Le Temple Jedi 3 (page 37)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Aynor

    Aynor

    9548 Crédits

    Le Conseil Jedi se réunissait à nouveau, le lendemain même de la destitution de Kaarde, ce qui fût pour nous tous, Jedi, une épreuve pénible. Il ne se passait plus un jour sans que l'on ne parlât de l'Ordre et des Jedi lors des sessions de l'assemblée sénatoriale.
    Le sujet du jour pour le Conseil était l'arrestation de Jad'den Korr.

    Mohel'Hya – Il est impératif de retrouver le renégat et qu'il soit mit aux arrêts en attendant son jugement.
    Jorus – Nous sommes d'accord sur ce point. Toutefois le chevalier Korr devrait être jugé par le Conseil Jedi.
    Mohel'Hya – Nombreux sénateurs veulent le voir finir ses jours à Kiffex, pour ne pas dire mort.
    Pad111 – Kaarde Naberry, mon frère, a déjà payer pour les fautes de Korr !
    Mohel'Hya – Chère maître Jedi, au sein d'une République telle que la nôtre, on ne saurait se substituer à un autre devant la justice. On ne peut échapper à la justice.
    Jorus – Effectivement, personne ne devrait pouvoir échapper à la justice, n'est-ce pas sénateur.

    Le bothan grimaça et dut se résigner à abandonner la partie.

    Tills – Bien, la priorité est donc de retrouver Jad'den Korr.
    Aynor – Je demande l'autorisation du présent Conseil pour mener cette mission.
    Mohel'Hya – Vous !? C'est impossible, vous êtes la cause même de la folie du fugitif !

    Je me levais prestement de mon siège. Jorus attrapa mon bras et me fit signe de me rasseoir. Je lui signifiai que tout irait bien, et m'adressa alors au sénateur bothan.

    Aynor – Je le connais mieux que personne. Le lien qui nous unit me permettra de le retrouver. Et je suis avant tout une Jedi. Mes sentiments pour Korr n'interférerons pas. Voilà plus de 20 ans que je sers la Force.

    Je plongeais mon regard, déterminé, dans ceux du sénateur de bothawie.

    - Et je sais maîtriser mes émotions, moi.

    La fourrure du bothan se hérissa un instant, et je me rassis.

    Pad111 – Inutile de dire que nous avons entière confiance dans le chevalier Aynor.
    Tills – Je n'y vois aucune objection. L'affaire est entendu.

    Alors que la séance prenait fin, un garde Républicain pénétra dans la salle du Conseil, annonçant que le criminel Jad'den Korr était arrivé sur Coruscant et s'était rendu.

    Aynor – Je pars immédiatement à sa rencontre.

    mardi 03 février 2009 - 00:34 Modification Admin Permalien

  • Avatar kateo

    kateo

    2684 Crédits

    Durant tout le voyage depuis Ryloth, Jad'den et moi étions restés sur le pont du navire. Je sentais à travers la Force que de nombreuses choses le préoccupaient, son esprit bouillonnait. Regrets, doutes, ressentiments, je ne saurais dire avec exactitude, mais le fait que Jad'den soit resté assis dans son siège, sans dire un mot ou faire le moindre geste du voyage en disait long. Lorsque le vaisseau nous alerta que nous allions quitter l'hyperespace, il resta stoïque, l'approche de son interpellation ne semblant pas l'inquiéter le moins du monde.

    Le Defiance ralentit et se plaça en orbite lointaine de la planète-cité. Le contrôle spatial nous contacta :

    Contrôleur : Vaisseau non identifié, ici le contrôle spatial de Coruscant, veuillez transmettre votre code transpondeur s'il vous plait.

    Je regardai Jad'den qui leva la main droite pour me faire signe de parler.

    Moi : Bonjour, je suis le chevalier Jedi Kateo Otori...
    Le contrôleur - coupant la fin de ma phrase : Defiance, vous avez été placé sur liste noire, veuillez ne pas quitter votre position et vous préparer à être abordé par les forces armées de la république.
    Moi : Veuillez contacter la Chancellerie. J'escorte actuellement le chevalier Jad'den Korr qui a pris la décision de se rendre aux autorités.
    Le contrôleur - quelques instants plus tard : Bien reçu. On me demande de vous informer qu'un représentant du Conseil quitte le Sénat au moment où je vous parle.
    Moi : Merci. Defiance terminé.

    Une quinzaine de minutes plus tard, l'appareil envoyé par le Sénat se posa à bord et Aynor en sortit. Lorsque Jad'den la vit sur les écrans de contrôle il eut finalement une réaction. Il se leva et commença de marcher sans but précis. Le contingent se présenta enfin sur le pont et sans que le moindre mot ne soit prononcé, les soldats qui accompagnaient Aynor menottèrent le Jedi. Un regard plein de passion se posa sur le visage de la Twi'lek qui détourna le sien. A travers la Force, je pouvais ressentir la peine qui les envahissait de se revoir dans de telles circonstances. Je me joignis au cortège qui quittai la pièce, me plaçant à le hauteur de mon amie.

    Moi - lui parlant en gardant mon regard fixé au loin : Jad'den ne ressent plus aucun sentiment de violence à présent, les nanites qui coulent dans ses veines en étaient vraisemblablement la cause mais...
    Aynor : Je sais Kateo, mais la scène politique ne l'entendra pas de la même oreille. Nous allons le conduire au Sénat, le Conseil l'attends.
    -------------------------------------
    Maître de Jolee
    Ex-Padawan d'Unduli
    "La nature est un professeur universel et sûr pour celui qui l'observe."

    Ce message a été modifié par: kateo le 03-02-2009 02:34

    mardi 03 février 2009 - 02:30 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    25299 Crédits

    Lieu : Coruscant
    Localisation : Bureau du Chancelier Gumbrak Tills!

    Aynor était partie à la rencontre de Jadden. Le Bothan et le Chancelier s’entretenait d’un côté pendant que je reste avec Jorus prés de la seul grande fenêtre du bureau.

    Depuis mon arrivé sur Coruscant, j’avais choisi de rester dans les vêtements de contrebandières. Mes amis n’en avaient fait aucune allusion. Pourtant, venir à une réunion du conseil en tunique et en bure, les avaient intriguées, leurs regardes, leurs émotions me parlaient plus que des mots. Les seuls éléments Jedi sur moi sont ma ceinture et mon sabre laser.

    Les bras croisées, je me tiens la plus droite possible et mon regarde se perd dans le ciel de la planète capitale et Jorus m’avait laissée quelques minutes seules avec mes pensées. Puis, doucement, il s’approche afin que nul ne puissent entendre ce qu’il avait à me dire.

    Jorus – Les événements s’enchainent rapidement. Si Kateo est parvenu à ramener Jadden, l’Ordre Jedi pourra être perçu de manière positive à la venir.
    Pad – Oui.
    Jorus – Je sais que ses derniers jours on été dur, Pad, mais… Nous avons agi pour le mieux. Je devrais rester sur Coruscant pendant un moment encore afin de veiller sur les sphères politiques.
    Pad – Oui, bonne idée. (Silence) J’espère qu’Alex et l’Ewoke vont bien.
    Jorus – Oui, moi aussi.

    Il marque une pause espérant que je me confie à lui, mais mes pensées tourbillonnaient et trop de questions me torturaient pour parvenir à engager une conversation. Il tenta une autre approche.

    Jorus – Où est Mace ?
    Pad – Il prépare un vaisseau… Pour la destination de Myrkr. Nous partons tous les 3, dès que cette session est finie.
    Jorus – Tous les 3 ?
    Pad – Mace et moi escortons notre frère. Y a-t-il un mal à cela ? Une objection politique ?

    Ma voie trahie ma colère intérieur. Non pas sur mon ami, mais sur les politiciens en général. Aujourd’hui, j’avais une très mauvaise opinons d’eux. J’en étais consciente, mais ne parvenais pas à en changer. Jorus le compris mais eu soudainement un doute.

    Jorus – Non, absolument pas… Vous l’escortez seulement ?

    Je fis un quart de tour sur moi-même, sans desserrer les bras afin de faire face au Maître Jedi. Je m’y un moment avant de comprendre où il voulait en venir.

    Pad – Tu as cru que nous resterions tous 3 sur Myrkr ?
    Jorus – Et bien…
    Pad – Non ! Kaarde a été très clair. Il désir que je reste au cœur de la reconstruction de l’Ordre Jedi et c’est ce que je ferais. Tant qu’à Mace, je n’en ai pas discuté. Il est possible qu’il reste avec moi, avec nous ou pas.
    Jorus – Et après ?

    Mon corps ne bougea pas d’un millimètre, seul ma tête pivota. Je pris un moment pour regarder à nouveau le ciel puis le sol et enfin j’affrontai le regard de mon ami.

    Pad – Après la reconstruction de l’Ordre Jedi… J’ignore ce que je ferais mon ami.
    Jorus – C’est bien ce que j’avais cru déceler. Tu n’es pas certaine de rester…
    Pad – Exacte. Je ne suis nullement certaine de mon avenir. Ce que je sais, c’est que je laisse le soin à Aynor et toi de l’avenir de Jadden.
    Jorus – Le départ de Kaarde est prévu pour cette après-midi, non ? Tu restes pour le…
    Pad – Jugement de Jadden ?
    Il opina du chef
    Pad – Oui, si tu le désir. A mes yeux, je ne suis pas indispensable, j’ai déjà fais tout ce que je pouvais pour Jadden. Je reste car le Bothan pourrait croire que je le fuis ; par respect pour Trills, Aynor et toi.
    Jorus – Merci Pad. J’espère qu’un jour tu retrouveras la paix intérieur. Jadden, Aynor et Katéo arrivent.

    Leurs entrés coupa cours à la discussion. Je laisse donc les 2 ambassadeurs prendre la parole. Je ne perds pas une miette de tout ce qui ce dit. J’observe Jadden qui semble enfin lui-même. Puis, dés que la session sera finie, je sais que je me dois de rencontrer Kiad avant de quitter la Capitale. Je lui avais demandé de surveiller de près obiwan931 alias Thore Joépa. Et j’attendais de ce mi-padawan, mi-guildeur qu’il me donne des informations croustillantes !
    -------------------------------------
    Maître de Carth

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 04-02-2009 18:37

    mercredi 04 février 2009 - 18:36 Modification Admin Permalien

  • Avatar Aynor

    Aynor

    9548 Crédits

    Sénat Galactique, Coruscant.
    Bureau du Chancelier Suprême Gumbrak Tills.
    Heure locale 11h21.
    Sont présents Gumbrak Tills,Warkt Mohel'Hya, Jorus, Pad, Aynor, Jad'den, Kateo.


    Les 5 membres du Conseil étaient assis en arc de cercle devant Jad'den Korr qui se tenait droit, l'air grave, sans chercher à fuir leurs regards. Il chercha à plusieurs reprises à capter celui d'Aynor. Tout deux auraient voulus se jeter dans les bras l'un de l'autre. Mais il y avait à cet instant, entre eux deux, quelque chose de plus infranchissable encore qu'un amas de trous noirs.

    *Que j'aimerais te serrer dans mes bras. Mais nos vies ne nous ont jamais appartenues, et ce depuis notre naissance*


    Tills – Chevalier Jad'den Korr, vous vous êtes rendus coupable de plusieurs chefs d'inculpation : homicides volontaires, destruction de biens publics, trouble de la paix républicaine, menaces de morts, séquestration, et je vous épargne le reste de la liste.
    Mohel'Hya – Avez-vous quelque chose à dire pour votre défense ?
    Jad'den – Je suis prêt à assumer les conséquences de mes actes.
    Jorus – Nous avons obtenu auprès du Sénat de te juger, nous, le Conseil. Mais nous ne ferons pas preuve de mansuétude. Outre les lois républicaines que tu as enfreint, c'est le code Jedi même que tu as trahis.
    Pad – N'oublions pas qu'il était sous contrôle des nanites, celles-là même qui nous ont sauvé il y a quelques années. Nous avons une dette envers le Chevalier Korr.
    Aynor – Je ne crois pas que ce soit lui rendre service que de lui trouver des circonstances atténuantes. Sauver une vie ne rachète pas de la destruction d'une autre.
    Mohel'Hya – Je suggère à cet auguste assemblée l'enfermement à perpétuité !
    Pad – Cette auguste assemblée vous prierais de réfléchir avant d'ouvrir votre museau !
    Mohel'Hya – Attention à ce que vous dites Jedi !
    Tills – Du calme je vous prie. Conformément aux lois républicaines, l'ensemble de vos biens vous seront confisqués, et ce pour une durée indéterminée.
    Jad'den – J'aimerais qu'ils ne soient pas détruit.
    Tills – Je doute qu'ils le soient.
    Jorus – Nous te demandons également de nous remettre ton sabre.
    Jad'den – Vous me destituez ?!
    Aynor – Temporairement, oui.

    C'est avec peine qu'elle soutint son regard. Ce n'était pas un criminel qu'ils avaient en face d'eux, mais un homme blessé acceptant son sort. L'homme qu'elle aimait, mais qu'elle devait juger.

    Jad'den – Combien de temps vais-je passer en prison ?
    Jorus – Tu n'iras pas en prison.
    Aynor – Nous voulons que cette sanction te fasse réfléchir sur ce que tu as fait, et qu'elle te permette de retrouver la paix. Tu embarque dès demain pour Ithor où tu prendras part au programme de réhabilitation de la planète.
    Jorus – Tu y résideras 4 ans.

    Jad'den se leva et abaissa la tête en signe d'acceptation. Il était difficile de savoir ce qu'il pensait de cette décision.

    Aynor – Ne nous déçois pas Jad'den.

    La porte du bureau s'ouvrit et les deux gardes républicains repartirent avec Jad'den, dont on ne vit bientôt plus qu'une sombre silhouette s'éloignant ...

    jeudi 05 février 2009 - 20:27 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    25299 Crédits

    Lieu : Coruscant
    Localisation : Les couloirs du Bureau du Chancelier Gumbrak Tills!

    Enfin, nous en avions terminé avec toutes cette politique ! J’avais eu l’impression de revivre la condamnation de Mace et de Kaarde en même temps que celle de Jadden. Je comprenais et compatissais à la douleur d’Aynor. Mais le mieux pour l’instant était de la laisser tranquille. Jorus est à ma hauteur et nous marchons vers ce qui nous servait de quartier pendant notre séjour.

    Jorus – Il est préférable que je reste ici afin de veiller sur les politiciens. Enfin pour le moment.
    Pad – Je suis d’accord. Laissons Aynor s’occupé personnellement de Jadden.
    Jorus – Oui, c’est aussi ce que je pense. Tu parts pour Myrkr , donc?
    Pad – Oui, Mace et Kaarde doivent m’attendre.
    Jorus – Nous nous retrouverons sur Yavin IV.
    Pad – Sur notre nouvelle académie, oui ! Tu peux compter sur moi !

    Jorus et moi nous nous séparons au coude d’un couloir. Aynor me rattrape.

    Aynor – Pad ! Attends !
    Pad – Que puis-je pour toi ?
    Aynor – Tu me laisses seul avec Jadden, merci. Mais que vont penser les politiciens ?
    Pad – Peu m’importe ! Nous sommes Jedi et en tant que tel, j’ai … Jorus et moi avons toute confiance en toi. Tu le priveras de sa technologie comme il se doit. Rendez-vous sur Yavin IV.
    Aynor – Comment penses-tu rétablir l’Ordre Jedi ?
    Pad – Kateo va prendre le Chu’untor. Je vais lui demandé de sillonner la galaxie et de nous ramener tous les ex-jedi possible et surtout des padawans. Je le sais capable de trouver les vergences dans la Force.
    Aynor – D’accord. Dans un premier temps, cela me semble bien. A bientôt sur Yavin IV alors.
    Pad – Que la Force soit avec vous 2 !

    Je parcours encore quelques couloirs et trouve enfin Kiad ! Je lui explique la situation actuelle et comment j’espère rétablir l’Ordre Jedi. Mais je prends un moment afin qu’il m’explique ce qu’il a trouvé sur Obiwan931.

    Kiad – Je n’ai rien trouvé qu’il a pu cacher. Il semble être devenu ce qu’il a dit. Thore Joèpa est un militaire qui a toujours été réglo. Tu t’attendais à autre chose ?
    Pad – Oui et non. OW931 a toujours été un Chevalier Jedi, il a eu une mauvaise passe, il a frôlé le côté obscur…
    Kiad – Ce n’est pas le seul et pourtant, tu m’accordes ta confiance pour cette surveillance.
    Pad – La Force est en harmonie avec toi, aujourd’hui. Même si tu ne l’utilise pas à son potentiel maximum. Thore ne semble plus l’utiliser. Il l’a enfuit en lui. Et je me méfie plus d’un militaire ou d’un politicien que d’un Guildeur.
    Kiad – T’es sérieuse ?
    Pad – La majorité des Guildeur vive selon un code d’honneur. Les politiciens ne possèdent que le code de leurs portefeuilles. Tant qu’au militaire, ils écoutent quasi aveuglement les politiciens.
    Kiad – Je vois que tu as une très haute opinons des guildeurs. Je ne me souvenais pas …
    Pad – J’ai eu l’honneur de faire équipe avec Edo ! Bien, je te laisse. Rendez-vous sur Yavin IV, si tu veux devenir un Chevalier Jedi ! A+

    Je le laisse sur cette invitation et rejoins mes frères au hangar !

    Mace – Tout est près !
    Kaarde – Ce fut long, qu’est-ce qui t’a retarder ?
    Pad – Jadden c’est rendu.
    Mace – Quoi !? Et ils maintiennent la sentence de Kaarde ?
    Pad – Oui, c’est une longue histoire, je vous raconterais tout pendant le voyage.
    Kaarde – Montons à bord de ton joujou Mace.
    Mace – A vrai dire, c’est celui de Pad.


    Nous nous installâmes donc dans l’YT-2000 que j’avais nommé l’Albatros. Mace l’avait entièrement révisé. Il n’était pas parfait, mais l’essentiel fonctionne et c’est le principal.
    Je laisse mon frère cadet piloté, et prend le siège du copilote. Kaarde s’installe derrière notre frère.

    Pad – Ne t’inquiète pas Kaarde, l’Ordre Jedi sera rétabli d’ici 4 ans !
    Kaarde – Mais je ne m’inquiète pas. Je te sais capable de tout.
    Mace – Et tu trouves cela rassurant ?

    Nous éclatons de rire. Mace démarre les moteurs qui toussotent avant de prendre un ronron normal.

    Pad – L’essentiel ! Oui, je vois.
    Mace – Hep !
    Kaarde – J’aimerai arriver entier à la maison de notre Oncle.

    L’Albatros décolle et une fois atteint l’orbite de Coruscant, Mace encode les coordonnées de « la planète sans Force ».

    Kaarde – Ne t’inquiète pas pour moi, Pad. Je reviendrais très vite.
    Pad – Quatre ans, c’est long.
    Mace – Je suis là pour te tenir compagnie !
    Kaarde – Reconstruire l’Ordre Jedi ne sera pas simple. Vous avez une longue mission.
    Mace et Pad – Oui, Chef !

    Uni par les liens du sang, uni au travers de la Force, les Naberry savaient que jamais personnes ne seraient capable de les séparer bien longtemps!
    L’Albatros passe la barre de l’hyperespace direction Myrkr !

    Chacun d’entre nous savions ce qu’il avait à faire.
    Chaque Jedi devait décider s’il voulait revenir ou pas.
    Il est maintenant temps pour chacun d’entre nous de choisir sa route ! ;)

    :am: Si vous désirez la poursuivre avec nous… RDV sur le Temple Jedi 4

    samedi 07 février 2009 - 11:45 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

43 fans connecté(s)

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide