Le Temple Jedi 2 (page 150)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    17146 Crédits Modo

    ;) Le combat contre Dark Belfor faisait rage. Le Sith cathar disposait d'une prodigieuse force physique et je découvrais à quel point cet enragé avait délaissé les enseignement relatifs à la maîtrise de la Force au profit du sabre laser. Je comprenais mieux à présent pourquoi seul un maître d'armes comme Doc avait été en mesure de le vaincre.

    Belfor : - Je bénierai ce jour toute ma vie ! Il aura vu ma vengeance s'accomplir ainsi que le chef du Conseil des Jedi périr sous ma lame !

    Moi : - N'en tire pas trop de mérite, mon vieux ! D'une part être chef du Conseil ne fait en aucun cas de moi un Jedi plus digne à affronter qu'un autre, et d'autre part je ne suis pas encore mort !

    Belfor : - Ha, bientôt rectifié. Conformément aux souhaits de Dark Lana tu vas tomber puis tes amis qui sont également membres du Conseil mourront ensuite !

    Moi : - Ton nouveau Maître est-il conscient que nous ne sommes pas irremplaçables ? D'autres Jedi prendront toujours notre place pour guider l'Ordre.

    Belfor : - Oui, d'autres Jedi. Ceux que Dark Lana aura créés après avoir pris votre sang !

    Moi : - Quoi, elle veut nous remplacer par des clones ?

    Belfor : - Ca a déjà marché avec le bothan et l'autre Maître Jedi. Maintenant MEURS !

    Il bondit sur la table de projection holographique, la brisant en deux sur le coup. J'esquivai sa charge d'un saut périlleux arrière qui me permit de m'accrocher à une console murale. Le Sith bondit à ma suite, je sautai alors vers le plafond. Nos lames se percutèrent violemment au moment où nous nous croisions et la console murale finit en deux morceaux de métal fumant.
    Dark Belfort m'attrappa à la cheville alors que j'allait atteindre le plafond et me jeta de toutes ses forces au sol. Je m'écrasai lamentablement sur les restes de la table holographique, luttant pour ne pas perdre ma concentration, et dut rouler presque aussitôt de côté pour éviter d'être embroché par le cathar. Je tentai un coup de pied retourné pour lui faucher les jambes, il bascula en avant et effectua une roulade pour se rétablir ce qui me laissa le temps de rappeler mon sabre laser à ma main.
    Il repartit à l'assaut. Cet enragé déployait tant d'énergie que je devais faire appel à toute ma concentration et ma maîtrise de la Forme III pour parer ses coups. Jadden faisait de son mieux pour m'apporter son soutien par la Force et m'était d'une grande aide mais son esprit fut bientôt très préoccupé par la situation périlleuse de Aynor et Yota, ce que je ne pouvais pas lui reprocher. C'est alors que je senti une nouvelle présence, quelqu'un venait juste d'arriver à bord et cherchait de toutes ses forces à entrer en contact avec moi. Une présence très, très familière.
    Je guidai du mieux possible le nouvel arrivant vers nous tandis que celui-ci m'insufflait plus de force. Il semblait avoir un lien puissant avec moi, comme... mais... était-ce possible que ce soit LUI !? Dark Belfor ne s'était rendu compte de rien et croyait encore tenir la victoire, ce fou. Désormais l'issue du combat ne faisait plus aucun doute. Au même moment Aynor et Yota défaisaient un grand nombre de droïdes Krath, l'avantage était également de leur côté. Dans un élan de rage Belfor tenta de déchaîner la foudre Sith contre moi. Les éclairs étaient si faibles que je n'eut pas besoin de les absorber à la main, je pouvais les bloquer avec mon sabre. Ce fut alors à mon tour de contre-attaquer. Passant de la Forme III à la IV, et soutenu par notre nouvel allié, je parvint à faire reculer le seigneur Sith jusqu'à l'acculer complétement, ma lame bleue sous sa gorge.

    Moi : - C'en est fini !

    Belfort (fou de rage) : - Rrrr. rrr... Je ne serai pas seul à mourir aujourd'hui, GROOARR !

    Dans le dernier sursaut de violence d'un animal acculé Dark Belfor bondit crocs en avant dans l'espoir de les planter dans ma gorge. J'étais calme et concentré, prêt à le cueillir en plein vol.

    Moi : - Il est à toi, je te le laisse.

    J'éteignai mon sabre et tendai ma paume en avant en projetant la Force sur le cathar. Dark Belfor fut projeté jusqu'à l'entrée du centre de commandes et finit empalé... sur une lame de sabre laser jaune. Pendant quelques secondes le temps fut comme suspendu. Dans un brusque sursaut d'agonie le seigneur Sith tenta d'embrocher le nouvel arrivant. Celui-ci évita habilement l'attaque et, pivotant sur lui même, parvint à décapiter notre ennemi.
    Aynor, Jadden et Yota venaient juste d'éliminer les derniers droïdes Krath et, surpris, levèrent leurs sabres vers l'inconnu.

    Moi : - Du calme, il est avec nous ! C'est mon frère... Macematu...

    Macematu : - Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, frangin, le processus d'auto-destruction est en route. Barrons-nous d'ici !


    -------------------------------------
    Kaarde, maître de JoranCorv
    Frère d'Obitom0, Macematu et Padmé111
    FF Powaaa

    Ce message a été modifié par: Kaarde le 25-10-2007 23:22

    jeudi 25 octobre 2007 - 23:15 Modification Admin Permalien

  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    ~~ Bordure Intérieure, Système Japrael
    Onderon, Capitale d'Iziz, Bibliothèque Royale
    Heure locale : 15h31 - t° ext : 32°C ~~


    Un ray de lumière rouge frôla l'armure en crépitant. Le propriétaire du blaster tomba à genoux... du moins ce qu'il en restait : sa tête, son omoplate et son bras droit retombèrent sur le sol moussu un peu plus tard.
    On pivote en pliant les genoux...
    La coyn'skar siffla dans les airs avant d'atteindre sa cible, dans le thorax de laquelle elle se ficha dans un craquement d'os sinistre. Le sang gicla. Le soldat resta quelques secondes hébétés, la lance traversant son corps, son sang sortant de ses lèvres par saccade au rythme de son coeur.
    Six mètres plus loin, son meurtrier sortit une épée de cortose et une sat'skar des fourreaux accrochés dans son dos. Une tête vola. Puis une main. Son pied se détendit d'un seul coup vers l'arrière alors qu'il sautait; et un autre adversaire tomba au sol, le corps secoué de spasmes tandis que son sang sortait à gros bouillons des trous que les crampons métalliques avaient creusés dans sa poitrine, déchirant ses fragiles organes.
    Un autre épaula le guerrier au bout de son E-11... la peur le tétanisa lorsqu'il vit sa cible bondir vers lui en zigzaguant. Il tira, une fraction de secondes trop tard, trop à gauche. Le poing droit du guerrier lança son épée de cortose et se plia en un formidable uppercut. Sa vibrolame de poignet sortit, pour se ficher dans la trachée du tireur. Laquelle céda, avant de produire un étrange gargouillis lorsque le sang provenant de l’artère s’y déversa.
    Le guerrier récupéra sa sat’skar du ventre d’un autre soldat et se redressa, observant les alentours. Les portes de la bibliothèque achevaient de se teinter en rouge sang… Une autre armure, rouge, le rejoignit tranquillement, tirant parfois un fin ray lumineux dans la tête d’un cadavre un peu trop remuant. Plus loin, un type observait el carnage d’un air réprobateur, son sabre lumineux bourdonnant dans l’air humide.

    - Mission accomplie. Le secteur est dégagé.
    - Dommage... je commençais à m'amuser. Je pense qu'ils ont finis, là-bas, on dois y aller.
    (krrr) Hep, le Jedi ! C'est fini, on dirait, non ? Je vais voir l'intérieur...

    Sans attendre de réponse, le guerrier à l'armure souillée bondit à l'intérieur de la Bibliothèque. Pour retrouver les Jedi occupés à en descendre.

    Édoras : Où est la vjendzik, Lana ?
    Padme : Morte. Son corps s'est momifié et... mais où court-il ?!

    On va encore dire que les Vauriens sont revenchards, mais la Troisième Lame qui bat en moi n'aime pas laisser des cadavres trop bien conservés.
    La momie n'était effectivement pas belle à voir. L'armure pointa son bras droit sur elle, puis un nuage de flammes acheva de disperser les cendres de Dark Lana...

    Konix Xyphor : CA, c'est ce que j'appelle disparaître définitivement.

    ... Et il sortit en chantonnant.

    Voici l’alazhi croissant sur la terre de Thyferra,
    Sorti lentement des champs des fiers Thyferriens.
    Par l’amour d’un peuple envers sa nature,
    Il poussa pour le khavâm, son futur.
    Et quand on en fera ce trésor, le bacta,
    Dans les champs ce refrain de notre travail grandira.
    Deris alazhi crasso andapr èlac Thyferra,
    Vicklis ishibren x’ayd d’ac Thyferran.
    Solcar drib’n shivoldecr evric sculbra,
    Silorar fegrec quayit barkens d’org khavâm.
    Mandas fig’len krisconam ves bacta,
    Berdas crasso d’ac krolden ostrad enderra.


    Konix, à Kiffa et aux Jedi : C'est bon, là je crois qu'on peut écrire le mot fin... Je dépose quelqu'un aux soldes de Naboo ? J'irais bien faire bronzette à Kaadara, mézigue...

    :jf:

    vendredi 26 octobre 2007 - 09:14 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26282 Crédits

    Onderon Heure locale : 15h40 - t° ext : 32°C ~~

    Laurent, Kateo, Kaia, Jorus, Obitom et moi nous nous dirigeons vers la salle du trône. L’entourage proche de la reine Siralla allait certainement être dérouté par la disparition de celle-ci. Normal puisque c’était Dark Lana. A notre demande, les membres les plus aptes à reprendre la succession doivent nous attendre dans cette salle. Une communication avec le Chancelier est indispensable. Dans le couloir, nous nous mettons donc d’accord sur la marge à suivre des événements. Lorsque nous entrons dans la Salle du trône, nous avons déjà une bonne idée de la marche à suivre. Le Chancelier nous demande au Conseil de laisser un groupe de Jedi sur cette planète afin de veiller aux négociations qui permettront de remettre un système démocratique en place. D’autre part, Obitom avait pris la liberté de demander une urne et d’y placer les centres de Dark Lana. Il se porte ainsi volontaire pour aller sur Duxn y déposer les reste de la sith au côté du sarcophage de Freedon Nadd et d’en devenir le gardien. Kaia, membre du conseil promet de faire part de la requête du Chancelier au conseil Jedi dès que possible. Jorus voulu resté pour déjà commencer les négociation et donc, il reste sur Onderon.

    A bord du Contre Attaque III, Heure locale : 18h30 -

    Obitom et Jorus nous avaient accompagnés. L’heure du départ avait sonné. Si j’avais retrouvé mon frère, ce ne fut que pour une courte période. Obitom, Nouchi de son surnom, discute avec Laurent, Kaia et Kateo des modifications du Contre Attaque III et en profit pour mieux les connaître. De mon côté, j’en profite pour parler à Jorus.

    Jorus – Je suis content de revoir ce Nouchi. Il n’a pas changé.
    Moi – Entièrement d’accord avec toi.
    Jorus – Lors du combat, j’ai senti Obitom lorsqu’il a atterri sur la planète. Mais la Sith, n’a rien senti du tout. Tu avais raison, sa rage lui a fait perdre la notion d’un danger exterieur.
    Moi – Obitom a bien reçu notre message, j’ai du le guidé juste après que Dark Lana m’a envoyer contre le mur. Désolé d’avoir été si longue a intervenir.
    Jorus – Je dirais que tu es arrivé à point nommé !

    Je lui souris et place ma main sur son épaule. Il me semble le sentir presque gêner.

    Moi – Jorus, je suis heureuse que l’Ordre Jedi n’ait pas du faire un nouveau sacrifice pour vaincre. J’ai perdu assez d’amis durant cette « guerre » contre cet sith. Nos chemins divergent aujourd’hui. Obtiom et toi avez déjà une nouvelle mission. Et moi aussi.

    Jorus me regard un moment silencieux probablement à la recherche de cette mission que je me suis fixée. Puis, il reprend.

    J – Tu vas à la recherche de Rem ?
    Moi – Ton intuition te dit juste. Je me dois de le retrouver. Il est parvenu à lever l’exil de Phoenix à mon encontre. Je veux savoir où il est. Je veux retrouver JB aussi.
    Jorus – Je comprends. Que la Force soit avec toi Pad.
    Moi – Qu’elle soit avec toi aussi… mon frère d’arme.

    Je tourne les talons prends Obitom par le bras et l’accompagne jusqu’à son vaisseau. Nous avions pas mal de chose à nous dire et si peu de temps. Mais l’essentiel est qu’il fait ce qui est nécessaire pour empêcher la relève d’un Sith ! Enfin, je remonte à bord du Contre Attaque III qui n’attendait plus que moi.

    Moi – Bien, Si tout le monde est près, en route pour Ossus !

    Laurent a pris les commandes et le vaisseau quitte la planète pour passé en hyperespace. Nous avions tous décliné l'offre d'Edo d'aller faire les soldes car aprés cette bataille nous voulions rentrer à la maison.

    Pendant le voyage e hyperespace.
    Je félicite chacun d’entre eux pour leur performance. Puis, je m’approche de Laurent.

    Moi – Tu dois être fière de ta padawan ?
    Laurent – Oui, j’ai noté une nette amélioration depuis mon absence. Elle deviendra un grand Chevalier.
    Moi – Entièrement d’accord. Mais tu y es pour beaucoup. J’aimerai que tu me parles de ton combat avec JjB et Reem. As-tu perçu une grande différence avec les vrais ?
    Laurent – Pour ce qui est de Jjb, cela m’est impossible à dire car je n’ai jamais rencontré l’ex-maître Jedi. Mais pour ce qui est de Reem, il était moins performant car sa rage, sa colère ne lui permettait pas d’être précis dans ses gestes. Pourquoi ? C’est important ?
    Moi – Je ne sais pas. Lana a usé de plusieurs de ses clones et ils étaient assez performants. Là, je me demande si les clones de nos Jedi n’aurait pas été fait avec trop de précipitation.
    Laurent – Oui, et alors ?
    Moi – Alors, je pense qu’il n’y a pas longtemps que Dark Lana soit parvenue à prendre des cellules des 2 Maîtres. Une fois au Temple, je partirais à leurs recherche.
    Laurent – Je comprends votre désirs de les retrouver, mais n’est pas au Conseil de décider ?
    Moi – Sûrement. Je vais voir t’as padawan.

    Je fais quelques pas et avant de m’asseoir près de Kaia, j’aperçois Kateo.

    Moi – Et Kateo, j’aimerai te parler. Tu as quelques minutes ?
    Katéo surpris – Euh… Oui, maître Pad.
    Moi – Je te félicite tout particulièrement. Tu as trouvé comment compenser ta taille au cœur de la bataille. Bravo. Mais tu me sembles bien pensif. Y a-t-il un problème ?
    Kateo – Pas un problème, mais… Il y a un moment que je me dis que je devrais avoir un Jet.
    Moi – Excuse ma surprise, mais j’ignorais qu’un jet pouvait être adapté pour un Ewok.
    Kateo – Justement, il n’y en a pas. Mais j’aimerai en fabriquer un ?
    Moi – Je trouve ton idée merveilleuse ! Je t’encourage à en parler à Jadden…
    L’Ewok ne semble pas partager mon avis – Je préférai le faire seul.
    Moi – Je n’avais pas compris, excuse moi. Alors fait le, n’hésite pas.
    Kateo – Merci pour vos encouragement, maître.
    Moi – De rien.

    Je me dirige vers le membre du conseil.

    Moi – J’ai plus qu’une requête à faire au conseil Jedi. Puis-je ?
    Kaia est surprise et un peu mal a l’aise – Certainement, mais je … qu’il a-t-il ?
    Moi – Je ne pense pas que l’équipe partie pour les forges stellaires soit de retour sur Ossus lorsque nous arriverons. Donc, je n’ai pas vraiment le temps de les attendre.
    Kaia – Vous voulez partir ? Mais où et pourquoi ?
    Moi – Je veux retrouver Rem et JB. Ils sont mais amis. De plus, je suis l’une des Jedi qui les connaît le mieux.
    Kaia – Je n’en doute pas mais je ne sais pas… Vous me demandez de prendre cette decision au nom du conseil, mais je ne suis que padawan et…
    Moi – La fonction est nouvelle pour toi. Je comprends. P’être que Kaarde sera sur Ossus en même temps que nous.
    Kaia – Merci. Vous pensez que nous sommes vraiment débarrassez des Sith ?
    Moi – De Dark Lana et sa lingée, oui certainement ! Mais d’autres ennemis nous rencontrerons encore. L’Ordre Jedi a encore beaucoup d’avenir devant lui.

    Nous continuâmes de bavarder les un avec les autres jusqu’à notre arrivée sur Ossus.
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------
    NOTE DU MODO:

    Merci d'avoir fait vite pour les missions.

    J'autorise tous les participant du TJ a poster jusqu'à ce que Kaarde et son équipe soit sur Ossus. A savoir que Kaarde n'aura des difficultés à poster cette semaine.

    Pas de limite dans la longuer des messages, merci.

    Kateo >> Tu peux posté la construction de ton jet pour Ewok ici.




    -------------------------------------
    Maître de Carth, Cal et Bakara
    Besoin d'un conseil: présentez vous pour être au CJ

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 29-10-2007 12:15

    lundi 29 octobre 2007 - 12:13 Modification Admin Permalien

  • Avatar kateo

    kateo

    2684 Crédits

    Merci à Pad pour m'avoir autorisé à poster ça ici. Ce message n'a rien à voir avec l'histoire en cours, cela me permettra uniquement de pouvoir naviguer convenablement dans le futur TJ.
    ---------------------------------------


    Après tant de mois passés à réaliser les plans du premier chasseur interstellaire conçu par et pour un Ewok, j'arrivais au terme de mon projet. L'essentiel maintenant allait résider en sa fabrication. Le châssis allait être le plus difficile à réaliser. Je me fis une place dans le hangar puis récoltai les pièces nécessaires. Je m'étais basé sur les plans d'un très vieil engin aux formes rudes destiné au vol conventionnel, à taille humaine bien entendu. La différence d'échelle était importante, il me faudrait réaliser des miniaturisations, et l'intégration complète d'un droïde mécano désossé pour un gain de place. Une fois que j'eus fini de souder tous les tubes de Duratitanium formant le squelette du cockpit, je débutai la réalisation des ailes, indépendantes du corps.

    Le véhicule d'origine disposait de trois tuilières, une grosse principale permettant une propulsion à vitesse de croisière exceptionnelle, tandis que les deux petites servaient au décollage et à la navigation à basse vitesse. Mon problème de taille était maintenant flagrant, je devais trouver des moteurs de taille réduite... Les techniciens du hangar ne me donnèrent aucune réponse satisfaisante, même le plus petit des chasseurs humains ne disposait pas de propulseurs de taille suffisante. Je réussi finalement à par trouver mon bonheur sur un chasseur planétaire: deux moteurs ioniques et un hyperdrive au centre. Après avoir raccordé les prises d'air et attaché les différents câbles à la structure, je fis un saut au bureau de Jadden qui venait de rentrer de sa mission de Rakata Prime.

    Moi : Bonjour Jadden, je voudrais savoir si tu ne pouvais pas me fournir un astromécano et un système de télécommunication de petite taille s'il te plais?
    Jadden : C'est pour quelle utilisation?
    Moi : Je conçoit un chasseur à ma mesure, je vais devoir intégrer un mécano dans la structure mais en gardant que le processeur, je n'ai pas la place de conserver les systèmes visuels et les manipulateurs.
    Jadden : Je te conseille un R6, son système informatique est très puissant, tu en sera très satisfait. Je peux t'aider à installer tous les systèmes si tu veux.
    Moi : C'est une bonne idée Jadden, merci à toi.

    Ensemble, nous accomplîmes l'installation de l'ensemble des systèmes embarqués. Mon chasseur ne disposait pas d'une énorme puissance de feu, seulement un canon laser léger et deux missiles à concussion sous chaque aile et un canon à protons au centre. Jadden avait par contre amélioré les défenses. La taille de la structure permettait d'intégrer un bouclier plus puissant, ayant moins de surface à protéger. Cela n'était tout de même pas suffisamment puissant à mon goût, nous avions alors intégré un canon à leurres à l'arrière pour éviter les missiles. Mon appareil était maintenant complètement équipé, mais restait nu.

    Pour bénéficier d'une furtivité accrue et d'une légèreté maximale, j'avais choisi de couvrir le blindage d'une carlingue en dura-composite déflecteur noir. Avant de couvrir les ailes, j'avais intégré deux réservoirs grande capacité pour combler le vide restant, en plus de celui présent sous le cockpit.

    Je me trouvais devant mon oeuvre, la lumière du jour passant par le porte du hangar illuminant le fuselage.

    Moi : Je crois qu'il va falloir le tester maintenant. C'est bien beau de le regarder mais il n'a pas été fait pour ça... Hermès, allumage des systèmes.
    Hermès : Scan complet des système en cours...

    Ce nom était en fait venu tout seul : R.M.E.S. Pour « Republic's Most Ewok Starfighter ». C'était en effet le chasseur le plus Ewok de la République puisque je l'avais conçu seul (^^, "Hermès : le messager", c'est stupide comme nom mais le mal de tête que je me suis donné pour trouver ça!). J'avais doté ce droïde d'une synthèse vocale par soucis de compréhension mutuelle.

    Le son de la ventilation du super-processeur poussée à fond pendant la lourde opération emplit la salle. Au bout de quelques dizaines de minutes, après que j'eus fini d'enfiler un équipement de pilote (spécialement taillé pour l'occasion ^^), il m'interpella :

    Hermès : Maître Kateo, le check de tous les systèmes est terminé.
    Moi : Merci Hermès. Préchauffe les propulseurs.

    J'allais maintenant devoir le tester en vol. La peur gagna sur la fierté et je m'installai fébrilement dans mon siège.

    Moi : Hermès : décollage.
    -------------------------------------
    Maître de Jolee
    Ex-Padawan d'Unduli
    "La nature est un professeur universel et sûr pour celui qui l'observe."

    Ce message a été modifié par: kateo le 29-10-2007 16:23

    lundi 29 octobre 2007 - 14:01 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jorus-Beku-n

    Jorus-Beku-n

    12506 Crédits

    Obitom et moi nous nous tenions sur la piste de décollage de l’astroport d’Iziz, la capitale d’Onderon. Une fois le « Contre Attaque III » hors de vue, nous nous rendîmes au palais royal. La disparition de la reine Siralla avait été un choc, autant pour les dirigeants que pour le peuple. Ils pouvaient croire qu’une malédiction éternelle pesait sur leurs épaules : après Freedon Nadd et le roi Ommin, ils avaient été sous la coupe de Dark Lana. Mais de nombreuses décisions devaient être prises. Le Chancelier suprême de la République avait mis en place un comité exécutif chargé d’organiser l’élection d’un nouveau souverain et de traiter les affaires courantes. Ce comité comprenait 8 membres : le Chancelier suprême en personne, qui dirigeait les réunion depuis Coruscant, les deux présidents des deux assemblées d’Onderon, le chef du gouvernement, le 1er juge de la cour suprême d’Onderon, Lycar, le maître des clés de la bibliothèque, Obitom et moi-même. Une première réunion eut lieu le jour même du départ de Padmé, Laurent, Kaia et Kateo. Les deux présidents furent chargés d’organiser les élections dans un délai de 3 mois. Puis vint la question de la bibliothèque :

    Le Chancelier : Il est clair que la gestion de la bibliothèque millénaire d’Onderon fut un élément clé dans les évènements récents
    Lycar : Je dois avouer, Chancelier, que je me sens une immense responsabilité et je ne crois pas que je sois à ma place, ici, dans ce comité
    Obitom : Maître Lycar, Dark Lana a su duper les plus aguerris des politiciens comme des tenants de la Force
    Le Chancelier : Votre connaissance des lieux est inestimable et votre probité n’est pas en cause. Toutefois, la bibliothèque est dès à présent placée sous l’autorité conjointe de l’Ordre Jedi et de la République. Par décret promulgué à l’instant même, Maître Lycar est confirmé dans son rôle de maître des clés de la bibliothèque millénaire d’Onderon et est responsable de l’intégrité des lieux. Il en répondra devant la chancellerie suprême. Maître Jorus-Beku-n devient responsable des activités de recherches dans la bibliothèque et à ce titre, devient co-détenteur des clés. Il en répondra devant le conseil des Jedi

    La réunion continua sur des sujets plus politiques, traitant de la stabilité économique de la région et de l’arrivée d’une commission sénatoriale au lendemain des élections…

    Mais un secret avait été bien gardé : Edoras ayant littéralement carbonisé le corps momifié de Dark Lana en présence de nombreux témoins, et s’en étant ouvertement vanté, il était convenu dans l’esprit de nos dirigeants que le cas du seigneur Sith était réglé ! Mais heureusement, Obitom avait recueilli les cendres de Dark Lana et les avait enfermé dans une urne spéciale, inviolable grâce aux techniques utilisées dans les holocrons.

    Dès le lendemain, nous partîmes pour Dxun. Nous emmenions un sarcophage que nous installâmes à côté de celui de Freedon Nadd. Obitom plaça l’urne dans sa dernière demeure et nous scellâmes le sarcophage.


    « Rage…

    Quelle duplicité, comment ces insignifiants ont-ils eu raison de moi, Dark Lana… Moi, la plus grande, le plus grand seigneur Sith de l’histoire, je vous maudis pour le prochain millénaire !

    Vous, les microbes qui vous réclamez du côté obscur, je vous ai épié, infiltré, façonné et enfin dominé…

    Vous, les grands Maîtres Jedi qui avez corrompu la vraie nature de la Force, vous m’avez servi

    Vous tous, vous me servirez encore et…

    … Mais comment ? Vous m’avez privé de mon corps… Mais je pense toujours…

    Colère !

    J’avais vu juste ! Une fois de plus… comme toujours… Je savais que ces quatre jeunes Jedi étaient liés à mon avenir, à celui de la Force, de la puissance du côté obscur…

    Mes 4 Jedi, vous ne l’avez toujours pas compris mais votre destin vous mène vers la grandeur du côté obscur… Et je serai votre guide… Dès que j’aurai repris des forces…

    … Mais je dois sortir de là, il n’y a rien ici, nulle part où aller… Ah, maudit Jedi, pourquoi m’avoir enfermé après m’avoir recueilli…

    … Où suis-je ? Pourquoi ? Combien de monde à dominer, d’êtres à exploiter, d’esprit à utiliser…

    Mais dans combien de temps ? Mon esprit tourne en rond, ne voit plus d’avenir… Je veux vous dominer et quelqu’un viendra… Dans combien de temps ? Une éternité ?

    Peur… !

    … que quelqu’un vienne… »



    De la même façon, nous rendîmes inviolable l’entrée du mausolée de Nadd et Lana. Je laissai Obitom sceller seul l’entrée : comme gardien des lieux il devint alors le seul à savoir comment pénétrer dans ce mausolée maudit. Obitom me rejoignit et nous regardâmes l’horizon, la planète Onderon disparaissant peu à peu.

    Jorus : Alors c’est fini !
    Obitom : Qui peut dire que le côté obscur a disparu ! Dark Lana était puissante, son esprit, avec le temps, pourrait à nouveau apparaître
    Jorus : Aucun esprit de Sith n’a pu revenir, Nadd, Kun et même Sidious ont échoué ! Certes, la guerre contre le côté obscur n’est jamais gagnée, mais nous avons remporté une victoire importante contre Dark Lana
    Obitom : Oui mais à quel prix… Que de Jedi, que d’amis disparus…

    Nous repartîmes, bras dessus bras dessous, repensant à nos amis perdus, à Clickman, dont l'absence était toujours cruelle, et à ceux que nous espérions revoir un jour comme Rem ou JB

    Mais une nouvelle ère s’ouvrait pour la République comme pour l’Ordre Jedi, avec à sa tête un nouveau Conseil qui devrait bientôt, à n’en pas douter, œuvrer à nouveau au maintien de la justice dans la galaxie




    Ce message a été modifié par: Jorus-Beku-n le 30-10-2007 10:29

    lundi 29 octobre 2007 - 16:26 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar Padme111

    Padme111

    26282 Crédits

    Ossus 8h30
    Ce matin, je me suis levée de bonne heure et j’ai décidée de faire un tour du temple en courant ! Cela me détend. Tout en courant, j’essaye de me remémorer les événements depuis mon entrer au Temple. Un sentiment de nostalgie m’envahie, je le laisse coulée. Réalisant que j’ai ralenti, je me ressaisi et reprend un pas de cours beaucoup plus rapide, j’use même du pouvoir de la vitesse afin de ne plus faire qu’un avec la Force.
    J’arrive enfin à 10 m de l’entrée du Temple et je m’arrête. Marchant pour retourner dans le bâtiment, je laisse mon corps reprendre un rythme normal.

    J’aperçois un jet sortir de l’hangar et faire des acrobaties. Je projette la Force jusqu’au petit vaisseau et réalise que c’est l’Ewok. « J’ai dans l’impression que cette boule de poil a réussi à construire son vaisseau ! ». Je continue à scruter le ciel et m’arrête un instant.

    Je me souviens alors de la journée d’hier.

    J’avais également parcouru le tour du Temple mais il y avait plus de vent. Je fixais le ciel avant de rentrer comme aujourd’hui et…

    Je laisse la Force aller plus loin, très loin, bien au-delà des nuages, là quelque part dans la position orbital… rien !

    Moi – Kaarde où es-tu ? Pourquoi es-tu si long à revenir ?

    Seul le vent me répond en soufflant comme un murmure à mes oreilles.

    Moi – Mais !? Est-ce possible !???

    Un souffle plus fort que le précèdent fit un bruit qui se devait être normal. Mais j’eu l’impression que quelqu’un voulait entrer en contact avec moi. Et ce quelqu’un devait m’être très proche.

    Moi – Je dois en avoir le cœur net !

    Je laisse la Force m’enveloppé puis je la confine pour la laisser filler vers les étoiles. L’écho que je reçu ne pouvait plus me laisser place au doute ! Des larmes de joies me montèrent et je n’eu ni l’envie, ni la force des les chassées. Je laisse perlé les gouttes d’eau sur mon visage pendant un moment.
    Puis, je me ressaisi pour foncé vers le centre de contrôle aérien. Arrivé sur place, je bouscule un peu les Jedi à leur poste pour plonger sur les communications.

    Jedi s’occupant des communications – … euh… maître Nabery ? Mais euh…Qu’est-ce que… ????
    Moi – Ils sont là, ils sont de retour ! Ouvrez une fréquence d’appelle !
    Jedi s’occupant des communications – Mais qui ? Nous n’avons rien sur nos…
    Jedi s’occupant des radars longue portée – Excusez moi, mais nous venons de recevoir un écho. Un vaisseau vient de sortir de l’hyperespace et est en approche. Il est en cours d’identification.
    Moi – Ce sont mes frères ! Et l’équipe bien sûr. Ouvrez une fréquence !
    Jedi s’occupant des communications – Euh… bien, mais comment avez-vous su ?
    Moi – Les liens du sang, jeune chevalier. Les liens du sang et la Force !

    Les communications s’ouvrent et Jadden, fidèle à son poste nous répond.

    Jadden – Ici le Capitaine Korr de l’Armada. Demande permission d’atterrir.
    Moi – Contente d’entendre ta voie Cap’ Ja.K ! Ici Pad ! Mes frères sont là ?
    Jadden – Euh… Pad ? Mais comment sais-tu…
    ? – Elle a ressenti mon appelle !

    Cette voix, oui, c’est bien lui ! Emue, j’essaie de prononcer son nom mais les mots restent bloqué par l’émotion. Je ravale ma salive laisse la Force m’envahir et me redresse.

    Moi – Soit le bien venu chez toi, Chevalier. Autorisation de renter à la Maison !


    En quelque secondes, minutes ou heures - la notion du temps m’échappe – Je me retrouve plantée là devant l’équipe qui sort de l’Armada. Jadden semble presser de repartir à son atelier. Yota vers Kaia et Aynor suit Jadden. Et enfin, après autant d’année, derrière Kaarde, un homme mature et beaucoup plus baraquer que dans mes souvenirs apparaît.

    Plus aucune retenue, je plonge dans ses bras. Mon petit frère est de retour ! Enfin, les mots ce délie.

    Moi – Mace, Macematu ! Espèce d’ingrat ! Je me suis fais un sang d’encre et je…
    Kaarde – On dirait que tu lui as manqué.
    Macematu – Oui, on dirait. Mais t’es certain qu’elle est Maître Jedi ? Pad, un peu de retenu s’il te plait. J’ai grandi.
    Kaarde – Et au fait, merci Pad de t’inquiéter. Non, je vais très bien. Tout c’est hyper bien passée.

    Je me détache de lui, essuyant mes larmes. Bras dessus, bras dessous, je prends mes frères et les invites à prendre un verre !

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Note du modo:
    Vous êtes toujours autoriser à poster. Merci

    mardi 30 octobre 2007 - 14:31 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaia_Torinn

    Kaia_Torinn

    1319 Crédits

    J'étais soulagée d'être revenue sur Ossus. Mais je commençais à mesurer les missions qui m'étais confiées.

    J'avais été imprssionnée qu'on me demande de porter une demande faîte par un Chancelier aupès du conseil. Alors qu'il n'y pas si longtemps, j'étais plutôt à trainer dans les cantinas.

    J'attendais avec impatience le retour de Yota pour aller le retrouver. Je savais au fond de moi que tout s'était bien passé pour lui.

    Je n'avais pas eu le temps de trop penser à lui car étant au conseil , 'avais de nombreuse choses à faire. Mais maintenant le temps me semblait bien long.

    Je décidais, pour me défouler et évacuer toute la tension que provoquais chez moi mes nouvelles fonctions , d'aller en salle de répétition. La musique, me faisait toujours beaucoup de bien. Je joueais ce morceau : Cat Claw (lien supprimé car non accessible)

    A la fin du morceau, je remarquais que je n'étais plus seule dans la pièce. Je ressentis que Yota était enfin de retour.

    Je me précipitai vers lui et me jetai dans ses bras. Nous embrassâmes longuement, puis nous racontâmes en détails nos missions respectives.

    Kaia : Après tout ce que j'ai fais pendant cette mission, j'espère vite devenir Chevalier comme toi !

    Yota (en riant) : Ce n'est pas encore gagné !

    Kaia (riant également) : Ah oui ? Prépare toi à te defendre Monsieur le Chevalier !
    Je sortis mon sabre laser et l'allumais, Yota fit de même.

    J'attaquais immédiatement comme j'aimais à le faire par un bond, suivi d'une attaque aérienne. Que Yota para aisaiment.

    L'intensité des coups échangés augmenta assez vite. Mais comme nous étions très liés l'un à l'autre il était impossible de créer la surprise par une feinte. Nous savions ce que ferait l'autre avant qu'il ne le fasse.

    Le combat se poursuivit assez longtemps. J'utilisais la forme Ataru et lui neutralisait mes assauts avec la forme Soresu.

    Je finis pas abandonner.

    Kaia : C'est bon, je propose qu'on arrête le combat maintenant. Je préfère utiliser l'énergie qui me reste pour un autre jeu.

    J'entraînais Yota vers ma cabine pour poursuivre nôtre conversation de manière plus intime.



    mardi 30 octobre 2007 - 22:56 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jadden_Korr

    Jadden_Korr

    5621 Crédits

    flash back :

    Macematu : - Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, frangin, le processus d'auto-destruction est en route. Barrons-nous d'ici !

    L'alarme sonne , un compteur est apparu sur l'un des rares écrans de controles encore intact nous nous regardons les uns les autres heureux d'avoir survécu mais aussi inquiet du fait que cela n'est pas terminé . le compteur défile dangereusement, nous devons fuir ... Mais je dois faire encore quelque chose avant de détaler ...

    Kaarde : " On y va ... Ne perdons pas de temps . "

    Yota : " On te suis grand chef ... "

    Jad'den : " Partez devant j'ai encore un truc a faire ... "

    Aynor : " Jad'den ! Qu'est ce que tu veux faire ! Je ... "

    Jad'den : " Je sais ce que je fais , Je vais m'assurer que les 2 forges disparaissent définitivement ... Je ne tiens pas a devoir les retrouver sur mon chemin ... "

    Aynor : " Mais ... "

    Jad'den : " Partez ! Vous perdez un temps précieux et moi aussi ... Allez ! "

    Incertaine mais ne voulant pas céder , il faut que Kaarde lui mette la main sur l'épaule pour qu'elle accepte de tourner les talons ... Son regard en dit long sur ce qu'elle pense ou ressent ...

    Kaarde : " Je te fais confiance Jad'den . Ne me fais pas regretter cela ... "

    Les jedis sortent de la salle par le turbo ift laissant la salle vide . je me penche vers la machine et me met en synergie avec l'electronique de bord . je désactive les systemes d'armement interieur et braque les exterieurs vers les systemes de refroidissement de l'autre forge . elles doivent disparaitre sinon quelqu'un d'autre pourra les utiliser . Et ca je ne le veux pas , je ne le souhaite pas . La technologie doit servir pour aider . Pas pour détruire ...

    Le temps passe je sais que les autres membres ont atteints la navette ils m'attendent ... J'ouvre une fréquence via les hauts parleurs ...

    Jad'den : " Décollez ... Allez ! Quitter cet endroit ... Ne vous en faites pas pour moi je ne vais pas me laisser mourrir aussi facilement ! Décoller sinon nous allons tous y rester ! "

    Je coupe la communication mais je sens les doutes et les craintes dans les esprits ... Ai je fais le bon choix ? je ne sais pas j'espere ...

    Jad'den : " (mentalement ) Hot Shot , retrouve moi devant la baie vitrée du poste de commandement de la Forge numéro 1 . "

    le compte a rebours approche de la dernière minute ... J'ai commandé a l'Armada de se positionner a l'abris de la déflagration et de ne pas s'approcher des positions des Forges ... les systemes de refroidissement détruits elle va surchauffer et tomber en panne . la gravité de l'étoile fera le reste . je regarde par la baie vitré et j'observe la navette s'éloigner ... d'ici quelques secondes elle sera hors de porté a l'abris sous les boucliers déflecteurs de l'Armada ...

    Maintenant c'est a moi de me débrouiller pour les rejoindre ...

    Jad'den : " ( Mentalement ) Hot Shot ! rapport Position ! "

    Hot shot : " Position actuelle : en direction de la baie arrivée prévue : quelques secondes ... "

    Vue de la passerelle de l'Armada l'explosion de la premiere Forge fait penser a l'etoile noire se désintégrant , la suivante gravement endommagé perds sa stabilité magnétique et s'affaisse sur l'étoile . elle explose a son tour . Les deux forges sont détruites ...

    Aynor : " NON ! Jad'den ! "

    Yota : " Les Forges ont explosés ! "

    Macematu : " Qui était ce ? "

    Kaarde : " Un Chevalier , je ne crois pas que tu l'es connu ... Il s'était spécialisé dans la technologie après quelques périodes troubles au temple et .. "

    Jad'den :" ( Via comlink ) Et faudrais voir a ne pas m'enterrer trop vite ! Il en faut plus pour me mettre K.O . Tu devrais le savoir Aynor non ? "

    Aynor : " ( a la limite de la crise de nerfs ) Mais comment tu ... La Forge ... L'explosion ... "

    Jad'den : " Ahlala ... je vous jure ... Mes S.T.A.R.S ont la capacité de prendre une forme véhiculaire . j'ai donc utiliser l'un d'eux pour m'exfiltrer de la Forge . une vitesse rapide et un revetement furtif on fait le reste ... "

    Kaarde : " Bien joué ! Les forges sont détruites ... "

    Jad'den : " c'est ce que j'ai cru remarqué ... Allez , préparez vous , j'arrive et on rentre a la maison ... "

    Le chasseur rentre dans le hangar et se pose à coté de la navette . une fois sortis de la carroserie le chasseur mue en une forme humanoide .

    Jad'den : " Retourne à la maintenance maintenant , vous avez avez fais du bon boulot . vous avez mérité de vous reposez ... "

    Je me dirige ensuite vers la passerelle secondaire . la principale n'étant connu que d'Aynor et de moi même ... Une fois sur place j'ai le bonheur de voir que tout le monde va bien ...

    Jad'den : " Nous rentrons sur Ossus ... Et d'après le rapport que je recois , il semblerait que le Contre Attaque III soit déja sur Ossus avec une présence ... que je n'ai pas sentis depuis ... "

    Je prends un regard songeur , mais je laisse planer le doute .
    Le vaisseau passe en hyper espace . nous discutons pendant le voyage retour . heureux d'être en vie ... et de pouvoir tenir certaines promesses ...
    ________________________________________________________________

    fin du flask back ...

    La rampe de la navette s'abbaisse et nous pouvons voir que Padmé est déja là , impatiente de revoir son frère apparement . Pour ma part j'ai quelques choses a faire je prends donc congé du groupe ... non sans m'apercevoir qu'Aynor me suis ... Me dirigeant vers mon atelier , je la laisse me rattraper ...

    ________________________________________________________________
    ps : information : l'Armada est un super Destroyer de Classe Armada mesurant 9600 m de long . sa structure , sa taille et son poids font qu'il lui est impossible de se poser sur une planete . il est obligé de rester en orbite , a l'instar du Chu'untor . il faut donc utiliser un navette pour y monter ou en descendre ^^ .
    -------------------------------------
    Ni totalement dans l'Ombre , Ni totalement dans la Lumière , Mais dans l'Ombre des la Lumière , tel une Eclipse ...
    thejediorder.fr


    Ce message a été modifié par: Jadden_Korr le 31-10-2007 01:55

    mercredi 31 octobre 2007 - 00:42 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26282 Crédits

    Hommage à tous les participants du TJ1 et TJ2 !

    Ossus 6H

    Je m’éveille avec les rayons du soleil. Tout ce qui c’était produit depuis mon arrivé au Temple défila dans mon esprit. La veille, j’étais entré en une méditation profonde afin de faire le point sur ce que j’étais. Où plus précisément, sur ce que j’étais devenue. Ses brefs souvenirs matinaux, ne sont que le reflet de cette méditation.

    Je prends une douche et m’habille, en repensant à la joie que j’avais eu de retrouver mes frères, tous mes frères ! Obitom là-bas sur Onderon, Macematu et Kaarde ici même au Temple ! Naturellement, Mace a pris tend d’indépendance, qu’il a déjà prévu de repartir. Mais cette fois-ci, je l’y avais encouragé. Il part ce matin même voir nos parents sur Naboo, a moins que ce soit pour profité des Soldes ?

    Je prends un sac à dos grand modèle qui me sert de pack de survie. J’y place ma bure chauffante, mon sac à couchage, des rations de survies, une vaisselle minimum, un petit set d’outils, des habits de contrebandière et un médipac standard. Je place ma ceinture à ma taille et vérifie qu’elle soit complète. Mon respirateur A-99 (masque à oxygène), mon comlink, une balise de repérage avec un mouchard, le filet et crampon traditionnel, le petit médipac et mes electrobinoculaires. Il est évident qu’en dernier lieu, j’accroche mon sabre laser !

    Moi – Me voilà fin prête !

    Je quitte ce qui m’a servi de chez moi pendant plus de 10 ans.
    7h45
    Lorsque j’arrive à la cantine qui est encore peu peuplée. Aynor est la première à me saluée.

    Aynor – Et t’es une lève tôt… (Elle remarque mon pack de survie). Tu vas où comme ça ? Trop charger, tu es pour solde de Naboo, Faire !
    Me retenant de rire – Non, Mace part seul. Je vais à la recherche…
    ? – De Rem.

    Me retournant, je constate que le patron des Jedi semble un rien contrarier.

    Moi – Exacte. Bonjour Kaarde.
    Kaarde – Bonjour Pad, tu commences tes recherches par où ?
    Moi – Je commencerai par Phoenix, puis j’irai sur Bothawie. De la, je verrai bien où la Force me guide.
    Aynor – Mais si tu parts, qui s’occupera d’encadrer nos petits Jedi en mission ?
    Jadden sorti de j’en ne sais où – Elle a demandé à Kateo.
    Moi – L’Ewok s’en sortira bien. Et puis, il vous a tous pour l’épauler.
    Jadden – Oui, et puis avec l’Armada, nous sommes équipés pour repousser tous ennemis potentiels !
    Moi me tapotant le lobe droit de l’oreille – Si j’ai besoin d’aide, je sonne !

    Une émotion semble passé de Jadden à Aynor. Mon Empathie ne pouvait plus se tromper sur ce genre de sentiment.

    Moi – Veillez bien les uns sur les autres et sachez trouver l’équilibre d’une relation durable.
    Jadden – Quoi !? Mais qu’est-ce que tu insinues Pad !?
    Moi – Relaxe, je m’en vais.
    Aynor – Tu es très fine.
    Moi – Merci.
    Kaarde – J’ai raté un épisode ?
    Moi – Ne te formalise pas.
    Aynor – On te mettra au courant bien assez tôt !
    Moi – Merci a tous pour ces moments passés avec vous. A la poche pleine !
    Kaarde – C’est ma réplique ça. Allez à la poche pleine. J’ai confiance en toi, ramène les nous, soit prudente. Que la Force soit avec toi.
    Moi – Merci frangin ! Que la Force reste avec vous, à tous jamais !

    Je les salut tous les 3 et prends place à la cantine. Je prends un somptueux déjeuner. J’ai presque fini lorsqu’un couple entre main dans la main. Je les invite à ma table.

    Moi – Contente de vous voir tout les 2. Alors, on profite de l’instant présent ?
    Yota – Et bien…
    Kaia – Oui, on peut dire cela.
    Yota – Vous partez ?
    Moi – Oui. Si l’un de vous serez parti, l’autre irait le rechercher n’est-ce pas ?
    Kaia – Oui, certainement ! Mais…
    Yota – N’est-ce pas Remeyodi et le Bothan Jedi que vous allez cherché ?

    Kaia donne un coup de coude à Yota.

    Yota – Aïe ! Mais qu’est-ce qui te prends Kaia !?
    Kaia – Ne comprends donc tu pas ce que Padmée nous dit ! (Elle se tourne vers moi) Je présume que c’est de Remeyodi et non de ce JB que vous parliez ?
    Moi – Exacte padawan, ton intuition a vu juste.
    Yota – Hein… Quoi ?
    Moi – Les hommes ont toujours plus de difficulté pour comprendre entre les lignes.
    Kaia – C’est bien vrai ! Je comprends mieux pourquoi vous partez seule.
    Yota – A oui ?

    Je me lève et suis prête à partir. Je leur adresse un dernier regard, une dernière parole.

    Moi – Surtout, ne laissez jamais votre lien se détruire. Il n’y a rien de plus beau, de plus fort. J’espère que vos responsabilités ne deviendront pas un obstacle à votre avenir. Sachez le vivre, sachez trouver le temps nécessaire pour vivre votre passion. Mais jamais au détriment de vos principes !

    Les amoureux me regardèrent un peu interrogateur. Mais je n’en dis pas plus et part.

    8h30
    Arrivé au hangar,
    J’avais hésité à prendre mon aile X le Phoenix d’or ou mon Yacht Royal Nabien, le Bluestar. Mais vu que mes recherches allaient me prendre un bout de temps, le bluestar semble le plus approprier. C’est donc lui qui est fin près selon ma demande.

    Un Ewok semble bichonner son nouvel appareil. Je m’accord encore un moment.

    Moi – L’Ewok ! Je te laisse veillé sur l’Ordre Jedi ! Bonne chance pour ton avenir !
    Kateo surpris – Euh… Padmée ! Ô merci ! Bonne chance à vous aussi. Merci encore pour votre confiance. Je ne vous décevrais pas.
    Moi – Je n’en doute pas. Dis à Unduli, lorsque tu la verras qu’elle t’a bien formé. Que la Force soit avec toi, Kateo. A tout jamais !
    Kateo – Merci Padmée. Et qu’elle soit avec vous aussi.

    Je monte à bord de mon Bluestar et décolle. Une fois en orbite, je découvre l’Armada. Je n’avais pas eu énormément l’occasion de le voir de l’extérieur. Il est impressionnant. La Force semble me murmurer quelque chose, mais je n’arrive pas à déterminer ce que c’est. P’être simplement un lien qui reste entre moi et l’Armada. Après tout, nous avions été si proche.

    Je regarde une dernière fois Ossus et le point qui correspond au Temple Jedi. Un sentiment m’envahie. « Pourquoi ai-je l’impression de ne jamais plus te revoir ? » Je secoue ses idées, ses sentiments et plonges dans les merveilleux souvenir que l’Ordre Jedi m’a donné.

    « Mirax, Tyria, Ange, Starseb, Obiwan931, Bakara, Karona l’un de mes ex-padawan, Macematu, Totojedi, Padmeia et tant d’autres Jedi qui ont défendu la Paix et la Justice de la galaxie. Jorus et Obitom qui veillent à ce que les Sith ne renaissent plus. Kaarde, Remeyodi, Aynor, Jadden, Yota et Kaia qui forment un nouveau conseil et feront prospérer l’Ordre Jedi. Secondé avec brio par Unduli, Kateo et d’autres dans l’avenir. Clickman, Selana et Poluxhornterrik qui ont donné leurs vies pour sauvegarder l’Univers de fléaux. Merci à eux tous ! Merci d’avoir été mes compagnons d’armes, mes amis, mes frères Jedi tout au long de ses longues années. Maintenant, il me faut retrouvé Maître JediBothan et Maître Remeyodi ne ce fussent que pour tous ce qu’ils ont donnés à l’Ordre Jedi. Non, pour tout ce qu’ils m’ont apportés. JB, t’a p’être un caractère vaniteux, mais tu as toujours voulu agir pour nous protéger. Rem… Que t’es-il arrivé ? Tu n’avais pas pu retrouvé ta connexion avec la Force. Mais est-ce une raison pour disparaître ? Je te retrouverai ! »

    J’encode les coordonnées de Phoenix et je regarde une dernière fois vers le Temple. Tous mes doutes, tous mes craintes sont parties. Je lance comme un dernier lien à chaque Jedi ce petit message. « L’Ordre Jedi a un belle avenir devant lui, ils n’ont plus besoin de moi. Merci à tous pour m’avoir fait vivre ses merveilleuses aventures, merci de m’avoir supporter à travers mes humeurs, merci tous simplement. Et pourtant… Je reviendrai ! »

    J’enclenche les machines et le Bluestar passe en hyperespace vers l’infini…et au-delà !
    :am:

    jeudi 01 novembre 2007 - 16:33 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

72 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

18 août 2022 - 21 août 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide