Le Chu'Unthor V3: Vaisseau Académie (page 4)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Padme111

    Padme111

    26397 Crédits

    Unduli – C'est à vous de me le dire! Et au fait, dis à Ly sai, Ben Cennovii et Kateo sur Fornax pour savoir pourquoi la planète baisser d'intensité lumineuse
    Moi – À vos ordres. A bientôt !
    Unduli – Bonne mission !

    La communication coupée, je sourie à la simple idée que mon ex-padawan vient de me donner pleine autorité sur les padawans. Je me tourne vers Jadden qui me regarde inquiet.

    Jadden – Pad ? Pourquoi ce sourire ?
    Moi – Je vais voir les padawans, mets le cap sur Dxun veux tu ? A bientôt Jadden.

    Je vais à la cantine, là ou j’ai le plus de chance de pouvoir trouver les padawans.
    Arriver au lieu dit, je prends un gobelet et le cogne contre le mur plusieurs fois. L’attention de tout les padawans est sur moi. Le silence ne tarde pas.

    Moi – Bonjour à tous ! Unduli va bientôt revenir, elle m’a chargé de vous occuper jusqu’à son retour. En ma qualité de Maître Jedi, j’ai remarqué une chose importante : C’est trop sérieux ici ! [col]

    [col=darkcyan]Les padawans se regardent l’un l’autre, hésitant à me répondre.

    Moi – Carth !
    Carth surpris, il me répond timidement – Oui maître.
    Moi – Cal reste avec moi…
    2PTJ – Et moi aussi !
    Moi – On se tait le droide ! Carth, nous partons pour Dxun. Je te donnerai les détailles plus tard. Va prendre tes affaires et une navette. Je décolle, tu me suis.
    Cal – Pourquoi 2 navettes ?
    Moi – J’aime être prudente et avoir plusieurs moyens de transport. En plus, cela permettra à Carth de s’exercer au pilotage. (Je me tourne à nouveau vers les autres) Les padawans Ly sai, Ben Cennovii et Kateo, suivez nous.

    Je quitte la cantine. Carth file prendre ses affaires puis une navette. Les 3 padawans que je venais d’interpellée se lève et me suive inquiet se demandant ce qu’ils avaient fait pour mérité une réprimante ou … il ne savait trop quoi. Cal et 2PTJ me suivirent aussi.

    Cal – Maître, vous semblez presser, qui a-t-il ?
    Moi – Je dois faire vite car Bakara devait nous rejoindre mais s’il a reçu les mêmes coordonnées que nous…
    Cal – Il ne trouvera pas le Chu’untor !

    Arriver à l’hangar, je me tourne vers les 3 padawans intrigués mais silencieux.

    Moi – Unduli m’a donné votre ordre de mission. Vous devez vous rendre sur Fornax pour savoir pourquoi la planète baisser d'intensité lumineuse. Elle ne m’a pas donnée d’autre instructions, je ne suis pas au courant de quoi que ce soit d’autre, donc faites comme vous le sentez. Que la Force soit avec vous, padawans. Et sourirez, la vie doit être vécu à pleine dents !

    Les padawans restèrent bouche bé. Je monte dans la navette avec mon padawan volant et le droide.

    En vole nous rencontrons Bakara fidèle au RDV. Il ne faut plus attendre longtemps pour que le navette de Carth arrive.


    Je donne mes dernières instructions – Bravo mes padawans ! Je suis heureuse de pouvoir faire cette mission avec vous 3 ! Nous nous rendons sur Dxun car 1 colonie s'y est installée il y a quelques années. Mais au moment de s'agrandir, ils sont tombés sur une ruine étrange. Voici les images prises.

    J’envoie donc les images. 2PTJ les décis à Cal. Mais Bakara réagit !

    Bakara – PAD ! Est-ce ce que je pense ?
    Moi – C’est ce que nous allons vérifier.
    Cal – Je ne suis pas certain d’avoir compris la description faite par 2PTJ, est-ce des tombeaux ?
    Carth – Des Tombeaux ! Oui, c’est possible. J’ai déjà vu des structures similaires sur Korriban.
    Bakara – Tu connais Korriban ?
    Carth – C’est ma planète natale.

    Cette mission allait être tout simplement génial et mes padawans allaient pouvoir enfin apprendre à ce connaître.

    -------------------------------------
    Maître de Carth, Cal et Bakara
    HOLONET JEDI: Choisissez les animations!!!

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 12-07-2007 22:30

    jeudi 12 juillet 2007 - 21:40 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Cal

    Cal

    1322 Crédits

    2PTJ: Cette planète semble accueillante malgré ces tombeaux.

    Moi: 2PTJ... Dxun, cette lune, n'est absolument pas exempte de vie, envahie de jungle, et dotée d'un climat tempéré, ce qui lui donne presque le statut d'une vraie planète, mais dangereuse : de nombreux problèmes de survie attendent ceux qui tenteraient d'y habiter, entre constantes pluies abîmant le matériel et attaques d'animaux féroces, tels que les bomas, maalraas, zakkegs et terentateks.

    Bakara: Wow tu t'y connais on dirait.

    Moi: Oui, j'ai étudié beaucoup sur les planète et surtout sur Dxun. Elle a assez d'histoire.

    2PTJ: Un exemple maître Cal?

    Moi: Certainement 2PTJ: Son histoire n'est qu'une longue succession de prises de possessions et de larges périodes d'abandon pendant lesquelles elle retrouve un état vierge. Les Guerres Mandaloriennes entrent aussi en jeu: Mandalore the Indomitable, leader des Mandaloriens, s'y écrasa et fut malgré son nom " dompté " puis dévoré par la faune locale. Successivement une des places fortes des Mandaloriens, reprise ensuite par les armées Jedi et de la République, puis de nouveau lieu de cachette pour les dernier Mandaloriens en quête de leur grandeur passée réunis sous le nouveau leader connu sous le nom de Mandalore l'Ultime, elle continue de garder les traces de ces présences a travers la base mandalorienne abandonnée que l'on peut encore retrouver.

    Tout le monde me regarde bouche bée, je réussis à les voir à travers la Force et je trouvais leurs visage ahuris un peu drôle.

    Moi: Quoi?

    Tout le monde retourne à leurs occupations mais je continues de parler avec Bakara et 2PTJ. J'expliquais à Bakara toute l'histoire que je connaissais à propos de Dxun et aussi pourquoi j'étais devenu aveugle.

    J'appris à 2PTJ de se servir d'un blaster DC-17 et d'une vibrolame. Mais je repris un peu la discussion avec Bakara.

    Bakara: Minute, tu disais que tu es un prince c'est bien cela?

    Moi: Oui et non. J'aurais du être celui qui prendrais la place de mon père pour gouverner la planète vortex. Mais puisque je suis devenu un jedi c'est mon frère qui prendra la place de mon père, tu comprends?

    Bakara: Oui un peu.

    Après un peu de parlote je pris une sphère de combat et me concentra sur mes autres sens et j'activa une lame de mon double sabre laser. Après plusieur heures nous étions presque arrivé sur la lune Dxun.

    Ce message a été modifié par: Cal le 12-07-2007 23:44

    jeudi 12 juillet 2007 - 23:42 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Bakara

    Bakara

    2656 Crédits

    Après avoir renvoyé ma navette sur le Temple, je rentrai dans la navette de Pad' et des autres padawans pour parler un petit peu. Je connaissais mieux Cal que Carth et c'est donc tout naturellement que j'entamai une discussion avec lui. Il avait l'air stressé... Les jedi stressés parlent beaucoup et il m'avait raconté en détail sa vie. Signe qu'il était bel et bien stressé!
    Tout en mangeant un fruit je l'écoutais attentivement. Cal était fils d'un roi et avait une culture générale impressionante.

    Après notre discussion, il commençait à s'entraîner au sabre laser. 2PTJ regardait le blaster d'un air un peu déconcerté.

    Moi: Pourquoi trimbales tu ce tas de ferailles? Je t'observe depuis un moment déjà et tu n'as pas besoin d'un "guide-boîte de conserve"...
    2PTJ: Je ne vous le permets pas monsieur!
    Cal: En fait, c'est un ordre du maître. Mais moi aussi je trouve qu'il ne sert à rien...

    Un léger rictus apparut sur mon visage tandis que j'observais encore le robot qui avait l'air bien vexé. Je caressais la manche de mon sabre et dis à Cal:

    Moi: Tu sais, je ne pense pas qu'on aura à se battre. Entraînes toi mais pas dans l'optique de combattre sur Dxun.
    Cal: On ne sait jamais...
    Moi: Si un jedi veut accomplir sa mission sans se battre, il y arrivera. Par contre, si il aime la bagarre, comme moi avant, il trouvera toujours un ou deux bonhommes à zigouiller.

    Un léger sourire se forma sur la bouche de Cal (étrange phénomène chez un Vorr d'ailleurs) tandis que la sphère de combat tournoillait toujours autours de lui.

    Cal: Dis moi Bak', parle moi de ton passé...
    Moi: Un conseil, ne te concentre pas sur le passé, pense à l'avenir.

    Puis, je me levai du fauteuil où je me trouvais et rentra dans le cockpit. Cal continuait son entraînement alors que Padmée entamait l'atterissage. Carth était avec elle...

    Moi: Alors prêt pour accomplir notre devoir?
    Padmée: Toujours cher padawan, nous sommes d'ailleurs en train de rentrer dans l'atmosphère de Dxun...
    Carth: Mais! Qu'est ce que c'est!

    Carth avait l'air relativement timide. Mais la façon dont il avait crié m'avait inquiété. Je levais mes yeux et observais le panorama. En face de nous se trouvait Onderon, pratiquement mêlé à Dxun.

    Moi: C'est Onderon...
    Padmée: Chaque année, mes chers padawans, à la même période, Onderon et Dxun sont si proches l'une de l'autre que les milieux atmosphèriques en arrivent à se connecter.
    Carth J'aurais préféré qu'elle se connecte à une planète plus paisible, type Naboo...
    Moi: Ca ne devrait pas gêner notre mission. Je pense qu'on peut atterrir.

    Padmée aquiesca. Je partis rejoindre Cal pour lui dire de boucler sa ceinture. 2PTJ paniquait légèrement mais ne dis rien (à la bonheur!). L'atterrisage se passa sans aucun accros. Il faut dire que Pad' était une pilote très prudente...

    Je fus le premier à sortir, juste le sabre à la ceinture. Et mon premier réflexe fut de rerentrer! Il pleuvait énormément dehors, un vrai temps de jawas! Prenant mon courage à deux mains, je mis ma capuche et pris soin de mettre mon sabre sous ma cape. Cal me suivit ainsi que Pad' et Carth. Seul le robot restait bloqué à l'intérieur de la navette.

    2PTJ: Par les boulons de l'Etoile de la Mort! Je vais m'electrocuté par un temps pareil!
    Moi: Ce n'est pas mon problème mon grand!
    Pad exaspéré: Attends un peu...

    Elle couru dans le vaisseau et pris une autre cape qu'elle enfila au robot.

    2PTJ: Voila qui est bien mieux!
    Moi: Bref on fait quoi?
    Padmée: Partir à la rencontre de cette colonie pardis!

    vendredi 13 juillet 2007 - 18:07 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar carth

    carth

    1858 Crédits

    Nous nous étions posé sans trop de problème sur Dxun mais arrivait sur le planète, on pu constater qu'il pleuvait énormément .On décida de mettre nos capuche pour pouvoir être un minimum mouillé .Je n'avais jamais vu une planète avec autant de verdure, j'avais l'habitude des planètes comme Korriban c'est a dire un désert ou le climat était plutôt chaud .


    Pad:"Bon mettons-nous en route vers ce colonie !"

    Bakara, Cal et moi:"Allons-y !"


    On décida de se mettre en route vers la colonie, on avançait petit a petit vers la forêt et au fur et a mesure ou on avançait j'admirais le paysage verdoyant qui se montrait a moi .Nous avancions prudemment dans ce paysage verdoyant pour ne pas être surpris par l'arriver éventuel d'animaux dangereux .Je regardais un instant Cal et je vis que même aveugle, il était encore capable de ce déplacer, ce qui était assez impressionnant je dois dire .Je vis que Bakara se dirigea vers moi et me demanda :


    Bakara:"Excuse moi Carth mais j'ai une question a te poser, est-ce que je peux ?"

    Carth:"Oui bien sur vas-y !"

    Bakara:"Voilà, je voudrais savoir, tout à l'heure tu as dit que tu connaissait les tombeaux de Korriban et j'aimerais savoir comment est-ce que tu pouvais connaître les tombeaux de Korriban ?"

    Carth:"Ben je les connais parce que je suis née sur Korriban sans connaître mes parents puis un homme du nom de Shurlu ma élevée jusqu'a que je devienne un jedi et que j'aille a Ossus !Voilà comment je connais Korriban !"

    Bakara:"Ca ne devait pas être facile tous les jours de vivre sur Korriban, n'est-ce pas ?"

    Carth:"Oui tu as raison, c'était très dur pour moi au début mais grâce à l'aide Shurlu je me suis habitué a vivre sur Korriban !"

    Bakara:"Je comprends !

    Après ma courte conversation avec Bakara nous continuâmes d'avancer dans la forêt .


    :jedi: :sabera:
    -------------------------------------
    A bientot est que la force soit avec vous

    Ce message a été modifié par: carth le 15-07-2007 18:53

    samedi 14 juillet 2007 - 09:45 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar kateo

    kateo

    2684 Crédits

    Après avoir pris connaissance des tèrmes de la mission et cherché des informations sur la planètes, je me rendis au hangar avec mes compagnons. Nous montèrent dans une navette et je pris les commandes. Je décollai rapidement et m'engageai dans le couloir de vol pour sortir d'Ossus. J'informai le contrôle aérospatial de notre départ et j'enclanchai l'hyperespace. Pendant le long vol, j'épluchai les données récoltées à la bibliothèque. Bencenovii pilotait lorsque nous arrivâmes à destination. Etant en train de me reposer, Ly Saï vînt me réveiller. De retour au poste de pilotage :

    Bencenovii : Nous sommes arriivés. Le contrôle aériien de la statiion nous appelle.
    Moi : Réponds - Il ouvrit alors le canal - Ici Otori Kateo accompagné de Bencenovii et Ly Saï, Padawans Jedis en mission. Nous venons enquêter au sujet de la perte de luminosité de Fornax.
    Contrôleur : Reçu, Vous avez autorisation de vous poser sur la plateforme B-19. Les coordonnées ont été transmises sur votre ordinateur de vol. Bienvenue sur L'expédition Fornax messieurs.
    Bencenovii : Nous rejoignons la position, merci contrôle. Fin de transmission.

    Nous nous posâmes sur la plateforme, l'entrée était protégée par un champ de force et une lourde porte se referma après notre passage. Nous sortîmes du vaisseau et fûmes accueillis par un droïde de protocole.

    Droïde : Bonjour, je suis C5-V8. L'administrateur de la station m'a chargé de vous conduire où bon vous semblera. Votre enquête est primordiale pour notre sabilité économique.
    Ly Saï : Nous comprenons parfaitement. Je pense qu'il serait très judicieux de commencer par étudier l'ordinateur de bord, il contiendra tous les rapports des senseurs.
    Moi : Tu as raison. J'aurais bien aimé rencontrer l'administrateur pour le mettre au courant de nos objectifs.
    Bencenovii : Nous pouvons y aller tous les deux, on se contactera par comliink.
    C5-V8 : Je peux vous conduire là-bas, les deux lieux sont proches.
    Moi : Merci C5.

    Le droïde nous fît avancer dans les coursives, cette partie de la station devait être réservée au personnel, l'ambiance n'ayant rien de touristique. Après avoir déposé mes deux compagnons au centre de supervision, laissés aux mains des techniciens, C5-V8 m'accompagna vers des quartiers beaucoup plus luxurieux. Il m'invita à entrer dans un bureau, l'administrateur m'y attendait.

    Administrateur : Bonjour, je suis Rosha Kane. Le conseil Jedi nous a donc envoyé trois de ses élèves...
    Moi : Nous doutez surtout pas de nos compétences Madame, nous découvrirons les causes des problèmes que vous rencontrez. Mes amis sont déjà en train de consulter la base de données senseurs pour découvrir un événement quelconque.
    Rosha Kane : Merci.

    Soudain, je reçus une communication provenant de Ly Saï.

    Ly : Kateo, rejoint nous, nous avons trouvé quelquechose de bizarre.
    Moi : J'arrive tout de suite. - je coupai la communication - Madame, je vous prie de m'excuser.

    C5-V8 me reconduisit alors au poste de commandes où mes compagnons se trouvaient assis devant une console.
    -------------------------------------
    Padawan d'Unduli
    "La nature est un professeur universel et sûr pour celui qui l'observe."

    Ce message a été modifié par: kateo le 14-07-2007 17:10

    samedi 14 juillet 2007 - 17:08 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW
  • Avatar Cal

    Cal

    1322 Crédits

    2PTJ: Maître Cal, il serait préférable que vous restiez près du groupe et près de moi.

    Moi: Ne fait pas l'idiot 2PTJ. Je peux me débrouiller mais je te donnerais de nouvelles fonctions plus tard pour que je ne me débarrasse pas de toi.

    2PTJ: De nouvelles fonc... ATTENTION!

    Une horde de bomas sauta devant groupe et 2PTJ, affolé, tira sur les bêtes ce qui ne fit que de les enragers.

    Bakara: Bravo!

    Nous activions nos sabres pour nous défendre des attaques de ces monstres, mais la Forces nous aida à les faire partir. Après ça, nous décidâmes de lever le camp puisque que le soleil commençait à se coucher. Padmée sépara les taches:

    Pad: Bakara, tu monteras les tentes avec Cal. Carth et 2PTJ, vous irez inspecter les environs mais n'aller pas trop loin surtout, déjà qu'avec cette pluie on ne voie presque rien à 2 mètres.

    Tous ensembles: Oui maître.

    Carth et 2PTJ partirent au pas de course pour pouvoir se mettre au chaud sous les tentes plus vites. Quant à Moi et Bakara nous installions les tente tandis que Pad méditait un peu.

    Après une heure, la pluie était arrêter, les tentes montées depuis beaucoup moins longtemps et Carth et 2PTJ trempés. Pad proposa un petit entrainement au sabre, deux contres deux, et fit les équipes. Elle et Bakara contre Carth et moi. Nous nous placèrent en position de combat et commencèrent.

    To be continued...

    samedi 14 juillet 2007 - 22:51 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Bakara

    Bakara

    2656 Crédits

    Moi: Vous êtes sérieux pour les équipes?
    Padmée: Sous estimes tu tes confrères?
    Moi: Pas le moins du monde, mais ce n'est pas très... Equilibré!
    Carth: Pas si sûr...

    Le jeune padawan semblait vexé que je le rabaisse... Il activa son sabre et fonçait vers moi comme une furie. Je ne ressentais pas de haine dans son esprit, juste une folle envie de me prouver de quoi il était capable.

    Avant de fermer les yeux (comme j'en avais l'habitude avant chaque combat), je jetais un regard à 2PTJ, à l'abrit dans une des tentes. Il avait toujours son blaster près de lui. Et il ne restai que quelques poignées de secondes pour Carth arrive à m'atteindre. Mon sabre n'était pas encore activé, Cal et Pad' étaient fascinés par ce qui allaient se dérouler.

    Carth: Aie!

    Alors que Carth avait levé son sabre, il ne me fallut moins d'une seconde pour bondir de 5 mètres et de faire léviter le blaster du droide pour qu'il frappe la cheville du padawan. Celui ci tomba à la renverse et j'eu le temps de réatérir pour activer mon sabre, l'ombre de la lame verte crépitait sur le sol.
    Le valeureux Carth se relevai d'un coup et le combat entre Cal et Pad' commençait. Carth ne fit pas la même erreur, il se mit en position de défense à 10 mètres de moi, attendant que je vienne.

    Il fallait que j'élabore une stratégie et vite. Me fier à la Force, je devais le faire...
    Tandis que Padmée prenait un réel ascendant sur Cal, Carth était toujours sur la défensive. Je m'approchai doucement vers lui. A ma droite, Cal luttait contre notre maître, à ma gauche 2PTJ observait le spectacle dans les tentes l'air distrait.
    Encore un peu... J'étais à un peu plus de 5 mètres de lui. Je sentais l'adrénaline montait chez lui. D'un geste bref, je redressai la lame qu'il para très lentement vers la gauche. Puis, je fis mine d'attaquer très rapidement son épaule. Il se préparait à parer mais je bondis à ma droite, donnant un léger coup de pied dans l'aile du Vorr.

    2PTJ: Maître!
    Carth: Cal!

    Ce coup eut l'effet voulu. Cal failli trébucher et recula de quelques mètres. Carth cru que c'était le moment idéal pour m'attaquer. Il bondit, lame pointé vers ma nuque, mais je me retournai pour parer l'attaque (d'une grande puissance). Carth s'était préparé à cette solution. De la main qu'il ne se servait pas pour tenir son sabre, il me mit un coup de point dans l'épaule ce qui me fit tomber à terre. Padmée prit le relais tandis que je me relevais pour commencer un combat avec Cal.
    Cela dura quelques temps et, après quelques égratinures (rien de bien méchant), la pluie reprit et nous dûmes cesser ces affrontations.

    Nous ne disposions que de trois tentes. Une était pour Padmée, l'autre pour Cal et Carth et la dernière pour 2PTJ et moi.
    Je me fourrais dans mes couettes prêt à dormir mais le droide n'était pas de cet avis.

    2PTJ: Ah! Quel bien fou ça fait d'être entre adultes! J'en avais plus qu'assez de tout ces chenapants! Ah les bougres! Et dire que l'un d'eux est mon maître... Vous ne parlez pas Bakara?
    Moi: Ferme là je dors!
    2PTJ: Ah je comprend votre fatigue, après ce long voyage il est normal que le sommeil s'emprenne de vous. Nous les droides, n'avont pas cette chance! Quand nos batteries se déchargent, on s'éteinds, nous ne connaissons pas la fatigue! D'aileurs laissez moi vous racontez...

    Je voulais l'electrocuter! En plus d'être hypocrite, ce tas de ferailles était bavard!
    Je n'écoutais pas son histoire, les goutes de pluie se fracassant sur la tente m'intéressaient bien plus. Et je repensais à ma femme! Pendant deux longues heures, je fus obligé d'entendre cet idiot me raconter son histoire. Impossible de le faire taire.

    2PTJ: Et donc l'Amiral Brown a tout avoué à sa fille. Quel idiot! Mais le pire dans tout ça, c'est que Parker Sowle ne fut pas...

    J'enfilai ma cape puis sortit dehors, j'entendais encore le robot raconter son histoire, ne se souciant de ma présence...

    Inconsciement, je rentrai dans la tente de Padmée. Elle méditait, en sous vêtement.

    Pad': Bak!!

    Elle se réfugia dans sa couverture, le teint rouge de pudeur tandis que je reculais légèrement.

    Moi: Je n'aurais peut être pas du...
    Pad': Mais non restes! Mais tu aurais pu prévenir avant de rentrer...
    Moi: Vraiment desolé, j'ai cru que vous m'auriez senti.

    Je vins m'assoir à côté de sa couchette et lui racontai pourquoi je m'étais enfuis de ma tente. Cela la fit rire puis nous parlions d'un tas d'autres choses. Elle me racontai les histoires du Temple, je lui citai quelques noms capables de m'empoisonner. Elle me parlait d'un peu de tout, de sa vie, de ses frères,...

    Je croyais connaître Padmée mais nous n'avions jamais réellement parlé avant ce soir là. Même quand j'étais chevalier, Pad' n'était pour moi qu'un "supérieur". Elle commençait à être une amie. Puis vint l'heure de la question fatidique:

    Moi: Je sais que c'est impoli mais... Quel âge as tu?
    Padmée: Aha. Tu le sauras peut être... Ou pas! Patiences mon padawan géant, je te le dirais... Sûrement!

    J'esquissais un sourire puis je m'allongea à même le sol, roulé en boule dans ma cape. Lentement je fermais les yeux... Pour un bon moment!

    -------------------------------------------------------------------------------------------------

    Carth: Oh Bakara! Tu es là? Vous avez dormi... Ensemble?

    Le jeune humain riait et j'ouvris les yeux. Je le vis à l'entrée de la tente, Padmée était encore endormie.

    Moi: Très drôle! Pourquoi tu me réveilles? Il fait encore nuit non?
    Carth: Oui mais nous avons un problème... Un homme est venu et nous menace de nous tuer, Cal est en train de parler avec lui. Je crois que c'est un habitant du coin qui craint les étrangers...
    Moi: Ok, reste derrière Cal en cas de problème, je réveille Padmée et je viens.

    Mon coéquipier acquiesca d'un signe ferme de la tête et partit en trottinant. Je me levais et tapotta sur ma cape pour faire partir la poussière. Puis, doucement, je secouais l'épaule dénudée de mon maître, le corps enfoui dans les couettes. Elle dormait profondément.

    Moi: Padmée... Il semblerait qu'on ai des problèmes! Il faut que tu te réveilles...
    Pad': Hein?! Quoi... Aheu... Chéri je me... Rohh laisse moi dormir!
    Moi: OH! Je suis Bakara! Ca suffit il faut se lever!

    Mon maître ouvrit légèrement les yeux et me regardai, étonnée.

    Padmée: Pas la peine de crier comme ça Bak'...
    Moi: Dépêchez vous de sortir alors!

    Je la laissa s'habiller et, avant de sortir, tapotta machinalement sur le sabre accroché à ma ceinture pour voir si il était toujours là.

    C'était l'aube mais il y avait un tel vacarme qu'on se croirait en jour de soldes à Corellia! J'entendais les voix d'un homme mêlé à celle de Cal et de 2PTJ. Tous criaient:

    Homme: Vous allez vous enfuir bande de squatteurs! Ici c'est mon territoire! Ma forêt! Et d'ailleurs, d'où tu sors espèce de Vorr! On est une colonie humaine ici! Tu viens d'Onderon?
    Cal: Mais je vous dis qu'on est jedi, regardez nos sabres! Vous nous avez appellés!
    Homme: Ouai c'est ça! Et moi je suis un Hutt aussi! Regarde moi petit, j'ai l'air d'un Hutt!
    2PTJ: Il ne vous voit pas il est aveugle! Mais je peux vous atester Cal, que cet homme n'a rien d'un Hutt. A part peut être la saleté répugnante sur son crâne!
    Homme: Elle est bonne celle là! Un imposteur jedi aveugle et un droide comique! ICI CE SONT MES TERRES!

    Le spectacle était affligeant, face à moi Cal et 2PTJ qui était près d'un homme qui avait l'air plutôt pauvre mais muni d'un fusil blaster. Carth se tenait un peu en retrais, le sabre à la main. Je m'avançais d'un air déterminé.

    Moi: Oh oh que se passe t'il?
    Homme: Dieu du ciel! Et maintenant un bothan géant! Mais que se passe t'il aujourd'hui?
    Moi: Nous sommes des jedi, nous servons la Nouvelle République et il semblerait que le responsable de votre colonie nous ai contacté. Apparamment, par la faute de vieilles ruines, vous n'avez pas pu continuer votre dévoleppement!
    Homme: Qui vous a parlé des ruines?
    Moi: Votre responsable... Quand il a contacté les jedi.
    Homme: Votre ami m'a déjà conté votre baratin! Maintenant imposteurs! Comment connaissez vous les ruines et que faites vous sur ma terre! Dans MA forêt!
    Moi: Imposteurs vous dites?

    Je lui montrai un énorme rocher que je fis valser sans difficulté à 5 mètres du sol. Il ne retomba même pas brutalement, juste en douceur. Le fusil blaster quittai les mains de l'homme pour arriver dans celle de Carth.
    L'homme avait l'air légèrement inquiet.

    Homme: Etes vous vraiment des jedi?
    Padmée: Oui des vrais! Bonjour je me présente, Padmée Naberry. J'ai été envoyé par le conseil jedi pour une histoire d'anciennes ruines. Je vous présente mes padawans Carth, Cal et Bakara. Pouvez vous nous conduire vers vos représentants pour qu'ils m'exposent en détail le problème?
    Homme: Euh... Enchanté! Je m'appelle Jail Harina, navré d'avoir douté mais... Je n'ai pas été prévenu de votre arrivée! Et euh... Oui euh... Je vais vous conduire c'est d'accord!

    L'homme marchait d'un pas déterminé. Padmée le suivait en souriant. Avec la Force et mes compagnons, nous arrivons à replier les tentes en 30 secondes. J'étais persuadé que Pad' n'était pas étrangère à ce changement d'idées de ce Harina...
    -------------------------------------
    Bothan errant...

    Ce message a été modifié par: Bakara le 15-07-2007 02:15

    dimanche 15 juillet 2007 - 02:14 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26397 Crédits

    Quelle belle mission !
    A peine avions nous débarqués que nous étions sous la pluie !
    « Beurk, je déteste la pluie ! »
    Ensuite nous nous installions, un petit entraînement pendant une éclaircie qui doit brutalement s’arrêter à cause d’un gros nuage remplit d’eau qui nous tombe sur le dos ! « Grrr, je déteste la pluie, je l’ai déjà dit ? »
    La soirée fut surprenante, où plutôt l’entrer de Bak ! « C’est bien un Bothan pas de doute ! Il faudra lui apprendre les politesses d’usage. »
    Bref, notre conversation valait le dérangement. Jamais, je n’avais pris la peine de l’écouter ou même d’avoir une conversation aussi enrichissante avec lui. P’être par respect pour Obiwan931, son maître de l’époque puis parce que nous étions toujours trop pris par nos missions. Mais là, cette nuit, nous avions parlés comme des amis.

    Quand enfin le sommeil à raison de nous, il est perturbé par un personnage sans gêne. A son approche la Force me réveille, je garde mes sens en alerte mais continue à garder les yeux clos et ne bouge pas. Je voulais tester la réaction de mes 3 padawans. Au bout d’un moment, Bak me bouscule et je simule un réveille.

    Bak – Padmée... Il semblerait qu'on a des problèmes! Il faut que tu te réveilles...
    Moi – Hein?! Quoi... Aheu... Chéri je me... Rohh laisse moi dormir!
    Bak – OH! Je suis Bakara! Ca suffit, il faut se lever!

    J’ouvre les yeux et fais l’étonnée mais satisfaite de l’avoir enquiquiner.

    Moi – Pas la peine de crier comme ça Bak'...
    Bak – Dépêchez vous de sortir alors!

    Je m’amusais beaucoup. Je me m’habille très vite car les voies dehors me disaient qu’il fallait que j’intervienne. Lorsque je sors de la tente, Bak semble vouloir montrer ses talents de lévitations et je dépose délicatement le rocher jeter brutalement. Je décide de rétablir l’équilibre en envoyant le Blaster de l’homme dans les mains de Carth.

    Homme – Etes vous vraiment des jedi?
    Amusée par son visage étonnée, je fais comme si de rien était – Oui des vrais! Bonjour je me présente, Padmée Nabery. J'ai été envoyé par le conseil jedi pour une histoire d'anciennes ruines. Je vous présente mes padawans Carth, Cal et Bakara. Pouvez vous nous conduire vers vos représentants pour qu'ils m'exposent en détail le problème?

    Il semble que l’homme avait l’esprit plus qu’embrouiller. Il faut que je l’aide, le pauvre.

    Homme – Euh... Enchanté! Je m'appelle Jail Harina, navré d'avoir douté mais... Je n'ai pas été prévenu de votre arrivée! Et euh... Oui euh... Je vais vous conduire c'est d'accord!

    Les tentes dansèrent afin de devenir de petits paquets transportables. Mes padawans me suivaient, 2PTJ aussi ! Jail nous amena très gentiment là où nous voulions.

    Quelques minutes plus tard, nous voici à la lisière de la nouvelle colonie implantée sur Dxun. Les regards inquiets des gens se tournèrent vers nous. Semble que celui qui a contacter le Conseil Jedi, n’avait pas prévenu les colons. Enfin Harina s’arrête prés d’une structure qui devait être une habitation provisoire.

    Harina – Voilà, c’est ici que vie notre chef. Attendez, je vais le prévenir de votre arrivée.

    Il entra et avant de le suivre, je fais une recommandation à mes padawans.

    Moi – Leçon de politesse : on attend que l’on nous invite à entrer avant de suivre cette homme. N’est-ce pas Bak ?

    Cal et Carth ne comprirent pas mon allusion, ni le regarde de reproche que je lance au demi poilu. Tant qu’au mi-Bothan, il avait très très bien compris !

    Comme s’il y avait eu une sécheresse depuis une décennie… Le climat changea… Il se met à pleuvoir encore plus fort que la veille ! « Je ne vous l’ai p’être pas encore dit mais JE DETESTE LA PLUUUIIIIIEEE !!!! GRRRRRRRRRRRRRRR »

    dimanche 15 juillet 2007 - 20:47 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar carth

    carth

    1858 Crédits

    Après que Harina eue enfin comprit que nous étions des jedi, des vrais, il nous conduit vers la nouvelle colonie .Arrivé là-bas, nous fûmes fixé par les autres colon présent, on pouvait lire dans leurs regard l'étonnement et l'inquiétude de nous voir débarquer .
    Il nous conduisit vers une structure, d'après ces dire, cet endroit était l'endroit ou vivait leur chef .Cette structure n'avait pas l'air du genre d'endroit ou vivait les chefs mais je resta quand même sur mes garde on ne sait jamais .
    Il entra a l'intérieur de la structure nous demandant d'attendre un instant, a ce moment là, maître Pad nous appris une leçon de politesse qui disait qu'on devait attendre d'être invité a entrer avent de suive Harina .
    Quelques secondes après ce que venait de nous expliqué maître pad, le climat changea un instant et une forte pluie tomba sur nous .J'enfila ma capuche pour être mouillé le moins possible .


    Pad:"Je ne vous l’ai p’être pas encore dit mais JE DETESTE LA PLUUUIIIIIEEE !!!! GRRRRRRRRRRRRRRR"


    On la regarda mettre avec effroi sa capuche pour se couvrir du torrent de pluie qui s'abattait sur nous .Je regardais les gens qui nous regardait se demandant ce qu'on pouvait bien faire la .Cet colonie n'avait pas l'air d'être une colonie très riche .
    Après trente minutes passé a attendre Harina, il revenu enfin et il nous dit :


    Harina:"C'est bon vous pouvez entrez et encore désolé de l'attente sous la pluie !Veuillez m'excuser !"

    Pad:"Ce n'est rien mon brave !"


    On suivi Harina dans la structure et on vit le chef assis, celui-ci se leva en nous voyant, il sera la main de Pad et lui dit :


    Chef:"Asseyez vous je vous en prie !"

    Pad:"Merci !"


    Après qu'il nous est proposé de nous asseoir, on l'écouta et nous quatre, nous baissa pour pouvoir nous asseoir .Je regarda autour de moi et je pouvais voir que dans sa structure même si elle paraissait laide de l'extérieur, à l'intérieur elle très bien décoré .
    Je ne comprenais pas comment se faisait-il qu'a l'intérieur de cet chose il est tellement de jolie chose tandis qu'a l'extérieur il y avait une certaine misère d'après ce qu'on pouvait voir .
    Je pouvais sentir une once de colère monté en moi mais je me rappela le code des jedi pour essayer de passer sur l'existence de cet colère .


    Chef:"Bonjour, merci d'avoir répondu aussi vite a mon appel ."

    Pad:"Tout a fait normal !"

    Chef:"Voilà, si nous vous avons appeler c'est parce que nous avons découvert des ruines non loin de là mais pour une raison que j'ignore nous ne pouvons pas y entrer alors nous avons fait appel a vous !"

    Bakara:"Vous dites que vous ne pouvez pas y entrez ?Peut-être une barrière ou quelques chose du genre ?"

    Pad:"Il y a de grande chance pour que ce soit ça !Vous n'avez rien vu d'anormal c'est dernier jour ?Un vaisseau ou autre chose ?"

    Chef:"Non pas a ma connaissance !"

    Pad:"Très bien dans ce cas nous allons devoir faire deux groupe !"

    Cal:"Deux groupe ?Mais pourquoi deux groupe maître ?"

    Pad:"Tout simplement parce que l'un d'entre nous va devoir rester ici un moment !"


    Bakara, Cal et moi-même étaient très étonné par ce que venait dire Pad et on se demandait lequel d'entre nous allait resté ici .


    Pad:"Je suis navré mais Carth tu devras rester ici !"

    Carth:"Moi mais pourquoi moi, qu'est-ce que j'ai fait ?!"

    Pad:"Je suis désolé de te dire ça mais depuis que nous somme arrivé dans cet colonnie, ton esprit et un peu troublé et je ne peu pas prendre le risque de t'emmener avec nous pour ta sécurité comme pour la notre !J'espère que tu comprendra mon choix !"


    J'allais lui répliqué quelques chose mais le fait même que je veuille lui répliquer quelques chose me prouva que mon maître avait fait le bon choix en me laissant en retrait ici .Mon regard se baissa soudain et je lui répondit :



    Carth:"Oui je vous comprend parfaitement maître !"


    Pad:"Très bien dans ce cas..."


    Elle se tourna vers le chef de la colonie te lui demanda :


    Pad:"Si vous pouviez nous guidé vers ces ruines, ce serait très aimable a vous ."

    Chef:"Très bien, venez suivez moi !"


    Le chef commençait a quitter la pièce et tous le monde le suivi mais avant de partir mon maître se tourna encore une fois vers moi et me dit :


    Pad:"Ecoute moi bien Carth, quand tu auras compris pourquoi je t'ai empêché de venir avec nous, rejoins-nous et viens nous porter main forte .Mais tant que tu n'as pas compris la raison qui m'interdit de te laisser nous accompagner tu es prié de bien vouloir resté ici !C'est promis ?"

    Carth:"C'est promis maître !"

    Pad:"Dans ce cas je peux partir l'esprit tranquille !"

    Bakara:'T'inquiète pas je suis sur que tu trouveras la raison et que tu nous rejoindra au plus vite !"

    Cal:"Bakara as raison, ne tarde pas trop, on te fait confiance tu nous rejoindra !"


    Ils se mirent a courir en laissant derrière eux 2PTJ mais celui-ci était bien décidé a ne pas laissé son maître partir sans lui et se dépêcha de les rattraper mais arrivais devant moi, il s'arrêta soudainement et il me dit :


    2PTJ:"Surtout ne faite pas de chose inconsidéré pendant notre absence !"


    Je les regardais partir et je me tourna dans l'autre direction mais quelques minutes plus tard, la pluie se remit a tomber et me glaça jusqu'a la moelle .
    Je me mit a marcher dans la colonie regardant un peu partout, tous les colons me regardaient se demandant pourquoi je suis le seul a être resté ici tandis que les autres étaient partis devant sans moi .
    Je cherchais l'explication pour savoir pourquoi ce lieu me perturber autant, j'avais bon chercher je ne trouvais pas la raison puis après quelques minutes de réflexion je vis un enfant qui était plus sale que les autres et qui était tout seul sous la pluie .
    Un seconde plus tard un jeune homme apparut soudain et lui dis quelques chose, un sourire radieux apparut sur son visage et l'illumina .
    Pendant un court un instant je me revis quand Shurlu m'adopta quand j'étais encore sur Korriban .Tout d'un coup quelques chose traversa mon esprit, je savais pourquoi j'étais si perturber depuis que j'étais arrivé ici .
    Tous simplement parce que ça me rappelait moi quand Shurlu m'as adopté, je souris et fonça sur la trace de mon maître pour les retrouver espérant pouvoir les rattraper avant qu'ils entrent dans les ruines .

    Non loin de là, un vaisseau se posa près de l'endroit ou nous avons atterri et une ombre en sortit, prenant la direction de la colonie .




    :jedi: :sabera:

    dimanche 15 juillet 2007 - 22:19 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26397 Crédits

    Nous suivions le chef de la colonie direction des ruines. 2PTJ n’avait pas arrêté de se plaindre de la végétation et du climat. Le climat d’accord, mais bon, cette planète n’avait pas que de mauvais côtés. Mais personnes n’écoutaient ce que le droïde avait à dire et je regrettai de l’avoir pris avec. Bak prévenait Cal s’il risquait de se prendre les pieds dans un tronc. Tant qu’à mon padawan volant, il m’étonnait de plus en plus. Il semble avoir une facilité à s’adapter à sa cécité que je n’avais pas eu. Cal se servait de la Force quasi continuellement afin de remplacer ses yeux et bientôt, il y verrait mieux que n’importe quels voyant !

    Au bout de la 10ème plainte de 2PTJ, je lance la Force sur son commutateur vocal et le coupe !

    LE SILENCE !

    Ma décision de laisser Carth au camp devait perturber mes 2 autres padawans car aucun d’entre eux ne parlaient. Pourtant, l’esprit de Cal était troublé. Tant qu’à Bak, c’était plutôt son état naturelle d’avoir l’esprit troublé, mais silencieux ça c’est plus rare.
    Bref, cela confirme qu’ils n’avaient ni l’un ni l’autre, trouvés que ce fut prudent de ma part de laisser un padawan seul au beau milieu d’une colonie dont nous ne savions rien.

    Je brise le silence en m’adressant au chef de la colonie.

    Moi – Qu’est-ce qui vous a décider à venir vous implantés sur Dxun ? Le climat ?

    Mes padawans essayèrent de ne pas exploser de rire, ma question était ironique !

    Le chef – Non, certainement pas ! C’est… une longue histoire… une histoire politique. Au départ, nous devions nous implanter …

    L’homme m’explique alors en détaille les nombreuses péripéties politique qui a du traverser avant d’obtenir l’autorisation de créer sa colonie puis le choix de la planète fut problématique. Au bout de mainte et mainte négociation, Dxun fut choisie.

    J’avais de la peine pour cet homme. Il avait un rêve et la politique ne lui a permis que de le vivre à moitié. Comme si cela n’avait pas suffit, maintenant, il rencontre des problèmes sur sa nouvelle terre. Pas de bol !

    Cal s’adresse à Bak à voie haute espérant que j’explique mon choix.

    Cal – J’espère que Carth ne tardera pas à venir !
    Bak – Il n’est pas idiot ! J’espère juste que les colons resteront calmes.

    J’apprécie qu’avec le peu de temps qu’ils avaient passé ensemble, ils s’inquiètent l’un pour l’autre. Mais j’avais 2 raisons. La première, c’est ce que j’avais dit à Carth. Il était perturbé par son passé. Mais la seconde, c’est que j’avais eu un mauvais pressentiment. Une perturbation que je connais trop bien ! Je voulais couvrir mes arrières, voilà qui est fait !

    -------------------------------------
    Maître de Carth, Cal et Bakara
    HOLONET JEDI: LA SEMAINE DE FOLIE 1

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 15-07-2007 23:12

    dimanche 15 juillet 2007 - 23:12 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

76 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

26 mai 2022 - 29 mai 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide