Le Temple Jedi 7 (page 2)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    24985 Crédits

    Une page s’était tournée et pourtant, pourtant, qui pouvait véritablement s’enorgueillir d’avoir senti cet imperceptible vent du changement ? Il s’était immiscé ici et là, sous le seuil de cette porte mal fermée, dans leur existence à tous avec toute la délicatesse du temps qui saupoudrait un visage.
    Mimi n’était plus, envolée, disparue, à la conquête de crédits que ces vingt-ans années d’errance lui avaient dérobés tandis que l’ancien Leader, jadis retiré, disparaissait une fois de plus ou une fois de trop. Le sol de cette Organisation pour laquelle elle avait autrefois tout donné n’avait pas été foulé que l’Homme de la Transition se devait de la remplacer. Encore. A nouveau. Pour combien de temps, peut-être ?
    Le cours galactique s’écoulait tandis que le reste de la Guilde chuchotait, bruits et rumeurs, tensions qui s’accumulaient au cœur de ce grand rien qui n’avait changé et que tout le monde, toutefois, déjà présentait.

    Xeniam s’en était allé, Ganner, lui, s’était arrêté, hésitant, à quelques centimètres de cette porte qui coulissait déjà et, enfin, se tourna. Leur stress, le leur, n’y avait-il seulement que cela ?

    Ganner, marchant sur des œufs : C'est Ange, c'est ça ?
    Wes, explosant : merd*, Ganner, merd* ! Tu peux pas te contenter d'obéir aux ordres et t'occuper de tes futurs patients ?
    Ganner, levant un sourcil : C'est un ordre ?

    Le Corellien étouffa un juron et, bien trop heureux de se libérer d'un poids, ne se fit pas prier pour lui répondre.

    Wes : Si tout va bien, je la vois dans deux ou trois jours... Dans deux ou trois jours et tout ce que ce flou inclus... Cette situation commence à me taper sur les nerfs.

    Le médecin, pour toute réponse, se contenta de hausser les épaules.

    Ganner : Écoute, mon vieux...
    Wes, s'agitant : Même à distance, elle me fait vivre un enfer... J'ai dû faire des pieds et des mains pour qu'elle accepte... Ange et ses kilos de grossesse... On pourrait tourner un holovid. Je pense qu'on a tous essayé de lui faire comprendre que cela risquait être impossible mais... autant raisonner un rancor !
    Ganner, ricanant : T'as signé...
    Wes : Pas pour ça, je t'assure ! Les coordonnées du point de rencontre qui changent à la dernière minute, franchement ça passe, mais le reste... Encore quatre mois avant son retour... Et tu sais quoi, je pense qu'une partie de moi est très content à l'idée que tout ce cirque sera terminé une bonne fois pour toute à ce moment-là.

    L'invisible tension qui lui faisait courber l'échine parut s'envoler.

    Ganner : Et elles vont bien ?
    Wes, se radoucissant : La petite fait ses nuits, Ange fait les siennes... Mais tout ça, tu le sais déjà, je suppose.
    Ganner, lui donnant une bonne claque dans le dos : C'était plus pour faire la discussion, Papa ! Bien sûr que tout va bien !

    La mâchoire du Corellien se contracta imperceptiblement pour celui qui ne saurait le voir.

    Ganner : Et... Lui ?
    Wes, ses traits s'obscurcissant de terreur : Lui...

    Il lui montra son bras dont les poils se hérissaient déjà.

    Wes : M'en parle pas. Si un jour, je disparais... Tu sauras...
    Ganner, essayant vainement de détendre l'atmosphère : Quand je l'ai vu, il m' avait l'air plutôt... sympathique... Si on outrepasse le côté...
    Wes, lui coupant la parole : Bien sûr, bien sûr... On devait aussi dire ça de l'Empereur... Dans la sphère privée, ça devait être un type formidable... Franchement, je ne sais pas ce qu'elle peut lui trouver...
    Ganner, soupirant : Ah... Les femmes…
    Wes, le dévisageant de haut en bas : À toi non plus, d'ailleurs...

    En guise de réponse, il lui lança un regard de braise et tapota ton bras artificiel.

    Wes, d’un menu mouvement de la main : Allez, fous-moi le camp, Gadget ! Tu as tes ordres.

    Le Fondorien exécuta une courbette et disparut de son champ de vision.
    Hamera, quant à lui, détourna son attention de ce qui était devenu ses tracas quotidiens. Ses responsabilités avaient le bon goût de le happer. Alors, il s'y attelait et finissait de répertorier de nuances d’un bleu différent, les différents vaisseaux alliés.
    Encore quelques secondes, encore, et ils seraient arrivés, légèrement en arrière, légèrement à la traîne, conformément à ce Traité qu’ils étaient tous bien las d’honorer. Mais une parole était une parole et aucun Guildeur ne se serait défilé.

    Ganner envoya un signal imminent de l’arrivée du Lame au Neo Sulfur, super croiseur mandalorien qui les coordonnait.
    Une dernière bataille, une dernière.
    Oui, le vent avait tourné.

    Ce message a été modifié par AngeSolo le lundi 22 mars 2021 - 20:01

    lundi 22 mars 2021 - 20:00 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    12530 Crédits

    - Je vous conseille de vous rendre sans faire d’histoires.
    La voix de Kinsa résonna dans la salle des officiers tel un glas qui sonnait pour les derniers fidèles de Sovereign. C’était fini pour eux maintenant, ils étaient définitivement défaits, malgré la vaillante résistance qu’ils avaient opposé après la mort de leur leader. En un sens, Kinsa aurait pu les admirer pour leur bravoure, mais cela ne la fit pas vaciller alors qu’elle braquait son blaster sur l’officier le plus gradé. Un ancien amiral, de toute évidence, qui se pavanait encore dans son uniforme qu’il ne porterait bientôt plus, remplacé par un uniforme de prisonnier. Derrière elle, son équipe neutralisait les gardes qui auraient pu poser un problème, mais elle leur faisait confiance. Et finalement, sous la menace, l'officier principal lâcha un long et las soupir.
    - C’est la fin, n’est-ce pas…?
    - Ouaip. Alors soyez gentils et ordonnez à vos troupes de vous retirer pour éviter des morts. Laissez-les rentrer chez eux en vie, c’est mieux comme ça. Vous êtes fichus de toute manière, et si c’est pas moi, ce sera quelqu’un avec moins de scrupules qui va juste faire ça…
    Sans ciller, Kinsa abaissa son blaster légèrement et appuya sur la détente, faisant tout le monde sursauter. Le tir atteignit le sol juste à côté du pied de l’officier.
    - ...mais en visant plus haut, si vous voyez ce que je veux dire. En fait, je suis sûre que plusieurs personnes ici n’hésiteraient pas à le faire, n’est-ce pas ?
    Des murmures approbateurs lui répondirent de derrière, faisant certains officiers déglutir. Bien sûr, Kinsa n’aurait pas réellement visé fatalement un ennemi désarmé, mais parfois, faire croire était aussi efficace que réellement faire l’acte suivre la parole. Son regard montrait qu’elle était lasse de tout cela, de cette guerre qui s’éternisait beaucoup trop, et les officiers comprirent qu’ils n’avaient aucune chance d’en réchapper indemnes. Et ainsi, ils s’exécutèrent, ordonnant à leurs troupes de déposer leurs armes. Ou plutôt, leurs vaisseaux, et de se laisser aborder par les chasseurs de la Coalition.
    Parfait, merci beaucoup pour votre coopération messieurs et mesdames, ironisa Kinsa alors qu’elle passait derrière un officier pour lui passer des menottes. Vous serez maintenant escortés jusqu’à un endroit très luxueux appelé une cellule où vous pourrirez jusqu’à la fin de vos jours, à moins que vous arriviez à négocier un deal. Mais ça… Pas mon problème.
    - Sovereign n’aurait jamais dû perdre, marmonna une femme à mi-voix, à peine assez fort pour que Kinsa puisse entendre.
    Il s’agissait d’une Kiffar d’environ quarante ans, sa peau tannée portant quelques cicatrices témoignant du fait qu’elle avait de toute évidence un passé de soldate sur le terrain. Kinsa se demanda combien d’horreurs elle avait dû commettre au cours des vingt dernières années, et qu’est-ce qui l’avait poussée à rejoindre les forces de Sovereign, encore plus à y rester loyale jusqu’au bout. La Twi’lek la regarda du coin de l’oeil mais ne prit même plus la peine de lui répondre. Que pouvait-elle faire concernant la manière dont ses ennemis parlaient ? De toute manière, c’était fini. Il n’y avait plus rien à convaincre. Portant sa main à son casque, Kinsa activa son canal de communication avec les commandants de la flotte. 
    C’est fait. Ils se sont rendus.
    Ce fut ce moment-là que la Kiffar choisit pour la faire mentir. Dernière dans la file de partisans à menotter, elle dégaina un blaster et visa Kinsa, tirant sans hésiter sur la Chevalière. Heureusement, la jeune Jedi avait toujours ses sens affûtés, ne se reposant pas sur ses lauriers en territoire ennemi, son sabre prêt à être dégainé. Aussitôt, la lame bleue fendit l’air et intercepta le tir, le renvoyant prestement dans l’épaule de la Kiffar dans un mouvement classique de Soresu. Un des premiers mouvements que Kinsa avait appris, plus de dix ans auparavant. Sans perdre de temps, elle profita du fait que l’officière grimaçait de douleur pour lui foncer dessus et lui envoyer son genou directement dans le foie. 
    Son équipe n’avait pas bougé.
    Alors que le corps de Kinsa était encore proche d’elle, la Jedi vit un éclat métallique et par pur réflexe, exerça une Poussée de Force sur son adversaire. Une seconde plus tard, ce qui semblait être un couteau de poche la manqua de quelques centimètres. Saisissant son poignet, elle lui tordit le bras et la frappa directement à la gorge avec la paume de la main, remontant au menton puis aux yeux dans une succession de coups vifs.
    La Kiffar tomba à terre et Kinsa laissa échapper un soupir.

    - Okay, maintenant c’est vraiment bon, elle confirma. La bataille devrait être finie… Et avec elle, ces deux décennies de guerre et de terreur.


    lundi 05 avril 2021 - 01:41 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Ordo

    Ordo

    19438 Crédits Modo

    Ordo - Il fallait s'y attendre.

    Un déluge de tirs lasers en provenance de Devaron agressa la flotte de la Coalition, aussitôt suivi par l'approche de vaisseaux d'attaque disparates dont certains étaient estampillés du symbole de la République. Le combat s'engagea dans une certaine confusion. Sur la passerelle du Neo Sulfur, le commandant Mandalorien, entouré des bustes holographiques des différents tacticiens à l’œuvre, transmit ses premiers ordres.

    Ordo - À toutes les unités, attention à ne pas confondre l'ennemi avec nos alliés Républicains. Leader Fury, attaquez le croiseur au point MU-2.
    Leader Fury com - Reçu. Groupe Fury, avec moi !
    Ordo - Amiral Hentonar, vous devriez retirer vos chasseurs pour le moment, envoyez-les en couverture de la Lame de la Guilde.
    Trawkins holo - Bonne idée, cela évitera tout amalgame.
    Hentonar holo - Je suis d'accord. À tous les chasseurs ! Rejoignez l'arrière-garde !
    Ganner holo - J'imagine qu'on a pas notre mot à dire.
    Ordo - Pas vraiment...

    Avec le retrait des chasseurs de la nouvelle République, les positions des appareils ennemis et leurs trajectoires devinrent plus facile à lire. En coordination, les différents escadrons prirent le dessus sur la défense Dévaronienne en quelques minutes à peine. De nombreux chasseurs tombèrent, d'innombrables morts s'accumulèrent. Aynor et Arek étaient toujours au point d'observation du Sulfur.

    Perseus - Ils n'ont pas l'ombre d'une chance d'en réchapper, ça va être un massacre.
    Aynor - Pourvu que l'unité au sol atteigne rapidement son objectif.

    Hélas, tant que ce ne fut pas le cas, les forces Dévaroniennes se ruèrent vers une fin inévitable. Face à eux, la flotte du Triumvirat associée aux vaisseaux de la Nouvelle République, aidés par les renforts de la Guilde, demeuraient implacables. Un nouveau croiseur Devaronien fut pulvérisé par un tir combiné des destroyers Chiss et Impériaux. Enfin, au bout d'un long moment durant lequel l'ennemi ne faisait que décliner en nombre, le message leur arriva :

    - C'est fait. Ils se sont rendus.

    Aynor et Arek se regardèrent, avec soulagement. Derrière son casque, le sourire satisfait de Cera Ordo se dessina. Il n'avait pas douté une seule seconde du succès de cette opération. Depuis la fin de la guerre, malgré des méthodes parfois discutables, ils obtenaient des résultats, et c'est tout ce qui comptait.

    Ordo - Cessez le feu. Ils ont perdu.

    Les Mandaloriens sur la passerelle mugirent en coeur. Le même cri de victoire retentit sur tous les autres vaisseaux alliés. L'instant d'après, le commandement Devaronien prit contact et prononça la capitulation. Désormais, Devaron allait être placé sous le protectorat du Triumvirat, avec un droit de regard de la part des autres membres de la Coalition, comme convenu avec la Chancelière Jocaste.

    Quelques heures plus tard...

    Accompagné de Maître Aynor et du Général Arek, Ordo mit pieds à terre sur le tarmac devant la base des rebelles et retrouva le groupe qui avait mené sa mission à bien sous les ordres de Kinsa Talik. Il se posta devant eux, droit comme un soldat, mains dans le dos.

    Ordo - Le bon déroulement de la mission a permis une reddition rapide de l'ennemi. Félicitations. Vous pouvez retourner sur vos flottes respectives.

    Un Chevalier Impérial suivi d'une guerrière Cathar passèrent entre eux sans même un regard et regagnèrent leurs vaisseaux. Les Jedi et les soldats de la vraie République s'approchèrent de leurs supérieurs. Kinsa, quand à elle, alla instinctivement auprès d'Ordo et attendit son commentaire.

    Ordo - Je vois que j'ai bien fait de te confier le commandement de l'équipe au sol. Ce genre de mission, c'est tout à fait dans tes cordes.
    Kinsa - Ce n'était pas difficile, j'avais une bonne équipe. J'espère juste qu'on en a terminé avec Sovereign cette fois.
    Ordo - Maintenant qu'on a supprimé les plus grosses poches de résistance, les derniers fidèles de l'ancien régime n'ont plus aucun espoir. Ils ne devraient plus poser de problème. Tu peux être fière de toi, en tant que Jedi et Mandalorienne, tu as agis efficacement, tu vas pouvoir souffler un peu et t'occuper de ta padawan...

    Un court silence s'installa. Ils auraient aimé se parler plus librement, mais la présence des nombreux soldats et Jedi autour d'eux leur imposa une certaine pudeur.

    Ordo - Bon... Je dois inspecter cette base, et interroger les...

    Il s'interrompit tout à coup. Raide, la main sur le casque, il sembla recevoir une communication. Son lent mouvement de la tête de droite à gauche était le signe d'une perturbation, puis il gueula :

    Ordo - Haar'chak !!
    Kinsa - Ho, ça sent mauvais ça.
    Ordo - Il y a eu un attentat sur Taris !
    Kinsa - Un attentat ?
    Ordo - Je n'ai pas toutes les infos mais il faut intervenir avant que Beviin ne mette de l'huile sur le feu !
    Kinsa - Le connaissant, c'est sûrement déjà fait.
    Ordo - Je dois partir immédiatement. Je sais qu'on sort tout juste d'une opération, mais j'aurai besoin de toi là-bas pour faire la lumière sur cette attaque.
    Kinsa - Je... Il me faut m'entretenir avec le Conseil avant de prendre cette décision.
    Ordo - Aynor est juste là, ne traîne pas !
    Kinsa - Oui, père.

    D'un revirement de cape, Ordo s'en retourna vers le Rebel Spire. Ces Jedi, toujours à tergiverser ou se planquer, cela ne faisait que le conforter dans sa décision de s'éloigner d'eux. Mais Kinsa était différente. Tout en préparant son décollage, il communiqua des directives à son commandant en second et délègua la suite des opérations sur Devaron au moff Trawkins. Aucun répit possible, l'occupation des nouveaux mondes Mandaloriens devait aller de paire avec une sécurité à toute épreuve. La moindre ingérence de leur part pouvait non seulement donner du grain à moudre à la République, mais aussi éveiller quelques inquiétudes chez leurs alliés du Triumvirat. En plus de la clairvoyance d'un Jedi, l'expertise d'un Guildeur ne serait pas de trop. La dernière personne que contacta Cera Ordo ne fut autre que Wes Hamera.

    Ce message a été modifié par Ordo le mercredi 07 avril 2021 - 13:52

    mercredi 07 avril 2021 - 13:37 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    12530 Crédits

    Un attentat sur Taris… Exactement à la fin d’une bataille ? Kinsa ne croyait pas aux coïncidences. Ou alors, la Force ne voulait pas les laisser se reposer, ne serait-ce qu’une seule heure. En réalité, elle avait prévu de célébrer la cérémonie d’adoubement de Zadyssa juste après la bataille, mais avec cet attentat, elle n’avait d’autre choix que d’accompagner son père adoptif sur place. Ne pas venir pour une cérémonie alors qu’une des planètes qui avaient été occupées par les Mandaloriens était menacée serait de très mauvais goût, et pourrait même passer pour un incident diplomatique. Cependant, Kinsa ne raterait l’ascension de sa padawan au rang de Chevalière pour rien au monde. Ceno n’avait pas pu assister au sien : elle ne ferait pas le même coup à Zadyssa. De plus, si elle n’assistait pas à cette cérémonie, les journalistes en feraient leur petit plaisir.

    Elle détestait être une figure publique.

    Avec un soupir, Kinsa tapota machinalement sa cuisse, avant de relever la tête. Mais bien sûr ! Si elle emmenait Zadyssa, elle pourrait reporter l’adoubement de quelques jours, et tout irait bien. Avec un peu de chances, l’enquête ne prendrait même pas autant de temps que ça. Mais il fallait bien la présence conjointe du chef du clan Ordo et de la chef du clan Talik pour gérer Beviin… Sans aucun doute, ce dernier les détestait, et il fallait bien admettre que c’était réciproque. Les joies de la politique Mandalorienne.

    Kinsa n’eut pas de difficulté particulière à obtenir l’autorisation d’Aynor pour rejoindre Ceno en direction de Taris. Sans dire un mot de plus, la Chevalière s’inclina devant l’autre Twi’lek et fila récupérer Zadyssa, qui était encore avec le reste de leur groupe. Une part de Kinsa avait envie de laisser la jeune fille se reposer, ne serait-ce que quelques jours, avant de reprendre la vie frénétique des Jedi. Mais une mission serait la seule excuse pour reporter la cérémonie.


    - Dis, ça te dirait d’aller sur Taris ? Je crois que t’y es jamais allée, proposa Kinsa en lui tapotant l’épaule.
    - Euh… Pourquoi pas ?

    Zadyssa la regarda du coin de l’oeil, manifestement curieuse du pourquoi du comment de cette soudaine invitation. Elle ignorait tout de son prochain adoubement, bien évidemment. Rapidement, Kinsa lui expliqua la situation en occultant ce dernier point, en ajoutant que ce serait l’occasion pour elle d’avoir une dernière leçon sur le terrain, et d’avoir un contact supplémentaire avec les Mandaloriens.

    Trente minutes plus tard, les deux étaient à l’intérieur du Rebel Spire en compagnie de Ceno. Un seul vaisseau serait plus pratique - de plus, Kinsa voulait que son ancien maître et sa padawan fassent plus ample connaissance. Au cours des derniers mois, ils n’avaient fait que se croiser sans échanger plus que quelques mots. Zadyssa était toujours en train de s’entraîner… La Twi’lek était inquiète pour son état mental. Bien sûr, cet acharnement au travail lui avait permis des progrès fulgurants dans sa maîtrise de la Force, au sabre et au combat rapproché, mais au détriment de quoi ? De son interaction avec les autres ? Des liens sociaux étaient tout aussi importants pour le développement d’un padawan dans sa vie de Jedi que l’entraînement martial.


    Sur Taris

    Ils n’avaient pas été prévenus qu’il ne s’agissait pas d’un, mais de trois attentats qui s’étaient produits sur Taris. Trois attaques à la bombe qui avaient fait détoner des bâtiments plus ou moins importants : dans la ville basse, médiane, et dans le sud. Le bilan en morts était affligeant, et l’humeur était morose : des murmures se faisaient entendre dans les rues alors que les deux comparses armurés se mêlaient aux badauds, avec Zadyssa qui trottinait derrière eux. “Je pensais que les Mandaloriens étaient censés nous protéger” se lisait dans les yeux des familles en deuil, mais Kinsa se força à rester de marbre. Ce n’était pas de leur faute. Le mieux qu’ils pouvaient faire, à présent, était de trouver qui avait commis ces méfaits et les punir pour que cela n’arrive plus à nouveau.

    Qui aurait pu avoir intérêt à commettre un attentat sur Taris ? Des opposants intérieurs, ou extérieurs ? Des séparatistes, des ennemis des Mando’ade ? Toutes les options étaient ouvertes, ce qui ne leur laissait pas à quoi se raccrocher. Il leur fallait aller sur place, à l’endroit où les bombes avaient détoné. Là, peut-être, ils trouveraient quelque chose. 



    jeudi 15 avril 2021 - 00:55 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Les vendredi depuis le 30 oct. 2020...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

147 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

18 août 2022 - 21 août 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide