Classe de formation au Sabre Laser (page 3)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    9303 Crédits Modo

    Galen Arek - SHII CHO - Exercice I : Sphères d'entraînement.


    Doc : - Tu viens de réussir le premier exercice de cette classe. Pour le prochain, il faut que tu choisisses quelle forme tu voudras suivre. Si vous voulez vous entraîner encore un peu, je reste dans le coin.

    Galen : - Je crois que ça ira mais merci quand même.

    Doc Terrik me renvoya la politesse par un geste de main et se retourna pour partir vaguer à ses occupations. Le maître d'armes m'avait tellement remis en place que je commençais à avoir une frousse bleue de lui, quoi qu'il soit parfois amical. Dès qu'il était assez loin, je ramasse mon sabre de bois, le souspèse en comprenant la légèreté qu'il a, fais quelques moulinets avec dans ma main droite (directrice) puis je vais jusqu'au caisson de plastacier gris pour le ranger avec les autres sabres d'entraînement. L'arme rangée, je vois Aynor, mon maître, passer à côté de moi et ranger le sabre de bois qu'elle avait prise pour notre petit duel. Je continue d'avancer et m'arrête devant le mannequin contre-lequel je m'étais défendu. Comparé à ce pantin, je me serais certainement retrouvé violemment au tapis face à un vrai duelliste. Pourtant je ne baisse pas les bras. Je reviens vers Aynor, repensant à la dernière parole de Doc, et lui pose la question qui me vint à l'esprit.

    Galen : - Maître, que diriez-vous de m'enseigner la "détermination" du combat au sabre ?

    Aynor me regarda d'un air interrogateur mais elle comprit où je voulais en venir et afficha un sourire.

    Aynor : - Tu veux commencer par le Shii-Cho, n'est-ce-pas ? C'est un bon début. Cette forme de combat est même la base recommandée pour tout padawan qui cherche à spécialiser au sabre-laser. Nous allons donc t'entraîner à maîtriser le Shii-Cho. Tiens, prends ton sabre, tu en auras bersoin.

    Elle me tendis mon sabre-laser et je le pris avec joie. Ensuite, elle se tourna pour aller demander à Doc un petit quelque chose pour notre entraînement. Je pus apercevoir le maître-bretteur ressortir sa petite télécommande mais savoir quel bouton a-t-il appuyé, je ne sais pas. Par-contre, j'entendis un bourdonnement métallique s'approcher dans ma direction. J'ai le pressentiment d'un danger et me retourne à toute vitesse vers la chose bourdonnante, tout en allumant mon sabre. La lame bleue jaillit de mon arme en deux secondes. À ma grande surprise, la chose bourdonnante est un objet sphérique volant pourvu de plaques à trous, tournant sur lui-même : une sphère-droïde d'entraînement. Derrière moi, mon maître revient vers moi pour m'expliquer la raison de ce droïde.

    Aynor : - Voilà ce que tu vas faire Galen. Le premier exercice que je te donne pour maîtriser le Shii-Cho est de te défendre contre cette sphère d'entraînement en parant ses tirs. Elle peut tirer à tout moment et plusieurs fois de suite, alors tu devras bien te concentrer pour parer au bon moment. Tu t'en sens capable ?

    Galen : - Evidemment. Il faut juste parer ses attaques à distance. C'est simple comme exercice.

    Aynor : - À une exception près.

    Caché derrière son dos, elle me lança un objet rond, épais et lourd que je rattrappe. Je constate éffaré qu'il s'agit d'un casque à visière fermée.

    Aynor : - L'objectif de cette exercice sera de parer les tirs "avec" ce casque à visière fermée sur la tête. Cela mettra en pratique tes sens de Jedi et te permettera de contrer plus facilement les tirs avec ta concentration. Il te faut juste te fier à ton instinct pour réussir cet exercice.

    Galen : - D'accord. C'est parti !

    Je place le casque sur mon crâne, dans le bon sens, et me retrouve aveuglé par la visière noire opaque. Etant déjà en place face à la sphère d'entraînement, je me mets en position de garde, la lame parralèle à moi, et me concentre sur la sphère. Le droïde sphérique semble s'agiter en raison des bruits mécaniques qu'il fait ; j'entends un déclic. Un tir laser vint dans ma direction mais, au lieu de parer, j'esquive sur le côté à cause de l'angoisse. Je replace rapidement et me reconcentre, faisant appel à mon sixième sens. Brusquement, mon échine s'électrise doucement sur la gauche ; j'entends un tir sur ma gauche et place rapidement ma lame dans cette direction, j'entends le rebond du tir sur ma lame. La sphère se remet en place. Et cette fois, après un tour sur elle, une série de tirs arriva. Je pare les tirs ou les essuie en baissant ma lame tantôt à droite tantôt à gauche. Grosse concentration. Encore un déclic. Encore une salve de tirs mais de tous côtés. Je place la lame de mon sabre dans chaque direction des tirs, parant de tout possible en écoutant la direction d'où ils viennent. Par la Force, la sphère est en train de tourner autour de moi. Je suis son mouvement, en tournant sur moi-même, et reste toujours en alerte. De nouveau un déclic. Je pare à temps le tir laser envoyé et continue de la suivre. J'espère que cet exercice ne durera pas longtemps. Parce que je sens que je vais bientôt perdre concentration "et" patience.


    Ce message a été modifié par galen-starkyler le lundi 22 février 2016 - 13:43

    jeudi 18 février 2016 - 17:29 Modification Admin Permalien

  • Avatar Aynor

    Aynor

    9450 Crédits

    Aynor - Forme I – Shii Cho – Exercice 1 : sphères d'entraînement.

    J'observai avec attention Galen et la sphère d'entraînement gravitant autour de lui. Notre lien Maître Padawan s'était intensifié ces derniers temps, je pouvais clairement le sentir à travers les remous que je percevai de la Force.  Je retrouvai dans ce lien celui qui m'avait uni à mon premier Padawan, Yota. Ce lien vécu au travers de la Force me faisait ressentir les informations prodigués par mes autres sens avec une plus grande acuité.  Galen était concentré, déterminé, il s'était rapidement immergé dans sa tâche comme à son habitude. Il paraît les salves agilement et promptement, je cru néanmoins déceler un début de baisse de concentration. Le placement de ses jambes devenait moins précis, ses parades plus hésitantes. Je soupçonnais moins un défaut d'endurance qu'une impatience grandissante.

    Délaissant quelques secondes Galen affublé de son casque et s'évertuant à ne pas se faire électrocuter gentillement, je me dirigeai vers Doc lui demandant de modifier le programme d'entraîdement du droïde sphère. Je le remerciai et m'installai à l'opposé du jeune tythonien sur un axe dont le centre n'était autre que la sphère d'entraînement. Je nouai alors un bandeau autour de mes yeux. Mon sabre bien en main je l'activai ajoutant une troisième tonalité à cette harmonie de bourdonnements.

    Galen – Euh … Maître ? Je suis touché par cette confiance que vous mettez dans mes talents mais parer les tirs d'un droïde et les attaques d'un Maître Jedi n'est-ce pas …. *bzzziiii*

    L'apprenti sabreur venait de recevoir une décharge. Aussitôt la sphère pivota et prépara une seconde salve, cette fois dans ma direction. A l'instant où ma lame avait jallit au travers du canal d'émission de mon sabre je m'étais immergée dans la Force en étendant mon champ de perception tel un filet aux mailles serrées jeté sur l'eau. Une onde vint perturber cet océan de tranquillité et fit vibrer le maillage jusqu'à moi. Je relevai ma garde aux hanches et ma main tressaillit imperceptiblement lorsque le tir de laser rencontra le faisceau de ma lame et partit se perdre dans les hauteurs de la vaste salle d'entraînement avant d'être absorbé par le champ d'inhibition.
     
    Aynor – On reste concentré mon jeune apprenti ! Nous sommes deux sur le coup maintenant.

    Ma mise en garde fut-elle à peine prononcée que la sentance tomba car si j'eu la bonne intuition en renversant ma garde sur mon flanc gauche, je loupai de peu le tir qui passa à quelques millimètres de moi et alla effleurer mon lekku gauche mu par l'intertie du mouvement initié au moment de ma manœuvre.

    Galen – Vous avez été touché Maître ?

    Aynor – A peine, mais prends garde aux renvois de tirs car il semble que notre supérioté numérique soit à double tranchant.

    Le programme de Doc ne nous épargnai rien. La sphère s'accomoda sans mal de nous fournir tout deux équitablement et avec une régularité droïdique, c'est-à-dire quasi parfaite. J'optai pour une garde plus éloignée de mon corps me permettant ainsi de protéger le maximum de surface de mon corps, dont je n'exposai déjà que la tranche dans la ligne de mir du droïde, en réduisant la distance entre ma lame et la sphère. Mais cela réduisait le temps de réaction nécessaire. Pparades après parade j'effectuai de petits pas de côté me déplaçant sur le périmètre d'un cercle virtuel. Parfois à gauche, parfois à droite.

    Soudain, le droïde gagna en vitesse de déplacement, lassé d'être le centre du débat il se mit à tourner alternativement autour de Galen ou de moi. Voilà qui compliquait les choses.

    dimanche 21 février 2016 - 20:49 Modification Admin Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    9303 Crédits Modo

    Galen Arek - SHII CHO - Exercice 1 : Sphère d'entraînement (suite).

    Le droïde sphérique d'entraînement gagna en vitesse de déplacement, lassé d'être le centre du débat, il se mit à tourner alternativement autour d'Aynor ou de moi. Décidemment, cet exercice devient de plus en plus compliqué.

    Je l'entends flotter autour de moi par son vrombissement anti-gravitationnel, pivote sur le côté et place mon sabre à quelques centimètres loin de ma poitrine. Je le sens s'arrêter puis, après un minuscule déclic que j'arrive à sentir, je perçois une nouvelle de tirs vers moi. Je suis dans une telle concentration de mes réflexes que j'enchaîne une série de parades alternant entre gauche, droite et en biais. À chaque tir paré, j'entends le son de l'entrechoc tir contre lame.  Le droïde sphérique continue de tourner et, croyant me prendre en traître, me tire deux fois dessus mais je contre à la dernière seconde, me retournant en un éclair et mon sabre en diagonale avant. Je le sens ensuite tourner autour de mon maître, changeant de sens aléatoirement. À ce j'entendais, les parades d'Aynor fonctionnaient très bien et les tirs du droïde semblaient être tous contrés. Elle est très concentrée, ses mouvements sont fluides et coordonnés, rien à voir avec ce que je faisais à l'instant.

    Moi (dans ma tête) : - Et si tu continuais de te concentrer au lieu de penser ? Imagine que tu es aussi rapide et agile que le droïde, que tes mouvements sont aussi précis que lui. Sers-toi de la Force pour sentir le bon moment pour parer.

    Ma concentration dans la Force carbure à présent. Je me plonge dedans afin de sentir les mouvements du droïde sphérique, cherchant le moment opportun pour parer ses attaques. Je commence à percevoir ses mouvements et ses actions, de manière ralentie. Il continue de tirer sur mon maître mais ses tirs sont toujours parés par le sabre de la twi'lek bleue. Soudain, le droïde arrête de tourner autour de nous et se place entre nous, flottant dans les airs et tournant sur lui-même. Je le sens préparer une attaque, je me prépare aussi et attends de pied ferme qu'il envoie le jus. Un déclic rapide. Le droïde tourne sur lui-même en tirant plusieurs fois vers mon maître et moi. Je perçois ses tirs comme si le temps ralentissait et mes mouvements sont plus rapides, je contre un à un les tirs avec le même enchaînement précédent mais en plus rapide et précis. D'un point de vue extérieur, mes parades sont devenues rapides et fluides. De son côté, mon maître n'avait aucune difficulté à parer les tirs sauf une ou trois fois. Tous les tirs que je contre s'en vont dans des directions différentes (parfois à gauche ou à droite), ma concentration carbure à son plein et l'exercice me paraît moins compliqué tout d'un coup. Peu après, je n'entends plus de tirs ni le vrombissement magnétique du droïde. Grosse erreur. La sphère d'entraînement pivote à tout vitesse sur elle-même, pendant deux minutes. Puis elle s'arrête d'un coup et me tire dessus. Sauf que j'exécute une parade parfaite contre son tir et celui-ci est renvoyé vers l'expéditeur. Une détonation se produit, et quelque chose me dit que le droïde a reçu la charge de plein fouet. Je reste quand même sur mes gardes mais j'entends Aynor défaire le bandeau qui lui cachait les yeux. J'en déduis que l'exercice est terminé, j'éteins mon sabre, enlève le casque à visière de ma tête et voit le droïde-sphère d'entraînement à terre et court-circuité.

    Moi : - Oups ! Je crois que j'y suis allé un peu fort.


    lundi 22 février 2016 - 15:35 Modification Admin Permalien

  • Avatar DocBeldom

    DocBeldom

    5633 Crédits

    Après avoir regardé un peu la suite des évènements pour Galen et Aynor, le Maître d'arme s'était éclipsé. Du bruit dans une autre salle l'avait alors attiré et il avait activé un écran. Il avait alors eu le droit à la vision d'une jeune humaine, pas très grande, en train de s'essayer aux premiers exercices face à un Proxy en pleine forme. Les mouvements étaient bons mais il manquait clairement une synergie entre jambe et main. Au bout d'un moment, la jeune humaine corrigea le tir, mais finit par se mettre un coup sur la tête avec son sabre. Doc ne put retenir un rire.

    Il hésita une seconde à directement aller parler à la jeune femme, mais un appel le détourna de la padawan. Enfin on allait lui livrer les quelques accessoires qu'il avait demandé pour certaines formations spécifiques. Après tout, on ne rencontre pas que des blasters et des sabres laser dans la Galaxie et il fallait que les jeunes s'en rappellent. Une très longue discussion s'engagea, d'une quarantaine de minutes. Bien entendu, une partie de sa commande était illégale sur plusieurs planètes, mais il lui fallait tout ce qu'il avait demandé. Une fois les négociations terminées et la livraison prévue et organisée, le Jedi se dirigea vers la salle blanche.

    Au moment d'entrer, il entendit un bruit de sabre. Discrètement, il fit un pas dans la salle et s'installa sans un bruit dans un coin. Il avait ensuite regardé la padawan se défendre contre Proxy, notant mentalement les forces et les faiblesses qu'il remarquait. Visiblement, la padawan avait réussi à analyser la méthode de combat du droide et avait essayé d'en tirer parti. La première fois n'était pas passée loin, mais le droide avait légèrement accéléré. Voilà qui rendait le tout encore plus intéressant. Au bout de quelques minutes supplémentaires, la jeune fille réussi à frapper dans les jambes et faire tomber Proxy. Avec un sourire amusé, le Maître d'Arme s'approcha pour l'aider. La padawan se débrouilla très bien sans lui et redressa le droide avant d'attraper son comlink.

    Doc : Qui souhaites-tu contacter padawan ?
    Zadyssa : Oh ! Vous m'avez fait peur ! Je voulais appeler un  maître pour valider ma formation ?
    Doc : Je vois. Je crois que tu m'as trouvé, j'espère que je ferais suffisamment l'affaire, Padawan ?
    Zadyssa : Zadyssa, je suis la padawan de la Chevalier Kinsa.
    Doc : Je crois que je l'ai croisée, oui. Je suis le Maître Terrik. Ace Beldom ou "Doc", si tu as un jour besoin de me retrouver au milieu des autres. Je suis aussi, à mes heures perdues, le Maître d'Arme de l'Ordre.
    Zadyssa : Je ne suis pas certaine de réussir à tout retenir...
    Doc : Ce n'est pas grave, j'en oublie la moitié à chaque fois aussi. Maître Terrik ira très bien. Mais si nous parlions un peu de ce que tu viens de travailler... Que penses-tu de ce que tu as fais ?
    Zadyssa : Je ne bouge pas très bien les jambes, mais je crois que j'ai à peu près compris le reste.
    Doc : Simple, mais efficace. Nous sommes d'accord sur les jambes même si tu t'es améliorée quand il a fallu te défendre. Les mouvements, tu les as et il n'y a pas de problème. Un autre point qui te manque et qui est probablement lié à tes problèmes de jambe est la perception de ton espace.
    Zadyssa : Comment cela ?
    Doc : Tu te concentres sur ton adversaire, au point de ne voir plus que lui et ce que tu as prévu le concernant. Tout à l'heure, tu as paré un coup surprise de Proxy, ce qui montre que tu es capable de t'adapter et que tu tiens compte de ton adversaire. Mais j'étais déjà présent dans la pièce et tu ne t'en es pas rendue compte.
    Zadyssa : Oh ! Vous avez vu la fin du combat ?
    Doc : J'ai même visionné la fin de ton premier entraînement.
    Zadyssa : Oh non...
    Doc : Il n'y a pas de mal, juste un problème de distance. Ca arrive assez souvent à ceux qui apprennent dans un livre. Pour ça, j'ai un entrainement qui marche très bien, même s'il est un peu répétitif. Suis moi.

    Le Maître d'Arme se dirigea vers un des murs de la salle blanche et y activa quelques holoprojecteurs qui firent apparaître une ligne sur le sol.

    Doc : Voilà. Tu te mets en garde ici, le pied avant en bordure de la ligne.

    Le Jedi s'installa à côté de la padawan pour lui montrer l'exemple. Une fois en place, une image d'adversaire apparu avec une marque rouge sur le poignet. Doc tendit le bras et frappa de la pointe de son sabre la marque rouge. L'hologramme disparu et un autre apparu, mais plus loin cette fois. Pour frapper, une fente fut nécessaire. Une nouvelle fois, un hologramme remplaça celui qui avait été touché.

    Doc : Le principe est très simple : tu dois toucher la marque rouge. Mais toujours de la pointe de ta lame ! Si tu veux frapper en tranchant, tu peux, mais que sur les 10 centimètres du bout de ta lame. Le programme passe ensuite à l'étape deux. Il fera apparaitre un cercle et tes adversaires pourront apparaitre n'importe où. Même principe, tu ne dois pas toucher de plus de 10 centimètres et en vaincre 10 d'affilée. A l'une ou l'autre des étapes, si tu rates une cible ou si tu la touches de trop de longueur de lame, c'est raté et le compteur recommence à zéro. Je te regarde !

    [ HJ :
    @Zadyssa : Bons posts, bien construits, attention il y a quelques fautes qui restent. Pour l'exercice suivant, essaie de faire attention à ça. Après cet exercice qui est plus là pour RP, tu pourras aller voir Kinsa pour lui dire que j'ai validé le premier exercice. Un combat contre un autre PJ est à prévoir pour valider l'entrainement de base.
    @Galen & Aynor : Je valide l'exercice de Galen. Attention cependant à ne pas vouloir être trop parfais tout de suite. Mais toujours aussi bien écrit. Aynor, je te laisse valider en jeu si ça te va.]



    Ce message a été modifié par DocBeldom le mardi 15 mars 2016 - 18:41

    lundi 22 février 2016 - 18:38 Modification Admin Permalien

  • Avatar Dexlander

    Dexlander

    299 Crédits

    Tareyu : Excercice 1; Partie 1. Attaque 


    Ah enfin je vais pouvoir m’entraîner au sabre, depuis le temps que j'en parle... Me voilà donc dans la fameuse salle blanche armée de mon sabre d'entrainement, prêt à affronter la galaxie tout entière ! A commencé par ce mannequin... Pendant un moment je revois sur Cathar, au milieu des autres recrues de ma tribu à m’entraîner dans la boue sous le regard de mon père. J'ai encaissé de nombreux coups durant ces entraînements, que ce soit sous un soleil de plomb ou sous une pluie battante. Et aujourd'hui je me retrouve dans un salle blanche climatisé à affronter un mannequin. Devenir un Jedi recèle décidément bien des surprises.

    Avant de m'attaquer au mannequin, je décide de m’échauffer un peu.  Je fais tourner mon sabre dans mes mains lentement sur place, puis progressivement j'augmente la vitesse et je commence à faire quelques pas dans la pièces. Après plusieurs figures, je me dirige vers le mannequin. J'ai bien regardé les différentes postures d'attaques que je dois réaliser avant de commencer, il y a une ressemblance avec mon entrainement Cathar, mais en beaucoup moins agressif.  J'attaque par une fiente porter à l'épaule pour en fait frapper la jambe du mannequin. Je fais ensuite tourner mon sabre devant moi comme pour faire reculer mon adversaire, puis je fais un tour complet sur moi même tout en me décalant d'un pas sur la droite afin de porter un coup au bras du mannequin, et je termine par une estoc dans le flanc.  Je reprend avec un coup porté du bas vers  le haut, comme pour trancher la main de mon adversaire, je fais un demi tour sur moi même, retourne mon sabre et port une estoc directement au ventre du mannequin.  Cela me donne une idée tiens... 

    Je m'éloigne un peu du mannequin pour prendre de l'élan. J'entame un petit sprint puis je fais une roulade en avant pour terminer accroupis en portant une estoc au ventre du mannequin. Sauf que ma lame est bien à un mètre de lui... Pas bien Tareyu. Je recommence le même schéma en évaluant mieux la distance qui me sépare de mon adversaire, et cette fois si je réussis parfaitement. Bien Tareyu. Je continu ensuite par porter de petites attaques simples aux épaules du mannequin, puis aux genoux pour terminer par un retrait en arrière et une estoc droit au coeur. Je répète sans cesse ses mouvements, je décris des arcs de cercle, et fait tourner mon sabres pendant des heures avant de laisser tomber mon sabre pour m'allonger un peu. 

    vendredi 26 février 2016 - 14:26 Modification Admin Permalien

  • Avatar Dexlander

    Dexlander

    299 Crédits

    Tareyu  Exercice 1 - PARTIE II : Gardes et parades.


    Après avoir passer une bonne heure allonger sur le sol, je décide de me relever et d'aller boire de l'eau. Bien je sais comment attaquer, maintenant voyons si je sais me défendre. J'active le droïde d'entrainement et m'éloigne de lui pour récupérer mon sabre. D'ailleurs j'en profite pour utiliser la Force et l'amener directement dans ma main. Ah mes entraînements portes leurs fruits. Bien Tareyu ! 

    Bon c'est parti, je me tiens position défensive toute simple, prêt à repousser les attaques du droïde. Il commence par me frapper par le haut puis enchaîne rapidement en voulant à tout pris toucher mes bras. Jusqu'ici je me débrouille bien, je contre ses attaques avec sucés, jusqu'à ce que ce droïde sournois vienne soudainement me frapper à la jambe. Zut je suis touché ! Ah j'ai eu tort de te surestimer droïde, tu es plus malin que tu ne le fais paraître. Je ne me laisserai pas avoir deux fois. Et pourtant si... Je ne parviens pas à baisser mon sabre suffisamment rapidement  pour contrer ce coup. Ou alors c'est mon jeu de jambe qui me fait défaut ? Mais oui je devrais plutôt m'exposer de profil et non de face pour contrer cette attaque vicieuse. Je recommence depuis le début et parvient à contrer le droïde cette fois ci. 

    Pour la suite, le droïde met à l'épreuve les différentes gardes que j'adoptes, je suis plus à l'aise avec certaine que d'autres c'est indéniable.  L'entrainement n'est pas aussi agressif que sur Cathar, mais ce droïde arrive tout de même à me frapper, je vais avoir des bleus demain... Plus le temps passe et plus je parviens à anticiper les attaques du droïde,  j'arrive même à esquiver certains de ses coups avant de me glisser derrière lui pour le frapper au dos. J'ai même réussis à le désarmer. 

    Le temps passe et voilà que je ressens une étrange connexion avec la Force. Le décor de la salle blanche disparaît peu à peu pour laisser place aux forêts de ma planète, je parviens également à sentir toutes les odeurs aux alentours, comme si j'y étais. Puis je réalise que le droïde a laisser place à un jeune Cathar, mon frère.  Je ne voulais pas me souvenir de lui... Il m'attaqua sauvagement et avec rapidité, je tentai de garder mes esprits malgré tout mais ce n'était pas facile... En un rien de temps il parvint à me désarmer, et me frappa avec sa lame en plein visage. Au moment où je m’effondra sur le sol, tout redevint normal, la salle blanche, le droïde, tout était revenu. Une fois debout, je m’empresse de désactiver le droïde pour m'asseoir tranquillement et me vider l'esprit. Malgré cette mésaventure, je me demande si les maîtres sont contents de moi ou non. 


    vendredi 26 février 2016 - 15:04 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7120 Crédits

    Zadyssa, Exercice 1 - PARTIE III : Attaques.


    Suite à l'exercice que m'avait donné Doc, je plaçai mon pied en bordure de ligne et me mit en garde. Je pris le temps de me souvenir de ce que je devais faire : toucher un hologramme là où une marque rouge apparaissait de la pointe du sabre ou des dix centimètres le long de la lame. D'apparence, il paraissait simple, mais j'imaginai qu'il était bien plus compliqué que ce que je pensais.

    Soudain, un hologramme apparut juste en face de moi. Il avait une marque rouge au niveau du genou droit. Rapidement, je le touchai puis il disparut. Le prochain se matérialisa à ma gauche. Je devais toucher son flanc gauche, ce que je fis. Pour le moment, je trouvai que je ne me débrouillai pas trop mal. À peine eus-je pensé ça qu'un hologramme se forma devant moi. Le problème consistait au faite que je n'avais pas ramené mon sabre vers moi et que ce dernier transperçait la forme spectrale au niveau de l'abdomen alors que la marque rouge se situait sur son épaule... Mon compteur retombait à zéro...

    Je me remis en position et cette fois, je ramenai mon sabre proche de moi. J'avais bien fait car le premier hologramme apparut au même endroit que précédemment. La seule différence consistait au fait que la marque rouge se situait au niveau de la tête. Je parvins à la toucher. Le second se forma un peu plus loin sur la droite et je dus faire une fente pour l'atteindre. Bon, jusque là j'étais parvenu au même score que précédemment. Le troisième hologramme apparut à gauche et je devais le toucher au niveau de la nuque. J'y parvins tant bien que de mal mais mon sabre avait légèrement dévié et il toucha la marque rouge à la limite. Néanmoins, j'étais allée plus loin qu'avant. Je parvins sans grand problème à enchaîner les cinq suivant. Il ne m'en restait plus que deux pour valider la première partie. Je ramenai mon sabre vers moi, prête à voir où allait apparaître le prochain hologramme. Ce dernier se matérialisa à ma gauche mais je mis du temps à le voir. Probablement parce que je m'attendais à le voir sur ma droite. Néanmoins, je réussis à toucher la marque rouge si situant sur son poignet gauche à l'aide d'une fente. J'avais eu mon neuvième. Le prochain serait le dernier. Je tremblai d'excitation. Enfin, le dixième et dernier hologramme apparut. Il se situait devant moi à une distance que je ne pouvais atteindre qu'à l'aide d'une fente. Ce que j'entrepris. La marque rouge était sur sa cuisse droite. Je tentai de l'atteindre avec les dix centimètres de ma lame. Ce fut une mauvaise idée car je loupai la marque.... Adieu compteur !

    Moi : Mince...

    Je recommençai donc tout. Non seulement, c'était la troisième fois, mais en plus, je commençai à le trouver plutôt monotone. Je m'appliquai donc à le réussir et je remarquai que j'arrivai mieux à voir où était l'hologramme. J'avais une meilleure vision d'ensemble de la pièce. Sans que je ne m'en rende compte, j'atteignis les dix. J'avais enfin terminé la première étape de l'exercice !

    Un cercle apparut autour de moi. Il était juste assez large pour me permettre de bouger un peu. Me rappelant quel était la seconde étape de l'exercice, je tournai sur moi-même pour ne pas manquer l'apparition de l'hologramme. Soudain, je le vis devant moi. Sa marque rouge était au niveau de l'abdomen. Je le touchai du bout de mon sabre et continuait de tourner sur moi-même en prenant garde à ne pas avoir le tournis. Le second apparut derrière moi et je me tournai d'un coup vers la silhouette et l'empala au niveau de la marque rouge. J'enchaînai ainsi jusqu'au septième où j'eus le tournis à force de tourner sur moi-même. J'optai donc pour une autre technique. Je restai face mais je tournai sans cesse la tête de tout les côtés et prenant soin de me rappeler lequel j'avais fais en dernier. À force de faire ça, je remarquai que l'hologramme avait dû apparaître derrière moi. Je me tournai brusquement et en déduis que j'avais eu raison. Je touchai la marque rouge qui était au niveau du tibia gauche et restai dans la même position à regarder autour de moi. Je commençai à avoir mal à la nuque. Aussi, commençai-je à faire des pivots. Tout d'un coup, un hologramme apparut alors que je tournai. Je dus revenir vers ce dernier et chercher la marque. Elle était sur le buste. Je l'eus sans problème bien que je dus effectuer une fente. Il ne m'en restait plus qu'un. J'avais beau tourner, je ne le voyais toujours pas. Soit j'étais impatiente et je déduisais mal le temps qu'il mettait à apparaître, soit il prenait vraiment trop de temps. Ce fut quand je m'y attendais le moins qu'il se matérialisa. Il se trouvait plutôt loin et je dus allonger au maximum mon bras pour atteindre la marque qui était au niveau du front. J'eus un moment de stress lorsque ma lame toucha l'hologramme : je ne voulais vraiment pas recommencer cette seconde partie qui était vraiment... tournante... Heureusement, je n'eus pas à le refaire. Le cercle disparut et je me tournai essoufflée vers Doc pour recevoir le verdict.

    Moi : Alors ? C'était comment ?

    dimanche 28 février 2016 - 10:57 Modification Admin Permalien

  • Avatar DocBeldom

    DocBeldom

    5633 Crédits

    [HJ : Avant de commencer, toutes mes excuses pour le délai de réponse. J'ai été un peu surchargé de boulot ces dernières semaines et j'ai du mal à trouver le temps dans un état qui ne soit pas l'épuisement pour écrire. Mais sachez que je ne vous oublie pas, même quand je ne poste pas tout de suite.]

    Doc avait regardé en silence Zadyssa travailler le nouvel exercice qu'il lui avait demandé. Le premier essai lui tira un soupir mais il ne dit rien. Il fallait qu'elle apprenne par elle même. Le deuxième fut presque réussi et le maître d'arme eu cette foi un sourire au "Mince !" lâché par la padawan. Au troisième essai, il senti une différence dans sa manière de se mettre en mouvement. Le rythme avait enfin été pris et elle avait réussi à rester concentrée.

    La deuxième partie de l'exercice laissa le Maître Jedi un peu étonné. Il avait été réussi donc la problématique de distance était réglée. Mais il se retint de rire jusqu'à la toute fin pour ne pas déconcentrer la padawan. Quand Zadyssa se tourna vers lui et lui demanda son avis, il ne put s'empêcher d'éclater ce rire qu'il avait retenu, trahissant à quel point elle l'avait surpris. Il repris la parole assez vite, parce qu'il ne voulait pas inquiéter la jeune padawan.

    Doc : C'est... Réussi, c'est évident. Mais la méthode.. Bon, dans l'ordre. Tu as corrigé tes problèmes de distance, c'est très bien. Par contre, tu as encore eu un problème de concentration au début. La troisième fois, tu l'as réussie parce que tu es entrée dans le rythme de l'exercice. C'est très bien. Par contre pour la deuxième partie de l'exercice... Tu es une future Jedi, padawan. Ton plus grand atout, c'est la Force. Quand tu es prise dans un combat, ne t'amuses pas à tourner dans tous les sens. Fait appel à la Force et tu sentiras quand tes adversaires seront à ta portée. Mais tu as réussi comme ça, c'est un bel exploit. Félicitation, je valide ton exercice.
    Zadyssa : Merci !
    Doc : File rejoindre ta maître maintenant. Je suis certain qu'elle a hâte d'entendre ton avis sur ce que tu as appris ici.


    Pendant ce temps, Aynor et Galen avaient fini de s'entraîner. Doc s'était déplacé dans l'autre salle, apercevant un Cathar en train de se rendre dans la salle blanche. Bien, il allait être occupé un moment. Le Maître Jedi entra dans la salle d'entraînement de la Twi'leck et de son padawan et son regard se porta directement vers la sphère sur le sol.

    Doc : Hum. Je présume que c'était à prévoir... Bon, si vous avez réussi à la faire tomber, c'est que vous vous en êtes bien sortis. Mais on va regarder ça en détail.

    Le Maître Jedi fait un léger mouvement et une commande holographique apparait, lui permettant de revisionner l'ensemble de l'entraînement.

    Doc : Aynor, tu sais pourtant qu'un combat n'est pas une discussion diplomatique. Quand tu te mets en garde, ton attention doit rester sur tes adversaires. Le premier tir qui t'a effleuré aurait dû être paré et anticipé. Galen, tu n'aurais pas dû te laisser distraire par l'arrivée de ton maître dans le combat, mais c'est une erreur habituelle au début. Par la suite, tu as été un peu brouillon, le temps de retrouver ta concentration. Elle doit revenir instantanément. Les adversaires que nous avons à affronter ne nous laissent que rarement le temps de nous reprendre. Mais dans l'ensemble vous vous en êtes bien tiré tous les deux. Exercice réussi. Vous pouvez passer au dulon si vous le souhaitez. Ou prendre le temps de vous reposer, au choix. Je crois que pour ma part, j'ai un padawan qui est en train de débuter à côté.

    Léger sourire pour Aynor, petite signe de la tête pour Galen et Doc coupa l'hologramme pour aller voir ce que faisait le Cathar. Depuis une salle à côté, il observa l'entraînement. Au moment de la chute, lors de la deuxième partie, le Maître se rendit dans la salle. Le temps d'arriver et le Cathar était en position de méditation.

    Doc : Bonjour padawan. Je suis Maître Terrik, le Maître d'Arme de ces lieux. J'ai observé ton entraînement... Je présume que tu as déjà été entraîné ?
    Tareyu : Je suis Tareyu, padawan du Chevalier Kinsa. J'ai en effet suivi un apprentissage du combat sur Cathar.
    Doc : Je m'en doutais. Un mouvement intéressant que cette roulade, mais qui demande une maîtrise parfaite de la taille de ton sabre et des distances. Travaille le un peu plus, dans des côtes et dans les deux sens si tu veux le maîtriser à la perfection. Il est bien que tu profites de la souplesse des tiens. Au vu de tes gestes, je te conseillerais d'ailleurs de réfléchir à apprendre l'Ataru. Je ne te demanderais pas ce qui t'a perturbé à la fin de ton entraînement. Il est évident pour moi qu'il s'est passé quelque chose, mais tu es libre ici de choisir à qui te confier, même si son Maître est souvent la solution choisie par les padawan. Dans tous les cas, il faut que tu fasses quelque chose. Ce genre d'absence peut se révéler fatal en mission.
    Tareyu : J'en prend note.
    Doc : J'y compte bien ! Si tu le souhaites, tu peux revenir t'entraîner contre Proxy dans un combat complet. Dans cette salle ou la salle aux mille aspects. Je pense que les deux peuvent t'être utiles.


    [HJ :
    @Aynor : Exercice validé pour le coup, et doublement désolé pour le délai. J'aime beaucoup la conscience des limites du personnages dont tu fais preuve.
    @Zadyssa : Exercice validé, même si la méthode pour le cercle m'aura beaucoup fait rire.
    @Dexlander : Exercice validé également. Attention cependant, il y a nombres de petites fautes qui se verraient en prenant le temps de bien relire : lettres en trop, lettres en moins, des "s" de pluriel perdus, des "e" d'accord féminins oubliés. Essaie de bien prendre le temps de corriger avant de poster et ça devrait aller mieux rapidement. Sinon le rythme est pas mauvais, un peu hachuré à cause du nombre de virgule et de certaines phrases un peu longues. Tu peux corriger ça en enlevant les virgules avant les mots "puis" et "et", tu peux aussi remplacer certaines propositions avec un participe présent ou raccourcir certaines phrases en les découpant. Deux exemples possibles pour illustrer l'idée :

    "Je reprend avec un coup porté du bas vers  le haut, comme pour trancher la main de mon adversaire, je fais un demi tour sur moi même, retourne mon sabre et port une estoc directement au ventre du mannequin." : Ici , trop de verbes au présent pour une seule phrase, ça crée un côté répétitif et décorrélé des actions.
    =>
    "Je reprend avec un coup porté du bas vers le haut comme pour trancher la main de mon adversaire mais le stoppe pour faire un demi-tour sur moi-même, retournant mon sabre pour porter un estoc directement au ventre du mannequin."

    "Je fais ensuite tourner mon sabre devant moi comme pour faire reculer mon adversaire, puis je fais un tour complet sur moi même tout en me décalant d'un pas sur la droite afin de porter un coup au bras du mannequin, et je termine par une estoc dans le flanc." : Ici, trop de virgules et pareil, un effet un peu répétitif (je [verbe au présent]). Une méthode classique pour éviter ça : participe présent sur les mouvements, infinitif pour les actions après la première.
    =>
    "Je fais ensuite tourner mon sabre devant moi comme pour faire reculer mon adversaire, enchaînant ensuite par un tour complet sur moi même en me décalant d'un pas sur la droite pour porter un coup au bras du mannequin et terminer par une estoc dans le flanc."

    Ce ne sont évidemment que des conseils, à toi de voir si ça te correspond ou pas aussi ;)]

    Ce message a été modifié par DocBeldom le jeudi 10 mars 2016 - 16:58

    jeudi 10 mars 2016 - 16:55 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7120 Crédits

     Zadyssa, Exercice - Finale : Duel contre Kinsa


    Toute contente d'avoir validé mon premier exercice au sabre, je me dirigeai d'un pas hâtif vers les quartiers de Kinsa avec l'intention de lui faire part de ma progression dans ce domaine. Une fois arrivée, je n'eus pas le temps de faire quoique ce soit : la porte s'ouvrit sur mon maître. Un large sourire se dessina sur mon visage avant même d'avoir parlé.

    Kinsa : Que me vaut cette visite ?

    Moi : Doc a validé mon premier exercice au sabre : les gardes, attaques et parades.

    Kinsa : Et donc tu es venue me faire part de ta progression.

    Hochement de tête de ma part.

    Kinsa : Qu'as-tu appris de particulier ?

    Moi : Je me focalise uniquement sur mon adversaire... du coup je ne fais pas forcément attention à ce qu'il se passe autour:de moi. Je n'ai pas remarqué l'arrivée du maître d'arme dans la salle d'entraînement. Du coup, il m'a donné un second exercice à faire : je devais toucher des marques rouges situées sur des hologrammes qui apparaissaient de façon aléatoire. Je devais en atteindre dix d'affilées. La première partie, je l'ai recommencé trois fois avant de trouver le rythme et la seconde du premier coup,mais je n'avais pas utilisé la Force pour savoir quand les hologrammes apparaîtrait. J'étais au centre d'un cercle, du coup je faisais des tours sur moi-même...

    Kinsa ria un instant avant de se reprendre.

    Kinsa : Tu aurais dû utiliser la Force. Grâce à elle, tu peux prévoir certaines choses, notamment l’apparition d'hologrammes.

    Nouveau hochement de tête de ma part.

    Kinsa : Ton prochain exercice, pour conclure celui que tu fais en ce moment est un duel. Ça te dirait de le faire contre moi ?

    Moi : Bien sûr ! On y va tout de suite ?

    Kinsa ne prit pas le temps de répondre : elle sortie dans le couloir et referma la porte derrière elle.

    Kinsa : On y va !

    Peu de temps après, nous étions dans la salle d'entraînement.Je sortie mon sabre d'entraînement et l'allumai. Avant de commencer le duel, je pris soin d'établir une connexion avec la Force. Puis, je tentai une attaque circulaire au niveau de l'épaule de Kinsa. Elle para aisément le coup mais j'en enchaînai un autre en laissant glisser mon sabre le long de celui de Kinsa vers son abdomen. Mon maître n'eut qu'à faire un moulinet du poignet de 180° pour intercepter cette seconde tentative.

    Kinsa se décida à attaquer : elle repoussa mon sabre puis fit un mouvement circulaire sur le flanc droit. Je parvins à parer mais elle ne me laissa pas le temps de souffler et fit une estoc vers mon épaule. Une nouvelle fois, je l'arrêtai en déviant la trajectoire de son sabre. Mais tandis qu'il était dévié, Kinsa porta une attaque circulaire de l'autre côté et cette fois-ci, je me baissai pour l'esquiver.

    Kinsa ne me laissa pas le temps de souffler : alors que j'étais toujours baissée, elle abaissa son sabre sur moi. Je ne le voyais pas... mais je le sentais arriver... je l'entendais fendre l'air également. Sortant de ma stupeur, je plaçai mon sabre de façon à contrer le coup de Kinsa puis je me relevai en repoussant le sien.

    Mon maître retira son sabre et tout en se décalant, me porta une attaque circulaire que je parai difficilement. Cette fois, je souhaitai attaquer à mon tour. Je voulu porter une estoc, mais elle dévia mon sabre. Aussi reproduisais-je un mouvement qu'elle avait fait avant en le modifiant légèrement. Tandis qu'il était dévié, je fis un arc de cercle vers les jambes de mon maître. Son sabre étant à mi-chemin du mien, elle n'aurait pas le temps de le contrer. Aussi, Kinsa fit un saut et m'attaqua tout en étant en l'air. J'étais un peu surprise parce que je ne m'y attendais pas, mais grâce à la Force, je le sentis arriver et pu parer le coup.

    Ce message a été modifié par Zadyssa le lundi 14 mars 2016 - 07:32

    lundi 14 mars 2016 - 07:29 Modification Admin Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    9303 Crédits Modo

    Galen - SHII-CHO - Exercice 2 : Dulons.

    Le premier exercice de ma formation à la Forme I a été réussie, selon ce qu'a confirmé le maître d'armes après nous avoir fait un bilan de nos mouvements et nous passer un "petit" sermon avec le sourire aux lèvres. Tandis que mon maître sourit elle aussi, je baisse un peu les yeux pour ne pas affronter le regard de Doc, de peur de voir une expression sévère apparaître. Dès qu'il s'en alla pour rejoindre un autre padawan en entraînement, je souffla un peu.

    De notre côté, mon maître reposa le casque à visière et le bandeau qui nous cachait chacun la vue, elle s'étira un peu pour détendre ses muscles endoloris puis pansa sa blessure dû au tir de la sphère d'entraînement. Cette dernière gisait au sol, inerte et carbonisée sur un côté, preuve que j'avais renvoyé son propre tir vers elle. Aussitôt, je repense à la dernière phrase de Doc : "Vous pouvez passer au dulon si vous le souhaitez." Je me retourne vers mon maître et lui pose la question fatale.

    Moi : - Maître, qu'est-ce que c'est le dulon ?

    Aynor : - Le "dulon" est le dernier exercice à réaliser pour maîtriser la Forme I. C'est un exercice qui met en pratique les tecniques de gardes, d'attaques et de parades que tu as apprises mais tu devras les réaliser devant un adversaire... imaginaire.

    Moi : - Imaginaire ?! Donc je fais tout ça dans le vide, en brassant de l'air.

    Aynor : - Pas tout à fait Galen. Le principe de combattre un adversaire fictif te permet d'envisager quelles parades tu vas faire pour te défendre et quelles attaques tu vas exécuter contre lui. Pour faire plus simple, reproduis notre duel à nous deux mais en m'imaginant devant toi.

    Moi : - Je crois que j'ai compris le principe maintenant. Allez, j'me lance.

    Je me place à un mètre d'Aynor et deux mètres de la sphère-droïde cassée puis je me mets en position de garde. Ma poignée de sabre entre mes deux mains, j'allume la lame bleue azur pour faire une garde médiane devant ma poitrine. Je regarde droit devant moi, scrutant le fond de la salle pendant un long moment puis je ferme les yeux. Je dois m'imprégner des gestes et mouvements de notre duel, me rappelant chaque action, aussi bien les miennes que les siennes. Un schéma se dresse dans ma tête, récapitulant tout, puis j'imagine Aynor devant moi avec son sabre allumé. Je dois l'imaginer comme je dois m'imaginer refaire notre duel. Peu à peu, des vibrations me parcourent la tête pour atteindre mes yeux. Lorsque je les réouvres, je vois la salle comme elle l'est mais quelque chose s'est ajouté dans mon champ de vision.

    Une silhouette féminine commence à prendre forme devant moi, se matérialisant lentement. Je me concentre davantage sur mon objectif, vigilant et attentif à l'apparition de mon adversaire imaginaire. La silhouette devient celle d'une twi'lek mais la taille et la finesse du corps m'interpelle.  Mon maître est plus grande que ça et plus musclée. Je comprends alors que mon adversaire imaginaire est... Talon Darita, la jeune acolyte Sith que j'ai combattu au Temple de Tython. J'écarquille les yeux, tentant de faire apparaître mon mentor à sa place mais rien n'y fait ; la Force me joue vraiment de sales tours, ou alors c'est ma tête qui me les joue. La Talon imaginaire se met soudainement en position d'attaque, un sourire malin aux lèvres. C'est à ce moment-là que je comprends mon erreur : si mon adversaire a pris l'apparence de Talon, ses mouvements sont ceux d'Aynor. D'un bond vers moi, elle attaque et je pare aussitôt. Toute la série d'attaques qu'elle réalise suit l'ordre précis et je ne peux que refaire ce que j'ai déjà fait. Les seules différences dans ce duel sont mon immobilité en parades, l'utilisation de deux des trois gardes et que le choix de l'apparence de mon adversaire... me trouble un peu. Néanmoins, je reste concentré et ne rate aucune parade et attaque. Au moment où j'avais bléssé au poignet mon maître, j'exécute avec mon sabre un huit inversé, que la Talon imaginaire esquive, mais prise au dépourvue je contiens ma puissance, avance mon genou gauche et fais un shiak contre sa poitrine, à deux centimètres.

    Moi, je garde toujours mon sabre en main et le retire de devant Talon pour faire un salut digne du comte Dooku.

    [HJ] : Pour ceux qui veulent connaître le détaillé de mon duel avec Aynor, voyez sur le message intitulé "Galen - Gardes, attaques et parades - Exercice 2 (page 2 de ce topic)". Voici le lien : duel entre Galen et Aynor


    Ce message a été modifié par galen-starkyler le samedi 19 mars 2016 - 11:57
    Ce message a été modifié par galen-starkyler le mardi 22 mars 2016 - 06:59

    lundi 14 mars 2016 - 22:09 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

D23 2019

23 août 2019 - 25 août 2019

Ciné Concert Star Wars : Le Retour du Jedi

11 sept. 2019 - 14 sept. 2019

Comic Con Antwerp 2019

14 sept. 2019 - 15 sept. 2019

Japaniort 2019

28 sept. 2019 - 29 sept. 2019

Triple Force Friday

04 oct. 2019

Paris Manga et Sci-Fi Show 28ème édition

05 oct. 2019 - 06 oct. 2019

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide