L'Académie Jedi (page 3)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    11027 Crédits Modo

    Hors-RP : À tous ceux qui liront ce post. Ceci est le prologue d'une aventure solo que je vais faire, il s'agit en quelque sorte du commencement et de la raison qui m'amena à mener une mission solo via Chu'Untor Legends. Merci de ne pas suivre ce post et/ou de ne pas y répondre ; je compte sur vous.


    Le jour se lève peu à peu sur la verte et vaste forêt de la quatrième lune de Yavin, permettant à une nouvelle  journée de commencer pour les habitants de l'Académie des Jedi. Les rayons de l'astre solaire traversent la large entrée du hall principal, illuminant les murs et colonnes de marbre blanc sable composant cette salle.

    Aujourd'hui, je me réveille comme toutes les autres fois. J'hésite d'abord à me lever mais le fait, je m'habille, réveille mon compagnon droïde R1-P7, sort de ma chambre et descend les marches de l'escalier du hall pour me diriger vers mon second nid, la Salle des Padas. Puisque c'est là que certains vont déjeuner matin, midi et soir, je prends mon repas rapidement puis ressort de la salle. Les derniers évènements passés s'étaient enchaînés avec le temps : Asnwin est devenu le padawan de Tyria Sarkin, celle-ci refaisant l'hystérique pour annoncer qu'elle prenait avec elle le pauvre zabrak, puis Tareyu semblait s'intégrer de plus en plus au cursus académique tandis qu'un certain Xizor avait accompagné Kinsa pour une mini-intervention dans la jungle.

    Galen : - Haha. C'est amusant. L'Académie a vu le départ de quelques figures importantes de son enceinte et voilà maintenant qu'elle voit arriver de nouveaux membres à discipliner. (Je me dirige vers l'entrée du hall et m'asseois sur les marches de marbre.) Allez, rien de tel qu'une bonne méditation pour s'échauffer un peu les sens.

    R1-P7 se positionna derrière moi et décida de me prévenir au cas où quelque chose arrivait. Je n'avais pas encore acquis le pressentiment de Force alors je demandais à mon ami droïde de monter la garde, littéralement. Bien assis en tailleur sur les marches, les bras croisés, je ferme les yeux et fait le vide dans mon esprit. Autour de moi, l'espace et le temps se transforme et laisse place, dans ma tête, à une représentation du vide sidéral de la Galaxie. Autrefois c'était la représentation d'un jardin ; à présent, le décor avait changé. Si mes yeux physiques étaient encore clos, mes yeux mentaux étaient ouverts et contemplaient la Galaxie dans son intégralité. Je flottais dans le vide, au milieu des innombrables mondes.

    Galen (souriant) : - On ne voit pas ça tous les jours. Je m'attendais à mon jardin et me voilà à flotter dans l'espace galactique. Je demande si... (Aussitôt je ressentis une perturbation dans la tête, une onde forte qui planait autour de moi. Je me sentis pris de vertige) Bon sang... j'ai comme... un pressentiment... Force, que t'arrive-t-il ?...

    Je commenças soudain à entendre des voix se répercuter dans le vide, des paroles étranges et prononcées par plusieurs : "Il n'y a pas d'ignorance il y a la connaissance", "Je convoite un objet particulier", "Il est entouré de mystères... et de savoirs perdus", "Il est perdu depuis longtemps". Ses voix de nulle part me donnaient la chair de poule et je ne comprénais rien à leurs paroles, puis il y eu les voix de membres de l'Académie.

    *Kinsa* - Une relique ?

    *Kaarde* - C'est trop dangereux !

    * Tyria* - Es-tu sûr de toi ?

    *Aynor* - Prends garde à toi.

    Galen : - Mais qu'est-ce qu'il s' passe ?

    Soudain, je vis apparaître devant moi... Tython, la planète où j'ai naquis et grandis, se rapprocher de moi au pas de course ; puis la planète se changea et la façade de l'ancien Temple de Tython apparut, se rapprochant de même. C'est là que le Temple ouvrit ses portes et j'entra malgré moi dans le bâtiment. Tout était noir autour de moi puis le décor sidéral de l'espace revint. Je découvris finalement en face de moi, auréolé de lumière stellaire, un étrange, multicolore et majestueux polyèdre à 20 faces. L'objet me sembla singulier et j'entendis alors la voix de Satelee Shan prononcer cette parole : "... Entre de mauvaises mains, cet objet pourrait changer le cours de l'Histoire...à jamais !" Je fis un pas en arrière, terrifié, mais je me sentis basculer et je tomba de je ne sais quel hauteur, hurlant de terreur.

    Je sortis enfin de ma méditation, toujours en hurlant, comme me réveillant d'un cauchemar. Je repris mon souffle, essayant de me calmer et je m'aperçus que R1, Eckmül, Mara, Keller, Asnwin et Tareyu me regardaient stupéfait.

    Eckmül : - Galen ! On t'a entendu gémir dans ta méditation et puis tu as hurlé à l'instant. Qu'est-ce qui s'est passé ? Réponds.

    Galen : - Je... J'ai... J'ai vu...

    Je continue de retrouver mon calme et regarde chacun de mes camarades avant de répondre.

    Galen : - J'ai vu le Codex de Tython !

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Kaarde : - Le Codex de Tython, dis-tu ?

    Nous étions tous réunis dans la Chambre ouverte du Conseil, une pièce particulière de l'Académie, et je comparaissais devant les maîtres et chevaliers de l'Académie pour cette étrange vision que j'avais eu. Je me trouvais donc devant Kaarde, Tyria, Doc Beldom, Aynor (mon mentor) et puis Kinsa ; je leur raconta en détail ma vision en commençant par la perturbation ressentie et en finissant par la chute mentale qui me ramena dans le monde réel. Je n'évoqua pas le moment où j'avais entendu leurs voix et plaça le plus d'éléments sur la transition entre Tython, le Temple et l'objet auréolé...

    Galen : - Voilà. Vous connaissez maintenant la raison de pourquoi je parle du Codex.

    Tareyu : - Je ne voudrais pas m'imposer dans cette discussion mais j'ai une question : c'est quoi le Codex de Tython ?

    Derrière moi, il y avait mes cinq camarades qui étaient présents. Je me demandais si on les avait permis de venir ou s'ils étaient venus sans permission. Ce fut Kaarde qui prit la parole.

    Kaarde : - Je vais t'expliquer, jeune Cathar. Le Codex de Tython est un ancien holocron de cristal pur créé par nos précurseurs de l'Ordre Jedi, il y a d'immémorables années. Pour nous comme pour les historiens et contrebandiers, il s'agit d'une relique du passé.

    Kinsa : - Une relique ?

    Tyria : - En effet. Si mes souvenirs sont exacts, cet holocron est la toute-première source de savoir que cette galaxie puisse connaître. Il contiendrait selon la légende une mémoire qui correspond à deux fois la bibliothèque d'Ossus et regorgerait d'un immense pouvoir conféré par les anciens Maîtres d'antan.

    Doc : - Malheureusement, le Codex est porté disparu depuis de très longues années et la dernière personne à avoir tenté de le trouver était un vieil apprenti Sith, Cha Naman. Celui-ci l'aurait perdu et des rumeurs courent qu'il cherche de nouveau l'holocron. D'ailleurs, Naman est peut-être la voix qui disait "Je convoite un objet particulier."

    Galen : - Mais alors, pourquoi j'ai vu apparaître le Codex dans ma vision si personne ne sait où il se trouve depuis longtemps ?

    Aynor : - La Force est indescriptible lorsqu'elle nous parle. Ta vision, Galen, est un message qu'elle veut te donner et elle t'a montré l'holocron pour une raison que nous ignorons.

    Kinsa : - Euh, retenez-moi si je dis une bétise mais... Galen a vu le Codex après avoir vu sa planète natale. Et si l'holocron était revenu là où il avait été créé ?

    Tyria : - C'est possible. Un holocron comme le Codex peut revenir de lui-même sur le lieu de sa création pour tomber dans l'oubli, là où l'on si attends pas. Reste à savoir le rôle de Galen dans cette histoire.

    Galen : - Je crois savoir. Je pense que la Force veut que je retrouve et récupère le Codex sur Tython.

    Il y eut un long silence pendant que l'assemblée me regardait puis...

    Kaarde : - C'est trop dangereux !

    Aynor : - Galen, je comprends que tu sois complexé par sa situation de padawan et que tu souhaites rattraper ton retard, mais aller à la recherche d'un artéfact disparu ne fera que ralentir ta progression. C'est une mission qui risque de te coûter du temps et la vie.

    Galen : - Je sais. Je sais aussi qu'il ne faut pas prendre au pied de la lettre les visions de Force. Mais si celle que j'ai eu se révèle être vraie, alors je vais rendre sur Tython, entrer dans les ruines du Temple et trouver le Codex... avant que quelqu'un d'autre ne mette la main dessus.

    Kinsa : - Qu'est-ce qui te fait dire ça ?

    Galen : - La dernière voix, celle d'un grand maître Jedi, a dit ceci lorsque j'ai vu le Codex dans ma vision : "Entre de mauvaises mains, cet objet pourrait changer le cours de l'Histoire, à jamais !"

    Je vis que les maîtres Jedi se mirent dans une profonde réflexion sur ma décision et cette dernière parole. Enfin, Tyria se délégua pour me poser l'ultime question.

    Tyria : - Es-tu sûr de toi ?

    Je regarda solennellement les maîtres et chevaliers présents puis mes camarades. J'ai reçu une vision et je dois l'assumer, quelles qu'en soit les conséquences.

    Galen : - Je suis sûr... et certain.

    Alors Kaarde s'avança devant moi.

    Kaarde : - Qu'il en soit ainsi. Galen Arek, padawan d'Aynor Alask, tu as notre autorisation pour partir en mission afin de te rendre sur Tython et rechercher le Codex. Désires-tu être accompagné pour cette mission par un de tes camarades ou bien l'un de nous.

    Galen : - Non merci maître Kaarde. Je partirais seul vers Tython. (Puis en regardant R1 à côté de moi) Il y aura seulement R1 qui me secondera.

    Aynor : - Prends garde à toi Galen. Je te souhaite d'être prudent.

    Sur ces paroles, je salue Aynor, Kaarde et les autres puis quitte la salle, R1 à mes côtés. Je reviendrais de cette mission, sain et sauf, avec le Codex. Je ne recherche ni la gloire, ni la reconnaissance ni le pouvoir. Je veux empêcher l'inévitable de se produire. Et pour cela, je suivrais la voie que m'a donné la Force depuis ma naissance. Je suivrais ce chemin de Jedi.

    samedi 06 février 2016 - 21:30 Modification Admin Permalien

  • Avatar darkspirit

    darkspirit

    866 Crédits

    Nom : Ken Skylite

    Age : 18 ans

    Planète natale : Tatooine

    Description physique : Humain de taille moyenne, teint clair avec une cicatrice sur la joue gauche ( laissée par darkspirit lors de l'enlevement de ses parents ), yeux bleu, cheveux blonds.

    Description morale : Ken est un homme courageux, intelligent et impulsif. Ken n'est pas quelqu'un à provoquer car il se met très vite en colère. Il est près à sauver des vies même si sa vie en dépend.

    Histoire : Ken Skylite est né sur la planète Tatooine, ses parent James et Leina étaient des marchands très connu sur la planète. Malheureusement une troupe de stormtroopers accompagnée d'un maitre sith du nom de DarkSpirit sont venus enlever de nombreuses personnes y compris James et Leina afin de faire des test biologiques sur eux. Suite à cela Ken se retrouva seul à l'age de ses 17 ans il décida donc de retrouver ses parents. Au cours de sa route il vas rencontrer Kinsa-Talik qui lui apprendras le chemin de la Force.

    << Je me nomme Ken Skylite et je suis près à trouvé le chemin de la force, je ne sais pas où se trouve mes parents mais bientot je le saurais. Je suis près à combattre l'empire sith ! >>
     


    Ce message a été modifié par darkspirit le mardi 09 février 2016 - 08:44
    Ce message a été modifié par darkspirit le mardi 09 février 2016 - 11:22

    lundi 08 février 2016 - 16:33 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7818 Crédits

    Prénom: Zadyssa


    Âge: 13 ans

    Espèce: Humain (pas très originale :/)

    Planète natale: Metellos.

    Sexe: Féminin

    Description physique: J'ai les cheveux bruns, long et lisse; les yeux vert virant un peu sur le marron et une peau beige. Je fais 1,56m.

    Description morale: Je suis plutôt calme d'apparence, principalement lorsque je ne connais pas parfaitement l’individu, si c'est le contraire je peux me montrer drôle et très vivace. J'ai une bonne mémoire photographique autant à long-terme qu'à court-terme et je suis également très analyste des choses qui m'entoure. Je comprends donc plutôt vite. Très courageuse, j'ai tendance à me fourrer dans un pétrin dans lequel j'arrive toujours à sortir.

    Passé: Mes parents étaient contrebandiers. À ma naissance, ce fut comme un changement pour eux. Ils ne parvenaient pas à faire leur travail et m'élever en même temps. Ma mère a donc changer de boulot pour quelque chose comportant moins d'action (he oui, elle en avait pourtant les moyens). Jusqu'à mes sept ans elle m'éleva tandis que je ne voyais presque jamais mon père. Très reconnu dans ce milieux, nous restâmes une semaine sans nouvelle avant d'apprendre qu'il avait tout simplement disparut. La tristesse m'avait envahis et j'étais monté dans ma chambre pour pleurer toutes les larmes de mon corps, je m'en souviens comme si c'était hier. Au fond de moi, je sentais qu'il était mort. Un an passa durant lequel ma mère m'expliqua brièvement comment survivre seule. J'eus huit ans. Une semaine après cette date, ma mère fut tuée sous mes yeux par un contrebandier n'ayant pas reçu une somme d'argent importante qu'il attendait depuis ma naissance. Je ne sais pas si c'est la compassion ou simplement la possibilité d'avoir de l'aide, toujours est-il qu'il m'embarqua sur son vaisseau. Je n'ai jamais su comment réagir, ça c'était passé très vite. Les années passèrent lentement jusqu'au jour de mes dix ans où je me découvris un lien privilégier avec la Force: j'arrivais à faire voler des objets ! Je réussis à garder le secret pendant 3 ans mais l'assassin de ma mère découvrit la vérité et sous le coup de la terreur, je commença à fuir. Il me courut après et fut sous le point de me rattraper si je n'avais pas découvert à cette instant une nouvelle facette de la Force: la vitesse. Je me propulsa vers un vaisseau transportant de la marchandise qui était sur le point de décoller et me glissa juste à temps dans l’entrebâillement de la porte pour décoller vers une nouvelle vie qui -je l'espère- sera meilleure.

    Ce message a été modifié par Zadyssa le mardi 09 février 2016 - 06:51

    mardi 09 février 2016 - 06:43 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    12152 Crédits Modo

    Il a l'air de bien se débrouiller ce petit, il semble même avoir l'étoffe d'un guérisseur. Mais le soleil se couche et je ne suis pas super enthousiaste à l'idée de rester dans la forêt yavinienne dans le noir.... Aussi je m'empresse de m'éloigner, avec Xizor. Une fois arrivée à l'Académie, j'attrape mon datapad et note l'admission du Faleen en tant que padawan. Je lui indique ses nouveaux quartiers. C'est le troisième padawan à arriver cette semaine. Si ça continue comme ça, l'Ordre Jedi n'en sera que plus renforcé. Enfin, une fois Xizor dûment accueilli, je me précipite vers mes propres quartiers. J'enlève mon armure et enfile mon pyjama. Puis je m'effondre sur mon lit.

    Mais je n'arrive pas à m'endormir. Pour cause, mes pensées se bousculent dans ma tête. Depuis le départ de Ceno, je me remets sans cesse en question. Surtout, à présent, je suis la seule Mando-Jedi de l'Ordre. Plus de modèle à suivre – d'un autre côté je suis Chevalier, par la Force ! Une chose me tracasse : et si Mand'alore ordonnait une action anti-Jedi ? Je ne saurai pas quel camp choisir. Enfin...il vaut mieux ne pas me prendre la tête avec ça.

    Le lendemain


    De bon matin, bien reposée et de bien meilleure humeur, je me lève dans la ferme intention d'aller m'entraîner un peu. Avec toutes mes responsabilités, je n'ai plus un instant à moi. C'est alors qu'Asnwin accourt vers moi et lance :

    Asnwin : Kinsa ! Deux nouveaux aspirants padawan sont arrivés !
    Moi : Où sont-ils ?
    Asnwin
    : Je leur ai dit d'attendre à l'entrée.
    Moi : J'y vais de ce pas. Merci de m'avoir prévenu.

    Aussitôt dit, aussitôt fait. Je retrouve à l'entrée deux jeunes humains, avec dans la main mon datapad fétiche. L'une est plus jeune que moi, une petite brune, l'autre plus âgé, avec une cicatrice sur la joue gauche. Je me demande qui le lui a faite... Je les salue avec un sourire qui se veut chaleureux et leur serre la main.

    Moi
    : Bienvenue à l'Académie. Je suis Kinsa Talik, la responsable des lieux. Et vous ?
    Jeune homme : Je me nomme Ken Skylite, et je viens de Tatooine. J'ai 18 ans.
    Fille : Je suis Zadyssa. Je suis originaire de Metellos et j'ai treize ans.

    L'un après l'autre, ils me racontent leur parcours avant d'arriver ici. Leur lien avec la Force est indéniable et ils semblent déterminés, même si je suis un peu inquiétée par la tendance de Ken à s'emporter quand il parlait de l'assassinat de ses parents adoptifs. Puis je me creuse la tête pour savoir quelle épreuve leur donner. Puis, une idée lumineuse me vient à l'esprit. J'aspirais à m'entraîner...très bien ! Autant faire d'une pierre deux coups.

    Moi : Vous avez des bases en combat ?
    Ken
    : Oui, plutôt bien même.
    Zadyssa : J'ai des bases... Pourquoi ?
    Moi : Un petit combat...deux contre un, ça vous tente ?

    Xizor : Tu es officiellement recensé comme padawan. N'hésite pas à t'entraîner dans les classes correspondantes.
    Ken Skylite : Bonne présentation, j'approuve ! Fais toutefois attention au côté impulsif de ton personnage, cela peut être dur à gérer. Mais il y a du bon potentiel ! Je te laisse poster la première partie du combat, en n'oubliant pas que Kinsa est une Gardienne, donc habituée à combattre, et Mandalorienne !
    Zadyssa : Je te félicite pour cette présentation, c'est l'une des meilleures que j'ai vues. Le passé bien dévellopé, c'est soigné et on sens que tu as bien réfléchi à ton personnage. Et puis je suis contente de voir arriver une fille aussi^^. Tu posteras la deuxième partie du combat.

    mardi 09 février 2016 - 11:53 Modification Admin Permalien

  • Avatar darkspirit

    darkspirit

    866 Crédits

    Suite à la proposition de la grande Gardienne Kinsa, le jeune homme Ken accepta sans hésitation. Cependent celui-ci n'avait pas de quoi se défendre et demanda à la Gardienne de lui préter un de ses sabres. Kinsa lui en  donna un sans tarder.


    Kinsa : Bon est-tu prêt ? Je veux voir si tu est digne de nous rejoindre mon petit.
    Moi : D'accord mais vous allez être surpris.


    La Gardienne laissa donné le premier coup au jeune garçon. Ken se mit en position et commença à attaquer. Kinsa contra son coup et arréta son sabre juste devant le coup de Ken.


    Kinsa : Il te faudra être plus prudent que ça pour devenir un vrai Jedi.


    Ken surpris par la rapidité de son adversaire se remit en position et attaqua de nouveau. 

    La Gardienne vit que le jeune homme n'eu pas de difficulté à se battre et elle décida de mettre un terme au combat. 

    Kinsa : Tu es fort mais il te rèste beaucoup de choses à apprendre.
    Moi : Je prend ça pour un compliment. Je dois vous avouer que je n'est jamais autant eu du mal à me battre jusqu'a aujourd'hui.
    Kinsa : ( ricanement ) Je suis une Gardienne, avant j'était comme toi et il m'a fallu beaucoup de temps avant d'arriver à ce résultat.

    La Jeune fille Zadyssa, était impréssioné par le combat entre Ken et Kinsa. Elle ne broncha pas pour le moment et laissa le jeune homme et la Gardienne terminé leur conversation.

    Kinsa : Dit moi, pourquoi as tu une cicatrice sur la joue ?
    Ken : Hum... mes parents ont été enlevés par une troupe de stormtroopers, un guerrier noir du nom de DarkSpirit était avec eux. Cela remonte il y a deux ans, j'ai essayé de me défendre mais ce guerrier noir m'a effleuré le visage avec son sabre rouge. C'est pour cela que je suis venu vous voir, pour que vous me formiez afin de retrouvé ce DarkSpirit pour le vaincre et tenté de retrouvé ma famille.
    Kinsa : Je vois. Mon garçon tu as eu raison de venir nous voir, tu as de grandes capacités.

    La Gardienne demanda au jeune homme de laissé la place à la jeune fille. Ken s'écarta et laissa la place à Zadyssa.









    mardi 09 février 2016 - 15:17 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7818 Crédits

    Test d'entrée PARTIE II : Kinsa vs Zadyssa :

    Je suis impressionnée par le combat qui s'est déroulé sous mes yeux ! Kinsa, la twi'lek qui nous avais donné ce test avait l'air très expérimentée. Elle frappait vite, avec précision et ne se laissait pas déconcentrer par les coups répétitif de Ken. Je savais que c'était à mon tour après. Aussi, observais-je avec grand soin les techniques qu'utilisait la jedi. Sa défense était impeccable, Ken n'avait jamais été sous le point de la toucher. Bien entendu, il n'avait pas autant d'expérience que Kinsa, mais il savait tout de même se débrouiller avec une arme. Le duel prit fin et Kinsa me tendit un sabre.

    Émerveillée, je le pris avec grand soin en ne cessait de quitter des yeux la lame faite d'énergie. Je n'avais que le poids du manche dans la main car le laser ne pesait rien. C'était une sensation étrange de tenir une telle arme. Comme si... comme si je venais de comprendre qu'elle allait m'être plus que d'une grande aide prochainement. Pour la tester, je fis un léger moulinet du poignet. Le bruit qu'émettait le laser sembla apaiser ma peur... Lorsque je me sentis prête, je me mis en garde.

    Je me déplaçai rapidement vers la jedi et - pour tester le choc que faisait une telle arme contre une semblable - frappa le sabre de Kinsa. Il y eut un léger crépitement. Me fiant uniquement à mon instinct - car je n'avais jamais combattu avec un sabre - je commença le combat. Visant le flanc droit, le gauche puis à nouveau le droit. Kinsa barra tout mes coups avec une facilité déconcertante. Avec une plus grande détermination encore, j'entrepris de faire une feinte. Je fis mine de viser les jambes en les fixant mais j'attaquai en réalité le flanc gauche.

    Kinsa eut l'air d'être surprise car au lieu de barrer le coup, elle se baissa pour l'esquiver et tenta de me fouetter les jambes à son tour. À mon plus grand étonnement, j'effectuai un petit saut pour esquiver son attaque et roula à terre pour en éviter un autre. Rapide la jedi ! Je me pris rapidement au jeu car je me savais toujours prête pour relever des défis et continua mes attaques sur une série de coups plus rapide en tentant tant bien que de mal de me défendre. C'est alors que je me découvris un défaut : j'étais trop immobile, rendant mes coups facile à deviner. Au moment où je tentai d'effectuer un pas sur le côté, Kinsa frappa mon sabre proche du manche alors que je n'étais pas prête à recevoir un choc. Je lâchai mon sabre sous le coup qui tomba plus loin et dû m'avouer vaincu. J'avais bien compris que Kinsa ne donnait pas son maximum : nous étions nouveau et bien moins expérimenté qu'elle, ce n'était qu'un test. Probablement celui qui nous permettrait d'accéder à une formation jedi dont j'avais entendu parlé en arrivant sur cette planète. J'espérais que ce petit duel allait me permettre d'être acceptée. Et si ce n'était pas le cas...

    Malgré tout, j'étais fier. Je savais qu'ici, ma vie serait meilleure. Peut-être plus dur car je devinais qu'un long entraînement aller se présenter devant moi (encore fallait-il que je sois acceptée) mais pour la première fois depuis longtemps, je fus heureuse.

    Moi : Alors, c'était comment ?

    Ce message a été modifié par Zadyssa le mardi 09 février 2016 - 16:51
    Ce message a été modifié par Zadyssa le mardi 09 février 2016 - 16:58
    Ce message a été modifié par Zadyssa le mardi 09 février 2016 - 17:19

    mardi 09 février 2016 - 16:48 Modification Admin Permalien

  • Avatar darkspirit

    darkspirit

    866 Crédits

    Après le combat entre Zadyssa et Kinsa, Ken s'adressa à la Gardienne.


    Ken : Mme la Gardienne puis-je vous poser une question ?

    La Gardienne porta son regard vers le jeune homme et lui répondit :


    Kinsa : D'abord cesse de m'appeler Mme la Gardienne, tu peux m'appeler Kinsa. Et oui je t'écoute.
    Ken : Voila je me demandais pourquoi avez vous arreter le combat aussi vite ?
    Kinsa : Pour le moment je ne souhaite pas te répondre, mais je répondrai à ta question plus tard.

    Ken, après la réponse de Kinsa, se demanda pourquoi la Gardienne n'avait pas répondu à sa question.

    En réalité  Kinsa avait intérompu le combat car le jeune homme attaquait avec une grande agréssivité, elle aurait vu directement le potenciel de celui-ci et ne voyais aucun interêt à continuer le combat.

    Elle n'a pas répondu à la question du garçon pour que celui-ci  ne se suréstime pas.

     






    Ce message a été modifié par darkspirit le mercredi 10 février 2016 - 09:20
    Ce message a été modifié par darkspirit le mercredi 10 février 2016 - 09:25

    mercredi 10 février 2016 - 09:12 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    12152 Crédits Modo

    Les deux aspirants se sont très bien débrouillés. J'ai bien évidemment retenu mes coups, je n'allais pas les éborgner ! Mais j'en avais fait assez pour qu'ils se sentent menacés. Ken m'avait semblé assez agressif sur le coup, il faut que je surveille ses impulsions. Mais il y a du potentiel ! Zadyssa, quant à elle, se débrouille très bien avec un sabre, j'ai hâte de savoir ce que ça va donner avec un peu d'entraînement. En tout cas, les deux sont très prometteurs !

    Moi : Ken...c'était pas mal, mais il y a de la place pour des progrès, surtout dans le contrôle de tes émotions. Zadyssa...c'est très bien. Il y a de la tactique et un indéniable talent. Bien sûr, il y a des choses à travailler, notamment ton jeu de jambes, mais rien de rédibitoire. Et la Force est très présente en vous deux. Vous êtes dés à présent recensés comme padawans.
    Zadyssa : Quelle bonne nouvelle !
    Ken : J'en suis ravi.
    Moi : Qu'en dites-vous de m'accompagner dans la salle commune ?

    Zadyssa – Ken : Vous voilà officiellement padawans ! Je vous invite à la salle commune pour fêter un peu votre arrivée.

    mercredi 10 février 2016 - 14:31 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    12152 Crédits Modo

    Je parcours l'Académie à la recherche de Zadyssa. Après de longues heures de réflexion, j'ai pris une décision très importante. J'ai décidé de prendre la jeune humaine de Metellos comme padawan. Sa vivacité et son don naturel pour les arts Jedi m'ont convaincues. Même si je ne suis Chevalier que depuis peu de temps, je me sens prête à assumer un rôle de mentor. Je sais que c'est un sacré défi que je me lance !

    Enfin, je trouve la jeune fille en train de méditer dans les jardins. J'esquisse un sourire. J'ai moi aussi pris cette habitude, sauf que je préfères méditer dans mes quartiers, au calme.

    Moi : Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt !

    Elle lève la tête et me salue respectueusement. Je m'assois à côté d'elle et lui demande à quoi elle méditait. Elle paraît hésiter un instant avant de dire :

    Zadyssa : Je me demandais si j'aurais bientôt un maître pour m'épauler...
    Moi (saisissant la balle au bond) : Justement, à ce sujet...

    Mon air grave l'inquiète et elle se demande quelle genre de nouvelles je lui apporte. Je me force à sourire et déclare innocemment :

    Moi : Je connais quelqu'un qui serait ravi d'assurer ce rôle.
    Zadyssa (souriante) : Qui donc ?
    Moi : Moi !
    Zadyssa : Génial ! C'est vrai ?
    Moi : Si tu l'acceptes, oui, je serai ton maître.
    Zadyssa : Bien sûr que j'accepte !
    Moi : Alors je vais officialiser ça (je sors mon datapad et le marque). C'est OK ! Tu es, dès maintenant et jusqu'à ton sacre de Chevalier...ma padawan !

    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le lundi 15 février 2016 - 17:12

    lundi 15 février 2016 - 17:06 Modification Admin Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    11027 Crédits Modo

    Cela va faire maintenant deux jours que je suis revenu à l'Académie, depuis ma dernière aventure sur la planète Tython. J'étais rentré sain et sauf de cette mission périlleuse, le Codex de Tython en main, et fut bien accueilli par mon maître Aynor et maître Kaarde. J'étais alors épuisé par le voyage et avait demandé un peu de repos que l'on m'accorda ; je passa donc deux journées de suite à me reposer, tantôt dans la chambre en alternant entre dormir dans mon lit tantôt lire/réviser mon manuel Jedi, tantôt je me rendais en Salle Commune afin de reprendre du service. À la salle, j'avais surpris Kinsa (qui était avec deux nouveaux aspirants) en imitant la voix de Tyria disant "hystérique !", et elle avait eu vraiment la frousse de sa vie. C'était une occasion pour faire la connaissance de Xizor, Ken et Zadyssa, la première pada de Kinsa (Je suis contente pour elle). Ah, tout va bien à l'Académie.

    Mon analyse du Code Jedi

    Cependant, une étape de la formation de Chevalier Jedi en appelle une autre ; ces deux jours de repos me permettent simplement de revoir certaines bases du padawan et commencer la prochaine tâche que m'a proposé maître Kaarde : l'analyse du Code Jedi. Le Code Jedi est pour tous la loi et la doctrine de notre Ordre, chaque maxime établissant une règle à respecter. Grâce au manuel Jedi que j'avais trouvé très jeune sur ma planète, je pouvais lire, relire, étudier et analyser un exemplaire du Code ; celui établi par le Maître Jedi Odan-Urr. Eckmül avait parlé d'un autre exemplaire qui se trouvait dans une salle de l'Académie mais je préférais l'avoir à portée de main. Donc, aujourd'hui, je lis attentivement les cinq maximes du Code Jedi.

    Il n'y a pas d'émotions, il y a la paix.
    Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance.
    Il n'y a pas de passion, il y a la sérénité.
    Il n'y a pas de chaos, il y a l'harmonie.
    Il n'y a pas de mort, il y a la Force.

    Leur portée philosophique me porte peu à peu au fur et à mesure que je passes mes yeux devant les maximes. Un Jedi bien sensé doit connaître par coeur le Code, il est important de le suivre dans chacunes de ses actions. Après un long moment, je sors de ma chambre en demandant à R1 de rester puis je me dirige tranquillement vers la Chambre ouverte du Conseil dans l'Académie. Bien que j'ai le trac, je me répète à voix basse "Il n'y a pas de peur, il y a le courage" pendant que j'avance. J'entre enfin dans la chambre du Conseil ; les Maîtres Kaarde, Doc et Aynor ainsi que la chevalière Tyria sont présents, prévenus de ma venue. J'inspire lentement et doucement, penant un grand calme en moi et présente mon analyse personnelle du Code Jedi.


    Il n'y a pas d'émotions mais la paix.

    Les émotions font de nous des êtres vivants, elle nous permettent de s'exprimer spirituellement. Seulement, laisser nos émotions prendre le dessus sur notre expression, ça n'amène que le desordre et la violence dans notre vie ; nous nous emportons facilement et c'est la guerre entre tous. Nous devons contrôler nos émotions car nous en sommes maîtres, nous les maîtrisons pour rester en paix dans son esprit et avec autrui. Car les Jedi sont gardiens de paix et la paix nécessite une maîtrise de nos sentiments.

    Il n'y a pas d'ignorance mais la connaissance.

    La connaissance, c'est l'un des outils importants du Jedi. Acquérir le savoir c'est acquérir le pouvoir, connaître ce qui nous entoure est essentiel pour comprendre les mystères de l'univers et les possibilités que la Force nous offre. Ou encore les personnes que nous rencontrons car il faut connaître notre adversaire avant de le juger,  tout comme je l'ai fait qaund j'ai connu Talon. L'important, c'est de retenir que "se connaître soi-même, c'est connaître l'univers et ses êtres."

    Il n'y a pas de passion mais la sérénité.

    Tout le monde possède une passion qui leur est propre mais cette passion, tout comme nos émotions, doit être contrôlée. La passion n'est pas une obsession mais quelque chose de temporaire, la perpétuer serait mettre de côté nos objectifs et nos interêts, s'éloigner de notre devoir. Retenir sa passion nous aide à garder la sérénité. C'est en gardant le cap vers le cours de la vie que nous restons serein pour l'avenir.

    Il n'y a pas de chaos mais l'harmonie.

    Le "chaos" représente l'instabilité et le deséquilibre. Tout n'est que aveuglement, fanatisme et obscurantisme, des éléments négatifs pour le bon fonctionnement de notre Univers ou même de l'être lui-même. L'"harmonie" représente ce qui a fait notre galaxie dans son intégrité : bien et mal, temps et espace, lumière et ténèbres. La Force est constituée ainsi donc le Jedi aussi, car celui-ci a besoin d'être en harmonie pour utiliser la Force mais aussi se sentir vivant. L'Harmonie est Loi et Vie dans un tout.

    Il n'y a pas de mort mais la Force.

    Nous naissons tous et nous mourrons tous un jour. Il faut toujours un Alpha et un Oméga dans tout, bien que la plupart considère la mort comme une chose effroyable. Mais avoir peur de la mort signifie avoir peur de la vie, alors le Jedi doit l'accepter comme une partie indubitable du cycle de la vie. Bien que nous quittons un corps dans le monde physique, nous continuons d'exister dans l'univers spirituel car nous faisons partie entière de la Force. Comme l'a dit un jour maître Yoda à Anakin Skywalker, "tout doit partir un jour pour rejoindre la Force." Cela veut dire que tout a une fin.

    Voilà. Je vous ai donné mon analyse du Code Jedi !

    jeudi 25 février 2016 - 20:10 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

203 fans connecté(s)

Evénements

Star Wars Celebration 2020

27 août 2020 - 30 août 2020

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2020 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide