Review : Mace Windu : Jedi de la République

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
Review : Mace Windu : Jedi de la République

La critique de l'album de Matt Owens et Denys Cowan publié chez Panini


Voici la review de l'album Mace Windu : Jedi de la République, publié dans la collection 100% Star Wars par Panini. Cette critique n'engage que son auteur, et je vous encourage à donner votre propre avis dans les commentaires.




  • Scénario : Matt Owens
  • Dessin : Denys Cosan et Edgar Salazar
  • Encrage : Roberto Poggi et Scott Hanna
  • Couleur : Guru-eFX

A l'exception des flash-backs des albums de Kanan, c'est la première fois qu'une BD du nouveau canon s'intéresse à la période de la Guerre des Clones, ère qui fut traitée en long, en large et en travers dans l'univers Légendes, et qui a donné selon moi une des meilleurs séries de comics Star Wars, j'ai nommé Clone Wars (première du nom, celle avec Quinlan Vos, Aayla Secura, K'kruhk, A'sharad Hett, Jeisel etc...). Bref, le nouveau canon vient explorer cette ère chère à mon coeur.

Le cœur de l'histoire est, comme cela a déjà été exploré dans l'univers Légendes, les dissensions d'opinions entre les Jedi qui servent la paix, la Force et la vie, et ceux qui servent la République et ses intérêts, en devenant des généraux de guerre et non plus des "gardiens de la paix". Mais si ce désaccord était traité de manière philosophique et nuancé dans l'ancien univers étendu, ici j'ai trouvé qu'il était abordé de manière violente et assez malaisante. Et, alors que je m'attendais à ce que Mace Windu soit un héros dans cette histoire, j'ai refermé l'album en pensant juste que c'était un sale type, endoctriné, autoritaire et imbu, voire carrément tyrannique... Bon par contre, c'est un super guerrier, ok... mais c'est quand même un sale type.

Les autres personnages, à l'exception du Jedi qui lui tient tête, sont assez transparents, passifs, y compris Kit Fisto, qui était pourtant un personnage que j'aimais bien dans l'univers Légendes. Le méchant quant à lui est un peu ridicule. Un mercenaire droïde qui ne parle que de pognon... et qui est entouré de droïdes de combat plus bêtes les uns que les autres, avec un humour déplorable.

En revanche l'humour des Jedi est parfois assez sympathique, surtout les blagues "oculaires" du Jedi aveugle, et j'ai souri à plusieurs reprises.

Côté dessin... ben... c'est pas ça... Les traits de visages sont tellement déformés, que ce soient ceux de Windu, de Kit, de Yoda... qu'on a du mal à y reconnaître les acteurs, voire les personnages d'une case à l'autre. C'est bâclé, sans finesse. Les décors sont souvent réduits au minimum, les scènes sont fouillis et on a du mal à y comprendre les actions parfois. Quant à la colorisation, faite par un ordinateur...elle est sans saveur.


En conclusion : un album bien en-dessous des histoires de la même ère dans l'univers Légendes, avec un scénario traité lourdement et de façon dérangeante, et mal servi par un dessin peu précis et franchement pas terrible.


  • Avatar yodajesuis

    yodajesuis

    1411 Crédits

    Au fait, je réagis un peu tard mais personne n'a eu de problème lorsqu'il a acheté cet album? Dans le magasin près de chez moi, j'ai trouvé un seul exemplaire de celui-ci imprimé à l'envers par rapport à la couverture! Du coup, je ne l'ai toujours pas acheté, en attendant l'occasion d'aller dans un autre..

    mercredi 04 juillet 2018 - 18:35 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Star Wars Celebration Europe 2023

07 avril 2023 - 10 avril 2023

Celebration

Encyclopédie

  • Transport de minerai X46-7 --- Le X46-7 est un transport de relativement grande taille (175 mètres de long) conçu par Damoirian Manufacturing, la société qui avait créé l'excellent croiseur léger Carrack, afin de permettre le transport de minerai. (Vaisseaux - Transports)
  • C-3PO --- C-3PO (C3PO, C3-PO) était un droïde de protocole qui avait connu de multiples guerres au fil des années. (Droïdes & Transports - Droïdes de protocole)
  • Cantina de Mos Eisley --- Elle se situe à Mos Eisley, c’est là le principal « centre des affaires » et lien qui relie la planète Tatooïne au reste de la galaxie. (Planètes & Lieux - Bâtiments)
  • Frégate CC-5500 --- Parmi les rares appareils originellement destinés à l’usage militaire construits par la Corellian Engineering Corporation se trouvent les frégates de la série des CC, qui bien que méconnues, furent des vaisseaux efficaces et répandus au sein de la galaxie, appréciés tant par les rebelles, que par les forces indépendantes de pirates. (Vaisseaux - Vaisseaux capitaux)
  • Merr-Sonn C-10 --- Les grenades Etourdissantes étaient des armes anti-émeutes qui ne causaient pas de dommages irréparables. (Armements & Technologies - Armement lourd)

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2022 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide