astronavigation, pilotage et orientation (page 6)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar kateo

    kateo

    2684 Crédits

    Ismama> La fin est mieux, tu t'es forcé à décrire tes manipulations. Le seul problème c'est que dans les conditions de fin, on est en plein désert glacial, perdus, sans moyen de transport... Je vais récompenser ton effort par la validation de cet exercie. Pour le suivant, les impressions sont quaziment nulles, je t'impose d'être Très précis en ce qui concerne les opérations : n'oublie pas le clignotant! ^^

    Jolee> Ahhhhh!!! Le Pada! Je suis satisfait de tes descriptions, cependant ton message est trop court, tu n'as même pas eu le temps de transpirer et passant sous des ponts ou en tr retrouvant face à un mur au bout d'un canyon.... Concerve ce style d'écriture en prolongeant ton récit s'il te plait.


    ###

    Exercice 3 : allo papa tango charlie
    Objectif : communiquer !
    Nombre de posts à écrire: 1
    Lieu de la simulation : Coruscant
    Conditions de vol : optimales
    Simulateur : X-Wing
    Armement : Aucun
    Copilote : Astromécano (soit le vôtre, soit l'un des 3 au choix)
    Briefing : Vous décollerez du Temple et vous devrez atterrir sur un croiseur républicain en orbite sur Coruscant, qui vous attend. Vous ferez tout comme les grands, parler à la radio, suivre les instructions de vol. Ne vous perdez pas en route (n’est-ce pas, Jesse ?).

    mercredi 31 octobre 2007 - 15:26 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jolee

    Jolee

    558 Crédits

    Ordre de mission en tête, je m'apprête à entrer dans le simulateur de chasseurs TIE. Le but de l'exercice était de voler à bord d'un appareil assez rapide en réussissant parfaitement le décollage et l'atterrissage. Je me retrouve à Géonosis, planète désertique rempli de canyon (idéal pour un crash^^). A bord du TIE, la tension monte et mes mains trembles légèrement même s'il s'agit d'une simple simulation... Décidément l'être humain est bizarre. Je devais me contrôler pour pouvoir maîtriser un tel engin. Chose assez dure à accomplir. Je démarre le chasseur malgré mes légères convultions. Mais trop déconcentrer que je mets les gaz à fond et m'explose directement...

    Voix de simulation: Echec de l'exercice.
    Moi, un peu énervé: Pas la peine de me le rappeler...
    Voix de simulation: Souhaitez-vous recommencez?
    Moi, reprenant mon calme: Oui évidemment.

    Je recommence sans trembler mais la manette des répulseurs glisse je "meurs" encore une fois.
    J'échouais lamentablement à chaque essai. Je me décourageai à chaque défaite mais ma conscience refusait d'abandonner. J'essayai à nouveau pour la énième fois mais quelque chose en moi, la Force certainement, me disait que cette fois j'allais le faire jusqu'au bout... Plus confiant, j'appuyai sur la commande démarrage, l'appareil vibrait sous mes mains. Avec précaution, j'entamai la procédure de décollage après avoir vérouillé mon cockpit. Ma main droite était posé sur le manche et l'autre sur la manette des répulseurs. Doucement j'élevai cette dernière vers le haut et l'appareil gagnait en altitude au fur et à mesure. A bonne distance du sol, je commençai mon avènement vers le canyon, ou plutôt les canyons... La seconde difficulté de l'exercice, trouvait le bon chemin. J'essayai à droite, par instinct, je fonce. Erreur capitale car me voilà dans une impasse mais ma vitesse est trop grande je ne peux m'arrêter alors d'un coup je tire le manche vers moi et me voilà en train de remonter en pique. La paroi rocheuse touche légèrement le dessous du TIE mais rien de grave. Les larmes aux yeux, je me félicite intérieurement. Mais j'entends un bruit inquiétant provenant du moteur du vaisseau. J'ai, par inadverdance, noyer le moteur, et je suis en train de retomber, réacteur le premier. Situation critique mais pas désespérée, je redémarre le chasseur et pouse les révulseurs à fond, je frôle le sol et repart dans l'autre sens pour retournenr au début du canyon. Arrivé là-bas, je réfléchis (enfin). Soudain, je me rend compte de ma bêtise.

    Moi, en pensant tout haut: Et la Force, elle te sert à quoi imbécile!!!!

    J'use donc du pouvoir que les Jedis ont: la Force. Celle-ci m'aide à me repérer et je trouve le bon canyon pour me mener à l'arrivée. Je fonce pour la deuxième fois. Deuxième erreur! Des ponts de pierres me font face, ainsi que des virages serrés et sec. Je descends complètement la manette des revulseurs et le vaisseau perd dangereusement de l'altitude, ce qui me permet de passer sous un pont de roche mais un virages m'attend directement après... Le coeur sur le point de lacher, je me prépare et vir le manche en poussant les révulseurs. Je me retrouve sur le côté et c'est la partie droite du vaisseau qui en prend. Mais, il n'y a que des rayures superficielles, heureusement. Je me redresse et je vois une ligne droite, alors, sans hésiter je fonce mais cette fois ce n'est pas une erreur. Grâce à la Force je m'apperçois de quelques pont rocheux pas très espacés les uns des autres. Passé par en dessous ne me semble pas être une bonne idée alors j'augment l'altitude vaisseau et passe sans problème au dessus des amas rocheux. Je respire un peu, tous ses évènements avait failli me faire rompre le coeur mais j'avais oublié ma peur de conduire un tel vaisseau. Enfin, je vois l'arrivée, entravé par des virages souples. Je zigzague sans difficulté. Mais, je ne vois pas un pique sur une falaise et me voilà avec une profonde entaille sur la partie gauche du TIE. Celle-ci ne posera pas de problème pur l'atterrissage à condition que celui-ci s'effectue dans les plus brefs délais. Je vois la plate-forme. Je ralentis progressivement en abaissant la manette des révulseurs et en montant légèrement les manettes de direction. Je me pose avec un léger tremblement. Secoué par tout cela mais pas dégouté je sort du cockpit un peu tremblotant. Tellement secoué que je n'ai pas entendu le résultat de mon exercice alors je sort du simulateur et attend quelqu'un pour donner une réponse...

    mercredi 31 octobre 2007 - 16:15 Modification Admin Permalien

  • Avatar ismama59

    ismama59

    1349 Crédits

    Je me prépara donc pour le 3eme simulateur. Kateo me demanda :
    Kateo : "Alors Ismama, Quel droïde veux-tu prendre ??"
    Moi : "Je vais choisir Bubulle."
    Le petit droïde arriva devant moi en criant :

    Bubulle : "Bipbipbobobipbip"
    Moi : "Je vois que tu est très content que je t'ai choisis ^^"
    Je met Bubulle dans le simulateur et j'y grimpe a mon tour.J'appuie sur le bouton qui se situe au-dessus de la manche et je tire la manche vers le haut.

    Les trafics de Coruscant sont assez tendus alors j'évite de foncer dans tous les vaisseaux comme un barbare.
    Une fois arriver dans l'espace, je disait :
    Moi : "Est-ce-que tu vois Bubulle ? Un croiseur en approche."
    Bubulle : Bipbipbibopopopbipbip.

    La personne qui était dans le croiseur nous a vue...
    Voix du croiseur : "Vaisseau non-identifiée, Veuillez nous donner votre nom et l'identification de votre vaisseau.
    Moi : "Içi Karis Issai, L'identifiant de mon vaisseau est 546V9."

    Voix du croiseur : "Bien reçu ! vous pouvez attérir dans notre hangar."
    Je partais alors dans le hangar. Une fois de plus, L'écran affichait "Mission Succed".Je sortais du simulateur et j'attendais que Chevalier Kateo me disent si j'ai réussi cette exercice.

    Moi : "Alors Chevalier Kateo ??"
    -------------------------------------
    Commandant de la 501ème,escadron Rogue.
    Padawan du(de la) vaillant(e) combatant(e) JEDI.NOIRE

    Ce message a été modifié par: ismama59 le 01-11-2007 08:57

    mercredi 31 octobre 2007 - 16:18 Modification Admin Permalien

  • Avatar kateo

    kateo

    2684 Crédits

    Jolee> Voilà enfin le message que j'attendais. Félicitation jeune Padawan, je t'autorise à passer à l'exercice numéro 2. Comme je suis seul ici, je serais ton copilote. Fais attention à ce que tu écris, suis bien les règles!

    Ismama> Ton post est trop court, tu dois partir de coruscant (au sol), te frayer un chmin dans le trafic (dense) de la planète pour (enfin) attérir sur le croiseur. De nombreux axes prédéfinis par le contrôle aériens sont présent autour de toi, l'un (ou plusieurs) d'entre eux te sera(ont) imposé(s).

    ###
    Pour mon pitit pada :

    Exercice 2 : l’enfer blanc
    Objectif : utiliser au maximum les commandes du vaisseau
    Nombre de posts à écrire : 2 pour le pilote, 1 pour le copilote (si niveau moyen pour le 1er post, l’élève en écrira un autre en plus)
    Lieu de la simulation : Illum (montagnes, terrain accidenté)
    Conditions de vol : Brouillards, Tempêtes de neige, vents violents.
    Simulateur : T-47 « Snowspeeder »
    Armement : Laser et câble de remorquage
    Copilote : Jesse ou moi
    Briefing : Décollez et traversez une tempête de neige vers une autre plate-forme. Vous ne verrez rien, alors utilisez vos senseurs et vos boucliers. Vous traverserez successivement un secteur avec 4 batteries de DCA et un secteur où 5 chasseurs-droïdes seront lâchés. Votre artilleur servira à neutraliser les 5 chasseurs, mais vous devrez l’aider bien entendu. Rassurez-vous, les chasseurs ne vous suivront pas jusqu’à la plate-forme : vous pourrez atterrir tranquille.

    samedi 03 novembre 2007 - 11:42 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jolee

    Jolee

    558 Crédits

    Après avoir attentivement écouté mon Maître, je me dirige avec lui vers le simulateur de Snow-speeder.
    Me voilà à Illum. Dans le vaisseau, je me place à l'avant et mon Maître à l'arrière. Je lève l'interrupteur d'alimentation du vaisseau, celui est au rouge est passe progressivement du orange au rouge... Le T-47 est en marche et je pousse la manette des révulseurs pour prendre de l'altitude, ensuite je mets les gaz et coupe les révulseurs. Les condition de vol sont nulles, activation des senseurs et des boucliers. Je commence la simulation...
    A quelques secondes du démarrage de la simulation, je perçois une montagne avec l'aide de la Force. Persuation confirmée par mes senseurs. J'évite de justesse les pics enneigés... Et une nouvelle difficulté s'ajoute au mauvais temps. Je vois des DCA et sans attendre elle nous tire dessus.

    Moi: Maître, faîtes quelque chose.
    Kateo: Nos lasers ne sont pas assez puissants pour péter ces machins. Débrouille-toi...

    Renfrogné par la réaction de mon Maître. Je fis du sur place et nous fait exploser en trois secondes.

    Voix de simulation: Echec.
    Moi: Oh toi la ferme!

    Je sors du vaisseau et mon Maître me rattrappe. Il était sur le point de s'énerver mais son statut de Jedi l'en emêchait.

    Kateo: Mais, Jolee, qu'est-ce qu'il t'as pris?
    Moi: Vous ne m'aidez pas Maître...
    Kateo: Jeune abruti... Oui abruti! Tu crois que je serais toujours là pour te protéger, tu crois que tu vas abandonner chaque fois qu'il y aura des centaines de lasers devant toi. Eh bien non jeune homme. Un Jedi ne recule devant rien et surtout pas devant des machines. Et maintenant si tu ne te sens pas prêt, tu peux remballer tes affaires et repartir sur Dantooine...
    Moi: Non... Maître. Je m'excuse. Je n'aurai pas du... On recommence.
    Kateo, se calmant: Mouais...

    Nous rentrâmes de nouveau dans la simulation. Le décollage, se passa sans incident mais la montagne que j'avais évité n'était plus là, ni la DCA d'ailleurs.
    Le simulateur avait changé les données.

    Moi, en train de penser: C'est intelligent les machines des fois.

    Mais ce brouillard blanc ne resta pas blanc longtemps, un laser rouge frôla l'aile droite du T-47. Et je vis, en dessous de nous les DCA qui nous tiraient dessus.

    Kateo: Vas-y mon padawan, montre moi ce que tu vaut.

    Je lui souris et me prépara à esquiver plusieurs tirs. Ces derniers n'étaient pas très précis ce qui me permettait un contrôle assez facile de l'appareil.

    Moi: Maître, accrochez-vous à votre déjeuner.

    Je virai les manettes des commandes à gauche et j'effectuai un looping latéral, une première pour moi. Pendant la manoeuvre, mon Maître Kateo, tirai sans arrêt et parvint à toucher assez gravement une DCA, ce qui me permit une meilleure conduite. Et bientôt je sentis une secousse sur la gauche, une autre DCA nous avait touché..

    Kateo: Sers-toi de ton radar!

    Je m'executai et vis avec horreur qu'il y avait quatre DCA autour de nous, deux derrière, un à gauche et un autre devant nous. J'étais en plein de la ligne de mire au centre des quatres machines destructrices

    Moi: Maître? J'ai une mauvaise nouvelle et une très mauvaise nouvelle...
    Kateo: Commence par la très mauvaise.
    Moi: Oui... Il y a quatre DCA autour de nous, elle nous tire dessus et on est touché sur la gauche.
    Kateo: Rien que ça... Et la mauvaise?
    Moi: Ben il n'y a pas de bonne nouvelle.
    Kateo, au bord de la déprime^^: Toi et ton humour...

    J'essayai d'éviter le plus de laser possible et enfin je vis une ouverture. Je fonçai vers la droite et je m'étais enfin débarasser de la DCA mais je vis que cinq points sur le radar nous avait pris en chasse. Cinq chasseurs étaient derrière nous.

    Kateo: Bon là si tu veux je pourrais peut-être t'aider.

    Il tira plusieurs fois mais ne parvint qu'à les toucher superficiellement car, l'entaille dans dans la partie gauche du vaisseau s'avérait plus que grave. Le snow speeder penchait d'un côté.

    Moi: Bon, il faut bien essayé.

    Je freinai d'un coup et comme je l'espérai les cinq vaisseaux ennemis passèrent devant nous.

    Moi: Maître, allez-y!
    Kateo: Pas la peine de me le dire.

    Deux chasseurs en moins sur le radar. Bizarre, mon Maître n'en avait touché qu'un. Je compris aussitôt lorsque les senseurs m'indiquèrent qu'une chose non-identifiée nous survolait. Je décidai de changé la résistance des boucliers, en mettant quarante pour cent de résistance sur le toit et cinquante à l'avant, les dix derniers pour cent avaient été équitablement répartis sur le reste du vaisseau.

    Moi: Maître, je vous aime très fort!^^
    Kateo: Quoi?!? Mais qu'est-ce que...

    J'effectuai un looping, un vrai, en basculant le vaisseau vers le haut pour retomber en arrière. Notre vaisseau heurta violemment le chasseurs ennemi en laissant des traces sur le toit. Celui-ci était cabossé de partout mais pas percé. On repartait en arrière avec nos trois poursuivant...
    -------------------------------------
    Padawan de Kateo

    Ce message a été modifié par: Jolee le 03-11-2007 21:29

    samedi 03 novembre 2007 - 13:39 Modification Admin Permalien

  • Avatar kateo

    kateo

    2684 Crédits

    Mon padawan était du genre suicidaire, cela ne me déplaisait qu'à moitié mais quand même! Nous filions toujours bon train vers l'aire d'atterrissage, trois des cinq chasseurs nous suivant toujours.

    Jolee : Maître, tirez!
    Moi : Je suis navré de t'apprendre que nous n'avons plus d'armement... - les coupant pour forcer mon padawan à être un peu moins dépendant d'un autre.
    Jolee : Non, non, non, non, non.... Pas possible!
    Moi : Calme toi, la Force est ton alliée, il y a d'autres alternatives au combat direct.
    Jolee : Vous avez raison.

    Je fus surpris par ses manoeuvres. Le vaisseau cessa de tressauter de la gauche pour s'élever rapidement et partir en vrille. Comme il l'avait surement prévu, nos poursuivants nous suivirent. Jolee arrêta soudain la rotation pour plaçer le chasseur à l'envers. Subitement, il vira de bord par le bas, mettant l'appareiol en piquée, redressant tout près du sol.

    Les deux premiers chasseurs droïde heurtèrent la neige dans une explosion aveuglante. Il restait tout de même un bandit et il ne nous lâchait pas...
    -------------------------------------
    Maître de Jolee
    Ex-Padawan d'Unduli
    "La nature est un professeur universel et sûr pour celui qui l'observe."

    Ce message a été modifié par: kateo le 04-11-2007 13:47

    dimanche 04 novembre 2007 - 13:46 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jolee

    Jolee

    558 Crédits

    Après mes manoeuvres, plutôt instinctives et dangereuses, il me restait encore en chasseur à abattre. Mais comme l'avait si justement dit mon Maître, il y avait d'autre alternatives que le combat, la fuite par exemple. Je poussai les gaz à fonds, le payasage déjà pas très visible devint complètemlent flou et l'autre chasseur ne nous lachait pas... Le vaisseau n'allait pas à sa vitesse maximum mais je ne pouvais pas le pousser plus car l'aile gauche était touché et je ne voulais pas prendre le risque (pour une fois^^) de nous exploser. Je continuai mon chemin en évitant le plus possiblles tirs ennemis.
    Mes senseurs, toujours en état de marche, heuresement, m'indiquait plusieurs montagne sur la droite. Je réfléchis vite et bien, je l'espère, et parti frôlé les versant blanc de neige. Le chasseur nousuivait toujours mais au bout de quelques minutes il explosa son aile droite en touchant de trop près la montagne. C'était le moment, j'accélérai une nouvelle fois mais un nouveau problème fit surface: un tir désespéré de l'ennemi, avait endomagé les moteurs.
    Je réactivai les révulseurs en donnant de légères poussées pour reprendre de l'altitude mais les commandes ne répondaient plus.

    Moi: AAAAH!!! Les machines je te jure...

    Soudain le casseur s'éloigna et je compris assez vite que la plate-forme d'atterissage n'était plus très loin. Je voyais les balises clignoté mais je voyais aussi que l'on perdait de l'altitude.

    *Kateo, en pensant: Que va-t-il faire?*

    Je me calmai et d'un coup je poussai la manette des gaz... Les révulseurs ne marchait plus alors il n'y avait aucun moyen de reprendre de l'altitude. Il me fallait atteindre la plate-forme. Le vaisseau allait de plus en plus vite mais notre hauteur dans l'air diminuait vite elle aussi.
    Dans un bruit assourdisant le vaisseau se posa violemment et se raya penant plusieurs dizaine de mètres. On s'arrêtai enfin.

    Voix de simulation: Simulation terminée.
    Moi: Maître, je sens que j'ai échoué... Masi ce n'est pas grave j'ai quand même réussi à arriver jusqu'ici. Je recommencerai autant de fois qu'il le faudra...

    dimanche 04 novembre 2007 - 14:14 Modification Admin Permalien

  • Avatar kateo

    kateo

    2684 Crédits

    Jolee> Comme le dit le dicton : "A situations désespées, mesures désespéeés". Tu t'en es bien sorti pour l'état dans lequel se trouvait notre appareil. C'est un bon début. Passe à la mission suivante

    Exercice 3 : allo papa tango charlie
    Objectif : communiquer !
    Nombre de posts à écrire: 1
    Lieu de la simulation : Coruscant
    Conditions de vol : optimales
    Simulateur : X-Wing
    Armement : Aucun
    Copilote : Astromécano (soit le vôtre, soit l'un des 3 au choix)
    Briefing : Vous décollerez du Temple et vous devrez atterrir sur un croiseur républicain en orbite sur Coruscant, qui vous attend. Vous ferez tout comme les grands, parler à la radio, suivre les instructions de vol. Ne vous perdez pas en route (n’est-ce pas, Jesse ?).

    dimanche 04 novembre 2007 - 15:44 Modification Admin Permalien

  • Avatar alek

    alek

    1103 Crédits

    En me rendant dans cette classe,tous mes sens se mirent étrangement en éveil
    Je vis alors maître Bosco dont on m'avait un peu renseigner
    _Excusez moi maître...
    _hmm?tu dois être nouveau.
    _euh...oui,je suis le padawan Alek Valen-trin lui dis-je surpris de sa remarque
    _Bien et que me veux-tu padawan?
    _Je souhaiterais commencer une formation de combattant

    Sans me répondre il reparta à sa tache le sourire aux lèvre
    Et moi craignant d'avoir fais mauvaise impression me retira en me rpomettant de retourner le voir le lendemain pour connaître sa réponse

    dimanche 04 novembre 2007 - 21:55 Modification Admin Permalien

  • Avatar kateo

    kateo

    2684 Crédits

    Bienvenue jeune Padawan! En l'absence de Maître Bosco, je m'occupe de cette classe. Alek, je t'inscris dans cette classe et voici tes ordres de mission pour le premier exercice. Bonne chance et que la Force soit avec toi!

    Exercice 1 : La chance du débutant
    Objectif : Décollage, atterrissage et surtout commencer à voler ! (non Jesse, pas « dérober »)
    Nombre de posts à écrire : 1
    Lieu de la simulation : Geonosis (canyons et déserts)
    Conditions de vol : un peu de vent
    Simulateur utilisé : Chasseur Tie
    Armement : Aucun
    Copilote : aucun
    Briefing : Il vous faudra décoller (expliquez moi comment)de la plate-forme et traverser un canyon pour atterrir (à m'expliquer aussi) sur une plate-forme de l’autre côté de celui-ci. Rassurez-vous, il n’y a pas de bestioles volantes qui peuvent vous embêter mais ne frôlez pas trop les parois ! Agilité, concentration et la Force seront vos alliés pour cette mission.

    dimanche 04 novembre 2007 - 23:04 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

Star Wars Episode IX

18 déc. 2019

Star Wars IX

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide