Classe de formation au Sabre Laser (page 5)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar DocBeldom

    DocBeldom

    5633 Crédits

    Doc s'était installé en silence et observait attentivement les mouvements de Zadyssa. En voyant sa lame se déplacer lui essayait de lire les mouvements de l'adversaire de la padawan.  Assez rapidement, le Maître d'Arme fut capable de visualiser l'adversaire. Mais certaines actions étaient un peu trop anticipées. Visiblement, elle essayait de réfléchir aux réactions alors qu'il fallait laisser la Force la guider. Soudain, un geste le pris au dépourvu. Secouant doucement la tête, il se repassa l'action mentalement et eu un sourire. Zadyssa devait piocher dans des combats existants, mais pas contre la même personne. Le style n'étant plus du tout le même, cela créait une incohérence dans son adversaire. Et parfois quelques imprécisions, mais rien de bien méchant. Le dernier coup cependant fit applaudir l'enseignant.

    Doc : Très joli mouvement. Sabre coupé, c'est bien cela ?
    Zadyssa : En effet !
    Doc : Et j'ai l'impression que tu t'es inspirée de deux combats différents, contre deux adversaires ?
    Zadyssa : Oui... Vous l'avez remarqué ?
    Doc : Deux façon de réagir par moment que j'ai vu oui. Et les deux ou trois premières fois, il y a eu des imprécisions. La longueur de bras n'était plus tout à fait la même.
    Zadyssa : Oh ! Ca veut dire que j'ai raté ?
    Doc : Non, parce que tu n'as pas reproduit l'erreur ensuite. Et c'est un exercice très complexe, des erreurs sont normales les premières fois. Prend le temps de te reposer et passe à l'exercice suivant.
    Zadyssa : Merci Maître.

    Doc laisse filer Zadyssa et va rejoindre Lysandre, contacté par Tyria. En entrant dans la salle, il soupire un grand coup en voyant les marques dans les murs.

    Doc : Quelqu'un peut m'expliquer ce qui s'est passé ici ?
    Lysandre : Je crois que je n'ai pas renvoyé les tirs au bon endroit...
    Doc, vers Tyria : Et tu ne pouvais pas activer les champs de force, toi ?
    Tyria : Je n'oserais jamais toucher tes précieuses machines !
    Doc : Et ça te fait marrer de m'imaginer tout repeindre, je présume ?
    Tyria : Je ne suis pas en train de rire ! Et vu ton niveau en télépathie, tu n'as aucune preuve !
    Doc : Mouai. Bah, après tout c'est à ça que servent les droïdes.
    Tyria : Hé ! C'est de la triche !
    Doc : Estime toi heureuse que je ne t'oblige pas à t'en occuper avec ton padawan ! Bon, ça a donné quoi ?
    Tyria : Mis à part le fait qu'il a failli me tirer dessus, une fois qu'il a prit le coup il ne s'est plus fait toucher.
    Doc : Je vois.  Vu que te viser me semble plutôt une preuve de bon sens, cela me parait bon. Tu peux passer à la suite Lysandre. Enfin, une fois la salle remise en état.

    Sans attendre la réponse de Tyria, preuve s'il en est de sa maîtrise du combat, le Jedi Gris s’éclipse rapidement.

    Pendant quelques semaines, Doc avait vu partir Ilan et Kinsa pour s'entraîner. Pas complètement stupide, il avait bien compris que le Padawan, comme la Chevalier s’exerçaient à l'Ataru et les avait observé discrètement. Lui s'était déplacé dans la jungle de Yavin sans faire d'acrobaties, mais dans un silence complet pour ne pas être repéré des deux autres. Une forme d'exercice pour lui aussi même si ses années sur Kashyyyk l'avaient bien entraîné à cela. Et au moins, il était ainsi certain que les deux s'étaient entraînés correctement. Finalement, il les avait attendu à la fin d'une de leur courses.

    Kinsa : Doc ?
    Ilan : Maître Terrik ? Chevalier Talik ?
    Doc : Bonjour à tous les deux. Vu comme vous m'avez fait courir pour vous garder à l'oeil ces dernières semaines, je pense que vous êtes prêts à passer à la suite pour l'Ataru. Faites ça dans la salle aux Milles Aspects. Je l'ai programmée pour qu'elle vous propose des plateformes mobiles flottantes qui seront parfaite pour l'exercice suivant.
    Ilan : Très bien Maître.
    Kinsa : Tu nous as suivi tout le temps ?
    Doc : Toi non, mais Ilan oui. On ne sait jamais ce qui peut se passer et je n'avais pas envie de perdre un padawan.
    Kinsa : Si j'ai bien cru percevoir une présence parfois, je ne t'ai jamais entendu ni vu...
    Doc : Mes années sur le sol de Kashyyyk furent le meilleur des entraînement.
    Kinsa : Vu comme ça...

    Avec un sourire, le Maître d'Arme laissa les deux se reposer et se dirigea vers la salle où Galen avait fini son entraînement contre Proxy.

    Proxy : Bonjour Maître Terrik. Le padawan Galen a terminé l'exercice commun de la Forme V.
    Doc : Et le résultat ?
    Proxy : Quelques problèmes avec la garde courte au départ, mais vite corrigés.
    Doc : Pas étonnant, après tout c'est celle la moins employée de nos jours. Après tout, elle est plus utilisée en sabre contre sabre là où la distante est préférée pour contrer les tirs de blaster.
    Galen : Et la médiane ?
    Doc : Compromis entre les deux et armes de type bâton ou lance. Note que les trois peuvent être employées pour l'un comme pour l'autre. C'est juste qu'elles sont plus efficaces contre un type d'arme donné. Mais bien maîtrisées, elles restent utiles contre toutes. D'une certaine manière, elles racontent l'histoire de l'Ordre. Nous nous battions d'abord contre les Siths. Le Makashii a été créé. On n'y travaille que dans un cercle réduit, en attendant le dernier moment pour se défendre. Des gestes courts et parfaitement maîtrisés pour pouvoir les enchaîner plus rapidement. Avec l'arrivée des premiers combattants à la lance, on a commencé à parer un peu plus loin, pour pouvoir atteindre les mains de nos adversaires. Et quand les blasters sont apparus, il a fallu changer complètement et prendre en compte des ennemis encore plus éloignés. C'est ainsi qu'est né le Soresu, à une période où les Jedi s'étaient débarrassés des Siths ou le pensaient en tout cas. Puisqu'ils n'avaient plus d'adversaire vraiment capable de les mettre en danger, ils se devaient de se concentrer sur la défense. Et quand cela n'a plus suffit et que la guerre est revenue, la Forme V a été dérivée de la Forme III pour nous rendre de nouveau offensifs. Ce qui était peut être déjà un échec en soi.
    Galen : Vous n'aimez pas la Forme V ?
    Doc : Je pense qu'historiquement, sa création résulte d'une erreur. Elle a son intérêt, mais elle traduit une volonté offensive qui ne devrait pas être la priorité d'un Jedi. Ne l'oublie pas.
    Galen : Si vous me permettez, n'est-ce pas un peu paradoxal de la part du Maître d'Arme de l'Ordre ?
    Doc : Notre dichotomie est toute ici résumée. Comme le disait mon Maître, lorsque nous tirons notre sabre, nous ne devons pas réfléchir à qui nous allons tuer mais qui nous allons protéger. La Forme V est avec le Vaapad la forme de combat où il ne faut surtout pas oublier cela. Nous avons choisi d'utiliser l'une comme l'autre pour survivre et ces deux formes ont montré leur utilité. Mais elles sont nées en temps de guerre et cela les a teinté d'une violence dont il faut être conscient. Enfin, je ne veux pas t'ennuyer avec cela. Ton exercice est validé. Passe au suivant quand tu te sentira prêt.


    ( HJ : Petite note en passant, c'est du détail mais vu que c'est toujours moi qui valide, vous pouvez noter que c'est moi qui est appelé pour valider directement et pas un maître non défini ;)

    @Lysandre : Exercice validé. Attention cependant, comme évoqué dans mon précédent message, tu es passé d'aucun espacement à trop. Essaie de privilégier le retour à la ligne en appuyant sur MAJ et ENTREE en même temps. Ca évite des sauts de lignes trop importants. Pense à bien te relire. Parce que moi je lui dirais pas, mais Tyria, c'est pas tria ;)
    @Zadyssa : Exercice validé, pas de commentaire particulier à faire, tu as pigé le truc.
    @Ilan : Exercice validé. Bon post, pense juste à rappeler pour ceux qui ne le sauraient pas qui est Akksy (ou mettre un lien sur un post qui l'explique). Quelques petites fautes de frappes, mais rien de bien méchant.
    @Galen : Exercice validé. Bon équilibre entre les phases détaillées et les phases génériques.
    @Kinsa : Exercice validé.  Rien à redire !

    )

    lundi 11 avril 2016 - 22:53 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7987 Crédits

    Zadyssa, Forme III - Soresu : Les trois gardes.

    Doc avait validé mon Shii-Cho il y avait peu. Comme j'avais déjà fait un duel contre Kinsa pour valider mon premier exercice, je n'avais apparemment pas besoin d'en faire un pour confirmer ma première forme. Ainsi, je pouvais donc déjà passer à une seconde de mon choix. Toutefois, je prenais également compte du conseil de Doc : faire le Soresu. J'y avais donc longuement réfléchi et j'avais choisi de suivre ce conseil. D'autant que la Forme III m'intéressait ; de plus, je savais que Kinsa l'avait fait, ainsi je pourrais lui demander conseil si besoin est.

    Je me réveillai de bonne heure, prête à attaquer une journée d'entraînement. Le premier exercice consistait à apprendre les trois gardes : la garde éloignée, la médiane et la courte. Il fallait également que je les mette ensuite en pratique contre PROXY. Tout d'abord, il fallait que je les assimile. Je pris un sabre et l'allumai avant d’effectuer la garde médiane qui consistait à avoir les coudes légèrement pliés. Elle me semblait être la plus simple à faire. Passant ensuite à l'éloignée, où je devais avoir les bras tendus ; puis à la courte et au contraire, mon sabre devait être le plus près possible de mon corps. Par la suite, je fis des parades sur les côtés droit et gauche, en diagonale et horizontalement avec chaque gardes. Certaines étaient plus facile à réaliser que d'autres avec différentes gardes.

    Je les refis pendant près d'une demie-heure avant de conclure que je pouvais commencer à les mettre en pratique contre PROXY.

    L'holodroïde me rejoignit rapidement, un sabre à la main. Il semblait déjà savoir quelle Forme je travaillai et ce qu'il devait faire. Nous nous mîmes rapidement en place et j'appliquai la garde médiane. Sa première attaque fut très rapide, et je faillis me faire avoir, mais j'eus le temps d’effectuer la garde courte. Je repoussai simplement son sabre, bien que j'eus beaucoup de mal au vu de la force de l'holodroïde. Il ne me laissa pas le temps de souffler et passa de nouveau à l'offensive en faisant un coup circulaire au niveau des jambes, je parai rapidement avec un garde courte et me décalai d'un pas sur le côté pour ne plus être sur la trajectoire de la lame. Il continua sur sa lancée en portant un coup en direction de mon épaule, mais je l'arrêtai avec une parade en garde médiane, quelque peu en biais. Profitant de cet instant de pause, je fermai les yeux en ralentissant ma respiration pour me plonger dans la Force. Elle était autour de moi, très présente. Je les rouvris juste à temps pour parer un nouveau coup de PROXY. Mes réflexes accentués, la suite de mon combat fut plus simple, il y eut plusieurs enchaînements assez rapide durant lequel j'alternai défense et attaque. Je pus constater qu'il était plus compliqué de contre-attaquer après une garde courte qu'après une médiane ou une éloignée. L'holodroïde était infatigable, attaquant encore et toujours tandis que je m'efforçai de me défendre en utilisant les trois gardes. La Force m'aidait à rester concentrée et quelque fois, j'arrivai à prévoir un coup et pouvais donc avoir un temps d'avance. Je remarquai que PROXY attaquait souvent de différentes façons pour me faire travailler chaque garde ; et il accentuait la complexité de ses coups presque à chaque fois que je parvenais à le contrer, rendant le combat encore plus compliqué.

    Toutefois, je pus remarquer avec satisfaction que mes gardes et par la suite parades devenaient plus automatique. En contrepartie, je commençai à avoir quelque peu mal aux bras ; le combat devait durer depuis bien une dizaine de minutes.  Me disant que je pourrai essayer de reproduire la fin de mon dulon, je tentai de mettre PROXY dans la même situation. Ce ne fut qu'au bout d'une bonne minute d'enchaînements de parades que je parvins à me retrouver dans une position similaire à celle de mon dulon. D'un geste rapidement, je fis glisser mon sabre sur celui de mon adversaire qui me repoussa juste à temps. Mais il avait laissé sa garde ouverte, ainsi je profitai de cette ouverture pour l'attaquer, mais il para de justesse. Toutefois, je fis un moulinet du poignet et son sabre tomba à terre.

    PROXY : Félicitation. Appelez donc maître Doc pour qu'il valide ce premier exercice.

    Assez essoufflée, j'attrapai mon comlink et appelai le maître d'Arme.

    mardi 12 avril 2016 - 13:27 Modification Admin Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    12959 Crédits Modo

    Galen - SHIEN/DJEM SO - Exercice 2 (Djem So) : Domination.

    Vous affrontez PROXY au sabre contre sabre. Votre but sera d’effectuer un maximum de mouvements rapides et/ou violents sans vous préoccuper de la précision afin qu’il ne prenne pas l’avantage sur vous. Ne lui laissez aucun répit jusqu’à ce qu’il déclare forfait.

    Maître Doc Terrik est venu de lui-même pour juger de mon premier entraînement à la Forme V et, après avoir écouté attentivement l'holodroïde PROXY, me donne son avis et ses remarques sur le principe des trois gardes. Finalement, il me donne son verdict qui est plutôt positif.

    Doc : - Ton exercice est validé. Passe au suivant quand tu te sentira prêt.

    Puis il fait demi-tour et sort de la salle, me laissant seul avec PROXY. Ce dernier pose sa main gauche sur mon épaule et m'interroge sur le sujet suivant.

    PROXY : - Je suis ravi que Maître Doc vous ai confirmé cet exercice, vous étiez formidable. Maintenant, le second exercice vous demande de faire un choix entre l'apprentissage du Shien, qui vous entraîne à dévier et renvoyer les tirs, et du Djem So, qui vous entraîne à vous battre au corps-à-corps avec rapidité et volonté en usant de force dans vos mouvements. Il vous faut choisir l'un ou l'autre pour commencer.

    Moi : - Après une longue réflexion, je suggère de commencer par l'entraînement au Djem So. J'ai vraiment besoin d'exceller dans le sabre-contre-sabre.

    PROXY : - Votre choix est enregistré, maître Galen. Préparez-vous à pouvoir vous " déchaîner".

    L'holodroïde m'explique le principe de cet entraînement et je retiens le but que je dois réaliser : l'affronter et ne pas le laisser prendre le dessus. Je lui fais comprendre que j'ai saisi le principe et m'en vais me placer dans une partie de la salle pour faire face au droïde. PROXY, comme à son habitude, se positionne, récupère un sabre dans sa cage thoracique et allume sa lame bleue en action de garde. Je dégaine mon sabre, l'allume et me met en position de combat ; pour cet exercice, je dois libérer la puissance cachée en moi en ouvrant d'un tiers la vanne d'accès. PROXY me voit paré au combat mais me demande quand même.

    PROXY : - Prêt ?

    Moi : - Parti !

    Je m'élance vers lui en deux secondes avec mon sabre en garde médiane, tandis qu'il s'élance vers moi à son tour, une seconde plus tard. Un demi-mètre entre nous, je l'attaque en biais vers son poitrail mais il pare à temps, faisant rencontrer nos deux sabres dans un entrechoc suivi d'un "bras-de-fer". Je lutte de toutes mes forces pour le faire reculer, forçant sur mes avant-bras pour avancer mon sabre, mais l'holodroïde est de même force que moi. Je glisse mon sabre sur la gauche et fait pencher le sien sur le côté mais il recule sa lame et s'apprête à me frapper à la cuisse droite, en garde longue. Je pare aussitôt et soulève sa lame contre lui pour le déstabiliser, je le frappe à la tête mais il pare. C'est alors que le vrai combat commence.

    PROXY, aussi redoutable soit-il, passe à la vitesse supérieure et me force à agir à pleine vitesse. Comme ma concentration carbure dans tout mon corps, je réalise une série d'attaques et de parades contre l'holodroïde pour chercher à avoir le dessus sur lui. Chacun de mes mouvements semble guidé par un instinct violent, que ce soit dans mes attaques, ma défense ou mes esquives ; je frappe de tous côtés le droïde épéiste dans un sens aléatoire, vers le haut du corps ou la tête ou les jambes ou les bras, mais il pare chacune de mes attaques. Je décide de décupler mes efforts, me propulse du sol vers PROXY en exécutant toutes mes attaques de tous les côtés, me déplace autour de lui pour le surprendre (même s'il arrive à suivre mon parcours) et tente de le frapper violemment aux zones où il n'est pas protégé. Au bout de plusieurs tentatives en suite, je commence à gagner en rapidité. Je refais face à PROXY en sprintant vers lui, mon sabre en shiak, mais le relève pour le frapper de nouveau au poitrail. Bien qu'il pare, j'enchaîne d'autres attaques à toute vitesse et le fais reculer petit à petit. Je me sens empli d'une légère poussée d'adrénaline à chaque mouvement. PROXY, bien que concentré lui aussi, prend de plus en plus de mal à se défendre contre moi et recule, pas à pas. Soudain, je m'arrête de le ruer de coups et fait un salto au-dessus de lui. PROXY se retourne progressivement... mais trop tard. J'exécute en deux secondes un huit renversé contre son poitrail, le blessant. PROXY, affaibli par mes coups et sa blessure, titube vers l'arrière et tombe sur son derrière. 

    Je le regarde inspirer et expirer lentement, rétablissant son contrôle respiratoire peu endommagé, puis il me parle.

    PROXY : - Ah. Je dois dire, maître Galen, que vous vous êtes vraiment "déchaîner" sur moi. Plus nous nous attaquions et plus je sentais vos efforts prendre de l'ampleur ; vous m'avez mis hors d'haleine avec toutes ces frappes, qui m'ont obligé à reculer. Quant à votre toute dernière attaque... Oh, je reconnais mon manque d'assurance tellement vous m'avez surpris.

    Moi : - Tu penses que j'y suis allé un peu fort dans mes mouvements ?

    PROXY : - Eh bien, personnellement, je trouve que vous vous êtes plutôt bien débrouillé pour cet exercice. Vous avez atteint un bon niveau de potentiel au Djem So. Mais mon avis ne sera peut-être pas celui de Maître Doc. Je crois que je vais l'appeler...


    mardi 12 avril 2016 - 20:03 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    12659 Crédits Modo

    Kinsa ; Ataru, exercice 2 : Souplesse et agilité

    Cet exercice a pour but de vous rendre plus souple. Entraînez-vous à faire le poirier sur une main, effectuer des saltos dans tous les sens, faire des roues et autres styles acrobatiques. Soyez imaginatifs ! N'hésitez pas à vous référez au lexique des différentes techniques de combat.

    Après la validation de mon premier exercice par Doc, je m'autorise une bonne nuit de repos avant de m'attaquer au deuxième. C'est donc le lendemain, peu après l'aube, que je me montre dans la Salle aux Mille Aspects, en constatant qu'Ilan n'est pas encore là. Il doit encore dormir...

    J'avance prudemment. Pour l'heure, la salle a l'air parfaitement normale, mais je m'en méfie. Soudain, j'avise un panneau tactile sur l'un des murs : c'est le panneau de commande de la salle. Ayant décidé de commencer par un échauffement basique, je mets les fonctions changeantes de la salle en veille et débute par une petite course en trottinant, puis en talons-fesses, puis en montée de genoux et en pas chassés. Ensuite, je travaille la souplesse du dos avec des ponts et des dos rond-dos plat. Très rapidement, je passe à l'échauffement des poignets, des chevilles et de la tête. Tout cela me rappelle mon entraînement sur Mandalore...

    Après m'être assurée que mon corps ne risquait rien, je me redirige vers le panneau d'affichage et active cette fois les plateformes mobiles flottantes que Doc a programmées. Aussitôt, les dalles du sol s'élèvent et forment...un escalier ? Un escalier dont les marches sont séparées de deux mètres chacune. Intéressant... Je bondis sur la première marche de cet escalier improvisé grâce à un Saut de Force. Je m'y suis tellement entraînée ces derniers temps que je le réussis sans aucun problème. Je recommence l'opération quatre ou cinq fois et j'attaque la dernière "marche" avec confiance. Un peu trop de confiance, même... Je ne me rends compte qu'au dernier moment, alors que je suis déjà en l'air, que la dalle s'est déplacée vers la droite. Il ne me reste plus qu'à me réceptionner maladroitement à l'aide de la Force. Cette fois, on dirait bien que je me suis laissée avoir... Perfectionniste, je recommence, sans me laisser piéger à présent.

    Puis, j'enchaîne avec des figures plus au sol, telles que le poirier à une main. C'est très difficile de garder l'équilibre ! J'ai l'impression de travailler plus sur mes abdominaux qu'autre chose. Il faut rester très droite, comme un bâton fiché dans le sol. Je m'aide aussi de la Force pour rester en place. Je dois tenir en équilibre pendant deux, trois minutes ? Satisfaite, je passe à une suite de saltos en tout sens, passant d'une dalle de l'escalier à l'autre. La précision de l'atterrissage est primordiale, sinon je tombe. Je manque de verser plusieurs fois dans le vide, mais arrive à me rattraper de justesse à chaque fois.

    Je décroche mon sabre de ma ceinture et décide de m'entraîner la lame allumée. Je tente plusieurs mouvements d'attaque en Ataru pour percer différentes défenses. Pour cela, j'utilise l'ensemble des mouvements Su Ma et plusieurs Sai pour l'esquive. Alors qu'il est neuf heures, je vois Ilan arriver dans la salle. Aussitôt, je m'arrête pour le saluer.

    Moi : Bonjour Ilan ! Enfin arrivé ?
    Ilan : Bonjour Kinsa. Je me reposais des dernières semaines.
    Moi : Cela fait longtemps que j'ai commencé le deuxième exercice.
    Ilan : Je m'y mets à l'instant !

    Quant à moi, je continue mes acrobaties jusqu'à l'arrivée de Doc.

    mercredi 13 avril 2016 - 08:36 Modification Admin Permalien

  • Avatar darkknight

    darkknight

    2931 Crédits

    Lysandre Shii Cho dulons

    Je souris, j'ai réussis avec succés mon entraînement avec les sphères d'entraînements. Doc n'a pas trop apprécier les traces sur les murs mais bon, il ne fallait pas me donner de sabre d'après Tyria. :) Je décide d'enchaîner immédiatement sur les dulons. Un combat imaginaire. 

    Je m'imagine mon adversaire. Je réfléchis avant de choisir Ilan. Mon camarade est la première personne qui me vient à l'esprit. Les détails du Korrunai commence à se faire plus nets. Ilan est dans mon esprit maintenant mais il faut que j'arrive à l'imaginer devant moi! 

    J'y arrive enfin. Le jeune homme est devant moi aussi net que je voyais Doc ou Tyria. Je prends mon sabre de ma main gauche et il fait exactement le même mouvement que moi car lui aussi est gaucher. 

    Je m´avance vers lui. Mon imagination me souffle que lui aussi avance donc je vois Ilan s'approcher.

    Je commence par pointer mon sabre devant moi, Ilan se défend. Il me lance un coup puissant à la jambe. J'arrête l'action de justesse mais cela me fait bizarre de parer dans le vide car mon sabre n'est pas arrêter par celui de mon adversaire. Je décide donc d'attaquer Ilan à sa tête. Bien sûr nos sabres s'entrecroisent et j'enlève rapidement le mien pour viser le Korrunai à la jambe droite avec vitesse et précision. Ilan ne s'attend pas à cet affront qui le fait reculer de un pas. S'ensuis alors un moment indéterminable d'approches, de parades...J'imagine alors que mon adversaire décide de m'affronter au niveau de mon bras gauche.

    Je n'arrive pas à me défendre avec mon sabre mais je déplace de quelques centimètres mon bras, cela me fait perdre un temps précieux car dans ma tête et devant moi, Ilan en profite pour m'attaquer aux jambes. Je me défends tant bien que mal en décidant après de lui porter un coup au bassin. Alors en l'instant du quelques secondes, trois coups violents sont distribués. J'esquive avec facilité le dernier et tente de toucher mon ami  à l'opposé de l'endroit où se situe son sabre: sa jambe droite. Malheureusement pour moi il devine mes intentions et part mon coup à la dernière seconde. Nous enchaînons, parades, estocs, affronts, surprise et tout ces trucs pendant dix minites et je commence à fatiguer. Je pare mollement une attaque mais je perds là un temps précieux vu que mon ami m'attaque pour continuer à la cheville droite. Ilan réussi à me toucher.

    Bien sûr c'est dans mon imagination donc ça fait pas vraiment mal mais quand même. J'affronte mon copain au niveau du ventre. Ilan contre l'attaque facilement mais perd du temps en cherchant où m'embêter. J'en profite pour lancer une offensive au jeune homme à son poignet gauche. Surpris, il recule et trébuche alors sur un sabre d'entraînement mal ranger. Je ne perds pas une seconde pour couper en deux le cylindre métallique entre les mains d'Ilan ensuite je pointe mon sabre sur lui. 


    Tyria m'applaudit. À croire qu'elle était dans ma tête et a vu mon combat… Je contacte Doc qui arrive dans la salle cinq minutes après. 

    Moi: Je viens de faire mes dulons. 

    Doc: Très bien on va regarder ça... 

    Moi: Avant, j'aimerais vous demander quelque chose, je ne sais pas quelle forme prendre après celle ci... J'hésite entre la 4 et la 10. Pouvez-vous me conseiller?

    Doc me regarde avant de me répondre. 

    Ce message a été modifié par darkknight le samedi 23 avril 2016 - 07:58

    mercredi 13 avril 2016 - 17:51 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar DocBeldom

    DocBeldom

    5633 Crédits

    [HJ :
    Exceptionnellement, je vais commencer par la partie HRP de mon message, parce qu'elle est un peu plus massive que d'habitude. Les validations dans la partie RP sont soumise aux limitations indiquées dans les validations HRP. Si vous avez des questions ou besoin d'aide, n'hésitez pas à me contacter sur le comlink. Je vais essayer d'être présent une partie du week-end et de Lundi au cas où.


    @Zadyssa : Très bon post, exercice validé.
    @Kinsa : Sur la forme, tout est bon. Sur le fond, je pensais le système comme mouvant en permanence, mais ta version garde l'intérêt de l'exercice, donc c'est validé.

    @Ilan : Même chose sur le fond. Au niveau du rythme et du style général, c'est bon aussi. Sur la forme, essaie de te relire. Il y a beaucoup de petites fautes (de sacrés bleus, je regardais Kinsa, etc.) et quelques répétitions assez dures (Kinsa arrivait à l'arrivée, le mot "saut(er)" qui apparait 5 fois en 4 lignes). Je mets donc la validation de l'exercice en attente : j'aimerais que tu relises ton message et que tu essaie de corriger ces points (fautes et répétitions). Une fois que tu l'auras fais, préviens moi via comlink et je validerais. Si tu as besoin d'aide, n'hésite pas à me faire signe. Une fois que j'aurais validé, on considérera que la journée indiquée dans la partie RP de mon post se sera écoulée.
    Edit du 27/04/2016 : C'est validé, malgré les quelques petites fautes restantes ;) -j'ai comme l'impression de me répéter moi...-

    @Lysandre : Attention à ne pas repartir dans les points qui posaient problème avant : tout le combat tient en un paragraphe. On y perd le rythme. Il y a quelques petites fautes, mais surtout beaucoup de répétitions (attaque apparait 13 fois en 12 lignes). C'est encore plus accentué par le fait que tu décris chaque coup du combat. C'est dommage, tes derniers posts étaient bien mieux à ce niveau. Il ne faut pas hésiter à résumer plusieurs coups sans les détailler. Les moments qui doivent être vraiment décris, ce sont les moments clés du combat ou ceux où il se passe quelque chose de particulier (une blessure, une douleur, un arrêt, etc.). Même chose que pour Illan, essaie de corriger ces quelques points en me supprimant les répétitions (le mot attaque ne doit pas apparaitre plus de 4 fois !).  Je sais que c'est particulièrement compliqué, mais c'est ce qui rend un combat agréable ou non à lire. Une fois que tu auras fais ça, préviens moi et je confirmerai l'exercice qui est pour le moment en attente de validation.
    Edit du 24/04/2016 : C'est validé, malgré quelques petites fautes restantes :)


    @Galen : Je suis très ennuyé par ton post. Sur la forme, il est bien et je n'ai rien à redire. Mais sur le fond, j'ai l'impression que tu confonds Proxy et un être humain. Tu as en face de toi un droïde qui sert depuis des années à entraîner les Jedi de tous niveau. Il a même réussi à surprendre Doc qui est sensé être un des meilleurs combattants de l'Ordre. Bien entendu, le but est de l'obliger à déclarer forfait, mais ce n'est pas pour autant que le droïde va être fatigué, parler de manque d'assurance ou chercher à reprendre son souffle. C'est plus qu'il sait à quel moment l'exercice est rempli et qu'il peut s'arrêter. Autre point, même si je ne parle pas de forcément rater l'exercice, on ne sent une nouvelle fois aucune difficulté, tu parles de faire l'exercice à 1/3 de ta puissance... Attention de nouveau, tu restes un padawan, tu n'as selon les règles de ce JdR pas une puissance infinie. Je ne vais pas valider en l'état l'exercice. Quand j'aurais fais la partie RP du post, tu devras te battre contre Doc directement, dans le même style d'exercice. Cette fois, je veux sentir que malgré les tentatives (et potentiellement quelques réussites), Galen se retrouve en difficulté face à quelqu'un qui est plus fort que lui.
    ]

    Doc avait commencé son tour de ceux s'entraînant par Zadyssa. Proxy l'avait prévenu qu'elle était en train de travailler le Soresu et le Maître s'était approché de la salle en visionnant le combat de la jeune padawan. Au moment où il avait passé la porte, il avait eu un sourire.

    Doc : J'ai l'impression que tu as fais un bon usage du Dulon, non ?
    Zadyssa : Oui ! Je me suis dis que ça serait une bonne manière de mettre en pratique mon entraînement.
    Doc : Et tu as eu raison. J'apprécie que tu aies fait cet effort. Et en plus, que cela aie marché prouve son intérêt, n'est-ce pas ?
    Zadyssa : C'est vrai. Mon exercice est validé ?
    Doc : Oui. A l'occasion, essaie de retravailler face à des mannequins tes ripostes. Elles doivent venir aussi naturellement et facilement quelque soit la garde d'où elle parte.
    Zadyssa : Pourtant, en courte elles sont plus difficiles !
    Doc : A apprendre oui. Mais une fois que tu sais toutes les exécuter à la perfection et que tu auras répété le geste des centaines et centaines de fois, tu verras qu'elle sont au final toutes aussi efficaces. En tout cas, tu peux passer à l'exercice suivant.
    Zadyssa : Merci Maître.
    Doc : De rien. Oh ! Avant que j'oublie...
    Zadyssa : Oui ?
    Doc : Je suis content que tu aies choisi le Soresu. C'est une Forme qui a de nombreux intérêts et j'espère qu'elle te plaira.
    Zadyssa : C'est bien parti pour !

    Avec un nouveau sourire et un signe de tête, le Maître d'Arme était retourné dans son bureau. Un peu plus tard, il avait vu passer Kinsa puis Illan en direction de la Salle au Mille Aspects. Il avait lancé l'holovision et les avait regardé s'entraîner. Au moment où il les avait vu en train de se reposer et où il s'était levé pour aller les voir, Proxy l'avait contacté pour Galen. A son arrivé dans la salle, le droïde avait fait tomber l'hologramme qu'il avait choisi pour l'exercice et Galen l'avait regardé l'air un peu surpris.

    Proxy : Je pense que le padawan Galen a bien compris le concept de l'exercice, mais il se laisse convaincre un peu trop facilement d'un niveau supposé. Néanmoins, vous m'avez demandé de vous avertir dans ce genre de cas et de stopper l'exercice.
    Doc : En effet. Bon... Galen, tu vas te reposer quelques minutes. Je vais vois Kinsa et Illan puis je reviens pour toi. Prépare toi car cette fois, c'est moi que tu vas affronter.
    Galen : Mais... Je croyais que...
    Doc : Repose toi padawan. Proxy, je voudrais que tu ailles préparer le parcours de mon frère. Je vais y envoyer Kinsa bientôt.
    Proxy : Très bien Maître.

    Le droïde sortit, suivi de peu par le Maître d'Arme qui rejoignit directement Kinsa et Illan en train de se reposer.

    Doc : Kinsa, Proxy est en train de préparer le parcours de mon frère Clickman. Préviens moi avant d'y aller, je voudrais être présent. Je dois d'abord refaire un exercice avec Galen, mais je serais disponible ensuite.
    Kinsa : Très bien Doc. Tu as peur que je me fasse mal ?
    Doc : Disons que la fin du parcours est dangereuse et que je préférerais être attentif pour couper le système si besoin est.
    Ilan : Et moi ?
    Doc : Illan, je veux que tu prennes une journée de plus à t'entrainer avant de t'y tenter. Une fois que Kinsa l'aura parcouru, je lui montrerais comment couper le système et c'est elle qui te surveillera pendant que tu essaieras.
    Illan : D'accord.

    En ressortant de la salle, Doc fut interrompu par une Kuati bien connue.
    Tyria : Doc ! Mon padawan, ton avis ! Maintenant !
    Doc : J'en ai un sur liste d'attente de padawan. Tu penses quoi de son dulon ?
    Tyria : Pas trop mal, pas trop mal.
    Doc : Bon, je regarde ça et je t'envoie un message si c'est bon pour la suite dès que j'en ai fini avec Galen.
    Tyria : Je ne passe même pas en priorité ? Je suis déçue ! Y'en a toujours que pour Ange !
    Doc : Je te fais confiance, si tu l'estimes prêt, tu peux lui dire de passer à la suite. [HJ : Cette validation de Tyria correspondra à ma validation HJ ;) ]

    Sur ces belles paroles le Maître Jedi rentra de nouveau dans la salle où l'attendait Galen.

    Doc : Bien, à nous deux. Ton objectif est très simple. Réussir à te pousser suffisamment pour que j'ai l'impression que tu t'es donné à fond. Je dois subir une pluie d'attaques. Attention cependant, tu dois garder le contrôle de tes émotions tout le long. Si je vois de l'énervement, de la frustration ou de la colère s'exprimer, je deviendrais offensif à mon tour. C'est bien clair ?
    Galen : Oui Maître.
    Doc : Bien. Quand tu veux.

    Doc alluma son sabre d'entraînement et se mit en garde l'air détendu en Forme II, prêt à accueillir les coups de Djem So du padawan. Il aurait pu l'accueillir en Soresu, mais le Makashii était la forme dédiée au sabre contre sabre et celle qu'il maîtrisait le mieux. Cela serait plus frustrant pour le jeune Galen, mais l'obligerait d'autant plus à se contrôler.

    Ce message a été modifié par DocBeldom le samedi 23 avril 2016 - 02:40
    Ce message a été modifié par DocBeldom le dimanche 24 avril 2016 - 01:50
    Ce message a été modifié par DocBeldom le mercredi 27 avril 2016 - 16:26

    samedi 23 avril 2016 - 02:38 Modification Admin Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    12959 Crédits Modo

    Galen - SHIEN/DJEM SO - Exercice 2 (Djem So) : Domination (suite).

    Doc : - Bien, à nous deux. Ton objectif est très simple. Réussir à te pousser suffisamment pour que j'ai l'impression que tu t'es donné à fond. Je dois subir une pluie d'attaques. Attention cependant, tu dois garder le contrôle de tes émotions tout le long. Si je vois de l'énervement, de la frustration ou de la colère s'exprimer, je deviendrais offensif à mon tour. C'est bien clair ?
    Moi : - Oui Maître.
    Doc : - Bien. Quand tu veux.


    Doc allume son sabre d'entraînement et se mit en garde dans une posture de combat que je ne reconnais peut-être pas. Je dégaine lentement mon sabre, l'allume et me prépare pour commencer le combat.
    Cependant, ce combat-là sera plus difficile que le précédent avec Proxy car je combats un adversaire humain et un maître d'armes de surcroît ; je me dois donc de me concentrer dans mes actions et garder la tête froide, point important sur lequel Doc s'est réticent. Mon sabre en garde médiane, je regardes mon adversaire qui semble détendu dans sa posture. Tout en le regardant, je commence à m'inquiéter sérieusement sur l'issue de cet entraînement : je veux bien reconnaître que je suis laissé emporter avec Proxy, qui m'a laissé faire, et que j'ai agis n'importe comment ; mais de là à me mesurer à un bretteur comme Doc qui me laisse une seconde chance pour cet entraînement, je penses que c'est l'envoi direct au trépas. Je ressens un grand stress en moi et j'ai dû mal à garder mes idées claires. Est-ce que c'est moi qui dois l'attaquer ou lui qui doit m'attaquer ? Tout devient confus. Trop de stress en moi. Je dois me concentrer pour évacuer ce stress, "créer une barrière entre les émotions et moi" comme aurait dit une de mes connaissances. Je fais le vide en moi, reprends un esprit serein puis refait face à Doc, encore dans la même position. Depuis combien de temps d'ailleurs ? Tant pis, je reste dans mon objectif. C'est parti.

    Moi (à voix basse) : - Allez... je me lance...

    Je me déplace sur la droite, un pas après l'autre, en restant parallèle à Doc qui tourne aussi dans le même sens que moi. Je décris un cercle sur le sol de la salle et le maître d'armes suit le tracé. Je fais durer le cercle tant que je n'ai pas trouvé une solution pour infliger une pluie d'attaques violentes sans être émotionnel. Je réfléchis à toutes les possibilités puis tente le coup. J'avance vers lui d'un grand pas avec mon sabre, je l'attaque de front vers sa tête. Doc pare mon attaque puis je débloque mon sabre pour l'attaquer sur la gauche, mais il pare aussi. Je brandis de nouveau ma lame vers sa tête avec rapidité. Le maître d'armes contre sans problèmes et je lutte de toutes mes forces pour maintenir la lame de mon sabre contre la sienne, comme dans un bras-de-fer. Je reste calme, je continue le croisement-de-fer au sabre et force doucement dans mes bras, poussant lentement sur mes jambes pour le faire reculer.
    Doc Terrik n'est pas un amateur et il appuie à son tour son sabre contre le mien, sa force physique étant supérieure à la mienne. Je résiste du mieux que je peux pour ne pas lui laisser le dessus ; je réalise que je ne n'arrive pas à garder mon équilibre et sent que je recule malgré moi, mes pieds râpant le sol. Je lâche le croisement-de-fer, esquive sur le côté gauche et me place derrière Doc avec grâce et précision.

    Le maître Jedi, aussi redoutable soit-il, se retourne en vitesse et plaque son sabre au mien, de justesse car le coup est tellement puissant que j'ai failli tomber à la renverse. Comme ma concentration tient le coup longtemps, je ne lui laisse pas l'opportunité de contre-attaquer et réalise une rapide série d'attaques répétitives vers le niveau de son torse. Chacun de mes mouvements, je les exécute en gardant mon self-control et mes attaques ne sont puissantes que par un pur effort physique ; je frappe le maître d'armes dans un sens aléatoire sans agressivité, vers le haut du corps ou la tête ou les jambes ou les bras, mais il pare chacune de mes attaques. Il m'attaque à son tour et me fait subir une pluie de coups séparée en trois tentatives, laissant des temps de pause entre. Je tente de parer mais certains de ces coups sont durs. Au deux temps de pause, je devine qu'il combat en Makashi donc il veut me frustrer. C'est lorsqu'il s'arrête de frapper que je reviens sur ma pluie d'attaques ; j'y mets toute ma force et ma sérénité pour le faire reculer et je le vois en effet reculer de quelques pas à chacune de ses parades. Je porte de plus en plus de coups contre lui, gardant ma concentration et le vide émotionnel en moi. Je suis calme, je suis calme, je suis calme...
    Soudain, Doc se met sur le côté pour esquiver et je retiens ma dernière attaque pour anticiper la sienne. Son attaque me prend au dépourvu et j'échoue à garder mon équilibre. Le coup est puissant et je tombe à la renverse, au sol.

    Je me retrouve au sol sur l'arrière-train, mon sabre éteint. Je ressens une vive douleur dans mon derrière et gémit un peu, j'ai du mal à me relever. Devant moi, le maître d'armes se dresse et me regarde. Je lis dans son regard que son jugement sur l'issue de cet entraînement.
     
    Ce message a été modifié par galen-starkyler le mercredi 11 mai 2016 - 13:28
    Ce message a été modifié par galen-starkyler le jeudi 12 mai 2016 - 18:02

    dimanche 24 avril 2016 - 15:08 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7987 Crédits

    Zadyssa, Forme III - Soresu : Drones

    Toute contente que Doc ai validé mon premier exercice au Soresu, je me préparai au second. Je trouvai qu'il était quelque peu similaire à celui du Shii-Cho, mais je pensai qu'il serait bien plus complexe étant donné que je commencerai avec un drone... mais que je terminerai avec plusieurs. Cette fois, il n'y avait pas besoin de casque.

    Aussi, un jour après que Doc ai validé mes Trois gardes, je me rendis dans la salle dédiée au Soresu, et notamment  l'exercice que je comptai faire. Avant de m'y rendre, j'avais retravaillé rapidement mes ripostes, me disant que pour qu'elles viennent plus naturellement, il fallait que je les fasse un peu chaque jour. De plus, j'étais certaine que les Trois gardes me seraient utile pour cet exercice.

    Sabre à la main, je m'assis en tailleur et laissai la Force affluait en moi. Yeux fermés, je ralentissais petit à petit ma respiration en sentant une fois de plus ce fluide des plus omniprésent autour de moi, son aide me serait plus qu'utile pour réussir cet exercice. La Force me parcourait, elle faisait le lien entre le drone et moi. Ce dernier commença à me tourner autour, mais il n'allait pas tirer de suite. Je me servis de l'Écoute de Force pour savoir où il se déplaçait et à quelle distance il se trouvait de moi. Je l'entendais fendre l'air, je sentais le faible vent qu'il produisait, sur mon visage. Puis, petit à petit, je me fondis entièrement dans la Force et dans les sons qui me parvenaient pour visualiser le drone.

    Je dégainai mon sabre en garde médiane et fis face à la machine. Il se déplaça légèrement sur la droite, et je fis de même, prête à réagir. Soudain, un tir survint et je le parai en orientant ma lame en biais sur la gauche. L'enchaînement suivant fut bien plus rapide : trois tirs tirés simultanément me foncèrent dessus. Je dus remonter vivement mon sabre vers ma tête en médiane pour me protéger, avant de réagir rapidement pour parer le second tir - et ce juste à temps en garde courte. Je n'eus pas le temps de me repositionner en médiane que je devais baisser mon sabre vers mon jambe pour stopper le troisième. Pendant un bref instant, je crus que je n'allais pas être assez rapide, mais ma lame fut sur la trajectoire du tir au bon moment. Le petit entraînement du matin avait fait son effet, mais ce n'était pas encore parfais.

    Il y eut bon nombre de tirs, pendant une dizaine de minutes avant qu'un second drones ne se pointent. Ces dix minutes avaient été assez éprouvante : le drone avait essayé plus d'une fois de me surprendre, et j'avais esquivé quelques tirs sous peine de me faire toucher. De plus, il faisait en sorte de me pousser à user de la garde courte... C'était compliqué, mais c'était un bon exercice.

    Faisant de mon mieux pour garder ma concentration, je soufflai un bon coup avant de me plonger encore plus dans la Force. Comme je m'en doutai, les drones se faisaient face et tournaient dans le même sens. Si je voulais pouvoir contrer leurs tirs, j'allais devoir être rapide ! Ce qui voulait dire qu'il fallait que je fasse des mouvements fluides, sans arrêt. Donc prévoir à l'avance le tir des drones. Me fondant dans la Force, je sentis avant même qu'il n'arrive, un tir provenant de la gauche. Ce faisant, j'eus tout le loisir de me placer et de me concentrer sur le suivant. Je ressentis un impact sur ma lame et en déduisis que le drone avait tiré. Je déplaçai donc rapidement ma lame en face de moi, garde longue, et juste après, un tir ricocha dessus et fut renvoyé je ne savais où.

    Alors que je croyais être arrivée au bout de mes peines, je remarquai que les drones accélérèrent leurs cadences de tirs, me poussant à carburer ma concentration et ma connexion avec la Force. Toutefois, au fil des tirs, je pus constater que la prévention de ces derniers me venaient bien plus naturellement qu'avant. Je n'avais presque plus besoin d'y penser ! J'en profitai donc au maximum et accentuai donc la fluidité de mes mouvements pour avoir des parades plus simple.

    Je sentis qu'un troisième drones apparaissaient aux côtés de ses confrères... et tira à son tour ! Déstabilisée par son arrivée soudaine, je manquai de me faire toucher - et ç'aurait été le cas si ils n'avaient pas ralentis leurs cadences de tirs. Je me tournai d'un quart de tour vers la droite pour parer un premier tirs avant d'effectuer une rotation rapide pour faire une parade en garde médiane avant d'abaisser soudainement mon sabre en bas pour en stopper un autre.

    C'était alors que j'eus à faire un enchaînement des plus éprouvant : les trois drones tirèrent plus d'une fois à cadence rapide. Je dus me surpasser pour parvenir à tous les contrer. Mon cœur battait la chamade tandis que je me baissai pour en éviter un qui m'aurait touchée sinon. Toujours baissée, je plaçai mon sabre sur la trajectoire d'un nouveau tir avant de faire un pas de côté pour en éviter un autre et pouvoir me redresser. Il n'y eut plus de tir. En contrepartie, je les entendais me tourner autour, d'abord lentement, puis de plus en plus vite, avant qu'il ne se stoppe de nouveau. Ils firent ce manège trois fois avant de tirer au moment où je m'y attendais le moins. Toutefois, je parvins à réagir assez rapidement, et à parer. La manière dont ils étaient placés me fis comprendre que je ne pourrais plus esquiver, je devrais tout parer.

    Je pris une grande inspiration avant de saisir fermement mon sabre, prête et déterminée à les contrer. Les drones tirèrent à tout va pendant deux bonnes minutes tandis que je les contrai tant bien que de mal, prenant appuie sur différente jambe, effectuant des rotations et enchaînant les gardes courte, médiane et longue. Et tandis que je parai, un quatrième drone se joignit au cercle des trois derniers. Bien entendu, il tira. Mais je m'étais préparée à sa venue, et bien que des tirs de plus ne m'aidait pas, je parvins à garder le contrôle et à parer. Toutefois, je commençai à fatiguer, ce devait bien faire une heure et demie que j'étais encerclée de drones. Finalement, l'exercice pris fin quand un tir me toucha au bras.

    Je me laissai tomber au sol, la respiration sifflante. Les drones se désactivèrent d'eux même tandis que j'appelai Doc via comlink.

    lundi 25 avril 2016 - 14:33 Modification Admin Permalien

  • Avatar darkknight

    darkknight

    2931 Crédits

    Forme 4 Ataru Lysandre: Exercice 1 Endurance. 


    Je me réveille aujourd'hui de très bonne humeur. J'ai décidé de commencer l'Ataru une forme de combat acrobatique. Je me sens d'attaque pour commencer donc je vais dehors en prenant avec moi mon sabre même si le premier exercice est de l'endurance. 

    Je vais dehors et commence en entraînement classique pas chassés, talons-fesses… avant de donner un chronomètre dans une des pinces de R3P4 mon droïde préféré. 

    Moi: Tu vas me chronométre pendant que je vais faire des tours d'académie d'accord? Tu arrêteras le chrono quand je marcherais!! Le but est que je tienne le plus longtemps possible. 

    R3: Bip. 

    Je vois que mon droïde a compris donc je me mets en piste et écoute R3 faire son compte à rebours. 

    Après je pars d'abord doucement pour essayer de garder mon rythme mais je n'utilise pas la Force. Donc dés la fin du premier tour je médite un long moment et "dope" mes jambes en faisant circuler la Force en elles. 

    Je me sens mieux et repars pour un tour. Je vais vite sans que cela ne me fatigue pour autant et je fais une trentaine de tours avant d'arrêter pour cause d'un point de côté. J'inspire et j'expire alors lentement pendant deux minutes avant d'aller chercher de l'eau à la salle commune. 

    Mais avant je regarde le temps qu'affiche le chronomètre: 30min 45s. Je pense que pour une première ce n'est pas si mal. Je file à la salle co, pique un stock entié de bouteilles d'eau avec l'autorisation de Galen et je pars pour continuer mon entraînement. Je continue de faire des tours d'académie mais je me mets à tousser très fort au bout d'un moment.

     Je me dirige donc là où j'ai laissé les bouteilles et R3 et celui ci me tends le chrono qui indique:1h 23min 34s. Je pousse un faible cris de joie malgrés la fatigue. Je bois alors à grande gorgée l'eau de l'eau de la bouteille avant de me mettre aux sauts. 

    Je vais dans la forêt et me plonge dans la Force en la faisant circuler dans mes jambes et dans mes bras pour sauter et après je réfléchis comment ammortir mes sauts. Je laisserais la Force envahir mes jambes pour qu'elles ammortissent ma chute. Je fais ensuite des petits sauts sur place pour m'échauffer et je commence ensuite à bondir. Au début je ne dois guerre dépasser les 70 cm mais je persévère et je dépasse alors 1 mètre. Je continue comme ça en essayant de sauter au dessus de barres plus ou moins hautes. La dernière atteignait 6 mètres. Je la franchis avec quelques difficultés avant de continuer de courir R3 loins derrière moi. À un moment j'ai bien faillit m'arrêter mais R3 m'a encouragé à sa manière et j'ai continué. Maintenant j'enchaîne plusieurs sauts pendant ma course ce qui a début me destabilise beaucoup car c'est dur de faire deux choses à la fois. À la fin d'un de mes sauts je me réceptionne mal et m'étale par terre. Sans faire attention à ma douleur, je continue et trébuche sur une pierre. Alors je décide que c'en est assez pour aujourd'hui...

    Je continue l'entraînement de cette façon pendant plus d'un mois si bien qu'un jour je ne me cogne plus une seule fois. Mais mon but est de ne pas m'arrêter. Alors un jour je prépare mon comlink, préviens Kinsa que je pars toute la journée et j'y vais. Je commence par méditer longuement et après je me lance dans la forêt en slalomant entre les arbres. Je saute ensuite au dessus des rochers et au dessus des ravins. Le vent frappe mon visage de pleins fouets. Cette sensation est désagréable. Je pense que j'ai couru pendant au moins quatre heures. Je ne sens plus mes jambes. Mais je me souviens d'un jour où Doc m'avait dit d'utiliser la Force pour ne plus être fatigué. Tout en courant je me plonge dans le fluide appaisant qu'est la Force et tente de "doper" mon corps en entier. Je crois avoir réussis et je continue donc ma course. Je m'arrête alors enfin quand la nuit se met à tomber sur Yavin 4 et je rentre à l'académie en courant toujours malgré la fatigue qui commence vraiment à se faire sentir. 

    Moi: Mon bon R3 va dans ma chambre. Je te rejoins vite j'espère. 

    jeudi 12 mai 2016 - 17:03 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    12659 Crédits Modo

    Kinsa ; Ataru, exercice 3 : PARCOURS DE MAÎTRE CLICKMAN

    Le maître de la classe d’apprentissage de l’Ataru était maître Clickman. Ce grand jedi inventa un parcours très complet et qui sera aujourd’hui votre parcours du combattant. Pour commencer, vous devez sauter dans neuf cerceaux tous plus haut les uns que les autres. Les deux derniers cerceaux sont inatteignables depuis le sol pour votre niveau de padawan. Un mur juste en dessous du dernier cerceau vous empêchera de repartir, quand à la retombée des jets d’eau puissants se déclencheront. Vous devez ensuite parcourir plusieurs mètres dans un large couloir d’où jailliront des flammes aléatoirement et de toutes parts. Pour finir, vous entrerez dans une grotte dont seule la sortie éclaire les sombres parois. Mais il y a des pièges ! Si vous ne faites pas attention, une nuée de drones viendra vous attaquer au moindre faux-pas. En plus, la sortie se referme lentement jusqu’à vous laisser en proie aux drones si vous ne vous dépêchez pas ^^


    Doc a estimé que je suis prête pour le dernier exercice de l'Ataru : le parcours de maître Clickman. Le fait que la fin du parcours soit potentiellement dangereuse m'a surpris, mais très vite, je me suis faite à l'idée et me promets de ne pas déclencher ce "danger". Une fois dans la salle dédiée à cet exercice, je suis un peu impressionnée par le dispositif installé par PROXY. Je salue le droïde qui s'éclipse en voyant Doc arrriver. Je salue le maître d'armes qui se dirige vers le panneau de commande, tandis que je m'isole cinq minutes pour méditer, ce que je fais avant de me battre, quand la situation me permet. Le but est d'affûter ma concentration, ma prescience, comme pour le Soresu.

    Une fois la méditation finie, je me tourne vers Doc qui m'explique le parcours. Une question me trotte dans la tête, cependant...

    Moi : Est-ce que j'ai le droit de porter mon armure et mes armes sur moi ?
    Doc : Seulement si tu ne t'aides pas de ton armure pour t'aider à te déplacer.
    Moi (en acquiescant) : C'est compris.

    Je me place au début du parcours et le maître d'armes au panneau de commandes. Je suis un peu nerveuse, mais me calme rapidement. Le stress me fera plus de mal que de bien. Et puis, ce n'est pas comme si c'était un combat ou quelque chose s'en approchant... Je fixe les cerceaux et m'élance. C'est à la fois un exercice de précision et de maîtrise, car je dois utiliser ce que j'ai perfectionné durant mes premières semaines d'entraînement, en matière de saut. Heureusement, j'arrive à ne pas toucher les bords des cerceaux, ce qui est un peu le but. Enfin, j'arrive au niveau du neuvième, qui est à une hauteur non négligeable. J'inspire à fond, et en m'aidant plus que jamais de la Force, parviens à le passer.

    À la retombée, un mur qui lance des jets d'eau très puissants m'empêche de rejoindre le sol. Le couloir se situe à mi-hauteur. En tombant, je tâche d'éviter les jets d'eau qui apparaissent de manière aléatoire, et m'appuie sur le mur pour repartir vers le tunnel. J'y atterris avec une roulade, puis me relève immédiatement, les sens en éveil. Je sais qu'à présent, ce sont des flammes qui m'attendent.

    J'avance d'un mètre, d'un pas prudent, et évite de justesse le feu qui passe juste à ras de mon casque. S'il n'avait pas été là, j'aurais sans doute été légèrement brûlée. Méfiante, je fais en sorte de repérer toutes les bouches de sortie des flammes, pour rester hors de portée. Un rapide examen m'apprend qu'il y a partout : murs, sol et plafond. Charmant... Mais cela est sans doute le cas aussi "en territoire ennemi", dans les locaux piégés. Après avoir esquivé plusieurs fois, une flamme venue du sol me surprend et je n'ai pas le temps de réagir.

    Moi : Haar'chak !

    Quand je jure, c'est toujours en mando'a. Question de principe : parfois, les autres ne comprennent pas, et c'est tant mieux pour moi, je ne tiens pas à paraître mal élevée ! Dans tous les cas, le fait que je me sois faite suprendre signale un défaut dans mon sens du danger.

    Après avoir traversé ce couloir, j'entre dans une grotte sombre. J'allume mon sabre laser pour avoir plus de lumière, mais à peine j'ai posé un pied dedans, une barre de fer acérée jaillit du sol pour aller se planter dans le mur. Je recule pour ne pas finir embrochée. Des pièges... Vigilante, j'avance de quelques pas. Quelques mètres se passent sans anicroche. J'avise un panneau qui se découpe très légèrement dans le mur et l'active avec la Force ; je suppose qu'il fonctionne avec des capteurs. C'est alors qu'une nuée de drones jaillit de nulle part et fonce sur moi. Je dégaine mon blaster, en dégomme un, mais deux autres viennent en renfort. Je suis tout près de la sortie qui commence à se refermer lentement. Tout en renvoyant un des tirs, je recule d'un pas, puis d'un autre, et réussis à m'extraire de la grotte.

    [HRP : Désolée si le post est court/s'il y a quelques maladresses : beaucoup de boulot en ce moment et pas d'inspiration]

    dimanche 15 mai 2016 - 13:26 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

276 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

18 août 2022 - 21 août 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide