Review : Star Wars Battlefront : Twilight Company chez Pocket

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
Review : Star Wars Battlefront : Twilight Company chez Pocket

La critique du roman inspiré du jeu vidéo, par Alexander Freed


Voici la review du roman Star Wars Battlefront  : Twilight Company, d'Alexander Freed, paru chez Pocket. Cette critique n'engage que son auteur, et je vous encourage à donner votre propre avis dans les commentaires.




Ce roman est tiré d'un jeu vidéo, auquel je ne joue pas, donc je suis parti sur cette lecture avec une appréhension : allais-je lire une histoire sans en comprendre les références, les personnages, l'auteur s'adressera-t-il préférentiellement aux lecteurs familiers avec l'univers du jeu...? Finalement, non, peut-être le roman est-il rempli de clins d'oeil ou de références à l'histoire développée dans Battlefront, mais si c'est le cas, ceux-ci ne doivent pas être indispensables pour comprendre le récit, car je ne me suis pas senti handicapé par ma méconnaissance de ce jeu.

On a affaire ici à un récit de guerre, vécue du point de vue des soldats, avec des enjeux locaux, de petite envergure pour la galaxie, à la manière de la série Band of Brothers. Cette manière d'écrire est assez intéressante, novatrice, et immersive, on vit les grandes batailles à travers les yeux des personnages et surtout à travers leurs aspirations à eux (qui consistent essentiellement à essayer de survivre, de protéger leurs camarades,  et d'accomplir la mission qui leur a été assignée), sans s'occuper de celles des dirigeants, qui pensent à plus grande échelle. Et ce, d'un côté (rebelle) comme de l'autre (impérial).

Cependant le livre souffre de plusieurs défauts. Le premier, c'est que c'est long... très long. La première partie du roman est constitué d'une suite de batailles qui s'enchaînent (à la manière d'un jeu vidéo, en fait), sans que je sois arrivé à m'intéresser un peu aux personnages. Ce n'est qu'au bout de 200-250 pages qu'une histoire globale commence à se dessiner, et à rejoindre celle que l'on connaît, notamment avec la Bataille de Hoth.

Ensuite, il n'y a aucun personnage auquel j'ai réussi à m'identifier. Le personnage principal m'a paru franchement antipathique, pas très malin (voire carrément bourrin), et m'a donné l'impression de subir l'histoire plutôt que de l'écrire. Les flash-back qui lui sont consacrés ne le rendent pas plus attachant, bien au contraire, et j'aurais préféré que le héros fut un des autres personnages de la Twilight Company.

Quant aux personnages secondaires... ils restent vraiment secondaires et sont insuffisamment développés à mon goût. Notamment la stormtrooper, à qui l'auteur consacre quelques chapitres prometteurs, permettant de vivre la guerre du point de vue d'une soldate impériale, avec les informations et les désinformations dont elle dispose, et sûre d'être dans le bon camp contre les méchants terroristes rebelles. Malheureusement ces chapitres sont peu nombreux et se terminent de façon assez décevante, comme si en cours de route, l'auteur avait finalement décidé que son histoire n'était pas si intéressante que ça...

Quant à la fin, je ne vais pas vous la spoiler, mais elle manque cruellement de révélation, et on referme le roman en se disant : "bof, tout ça pour ça..."


En conclusion : un roman qui ne m'a pas vraiment accroché, et que j'ai eu du mal à finir (500 pages, quand même), bien qu'il amène une façon originale de décrire la guerre galactique.




  • Avatar Freerider_x1

    Freerider_x1

    1038 Crédits

    Merci d'être allé au bout des 500 pages pour nous !

    jeudi 25 octobre 2018 - 19:03 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Star Wars Celebration Europe 2023

07 avril 2023 - 10 avril 2023

Celebration

Encyclopédie

  • Porkins Jek --- Jeune pilote talentueux, Jel Porkins s’engage dans l’Alliance Rebelle très jeune. Hélas sa carrière de pilote sera écourtée par le tire d’un Turbolaser de l’Etoile Noire. (Personnages - Rebelles)
  • Korriban --- La planète Korriban a eu un rôle important dans l'histoire. et est à jamais marquée par le coté obscur de la force quasi à l’état brut. En effet, ce monde de la Bordure Extérieure, faisait partie des nombreux mondes composant l'Empire Sith, Korriban étant le centre spirituel de cet empire, est terre des Sith. (Planètes & Lieux - Planètes)
  • Bolotaur --- Connu également sous le nom de bloaltaur, cette créature reptilienne vivait sur Kashyyyk. (Espèces & Civilisations - Animaux)
  • Scrange --- Les scranges ressemblaient à des crustacés mais c'étaient des amphibiens indigènes à la planète Dagobah. (Espèces & Civilisations - Animaux)
  • Kaine Ardus, Grand Moff --- Le Grand Moff Ardus Kaine fut nommé à la tête des territoires de la bordure extérieure ,après la tragique mort du Grand Moff Tarkin lors de la bataille de Yavin; malgré les séditions, il était encore à la tête d'un immense secteur à l'époque de la bataille d'Endor, représentant environ le quart de l'empire. (Personnages - Empire)

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2022 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide