Chu'unthor, le Vaisseau Académie (page 12)

  R2D2 vous signale une erreur. Vous devez être identifié pour voir la page que vous avez demandé. Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou vous inscrire au fanclub.

Inscrivez vous !
  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    12671 Crédits Modo

    Ceno est reçu par Mand'alor en personne, je suis carrément intimidée, jamais je ne l'ai vu autrement qu'un hologramme! Il a une discussion animée avec Cenovii qui se montre très "Jedi", calme et posé. Mand'alor semble en colère contre les Death Watch, je devine que les terroristes ont fait des gros dêgats. Nous suivons un Néo-Mandalorien. Bizarrement (ou pas) ,Eckmül me regarde parfois avec un drôle d'air et la tête de Ceno se tournait vers moi par intermittence. Je trouvais cela agaçant. Je n'était pas mourante tout de même! Ce n'était pas pour rien que mon maître avait souligné ma force de caractère. Enfin nous rencontrâmes le fameux Rango Skirata au centre de commandement. Il montre à Ceno les endroit où les Death Watch ont agi.

    Skirata: Leur première intervention a eu lieu sur une place publique très fréquentée, ce qui a fait de nombreuses victimes, malheureusement. Et puis aussi d'autre points où des civils et des militaires ont été tués. Mais regardons ce qui nous intéresse en premier lieu: les caches où nous sommes sûrs d'avoir repéré des Death Watch. Notamment un groupe qui porte des capes rouges. Des membres du cercle. C'est étonnant.
    Moi : Je m'appelle Kinsa, Kinsa Talik. Vous êtes sûr que c'est ça? Cela me semble plutôt correspondre aux Red Falcon.
    Ceno : Je suppose que la nuance est importante, Kinsa?
    Moi : Oui elle l'est. Ils n'ont pas du tout le même style de combat. Personnellement, je les trouve beaucoup plus dangereux.
    Ceno : Tu commences déjà à te rendre utile, ma jeune padawan.

    Skirata nous transmet d'autres informations qui vont aiguiller notre mission. Puis Ceno m'envoie chez Freyler pour me remettre des émotions de la journée. Il n'a pas tort. De plus, il fait nuit. Mais je n'arrive pas à dormir. Quelque chose me maintient éveillée. Je médite pour mettre en place mes idées. Je sais que cette mission va maintenant m'impliquer personnellement, mais je suis certaine de me montrer courageuse. Tourner la page, observer la situation d'un œil impartial me permettrait sans doute de vivre pleinement va vie de Jedi. En même temps, les intérêts de Mandalore me tiennent particulièrement à cœur. Quoi de plus normal? Je n'ai peur que d'une seule chose: devoir affronter mon père. Parce que le cas échéant je ne saurais pas quoi faire. J'espère que cela n'arrivera pas. Je suis également très attachée à mes amis. Ce sont des frères et des sœurs pour moi. Ma triple identité twi'lek/mandalorienne/Jedi n'aura pas fini de m'attirer des ennuis.. Il doit être minuit quand j'entends une violente déflagration qui me fait brusquement sauter du lit. Et apparemment ç'a réveillé tout le monde, quoi de plus normal. Freyler, ses parents et sa sœur Neyaa font irruption dans ma chambre.

    Père : Kinsa? Que se passe t'il?
    Moi : Je n'en sais fichtrement rien, mais je crains que ça soit les Death Watch. Ils doivent vouloir nous éliminer, nous les Jedi. On les gêne.

    Je récupère rapidement mes armes, fermement décidée à ne pas me faire tuer. J'accède au toit par une trappe et une mauvaise surprise m'attend. Mauvaise surprise qui a pour nom un Death Watch, un Red Falcon de surcroît. C'est bien ma veine! Je dégaine mon sabre laser et pare les tirs de mon adversaire. Mon expérience m' a appris que mieux valait rester hors d'atteinte de ces guerriers, tout corps à corps est proscrit. Chaque attaque est dûment parée et rendue en double. Ma régularité dans mes coups me confère un certain avantage, car le Death Watch frappe dans le tas et il est facile de deviner où il va frapper. Mais je ne me prive pas d'utiliser la télékinésie. Le combat ne dure pas longtemps. Les parents de Freyler sont d'exellents combattants et ce dernier après avoir mis Neyaa en sécurité se bat avec nous. À quatre contre un, il n'y a pas photo. De plus, ses armes sont gelées par quatre tirs synchronisés. Quand il s'enfuit à moitié assommé, j'en suis très fière. L'union fait la force dit le dicton. Quelques minutes plus, Ceno vient nous voir. Il croise les bras. Nous sommes tous assis en tailleur, se reposant tranquillement.

    Ceno : Bien, je vois que vous n'avez pas chômé.
    Moi : C'était facile à plusieurs.
    Ceno : Tant mieux que vous soyez en un seul morceau. C'était un coup en traître, qui a vite été réprimé, et il n'y a a pas eu de victimes. Au fait je t'ai un peu vue te battre. C'est bien, Kinsa, tu as mis en application ce que nous t'avons appris. Ils s'est passé des choses intéressantes, viens.

    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le lundi 27 février 2017 - 19:26

    mardi 14 octobre 2014 - 19:01 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Le briefing de Skirata fut aussi long que riche en indices, à son terme le crépuscule projette ses derniers rayons sur le palais de Sundari. La nuit va tomber et ainsi pourvu d'informations, Ceno informe ses padawans qu'il va passer la nuit à méditer. Mais son idée est toute autre. Il envoie Kinsa auprès de ses amis et demande à Eckmül de rester posté non loin de leur habitation. Pendant ce temps Cenovii prends une moto-jet et part vers les points indiqués par Skirata.

    Il s'arrête assez loin et se contente d'observer. A priori le premier point est abandonné, pas âme qui vive, aucune présence dans la Force. Ceno continue sa route et va voir le second endroit supposé abriter des Death Watch, mais une fois encore, il n'y a personne là-bas. Déterminé à comprendre ce qui se passe, le Chevalier longe les bunkers et finit par tomber sur une grotte cachée dans la forêt, de laquelle émane un grand tumulte dans la Force. Ils sont là, les Death Watch sont tous là. S'ils se sont rassemblés, c'est que quelque chose se passe, ou va se passer très bientôt. Ceno repars vers Sundari aussi vite que son véhicule le permet, animé d'une grande inquiétude.

    Au lieu d'aller transmettre tout de suite ses infos à Skirata, Cenovii suit son plan initial. Il retrouve d'abord Eckmül qui est posté près de la maison de Freyer depuis un bon moment déjà. Il n'y a pas eu de mouvement louche jusque là. Tous deux restent donc immobiles, dans la pénombre d'une ruelle, cachés derrière des caisses de plastacier, sous une pluie battante... Avec son armure, Le Mando est au sec lui... Ce qui n'est pas le cas d'Eckmül. Le petit bith est complètement trempé. Il a bien compris que Cenovii utilisait Kinsa comme appât, sinon le Mandalorien aurait demandé une protection rapprochée autour d'elle avant de disparaître telle une ombre... Là, il n'y a qu'eux pour protéger la maison de Freyler, un joli paquet cadeau offert aux Deayh Watch. Ils poireautent ainsi pendant une bonne partie de la nuit. Rester plantés dehors sous la pluie n'était pas vraiment l'idée que se faisait Eckmül de cette mission... Heureusement, au bout de plusieurs heures de planque et comme l'instinct de Ceno le lui avait prédit, l'ennemi se montre enfin! Leur approche n'est guère subtile.

    Ceno - Je n'aurais pas cru qu'ils viendraient si nombreux.
    Eckmül - Honnêtement, s'ils n'étaient pas venus, ça m'aurait saoulé.
    Ceno - Et moi donc.
    Eckmül - Ils se séparent. Je compte quatre... Non, cinq types.
    Ceno - Prends ceux qui sont passés par derrière, je m'occupe des trois autres.

    Le Maître et son élève se séparent. Cenovii se jette sur les trois mercenaires qui rôdaient devant la maison. Il est repéré au dernier moment, il désarme un premier Death Watch en lui frappant sèchement dans le poignet puis le fait tourbillonner par dessus son épaule avec une technique de lutte échani. Il enchaîne le second aussitôt avec un coup de pieds retourné propulsé par ses rétro-fusées, un mouvement puissant qui envoie la victime s'encastrer dans un mur trois mètres plus loin. Le troisième fait feu avec une arme destructrice qui projette une déflagration illuminant tout le cartier! Cenovii se recroqueville sur lui-même et encaisse les flammes de plein fouet! Le Death Watch croit en avoir terminé mais alors que la gerbe de feu commence à peine à s'estomper, le Mando-Jedi saute à travers et inflige un violent direct du droit à son malheureux adversaire.

    Ce-dernier s'écroule au sol, totalement sonné, son casque plié par le choc. Lorsque Ceno se retourne, il se rend compte que le premier Death Watch n'est plus là, il en a profité pour prendre la maison d'assaut par la toit. Le Chevalier bondit d'un saut sur ce-dernier et s'aperçoit que Kinsa gère la situation avec ses amis. L'intru à la cape rouge est rapidement mis en échec, il parvient cependant à fuir en jurant en Mando'a. Cela a suffit à détourner l'attention du Mando-Jedi qui, lorsqu'il regarde à nouveau en contrebat, constate que les autres Death Watch se sont fait la malle aussi. De son côté Eckmül a affronté deux guerrier mais ceux-là se sont enfuit comme les autres.

    Un peu plus tard... Dans la maison de Freyer


    Ceno - Bien, je vois que vous n'avez pas chômé.
    Kinsa - C'était facile à plusieurs.
    Ceno - Tant mieux si vous êtes en un seul morceau. C'était un coup en traître, qui a vite été réprimé, et il n'y a a pas eu de victime. Au fait je t'ai un peu vu te battre, Kinsa. C'est bien, tu as mis en aplication ce que nous t'avons appris. Ils s'est passé des choses intéressantes, viens. D'ailleurs, venez tous. Vous n'êtes plus en sécurité ici, je pense qu'il vaut mieux que vous restiez au palais de Mandal'ore.

    mercredi 22 octobre 2014 - 05:14 Modification Admin Permalien

  • Avatar obiwan87

    obiwan87

    9746 Crédits

    Cenovii m'avait envoyé monter la garde pas très loin. Je monte sur un balcon avec des macro-jumelles, je surveille les alentours. Je vois Cenovii partir vers des grottes où il ne voit aucun Death Watch. Après je le perd de vue. A son retour, il me fait un débriefing.
    Malgré mon imperméable que j'ai mis, je suis tout trempé. Cenovii doit être bien au chaud dans son armure.
    Je me doute que Cenovii a fait exprès quand à la présence de Kinsa. Il ont déjà eu la mère et peuvent avoir la fille maintenant. Il espère même peut-être la recruter comme le père. Il faudra faire attention à ça, d'ailleurs. Disons que ça pourrait être un argument.

    Ceno - Je n'aurais pas cru qu'ils viendraient si nombreux.
    Eckmül - Honnêtement, s'ils n'étaient pas venus, ça m'aurait saoulé.
    Ceno - Et moi donc.
    Eckmül - Ils se séparent. Je compte quatre... Non, cinq types.
    Ceno - Prends ceux qui sont passés par derrière, je m'occupe des trois autres.

    Je prend un ennemi qui se présente en face de moi, je dégaine mon sabre. :sabera: Je choque une lame qui résiste à mon sabre. Je donne quelques coups violents avec ce death, puis un autre m'arrive par derrière, je l'ai senti, grâce à la force. Il réussi quand même à me toucher en déchirant mon imperméable. Je l'enlève et le fait voler sur le mando qui l'a déchirer. Quand je me suis retourner l'autre a filer et quand je me retourne à nouveau, il n'y a que mon imper, par terre.

    Un peu plus tard... Dans la maison de Freyer

    Ceno - Bien, je vois que vous n'avez pas chômé.
    Kinsa - C'était facile à plusieurs.
    Ceno - Tant mieux si vous êtes en un seul morceau. C'était un coup en traître, qui a vite été réprimé, et il n'y a a pas eu de victime. Au fait je t'ai un peu vu te battre, Kinsa. C'est bien, tu as mis en aplication ce que nous t'avons appris. Ils s'est passé des choses intéressantes, viens. D'ailleurs, venez tous. Vous n'êtes plus en sécurité ici, je pense qu'il vaut mieux que vous restiez au palais de Mandal'ore.

    Je fais un signe à Cenovii pour qu'il vienne me voir :

    Eckmül : Maître, vous ne penser pas que cela était un peu trop facile? Nous avons à peine eu le temps de les voir qu'il battait déjà en retraite.
    Cenovii : Ne t'inquiète pas, j'ai remarqué, quoiqu'il se passe, les deaths manigance quelque chose. et je n'aime pas ça.

    Kinsa et ses amis prennent un speeder avec des remorques attachés puis s'éloigne vers le temple de mandalore.

    mercredi 22 octobre 2014 - 15:37 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    12671 Crédits Modo

    Moi : On les a eu trop facilement et c'est bizarre. Ils ont tous filé au même moment. Comme si ils obéissaient à un ordre d'un chef.
    Ceno : Le tout est de savoir qui est ce chef. En tout cas pour la négociation c'est mort. Je n'y croyais pas trop, mais on aurait essayé. J'ai fait un tour de reconnaissance et je crois qu'il y a un bunker principal. Bon, moi je vais faire mon rapport au Mand'alor.


    Il nous laissa dans la salle en pleine réflexion. Je m'exclame soudain :

    Moi : Il y a une chose qui me gêne dans tout ça. On n'a pas été les plus discrets, ça je vous l'accorde. Mais je suis partie chez Freyler silencieusement, pour qu'on ne me voie pas. Comment ça ce fait que c'est CETTE maison où j'étais qu'ils ont prise d'assaut? Et pourquoi moi justement? Et pourquoi chez Freyler exactement?alors que je pouvais aller chez n'importe qui?

    Eckmül : Ça y est tu veux arriver à quelque chose.
    Moi : Parfaitement. Et ces questions auront pour but de définir les sources exactes des Death Watch. Pourquoi moi? C'est un des plus faciles. Je suis la plus inexpérimentée des trois Jedi ici. Et puis il y a une autre raison. Moi vivante, mon père pourrait se laisser dominer par son instinct paternel et...enfin bref. Ils ne veulent pas perdre un de leurs alliés. Comment ont-il deviné que j'allais chez Freyler? Questin plus compliquée qui a deux réponses possible. Un, par mon père, ils savent que Freyler est mon meilleur ami et en ont déduit que j'irait chez lui. Deux, on nous espionne.

    Ceno (entrant) : Bon raisonnement Kinsa, et qui ouvre les portes à des suppositions diverses. Je pense que l'hypothèse de l'espion est valable, après tout il est facile pour eux d'envoyer quelqu'un ne portant pas d'armure.

    Nous discutons encore une demi-heure, puis Ceno me dit en plaisantant si je comptait faire une nuit blanche. Mais il a raison. On ne se bat pas bien à moitié endormi. Il nous conduit jusqu'à nos quartiers provisoires. C'est une chambre d'environ neuf mètres carrés, avec une petite table où sont posés une bouteille d'eau, une cruche de lait bleu, des lamtas, des graines de tezirett, une chaise,un lit sommaire en herbe poonten et un tapis. C'est spartiate mais c'est vivable. Épuisée je dors facilement et me laisse entraîner quelques minutes plus tard dans les bras de Morphée.

    Le lendemain

    Je me réveille tout en douceur. En attendant les autres, je prends mon petit-déjeuner assise sur le tapis, la chaise m'ayant servi à déposer mes affaires. Je suis déjà plus optimiste quant à la mission. Quelqu'un frappe à la porte. C'est Ceno et Eckmül.

    Ceno : Ah tu es prête! Parfait!

    Il nous entraîne à travers les longs couloirs du palais. Je sens qu'il est nerveux, étrangement d'ailleurs. Enfin nous arrivons au centre de commandement où nous sommes allés hier. Ceno me montre une lettre manuscrite, cachée dans une enveloppe noire. Il s'en empare.

    Ceno : Quelqu'un a déposé cet objet ici durant la nuit. Et il y a écrit...

    Il me tend la lettre. Je la lis :

    Jedi, ne vous mêlez pas de nos affaires. Mandalore est à nous. Nous allons la reconquérir. Et laissez la jeune Talik rejoindre son père, là où est sa juste place. Sinon, elle rejoindra sa mère.

    Mon cœur rate un battement. Puis j'explose. C'est plus de la révolte que de la colère véritable. Le fait qu'on puisse seulement penser que je manquerais à mes principes chauffe sérieusement mes nerfs.

    Moi : Oh les hut'uun! Ils sont sont sacrément culottés! Me dire de les rejoindre, non mais oh!

    Les regards de Ceno et d'Eckmül pèsent sur moi. Je sens leur nervosité devant les paroles que je vais prononcer. Enfin je me lançe, mais le chevalier en armure intervient.

    Ceno : C'est explicite. Les Death Watch te veulent dans leurs rangs.
    Moi : Je les ai combattus dés que j'ai pu. Ma loyauté va aux Jedi et à Mandalore. Or, les Death Watch ont trahi le resol'nare-que je respecte- et aussi et surtout tué ma mère et Miru. Et ça...je mettrais beaucoup de temps à leur pardonner. Mais en plus je suis fidèle aux Jedi. Et à vous maître. Je ne vous décevrai jamais. Et puis... Aliit ori'shya tal'din.

    Ceno : Tu es une vraie Mandalorienne-Jedi dans ton cœur. Je suis content que tu ais fait ce choix. Merci.

    Une atmosphère tendue demeure cependant dans la pièce. Puis mon maître propose de faire un tour de reconnaissance plus conséquent, en compagnie de quelques Néo-Mandies. Je me prépare avec Freyler. Il a voulu nous accompagner, et pour cause, on a tous deux une synchronisation presque parfaite, et pouvons battre un Death Watch mieux qu'un autre duo quelconque. Enfin, à bord de speeders silencieux, on se met en route pour les planques, et plus précisément la principale. Disséminés en petits groupes, nous nous approchons, blasters braqués en cas de pépin. Il y a beaucoup de Death Watch. Freyler se faufile à l'intérieur comme il sait si bien le faire. Il revient aussi vite qu'il est allé. Ses tentacules vertes sont rejetés en arrière, signe d'une grande inquiétude chez lui. Ses yeux d'un noir profond expriment un peu de colère habilement dissimulée derrière un visage imperturbable. Cela fait plaisir de connaître ainsi un ami, et de décrypter ses moindres mouvements. Il fait son rapport à Cenovii.

    Freyler : Un grand type blond, avec une barbe clairsemée, dans la quarantaine . Ça a l'air d'être le chef. (il me chuchote Gyro Saxon.

    Je lui fais un signe "on en parlera plus tard". C'est l'assassin de Miru, l'ancien chef de la Résistance, qui est mort sous nos yeux lors de la Première Bataille de Sundari. Enfin, un truc que je ne souhaiterais pas que Ceno sache et qu'il remarque notre petit manège.

    Eckmül : Un grand type blond avec une barbe clairsemée? La quarantaine?
    Ceno : Je ne connais personne correspondant à ce signalement. Pas de mémoire en tout cas. Ils ont l'air d'être très bien organisés. Bon allons voir les autres caches et rentrons au palais du Mand'alor. On trouvera peut-être des informations supplémentaires sur cet homme. C'était le chef?
    Freyler : Ils étaient tous rassemblés autour de lui, et il portait un aigle noir sur sa cape rouge.

    Chose dite, chose faite. À huit heures du matin, ces terroristes étaient déjà actifs. Ils ne faisaient donc pas la grasse matinée. Puis on rentre pour bâtir un plan d'assaut. Comme l'a dit Ceno, pour les négociations, c'est mort.

    Moi : Là où on trouvera les Death Watch, là on trouvera Rusaan Fett.
    -------------------------------------
    Kinsa Talik
    Twi'lek mandalorienne
    Padawan de Cenovii
    Les chemins se croisent et les destins s'entremêlent...

    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le samedi 14 avril 2018 - 12:11

    jeudi 23 octobre 2014 - 18:19 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Kinsa - Là où on trouvera les Death Watch, on trouvera Russan Fett!
    Ceno - Pour l'instant nous devrions nous replier et réfléchir à un plan d'action.

    Les jedi ainsi que Freyler retournent vers Sundari. Mais leurs allées et venues ne sont pas passées inaperçues, un petit groupe de pisteurs Death Watch leur tend une embuscade, et malheureusement Cenovii ne l'a pas senti venir. Ils tombent tous les quatre dans un fossé qui a été creusé à leur intention.

    Eckmül - C'est un piège!
    Ceno - Restez calmes.

    Cinq Death Watch pointent le bout de leur casque au dessus d'eux, entourant le trou dans lequel nos héros sont tombés. Ils sont reconnaissables à leur armure, ce sont les mêmes zigotos qui ont attaqué la maison de Freyler.

    DW2 - Hé hé hé, regardez qui voilà!
    DW3 - Ce sont nos petits amis jeedaï.
    DW1 - Ne perdons pas de temps, gazez-les tout de suite.
    DW5 - Avec plaisir.
    DW4 - Gyro sera content, on aura surement une promotion haha!

    Dans le fossé, le groupe de Néo-Mandies est plutôt en mauvaise posture, pourtant Cenovii ne dégage pas la moindre émotion d'anxiété. Il est parfaitement stoïque. Freyler et les deux padas, un peu moins.

    Freyler - Je vois... Ces cinq là doivent être une escouade spéciale.
    Kinsa - Voilà pourquoi ils ont osé nous attaquer de front!
    Ceno - Mais cette fois, nous sommes réunis, ils ne s'en sortiront pas.

    Trois bombes fumigènes sont balancées dans le trou.

    Ceno - Du dioxis! Retenez votre respiration! Eckmül on y va!
    Eckmül - Yooooosh! C'est parti!

    Le temps leur est compté, il faut agir tout de suite. Comme s'ils étaient en osmose, le Bith et le Mando-Jedi prennent une posture préparée. Eckmül bondit sur son Maître, ce-dernier réceptionne son pieds d'appui et le propulse vers le haut! Le padawan vole en dehors du trou, prenant les Death Watch au dépourvu! Toujours dans le trou, Ceno attrape Kinsa et Freyler, il active son jet-pack et décolle à son tour, perçant la fumée et prenant un peu d'altitude.

    Eckmül a sorti son sabre laser et attaque deux DW, tandis que les trois autres tirent sur le jedi volant. Celui-ci dépose Freyler et Kinsa en rase-motte et continue sur sa lancée, il percute violemment l'un des tireurs qui volent trois mètres plus loin. Puis il se retourne, encaisse quelques rayons qui ne font guère plus que rayer sa belle armure. Cenovii n'a plus envie de rire ni de faire dans la finesse, il brandit ses deux bras vers l'avant et contracte la Force, deux Death Watch sont alors éjectés jusque dans le trou qu'ils ont eux-mêmes creusé. De leur côté les padawans et Freyler ont mis hors d'état de nuire les trois autres. Les rebelles se retrouvent tous dans le trou.

    Eckmül - Belle prise.
    Kinsa - Qu'est-ce qu'on fait d'eux?
    Ceno - Il me vient une idée.
    Freyler - Je crois deviner ce à quoi vous pensez...
    Ceno - Kinsa, Freyler, vous êtes de taille à entrer dans leur beskar'gam. Nous serons vos prisonniers.
    Kinsa - Bonne idée!
    Eckmül - Vous voulez qu'on s'infiltre là-bas? C'est pas un peu dangereux?
    Ceno - La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. Ne t'inquiète pas autant.
    Freyler - Bien dit!
    Kinsa - Un peu de courage Eckmül!
    Ceno - Préparez-vous.

    Chacun s'apprête à la rencontre décisive. Ceno prévient tout de même Mandal'ore afin qu'il attaque la base Death Watch au cas où ça tourne mal, ce qui est probable. Tandis que Kinsa et Freyler enfilent les armures des Death Watch assommés, Ceno médite une dernière fois et concentre la Force.

    Eckmül - Ces Mandaloriens... Ils aiment donc tant que ça se battre?

    vendredi 31 octobre 2014 - 16:05 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    12671 Crédits Modo

    Eckmül : Ces Mandaloriens... Ils aiment donc tant que ça se battre?
    Moi : T'imagine même pas.

    L'idée de Ceno est excellente! Néanmoins, ce n'est pas la première fois que j'enfile une armure de Death Watch. Heureusement d'ailleurs, sinon on aurait l'air de Wampas sur Dagobah, Freyler et moi. Mais un détail fait réagir Eckmül.

    Eckmül : Dites... Kinsa, elle ne risque pas d'avoir une voix de fille? Enfin...vous voyez ce que je veux dire.
    Moi : T'inquiète avec le casque, ça ne se verra pas. On a du bol de ne pas avoir chopé des Death Watch trop grands. Je vais ressembler à un microbe à côté de Ceno, remarque.
    Freyler : La taille c'est pas le problème. T'es trop moche avec cette armure.

    Je connais le sens de la répartie de Freyler. Et pour cause, j'ai à peu près le même. On a plus ou moins été élevés ensemble, non plus.

    Moi : Tu ne t'es pas vu! Où je vais ranger mes lekkus?
    Freyler : Dans le casque, mais toi tu n'en as que deux...

    J'esquisse un sourire. Pour le nautolan c'est effectivement plus problématique. Le Mando-Jedi me regarde fixement. Enfin je suppose. Je décide de ne pas y prêter attention.

    Ceno : Tu te rappelles comment ils agissent? Tout est réglo?
    Moi : Oui. Ah, si, une question. Si on se fait prendre on fait quoi?
    Ceno : On improvisera.
    Eckmül : Vous me rassurez maître...
    Ceno : N'attaquez que sur mon ordre. Bon on y va.

    Et comme toujours je stresse au dernier moment... C'est terrible, mais j'ai appris à le gérer avec le temps. Nous marchons vers la planque principale. Après avoir mis les menottes à mes compagnons, nous y entrons. J'essaie d'avoir une démarche sûre, mais je ne garantis pas... Ce n'est pas comme si j'allais faire tranquillement mes courses non plus. Toujours un peu tendue j'incline la tête en guise de salut.

    http://m.youtube.com/watch?v=jHr_1ff9cqY Thème musical

    Saxon: Lenaar, Negan, vous nous avez amené de la compagnie à ce que je vois. Cera Norac-Viniir Ordo et son padawan? Où est la troisième?

    Je sens que Ceno est quand même un peu troublé. Il ne s'attendait pas à ce que Saxon sache tout de suite qui ils étaient.

    Ceno : Elle est restée au palais. C'était trop dangereux pour elle...et je vois que j'ai eu raison.
    Moi (déguisée) : Tais toi, dar'manda!
    Saxon : Laisse, Lenaar. Quelle belle prise, deux jeedaï. Dis moi Cenovii, ça te fais quel effet d'être prisonnier?

    Il ne répondit pas, de marbre. Soudain j'aperçois un Death Watch sans casque et avec lekkus... Heureusement que Saxon n'est pas Jedi, sinon il aurait pu sentir mon rythme cardiaque accélérer. Mon père est là, dans cette cache. Aussitôt je redoute le pire. Nous avons tous une sorte de connexion dans la famille. Restait à espérer qu'il ne le sentirait pas.

    Saxon : En réalité tu as peur... Peur pour tes padawans...

    Il partit d'un grand rire qui n'augurait rien de bon. Puis le Death Watch reprit d'un ton victorieux. Je me concentrais rapidement dans la Force et je sens un danger imminent qui me dresse les lekkus.

    Saxon : Me prends-tu pour un idiot, Cenovii ? On dirait vraiment. Croyais-tu une seule seconde que j'allais me laisser piéger par ton stratagème si lamentablement simplet ? Prétention de jeedaï ! Je sais tout ce que vous faites. Depuis votre arrivée! Jusqu'à l'embuscade que vous ont tendue mes unités d'élite ! Je sais même où est la jeune Kinsa Talik : ici même!

    Coup de tonnerre dans la pièce. Ceno sursaute. Moi, je suis stupéfaite. Comment? Mais j'étais démasquée.

    Saxon : La fille d'un de nos combattants: Kinsa Talik, padawan Jeedaï !
    Moi (enlevant mon casque en arborant un air de défi) : Et fière de l'être!

    Je croise le regard de mon père. La démonstration de force de Saxon avait été flagrante. Même Ceno n'avait pas senti le coup venir. Pleine de courage, je sors mon sabre laser et tranche les liens de mes compagnons. Ceno déploie immédiatement son attirail et Eckmül dégaine. Mais nous sommes en minorité numérique. Quatre contre trente, il n'y a pas photo. Malgré les talents de Ceno et nos gros efforts, nous sommes décidément trop peu. J'assomme un Death Watch après un âpre combat. Mais nous sommes rapidement submergés sous le nombre. On nous entrave et nous emmène dans des pièces séparées. Et manque de chance, mon père décide de surveiller ma "cellule" .

    Père : Kinsa! Toi, une Jedi ! Tu me fais honte.
    Moi : Toi aussi, tu me fais honte.

    Je suis étonnamment calme. C'est sans doute le "calme dans la tempête" des Twi'lek. Je médite pour trouver un point de départ à mes actions qui permettront de me sortir de là. Je laisse la Force pénétrer en moi. Je reste ainsi pendant un quart d'heure environ, puis j'ouvre les yeux, prête à combattre pour Manda'yaim.Heureusement, je n'ai pas complètement oublié mes entraînements d'avant. Et les Death Watch ne sont pas si malins qu'ils le pensent. J'entend bientôt des bruits de combat. Des Néo-Mandaloriens apparaissent dans la petite pièce, talonnés par des DW. Freyler est parmi les Néo-Mandies. D'un mouvement, il fait sauter mes menottes, aussitôt je récupère mon sabre laser en usant de la télékinésie. Je connais bien le style de combat de mon père. Je pare ses attaques au blaster avec une facilité déconcertante. J'esquive les explosifs avec la prescience. Le Soresu est bien utile en situation réelle. Je me rappelle de mon duel avec Cenovii, il était beaucoup plus fort que mon paternel. De plus, j'ai un avantage par rapport à lui : la Force est mon alliée. Les gens ne se rendent pas forcément compte du soutien qu'elle apporte. J'ai aussi été entraînée au sabre laser, et ce n'est pas pour tout oublier au moment venu ! Je mélange ainsi Soresu défensif et techniques offensives de Mandalorien. Cela me permet de le vaincre. Pendant le combat, j'ai fait abstraction de l'identité de mon adversaire.

    Freyler : Viens Kinsa! Ruusan Fett n'est pas ici!

    Je suis mon ami, non sans avoir jeté un coup d'œil à mon père. Une vague de nostalgie m'envahit, je me rends compte que les Death Watch ont détruit tout à ce quoi je tenais. Ma mère...qui m'appellait Kins'ika en mando'a, Miru, strict mais si loyal, et mon père, malicieux et qui nous soutenait.

    Freyler : Ça va?
    Moi : J'ai le cafard, mais on ne va pas en faire tout un plat.

    Nous retrouvons avec soulagement Ceno et Eckmül.

    Ceno : Content de vous retrouver en un seul morceau, tous les deux. Malheureusement, ils ont emmené Ruusan quelque part...cela ne me dit rien qui vaille.

    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le samedi 14 avril 2018 - 12:18

    samedi 01 novembre 2014 - 10:46 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Une erreur de calcul et les Jedi se retrouvent tous en cellule. Hélas pour les Death Watch, dés que le Mando-Jedi a compris que ça tournait mal, il a appelé Mandal'ore et ses fils à la rescousse. Le repère des rebelles est très rapidement prit d'assaut, Ceno et Eckmül sont libérés, ils combattent de leur côté, tout en cherchant Kinsa Talik enfermée dans une autre zone de détention. Cenovii s'inquiète beaucoup pour elle, elle allait être confronté à son père de façon inévitable. Lorsqu'ils la retrouvent, elle est avec Freyler, elle a déjà vaincu son paternelle et avec un grand courage l'a laissé derrière elle. La bataille s'est soldée par une victoire facile des Néo-Mandies, ça a été un vrai carnage. Les rares prisonniers sont emmenés, les corps sont sortis par des équipes mortuaires.

    Alors que le calme revient, un officier de liaison vient voir Ceno et le met en relation avec le chef Skirata. Ce-dernier est ravi d'apprendre que la poche de résistance a été anéantie, mais très soucieux lorsqu'il comprends que Ruusan Fett n'est pas sur place. Il exige des Jedi qu'ils la retrouvent dans les plus brefs délais, sinon le clan Fett risque de mettre la pression sur Mandal'ore. Cera Ordo n'a d'autre choix que d'accepter de continuer les recherches. Il se dirige dans le centre de contrôle, là-bas il commence à fouiller dans un terminal de données tandis que Kinsa épluche quelques dossiers. Eckmül se tient un peu à l'écart, il les observe d'un air dubitatif.

    Kinsa - Tu fais quoi? Viens nous aider au lieu de rester planté là.
    Eckmül - Vous obéissez bien vite à ce Mandal'ore. Je croyais que retrouver Fett n'était pas notre objectif, nous avons terminé notre mission ici pas vrai?
    Ceno - Pas tout à fait. Si Fett est retenue ailleurs, c'est qu'il reste quelques Death Watch. Et puis, même si ce n'est pas un objectif prioritaire pour les Jedi, c'en est un pour Mandal'ore, et tu dois comprendre que Kinsa et moi y sommes liés par allégeance. Nous ne pouvons refuser un ordre direct de sa part.
    Eckmül - Je vois... Mais alors, que se passerait-il s'il vous donnait un ordre qui menace les Jedi?
    Kinsa - ?!
    Ceno - . . .

    Problème très épineux que soulève ici Eckmül. La double appartenance Mando/Jedi causerait de gros soucis à nos héros si l'un des camps venait à rompre l'alliance avec l'autre. Kinsa a l'air perturbée, sans doute n'y avait-elle jamais pensé, mais pour Ceno le problème identitaire a toujours été. Il détourne habilement la conversation.

    Ceno - C'est là, j'ai trouvé. Ils sont sur la lune de Concordia.

    -------------------------------------
    Sabre des Jedi
    Chevalier en armure

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 07-11-2014 18:16

    vendredi 07 novembre 2014 - 18:12 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    12671 Crédits Modo

    Ceno : J'ai trouvé. Ils sont sur Concordia.
    Moi : Oui c'est super, mais si on doit fouiller toute une lune, excusez moi mais on n'est pas sortis de l'auberge.

    Quelques secondes plus tôt, Eckmül avait évoqué l'éventuel mécontentement du Nand'alir qui pourrait rompre son alliance avec les Jedi. Personnellement, je n'avait jamais pensé à ce cas de figure troublant. Ceno et moi somme lié à Mand'alore du fait de nos origines. Le Resol'nare stipule que nous devons répondre à son appel. Je pense que cela n'arrivera pas mais si... Bah, avec des si on mettrait Sundari en bouteille. Enfin revenons à nos Gizkas, les Death Watch qui ont apparemment fait prisonnière Ruusan Fett sur Concordia. Pour ne pas laisser à Ceno tout le boulot (puisqu'Eckmül reste planté dans son coin) , je feuillette les archives concernant la lune de Mandalore. Enfin je trouve un truc intéressant, qui date sans doute d'un ou deux bons siècles.

    Moi : Regardez! Les Death Watch auraient construit une usine leur servant de base également. D'après les plans de cette époque, on trouve pas mal de petites salles. Depuis la Guerre des Clones, l'usine aurait peut-être repris du service?
    Ceno : Bonne trouvaille Kinsa. Vaut mieux ne pas traîner. Vous avez trois heures maxi pour vous préparer, parce qu'on a pas interêt de revenir ici sans Ruusan.

    Les vieilles habitudes ont la vie dure, et pour cause je prépare toujours tout mon barda, de sabre laser aux rations de survie. Mais je n'ose pas le dire à Ceno, après tout je mettrais ce temps à profit pour méditer. Je rentre dans mes quartiers provisoires où je vérifie soigneusement, prévoyance oblige, si mes affaires sont à leur place. Puis je me remémore sereinement les évènements depuis le début de la mission. Je fais ça souvent cela me permet de ne rien oublier. Après pour me rèconforter un peu je sors un holoprojecteur de mon sac. C'est mon fétiche, je le garde partout où je vais. C'est la "photo de classe" des résistants. Elle a été enregistrée un an avant la mort de Miru. Soudain quelqu'un frappe à la porte et entre. J'ai pas le temps d'éteindre l'hologramme. C'est mon maître.

    Ceno : Kinsa je voudrais te prévenir qu'on part pour trois jours.

    Il marque une pause et regarde l'holo, curieux.

    Ceno : Qui sont ces gens?
    Moi : Les résistants de Mandalore. Au premier rang, assis, c'est moi et mes amis. Nous avions douze ans. Au centre c'est Miru, en rouge on ne peut oas le rater. À sa droite, mes parents, à sa gauche ceux de Freyler. Le couple à la peau sombre sur le côté sont les parents de Tselos. Les Arkaniens, ceux de Rezyn. Au troisième rang, les hackers informatiques en gris et mauve, le médecin en vert les dix guerriers en marron et les deux espions très à gauche. C'était une grande famille. Certains sont morts depuis. Nous illustrions le principe " burc'ya vaal burc'yk, burc'ya veman"

    Je lui avais déjà parlé de mon passé, sans détails.

    Ceno
    : Et tu gardes toujours ça?
    Moi : Ben oui...
    Ceno : Tu es prête? Parfait! Suis moi, on va décoller.

    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le lundi 27 février 2017 - 19:57

    samedi 08 novembre 2014 - 12:43 Modification Admin Permalien

  • Avatar obiwan87

    obiwan87

    9746 Crédits

    Voilà maintenant qu'il faut aller se trimbaler sur une lune. La lune concordia. D'après ce que je me souviens des archives impériales, c'est un endroit intéressant mais pas souvent détaillé. La guerre des clones est une période extrêmement bizarre. C'est une époque où les mandaloriens étaient pacifiques. Loin de l'idéologie de l'ancienne république.

    Eckmül : Je vois... Mais alors, que se passerait-il s'il vous donnait un ordre qui menace les jedi?

    Ils ne répondent pas mais je me posais plus la question. Et si mandalore devenait, une force politique assez puissante pour menacer la république comme lors de la grande guerre, il y a très longtemps. Quel parti prendrait Cenovii. Je sais qu'à l'époque des jedis avaient pris le parti des mandaloriens. C'est même comme ça que Revan est né. Mais prendre le parti des mandaloriens, n'était pas forcément mauvais. La république n'était pas ce qu'elle est aujourd'hui. A l'époque la république c'était fourvoyé.
    Le grand maître Lucien et le reste du conseil avait même assassiné des padawans innocents.
    Nous embarquons donc dans l'Arrow pour nous rendre sur la lune Concordia. Kinsa regarda une photo.

    Cenovii : Qui sont ces gens?
    Kinsa : Les résistants de Mandalore. Au premier rang, assis, c'est moi et mes amis. Nous avions douze ans. Au centre c'est Miru, en rouge on ne peu pas le rater. A sa droite mes parents, a gauche ceux de Freyler. Le couple de Drall sur le coté sont les parents de Tselos. Les Arkaniens ceux de Rezyn. Au troisième rang, les hackers informatiques en gris et mauve, le médecin en vert, les dix guerriers en marron les deux espions très à gauche. C'était une grande famille, certain sont mort depuis. Nous illustrions le principe "Burc'ya vaal burc'yk, burc'ya veman"

    Je regardai avec insistance la photo, les parents de Rezyn me disait quelque chose. Des arkaniens. L'homme que j'ai vu sur No'Erda dans mes visions, s'en est un, j'en suis sur.

    Ceno : Et tu garde toujours ça?
    Kinsa : Ben, oui.
    Ceno : Tu es prête, suis moi, on va décoller.
    Eckmül : Maître, l'homme blanc que j'ai vu dans mes visions sur No'Erda, j'en suis sur maintenant, c'est un arkanien.
    Ceno : Intéressant, il faudra qu'on étudie ça.
    Eckmül : J'ai entendu parler des arkaniens, il était utiliser lors de l'ancienne république dans des organisations esclavagistes.
    Ceno : Effectivement, je me demande, s'il y a un rapport?

    Nous décollons.

    samedi 08 novembre 2014 - 18:32 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    12671 Crédits Modo

    Nous décollons à bord de l'Arrow. Concordia est juste à côté, pas besoin d'entrer en hyperespace, et il faut dire que où j'ai vu la traînée d'étoiles bleues se comptent sur les doigts de la main. En dix minutes, nous sommes arrivés sur la lune. Cenovii se pose à quelques kilomètres de l'usine. Nous plantons campement à côté de l'YT, il est déjà tard et Eckmül et moi baillons depuis un petit moment. Les recherches ont duré longtemps mais ont payé. Ceno l'a remarqué et nous envoie dormir. Je m'endors rapidement en regardant les étoiles. Nous nous sommes mis d'accord pour faire des tours de garde toutes les trois heures. Chacun pourra ainsi dormir neuf bonnes heures. Ils est huit heures et nous sommes absolument crevés.

    Deux heures du matin

    Le jeune Bith me secoue énergiquement.

    Eckmül : Hey Kinsa! C'est ton tour! Tu hibernes ma parole!
    Moi : Humf! Je ne suis pas un sac à patates!Ok je me lève.

    Chose dite chose faite , je laisse Eckmül ronfler et je sors dans l'air glacial. À deux heures du matin, j'ai chopé le pire horaire pour prendre la garde. Je m'ouvre doucement à la Force pour affûter mon sens du danger, comme je l'ai appris avec Pad. Je ressens soudain des vagues agressives toutes proches. Je compte leurs sources. Six types. Fichtre! Si nous nous sommes abrités derrière cette grande griffe de pierre pour se protéger des regards, notre champ de vision était également limité. Heureusement, la Force aide les Jedi et je la remercie mentalement. Bon, il faut d'abord réveiller les deux autres. Pour Eckmül, c'est facile, il n'est pas totalement endormi. Ceno en revanche, ce n'est pas une mince affaire...

    Eckmül : On ne peut pas gérer six Death Watch à deux.
    Moi : Bon attends je crois je j'ai une idée, ça les distrayera et ça réveillera Ceno. Il faut juste que me concentre un peu.

    Je sors un explosif de ma sacoche accrochée à ma ceinture. Je le dirige au ras du sol grâce à la télékinésie. Quand il est à une vingtaine de mètres de nous, je lâche et ça fait "boum!". Et là comme je l'avais prévu, le groupe de Death Watch s'éloigne et Ceno sort de son sommeil. Il nous répartit les tâches. Moi j'ai la charge du plus petit. Nous jaillissons ensemble sous les yeux des rebelles et nous nous plaçons. Ceno déploie son attirail que j'ai vite appris à ne pas sous-estimer (je sais de quoi je parle...enfin presque) et Eckmül et moi on sort nos sabres laser. C'est la première fois que j'affronte un de ces guerriers d'égal à égal, et ça ne me plaît qu'à moitié. Heureusement, je me suis tellement battue ces derniers temps (je ne sais pas si je dois m'en plaindre ou m'en réjouir), et je retrouve vite ma technique défensive ou plus rarement offensive, mais qui marche bien. Le combat m'entraîne loin du camp, devant me déplacer beaucoup pour affronter le Death Watch qui est apparemment obligé de se servir de son jetpack. Je n'y prête guère attention mais quand je le vainc enfin, après d'âpres efforts, je regarde autour de moi. Néant. Ni l'Arrow, ni Ceno ou Eckmül en vue. Le sentiment d'euphorie qui était né en moi prend la poudre d'escampette. Ha çà c'est malin je me suis perdue! Seule, fatiguée et sans repères, j'offre une cible idéale pour les patrouilles ou d'éventuel prédateurs. Mais au moins (côté positif, comme toujours) j'ai ma sacoche qui contient le minimum vital : couverture pour me protéger un tant soit peu du froid, de l'eau, des rations de survie pour une dizaine de jour, des macrojumelles et des armes. Sans oublier l'indispensable lampe torche. Pour la deuxième fois de la nuit, j'essaie de m'endormir mais beaucoup moins rassurée. Quelle idiote j'ai été! Je me réveille à neuf heures, grasse matinée pour moi qui ai l'habitude de me lever tôt. Sauf que je me réveille dans une vheh'yaim. Et ça, ce n'est pas normal... Je me mets sur les fesses et un jeune twi'lek blanc se retourne. Il doit avoir mon âge, et une petite cicatrice sur la joue droite lui donne un côté aventurier. Il est vêtu d'habits larges resserés aux chevilles et aux poignets.

    Le twi'lek : Tu vas mieux!
    Moi : Heu je suppose. Je n'ai pas le souvenir d'avoir été malade.Où suis-je?
    Le twi'lek blanc : Dans notre village, le seul qui subsiste encore sur Concordia. Depuis que les Death Watch sont sur cette lune. Mon frère t'a trouvé très tôt ce matin. Tu as eu de la chance de survivre cette nuit. Eux étaient particulièrement actifs. C'était l'alerte rouge. Au fait je m'appelle Zefir, j'ai treize ans et je suis le fils du médecin. Et toi?
    Moi : Kinsa, Kinsa Talik. J'ai treize ans aussi. Mes coéquipiers doivent s'inquiéter pour moi.
    Zefir
    : Tes coéquipiers? Tu n'es donc pas seule?
    Moi : On a été attaqués par les Death Watch. Cette nuit. Au cours du combat, je me suis éloignée petit à petit et puis j'ai fini par me perdre. Ils avaient aussi tout l'interêt de nous éliminer. On les poursuit, non plus. Nous avons la mission de libérer un otage.
    Zefir: Viens. Je vais te présenter aux autres. Une dernière question : tu es Jedi? J'ai vu que tu avais un sabre laser.
    Moi : Oui, padawan c'est à dire apprentie. Mais je vivais sur Mandalore avant. Ce n'est que très récemment que je les ai rejoints.
    Zefir: C'est un hasard que tu sois revenue dans les parages.
    Moi : Je ne crois pas au hasard mais à la Force.

    Il me mena au dirigeant de leur village qui me considéra avec bienveillance. Je lui racontais ma mission.
    Je remarquais qu'il avait le même accent bizarre que Zefir, prononçant les "u" comme des "ou". Les Concordians ont apparemment beaucoup souffert durant la domination Death Watch, et je les comprend. Ce village isolé est le seul qui reste. Tellement isolé qu'ils ne savent pas leurs coordonnées exactes, ce qui est embêtant. À part ça, ils sont très sociables, on ne voit pas ça partout. Soudain je m'informe.

    Moi: Vous avez du réseau?
    Zefir: Juste assez pour discuter en hologramme ou pour aller sur l'HoloNet.

    J'arrive à joindre Ceno, il est rassuré et dit venir me chercher rapidement. En attendant, je parle avec Zefir.

    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le lundi 27 février 2017 - 20:01

    mardi 11 novembre 2014 - 17:02 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

208 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

26 mai 2022 - 29 mai 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide