DEXTER : Le dernier padawan - Tome II (page 6)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Padme111

    Padme111

    25381 Crédits

    Je suis contente de lire vos commentaires, cela me rassure. 

    Nous voici arrivés au dernier chapitre de ce tome II. J'attends vos avis autant sur ce chapitre que sur le tome dans son ensemble. Ne soyez pas avar de critiques constructives afin que pour le tomeIII je puisse avoir une idée de ce que vous aimez et de ce que vous avez détestés. 

    16 - Nouvelle déstination

     Au milieu de nulle part, …

    Le MynockII s’était retrouvé aux limites des régions inconnues. Il se dirige toujours un peu plus loin dans le nord ouest d’Ilum, les instruments de bord du vaisseau n’indiquent aucunes planètes dans les environs. 

    Deux jours s’étaient écoulés. A l’exception de Ro’Xane, tous avait passé un bon moment dans la cuve à Bacta tour à tour. Vyvacy s’était entièrement remis autant les poumons que les muscles de sa cuisse. Frey disait être comme neuf, mais la Besalisk soupçonne qu’il avait encore des difficultés respiratoires. Dexter était resté un bon moment dans la cuve car la poursuite l’avait épuisé mais en plus, l’amputation de sa main droite inférieure devait être bien cicatrisée afin de lui mettre une prothèse. Padmée aussi avait du passé du temps dans le Bacta, mais elle fut têtue et passa en dernier. Ro’Xane craignait pour les poumons de l’humaine qui n’avait pas vraiment arrêtée de tousser. Et pourtant, la Besalisk dû constater que Padmée toussait de moins en moins avant d’entrer dans la cuve. C’est là, qu’elle apprit combien les nanites dans le corps de la Phoenicienne semblait réparée son système respiratoire. Padmée avait une partie de l’humérus, du cubitus et du radius droit quasiment pulvérisée. Son coude n’aurait eu aucune chance d’être refait s’il n’y avait pas de Bacta et des nanites. Probablement que si Pad n’aurait eu qu’un problème, les nano-robots auraient pu la guérir entièrement, mais là, la technologie avait pour programme de sauver l’organe le plus important : les poumons. Hélas, Ro’Xane assisté par le droïde médical de secours, diagnostiquèrent que soit Pad garderait des séquelles sur une plaie soit sur les deux. Pour l’heure, Padmée est dans la cuve à Bacta. 

    Le carburant est source d’inquiétude pour le MynockII. Après plusieurs spéculations de ce qu’ils seraient le mieux à faire, l’équipage est d’accord pour viré vers l’ouest en arc de cercle. Cela leur permettra de garder Csilla, Rakata Prime et Zonama Sekot comme planètes de la dernière chance au cas où ils ne trouvèrent pas d’autres planètes. Aucune des deux planètes dites de « secours » n’étaient vraiment envisageable car les accords Chiss et Vong avec la république sont toujours d’actualités. A cause de l’historique de Rakata Prime, Padmée craignait que le côté obscur soit encore plus puissant là-bas. Alors que le côté lumineux de la Force est éteint, c’est dangereux d’aller sur cette planète, particulièrement pour Dexter qui souffre de la mort de son père. 

    ***

    Le vaisseau étant en pilotage automatique, Vyvacy et Frey discutèrent un moment de la situation avec Ro’Xane. Ils étaient inquiets pour l’avenir de l’enfant qui restait dans sa chambre depuis sa sortie de la cuve. 

    Frey fut très silencieux, encore plus que d’habitude après avoir appris le décès de Lou. Il promis d’aller voir dans la soute afin de trouver du matériel et de fabriquer une prothèse.

    Vyvacy nota mentalement que pour le Bothan c’était une priorité, mais aussi une façon de rester occupé et donc de ne pas penser à Lou. 

    Ro’Xane agissait de même, elle ne s’était jamais arrêtée depuis le décollage. Elle semblait forte, comme si son deuil était déjà fini. Pourtant, même pour une Besalisk cela est impossible. Non, le Bothan craignait qu’elle ne se montre forte que pour son fils. C’était bien le cas. La Besalisk était la seul que Dexter laissé approcher, il refusait tout dialogue avec les autres. Et après avoir été soigné, il s’était enfermé sans sa chambre. 

    Seul le Phoenicien reste abattu et dans l’incompréhension de la réaction expéditive de la République. Lorsque Ro’xane décide de le quitter pour aller voir son fils, Vyvacy va sortir son épouse de la cuve à Bacta. 

    ***

    Vyvacy avait discuté avec sa femme tout en l’aidant à finir de se rabillée et de mettre son bras en écharpe. Elle ne devait plus le bouger pendant au moins deux jours. Vyvacy lui avait relaté sa mésaventure avec les militaires. Padmée eu l’impression que l’univers se dérobe sous ses pieds. Comment la situation avait-elle pu en arrivé là ? Elle était pensive et avait besoin de temps pour digérer ce qui s’était passée. 

    Vyvacy venait de terminer une conversation avec Padmée. Il s’approche du Bothan qui remonte de la soute avec une mine plus sereine qu’en descendant. Le Phoenicien sait qu’il doit laisser son épouse un peu seul et il va vers le natif de Botawii. 

    Vyvacy – Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez ?
    Frey – Oui ! Ce ne sera pas esthétique, je crains de ne pouvoir lui donner que trois doigts pour l’instant, mais au moins, ce sera pratique, efficace et solide. 
    Vyvacy déçu – Oui, je suppose qu’il faudra s’en contenté. 
    Frey vexé – J’estime que nous nous sommes sorti haut la main au vu de ce que nous avons traversés ! Vous devriez sautez de joie que c’est Lou et pas Pad qui y soit resté !

    Le diplomate se mordit la lèvre intérieur, il réalisa combien le Bothan a raison et que lui-l’ ex-ambassadeur de Phoenix, l’ex-Sénateur de Phoenix, vient de manquer de tact et de subtilité. Il voit Frey partir dans le cockpit qui fut devenu presque son chez lui depuis le décollage d’Ilium. Vyvacy hésite et regard en direction de sa femme, mais Ro’Xane vient de sortir de la chambre de son fils et s’approche d’elle. Le Phoenicien aurait préférer être auprès de Padmée et laisser les Besalisk avec lui, mais les femmes avaient des choses à se dire. En plus maintenant, Vyvacy se devait de côtoyer Frey encore pour un long moment. Après tout, il lui devait énormément, et des excuses. Aussi, il entre dans le cockpit et essaya de changer complètement de sujet afin de calmer les tensions. 

    Vyvacy – J’espère réellement que l’on trouvera une planète. 

    Silence

    Vyvacy – Dans la mesure du possible, Padmée voudrait éviter …
    Frey – Elle n’est pas en mesure d’avoir des préférences. 

    Le Phoenicien est saisi par la phrase d’Obja. En voudrait-il à Padmée de la mort de Lou ? Ou Frey était-il seulement fâcher de ses paroles maladroites ?

    Vyvacy – Ce n’est pas une préférence. Elle dit seulement que Rakata Prime pourrait encore avoir plus de Force Obscur que les deux autres planètes en option. 
    Frey – Et elles ont des accords solides avec la république. Celle-là même qui veut la mort de l’Ordre Jedi et tous les forceurs, celle-là même qui lâche des bêtes tueuses sur Ilum. 

    L’humain n’a plus de doute, il en veut à Padmée de la mort de Lou. Cela est de mauvaise augure car ils sont appelés à rester ensemble un bon moment. 

    Vyvacy – Nous en sommes conscients Frey. Padmée n’a jamais voulu la mort de qui que ce soit. 

    Les poiles du bothan ondule tout au long de son corps. Il se lève du siège du pilote pour partir vers la salle de repos. Vyvacy se demande s’il doit insister ou laisser le Bothan seul. Le Phoenicien ignore depuis combien de temps il connaissait Lou, mais déjà avant la naissance de Dexter. Vyvacy soupir et regarde l’espace au loin. 

    Alors qu’il pensait Obja parti, il l’entend derrière lui. Le Bothan était resté dans l’encadrement de la porte séparant le cockpit de l’espace de repos. 

    Frey – Ce n’est pas ce que j’ai voulu dire. 

    Puis, il disparait. Vyvacy se sent rassuré de s’être tromper. Par contre, il avait du mal à comprendre ce natif de Botawii. A n’en pas douté, il souffre autant que les autres de la disparition de Lou, mais il refuse d’en parler. 

    Bip

    Vyvacy regarde le tableau de bord. L’ordinateur vient de repérer quelque chose. 

    ***

    Pad – Comment va-t-il ce matin ?
    Ro’Xane – Toujours le même. 
    Pad – Et sa main ?
    Ro’Xane – Le droïde médical a fait tout ce qu’il pouvait, la cuve l’a bien aidé. Il n’a plus mal, c’est déjà ça. 
    Pad – Ro’Xane, nous sommes tous inquiète pour lui.
    Ro’Xane – Il n’a plus d’infection. J’aimerai te poser une question, mais… ne le prends pas mal. J’ai besoin de savoir… Comment cela c’est passé ? Le droïde médical a conclu que c’est une coupure nette… d’une épée laser. Pad, pourquoi t’es-tu sentie dans l’obligation de…

    Silence

    Le mot suivant était « l’amputer », mais il est impossible à cette mère de le prononcée. Pad le comprend que trop bien et regrette que la situation lui a complètement échappée. Elle regrette d’avoir du en arrivée à lui coupée la main. Des larmes lui montent, mais aucune ne coulent. 

    Pad – Je… Il… La bête a jeté de l’acide et… Quelques gouttes seulement ont touché sa main. J’ai réalisé que cet acide est particulier et démangeait sa main. Alors… Il souffrait… j’ai du prendre une décision rapidement et…

    Tout en parlant, les larmes commences à couler le long des joues de l’humaine. La Besalisk vient s’asseoir juste à côté d’elle. 

    Ro’Xane – Je comprends. Sans ton geste, il aurait pu perdre son bras ou même la vie. 

    Silence

    Padmée essaye de séchée ses larmes pendant de Ro’Xane cherche à la rassurée. Non, la mère qu’elle est n’en veut pas à son amie. 

    Ro’Xane - Dans la soute, il y a un pack de prothèse médical. Frey est déjà occupé à voir ce qu’il peut faire. 

    Encore une fois, cette maman se montre tellement forte. Plus forte que Padmée en ce moment. Timidement, elle essaye de changer un rien de sujet. 

    Pad – Il refuse de sortir de sa chambre et de me parler. 
    Ro’Xane – Je suis désolée Pad. J’avais vraiment l’espoir que le message de son père puisse lui mettre du baume au cœur. 
    Pad – Te parle-t-il ?
    Ro’Xane – Oui, bien sur. Il fait comme si tout allait bien, il me demande où l’on va… mais rien sur son père ou sur ce qui c’est passé à Ilum. 
    Pad – Au moins, il montre de l’intérêt à l’avenir. Et toi ?

    C’était la première fois que Padmée ose lui poser la question. La Besalisk baisse la tête. 

    Ro’Xane – C’est dure… son absence est difficile à supporter, surtout le soir. Il me faut plus de temps, mais je dois rester forte. 
    Pad – Pour ton fils. 
    Ro’Xane – Pas seulement Pad. Notre situation l’exige. 
    Pad – Oui, je suis d’accord. 

    Bip

    Les deux femmes se regardent. Le bip indique une proximité. Elles vont dans le cockpit rejoindre Frey et Vyvacy. Le Bothan pianote déjà sur le tableau de bord. Effectivement, les senseurs ont repérés une chose qui changera leur vie. 

    ***

    Toujours dans sa chambre, Lou’Xan prend son fizzz et joue un air triste comme son humeur. La mort de son père fut brutale et il n’avait pas été préparé à affronter cela. L’avenir n’avait plus rien avoir avec tout ce qu’il avait pu imaginer. Sa mère lui avait confirmé qu’ils ne pouvaient plus rentrer ni sur Naboo, ni sur Ojom avant longtemps. Dexter lui avait demandé s’ils reverraient ses grands-parents. L’enfant savait que son grand-père n’avait qu’un an de plus que son père et sa grand-mère cinq ans de moins que Djovan. Ro’Xane n’avait aucun idée de quand ils pourraient rentrer sur leur planète natale. Dexter compris qu’il avait très peu de chance de les revoir, il n’avait pas pleuré. En réalité, il n’arrivait plus à pleurer. 

    Lou’Xan ne se préoccupe pas de son absence de main inférieur droite sauf lorsqu’il agit par réflexe et qu’il réalise ne plus pouvoir rien prendre avec ce membre. Il avait une écharpe médicale qui immobilise son bras sur le ventre, il devait éviter de trop bouger pendant encore douze heure afin de favorisé la cicatrisation. Il prend régulièrement des antidouleurs et des anti-inflammatoires. Il n’avait pas trop de doute sur l’avenir… Il l’avait vu dans sa vision sur Ilum. Il s’était vu avec une main mécanique. Cela fut un rien rassurant, car dans sa vision, il l’avait trouvé jolie. Alors, il joue du Fizzz pour concentrer son esprit sur autre chose. 

    Durant les deux jours, il lui arrivait de relire un cours ou l’autre. Mécanique, pilotage, Atlas GéoGalactique, et même des cours de Force. Il ne trouvait plus d’intérêt à ses matières mais sa mère l’avait convaincu de leur utilité. Parfois, il dessinait mais souvent il jetait ce qu’il faisait. Parfois, il jouait du Fizzz, c’est la seule chose qui le motivait encore un peu. 

    ***

    Vyvacy – C’est une planète ?
    Pad – Oui, Vycy. Elle semble habitable. 

    Elle réalise alors que c’est la planète qu’elle avait vu en vision il y a prêt d’un an. Cette vision dont elle avait parlé à Lou et son mari avant d’arriver à Ojom. 

    Frey – Ce n’est pas ce qui m’inquiète. 
    Vyvacy à Pad – Je partage les inquiétudes d’Obja. On est encore trop loin pour voir s’il y a des formes de vie. 
    Pad – Parce qu’on a le choix ?
    Ro’Xane – J’ai bien peur que ce soit même très juste pour le MyncokII d’arriver jusqu’à cette planète. 
    Vyvacy à Frey – Elles ont raisons, nous devons prendre le risque. 
    Frey – Ou retourner vers l’une des trois planètes. 
    Vyvacy à Frey – Nous en avons déjà discuté Frey. 
    Pad – Je comprends votre dilemme, Frey. Et je suis réellement et sincèrement navré que vous soyez mêlé à cela. J’aurai voulu…
    Frey à Pad – Il n’y a pas à être navré, j’ai fais mon choix sur Ojom et je l’assume. La question n’est pas là, Padmée. Ce que je dis, c’est qu’il est plus simple d’agir lorsque l’on connaît l’environnement que lorsque l’on plonge dans l’inconnu. 
    Vyvacy - L’inconnu n’existe pas. Il n’y a que des choses qui attendent d’être découverte. 
    Le Bothan se redresse et colle son dos contre le siège, il regarde le Phoenicien. 
    Frey – Monsieur Brûle, je constate que vous devenez de plus en plus un Naberry. Particulièrement dans votre humour. 

    Les femmes étouffèrent un rire. C’était la première fois depuis longtemps et le Phoenicien s’en réjouit. Vyvacy souri car Obja n’avait pas tord, il avait beaucoup changé dans sa façon de penser depuis son mariage avec Padmée. 

    Vyvacy – J’ai bien peur que vous ayez raison, mon ami. Allons sur la planète et découvrons là, voulez vous ?
    Frey – C’est demander si gentiment. 
    Ro’Xane à Frey – Nous sommes bien d’accord, Poilu. Faudra être prudent. Allons voir s’il y a du carburant, j’ai quelques réserves de marchandises dans le hangar. Probablement que les crédits républicains n’ont pas cours là-bas. Faudra faire du truc. 
    Pad – Et ça, Ro’Xane est une spécialiste ! 
    Ro’Xane se tourne vers Padmée. 
    Ro’Xane – Je veux que ce soit toi qui lui annonce. 
    Pad – Ro’Xane… Il a refusé de me voir jusqu’à maintenant. 
    Ro’Xane – De te voir, oui. Essaye de lui parler, on entend très bien à travers la porte. 
    Pad – Je… d’accord. 

    ***

    Pas vraiment convaincue que l’idée de la mère soit bonne, Padmée se résigne à l’écouter. Elle se lève et va jusqu’à devant la porte de Lou’Xan. Padmée entend la musique triste du Fizzz. Elle frappe contre le duracier. Comme d’habitude, il n’y a aucune réponse. La musique c’est arrêter. Il sait que ce n’est pas sa mère. Elle frappe à nouveau la porte. Elle ne s’ouvre toujours pas. C’est le silence. 

    Padmée pose la main gauche sur la porte et baisse la tête. Elle soupire car elle sait qu’il ne désir pas la voir. Elle va faire demi-tour lorsqu’elle se remémore la demande de Ro’Xane. 

    Pad – Dexter… Je… Il y a du nouveau. 

    Silence

    Pad – Lou’Xan, j’aimerai… 

    Depuis Ilum, l’humaine s’était très souvent demander ce qu’elle pourrait dire à son padawan lorsqu’il voudrait la voir. Elle avait préparé différentes phrases, mais là, aucunes n’arrivaient à sortir de sa bouche. Elle se retourne dos contre la porte, puis se laisse glissée lentement jusqu’à mettre son séant au sol. Pliant les genoux près de son torse, le coude toujours en écharpe et de l’autre main, elle chipote nerveusement la manche de sa chemise. 

    Pad – Il y a tellement de choses que j’aimerai te dire. 

    Silence

    Pad – Je comprends ta colère à mon égard, même si je n’ai jamais voulu ce qui c’est produit. 

    Silence

    Pad – J’ignore ce que tu attends de moi. 

    Silence

    Pad – J’aimerai qu’au moins tu puisses me le dire. Ton silence est pesant. Tu as le droit de me rendre coupable de ce qui… de ce qui lui est arrivé. Je m’en veux, si tu savais. J’ignore ce que nous allons devenir. J’ai perdu toutes traces de la Force et je ne perçois plus aucun Jedi… même plus mes frères, même plus Kaarde.

    Elle ne pouvait pas retenir ses larmes coulées sur ses joues. Elle ne cherche pas à les séchées, seulement à ne pas sangloter. 

    Pad – L’avenir est incertain, aujourd’hui. Le monde, la galaxie que nous connaissons nous est très hostile. Nous avons donc décidés de faire route vers les régions inconnues. Ca tu le sais déjà. 

    Silence

    Pad – Comme vient de leur dire Vyvacy : l’inconnu n’existe pas. Il n’y a que des choses qui attendent d’être découverte. J’aimerai tellement les découvris avec toi. Aujourd’hui, c’est une nouvelle vie qui commence, pour Frey Obja, pour Vyvacy et moi, pour ta mère et toi. J’aimerai que nous puissions rester ensemble si tu me le permets. 

    Silence

    Pad – Nous partons pour une nouvelle destination. 

    ***

    Derrière la porte, Lou’Xan est dos contre elle, les genoux contre sa poitrine et les mains inférieurs les enveloppant sauf la blesser qui reste contre son ventre. D’une main supérieure, il tenait le datablock avec l’image de son père. De l’autre, il lui caresse le visage sur cette planque froide et dure. 

    « Papa, tu me demandes de continuer avec Padmée. De la protéger, même. Tu voudrais que je poursuive ma vie, que je continue à apprendre la Force. Tu veux que je deviens plus sage, que je garde confiance en les gens qu’elle vient de cité. Mais tu me manques affreusement. Que vais-je devenir sans toi ? »

    Il pose un moment le datablock face contre ses genoux. Il s’attendait à encore entendre une phrase de Padmée, mais ce fut le silence. Pourtant, il sait qu’elle est là, qu’elle n’a pas bougée. Il regarde vers les étoiles et réalise qu’il y a eu un changement de cap. Au loin, parmi l’une des étoiles, se trouve Ojom et Naboo. 

    « Grand-pa, grand-ma… Felise, Malik et les autres… pourrais-je un jour vous revoir ? »

    Dexter regarde à nouveau l’image de son père. Cette photo lui sourit, Lou est heureux, il est fier. Depuis que Lou’Xan avait écouté l’enregistrement, il l’avait repassé en boucle, il le connaissait par cœur. Pad était toujours derrière la porte, il pouvait entendre sa respiration. Elle ne le quittera pas. Elle ne l’abonnera jamais. En regardant l’image de son père dans les yeux et en ressentant la présence de Padmée dans son dos, il sait. Il est convaincu que son père a demandé à Pad de veiller sur lui tout comme il lui a demandé de veiller sur Pad. Il le sait, il le sent, il en est certains. 

    « J’ai besoin d’elle autant qu’elle a besoin de moi. C’est bien ce que tu penses, papa. Je vais te rendre encore plus fière de moi papa. Je te le promets ».

    Il se redresse et pose le datablock sur le bureau. 


    Pad étant les pas de l’enfant s’éloigner de la porte et elle désespère qu’il ne lui parle. Elle se lève et pense rejoindre Ro’Xane. Elle n’a pas fait deux pas qu’elle entend la porte coulisser. Elle se retourne, et voit Dexter droit avec les trois mains posés sur les côtés, la quatrième sur le ventre. 

    Dexter - Une nouvelle destination ? Des choses à découvrir ? J’ai hâte d’y être !

    Le cœur de Pad s’emplit de joie même si elle est quelques peu déconcertée par l’attitude de l’enfant. Au cœur du désespoir, alors que tout va mal, il reste le sourire et la détermination de son dernier padawan !

    vendredi 23 juin 2017 - 14:36 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar maxoudu4177

    maxoudu4177

    5377 Crédits

    Le dernier chapitre étant publié, écrits tes derniers remerciements, puis voguons vers ce Tome 3 tant attendu.


    Super Chapitre. La suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    vendredi 23 juin 2017 - 22:15 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    11574 Crédits

    Je n'ai pas encore commenté ce tome II, donc pour la toute fin je m'y mets ! Je suis cette fic depuis le tout début, sans commenter (je ne sais pas pourquoi je ne l'ai jamais fait) et je dois dire que c'est très intéressant ! On suit le quotidien de Dexter avec des passages du point de vue de Pad ; on voit que tu maîtrises bien tous tes personnages, mêmes les secondaires. Les liens avec le TJ, inévitables quand on traite de cette période, sont très chouettes aussi. Et c'est toujours bien pour comprendre davantage Dexter.

    samedi 24 juin 2017 - 12:13 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    10131 Crédits

    Rien à redire. Je suis content que Dexter et Pad se soient entendus une nouvelle fois. 

    I LIKE (trains) !  et pouce bleu^^

    dimanche 25 juin 2017 - 10:44 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    25381 Crédits

    Nous voici donc à la page des remerciements puisque ce tome II s’achève ici.

    15 – Remerciements

    • Mes remerciements à Kinsa, Galen, Zadyssa et maxoudu4177 pour leur fidélité à la lecture et aux commentaires.
    • Et une mention spéciale à Galen et maxoudu4177 qui furent les plus fidèles posteurs.
    • Mes remerciements à Ange car elle a vraiment été patiente avec moi pour m’aider à créer une histoire cohérentes qui colle avec le TJ6.
    • Mes remerciements à tous les lecteurs qui ne se sont jamais manifesté, n’ont jamais posté de commentaires mais on lu ce tome.

    Je suis heureuse que la petite histoire du Tome I : Le parcours chaotique de Dexter Cho vous ait plus. Je l’avais terminé avec 57 messages et mon topic a été consulté 1922 fois à 20H16 le 19 septembre 2016.

    Je suis encore plus contente de voir l’histoire du Tome II : Le dernier Padawan, semble vous avoir plus d’avantage puisqu’il se termine avec 53 messages, mais ce topic a été consulté 1944 à 20h06 le 1er Juillet 2017.

    J’ai l’espoir que le tome III soit encore plus populaire. 



    samedi 01 juillet 2017 - 20:10 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

110 fans connecté(s)

Evénements

Necronomi Con Saison 3

01 févr. 2020 - 02 févr. 2020

Star Wars Celebration 2020

27 août 2020 - 30 août 2020

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

r" onClick="javascript:pageTracker._trackPageview('/ext/pagepartners_asfa');">ASFA

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2020 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide