Chevalier Jad'den Korr forme son Padawan (page 2)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar alek

    alek

    1103 Crédits

    Entrainement forme III et vision



    J’entrai dans la salle.

    _ Moi : bonsoir maître
    _Jad’den : bonsoir mon jeune padawan
    _Moi : souhaitez-vous continuer l'entrainement?
    _ Jad’den : assurément mon jeune ami ...
    J’ai d'ailleurs trouvé quelques informations dans la bibliothèque des Jedi concernant la Forme III. Je te les ferais parvenir.
    Mais pour le moment qu'allons nous faire ?
    Voyons ...
    _Moi : merci maître, il y à un entrainement avec maître Padme que j'aimerais approfondir.
    _ Jad’den : la vision, ou préscience je préfère l'appeler ainsi c'est une capacité assez dure a contrôler.
    Les visions du passées sont beaucoup plus simples à accéder. Sais tu pourquoi ?
    _Moi : non maître, je ne le sais pas
    _Jad’den : la mémoire a long terme a des capacités illimitées, mais ne s'organise pas intelligemment. Ainsi nous perdons certains souvenirs, non pas parce que nous les oublions mais plutôt parce que nous oublions le chemin qui mène a l'information.
    _Moi : je vois maître. Mais j'ai appris que certain jedi peuvent lires dans l'avenir, comment est-ce possible?
    _Jad’den : cette capacité est permise grâce a la Force qui transmet au Jedi des images de son avenir, proche comme lointain.
    _ Moi : n'est-il pas parfois dangereux de voir son propre avenir? Je pense que la tentation d'y remédier et de le modifier doit être grande.
    _Jad’den : qu'est ce que l'histoire nous a appris ?
    Toujours en mouvement est l'avenir…
    Impossible de le modifier…
    Mais plutôt l'accepter et sans réjouir.
    _Moi : mais peut-on maîtriser la durée de cette capacité?
    _Jad’den : une concentration intense permet de voir, mais la durée dépend du bon vouloir de la Force.
    _Moi : car lors de ma dernière vision, j'ai soulevé quelques points de mon passé qui m'étaient inconnus, et me laissent certaines interrogations.
    _ Jad’den : inconnus non...mais tu avais perdu l'accès à ces souvenirs...la Force te l'a redonné.

    Suite aux paroles de mon maître, je décidai de retenter l'expérience devant lui. Je me concentrai jusqu'à ressentir, voir à travers la Force mon environnement ainsi que mon entourage comme mon maître me l’avait apprit. Un choc à travers la Force qui coulait en moi se fit ressentir comme la dernière fois.

    Et je me vis, encore pleurant avec mes petites mains dans les bras de ce mystérieux chevalier jedi. Ce dernier courait à toute allure, jusqu'à ce qu'il vu quelqu'un que je ne reconnu pas tout de suite. C'était Sarrack Valen-Trin, mon père. Et le jedi blessé lui parla.

    _Jedi : Prenez cet enfant, il est en danger avec moi, je suis le chevalier Arekis, et ce petit est mon fils...
    _ Sarrack : bien, mais vous voulez de l'aide?
    _Arekis : ...non, même le conseil serait impuissant à m'aider...prenez juste soin de Alek.
    _ Sarrack : mais qu'est-ce qui vous menace?
    _ Arekis : si jamais, il le découvre un jour, dites au petit qu'il est aimé par son véritable père.
    _Sarrack : mais...et sa mère?
    _Arekis : c'est elle la menace, je sais que mon fils jouera un rôle dans la défense de la république...ne lui dites jamais ce que je vais vous révéler.
    C’est une jedi noire, elle a basculé du côté obscur et cherche à récupérer Alek pour l'enseigner dans cette voie. Je ne peux la laisser faire.
    Partez immédiatement! Je la sens se rapprocher.

    Sur ce, le soldat s'enfui avec moi entre les bras.

    Je sursautai d'un coup, cela ne pouvait être vrai, mes parents biologiques ne sont pas Sarrack et Rianna...

    Mon maître sentit un profond choc en moi puis m'apaisa par la Force avant que je ne lui raconte ma vision. La Force se faisait sentir en moi, et comme pour me préserver, m'empêcha de me concentrer sur les visions. Je décidai de stopper mes visions pour l'instant, même si c'était vrai, je devais suivre la voie des jedi.

    _Moi : qu'avez-vous pensé de l'exercice maître?
    _ Jad’den : qu'a tu vu mon jeune apprenti ?
    _Moi : des fragments de mon passé…
    _ Jad’den : C'est ton passé, tu peux choisir de garder cela pour toi. Comme tu peux m'en parler, je ne te force à rien.

    _Moi : (hésitant) : j'ai vu un chevalier jedi, ce serais mon vrai père biologique… il a parlé de ma mère biologique comme étant une jedi… je l'ai vu me confier à mon père pour me protéger...il était blessé. Mais ma mère...serait une jedi...obscur... dois-je me fier à ma vision maître?
    _Jad’den : les visions du passé sont réelles, elles sont fiables. Celles du futur sont plus ... flexibles, du a leurs natures incertaines.
    _Moi (le regard perdu vers le bas) : alors je m'occuperais d'éclaircir mon passé quand je serais près...pouvons-nous passer à une nouvelle leçon maître?

    J’étais encore sous le choc et je voulais me recentrer sur les leçons de mon maître.

    _Jad’den (compréhensif) : bien nous allons croiser a un peu le laser. Se levant il m’envoya un sabre d'entrainement via la Force. Active-le.

    Je pris le sabre et me mis en position de garde.

    _Moi : quelle forme allons-nous étudier maître?
    _Jad’den : je vais te faire travailler la Forme III. Détachant son sabre laser de sa ceinture il l’activa, révélant sa lame argenté. La garde de la Forme III s'exécute ainsi, poids du corps sur le pied arrière et la lame dirigé vers l'adversaire, tandis que les bras effectuent une garde basse.

    Je rectifiais ma position sur les paroles de mon maître. J’en profitai pour me concentrer sur la Force, je fis le vide en moi, et la Force, ainsi que mon sabre faisaient partis de moi.

    _ Jad’den : la philosophie de la Forme III est la plus proche de la philosophie Jedi. Les Jedi n'attaquent pas, ils défendent. Ne l'oublie jamais.
    _Moi : oui maître

    Levant sa lame, maître Jad’den effectua un mouvement vers ma tête, je parai instinctivement.

    _Jad’den : n'oublie pas, la Forme III est défensive, il permet d'avoir une défense quasi imprenable, néanmoins, reste ouvert à ton environnement

    Sentant une forte concentration chez mon maître, je reculai de quelques pas me concentrant sur la Force.

    _Moi : oui maître

    Je tentai alors de l'attaquer dans un angle mort en doublant ma vitesse, mais maître Jad'den para sans problème.

    _Jad’den : la contre attaque est permise, mais ne te focalise pas sur le fait de toucher ton adversaire, tu dois défendre, tenir, et trouver le point faible de ton adversaire, alors tu frappes, mais sans intention de tuer.
    Tu donnes des incapacités, tout en minimisant les dommages.
    _Moi : oui maître

    J’étais un peu surpris par les paroles de mon maître, mais je décidai de lui faire entièrement confiance. Sur ce, je me concentrais encore plus sur mon maître, cherchant à analyser sa façon de combattre. Je fis alors l'erreur de relâcher ma garde une seconde, mon maître en profita pour attaquer, et j’esquivai en effectuant une roulade sur le côté.
    Il vit que je devenais réceptif, bien, c’était à moi de montrer mes capacités. Il porta son poids vers l'avant et lança deux attaques. La première au niveau de l'épaule droite, la seconde vers la jambe gauche.

    Je parai la première attaque et sauta pour esquiver la deuxième, mais mon pantalon avait été touché. Mon maître ne montrait aucune faille dans ses techniques. Je fis alors un mouvement de rotation pour m'éloigné de quelques centimètres de mon adversaire

    _Jad’den : ne pense pas…ressens…laisse la Force guider tes actions.
    _Moi : oui maître

    Il attaqua de nouveau, mais cette fois deux fois aux épaules de chaque cotés dans un rapide mouvement d'aller retour.
    Je me faisais dominer, les attaques de mon maître ne me laissaient pas le temps de contre-attaquer. J’utilisai alors la télékinésie pour envoyer deux pierres sur mon maître, ce qui le ralentit. J’esquivai alors ses deux attaques, et tenta un coup droit sur les côtes mais mon maître esquiva en me sautant par-dessus.

    _Jad’den : bien essayé, la Force peut influencer tes actions.
    Mais elle sait aussi obéir quand on la commande.

    Se retrouvant dans mon dos, il me mit son pied aux fesses, histoire de me ramener à la réalité.

    _Jad’den : reste concentré.
    _Moi : aille...oui maître

    Sur ce je me retournai en portant un coup vers le mollet droit de mon maître. Il para ma lame, et la maintenu bloquée avec la sienne. Focalisé sur le blocage il me repoussa d'une impulsion de Force.

    _Jad’den : être trop prêt de ton adversaire est une faute, Alek, plus tu es proche de lui, plus tu a de chance de te faire toucher. Ce qui, à mon avis, n'est pas une situation d'avenir.
    _Moi : (me posant grâce à la Force sur mes pieds) oui maître

    Je commençais à me fatiguer, ce qui n'avait pas du échapper à mon maître. J’utisai alors la télékinésie pour lui envoyer un rocher. Il tracha le rocher en deux et éloignant les débris, il enchaina plusieus attaques peu rapides mais soutenu qui me firent reculer, je parais bien, évitant que sa lame ne s’approche trop tout en reculant afin de ne pas se trouver dans son cercle intérieur. Parant une attaque a la tête, je trébuchai sur une pierre et tomba en arrière. Avant de pouvoir faire quoi que ce soit, sa lame argent se trouvait sous ma gorge...

    _Jad’den : tu es vaincu...sais tu au moins pourquoi ?
    _Moi : je ne m’étais pas concentré sur mon environnement, seulement sur le combat...et vous avez profitez de cet avantage...
    _Jad’den : c'est exact, Alek, les entrainements que nous faisons toi et moi doivent former un tout unique. Utilise la Force… mais dans son ensemble. Les pressentiments te permettent de voir ton environnement dans son intégralité.
    La télékinésie te permet de ruser et d'interagir contre ton adversaire ou ton environnement. La méditation te permet de rester concentré sur la Force et donc d'avoir tes capacités à leur maximum. D’autres utilisations de la Force peuvent te servir, par exemple lors de combat il m'arrive de voir légèrement à l'avance ce qui va se passer… la Force me prévient. Me permettant ainsi de rester sur mes gardes
    _Moi : bien maître
    _Jad’den : tu apprendras cela, mon jeune apprenti d'autres capacités te seront enseigner, afin de former un tout unique dont tu seras le principal vecteur.

    J’avais, pour la première fois, oublié de me concentrer sur mes réflexes, et le maître l'avait vu.

    _Moi : Je ne me suis pas ouvert à mon environnement, je n'ai pas utilisé la Force dans son ensemble. Vous avez raison maître, soyez sur que je retiendrai la leçon. Ca fait mal de l'oublier^^.
    _Jad’den : bien, tu vas conserver ce sabre d’entrainement, afin de pouvoir continuer ta formation. Jusqu’au moment où je te jugerais prêt pour construire ton propre Sabre laser.
    _Moi : merci maître

    samedi 17 novembre 2007 - 23:32 Modification Admin Permalien

  • Avatar alek

    alek

    1103 Crédits

    Entrainement forme III et principe de transe cataleptique

    Mon maître m’avait donné rendez-vous dans une salle spéciale, en entrant dans la salle, je le vis et allai vers lui.

    _Moi : bonsoir maître
    _Jad’den : Bonsoir Alek ... viens, assied toi ...
    _Moi : oui maître
    _ Jad’den : Sais tu dans quelle salle nous sommes ?
    _Moi : non maître
    _ Jad’den : cette salle, est appelé la salle des Milles Fontaines. Bien qu'elles ne soient pas un millier cet endroit et un havre de paix et de calme, lieux propices a toutes formes de méditation ...
    _Moi : c'est vrai que j'ai ressentis comme une sorte de sérénité en entrant maître, cet endroit est plaisant.

    J’entamai une méditation qui fut plus intense que d'habitude, la Force se dégageait de cette pièce. On aurait dit que l'on ressentait directement la vie. Le bruit des fontaines variait aux mouvements des différents flux de la Force, formant une mélodie indescriptible, elle était si belle, elle réveillait tous mes sens.

    _Moi : maître, cet endroit est spécial, comment peut-il être autant en harmonie avec la Force?
    _Jad’den : bien , ouvre ton esprit ... voila ... comme ca ... tu dois faire un avec ton environnement , l'eau , la pierre , l'arbre ... tu dois t'unir a cela et puiser dans la Force
    _Moi : ce n'est pas comme d'habitude maître, j'ai l'impression que ce n'est pas moi, mais toute cette salle qui se connecte à moi. Plus je me concentre et plus la Force s'intensifie en moi, j'ai l'impression de gagner des forces, c'est comme une transe, mais en étant totalement conscient
    _Jad’den : c'est bien. Tu viens de comprendre le principe de la Transe Cataleptique
    _Moi : mais celle-ci est différente de celle avec maître Padme, elle est plus intense, et pourtant je peux sentir l'environnement qui m'entoure, je peux communiquer avec lui par la Force. J’ignorais que ce principe pouvait permettre une telle récupération dans un endroit sensible à la Force.
    _Jad’den : il faut savoir donner de soi , c'est la raison même d'un Jedi , mais il faut aussi savoir recevoir ... Mère Nature , dans sa grande bonté , peut te sauver la vie . En acceptant l'énergie qu'elle peut transmettre tu peux faire en sorte que ton corps se régénère et donc te soigner ...
    _Moi : c'est surprenant maître, et je comprends l'importance d'une telle leçon. Ça peut servir si une mission se complique.
    Mais est-il possible d'utiliser ce don pour apaiser des personnes autres que l'utilisateur ? Je veux dire, si je suis avec un coéquipier inconscient, pourrais-je le soigner en partie avec la transe?
    _Jad’den : oui, tu peux utiliser ton corps comme catalyseur afin de concentrer l'énergie puis la transmettre au blessé
    _Moi : il ne risque pas d'effets secondaires, si jamais c'est la première fois que son corps s'ouvre à la Force?
    _ Jad’den : Normalement non. Mais le catalyseur doit doser son action afin d'envoyer de l'énergie constamment sans saturer la blessure, au risque d'aggraver la blessure
    _Moi : très bien, je ne l'oublierais pas maître.
    Humm...comment faîtes-vous pour savoir exactement quand je suis prêt pour une leçon? Il ya quelques jours, j'aurais sentis quelque chose mais pas au point de comprendre une telle leçon.
    _Jad’den : La Force, Alek, tu dois laisser la Force te dire certaines choses, T'apprendre certaines Choses ...
    _Moi : bien maître.
    Dîtes-moi, maître Obiwan et maître Yota étant tous deux absents, j'ai du m'entrainer tout seul à la forme III. Et j'aimerais profiter de votre présence pour savoir si j'ai progressé et me perfectionner. Ça vous tente de remettre encore une fois votre padawan en place au sabre?^^
    _Jad’den : avec plaisir ! Je vais moins même testé ma Forme II

    J’activai le sabre que mon maître m'avait confié, il souriait et je faisais de même. Je ne pouvais rêver meilleur adversaire pour progresser.
    Je me concentrai sur la Force, ne répétant pas l'erreur de la dernière fois, concentré sur absolument tout ce qui pouvait m'entourer. Je m'étais entrainé à cela, exercice difficile mais très utile, même pour les autres pouvoirs. Je voulais prouver à maître Jad'den que je pouvais tirer des leçons de mes erreurs, chose que je lui avais rarement montré.

    Je sentais à présent la Force provenant du sol, de la faune comme de la flore, de mon adversaire, de mon propre corps ainsi que des cristaux dans les sabres. Mon sabre, par la Force ne faisait plus qu'un avec moi, et j'attendis patiemment une attaque de mon maître, ne connaissant pas moi-même la forme II.

    Je sentais également la concentration de mon maître, plutôt impressionnante, je ne l'avais pas remarqué la dernière fois. Je me positionnai en garde sur le cercle médian, de manière à pouvoir m'adapter au mieux aux techniques de mon maître.

    _Jad’den : Bonne position ! Allez Défend toi !

    Il se lança en avant, attaque d'estoque pour latéral pour se retrouver dans mon dos, j’intuitai et déportai la lame avant de bloquer celle ci sur mon flanc droit. Prévenant le fait de se retrouver dos a lui, je sautai en avant pour prendre de la distance

    _Moi : vous êtes rapide!

    Je devais faire attention, sa vitesse m'avait surpris, "c'est donc ça la forme II". Si je voulais pouvoir contre-attaquer, je devais m'adapter. Je fis appel à la Force pour augmenter légèrement ma vitesse, je ne voulais pas subir de gros effets secondaires en plus. Sur ce j'attaquai mon maître sur le haut de son flanc gauche puis sur le bas de son flanc droit, variant les attaques pour éviter des ripostes trop rapides.

    Jad’den :# bien il ne s'enferme pas dans un schéma défensif #

    Il contra la première attaque puis bloqua la seconde dans un geste rotatif avant de passer sa lame sous la mienne et d'effectuer un retourner de lame sur le coté opposé. Dégageant son sabre, il l'abattit en ma direction afin de porter un shiak au bras.

    Je parai de justesse, et pris exemple sur mon maître en effectuant une rotation pour porter exactement le même coup qu'il avait tenté de me porter. Il para en roulant sur la droite. Il fallait que je l'attire ailleurs, car derrière moi se trouvaient des bains qui rendaient le sol glissant.

    Moi : # Pourvu qu'il ne se rende pas contre de ma manœuvre! #

    Jad’den
    [Il me copiait, c'était une bonne réaction de sa part, apprendre par la restitution. Mais il fallait qu'il se concentre un peu ... Voila il avait vu que je le faisais reculer vers la berge, mais je n’allais pas le laisser partir aussi facilement. Nouvelle attaque d'estoque puis attaque latérale aller retour pour frapper les deux cotés et donc l'empêcher de fuir ... d'une impulsion de force je le fis reculer encore]

    Moi : # Il avait prévu ça depuis le début #

    Je constatai encore une fois la différence d'expérience qui nous séparait. Soudain une idée me vint, je fonçai alors sur mon maître qui fut surpris que je relâche ma garde, et profitant du terrain glissant, j'évitai une attaque en glissant jusqu'au dos de mon maître. Je me remis alors en garde pour attaquer, les rôles étaient inversés. Mais j'avais l'impression en voyant un sourire sur ses lèvres qu'il ne l'entendait pas ainsi.

    Jad’den : # Bien Joué, très bien Joué mon jeune élève ... Mais tiens, Attrape ! #

    D'un geste de la main, invoquant la Force. IL m’envoya une vague de boue et d'eau afin de me déstabiliser. Surpris par cette réaction, je dus utiliser mon contrôle de la douleur au maximum sur mes yeux. Je pouvais tout de même voir par la Force.


    Moi : # Aille!...contrairement à la dernière fois, il teste mes ressources et ma capacité d'adaptation...à ce rythme, je très vite m'épuise #

    Je dus reculer par prudence d'un bond, mes yeux ne me faisaient plus mal, mais il restait des picotements. Je me replaçai en garde par une rotation de mon sabre sur mon cercle médian et utilisai le Force pour lancer quelques pavés à mon maître afin de gagner du temps pour récupérer. Ayant enfin récupéré, j'utilisai la télékinésie pour faire voler mon sabre jusqu'à mon maître, mais ce dernier utilisa la Force pour le repousser, et privé de sabre, je finis encore avec le sabre de mon maître sous la gorge.

    Je réalisai que j'avais été trop confiant lors du duel, aucun jedi n'aurais projeté son sabre si précipitamment devant un autre jedi concentré, et pour le coup beaucoup plus entrainé et expérimenté. Je m'étais précipité dans ce piège.

    Moi : # décidément, il va falloir que je murisse si je veux pouvoir un jour fabriquer mon propre sabre #

    Je m'attendais désormais à entendre les critiques et les conseils de mon maître.

    _Jad’den : alors...
    _Moi : J’ai eus un excès de confiance en moi, si mon adversaire avait été malveillant, je serais mort…
    _Jad’den : tes mouvements étaient bons , ta concentration bonne , mais tu es partis dans un excès de confiance ...
    _Moi : je m'entrainerais pour ne plus commettre cette erreur maître...néanmoins, vous m'avez presque poussé dans mes derniers retranchements. La forme que vous avez utilisée ressemblait à la Forme III, mais elle semble plus adaptée aux duels au sabre...vous testiez mes capacités d'analyse?
    _Jad’den : durant toute ta formation
    _Moi : et bien, je dois dire que vous me poussez à me creuser la cervelle ainsi que mes ressources. En vous voyant, je vois qu'il me reste du chemin à parcourir.

    vendredi 23 novembre 2007 - 19:33 Modification Admin Permalien

  • Avatar alek

    alek

    1103 Crédits

    Entrainement au sabre

    Je me promenais dans la petite forêt, il était tard, et la fraicheur bienfaisante du soir se fit sentir. Lorsque je sentis la présence de mon maître non loin de là. Il se rapprochait de moi, m’ayant surement sentit lui aussi.

    _Jad’den : bonsoir mon jeune apprenti.
    _Moi : bonsoir maître.
    _Jad’den : comment te portes tu ?
    _Moi : bien et vous?
    _Jad’den : bien, merci. Alors que peux tu me dire sur ta formation, jusqu'a maintenant ?
    _Moi : mon apprentissage en classe de Force et en astronavigation se passent bien, je n'ai toujours pas commencé l'entrainement au sabre, maître Obi33 & maître Yota étant en mission tous les 2. Je progresse vite avec vos entrainements en parallèle. Je commence à comprendre un peu la Force, mais n'ai pas la prétention de dire que j'en connais quelques mystères. Peut-être que finalement vos leçons sur la modestie portent quelques fruits^^.
    _Jad’den : bien
    _Moi : j'ai hâte de commencer ma première mission avec vous maître, si vous êtes avec moi, peu importe la mission, vous ne manquerez surement pas de m'apprendre encore quelques rudiments sur la Force et je ne suis pas contre.
    _Jad’den : nous ferons en sorte que ces missions soit pour toi des expériences enrichissantes.
    _Moi : j'en suis ravi maître. Accepteriez-vous un combat au sabre contre votre humble padawan qui aimerait perfectionner au maximum sa forme III?
    _Jad’den : hum...voyons voir…pourquoi pas…

    Sans me prévenir et en souriant, maître Jad'den me propulsa par la télékinésie et activa son sabre. Je me rétablis au sol et fis de même, mais il me porta instantanément un coup sur mon flanc droit que j'eus peine à parer.

    # Jad’den # « Nous allions voir comment il s'en sortait face a un adversaire prompt a l’assaut. Sa lame toujours contre la mienne j'écartais nos sabres sur la gauche et propulser mon épaule contre le corps de mon padawan. Non habitué à ses attaques au corps a corps, il fut pris au dépourvu... »

    Je faillis tomber en arrière, mais je me rétablis par la Force qui heureusement pour moi m'aidait. Je voulus contre-attaquer, mais mon maître attaquait déjà, je n'avais que le temps de me concentrer sur tout ce qu'il y avait autour de moi.

    # Moi # « Mince, pas le temps d'utiliser un pouvoir, mais quelle forme il peut bien utiliser »
    # Jad’den # “Hop, hop, hop! A l’assaut!”

    Il plongea en avant afin de me porter un coup latéral. D'un geste rapide je parai et contre attaquai sur son épaule droite. Il esquiva ma lame et au lieu de bloquer, il l'accompagna dans un large mouvement au dessus de nos têtes. Une fois ma lame vers le bas il réattaqua au niveau de ma tête d'un mouvement rapide. J’eus juste le temps d'utiliser la télékinésie pour me propulser en arrière et ainsi éviter le coup, mais il avait troué ma bure.

    # Moi # « ouffff...bon concentrons-nous, j'avais enfin réussis à contre-attaquer et il en a profité pour me rendre vulnérable »

    Je décidai de me concentrer sur une défense qui pourrait paraître offensive, j'avais vu une technique similaire dans un databloc.

    # Moi # « ainsi maître, vous souhaitez que je puisse me défendre contre la technique la plus courante des sith...hors de question que je vous déçoive! »

    Il m'attaqua encore, et je me concentrai un maximum sur la défense.

    # Moi # « ce genre de technique provoque l'adversaire, il a bien choisit mon point le plus faible, la patience... »

    Je répliquai en positionnant ma lame perpendiculaire au sol et fis semblant de contre-attaquer. Mon maître tomba dans le panneau et ce coup ci la surprise venait de moi je pus le pousser par la Force.

    Jad’den : [mon padawan commençait a se reprendre, bien, nous allions pouvoir commencer a tester ces capacités. j'atterris doucement, grâce, a la Force et désactiva mon sabre laser. Me concentrant quelques secondes, je sentis la Force influer en moi. Puis des pierres commencèrent a décoller et a se mettre a orbiter autour de moi. Ainsi protégé je m'avançais calmement vers mon padawan, sabre prêt...]

    Pour la première fois que je touche mon maître, il me met dans une situation délicate. Avec ça il pouvait attaquer et se défendre. Je n'avais d'autre choix que d'attaquer, mais est-ce qu'il allait me laisser tranquillement détruire les roches? Je lançai mon sabre par la force, je ne maitrisais pas très bien ce pouvoir, mais suffisamment pour m'en servir à distance et je pus trancher quelques roches, j'espérais qu'il n’avait pas deviné que je me laissais vulnérable pour qu'il m'attaque. Risquer, mais c'était ma seule alternative.

    # Jad’den # « il lance de nouveau son sabre, c'est une énorme...erreur... »

    Il inversa sa télékinésie toute en la concentrant sur le sabre. Les pierres furent projeter dans toutes les directions tandis qu'il utilisait toute sa maitrise de la Force pour capturer mon sabre.Mon maître m'avais piègé, mais je n'avais pas dis mon dernier mot, je me concentrai et utilisai mon pouvoir de vitesse, en un enjambement j'avais récupéré mon sabre et invoqué la Force pour envoyer quelques unes de ses roches à mon maître.

    _Moi : c'est vous qui m'avez appris à improviser en combat maître « pourvu que ça le provoque, sinon je ne tiendrais pas longtemps »

    # Jad’den # « Bien Joué, enfin un peu de répondant! »

    _Jad’den : Effectivement, je t'ai appris a utiliser ta tête plutôt que tes bras, néanmoins, avoir des bras cela aide ... Mais avoir une tête c'est mieux ...

    Utilisant ses capacités psychiques, il franchit mes barrières mentales pour m’insuffler une illusion cauchemardesque...je me trouvais maintenant sur Mustafar, au sommet d'un pic rocheux assez fin au milieu d'une mer de lave...finalement le pic céda sous mon poids...cette vision de chute avait été si brève et réelle, que lorsque je revins à moi j'étais agonisant au sol, et en sueur. Je me rétablis un peu en concentrant la Force en moi. J'étais préparé à tout, sauf ça. Je fus néanmoins surpris que mon maître n'en avait pas profité pour abrégé le combat. De toute façon, j'étais diminué physiquement et mentalement, ce qui ne devait pas passer inaperçu.

    _Moi : qu'est...qu'est-ce que c'était...maître?
    _Jad’den : cela, c'était un de mes souvenirs...
    _Moi : mais...comment?...j'avais pourtant mis en place des barrières mentales...
    _Jad’den : notre différences de maitrise fait que j'ai pu trouver une faille. Tu n'es pas un esprit faible, mais tu es un esprit inexpérimenté.

    C'était donc ça, mais pendant cette brève interruption, j'avais eu le temps de récupérer un peu. Aussi je fonçai sur mon maître en lui portant un coup rotatif au niveau de l'épaule. Je ne gagnerais certainement pas ce combat, mais j'en apprendrais un maximum.

    Jad’den : [mon jeune ami se relançait a l'assaut, mais mon attaque mentale l'avait fragilisé, l'avait mis a mal...il attaqua mais je parais facilement...]

    _Jad’den : Rappelle toi notre conversation concernant l'envirronement et ces bien faits !
    _Moi : c'est fait maître.

    J’étais sur le point de profiter d'un petit fossé, mais mon maître bondit au dessus de moi. Je n'étais jamais parvenu à un tel niveau avec mon maître, la moindre erreur, et le combat était finit. Je fis une rotation pour parer un coup en pointe. Et mon maître ainsi que moi-même firent un bond en arrière le sourire aux lèvres.

    _Jad’den : bien, très bien...tu t'améliores... « mais résisterais tu a une nouvelle attaque psychique ? Là est toute la question... »

    J’étais presque à bout de forces, la Force me soutenant presque tout le corps, mais ce combat était entrainant, mon maître avait augmenté son niveau de combat pour me pousser à mes limites, et plus je me donnais de mal, plus il m'imposait de difficultés, je pouvais presque remarquer mes progrès moi-même. Mon maître lui semblait ravi que je combatte un peu à sa façon: concentration et cerveau ainsi que ressentiments avant tout.
    Soudain, je sentis mon maître entrer par la pensée dans mon cerveau, mais je ne pouvais rien faire. Passant une nouvelle fois mes barrières mentales, qui bien que bien construites, possédaient plusieurs failles qu’il se permit d'exploiter...Il m’insuffla alors un nouveau souvenir: immobile, je ne pus que sentir que je perdais petit à petit l'usage de mon corps et de mes sens, jusqu'a ce que mon propre cœur s'arrête de battre... Cela était pour mon maître son souvenir le plus pénible.

    # Jad’den # « voyons comment il va réagir… »

    J’étais tétanisé, je voyais avec horreur des personnes que je ne connaissais pas, mais qui me paraissaient proches se faire tuer devant moi. Je réussis à me dégager de cette vison, sans doute par instinct de survie. Et je perdis connaissance.

    Jad’den : [mon padawan s'effondra, à bout... il était résistant. Mais je l'avais poussé vraiment dans ces limites. M'approchant de lui, je lui insufflai la Force afin qu'il se remette.]

    Lorsque je repris connaissance, je vis mon maître à côté de moi, sa main posée sur mon torse. Je lui dis alors avec ironie:

    _Moi : maître...je c...hmmf! Crois que la...leçon est terminée
    _Jad’den : oui mon jeune apprenti, mais la leçon d'aujourd'hui a été fructueuse.
    _Moi : oui...j'arrive mieux à m'adapter au moment présent, mais...je ne parviens pas encore à bien anticipé...vos mouvements
    _Jad’den (en souriant) : cela viendra mon jeune ami, tu progresses de jour en jour et j’en suis heureux.
    _Moi : et moi...ravi que vous le soyez. Voici mon dicton: tel maître, tel padawan. Padawan d'un jedi de haut niveau, je dois devenir un padawan de haut niveau.
    _Jad’den : tu l'es déjà, ne t'en fais pas...
    _Moi : merci maître. J’espère seulement qu'un jour, je progresse assez pour combattre d'égal à égal dans un combat au sabre contre vous. Je vois très bien lors des combats que vous n'êtes pas au maximum. Je voudrais juste le voir un jour.
    _Jad’den (surprit) : mon maximum? Cela arrivera sans doute un jour, peut être au cours d'une mission…mais je n'aimerai pas a avoir à le dévoiler contre toi.
    _Moi : même si c'est par pur défit et que c'est amical?
    _Jad’den : Nous en reparlerons, mon jeune ami, pour l’instant, j'aimerais que tu passes a l'infirmerie de l'Armada afin d'être sur de ton état...
    _Moi : oui maître, que la Force soit avec vous
    _Jad’den : et avec toi...

    Sur ce je partis à l’infirmerie, soutenu par mon maître.

    vendredi 30 novembre 2007 - 22:36 Modification Admin Permalien

  • Avatar alek

    alek

    1103 Crédits

    Découverte du Crystal.

    Je décidai d’aller voir mon maître en sachant très bien où le trouver, près des hangars.

    _Moi : bonjour maître
    _Jad’den : Ah bonjours padawan, je te cherchais justement, j'ai suivis tes entrainements avec attention...tu progresses je suis fier de toi.
    _Moi : merci maître
    _Jad’den : nous allons devoir aller quelque part maintenant, juste toi et moi...
    _Moi : si vous jugez que c'est bon pour ma formation, même simplement si vous me le demandez. Je vous suis sans hésitation
    _Jad’den : alors suis moi.
    _Moi : oui maître

    Il retourna sur ses pas, direction les hangars. Pour aller a destination, il nous fallait un moyen de transport. Une fois au hangar mon maître se retrouva face à un vieux YT1300. En époussetant la plaque d'identification, on pouvait apercevoir les mots: " Korr's Spirit "

    _Moi : Korr’s Spirit? C’est un de vos vaisseaux maître?

    Cela me rappelait que je n'avais toujours pas entamé les réparations de mon Delta. Mais pour l'instant, j'étais assez curieux, peut-être que mon maître en avait fait son premier vaisseau, ou peut-être qu'il appartenait à sa famille.

    _Jad’den : C'est exact mon jeune ami, ce transport et moi en avons vu des vertes et des pas murs. Il fut mon premier vaisseau personnel, et bien que l'attachement soit défendu, j'ai conservais un lien avec lui. Et aujourd'hui nous allons l'utiliser pour notre voyage.

    Actionnant la rampe il grimpa à l'intérieur. Moi sur ses talons. S’installant au poste de pilotage il prépara la procédure de décollage. Je me mis sur le siège de copilote, évitant de poser la question qui me brulait les lèvres : quelle est notre destination? Mais je savais que mon maître appréciait que ses interlocuteurs ou coéquipiers, ou padawan comme moi^^, soit patients. Aussi je me retins de poser la question et fit un sourire à mon maître quand il eut finit avec le protocole.

    _Jad’den : allez, c'est parti. Actives les répulseurs auxiliaires et prépares l'ordinateur pour le saut en hyper espace...Nous ne devrions pas rester longtemps en supraluminique, mais nous devons quand même calculer la trajectoire...

    Je m'exécutai.

    _Moi : Et quelle trajectoire dois-je calculer?

    J’avais posé cette question par obligation, mais j'aurais préféré à ce moment là laisser mon maître me faire la surprise.

    _Moi : ou alors voulez-vous peut-être vous en charger?

    Jad’den : [Activant mon don technologique à travers la Force je communiquais directement avec l’ordinateur, gagnant ainsi un temps précieux et un effet de surprise certain.]

    _Jad’den : Voila qui devrait aller, bon, en avant.

    Jad’den : [Lançant les moteurs le transport s'élança en avant et grimpa vers les étoiles en cette nuit calme. Après quelques minutes nous étions en hyper espace.]

    Durant le trajet, je me mis en méditation, histoire d'éviter de poser des questions à mon maître, qui me connaissant devait se douter des raisons de mon initiative.

    Jad’den : [Je vis mon padawan se mettre en méditation. C’était une bonne chose. Cela allait me faciliter la tache. Tandis qu'il méditait je me glissais dans son dos et apposa ma main sur sa nuque.]

    Jad’den : # Désolé #

    Avant que je ne puisse réagir, il agit sur mes nerfs. Je sombrai dans l'inconscience. Je repris connaissance à bord du vaisseau qui était posé, mon maître avait disparu. J'ouvris le sas encore un peu engourdis, et vis mon maître qui attendait en bas de la rampe du vaisseau.
    Le vaisseau était posé devant une grotte, le climat était glacier, la neige était partout, le vent battait de tout les côtés, j’émergeais. Se retournant, Il me vis en haut de la rampe. Il fit ensuite face a l'entrée de la Grotte et disparut a l'intérieur. Je n'avais pas tout de suite remarqué le froid. J'utilisai la Force pour m'aider à me réveiller et également à réchauffé l'air qui m'entourait. Je ne savais d'ailleurs pas que je pouvais utiliser ces dons. Je suivis mon maître à l'intérieur de la grotte. Je ne savais pas pourquoi il m'avait emmené ici, ni pourquoi il ne voulait pas que je connaisse le trajet, deux bonnes raisons de le suivre. L’intérieur de la grotte était sombre et calme. Le vent ne s'y engouffrait pas, a notre avantage du moins au mien. Il m'attendait et me fit face quand Je pénétrai à mon tour dans la grotte. À mon visage on pouvait voir que j’étais tout aussi confus qu'étonné.

    _Moi : où sommes-nous maître? Et pourquoi m'avoir caché le chemin qui mène ici? C'est une épreuve?

    J'espérais que c'en soit une, cela m'aurais rassuré. Je sentis soudainement qu'il y avait une divergence dans la Force, et elle provenait bien de cette grotte.

    Jad’den : [sans un mot j'activais mon sabre et je m'élançais sur mon padawan. il esquiva de justesse mon attaque en roulant sur le coté. Je m'élançais alors pour le frapper de nouveau]

    J’étais perdu, j'activai mon sabre pour parer les attaques de mon maître, mais je n'attaquais pas. Mon maître avait agit comme si...NON! Ce n’était pas possible.

    _Moi : Pourquoi maître? Ce ne peut pas être le côté obscur, vous êtes le jedi le plus lumineux de l'ordre en comptant Aynor, Kaarde et Padme. Qu'y a-t-il dans cette grotte?"

    Cette grotte était étrange, je sentais mes capacités presque doublées. Mon maître persistait à m'attaquer sans me dire un mot.

    Jad’den : [Je persistait dans mes attaques. Je devais en finir vite. Plus rien ne devait subsister...je m'élançais une nouvelle fois. Bloquant la lame de mon apprenti je le repoussais violemment en arrière.]

    Moi : # Très bien #

    Je fis appel à la Force comme jamais je ne m'en serais cru capable. Je ripostai avec une rotation suivit d'une poussée, si mon maître avait succombé, je me devais de le ramener. Je lui portai cinq coups à la tête, aux épaules ainsi qu'aux genoux.

    Jad’den : [des attaques basiques, contre moi? c'est inutile et d'une futilité. Me plongeant au maximum dans ma forme II je me lançais à l’assaut, yeux clos...ma lame montait et descendait avec grâce, tournoyante, feintant et attaquant tour a tour. Je sentais mon padawan confus et de plus en plus renfermé, la peur, lancinante, commençait à faire effet. D’une attaque rapide je bloquais la lame du jeune homme et de ma main libre lui attrapais son poignet fort. D'une balayette je l'envoyais au sol tout en tournoyant autour de lui ... ma lame vint près de son visage et le menaçait dangereusement.]

    _Jad’den : Tu es vaincu...Ne te laisse pas détruire comme l'ont fais tes prédécesseurs...

    _Moi : mes prédécesseurs? Si vous m'épargnez...alors vous n'êtes pas passé du côté obscur...de plus, je doute que vous ayez envie d'affronter votre bien-aimée, ce qui serait inéluctable si vous voulez combattre les jedi. Il y a encore du bon en vous...maître, pourquoi m'amener ici alors que cela ne vous aurait posé aucun problème de me battre?
    _Jad’den : Tu parles trop !

    Utilisant la Force il m’éleva au dessus du sol en maintenant une emprise ferme sur mon cou. Il trancha la tête d'émission du sabre qu’il m’avait confié et m’infligea un shiak à la jambe. Il me repoussa vivement avec la Force et je percutai la parroie rocheuse. Je tombai lourdement au sol.

    _Jad’den : comme c'est pathétique...Tu tiens donc à mourir ?

    La douleur était si intense que je ne pouvais même pas crier. Je tombai inconscient. Avant de sombrer, je me demandai tout de même si c'était réel, ou mon pire cauchemar.

    Jad’den : [je m'approchais de l'humain et le réveillai brutalement, s’il sombrait dans le coma il était mort. le froid ne pardonne pas ici.]

    _Jad’den : Debout ! N'as tu donc rien appris a mes cotés? Ne t'ai je donc rien enseigner? Serais tu en train de me donner raison, Alek?

    Mon maître ne voulait visiblement pas que je meure, je luttais pour garder les yeux ouverts, je luttais également contre le sentiment de peine mêlé à celui de haine.

    _Moi :...hhgg...vous...d...donnez raison?...ja...jamais...le côté...obscur est...m...Mon...(Je concentrai alors ce qui me restais de Force et de forces pour pouvoir parler)…PIRE ENNEMIS DEPUIS MA NAISSANCE!...hurg!...

    Jad’den : [M'agenouillant près de lui, je le relevais pour le secouer. Il ne devait pas sombrer. Pas tant que je ne l'avais pas décidé...utilisant ma main gauche je lui transmettais de l'énergie via la Force...il se réveilla rapidement.]

    Un sourire nerveux me vint au visage.

    _Moi : Allez-vous au moins m'expliquer pourquoi? Et qu'est-ce ça signifie?

    Mon maître parvenait à m'ôter toute douleur, mais également toute fatigue. Je ne sentais même plus la brulure et coupure en même temps profonde faite de la pointe de sa lame, ni même mes blessures dues au choc sur la paroi.

    _Moi : N'ai-je pas le droit de le savoir, étant votre élève?
    _Jad’den : tu me déçois Alek, Moi qui te pensais prêt, ne sens tu rien ici? Ne comprends tu pas ou nous nous trouvons? Ta Formation est elle un immense échec? Es Tu mon échec?

    Il fit quelques pas en arrière et me montra la grotte.

    _Jad’den : Tu ne ressens rien? Entre ces murs de rocs et de minerais ? Quelque chose de plus Fort ?

    Il recula encore, et se parlait à lui-même.

    _Jad’den : Ai je commis une Erreur? Ai-je eu tort de te penser prêt ?

    Je me relevai soudainement, j'avais profité des soin de mon maître pour me soigner.

    _Moi : donc j'avais raison au début...c'était une épreuve. Et si j'ai bien sentis quelques choses dans cette grotte. Seulement, je ne peux dire ce que c'est, si ce n'est qu'elle influe sur la Force. Ce n'est pas votre échec maître, c'est le mien. Je me suis laissé guider par mes émotions. Je n'ai pas pu me résoudre à combatte mon formateur dans cet état d'esprit. Je vous fais mes excuses, et je sais que je vous ai déçu...
    _Jad’den : assieds toi. Ouvre-toi à la Force. Elle te dira ou nous sommes et ce que TU es venu faire...Je ne suis que le déclencheur. Mais tu es l'acteur ... N'oublie pas cela.
    _Moi : bien maître. J’ai l'impression que cet endroit m'est familier. Mais...je suis sur de ne jamais y avoir mis les pieds.

    Je me concentrai, cette grotte amplifiait mes perceptions, les flux qui en émanaient étaient si intenses que je compris que si je m'y était ouvert tout de suite, j'aurais vus clairement que mon maître me faisait passer une épreuve.

    _Moi : Je ressens les traces d'un jedi, je ne peux dire qui c'est, mais je suis sur qu'un jedi y est venu. Dans cette grotte...serais-ce des formations cristallines? Je suis venu trouver mon Crystal?

    Jad’den : [je ne répondis pas. laissant juste apparaitre un sourire, c'est instant était le sien. Et bien que je n’aie pas eu le privilège d'avoir le mien, j'étais content pour mon padawan]

    Je me concentrai d'autant plus, le sourire de mon maître avait suffit à me répondre. Même s'il y avait beaucoup de cristaux, je savais qu'un seul me correspondait. Mon maître était le seul jedi assez proche de moi pour savoir quel genre de cristaux pouvait me correspondre. Il me faudrait réussir les épreuves du premier coup quand je les passerais pour pouvoir le remercier, et m'excuser d'avoir douté. Pour le moment, je laissais la Force me pénétrer, ses flux me parcourant, et moi leur servant de catalyseur. Je pus soudain ressentir une résonnance à travers la Force, je l’avais trouvé. Il me restait à l'appeler, qu'il accepte cette connexion. Je me levai les yeux fermés pour voir seulement par la Force, et me dirigeai vers l'étendue lumineuse, bien que petite, mais qui me répondait. Je le fis venir à moi par la Force, je retournai alors vers mon maître.

    _Moi : Merci maître, je ne pourrais jamais assez vous remercier. Savez-vous de quel Crystal il s'agit? J'ai l'impression qu'il est une partie de mon corps qui m'a toujours manquée...
    _Jad’den : c'est un Adegan, plein de droiture et de sagesse. Il symbolise ton appartenance à l'Ordre Jedi. Tu peux être fier de toi. Nous avons ce que nous sommes venue chercher.
    _Moi : Oui maître, quand je me battais contre vous tout à l'heure, j'ai l'impression que c'est ce Crystal qui facilitait ma connexion à la Force, même si je ne l'ai pas utilisé.

    Maître Jad’den acquiesça d’un signe de la tête, ayant lui-même un sabre, il devait connaître cet effet. Sur ce, nous repartîmes pour Ossus après s’être excusé à tour de rôle à l’autre. J’étais plus que jamais déterminé à devenir un jour chevalier jedi.





    samedi 08 décembre 2007 - 23:08 Modification Admin Permalien

  • Avatar alek

    alek

    1103 Crédits

    Réparations du beta

    Cela faisait déjà 2 semaines que mon maître m'avait demandé de réparer moi-même mes stabilisateurs et mon propulseur principal sur mon beta. Il m'avait assuré que la Force me dévoilerait un peu de ses mystères grâce à cet exercice et que si j'en avais besoin, il me donnerait quelques conseils.

    Je n'avais pas eus le temps de m'y attarder davantage avant avec mes différentes leçons. Maintenant, j'en avais du temps, et je comptais bien en profiter. A chaque fois que maître Jad'den m'avait conseillé ou demandé quelque chose, j'en étais sortis grandis et meilleur dans la maîtrise de la Force. Cette leçon ne pouvait donc que m'être bénéfique.

    # Bon! Quand faut y aller...#

    Je m'occupai tout d'abord des stabilisateurs. Au bout d'environs 2 heures, j'avais eus beau chercher, je n'avais rien trouvé. Soudain, la phrase de mon maître me revint en tête.

    # La Force te permettra surement de la connaitre un peu mieux, ai confiance en elle #

    Je me concentrai donc sur la Force, la laissant entrer et circuler librement en moi, ses flux me parcourant tout le corps. Je pus sentir soudainement, non pas la Force elle même se dégageant des stabilisateurs, mais des signatures énergétiques provenant de ces même stabilisateurs émaner en elle. Je pus ainsi voir plusieurs court-circuits. Connaissant les pannes, je pus réparer facilement, la Force me guidant dans mes mouvements.

    C'était maintenant au tour de mon propulseur, j'étais toujours ouvert à la Force. Et elle me montra un énorme défaut au niveau du système d'émission des gaz. La réparation me prit un peu plus de temps, car la panne était plus importante. La Force guidait chacun de mes mouvements dans les réparations, je venais de prendre conscience de ce don, et réalisai que mon maître devait y exceller. J'avais passé toute la nuit aux réparations. Je m'étais donc logiquement endormis.
    A mon réveil, mon maître était non loin de moi, je pouvais deviner qu'il venait d'inspecter le vaisseau.

    _Jad'den: Bien, tu m'as l'air de ne pas trop t'être mal débrouillé, alors mon jeune padawan, qu'as-tu appris?
    _Moi: Maître? Bonjours, eh bien, j'ai appris que la Force, même si elle ne peut révéler les êtres ou objets sans vie, peut nous montrer les signatures énergétiques qu'elles émettent à travers elle.

    Mon maître s'apprêtait à me répondre.

    mercredi 12 décembre 2007 - 21:54 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar alek

    alek

    1103 Crédits

    Analyse du code jedi

    J’étais en méditation avec maître Jad’den, lorsque j’eus envie de lui faire une demande un peu spéciale.

    _Moi : maître, j'aimerais aborder une leçon dont nous n'avons jamais parlé.
    _Jad’den (un peu surpris) : je t'écoute.
    _Moi : eh bien, on n'a abordé que brièvement le code jedi, et j'ai appris qu'il y a une leçon à en tirer.
    _Jad’den (souriant) : développe ton analyse
    _Moi : Il n'y a pas d'émotion, il n'y a que la paix. Donc il ne faut pas s'engager dans un combat si l'on y est trop lié émotionnellement, comme mon combat contre vous lors de la découverte de mon sabre. Que pensez-vous de l'analyse de la première phrase?
    _Jad’den : je dirais plutôt qu'il faut faire abstraction de ses émotions. Tu dois rester réceptifs a l'instant présent et te fier a ton instinct.
    _Moi : bien maître
    _Jad’den (le regard apaisant) : lors de notre combat, tu n’étais pas réceptif, mais submergé pas tes sentiments a mon égard. Cela a causé ta perte…
    _Moi (regard gêné) : oui maître, donc il faut faire abstraction de ses émotions, et rester réceptif à la Force, la laisser guider notre esprit dans la paix. Je passe à la deuxième
    _Jad’den : je t'écoute.
    _Moi : Il n'y a pas d'ignorance, il n'y a que la connaissance, donc cela peut représenter la vie d'un jedi, qui cherche à connaitre les mystères de la Force, il faut apprendre le plus possible. Qu'en pensez-vous?
    _Jad’den : oui…mais tu peux aussi développer le faite que l'ignorance engendre la peur, la connaissance nous permet d'y faire face.
    _Moi : donc, la connaissance reste en quelque sorte une façon d'éviter de s'engager sur la voie du côté obscur.
    _Jad’den : oui, connait tes forces et tes faiblesses…alors tu pourras affronter le coté obscur.
    _Moi : Oui maître. Je passe à la troisième : Il n'y a pas de passion, il n'y a que la sérénité, donc c'est la même chose que pour la première phrase, si ce n'est qu'elle s'applique directement face au côté obscur.
    _Jad’den (souriant) : bien.
    _Moi : alors je passe à la suite. Il n'y a pas de chaos, il y a que l'harmonie, ça parle encore d'émotion, mais ici, c'est une prévention contre le sentiment de peine, il faut faire abstraction de ses sentiments encore une fois.
    _Jad’den : disons que le Chaos provoque une perturbation de nos réceptions, et donc de notre capacité de jugement…en clair il ne faut pas négliger les bien faits de la méditation.
    _Moi : oui maître, mais plus j'avance dans mon analyse, plus l'émotion de gauche ressemble à une émotion du côté obscur, et celle de droite dans les phrases ressemble à une parade jedi.
    _Jad’den : c'est un fait.
    _Moi : bien, je passe à la dernière partie. Il n'y a pas de mort, il n'y a que la Force , je dirais que c'est une prévention directe contre le peur, elle peut s'appliquer à notre principe de sacrifice pour autrui, nous considérons nos morts comme ne faisant plus qu'un avec le Force. Et nous aspirons toute notre vie à cette union avec elle, donc pour les jedi, il n'y a effectivement pas de mort.
    _Jad’den : je suis d'accord

    dimanche 23 décembre 2007 - 20:54 Modification Admin Permalien

  • Avatar alek

    alek

    1103 Crédits

    Maître contre Padawan

    Je rentrais dans l'immense salle d'entrainement lorsque je vis mon maître s'entrainer tout seul au maniement du sabre. Les hologrammes indiquaient les bases du combat aux jeunes padawans présents. Jad comprit en quelques secondes mes intentions et descendit de ma tête. Mon maître s'arrêta en me voyant en garde face à lui. Sa lame blanche s'était stoppée parallèle au sol.

    _Jad'den: Tu as muris Alek, j'accepte volontier ta requête.

    Un sourire me vint aux lèvres, et en réponse à celui-ci, mon maître sourit également. Il avait deviné sans que je ne le lui demande ce que je voulais.

    _Moi: Alors passez à l'étape 2 maître, s'il vous plait...approfondissez mes connaissances du combat.

    En guise de réponse, mon maître me fit un signe de la tête. On resta à s'observer dans le plus profond de nos yeux pendant quelques minutes, lorsqu'à la surprise générale, nous nous élançâmes en même temps au combat. Pour esquiver le premier coup, je me ralentis en me laissant glisser et en me baissant. Je me remis en position d'attaque en faisant une rotation de moi-même à 90°, avant de le faire avec mon sabre pour porter un coup qui fut parer aussitôt.

    Nous nous élançâmes chacun en arrière, se remettant sur nos gardes. Nous avions encore le sourire aux lèvres. J'enlevai ma bure pour me mettre plus à l'aise, ce que mon maître fit en même temps que moi.

    _Jad'den: tu as bien progressé, tu as également plus confiance en ton lien avec la Force.
    _Moi: merci maître, j'ai retenu vos leçons.

    Prenant chacun notre garde respective, nous nous apprêtions à repartir croiser nos lames.

    lundi 31 décembre 2007 - 11:49 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

131 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

18 août 2022 - 21 août 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide