L'Académie Jedi (page 5)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar MarieSkywalker

    MarieSkywalker

    40 Crédits

    Prénom: Crystal

    Nom: Inconnu (parent inconnu)

    Sexe:féminin 

    Âge: 17 ans

    Poids: 110 lives 

    Taille: 1 m 70

    Apparence: yeux bleus, cheveux bruns, mince

    Caracthère: endurante, positive, intelligente, anxieuse... Survivante

    Planète d'origine: Naboo

    Race: Humaine

    Rang: 0 ne fait que contrôler la force avec inexpérientation

    J'avais réussi ! J'étais arrivée sur Yavin IV avec le vaisseau que j'avais acheter grâce à mes économies. Dans ma vie d'orpheline Nabérienne, j'avais réussi à me trouver un travail (pas le plus honnête) et à récolter jours après jours des crédits et des réserves. J'avais une certaine crainte que l'on ne m'accepte pas à l'Académie. Dès mon jeune âge j'avais pu remarquer que j'étais capable de faire des choses que les autres enfants de l'orphelinat n'étaient pas capable de faire. Faire voler des objets, savoir ce que pouvaient ressentir les autres, etc. Je n'étais pas certaine d'avoir comme on le disait "la force". Je me disais que j'étais peut-être folle mais il fallait que j'en ait le cœur net.

    Je m'étais entraîné  durant mes temps-libre et malgré le fait que j'avais une apparence de jeune fille fragile, j'avais une force intérieure en moi et une bonne volonté. Je voulais refaire ma vie selon ce que je rêvais de faire et non ce que l'orphelinat voulait pour moi. Il était temps que je me prenne en main. 

    Quand j'eus trouvé l'Académie en question, je ne savais plus comment penser et agir. Je décidai de rentrer et je me figeai sur place. À qui devais-je parler ? À voix haute je me disait.

    :Du calme Crystal.

    Je n'étais qu'une inconnue dans un endroit que je ne connaissais pas. Je décidai malgrer une anxiété  grandissante, de respirer et de chercher quelqu'un qui pourrait m'aider.

    Ce message a été modifié par MarieSkywalker le mardi 29 décembre 2015 - 16:21
    Ce message a été modifié par MarieSkywalker le mardi 29 décembre 2015 - 16:41

    mardi 29 décembre 2015 - 16:04 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    12819 Crédits Modo

    Comme tous les jours depuis mon arrivée ici, je sortis dans la brume fraîche dans l'intention de me faire un petit jogging. Je trottine à peine depuis une minute quand je sens une présence dans la Force. Puis j'entend une voix dire :

    Voix : Du calme Crystal.

    Je m'approche et découvre une jeune humaine iconnue, à première vue légèrement plus âgée que moi. Elle a une mine déboussolée et je devine immédiatement que c'est une nouvelle arrivante. Or, les gens n'échouent pas ici par hasard.

    Moi : Bonjour à toi ! Tu te nommes Crystal, n'est-ce pas ?

    Crystal : C'est bien mon nom... Je viens pour devenir Jedi.

    Moi : Kinsa Talik. Une future padawan ? J'en suis une moi-même (en l'invitant à me suivre). Raconte-moi ton histoire, s'il te plaît. 

    Crystal m'emboîta le pas, tout en me contant ce qui l'a amené à l'Académie. Pendant son récit, je la dévisage, en essayant de cerner son potentiel. Il est sûr que cette jeune fille a quelque chose de spécial, mais je dois lui soumettre une épreuve pour vérifier son lien à la Force, avant la paperasse. Je l'emmène à l'arène. Cet lieu entouré de reliefs escarpés ne sert pas que pour les combats. Quelques jeunes Jedi malicieux ont réussi à en faire un terrain de jeu et un a eu la merveilleuse intelligence de jeter un de ces objets imbibés de Force dans les reliefs. J'explique à Crystal ce qui l'attend.

    Moi : Un plaisantin a piqué un objet imbibé de Force dans l'arène, et comme tu t'en doutes, il n'est pas au sol. Il te suffit de localiser cet objet en te fiant à la Force, puis d'aller le chercher. T'en sens-tu capable ?

    _____________________________________________________________________________________________________________________

    Crystal : Bonne présentation, bien que j'aurais souhaité qu'elle soit un peu plus détaillée, ainsi que quelques fautes d'orthographe qui traînent çà et là. Mais il y a du potentiel ! De toute manière, nos personnages s'étoffent de RP en RP. Pour ton test, n'hésite pas à faire un peu grimper Crystal et à dévellopper ses traits de caractère^^.

    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le mercredi 30 décembre 2015 - 20:15
    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le mercredi 30 décembre 2015 - 20:30

    mercredi 30 décembre 2015 - 20:12 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    17321 Crédits Modo


    Avec une profonde attention, les autres membre du Conseil et moi-même écoutions l'analyse du Code Jedi faite par Kinsa Talik. J'étais extrêmement curieux d'écouter cette jeune twi'leck en qui Ceno plaçait tant d'espoirs et que je n'avais eu que peu l'occasion de côtoyer jusqu'ici. Heureusement qu'elle avait participé tantôt au sauvetage de George, elle aussi. Pour le coup je me sentais moins coupable de sentir encore le bantha.
    A mon grand étonnement la présentation fut courte, mais non moins concise et éclairée. A présent la padawan attendait calmement notre appréciation.

    Moi. - Merci Kinsa pour ton analyse. Je constate avec joie que les récentes épreuves que tu as traversée n'ont pas obscurci ton jugement ni affaibli ta détermination. Tu as commencé ton analyse en affirmant que nous ne devons pas refouler nos émotions. Plusieurs Jedi pourraient ne pas être d'accord avec toi, cependant tu fais preuve de plus de maturité. En effet contenir ses émotions n'est pas une solution, et être maître d'elles est la clé.

    Aynor. - Je suis heureuse que tu aies appliqué le terme « outil » pour désigner la connaissance, là où d'autres l'auraient considérée comme une arme, et pas forcément à tors. Tu mets également l'accent sur un danger fondamental : l'incompréhension, qui découle de l'ignorance et devient la source de toutes les fautes de jugement. On attend partout des Jedi qu'ils soient des juges impartiaux, et la chose ne serait pas possible sans l'application de ce précepte.

    Ceno. - Tu as bien relevé la ressemblance entre le premier et le troisième préceptes, mais aussi et surtout ce qui les différencie : l'obsessionnel. Attention cependant quand tu dis que rien ne doit primer sur la réussite d'une mission, car la réussite d'une mission peut alors elle-même virer à l'obsession. Ce qui prime c'est autrui, c'est la Force, et l'un comme l'autre peuvent te donner d'excellentes raisons de te détourner de ta mission aux moments où tu t'y attends le moins.

    Moi. - Comme tu l'as si bien souligné, les Jedi sont les garants de tous ce qui produit l'harmonie. Attention toutefois à ne pas l'imposer, ce qui est contraire à nos principes. Même si nous ne le semons pas et ne le recherchons, il nous faut reconnaître le rôle bénéfique que joue parfois la chaos dans l'ordre universel, notamment dans la création de la vie.

    Aynor. - Tu as bien cerner le dernier précepte, toutefois nous t'encourageons à méditer dessus toute ton existence. C'est une chose de dire aujourd'hui que nous devenons immortels en nous fondant à la Force, mais la chose devient toujours étrangement difficile à accepter lorsque nous sommes finalement confrontés à une perte.

    Ceno. - Tu as très bien travaillé Kinsa. Tu confirme beaucoup d'espoirs.

    Nous laissâmes un temps s'installer, pour que la padawan s'inquiète de ce qui allait l'attendre.

    Moi. - Tu as en effet très bien travaillé, padawan Talik. Pas seulement sur cette analyse. Ton parcours d'apprentie est exemplaire et tu es presque prête à accéder au rang de chevalier. Toutefois il nous reste à juger de tes capacités sur le terrain, en solo.

    Aynor. - Nous t'envoyons sur Bespin à la Cité des Nuages résoudre une affaire d'enlèvement. L'administrateur local s'est fait kidnapper sa fille unique. Il soupçonne des extracteurs de gaz concurrents mais il n'y a pas encore eu de demande de rançon, et tout indique que sa fille est toujours quelque part sur la cité flottante, les départs de vaisseaux ayant été interdits peu après la disparition.

    Ceno. - Si tu as besoin de renseignements supplémentaires nous sommes à ta disposition. Mais là-bas tu seras livrée à toi-même. Que la Force soit avec toi !




    Très bonne analyse, Kinsa ! A présent pour ton épreuve de mission en solo je t'invite à poster dans le Chu'Unthor Legend.

    mardi 05 janvier 2016 - 14:17 Modification Admin Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    15589 Crédits Modo

    La journée était ensoleillée, un léger vent se faufilait à travers les branches des grands arbres de la jungle de Yavin IV et souffla sur les poussières du sol terreux de la grande clairière, située devant l'entrée principale de l'ancien temple massassi qui est devenu désormais une Académie Jedi.

    Je me trouvais donc là, assis sur les marches de l'entrée, le dos au hall et mon regard porté vers la jungle et ses majesteux géants verts. Cette forêt me rappelait bien des souvenirs, des choses qui avaient eu des impacts sur mes premières années de padawan : c'était dans cette même jungle où j'avais accompagné mon maître Aynor et la padawan Jaina Fanger vers un ancien avant-poste de la Rébellion occupé par des pirates, bien sûr nous les avions chassés, et dormir à la belle étoile n'avait changé les idées depuis mon départ de Tython ; et c'était aussi dans cette même forêt que l'on m'avait retrouvé, perdu au beau milieu de ce lieu tantôt agréable tantôt hostile, à la merci de quelques prédateurs. J'avais ri au souvenir du camping mais je fronça les sourcils en me rappelant que j'avais été assommé par un intrus, au moment ou Baal le Sith avait pointé son nez. Je décidais de me détendre, étant sur le point de me mettre en colère, et je pensa aux évènements d'aujourd'hui : il me fallait encore attendre le retour de Ceno pour qu'il puisse vérifier mon sabre-laser (encore à l'atelier) et puis je venais d'apprendre, en venant à la salle des pouvoirs de la Force, que maître Padmée était reparti sur Phoenix, sa planète natale, pour toujours... me laissant me livrer à moi-même dans ma progression de mes pouvoirs.

    Alors que je sentais de la mélancolie s'emparer de moi, j'inspira un bon coup pour évacuer. Lentement, le ciel commence à se délaisser de son bleu clair pour une teinte jaune-orangé, annonçant le début du crépuscule.

    Au moment où j'allais m'enfouir dans mes pensées les plus profondes, pour faire plus simple aller dans ma bulle, je ressentis une fine vibration dans l'échine. Ce genre de sensation, que j'ai développé dans la Force au cours des derniers jours, me faisait office d'alarme interne pour me signaler l'approche de quelqu'un ou quelque chose. Un peu comme un  sixième sens. J'entendis alors des pas derrière moi et je me retourna vers le hall pour voir arriver la jeune twi'lek rutian, padawan de Cenovii.

    Moi : Ah, c'est toi Kinsa. Qu'est-ce qui t'amène par ici ?

    Kinsa (en s'asseyant à côté de moi) : - Je suis juste venue me détendre un peu. Je reviens d'un entretien avec les maîtres Jedi, je leur ai fait mon analyse du Code Jedi.

    Moi : - Eh ben ! Tu as déjà rendu ton analyse du Code ! Et alors ?

    Kinsa : - Alors, ils ont jugé que je m'en suis bien sortie. Avec tous ce que j'ai entrepris dans mon cursus de padawan, ils se sont mis d'accord pour me décerner le rang de chevalier. Seulement...

    Moi : - Il y a une  condition que tu dois exécuter, n'est-ce-pas ?

    Kinsa : - Oui. Je dois partir en mission solo pour achever ma formation. Et ma destination est Bespin, une planète gazeuse réputée pour son commerce de gazs et ses bâtiments ludiques et attractifs. Apparement, l'administrateur de la Cité des Nuages a signalé le kidnapping de sa fille et ses ravissseurs n'ont pas encore demandé de rançon. L'administrateur pense encore qu'elle est cachée dans les lieux de la cité depuis qu'il a interdit les allers-venues-retours des vaisseaux depuis la disparition. Et dire qu'il s'agit de son unique enfant...

    Moi : - Je suis certain que tu réussiras, Kinsa ! Je te crois capable d'accomplir une enquête comme celle-ci. J'ignore de quelle manière tu vas tenter de retrouver cette fille ou même comment tu t'en sortiras mais je sais une chose qui peut te donner confiance : tu es aussi compétente que Ceno.

    Kinsa (en me regardant d'un air apaisé) : - C'est vraiment encourageant d'entendre la même remarque des autres maîtres Jedi quand ça vient de toi. Et pourtant, je ne te connais que peu. Comment ça se fait que je ne t'ai jamais vu au début de mon apprentissage ? Tu es plus âgé que moi et tu as pourtant moins d'expérience que moi.

    Moi : - Oh, c'est une longue histoire.

    Je lui raconta alors mes premières années à l'Académie avant ma soudaine absence : mon accueil dans l'enceinte du complexe par Ben Cenovii (ce qui étonna Kinsa sur ce point), ma première méditation, mon intégration à la Salle Commune des Padas, le pari débile avec Eckmül qui avait fait de moi le padawan d'Aynor, l'excursion dans la jungle yavinienne, les pirates débusqués, ma première leçon de télékinésie ou encore la situation dans laquelle je m'étais retrouvé pour avoir écouté et épié le Seigneur Sith Baal, qui discutait avec Ceno et d'autres Jedi. Quand j'eus terminé, Kinsa me regarda d'un air surpris et scotché.

    Kinsa : - Eh ben ! Tu en as vécu des choses. Et pourquoi soudain tu avais disparu ?

    Moi : - À l'époque, j'étais encore jeune. J'étais tellement terrifié par ce qui s'était passé dans ma formation que j'avais décidé d'affronter ma faiblesse en méditant dans mon jardin de Force. Il m'a apporté aujourd'hui plus d'affinité à la Force et maintenant je suis convaincu que je pourrais survivre à n'importe quel obstacle. Peut-être que ça ne se voit pas mais je vais sûrement évoluer, petit à petit.

    Kinsa : - Ha ha ha ha, je vois. Je trouve que tu es déterminé pour un padawan. (Elle se leva et frotta sa tunique pour la défroisser) Bon, je vais devoir te laisser. Demain, je risque de partir très vite pour Bespin et j'ai besoin d'être en forme pour accomplir ma mission. (Elle se retourna vers le hall mais s'arrêta) Oh ! J'ai oublié de te dire, Galen. (Je la regarda d'un air surpris et inquiet) On a une nouvelle qui vient d'arriver à l'Académie. Elle s'appelle Crystal et je l'ai envoyer dans l'arène pour tester sa capacité à réagir avec la Force, elle est en train de chercher un objet perdu. Tu pourrais aller l'aider.

    Moi : - Tu me demandes à moi, Galen Arek, d'apporter mon aide à une nouvelle et future padawan ? Ha ha ha ! Faire un peu de pédagogie ne me pose aucun souci. Tu peux compter sur moi, Kinsa.

    Kinsa : - Ok, c'est entendu. Je compte sur toi, Galen. Allez, salut !

    Et elle repartit comme elle était venue. De mon côté, je voulais rester encore un peu pour profiter du crépuscule. Puis, en voyant une grosse pierre au sol, je décida de réentraîner ma lévitation pour m'améliorer. Un jour vindra, je serais prêt... prêt à devenir un Chevalier.


    mercredi 06 janvier 2016 - 21:31 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Star Wars Celebration Europe 2023

07 avril 2023 - 10 avril 2023

Celebration

Encyclopédie

  • Pilotes Rebelles --- Les Pilotes Rebelles représentent la force de frappe la plus importante de l’Alliance Rebelle. (Organisations - Troupes)
  • Lepi --- Leur vrai nom était lepus carnivorus. Cette espèce carnivore à fourrure était native de la planète Coachelle Prime. (Espèces & Civilisations - Civilisations)
  • Mayla --- Cette plante poussait sur Coruscant. Souvent considéré comme une herbe, c’était une plante grimpante qui poussait entre les pavés et les fissures. Son odeur était douce et poudreuse. (Espèces & Civilisations - Plantes)
  • Patrouilleur classe Agrave --- L'Agrave est un vaisseau de reconnaissance tactique léger qui fait partie des premiers designs créés pour les besoins exclusifs de la Nouvelle République. (Vaisseaux - Vaisseaux auxiliaires)
  • Night Caller --- Corvette CR-90 de la flotte de l'Amiral Trigit (Vaisseaux - Vaisseaux auxiliaires)

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2022 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide