Chu'unthor, le Vaisseau Académie (page 2)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Sid_Enza

    Sid_Enza

    123 Crédits

    Ithor ... aux abords du palais sénatorial ...

    ~ Thème musical ~

    Une ombre rôde, longeant les murs du palais sénatorial. Le voile de la mort s'apprête à tomber, recouvrant d'un linceul d'obscurité son ennemi. Un coup un droite, un coup à gauche. Deux craquements. Rapide. Net. Pas de sangs. Pas de cris. Une mort insignifiante, épilogue à une vie tout aussi insignifiante.





    Des mois de préparations ... et toi cloporte rampant, qui étais-tu pour venir troubler ma chasse ? On m'avait assurer que nous serions seuls sur ce contrat, très juteux il faut dire. Alors forcément, la mise à prix a dû circuler, jusqu'à tomber entre les mains d'amateurs. Je déteste les amateurs. Mais les réponses attendront. Je ne pris même pas plaisir à écraser de mon talon le visage mort de ce cancrelat, brisant le crâne de cet imbécile. Par sa faute les Jedi étaient encore plus sur leur gardes. Pourquoi pas directement faire sonner le tocsin directement dans leur tympan ? C'eût été la même chose. Exactement. Hors de question d'agir maintenant. Déjà deux Jedi se dirigeaient vers le bureau du sénateur Chodo Kabat. Un troisième bientôt. Si mes renseignements étaient exact, et ils l'étaient toujours, il s'agissait du Chevalier Ben Cenovii, de son vrai prénom Cera Norac-Viinir et des padawan Ben Keller et Zatila Seprada. Le troisième padawan, Chris Frolland, était resté à proximité de leur vaisseau. Séparément aucun ne représentait une menace. Les Jedi ne sont pas aussi difficile à tuer que les légendes le prétendent. Et sans prendre ce risque, on pouvait toujours les berner. Mais méfiance, Ben Cenovii est, selon les sources, un mandalorien. Un Jedi mandalorien ... on ne respecte vraiment plus rien dans cette galaxie me dis-je. Ensemble, ils sont pire qu'une bande de moustique des marais Naboo. Toujours à vous tourner autour, difficile à semer, bref envahissant et agaçants.
    Abandon du plan A. Nous allions attendre qu'ils quittent Ithor. En attendant, assurons nous que personne d'autre ne vienne nous déranger.

    Sid Enza communiqua les dernières informations à ses associés, se retourna, plongeant à nouveau dans les ombres, et disparut.


    (HS : posté avec l'accord de Bencenovii )

    -------------------------------------
    "Sure, sure. As long as I get paid, it makes no difference to me."

    Ce message a été modifié par: Sid_Enza le 15-11-2009 20:27

    dimanche 15 novembre 2009 - 18:25 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9743 Crédits

    Planète Ithor - A la recherche de maître Cenovii


    Après que Chris m'ait remis les appareils de communication, je pars à la recherche de maître Cenovii et de son padawan. Je dois les retrouver et donner à chacun un communicateur afin que nous puissions rester en contact permanent. Je dois aussi les informer de la situation. Ce droïde en apparence inoffensif avait quand même bien failli nous avoir et sans le pressentiment de Chris, nous serions certainement dans un sale état à l'heure qu'il est. Je cours sans m'arrêter. Je n'ai aucun plan sur moi pour m'orienter mais la force me guide. Au bout de quelques kilomètres, un Ithorien m'arrête :

    Ithorien : Halte ! Où allez-vous ?

    Moi : Bonjour, je suis le padawan Zatila Seprada. Je dois aller retrouver le sénateur Chodo Kabat.

    Ithorien : Cela ne va pas être possible, je crois. Vous devriez repartir immédiatement.

    Moi (intrigué et méfiant) : Comment ça ? Un maître jedi ainsi que son padawan sont déjà avec lui. Je vous prierai donc de vous écarter.

    Tout en parlant, j'exécute un mouvement de la main et tente de me servir de la force pour le convaincre de me laisser passer. Mais cela ne semble marche pas, sûrement n'ai-je pas encore assez d'expérience pour l'influence. Soudain, la porte d'un garage, situé à proximité, s'ouvre. Un droïde EG-05 qui s'y trouve en sort. Je ne savais pas qu'il en existait encore. Peut-être est-ce un des rares survivants mais il est aussi possible qu'une reconstruction a été programmée.

    Ithorien : Vous auriez du partir quand je vous l'avez ordonné.

    En général, cette population est plutôt pacifique alors pourquoi cet Ithorien agit-il de la sorte. En m'attardant sur son regard, je comprends rapidement qu'il dois être soumis à une certaine pression. On aurait donc menacer de le tuer s'il m'avait laissé passer ? Peut-être. En tout cas, je n'ai pas le temps de me poser plus longtemps la question.
    Le droïde active deux sabres laser rouges. Pour pouvoir continuer, je suis forcé de l'affronter. Je mets une main sur mon sabre laser, toujours accroché à ma ceinture. Comme un cow-boy prêt à dégainer, je reste patient. Un long silence demeure un instant puis perdant son calme, le droïde EG-05 me saute dessus, ses deux lames m'attaquant par le haut. Vite, j'attrape mon sabre et l'allume. Je réussis à parer ce premier coup mais la violence est telle que je suis projeté en arrière quelques mètres plus loin.




    Moi (intérieurement) : Grrrr... On ne m'a jamais entraîné à ça. Bon, ce n'est qu'un droïde après tout et mon sabre n'est pas ma seule arme. J'ai aussi la force et je dois m'en servir.

    Je me relève et bondis vers le droïde, ma lame pointée en avant, tout en poussant un cri puissant qui me donne plus de force. Mon assaillant esquive mon attaque et se place en position de supériorité, derrière moi. Rapidement, je me retourne et pare son coup. Nos lames s'entrechoquent, nos regards se fixent. Concentré, je n'hésite pas à utiliser la force. Je prends toute l'énergie que j'ai et envoie le droïde bouler à l'autre bout de la rue. Ce dernier semble KO. Ses deux lames sont pourtant toujours activées. Je reste prudent. Un petit moment s'écoule avant que l'androïde ne se relève. Enfin debout, il a toujours l'air en forme. Moi, en revanche, je suis déjà épuisé. Je n'ai pas une grande endurance physique mais il faut dire aussi que la force m'a pris beaucoup de mon énergie. Intrépide, le droïde me fonce droit dessus. N'hésitant pas une seconde, je fais de même. Notre rapidité est telle que nous avons juste le temps de nous croiser. Je finis donc ma course de l'autre côté du terrain. Ce combat ne mène nulle part. Exécutant un saut, j'atterris sur le toit du garage, j'en profite pour attraper mon communicateur et appelle Chris pour le prévenir de ce qu'il m'arrive.

    Moi : Chris, ici Zatila. J'ai bien peur que notre mission soit plus compliquée que nous ne l'avions prévue. Je suis actuellement en train de livrer un duel contre un droïde EG-05.

    Chris : Mince alors ! Je suis désolé mais je ne peux pas te rejoindre. Je dois garder le vaisseau.

    Moi : Oui je comprends, je tenais juste à te prévenir. Reste sur tes gardes, on ne sait pas ce que notre ennemi commun nous a encore réservé. Une chose est sûre néanmoins. Certains Ithoriens sont au courant de sa présence et peut-être même menacés par lui.

    Alors que je parle, le droïde s'empresse de me rejoindre.

    Moi : Je suis désolé mais je vais devoir te laisser. Ce robot me donne du fil à retordre. S'il ne s'agissait que d'un simple droïde, il serait pour moi de la chair à sabre laser mais là ce n'est pas le cas.

    Chris : Tiens le coup, tu ne peux pas te permettre d'échouer. Si la menace est aussi grande que je le pressens, Cenovii et Keller ne tarderont pas à avoir des ennuis eux aussi. Bon, bonne chance et que la force soit avec toi. Terminé !

    Le padawan ferme son communicateur. Je fais de même et observe le droïde qui viens de monter sur le toit. Je lui fais face. Ma lame toujours allumée, je regarde mon ennemi droit dans les yeux. Le combat va reprendre. Je ne peux pas perdre, je ne dois pas perdre !

    -------------------------------------
    Que la force soit avec vous !
    May the force be with you !

    Je suis l'apprenti padawan de Kaarde.

    Ce message a été modifié par: Jedi-Yoda le 11-12-2009 18:11

    dimanche 15 novembre 2009 - 21:20 Modification Admin Permalien

  • Avatar Frobiwan

    Frobiwan

    589 Crédits

    Ithor : Plate Forme d'atterrissage ( Chris )

    J'étais mal par rapport à Zatila , le laisser seul ... Face au droïde EG-05 ...

    Mais d'un autre coté , je devais garder le vaisseau , si Keller et maître Cenovii arrivent avec le sénateur en vitesse , il faut que le vaisseau soit intact ...

    Je regarde les soldats , j'en compte une dizaine ...

    Chris : Soldat !

    Soldat d'Ithor : Oui ?

    Chris : Je viens de recevoir un appel d'un de mes amis , il a besoin d'aide , sauriez-vous aller prévenir le chevalier jedi Cenovii ...

    Soldat d'Ithor : Oui , sans aucun problème ... Josh , Bly , allez me trouvez ce jedi ! Et prévenez le !

    Les deux soldats s'engagent dans le bâtiment .

    Chris : Merci ... Je ne dois pas quitter mon poste , sinon , je serais déjà en train de courir pour l'aider !

    Soldat d'Ithor : Mais vous pourriez désobéir aux ordres et y aller , moi et mes hommes resterons pour garder le vaisseau ...

    Chris : J'avoue que je pourrais , mais un ordre est un ordre , et en ces temps de trahison ...

    Soldat d'Ithor : Au fait , je pourrais savoir quel est le danger que cours votre ami ?

    Chris : Il doit se battre contre un droïde EG-05 .

    Soldat d'Ithor : Mince , je croyais qu'il avait disparut ...

    Chris : Moi aussi ...

    Je me retourne pour me diriger vers le vaisseau ... J'aperçois des barils de carburants .

    Chris : Je crois avoir trouvé le moyen de prévenir mes amis ...

    Une explosion d'un de ses barils ferai du bruit qui irait surement jusqu'au oreille de maître Cenovii ...

    Chris : Soldat , je pense avoir trouver une idée ... Mais qu'est ce que ?

    Je me retourne , et j'entends du bruit derrière moi , cela se passe à l'intérieur du bâtiment ... Des tirs de blasters et des cris ...

    Soldat d'Ithor : ... ... ...

    Un homme revient , c'est Bly , il est toucher à l'épaule .

    Soldat d'Ithor : Qu'est ce qui se passe , ou est Josh ?

    Bly : Mort monsieur , c'est un ...

    Chris : Un IG-88

    Le droïde s'avance vers nous .

    Soldat d'Ithor : Qu'attendez-vous ! Allez tirez soldat !

    Blam Blam Blam ...

    Les soldats tirent sur le droïde , mais le droïde est bien robuste , et il est rapide .

    Chris : Soldat , ramenez vos hommes dans le vaisseau , et restez à l'abri des tirs , je vais m'en occuper !

    Soldat d'Ithor : Bien ! En avant vous autre ! On se replie !

    Les soldats tombent comme des mouches , le droïde tue sans pitié . Il finit par tirer sur un des barils de carburant .

    Boummmmmmmmm !!!!

    Soldat d'Ithor 2 : Ahhhhh !

    Un des soldats sort des flammes et brûle , c'est horrible à voir car je ne peux le sauver ... Il meure quelque secondes plus tard ...

    Je soulève une caisse et le projette sur le droïde , Il se la ramasse en plein dans la face !

    Chris : C'est moi que tu cherche ! allez vient !

    Le droïde me fait face ... J'allume mon sabre laser .
    Il me tire dessus je dévie ses tirs de blaster , dans la foulée , il tire encore sur un soldat qui meure à quelque mètre du vaisseau .

    Chris : Ils n'ont rien fait ! Laisse les tranquille !

    Je commence à m'énerver , la colère me monte en moi , des meurtres gratuits ...

    je me rapproche de lui , il recule ... Tout en essayant de parer ses tirs , qui sont très bien viser ... Ils essayent de viser mes points sensible .

    Se sentant trop près du mur , il saute , et se retrouve derrière moi , il me donne un coup de poing .

    Je fus projeté en arrière , durant mon envol , je perd mon sabre laser .

    Le droïde fait des bruits bizarre , il ricane , il se fout de moi ! Il met un de ses pieds sur moi , en plein sur mon ventre .

    Chris : Ahhhhhhh !

    Il pointe son fusil vers moi juste au dessus de ma tête , je vois mon sabre laser , il est à deux mètres de moi , j'essaye de le récupérer avec la force . Je tends le bras .

    Il appuie , il prend plaisir à me faire mal , mon sabre bouge à peine , je n'arrive pas à me concentrer , j'ai mal .

    Blam Blam !

    Le droïde se retourne
    C'est le soldat de tantôt , celui auxquelles j'avais demander de l'aide ...
    Le droïde se retourne pour le tuer avec son blaster , il ne fait plus de pression sur mon ventre avec son pied , je prend mon sabre laser avec la force et je lui coupe les jambes ...

    Mais le droïde n'a pas dit son dernier mot , même coupé en deux , il continue de fonctionner , je le fait léviter et je le jette dans le vide ...

    Il s'écrase sur le sol , ce n'est plus qu'un tas de ferraille inactif ...

    Chris : Pffffff , Pfffffff ... Merci ... .... Pffffff ...

    Soldat d'Ithor : C'est nous qui vous remercions !

    La plate forme est en feu , il faut l'éteindre avant que le vaisseau ne soit endommager ... Les droïdes incendier arrivent vite sur les lieux et se battent contre les flammes .

    Je me dirige dans le vaisseau pour voir les blessés et leur venir en aide ...

    -------------------------------------
    Que la force soit avec vous !!!

    Le padwan de Maître Kiad<br /><br /><div class="ForumModif">Ce message a été modifié par: Frobiwan le 16-11-2009 00:03</div>

    Ce message a été modifié par: Frobiwan le 16-11-2009 00:06

    dimanche 15 novembre 2009 - 22:25 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Lieu - Ithor, Palais sénatorial

    Le capitaine nous avait emmené sans histoires au sénateur, finalement nous pouvions faire confiance à ce contingent de soldats. Chodo Kabat fut ravi de nous voir arriver malgré une anxiété très forte que même Keller pouvait sentir. Puis soudain, une perturbation dans la Force!! Je ressentis Zatila se démener contre un adversaire terrible. Comment étais-ce possible? Il n'avait donc pas suivi mes ordres! Il avait quitté son poste, mais surement pour une bonne raison. Nous n'avions pas de temps à perdre, il était temps de quitter ce rocher!!

    Moi - Senateur! Bougez-vous les miches! On se casse!

    Le senateur pris ses cliks et ses claks et nous suivis sans problème, escorté par Keller et le capitaine. Je laissai mon padawan conduire le senateur au vaisseau et me dirigeai droit sur Zatila. Une minute plus tard j'arrivai sur les lieux. Il y avait une sorte de place vide et le Nautolan se battait contre un droïde que je ne connaissais pas, juste au dessus de moi sur les toits. Je fis un bond pour le rejoindre, il semblait épuisé par son duel. Le droïde avait deux sabres laser... J'activai ma lame verte.

    Zatila - Maitre Ceno, ravi de vous voir!!
    Moi - Seprada, passe derrière lui et fais diversion!
    Zatila - D'accord.

    Nous nous lancions ensemble sur le droïde: plusieurs enchainements au sabre suivirent puis Zatila s'écarta un instant. Je continuai le déluge de coups sur mon adversaire artificiel qui se défendait bien. Puis à moment donné, le Nautolan utilisa la force pour projeter des tuiles sur le droïde de combat. Ce dernier fut surpris, il dut se retourner et parer les jets de tuiles avec ses sabres. Ce bref instant de liberté me permit de foncer sur lui et, sabre perpendiculaire au corps, je le découpai en deux. Conscient qu'un droïde peut avoir des sursauts d'attaque même en deux parties, je ne pris pas la peine de tester et le découpai en plusieurs morceaux afin qu'il soit enfin hors d'état de nuire...

    Moi - Stupide machine...!
    Zatila - Ouuf... Bien joué Maitre!
    Moi - Qu'est-ce que ?!

    Une explosion retentit à la plate-forme d'atterrissage. Le padawan de Kaarde et moi pouvions apercevoir des gerbes de flammes et de la fumée noire s'échapper vers le ciel. C'était le gros bordel!! Cette mission devenait bien plus tendue que ce que je pensais. Il fallait croire que plus d'un ennemi en avait après les informations secrètes du sénateur Ithorien et qu'ils avaient décidés de tout mettre en oeuvre pour l'empêcher de rejoindre Coruscant.

    Moi - Allons-y!!!

    Nous sautions de toits en toits pour arriver à la plate-forme d'atterrissage. Cette dernière était en feu. D'un côté, Chris et quelques soldats défendaient le vaisseau. De l'autre côté, plusieurs droïdes de guerre se dressaient sur le chemin de Keller et du Sénateur. Je fis signe à Zatila de foncer au vaisseau et de tout mettre en marche pour un décollage d'urgence, ainsi le Nautolan pris son envol en direction de Chris. Je sautai ensuite vers Keller aux prises avec quelques droïdes tenaces.

    Moi - Senateur, planquez-vous! Capitaine, protégez-le!!

    Puis accompagné de mon padawan, nous enfoncions la ligne ennemie. Deux jedi contre quelques droïdes peu évolués, les tas de ferraille ne firent pas long feu. Immédiatement je pris le sénateur et fonçai au contre-attaque III, Keller couvrait les arrières avec le Capitaine. Les moteurs vrombirent une fois arrivés sur la passerelle d'embarquement, Chris et Zatila étaient enfin aux commandes. Je montai à bord avec le sénateur lorsque Keller me cria:

    Keller - Maitre!! On va avoir de la compagnie!!

    J'observai au loin une nouvelle garnison de droïdes s'approcher à grands pas, sortant de toutes parts du palais sénatorial. Le Capitaine et ses soldats tenaient leurs positions sur la plate-forme pour nous permettre de décoller. Sentant notre présence, Chris et Zatila firent prendre un peu d'altitude au CA-III. Keller me rejoignis sur la passerelle d'embarquement à l'aide d'un petit saut, et avant que celle-ci ne se ferme, je pus constater la mort du Capitaine et de ses soldats, écrasés par les droïdes de guerre...

    La porte se scella enfin et le vaisseau Jedi pris de la vitesse... Dans la soute, le Senateur semblait abattu. Keller repris son souffle. Cela n'avait pas été sans mal, mais nous avions décollé avec le Senateur à notre bord.


    Moi - Maintenant Senateur, nous avons à parler.
    Chodo Kabat illuminé - C'est un désastre.... Seigneur..... Ithor est condamnée!!
    Moi - Vous êtes saint et sauf Senateur. Reprenez-vous.
    Chodo Kabat - Oui... Il y a peut-être encore un espoir... Je dois rencontrer le Chancelier suprême au plus vite!

    Les voix des pilotes retentirent alors dans la soute.

    Chris voix off - "Maitre Ceno? Heu c'est pas pour vous interrompre mais on va vite avoir des problèmes!"
    Moi - On est suivis c'est ça?
    Zatila voix off - "Par cinq chasseurs!"
    Moi - Je vais aux tourelles! Semez-les vite fait et passez en hyperespace direction Coruscant! Keller, occupes-toi du Senateur Kabat.

    -------------------------------------
    Cerar Norac-Viinir "Celui qui court derrière la montagne"
    alias Cenovii le Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller et de Shina

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 16-11-2009 17:16

    lundi 16 novembre 2009 - 17:12 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9743 Crédits

    Planète Ithor - En route pour Coruscant


    Dans l'épisode précédent : Chris et Zatila ont été chargés de garder le vaisseau. Pendant ce temps, Cenovii et son padawan se sont rendus au palais du sénateur afin d'escorter ce dernier jusqu'au Contre-Attaque III saint et sauf. Mais les choses ne sont pas passées comme prévus. Une menace que les jedi avaient sentie dès leur arrivée s'était rapprochée. Et elle s'était arrangée pour que les garants de la paix ne repartent pas de la planète vivants. C'est ainsi que Chris et Zatila avaient dû se débarrasser d'un droïde en première apparence inoffensif. Puis, allant prévenir maître Cenovii de la situation, le nautolan avait été stoppé dans sa course par un droïde EG-05. Heureusement Cenovii avait vite compris la situation et était arrivé à temps avec Keller pour se débarrasser de tous les obstacles qui avaient été mis sur la route des jedi. Malgré un décollage difficile, les jedi sont à présent en route pour Coruscant. Mais voilà que cinq chasseurs les poursuivent. Comment vont-ils s'en sortir ?


    Lieu - Vaisseau Contre-Attaque III (cockpit)


    Les voix des pilotes retentissent dans la soute.

    Chris (voix off): Maitre Ceno ? Heu c'est pas pour vous interrompre mais on va vite avoir des problèmes !

    Cenovii : On est suivis c'est ça ?

    Moi (voix off) : Par cinq chasseurs !

    Cenovii : Je vais aux tourelles ! Semez-les vite fait et passez en hyperespace direction Coruscant! Keller, occupes-toi du Senateur Kabat.

    Keller : Bien maître !

    Chris et moi sommes aux commandes du vaisseau. Nous devons nous débarrasser de ses cinq chasseurs le plus vite possible. Même à nous deux, cela semble difficile. Pourtant, nous n'abandonnons pas.

    Chris : Zatila, je m'occupe d'esquiver leurs attaques. Toi, active le mode en hyperespace que l'on se tire d'ici.

    Aussitôt dit, aussitôt fait, les cinq chasseurs ont beau tirés, il est trop tard pour eux, le mode hyperespace a été activé et désormais, nous ne sommes plus à portée de tir.

    Moi : Ouf, quelle galère ! Heureusement que ce combat ne s'est pas éternisé. A présent, on peut enfin souffler.

    Chris : Oui, enfin pas encore, active les senseurs.

    Moi : C'est déjà fait, voyons. Je n'aurais pas activé le mode hyperespace avant, précisai-je en souriant.


    Lieu - Vaisseau Contre-Attaque III (soute)


    Keller est resté avec le sénateur tandis que Cenovii s'est rendu aux tourelles.
    Le chef Ithorien semble désespéré. Le padawan tente de le rassurer :

    Keller : Ne vous inquiétez pas sénateur, vous êtes bel et bien vivant et je suis sûr qu'Ithor ne sera plus touché par votre agresseur. C'est en effet à vous qu'il veut et vous êtes en sécurité ici. Nous vous emmenons sur Coruscant où vous rencontrerez le chancelier pour parler, n'est-ce pas ?

    Chodo Kabat : Oui, je dois m'entretenir avec lui. Il doit être au courant de la situation.

    Keller demeure pensif un moment. Le sénateur reprend :

    Chodo Kabat : Une corporation mafieuse a débarqué sur notre planète sans prévenir. Elle s'est infiltré sans que nos systèmes ne l'ai repérée à vrai dire. Leur chef, un homme masqué, est directement venu me menacer dans mes quartiers. Lui et une dizaine d'hommes avait aussi prit en otage quelques ithoriens afin de faire pression sur moi. Ce mystérieux leader était surtout là pour l'argent. Il voulait tirer profit de nos projets de restauration. Après que j'ai accepté de collaborer avec eux, ils sont partis, en apparence du moins. Il ont laissé un peu partout des droides afin que je ne puisse pas quitter la planète, ni d'ailleurs mon propre bureau. Malgré une importante sécurité, le gouverneur a trouvé un moyen de me rejoindre avec quelques soldats afin de me conseiller d'appeler Coruscant. Ne pouvant le faire moi-même, j'ai ordonné au gouverneur de vous appeler vous jedi.

    Keller : Oui, nous avions bien reçu l'appel du gouverneur même si le contact fut bref.

    Chodo Kabat : Malheureusement, votre arrivée a rendu la corporation mafieuse suspicieuse et cette dernière s'est décidée à montrer qu'elle ne plaisantait pas.

    Keller : Ne craignez rien pour nous, nous avons un vaisseau rapide qui peut voyager en hyperespace. Il nous faudra donc peu de temps pour arriver sur Coruscant et vous pourrez enfin bénéficier d'une garde rapprochée. De plus, vous aurez l'occasion de rencontrer le chancelier comme prévu.

    Chodo Kabat : Et pour les bureaux gouvernementaux et les projets de restauration ?

    Keller : Ne vous tracassez pas, une fois sur Coruscant, nous trouverons une solution pour y remédier.


    Lieu - Vaisseau Contre-Attaque III (cockpit)


    Chris : Bon, en hyperespace, on a plus rien à faire ou presque. J'ai réglé les systèmes afin que l'on soit prévenu au moindre pépin.

    Moi : Bien, alors que va-t-on faire pour tuer le temps ?

    Chris : Et que dirais-tu d'un entraînement au sabre laser ?

    -------------------------------------
    Que la force soit avec vous !
    May the force be with you !

    Je suis l'apprenti padawan de Kaarde.

    Ce message a été modifié par: Jedi-Yoda le 11-12-2009 18:13

    lundi 16 novembre 2009 - 23:17 Modification Admin Permalien

  • Avatar Frobiwan

    Frobiwan

    589 Crédits

    Contre attaque III Salle d'entrainement au sabre ( Chris - Zatila )

    Moi et Zatila nous regardons en face ... Ces notre première fois à nous deux . Jamais je ne m'étais entraîné contre quelqu'un qui possédait un sabre laser ...

    Chris : Bien ! Au moindre signe de faiblesse ou de fatigue , on arrête tout ...

    Zatila : Je suis d'accord !

    j'active mon sabre laser . Et lui allume le sien .

    Chris : Prépare toi à pleurer !

    Zatila : Je te prépare déjà ton mouchoir ?!

    Je fonce sur lui et lui fait de même ...

    Djjuiiiiiiiiii

    Nos sabres se touchent ! Je force sur mon sabre lasers , essayant de le mettre en difficulté . J'appuie de toute mes forces .

    Nous faisons un bond en arrière tous les deux en même temps .

    Il coure vers moi , je prépare l'offensive ... seulement , il ne brandit pas son sabre , mais sa main est face à moi , il utilise la force pour me projeter .

    N'ayant rien vu venir , je suis projeter , pour retomber sur mes fesses quelques mètre plus loin ...

    Paf !

    Chris : Aïe !

    Je regarde autour de moi , et Zatila court vers moi , son sabre à la main ... Prêt à m'attaquer . Je me relève aussi vite . Et je ne cours pas , j'attends son attaque . Les deux sabres s'entrechoquent .

    Djjuiiiiiiiiii Djjuiiiiiiiiii

    J'essaye de m'aider de la force , de voir ou il va essayer de m'attaquer . Comme pour les cours avec mon maître , Kiad , anticiper l'attaque ennemi ...

    Djjuiiiiiiiiii

    Un coup il essaye de me toucher vers le bas , puis il essaye de remonter vers les niveaux de mes épaules .

    Je rejette ces coups , et lui rejette les miens depuis maintenant cinq minutes minutes.
    Pour finir je recule peu à peu , pour pouvoir souffler mais , c'était surtout pour dévoiler mon arme secrète .

    Je le repousse , en lui parant un coup assez fort pour qu'il puisse reculer ... Je fais un bond en arrière .

    Nous nous regardons , nos regards se croisent . Je vais dans une de mes sacoches qui accompagne ma tenue de jedi , pour ressortir mon deuxième sabres .

    Djjuiiiiiiiiii
    c

    Chris : T'as l'air étonné ?

    Nous nous rapprochons l'un de l'autre . J'attaque , il pare mes coups .

    Djjuiiiiiiiiii Djjuiiiiiiiiii Djjuiiiiiiiiii

    J'utilise mes deux sabres , un coup c'est le droit et un coup c'est l'autre puis je met les deux . J'appuie !!

    Chris : Gnnnniii !!!

    Zatila : ... ... ...

    Il s'abaisse , peu à peu , je prend le dessus , mais je ne fais pas attention , et il se baisse encore plus , il me fait un croche pied .

    Je tombe , et il se relève pour m'attaquer .

    Je relève mes deux sabres lasers , et nos sabres s'entrechoquent ...

    Djjuiiiiiiiiii

    D'en bas , il est plus dur de résister , mes deux sabres descendent de plus en plus ...

    Chris : Zatila ! Stop ! J'en peux plus ! Arrête !

    Zatila coupe son sabre et je fait de même .

    Chris : Pffff ... Pffff ... Pffff ...

    Zatila : Et bien ?! On peut dire que ça aura été chaud ... Pfff ... Pffff ...

    Chris : Pfff ... Je dirais même que c'était grandiose ! Mais je propose que l'on souffle un peu la , genre en méditant ... Pfff ...

    Zatila : Oui , bonne idée !

    Je reste par terre , je suis trop crevé pour me relever ... Zatila s'allonge à un mètre de moi ...

    Je ferme les yeux ... Je me laisse submerger par la force .

    Je suis dans mon esprit , ce que je vois , c'est beaucoup de questions sont sans réponse , je me demande qui est le chef de cette corporation mafieuse ? Comment pourrions nous le démasquer , afin d'arrêter ces attentats et cette pression qu'ils font sur le sénateur ...

    Mais je dois me rappeler que la priorité numéro un est d'escorter le sénateur jusqu'au bureau du chancelier . Quand tous cela aura été fait , nous auront notre temps pour démasquer le chef en question .

    J'essaye cependant de m'aider de la force pour savoir si nous ne courons pas un danger sur Coruscant , mais je n'ai jamais encore essayer de lire l'avenir ... Donc tout est flou , voir même de trop ...

    Je me laisse submerger par mes souvenirs , ceux qui se sont passé aujourd'hui lors de l'attaque du droïde IG-88 sur la plate forme d'atterrissage , je dois maitriser mes sentiments , afin de ne pas faire remonter de la colère .
    Le droïde avait prit un malin plaisir à tuer des pauvres innocents , je m'étais de suite mit en colère , et j'aurais pu privilégier de cette colère pour anéantir le robot facilement , mais heureusement , je me suis vite détourné de cette voie ...

    Sinon , elle m'aurait mené au coté obscur de la force .

    Je réouvre les yeux ... Maître Cenovii est devant nous , il est assis par terre .

    Cenovii : Et quoi les padwans ? On fait la grâce matinée ?

    Chris : Ça fait longtemps que vous êtes la ?

    Cenovii : Ben j'ai vu votre combat , mais j'ai pas oser vous déranger , alors j'ai ouvert la porte pour laisser une petite ouverture ...

    Zatila : Ah ! Et vous avez trouvé ça comment ?

    mercredi 18 novembre 2009 - 03:19 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Lieu - Hyperespace, à bord du contre-attaque III, cabine principale

    Zatila - Comment avez-vous trouvé notre combat?
    Moi - Un peu mou à vrai dire...
    Chris - Quoi? Pourtant nous n'avons pas retenu nos coups!
    Moi - Si, mais inconsciemment.
    Zatila - Comment ça?
    Keller - Ce que mon Maitre tente de vous expliquer, c'est que cette cabine est bien trop petite pour que vous libériez tout votre potentiel. Vous avez combattu en fonction de l'environnement et votre subconscient vous a empêché d'y aller trop fort, afin d'éviter tout risque de casse ou de dépressurisation du vaisseau. Votre entrainement aurait pris une autre envergure s'il s'était déroulé dans un environnement plus vaste.
    Moi - ...
    Chris - Ouais, je n'avais pas pensé à ça.
    Moi - Je n'ai rien à ajouter, l'analyse de Keller est très bonne.
    Zatila - Bon, on reprendra l'entrainement sur Yavin alors!
    Chris - Avec plaisir!

    voix du CA-III - "Attention, attention. Sortie d'hyperespace dans 5 minutes"

    Je me dirigeai au cockpit, nous arrivions enfin à destination. Assis dans le fauteuil principal avec Zatila à ma droite en copilote, Chris, Keller et le Sénateur Ithorien se tenaient debout derrière nous, les traits strillés visible en hyperspace s'estompèrent en une seconde et Coruscant apparut enfin.

    Keller resta bouche-bée tout comme Zat, les deux jeunes padawans n'avaient encore jamais vu la planète-cité. Chris sauta de joie à la vue de sa planète d'origine, il était si agité que je dus le remettre un coup à sa place pour qu'il garde sa concentration. Il ne faut pas oublier la mission!

    Coruscant est le terrain de jeu favori des chasseurs de prime. Le trafic aérien, la foule, le milieu urbain... Tous ces critères favorisent leur discrétion et l'effet de surprise qu'il affectionnent tant.


    - "ici le contrôle aérien de Coruscant, avant d'entrer en orbite veuillez décliner votre identité."
    Moi - Le Contre-Attaque 3, vaisseau Jedi en mission. Nous escortons un sénateur, je vous transmet notre code de confirmation.
    - "patientez... ... ... ...Identification confirmée! Bienvenu sur Coruscant nobles Jedi!"
    Moi - Merci, terminé.
    Chodo Kabat - Nous y sommes enfin!
    Moi - Très bien, je vais me poser sur une plate-forme d'atterrissage à 3 semiclicks sud-sud-ouest du sénat. Nous devrons faire le reste du chemin à pieds, il faudra être très très prudent. Chris, donne au sénateur une bure jedi afin de le camoufler.

    lundi 23 novembre 2009 - 17:50 Modification Admin Permalien

  • Avatar Sid_Enza

    Sid_Enza

    123 Crédits

    ~ Thème musical ~

    Un groupe d'enfants danse et chante dans une prairie verdoyante ...
    - Promenons nous dans les bois, pendant que le Rancor n'y est pas, si le Rancor y étais, y nous mangerait ! Hihihi !
    - J'arrive ! Groaarrr !!

    Bureaux particuliers du Chancelier.
    Coruscant.

    - Comme c'est touchant. Des enfants merveilleux que vous avez là Chancelier. Si souriants, si insouciants. Pleins de vie.
    - Si vous leur faite le moindre mal, je vous ferais payer votre ignominie !

    Sid Enza observa le ciel de Coruscant qui s'ouvrait sous ses yeux.

    Les Jedi, accompagnés du sénateur Chodo Kabat ne devraient plus tarder. Je les avais précédé de quelques heures, ayant profité de la confusion dans laquelle ils furent pris sur Ithor afin de les devancer. Finalement cette légère perturbation de mes plans avait été sans conséquences. Peut-être même arrangeante en définitive. J'attendrais l'entretient privé entre le sénateur Chodo Kabat et le Chancelier pour agir. Le timing serait serré avec les Jedi dans les parages, mais cette opération je l'avais personnellement préparée, et en 30 ans de carrière j'avais toujours honoré mes contrats. D'une manière, ou d'une autre.


    Il caressa sa fine moustache avant de se retourner vers le Chancelier, menotté sur son propre fauteuil.


    - Si vous restez coopératif vos charmants bambins continueront à ne redouter que des Rancors imaginaires.

    Il parlait avec calme et neutralité. En somme se montrait-il tout à fait civiliser, proposant même au Chancelier un cigarillos que ce dernier refusa en crachant aux pieds du chasseur de primes.
    Sid Enza se contenta de sourire.


    J'aime quand un plan se déroule sans accrocs.




    -------------------------------------
    "Sure, sure. As long as I get paid, it makes no difference to me."

    Ce message a été modifié par: Sid_Enza le 26-11-2009 19:10

    jeudi 26 novembre 2009 - 17:46 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9743 Crédits

    Planète Coruscant - En route pour le palais


    Le Contre-Attaque 3 vient d'atterrir et le sénateur se cache sous sa bure de Jedi afin de rester incognito. Nous descendons du vaisseau, restant attentifs malgré tout.

    Cenovii : Restez sur vos gardes, on n'est jamais assez prudent !

    Nous nous sommes regroupés et nous dirigeons vers les quartiers du chancelier. Ils nous faut marcher quelques kilomètres avant de les atteindre. Cenovii et Keller se trouvent en tête du peloton, le sénateur au milieu, Chris et moi surveillons les arrières. Le chemin est assez dégagé et tout semble calme mais soudain, moi et Chris nous arrêtons.

    Cenovii : Que faites-vous ? Nous ne pouvons pas nous arrêter !

    Moi : Excusez-nous maître Cenovii, je viens de ressentir un trouble dans la Force.

    Chris : Oui, je l'ai senti moi aussi.

    Keller et Cenovii s'échangent un regard.

    Keller : Je n'ai rien senti de particulier maître.

    Cenovii : Moi non plus. Restez concentré sur l'instant présent padawans et non pas au futur.

    Chris : Sauf votre respect, c'est exactement ce que nous faisons.

    Cenovii : Conscients qu'une menace court toujours, vous êtes surement trop méfiants. Restez attentifs à la force mais ne devenez pas paranoïaques non plus.

    Moi et Chris (en choeur) : Oui maître !

    Nous avons pourtant eu ce pressentiment au même moment. Malgré la perplexité de maître Cenovii, je reste convaincu que cela n'est pas du au hasard et qu'un danger nous menace. Il semble proche et éloigné à la fois.
    Soudain, alors que nous venons de nous engager dans une ruelle inhabitée, cinq droïdeka nous encerclent. Réagissant assez vite, nous allumons tous nos sabres lasers.

    Keller : Qu'est-ce que c'est que ça ?

    Chris : On dirait des droïdes destroyers.

    Moi : Pas exactement ! Ce sont des Droïdeka Mk. II, l'évolution du droïdeka. On dit d'eux qu'ils pouvaient rivaliser contre les troupes de l'Empire et même de l'Alliance Rebelle.

    Envoyant un message par télépathie :

    Cenovii : Chris, Keller, Zatila, protégez le sénateur ! Assurez-vous qu'il ne soit pas découvert.

    La ruelle est assez sombre et Chodo Kabat reste recouvert par la bure de jedi qui lui a été donnée. Je vois qu'il essaie de garder son sang froid. Il baisse la tête afin de ne pas se montrer. Puis, alors que nous sommes toujours cernés, un homme masqué, accompagné de deux autres, avance vers Cenovii.

    Homme masqué : Fermez vos sabres misérables jedi ou j'ordonne à mes droïdes de faire feu.

    Nous rangeons nos sabres lasers. L'homme reprend la parole :

    Homme masqué : Maître Ben Cenovii, je suppose !

    Cenovii : Qui êtes-vous et que voulez-vous ?

    Homme masqué : Qui je suis importe peu mais en revanche, ce que je veux, c'est que vous, ainsi que vos pathétiques padawans, me suiviez sans faire d'histoire.

    Le mandalorien nous fait signe de suivre l'agresseur. En l'espace de quelques secondes, nous venons d'être réduits à l'état de simples prisonniers. Je me sens humilié au plus haut point. Cherchant un peu de réconfort, je m'attarde sur les visages de Chris et Keller. Les deux padawans semblaient aussi frustrés que moi mais Chris m'envoie par télépathie :

    Chris : Nous les suivons tranquillement pour le moment mais s'ils croient qu'ils vont s'en tirer comme ça, ils se trompent. Nous sommes bien plus forts.

    Ces paroles me rassurent un peu car je prends conscience que nous sommes ensemble. L'union fait la force et nous ne tarderons pas à sortir de ce pétrin.
    S'adressant au chef qui nous a ordonné de le suivre, le mandalorien demande :

    Cenovii : Où allons-nous ?

    Homme masqué : J'ai reçu des ordres stricts. Vous ne tarderez pas à le savoir !

    -------------------------------------
    Que la force soit avec vous !
    May the force be with you !

    Je suis l'apprenti padawan de Kaarde.

    Ce message a été modifié par: Jedi-Yoda le 11-12-2009 18:15

    vendredi 27 novembre 2009 - 05:24 Modification Admin Permalien

  • Avatar Sid_Enza

    Sid_Enza

    123 Crédits

    ~ Thème musical ~

    Coruscant, en haut d'un building.

    - Il patrono, j'ai les quatre Jedi et le sénateur en vue. Ils sont accompagnés. On est pas seuls sur le coup.
    - Tout cela commence à devenir extrêmement pénible. Élimine ces imbéciles.
    - Bien reçu.

    Larvey Osh'Vald rangea son comlink et porta son Merr-Sonn LD-1 à son épaule, prenant bien le temps de le caler et d'ajuster la lunette. Le groupe avançait calmement dans les rues bondées de Coruscant. Les quatre Jedi et le sénateur, tous revêtant une bure et encapuchonnés. Qu'espéraient-ils, que le sénateur passerait inaperçu ? Autant cacher un bantha sous un mouchoir. Ils ne méritaient pas toute l'opération méticuleuse et professionnelle élaborée pour capturer Chodo Kabat. Il avait accepté ce contrat par obligation envers Sid Enza, qu'il respectait par ailleurs infiniment. Mais vraiment, c'était humiliant. Une simple bande de malfrats toxicomanes des bas-fonds suffirait à piéger des amateurs pareils. Tant pis. La dizaine de millier de crédits serait la bienvenue quand même. Les cibles étaient en plus accompagnés de trois hommes et de droïdeka. Encore des amateurs. Exaspérant. Si les autorités ne leur étaient encore pas tombé dessus ce n'était du qu'à une chance insolente. Larvey ajusta son tir. Un fin rayon rouge et silencieux perça le ciel. Un des trois mystérieux homme ouvrit la bouche de surprise. Aucun son n'en sortit. Seul le bruit de son corps chutant au sol se fit entendre.



    -------------------------------------
    "Sure, sure. As long as I get paid, it makes no difference to me."

    Ce message a été modifié par: Sid_Enza le 27-11-2009 12:25

    vendredi 27 novembre 2009 - 12:21 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

197 fans connecté(s)

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2020 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide