Le Temple Jedi : saison 4 (page 35)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Lieu - Nar'Shaddaa, Tour Sadow

    Au 18ème étage de la Tour Sadow se trouve une boutique de droïdes. Après avoir reçu une ultime attaque de plein fouet, Cenovii est allé s'encastrer dans la facade du 18ème étage et a dévasté la boutique. Tandis qu'il reprends ses esprits au milieu des pièces détachées, les clients désertent le lieu et une vendeuse Twi'lek pousse des cris de désespoir. Puis Ceno se relève et étends ses perceptions. Il ne détecte plus la présence maléfique du Sith qui a sans doute fuit pendant qu'il en avait l'occasion. Le Jedi se demande bien ce qu'il s'est passé lors du dernier assaut. Le Cathar Sith a en effet contré son attaque et répliqué avec une puissance inouïe.

    Cenovii - Quelle créature surprenante. Je n'ai rien compris...

    Alors Ceno baisse la tête et s'aperçoit que son écusson mandalorien a disparu, et que d'énormes traces de griffe sont gravées dans la partie pectorale de son beskar'gam Or.

    Cenovii - Tsss, il a laissé sa marque sur ma nouvelle armure!

    Le général jedi s'approche du trou créé par l'impact de son corps et se penche vers le vide, sous les jurons de la vendeuse Twi'lek qui n'en finissent plus. Puis Cenovii active ses jet-packs et monte tout droit au 51ème étage. Il passe par les vitraux cassés et atterrit dans la grande salle de réception. La foule s'est calmée, et tous observent avec une grande tristesse le cadavre pâle de Krago le Hutt. Alors Cenovii rejoint Asha Lemon la contrebandière.

    Asha - Qui était-il?
    Cenovii - Un Sith. Il s'est enfuit, je n'ai pas pu l'arrêter...
    Asha - Et maintenant? Nar'Shaddaa est livrée à elle-même.
    Cenovii - Pas tant que je serai là.

    Ceno se tourne et s'adresse aux laquais de Krago.

    Cenovii - Vous là! Débarrassez-moi le plancher de cette limace sans vie, et tous les autres nettoyez-moi ce bordel.

    Les personnes désignées s'éxécutent sans question, mais les convives sont maintenant un peu sur les nerfs. Leur chef ayant été tué, chacun se voit sur le trône. Mais c'était sans compter l'idée qui germe dans la tête du jedi natif de Nar'Shaddaa.

    Cenovii - Vous tous, contrebandiers, chasseurs de tête, businessmen et autres commerçants de la lune, vous travaillez toujours pour le clan des Hutt. Ne vous avisez pas de faire un coup d'état, car je saurai vous mater!

    Tandis que les larbins transportent le corps de Krago, un businessman Duros s'avance.

    Duros - Nous savions que Krago traitait avec le SEZ. Et les affaires n'ont jamais mieux tourné!
    Cenovii - Le SEZ est une organisation malfaisante, le principale ennemi de la galaxie à l'heure actuelle. Ceux qui traitent avec eux sont coupables de trahison. Vous devrez rallier la cause du clan des Hutts et de la Coalition Galactique, à moins que vous ne vouliez voir d'autres assassins Sith se pointer pour faire le ménage!

    Ces paroles sont comme un coup de tonnerre. L'assemblée devient docile tout à coup, et prompt à la discussion.

    Duros - Que faire? Sans le SEZ et l'appui des Hutts, la lune des contrebandiers est vouée à devenir une décharge interstellaire! Ca va être la guerre civile!
    Cenovii - Je ne permettrai jamais ceci. En présence de vous tous, je vais contacter Ragga le Hutt.

    Ceno s'avance vers un terminal et entre des coordonnées, puis il s'éloigne et quelques secondes après, un immense hologramme apparait. L'image de Ragga le Hutt apparait à l'endroit où le corps de Krago a été enlevé.

    Ragga le Hutt - Général, estimez-vous heureux que je réponde à votre appel.
    Cenovii - Puissant Ragga, j'ai des informations de première importance.
    Ragga le Hutt - Je vous écoute.
    Cenovii - Votre neveu, Krago, est mort, assassiné par un Sith. Il était de mèche avec le SEZ et a trahi le grand clan des Hutt, sa mort était inéluctable et je n'ai rien pu faire pour l'empêcher.
    Ragga le Hutt - Ainsi, Krago a eu ce qu'il méritait, mais... Cela pose un gros problème, car nous ne pourrons pas lui trouver un successeur avant que mon fils ne soit en âge de régner.
    Cenovii - Voici ce que je propose, puissant Ragga. Laissez Nar'Shaddaa sous ma responsabilité le temps que votre fils grandisse, personne ne connait mieux cette lune que moi, et je bénéficie de l'appui de la CG.

    Asha Lemon est abasourdie, comme le reste de l'assemblée.

    Ragga le Hutt - Cela demande réflexion, jedi. Je n'ai guère le choix actuellement, mais jamais les habitants de Nar'Shaddaaa ne suivront un républicain, et ils accepteront encore moins de se trouver sous une occupation militaire.
    Cenovii - Je ne compte pas diriger Nar'Shaddaa en tant que républicain, ou en tant que jedi.
    Ragga le Hutt - Alors qui êtes-vous donc pour prétendre à de telles responsabilités?

    Cenovii marque une pause, il regarde la salle, Asha lemon, puis repose son regard sur Ragga.

    Cenovii - Je suis Mandalore!!

    La salle de réception s'emplit d'une grande stupeur. Ragga est dubitatif.

    Ragga le Hutt - Un jedi qui prétends être Mandalore ne peut être qu'un fou. Et un fou peut m'être aussi utile qu'il peut me causer des ennuis.
    Cenovii - Je ne suis pas fou. Passez une annonce dans toute la galaxie: que les derniers mandaloriens se rassemblent sur Nar'Shaddaa, et qu'ils osent contester ce titre! Je démontrerai que je suis le seul digne d'être Mandalore!
    Ragga le Hutt - Haha!! Vous avez du cran! Ce sera fait, vous pouvez y compter!
    Cenovii - Alors c'est entendu?
    Ragga le Hutt - Je suis d'accords pour que vous soyez à la tête de Nar'Shaddaa, car je n'ai aucun autre choix actuellement, et je préfère laisser ma lune à quelqu'un comme vous plutôt qu'au SEZ! Profitez-en pour nettoyer ce tas d'immondice! Mais ceci est provisoire, dés que mon fils sera assez grand, vous devrez céder votre place.
    Cenovii - Je m'y engage, que cette assemblée en soit témoin.

    L'image de Ragga le Hutt disparait peu à peu. Cenovii prends une grande respiration, et se met au travail.

    ---------------------------------------------------------------

    - Quelques jours plus tard -

    Le Mandalorien a établi son fief dans la Tour Sadow. Son bras droit est Asha Lemon, la contrebandière la plus intrépide de ce système, et son bras gauche n'est autre que Dua Junn, l'inventeur sullustéen. Ensemble, ils continuent de faire tourner les affaires comme s'il s'agissait de délégués du clan des Hutts. Mais bientôt la guerre rattrape Cenovii.

    Assis sur le trône central, le jedi Mando ressens une grande perturbation dans la Force, très lointaine, et familière. La dernière fois qu'il avait ressenti ça, c'était sur Kashyyyk, avant le tir du paradis noir II. En suivant l'holonet, Ceno prends connaissance des faits de guerre de la galaxie. Une bataille serait imminente sur Geonosis, planète où se trouve l'Amiral Mahan, pressenti pour devenir le nouveau chancelier suprême.

    Cenovii a beaucoup de travail sur la lune, mais sent qu'il doit rejoindre le système Géonosis pour aider Mahan. Alors il se lève et décide de partir pour Géonosis.

    C'est alors qu'une dizaine de guerriers entrent en trombe dans la salle de réception. Tous portent le beskar'gam mandalorien. Celui qui semble être le chef de la troupe s'avance vers un Cenovii heureux de retrouver quelques congénères, quelques frères.


    Mandalorien - C'est toi qui prétends être Mandalore?
    Cenovii - Je ne le prétends pas, je le suis.
    Mandalorien - Nous avons eu ce message improbable comme quoi Mandalore rassemblait les mandaloriens sur Nar'Shaddaa. Mais c'est impossible, car le véritable Mandalore n'est autre que moi! Jastross d'Ord Mantel!
    Cenovii - Très bien, Jastross, je propose un combat pour en décider.
    Jastross - Je suis venu pour ça, tu vas connaitre le sens du mot "défaite"!
    Cenovii - Allons-y.

    Sans attendre, Cenovii dégaine son pistolaser et tire deux salves très précises. La première décroche la ceinture de Jastross, et la seconde explose le blaster qu'il allait sortir, celui-ci tombe sur le sol, calciné... Jastross est sur le cul... Les dix autres Mandaloriens le sont tout autant. Aucun d'entre eux n'avait jamais vu une telle rapidité d'éxécution, ni une telle précision. Jastross s'énerve, sous son casque bleu, on peut deviner un visage très dur.

    Jastross - Tu as eu de la chance sur ce coup là! Voyons ce que tu vaux avec une arme de mêlée!

    Le chef Mandalorien dégaine une vibro-lame et se jette sur Cenovii. Le jedi esquive l'attaque avec sa super vitesse puis il sort son sabre laser. Il l'active et en deux mouvements véloces, la vibro-lame de Jastross est découpée en quatre.

    Cette fois, Jastross et ses hommes ont la confirmation que le Mandalorien en armure d'Or est bel et bien un adversaire redoutable. Aucun d'entre eux ne pourrait le battre, et même à 10 contre 1 le combat serait serré.


    Jastross - Impossible... Tu m'as battu si facilement.
    Cenovii - Je maitrise le pouvoir de la Force, et cela fait une grande différence.
    Jastross - Il... Il est bien possible que tu sois le Mandalore... Celui que... Celui que nous attendions, celui qui nous guidera et nous rendra notre gloire perdue...
    Cenovii - J'aimerais être ce Mandalore. Mais me suivrez-vous à travers les pires dangers de la galaxie?

    Jastross regarde ses hommes puis il sert la main de Cenovii.

    Jastross - Nous sommes à vos ordres, Mandal'or!
    Cenovii - Excellent, notre première bataille est imminente. Nous allons sur Géonosis exterminer le SEZ!

    Mais avant de partir à nouveau sur le front, Cenovii prends contact avec Ossus. Deux hologrammes de célèbres maitre jedi apparaissent.

    Jorus - Ben?! Mais où es-tu bon sang?!
    Cenovii - Je suis sur Nar'Shaddaa.
    La lune est sous ma responsabilité à la suite du meurtre de Krago le Hutt orchestré par les Sith.
    Kaarde - Les Sith? Pourquoi les Sith s'en prendraient-ils au clan des Hutts?
    Cenovii - Pas au clan des Hutts, Krago était la seule cible. Il était de mèche avec le SEZ.
    Jorus - Attends, tu dis que Nar'Shaddaa est sous ta responsabilité?
    Cenovii - Ragga de Tatooïne me fait confiance en attendant de me trouver un successeur.
    J'ai été proclamé Mandalore et j'ai déjà commencé à réunir les derniers Mandaloriens,
    nous partons pour Géonosis délivrer l'Amiral Mahan.
    Kaarde - Chevalier, tu sais que ce que tu fais est contraire aux principes Jedi!
    Tu dois nous consulter avant d'entreprendre ce genre de démarche!
    Cenovii - Sauf votre respect, Maitre,
    vous n'avez consulté personne avant de vous faire passer pour un Sith...
    Kaarde - Ce n'est pas la même chose!
    Ecoutes, que tu sois Mandalore ou pas, là n'est pas la question,
    mais tu seras radié de l'Ordre si tu continues d'agir par toi-même sans consulter le conseil!
    Cenovii - Je n'ai vraiment pas beaucoup de temps,
    il se passe quelque chose sur Géonosis, vous avez du le sentir!
    J'ai décidé d'y aller, et je ne fais que vous tenir au courant de mes actions.
    Kaarde - Tes actions sont irréfléchies!
    Cenovii - Maitre, je ne laisserai pas l'Amiral Mahan périr!

    Le dialogue est difficile, tant Cenovii ne comprends plus ce que veulent les Jedi, et tant les Jedi ne comprennent pas ce qui embrase le coeur de Cenovii.

    Jorus - Calmez-vous...
    Ceno, si rien ne peut t'empêcher de n'en faire qu'à ta tête alors qu'il en soit ainsi.
    Nous allons réfléchir de notre coté à ce que nous allons faire.
    Cenovii - Très bien, j'espère que vous viendrez nous aider. Cenovii, terminé.

    L'hologramme se coupe... Le nouveau Mandalore est éprouvé. Ses relations avec l'Ordre Jedi sont de plus en plus floues. Il ne sait plus quoi penser. Pourtant, il reste persuadé qu'il fait les bons choix, et que la Force est avec lui.

    Le soir même, une dizaine de vaisseaux mandaloriens décollent de Nar'Shaddaa, à destination de Géonosis.


    (désolé pour la longueur de ce post)
    -------------------------------------
    Cerar Norac-Viinir "Celui qui court derrière la montagne"
    alias Cenovii le Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller et de Shina

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 10-05-2010 18:06

    lundi 26 avril 2010 - 19:19 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    17431 Crédits Modo

    Nous savions à présent ce qu'était devenu Cenovii, et ça n'était pas pour me rassurer.

    Jorus. - Du calme, Kaarde, ce n'est pas ta faute. Ca fait longtemps que Ceno rêve d'embrasser son héritage mandalorien.

    Moi. - J'ose espérer que sa formation de Jedi n'était pas pour lui un simple moyen de devenir plus fort pour assouvir ses ambitions personnelles.

    Jorus. - Non, il a été formé par Yota pendant la plus grande partie de ton exil. Il n'a montré aucun signe inquiétant avant d'être confronté à cette guerre du SEZ et aux Sith. Mais que crains-tu, au juste ? Il s'apprête à porter secours à l'Amiral Mahan, c'est que nous voulions faire.

    Moi. - Mais tu n'as pas l'impression qu'il fait ça pour détruire le SEZ ? Ce titre de Mandalore, et la responsabilité de Nar Shaddaa... un Jedi ne désire pas tant de pouvoir. Nous essayons de réaffirmer la présence des Jedi, que va-t-on penser après que l'un des nôtre ait pris le pouvoir de force sur un monde si peuplé ?

    Jorus. - Je te rappelle quand même qu'il s'agit de Nar Shaddaa, il pourrait sans doute être un bien meilleur régent que ne l'on été les Hutts jusqu'ici. Ecoute, laissons agir Ceno pour l'instant. Il a été formé pour être un Jedi, et même en tant que Mandalore il n'oubliera pas ses enseignements. C'est donc mieux si une force comme celle des Mandaloriens se trouve sous son contrôle, et s'il se trouve proche du cartel Hutt.

    Moi. - Mmh... nous verrons bien. Ce serait bien de lui demander d'enquêter sur cet assassin Sith, ça nous donnerait une idée des nouveaux plans de Baaaaaaal. En attendant il y a une question plus urgente. Est-ce que vous avez l'Aurora sur Ossus ?

    Jorus. - Ton chasseur ? Oui, Macematu l'a entretenu pendant ton exil. Mais pourquoi ?

    Moi. - Parce que nous avons une bataille à mener ! Je réunis une unité combattante de Jedi et je file dans le système de Géonosis !

    Jorus. - Sol'As ne va pas aimer de te voir partir alors que tu es censé être en convalescence.

    Moi. - Mais il faut qu'on aille là-bas ! Tu as dû sentir cette perturbation comme moi. Quelqu'un est en train de faire usage d'une arme similaire au Paradis Noir. Essaye de m'adjoindre un Maître Jedi maîtrisant la méditation de combat, et continues de réunir l'Ordre, s'il-te-plaît.

    Jorus. - Tu commence à être aussi buté que ta frangine. Bon, pour réunir les Jedi c'est en bonne voie, nous évacuons incessamment sous peu nos centres de recrutement disséminés dans la galaxie. Que la Force soit avec toi !

    Moi. - Avec nous. Allez, il est temps que je reprenne du service.

    Vingt minutes plus tard une petite flotte de chasseurs quittait Ossus.

    -------------------------------------
    I've a baaad feeling about this !
    Consultez l'ENCYCLO JDR du site !

    Ce message a été modifié par: Kaarde le 16-09-2015 15:19

    mardi 27 avril 2010 - 09:57 Modification Admin Permalien

  • Avatar baaaaaaal

    baaaaaaal

    8033 Crédits

    L'histoire est en marche. MON histoire. Mes apprentis on passé des semaines à se préparer et le moment est venu. Encore une heure de patience et j'aurai réformé profondément l'Ordre Sith. Outre cela j'aurai le plaisir d'avoir berné et conduit à la mort un bon paquet d'imbéciles heureux. D'ailleurs, est-ce que le Comte Dooku m'estimait, comme il le laissait paraître, ou me considérait-il comme un simple outil ? Se comportait-il avec moi comme moi avec mes apprentis ? Au bout du compte c'est lui qui aura été l'outil de Sidious. Je m'étais longtemps maudit de ne pas avoir été sur la Main Invisible pour protéger mon Maître.
    Je me souviens avec une certaine nostalgie de mes débuts d'apprenti Sith. J'étais déjà passé du Côté Obscur lorsque Dooku me recruta peu avant la guerre des Clones et commença mon entraînement de Sith sur Géonosis. Par la suite d'autre Jedi Noirs vinrent sous son giron et me firent concurrence : Sora Bulq, Ventress, Skorr, Vos. J'avais de loin le plus fort potentiel mais je n'avais pas assez de maîtrise pour être le principal lieutenant du Comte à la place de Bulq, ni assez de compétences en assassinat pour me voir confier les tâches de Ventress.
    Peut-être le Comte Dooku espérait-il utiliser mon potentiel pour se retourner un jour contre Sidious ? Je ne le saurai jamais. Après la mort du Comte j'étais devenu aux yeux de l'Empire Galactique aussi nuisible que n'importe quel Jedi. Même sans ça je ne me serais jamais rallié à Palpatine, lui reprochant la mort de mon mentor. Et je n'étais pas assez fou pour défier Vador. J'étais donc condamné à l'exil, puis à combattre l'Empire dans les rangs de la Rébellion. Ce n'est que bien plus tard, et au prix de beaucoup de recherches que j'ai pu parfaire ma formation de Seigneur Sith.
    Allons, assez de vague à l'âme. J'ai un dernier détail à régler.



    Baaaaaaal quitta silencieusement la salle sombre où une bonne trentaine de Sith canalisait silencieusement l'énergie du Côté Obscur. Il se dirigea droit vers une chambre blindée dans laquelle il s'enferma avec son prisonnier suspendu dans un champ de force : Thadéus.

    Baaaaaaal. - Tu veux des nouvelles du dehors ? Le SEZ est toujours vivace, même sans ton contrôle, et il se bat avec l'énergie du désespoir. Mais je prévois sa défaite.

    Thadéus. - Où sommes-nous ? Nous ne sommes plus à Yoda City. Et que se passe-t-il ? Je n'ai jamais senti le Côté Obscur si agité !

    Baaaaaaal. - Nous nous trouvons sur Coruscant, à quelques niveaux sous un centre de recrutement de l'Ordre Jedi. A dix mètres de nous deux Dark Tik et une trentaine d'apprentis se préparent à déchaîner une technique que je leur ai transmise, et qui devrait être fatale aux jeunes Jedi à proximité. A l'heure que je te parle tout mes Sith sont mobilisés dans divers endroits de la galaxie près de centres de recrutement Jedi, mais aussi près d'autres factions comme les sorcières de Dathomir ou les Fallanasis, et ils n'attendent que mon signal pour déclencher cette technique.

    Thadéus. - Quelle est cette technique ?

    Baaaaaaal. - La bombe psychique.

    Thadéus. - La... ? Non ! Non ! Non, PAUVRE FOU ! Est-ce que tu es conscient de ce qui va arriver ? Cette technique ne tuera pas seulement les Jedi mais tous les sensitifs à la Force, Sith compris, comme sur Ruusan !

    Baaaaaaal. - Tu crois que je l'ignore ?

    Le traître Thadéus cessa de s'agiter inutilement dans son champs de force. Il avait enfin compris la pensée de Baaaaaaal, où il voulait en venir, et la mesure de sa cruauté.

    Thadeus. - Alors c'est ce que tu veux ? Détruire les Sith ?

    Baaaaaaal. - Non, les rendre plus fort. Et pour cela je ne dois plus partager mon pouvoir. Dans moins d'une heure tous ces idiots se tueront eux-même en servant mes desseins, à part Tuefa qui est peut-être déjà mort dans une mission suicidaire.

    Thadéus. - C'est pour ça que je suis ici ? Pour assister à ton triomphe ?

    Baaaaaaal. - Oui et pour mourir. J'ai passé les dernières semaines à t'arracher tous tes secrets sur l'antique magie Sith, maintenant tu ne m'es plus d'aucune utilité. Je t'ai placé dans le champ d'action de la bombe psychique. Dans trois quart d'heure, tu seras aspiré par la bombe comme ton paternel l'a été par la Source du Paradis Noir. Après ton décès ton âme y souffrira éternellement avec celles des autres victimes.

    Thadéus. - NON, je t'interdis de me faire ça ! Pitié, pas par la bombe psychique ! Détache-moi et laisse-moi t'affronter ! Ou exécute-moi sur le champ ! Je refuse de mourir comme un minable !

    Le Maître Sith lâcha une intense volée de foudre Sith sur le misérable qui se mit à hurler à pleins poumons.

    Baaaaaaal. - Mais tu ES un minable. Il nous reste un peu de temps avant que je doive m'éloigner du champ d'action de la bombe. Je vais le consacrer à m'occuper de toi sans retenue, maintenant que tu n'as plus rien à me fournir. Crois-moi, tu vas bientôt prier pour que la bombe psychique te libère de ton tourment ! Muhahahaha ! Alors, voyons la solidité de cet os,... Mmh, que se passerait-il s'il traversait, disons... cet organe ?

    Thadéus. - AAAAAAAAAAAAAHHH !!!

    Trente minutes plus tard le Grand Maître Sith abandonnait sa victime agonisante, et rejoignait le cercle d'apprentis en pleine concentration. La Force était agitée de remous inquiétants, l'énergie du Côté Obscur était palpable.

    Dark Tik. - Maître, nous sommes prêt ! Mais nous craignons qu'avec une telle énergie les Jedi nous aient déjà repérés.

    Baaaaaaal. - Il réagiront trop tard. Tenez-vous prêt, à mon signal. Aujourd'hui est le jour le plus important de votre existence !

    Dark Tik. - Bien, Maître !

    Et Baaaaaaal quitta les lieux à tire-d'aile. Il alla se poster au sommet d'un griffeciel d'où il avait une vue magnifique sur le Sénat éventré qu'il avait lui-même dévasté. Il prit son comlink et se mit en liaison avec tous les groupes d'apprentis disséminés à travers la galaxie.

    Baaaaaaal. - Attention à mon signal.................. ADRIEEENNE !

    Le chaos se déchaîna.


    Salut à tous les tortionnaires psychopathes ! :x

    mardi 27 avril 2010 - 12:06 Modification Admin Permalien

  • Avatar amiral-mahan

    amiral-mahan

    82 Crédits

    Lieu : Coruscant .

    Depuis la terrible bataille de Coruscant , la ville-planète n’ était plus qu’ un champ de ruine . Les mondes du Noyau ont été affreusement touchés par le conflit , elles étaient des places stratégiques pour le SEZ . Certes l’ étendue des dégâts resta moins importants que Coruscant . De nombreux survivants de Coruscant s’ envolent chaque jour vers les autres planètes de la République ou de l’ Empire . Même si les élites préférèrent partir pour la nouvelle capitale(Mon Calamari) plus rayonnante et somptueuse . Des Coruscantii souhaitèrent rester sur la planète dans le but de reconstruire leurs anciens foyers .
    Délaissé par les républicains, Coruscant n’ était pas devenue une zone morte . La Coalition Galactique a décidé d’installer son gouvernement sur la planète, laissant Mon Calamari à la République . Officiellement Coruscant n’ était plus la capitale de la République . La planète n’ était plus qu’ une délimitation de plusieurs zones réparties entre les différents membres de la Coalition Galactique . Chaque zone avait son propre gouvernement ayant une certaine autonomie mais gardant des liens privilégiés avec les autres membres de la Coalition . Cette solution apporté par la Coalition servait dans un but de contribuer à la reconstruction progressive de la planète. Afin d’éviter des troubles auprès de la population, la Coalition dépêcha des aides alimentaires et matérielles dans le but d’étouffer les révoltes.

    Installé dans la Zone A-3 ou se trouvait anciennement le Sénat Galactique , un centre de recrutement jedi y était installé . Les Jedi étaient les premiers à venir en assistance auprès de la population . Acclamés par la population , ils restent bien vus par rapport aux politiciens . La majeure partie des aides venaient des Jedi mais aussi des Yuuzhans Vongs . Longtemps haï à cause de leurs passés , ils apportaient aide et prospérité auprès des civils . En cette journée ensoleillé , rien ne laissait présager le destin du chevalier jedi Apro Vix . Originaire de Sullust, il était l’ ami d’ enfance de l’ Amiral Mahan . Leurs amitiés étaient très fusionnels au point de s’ aimer l’ un et l’ autre . L’ un et l’ autre ont suivit des voies différentes , Gaius Mahan a fait ses classes tout en continuant ses études d’ architecture et Apro est rentré vers l’ ordre jedi. Peu de personnes connaissent leurs amours du même sexe . Malgré les tabous que véhiculent encore l’ armée et l’ ordre , ils s’ aimaient en secret . La guerre ne fut pas une période de retrouvailles mais ils espèrent se retrouver mutuellement , un jour .
    Aidé d’ ouvriers Vongs , Apro Vix déblayait l’ un des quartiers avec des habitants , des tonnes de débris . Une petite fille humaine vint vers lui en courant . Apro se retourna et prit l’ enfant dans ses bras .

    Apro : _ Que se passe t’il Jaina ? Combien de fois te dirai je qu’ il ne faut pas courir ici ?

    Jaina : _ Je le sais Apro … Viens avec moi , j’ ai trouvé quelque chose …
    Apro suivit la jeune fille à travers les ruines . Jaina était excitée de montrer la trouvaille au jeune chevalier jedi . Arrivée près d’ une fosse de plusieurs dizaines de mètres de profondeur , l’ enfant se glissa à son extrémité . Le chevalier fit de même et s’ approcha de la jeune fille .

    Apro :_ Que veux tu me montrer cette fois – ci ?

    Jaina :_ Regarde autour de toi !

    Des fleurs jalonnaient autour d’ eux . Pour cette jeune orpheline vivant depuis son plus jeune âge sur Coruscant , c’ était la première fois qu’ elle vit pousser de la faune sur cette planète . A ses pieds se trouvait un petit arbre ayant pris racine à travers les ruines .

    Apro _ Par la beauté de Gaius , que c’ est magnifique ! La faune a repris son terrain , ici même le plus naturellement . Cette évènement ne s’ était pas produit depuis des millénaires !

    A peine sortis du fossé que le jeune jedi remarqua une perturbation dans la force . Une explosion retentit vers la Zone A-1 ou étaient localisé le nouveau centre de recrutement jedi . Cette explosion ressemblait fortement à celle du paradis noir mais son amplitude était contrôlée et ne s’ aventurait pas en dehors de la Zone A-1 . Cette explosion attira tous les regards des curieux . Les ouvriers vongs et les réfugiés coursèrent vers le jeune jedi en quête de réponse . Certains étaient terrifiés et craignaient une autre attaque du SEZ . Mais Apro avait sentit une profonde perturbation dans la force . Le SEZ était belle et bien partie . Seuls les Sith pouvaient être la cause de ce fléau .

    Apro :_ Ecoutez moi tous ! Je vais me rendre à la Zone A-1 pour vérifier cette catastrophe . Par mesure de sécurité , je vous demande à tous de rejoindre les navettes sur le champ . Je vous indiquerai par colmink , le moment venu pour revenir ici !
    Etant le chef de cette petite communauté , les habitants du quartier rejoignirent sans discuter et tranquillement les navettes . Jaina était toujours à ses cotés . Elle était la seule à ne pas vouloir prendre la navette . Elle était consciente de la situation . Etait ce la sensibilité à la force qui lui prédit cette situation ?

    Apro :_ Je perçois comme toi une grande perturbation dans la force en provenance du Coté Obscur . Ce n’ est pas une mission pour une petite fille !

    Jaina :_ Reviendras tu Apro ? Tu es la seule personne qu’ il me reste !

    Apro :_ Je sais ! J’ ai parlé de toi au Temple Jedi . Si tu le désires , tu seras formés en tant que chevalier jedi , je te le promets . Je reviendrai , je te le jure Jaina !

    Les deux amis se serrèrent mutuellement entre les bras . La petite fille se retourna , en galopant vers les nacelles . Depuis longtemps , le chevalier jedi se retrouva seul . Prenant son courage à deux mains , il monta sur son speeder vers le centre de recrutement de jedi . Sur le chemin , il transmit un message vocal à Gaius Mahan , son bien aimé « Un évènement s’ est produit sur Coruscant , je suis désolé que l’ on n’ est pas pu partager autant de moments ensemble ! J’ ignore si je reviendrai mais je veux te dire que je t’ … » .
    Apro n’ eut pas le temps de terminer sa phrase . Son speeder se retourna et prit le feu à vite allure . Le jeune chevalier sortit précipitamment du speeder . A peine sortis du speeder qu’ il aperçut une silhouette capuchonnée de la tète au pieds avec un sabre laser rouge .

    Apro :_ Un Sith ! Je savais que c’ était d’ usage ce genre de pratique ! Je présume qu’ un seul sith est capable de ce spectacle , Baaaaaaal !

    Baaaaaaal :_ En effet !

    jeudi 29 avril 2010 - 01:05 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Lieu - en orbite de Géonosis

    Alors que la bataille de Géonosis fait rage, une dizaine de chasseurs monoplace sortent d'hyperespace et se joignent aux troupes de la coalition. Cenovii et ses hommes sont enfin arrivés à destination, en plein milieu de la rixe spatiale. Le SEZ a donc réunit ses dernières ressources dans ce système, dont un colossale navire de guerre imperméable aux attaques de la CG. Le jedi mando ressent la puissance du paradis noir, 4ème du nom, à l'intérieur de ce vaisseau. Immédiatement, Ceno dirige son escouade derrière le Taris et tente de rentrer en contact avec l'amiral Musselier. Lorsqu'il y parvient, il capte l'ordre de bombarder l'immense navire Sezzien, et interrompt le compte à rebours.

    Cenovii - Attendez Amiral !!
    Musselier - Quoi? Qui a parlé?
    Cenovii - Général Cenovii, désolé du retard.
    Musselier - Mettez le général en visuel!

    L'image de Cenovii aux commandes de son chasseur apparait. Musselier se lève d'un bond. Le jedi lui explique en vitesse qu'il a réunit un escadron mandalorien et qu'il va prendre part à la bataille. Mais le navire Sezzien semble indestructible.

    Cenovii - Ne gâchez pas vos munitions, je m'occupe de ce gros morceau!
    Musselier - Qu'allez-vous faire?
    Cenovii - Je vais investir le navire avec mes hommes et y placer des mines de permacrete. De cette manière, il explosera de l'intérieur! Vous devez couvrir notre approche!
    Musselier - Votre plan est suicidaire! Ca ne marchera pas!
    Cenovii - Faites-moi confiance, Amiral, c'est le seul moyen! Eloignez-vous de la portée de tir du paradis noir et couvrez-nous!
    Musselier - D'accord, mais je ne serai en rien responsable de votre mort!

    Cenovii se lance à l'assaut du navire sezzien, couvert par les tirs du Taris. L'important est de ne pas perdre un homme en cours de route, car Ceno aura besoin de ses dix mandaloriens pour investir le navire, placer des mines et neutraliser le paradis noir IV.

    Cenovii - Tu m'entends Jastross? Ne prenez pas de risques avant qu'on soit à l'intérieur de ce p*t*** de vaisseau mère! Le vrai danger commencera une fois qu'on aura investit la place!
    Jastross - Bien reçu Mandal'or, tu peux compter sur notre prudence.

    En effet, une escouade de 10 mandaloriens contre un équipage entier, ce pourrait paraitre déséquilibré comme affrontement, mais c'est sans compter les pouvoirs de Cenovii et l'immense engouement de l'escouade Mando à se battre à nouveau pour Mandal'or!

    En vérité, l'équipage du SEZ a intérêt à être sur ses gardes!

    Valsant au milieu des rayons lasers et des explosions, les chasseurs se rapprochent de plus en plus du vaisseau ennemi, qui parait de plus en plus gigantesque. Arrivés à hauteur des hangars, Cenovii et Jastross en détruisent les boucliers, et l'escouade passe in extremis avant la fermeture hermétique des panneaux de protection.

    Une fois à l'intérieur, Mandal'or ressent de plus en plus fort la présence du paradis noir.


    Cenovii - Allons-y!

    Le commando nettoie le hangar avec une éfficacité sans pareille et commence à avancer dans les couloirs de l'imposant vaisseau. L'équipage du SEZ se voit être décimé au fur et à mesure que Ceno, Jastross et les autres mandaloriens progressent. Bientôt, le jedi ressent quelque chose en passant devant une salle vérouillée. Le paradis noir? Non, ça y ressemble, mais c'est autre chose...

    Cenovii - Faites sauter cette porte!

    En quelques minutes, la mine à fragmentation a fait sauter la porte massive. Cenovii s'engouffre dans la salle vide et remarque un pilier, seul au bout de la salle. Il avance et s'approche de plus en plus du pilier pendant qu'à l'extérieur, ses hommes le protègent avec un grand dévouement. C'est alors qu'une grande énergie jaillit du pilier. A l'approche de Cenovii, celui-ci semble avoir une réaction. Quelques secondes après, le pilier s'ouvre comme un placard cylindrique et une lumière aveuglante s'en échappe.

    Lorsque la lumière s'apaise, un cristal apparait.

    Cenovii n'en croit pas ses yeux. Il s'agit d'un cristal de paradis noir, encore inutilisé. Son énergie est fabuleuse et enveloppe Cenovii d'un sentiment de puissance formidable. Le SEZ possédait donc un autre cristal en réserve... C'est à ce moment que Mandal'or prends sa première grande décision.


    Cenovii - Il n'y aura pas de 5ème paradis noir!

    Ceno s'empare du cristal. Il ôte sa cape et protège l'artefact en l'emballant soigneusement. Puis il se dirige vers la sortie et attrape Jastross au milieu des tirs.

    Cenovii - Ecoutes, il y a un changement de plan. Pendant que je m'occupe de détruire ce navire et le paradis noir, toi tu vas ramener cet objet sur Nar'Shaddaa dans la plus grande discrétion!
    Jastross - Qu'est-ce que c'est? Un objet de valeur?
    Cenovii - Il contient un grand pouvoir mais seul un adepte de la Force peut l'utiliser, tu n'en tireras rien alors ne t'avises pas de me trahir, Jastross!
    Jastross - Jamais je ne trahirai Mandal'or!
    Cenovii - Alors va, et ceci doit rester secret, ne te fais pas remarquer!

    Jastross rebrousse donc chemin en direction des hangars avec le précieux cristal tandis que Cenovii et le reste des mandaloriens continuent leur progression dans le vaisseau, semant des mines de permacrete un peu partout sur leur passage.

    Bientôt, le navire entier est miné! De la salle des machine à la salle du paradis noir, en passant par le pont et les cartiers, les mines sont placées à des endroits stratégiques, et nombreux sont les soldats du SEZ à avoir périt durant ce périple.


    Cenovii - Amiral, vous me recevez?
    Musselier - Mais qu'est-ce que vous foutiez bordel?! Ca chauffe ici!
    Cenovii - J'ai placé les mines dans le navire Sezzien. Une fois sortis avec mes hommes, je ferai tout sauter! Alors éloignez-vous le plus possible!!
    Musselier - Bien reçu! Mais... Pour le paradis noir?
    Cenovii - Nous y avons placé une mine, mais je ne sais pas ce qui se passera lors de la détonation...

    Cenovii et ses mandaloriens se précipitent en direction des hangars pour quitter cet effroyable navire.

    -------------------------------------
    Cerar Norac-Viinir "Celui qui court derrière la montagne"
    alias Cenovii le Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller et de Shina

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 07-05-2010 16:41

    vendredi 07 mai 2010 - 16:31 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    17431 Crédits Modo

    La petite flotte de chasseurs Jedi fit irruption dans le système de Géonosis et fila avec vitesse et agilité vers le coeur de la bataille.

    Moi. - Maître Nabery au vaisseau amiral de la Coalition Galactique, est-ce que quelqu'un m'entend ?

    Musselier. - Ici l'Amiral Musselier. Je suis heureux de voir que l'Ordre Jedi ne nous a pas abandonné, mais je croyais que Maître Nabery était une femme.

    Moi. - A vrai dire je suis Kaarde Nabery, son frère. Pouvez-vous me faire un topo sur la situation ? Qu'en est-il de l'Amiral Mahan ?

    Musselier. - La situation n'est pas très glorieuse mais grâce à l'arrivée des mandaloriens nous sommes sur le point d'être débarrassés du principal vaisseau sezzien, un appareil équipé du Paradis Noir.

    Moi. - Comment ? Le Paradis Noir ?

    Musselier. - Oui, le Général Cenov... euh, Mandalore m'a appris qu'il venait de déposer une mine à bord ce n'est donc plus qu'une question de minutes. Je pense que vous et vos Chevaliers pourrez nous être d'une grande aide contre la chasse adverse. L'Amiral Mahan est bloqué sur Géonosis avec les esclaves qui l'ont libéré, et nous avons besoin d'une bonne escorte pour leur envoyer vivres et matériel.

    Moi. - Entendu, comptez sur nous. Préparez-vous à accueillir un Jedi à bord de votre croiseur, il y entrera en méditation de combat pour nous soutenir.

    Musselier. - Bien. Musselier, terminé.

    Moi. - Maître Nabery aux escadrilles Jedi. Je veux qu'une escadre escorte Maître Dipala jusqu'au vaisseau amiral de la CG où il entrera en méditation de combat. Tout les autres, nous allons bientôt escorter des transports jusque sur la surface de Géonosis et porter secours sur place à l'Amiral Mahan. Suivez-moi et abattez autant de chasseurs que vous pourrez. Que la Force soit avec vous !

    Je lançai alors l'Aurora en plein coeur des combats suivi par les chasseurs Jedi qui firent des ravages dans les rangs du SEZ. Lorsque Maitre Dipala entra en méditation de combat tout les combattant furent unis comme en un esprit collectifs, ce qui fit accroître notre efficacité. Bientôt le vaisseau amiral de Musselier fut en mesure de lever ses boucliers pour faire décoller ses transports. Nous commençâmes à les escorter vers Géonosis.
    Je profitais de ce répit pour tenter de communiquer avec Cenovii.

    Moi. - Kaarde à Cenovii, est-ce que tu me reçois ? Je sais que j'arrive trop tard pour t'empêcher de détruire le Paradis Noir, mais si tu as recueillis le moindre élément sur cette arme, son cristal en particulier, informe-m'en immédiatement. L'étude du Paradis Noir pourrait nous permettre de résoudre la disparition de Thore et de Macematu. Je... Aah !

    Un grand trouble déchira la Force et secoua le lien de la méditation de combat. Quelque chose de terrible avait traversé la Galaxie et bouleversé la Force jusque dans son Côté Obscur. Beaucoup de sensitifs à la Force étaient passés en un instant de l'agonie la plus affreuse à une mort brutale. Mais je ne pouvais rien sentir de plus. La façon dont je percevais le Côté Obscur de la Force avait changé. Comme si celui-ci avait été bouleversé aussi.
    Je tentais d'établir une communication avec Jorus, sur Ossus. Sa compréhension du Côté Obscur était nettement supérieure à la mienne. Et un mauvais pressentiment me faisait sentir la patte de Baaaaaaal derrière ce bouleversement.

    Moi. - Jorus... Tu as senti ?

    Jorus.(holo) - Oui, Kaarde, c'est terrible !... Les Sith... ils ont utilisé la Bombe Psychique !

    Moi. - QUOI ?

    -------------------------------------
    I've a baaad feeling about this !
    Consultez l'ENCYCLO JDR du site !

    Ce message a été modifié par: Kaarde le 16-09-2015 15:38

    mercredi 12 mai 2010 - 13:56 Modification Admin Permalien

  • Avatar Dark-Spencer

    Dark-Spencer

    2529 Crédits

    Tuefa est enfermé dans sa cuve à bacta depuis maintenant plus d’une dizaine d’heure. Son corps est encore éprouvé, ses muscles ont subis de nombreuses déchirures, car la transe de rage obscure qui a momentanément fait de lui un super sith l’a ensuite réduit à l’état de bête blessée, ceci couplé à la force de frappe d’un adversaire vraiment casse-bures. La démence qui s’empare de lui lors de ces transes l’empêche de ménager son organisme, et il subit les dégâts de son propre pouvoir. Inconscient dans le liquide bleuâtre, Tuefa s’imprègne de la haine qui rôde dans tous ses cauchemars.

    Un « bip » retentit dans la carlingue, la cuve à bacta se vide progressivement laissant apparaitre le corps en apparence guérit du Cathar. Il sort de la cuve, sa démarche est retenue par quelques douleurs tenaces qui lui piquent les membres. Secouant sa fourrure épaisse, Tuefa a l’air d’un gros matou ébouriffé, mais son œil est sombre, plus sombre qu’avant son départ pour Nar’Shaddaa. L’apprenti attrape une brosse et maitrise ses épis les plus rebelles, avant d’enfiler une toge toute neuve, bleue et noire identique à la première. Puis il traverse la salle holographique du vaisseau-cargo, arrive dans le cockpit et s’installe aux commandes. Plus que 5 heures avant l’arrivée dans le système Dagobah.

    Tuefa prends un peu de repos, et revisualise la scène magique de la mort de Krago le Hutt, sa pauvre cible, sa victime impuissante, trépanée devant une foule épatée par tant d’inventivité. Même si le jedi a gâché la fête, il n’en reste pas moins satisfait d’avoir accompli sa mission avec la manière. Le maléfique Tuefa sert l’écusson mandalorien dans sa patte avec hargne, comme s’il s’agissait de Cenovii lui-même. Il réfléchit un instant et s’arrache quelques longs poils de crinière, pour en faire une ficelle. Avec l’une de ses griffes acérées, il barre le symbôle mandalorien d’une croix, puis l’enfile dans la ficelle et s’attache le tout autour du cou. Un pendentif pour signifier que les mandaloriens sont ses ennemis, ou pour ne jamais oublier.

    Arrivé en vue de Dagobah, le sith entre les coordonnées de l’académie secrète de YodaCity, son cargo fonce vers la planète marécageuse. Un peu plus tard, Tuefa se pose dans un hangar de l’académie des ombres. Il sort de son vaisseau et traverse l’aile ouest, qui est totalement déserte.

    « étrange, il n’y a personne… Gnnr… Où sont tous ces misérables aspirants sith? Et je ne ressens la présence ni de B7al, ni de Tik, ni de personne d’autre d’ailleurs. Qu’est-ce que ça veut dire? Je serais seul ici ? »

    Mais Tuefa n’a pas le temps de se poser plus de questions, un événement intergalactique est en train de se produire au moment où il arrive dans le hall principal. Un événement que tous les sensibles à la Force peuvent ressentir de plein fouet ! Tuefa est subitement transporté ailleurs, son esprit vogue aux quatre coins de la galaxie et devient le contemplateur du chaos psychique qui se déchaine. Sur des dizaines de mondes, la mort déferle comme une vague invincible, et emporte avec elle une quantité astronomique de sith et de jedi, sans faire de distinction.

    Le Cathar reprend peu à peu conscience de sa position. Des questions restent sans réponses, mais il sait que des milliers d’êtres vivants sont en train d’être exterminés, et que cela ne peut être que l’œuvre du côté obscur. A cette pensée, Tuefa jouit ! Sith ou Jedi, cela ne fait aucune différence pour lui. Sentant les vies s’en aller, sentant son pouvoir se décupler, le Cathar se nourrit du côté obscur. Il n’a jamais ressentit quelque chose d’aussi fort, d’aussi grandiose, d’aussi beau ! L’instigateur de ce moment de pur plaisir ne peut être qu’un génie !

    mercredi 12 mai 2010 - 20:26 Modification Admin Permalien

  • Avatar Paadme_Naberyy

    Paadme_Naberyy

    671 Crédits

    Lieu : L’espace
    Localisation : Cargo Léger YZ-775

    Un cargo transporte des vivres, des médicaments et du matériel de premier secours.

    L’équipage qui le forme est composé de 8 personnes. Derek Hope, natif de Christophsis est le commandant. Il ne l’avouera jamais, mais est amoureux de Soma Rumi, une Nabienne qui est monté à bord de son cago afin de s’occuper, de soigner et de bichonner le canon turbolaser double. Radoo, le Rodien s’occupe d’un des canons-laser tandis que sa femme, Baadi, d’occupe de l’autre canon-laser. Alora Nato, une Twi’lek à peau rouge, est une timonière expérimentée. Les 2 lance-torpilles à proton, c’est Warkoo :woo: , le Wookie et un Vurk nommé Vulnord qui est aussi le second. Sola O’Keefe, est la dernière à faire parti de cet équipage et ce voit confier les communications, les radars et les ordinateurs.

    Il y a quelques heures, le YZ-775 a décollés de Ryloth. Leurs destinations de départ était Tatooïne puis Rodia et enfin Coruscant.

    L’ambiance est détendue et même un peu relaxe. Rien n’était à signalée et la majorité d’entre eux sont dans ce qui sert de salon. L’holonet fonctionnait comme d’habitude mais une seule personne écoutait vraiment les commentaires du journaliste, c’était Soma. Le commandant est dans sa cabine. Le Vurk et le Wookie joue au DeJarik, O’Keefe les regarde jouer en essayant d’en apprendre un maximum sur la stratégie utiliser de l’un et de l’autre. Les Rodiens mangent en amoureux. La Twi’lek fait ses ongles à côté de Soma.

    Soudain, Rumi met le son plus fort et Hope sort de sa cabine pour rejoindre le groupe.

    ]Le journaliste : Nous interrompons notre programme habituelle pour vous donnez les dernières nouvelles de Géonosis.

    Hope - Ah, enfin !

    Le journaliste : La bataille n’est toujours pas terminée ! Bien que nous pensions que le SEZ allait remporter la victoire, il semblerait que des éléments imprévus sont venus renverser la situation !

    Vulnord : Commandant ! T’avais dit que lorsque nous devions passer dans cet espace, il n’y aurait plus un seul vaisseau en vol !!
    Soma : Tais-toi !

    Le journaliste : Nous avons effectivement confirmation qu’un contingent de vaisseaux est sorti de l’hyperespace afin de prêter main forte à l’Amiral Musselier.

    Radoo : Je ne l’aime pas ce Musselier !

    Le journaliste : Et… Oui, oui, c’est bien cela ! La présence de chasseur Jedi est bien confirmer !!! L’issus de la bataille ne fait plus aucun doute ! Il …


    Les commentaires se font de toutes parts, l’équipage discute entre eux, mais Sola se retire et avance vers l’écran de l’holonet.

    Baadi - …Et je dis qu’il faut changer nos plans !
    Radoo – Oui, je suis d’accord. Aller sur Tatooïne maintenant, c’est du suicide.
    Soma – Derek, ils n’ont pas tort, mais si nous n’y allons pas nous perdrons beaucoup d’argent.
    Hope – Je sais, je sais, mais…

    Sola O’Keefe se met à hurler à marché à reculons en se tenant la tête. Le silence se fait autour d’elle, ne comprenant pas ce qui lui arrive, ne comprenant pas pourquoi son regard est horrifié. Le Wookie est le premier à gronder vers l’écran qui n’émet plus. La novice crie encore lorsqu’elle trébuche sur l’un des poufs du salon, tombe à la renverse et s’assomme.

    Vulnord – Bah tient ! V’la autre chose maintenant ! Je te l’avais dit Soma, je t’avais prévenu de pas prendre une nouvelle recru dont on connait rien !
    Hope – Arrêt Vul ! Warkoo, viens ! On va la mettre sur le sofa.

    Pendant que le wookie transporte l’humaine, la Twi’lek lui laisse la place et regarde si elle s’est blessée en tombant. Rumi essaye de faire des réglages sur l’holonet mais en vain.

    Soma – Ca vient pas de nous… c’est eux qui émette plus.
    Baadi – Je n’aime pas cela.
    Hope – Nato, s’est-elle blessée ?
    Alora – Je ne pense pas Patron. Elle aura une bosse sur la tête, c’est sur, mais à part cela…
    Vulnord – Un male de crane ! Mais elle est folle d’hurler ainsi !
    Hope – Vul ! Ca suffit ! Je sais que tu n’étais pas d’accord pour la prendre mais…
    Soma – Il n’est jamais d’accord avec rien.
    Alora – Je m’excuse, mais là faut savoir si nous changeons de direction ou pas commandant.

    Derek se tient le menton et reste silencieux pendant 2 secondes qui semble une éternité pour tous.

    Hope – On va prendre le risque de perte autant d’argent. Change de cap, Nato. Nous allons toujours sur Tatooïne, mais en faisant un détour par Siskeen.
    Warkoo :woo: – Waaaaaaaaaaaaahuuuu !
    Radoo – Oui, je suis d’accord avec le Wookie, nous allons perdre du temps !
    Baadi – Et du temps c’est de l’argent !
    Hope – C’est toi, Baadi qui voulait qu’on change de plan !
    Baadi – Oui, mais pas pour…
    Hope – J’ai prix ma décision ! Nous ignorons exactement ce qui se trame du côté Géonosis mais c’est à croire que la guerre toute entière ce joue là-bas ! Donc, nous l’éviterons autant que possible ! Soma reste avec Sola. Les autres à votre poste et ouvrez l’œil. Au moindre truc qui semble suspect, vous m’en parlez. Exécution !

    Tous en chœur (sauf Sola dans les vaps) – OUI, Chef !
    -------------------------------------
    La clone complétement dijonctée

    Ce message a été modifié par: Paadme_Naberyy le 28-07-2010 11:37

    mercredi 12 mai 2010 - 23:11 Modification Admin Permalien

  • Avatar baaaaaaal

    baaaaaaal

    8033 Crédits

    Enfin !
    Débarrassé de tous ses adeptes superflus et trop nombreux, le Côté Obscur m'appartient ! Je sens avec délectation la Force complètement déséquilibrée ! L'Ordre Sith est remodelé ! J'espère que l'esprit de cet imbécile de Dark Krayt me regarde de là où il est, car CA c'est ce que j'appelle le Sith unique, muhaha !
    Désormais plus aucun adepte du Côté Obscur de pourra surgir de mes rangs et tenter de me renverser ! A moins qu'un sensitif imbécile heureux supplémentaire ne se perde sur Korriban ? Arf, fichue planète tombeau, si j'avais une Etoile Noire sous la main... Peu importe, je suis désormais le Maître incontestable des Sith.
    Thadéus a enfin eu la fin qu'il méritait, aspiré par le vortex de la bombe psychique avec tous les Sith et Jedi d'alentour. Mais j'y pense... ce pauvre Thadéus était enfermé dans une chambre blindée... ça ne doit pas être très agréable d'être aspiré à travers une cloison en duracier, héhéhé !
    Maintenant que j'y pense il me semble avoir déjà vu le visage de Thadéus bien avant que je l'enrôle chez les Sith. Il me rappelle... la bataille de Géonosis. Pendant la Guerre des Clones ? Peu probable, mes souvenirs sont flous, et je n'étais guère physionomiste à l'époque.
    Bon, plus besoin de penser à Thadéus, je vois là un Jedi affolé qui a eu la chance de se trouver hors du rayon d'attraction de la Bombe Psychique. Allons nous amuser.



    Le Maître Sith descendit de son perchoir et atterrit silencieusement en vue du Jedi sullustéen en allumant son sabre laser.

    Apro Vix. - Un Sith ! Je savais que c’était d’usage ce genre de pratique ! Je présume qu’un seul Sith est capable de ce spectacle, Baaaaaaal !

    Baaaaaaal. - En effet !

    Apro Vix. - Qu'as-tu fait ? Qu'est-ce qui a déclenché cette explosion ?

    Baaaaaaal. - Ouvre un peu les yeux, jeune Jedi, et regarde par toi-même. Le centre de recrutement Jedi est intact. "L'explosion" que tu as entendu avec ton ouïe de sullustéen n'a retenti que dans la Force. Mais il est vrai que beaucoup des tiens, tout ceux réunis dans le centre, ont été anéantis.

    Le sullustéens se jeta contre Baaaaaaal sabre au clair. Le Maître bloqua le coup sans difficulté. Autours d'eux plusieurs Coruscantii assistaient au spectacle à bonne distance.

    Baaaaaaal. - Et si tu allais constater cela par toi-même ?

    Tout en retenant la lame adverse, Baaaaaaal orienta le pommeau acéré de son sabre laser vers la poitrine du Jedi. La pointe fut propulsée comme une balle de fusil Tusken, révélant la deuxième lame du sabre Sith, et se ficha dans le sullustéens qui tomba à la renverse droit dans les niveaux inférieur.
    La foule environnante étouffa un cri, tandis que le Maître Sith se laissait tomber à la suite du Jedi. Il le retrouva encore vivant, bien que blessé. Celui-ci était encore prêt à combattre. Baaaaaaal se contenta de parer ses coup de sabres désespérés tout en le poussant là où il souhaitait l'amener.

    Baaaaaaal. - Sais-tu par quel moyen le Seigneur Dark Bane remodela à lui seul l'Ordre Sith lors de la bataille de Ruusan, il y plus de mille ans ? Les Sith étaient affaiblis par leur propre vanité, par des luttes de pouvoirs intestines, et sur le point d'être vaincus par les Jedi. Bane manipula ces imbéciles en leur transmettant une technique qui allait causer leur perte : la Bombe Psychique. Croyant qu'elle allait leur permettre de vaincre les Jedi, les Sith employèrent cette technique sans hésitation et furent tous éliminés.

    Les deux combattants arrivèrent au point précis, sous le centre de recrutement Jedi, où les apprentis Sith s'étaient réunis des heures plus tôt. A leur place flottait une immense sphère ovoïde et brillante de près de trois mètres de hauteur.
    Baaaaaaal poussa le Jedi blessé avec la Force à genoux devant l'étrange objet.

    Apro Vix. - Qu'est-ce ?

    Baaaaaaal. - Petit cours de rattrapage pour Jedi : la Bombe Psychique ! Elle se crée lorsque les Sith relâchent la technique. A ce moment la bombe devient un vortex qui attire irrésistiblement tous les êtres sensibles à la Force sur plusieurs kilomètres à la ronde. Elle les tue et emprisonne leurs âmes torturées en elle avant de se désamorcer. Touche-la !

    Le Sith saisit le sullustéen par le col de sa tunique et plaqua ses immense joues contre la paroi brillante de la bombe. Le Jedi entra en plein tourment et manqua de s'évanouir en hurlant.

    Baaaaaaal. - Tu les as sentis, hein ? Tous les Sith et les Jedi présents qui ont eu le malheur de se trouver dans le champ d'attraction de la Bombe ! Leurs enveloppes physiques et leur conscience ont été irrémédiablement anéantis, mais leurs âmes souffrantes et désespérées subsistent à l'intérieur de la Bombe Psychique où elles souffriront pendant plusieurs siècles d'affilée. Muhahaha ! Tu as eu de la chance d'y échapper, tu auras droit à une mort rapide et.... relativement... indolore !

    Apro Vix. - Misérable ! Tu ne l'emporteras jamais ! Tu n'auras jamais cette galaxie, ni Gaius Mahan !

    Baaaaaaal. - Tu utilises tes dernières forces pour défendre Mahan ? Etonnant, de la part d'un Jedi. Maintenant, meurs...

    Le Jedi sullustéen usa ses ultimes forces pour repousser Baaaaaaal en se jetant contre lui puis se mit à courir vers la surface à une vitesse prodigieuse. Le Maître Sith, se releva, épousseta sa cape et se lança tranquillement à la suite du fuyard. Il voulait le laisser regagner l'extérieur.

    Apro Vix sentait sa fin approcher. Essouflé, affaibli, il émergea brusquement devant les badauds coruscantiis ébahis. Il les ignora et se saisit de son comlink pour lancer un ultime appel vers Ossus, ce qu'il ne pouvait faire sous terre.

    Apro Vix. - Maître Jorus !... Les Sith !.... Bombe psychique !....

    Dans un ultime moment son regard croisa celui de la petite Jaina, inquiète, revenue pour lui au lieu de grimper dans les nacelles, juste avant que la lame ardente de l'impitoyable Seigneur Sith ne s'abatte sur son cou.

    Baaaaaaal contempla le corps du sullustéen en train de s'affaler. Il éteignit les lames de son sabre laser et releva sa capuche. La réaction de la foule fut immédiate.

    badaud 1. - C'est le type de l'Holonet ! Celui qui a tué les gars du SEZ !

    badaud 2. - C'est Baaaaaaal ! Il a détruit le Sénat !

    badaud 3. - Le Sith ! Fuyez !

    badauds 4 à 241. - Aaaaah !

    Baaaaaaal se délecta du spectacle et de la peur que sa seule présence inspirait, tandis que la foule se dispersait en criant.

    Baaaaaaal. - Muhahahaha, ADRIEEEEEENNE !

    Seule restait une petite fille en pleurs. Elle ne pouvait pas lever les yeux de la carcasse d'Apro Vix.

    Baaaaaaa. - La vie n'est pas juste, petite, et ceux qui prétendent le contraire essaieront toujours de te vendre quelque chose.

    Et dans un mouvement de cape magistral il s'en retourna en direction de son vaisseau. Il était temps de rentrer à Yoda City regarder confortablement l'Holonet.


    Salut à tous les génies du mal ! :x
    -------------------------------------
    Seigneurs Noir des Sith
    Grand Intendant, membre des FF
    salut a tous les FF au passage
    Fou allié
    ADRIEEEEENNE!!
    PIOU!! PIOU!!

    Ce message a été modifié par: baaaaaaal le 16-05-2010 18:52

    dimanche 16 mai 2010 - 18:45 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    27163 Crédits

    Poste fait en RP avec Jadden Korr
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Lieu : Ithor
    Localisation : La jungle.

    Le passage au bar fut rapide, la populace était peu abondante et assez réservée. Une fois que Pad se fut acquitter du verre qu'elle devait au chevalier et qu'elle eut expliqué les circonstances qui la plongèrent dans la situation actuelle, ils quittèrent la cantina de nouveau en direction de la jungle, mais cette fois pour rejoindre la retraite du jeune humain...

    Marchant à ses côtés, Pad examinait la flore tout en pensant que le Chevalier a vraiment changé. Elle apprécie qu'il ne s'embarrasse pas de détailles excepter ceux qui sont important pour parvenir à la rétablir. Une chose l'intrigue et elle se décide à lui poser la question.

    Pad - Peux-tu m'expliqué cette communication acquise avec Ithor?

    Tout en marchant il réfléchit aux réponses possibles et tacha d'être clair. Padmé/ Dap passe ses doigts sur les plantes et laisse la Force agir afin de les ressentir. Elle ressent bien la vie végétale mais au fond de son cœur, elle sait ne plus ressentir ce lien aussi fort qu'au par avant. Elle garde le silence tout en marchant.

    Jadden – C'est comme être relié à un réseau, mais non pas avec des machines, mais avec tout les être vivants de la planète. Relié via la Force. Je ressens une multitude de choses, je vois, j'entends. La planète communique mais part sa faune et sa flore. Quand quelque chose ne va pas. Je ressens le malaise des arbres, des animaux. C'est juste être réceptif.

    La Jedi prend le temps d'assimiler chacune des paroles du Chevalier. Elle réalise alors combien elle recherchait cette connexion, mais sa vie trop active et dans des mondes trop peuplé, trop technologique ne lui permettait pas cela. Pourtant, elle avait vécu cela avec un être vivant.

    Pad - Pendant que je donnais cours sur le pouvoir de la Force, sur Yavin IV, je pense avoir ressenti cela mais pas de manière aussi intense. Puis, sur le dos de mon Thernbee, Sacripant,... nous étions parfois totalement synchro, quasi en symbiose. (Pad fait une pause) Dis-moi, Jadden, comment Ithor peut-elle te prévenir de ce qui peut ce passé dans l'univers? Tu m'avais dis que si tu devrais partir, Ithor te le dirait.

    Alors qui traversait un bosquet, l'humain lui répondit en ces termes :

    Jadden – Je me souviens des propos rapportés par maître Skywalker quand j'étudiais aux archives. Il rappelait un jour les dires de maîtres Yoda : " La Force est partout, entre toi, la terre, le rocher, l'arbre ". Et bien à l'échelle galactique c'est pareil. Si une planète va mal, elle le fait savoir aux autres. Et ainsi de suite. Donc si Ithor me fais parvenir un malaise que je puisse percevoir, alors je saurai qu'il est temps de sortir de ma retraite ... D'ailleurs nous y voici.

    Au détour d'un passage, une habitation très sobre, faisant corps avec la nature environnante, perché à une vingtaine de mètres dans les arbres. Aucunes échelles, escaliers ou autre n'étaient apparent ... En levant la tête, Dap/Pad observe l'habitation avec surprise.

    Pad - Surprenant. Tu me fais faire le tour du proprio où nous allons droit dans la "salle de réparation des méninges"?
    Jadden - Ce sera rapide il n'y a qu'une pièce. Viens ... Suis moi !

    Usant de la Force, le chevalier se concentra, s'abaissa quelques secondes puis dans une détente formidable, usa de la Force pour se propulser directement sur la petite terrasse, à 20 mètres de là ...

    La femme allait de surprise en surprise, Korr n'avait rien que la Force pour monter dans "son chez lui!" Elle l'envia un instant d'avoir trouvé cette harmonie. Elle secoua la tête comme pour se débarrasser de ses pensées. Elle se concentre un moment dans la Force et à son tour, elle se propulse vers le haut. Pad atterri à un mètre de l'homme, mais cet effort lui fit prendre conscience de son état de faiblesse. Les muscles de ses jambes lui font mal, elle sert les dents et ne dit pas un mot. Elle regarde autour d'elle et découvre l'endroit.

    L’humain entra et dévoila l'intérieur qui se limita à un coin chambre, une cuisine et une douche.

    Jadden – Poses toi sur le canapé, mets toi a l'aise. Ca devrait être rapide ...

    La femme sourit, elle n'avait pas l'habitude qu'on lui donne des ordres, mais elle sait que ce n'était pas vraiment intentionnellement qu'il lui parlait ainsi. Elle entre et s'exécute.

    Pad – A vos ordre, chef!
    Jadden - Chef ... On ne m'a pas dis ca depuis ... bref ... la procédure devrait être assez rapide. Je vais utiliser mes capacités et mon Kaïdaryn pour entrer dans ton esprit et retirer ce qui ne devrait pas y être. Ca ne devrait pas être douloureux normalement.

    L'humain approcha un fauteuil près du canapé et invita Pad a s'allonger sur ce dernier ...

    Pad – Ton Kaïdaryn? C'est quoi? Et tu as dit "normalement"? Cela ne doit pas être douloureux normalement?
    Jadden – Je ne peux garantir une intervention sans douloureux étant donné que je ne sais pas encore qu'elle est l'implication finale des réminiscences, ensuite mon Kaïdaryn, c'est un Crystal au vertu psychique qui furent découvertes par Doc et moi-même ... Ca va me permettre de canaliser ton esprit et de séparer l'organique de l'informatique.
    Pad – Ok, merci pour ses explications. Je suis prête. A toi de jouer.

    Jadden Korr – Ok !

    Jad'den se pencha vers Pad et posa ses mains sur les temps de l'humaine. Le Crystal au cou du Chevalier s'instilla de plus en plus pour devenir une boule de lumière. L'esprit de Jad'den se projeta dans celui de Pad, et commença a trier. Schéma de construction, souvenirs d'enfance, plan de bâtiment, souvenirs de combats. Il absorba toutes les données informatiques qui ne devaient pas être là et les stocka en lui. Il avait l'habitude de ce genre d'informations. Elles ne lui feraient rien. Le temps passa, une heure, puis deux, avant que le scintillement ne s'estompe et que l'humain lâche la tête de Pad ...

    Jadden – Je ... Je crois que c'est bon ...

    L'effort avait été prolongé et il était fatigué... Pendant tout le transfère, la femme s'était contenté de voir défiler des souvenirs, des données techniques,... tout défilait trop rapidement pour éprouver le moindre sentiment, même lorsque des moments douloureux de sa vie défilent. Enfin, elle ressent l'homme détacher sa main de son visage et entend à sa voie, de l'épuisement. Pad/Dap ouvre les yeux.

    Pad - Est-ce que tu vas pouvoir récupérer, facilement?
    Jadden – Ca va aller ... C'est juste que je n'ai plus l'habitude de cette gymnastique psychique ... je n'avais pas fais ca depuis plusieurs années maintenant ... Toi, comment te sens tu ?

    Pad prend le temps de s'analysée. D'abord, elle fouille sa mémoire.

    Pad - Bien, je me souviens de tous, je pense.

    Puis, elle bouge les bras et veut se relevée, mais à ce moment précis, une vague de douleur l'envahir suivi d'un bouleversement dans la Force d'une intensité tel que la femme n'en avait jamais ressenti. Elle s'écroule et hurle!

    Pad - Aaaaaaaaaaaaaaah Ma tête! La Force...

    Jad'den sentit la Jedi hurler et alors qu'il s'avança vers elle, il fut submergé par une vague de douleur qui le poignarda au plus profond de son être. Son intellect essaya d'analyser au mieux ce qu'il se passait avant d'être lui aussi saturé et obligea l'humain à plonger dans l'inconscience ...

    -------------------------------------
    Maître Jedi

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 18-05-2010 22:10

    mardi 18 mai 2010 - 22:07 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Encyclopédie

  • Kiffu --- Kiffu était la planète « sœur » de Kifex située dans le système Azurbani, se trouvant au delà de la Bordure Extérieure. Les habitants de la planète étaient les Kiffar, qui ont maintenus la cohésion sur la planète par une main sévère. Kiffu était la planète mère et Kifex était sa jumelle bien plus petite. C’était sur cette planète qu'étaient exilés les criminels, surveillés par les Gardiens. Pendant les dernières heures de l’Ancienne République, Kiffu fut gérée par les Gardiens, ils maintenaient la planète libre des séparatistes et effectuaient des rondes autour de Kifex qui servait alors de planète prison. (Planètes & Lieux - Planètes)
  • Libération de la Princesse Leia et mort d’Obi-wan Kenobi --- Sans connaitre le destin tragique d'Alderaan, Obi-Wan Kenobi et Luke Skywalker arrivèrent dans le Systeme d'Adleraan, ignorant qu'ils allaient tomber sur l'Etoile Noire et la Princesse Leia... (Evénements & Histoires - Raids)
  • Transport classe Tapani --- Le Transport d'Escorte classe Tapani est un appareil construit par la Tapani Starship Cooperative afin de transporter les escadrons de chasseurs Manta, dépourvus d'hyperpropulsion vers les zones de combats. (Vaisseaux - Vaisseaux capitaux)
  • Blissex Wallex --- Wallex Blissex fut l’un des grand Généraux Rebelles ayant participé à la Bataille d’Endor. (Personnages - Rebelles)
  • Char à Repulseur S-1 FireHawke Heavy --- Ce tank sur répulseurs fut très efficace en son temps grâce à une épaisse couche de blindage. Il était considéré comme une Forteresse flottante. Il fut inventé et construit par une grande industrie de transports et ensuite utilisé par l'Empire à travers toute la galaxie. (Droïdes & Transports - Véhicules militaires (Assaut))

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2024 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide