Pouvoirs de la Force (Saison 3) (page 2)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Padme111

    Padme111

    24834 Crédits

    Je décide donc d’ouvrir le débat et de l’étendre à qui le veux. Toute personne ayant un avis sur la question peut poster sans demande d’autorisation !

    Kiad est venu débattre d’un point intéressant, nous avions déjà discuté en parti sur le pouvoir de Bulle de lumière.

    Pour rappel :

    L'entraînement combat 5 : Bulle de lumière:
    Permet d'enfermer temporairement ou définitivement quelqu'un dans une sorte de sphère invisible l'empêchant ainsi d'avoir recourt à la Force. Un personnage sensible à la Force victime de ce pouvoir ne pourra plus utiliser ses compétences de la Force tant que durera ce pouvoir.
    Les Ysalamaris disposent naturellement de ce pouvoir.
    Limitations à portée de vue pour chevaliers et maîtres.

    • Ne peut l’utiliser que sur un chevalier et padawan.
    • Peut l’utiliser sur un Maître, chevalier et padawan.

    *Ce pouvoir n’est pas accessible aux padawans !


    Ce qui me semble est que si un Jedi parvient à faire une bulle de lumière autour de lui, il semble logique qu’un adverse usant de la Force, voit certain de ses pouvoirs s’annuler contre lui. Comme Kiad la note plus haut, j’en suis arrivé à me demander ce qu’il arrive si l’adversaire envoie un éclair de Force ? Celui-ci entrant dans la bulle de lumière me semble s’annuler par absence de Force. Ou poursuit-il sa route par force d’inertie ?

    Une autre question m’interpelle : Est-ce vraiment possible de se créer un bulle de lumière autour de soi ? N’est-ce pas le Bouclier de la Force qui est faisable uniquement ?
    Lorsque l’on parle de Bulle de lumière, il est dit que l’on ENFERME quelqu’un. Peut-on s’enfermer soi-même ?

    Qui pourrait venir débattre de ses questions ?



    -------------------------------------
    Maître de Carth

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 22-04-2009 21:42

    mercredi 22 avril 2009 - 21:41 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jorus-Beku-n

    Jorus-Beku-n

    12506 Crédits

    Kiad> Pour te répondre reprenons d’abord les définitions des pouvoirs concernés


    Bulle de lumière: Permet d'enfermer temporairement ou définitivement quelqu'un dans une sorte de sphère invisible l'empêchant ainsi d'avoir recourt à la Force. Un personnage sensible à la Force victime de ce pouvoir ne pourra plus utiliser ses compétences de la Force tant que durera ce pouvoir.
    Les Ysalamaris disposent naturellement de ce pouvoir.
    Limitations à portée de vue pour chevaliers et maîtres.


    La référence aux Ysalamaris est la clef : la bulle créée empêche la Force d’y exercer son influence, mais tous les autres « phénomènes » peuvent y entrer. La trilogie de Zahn, « la croisade noire du Jedi fou » montre parfaitement les limites de cette bulle

    - Dans la foret de Myrkr, si Luke est privé de ses pouvoirs, il subit néanmoins toutes les attaques venues de l’extérieur
    - Enfin Joruus C’Baoth montre dans « l’ultime commandement » que même des éclairs de Forces suffisamment puissants s’affranchissent de la bulle des Ysalamaris (je dis suffisamment puissant car dans le premier volet, l'Ysalamari de Thrawn annule les éclairs de Force de C'Baoth. Les éclairs n'ayant pas de masse, donc pas d'inertie, je caractérise par la puissance d'altération de la Force ce que réalise C'Baoth dans « l’ultime commandement »)

    De plus, dans le dernier « Tales of the Jedi - Redemption », on y voit Ulic Qel-Droma, enfermé à jamais dans cette bulle de lumière, ne pas pouvoir se protéger des assauts extérieurs

    Enfin, un Jedi ne peut pas utilisé ce pouvoir sur lui-même car il ne disposerait plus de la Force pour maintenir actif ce pouvoir


    Bouclier de Force: Utiliser la Force afin de se protéger en créant une bulle de protection contre des éléments extérieurs.
    Par exemple dans Clone Wars, Luminara Unduli et Barris Offee utilisent ce pouvoir pour éviter d’être ensevelis par des pierres sur Illum.
    Idem pour la terre, de l’eau, du feu, ou de la lave.


    En fait, ce Bouclier de Force est l’addition de deux pouvoirs de la Force. Ces pouvoirs combinent 2 des 3 compétences de la Force : le Contrôle de la Force et son Altération

    - L’écran de Force : c’est le pouvoir préalable, nécessitant lui-même de maîtriser auparavant le pouvoir Absorber/Dissiper l’énergie. L’écran de Force agit comme une armure en renforçant la résistance du Jedi contre les dommages physiques et énergétiques.
    On peut considérer ce pouvoir comme passif, n’empêchant pas de toucher physiquement le Jedi : seule sa résistance est améliorée (on comprend l’utilité du pouvoir Absorber/Dissiper l’énergie)

    - Le champ de Force : il nécessite la maîtrise du pouvoir précédent et agit comme un écran de vaisseau. Le Jedi crée alors un bouclier de Force autour de lui. La puissance du champ de Force dépend de la maîtrise du Jedi dans sa compétence d’Altération de la Force. La résistance aux attaques extérieures dépendra de la capacité à contrôler la Force.
    Contrairement à l’écran de Force, le champ créé est actif, empêchant d’atteindre physiquement le Jedi

    Denière chose : à cause des pouvoirs successifs utilisés (Absorber/Dissiper l'énergie, écran de Force), un Jedi ne peut constituer un tel bouclier qu'autour de lui, en aucun cas autour d'une autre personne, sensible ou non à la Force (Dis autrement, ce pouvoir ne peut pas se projeter)


    Conclusion : La bulle de lumière n’est pas une protection physique contre les attaques extérieures. Seul le champ de Force - appelé Bouclier de Force dans notre JDR – en a le pouvoir





    Ce message a été modifié par: Jorus-Beku-n le 23-04-2009 12:58

    jeudi 23 avril 2009 - 10:34 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Entrainement classique 5 : Préssentiment

    Post fait en collaboration avec Kiad

    ----------------------------------------------------------

    Je revenais d'une course à travers la jungle de Yavin. Il était très tôt et la rosée luisait sur la cuirasse de mon armure. Mon entrainement au pouvoir de vitesse portait ses fruits et je m'améliorais chaque jour. Après cette escapade matinale, je revins à l'académie, je prie une douche puis j'allai méditer dans ma chambre. Lors de cette méditation, j'entendis une voix. Une voix familière qui m'appelait...

    Kiad - Cenovii....Cenovii....HO !!!!

    On me secoua par les épaules. Je me réveillai en sursaut et aperçus Kiad.

    Moi -
    Heuuu!!! Pourquoi me sors-tu de ma méditation ainsi!? J'espère que tu as une bonne raison!"

    C'est avec un grand sourire amusé que Kiad me répondit protocolairement :

    Kiad - Suite à une impossibilité prolongée de t'enseigner les pouvoirs liés à la Force, maître Mirax m'a demandé de te faire l'enseignement à sa place
    Moi - Bon... c'est une bonne nouvelle! Mais je croyais que seule Maitre Mirax pouvait enseigner les pouvoirs liés à la guérison. Que proposes-tu?
    Kiad - Elle n'est pas la seule, rassures-toi. De plus, je pourrais très bien t'enseigner la théorie pour que tu fasses de la pratique ensuite. Mais elle m'a dit que tu n'avais pas suivi les entrainements de base, a savoir le pressentiment et la télékinésie...
    Moi - c'est vrai que j'utilise ces pouvoirs de façon... peu conventionnelle. Je ressens la Force! Je peux l'utiliser! Mais je manque d'entrainement...

    Aussitôt Kiad m'entraina en dehors de l'académie


    Kiad - Tu ressens la Force, c'est normal. Mais tu pourrais la ressentir davantage encore. Nous commencerons par le pressentiment.

    Nous marchions quelques temps en direction de la jungle. Lorsque nous y parvînmes, Kiad fit stopper la marche.

    Kiad - Je ne sais pas qui est ton maître, mais il aurait dû faire cet entrainement avant toute chose...
    Moi - En quoi consiste exactement ce pouvoir? Et suis-je à même de bien le maitriser?

    Kiad eut un éclat de rire en entendant mes questions.

    Kiad - Le pressentiment est le premier pouvoir apprit aux padawan normalement. Bien entendu que tu peux le maîtriser. Pour ce qui est du pouvoir lui-même...il consiste en voir et sentir les objets et êtres vivants autour de soi rien qu'avec la Force. De plus, il permet de sentir avec plus de précisions les présences autour de soi.
    Moi - Mes enseignements en classe de pilotage m'ont énormément appris sur la Force et sur les perceptions de ce qui m'entoure. C'est utiliser la Force en permanence, c'est ressentir chaque mouvement, chaque onde, c'est comme prévoir un geste, une parole ou même un événement futur. Est-ce ça, le pressentiment?
    Kiad - Oui, sauf pour le "prévoir". Tu ne pourras pas voir des choses qui vont se passer dans le futur. Ce pouvoir sert uniquement à voir la Force et à sentir les choses qui nous entourent.

    Voyant que je ne suivais pas complètement son explication, Kiad stoppa la marche, me dit de m'assoir, attrapa une petite branche et me la mit entre les mains.

    Kiad - Plus important, ce pouvoir permet d'analyser en profondeur ce que l'on ne peut voir à l'œil nu. Ferme les yeux, sert toi de la Force pour voir la constitution de la branche.

    Je fermais les yeux et me concentrais sur la petite branche qui se trouvait entre mes doigts. Je la sentais différemment, avec la Force. Je sentais qu'elle faisait partie de la Force. C'est agréable, c'est comme si elle était comme moi, comme Kiad, comme tous ce qui existe. Pourtant, à un moment donné, je ressentis la vie s'en échapper. Alors cette sensation coupa ma concentration...
    Je m'éveillai et lâchai brusquement la branche.

    Moi -
    Je l'ai senti à travers la Force... Mais la vie semblait quitter cette branche

    Je regardais attentivement la branche. Elle comme une brindille morte, mais pas totalement, entre la vie et la mort...

    Kiad - Concentre-toi davantage, Cenovii. Regarde jusqu'en son cœur. Dis-moi l'âge qu'avait cette branche avant de tomber. Saches que tu ne pourras me donner son âge qu'en comptant le nombre de couches internes qu'elle contient.
    Moi - Je vois ou tu veux en venir.

    Je repris la branche entre mes mains et la sondai avec la force. Je devais être en fusion avec elle. Je devais sentir son corps et son intérieur. Même sans vivre pleinement, la force coulait en elle et je pouvais maintenant entrevoir sa constitution. Ses dernières feuilles étaient asséchées... son écorce était brute... son bois, enfin, recelait d'infimes couches... De la matière semblables à du liège recouvrait sa moelle cerné de lignes, comme des rayons dessinés... Je parvins à en dénombré 11... J'ouvris les yeux et regardai Kiad d'un air satisfait.

    Moi -
    11 couches ça fait combien d'années?
    Kiad - Cinq et demi. Une couche par été et une autre par hiver.

    Kiad, qui s'était concentré sur la branche en même temps que moi, en avait compté onze aussi. Avec un sourire satisfait, il annonça :

    Kiad - Bien, la première partie de l'apprentissage est achevé. La seconde partie consiste à sentir la présence des choses dans notre entourage. Pour faire ça ce sera très simple.

    Il se rendit invisible, s'éloigna et s'approcha à nouveau.

    Kiad - Tu restes ici, yeux fermés et essaie de me trouver en utilisant la Force. Lorsque tu sentiras ma présence, tu te lèves et t'approches de moi.

    Je croisai les jambes et me plaçai dans ma position favorite de méditation. J'écoutais et ressentais en même temps.

    « Le vent ne souffle pas fort mais vient de derrière moi. Les fleurs se couchent sous son effort. La Force guide mon aura dans les feuillages et les arbustes qui prolifèrent ici et là. Elle émane de ces végétaux comme en nul être. »

    Mes yeux s'ouvrirent doucement sans que je coupe mes perceptions. J'observais attentivement et écoutais la Force. Retrouver un être humain au milieu des végétaux est plus facile que d'en trouver un au milieu d'une foule d'autres personnes. Il est différent dans la Force. Les fleurs sont couchées différemment ici, dans le sens inverse du vent. Suivant leurs traces et sentant de plus en plus fortement une présence, je me levai et me dirigeai vers cet arbre. Je le touche et sens que mon ami se trouve derrière.

    Moi -
    Tu es là !

    Kiad s'était permis une petite blague. Il s'était rendu invisible mais au lieu d'envoyer son esprit sur Mon Calamari il l'avait fait à l'endroit où j’avais visé. Je fus surprit de voir Kiad sortir d'un arbre voisin.

    Kiad - C'est très bien, Cenovii. Mais c'est normal, tu as déjà beaucoup d'expérience. Entraines toi autant que tu le jugeras nécessaire. La prochaine fois je t'enseignerai les subtilités de la télékinésie.

    Je lui fis un signe approbateur de la tête. Comme s’il avait deviné que je voulais encore méditer, il me laissa seul et pris le chemin de l’académie.

    -------------------------------------
    Cenovii Ben
    Padawan de Yota
    Mandalorien de Nar'Shaddaa

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 28-06-2009 19:22

    dimanche 28 juin 2009 - 19:21 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    24834 Crédits

    Description du pouvoir et de ses effets
    Entraînement Classique 5 : Pressentiments
    Cela permet au Jedi de sentir la Force au sein des choses qui l'entourent. Il peut ainsi sentir les liens qui unissent tous les êtres vivants et comprendre la nature profonde de ces liens.
    Il peut aussi ressentir l'ambiance ou l'état d'esprit d'un village où il se trouve, et d'un groupe de personnes passant à coté de lui sous la forme d'un malaise ou d'une vague intuition.

    • Phase 1 : Sentir la Force :
    Permet de sentir la Force ambiante dont est imprégné un lieu ou un objet.
    Par exemple, Luke Skywalker avant de pénétrer dans la grotte du mal sur Dagobah dans Ep5.
    • Limitations à un objet et/ou une personne
    • Limitations à un objet, une personne et un lieu
    • Limitations à un objet, une personne, un lieu et une planète

    Quand utiliser ce pouvoir ?
    En dehors d’un entrainement qui permet de se connecter plus facilement à la Force, on peut l’utiliser pendant une méditation ou pour certains, sur un objet afin qu’il puisse donner des indices sur une enquête.

    Comment utiliser ce pouvoir ?
    RMQ importante : Les originaires de la planète Kiffu, seront utiliser ce pouvoir à son maximum en lisant l’historique complet d’un objet. Un simple contact lui permettra de voir ce que l’objet à « vu ». Donc seul un Kiffar, sera capable d’user de ce pouvoir à cet extrême !

    Ce pouvoir est le plus instinctif et le plus évident à utiliser mais malgré sa facilité apparente, il est dur d’arriver à comprendre la nature profonde de tout ce qui nous entoure. Bien sûr, plus la concentration sera longue et intense et plus les perceptions ressenties seront détaillées et précises.
    C’est grâce aux midichloriens, organismes microscopiques présents dans toutes les cellules, que la connexion se fait avec la Force et donc avec tous les êtres vivants. Et c’est en étant concentré et attentif que l’on peut la ressentir au sein de toutes personnes, objets qui nous entourent. Pour l’objet, si on n’est pas Kiffar, on ne ressentira qu’une ambiance. Si l’objet à été au contact de la FO ou de la F par exemple.
    Conseil pour vos entraînés :
    En premier lieu, il faut s’entraîner à se concentrer et faire le vide dans son esprit comme dans une méditation mais en moins profonde. Fermer les yeux permet déjà de se couper des stimuli visuels mais il faut aussi se couper de tous ses sens et ne se fier qu’à la Force. Votre perception du monde extérieur n’en sera que meilleure à travers elle et vous irez au fond des choses et non à la surface comme avec vos 5 sens ; vous verrez les choses sous un angle différent, plus précis.
    Vous saurez de quoi sont faits certains objets, rien qu’en les regardant avec vos sens de Jedi.


    Points essentiels à retenir et à appliquer
    Beaucoup de préparation mental, pouvoir s’extraire des stimuli extérieurs et avoir la paix de l’esprit. Concentrer sur l’objet ou la personne que l’on veut ressentir.
    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    Lieu : Yavin IV
    Localisation: Près de l'entrer du Temple Massassis.

    Cenovii arrive à l’académie alors qu’il allait y entrer, il se retourne car il avait senti une présence… la mienne.

    Pad – Bien, padawan ! Jolie entraînement.
    Cenovii – Pad ! Mais que…
    Pad – Crois-tu qu’un seul entraînement peu m’échapper ?
    Cenovii – Et bien… non. Et donc vous avez pensé quoi de mon entraînement au pressentiment !?
    Pad – Kiad semble être un bon enseignent, même s’il a pris une liberté sans m’en parler.
    Cenovii – Cela vous ennuie ?
    Pad – C’est à moi à te poser cette question. Si tu n’y vois aucune objection, Kiad peut continuer à t’enseigner, mais la prochaine fois, j’aimerai juste que l’on me prévienne ? N’est-ce pas Kiad !

    Le vieux padawan arrive juste derrière la maître Jedi qui a les bras croisé sur le torse et prend un faux air de maître fâché. Elle connaissait déjà les réponses à ses questions, mais voulait mettre les choses au clair.

    Kiad sans être dupe – Si cela vous aurez vraiment fâché ou déplut, vous pouviez intervenir.
    Pad – Exacte ! Mais sache une chose Kiad. Ce padawan là est sur le point de devenir Chevalier et il est entièrement d’accord pour que tu l’enseignes. Mais ne prend pas cette liberté avec n’importe lequel des élèves.
    Kiad – Madame est vexée ?
    Pad – Tu prends trop à cœur un enseignement stéréotyper. Ce n’est pas parce qu’il fut une époque que les entrainements devaient être suivi dans un ordre précis qu’ils étaient meilleurs ! Si j’ai pris la liberté de laisser aux jeunes comme aux moins jeunes de gérer leurs entrainements dans l’ordre qu’ils leur plaisent, c’est pour qu’ils se sentent plus à l’aise avec la Force.
    Kiad – Bien, bien d’ame !
    Pad - Encore une dernière chose, PADAWAN!
    Kiad – Oui, MAITRE !
    Pad – Si tu es si entousiaste à enseigner, passe tes épreuves et devient chevalier ! A ce moment là, je te prendrais comme assistant. D’ici là, tu n’enseigneras plus ici.
    Kiad – QUOI ! J’ai fais de l’excellent travaille avec…
    Pad – Suffit ! Tu apprendras à respecter la place qui est la tienne ! Et cela te donnera, je l’espère, la motivation nécessaire pour toi devenir Chevalier.
    Kiad – Mais…
    Pad – A moins que tu veilles rester padawan toute t’a vie.
    Kiad – J’ai compris !

    Kiad entre dans l’académie sans montrer la moindre émotion. La maître Jedi savait que ses paroles ont été dures. Mais elle avait remarqué que depuis son retour, Kiad se complaisait dans ce qu’il était devenu et ne voyait pas la nécessité de suivre le protocole Jedi. En tant que maître de son maître, elle se sentait obliger de le mettre face à ce choix. Puis, Pad se retourne sur le Mandalorien.

    Pad – Ton entraînement t’a ouvert d’avantage à la Force et c’est parfait. Prends ce datablock et consulte quand même la théorie, cela peut apporter une vision plus large de ce pouvoir.
    Cenovii – Bien Pad. Pas problème ! Je ne remets pas en cause vos méthodes vous savez ?
    Pad – Oui, je sais. Mais si je permets à Kiad une telle liberté alors qu’il n’a pas encore passé ses épreuves, je devrais permettre à tous autres padawan, avec moins d’expérience que lui, d’enseigner d’autres padawan. Tu comprends le danger ?
    Cenovii - Oui, un padawan pourrait donner de mauvais conseils.
    Pad – Oui ou son propre avis. Le but de cette classe est que celui qui s’entraine trouve sa propre connexion avec la Force, sa propre vision d’elle. Va te changer les idées et si tu le désirs, je suis prête à t’enseigner.
    Cenovii – Quel pouvoir ?
    Pad – Celui qui te plait ou revoir le pressentiment… a toi de me le dire. Mais si je peux me permettre, laisse la vitesse un peu de côté.
    Cenovii – Mais pourquoi ?
    Pad – Tu vas t’épuiser. Être fort sur un pouvoir, c’est aussi avoir des faiblesses dans les autres.

    Pad entre à son tour dans le bâtiment de l’académie, laissant le Mandalorien à ses réflexions.


    -------------------------------------
    Maître de Carth et Cal

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 07-07-2009 10:32

    mardi 07 juillet 2009 - 10:29 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    16897 Crédits Modo

    ;) Lieu : Yavin IV
    Localisation : Infirmerie du temple massassi.

    L'infirmerie est calme. Occupée seulement par quelques padawans blessés physiquement et moralement par des entraînement physique trop intenses. Je vois Cenovii faire son entrée et chercher quelqu'un du regard.

    Moi. - Tiens, Cenovii ! Tu es blessé ? Malade ? Tu veux un certificat ?

    Cenovii. - Euh... Non, je cherche Maître Mirax Terrik pour mon entraînement.

    Moi. - C'est moi qui la remplace en son absence.

    Cenovii. - Vous ? Mais... pardonnez-moi, je ne vous avais jamais vu à l'infirmerie ou parmi les guérisseurs.

    Moi. - C'est vrai, je suis davantage spécialisé dans la guérison de terrain que dans le traitement des maladies et blessures à long terme. Pour soigner l'eczéma ou la syphilis Maître Mirax est bien mieux qualifiée et instruite que moi, mais j'en sais assez pour t'initier aux pouvoirs de guérison. C'est une bonne chose que tu te penche là-dessus, Cenovii. on n'accorde malheureusement jamais assez d'importance à cet entraînement qui peut pourtant s'avérer vital dans la réussite d'une mission.

    Cenovii. - Par quoi dois-je commencer mon initiation ?

    Moi. - Par un entraînement classique : le contrôle de la douleur. C'est un pouvoir qui permet au Jedi qui l'emploie de faire abstraction de sa propre douleur. L'idéal pour achever une mission ou se mettre à l'abri après avoir subit des dommages.

    Cenovii. - Ce pouvoir n'est applicable que sur sois-même ?

    Moi. - En théorie oui, mais il faut être un guérisseur vraiment confirmé et bien entraîné comme Mirax pour l'appliquer aux autres. Idem avec tous les autres pouvoirs de guérison que tu vas aborder, tu devras les appliquer sur ta propre personne.

    Cenovii. - Pour m'entraîner, je dois... m'infliger d'abord une douleur ?

    Moi. - Oui, c'est l'inconvénient de cet entraînement. Beaucoup de padawans maladroits ont essayé de s'infliger volontairement des écorchures qui ont finit en blessures graves mais non mortelles.... D'ailleurs, je pense que c'est pour ça que peu de Jedi persévèrent dans cet entraînement... Enfin bref, rassure-toi, Mirax a depuis imaginé un meilleur moyen.

    Je sortais alors deux ampoules de liquide transparent d'un tiroir et allait me munir d'un injecteur.

    Moi. - Voici deux doses, l'une concentrée et l'autre diluée, du venin d'un prédateur de la jungle de Yavin IV. Il est non mortel mais cause de grandes douleurs en s'attaquant aux nerfs et au système nerveux. Tu vas d'abord te concentrer tranquillement puis t'injecter la dose diluée. N'oublies pas que l'objectif est de résister à la douleur, non de neutraliser le venin. Ensuite, quand tu seras remis, tu t'injecteras la dose concentrée et tenteras d'y résister tout en effectuant une tâche, par exemple un entraînement au sabre laser. Je serai là pour t'aider en cas de besoin.

    Cenovii. - C'est sans danger ?

    Moi. - J'en sais rien. Tu seras le premier à essayer cette méthode.

    Cenovii. - Maître, vous êtes un sadique !

    Moi. - Hé hé hé !... Ah, une dernière chose ! La maîtrise de la douleur est un pouvoir utile sur le terrain mais à double-tranchant, aussi je t'encourage à t'en servir le moins possible, ou en dernier recours pour t'échapper d'une situation dangereuse. N'oublies jamais que si ce pouvoir te permet de bouger librement sans ressentir la douleur il ne guérit pas. La douleur est utile pour l'organisme car elle sert de signal d'alarme, il faut donc apprendre à l'accepter. Quand tu ne sens plus la douleur et poursuis ta mission grâce à ce pouvoir tu prends le risque d'aggraver tes blessures sans le savoir.

    Cenovii. - Je comprend.

    Moi (en brandissant l'injecteur). - Bon, tu es prêt ?



    Entraînement Médical 1 : (Phase I de Guérison) Contrôle de la douleur
    >> Commentaire par Carth
    Permet à un Jedi blessé d’agir comme si il était en pleine forme. Il est toujours blessé mais n’en ressentira les effets que lorsque le pouvoir ne sera plus actif ou qu’il sera blessé de nouveau.
    Limitations : blessures minimes (écorchures), 5 minutes.
    Limitations : blessures graves mais non mortelles, 15 minutes.
    Limitation : blessures mortelles si pas vite soignées, 30 minutes.


    -------------------------------------
    I've a baaad feeling about this !


    Ce message a été modifié par: Kaarde le 15-08-2009 08:57

    samedi 11 juillet 2009 - 15:22 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Entraînement médicaux 1: Contrôle de la douleur

    Lieux - Yavin IV, Infirmerie de l'académie/temple Massasis

    Kaarde - Bon, tu es prêt?
    Moi - Allons-y!

    La douleur ne me fait pas peur, c'est déjà un bon point...
    J'ai enduré tant de souffrances physiques et de blessures -parfois graves- lors de combats mémorables et me suis tellement éclaté les veines aux bâtons de la mort (jeunesse quand tu nous tient) que ces petites injections ne m'effraient pas le moins du monde.

    Je prends le premier pistolet injecteur avec le venin dilué et me l'injecte aussitôt dans l'avant-bras droit. Maitre Kaarde esquisse un sourire puis recule dans un coin d'ombre de l'infirmerie. J'attends alors que le venin fasse son effet, ce-dernier ne tarde pas.

    Je ne m'attendais pas à ça... J'aurais pu résister sans broncher à tout, à une brûlure au 3ème degré, à ce qu'on m'ampute un doigt, à ce qu'on me casse une jambe, j'y résisterais à la force de mon honneur! Je m'attendais à tout sauf à ça. Une immense douleur me parcours le dos en quelques secondes, jusqu'à venir me paralyser le cou. Je sens que mes bras et mes abdos sont hyper contractés. Ca fait horriblement mal! Qu'est-ce que c'est que ce truc??


    Moi - HARGH!! Maitre!! ...C'est atroce!
    Kaarde - Certains ont employé des termes tels que "inhumain" ou "épouvantable" .

    J'entends à peine ces précisons. Je ne tarde pas à m'écrouler du lit sur lequel j'étais assis. Je suis au sol, recroquevillé comme une chenille atteint de spasmes post-mortum. La douleur est intense, je n'imagine même pas la doze non filtrée, mais je dois y faire face!

    Moi agonisant - La Force!

    Mon esprit fait alors abstraction du mal qui ronge mon corps entier, je me concentre dans la Force une première fois. Malheureusement, la douleur dans mon dos me coupe dans ma lancée. Maitre Kaarde observe, attentif et calme. Je me positionne sur le dos, la transpiration due à mon excitation coule de tout les pores de ma peau. Je ferme les yeux -même ça c'est douloureux-. Je dois sentir la Force dans mon propre corps, sentir mon corps, mon organisme. Je commence par apaiser mon dos en contrôlant ma propre colonne vertébrale, en faisant couler la Force le long de mes omoplates, puis dans tout mon dos. Ca facilite déjà ma concentration.

    Trouvant les endroits où j'ai le plus mal, je calme ces parties. Par le concentration dans la Force, je trouve en moi même les nerfs qui conduisent la douleur à mon cerveau. J'ai quelques notions d'anatomies, et je sais que tout se passe dans le cerveau. Si j'apaise ou contrôle le nerf en question, je résisterai facilement à la douleur, même si elle est toujours là. Ce raisonnement concorde avec mon auto-hypnose et j'utilise ma connexion avec la Force pour effectuer cette tâche.

    Le venin est partout en moi, et je dois redoubler de patience et d'effort pour ne pas succomber à ses assauts. Le souffle de la Force est en moi, j'ai de nouveau le contrôle de moi-même! Ca marche! La douleur est là, mais atténuée. J'arrive à me relever et à m'étendre sur le lit pour continuer ma concentration dans de bonnes dispositions. Plusieurs minutes plus tard, la douleur fuit jusqu'à disparaitre complètement.

    Je sors d'un état de stase dans lequel je m'étais mis moi-même. Je relève la partie supérieur de mon corps, je suis en nage. Je me décale puis ôte ma tunique. Mon torse est quasiment violet, il reprends peu à peu ses couleurs. Je me tourne vers Kaarde.


    Moi - Votre technique par injection de venin est très éprouvante...
    Kaarde - C'est le but!
    -------------------------------------
    Cenovii Ben
    Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 14-07-2009 15:42

    lundi 13 juillet 2009 - 23:31 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    16897 Crédits Modo

    ;) Entraînement Classique 5 : (Phase I de Guérison) Contrôle de la douleur

    Lieu : Yavin IV, infirmerie du temple massassi


    Cenovii est en nage et récupère doucement de son éprouvant exercice.

    Cenovii. - Votre technique par injection de venin est très éprouvante...

    Moi - C'est le but ! Et puis, je ne voyais pas d'autres moyens pour exercer un mandalorien endurci à contrôler la douleur. Tu t'en es très bien sorti, malgré tout. A cause de la surprise tu as mis plusieurs secondes à réagir, mais une fois la Force en main c'est allé de mieux en mieux.

    Cenovii. - Je ne me laisserai pas surprendre une deuxième fois !

    Moi. - C'est pour ça que l'on corse la suite de l'exercice.

    Je laisse le temps à Cenovii de récupérer complètement et à son organisme d'éliminer le reste de venin. Puis je l'entraîne à l'extérieur vers un terrain d'entraînement au sabre en emmenant l'injecteur et l'ampoule de venin concentré.

    Moi. - Si on répétait l'exercice à l'identique tu n'aurais aucun mal à ré-éliminer la douleur, même à partir de la solution concentrée, maintenant que tu as compris le principe. Et puis le but n'est pas de te mithridatiser. Lorsque que tu emploies le pouvoir de maîtrise de la douleur sur le terrain c'est généralement soit pour poursuivre ta mission, soit pour l'abandonner. Dans les deux cas tu es censé pouvoir maîtriser ta douleur tout en te déplaçant ou en poursuivant un combat.

    Cenovii. - C'est pour ça que nous sommes sur un terrain d'entraînement ?

    Moi. - On ne peut rien te cacher. Nous allons un peu croiser le sabre ensemble. Tout en résistant à la douleur, plus importante, causée par la solution concentrée tu devras résister à mes assauts.

    Cenovii. - Décidément vous vous êtes juré de ne pas me faciliter la tâche. Bon, allons-y !

    Je lui tend l'injecteur chargé puis allume mon sabre laser. Cenovii prend à son tour une pose de combat et croise sa lame verte avec ma lame bleue.

    jeudi 16 juillet 2009 - 12:11 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Entrainement médical : contrôle de la douleur (suite)

    Lieu: Yavin IV, salle d'entrainement de l'académie/temple massasis

    Je m'étais fait surprendre par l'intensité de la douleur lors du premier exercice, je m'étais injecté le venin trop vite. Cette fois je vais me concentrer avant de m'injecter le poison. Ma lame est contre celle de Maitre Nabery, prête à défendre ma personne empoisonnée contre ses attaques. La Force est là, je la sens! Je suis prêt!

    Tenant mon sabre laser dans la main droite, je m'injecte le venin concentré dans l'avant bras gauche puis le jette au loin en dehors de la surface de combat. La douleur est de nouveau là, plus intense que jamais. Elle attaque mon dos durement comme l'avait fait la première injection. Heureusement, je peux contrôler un minimum son influence sur mon corps car je me suis concentré au préalable. Alors que la douleur se propage dans tout mon organisme, Maitre Kaarde feinte de reculer puis attaque.

    Je pars un premier coup, puis un deuxième en vrillant à droite. La forme IV nécessite beaucoup de mouvements, et beaucoup de mouvements intensifieront la propagation du venin dans mon sang. L'exercice prends toute son ampleur quand je dois à la fois garder le contrôle de la douleur et parer les offensives de Kaarde. C'est difficilement que j'opère un saut de Force en arrière pour éviter une nouvelle attaque, je rate même ma réception car mes jambes sont toutes engourdies et je me ramasse par terre.


    Kaarde - He bien, tu jettes l'éponge?
    Moi souffrant le martyre - Keuf... Vous me connaissez mal...

    Je me relève en puisant dans la Force pour retarder le ressenti de la douleur et me replace en position de combat. L'énergie dégagée par mon sabre me permet de garder un certain équilibre, je me sens léger grâce à la Force. Maitre Kaarde attaque de nouveau avec un déluge de coups parfaitement maitrisé. Je recule en vrillant et en parant ses coups d'une seule main. C'est à ce moment que le professeur montre ses facultés à l'élève, et alors que je commençais à reprendre le contrôle sur mes membres enquilosés, il frôle dans un mouvement très fluide sa lame sur mon genou droit, lequel est sévèrement brûlé. Je reste néanmoins debout. Alors que j'utilise la Force pour calmer le venin, cette même utilisation me permet de ne presque pas sentir cette nouvelle blessure.

    Moi - Argh! Ca fait trop mal! J'ai mal!

    Je feinte de ne pas arriver à maitriser la douleur et Maitre Kaarde s'approche doucement.

    Kaarde - C'était peut être un peu trop pour un premier essai...

    A ce moment là, c'est moi qui attaque en utilisant le pouvoir de vitesse pour passer derrière lui et porter un coup dans ses mollets. Le Maitre Jedi pare le coup facilement en se retournant au bon moment, je n'en reviens pas!

    Kaarde - Tu croyais que tu pourrais me berner aussi aisément?
    Moi - Impressionnant...

    La douleur me reprend dans le cou, je sens aussi ma brûlure au genou droit faire de l'effet... C'était une erreur d'utiliser le pouvoir de vitesse, il a déstabiliser mon contrôle de la douleur et je peine à me re-concentrer. Je souffre mais n'en laisse rien paraître.

    Kaarde - Se convaincre que l'on ne ressent pas de douleur aide à la concentration. Tu es un jeune garçon plein de ressource!
    Moi - Vous parlez au futur Mandalore!

    Maitre Kaarde semble surpris de cet aveu. Oui je rêve secrètement de devenir le nouveau chef spirituel des Mandaloriens, pour ça je dois être le meilleur! Je me redresse car je sens à nouveau la Force en moi, cette dernière et la volonté de parvenir à mes fins m'aident à reprendre le dessus sur la souffrance.

    Kaarde - Mandalore hein? Tu es un peu présomptueux.
    Moi - Je suis surtout encore très jeune.

    Kaarde sourit puis attaque à nouveau. Je prends un réel plaisir à croiser le laser avec lui, combattre a toujours été une de mes passions. Apprendre à maitriser la Force en est devenue une nouvelle. Le venin perds de son effet, je sens que mes facultés physiques s'accroissent. Les lames s'entrechoquent jusqu'au moment ou je n'ai besoin d'utiliser le contrôle de la douleur que pour apaiser mon genou brûlé.

    samedi 18 juillet 2009 - 16:16 Modification Admin Permalien

  • Avatar KiAdiMundi

    KiAdiMundi

    5879 Crédits

    [Partie 1/2]

    La dernière fois qu’il était venu faire un entrainement avec Cenovi, ou du moins pour Cenovi, il n’avait pas remarqué l’état dans lequel se trouvait désormais la salle. Il peinait à trouver les mots justes pour s’expliquer l’état de délabrement dans lequel elle se trouvait…Même si Pad l’avait quelque peu remise à neuf, il était évident que la pièce ne retrouverait plus sa grandeur passée. Kiad arpenta en de lentes foulées les quelques couloirs et pièces annexes qui y étaient reliées, découvrant avec désolation ô combien ce lieu avait été longtemps déserté…et l’était encore. De la mousse passait par les interstices entre les pierres, certains pans de murs étaient cabossés voire inexistants, la poussière recouvrait le mobilier et des toiles d’araignées encrassées blanchissaient les coins du plafond.
    Seul le livre des pouvoirs, la bible même de cette classe, semblait résister à l’âge et à l’abandon. Il était d’ailleurs ouvert sur le pouvoir « contrôle de la douleur ». Kiad aurait pu interpréter ceci comme un signe l’incitant à apprendre ce pouvoir, mais il avait déjà une autre idée en tête qu’il souhaitait mettre en pratique avant.


    Le silence qui régnait dans la pièce n’était dérangé que par les pas du vieux padawan. Ce calme, cette solitude l’incommodaient particulièrement, lui qui avait connu comme tant d’autres cette classe pleine de vie et qu’il, il fallait bien l’avouer, affectionnait énormément. Au cour de sa « redécouverte » de la classe, il se permit d’entrer dans des locaux réservés normalement aux professeurs et assistants. Là aussi, l’état des lieux n’était guère meilleur que dans le reste du bâtiment. Il tomba d’ailleurs sur la pièce où Remeyodi avait dû s’installer pour préparer ses cours et faire son petit coin personnel, car plusieurs effets lui appartenant étaient encore présents. Il tomba d’ailleurs sur une série de lettres soigneusement cachées dans un tiroir qu’il s’amusa à lire. Le nom de l’expéditeur, ou plutôt de l’expéditrice devrais-je dire, ne figurait nulle part mais le contenu affectif que renfermaient ces lettres fit gentiment sourire Kiad. Il l’avait bien caché à tout le monde ça, le chevalier modèle.
    Il fouilla un peu plus et découvrit un petit enregistrement holographique qu’il activa d’une pression de doigt. Il vit avec étonnement s’agiter deux personnes en plein duel, à vrai dire il voyait le duel qu’il avait fait avec Rem dans la salle climatique. Rem avait donc un enregistrement de tous leurs combats ? Kiad n’aurait pas su le dire…
    Mais en regardant cette vidéo nostalgique, il se rendit compte à quel point il était fougueux et avide de connaissances à cette époque là et qu’il ne serait plus jamais capable de libérer autant d’énergie, malgré les apparences. Il rangea finalement le petit appareil et s’attarda sur un objet bien plus singulier et inattendu pour cette époque…une photo. Une photo de lui-même, dont il ignorait l’existence, en plein moment de concentration pour un quelconque pouvoir ou une méditation. Il prit l’image entre ses doigts avec une délicatesse infinie, presque tremblant, comme s’il avait peur qu’elle se déchire au moindre contact avec sa peau. Il eut à nouveau un petit sourire tendre, il comprenait à présent ce qu’Aynor avait bien pu lui trouver en ce temps là. Il n’avait pas été aussi moche qu’il l’avait cru, finalement.
    Une foule de souvenirs lui remontèrent en tête, tous très beaux et heureux, à propos d’Aynor, de Mara aussi, de toute la bande des padawan mais aussi de chevalier comme Doc ou encore Clickman. Kiad avait toujours cru qu’ils seraient éternels, qu’ils vivraient jusqu’à un âge avancé et qu’ils continueraient à se charrier entre eux et à charrier les nouveaux arrivants. Pour tout dire, Kiad était nostalgique de cette époque.

    Il reposa enfin la photo dans le tiroir et referma celui-ci comme s’il n’était jamais venu. Tout en ressortant, il se mit à repenser à ses années de « défection ». Les moments de réels bonheur comme au temple se comptaient sur les doigts de sa main mais cette longue étape lui avait permit de gagner en expérience, de visiter maints mondes et maints peuples. Peuple de la galaxie en général, Kiad avait eu à de nombreuses occasions d’observer sa patience, sa bonté et son courage. Une chose dont on ne peut réellement se rendre compte lorsqu’on est un jedi qui sort du temple uniquement pour des missions.

    Mais il se perdait dans ses réflexions ! Une fois de plus il se concentra pour se fixer l’objectif pour lequel il était venu au départ. Il ressortit totalement du bâtiment et descendit le petit sentier qui menait à la forêt de Yavin. Là il vit Cenovi et Kaarde s’entrainer un peu plus loin, mais préféra ne pas les déranger. Il poursuivit son chemin droit au travers des sous-bois jusqu’à tomber sur une partie moins boisée…Il vit avec un certain bonheur de nombreux jeunes arbres et les blessures effacées sur les plus anciens.

    C’est ici qu’il avait apprit à maîtriser la première étape du contrôle de la flore, un passage de sa vie très important. C’était notamment à ce moment que Rem s’était retrouvé coupé de la Force après avoir sauvé Pad, qu’il ne voyait presque plus Aynor tandis que son empathie prenait de plus en plus le pas sur ses émotions.
    Il poursuivit son chemin à travers les feuillages encore tendres et fragiles, une sensation de réconfort et d’apaisement l’envahissant à chaque foulée de plus. Il put aussi sentir l’empreinte encore présente de sa Force lorsqu’il avait utilisé le pouvoir pour faire repousser les plantes, se rendant compte à quel point il avait dû mettre de l’énergie dans cette entreprise à l’époque. Il voulut recommencer, ayant l’assurance que ce serait bien plus simple désormais. Les plantes, c’était son rayon…
    Il se rappela du principe qu’il avait utilisé douze ans en arrière, c’est-à-dire se servir de ses bons sentiments pour accroître sa puissance comme les font les siths avec leurs mauvais sentiments. Pour cela, il lui fallait une base, un souvenir auquel il puisse s’accrocher…Il repensa à son arrivée au temple, la joie qu’il en avait éprouvée…mais cette joie ne fut pas équivalente à la première fois où il avait embrassé Aynor. De même, cet évènement ne fut en rien comparable au moment où Rem lui demanda de devenir son padawan. Kiad chercha encore un moment avant de trouver le souvenir qu’il avait le plus apprécié : Le jour où Rem lui avait fait un véritable compliment, sincère et venant du cœur, ajouté à la fierté inégalée qui résultait des sages paroles d’autres membres qui lui disaient : Tu as de la chance d’être le pada de Rem, c’est un des meilleurs. Ou encore : Tu sais, il est stricte, mais un compliment de sa part en vaut dix de tous les autres.

    Ca y était, il tenait sa pensée heureuse ! Cette foi que Rem lui vouait, l’espoir qu’il avait en lui. Tendant les bras de chaque côté de son corps, paumes vers le ciel comme pour soulever quelque chose, Kiad se concentra sur les milliards et milliards de nano-particules sous lui afin de les faire remonter à la surface. Eau, sels-minéraux, alcalins et j’en passe…il ne les voyait plus comme avant, il les sentait monter jusqu’aux racines des grands arbres comme des petits, jusqu’à la plus petite fleur. Il pouvait sentir la Force se dégager de lui frénétiquement en de nombreuses ondes très rapprochées, chauffant l’air autour de lui comme s’il était un radiateur.

    Il resta ainsi un certain temps, le temps qu’il fallut pour qu’il soit convaincu que toutes les particules requises étaient bien montées jusque dans la couche supérieure du sol.

    Il éprouva une certaine satisfaction à remarquer qu’il n’était même pas fatigué par cet acte qui avait agit sur un rayon d’une vingtaine de mètres.

    -Je vous apporterais bientôt un ami.

    Dit-il dans le vide en effleurant l’écorce d’un arbre du bout des doigts. Contre toute attente, une voix lui répondit. Il se retourna, sonda la Force mais ne trouva personne. Il en conclut rapidement que son esprit lui jouait des tours. Puis une nouvelle fois, la voix réapparut, douce et diffuse. Il réitéra sa recherche sans trouver personne…Un murmure parvint alors à ses oreilles, un murmure qu’il n’avait pas entendu depuis bien longtemps et qu’il peina à reconnaître. Mais il du se faire une raison, après tout ce temps la Force était à nouveau avec lui. « Laisses la Force te guider au lieu de vouloir la dominer ». C’était la phrase de Kroga, lorsqu’il avait repassé son épreuve. Le vieux padawan se laissa alors tomber à genoux, ne cherchant pas plus de confort en s’asseyant. Des souvenirs assez récents lui revinrent en tête sans qu’il n’y puisse rien, comme si son esprit lui commandait de revoir ces passages de sa vie.

    « Tu es revenu pour être jugé, Kiad » lui avait dit Pad. « Tu n’es pas une mauvaise personne, tu sais » lui avait aussi dit Aynor plus tard. « Ne te moque pas, je te prie » l’avait sermonné Jorus lors de leurs arrivée à bord du Taris. « Tu dois apprendre à rester à la place qui est la tienne, padawan » lui avait sortit Mace juste avant qu’ils ne se battent.
    « Non ! Je ne veux pas devenir ta padawan ! » « Assez Kiad ! Tu n’es pas encore chevalier, tu n’as donc pas à enseigner ! » « Je suis la vraie Padmée Naberry. » « Tu n’as pas à me dicter la conduite à suivre avec ma femme ! » « Dis-moi où est Rem…Tu es le seul à le savoir… » « Contrôle-toi »

    -RaaaaAAAAh assez ! Assez ! Pas tout d’un coup, s’il te plait….
    Un œil extérieur aurait pu le croire fou. La tête entre les mains, les yeux fermés et la bouche crispée, Kiad était désemparé. Ce soudain retour aux sources, à son passé, l’affectait d’autant plus qu’il l’avait rejeté durant toute sa vie de solitaire. Mais il ne voulait pas devenir comme Pad, il ne voulait pas broyer du noir et se plaindre du passé, de ses erreurs de jadis. Il avait l’exemple type avec elle de ce qu’il en adviendrait et il ne voulait pas finir subjugué par ses émotions. Un sentiment de détermination monta en lui, il se releva décidé à aller de l’avant. Mais il se rendit bien vite compte que ce sentiment ne lui appartenait pas, qu’il était à quelqu’un d’autre qui se trouvait dans les environs. Il se rappela le combat entre Cenovi et Kaarde, il captait certainement ce sentiment de Cenovi qui ne comptait pas reculer devant le maître jedi….



    Ce message a été modifié par: KiAdiMundi le 09-08-2009 11:34

    mardi 04 août 2009 - 21:16 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    16897 Crédits Modo

    ;) Lieux : Yavin IV, salle d'entraînement du temple Massassi

    Impressionnant... l'immense détermination de Cenovii lui avait permis de surpasser la souffrance due au venin et de l'accepter, lui permettant du même coup d'affirmer sa maîtrise du contrôle de la douleur. Il parvint bientôt à regagner un niveau au combat digne d'éloges, preuve qu'il avait totalement maîtrisé la douleur et que les effets du venin avaient commencé à se dissiper.

    Moi. - C'est très bien, restons-en là.

    Cenovii stoppa ses attaques, à contrecoeur, et rengaina son sabre laser. Il aurait visiblement aimé mener ce combat à son terme.

    Moi. - Parfait, vraiment il faudra que je pense à faire breveter cette méthode d'entraînement au venin !

    Cenovii. - Hem... !

    Moi. - ... Oui, donc... je pense que tu as parfaitement saisi le principe et le fonctionnement de ce pouvoir, ainsi que ses limites. Comme tu l'as remarqué en usant du pouvoir de vitesse c'est un pouvoir qui nécessite une concentration quasi constante tant qu'il n'est pas complètement maîtrisé. Au fil du temps et avec de l'entraînement tu pourras "activer" ce pouvoir et mieux te concentrer sur d'autres choses grâce à l'absence de douleur.

    Cenovii. - Quelle est la suite de la leçon ?

    Moi. - La transe cataleptique. Ce pouvoir te permet d'entrer en hibernation pour une durée limitée selon ton niveau. Durant la transe ton organisme vit au ralenti et normalement tu te réveilles tel que tu t'étais endormi sans avoir souffert de la faim ou de la fatigue.

    Cenovii. - Dans quelles situation ce pouvoir est-il le plus utile ?

    Moi. - Il est couramment utilisé par les Jedi obligés d'effectuer un long voyage dans un cockpit exigu, ou pour économiser l'air et les rations de leur appareil. Il te permet également de faire le mort au yeux de quelqu'un ne maîtrisant pas la force ou de survivre le plus longtemps possible dans un environnement néfaste sans eau, sans nourriture ou même sans air respirable.

    Cenovii. - Ca marche dans le vide spatial ?

    Moi. - Non, à moins que tu portes une combinaison pressurisée. C'est là le défaut de cette technique, elle ne protège pas des agressions physiques extérieures. Le Jedi qui utilise la transe cataleptique s'isole du monde extérieur. Même s'il est encore lui-même perceptible dans la Force il ne peut plus rien ressentir de ce qui l'entoure, ni penser, ni réagir, il est donc extrêmement vulnérable.

    Cenovii. - Il ne peut donc rompre la transe lui-même ?

    Moi. - Non, il n'y a que deux moyens. Il est possible de se plonger en transe pour une durée précise décidée à l'avance. On peut aussi en sortir grâce à un stimuli sonore prédéterminé, par exemple un mot ou une phrase donné à une autre personne avant l'entrée en transe afin qu'elle les prononce plus tard.

    Cenovii. - Combien de temps peut durer une transe cataleptique ?

    Moi. - Au maximum un mois, au plus haut degré de maîtrise. A ton niveau de maîtrise de la Force je dirais que tu pourrais tenir aisément une semaine.

    Cenovii. - D'accord. Comment se passe l'entraînement ?

    Moi. - Simple. Tu vas d'abord te trouver un coin tranquille, t'y installer confortablement, et commencer de simples exercices de méditation. Quand tu sera prêt nous conviendrons ensemble d'une phrase-clé qui servira à te tirer de catalepsie puis, pendant que tu te concentreras sur ces mots, je t'assisterai avec la Force pour entrer dans une transe courte dont je te tirerai au bout de quelques secondes seulement. Après ça tu entreras à nouveau en transe mais sans mon aide. Je t'y laisserai pendant quelques jours en venant régulièrement contrôler ton état puis je te réveillerai et tu me décriras ton expérience.

    Cenovii. - Bon, ça a l'air moins vicieux que le coup du venin.

    Moi. - Ah, n'oublies pas de bien choisir ton lieu de transe. Il y a pas mal de prédateurs, sur Yavin IV.



    Entraînement Médical 2 : (Phase II de Guérison )Transe cataleptique :
    >> Commentaire par Carth
    Le Jedi entre dans une transe profonde, son rythme cardiaque et sa respiration diminuent. Cela permet à un Jedi de faire le mort ou d’hiberner dans un environnement aride. Il peut se réveiller tout seul au bout d'un nombre d'heures défini à l'avance ou par un mot ou une phrase prononcée par quelqu'un à ses cotés.
    Limité à 12H.
    Limité à 1 semaine.
    Limité à 1 mois.

    Il est conseillé de ne pas faire cet exercice seul. PREVENEZ quelqu’un que vous faites cette entraînement.
    Donc, vous prévenez quelqu’un et lui donnez un mot, un phrase, une odeur ou un son qui sera l’élément déclencheur de votre réveil. Cette personne doit aussi savoir où vous retrouver au bout du temps imparti.
    Ensuite, vous vous trouvez un endroit au calme et c’est parti ! Vous vous plongez dans la Force et en transe cataleptique. Décrivez correctement ce que vous ressentez, comment la Force interagit avec votre organisme et, pour finir, votre réveil.




    -------------------------------------
    I've a baaad feeling about this !


    Ce message a été modifié par: Kaarde le 15-08-2009 09:04

    jeudi 13 août 2009 - 20:51 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide