Classe de formation au Sabre Laser (page 4)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    10884 Crédits Modo

    Zadyssa est venue me trouver pour valider son premier exercice au sabre : un petit duel. Je suppose qu'il s'agit de mettre en application ce qu'elle a appris au cours de cet exercice. Je commence doucement, laissant ma padawan gagner en confiance, et constate qu'elle se débrouille très bien. Elle commence déjà à expérimenter le sens du danger. Après mon attaque en plein air, j'éteins furtivement mon sabre pour le rallumer en portant une attaque au niveau des jambes. Zadyssa a le réflexe de sauter pour esquiver et de bloquer ma prochaine attaque sur le flanc par une garde plutôt maladroite, où le bras forme un angle plutôt étrange. Ainsi, elle a du mal à réagir suffisamment vite pour éviter un coup par le dessus. Heureusement, je stoppe mon sabre juste au dessus de sa tête.

    Elle semble prendre conscience de son erreur et se décale sur le côté très vite, parvenant ainsi à me surprendre un peu. Elle me prend à revers et je pivote, bloquant la pointe de la lame in extremis avec mon sabre. Après quelques entrechoquements un peu paresseux, elle m'écrase accidentellement le pied lors d'un déplacement. Ça me fait juste un peu mal, rien de grave, mais elle se recule et s'enquiert :

    Zadyssa
    : Je ne t'ai pas fait mal ?
    Moi : Pour l'amour de la Force, Zadyssa ! Ne te déconcentre pas !

    La padawan acquiesce et se remet en position. Sans lui laisser le temps de souffler, je réattaque près de l'épaule en avançant d'un pas. Zadyssa n'a d'autre choix que de se décaler d'un pas sur le côté. Elle prend ensuite l'initiative de m'attaquer sur le flanc, mais je pare sans difficulté et repousse sa lame d'un geste brusque. Déséquilibrée, elle vacille et tombe à terre. Je m'avance d'un pas et pointe son sabre vers sa poitrine. Elle s'immobilise.

    Zadyssa : J'ai perdu, c'est ça ?
    Moi : Effectivement, tu as perdu. C'était toutefois un beau combat. Tu ne manques pas d'imagination et tu arrives à mettre en application les conseils de tes maîtres, principalement sur ton jeu de jambes. Allons voir Doc !

    mardi 15 mars 2016 - 18:41 Modification Admin Permalien

  • Avatar darkknight

    darkknight

    2931 Crédits

    Exercices 1 de bases: Gardes attaques et parades: Lysandre Yawnez


    Je m’avance précipitamment dans les couloirs, histoire pour une fois d’arrivé à l’heure. Je m’arrête alors essoufflé devant une porte. Je toque trois coup secs et on me dit d’entrer. Je marche tranquillement pour reprendre mon souffle et j’observe la salle. Elle est blanche avec pour seule occupation un mannequin mécanique et une caisse en bois. La personne qui venait de me dire d’entrer m’indique silencieusement la caisse où sont déposés quelques sabres en bois. J’en prends un et le manie légèrement de la main gauche étant gaucher. Mais je me demande qui est l’humain devant-moi.

    Moi : Qui êtes-vous ?

    Doc : Ace « Doc » Beldom Terrik. Bon tu vois le mannequin ? Ton but est de toucher les parties du corps du mannequin

    Moi : Je ne vois pas de problème !


    En vrai j’en vois un, je suis lent dans mes mouvements quand il s’agit d’attaquer donc c’est pour le moment lentement que je m’avance au centre de la pièce. Je commence par toucher le mannequin du bout de mon sabre sur sa jambe gauche d’un grand mouvement circulaire. Je me me tourne pour regarder Doc. Il me sourit et m’encourage à continuer. Alors je reprends mon sabre en main et donne un coup à la tête du mannequin ensuite je continue en enchaînant un moulinet de la main pour terminer dans les côtes de mon « adversaire ». Assez fier de moi je continue dans la même lancer. Je donne un coup à l’épaule droite du mannequin et termine avec un grand geste où le sabre arrive directement dans le ventre. Je reprends mon souffle pendants quelques secondes et continue en mettant mes deus mains sur le sabre et en fonçant d'un air déterminer sur e mannequin, je ferme les yeux et tends alors mon bras qui entre en contact avec une partie du corps que je ne citerai pas. Et mince j'aurais du regarder. Doc va m'en vouloir sûrement. Alors Doc me dit d’arrêter pour commencer mon duel avec PROXY le droïde je pense pour éviter d'autres choses qui ne se disent pas. Je commence alors calmement étudiant les positions de mon adversaire, celui ci m’attaque à la tête j’esquive en me baissant et réplique en attaquant aux pieds. Le droïde me répond en m’attaquant au bassin. S’il y’a bien un truc qui me déçoit dans l’entraînement c’est qu’on n’entend pas le grésillement du sabre donc quand nos sabres s’entrechoquent une énième fois ce n’est qu’un petit bruit mat qui nous attend donc je pare habilement le coup destiné à m’atteindre à l’épaule et saute pour prendre le droïde par surprise et l’avoir à la tête malheureusement il se déplace et je retombe lourdement sur moi même alors PROXY en profite pour me ruer de coups sans me laisser de répits. Finalement je me relève péniblement après m’être concentré sur la Force pour prendre le sabre de bois des mains de mon adversaire. Fier d’avoir réussis du premier essais, j’essaye de ne pas trop me démoraliser en me disant que si je suis face à un Sith il pourra lui récupérer son sabre donc je regarde Maître Beldom Terrik en attendant son verdit. 



    Ce message a été modifié par darkknight le vendredi 18 mars 2016 - 18:10

    vendredi 18 mars 2016 - 18:05 Modification Admin Permalien

  • Avatar R2D2

    R2D2

    1065 Crédits

    Ilan - Exercice 1 : Attaques, Gardes et Parades.


    Je me réveillai avec la ferme intention de débuter mon entraînement au sabre laser. J'étais impatient de le commencer. Je me dirigeai vers la Salle Blanche qui apparemment était entièrement blanche avec une seule et unique boîte marron et un mannequin. J'avais laissé Akky dans mes quartiers pour ne pas être dérangé avec l'espoir qu'il ne mette pas un bazars pas possible. J'espérai que je n'allais pas avoir de surprise en revenant.

    J'entrai dans la salle et me dirigeai précipitamment vers la boîte pour en sortir un sabre de bois. Je compris tout de suite le principe de l'exercice et plaçai au centre de la pièce le mannequin. J'avais vaguement entendu des choses sur cet exercice, il fallait d'abord faire ces attaques circulaires, puis des estocs et enfin un duel contre un droïde nommé PROXY.

    Je fis face au mannequin mais sentais mon impatience grandir. Du coup, je décidai de méditer un instant. Au fur et à mesure de ma méditation, je me sentais devenir plus serein et calme. Ma concentration était de nouveau accrue et je me savais fin prêt pour débuter l'exercice.

    Je me relevai calmement et saisi le sabre de ma main gauche car comme ma mère, j'étais gaucher et fier de l'être. J'entrepris de commencer par une attaque simple vers l'abdomen en faisant un mouvement circulaire avec mon bras. Je la refis plusieurs fois avant d'en passer à une autre : la même façon d'attaquer mais en direction de la jambe droite cette fois. Ce fut un succès une fois encore. Je passai à la même mais sur la jambe gauche. Je fis un moulinet du poignet et attaquai en faisant un arc de cercle vers le cou du mannequin puis vers chacun des bras et enfin à la tête. Je refis ces mouvements une dizaine de fois avant de passer aux estocs. Pour les estocs, je devais tout simplement faire une fente en escrime. Je fis une estocs vers l’abdomen et je le toucha de peu. Je refis ces mouvements encore et encore  jusqu'à que je le touche trois fois de suite au centre. Je refis tous ces mouvements mais je les faisais en simple estocs. Après de multiple coup sur l'abdomen, je passai à la tête puis aux bras et enfin aux jambes. Après des millions d'essais, je me retrouvais épuisés et allongé au sol et ma respiration s'entend super fort. Je soufflai un bon coup quand tout à coup, la porte s'ouvrit et fit place à un droïde.

    Le droïde: Bonjour Ilan, j'ai surveillé votre entraînement et j'ai vue que vous étiez prêt. Excusez-moi de mon impolitesse, je me nomme PROXY et je suis un droïde permettant de tester vos capacités nouvelles que vous avez appris lors de votre entraînement contre ce mannequin.

    Moi : Comment ça va se passer ?

    Proxy: Je vais t'attaquer et tu vas riposter et tu va m'attaquer et je vais moi aussi riposté.

    Je rangeai le mannequin et déplaçai dans un coin la boîte de sabre pour avoir le plus d’espace possible pour affronter Proxy. Proxy m'attendait déjà et s'était mis à côté d'une façade et je fis comme lui mais du sens inverse.

    Proxy : Tu es prêt jeune Korunnai ?

    moi: Je crois.

    Proxy : Tu devras m'attaquer et je te parerai je t'attaquerai et tu te pareras et ainsi de suite pour développer tes réflexes.

    Moi : D'accord, je suis prêt.

    Proxy : Alors allons-y.

    Je me précipitai sur Proxy qui esquiva et je rentrai dans le mur et étant assommé, Il me donna une leçon de moral:

    Proxy : Ne fonce jamais sur ton adversaire sans réfléchir.

    Lorsque je repris mes esprits, je pensai à tout ce que j'avais appris lors de mon entraînement contre le mannequin. Je me dirigeai vers le droïde et j'allai lui faire une estocs puis un arc de cercle et je le toucha. J'étais content de mon coup. Perdu dans mes pensées, Proxy m'attaqua avec une estocs sur l'abdomen et sous le choque je tombai par terre : nouvelle leçon de moral ( pff )

    Proxy : Tu ne dois jamais te perdre dans tes pensées

    Une fois sa leçon terminée, Il se précipita sur moi et tenta de me frapper avec un arc de cercle et pars réflexe je parai son coup et lui donnai a mon tour une arc de cercle et je le touchai puis je me remis en place près à me défendre. Il se releva et recommença avec ses fichus leçon de moral.

    Proxy : C'est très bien, tes attaques sont biens ajusté tu te replace et tu te prépare à parer un de mes coups.

    J'appelai un maître via comlink pour  valider mon entraînement

    samedi 19 mars 2016 - 10:59 Modification Admin Permalien

  • Avatar DocBeldom

    DocBeldom

    5633 Crédits

    Doc était entré dans la salle au moment où Galen avait commencé son dulon, observant en silence le padawan. L'exercice est à la fois simple et complexe. Il demande au padawan une concentration sans faille pour réussir à bien imaginer son adversaire. Et un contrôle aussi important pour ne pas laisser sa lame faire n'importe quoi alors qu'il n'y en a pas en face. Galen semblait quelque peu perturbé, comme le trahissait un léger tremblement par moment. Mais sa lame restait positionnée et ses mouvements cohérents. Il n'était pas compliqué pour le Maître d'Arme de visualiser aussi bien que le jeune padawan son adversaire, les coups portés des deux côtés et les réactions. Au salut du padawan, le Maître Jedi applaudit doucement.

    Doc : Très bien exécuté Galen. L'exercice est validé en tant que tel.

    Devant l'air ravi du padawan, Doc leva la main comme pour l'arrêter.

    Doc : Deux choses cependant. La première est que je devine que ce combat a déjà été exécuté. C'est un des grands intérêts du dulon : être capable de revivre un combat pour réussir à voir les erreurs qu'on a commises et les choses qu'on aurait pu faire pour l'abréger. Il en existe une autre, qui consiste à se mettre mentalement dans une situation difficile et utiliser cette méthode pour trouver des solutions pour s'en sortir. N'hésite pas à t'entraîner là dessus. La deuxième n'est pas de mon ressort. Je présume que ta visualisation n'a pas tout à fait donné ce que tu attendais. J'ai l'impression que votre génération de padawan a déjà beaucoup vécu. Il n'est pas bon que vous ne contrôliez pas complètement vos pensées. Je te conseille d'en parler avec ton maître et de travailler aussi là dessus. Cela pourra te servir par la suite. Penses-y.
    Galen : Je vais y songer.
    Doc : Je n'en demande pas plus.

    Sur un léger signe de tête, le Maître sort et se dirige vers une autre salle d'où Kinsa et sa padawan sortent tout juste.

    Kinsa : Doc ! Tu tombes bien, on voulait avoir ton avis.
    Doc : Regardons ça alors.

    Le Jedi allume un holo et envoie le visionnage du combat. Il observe sans dire un mot et laisse le silence se prolonger un peu, même après la fin du combat.

    Zadyssa : Alors ?
    Doc : Tu as bien retenu ce que je t'ai dis. C'est une bonne chose. Tu te laisses guider par la Force et tu réagis comme il faut. Par contre, tu manques un peu de volonté quand il s'agit de se montrer agressive. Ce n'est pas forcément trop grave, mais je te conseille d'apprendre le Soresu plutôt qu'une autre forme dans un premier temps. Cela semble être la forme qui correspond le plus à ta manière d'être. Pour le reste, je crois que Kinsa a très bien résumé : il faut rester concentré. Marcher sur le pied de ton adversaire est une bonne chose si tu en profite ensuite. Pas si tu t'arrête pour t'excuser, même si c'est le pied de ton maître que tu viens d'écraser !
    Zadyssa : Je m'en souviendrais je crois.
    Doc, avec un sourire : Je ne sais pas pourquoi, mais je te fais confiance pour ça. Exercice validé en tout cas. Pour la suite, réfléchi à ce que je t'ai dis et prends ta décision sur la forme que tu veux apprendre.
    Zadyssa : D'accord Maître.

    Le Maître d'arme se rend ensuite dans une salle et répare quelques sabres qui commencent à s'abimer. Des coups rapides le tirent de sa réflexion. Il dit à la personne d'entrer et la porte s'ouvre sur un jeune togruta qui a l'air essouflé. Par jeu, Doc ne dit rien et attends que le padawan aie repris son souffle. Il lui indique alors les sabres de bois qu'il vient de réparer. Le padawan en récupère un de la main gauche. Enfin, il ouvre la bouche :

    Lysandre : Qui êtes-vous ?
    Doc :
    Ace « Doc » Beldom Terrik. Bon tu vois le mannequin ? Ton but est de toucher les parties du corps du mannequin
    Lysandre : Je ne vois pas de problème !

    Un enthousiaste. Cela faisait longtemps. Un enthousiaste qui n'a même pas pensé à se présenter. Doc observe ses actions contre le mannequin et l'arrête quand il frappe les yeux fermés, un peu n'importe où. Mais au moins, le coup a atteint le mannequin.

    Doc : Bon. On va voir ce que ça donne contre quelque chose qui t'attaque. Proxy, à toi de jouer.

    Les coups se remettent à pleuvoir et si tout se passe bien dans un premier temps, Proxy se met soudain à attaquer un peu trop rapidement alors que le padawan s'est mal rattrapé d'un saut. Il va vraiment falloir programmer ce droïde pour qu'il fasse preuve d'un peu de pitié, du moins au début. Au moins, le padawan ne se laisse pas complètement dépassé et réagit en attirant à lui le sabre du droide. Doc fait alors un petit geste pour désactiver ce dernier avant qu'il ne se mette à se battre au corps à corps.

    Doc : Bon... Il y a un peu de travail à faire. Au niveau des attaques, avec un peu d'entraînement supplémentaire, ça pourrait aller. Avant de fermer les yeux, il aurait fallu que tu essaies d'atteindre au moins une fois chacune des parties du corps, et de chaque côté. Ceci dit, tu arrives bien à varier tes mouvements et c'est une bonne chose. Par contre, la deuxième partie de l'exercice n'est pas bonne du tout. Je voulais d'abord te voir parer, ensuite riposter. Et une fois ceci acquis, on aurait pu parler d'esquive. Là, tu essaies d'aller trop vite. Tu vas donc reprendre cette partie la contre Proxy. Il va t'attaquer simplement dans un premier temps. Pare chaque coup et envoie une riposte simple. Pas de saut ou d'esquive ! Une fois que tu auras pris le coup de main, il parera tes ripostes. Là, tu auras le droit de commencer à esquiver. Mais oublie les sauts pour le moment. D'accord ?
    Lysandre, un peu déçu : Très bien Maître.
    Doc : Oh, et avant que j'oublie : quel est ton nom ?
    Lysandre : Je suis Lysandre Yawnez.
    Doc : Merci. Je te laisse reprendre.

    Après avoir fini l'entraînement de Lysandre, Doc avait reprogrammé Proxy pour qu'il se montre un peu moins violent et un peu plus aimable. En espérant que cette fois, cela fonctionne plus de quelques jours. Il s'était ensuite installé dans son bureau pour méditer. Un peu plus tard, un bip avait tiré le Maître de ses pensées.

    Doc : Oui ?
    Ilan : Maître, je m'excuse de vous déranger. Je crois avoir terminé mon exercice.
    Doc : J'arrive.

    Sur le chemin, Doc visualisa rapidement l'exercice. Ce n'était pas trop mal et visiblement la nouvelle programmation de Proxy fonctionnait. Peut être même un peu trop bien.

    Doc : Bonjour, je suis le Maître d'Arme Terrik. Tu es ?
    Ilan : Ilan, un nouveau padawan.
    Doc : Bienvenue parmi nous Ilan. J'ai regardé ce que tu viens de faire et ce n'est pas trop mal. On va prolonger un peu la deuxième partie par contre, parce que c'est un peu court. Cependant vu que Proxy m'a l'air un peu perdu, je vais m'en charger.
    Proxy : J'ai l'air perdu, Maître ?
    Doc : Ne t'inquiète pas, je vais corriger ça tout à l'heure. J'ai du me tromper dans les réglages. Ceci dit Ilan, les conseils étaient bons. Dans un premier temps, je ne veux pas que tu ripostes. Contente toi de parer mes coups. Je vais faire le tour de tous les endroits où tu pourrais avoir besoin de parer : tête, jambes, bras, etc/. On le fera lentement deux fois puis je vais accélérer. D'accord ?
    Ilan : Euh... D'accord...
    Doc : Ne t'inquiète pas, je ne te ferais pas de mal. Une fois qu'on aura fait ça pendant une dizaines de minutes, on fera une courte pause et ensuite on reprendra, sauf que cette fois, tu auras le droit de riposter. Prêt ?
    Ilan : Prêt !

    Doc attire à lui un sabre en bois, fait signe à Proxy de s'écarter et se place en face d'Ilan. Il lui porte un premier coup assez lent à la tête, que le padawan pare sans problème, l'air presque étonné que ce soit si simple. Les coups suivants sont pour les bras, toujours aussi lents. De nouveau, les parades sont aisées, tout comme le sont celles pour les jambes et le shiak au ventre ensuite. Sans dire un mot, Doc accélère un peu le rythme et reporte les coups dans le même ordre deux fois de suite. A chaque fois, la vitesse augmente un peu mais reste facile à gérer. La quatrième fois cependant, le Maître d'Arme change l'ordre de ses coups : après la tête, il envoie directement un shiak au ventre qui surprend Ilan. Ce dernier réagit au dernier moment et pare de justesse.

    Ilan : C'est de la triche !
    Doc, en portant le coup suivant : Depuis quand il y a des règles en combat ?

    Surpris de nouveau, Ilan manque de se prendre le coup que Doc arrête à un centimètre de sa peau. Il acquiesce et se remet aussitôt en garde, ce qui lui vaut un signe de tête approbateur. Les minutes s'enchaînent ensuite et les coups se suivent jusqu'à une vitesse assez rapide. Après une série où Ilan s'est particulièrement bien débrouillé, Doc s'arrête.

    Doc : Pause de deux minutes. Ensuite, on reprends mais cette fois à chaque fois que je t'attaque, tu dois enchaîner ta parade avec une riposte. Dis moi quand tu es prêt.


    [ HJ :
    @Galen : Très bien, même si j'aurais aimé un peu plus sur l'impact du changement d'adversaire. Mais bon, c'est bien parce qu'il faut pinailler.
    @Zadyssa : Bien écrit, c'est bon pour moi. Pour la forme, tu es libre de prendre ce que tu veux hein. C'est juste un conseil rp ;)
    @Lysandre : Ton post était compliqué à lire, surtout la partie combat. Il faut que tu espaces plus. Typiquement, tu aurais dû séparer les deux parties de l'exercice en deux paragraphes. Ce sont deux phases différentes, elles méritaient une césure entre elles. Pareil quand tu reprends ton souffle : un temps d'arrêt dans un combat, c'est le bon moment pour revenir à la ligne. Regarde les posts sur la page précédente qui sont tous pas mal à ce niveau ou celui de Kinsa sur cette page. Il y a aussi quelques petites fautes, mais rien de bien méchant. Reprends la deuxième partie de l'exercice en te concentrant sur les parades dans un premier temps puis en amenant les esquives.
    @Ilen : Un post très sympa, mais j'aurais aimé un peu plus de contenu sur la deuxième partie de l'exercice. Donc partie 1 validée, la partie 2 sera contre moi. Petit conseil pour les retours à la ligne, pour éviter d'avoir trop d'espacement, utilise MAJ + Entrée pour les retours à la ligne des dialogues. ]

    samedi 26 mars 2016 - 00:20 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7125 Crédits

    Zadyssa, Forme 1 - Shii-Sho : Sphère d'entraînement.

    Doc avait validé mon duel contre Kinsa et m'avait proposé d'étudier la Forme III : Le Soresu. J'y avais beaucoup réfléchi et m'était dis qu'avant de commencer une forme complexe, je pouvais déjà avoir une seconde approche en faisant la première : le Shii-Sho.

    Ainsi, c'était avec détermination que je me dirigeai vers la Salle Blanche avec mon sabre d'entraînement à la main. La première partie de la forme consistait à dévier les tirs d'une sphère au moment opportun. J'imaginai que c'était assez compliqué mais qu'avec la Force, il faudrait prévoir les tirs de la sphère.

    J'entrai dans la salle et pris une sphère d'entraînement. Ce fut à ce moment là que je me rappelai qu'il fallait user d'un casque avec visière ou non. Ainsi, je devais entièrement me fier à la Force. J'en pris un et abaissai la visière ; le casque était un peu trop grand et ne cessait de bouger, je fis de mon mieux pour qu'il soit stable. Ensuite, j'activai la sphère qui se mit d'elle-même à me tourner autour tout en faisant des tours sur elle-même. J'allumai mon sabre et me mis en position. Je n'avais même pas eu le temps de me plonger dans la Force qu'un tir me toucha au bras. Cette fois-ci, je me dépêchai d'entrer en connexion avec la Force. Je sentais que c'était bien plus rapide que lors de mes débuts. Toutefois, je pris tout de même trop de temps et la sphère tira. Je me baissai par réflexe pour éviter son tir et me remit en position. Je sentais la Force autour de moi, peu à peu, je ne faisais plus qu'un avec elle. Mes yeux étant mis hors de service par la visière, je ne devais me fier uniquement à elle. Petit à petit, je parvins à distinguer la présence de la sphère d'entraînement, ainsi que ses déplacements.

    Brusquement, la sphère tira et sans que je n'en eus le contrôle, mes bras placèrent mon sabre sur la trajectoire du tir. J'imaginai que vu de l'extérieur et d'assez loin, on devait croire que je chassais une mouche ou un insecte de ce type... Je n'eus pas le temps d'y réfléchir plus longuement, la sphère tira une nouvelle fois et ma concentration n'étant pas très élevée, je mis du temps à le percevoir et je fis un mouvement assez étrange pour parvenir à bloquer maladroitement le tir. Pour le prochain essai, je fus plus concentrée et j'eus le temps de distinguer le mouvement de la sphère ainsi que l'origine du tir et sa direction. Je pus ainsi me préparer dans le bon temps et d'un mouvement fluide, interposa mon sabre sur la trajectoire. Cette fois-ci, je jugeai que j'avais déjà mieux réussi l'exercice. Ainsi, je refis une nouvelle tentative qui fut la même.

    La cadence de tir de la sphère fut soudainement accélérée et les tirs se mirent à pleuvoir plus rapidement. J'eus donc plus de mal à les contrer. De plus, mes mouvements étaient mécaniques, ce qui n'arrangeait pas les choses... Je fis donc de mon mieux pour les rendre plus fluide. Au fur et à mesure de la durée de l'exercice, je n'avais plus besoin d'autant de concentration pour prévoir la venue des tirs. Ça commençait à devenir quelque chose d'instinctif et je pus donc me centrer sur la fluidité de mes mouvements. Il y eut une enchaînement de tirs plutôt rapide et je décidai de m'exercer dessus. Le premier survint de ma droite et je plaçai mon sabre en travers de sa trajectoire. Le suivant fut tiré moins d'une seconde après le premier et vers mes jambes cette fois. D'un geste rapide, je déplaçai mon sabre et tandis que je le faisais, la sphère tira plus haut et j'eus beaucoup de difficulté à intervenir. Il fallait que je puisse prévoir plus tôt où allait survenir le prochain tir. Je continuai l'exercice en étant concentrée sur cette pensée et après une dizaine de minutes, je commençais à fatiguer. En contrepartie, l'entraînement avait porté ses fruits car j'étais plus rapide lorsqu'il s'agissait de prévoir les tirs et de les contrer.

    J'arrêtai donc la sphère et enlevai non sans un soulagement le casque qui était toujours aussi grand. Lorsque je soulevais la visière, je fus assaillie par la lumière et dû me protéger les yeux avant d'appeler Doc pour qu'il valide cet exercice.

    samedi 26 mars 2016 - 10:27 Modification Admin Permalien

  • Avatar darkknight

    darkknight

    2931 Crédits

    Lysandre entraînement 1 : Garde Parade et Attaque deuxième partie

    Je pousse un long soupire avant de reprendre mon sabre en bois. Je lance un regard à PROXY avant de me mettre en place. Il commence à m'attaquer au bras droit mais je pare sans trop de difficulté l'attaque. Ensuite, PROXY me prends par surprise en m'attaquant à la tête alors je me rappelle des paroles de Doc qui disait que je ne devais pas faire d'esquives donc je contre l'attaque comme je peux en croisant le sabre de PROXY. Je réfléchis vite à comment je peux parer au mieux les attaques du droïde mais celui ci e profite pour m'attaquer donc je pares tant bien que mal avec du retard le coup de PROXY. 


    PROXY: Reste concentrer jeune Togruta car sinon tu vas avoir du mal à suivre le rythme. 


    Je hoche la tête et souffle deux minutes en repensant aux conseils judicieux de Doc"pas de sauts et d'esquives..." donc je pare au moment où PROXY m'attaque du bout de son sabre à mon cou, je pare correctement. Satisfait des résultats, PROXY commence à m'encourage:


    PROXY : Tu peux commencer à attaquer mais fait attention à ne pas te laisser distraire. 


    Je sers les dents pour éviter une réponse déplacé et commence d'abbord par continuer de parer les coups du droïde: un au bassin, un aux jambes, un au ventre jusqu'à ce que je décide de riposter et lui envoie un grand coup dans la jambe gauche Déséquilibré, le droïde tente de me donner un coup à mes jambes. Je pare l'attaque avec un mouvement sec et maladroit du sabre mais je me ressaisi et réattaque à la jambe droite. PROXY pare avec une nonchalence qui m'énerve. Le droïde m'attaque et je n'arrive pas à parer le sabre donc mon adversaire me touche en plein coeur. 


    PROXY: Ressaisi-toi Padawan.

    Moi: Mais je suis fatigué.

    PROXY: Crois-tu que ton adversaire te laissera prendre ton souffle?

    Moi( faisant semblant de réfléchir): Je n y'ai jamais pensé tiens. Monsieur le droïde pouvez vous me donner la réponse?

    PROXY: Un adversaire ne te laissera jamais une seconde de répit donc on reprend l'entraînement. 


    Je soupire encore une fois et le tas de ferrailles m'attaque à l'épaule droite, je réussi à parer mais le sabre devient lourd au bout de mon bras. Je comprends alors vite que si je ne trouve pas de solutions, je vais tomber de fatigue donc je décide de n'être que sur la défense. 

    Je pare une attaque visant mes jambes mais n'arrive pas à parer l'attaque visant mon bras gauche. De surprise et de douleur, je lache brusquement mon morceau de bois et me masse le bras. 


    PROXY: Va chercher ton sabre et continue l'entraînement! 

    Moi: Oui...


    Au fond de moi une petite voix me disait de faire taire ce gros tas de ferrailles donc plus déterminé que jamais, je prends mon sabre et attaque le droïde qui surpris de cette soudaine prise de confiance recule. Je continue mon geste et PROXY me contre facilement en m'envoyant une attaque puissante. Je la contre, mes deux mains sur le sabre et je reste comme cela pendant dix bonnes secondes en cherchant une idée pour enlever mon sabre sans me faire piéger par celui du droïde. Finalement je cède et PROXY me touche à la jambe gauche. Je prends une seconde pour me concentrer et je l'attaque en faisant mine de viser le bas mais à la dernière seconde je redirige mon sabre vers le haut de son corps. PROXY comprend l'astuce à temps et contre mon attaque avec brio. Cela a le don de m'énerver et je l'attaque de plus belle. Cette foi ci bien que légèrement lent dans mes mouvements, j'arrive à être assez rapide pour viser la tête de PROXY. Je le touche mais juste du bout du morceau de bois. PROXY ne dit rien vu qu'il m'attaque immédiatement lui aussi à la tête. Je me baisse instinctivement et touche alors le droïde aux jambes. Ensuite je réfléchis au meilleur moyen de continuer de l'attaquer. Ce moyen s'avère être bien simple. Je pare subitement un coup destiné à toucher encore une fois mon poignet gauche mais je bouge ma main avec une sans gêne et l'attaque avec vitesse aux jambes. Cible touché. Je suis bien content mais continu de rester calme. PROXY me fait signe de continuer. J'enchaîne avec une parade visant mon dos qui s'avéra être difficile ensuite je continue avec une attaque à la main droite du droïde. Je n'arrive pas à le toucher mais ducoup j'enchaîne avec une attaque aux côtes. Manque de pot, le droïde qui s'attend à cette attaque pare et il me fait reculer de deux grands pas. Je contourne le droïde rapidement pour le toucher dans le dos. Mais le droïde tourne sur lui même et on croise les sabres. J'enlève mon sabre rapidement et le droïde m'attaque dans le dos à son tour. Je pousse un petit hurlement et tombe à terre. Je halète comme Akky mais je suis vraiment vraiment trop fatigué pour continuer le combat. Je tente de me relever mais mes forces m'abandonnent. PROXY tente une dernière fois de m'attaquer mais je roule sur le côté et fair signe à PROXY d'arrêter. 


    PROXY: C'est bien jeune Padawan Yawnez. Maintenant je contacte Maître Beldom Terrik. Reste calme et repose toi, je vais lui expliquer que tu es exténué. 


    Ce message a été modifié par darkknight le mardi 29 mars 2016 - 13:26

    mardi 29 mars 2016 - 13:14 Modification Admin Permalien

  • Avatar R2D2

    R2D2

    1065 Crédits

    Ilan, Exercice 1 : Attaques, gardes et parades


    Moi : C'est bon ! Je suis prêt !

    Déterminé à réussir cet exercice, je fis face au maître d'Arme. J'étais un peu stressé car je devinai sans mal qu'il devait être doué. Je serrai mon sabre et me mis en garde, les bras légèrement écarté du torse. Doc m'attaqua en portant une attaque circulaire vers mon abdomen. Je fis une parade un peu étrange et me débrouillai tant bien que de mal pour ré attaquer derrière. Doc para sans difficulté mon attaque puis contre-attaqua vers ma main directrice. Je n'eus qu'à faire un moulinet pour placer ma lame sur la trajectoire de la sienne. Ensuite, je la repoussai et me servi de la force de ma défense pour attaquer vers la tête. J'étais sûr que Doc aurait pu me couper le bras s'il avait été dans un véritable combat...

    Il dévia simplement ma lame et m'attaqua une nouvelle fois. J'eus plus de difficulté à parer mais y parvint tout de même. Toutefois, je ne réussis pas à attaquer derrière :  Doc enchaîna directement par une nouvelle attaque en direction des jambes. Dépassé par cet enchaînement, j'effectuai un saut et profitai de ma chute pour l'attaquer en gardant un repli de sécurité pour une éventuelle parade. J'eus raison car juste après avoir contré ma lame, le maître d'Arme m'attaqua sur le flanc gauche. Je plaçai mon sabre sur sa trajectoire et continuai sur ma lancée en l'attaquant à mon tour au flanc droit. Ensuite, je tentai une estoc vers son abdomen mais il dévia mon sabre et voulu me toucher à l'épaule sauf que je fis un pas sur le côté.

    Profitant de mon décallement, je voulus attaquer dans le dos, mais Doc se tourna à temps et enchaîna par une parade. Cette fois, je comptai attaquer. J'attaquai donc au niveau des jambes et Doc para. Je continuai donc et enchaîna par une attaque vers le buste. Cette fois, le maître d'Arme se baissa et voulu me fouetter les jambes avec son sabre, mais je sautai et esquivai donc. Je continuai mon duel en attaquant le bras porteur de Doc. Ce dernier fit un pas de côté et en profita pour essayer de m'avoir. Mais ça ne marcha pas et je parai. Toutefois, il me prit à dépourvu en me balayant les jambes. Je perdis l'équilibre et il en profita pour me désarmer.

    mercredi 30 mars 2016 - 17:19 Modification Admin Permalien

  • Avatar DocBeldom

    DocBeldom

    5633 Crédits

    - Retour dans le temps, fin de l'exercice de Lysandre -

    Proxy était venu informer le Maître d'Arme des résultats de Lysandre. Doc se rendit dans la sallern pour voir le padawan, attrapant en passant une autre bouteille d'eau etrn une barre énergétique.

    Doc : Attrape ça. Tu sembles en avoir besoin.

    Le padawan eu à peine la force d'attraper la barre énergétique et faillit rater la bouteille. D'une légère poussée de Force, le Maître l'avait guidée au bon endroit.

    Doc : Proxy m'a dit que ça allait beaucoup mieux. Tu as bien compris ce que j'attendais de toi, c'est très bien. T'être battu jusqu'au bout est aussi une bonne chose. N'hésite pas à faire appel à la Force. Je sais que je me concentre souvent ici sur la technique, mais c'est parce que c'est ce qui vous manque le plus souvent. La Force vous apportera la capacité à anticiper mais aussi à récupérer et tenir plus longtemps. Ainsi que tout un tas d'autres choses, mais tu y viendras progressivement. En tout cas, ton exercice est cette fois validé. Prend le temps de bien te reposer et quand tu iras mieux, tu pourras revenir pour travailler une forme de combat.


    - Retour au présent, fin de l'exercice d'Ilan et exercice de Zadyssa-

    Ilan avait bien compris l'exercice et s'était donné au mieux. Ses réactions avaient été bonnes et mesurées. Le Maître d'Arme ne s'était pas donné à fond, mais sans l'usage de ce dernier coup un peu moins conventionnel, il était probable que l'exercice aurait pu durer encore un petit moment. Après avoir fait signe au padawan de s'assoir sur le sol, le Jedi fit léviter les deux sabres en bois et les réinstalla sur le râtelier. Il fit ensuite venir de la même manière une bouteille d'eau qui se déposa dans les mains d'Ilan.

    Doc : Ca me plait. Tu as une réactivité naturelle qui est très bénéfique pour le combat. Il faudra par contre que tu apprennes à intégrer la Force dans tes actions, comme Lysandre que j'ai vu tout à l'heure. Tu n'en seras que meilleur. Mais avec d'aussi bonnes bases, tu as de quoi devenir un combattant.
    Ilan : Merci Maître.
    Doc : Bon, je te laisse te reposer un peu. Réfléchi à quelle forme tu souhaites apprendre. Et par pitié, ne me dit pas Niman. Ce serait du gâchis. Enfin... Cela reste ton choix. Une fois que tu seras décidé, rends toi dans la salle correspondante et commence à travailler le premier exercice. Si tu as besoin d'aide, n'hésite pas à m'appeler.

    Le Maître se releva d'un seul mouvement souple et retourna voir ce qu'avait donné Zadyssa. Au moment où il passait la porte pour voir ce qu'il en était, il vit la padawan en train de l'appeler, un casque trop grand pour elle à la main. Il s'approcha avec un rire en observant les points d'impacts enregistrés sur les murs. En s'approchant, il ramassa la sphère dont il activa la restitution.

    Doc : Décidément, tu me rappelles Mara. Elle aussi, elle arrivait à me faire rire par ses idées bizarres. Tu sais que tu n'étais pas obligée de prendre le premier casque ? Il y a plusieurs tailles, et il y en a même des réglables.
    Zadyssa : Vraiment ?
    Doc : Bien sûr ! Tu as été touchée par la sphère ?
    Zadyssa : Au début, oui. Mais après j'ai paré et elle ne m'a plus touchée.

    En observant le trajet de la sphère tel qu'il était affiché et les impacts au mur, Doc visualisait les positions de sabres de la padawan, notant l'évolution des coups et des mouvements. Pendant quelques secondes, il resta figé pendant qu'il observait mentalement l'entraînement se dérouler. Zadyssa finit par reprendre la parole :

    Zadyssa : Vous allez bien ?
    Doc, secouant doucement la tête : Oui, oui. Ne t'inquiète pas. Je faisais un Dulon sur ton combat. C'est d'ailleurs ton prochain exercice.
    Zadyssa : Un dulon ? Mais vous n'étiez pas là...
    Doc : J'ai à la fois la trajectoire et les tirs de la sphère, ainsi que les impacts des tirs que tu as paré. J'ai un peu de mal à visualiser où la sphère t'a touché, mais je sais que c'était sur le premier Tir. Tu as esquivé plutôt que paré le deuxième. Tu étais surprise ?
    Zadyssa : C'est ça.
    Doc : Un peu trop mécanique et quelques mouvements bizarre par la suite. Et quand ça s'est accéléré, tu as arrêté de réfléchir et tu as commencé à agir de manière plus fluide. Tu sentais mieux d'où venait les tirs ?
    Zadyssa : Oui... Je voulais me concentrer sur la fluidité.
    Doc : Tu t'en es bien tirée, c'est évident. Pour ton prochain exercice, je vais te demander de faire un peu la même chose que moi, mais commence soit par un combat passé, soit par un ennemi imaginaire. Lire un combat entre blaster et sabre laser à partir des traces qu'il a laissé demande d'avoir un peu plus d'habitude. Et d'en avoir vécu un certain nombre, ce que je ne te souhaite pas.
    Zadyssa : Bien Maître.

    Léger signe de tête et Doc se met un peu en retrait pour ne pas gêner la padawan. Par contre, il est curieux. Si elle se débrouille bien, il devrait lui aussi pouvoir voir les mouvements de l'adversaire. Cela fait longtemps qu'il ne s'est pas entraîné à cela et ça ne fait pas de mal.

    [ HJ :

    @Lysandre : Exercice validé. C'est beaucoup mieux ! Attention cependant à ne pas virer dans l'excès inverse et mettre trop d'espaces ! Un saut à la ligne suffit largement la plupart du temps, surtout vu l'espacement sur la version actuelle du site. Pense bien à te relire, il reste quelques petites fautes par endroit, surtout sur les accords . Le premier paragraphe est un peu moins bon mais à partir du moment où tu attaques, ça devient bien mieux en terme de rythme de lecture (ponctuation, conjonction). Le reste viendra avec l'entraînement :)
    @Ilan : C'est très bien. Bonne écriture, rythme correct. Fait juste attention aux répétitions. Par exemple attaquer revient beaucoup dans ton texte, alors que tu as pas mal de possibilités pour varier : frapper, porter un coup de taille/estoc, passer à l'offensive, etc. Autre point à penser, même si l'exercice ne s'y prête pas beaucoup, c'est que tu n'es pas obligé de détailler tous les coups. Sinon le combat est long en texte mais très rapide s'il était mis en place. Il ne faut pas hésiter à parler de temps en temps de suite d'enchainements ou de coups qui ne donnent rien sans les détailler. Cela permet de rendre la durée du combat floue et plus cohérente, surtout pour les gens qui comme moi vont le visualiser mentalement. Pour te donner une idée, là le combat aurait duré moins d'une minute s'il avait été exécuté en l'état. Ce n'est pas important cette fois, mais essaie d'y songer par la suite. Exercice validé.
    @Zadyssa : C'est mieux à chaque post, je sers plus à rien moi. Ce qui est exactement le but en même temps. Félicitations ! Exercice validé, bien sûr.
    ]


    jeudi 31 mars 2016 - 23:18 Modification Admin Permalien

  • Avatar darkknight

    darkknight

    2931 Crédits

    Lysandre Forme 1 Shii Cho  Sphère d'entraînement:



    J’avais réalisé deux jours plus tôt comme l’entraînement était physique. Pendant deux jours je me suis reposé et je me suis instruit en lisant des manuels et aujourd’hui je reprends les exercices. 

    Je décide d’abord d’aller un peu courir avant de partir en direction de la salle consacrée à la forme du Shii-Cho…

    Rien qu’en entendant le nom de la forme cela me fait penser à un éternuement mais c’est la forme rudimentaire et la base des autres formes. Devant l’entrée de la salle, tria, mon maître m’attends.

    A ma ceinture est accroché mon nouveau sabre d’entraînement, celui que Doc m’a donné quand j’ai terminé mes entraînements de bases. Dans la salle je vois entassé des casques de tailles différentes et des sphères.

    Je m’approche du tas de casques et en choisis un qui pourrait convenir à mon calibre de tête. Et bien oui avec mes Montrals il est dur de trouver un bon casque. Finalement après quelques minutes de farfouillèrent dans le tas j’en trouve un assez grand auquel j’ajuste juste un peu la taille pour qu’il soit plus petit… Ensuite j’attrape une sphère et l’active. 

    J’allume mon sabre d’où sort une lame violette. Le sabre grésille et moi j’aime ce bruit. Je mets le casque sur ma tête et active la visière…

    La sphère tire, j’écoute d’où provient le bruit mais je ne suis pas assez rapide et la balle me touche en provoquant une douleur qui s’efface vite. Mais je n’ai pas le temps de reprendre mon souffle que la sphère m’envoie encore une balle. Encore une fois je tends l’oreille pour savoir d’où vient la balle et je tends mon sabre maladroitement dans une direction. J’entends Tyria rire, je me demande pourquoi mais je n’ai pas le temps de lui poser la question qu’une balle entre en contact avec mon dos. Je serre les dents pour éviter de débiter un chapelet de jurons bien garnis. 


    Tyria: Pour y arriver, tu dois te servir de la Force et anticiper les mouvements de la sphère.

    Moi: Grrrmmbbl. Ok maître je vais essayer.


    Tyria est mon maître depuis quelques jours mais elle m’a appris déjà tant de chose que entre mes lectures, les anecdotes de mes professeurs et celles de Tyria mon cerveau va explosé. Donc je cale l’information de ma tête en espérant la retenir mais normalement cela devrait aller car j’ai une excellente mémoire auditive.

    Je me laisse alors envahir par la Force et je me sens beaucoup mieux. A croire que je ne me suis jamais fait toucher par une d’une sphère. La sphère tire, étant encore dans ma petite méditation je suis surpris et donc j’esquive et me remets en place quand Tyria me le demande. Je termine de m’imprégner de la Force et j’agrippe fermement mon sabre avec l’intention d’en découdre. La sphère envoie un tir, je me plonge dans la Force et devine exactement où le tir est. Je prépare mon sabre et pare la balle impeccablement, malheureusement, au bruit que j’entends, je vais devoir réparé les murs et Tyria me le fait comprendre.

    Tyria: Jolie marque. Si tu continues comme ça tu vas nous faire une véritable oeuvre d'art sur ce mur.


    Mais je n’ai pas le temps de répondre car la boule m’assaillit de partout en même temps. Je pare les trois quarts des tirs mais je n’arrive pas à tous les parer et donc certains passent à côté de moi. La Force est avec moi je le sens car comme me l’a fait remarquer mon maître, je n’y arriverai pas sans la Force. 

    Je regarde Tyria après avoir enlever ma visière qui me souris et m’encourage à continuer. Ce regard qu’elle m’envoie me redonne de la détermination et je me repositionne correctement. Je regarde les murs, et ben ils sont abîmés. Tant pis je continue, je me fie à mon instinct et renvoie deux tirs. En suite en faisant appelle au fluide qu’est la Force j’en renvoie une dans la direction de Tyria. Celle ci se baisse à temps pour ne pas recevoir de tirs en pleine figure.

    Tyria avec humour:  T'as presque failli m'avoir. Je ne sais pas si je dois m'en réjouir ou m'en inquiéter.

    Moi: Oui non euh en fait Maître je suis désolé car je ne voyais que la sphère, pas vous donc j'ai renvoyé le tir un peu à l'aléatoire me doutant quand même que vous étiez dans le coin...

    Tyria: Ah les padas et dire que j’ai été comme ça… Bon l’entraînement est finis Lysandre, je ne peux pas te laisser plus longtemps avec un sabre en main ou bien tu vas finir par tuer quelqu’un…

    Alors Tyria contacte un maître via son Comlink et moi je désactive la sphère et enlève mon casque.


    Ce message a été modifié par darkknight le vendredi 01 avril 2016 - 16:06

    vendredi 01 avril 2016 - 15:03 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7125 Crédits

    Zadyssa, Forme I - Shii-Sho : Dulons

    Le prochain exercice de la Forme que j'avais choisis était les dulons. Doc m'avait expliqué que je devais me battre contre un adversaire que je devais imaginer. Tout comme je devais imaginer ses possibles réactions ainsi que les miennes face à ses parades ou attaques. Ça m'avait l'air assez complexe.

    Je pris une grande inspiration avant de fermer les yeux et de faire le vide en moi. Avant tout, je devais imaginer mon adversaire. Je choisis la première personne qui me vint à l'esprit, c'est-à-dire : PROXY. Je l'avais également choisis car il était moins complexe à mettre en place dans un combat imaginaire qu'une personne en chair et en os. Me rappelant chacun de ses contours, je me le visionnai dans mon esprit avant de le projeter dans la salle. Je trouvai qu'il m'avait l'air assez réelle. Prenant une seconde inspiration, je levai mon sabre, toujours les yeux fermés, pour faire face au droïde.

    Moi (mentalement): Allez, à nous deux !

    Dans mon esprit, PROXY levait à son tour son sabre. Ses bras métalliques à quelques centimètres de son torse. Je fis un pas en avant et le droïde fit de même. Nous étions face à face, séparé par une quarantaine de centimètres. J'effectuai un nouveau pas avant de pivoter de côté et d'attaquer PROXY vers son flanc droit. Pour moi, le droïde parait le coup en décalant légèrement son sabre. Puis, il me ré-attaquerai à son tour, probablement vers les pieds. Je sautais sur place tout en l'attaquant vers sa tête à l'aide d'un coup circulaire.

    S'ensuivit plusieurs échanges de coups durant lesquels je remarquai que je ne me débrouillai pas trop mal pour visualiser PROXY et ses réponses. J'imaginai que ma mémoire photographique y était sûrement pour quelque chose... Après deux bonnes minutes d'offensives et de parades, je décidai d'opter pour une attaque qui aurait sûrement surpris le droïde : alors qu'il tentait une estoc vers mon abdomen, je fis rapidement un pas sur le côté et portai un coup en direction de son épaule. Je ne voyais pas comment il pourrait le contrer : il était emporté par son poids, il ne pouvait donc pas esquiver. Son bras était trop éloigné de la cible, il ne pourrait donc pas le contrer. J'étais assez satisfaite mais je pensais que malgré la douleur (bien qu'un droïde ne ressente rien), PROXY n'en aurait pas finis et se servirait de son élan pour me porter une attaque qui serait probablement dirigée vers mes genoux. Je fis donc une parade avant de faire un geste qui pourrait repousser son sabre.

    Il y eut plusieurs autres échanges de ce type. Je remarquai que j'avais plus de mal à rester concentrée. Imaginer PROXY était déjà compliqué, faire perdurer sa présence également mais surtout, penser à chaque coup qu'il pourrait porter après le mien en était une autre. Aussi, je me servais quelque fois du duel que j'avais fait contre PROXY pour effectuer des échanges auxquels je n'avais pas tant besoin de réfléchir puisqu'ils étaient dans ma mémoire, et parfois, des bouts de mon duel contre Kinsa car les mouvements que ma maître avait fait étaient plus complexe que ceux de PROXY.

    Petit à petit, j'essayai de faire intervenir la Force dans cet exercice. Je me demandais si je pouvais le faire en sachant que le combat se déroulait dans mon imagination. Laissant la Force affubler dans mes membres, je continuai le combat et fut surprise de remarquer que mes mouvements étaient plus souple, comme guidé et que je parvenais à savoir à l'avance quel coup allais-je faire effectuer PROXY. En effet, avant même de me demander ce qu'il pourrait bien riposter, j'étais déjà en place pour contrer l'attaque. C'était assez surprenant ces prévisions, mais ça ne me dérangeait pas. Au contraire, je m'en servais pour imaginer le prochain coup de PROXY.

    Après plusieurs échanges de plus en plus rapide, je sentais ma concentration défaillir peu à peu. J'en déduisis qu'il fallait en finir au plus tôt. Ainsi, il se passa deux bonnes minutes avant que je n'aperçoive une ouverture. Je venais de faire une parade sur le flanc droit. PROXY enchaîna directement par une suivante vers les jambes. Je sautais pour esquiver et - profitant de la descente - attaquai de haut. Le droïde para de façon logique avant que je ne fasse glisser mon sabre le long du sien. Je le fis jusqu'à ce que mon sabre coupa le manche de celui du droïde, le rendant inutilisable et désarmé.

    Je rouvris doucement mes yeux  qui furent inondés de lumière. Clignant des yeux, je me tournai vers le maître d'Arme en me demandant si j'avais bien effectué l'exercice...


    vendredi 01 avril 2016 - 18:25 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

14 fans connecté(s)

Evénements

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide