Le Temple Jedi 3 (page 3)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    ~~ Le Jour-J, 2h15 - Bureau Jedi. ~~

    Je rentrai dans le Bureau sans vouloir tuer personnes mais juste dégrader les lieux, quand je vis deux mendiants qui je croyais était des Jedis avec leurs Bure, je les achevai sans scrupules.
    Je vis la salles des Serveurs D'énergie ce qui m'amena a couper le courant pour mieux voler les documents. Lorsque je sortie des salles du 1ère étage, je vis quelques gardes du Sénat qui parlaient avec deux Jedis. Ils n'avait pas remarqués ma présence ni celles des deux morts devant l'entrée. Ils s'inquiétaient pour la panne d'énergie et cherchaient en vain une réponse. J'attendis qu'ils descendent dans la salle des serveurs pour me diriger vers le Bureau Principal et y prendre les Documents. Je cherchai, cherchai mais rien, je ne trouvai rien.
    Il n'y avait plus de bruit dans le Consulat Jedi ce qui m'inquiétait fortement, m'auraient t'ils découvert?
    Je foncai vers la salle de soins pour m'y cacher mais trop tard deux gardes m'attendaient blaster au poing, les Jedis avaient remarqué ma présence, je sortis mon sabre laser et je les tuai tout les deux avec facilité, mais derrière moi un des Jedis me pointa son Sabre Laser sur la tempe et il me questionna... mais je ne répondis pas. Quand il alla appeler du renfort des mercenaires bourré débarquèrent dans le Consulat et y saccagèrent tout, le padawan descendit et se fit tuer par un wookie, le Jedi restant m'épargna mais comme il m'avait menacé, j'engageai le combat.

    Je pris la Forme 7 du Vaapad et fonçai sur le Jedi en ne pensant a rien, il me frappa d'un coup léger et souple sur mon bras mais il n'avait pas remarqué la Cortosis, son sabre s'éteignit, et je le décapitai sans peine. Une fois les deux Jedi morts, les Mercenaires brûlèrent tout sans faire attention a moi, je m'occupai de mettre le sang sur les meubles et sur le sol en mettant les sabres bien en évidence. Une fois ce travail terminé je redescendis pour tuer les mercenaire saoul, afin de faire croire à une révolte, mais les quelques uns non saoul commencèrent à brûler des documents, je me jetai sur eux et les envoyai dans le feu grâce à la Force. Les mercenaires comprirent que je voulais les décimer, ils se jetèrent sur moi mais ils n'avaient aucune chance, je les étripés, haches, je les démembrés grâce a la Force.
    Une fois le massacre terminé, je me dirigeai vers le Bureau principal et pris les Documents de Mission.
    Je sortis du Consulat et vis une bande de gamin qui zonait dans le coin, je leur filai 300 Crédit et ils allèrent taguer le Consulat.

    Le lendemain dans le refuge de pirate je contactai mon employeur qui m'envoya une navette pour venir me chercher...


    -------------------------------------

    ~~ Bordure Intérieure, Système Myrkr
    Myrkr, QG de la Guilde, Bureau du Leader
    Heure locale : 02h31 - t° int : 20°C ~~


    Le Leader de la Guilde était contrarié. Et dans ces cas là, généralement, les simples Rampants s'enfuyaient devant la Reine de la Galaxie. Les yeux cernés et la moue boudeuse, elle s'assit à son bureau et accepta la communication holographique.
    Ange Solo : Ah, Monsieur Jobl ! Il serait temps que je vous donne des heures strictes pour m'appeler... Comment allez-vous ?
    Un Sullustéen : Mes respects, Grande Dame Solo. Mes affaires personnelles se portent bien, mais la société Fret Interstellaire commence à perdre de la vitesse, et ce n'est pas la faute de la concurrence de Transports Stellaires Tion.[
    La Folle Intergalactique : Venons en au faits, Ned : j'ai un amant qui m'attend dans ma couche. La connexion est sécurisée. Que me veut votre patron ?
    Ned Jobl : Le Président Hishk est dans l'inconfort de vous demander à nouveau un soutien financier pour ses compagnies de l'Hégémonie Tion. Il va de soi qu'en échange... le Président vous octroiera deux pourcents de la production mensuelle de ces compagnies.
    Solinette : Vous me prennez pour une Gamorréenne ? Cinq pourcents, pendant deux ans. Et j'enverrai des hommes à moi superviser et protéger les opérations. Ce n'est pas négociable. Leader Solo, terminé.

    -------------------------------------

    ~~ Région du Noyau, Coordonnées 0-0-0, Coruscant
    Niveau 220, Mégabloc 4, Bloc 5, Sous-bloc 12
    Hôtel-Cantina "l'Anx Baroudeur", tenu par la Guilde
    Heure Galactique : 13h25 - t° int : 19°C ~~


    J'ouvris la porte et un Jedi à l'air fatigué entra. Jorus l'accueillit avec un sourire assez large pour que j'en conclue sans mal qu'il s'agisse d'un ami. Kiffa caressait toujours sa "boule de poils", en cherchant à lui donner un nom. Je saluai le nouveau venu avec circonspection et l'invitai à partager une coupe de T'iil-T'iil avec nous. Il ne se fit pas prier... Je me décidai à leur tirer les vers du nez, afin d'en savoir plus sur l'implication de l'Ordre Jedi dans cette crise galactique. Après tout, je devais songer à l'avenir de mon peuple avant tout...

    :jf:
    -------------------------------------
    Édoras Konix Terrik
    Ex-Leader de la Guilde, retraité
    Pus d'vornskr ! Y a plus de p'tits profits !

    Ce message a été modifié par: Edoras le 12-11-2007 08:45

    lundi 12 novembre 2007 - 08:14 Modification Admin Permalien

  • Avatar Aven-Flar

    Aven-Flar

    4927 Crédits

    (Je squatte pas, j'ai l'accord des deux patrons)

    Une alarme dans mon cockpit me signala que la sorte d'hyperespace allait être imminente, en quelques secondes, le vortex disparu et Coruscant fut en vue, avec toute sa vermine, ses imbéciles, et son lot de désespérés. Le voyage depuis Corellia s'était très bien déroulé...

    http://forums.anakinweb.com/contrats-et-missions-de-la-guilde-missions...

    ... Bon ok... je dormais, mais là n'est pas la question! Après tout, le départ c'était très bien déroulé, pourquoi pas l'atterissage? Histoire de pas passer la douane, j'amarrais mon chasseur à un gros Mobquet, je pris sa signature puis me mis à la copier. Croyant à un bug, les douanes laissèrent passer le cargo, et moi avec, par contre, sur ce dernier point, ils n'étaient pas au courant. Une fois à bonne distance, je me libérais du cargo puis repris ma course, suivant mon ordinateur de navigation, je me mis en direction de l'un des nombreux poste avancé de la Guilde sur la planète. Laissant à mon droïde le soin de piloter, j'observai attentivement l'holocarte : la plate-forme n'était seulement qu'à quelques blocks du bâtiment principal de l'UCM, avec un crayon, je tracai un chemin à travers les carrés blancs représentant les immenses buildings saturants la vue de Coruscant, le trait blanc suivait les passerelles, les ponts, les rues, jusqu'à un gros point rouge avec pour nom "QG UCM" , puis je sortis la photo de cette femme, histoire de bien l'avoir en tête.

    Son visage assez rond légèrement rosé mettaient valeur ses grands yeux bleus, au-dessous de longs cils très noir en éventail. Non nez était long, le menton un peu creusé, les pomettes saillantes, on avait l'impression qu'elle souriait tout le temps. Elle était rousse, ses longs cheveux bouclés retombaient sur des épaules rondes.


    Une jolie femme, à qui il faudra ôter la vie. Je pénetrais dans l'atmosphère de la planète capitale, puis repassai en manuel pour la phase d'approche, effectivement, circuler à travers tous ces bâtiments et couloirs aeriens allait être peu simple, mais bon, c'est pas ça qu'allait me faire peur, hein? C'est ainsi que prenant mon courage (et le manche) à deux mains, je plongeai dans le tumulte de circulation qu'offrait la capitale, slalomant verticalement entre les vaisseaux, tel un Stuka plongeant sur sa cible à travers les tirs d'artillerie (j'voulais la mettre :p) après une course effrènée pour ma survie, je me stabilisais au niveau des bas-étages, pour finalement arriver près d'une plate-forme pouvant accueuillir trois petits vaisseaux ou un gros. Le Y-Wing atterrit lourdement puis montra son ordre de mission au responsable de la zone qui était avec deux gardes devant le pont de la plate-forme, celui-ci acquièça d'un geste de la tête. Pour plus de discretion, j'allai me déshabiller dans un local, histoire d'enlever l'armure, tout en gardant un minimum de protection, et aussi un couteau de chasse et deux blasters.... on était jamais trop prudent. Rangeant le bien précieux qu'était l'armure Mandalorienne dans la soute blindée du Y-Wing (n'empêche, c'est bien conçu ces trucs-là...) puis la vérouillant, je me mis en marche, suivant le plan indiqué, histoire de ma paumer, on sait jamais...


    Faut dire, Coruscant, c'est vachement violent comme endroit, à peine j'ai quitté la plate-forme d'atterrissage, 3 pouilleux m'aggressent pour me voler mon argent, et je leur fait savoir à coup de DD-6 que j'étais pas d'accord. Profitant du fait qu'à mon tour, je fouille les cadavres encore fumants des imbéciles, un quatrième me sauta dessus... pour se faire éclater la tête d'un coup de poing bien placé (vous savez, près de la tempe, avec des gantelets Mandaloriens...) . Bah oui, j'avais quand même gardé le minimum, le sous-plastron, les brassards, les bottes et les gants. J'me disais un peu de me magner, mais j'avais pas non plus envie de courir. Bah, après tout, j'pouvais me faire un peu de pognon, j'avais quand même déjà amassé 15 crédits. Bref, marchant à une allure mesurée, je grignotai des bouts de terrain sur la carte, me rapprochant de la destination finale. Pendant la majeure partie de la "ballade", mon nez fut aggressé par des senteurs venant de cadavres gangrennés, de pauvres puants, d'animaux crevés, bref : l'horreur. Etant habitué à l'air filtré de mon casque, l'ambiance fesait tout drôle, j'en venais même à regretter cette mission, juste pour pouvoir retourner dans la confort et la sécurité de l'armure... quoi? ouai j'ai l'droit d'être douillet des fois, non?


    - Psst!

    Me tournant en direction de la source émettrice (le mec quoi, enfin, le truc) , je pus jauger l'être qui m'appellait : Un Bith crasseux, mesurant au pif dans les 1m75 avec une boule bleue dans la main. Voulant expressément me convaincre de lui donner mon argent, car ce qu'il tenait était apparament un disrupteur neuronal de poche, c't'adire un truc qui vous réduis le cerveau en bouille en quelques secondes.


    Ouai, je regrettais l'armure...


    Le Bith me semblait tremblant, bien peu assuré, ses phalanges étaient blanches de tenir la volumineuse boule qui étaient en fait une arme dangereuse. J'avais le goût du combat das la bouche, on verra qui était le plus rapide... Sautant sur la gauche tout en dégainant, je continuais de fixer le Bith qui sembla se crisper. Un trait bleu entouré d'éclairs perfora la position qui était la mienne quelques secondes avant. Profitant du moment que mit le Bith à comprendre que j'avais évité le rayon, je l'arrosai de lasers rouges. Il fut cloué au mur, avant de retomber mollement sur le sol. Des trucs aussi puissants ne devraient être mis dans des mains aussi peu expertes. Sûrement un mec désespéré qui cherchait à se faire du pognon par tous ls moyens.

    Bizarrement, on ne m'attaqua plus sur ce qui restait de chemin... faut dire, j'avai monté quelques niveaux et j'étais à a surface, et, juste devant les bureaux de l'UCM.


    - Pile à l'heure....

    (Pour mon premier post j'ai fais assez gros :p )

    -------------------------------------
    Toutes choses ont une fin, sauf la saucisse, qui en a deux.

    "Notre passé est triste, notre présent est tragique, Dieu, merci, on a pas d'avenir"

    Ce message a été modifié par: Aven-Flar le 15-11-2007 20:27

    jeudi 15 novembre 2007 - 18:50 Modification Admin Permalien

  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    ~~ Région du Noyau, Coordonnées 0-0-0, Coruscant
    Niveau 220, Mégabloc 4, Bloc 5, Sous-bloc 12
    Hôtel-Cantina "l'Anx Baroudeur", tenu par la Guilde
    Heure Galactique : 14h56 - t° int : 19°C ~~


    Le deuxième Jedi se nommait Padawanthrawn. Ou un truc du genre... Il avait l'air niais et autosuffisant de tous les Enburés, avec un petit quelque chose de tellement droit et honnête que ça donna à Édo l'envie de gerber. Il se retint de justesse, car son pote Tolm ne serait pas content qu'il lui bousille les tapis de sa suite.
    Il serra la main du Chevalier et l'invita à s'asseoir. Les deux Forceux s'assirent de part et d'autre de la longue table, face à face. Le Diplomate saisit un siège élégamment sculpté, le plaça en présidence de la table et y posa son séant. Kiffa décida de s'installer sur ses genoux, son marsupial kimananéen dans les bras. Il les caressa distraitement tous les deux.

    Édoras Terrik : Soyez le bienvenu dans ma suite, Jedi. Puis-je connaître la raison de votre visite ?
    Le Jedi : Ma foi... J'ai sentis la présence du Chevalier Jorus, ici présent, et je devais le retrouver. Je suis ravis de vous voir en si bons termes, Guildeur !
    Édoras : Je ne suis plus Guildeur. Je paye mes cotisations à la Guilde pour sa protection, ainsi que les 9.091% qu'elle récupère sur les contrats qu'elle centralise et propose... c'est tout. Je bosse peu... pour elle en tout cas.
    Jorus : Mouais... avec ce que tu as escroqué à la Galaxie, tu as de quoi vivre une retraite dorée pendant une bonne décennie !
    PadaT : Au moins, ça fait plaisir de voir que vous vous êtes amendés. Vous allez pouvoir vous racheter.
    Terrik, ironique : Pas sûr. Je suis devenu Plénipotenciaire. Vous avez déjà vus un politicien honnête, vous ?
    Tous éclatèrent de rire, moitié à cause de la réplique et pour motié à cause de la grimace éloquente de l'ex-contrebandier. Celui-ci vola un baiser à sa compagne, nullement intimidé par les Jedi : dans son univers, on avait l'habitude de ce genre de situations.

    Il caressa un instant la tête de la boule de poils puis se redressa, prennant l'air sévère qu'il réservait aux sujets sérieux qui ne dépendaient pas que de lui.
    Konix Xyphor : Je suppose que si Jorus est là pour discuter avec le Sénat et défendre l'Ordre Jedi de la hargne de certains politiciens, toi Padachose, tu es là pour autre chose ?... Tutoie-moi : je ne voussoie que mes ennemis.
    Padawanthrawn : En effet. Hum... *Jorus, Maître Netim et son Padawan, Givan, n'ont pas répondu à l'appel depuis plusieurs jours. Je crains qu'ils n'aient été assassinés. J'ai également trouvé des tags anti-Jedi. Crois-tu que nous pouvons en parler devant ce malfrat ?*
    Édo, peinard : Oh, ne vous gênez pas pour moi... vous êtes chez moi, mais je ne veux pas m'imposer.
    Les deux J, sidérés : ...
    Kiffa, soupçonneuse : Y a un problème ?
    Terrik, réalisant sa gaffe : Euh... je dois encore être sous l'influence du glitterstim, navré d'avoir pénétré vos pensées, chers amis.

    Il n'avait pas tellement envie que l'Ordre entier sache que la Force lui jouait des tours, depuis qu'il ne se baladait plus avec un ysalamari sur lui. Il attrapa sa coupe de T'iil-T'iil et la vida d'un trait, avant de reprendre :
    Konix : Résumons. Le Sénateur Bothan Wartk Mohel'Ya intrigue pour que votre Ordre dépende directement du Sénat, et non plus de la seule Chancellerie. Ainsi, il diminue le pouvoir du Chancelier et affermit le contrôle de la Nouvelle République sur l'Ordre Jedi. Parallèlement à cela, on assassine deux de vos collègues, je me trompe ou ça menace de dégénèrer en campagne populaire anti-Jedi ?
    Jorus : Tu es sidérant parfois, Terrik. Bien résumé. En même temps, la Nouvelle République est en crise à cause des blocus de l'Union des Corporations Marchandes...
    Kiffa : ... Provoqués par les taxes visant les frais de réparation des cargos, menaçants directement les intérêts de l'UCM. Après la proposition de Thyferra, ces taxes vont être remplacées.
    Eddy : Et une solution semble être en cours contre les épidémies de Purulence Grise et de Fièvre Bonarienne. Hum... à part pour votre Ordre, les choses semblent aller mieux. C'est tout de même étrange qu'on n'ait pas encore discuté de ce projet de Mohel'Ya au Sénat... personnellement, j'aurais voté pour, car il me semble utile que les Chevaliers Jedi servent tous les citoyens, et pas le seul Chancellier, mais... c'est bizarre.
    PadaT : Oui. Un projet pareil, c'est étonnant que Mohel'Ya ne s'en soit pas plus ouvertement venté. Malgré l'inanité de cette proposition, je ne doute pas que le peuple lui aurait été favorable, si le Bothan avait correctement présenté la chose.
    Jorus : C'est un politicien. Il l'aurait correctement présentée.
    Le Torpilleur : Ouais. Ca pue, cette affaire. Je ne suis pas toujours d'accord avec vous, mais j'ai des intérêts juteux dans votre Temple : je vous promets d'enquêter de mon côté et de vous transmettre mes observations. Et... je m'arrangerai pour que Corellia vote défavorablement à la proposition de Mohel'Ya tant qu'il n'aura pas mieux exprimé ses amibitions.
    Jorus, méfiant : Et ça va nous coûter combien, ce service ?
    Terrik : Je fais pas ça pour toi mais pour la Galaxie, gamin ! (il capta un regard de Kiffa) Néanmoins... ma fiancée a besoin d'une nouvelle robe. Je suis persuadé que votre Ordre offrira bien 2000 Dataris pour ce petit service ?
    " Après tout, je suis un politicien verreux, moi aussi : un peu de corruption est bien naturelle, n'est-ce pas ? Je suis convaincu que vos adversaires en font autant... le Bothan s'est acheté récemment un yacht tout neuf !

    Le plénipotenciaire eut soudain envie de prendre un bain avec sa compagne. Les discussiosn l'avaient épuisé, il méritait bien un peu de relaxation, n'est-ce pas ? Il escorta donc les Jedi à sa porte... Puis prit la Twi'lek dans ses bras, la soulevant du sol avec un sourire qui en disait long.

    :jf:
    -------------------------------------
    Édoras Konix Terrik
    Ex-Leader de la Guilde, retraité
    Pus d'vornskr ! Y a plus de p'tits profits !

    Ce message a été modifié par: Edoras le 15-11-2007 20:51

    jeudi 15 novembre 2007 - 20:40 Modification Admin Permalien

  • Avatar Aynor

    Aynor

    9445 Crédits

    Avec l'aide du brave petit Hoojib j'étais parvenu à me défaire sans trop de difficulté de ces quelques mercenaires du Front Nebula. Je gardai néanmoins une vive brûlure au niveau de la hanche droite, dont je tempérai la douleur grâce à la Force. La 88ème compagnie en avait également terminée avec l'infiltration du pont de commandement. Le blocus prendrait certainement fin d'ici peu. Mais, les ennuis ne faisaient certainement que commencer.

    Hâtant le pas en boitillant légèrement je rejoignis le capitaine 931 sur le pont.
    Celui-ci donnait à ses hommes les dernières directives alors qu'à ses pieds gisait le corps mutilé d'un gradé en qui je reconnu le chef du Front Nebula, Gorvan Vrak, considéré par certains comme un héros, par d'autres comme un terroriste de la pire espèce. Mon regard remonta aussitôt vers 931.

    Aynor – Je vous avais dis pas de morts inutiles ! Vrak aurait certainement pu nous dire qui a fomenté ce blocus !!

    Avec désinvolture le capitaine de la 88ème compagnie tourna sa tête vers moi, le regard noir, un sourire émacié se dessinant sur son visage répugnant.

    931 – Cette vermine a refusé de se rendre, nous n'avons fait que suivre le protocole de circonstance. De toute façon, nous savons tous que c'est l'UCM qui est derrière tous cela. Cessez donc de chercher des complications là où il n'y en a pas Jedi. Dans votre intérêt.

    Je ne tins plus, tout chez lui m'exaspérait, il se foutait ouvertement de moi et en plus me menaçait ! Je serrai les poings et un rictus déchira mon visage alors que je m'imaginais lui lancer quelques éclairs de Force. Se frottant contre ma jambe Splif m'invita à reprendre mon calme. 931 se détourna de nous. Le petit Hoojib attira mon attention sur le corps de Gorvan Vrak. Je m'accroupis pour mieux voir.

    Splif *Son blaster n'a pas été dégainé et je ne ressens aucun résidu énergétique.*
    Aynor *Oui, le capitaine 931 a mentit.*
    Splif *C'est un homme mauvais ! Je le sens.*

    bip-bip bip-bip

    Toujours accroupis, je portai la main à ma ceinture, décrochant mon comlink.

    #... Aynor répond moi ...#
    #... Je t'écoute Jadden ...#
    #... Ah, enfin ! Bon, les dernières forces du Front Nebula se rendent. Il semblerait que tout ai fonctionné comme prévu ... #
    # ... malheureusement pas vraiment mais, je t'expliquerai à mon retour...#

    Puisque nous n'avions plus rien à faire ici je regagnais en compagnie de Splif mon chasseur pour un retour sur l'Armada. Il nous fraudra contacter le Temple en urgence.
    -------------------------------------
    Maître de Stella et Ismama
    Ancien maître de Yota.
    Chevalier Jedi
    Responsable accueil des padawan.

    Ce message a été modifié par: Aynor le 16-11-2007 14:08

    vendredi 16 novembre 2007 - 14:07 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jadden_Korr

    Jadden_Korr

    5616 Crédits

    Le blocus prenait fin , avec l'annonce de la mort du leader dissidant , les différents vaisseaux encore en état de se propulser s'échapper comme ils le pouvaient . Notre mission ici était achevé , mais avant le retour d'Aynor j'avais encore quelques choses a faire . Je convoquais un S.T.A.R.S sur la passerelle .

    Blackout : " Quels sont les Ordres ? "

    Jad'den : " Prends parmis les plus résistant , Brawl par exemple et rendez vous sur ce navire , procédure Alpha-01 . "

    Blackout : " Procédure Alpha-01 bien recue . destination ? "

    Jad'den : " Ce systeme isolé . Tu y attendras mes directives . Et n'oublie pas . Rien ne sort , rien ne rentre ... "

    Blackout : " Protocole enregistré , mission en cours d'execution ... "

    Le S.T.A.R.S quitta la passerelle me laissant seul devant l'illumination holographique du système ... Il ne restait en place que l'Armada , le Destroyer endommagé et ... Oui un écho venait d'apparaitre sortant du Destroyer ...

    Jad'den : " Aynor ... "

    Je sentais sa présence se rapprocher de l'Armada , tandis que deux nouveaux échos apparaissaient quittant l'Armada ...

    Jad'den : * Bien , Allez mes petits ... achevez votre mission *

    Bien, je quittais la passerelle direction les hangars , j'avais une twi'leck a acceuillir ...
    J'arrivais pile au moment ou les trains d'atterrisage touchaient le sol du hangar laissant ainsi la magnifique créature bleue s'extraire de la carcasse de métal ...

    Jad'den : " Te voila , Tu m'as bien fait peur . J'ai cru a un moment que tu ... "

    D'un geste rapide Aynor appliqua un doigt sur mes levres pour me faire taire ... Attrapant sa main , je l'embrassais tendrement .

    voix d'intercom : " Le Destroyer bouge ! Il tente de passer en Hyper espace . Doit on intervenir ? "

    Décollant ( a mon grand regrets mes levres de celle de ma Douce ) je répondis .

    Jad'den : " Négatif , Notre Mission ici est terminé ... Nous rentrons sur Ossus ... "

    Aynor : " le Destroyer qui s'enfuit ? Mais comment ? "

    Jad'den : " ( feignant l'ignorance ) Sans doute un membre d'équipage qui l'a actionné ... Mais ... Tu es blessé ! Viens par là , je vais te soigner ... "

    Prenant la twi'leck dans mes bras , je l'emmenai a l'infirmerie .

    vendredi 16 novembre 2007 - 17:15 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    24745 Crédits

    Il y a Deux ans... Parti 1
    (Ceci est simplement un résumé qui explique ce que j'ai fait durant les Deux ans écoulée.)

    Une période de temps assez longue en définitive. Et tout cela pour un résultat assez médiocre. J’avais parcourus la galaxie afin de suivre les traces du Maître Remeyodi ainsi que du Maître Jedibothan.

    Au bout de 3 mois de recherche, le premier que je retrouve est l’espion bothan qu’est devenu JB ! Effectivement, en suivant la logique du bothan, mon instinct et la Force, mon arrivé sur Bothawie ne passe pas inaperçus. Sur tout lorsque je refuse de quitter la planète tant que je n’ai pas retrouvé le célèbre Plot’fey, le véritable nom bothan de mon ami. Cela me pris 2 autres mois pour qu’il se décide à me rencontrer !
    Notre conversation fut assez brève. Il se contenta de me confirmer ce que Jorus, Kaarde et moi avions conclus. Oui, il avait belle et bien passer un accord Dark Lana pour les raisons que nous pensions : garder un équilibre fragile entre Force et Force Obscur. Puis, il m’explique ne plus vouloir intégré l’Ordre Jedi mais rester dans le monde des espions Bothan. Je perçus qu’il y avait une excellente raison à rester dans ce réseau. La seule chose qu’il accepte de me dire c’est qu’un certain sénateur Wartk Mohel'Ya semble avoir des intentions non louable et vu qu’il fait partie de son peuple, il se doit de découvrir ce qui en est. La Force me dit clairement que le Maître Jedi usait de toute sa maîtrise pour m’empêcher d’en savoir plus. A ce moment là, la politique étant le cadet de mes soucis, je renonce à percer ce mystère. Je quitte Bothawie pour me lancer à la recherche de l’autre Maître Jedi.

    Il ne me fallut que 4 mois, pour comprendre que Rem voyageait beaucoup, sans but apparents. Je suivi sa trace, sans comprendre ce but. Jusqu’à ce que ma piste me ramène chez moi, sur Naboo. J’en profite pour rendre visite à mes parents. A ma grande surprise Macematu n'était pas rester chez eux. J'appris qu'il avait quitté Naboo, il y a 3 ans. Où est-il allée? Pourquoi ne pas avoir contacter les Jedi, Kaarde ou moi? Je l'ignorai, mais je fus décider à le retrouver un jour! L’aventure l’appelait peut-être, mais j'eu un mauvais présentiment le consernant.(voir P17, 18, 21 et 36)
    Enfin, vu le nombre de mes contactes sur cette planète, je réalise que Rem a quitté la planète il n’y a que 2 jours. J’étais très près de le retrouver. Il avait acheté un petit vaisseau et sa destination était inconnue. Alors que je pensais être dans l’impasse, mon plus ancien ami, Lou Cho m’explique que par un de ses amis qui fut le confident de Rem, il sait que le Maître Jedi recherche sa connexion à la Force ! « Voilà donc le fameux but qu’il recherche ! » Il n’avait pas énoncer clairement sa destination, mais avait juste dit avoir besoin de quitter la civilisation et de ce retrouver seul avec la Force. « Mais où aurait-il pu trouver ce qu’il cherche ? » Je visitais plusieurs mondes assez désertiques ou simplement absents de civilisation. Mais l’univers est tellement grand ! Ce n’est qu’au bout de 2 mois que je réalise que Dagobah pourrait correspondre à ce qu’il cherche. Malheureusement, je n’arrivai jamais à destination !

    :n1:
    -------------------------------------
    Maître de Carth et du Wookie-Tarfful

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 23-01-2009 22:05

    samedi 17 novembre 2007 - 11:50 Modification Admin Permalien

  • Avatar Aynor

    Aynor

    9445 Crédits

    La réponse de Jadden concernant la fuite du Destroyer ne m'avait que très moyennement convaincue d'autant plus qu'il avait semblé bien empressé de changer de sujet. Néanmoins avait-il raison, j'avais besoin de soins, la Force ne peut pas toujours tout. Je me laissai donc emmener jusqu'à l'infirmerie dans les bras rassurant du beau Chevalier.

    *Cinq minutes plus tard*

    Une cuve à bacta ronronnait dans le fond de l'infirmerie tandis qu'un droïde médical apporta à Jadden des bandelettes de bacta que le Chevalier s'obstina à vouloir m'appliquer lui-même. Que les hommes sont beaux lorsqu'ils laissent parler leur sensibilité ... ^^ J'avais défais ma bure dévoilant ma hanche droite mais, pas plus que nécessaire. Pendant ce temps j'expliquai à Jadden ce qui s'était passé à bord du Destroyer ennemi. Sa réaction fut sans surprise.

    Jadden – Il vaudrait mieux pour ce 931 que nos chemins ne se croisent jamais.
    Aynor – Allons, calmes toi. - Je passai une main sur son visage – Il nous faut faire un rapport au Conseil au plus vite. Nous devons partir immédiatement.
    Jadden – Oui, dès que j'en aurais finis avec ce bandage qui ne veut pas tenir !

    Finalement il tint bon (le bandage), et nous rejoignîmes le pont principal qui fut pendant près de six mois nos quartiers personnels. Bien que je n'accordais aucune importance à la possession, à travers mon compagnon j'avais appris à aimer ce vaisseau.


    Jadden – Nous avons une demande de communication du Temple, je l'ouvre.

    Un projecteur holographique apparut diffusant à quelques mètres de nous une image grésillante.

    Holo de Kaarde – Je viens d'apprendre la fin du blocus sur l'Holonet.
    Jadden – Et bien, nos amis de la République ne perdent pas de temps.
    Holo Karrde – Je suis heureux que vous alliez bien, nous attendons votre retour avec impatience. La situation s'est dégradée, Jorus a du partir sur Coruscant pour se présenter devant le Sénat.

    Nous nous adressâmes un regard avant de nous reporter sur la silhouette holographique du maître Jedi.

    Aynor – Il semble que certaines choses ne tournent pas rond au sein de la République. Notre autorité dans le conflit a totalement été occultée, la 88ème compagnie de la République a pris le contrôle des opérations à la dernière minute.
    Jadden – Gorvan Vrak, que nous avions pour mission d'arrêter, a été abattu au cours de la prise du Destroyer.
    Aynor – Et j'ai des raisons de penser que la 88ème compagnie avait pour mission de le faire assassiner.
    Holo Karrde – Hmm ... si ce que vous dites est vrai, voilà qui est très grave. Mais méfions nous des déductions hâtives. Le Conseil se réunira dès votre retour. Que la Force soit avec nous.

    L'holoprojecteur s'éteignit et le silence tomba sur le pont principal de l'Armada.
    Nous nous installâmes tout deux au poste de commandes préparant le vaisseau pour son passage en hyperespace, direction Ossus.
    -------------------------------------
    Maître de Stella et Ismama
    Ancien maître de Yota.
    Chevalier Jedi
    Responsable accueil des padawan.

    Ce message a été modifié par: Aynor le 17-11-2007 16:27

    samedi 17 novembre 2007 - 16:27 Modification Admin Permalien

  • Avatar obiwan931

    obiwan931

    10951 Crédits

    La chevalier Aynor nous avait quitté d' un mauvais oeil , de notre coté nous avions rejoints notre frégate en orbite autour d' Eriadu .
    Le maréchal Evan et l' amiral Durron m' attendaient dans la salle de commandement .
    Après de brèves salutations , je fis mon rapport de mission .

    Evan Skywalker :_ Bravo pour votre travail , capitaine !
    J' ai appris par le colonel Traviss que vous avez eu une allié avec vous ou plutôt une de vos anciennes collègues lorsque vous étiez chez les jedi !

    Moi:_ En effet , maréchal , elle nous a été d' une grande aide . Mais j' ai l' impression qu' elle n' a pas confiance en nous .

    Durron :_ Nous avons besoin des jedi pour notre prochaine mission . Tout comme ils auront besoin de nous .
    Vu votre ancienne affinité avec les jedi , vous devriez renouer les contacts avec les jedi .

    Moi:_ Cela risque d' être compliqué , la chevalier Aynor pense que j' ai ordonné l' assassinat du chef des mercenaires ... Hors lorsque nous sommes arrivé sur le pont , celui- ci était déjà mort .

    Evan Skywalker :_Ces évènements m' inquiètent . Je vais me rendre sur Ossus avec le capitaine 931 . Nous allons tenter de leur venir en aide .
    Amiral Durron , pourchassez de votre coté le destroyer et ne le perdez pas de vue .
    Le colonel Traviss et le lieutenant Dak prendront en charge la direction de la compagnie .

    Je me rendis au hangar avec le maréchal Evan . Celui- ci avait des médailles en sa compagnie .
    J' ignorais leurs existences pour cette mission .

    Moi:_ Maréchal , pourquoi avez - vous des médailles en votre compagnie ?

    Evan :_ Ce sont les médailles du mérite et du devoir envers la république que je tiens à remettre en personne auprès des deux jedi qui vous ont aidé ... C' est aussi notre prétexte pour s' y rendre .

    Celui- ci me fit un sourire et m' invita à monter dans notre navette .


    -------------------------------------
    Vous aimez le sport français , les arts martiaux et star wars . Alors,visitez ce site .
    http://www.batoncanne.com
    J' ai trouvé une nouvelle voie , la République !

    Ce message a été modifié par: obiwan931 le 17-11-2007 22:54

    samedi 17 novembre 2007 - 22:49 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jadden_Korr

    Jadden_Korr

    5616 Crédits

    Le saut fut programmé rapidement et nous nous tenions pret a partir . Déja les quelques corvettes republicaines encore présentes redescendaient vers Eriadu , laissant l'Armada seul en orbite haute .

    Aynor : " Les coordonnées hyper spatiales sont entrées, nous sommes prêts a rentrés à la maison . "

    Jad'den : " Parfait j'ai encore quelques petits reglages a faire et nous passerons en hyper espace ... "

    Aynor : " Bien , ces quelques heures vont me permettre de me reposer et de récuperer un peu . Cette mission fut plus ardue que prévue ... ( regard plein de sous entendu dirigé vers moi ) Tu viens me tenir compagnie ? "

    Jad'den : " Avec plaisir , Je finis ca , je lance le saut en hyper espace et je te rejoins ... "

    Aynor se leva s'approcha de moi et m'embrassa et me chuchota a l'oreille ...

    Aynor : " A tout de suite ... "

    Me mordillant l'oreille , elle se redressa et se dirigea vers la partie supérieure de la Passerelle principale , celle qui constitué nos appartements ...
    Quand la partie basse de la passerelle fut plongé dans le silence , j'activais la fréquence crypté .

    Jad'den : * Au rapport ... *

    Blackout : * Le vaisseau est sous notre controle , les nanites ont déja commencer les réparations prioritaires . les systèmes primaires seront fonctionnel d'ici quelques temps . *

    Jad'den : * Excellent ... Des " dommages " a déplorer ? *

    Blackout : * Non , les organiques avaient quitté le bord avant notre départ . *

    Jad'den : * Bien ... Manoeuvre d'évasion . programmez 10 sauts dans l'hyperespace juste qu'au systeme suivant : ********* . Vous y attendrez instruction . Permission d'ouvrir le feu accordez si hostilité réelle il y a ... *

    Blackout : * Bien recu . Terminé *

    La communication s'interrompit et je lancais l'Armada en hyperespace . Le voyage allait prendre plusieurs heures ... J'allais les passer en bonne compagnie ...

    -------------------------------------
    Ni totalement dans l'Ombre , Ni totalement dans la Lumière , Mais dans l'Ombre des la Lumière , tel une Eclipse ...
    http://thejediorder.fr
    Représentant des Jedi

    Ce message a été modifié par: Jadden_Korr le 18-11-2007 01:21

    samedi 17 novembre 2007 - 23:58 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    24745 Crédits

    Il y a un ans... Parti 2
    (Ceci est simplement un résumé qui explique ce que j'ai fait durant les Deux ans écoulée.)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Le Bluestar fait route vers Dagobah, lorsque je reçois un appelle de détresse ! Le choix me fut douloureux, mais à ce moment précis, je crus avoir fait le bon choix. Aujourd’hui, je ne sais plus ! Je change de cap et trouve un jet en perdition. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’apprends que le pilote est un Coynite ! Son nom est Kal’les et chose peu ordinaire, il a vraiment besoin d’aide. Son vaisseau est perdu et il doit monter sur le Bluestar. Je devais seulement le déposer sur la planète la plus proche. Il était peu bavard. Et je n’avais pas les vêtements Jedi mais ceux d’une contrebandière. J’ignore si la méprise sur ma personne aurait changé quelque chose à la suite de mon histoire. Mais quelle ne fut pas ma surprise lorsque nous fûmes attaqué ! Je réalise alors que mon hôte est un "Af'harl" ! En l’aidant, je deviens une "Af'harl" à mon tour aux yeux de ses poursuivants : les militaires de son peuple ! Trop tard pour moi faire marche arrière et vue que les Jedi ont gardé des relations assez bonne avec ce peuple, je décide de les laisser dans la méprise et me prendre pour une contrebandière. J’avais donc pris le nom de Sysca Nerris par prudence. Au "Af'harl" par contre, je lui avais donner ma vrai identité avant l’arriver impromptu des siens. Il n’était pas d’accord d’ajouter un mensonge, mais j’arrive à le convaincre que cela vaut mieux, pour protéger mon « peuple », les Jedi. Il accepta aux vues de la situation !

    Pendant 1 mois, Kal’les et moi étions restés à fuir ses poursuivants et se contenter de survive. J’avais gagné sa sympathie pour autant que ce mot eu un sens pour un Coynite. Il se confia enfin à moi et m’explique que s’il est devenu un traître aux yeux de son peuple, c’est pour l’amour d’une femme, d’une Twi’lek, malheureusement esclave ! Et pire encore aux mains de la S.E.Z. Et me voilà embarqué, malgré moi, dans une histoire peu banale !

    L’année qui s’écoula, fut assez éprouvante. Je suis poursuivie par des Coynites tout en essayant d’aider Kal’les de retrouver et surtout de sortir sa bien aimée des griffes de la SEZ. Pas question d’user de la voie diplomatique ou légale. Pas question d’appeler de l’aide vue l’acte tout à fait contre les lois de la République qui tolère l’esclavage.

    Le résultat de ses 12 mois d’effort, fut aussi violent qu’un coup de point dans l’estomac. Dans cette année de bagarre, et poursuite, j’avais du autodétruire mon bluestar pour fuir les Coynites et sauvez nos peaux. Heureusement, Kal’les et moi avions réussi a faire sortir Tippa des griffes de son « maître », le sénateur Meeto Arso, un descendant directe de Meeto Orso, en toute illégalité. Le couple voulu se séparer de moi en espérant ainsi que leurs poursuivants abandonne les charges contre moi. Je n’étais pas d’accord, mais on ne contrarie pas un Coynite, "Af'harl" ou pas. Mais comble de tout, j’avais transgressé les lois de la République. Et donc, j’étais poursuive aussi par Elle. Cela faisait 1 mois que je me cachais de tous, que je n’avais plus aucune nouvelle du couple, ni de ce qui pouvait se passé dans la galaxie.

    C’est alors, que grâce à la Force, je réussi à monter dans un cargo de transport pour Coruscant ! De là, j’eu assez facile à rejoindre le seul endroit qui pourrait être mon chez moi pendant un moment...

    To be continuer
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------
    SEZ = le Syndicat des Esclavagistes Zygériens

    Planète Coyn

    Ses habitants les Coynites

    Mission de la Guilde sur Coyn

    dimanche 18 novembre 2007 - 09:15 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

Star Wars Episode IX

18 déc. 2019

Star Wars IX

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide