Chu'Unthor Legends (page 14)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar R2D2

    R2D2

    1115 Crédits

    Mission : Les orphelins de Saleucami

    Jern venais de me réveiller et je faisais déjà un entraînement ! Hagan, un rnancien cadet que je ne connaissais pas était là. Il s'était apparemment rnrebellé. Et nous étions en train d'assaillir Kinsa et Galen de tirs au rnblaster à faible intensité. Je vis que Zadyssa visait principalement rnKinsa en essayant de mettre au moins un tir sur son maître qui bougeait rncomme pas permis ! Et parfois, la Twi'lek schtroumphée déviait le tir rnvers sa padawan qui devait l'éviter, ou vers Lysandre et moi. Je vis rnaussi que Hagan semblait vouloir prouver sa valeur, et je le comprenais.rn Mais je ne comprenais pas pourquoi Zadyssa ne semblait pas lui faire rnconfiance... Et je n'arrivais pas à savoir si Galen et Kinsa pensaient rncomme elle.

    Je tirai sur Galen qui renvoyait chacun de mes tirs. Alors j'employai une solution de secours pour réussir à le toucher :

    Moi (à Hagan): Viens, on tire en même temps à une grande cadence pour toucher Galen.
    Hagan : Galen ?
    Moi : C'est l'humain.
    Hagan : OK.

    Après beaucoup d'essais, nous réussissons enfin à le toucher ! Tout joyeux, je regardai comment s'en sortait Zadyssa et Lysandre qui avaient choisi la Gardienne comme cible. J'entendis la jeune humaine dire :

    Zadyssa : On essai des tirs croisés ?
     Lys' : Comment ça ?
    Zadyssa : Ben on tire de chaque côté en même temps pour que Kinsa ne puisse plus courir partout !
    Lys' : Il faudra des tirs précis...
    Zadyssa : Oui, il faudra utiliser la Force.

    Je les vis se concentrer et tirer en même temps plusieurs fois. Au début Kinsa courait tout le temps et déviait toujours les tirs, mais au fur et à mesure, mes amis tiraient plus vite et avec plus de précision quand un de leur tir fit mouche. Ma demie-soeur eut une exclamation de joie, comme Lysandre.

    Kinsa : Félicitation.

    Nous nous retrouvâmes sabre en main pour dévier les tirs de Kinsa et Galen. J'esquivai souvent parce que je n'arrivais pas à sentir le tir arriver, je n'avais pas fait le Sens du Danger... et Lysandre avait du mal aussi. Et Zadyssa se débrouillait pas trop mal puisqu'elle avait commencé le Soresu et avait déjà dû dévier d'autres tirs. Puis, je commençai à arriver à les dévier et Lysandre aussi. Et Kinsa et Galen tirèrent plus vite et cette fois Zadyssa se retrouva en plus grande difficulté. Je ne parlais même pas de moi et Lysandre.

    Je vis que Hagan nous observait et je ne comptai pas le nombre de fois où nous nous étions fait toucher. Puis, Kinsa et Galen stoppèrent les tirs :

    Galen : C'est bien. Maintenant, on fait un prochain exercice ?
    Moi + Lys'+Zad : Oui !
    Kinsa : Combat au corps à corps ?

    dimanche 29 mai 2016 - 13:43 Modification Admin Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    11172 Crédits Modo

    Mission : Les orphelins de Saleucami.

    Peu après notre sortie du camp Impérial et le retour au QG Républicain, afin de placer Ilan à l'infirmerie, Kinsa, Lysandre, Zadyssa et moi avions été convoqués pour un bilan stratégique. Mon père fut ravi de nous savoir en vie, malgré que le jeune Korunnai ait été torturé. Avec un schéma de la structure du camp l'estimation du nombre de stormtroopers et d'armes utilisées, nous commencions à mieux nous organiser pour l’élaboration d’un futur plan. Nous sommes ensuite allés voir l’état d’Ilan et Hagan s’est subitement isolé. Lorsqu’il revint, il rapporta qu’il avait mal au ventre. C’est bizarre.

    Durant nos exercices pour Jedi, je garde les idées claires et me concentre sur les padawans qui nous tirent dessus (à faible intensité.) Au début, ils se contentent de tirer sur nous mais après il y eut des tirs croisés. Je fus touché une seule fois et cela enthousiaste Ilan. Il a du talent je le reconnais. Un talent que je pourrais lui faire développer, si seulement j’étais devenu Chevalier après ma dernière mission. Au début, Kinsa court sans s’arrêter et elle dévie chacun des tirs. Puis Zad’ et Lys’ tirent plus vite et avec plus de précision. Un de leur tir fait enfin mouche.
    Puis, après inversement des rôles, je ne fis moi aussi pas de quartier pour les quatre padawans. Au bout du compte, ils s’en sortent bien. Puis, Kinsa et moi stoppons les tirs et arrêtons l’exercice.

    Moi : - C'est bien. Maintenant, on fait un prochain exercice ?
    Ilan + Lys'+Zad : - Oui !
    Kinsa : - Combat au corps à corps ?

    Combat au corps à corps. La belle affaire^^.
    Les trois padawans ne sont plus tant enthousiasmés à l’évocation de ce type d’exercice.

    Moi : - Pour le combat au corps à corps, je propose que vous vous répartissiez en deux duos. Un premier duo contre Kinsa et son « indomptable » Soresu…
    Kinsa : - Galen, tu exagères !
    Moi : - … et un second face à moi. Avec au choix : Shii-Cho ou Djem So.
    Kinsa : - Maintenant, formez les duos !

    Les duos se forment vite. Le résultat est que Zadyssa et Hagan décident d’affronter Kinsa, tandis que Lysandre et Ilan sont partants contre moi.

    Kinsa : - Pour chacun des duos, vous devez nous combattre à tour de rôle. Nous faisons d’abord du combat « un contre un », le combat en duo viendra plus tard.

    Les trois padawans font savoir qu’ils ont compris tandis que l’ancien cadet Impérial ne fait pas d’objection. Pendant que l’apprentie de Kinsa et Hagan vont chacun leur tour combattre la jeune Jedi gardienne, je me concentre sur le duo composé du jeune Korunnai et du jeune Togruta. Au moment où je me demande lequel des deux va m’affronter le premier, je vois Ilan s’avancer et se poster face à moi. Avec son sabre à la main. J’affiche un sourire au jeune garçon et lance le débat.

    Moi : - Allez, annonce-moi la couleur.
    Ilan : - Je vais prendre le Djem So s’il-te-plaît.
    Moi : - Euh, Ilan, je ne voudrais pas être injuste mais cette forme de combat est violente. Et comme tu sors tout juste de l’infirmerie, je ne veux pas te blesser.
    Ilan : - Même si elle est violente, je veux pouvoir me mesurer contre une autre forme que le Shii-Cho et le Soresu. Laisse-moi tenter ma chance !

    Le regard d’Ilan me pèse. Je vois dans son regard qu’il m’implore d’accepter et je ne sais pas quoi dire devant lui. Je soupire et accepte, « à tes risques et périls » je lui ajoute. Ilan m’affiche un sourire amical et se positionne pour le combat. Derrière lui, Lysandre regarde ce qui va se passer. Avant de commencer, j’ôte mon léger manteau noir sombre et me retrouve en tunique de tissu synthétique gris argent aux manches longues et aux épaules en noir sombre, accompagné de mon pantalon moulant noir, mes bottes et mes mitaines. Je dépose mon manteau dans un coin puis dégaine mon sabre par la télékinésie. La lame-laser de couleur bleu royal jaillit et je tiens mon arme dans ma main directrice uniquement. Ilan, les deux mains au sabre et en garde éloignée, patiente en me regardant faire. J’opte pour un début en garde médiane.

    Moi : - Ilan… attaque-moi !

    Ilan obéit et se lance vers moi. Sa première attaque vise mon flanc gauche ; je fais un pas vers la droite et pare son coup. Alors que je vais l’attaquer de suite, il place de nouveau sa lame vers moi. Son attaque vise ma jambe mais j’arrive à la contrer. Ilan se recule puis se relance dans ma direction, sa prochaine attaque vers mon torse. Le voyant venir, je fais une simple parade de côté. Le jeune Korunnai se met alors à forcer sur le croisement de nos lames. Il veut me faire reculer. Malheureusement, mon endurance l’emporte. Et je me lance à mon tour dans l’attaque. Je le pousse en arrière et enchaîne une série de coups forts mais peu violents. Chacune de mes attaques vont dans des directions aléatoires mais elles ont le même résultat : bien qu’Ilan arrive à se défendre avec son sabre, il est obligé de reculer. Je m’arrête de le harceler de coups et lui laisse une opportunité de me toucher. Ilan se ressaisit et tente de m’infliger un coup à l’épaule. Je pare sans souci puis l’attaque à mon tour. Le reste du combat devint un long échange, entre des parades anticipées et des attaques fortes. Je sens même qu’Ilan cherche à avoir le dessus sur moi. Étrangement, sa détermination me rappelle la fois où j’ai appris le Djem So auprès de Doc Terrik. La frustration et l’énervement sont des sentiments à ne pas fouler dans cette forme.
    Au bout d’une demi-heure de confrontation, Ilan et moi reculons en même temps. Je sens qu’il est essoufflé par notre duel.

    Moi : - Tu veux toujours continuer ?
    Ilan : - Oui !
    Moi : - Alors c’est parti !

    Aussitôt, je m’élance rapidement vers lui, faisant tourner mon sabre en cercle dans ma main. Une fois à un mètre du jeune padawan, j’abaisse violemment la lame sur la sienne alors qu’il tente de se défendre. L’entrechoc est si violent qu’Ilan ne peut pas tenir debout et glisse une jambe en arrière. Je relève mon sabre au moment sa chute, lui laissant une nouvelle opportunité. Sans m’en rendre compte, Ilan se propulse sur ses jambes et m’attaque avec rapidité. Je ne vois pas le mouvement venir et il me touche l’avant-bras gauche. Je me recule et constate que la marque du sabre n’est heureusement pas profonde. Il m’a juste éraflé. Je me dresse bien droit et éteint mon sabre, annonçant ainsi la fin de notre duel. Ilan a du talent, ça saute aux yeux.

    Moi : - Bravo Ilan ! Tu as réussi à tenir durant trois quart d’heure face à mon Djem So. Tu peux être fier de toi. (Je porte ensuite mon regard vers Lysandre.) Bon, à ton tour Lysandre !

    dimanche 29 mai 2016 - 18:37 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    12221 Crédits Modo

    Après un entraînement convivial avec les padawans et Hagan, je m'isole un peu pour méditer. Ça m'aide toujours à y voir plus clair. Cette mission est dangereuse, et nous devons veiller sur les padawans en plus de ça. Je sais que je ne devrais pas les couver comme ça, ce ne sont plus des bébés, quand même, mais ils semblent si fragiles ! A contrario, je me méfie d'Hagan. Sans doute mon instinct qui me dit que ce qui le concerne s'est déroulé bien trop facilement. D'un autre côté, j'ai tendance à me méfier de tout, ces derniers temps.

    En plein milieu de ma méditation, j'entends des éclats de voix. Curieuse, je me lève et rejoins le groupe. Il s'agit d'Ilan et Zadyssa qui se disputent. Un observateur extérieur aurait dit "chamailleries ordinaires de frères et soeurs" mais Zadyssa est bien trop mature pour ça. Non, il doit s'agir d'autre chose. Je devine plus ou moins qu'ils se disputent au sujet d'Hagan. Ilan lui fait confiance, tandis que Zadyssa – bien la padawan de son maître, celle-là ! - préfère se montrer prudente par rapport à lui.

    Ilan : De toute manière, vous ne me faites jamais confiance ! Je parle, je parle, et vous ne m'écoutez jamais !
    Zadyssa : Ilan, pour l'amour du ciel, calme-toi ! Nous considérons tous ton opinion, mais parfois il faut savoir écouter les plus âgés.

    Ilan se retourne et part en courant. Je reste plantée là, les yeux ronds, sans savoir comment réagir. Jamais je n'aurais osé piquer une telle crise devant des Chevaliers, quand j'étais padawan. Enfin, je décide de faire comme si de rien n'était. Si il a un minimum de jugeote, il ne s'éloignera pas trop. Je m'approche de Zadyssa et lui demande :

    Moi : Vous vous disputiez à quel sujet ?
    Zadyssa : Il fait complètement confiance à Hagan... et pas moi. Je pense qu'il y a trop de coïncidences pour que ça soit dû au hasard.
    Moi : Je le pense aussi. Pour l'heure, restons sur nos gardes : c'est la meilleure chose à faire.

    Alors que je m'éloigne de quelques pas, un cri provenant d'une vigie du camp retentit. Je tend l'oreille :

    Vigie : Les Impériaux attaquent notre camp ! Aux armes !
    Moi : Haar'chak ! Ils ont dû nous suivre !
    Zadyssa : On fait quoi ?
    Moi : Prépare tes armes et stresse pas, on va leur donner une bonne raclée.

    Je sors mon blaster en même temps que mon sabre laser en position de défense, puis m'élance. Déjà, des stormtroopers débarquent dans le camp. J'en envoie trois valser contre une tente grâce à une Poussée de Force, puis me retourne pour trancher le canon d'un blaster.

                                                                                                                             * * *
    Impérial : Vous faites moins les malins, hein ?

    Je soupire. Nous nous sommes faits capturer, et j'ai dû lâcher mes armes car un stormtrooper menaçait de tuer Zadyssa. J'essaie de paraître aussi assurée que possible, et adresse un sourire rassurant aux padawans, comme si je maîtrisais parfaitement la situation, alors que c'est loin d'être le cas. Seul Galen semble perçevoir mon trouble.

    mercredi 08 juin 2016 - 14:17 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7818 Crédits

    Mission : Les orphelins de Saleucami

    Je venais de passer d'une assez banale discussion concernant la fidélité d'Hagan, à une dispute avec Ilan... Ce dernier, faisant confiance à l'ancien cadet et moi non, il avait voulu imposer son point de vue alors que je n'étais pas d'accord ! Finalement, mon demi-frère était parti en courant tandis que Kinsa arrivait, intriguée. Elle me confia par la suite qu'Hagan n'avait pas son entière confiance, et j'en étais soulagée. J'avais été assez stressée en pensant un court instant que je pouvais avoir tort...

    Seulement quelques minutes plus tard, une vigie nous mis en garde de l'attaque de notre camp. Un vent de panique s'abattit sur le campement avant que tous ne prennent les armes pour se défendre.

    Moi : On fait quoi ?
    Kinsa : Prépare tes armes et stresse pas, on va leur donner une bonne raclée.

    Je hochai la tête, respirai un bon coup et pris une minute pour laisser la Force affluer en moi, comme me l'avait conseillé Kinsa, auparavant. L'habitude de répéter cette action fit qu'elle se fit de manière plus rapide et instinctive. Je dégainai mon sabre et gardai mon blaster à portée de main. Mon maître s'était déjà élancée. Je pris une profonde inspiration avant de faire de même.

    Je n'eus pas le temps de courir bien longtemps que je fus criblée de tirs qui venaient de partout ! Comme à l'entraînement avec les drones, je déviai les tirs en prenant soin de rester également concentrée sur ce qu'il se déroulait autour de moi. Je continuai mon avancée et tirai sur un stormtrooper peu attentif avant de faire de même sur celui qui était aux prises avec Lysandre. Ce dernier put ensuite assommer son second adversaire.

    Moi : Tu te fais rapidement des amis, dis donc !
    Lysandre : Apparemment. Tu n'as pas vu Ilan ?

    Ce fut à ce moment là que je me souvenus de la dispute. Il était parti en courant et je ne savais pas où il était allé... J'espérai vivement que rien ne lui était arrivé. Peut-être même qu'il était revenu au camp, je n'en avais aucune idée. Mon expression actuelle en disait long sur la réponse que le Togruta attendait. À tel point qu'il n'en eut pas besoin.

    Je sentis quelqu'un arriver par derrière, un stormtrooper ! Et un d'importante carrure qui plus est... celui-là n'allait pas être simple. Il dégaina une vibrolame et s'approcha de nous, peut-être songeait-il à un apéritif avant le repas ? Toujours était-il que nous n'allions pas nous laisser faire ! Tenant mon sabre à deux mains, je me mis en garde médiane et attendis patiemment - bien qu'un peu stressée - qu'il lance lui-même l'offensive. Il débuta le combat par une attaque qui pourrait consister à me trancher en deux, verticalement. Je le parai et ressentis la secousse dans tous mon corps. Par chance, le laser absorbait en grande partie l'impact.

    Le stormtrooper voulut mettre tous son poids sur sa lame, mais je me décalai en déplaçant au dernier moment mon sabre avant de faire un tour sur moi-même pour lui refaire face. Je me rendis compte que Lysandre avait pris la relève, et aurait voulu lui donner un coup de main mais mon instinct me dicta de me baisser. Ce que je fis. Un tir me manqua de peu, et au moment où je me retournai, je me pris un coup de poing dans le ventre qui me coupa la respiration. N'y faisant guère attention pour le moment, je tirai sur mon assaillant qui ne se doutait pas que j'avais un blaster. Surpris et rayé de la liste d'adversaires, il s'écroula à terre.

    Je mis un certain temps avant de retrouver une respiration convenable. Quand je me retournai pour voir où en était Lysandre, je remarquai que l'un et l'autre essayait d'avoir le dessus, lames croisées. Dégainant le mien, je me déplaçai rapidement vers les deux combattants et coupai la poignée de la vibrolame du soldat. Lysandre en profita pour l'assommer à l'aide d'un blaster.

    Lysandre : Comment ils ont pu savoir pour l'emplacement de notre camp ?
    Moi : Je ne sais pas... ils nous ont peut-être suivi ? En tout cas, ils sont nombreux.

    Des tirs survinrent. Nous dûmes faire appel à toute notre attention et à la Force pour ne pas se faire toucher, je commençai à fatiguer. L'entraînement que nous avions fait était encore frais - mais l'avantage, c'était que nous avions pu nous améliorer entre temps. Sûrement pas de façon très visible, mais au moins un minimum.

    Moi : Tir croisé ?
    Lysandre : Tir croisé.

    Un soldat qui se dirigeait vers nous fut la cible de notre tir. Nous étions sur le point de continuer comme ça lorsque l'on remarqua la venue d'une multitude de stormtrooper, une bonne dizaine armés de blasters et vibrolames. C'était un combat inégal !

    Moi : Je pense que le mieux, c'est de ne pas se frotter à eux...
    Lysandre : Si on rejoint Kinsa et Galen, on risque de ramener toute cette troupe sur eux... Déjà qu'ils doivent faire face à plusieurs adversaires...
    Moi : Alors on les assomme avant qu'ils ne les atteignent, tout en courant.

    Je lui exposai rapidement ce à quoi je pensais, et nous nous séparèrent dans le dédale de tentes, grâce à la Vitesse de Force. À l'abri derrière une caisse, je pris mon blaster et me préparai à tirer. Mon cœur battait la chamade tandis que je sentais mon sang pulser dans mes veines. J'effectuai de grandes inspirations pour retrouver mon calme, tout en écoutant les bruits alentours et notamment ceux des stormtroopers approchant grâce à l'Écoute de Force. Je visai et tirai dans le tas et fit deux victimes qui s'écroulèrent, assommées. Les huit autres tirèrent dans ma direction et je déviai une grande partie de leur offensive avec mon sabre tout en reculant pour les amener vers Lysandre. Le Togruta en toucha trois qui n'eurent pas le temps riposter. J'eus le temps d'en viser un avant qu'ils ne soient sur nous.

    Au bout d'une demie-heure supplémentaire de combat, nous nous étions défait de ces stormtroopers collants  et avions rejoins Galen et Kinsa. J'étais assez épuisée et constatait difficilement que les choses n'avaient pas l'air de s'arranger. Une dizaine de minutes de plus, et nous étions de nouveaux séparés. Kinsa et moi d'un côté, Lysandre et Galen de l'autre et autour, les républicains. Il n'y avait nulle trace d'Hagan...

    Soudain, j'avais la désagréable impression d'avoir un imposant blaster contre ma tempe... Étant donné qu'il menaçait de me tuer, Kinsa dût se résoudre à lâcher ses armes... Nous fûmes délestées de nos armes et menottées.

    Moi (piteusement) : Désolé...

    Je remarquai que Galen et Lysandre s'étaient également fait capturer... mais pas d'Ilan en vue.

    mercredi 08 juin 2016 - 16:25 Modification Admin Permalien

  • Avatar darkknight

    darkknight

    2931 Crédits

    Je regarde paniqué autour de moi. Une bataille a éclatée. J'allume mon sabre de lame bleuet fends l'air à trois reprises avec des techniques empruntées à mon duel d'entraînement face à Zadyssa pour valider la forme 1.

    Justement au  loin, je vois mon amie peiner face a un stormtrooper bien plus grand qu'elle.

    J'observe avec peur Zadyssa se faire maltraiter avant de sauter à son secours en déviant d'innombrables tirs qui pleuvent sur moi pour les renvoyer sur l'adversaire de Zad'.

    Celui-ci tombe et après avoir échanger une petite blague avec la padawan je lui demande inquiet où est Ilan. Elle ne répond pas mais je comprends ce que ce silence signifie. 

    Une troupe de soldats en blanc arrivent vers nous. Nous enchaînons avec Zad' les tirs croisés appris en entraînement jusqu'à ce qu'ils n'en restent plus.

    Je laisse mon amie seule pour essayer de trouver Hagan, que je n'ai pas vu depuis le début de la bataille et je commence à avoir un mauvais pressentiment.

    Je pivote sur moi même pour essayer de repérer l'ex-cadet et remarque un groupe de jeunes se diriger vers un énorme rocher dominant légèrement le grand champs de bataille où je vois des alliés se faire blesser.

    Je les suis pour savoir si mon pressentiment est confirmée. 

    Dissimulé derrière le rocher, j'assiste à une scène qui me stupéfait, Hagan et un cadet se tchèque. Je sors de ma cachette et hurle.

    Moi: Hagan!! Pas toi!!

    Hagan: Si Lysandre, moi. Maintenant, rends-toi!! Il ne te seras fais aucun mal.

    Je suis tenté de l'écouter, d'abandonner une lutte perdue d'avance mais, je décide de continuer, de me battre, comme mes amis.

    Moi: Je ne me rendrais pas, sauf si la vie d'un ami en dépends.


    Je prends en main mon blaster mais je n'ai pas le temps de tirer, car un cadet utilise la télékinésie pour me le prendre.Je brandis alors mon sabre devant moi et Hagan sort une vibrolame et s'approche de moi. Je sers les dents. J'attaque et vise son torse, le cadet pare l'attaque avec une force inouïe, bien qu'il soit lent.

    Autour de moi, les troopers nous regardent enchaîner quelques dizaines d'attaques, de parades... Avant que je ne commence à fatiguer et puis j'ai peur de blesser Hagan, c'était mon ami, sa trahison subite m'a bouleversé.

    Je porte une offensive visant les jambes du cadet qui esquive en sautant l'attaque pour se retrouver à deux mètres de moi. Il en profite, tout comme moi, pour souffler, mais en plus de souffler, moi je me plonge dans la Force et j'utilise la télékinésie pour prendre mon blaster. Je tire en rafale sur Hagan, laissant mes émotions de côtés. 

    Seulement un seul de mes coups atteint Hagan au talon droit. Il pousse un gémissement de douleur avant de s'assoir par terre pour masser sa cheville.

    Il n'a pas l'air de se relever donc je décide de m'attaquer aux six cadets présents devant moi.

    Je me bats vaillamment jusqu'à faire face au sixième. Je n'ai pas le temps de réagir qu'il se jette sur moi en mettant tout son poids sur moi. Je bascule en arrière et tombe violemment sur le sol. 

    Je peux apercevoir Hagan se relever avec difficulté. Il s'approche de moi, prend mon couteau à ma ceinture et me lacère le bras gauche.

    Je hurle de douleur, de tristesse et d'incompréhension. 

    Moi: Hagan!!!!!!!!!!!

    Je prononce ce mot, celui d'un ami, avant de m'évanouir...

    Le noir, l'immensité du noir. Et dans ce noir, j'entends des paroles qui résonnent, des hurlements de jeune fille. Ceux de désespoir d'un garçon, la voix ferme d'un homme... et les hurlements de peur d'adultes.

    Maintenant, j'entends aussi des paroles. frappantes provenant de la voix d'hagan: "Et ma soeur, elle va bien ma soeur?" et une réponse:"Ta soeur va bien, occupe toi de ta mission." suivis d'un "Mouais" et la dernière phrase est émouvante, "Non je ne peux pas, c'est mon ami!". 

    Tout d'un coup le noir devient un grand vide, ma plus grande peur.  Je pousse un hurlement sans fin qui me tire de mon évanouissement couché sur le sol.

    Je me redresse immédiatement et grimace de douleur. Je regarde mon bras plus rouge que jamais, j'ai mal, très mal.

    J'observe mon environnement et vois Kinsa, Galen et Zadyssa penchée sur moi.

    Zad': Ca va Lys'?

    Moi:  Non j'ai mal au bras, surtout quand je le bouge. Je suis où? 

    Galen: Nous sommes prisonnier, la bataille est finie, nous avons perdus.

    Kinsa: Et il nous ont dépouiller, plus d'armure et d'armes.

    Moi: Et Ilan?

    Zad': Ilan...

    Sa voix se brise, je vois qu'elle est triste. Mais je veux lui dire un truc.

    Moi: Tu avais raison de te méfier d'Hagan, c'est lui qui m'a blessé. Mais il le fait contre sa propre volonté.

    Galen: Comment ça?

    Je leur explique rapidement ma vision avant de me relever avec beaucoup de difficulté, mais je n'ose pas leur raconter mon combat. Je me sens triste. 




    vendredi 10 juin 2016 - 21:22 Modification Admin Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    11172 Crédits Modo

    INFORMATION : La mission intitulé "Les orphelins de Saleucami" va devoir se poursuivre sur le nouveau topic "les Légendes du Chu'Unthor". Je ferais le prochain post de la mission sur ce nouveau topic et permettrais à Tyria de clôturer son topic du Chu'Unthor. Les autres et nouvelles missions à réaliser se dérouleront donc sur le nouveau topic.

    Merci de votre compréhension

    samedi 11 juin 2016 - 22:10 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

77 fans connecté(s)

Evénements

Star Wars Celebration 2020

27 août 2020 - 30 août 2020

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2020 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide