicatives)
  • Laren Joma --- Laren Joma était une humaine, pilote de l'Alliance Rebelle (Personnages - Rebelles)
  • Caliban Model X --- Un des quelques modèles de blaster qualifiés "d'extra-lourds", le Model X avait été conçu par Caliban, une entreprise n'existant plus. (Armements & Technologies - Armes à distance)

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2024 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide