GAS002: Shopping (page 3)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Kale

    Kale

    3438 Crédits

    Lorsqu'une épreuve nous frappe au visage, ce n'est pas en baissant la tête que l'on voit venir la solution.

    Kale arpentait les couloirs du plus vite qu'il pouvait. Derrière lui le reste de l'escouade avait activé leur jetpack pour ne pas perdre l'aspirant Sith qui courait 3 fois plus vite qu'il ne le pouvait avec leur imposante armure.
    Au bout de peu de temps, son unité qui s'était rendu dans la salle des machines l'avait rejoint ainsi que l'autre partie de l'escouade de Darth Spencer.

    Kale : Au rapport.
    Chef d'escouade : Nous avons laissé des hommes s'occuper des salles vitales afin d'assurer leur protection.
    Kale : Parfait. Il semblerait que les républicains se soit tous réunis afin de lancer un gros sabotage. Ça nous permettra d'éliminer la dernière poche de résistance du vaisseau.

    Il y avait pas mal de distance entre les hangars et l'entrepôt de munition, et ce n'était pas pour plaire au twi'lek. Un tir de blaster lui frôle les lekkus. Cela l'étonnerait que cela vienne d'un de ses hommes. C'était des républicains qui, comme lui, se dirigeait vers l'entrepôt.
    Tout se fit rapidement. Kale activa ses deux sabres lasers et s'occupait de dévier quelques tirs, tandis que les spacetroopers prenait position de chaque côté du couloir. L'engagement était féroce. Même si les spacetroopers était bien protéger, les républicains avaient pris l'habitude lors de la guerre d'être inférieur en nombre et leur ligne de défense était très efficace. Néanmoins, l'aspirant Sith avait le côté obscur pour allié. Et c'est un allié très puissant.

    Kale : Lieutenant, il vous reste des roquettes?
    Chef d'escouade : Affirmatif monsieur.
    Kale : Lancez-la.
    Chef d'escouade : Mais ils la détruiront avant qu'elle ne les atteigne.
    Kale : Lancez la !!

    Alors que le lieutenant lançait la roquette sur ses ordres, Kale la contrôla à travers la Force et lui fit décrire une parabole afin d'éviter les tirs adverses, puis elle finit par exploser derrière la ligne de défense républicaine, causant énormément de dommages.

    Kale : A l'assaut !!

    Les deux escouades de spacetroopers s'abattirent sur l'ennemi, un aspirant Sith à sa tête. En peu de temps, les républicains s'étaient fait décimés par un aspirant Sith et une quarantaine de spacetroopers, le reste gardant les points vitaux récemment pacifiés du croiseur.
    Reprenant leur course, le groupe dû faire face à plusieurs républicains sur le trajet. Tantôt une dizaine, tantôt deux. Le ralliement des républicains avait résonné dans le vaisseau entier.

    Kale : Darth Spencer?
    Spencer : ...
    Kale : C'est moi, réponds.
    Spencer : ...

    Kale : Il s'est passé quelque chose. On accélère le rythme.

    Et le rythme fut accéléré. En une dizaine de minutes, le groupe arriva devant le sas menant aux entrepôts.
    Un grand moment de stupeur s'abattit sur le groupe.
    Des cadavres jonchaient le couloir, certains s'entassant en une pyramide grotesque. Le sang avait, on ne sait comment, réussi à atteindre le plafond et si l'on n'avait pas su que le couloir était d'ordinaire de couleur blanc, on aurait pu croire que le couloir était d'origine de couleur rouge. Plus loin, devant l'immense sas permettant l'accès au dédale de munitions, une barricade avait été enfoncé et les cadavres étaient encore plus mutilés. La ligne de défense avait été totalement défaite. Entre la barricade et le sas, un immense cathar sur lequel se mélangeait le sang des deux camps était étendu sur le sol.

    Kale : Il n'a pas pu s'empêcher...
    Chef d'escouade : Il est encore vivant, monsieur.
    Kale : Je le sais. Que quelqu'un s'occupe de lui donner les premiers secours. Il devrait se réveiller d'ici une vingtaine de minutes, plus euphorique que jamais.
    Chef d'escouade : Et nous monsieur?
    Kale : Nous? On va achever le travail.

    Le twi'lek et ses spacetroopers franchirent le sas.

    Kale : Ha.....je vois. Surtout n'utilisez pas vos roquettes, et mettez la puissance des blasters sur le minimum. Sauf si vous voulez faire un tour dans l'espace en petits morceaux.

    En effet, l'entrepôt avait une constitution particulière. Une partie importante s'étendait devant eux et une seconde partie entouré de murs de duracier s'étendait sur leur gauche. Il y avait fort à parier que les missiles avec une grande puissance destructrice y étaient entreposés. La salle principale était organisé en labyrinthe. Les missiles entreposés en formaient les murs et il était certain qu'une roquette ou un tir de blaster trop puissant provoquerait une réaction en chaîne.
    Si les républicains choisissaient de les forcer à se battre au contact, les armures des spacetroopers feraient merveilles. Mais ce qui inquiétait le plus le twi'lek c'était les passerelles surplombant la pièce qui permettait un sacré avantage tactique sur ceux qui évolueraient en contrebas. Et si le but des républicains était d'endommager voir de détruire le vaisseau, alors ils n'hésiteraient pas à tirer avec leur blaster à puissance maximum.
    Le lieutenant semblait avoir perçu le danger lui aussi.

    Chef d'escouade : Euh....que faisons nous monsieur?

    La logique aurait voulu que Kale et ses spacetroopers cherchent l'accès à la passerelle. Mais cela était trop logique. Cela prenait trop de sens. Il y avait fort à parier que les républicains comptaient là-dessus et Kale ne pouvait se permettre cela.

    Kale : On se déploie. Que ceux qui ont des notions de déminage se prépare avec le matériel à disposition. Je veux des équipe de huit : deux en éclaireur sur le groupe, le démineur et trois spacetroopers pour le protéger et les deux derniers en retrait pour prévenir d'une attaque à revers. Allez, on y va.

    Les cinq équipes se dispersèrent alors que Kale se réservait la réserve des missiles dangereux. Alors qu'il avançait de façon hasardeuse, il ne tarda pas à percevoir des bruits de lasers : le combat contre la montre avait débuté. Le twi'lek finit par éteindre son comlink, les échanges entre les spacetroopers commençant à l'énerver.
    Il finit par se retrouver devant la porte menant à la réserve. Après quelques essais infructueux sur l'ordinateur d'accès, Kale finit par abandonner la subtilité et utilise son sabre laser rouge pour ouvrir la voie à la réserve.
    Les tirs se font de plus en plus nombreux et Kale commence à s'en inquiéter, il finit par réactiver son comlink.

    Kale : Qu'est-ce qu'il se passe?!
    Chef d'escouade : Ce sont les républicains monsieur. Ils sont séparés en deux groupes : le premier protège la bombe et le second nous canarde de la passerelle. Si on continue comme ça on va être taillé en pièce.
    Kale : C'est parfait.
    Chef d'escouade : Euh....monsieur?
    Kale : Mettez vous en liaison avec les autres équipes. Trouvez moi combien de groupe de républicain se trouve au sol...
    Chef d'escouade : ...Comme ça nous saurons combien de bombes sont implantés dans l'entrepôt. Bien reçu, monsieur. Et pour nos positions?
    Kale : Tenez bon. Concentrez vous sur les troupes au sol, elles seront plus facile à abattre.
    Chef d'escouade : Bien reçu, monsieur.

    La voie était ouverte et Kale s'engagea dans la réserve. Elle était plus petite qu'il n'y paraissait, les murs en duracier étant beaucoup plus large que prévu. Les perceptions de Kale le mettait en alerte. Il ressentait la présence de plusieurs personnes. Si ses pouvoirs ne le trompait pas, deux groupes de républicains se situaient dans la réserve. Lentement, il s'approchait du premier en trouvant son chemin parmi le labyrinthe. Quatre républicains se tenaient là et patrouillaient devant la bombe. Mais nul ne peut se cacher des Sith. Deux autres républicains se tenaient à l'affût sous l'un des missiles entreposés.
    Le plan fut déjà tout tracé. Un sabre laser rouge vola et coupa un des pieds qui tenait le missile en place. Les deux républicains cachés moururent écrasés. Kale se lança à l'assaut et à mi distance lança son sabre laser violet sur le premier républicain. Alors que les trois autres le mettaient en joue, un sabre laser rouge revint dans la main du twi'lek en tranchant net la tête d'un soldat. Au moment où les deux derniers soldats tirèrent, Kale avait retrouvé son deuxième sabre laser et put facilement mettre un terme à la vie des gardes.
    Cela s'était joué de peu...le propulseur du missile était tombé à terre et les tirs renvoyés n'avait atteint aucun autre missile.
    Il ne restait plus qu'à désarmé la bombe. Cela aurait été plus facile si son frère, Kasst, avait été là. Mais quelques souvenirs lui revint. Il décrocha lentement une paroi de la bombe. Par chance, c'était une bombe artisanale qui n'avait rien de bien méchant. En quelques minutes, Kale avait désarmé la bombe.

    Kale : Bien, au tour de la seconde.

    Kale : Ici Kale. Vous me recevez? Comment ça se présente?
    Chef d'escouade : Nous notons la présence de neuf groupes. Il y a donc neuf bombes présentes. Selon mon dernier contact avec l'équipe 3, une bombe à été désactivé. Mais il y a un hic.
    Kale : Un hic?!
    Chef d'escouade : Lorsque l'équipe 3 s'est approché de la bombe, ils ont notés la présence d'un minuteur. Nous pensons que toutes les bombes possèdent le même.

    A ce moment là, Kale tourna la tête vers la bombe fraîchement désactivée. Aucun minuteur n'était visible.

    Kale : Vous êtes sûrs?
    Chef d'escouade : Affirmatif. Selon eux il restait 26 minutes et une cinquantaine de secondes.
    Kale : Bien, reprenez votre travail. Et magnez-vous si vous ne voulez pas mourir.

    Il n'y avait plus de temps à perdre. Kale laissa la Force couler à travers son corps et accéléra sa vitesse pour rejoindre le deuxième groupe. Par chance, juste trois gardes étaient présents et aucun signe de soldats cachés à l'horizon. Kale lança ses deux sabres lasers et utilisa la Force pour pousser un garde contre le mur. Alors que les deux autres chutèrent sans tête, le troisième était collé au mur et l'on pouvait entendre ses os craquer sous la pression. Kale trouvait cela marrant et aurait pu continuer....un tir de blaster lui traversa le bras tendu vers le garde et Kale dût se cacher derrière un missile. S'il était vrai qu'aucun garde n'étant présent au sol, trois autres gardes étaient sur la passerelle et comptait bien l'empêcher de désactiver la seconde bombe. Le twi'lek avait plus d'un tour dans son sac. Il envoya l'un après l'autre grâce à la Force ses deux sabres lasers et en quelques secondes tua les trois gardes. Le bras pendant mais l'esprit clair, Kale ne se fatigua pas à rappeler ses deux sabres lasers, ne reprenant que le sabre laser rouge et se jeta sur la bombe. Lentement il découpa une paroi et désactiva la bombe de la même façon que la précédente. Malgré la présence républicaine, il avait désactivé toute les bombes de la réserve.

    Kale : Alors, où en êtes-vous?
    Chef d'escouade : C'est presque fini monsieur !! Une des équipe à réussi à trouver un ascenseur menant aux passerelles et nous a débarrassé d'eux. en ce moment nous avons désactivé huit bombes et l'équipe deux est en train de prendre d'assaut la dernière.
    Équipe quatre : Ici l'équipe quatre. Nous avons un énorme problème.
    Chef d'escouade : Que se passe-t-il équipe quatre?
    Équipe quatre : Nous venons de trouver une dixième bombe sous un missile, elle n'était pas gardée et elle semble plus costaud que les autres.
    Kale : Les soldats et les bombes gardées n'étaient que des appâts !! Passez moi l'entrepôt au peigne fin et trouvez les toutes !!!
    Chef d'escouade : On aura pas le temps monsieur, il reste une quinzaine de minute au maximum.
    Équipe deux : Ici équipe deux. Neuvième bombe désactivé mais notre démineur est mort.

    Kale ne savait plus quoi faire. En quelques secondes la situation avait tourné deux fois, réduisant à néant à chaque fois l'espoir de chaque camp.

    Tia Hu : Et bien alors, on laisse tomber?
    Kale : Tia? Qu'est-ce que tu veux?
    Tia Hu : Je suis en train d'effectuer un balayage sur l'entrepôt avec les propres radars du croiseur Strike. Je vous envoie les anomalies électromagnétiques générées par les bombes sur le datapad de ton chef d'escouade, il communiquera les emplacements des bombes restantes à ses hommes.
    Chef d'escouade : Reçu, on se tient prêt à intervenir.
    Tia Hu : Alors?
    Kale : Alors quoi?
    Tia Hu : Quoi? Même pas un "Merci de m'avoir secouru" ou "sans toi je serais mort"?
    Kale : ...Kale, terminé.

    Plusieurs minutes plus tard, toutes les bombes furent désactivées et le groupe se retrouva près du sas d'entrée.

    Kale : Et bien, ce n'est pas comme si on avait frôlé la catastrophe.

    Ce petit instant de détente amusa les spacetroopers qui ne purent se retenir de rigoler. Les dernières minutes avaient été tendues.
    A la surprise générale, une poignée de républicains s'étaient rendus près du sas et se jetèrent à l'extérieure, prêt à recommencer les opérations de sabotage.

    Chef d'escouade : Chopez les !!!
    Kale : Inutile, ils courent vers leur fin.

    Oui, un vent obscur parcourait le couloir. Il semblerait qu'il soit enfin réveillé...

    [HRP]Oula, ce post était plutôt long, désolé ^^" [/HRP]
    -------------------------------------
    C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieur à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air.....

    Aspirant Sith
    Cadet dans la Flotte Impériale

    Ce message a été modifié par: Kale le 12-05-2011 15:10

    jeudi 12 mai 2011 - 14:58 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kardass

    Kardass

    25096 Crédits

    [HRP]Je vois que vous êtes motivés, ça fait plaisir![/HRP]

    A bord du croiseur Strike, Kardass surveillait les opérations au sol, et assurait les arrières des aspirants Sith. Il sentait sa fidèle guerrière bouillonnait de colère.
    "-Kardass: Tu ne devrais pas reporter ta colère sur Kale
    -Tia Hu: Il m'horripile! Et il vous manque de respect, mon Seigneur!
    -Kardass: Là, il me semble que c'est toi!
    -Tia Hu: Jamais, mon Seigneur! Je ne vis que pour vous servir.
    -Kardass: Je sais, tu ne m'a jamais déçu... Et laisse moi gérer mes aspirants.
    -Tia Hu: Cela n'arrivera plus, Maître.
    -Kardass: Les excuses sont pour les faibles, ma chère, ne t'abaisse pas à cela.
    Quant à ce Kale, comme ce Spencer, est encore jeune dans la Force Obscur, il ne ressent pas encore toutes les subtilités de la Force.
    -Tia Hu: Et ils ne vous connaissent pas encore...
    -Kardass: Tout à fait! Mais il me faudra leur expliquer, une fois rentrés à la base...
    -Tia Hu: Pour la mort de la Jedi?
    -Kardass: Oui, il fallait l'éliminer par surprise, pendant que son attention était focalisé sur nos 2 aspirants...
    -Tia Hu: Pour l'abattre plus facilement?
    -Kardass: En autre, mais surtout pour lui éviter de rameuter ses amis...
    -Tia Hu: Via la Force?
    -Kardass: Oui, ou en laissant son empreinte sur les lieux...
    -Tia Hu: Et révéler notre retour aux porteurs de bures!
    -Kardass: Oui, Tia
    -Tia Hu: Le hangar est nettoyé, les bombes sont neutralisées.
    -Kardass: Bien, ils sont bons, ces petits...
    -Tia Hu: On pourra en faire quelque chose, hé, hé!
    -Kardass: Maintenant, ils vont pouvoir investir le Garm Bel Iblis
    -Tia Hu:(saissisant son comlink) Équipe au sol, passez à la phase 2! Tir bouchon en cours!
    -Kale: Reçu! Terminé!
    -Kardass: Capitaine Cade! Allumez les moteurs!
    -Cade: Oui, Seigneur!
    -Kardass: Et brûlez tous ce qui sera sur notre route!"

    Les flammes sortirent des tuyères du croiseur. Du jaune, elles passèrent au blanc étincelant. Le vaisseau vibra, puis quitta son arrimage. Un minuscule chasseur eut l'illusion de lui barrer la route. La seconde d'après, il ne fut plus que poussière.

    jeudi 12 mai 2011 - 22:47 Modification Admin Permalien

  • Avatar Dark-Spencer

    Dark-Spencer

    2248 Crédits

    L’aspirant sith poilu se réveille comme après une grosse cuite au cotyg.
    Des tas de cadavres ornent le couloir, deux spacetroopers s’affèrent sur lui.
    Dés qu’il ouvre un œil, le cathar met une mandale à l’impérial le plus proche, le soldat tombe à la renverse, le casque déformé par le choc. Son collègue se dégage vite, le fauve se relève avec lourdeur, il se tient le crâne, il est couvert de sang.
    Des images du dernier affrontement lui reviennent, ce fut un massacre sanglant. A en juger par les différentes parties de corps disséminés ici et là, Spencer comprends qu’il est devenu fou furieux, qu’il ne s’est plus contrôlé. Il se sent très fatigué, des douleurs parcourent ses muscles, il n’en laisse rien paraitre et s’adresse au spacetrooper indemne.

    Spencer -
    Bordel ! Qu’est-ce qui s’est passé ?
    Trooper - Le… Le seigneur Kale est en ce moment même à l’intérieur, il… Il désactive les explosifs.
    Spencer - Gromf… Le petit malin, il a fait vite !

    Il prend la direction opposée au sas en se remémorant la scène de sa tuerie. Une vraie boucherie. Non pas que ce ne soit pas dans son habitude mais là c’était pire. Les troopers le suivent à une distance raisonnable. Soudain, le sas de l’entrepôt s’ouvre, alertant l’ouïe ultra fine du vilain matou. Il se retourne et se retrouve en face d’un groupe de républicains, visiblement des membres de l’équipage. Il y a un toubib et des pilotes, ils s’arrêtent net quand ils aperçoivent Spencer.
    Sourire carnassier.

    Spencer - Salut bande d’esprits faibles ! Je suis Dark Spencer le sanglant ! Vous n’avez plus aucune issue ni aucune chance de vous en sortir, ha si, vous en avez une : nous rejoindre et nous jurer allégeance ! Vous devez être de bons éléments pour bosser sur un tel rafiot, peut-être aurez-vous le privilège de nous servir !
    Pilote - Jamais ! Jamais nous ne rejoindrons l’Empire !
    Spencer - L’Empire Sith ! Nuance…

    Le groupe d’humain semblent médusés, leur peur est perceptible, Spencer s’en délecte. L’un d’eux s’étonne.

    Toubib - Alors c’était bien vrai ?

    Kardass arrive sur les lieux, au même moment Kale apparait avec sa petite troupe. Le toubib reprend de plus belle.

    Toubib - C’était vrai ! Les sith sont de retour !
    Pilote - La gosse jedi avait raison…

    Cette dernière réplique est douce aux oreilles de Spencer. Il en profite pour se vanter devant Kale et le seigneur noir.

    Spencer - La gosse jedi ? C’est pas elle que j’ai fait flamber ? Grrahahaha !

    Le gros sith se marre comme un petit fou.

    Toubib - Mais elle a survécu !

    Il se fige. L’étonnement est lisible sur son sinistre minois. Le doc est audacieux d’affirmer une telle chose. Spencer s’énerve et attrape le type en blouse blanche par le col.

    Spencer - Gnnrrr, qu’as-tu osé dire ?
    Toubib - Elle… Elle est vivante…
    Spencer - Impossible !! Je l’ai vu griller dans le transformateur !
    Toubib - Il faut croire que… Vous avez sous-estimé les pouvoirs de cette petite… A l’heure qu’il est… Elle a surement du réussir à s’enfuir… Héhéhé…
    Spencer - Gnnrrrrr! GRRHÂÂ !!

    Le sauvage n’en peut plus, il arrache la tête du médecin et l’écrase sur le sol jusqu’à en faire de la bouillie. Il se redresse, prêt à réduire les deux pilotes restants à l’état de chair à pâté quand Kardass lui-même intervient en élevant la voix.

    Kardass - Arrêtes-toi aspirant !

    Dark Spencer stop sa lancée, il est comme paralysé. Le seigneur noir s’avance tranquillement et passe devant le cathar, il semblerait qu’il souhaite interroger les pilotes. Kale est attentif.

    Kardass - Est-ce la vérité ? Une jedi s’est échappé ? Répondez ou mourrez !
    Pilote - C’est… C’est vrai… Nous l’avons aidé à sortir du transformateur dans lequel ce monstre l’a expédié…
    Pilote 2 - Elle était mal en point, elle a du rejoindre les hangars ou les capsules de sauvetage…

    Très lentement, Kardass se retourne et lance un regard des plus sombres à Spencer.

    "Chiotte…"

    :ple:

    vendredi 13 mai 2011 - 00:03 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kale

    Kale

    3438 Crédits

    La vie possède un secret, celui du constant étonnement.

    Une Jedi était en vie !!
    Intérieurement, Kale souriait. Le matou avait laissé échapper sa proie.
    Mais quand même...penser que la Jedi sortirait du vaisseau avec un monoplace en plein hyperespace, il fallait oser.

    Kardass : Spencer, occupe toi d'eux.
    Spencer : Ouais, ça roule.

    D'un ample coup, le cathar trancha le premier soldat et donna un coup de pied assez puissant pour broyer les os du second. Il ne jugea pas nécessaire de l'achever et le laissa mourir dans l'indifférence la plus totale.

    Kale : Nous ne sommes pas encore sorti d'affaire, que disiez-vous à propos du "Garm Bel Iblis"? Normalement il est sous contrôle.
    Kardass : Oui, c'est ce qui était prévu. Mais nos soldats ont à peine eu le temps de prendre le pont et d'entrer en hyperespace.
    Chef d'escouade : En gros va falloir le ré-aborder pour le reprendre?
    Kardass : Exactement. Je pense qu'ils se sont barricadés sur le pont.
    Kale : Il faudra les attaquer une fois sorti de l'hyperespace alors. Combien de temps avant notre arrivée?
    Kardass : Tia?
    Tia Hu : Quelques minutes tout au plus, monseigneur.
    Chef d'escouade : C'est rageant que nous ne puissions qu'utiliser l'hyperdrive secondaire à cause des républicains.
    Spencer : Ça nous laisse le temps de nous préparer.
    Kale : Question : si la Jedi a réussi à déchiffrer nos coordonnées hyperespace, et en imaginant qu'elle ait survécu, des renforts républicains sont-ils à prévoir?
    Kardass : ... Encore une fois nous jouons contre-la-montre. Nous allons devoir reprendre le contrôle le plus rapidement possible et en informer Darth Bricious. Notre rencontre avec lui semble compromise.
    Tia Hu : Je me charge de l'en informer monseigneur.

    Alors que la troupe se séparait pour donner les directives aux troupes sans affectation sur le vaisseau, Kardass se dirigea vers les deux aspirants.

    Kardass : Je vais vous donner mes directives pour l'assaut.
    Spencer : Okay.
    Kardass : Il est certain que, s'ils ont repris une grande partie du vaisseau, ils lancent leurs chasseurs contre nous. Kale, tu t'occuperas avec une poignée de soldats du combat contre chasseurs. Surtout évite d'endommager le Star Destroyer.
    Kale : Lui n'hésitera pas à nous tirer dessus.
    Kardass : Dans ce cas nous sommes d'accord sur un point : tu devras éviter de t'en approcher. Néanmoins il faudra que tu protèges les transports contenant Spencer et ses troupes. Il sera charger de s'infiltrer dans le "Garm Bel Iblis" et une fois là, il devra se mettre en contact avec nos soldats déjà présents sur le Star Destroyer et le reprendre.
    Spencer : Moi, ça me va.
    Kale : Ça ne serait pas amusant si c'était si facile n'est-ce pas?
    Spencer : Gnahaha, t'as la trouille Kale?

    Le twi'lek préféra ignorer la remarque.

    Kardass : N'oubliez pas, le temps joue contre nous. Si nous ne nous dépêchons pas, les républicains arriveront avec des renforts et je doute que le seigneur Bricious ait avec lui assez de puissance de feu pour faire face à plusieurs croiseurs. Faites ce qui doit être fait. N'hésitez pas. Ne montrer aucune pitié. L'échec ne sera pas tolérer. Nous sommes des Sith.

    Finalement le trio se sépara. Il fallait faire vite. Spencer sautait déjà dans tout les sens en pensant au carnage qu'il ferait une fois sur le Star Destroyer et donnait des bourrades à tout-va. Il rameutait des soldats disponibles de sa voix puissante.
    Kardass était probablement retourné sur le pont pour diriger l'opération et ordonner à des spacetroopers de prendre position aux turbolasers.
    Kale lui cherchait quelques spacetroopers ayant passé au moins les épreuves de pilotage. Ce ne serait pas facile avec des pilotes non chevronnés mais il comptait bien réussir. L'échec n'était plus permis.
    Au bout de quelques minutes, tout les spacetroopers avaient une affectation précise : une quinzaine de spacetroopers gardaient les endroits vitaux tandis que vingt cinq spacetroopers s'attelaient aux turbolasers. Spencer avait rameuté une dizaine de spacetroopers qui pour l'occasion avait revêtu l'armure blanche des stormtroopers. Kale avait finalement trouvé une vingtaine de pseudo pilote. Les chasseurs monoplaces n'était pas vraiment de dernière fraicheur et on pouvait voir que ces vieux TIE avaient fait leur temps.
    Le décompte s'enclencha dans tout le vaisseau à travers la voix de Tia.
    Spencer s'élança dans la navette de transport et Kale et ses pilotes prirent position des TIE dans les hangars.

    5...
    ...4...
    ...3...
    ...2...
    ...1...
    ...0

    Un bruit reconnaissable entre tous résonna. La sortie en hyperespace.
    La présence sur les lieux d'un croiseur Carrack indiquait bien que Darth Bricious prenait la discrétion très sérieusement. Ce vaisseau était pratiquement inutilisé aujourd'hui et il était facile de s'en procurer. Il serait déçu niveau discrétion.
    Au moment àù Kardass lança le signal de départ, Kale savait que le commandant de bord les contactait.
    Le twi'lek se lança dans l'espace, suivi des chasseurs et du transport. En face, plusieurs TIE faisaient de même. Pas de chance, il n'y aura pas tout les chasseurs à la livraison des deux vaisseaux.
    Si en face le camp adverse s'étonna de voir apparaitre des TIE, les aspirants ne furent pas surpris. Grâce à Kardass, ils savaient que le contrôle total du Star destroyer n'était plus. Dans la surprise générale, Kale et ses hommes abattirent plusieurs TIE et en perdirent deux. Le transport était intact. Maintenant il fallait garder l'effet de surprise et en profiter pour faire s'amarrer le transport avant que les canonniers du "Garm Bel Iblis" ne réagissent. Forçant sur les moteurs, Kale mena la danse jusqu'à approcher à proximité de l'imposant vaisseau. Avec quelques tirs bien ajustés de la part de toute l'escouade, l'un des nombreux hangar annexe du vaisseau fut ouvert et le transport s'y engouffra.

    Kale : Bon tout le monde, maintenant c'est notre tour. Identifier les signaux magnétiques de nos TIE et préparez vous à vous battre. J'exécuterai tout ceux qui tenteraient de fuir la bataille.

    Sur le croiseur Strike, Kardass regardait le spectacle qui allait avoir lieu sous ces yeux...

    vendredi 13 mai 2011 - 09:31 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kardass

    Kardass

    25096 Crédits

    Kardass, devant la baie d'observation, admirait pensivement la bataille qui commençait. Décidément, il y avait trop de Jedi sur notre chemin. Mais bientôt, leur annihilation sera totale! mais revenons au présent, pensait-il.
    "-Kardass: Bon, il est temps de faire un peu d'exercices, ma chère... Tia, supervise les opérations d'ici, je vais dans la navette Kappa pour l'assaut.
    -Tia Hu: Mais mon Seigneur, c'est une antiquité!
    -Kardass: Mais une antiquité qui a de la ressource! De toute façon, c'est ce qu'on a de mieux. De toute façon, je compte sur toi, beauté, pour assurer mes arrières.
    -Tia Hu: Comptez sur moi! Vous êtes ma raison de vivre...
    -Kardass: Je le sais que trop bien. Assure toi que nos aspirants fasse diversion assez longtemps pour me laisser le champ libre.
    -Tia Hu: Cela sera fait, mon Maître!"

    Le Sith quitta la passerelle et descendit dans le hangar. Il entra dans la navette Kappa qui décolla dès qu'il posa le pied à l’intérieur. Un Officier en armure noire, un Stormcommando, se mit au garde à vous devant lui.
    "-Vorenus: Lieutenant Vorenus à votre Service, Majesté!
    -Kardass: Bien, Lieutenant Vorenus, content de vous avoir à mes côtés. bon, on a un Garm Bel Iblis à capturer!
    -Vorenus: Oui, Majesté!"

    La navette Kappa quitta le hangar et sortit dans l'espace au milieu de la bataille.

    mercredi 18 mai 2011 - 22:40 Modification Admin Permalien

  • Avatar Dark-Spencer

    Dark-Spencer

    2248 Crédits

    Arrivés dans le hangar du Garm Bel Ibilis, Spencer et ses stormtroopers sortent de leur convoie au pas de course. Au bout de trois mètres ils s’arrêtent ; il n’y a personne pour les accueillir.

    Spencer – Oh non, c’est quoi ce cirque ?

    Un storm se risque à remarquer :
    « Ils doivent être occupés avec nos soldats déjà présent, ils ne nous ont pas vu arriver Seigneur, peut-être devrions-nous nous hâter de prendre le contrôle des canons afin de pouvoir contacter nos hommes sur le pont et aider le seigneur Kale. »

    Spencer – La ferme abruti ! J’ai un bien meilleur plan, vous, vous allez par là et vous prenez le contrôle des canons, moi j’vais par là et je m’occupe de la salle des machines. S’ils croient qu’ils peuvent me laisser entrer sans une haie d’honneur, pas même un petit tir de blaster, rien, gnnr et que j’vais rien dire, normal… Ils se trompent, ils m’ont insultés, ils m’ont offensés, je vais les éclater GnnAhAhA !

    Les storms se regardent, puis tourne la tête vers Spencer mais celui-ci à disparu.

    Il s’engouffre par le couloir qui mène à la salle des machines en sprintant, il salive à l’idée de retrouver un espace restreint remplis de proies.
    Porte de la salle des machines en vue, accélération de l'animal, l’adrénaline lui monte au casque, il laisse éclater sa colère, sa haine est sans limite, sa cruauté sans pareil, son regard est si obscur à ce moment ; sa vitesse a doublé mais lui a l’impression d’être au ralenti, sa tête flotte, les souffrances de son passé lui mettent la rage, le sentiment de supériorité acquis après avoir survécu s’en mêle, le pouvoir de se venger sur la vie, sur celle des autres, surtout ceux qui ont l’air mignon ou gentil, tout ceci s’entrechoque et s’emmêle, dans sa tête une explosion, dans son regard une étincelle, la porte se rapproche, il n’est plus lui-même, son taux de midichloriens nourrit par sa colère l’ensorcelle, une lueur étrange l‘entoure, une lueur obscure, la porte est là, Spencer est lancé, tout à coup les néons s’éteignent, noir dans les couloirs, les lumières de sécurités prennent immédiatement le relais dans la salle des machines, dans un vacarme assourdissant, la lourde porte blindée s’envole, percute un mécano et l’écrase contre une grille brûlante.

    Pendant ce temps, les storms se sont occupés des canonniers qui venaient à peine de s’installer et ont pris leur place au commande des canons et appuis les TIE de Kale et de son escadron. L’un deux établie la liaison avec les troupes sur le pont et leur explique que Spencer s’est rendu dans la salle des machines pour immobiliser le vaisseau et qu’il va venir les soutenir.
    Les soldats ne sont pas rassurés, ils savent que Spencer s’en tamponne qu’ils meurent, alors ils se branchent sur sa fréquence pour savoir se qu’il compte faire :

    «AAirAhAArrAAAAAAAgrAAAAigAAAhhAAAhAAgrhAAAAnAnAAAAAhrAiAArAAAAAhh !! »

    Une minute après Spencer daigne répondre, une phrase très brève, incompréhensible, comme marmonné, qui parle de «larves» et de «pourritures», puis plus rien.

    Enfin, une déclamation franche et vigoureuse de Spencer retentie :

    Spencer – J’arrive tas d’glandus, Gnnr, je vais vous montrer comment on prend un poste d’commande !

    Il surgit comme un fou sur le pont, ensanglanté de la crinière aux talons et bondi sur un républicain. Il lui pète un crâne et lui pose une lourde « Mandale de Cathar », il le lance en l’air et tente grâce à la force de l’envoyer dans d’autres ennemis. Mais cela ne fonctionne pas et le pauvre pigeon s’écrase au sol comme une bouse de Bantha. Effet rageant, il allume son sabre laser et, en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire, déblaie le terrain à sa manière, extrêmement rapide, il semble partout à la fois ; chaque rebelle devient une victime, chaque victime devient un cul-de-jatte, chaque cul-de-jatte goute aux joies de l’apesanteur et aux fracas de la pesanteur, quoi qu’il en soit aux charmes du démon et de sa plaisante humeur.
    Les soldats de l’Empire s’amusent à tirer sur les corps qui volent puis retombent comme des masses, parfois ils en voient un projeter plus fort que les autres continuer sa trajectoire dans l’espace, parfois dés sans têtes ni casques, y’en a même un qui a brutalement dévié sa course avant qu’une poutrelle le terrasse!

    Le calme est revenu, les membres découpés et cautérisés au sabre laser traînent tel des détritus, le sith poilu a du sang qui lui trouble la vue, il s’essuie le visage avec un bout de tissu trouvé sur un cadavre vêtu d’une cape m’as-tu-vus, dorée et écrue.

    Les spacetroopers reprennent confiances et s’encouragent.
    Spencer est déjà reparti, il a franchi le sas qui mène au centre de commandes en le faisant fondre avec son sabre laser.
    Les impériaux lui emboîtent le pas dans le couloir, le sang transpire des parois, les restes humanoïdes éparpillés ci-et-là laissent à penser à que leur corps ont implosé. Au bout de ce couloir, (HRP) une porte entrouverte d’où nous parvienne les accords d’une musique qui nous parait irréelle.(HRP) le monstre est acculé. La folie le reprend, la lueur noire qui l’entourait tout à l’heure se manifeste à nouveau.
    Ses troupes arrivent à la rescousse, le sith se retourne, d’un geste vif du bras, il leur fait signe de stopper, les premiers impériaux se heurtent à un mur invisible, les yeux de leur exécuteur sont d’un sombre plus profond que celui des ténèbres, la bave serpente, dégouline sur des deux longs crocs, il tourne le dos aux rebelles, il griffe l’air et fait volte-face en hurlant comme un fauve, en même temps la porte d’accès au poste de commandement descend, se clos et se verrouillent.

    Les spacestroopers sont déconcertés et donc se concertent… Spencer, un démon l'habite...
    De concert, il tiennent tous à conserver leur tête... Le mieux c’est d’attendre qu’il finisse de péter une durite…


    -------------------------------------
    être perturbé

    Ce message a été modifié par: Dark-Spencer le 21-05-2011 01:18

    samedi 21 mai 2011 - 01:03 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kale

    Kale

    3438 Crédits

    La multitude, cruel fléau !

    Spencer était à l'abri à l'intérieur du vaisseau. La prise de contrôle du vaisseau ne dépendait plus que de lui. Quand à lui, il allait défendre le croiseur et les quelques pilotes qu'il avait su rallier.

    Un Star Destroyer...environ 6 escadres...une escadre, c'est une douzaine de chasseurs non?...six fois douze...soixante douze...soixante douze chasseur à affronter...impossible !!

    Kale s'inquiétait. A 72 vaisseaux il ne pouvait en opposer que 18. Et il n'avait pas de grandes connaissances en pilotage de TIE. A son arrivée à Korriban c'était surtout sur la Force et le duel au sabre laser qu'il s'était entraîné et avait juste eu le temps d'apprendre les bases durant son ancienne vie de contrebandier.

    Deux lasers passent à côté de l'appareil de Kale.

    Ca y est, les républicains ont pris possession des tourelles du Star Destroyer "Garm Bel Iblis" et essai de tirer les vaisseaux adverses. L'heure n'est pas vraiment à la réflexion.

    Kale : A tout les vaisseaux, éloignez vous du Garm Bel Iblis. Concentrez vous sur la défense du croiseur Strike le temps que Darth Spencer en prenne possession.

    Les conversations fusent. Atteindre le croiseur est une chose, l'atteindre en entier en est une autre.

    Pilote-03 : Bon sang ! J'ai deux chasseurs derrière moi !!
    Pilote-18 : J'arrive, tiens bon.
    Pilote-11 : Hey, gaffe ! Y a trois appareils qui s'approche du croiseur par les moteurs !!
    Pilote-17 : Je m'en occupe chui à côté !
    Pilote-09 : Je te couvre, chasseur 17.
    Pilote-02 : Chui touché !! HaAAAaAaAaAaaAa...kzzzt
    Pilote-15 : Chasseur 02 éliminé !
    Pilote-11 : Attention chasseur 15 ! Deux appareils arrivent sur ta droite, dégage toi !!

    Un chaos...Kale n'avait jamais participé à des batailles spatiales. Quelques course-poursuite avec des forces de l'ordre et des combats au sol mais jamais dans l'espace.
    Il dirige lentement son appareil vers le croiseur Strike et le longe de la proue à la poupe. Lentement il regarde sur sa droite. Une vision d'ensemble est nécessaire pour Kale. Le fait de ne pas pouvoir regarder autour de lui d'un coup le déstabilisait.
    Deux tirs le frôlent...
    Un appareil le prends en chasse. Le twi'lek accélère et commence à tourner autour du croiseur. L'autre chasseur le prends en chasse mais dû au virage constant, il ne peut pas tirer. Il continue de tourner et finit par arrivé aux moteurs. Mais la surprise est totale : Le chasseur qu'il poursuivait n'était plus là. C'est le moment que Kale choisit pour surgir derrière lui et de deux salves bien ajustées détruisit le chasseur.
    Passant près des moteurs, Kale avait freiné à fond et avait lentement passé les moteurs, à contrario du chasseur adverse qui passa à pleine vitesse.

    Pilote-07 : Chasseur 01, ils sont trop nombreux même à proximité du croiseur.
    Kale : Continuer de vous battre près du croiseur. Si vous vous approchez du Garm Bel Iblis vous serez détruit en une seconde.
    Pilote-03 : Merci chasseur 18.
    Pilote-06 : On vient de perdre chasseur 19 !

    Kale ne le remarqua que maintenant. Ils n'étaient pas du tout organisés !!
    Comment vaincre une multitude de vaisseaux alors qu'ils sont éparpillés?

    Kale : Nous sommes complètement désorganisés. Les chasseurs 03, 04 et 05 ainsi que les chasseurs 06, 08 et 10 occupez vous de protéger les moteurs du croiseur. Chasseurs 09, 11, 12, 13 et 14 protégez les parties sensibles du croiseur sur les flancs près de la partie principale du croiseur. Les chasseurs 15 et 16, occupez vous du poste de commande. Chasseurs 17 et 18 protégez la proue. Chasseur 07 restez derrière moi.

    Les réponses des pilotes lui parviennent et l'organisation se met en place. Les chasseurs se mettent en place à travers les actions adverses, mais c'est sans compter sur les spacetroopers installés aux canons du croiseur.
    Tout d'un coup, les vaisseaux semblent être pendant un moment moins tendus. Les adversaires ont dû un peu trop s'habituer à la débâcle des pilotes de Kale et maintenant se trouve dans une situation à laquelle ils ne s'attendaient pas. Cela se ressent au nombre de leurs chasseurs détruits par les canons du croiseur et les chasseurs.

    Le twi'lek vira lentement sur le flanc désengagé du croiseur et aperçoit deux chasseurs ennemis tentant d'attaquer le croiseur sournoisement.

    Kale : Chasseur 07, dans mon sillage. On va s'occuper d'eux.
    Pilote-07 : Reçu, chasseur 01.

    Les chasseurs adverses prenaient un virage ample afin d'attaquer Kale et le chasseur 07 par le flanc. Mais s'il n'était pas un pilote hors-pair, le twi'lek était loin de n'avoir aucune notion de stratégie.

    Kale : Chasseur 07, plongez.

    Le chasseur 07 s’exécute. Les appareils ennemis se séparent et prennent en chasse les deux vaisseaux. Kale commence alors à plonger et se place derrière le premier chasseur ennemi. Après quelques tentatives, il arrive enfin à le cibler et à le verrouiller, puis il tire et abat le chasseur adverse. Lentement il prends un virage ample et remonte vers le croiseur. Le second appareil ennemi fait de même et tire quelques salves au hasard dans l'espoir de le toucher. Finalement, alors qu'il n'arrive pas à toucher Kale, il se fait abattre par le chasseur 07, revenu pour couvrir le chasseur 01.

    Pilote-11 : Ici chasseur 11, on viens de perde chasseur 09 !
    Pilote-14 : Hey, y a une navette Kappa qui sort du croiseur !!

    Le tourbillon de Force entourant la navette était comme un incendie dans une nuit noire. Kardass !!
    La navette fonçait vers le star destroyer.

    Kale : Chasseur 04 et 08, derrière moi. Chasseur 07, on part escorter cette navette. A tous les chasseurs, ne tirez pas dessus et concentrez vous sur la protection du croiseur.

    A pleine vitesse, les 4 appareils rejoignirent la navette Kappa en éliminant les chasseurs qui l'avaient pris en chasse. Mais cela n'était pas le plus dur. En face d'eux, le Star Destroyer avait ouvert le feu. Le pilote n'était pas Kardass, mais il était loin d'être dépourvu de talent. Il arrivait à se glisser à travers les tirs des tourelles et se rapprochait lentement du "Garm Bel Iblis". Kale utilisa toute la puissance du côté obscur qui lui était permis d'utiliser pour éviter les tirs des tourelles. A côté de lui, le chasseur 08 explosa après avoir reçu une demi-dizaine de salves. Après quelques minutes passé à virer dans tout les sens et à entendre l'alerte du vaisseau indiquant que les stabilisateurs du chasseur souffraient, la navette Kappa atteignit enfin le Star Destroyer.
    Le retour fut encore plus difficile, car les tirs venaient de derrière. Naviguant dans le sillage de son chasseur, le twi'lek entendit l'explosion du chasseur 07 derrière lui. Une communication venant des chasseurs défendant le Strike lui parvint et il sut que le chasseur 10 venait de rendre l'âme en percutant un appareil adverse.
    Se dirigeant vers le croiseur Strike avec le chasseur 04, il se demandait ce que faisait Spencer et si la Jedi avait déjà réuni des renforts pour venir reprendre les deux vaisseaux.

    dimanche 22 mai 2011 - 15:01 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kardass

    Kardass

    25096 Crédits

    Oula! Il faudrait peut-être conclure cette histoire depuis le temps que ça dure. Mais bon, c'est un peu de ma faute. Bref concluons:

    La navette Kappa se posa tranquillement dans le hangar de la soute du Garm Bel Iblis Déjà, des soldats en armes encerclaient la navette. La porte du sas s'ouvrit. Une ombre se dessina dans l'encadrement de la porte. Ne voulant laisser aucune chance au nouveau venu, les soldats ouvrèrent le feu. Mais les lasers se retournèrent contre eux, et tel un ouragan, tout fut balayé. Alors que Kardass avançait, les Stormcommandos finissaient le travail.
    Tel un rouleau compresseur, le Sith dévasta tout sur son passage pour atteindre la passerelle de commandement. Là, le capitaine fut surpris le voir arriver.
    "-Capitaine: Arrêtez ces intrus qui pénètre sur ma passerelle... Arrgggggg!
    -Kardass: (usant de la Force pour l'étrangler) Vous faites erreur. Il de MA passerelle, maintenant. Lieutenant Vorenus, feu!"
    Des tirs de laser crépitèrent de partout, et la seconde d'après la passerelle était rempli de cadavres fumants...
    "-Kardass: Lieutenant Vorenus, que vos hommes prennent leur place.
    -Vorenus: A vos ordres, mon Seigneur!
    -Kardass: Transmettez cet ordre à nos forces. Mission réussie, nous rentrons à la base!"

    Voilà, c'est un peu vite expédié, mais j'avais spas trop idée pour conclure. Un grand merci aux participants qui vont avoir une promotion pour leur assiduité. Une nouvelle mission arrive bientôt.

    dimanche 11 septembre 2011 - 19:04 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

121 fans connecté(s)

Evénements

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2020 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide