Classe de formation au Sabre Laser (page 2)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Padme111

    Padme111

    24834 Crédits

    Dexter - EXERCICE 2 - GARDES, ATTAQUES ET PARADES contre Proxi
    Le padawan était un peu perplexe. Ce droide semblait être très souple pour un tas de boulon, et il possède une dextérité du sabre laser étonnante pour un être mécanique. Lou’Xan s’applique à parer les attaques de Proxi, mais ne semble pas attaquer. Le droïde ne manque pas de lui faire remarquer.

    Proxi – Vous devez attaquer sinon vous n’allez pas apprendre suffisamment pour...
    Dexter – Blablabla… c’est pas marrant avec toi !

    Proxi provoque des attaques visant la tête, le torse et les jambes du Besalisk. Le padawan pare à chaque fois les coups et sa lame croise celle du droïde. A chaque fois, l’élève montre les dents tout en affichant un sourire forcé. Un spectateur humain n’aurait pu dire si Lou’Xan rigolait, se moquait ou rageait.

    Proxi – Le but de cet exercice n’est pas d’être amusant et encore moins marrant.
    Dexter – Cause toujours, mais c’est quand que je vais apprendre une forme de combat ?
    Proxi – Lorsque vous aurez passé toutes les étapes avec succès ! Concentrez-vous !

    Dexter semble ne pas s’épuiser facilement, il passe non seulement son sabre de droite à gauche, mais en plus, il teste la réaction du droïde en passant son sabre d’une main supérieur à une main inférieur. Dans les premiers mouvements, Proxi parvient à toucher le Besalisk sans le blesser puisque leurs sabres sont toujours en bois. Lou’Xan encaisse les bleus comme si cela n’avait pas d’importance. Pour la première fois depuis qu’il est entré à l’académie, Dexter avait un plan ! Son but n’est pas d’apprendre à attaquer, mais à atteindre de la dextérité à jongler avec 1 sabre laser, même en bois, entre ses 4 mains. Bientôt, après avoir reçu plusieurs fois des coups de son adversaire et ignorant les remarques du droïde, le padawan parvient à jongler correctement de ses 4 mains tout en parant les coups de proxi. La sueur perle sur tout son corps, mais il ne montre pas la moindre faiblesse.

    Proxi – Vous gagnez en défense, mais vous n’apprenez rien en attaque.

    Dexter rigole et se souvient d’avoir entendu un récit d’un combat de Tatie Pad. Il se souvient aussi d’une parole de son père :« Les droïdes ne pourront jamais remplacer un être vivant dans un combat parce qu’ils ne peuvent pas prévoir l’imprévisible ! ». Jusqu’ici cette phrase était énigmatique, mais soudain, elle prenait tout son sens ! Sabre laser dans sa main droite supérieur, Dexter sens la pointe de la lame du sabre du droïde lui frôler la poitrine. Dexter recule d’un bon en arrière.

    Proxi – Une fois de plus, vous êtes mort.
    Dexter – Pas encore !

    Il place ses 4 membres perpendiculaires à son corps laissant son torse à la porter du droïde qui s’apprête à lui donner un coup fatal si le sabre était réel. C’est au moment précis que la lame du droïde arrive à la distance voulu que le padawan déplace sa main droite vers le sabre du droïde et place son sabre de bois, pointe vers le bas, touchant le sabre du droïde. Le torse de Dexter suit le mouvement pour être torse vers sa propre gauche, ses pieds tournent afin de rester en équilibre. Le droïde pris dans le mouvement n’a plus d’autre choix que de laisser son sabre décrire un arc de cercle et son corps suit le mouvant aussi. Dexter en profite afin de se retrouver dos à dos avec le droïde qui est un rien en déséquilibre à cause de la manœuvre. Enfin, Dexter laissant la Force couler en lui, la fait glisser comme un bouclier sur son séant puis offre un coup magistrale avec son postérieur dans le dos du droïde qui est propulser vers l’avant puisque la Force vient d’amplifier le mouvement. Le droïde propulser ainsi par la force physique combiné à la Force de Dexter, s’éclate contre le mur.

    Dexter se retourne constate les dégâts et rigole ! Ça s’est amusant !
    ----------------------------------------------------------------------------------------------
    Si la botte de Dexter n'est pas clair, aller voir Doctor Who Saison 8 Episode3. Combat entre le Doctor et Robin des bois (combat avec une cuillière, lol, trop drôle)
    -------------------------------------
    Le Besalisk, padawan du chevalier PoluxHornTerrik!

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 27-07-2015 08:41

    lundi 27 juillet 2015 - 08:36 Modification Admin Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    9303 Crédits Modo

    Galen Arek - EXERCICE 1 - GARDES, ATTAQUES et PARADES.

    Mon maître Aynor et moi nous dirigeons vers la salle de classe pour la formation au sabre-laser. De ce que j'avais enteudu, elle était animée par un certain chevalier dont je ne souviens plus le nom et que c'était le lieu adapté pour commencer à s'entraîner à manier le sabre. Il ne nous fallut seulement un quart d'heure pour atteindre la salle et puis entrer.

    La salle était aussi blanche que celle où avait lieu la classe des "pouvoirs de la Force" mais ce qui changeait, c'était les bancs, les caissons de sabres de bois, les mannequins de bois et de paille placés partout dans la pièce, et puis le droïde d'entrainement qui était inactif et dans un coin au fond de la salle. Le droïde en question n'était d'autre que PROXY, l'holodroïde de combat expérimental unique en son genre et crée par l'Empire ; devant lui, j'étais en admiration mais je devais me concentrer sur ma venue. Aussitôt que nous étions entrés, Aynor commença la séance.

    Aynor : - Bien. Jeune padawan, c'est ici que commence ton entraînement au combat au sabre-laser. Sache que ce sera uniquement ici que tu pourras apprendre et te former aux sept à dix différentes formes de combat crées depuis la fondation de notre Ordre. D'abord, peux-tu me dire qu'elle est la première forme de base dans le combat ?

    Galen : - Le Shii-Cho. Ou alors la "Forme de la Détermination", si vous préférez. On l'enseigne aux novices et aux padawans lors de leurs premières années normalement.

    Aynor : - C'est exact, Galen. Le Shii-Cho est la base du combat pour les padawans. Malheureusement, nous n'allons pas commencer par cette forme. Aujourd'hui, tu vas t'entraîner à réaliser des attaques et des parades sur ces mannequins avec un sabre de bois. Aussi, je te conseille de me confier ton arme afin qu'elle ne te pose aucun souci.

    Chose faite. Mon arme confiée, je me dirige vers le caisson, prends un sabre de bois puis me poste devant un mannequin. Je me mets en position d'attaque, le sabre pointé vers ma cible et je regarde chaque partie où il faut frapper. Je porte un premier coup au bras droit du mannequin et me renvoie mon coup. Aïe !

    Aynor : - N'oublie pas que tu dois aussi te protéger en faisant des gardes. Quelques parades te permettent aussi de contre-attaquer ton adversaire.

    Je prends note de cette information et recommence mon exercice. Je me concentre sur les cibles et ma vitesse, cherchant à frapper toutes les cibles sans me faire toucher. Je frappe un par un les cibles des bras et des jambes mais pas assez rapidement pour contrer les coups du renvoyeur. Je recommence encore une fois et le résultat est toujours le meme.

    Ce message a été modifié par galen-starkyler le lundi 25 janvier 2016 - 20:41

    dimanche 24 janvier 2016 - 21:36 Modification Admin Permalien

  • Avatar Aynor

    Aynor

    9450 Crédits



    Galen m'avait confié son sabre laser tout récemment confectionné et je l'avais accroché à ma ceinture du côté droit, à l'opposé du mien. Je me tenai debout et me déplacai de temps à autre le long de la pièce afin d'observer sous tous les angles les mouvements de mon Padawan.

    Débuter dans le maniement du sabre, en apprendre les rudiements indispensables, qui introduiraient doucement la première des formes – nommée depuis des temps immémoriaux Shii-Cho – pouvait s'avérer fastidieux et rébarbatifs mais difficile d'y échapper. Galen néanmoins sembla s'appliquer avec envie à ce premier exercice. Sans doute s'imaginait-il déjà maniant son sabre laser comme il maniait pour l'heure une reproduction en bois.

    S'il faisait preuve d'une certaine précipitation il faut bien avouer qu'il mettait une belle énergie dans ses attaques. Le jeune homme jeta un regard dans ma direction, attendant sans doute une remarque, un encouragement.

    Aynor – C'est bien, continue ainsi. L'essentiel ici est de bien te positionner puis de bien cibler la zone du corps que tu souhaites atteindre. Ne te préoccupe pas du reste. Ce qui t'entoure n'a, à ce stade, aucune importance. Respire le plus calmement possible. Pas de mouvements superflus. Il ne faut pas perdre de l'énergie inutilement. Travaille bien les deux marques de contacts fondamentales : shiim et shiak.

    (Edit: Merci Doc, effectivement @£%!% de caractères de fin ligne XD)

    Ce message a été modifié par Aynor le mardi 26 janvier 2016 - 12:40
    Ce message a été modifié par Aynor le mardi 26 janvier 2016 - 12:41

    lundi 25 janvier 2016 - 22:07 Modification Admin Permalien

  • Avatar DocBeldom

    DocBeldom

    5633 Crédits

    [HJ : Je crois que tu as encore quelques ratés Aynor ;)]

    Doc avait terminé le rangement et le nettoyage des salles de formation. Il s'était ensuite rendu sur le toit du Temple pour méditer. Un bip l'avait tiré de ses pensées, sans qu'il sache exactement combien de temps s'était écoulé. Le Jedi se remit debout et se jeta dans le vide, usant de la Force pour ne pas s'écraser au sol. De bond en bond, il se retrouva au sol et se dirigea vers les salles. Il faudrait qu'il leur trouve un nom plus facile à retenir.  Mais pour le moment, il y avait quelqu'un dans la salle Shii-Cho. Passant la porte en silence, Doc eu un sourire en reconnaissant les lekkus de la Chevalier Jedi qui venait de donner un conseil à un jeune padawan. D'un geste, le Maître d'Arme désactiva les fonctions de parade et riposte des mannequins.


    Doc : J'ajouterais qu'une bonne méthode pour apprendre est de commencer par répéter la même suite de mouvements d'attaque, les faire tous les uns après l'autre dans le même ordre. Une fois qu'ils viendront naturellement, tu pourras varier l'ordre. Pour le reste, ton maître a parfaitement raison. Tu as le temps, prend le pour t'appliquer autant que possible. La vitesse viendra avec l'entrainement et les perturbations quand tu seras prêt, pas avant. Quand tu auras trouvé ton rythme, je réactiverais les parades sur les mannequins.
    Aynor : Bonjour Doc. Je te présente Galen, mon padawan. Galen, voici Ace "Doc" Beldom Terrik, notre Maître d'Arme... De retour après de longues années de retraite sur Kashyyyk.
    Galen : Bonjour Maître... Beldom Terrik ?
    Doc : Bonjour Galen. Enchanté de faire de ta connaissance. Maître Terrik ira très bien. Ne fait pas attention à moi et reprend donc.


    mardi 26 janvier 2016 - 01:27 Modification Admin Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    9303 Crédits Modo

    Suivant le conseil d'Aynor ainsi que celui de Doc Terrik, le maître-bretteur responsable, je me reconcentre sur les attaques que je veux porter à mon mannequin. Je suis en position de garde, la lame penchée vers mon adversaire, et j'inspecte les parties où je pourrais utiliser le mieux la technique du "shiim" et celle du "shiak". Je me plonge alors dans une grande réflexion ; je dois principalement handicaper mon adversaire pour mieux le battre. L'empaler serait un moyen de dernier recours pour l'handicaper.

    Je me décide alors d'opter pour le schéma suivant : 1. frapper sa main directrice ; 2. parer son attaque ; 3. contre-attaquer en portant le bord de ma lame aux genoux ; 4. parer une seconde attaque ; 5. frapper l'abdomen puis 6. l'empaler au dos.

    Mémorisant plusieurs fois mon schéma dans ma tête, je me prépare à passer à l'attaque. Derrière moi, les deux maîtres Jedi observent attentivement ce que je vais faire, il faut que je me montres audacieux si je veux pouvoir me défendre contre un quelquonque adversaire. Je passe à l'attaque. Suivant le plan à la lettre, ma première attaque est répondue par une tentative de la main directrice adverse, que je bloque. Je fais tourner mon sabre vers le bas et frappe durement contre le genou gauche. Ma cible se voit handicapée par cette jambe et tente de me frapper avec la main gauche. Je pare, esquive sur la droite, et une fois le dos à découvert, je touche avec le bout de ma lame. Mon schéma semble fonctionné.

    Peu après, le mannequin se remet dans sa position initiale. De nouveau sur mes gardes, je repasse à l'attaque avec la même tactique. Si je devais compter le nombre de fois où j'ai utilisé cette tactique contre le mannequin, je crois que ce serait cinq ou sept fois. Au bout de la huitième, je me repose et m'apprête à attendre l'avis de mon mentor et du bretteur.


    mardi 26 janvier 2016 - 21:25 Modification Admin Permalien

  • Avatar Aynor

    Aynor

    9450 Crédits

    Galen fit une pause et se tourna vers nous, je me tournai à mon tour vers Doc.

    Aynor – Les mannequins ne devaient-ils pas être désactivés ?
    Doc – En effet, mais Galen a rapidement trouvé son rythme aussi ai-je pris la liberté de réactiver cette fonction au cours de son entraînement, sans l'interrompre.

    Il me montra alors la télécommande qu'il dissimulait au creux de la main.

    Aynor – Entendu. Je ne sais pas ce que tu en penses Ace mais peut-être pourrions nous prendre un sujet vivant pour la suite de l'entrainement.

    Doc acquiesca et se tourna vers Galen afin de lui faire part de ses remarques.

    Doc – Il te reste encore beaucoup à faire pour acquérir et maîtriser les bases. Néanmoins les temps troubles que nous traversons imposent un rythme de formation accéléré. Mais je ne te conseille que trop de t'entraîner régulièrement.

    Galen – Je n'y manquerais pas et je deviendrais aussi fort que vous Maître Beldom !

    Il y avait dans sa voix de la force et de la conviction. Nous sourîmes, ne pouvant que souhaiter qu'il suivrait cette voix. Ce faisant je me dirigeai en arrière vers un renfoncement du mur où je déposai ma bure. Vêtue simplement d'une tunique de couleur claire, d'un tabard, et d'une robe, je m'avancai au milieu de la salle et en même temps que je me retournai sur la pointe d'un pieds pour terminer par faire face à mon Padawan, ma main se porta alors au loin devant moi. Ouvrant mes perceptions et laissant la Force pénétrer en moi je vis ses filaments me relier à toute chose. Aussitôt un sabre de bois vint voler jusqu'à ma main.

    Aynor – Voyons à présent si tu sauras aussi bien parer que tu n'as attaqué !

    jeudi 04 février 2016 - 22:04 Modification Admin Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    9303 Crédits Modo

    Galen - GARDES, ATTAQUES et PARADES - Duel entre Galen et Aynor

    Après l'entraînement devant un mannequin, place à celui devant une vraie personne. Et un Maître Jedi de surcroit, le mien d'ailleurs.

    Aynor : - Voyons à présent si tu sauras aussi bien parer que tu n'as attaqué !

    Galen : - Vous voulez que je me défendes contre vous ? (Elle acquiesça de la tête) Il y a une différence de niveau entre vous et moi.

    Aynor : - Bien que je sois un maître et toi un disciple, je m'en tiendrais à ton niveau. Je t'attaquerais de la manière que tu l'a fait avec le mannequin, et cette fois, tu devras parer et te défendre en vrai bretteur. Aujourd'hui, considère que nous sommes sur la même pied d'égalité.

    Galen : - Entendu !

    Aussitôt, je lève mon sabre de bois pour faire un geste de salut puis me mis en position de parade. De son côté,  Aynor fit un moulinet avec le sabre dans sa main puis se plaça en position d'attaque, la lame penchée vers moi. La moitié d'une minute passa pendant que je me concentrais sur la manière de me défendre et les coups à parer ; au cas où, j'appelais intérieurement la Force pour guider mes bras mais je ne perçus qu'une faible sensation.

    Aynor (air moqueur) : - Que notre petit combat commence !

    Elle s'élança vers moi avec l'élan et la légèreté d'un chat et tenta d'abattre sa lame sur ma tête. Je fais un pas en arrière et penche ma lame à l'horizontal ; l'entrechoc aurait été violent si je n'avais pas fait une telle riposte. Son attaque suivante fut plus rapide. Sa lame glissant vers ma jambe droite (une tentative d'handicap), je pivote mon sabre vers le bas et contre son attaque. À peine l'attaque contrée que mon maître remonte son sabre pour frapper ma main directrice. Je remets rapidement mon arme en bonne position et m'efforce de parer. Je frappe le sabre adverse depuis le haut et tente de le faire tomber. Et non, nos deux sabres sont tous deux à force égale et nous sommes obligés de reculer pour repartir. Aynor s'avance rapidement vers moi puis, après une attaque en biais mais contrée par une parade en biais, enchaîne des attaques rapides pour me déstabiliser. À chaque attaque suivais une parade, que ce soit sur la droite, sur la gauche, en bas ou en haut ou bien en biais. Plus j'arrivais à parer ses attaques et plus leur vitesse montait, et les mouvements allaient aléatoirement.

    Galen : - Vous comptez vraiment me mettre au tapis ou vous voulez me donner du fil à retordre ?

    Aynor : - Sache, Galen, que plus l'attaque est rapide et plus tes efforts doivent être grands. Parer mes attaques te demanderont plus de coordination dans tes parades et d'anticipation dans tes gestes. Tu n'espères périr sous mes coups quand même ?

    Je souris et redouble mes efforts face à mon maître. Ses attaques sont plus rapides à présent et elle anticipe mes parades pour me frapper là où je suis à découvert. Une première fois, je me reçois un coup aux côtes puis une seconde fois sur le bras gauche. La douleur est lourde mais je ne me décourage pas. Heureusement, je commence à percevoir les mouvements traîtres de mon adversaire et je tourne sur moi-même pour parer à temps l'attaque. Cette fois, je demande à la Force de me prêter main-forte. Mes bras sont emplis d'une vigueur nouvelle, mes parades sont plus fluides et mes mouvements aussi. Je protège tout mon corps grâce à mes parades et ne laisse aucune chance à mon maître pour m'atteindre.

    Aynor : - Tu commences à bien te défendre. Mais arriveras-tu à me défaire de mon arme ?

    Galen : - C'est en relevant un défi que l'on gagne en expérience. Donc allons-y !

    Je continue de parer les attaques d'Aynor et cherche une faille. Finalement, je m'aperçois que sa main directrice est à portée et je décide de contre-attaquer. Je bloque fortement la lame, la pousse vers mon maître, la déstabilise en frappant sur le côté gauche du manche et exécute le shiak après une rotation de mon sabre. Elle recule d'un pas, esquivant mon shiak mais je change la direction de ma lame et frappe sa main directrice avec le bord, sur le poignet. Le coup fait s'ouvrir la main de mon maître et son sabre se retrouve au sol. Je cesse de bouger et constate le résultat de ma contre-attaque.

    Le sabre adverse est par terre et mon maître se masse légèrement son poignet. Je me demande alors si je me suis pas un peu trop laissé aller dans ce combat. Je lâche volontairement mon sabre puis regarde la réaction d'Aynor et de Doc.


    Ce message a été modifié par galen-starkyler le mercredi 16 mars 2016 - 08:45

    vendredi 05 février 2016 - 19:00 Modification Admin Permalien

  • Avatar DocBeldom

    DocBeldom

    5633 Crédits

    Doc a un léger rire et s'approche d'Aynor d'un pas tranquille, attirant distraitement à lui par télékinésie un petit stimpac qu'il tend à la twi'leck.

    Doc : Les bases sont là, c'est indéniable. Mais il va falloir apprendre le contrôle Galen. Ton dernier coup était intéressant mais n'aurait pas dû fonctionner si ton maître avait été plus retord.
    Aynor : Je ne pensais pas qu'il allait frapper aussi fort aussi.
    Doc : Tu as mérité le bleu qui va murir sur ton poignet dans ce cas. Toujours se méfier d'un padawan qui commence à se battre. Oh, une autre chose Galen. Ton sabre, c'est ta vie. Sans lui, tu es mort. Alors quoi qu'il arrive, même si tout venait à s'effondrer autour de toi...

    Le Maître d'Arme se met soudainement en mouvement, attirant à lui le sabre en bois de Galen et lui porte un shiak qu'il arrête à un centimètre de l'estomac du padawan.

    Doc : Si je te revois lâcher ton sabre volontairement, je t'assure que nettoyer les bêtises de Tyria te paraîtra le paradis par rapport à ce que je te ferais subir. C'est bien compris ?

    Léger déglutissement du padawan qui acquiesce. Doc inverse sa prise sur le sabre de bois et tend la poignée à Galen qui l'attrape.


    Doc : Parfais. Tu vas refaire contre moi le coup que tu as tenté contre ton maître. Je vais te montrer le risque qu'il y a avec. Prêt ?
    Galen : Oui Maître.

    Doc lance son attaque, que Galen pare en forçant comme contre Aynor, mais au lieu de tenter de contrer le padawan, le maître cède complètement tout en se décalant légèrement. Le padawan se retrouve entraîné par sa puissance et c'est lui qui se retrouve déséquilibré, d'autant plus que Doc a laissé trainé un pied et l'a poussé pour le faire chuter. Il rattrape Galen avant que ce dernier ne tombe et le redresse.

    Doc : Il faut toujours faire attention avec la force brute. Cela peut paraître une bonne idée, mais une bonne technique permet toujours de compenser et même d'en profiter. Chaque forme t'apprendra à réagir d'une manière qui te donnera l'avantage sur ce genre de méthode. En fonction de celle que tu choisiras, tu apprendras la méthode la plus adaptée.
    Galen : Ca veut dire que la force brute n'est pas utile du tout ?
    Aynor : Pas utile est un peu fort, mais elle n'est pas gage de réussite.
    Doc : Comme tu l'as montré tout à l'heure contre ton maître, si tu surprends ton adversaire, tu peux réussir avec coup puissant à faire quelque chose. Mais le problème est de réussir à surprendre. Il y a deux méthodes pour utiliser la force brute avec un sabre. Peux-tu me les donner ?
    Galen : Euh... Pousser fort ? Et... Je sais pas... Frapper fort ?
    Doc, avec un sourire : Pousser fort, nous sommes d'accord. Mais ça veut dire que tu vas pousser sur la durée. Et pour ça, tu vas devoir pousser avec tout ton corps, ton poignet ne suffira pas. Et pour frapper fort, c'est la même idée : tout ton corps va être impliqué, par juste ton poignet. Ton mouvement devra être plus ample puisqu'il s’appuiera sur ton bras.  Et s'il est plus ample...
    Galen : On peut le prévoir ! Ce qui veut dire que pour la surprise, c'est un peu raté, non ?
    Aynor : Exactement. Qui plus est, le sabre laser ne nécessite pas de puissance pour être dangereux.
    Doc : Je te laisse y réfléchir. Cette notion n'est pas si éloignée de problèmes philosophiques qui se posent aux Jedi bien trop souvent. Oh, et félicitation. Tu viens de réussir le premier exercice de cette classe. Pour le prochain, il faut que tu choisisses quelle forme tu voudras suivre. Si vous voulez vous entrainer encore un peu, je reste dans le coin.

    [HJ : Petite note sur tes posts, comme j'avais pris l'habitude de le faire à l'époque : Tu écris bien, c'est cool. Bonne gestion des combats avec du rythme, tu évites les répétitions ce qui est une très bonne chose. Y'en a une sur l'attaque en biais qui aurait pu être évitée avec une "parade de la même manière".  C'est le plus dur dans les écrits de combat. Pareil, tu arrives bien à gérer les moments où tu décris beaucoup et ceux où tu résumes, ce qui fluidifie la lecture.
    Fais juste attention à bien lire les posts des autres avant de poster. Quitte à les relire deux fois. J'avais noté que je désactivais les mannequins, c'est assez surprenant de voir ensuite qu'ils continuaient à frapper sans aucun commentaire à ce sujet ;) ]

    vendredi 05 février 2016 - 21:30 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7120 Crédits

    Zadyssa, Exercice 1 - PARTIE I : Attaques.

    Après une bonne nuit de sommeil suite à ma précédente expérimentation avec les pouvoirs de la Force, je me dirigeai d'un air déterminée vers La Salle Blanche pour commencer mon premier entraînement avec un sabre. Mon premier combat contre Kinsa lors de mon arrivée m'avait beaucoup impressionnée. J'avais donc voulu approfondir le sujet et étais allée chercher des informations dessus. J'avais fini par tomber sur un livre expliquant le concept de base du maniement du sabre et l'avait dévoré. Les images et les lignes que j'avais parcouru était encore gravée dans ma tête.

    J'entrai avec précipitation dans une salle entièrement blanche et compris l'origine du nom de cette pièce. Il y avait un mannequin, plusieurs sabres de bois, un holodroïde et pleins d'autres babioles. Je restai un moment ébahit, consciente que j'allais enfin apprendre les bases du maniement d'un sabre. J'en empoignai un fermement et déplaçai le mannequin au centre de la pièce avant de lui faire face. Je le regardai fixement pendant un bout de temps avant de fermer les yeux pour vérifier que je le visualisais bien dans mon esprit. Sa silhouette m'apparut comme si je les avais ouvert. Je rouvris les yeux et je fis un arc de cercle à l'aide de mon sabre en direction de l'abdomen tout en faisant en sorte de garder une protection de secours. Je refis ce geste plusieurs fois pour le garder comme réflexe avant d'en enchaîner sur un autre. J'attrapai mon sabre à deux mains et - le coude replié vers moi - j'attaquai la tête, tout en gardant une certaine protection.

    Reproduisant une figure que j'avais vu dans le livre, je mis un coup sur la jambe gauche du mannequin en amenant d'un geste rapide et précis mon sabre vers le bas en arc de cercle. Je fis de même sur la droite. J'effectuai ce court enchaînement plusieurs fois avant d'en passer à un autre. D'un geste circulaire, j'attaquai le flanc droit puis le gauche avant de faire le premier mouvement que j'avais appris en direction de l'abdomen. Je commençai à avoir les bons réflexe. Aussi, partis-je dans un enchaînement : d'abord je visais la jambe droite, l'abdomen, la jambe gauche et la tête. Je le fis plusieurs fois avant de le modifier en ajoutant les mouvements sur les flancs droit et gauche. Après avoir déduis que je les maîtrisais parfaitement, j'entrepris de commencer les coups en estoc.

    Cette fois-ci, j'eus plus de difficulté à viser là où je voulais frapper. D'un geste rapide, je visai l'épaule gauche mais mon sabre frappa le vide. Je continuai à faire ce coup plusieurs fois avant d'avoir enfin le coup de main. Je pus donc changer d'attaque pour cette fois en faire une consistant à empaler l'ennemie. Ce coup fut simple à maîtriser aussi, passais-je au suivant : l'autre épaule. J'eus plus de facilité à le maîtriser bien qu'il me fallut une dizaine d’essais. Attaquer les jambes me parut d'une facilité déconcertante. Je me demandai si je faisais les bons mouvements. Aussi, les comparais-je à ceux du livre par le biais de ma mémoire. Étrangement, il concordait. Avais-je enfin pris le coup de main ? Pour tester, j'entrepris de faire un enchaînement mêlant les deux techniques : les coups en estoc et les attaques circulaires. Tout d'abord, une attaque sur le flanc gauche que j'enchaînai avec une attaques en estoc vers l'épaule droite - je touchai la cible ! - suivis d'un arc de cercle vers ses deux jambes puis d'un coup portant à empaler la tête. C'était tout juste si je n'avais pas besoin de regarder le mannequin pour faire ces gestes. 

    Ma pensée me donna une idée... pourquoi ne pas essayer un enchaînement les yeux fermés ?

    Je fermai les yeux et pris une grande inspiration avant de me projeter l'image du mannequin dans la tête. Coup en estoc en direction de la tête, attaque sur le flanc gauche puis sur le droit suivis d'un empalement sur le buste. Je rouvris les yeux et constata avec joie que la pointe de mon sabre était bien positionnée contre l'endroit que j'avais visualisé. Ma mémoire photographique ne m'avait pas trompée.

    Soudainement, je me souvins de mon duel contre Kinsa : mon jeu de jambes s'étaient révélés être véritablement mauvais. Il fallait que je m'applique à le travailler. Je me refis le schéma de mon entraînement et constata en effet que je ne m'étais pas aidée de mes jambes pour améliorer mes attaques. Dire que je pensais avoir réussie cette partie...

    Après avoir repris mon souffle, je me plaçai face au mannequin et pris appuie sur mon pied gauche tandis que le droit était légèrement avancé. Je pris une légère impulsion qui donna plus de vitesse à mon attaque en direction de l'abdomen. Effectivement, c'était bien plus efficace ! Continuant sur ma lancée, je fis un arc de cercle consistant à viser le flanc droit. Alors que j'armai mon mouvement, je prenais plus appuie sur ma jambe droite qui était pliée et lorsque le coup partait, je passais sur la gauche. Ce fut bien plus rapide, me surprenant. Je fis la même chose mais inversée pour le flanc gauche avant de passer à autre mouvement. Je travaillai ainsi pendant une bonne heure avant de tomber assise, le souffle coupé. Avant de me laisser aller au repos, je décidai de terminer par un exercice de mémoire.

    Je fixai le mannequin, fermai les yeux et fis mon enchaînement avec un jeu de jambes meilleures bien qu’imparfait. Pour une première, je trouvai que je ne me débrouillai pas trop mal. Alors que j'allais faire mon dernier coup qui était un arc de cercle vers le flanc droit, je me demandai si je n'étais pas trop près du mannequin. Comme j'avais les yeux fermés, je jugea que j'avais mal calculé la distance. Aussi, arma mon coup, me propulsa et frappa. Le sabre rebondit sur le mannequin, revint vers moi comme il avait l'habitude de le faire, mais... entra en collision avec ma tête. 

    Moi : Eh bien, heureusement que ce n'est qu'un entraînement... Sinon, je n'ose imaginer l'état de mon crâne...




    Ce message a été modifié par Zadyssa le samedi 13 février 2016 - 20:08
    Ce message a été modifié par Zadyssa le mardi 16 février 2016 - 08:00

    samedi 13 février 2016 - 19:41 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7120 Crédits

    Zadyssa, Exercice 1 - PARTIE II : Gardes et parades.

    Après m'être longuement reposée dans La Salle Blanche, je me remis debout lentement et attrapa d'un geste rendu moue par la fatigue le sabre. Pour me remettre d'aplombs, je fis un petit exercice de respiration qui dura en vérité une vingtaine de minutes et me mis au centre de la pièce. Après les attaques, je devais travailler ma garde. C'était bien beau de savoir attaquer, si je ne savais pas me défendre, ça ne servait pas à grand chose.

    Je fermai les yeux pour visualiser les positions indiquées dans le livre et les rouvris pour les effectuer. La première était la plus simple : il me fallait garder le sabre verticalement devant moi. La seconde était à peu près la même mise à part que le sabre devait être placé horizontalement. Je fis sans problème ces deux positions avant de passer à des cas plus compliquées qui se trouvait être en réalité des parades.

    Pour contrer une attaque consistant à viser les jambes que j'avais apprise plus tôt dans la journée, il me suffisait de m'écarter d'un pas en baissant vivement mon sabre pointe vers le bas. Ce que je trouvais bien dans cette défense, c'était qu'elle faisait avancer mon jeu de jambes. Aussi, la répétais-je plusieurs fois.

    Pour contrer une attaque sur le flanc gauche, il fallait que je place mon sabre parallèle à mon corps en le tenant à deux mains, pointe vers le bas. C'était la même position mais inversée pour le flanc droit. Une idée me vint à l'esprit pour enchaîner avec une contre-attaque à partir de cette parade. Je fermai les yeux, imaginai le mannequin d'entraînement en face de moi et les rouvris avec l'image de ce que je voulais dans mon champ de vision imaginaire. J'imaginai qu'il m'attaquait sur le flanc gauche et je me protégeai à l'aide de la parade apprise plus tôt. Je décalai mon sabre petit à petit en imaginant une opposition de force puis arrêtais-je ma garde, me baissais-je en faisant un tour sur moi-même - tout en étant accroupie - pour empêcher le sabre ennemie de me toucher et fis un arc de cercle vers les jambes de mon adversaire imaginaire. S'il était assez réactif, il devrait sauter, ce qui le mettait dans une situation plutôt périlleuse. Fière de mon invention, je me relevai et me rappela tant bien que de mal la prochaine parade que je devais faire.

    Mes essais de parades durèrent une vingtaine de minutes avant que je ne décide de passer à celles des coups en estoc. Je compris après plusieurs visualisation des positions que l'on ne pouvait pas parer de la même façon une attaque circulaire et un coup en estoc. La première option consistait à stopper le sabre adverse tandis que la seconde nécessitait une déviation du laser. J'entrepris d'effectuer les diverses parades avant de me lancer dans une réelle simulation. De souvenirs, l'holodroïde qui se nommait PROXY servait à simuler un combat. Je me dirigeai vers lui et le poussa tant bien que de mal au centre de La Salle Blanche. Je mis un temps incalculable à trouver la façon de l'allumer et lorsque ce fut fait, il se mit d'un seul coup en mouvement. Je sautai en arrière par réflexe avant de me mettre en garde, le sabre parallèle à mon corps.

    Il m'attaqua le premier en voulant me porter une attaque circulaire vers mes jambes. Ravie de pouvoir utiliser une parade que j'avais apprise et mémoriser, je l'effectuai mais il m'attaqua de suite en portant un coup vers la tête. Je le para en plaçant mon sabre horizontalement et tenta à mon tour une attaque que je fis en direction de l'abdomen. PROXY ne me laissa pas le temps de souffler : il m'attaqua sur le flanc droit mais je n'eus pas le temps de mettre en place ma contre-attaque.Il enchaîna avec des coups vers mes bras qu'il parvint presque à atteindre avec la vitesse de sa dernière attaque. Je dus me déplacer pour les contrer. Au bout d'un certains temps, je commençai à voir apparaître une forme de schéma dans ses mouvements. Lorsqu'il faisait une certaine attaque, il se défendait de la même manière - bien que ce soit efficace. Ou alors, à l'inverse, lorsqu'il entreprenait une parade, il contre-attaquait de façon identique. Je fis plusieurs coups différent à espace régulier pour vérifier ma pensée et découvris avec joie que j'avais raison. PROXY était fais pour simuler un véritable combat, pouvait tout calculer à l'avance mais avais un point faible : c'était tout de même une machine, un holodroïde qui suivait un schéma de défense et d'attaque qui lui avait été donné. Il ne prenait pas d'initiative.

    Je pus ainsi mettre au point une stratégie : je testai comment il défendait lorsque j'attaquai sur son flanc droit. Tout comme moi, il utilisait la parade de base. Maintenant, j'entrepris de tenter de l'empaler sur le buste. Il baissait son sabre de haut en bas pour dévier le miens. Si je parvenais à être assez rapide, je pourrais peut-être esquiver sa parade et mettre dans le mille. Je retentai la même chose mais je ne fus pas assez rapide : alors que j'allais l'empaler, il m'attaqua sur le flanc gauche. J'avais trop hésité et réfléchis à ce que j'allais faire. 

    Tant bien que de mal, je parvins à me protéger de justesse. PROXY enchaîna plusieurs attaques sur les différents flancs, puis une sur les jambes, vers le buste et ainsi de suite. Me fiant uniquement à mon instinct, je mettai en place des parades jusqu'au moment où il m'attaqua à nouveau sur le flanc droit. J'eus comme l'impression de revoir la scène. Effectivement : c'était à peu près la même chose qui s'était déroulé au début. Je pus mettre en place ma contre-attaque. Je faillis me faire moi-même avoir par la force supérieur à la mienne de PROXY mais me rappela à temps que je devais me baisser et accomplir un tour sur moi-même tout en faisant un arc de cercle avec le sabre. Comme je m'en doutais, ça fonctionna. Je lui avais fauché les jambes et il se trouvait que PROXY était en train d'entamer une chute dans ma direction. Il me tomba dessus.

    Écrasée par un holodroïde. On aura tout vu ! Une fois que je me fus relever, j'appellai un maître via Comlink pour qu'il puisse valider mon entraînement.



    Ce message a été modifié par Zadyssa le mardi 16 février 2016 - 08:04

    samedi 13 février 2016 - 20:53 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

D23 2019

23 août 2019 - 25 août 2019

Ciné Concert Star Wars : Le Retour du Jedi

11 sept. 2019 - 14 sept. 2019

Comic Con Antwerp 2019

14 sept. 2019 - 15 sept. 2019

Japaniort 2019

28 sept. 2019 - 29 sept. 2019

Triple Force Friday

04 oct. 2019

Paris Manga et Sci-Fi Show 28ème édition

05 oct. 2019 - 06 oct. 2019

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide