Review : La Haute République 1 : Ordalie, chez Panini Comics

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar hypertonyk

    hypertonyk

    23751 Crédits

    Voici la review du comics La Haute République 1 : Ordalie, publié chez Panini Comics. Cette critique n'engage que son auteur, et je vous encourage à donner votre propre avis dans les commentaires.



    • Scénario : Cavan Scott
    • Dessin : Ario Anindito
    • Encrage : Mark Morales
    • Couleur : Annalisa Leoni


    Voici le très attendu premier numéro de la nouvelle série de comics de La Haute République, chez Panini, sous un format encore inédit. En effet, pour la première fois, l'éditeur publie  les 2 premières issues du comics américain, soit 48 pages, non pas dans un fascicule à couverture souple vendu en bureau de presse, mais dans une BD à couverture rigide (et soignée) du même format que les albums, et vendue en librairie. Et ce pour le prix (5€99) d'un fascicule presse. Une très bonne surprise, la qualité est vraiment au rendez-vous, d'autant plus que cet opus sort seulement quelques semaines après la publication américaines.


    L'histoire est centrée sur Keeve Trennis une jeune Jedi déjà rencontrée dans le roman Une Epreuve de Courage, dont vous trouverez la critique ici, et son maître barabel Sskeer, que l'on a vu dans La Lumière des Jedi (critique ici), et se déroule entre ces 2 romans. Il s'inscrit donc parfaitement dans la chronologie de ce projet multimédia où tous les récits sont imbriqués. D'autant plus qu'on croise aussi dans ce comics,  Avar Kriss, héroïne de la Lumière des Jedi, Vernestra Rwoh, héroïne d'Une Epreuve de Courage, et Yoda, un Maître Jedi un peu connu paraît-il... Cependant, que les BDphiles exclusifs se rassurent, il n'est pas indispensable d'avoir lu ces autres récits pour apprécier l'histoire.

    Il est toujours un peu difficile de faire la critique d'une histoire inachevée, puisque Ordalie ne contient que les 2 premières parties d'un arc qui en possède 5. La première issue présente les personnages, la seconde met en place la situation de départ de l'histoire... Mais tout ceci se fait à travers des aventures où l'action est omniprésente, où les choses vont à la vitesse de la lumière, et on se fait d'ores et déjà une bonne idée de la personnalité des principaux protagonistes, la jeune Jedi courageuse et en quête d'approbation de la part de ses aînés, et le vieux maître torturé par les événements traumatisants qu'il a vécu dans la Lumière des Jedi, et qui marche sur le fil entre la lumière et les ténèbres. On ne s'ennuie pas, et à peine l'album refermé, on se languit de découvrir la suite (numéro 2 en juillet chez Panini).

    Un petit mot sur les jumeaux Jedi non-binaires, de la 2ème issue. Certes, mettre en lumière des personnages non-binaires est à la mode, mais cela permet aussi de désinvisibiliser ces personnes, et personnellement je n'ai rien contre un peu de militantisme dans les récits de fiction. De plus c'est fait de manière intelligente et subtile, puisque ces Jedi ont à la fois cette dualité de genre, et à la fois cette dualité mystique, puisqu'ils partagent le même esprit, les mêmes émotions...


    Le dessin d'Anindito, bien qu'assez classique, est agréable et varié. J'ai particulièrement aimé les regards de ses personnages féminins, très expressifs, et mis en lumière par de nombreux très gros plans sur les yeux (souvent sur un seul oeil d'ailleurs), très réussis, où les émotions des héroïnes sont parfaitement transcrites. Ces plans statiques mettant les réactions en valeur, alternent avec des dessins très dynamiques qui nous immergent efficacement dans l'action. 

    La maquette est bien audacieuse et désordonnée comme je les aime, avec des cases pas alignées, imbriquées les unes dans les autres, des dessins qui sortent des cases... Et quelques dessins en page complète, voire en double page, valent le détour. 

    La coloriste a également fait un très bon boulot, rendant les pages tantôt très lumineuses, tantôt glauques à souhait, grâce notamment à cette lumière verte qui baigne de nombreuses pages de la 2ème issue, qui traduit bien l'ambiance du récit.


    En conclusion : Une très bonne introduction à cette nouvelle ère, parfaitement intégrée dans la saga multisupports, avec des personnages fascinants, servie par un très bon dessin.



    samedi 22 mai 2021 - 16:05 Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kardass

    Kardass

    27063 Crédits

    Je l'ai juste feuilleté à la FNAC et j'ai été très surpris par l'étroitesse du fascicule. Pour une BD, il est fort petit. Heureusement que le prix est petit aussi.

    J'aurai pensé qu'une BD d'intro de nouvelle ère aurait été plus volumineuse.

    mardi 25 mai 2021 - 13:54 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Anakin.S

    Anakin.S

    13574 Crédits

    Kardass > le problème de Panini c'est que si ils veulent publier l'arc complet ils doivent attendre l'automne : le temps que la publication de l'arc en fascicules soit achevée puis que les traducteurs se mettent à l'ouvrage.

    Du coup, si ils veulent surfer sur bonne notoriété de "la Haute République" initié par les romans de chez Pocket, et avant que le soufflet ne retombe cet été, leur seule solution est de proposer l'équivalent de deux fascicules dans un volume relié en attendant, cet automne, la parution de l'arc complet en un seul tome. En quelque sorte, il s'agit là d'une prépublication...

    Perso, vu l'épaisseur des couvertures, j'attendrais patiemment la version "100% Star Wars" : ça prendra moins de place dans ma bibliothèque.

    mardi 25 mai 2021 - 19:55 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Arthus

    Arthus

    651 Crédits

    Je ne suis pas du tout convaincu par cette nouvelle "période" ils auraient mieux fait d’exploiter l'univers de l'ancienne république si riche , les fans et le public seraient au rendez vous, mais ils préfèrent faire à leur sauce marvel pus aigre que douce ...

    samedi 05 juin 2021 - 11:49 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Encyclopédie

  • Strono Tuggs --- Strono Tuggs était le cuisinier du château de Maz sur Takodana (Personnages - Civils)
  • Moden Canady --- Le Capitaine Canady était le commandant du cuirassé du Premier Ordre : le Fulminatrix. (Personnages)
  • TIE/rc --- Le TIE/rc est la variante de reconnaissance issue du TIE, et le vaisseau de reconnaissance le plus répendu au sein de l’Empire. (Vaisseaux - Chasseurs)
  • Fel Soontir --- Soontir Fel, né en -29 sur Corellia, issu d’une famille de fermiers travaillants pour un gigantesque complexe d’agriculture industrielle, était l’aîné de la famille. Il avait un frère et une sœur : Todr et Ajai. Fel apprit le pilotage dans son Skyhopper, volant au-dessus des champs pour fournir des approvisionnements en pièces. (Personnages - Forces Chiss)
  • Speeder GB-134 --- Le speeder jet-stick GB-134 était un véhicule de la police de Canto Bight (Droïdes & Transports - Véhicules militaires (speeder))

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2024 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide