Un ultime extrait pour le roman Thrawn Alliances

Un ultime extrait pour le roman Thrawn Alliances

Découvrez le dernier extrait tiré du prochain roman centré sur le Grand Amiral Thrawn, dont la sortie est prévue en version originale le 24 juillet prochain.


Alors que la sortie des prochaines aventures littéraires du Grand Amiral Thrawn approche à grand pas (le 24 juillet en version originale), L’éditeur américain Del Rey nous a gratifié d’un ultime extrait du roman, consacré cette fois-ci à un personnage qui se faisait rare dans le nouveau canon étendu de la saga : Padmé, dont la présence avait déjà été teasée dans le dernier extrait dévoilé par l’éditeur et que l'on retrouve menant une quête à la recherche d'un vieil ami.

À cette occasion, Del Rey a également révélé un nouvel artwork de la sénatrice et ancienne Reine de Naboo, réalisé par l’illustrateur Darren Tan et qui sera présent sous forme de poster dans l’édition du livre exclusive à Barnes & Nobles

Un extrait audio du livre, lu par le toujours excellent Marc Thompson, est également disponible sur ce lien.

Dans le vaisseau de Duja - Padmé ne connaissait pas le véritable nom du vaisseau mais la balise le présentait comme le Possibility. C’était un petit vaisseau, assez étroit et qui pouvait sembler inoffensif aux yeux du commun des mortels.

Mais il ne faut pas se fier aux apparences. Le vaisseau était équipé d’un blindage renforcé, armé de double tourelles à l’avant, d’une à l’arrière et chargé avec des torpilles à protons dévastatrices. C’était en définitive bien plus un chasseur de poche qu’un simple vaisseau de transport qui avait facilement échappé à la faible police de Batuu.

De son point de vue, Padmé était sûre que quand le vaisseau s’écraserait, ça serait un spectacle grandiose.

Elle ne savait pas encore que ce droïde vautour l’avait touchée. Elle s’était dirigée vers Mokivj dès qu’elle était entrée dans le système, puis avait traversé les vastes plaines, brousses et lacs à la plus basse altitude possible. Cette audace, combinée à la petite taille du Possibility aurait dû lui permettre de passer inaperçue aux yeux de n’importe quelle patrouille placée sur la route de Duja. Clairement ça n’avait pas marché. Le droïde vautour l’avait salement touchée et elle n’avait rien vu venir.Apparemment, cette poursuite avec la police de Batuu avait abîmé le vaisseau plus sévèrement qu’elle ne l’avait imaginé. Elle avait à peine eu le temps de prendre assez d’altitude pour déclencher la capsule de survie que le Possibility partait déjà en fumée.

Alors que la capsule chutait de manière contrôlée en direction des collines située en contrebas, elle ne put s’empêcher de lancer un regard en direction des débris de l’appareil qui disparaissaient fièrement vers l’horizon.

Tout comme Duja, le Possibility avait fait face à son dernier défi ... et l’avait perdu. Il était désormais de son devoir de les venger tous les deux.

Cependant, cette tâche semblait de plus en plus ardue. Les débris incandescents du vaisseau flottaient encore dans les airs et déjà elle pouvait apercevoir une nuée de droides vautours qui s’amoncelaient à l’horizon. Ils ne semblaient pas avoir repéré sa capsule parmi les débris mais à la minute où elle déclencherait ses répulseurs, ils remarqueraient probablement sa trajectoire anormale.

Et même s’ils ne la remarquaient pas, le terrain semblait offrir peu de possibilités pour s’échapper. Les flancs de collines étaient recouverts de rochers tranchants, d’herbe, de buissons touffus et ne laissaient entrevoir aucune cachette sûre sur des kilomètres à la ronde. Un fin rayon de soleil se reflétait sur la rivière qui serpentait en aval. Elle pouvait voir les buissons, que le vent faisait onduler au sommet de la colline.

Elle reprit sa respiration. La rivière !

Cela serait risqué mais c’était la seule chance qu’elle avait. Alors qu’elle jetait un dernier coup d’œil aux droïdes vautours au loin, elle posa les mains sur les contrôles de la capsule et se mit en route.

L’autonomie de la capsule lui permettrait de se poser là où bon lui semblerait. Mais utiliser les propulseurs augmentait ses chances de se faire repérer par les vautours. Heureusement, elle se rapprochait de la rivière et une simple manœuvre lui permit de se placer dans une position optimale. Elle observait le cours d’eau près d’elle tout en essayant d’évaluer le meilleur endroit qu’elle pourrait choisir afin d’éviter de se faire repérer et surtout de se briser le dos. 50 mètres ... 40 ... 30 ... 10 ... Tout en se cramponnant, Padmé pressa la commande des répulseurs.

La décélération qu’elle avait programmée était plus intense que prévue et la projeta contre son siège. La capsule chuta dans la rivière de manière spectaculaire et Padmé ne put que constater la vitesse à laquelle l’eau commençait à monter autour de l’appareil qui était désormais submergé. Elle désactiva les répulseurs et lâcha un soupir de soulagement.

Elle n’avait cependant pas anticipé que les répulseurs se réactiveraient soudainement d'eux-même.

Elle se saisit une nouvelle fois des commandes en tentant de les stopper manuellement. Mais cela ne suffît pas. Même avec les répulseurs désactivés, la capsule avait suffisamment de flottaison pour remonter en direction de la surface. Cette capacité n’était sûrement pas là par hasard et dans d’autres circonstances, elle l’aurait sûrement appréciée.

A ce moment précis, une capsule à la dérive était synonyme de capture certaine.

Elle parcourut le tableau de bord des yeux en cherchant l’inspiration et en espérant trouver une parade qui lui permettrait de contourner les différentes sécurités afin de pouvoir plonger. Mais les concepteurs de la capsule n’avaient apparemment pas prévu cette situation particulière.

Cela ne lui laissait qu’une ultime chance. Tout en serrant les dents, elle observa le niveau de l’eau à travers le hublot et pressa le bouton d’activation de la trappe.

Pendant un moment, rien ne se produisit. L’eau cessait progressivement d’obstruer le hublot au fur et à mesure que la capsule remontait vers la surface. Puis, comme dans un crissement de protestation, les servomoteurs finirent par ouvrir la trappe, malgré la pression extérieure.

L’eau commença à pénétrer la capsule en sifflant furieusement.

Le souffle de Padmé se coupa alors que ses jambes et ses flancs étaient frappés pas un flot glacé, bien plus froid qu’elle ne l’avait imaginé. L’eau commença rapidement à s’accumuler autour de ses pieds, monta jusqu’à ses tibias et engourdît bientôt tout le bas de son corps. La capsule continuait sa lente ascension puis se stabilisa avant de s’arrêter complément. Alors que Padmé avait désormais de l’eau sous les genoux, la capsule se mit à couler de nouveau.

Padmé commença à pianoter les commandes de la trappe en se demandant si l’eau s’était infiltrée dans les systèmes électroniques et avait endommagé les moteurs. Mais la trappe réagit à la commande et se referma, stoppant ainsi le flux entrant. A travers le hublot, Padmé pouvait admirer les jeux de lumière qui se reflétaient sur la surface de l’eau pendant que la capsule continuait à couler. Finalement elle atteignit un point de flottabilité neutre.

Padmé vérifia les instruments de navigation. Les indications étaient un peu confuses mais il semblait que la capsule se situait à 4 mètres de profondeur. Avec un peu de chance, cela serait assez profond pour dissimuler sa présence et lui permettre d’échapper aux patrouilles des séparatistes.

A vrai dire, avec un peu plus de chance, elle pourrait poursuivre sa route directement jusqu’au complexe industriel. La plupart de ces complexes étaient gourmands en eau et la rivière se dirigeait vers les coordonnées qu’avait fixées Duja.

Quoi qu’il en soit, il n’y avait rien qu’elle puisse faire tant qu’elle ne serait pas en sécurité. Elle désactiva complètement la capsule et étendit ses pieds sur le panneau de contrôle pour les sortir de l’eau. Elle était partie pour attendre un long moment.

Elle n’était pas là pour le confort, elle était là pour veiller à ce que Duja ne soit pas morte en vain.


Avez-vous hâte de retrouvez Padmé dans cette nouvelle aventure qui nous plongera dans le passé mouvementé du Grand Amiral Thrawn ?






  • Avatar darkalain

    darkalain

    16839 Crédits

    Cool de revoir Padmé. Son histoire est noble et tragique mais on a tendance à l'oublier, dommage…

    lundi 16 juillet 2018 - 17:07 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

Castres Convention Show Game

13 oct. 2018 - 14 oct. 2018

Paris Manga et Sci-Fi Show 26ème édition

20 oct. 2018 - 21 oct. 2018

Comic Con Paris 2018

26 oct. 2018 - 28 oct. 2018

Toulouse Game Show

01 déc. 2018 - 02 déc. 2018

Concert Star Wars à Toulouse par Tugan Sokhiev

19 déc. 2018 - 20 déc. 2018

Celebration

Star Wars IX

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer
Aide