Combat au sabre laser

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur Internet comme Apple Safari ou Google Chrome. Vous pouvez aussi mettre à jour votre version de Microsoft Internet Explorer. Merci pour votre compréhension.

Les Jedi et les Sith s'affrontent avec des armes aussi anciennes que nobles, connues sous le nom de sabres-laser. Leur utilisation suppose une attention de tous les instants et répond à un certain nombre de règles ou de techniques appelées « formes » .

LES SEPT FORMES
Il existe plusieurs disciplines de combat connues sous le nom des "Sept Formes". Celles-ci correspondent à divers styles et manières de penser le combat.

Forme I
Des milliers d'années avant la Guerre des Clones, les progrès de la technologie permirent de remplacer les épées de métal par des sabres laser. La 1ère forme apparut à cette époque. Les Maîtres Jedi créèrent la Forme I en partant du combat à l’épée. On y retrouve les principes de base de l'attaque, de la défense et du ciblage de zones précises du corps.
Les jeunes Jedi commencent toujours leur entraînement par l'apprentissage de la Forme I.

Forme II
La Forme II fut l’une des formes les plus raffinées pour affronter un autre adversaire doté lui aussi d’un sabre laser. Celle-ci insistait sur un maniement très précis du sabre et fut utilisée dans le passé par les meilleurs combattants de l’Ordre Jedi, comme le comte Dooku. Elle tomba cependant en désuétude chez les Jedi et ne fut presque plus étudiée car il était assez rare de rencontrer un adversaire avec un sabre laser et elle n’était utile que dans ce cas là. Par contre les Sith, qui s'attendaient à affronter des Jedi maniant leurs sabres laser, continuèrent à l’utiliser la Forme II pour parfaire leur technique.
La Forme II fut bien sûr la discipline de prédilection du comte Dooku alias Darth Tyranus, qui l'utilisait avec une redoutable efficacité. Ses mouvements d'une précision parfaite lui permirent de vaincre sur Géonosis Obi-Wan Kenobi puis Anakin Skywalker, et même de tenir tête à Maître Yoda.

Forme III
La troisième grande discipline de sabre-laser fut développée pour contrer les rayons blasters dans la galaxie. Elle enseigne la déviation des tirs de blasters et symbolise la philosophie de non-agression des Jedi. La forme III se base sur des mouvements brefs et efficaces qui exposent au minimum le corps. Les véritables Maîtres de la Forme III étaient considérés comme invincibles car leur défense était difficile à briser.
Obi-Wan Kenobi se tourna vers la Forme III après la mort de Qui-Gon Jinn (qui privilégiait, lui, la Forme IV) car il lui paraissait que la défense de son Maître avait été insuffisante contre les techniques Sith de Darth Maul. Jusqu'à un âge avancé, Obi-Wan Kenobi resta un formidable pratiquant de la Forme III.

Forme IV
La Forme IV est certainement la plus acrobatique des Sept. Elle exploite au maximum les capacités du Jedi à courir, sauter et tournoyer de manière extraordinaire. Maîtriser la Forme IV suppose de maîtriser parfaitement la Force pour dépasser les limites physiques humaines. Celui qui y fait recours devient alors presque insaisissable.
Yoda, dont la connaissance de la Force était admirée de tous, était un Maître de la Forme IV. C'était également la discipline choisie par Qui-Gon Jinn, ainsi que celle adoptée par son apprenti Obi-Wan Kenobi.

Forme V
Lorsqu'on fit appel aux Jedi pour maintenir la paix dans la galaxie, la Forme V apparut en même temps que la Forme IV pour rendre les Jedi plus puissants. Elle se substitua alors à la forme III trop défensive. Un Maître de la Forme III pouvait être invincible, sans forcément réussir à vaincre ses ennemis. La Forme V se basait sur des mouvements d'attaque puissants. Elle permettait également de bloquer un tir de blaster pour le renvoyer sur l’adversaire. Elle tranformait ainsi un mouvement défensif en attaque et visait à dominer l’adversaire, ce qui la faisait apparaître dangereuse pour certains Jedi.
Au début de la Guerre des Clones, Anakin Skywalker adopta la Forme V pour gagner en puissance. En tant que Darth Vador, il utilisera de nouveau la Forme V lorsqu'il affrontera Obi-Wan Kenobi et, plus tard, Luke Skywalker.

Forme VI
La Forme VI correspondait à l'entraînement standard des Jedi au sabre laser. Cette forme privilégiait l’équilibre et la maîtrise de soi, et était considérée comme la "Forme des diplomates" car moins exigeante que les autres formes, elle permettait de mieux se consacrer à la perception, la stratégie politique et la négociation. La Forme VI était une combinaison des Formes I, III, IV et V. Les jeunes Jedi passaient leurs quelques premières années à l'étude de la Forme I, puis une année ou deux à chaque Forme supplémentaire avant de terminer leur entraînement. Ensuite, dix années supplémentaires étaient consacrées à l'étude de cette Forme VI. Les maîtres des autres formes ne trouvaient celle-ci pas assez exigeante.
La bataille de Géonosis révéla les faiblesses de la Forme "diplomatique". Tous les Jedi utilisant la Forme VI succombèrent lors du combat dans l'Arène.

Forme VII
Seuls les Maîtres les plus expérimentés pouvaient atteindre et contrôler la discipline ultime connue sous le nom de Forme VII. Il s'agissait de la plus difficile et exigeante de toutes les Formes, mais, en retour, elle conférait des pouvoirs et des aptitudes fantastiques à ceux qui la maîtrisaient. La Forme VII permettait des mouvements très rapides et directs. Utilisée conjointement avec la Force, elle consistait en une suite d'attaques saccadées et désordonnées en apparence seulement, la rendant très imprévisible durant un combat. Cette caractéristique rendait également l'exécution bien plus ardue que celle des enchaînements gracieux et liés de la Forme IV. La Forme VII puisait sa puissance dans une réserve d'émotions profonde qui devaient être maîtrisées car elle rapprochait dangereusement du côté obscur. L'attitude extérieure d'un pratiquant de la Forme VII était calme, mais sa pression intérieure était intense. Elle nécessitait un apprentissage permanent, et ceux qui pouvaient atteindre le niveau pour la maîtriser étaient très rares.
Cette méthode était presque uniquement utilisée par les Sith comme Darth Maul qui fut un des Maîtres de cette technique. Mace Windu était avec Sora Bulq et Quinlan Vos dans une moindre mesure l'un des seuls Jedi familiers de cette forme. Il l’utilisa pour tuer Jango Fett en quelques instants dans l’Arène de Géonosis.

ATTAQUE ET DEFENSE
Il existe un code de chiffres pour décrire attaques et parades : 1 (tête), 2 (bras et côté droit), 3 (bras et côté gauche), 4 (dos), 5 (jambe droite) et 6 (jambe gauche). La garde Jedi peut prendre deux formes, la neutre défensive où la lame est tendue devant le corps, et la neutre offensive où elle est cette fois-ci pointée vers l’adversaire. Les Jedi pratiquent des exercices pour parfaire leur art, appelés vélocités contre un adversaire réel ou dulons contre un adversaire imaginaire, consistant à enchaîner divers mouvements d’attaque et de défense. Les Jedi les plus avancés reconstituent entre eux les duels célèbres, ou « kai-kai ».
Les mouvements jedi sont variés et portent chacun un nom:
-"jung": rotation sur 180°
-"jung ma": rotation sur 360° plus puissante
-"sai": saut avec la Force pour se défendre contre une attaque aux jambes
-"shun": le sabre tenu à une main tournoie rapidement sur 360°

LES COUPS OU BOTTES SECRETES
Dégâts ou destruction de l'arme "sun djem"
Détruire l’arme de l’adversaire ou la lui faire perdre peut signifier la fin du combat. Elle est liée à la forme I mais perdit de son intérêt lorsque il fuit possible de la contrer avec la forme II.
Blessure "shiim"
Tout type de blessure infligée à l'aide d'un sabre laser. Elle pouvait affaiblir peu à peu un adversaire puissant. Kenobi reçut de Dooku un shiim au bras dans son hangar des Géonosis.
Coup de lame "shiak"
Coup donné avec la pointe de la lame. Elle occasionne une blessure profonde. Kenobi reçut de Dooku un shiak à la jambe dans son hangar de Géonosis.
Coupe de la main armée "cho maï"
"Cho maï" empêchait en théorie un adversaire de se servir de son arme en coupant la main qui portait l’arme, mais certains Jedi ou Sith étant aussi adroits des deux mains, il fallait se méfier quand même. C’était l’un des mouvements préférés des Jedi car il supposait une grande précision et ne tuait pas l’adversaire.
Le comte Dooku pratiqua un "cho maï" agressif (jusqu'au coude) sur Anakin Skywalker lors de leur duel sur Geonosis. Darth Vader exécuta un "cho maï" sur Luke Skywalker sur Bespin. Celui-ci lui retourna le geste au-dessus d'Endor, s'arrêtant comme Vader pour ne pas tuer son adversaire.
Coupe du bras armé "cho sun"
Couper tout le bras armé d'un adversaire était un mouvement beaucoup plus simple à accomplir que le cho mai. Il était utilisé lorsque l’on était pris par surprise ou quand on ne pouvait pas se permettre de prendre des risques.
Obi-Wan Kenobi exécutait ce mouvement instinctivement comme dans le night-club Barbare contre Zam Wessel ou beaucoup plus tard contre Ponda Baba à la Cantina de Mos Eisley.
Autres mutilations "cho mok"
Couper la jambe ou, dans le cas de non-humains, un autre membre d'un adversaire.
Décapitation "saï cha"
Décapiter un adversaire d'un simple coup de sabre laser. Les Jedi n'utilisaient ce mouvement que dans les cas extrêmes et lorsque l’adversaire était particulièrement redoutable.
Mace Windu décapita d'un seul coup Jango Fett dans l'Arène de Geonosis. Luke Skywalker utilisa cette technique de manière instinctive lorsqu'il rencontra "l'image " de Darth Vader dans la grotte de Dagobah.
Séparation du corps "saï tok"
Les Jedi considéraient que couper en deux le corps d'un adversaire vivant était une profanation barbare à éviter autant que possible car elle naissait souvent de passions liées au côté obscur. Elle était par contre très appréciée des Sith et des Jedi Sombres comme Darth Vader qui l’utilisa contre Obi-Wan Kenobi, ou Jerec contre Qu Rahn sans défense.
Obi-Wan Kenobi l’utilisa pour abattre Darth Maul, à cause de la rage ressentie face au meurtre de Qui-Gon Jinn.

ÉVOLUTION DES COMBATS DANS LA SAGA
La Menace Fantôme
Qui-Gon Jinn contre Darth Maul (Tatooine)
Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi contre Darth Maul (Theed)
Qui-Gon Jinn contre Darth Maul (Theed)
Obi-Wan Kenobi contre Darth Maul (Theed)
Au moment de la bataille de Naboo, Darth Maul était un Sith adepte surdoué de la Forme VII à qui il avait ajouté les techniques de domination mentale des Sith, comme le "dun möch" . Cette technique consistait à dominer l'esprit de son adversaire, en mettant en lumière ses doutes et ses faiblesses. Qui-Gon fut tué par Darth Maul et Obi-Wan ne dut son salut qu'à une erreur d'attention du Sith qui lui fut fatale.
L'Attaque des Clones
Obi-Wan Kenobi contre le comte Dooku (Geonosis)
Anakin Skywalker contre le comte Dooku (Geonosis)
Yoda contre le comte Dooku (Geonosis)
La profonde communion de Yoda avec la Force lui conférait une maîtrise exceptionnelle du sabre laser et de la forme IV dans laquelle il excellait, comme le prouvèrent ses mouvements époustouflants durant son duel épique contre Dooku. La concentration de la Force à travers toute son enveloppe corporelle, et pas seulement à travers son esprit, lui permettait de passer outre son vieux corps et son âge avancé. Il effectuait trois types de rotations, ou "su ma" : tournoiements, sauts périlleux et roues. Ces trois mouvements combinés à des sauts améliorés par la Force, faisaient de Yoda le maître incontesté de la forme IV, et Dooku dut faire appel à toutes ses capacités pour réussir à lui échapper.
Un Nouvel Espoir
Obi-Wan Kenobi contre Darth Vader (Death Star)
Lorsque Obi-Wan Kenobi affronta son ancien apprenti Darth Vader en duel sur la Death Star, aucun n'avait combattu un adversaire armé d'un sabre laser depuis de nombreuses années. Néanmoins, ce duel à mort opposa la maîtrise de la défensive Forme III de Kenobi à la puissance de la Forme V, emplie de colère, de Vader. Comme on pouvait s'y attendre, Kenobi maintint Vader à distance mais comprit très vite qu’il ne pourrait gagner. Il choisit donc de se sacrifier et ne faire plus qu'un avec la Force pour pouvoir aider plus tard Luke Skywalker.

L'Empire contre-attaque
Luke Skywalker contre Darth Vader (Bespin)
Vader avait à cette époque une meilleure maîtrise de lui-même et de la Force. Vader s'était libéré, grâce à la Force, des douleurs qu'il ressentait et, s'exerçant contre des adversaires humains consentants ou non, ou contre des droides duellistes, avait amélioré nettement sa technique au sabre laser.
Il constituait donc un adversaire beaucoup plus formidable sur Bespin que lors de son affrontement avec Kenobi sur la Death Star : il manipulait la puissance de la Forme V avec une maîtrise totale. Contre Luke Skywalker, il le rabaissa et chercha à dominer son esprit.
Mais lors de son duel contre Darth Vader, Luke se révéla de son côté un combattant instinctif extraordinairement doué malgré le peu de formation qu’il avait reçue dans ce domaine. Il se révéla même capable de tenir tête instinctivement à un Seigneur Noir de Sith au sommet de sa puissance. Seule l'expérience de Vader fit pencher la balance pendant l'affrontement. Il bombarda Luke de lourdes pièces d'équipement pendant leur duel, puis lui trancha la main droite. Luke ne s'échappa qu'en tombant dans le puits de Bespin.

Le Retour du Jedi
Luke Skywalker contre Darth Vader (Death Star II)
Au moment de la bataille d'Endor, Luke Skywalker avait étudié quelques techniques au sabre laser grâce au journal d'Obi-Wan et avait ainsi formidablement amélioré ses capacités. Il s'était également fabriqué un nouveau sabre à lame verte pour remplacer celui d'Anakin perdu à Bespin. Sans Maître, un tel progrès devait être pratiquement impossible, mais l'aptitude inégalée de Luke lui permit de faire le poids face à Darth Vader lors de leur rencontre à bord de la Seconde Death Star.
Il fut même capable de le vaincre en lui coupant la main droite à son tour. Lors de son assaut final contre Vader, Luke emprunta spontanément la technique de la Forme V de son adversaire et répondit par un furieuse démonstration du pouvoir brut de cette Forme. Un tel succès avec si peu d'entraînement formel témoignait des capacités innées et des compétences instinctives de Luke. Mais, en parfaite union avec la Force, il ne franchit jamais la frontière qui le séparait de la haine des Sith et du côté obscur et cessa immédiatement ses attaques après avoir rendu son adversaire inoffensif, démonstration d'une maîtrise de soi encore plus impressionnante que son adresse au sabre laser.


  • Type: Combat
  • Constructeur: Jedi/Sith
  • Milieu:
  • Information:
  • Rayonnement:
  • Affiliation: Jedi/Sith

Celebration

Star Wars IX

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide