DEXTER : Le dernier padawan - Tome II

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Padme111

    Padme111

    26212 Crédits

    « Bonjour à tout les lecteurs,

    Cette fan-Fiction, je l’avais promise ! Il s’agit du tome II des aventures du jeune Besalisk, Lou’Xan Dexter CHO. Si jamais vous n’auriez pas lu le tome I, cliqué ici pour découvrir ce personnage depuis sa naissance jusqu’à ses 8 ans.

    L’histoire commence 2 ans après le premier tome et reste dans le contexte politique du « Temple Jedi 6 » qui est un topic du Jeu de Rôle de Planète Star Wars. J’ai essayé d’être le plus crédible et logique par rapport à mes personnages et la trame du Temple Jedi 6.

    J’espère que vous partagerez les aventures de Lou’Xan Dexter CHO ! »

    Sommaire : Tome II

    00 – Introduction.

    -01 – Prequel.

    01 – Prologue.

    02 – Sur la route d’Hydian.

    03 – Famille.

    04 – Oktra’Wist.

    05 – Retrouvailles.

    06 – Prémonitions.

    07 – Cauchemar.

    08 – Mort.

    09 – Révélations.

    10 – Cristaux.

    11 – Attaques.

    12 – Monstres.

    13 – Dernier espoir.

    14 – Douleurs.

    15 – Messages.

    16 – Nouvelle destination.

    17 – Mes remerciements.

    Ce message a été modifié par Padme111 le vendredi 23 juin 2017 - 14:37
    Ce message a été modifié par Padme111 le lundi 02 septembre 2019 - 18:12

    samedi 04 mars 2017 - 17:13 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26212 Crédits

    -01 – Prequel.

    La chambre est composée d’un bureau sous la fenêtre du vaisseau. Une étagère pour livres est encastrée dans le mur à droite du bureau. Les pieds du lit son à 50 cm de cette étagère tandis que la table de nuit est entre la tête de lit et la porte. La garde-robe est de l’autre côté de la porte. Et un bac de rangement longe le mur jusqu’à l’autre côté de pièce. C’est dans ce bac que l’enfant range ses jeux, ses souvenirs d’expéditions ainsi que tout ce qu’il n’a pas rangé convenablement.

    Muni d’un boxer jaune et large, Lou’Xan Cho est sur son matelas enveloppé dans ses couvertures. Le couvre-lit représentait un paysage d’Ojom.

    Il trouve rapidement son sommeil en pensant au lendemain. L’enfant Besalisk ferme les yeux et mentalement, il s’imagine être aux commandes du Mynock II, le vaisseau de ses parents qui les véhiculent en cet instant :

    Arriver à hauteur de Denon c’est la sortie de l’hyperespace afin de changer de route. Quitter la piste Corellienne et prendre la route d’Hydian.

    Lou’Xan ouvre les yeux plein d’espoir et observe le vide de l’espace par la fenêtre du vaisseau. Il sait qu’ils sont occupés de survoler Rhommamool. Il referme les yeux remplit d’espoir et heureux de ses progrès. Depuis qu’il a quitté l’académie Jedi, il n’avait plus arrêté de voyager avec ses parents. Etudiant les cartes stellaires, il essaye de retenir les noms des planètes qu’ils survolaient d’un point à l’autre de l’itinéraire prévue. Lorsqu’il en oubliait une, il vérifiait sur l’ordinateur. C’est sur ces pensées, bercé par les étoiles que l’enfant Besalisk se livre aux bras de Morphée.

    Hélas, dans le milieu de la nuit, c’est le pire des cauchemars :

    [mode Cauchemar]

    Pad hurle de douleur, elle est blessée. Dexter regarde méduser la scène.

    Pad – Cours PADAWAN, COURS DEXTER !
    Dexter – Tatie…
    Pad – COURS…

    Dexter n’avait jamais entendu autant de peur, de tristesse et de désespoir dans la voie de son maitre. C’est dans un élan de panique que Lou’Xan marche à reculons réalisant que la gueule du monstre est sur le point d’avaler celle qui lui a appris la Force depuis près de trois ans.

    Là, un rien sur sa droite vers le haut sur le sol glacé, Padmée est couché sur le dos, les genoux presque sur son thorax et un coude sur le sol. Elle tenait encore la dague phoenicien dans sa main droite. Lou’Xan ne peut pas voir l’autre bras de Pad d’où il est. Le prédateur hume l’air et réalise la présence du padawan.

    C’est à ce moment précis que deux mains saisissent Dexter et le tire in extrémiste avant que le monstre ne change encore de proie. Lou’Xan réalise que sa sauveuse n’est rien d’autre que… sa mère !

    Lou’Xan – J’avais dit que vous ne devez pas venir ! Maman dit moi que papa n’est pas là !
    Ro’Xane – Il ne pouvait pas vous laissez mourir Dexter, tu es son dernier padawan. Si elle meurt, qui te formera ? L’Ordre Jedi est tombé, mon petit. Vous êtes les deux seules qui restent. Tu te souviens de ce que tu me disais…
    Lou’Xan – Non, maman, NON ! Papa ne peut pas être là, il m’avait promis.
    Ro’Xane – Il t’avait promis de rester loin de cette bête jusqu’à ce que Pad s’en occupe. Il a tenue sa promesse.
    Lou’Xan – NOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNNN ‼

    Et là, sous ses yeux d’enfants, Lou Cho, son père, son héro, son ami, celui qui lui a tout appris du pilotage et des étoiles foncent avec une ceinture de détonateurs thermiques armées dans la gueule du monstre sans nom.

    [fin Cauchemar]

    Réveiller en sursaut, en sueur et terrifier par son cauchemar, Lou’Xan hurle en sautant du lit et courant à toutes jambes en direction de la cabine de ses parents.

    Lou’Xan – PAPA ! PAPA ! PAPA !…

    En pyjamas assortis, les parents sortent à leur tour de la chambre abasourdit par les cris de leur unique enfant. C’était la première fois que leur fils faisait un cauchemar. L’enfant en pleure s’élance dans les bras de son père qui s’accroupie et l’enlace cherchant à le consoler et le rassurer.

    Lou – Hé, Malachite ! Mais je suis là, qu’est-ce qui t’arrive ? Un Cauchemar ?

    Lou’xan refuse de parler tellement il est heureux d’être dans les bras de son papa. Il ne veut plus que cette étreinte ne s’arrête. Ro’Xane arrive avec un verre d’eau et s’accroupie à son tour près de son fils.

    Ro’Xane – Allons Louxy, c’est un cauchemar, nous sommes là. Le MynockII n’a aucun souci de moteur. Personne ne nous rechercher et nous allons réaliser la meilleur vente de surgelées et d’épices de cette année. Qu’est-ce qui t’a mis dans cet état ?

    Lou essaye de se détaché doucement de l’étreinte de l’enfant. Il lui sèche ses larmes et prenant le verre d’eau des mains de sa femme, il le tend à Lou’Xan.

    Lou – Allez bois, tu es tout en sueur. Vient sur le canapé et raconte-nous ce cauchemar.

    Lou’Xan regarde son papa les yeux encore tout embrumer par les larmes. Il repousse le verre d’eau et reprend son père dans les bras.

    Lou’Xan – Non, ze veux pas le dire… ze n’veux pas que ça se réalise… JE T’AIME PAPA, je t’aime mon papa. Tu seras toujours avec moi, oui toujours !

    Les parents sont désarmés devant l’enfant inconsolable. Dans les minutes qui suivirent, ils essayent de le faire rire, de lui proposer des jeux, de discuter… rien ne fait, Lou’Xan ne désir qu’une seule chose, rester au cou de son papa. Finalement, les parents retournent au lit avec l’enfant qui reste entre eux.

    ***

    Le lendemain matin, Lou et Ro’Xane sortent de la chambre discrètement pendant que Lou’Xan dort encore.

    Lou – Je suis inquiet qu’il refuse de parler de son cauchemar.
    Ro’Xane – Oui, mais ce n’est qu’un cauchemar Lou. Et c’est son premier. Je suis certaine que ce matin, ce sera oublié.
    Lou – J’aimerai en être sur.
    Ro’Xane – Et depuis quand tu crains les cauchemars ?
    Lou – Depuis que Pad m’a dit que certains cauchemars de Jedi peuvent être prémonitoire.
    Ro’Xane – Arrête Lou ! Il n’a que 10 ans ! Et il n’est pas Jedi !
    Lou – Roxy, je t’assure que Pad elle-même a déjà ressenti ce genre de chose. Et comme coïncidence cela doit arriver la nuit juste après de Kaarde Naberry se prenne pour un lapin dévoreur de carottes devant holonet ?
    Ro’Xane – Tu vois des connexions où il n’y en a pas ! Et tu doutes de la véracité de cette vidéo.
    Lou – C’est la Force.
    Ro’Xane – NON ! Il ne t’arrivera rien !

    Lou réalise alors seulement que Ro’Xane croit à tout ce qu’il vient de dire. Mais si cela est vrai, si sa femme l’accepte alors un grand malheur menace leur famille.

    samedi 04 mars 2017 - 17:24 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7968 Crédits

    Super chapitre ! La fic commence fort, j'ai hâte de lire la suite ! :D

    Le cauchemar est très bien décrit et tient en allène, bien qu'il semble très éprouvant, pauvre Dexter... Par contre, je trouve ça dommage de l'avoir prévenu en avance, même si on s'en doute facilement.

    Vive la suite !

    samedi 04 mars 2017 - 18:35 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26212 Crédits

    Merci Zadyssa, je comprends bien que cela prévient ce qui va arrivé. Tu verras que le cauchemar va influencé pas mal les décisions des uns et des autres. C'est un peu le cordon rouge de l'histoire. 

    Bref, voici donc un résumé des personnages principaux afin que vous ayez une vue d'ensemble de qui ils sont. Ce chapitre est plus pour les lecteurs qui n'auraient pas lu le tome I ni le Temple Jedi. Pour les autres lecteurs, j'ai donné plein de détaille qui j'espère vous permettrons de mieux connaitre les acteurs de ce tomeII. 

    01 - Prologue

    Il était une fois, dans l’univers du JDR de PSW…

    Dans une galaxie lointaine, très très lointaine, en l’an 175 après la bataille de Yavin IV, la galaxie semblait être en paix. Hélas, dans l’ombre un conseil se tient entre trois individus mal veillant. Leur but : anéantir l’Ordre Jedi.

    Pendant ce temps, dans la splendeur de l’immensité de l’espace, un vaisseau voyage de planètes en planètes. A son bord, une famille Besalisk s’affaire dans un commerce légal de livraison de divers mets raffiner en surgeler aux meilleurs restaurants de la galaxie. Ce foyer de trois personnes se composent de Lou CHO, de son épouse Ro’Xane Jettster de son nom de jeune fille et de leur fils unique Lou’Xan CHO, tous originaire d’Ojom.

    A 69 ans, Lou avait réussi une vie bien remplit dans la guilde. Ayant hérité de ses parents, le « snack CHO » sur Naboo, Lou y avait développé ses talents culinaires de la façon le plus légal possible. Afin d’arrondir les fins de mois, il est faussaire expérimenté et récolte un maximum d’informations afin de les redistribuer aux personnes qui lui rapportent le plus. Si Lou évite de trafiquer avec le milieu Politique et l’Ordre Jedi, il y a une exception qui est entré dans sa vie en l’an 124. Une gamine de huit ans qui est devenue le Grand Maître de l’Ordre Jedi. Si pendant la guerre du SEZ, cette Maître Jedi a décidé de quitter l’Ordre Jedi, Padmée Naberry est toujours resté non seulement l’amie de la famille, mais aussi la tatie de Lou’Xan.

    Ro’Xane vient d’une famille de contrebandier. Lorsqu’elle était enfant, elle parcourait déjà la galaxie avec ses parents Djovan Jettster et Liviane Gaalcia. Ensembles, ils transportaient n’importent quelles marchandises pourvus que l’employeur paie bien. Lorsqu’elle rencontre Lou en 141, il lui faudra quatre ans de rivalité guildeuse pour qu’elle finisse par l’épouser. Pendant vingt ans, leur union sera de plus en plus solide. Unissant les affaires Jettster aux affaires Cho, les époux réussirent à rester discret et à toujours honorer leurs contrats. Garder leurs indiques dans la discrétion leur a valu d’obtenir des amitiés solides dans un monde égoïste est cupide. A cinquante ans, elle est heureuse de vivre encore comme une Guildeuse !

    Lou’Xan quand a lui, est un jeune enfant encore bien innocent de la vie. Sa naissance fut au début de la guerre contre le SEZ, en l’an 164. Durant sa petite enfance, il la passe sur Ojom avec sa mère et ses grands-parents à la retraire. C’est là, qu’il a rencontré sa tatie pour la première fois. Elle lui a révélé qu’il possédait la Force. Elle lui a appris à s’en servir, mais à cause de l’implication de l’Ordre Jedi dans la guerre contre le SEZ, les parents de Lou’Xan surnommé Dexter ont préféré ne pas le mettre à l’académie. A l’école, il parvient difficilement à se sociabilisé. Avant de partir de la planète, Lou’Xan était parvenue à avoir au moins 9 copains et copines. La guerre étant finie, ce fut le moment pour lui d’aller à l’académie Jedi et d’apprendre un maximum sur la Force, ses pouvoirs et le maniement du sabre laser. Hélas, son immaturité fut la cause de son échec. C’est donc à ses huit ans que Dexter démarre une vie de nomade avec ses parents.

    Depuis l’an 173, Padmée Naberry est devenue Padmée Brûle, la femme de l’ex-Ambassadeur de Phoenix, Vyvacy Brûle. Elle avait repris des études d’éléctrotechnicienne. Depuis qu’elle avait eu contacte avec des nanites, l’informatique lui était devenue tellement familier qu’elle avait décidé de se recycler dans ce domaine. Vyvacy ne voulait plus être ambassadeur car cela les auraient obligé à quitter Phoenix. Alors il avait accepté le poste de sénateur. Si Pad approche des soixante ans cet année-ci, Vyvacy avait deux ans de plus qu’elle. Bientôt, ils vont pouvoir profité de la pension du politicien, même si Pad refusait de voir sa vieillesse l’obligé à prendre une vie passive. Durant deux ans et demi, le couple coule des jours heureux sur leur planète natale.

    Après son échec à l’académie Jedi, les Cho avaient espérés que Pad accepte Dexter comme padawan. Elle avait expliqué qu’ayant quitté l’Ordre Jedi, elle ne voulait pas de cette filiation car de tout évidence elle aurait été illégale. Ce que Madame Brûle refuse de comprendre c’est que pour des contrebandiers, la légalité est relative.

    Padmée avait accepté de donner des leçons de maitrise de la Force et ses pouvoirs à l’enfant Besalisk. Elle voulait éviter qu’il créer des problèmes ou ne blesse quelqu’un s’il utilisé mal ou maladroitement ses pouvoirs. Pour cela, environs tous les 6 mois, la famille Cho, vient rendre visite au couple Brûle. Dexter en profite toujours pour apprendre ou réapprendre les 6 pouvoirs de la Force qu’on lui avait enseigné à l’académie de Yavin. Les cours de combat au sabre laser, ce résume à des cours surtout théoriques. Lorsque les Cho rencontre les Brûle, Pad donne des cours pratique avec des sabre laser en bois ou des vibros lames pour débutant. Elle a autorisé Lou’Xan à garder celui en bois, mais pas la vibro lame.

    Frey Obja, originaire de Botawii, est un ami de Lou Cho. Il est secret, voir mystérieux. Depuis sa rencontre avec Dexter sur Naboo, une amitié sincère s’est tissée entre l’adulte et l’enfant. Jusqu’ici, ce fut en parallèle avec la famille Brûle. Aujourd’hui, âgé de 41 ans, il rend de très nombreux service à Lou, particulièrement en renseignent.

    L’an 175, tous avaient des projets et voyaient l’avenir de façon très positive !

    vendredi 10 mars 2017 - 10:56 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    12494 Crédits

    Aaaah ! J'aime quand on a l'occasion de se remémorer l'histoire précédente en un seul post^^ Ce résumé m'a permis de rafraîchir mon cerveau sur les dernières années de ce cher Dexter. Et je suis content-content de pouvoir lire la continuité de sa vie dans ce nouveau tome. Pour le cauchemar de Dexter, j'ai l'impression que ça a un certain lien avec le TJ6, sauf erreur de ma part. De toute façon^^...

    I LIKE THIS ! et je clique sur le petit pouce bleu^^

    samedi 11 mars 2017 - 19:39 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW
  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7968 Crédits

    Un petit chapitre qui sert de résumé très bien écrit ! Certaines informations peuvent faire répétitive, mais sont totalement utiles à l'histoire, donc bien obligés d'être redites. Et puis, comme dit Galen, il faut bien se rafraîchir la mémoire !^^

    Quoiqu'il en soit, dans ce chapitre, l'histoire à proprement parler n'avance pas spécialement, et ça met l'eau à la bouche, puisque j'ai bien envie de savoir comment Dexter va arriver à gérer ce qu'il a vu dans son cauchemar. Vivement la suite !

    samedi 11 mars 2017 - 19:57 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26212 Crédits

    Oui, Galen effectivement les liens avec le TJ6 seront très présent. Je suis heureuse que le cauchemar vous interpelle. ^^

    Dans ce chapitre, je vous lance direct dans le contexte de départ qui aurait très bien pu être placer dans le TJ6. Personnellement, je préfère le voir apparaître ici, car les aventures de Lou'Xan Dexter Cho n'influence en rien les autres participant du JDR.

    Pour les cinéastes, vous remarquerez aussi plein de petit clin d’œil à divers films durant tout le tomeII.

    Allez, sans plus attendre, voici la suite. 


    02 - Sur la route d'Hydian

    L’An 175, le MynockII, un vaisseau léger de type cargo assure le trajet depuis Naboo jusqu’à Mrisst afin d’assumer une livraison de divers plats surgelés et autres.

    Ro’Xane – Je ne suis pas mécontente de cette commande ! Cela permettra de remplir nos caisses !
    Dexter – On va bientôt quitter la route d’H-y-d-i-an, je pou-rrais encorder les pa-ra-mètres de l’échange de Sh-W-uy ?

    Ro’Xane – Shwuy.
    Lou – Désolée mon petit, je préfère te donner les commandes à Palanhi pour que tu prennes le corridor de Namadii. Ce sera plus prudent !

    Le jeune Besalisk avait réellement progressé en basic, mais certains mots ou noms étaient encore compliqués à prononcer. C’est parents ne lui laissaient plus rien passé, et préféraient qu’il prenne le temps de décomposer les syllabes plutôt que de « zeuzeuté ».

    Pour le pilotage, Lou’Xan aimait prendre son temps pour pianoté sur les commandes afin que ses parents puissent contrôler tous ses gestes et d’éviter toutes erreurs. À Uviuy Exen, Lou craint qu’il y ait trop de circulation et c’est pourquoi il refuse de lui permettre de faire cette manœuvre. L’enfant fut un peu déçu, mais quand papa décide, pas la peine de bouder ou râler et encore moins de jouer la comédie du « tu n’as pas confiance en moi ».

    La mère et l’enfant quittent le poste de pilotage tandis que le père ouvre une communication. Ro’Xane donne un ancrât à son fils qui est en pleine croissance et mange beaucoup. Beaucoup plus proprement aussi !

    Puis, elle lui demande d’aller dans sa chambre étudier les cours de Force que Padmée lui avait confiée. Dexter préférait de loin les cours pratiques au théoriques, mais comme l’ex-Jedi voulait qu’il enrichisse sa connaissance, il n’avait pas vraiment le choix.

    Ro’Xane retourne au poste de pilotage pour s’assoir prés de son mari. Il était en communication avec un casque sur les orifices lui servant d’oreilles. Ro’Xane ne pouvait donc pas entendre les réponses de l’interlocuteur de son époux.

    Lou – Tu en es certain ?
    L’autre -…
    Lou – C’est très bizarre en effet.

    Encore une fois, l’interlocuteur répond sans que Ro’Xane n’entende la réponse. Elle est un peu inquiète de voir son mari tirer cette tête. Il l’avait déjà au départ de Naboo. La tête de quelqu’un qui est tracassé.

    Lou – En tout cas, grand merci Frey ! J’attends que tu me recontactes. Mes plans restent inchangés. A +

    La communication est coupée et Lou dépose son casque sur le tableau de bord. Comme il ne dit rien dans les seconde qui suivent, Ro’Xane comprend qu’il est inquiet. Frey’Obja est leur ami Bothan du réseau d’espionnage Botawie. Lou aimait donner des noms de code aux personnes qu’il aime et en qu’il a confiance. Il avait donné le nom de « Poilu » et Obja détestait cela. Ro’Xane sourie en pensant à ça et ce dit que c’est un bon moyen de détendre Lou.

    Ro’Xane – C’était Poilu ?
    Lou – Oui, ma Jade.
    Ro’Xane – Cela ne présage rien de bon.
    Lou – Il a vérifié la vidéo d’holonet, elle est authentique. Le frère de Pad va en prendre un cou dans sa réputation. Ce qui m’inquiète c’est que notre Poilu pense qu’une enquête est en cours à propos des transactions financières que le chancelier.

    Ro’Xane – Oh, tu sais moi et la politique !...

    ***

    Dans sa cabine Lou’Xan est en plein exercice ! Lançant son sabre laser de bois vers le plafond, il saute de son lit en réalisant ce qui devrait ressembler à un roue, mais perdant équilibre vers la gauche, il se retrouve les 2 pieds contre l’armoire métallique.

    Agrr !

    Et le sabre laser de bois retombe à son tour sur son épaule droite. Lou’Xan reste un moment là en se frottant les endroits douloureux que ce soit son épaule et ses pieds. Puis, il se redresse souplement et analyse la pièce. Elle était trop petite pour cet exercice. Pourtant il lui faut trouver une solution ! Comment réalisé les figures apprissent dans ce manuel ? L’Ataru est certainement la forme de combat la plus séduisante pour le jeune Besalisk qui déteste rester en place.

    Durant la première année qui suivi le mariage de Padmée, elle lui avait enseigné la Forme I. Que se soit directement ou par hologramme, Dexter s’était appliqué à réaliser chacun des mouvements du Shii Cho à la perfection. Si au départ c’était avec un simple bâton, rapidement l’enfant Besalisk avait sculpté un manche très ressemblant à la poignée d’un véritable Sabre Laser. Depuis, il ne l’avait jamais quitté.

    Dans la seconde année, Padmée s’était décidée à lui donner ce Manuel du Jedi d’un temps reculé qu’un jour, elle avait trouvé dans la Bibliothèque d’Ondéron. Dexter lisait et relisait les 7 formes de combat et avait essayé le Makasi qui lui semblait relativement facile. Maitrisant le Soresu, Padmée lui avait enseigné les défenses les plus simple, mais Lou’Xan ne voyait pas toujours les avantages de cette forme de combat que sa tatie apprécie tant. C’est aussi dans cette année là que Pad avait initié Dexter à la vibro lame et d’autres armes blanches, mais uniquement en sa présence.

    Et enfin, depuis trois mois, Madame Brûle a cédé à la demande de l’enfant. Elle l’a autorisé de s’expérimenter dans l’Ataru. Hélas, jusqu’ici, c’était une catastrophe car il ne réussissait aucune figure parfaitement.

    Dexter – Faudrait que j’aille dans le salon, mais je vais me faire disputer ! Pfff, dans cette cabine, je n’arriverai qu’à m’entraîner au RER !

    Le « RER » était le nom que sa tatie avait donné à un ensemble d’exercices de base de toutes techniques de combat.

    « R » pour « Réflexe » ! Et Dexter n’en avait pas beaucoup, c’était son point le plus faible. Même si Pad jouait souvent à lui envoyé plusieurs balle de mousse, Lou’Xan en raté plus que la moitié.

    « E » pour « Équilibre » ! Notre Besalisk commençait à en acquérir depuis les deux années écoulées. Il s’entraînait régulièrement à marché sur des murets, des bords de fenêtres, de sauter de caisses en caisses en se réceptionnant seulement sur 1 pied… Mais ici, sur le MynockII le hangar des marchandises était le seul endroit vraiment idéal pour ses entraînements. Hélas, aujourd’hui, il était remplit de surgelée, d’épices et de pièces mécaniques de rechange. Le hangar était vraiment trop plein pour y aller s’entraînée.

    « R » pour « Rythme » ! C’est vraiment là que Dexter excelle car c’est un fou de musiques ! Il aime tous les styles et parvient facilement à tapoter un air entendu sur un instrument. Le Fizzz que sa maman lui avait acheté sur Ojom à un brocanteur lorsqu’il n’avait que 3 ans était devenu son instrument fétiche. Il l’emportait partout avec lui tel son sabre laser en bois ! Depuis les années, Lou’Xan était parvenu à composer plusieurs musiques des folklores les plus populaires de la galaxie.

    Dexter ramassant son sabre laser de bois – Toi ! T’aurais pu au moins atterrir dans l’une de mes mains non !?

    En réalité, il râlait sur lui-même. Résigné à ne pas pouvoir s’exercer à l’Ataru, il lance son sabre laser sur le lit. Par télékinésie, il déplace son Fizzz qui reposait sur sa table de nuit pour qu’il arrive dans sa main supérieure gauche. Il commence à jouer un air entraînant tout en dansant et surtout à garder le rythme ! Puis, lorsqu’il est totalement concentré sur la musique, il saute sur le bord du lit, ne plaçant qu’un pied puis l’autre, sans s’arrêter de danser. Avec ses deux bras inférieurs, il cherche l’équilibre tandis que les mains supérieures jouent de l’instrument. Ainsi, il est en recherche constante d’équilibre qu’il puise dans la Force. Le gros problème c’est qu’il n’y a que le rebord du lit pour travailler son équilibre et le rythme. C’est vite laçant. Il saut sur le sol et jette l’instrument de musique sur le lit. Le Fizzz roule jusqu’à touché le sabre laser en bois.

    Lou’Xan – Non, mais pourquoi papa a remplit le hangar ! Je m’ennuie moi !

    Il décide de sortir de sa cabine et de rejoindre ses parents dans le salon. Il est surpris de ne pas les voir car il est beaucoup trop tôt pour qu’ils soient couchés. Il va vers la poste de pilotage et les entends parler.

    Ro’Xane – Vas-tu la prévenir ?
    Lou – Non, je ne préfère pas. J’espère qu’elle n’a pas regardé l’holonet de ses temps-ci.
    Ro’Xane – Je pense aussi que c’est mieux. Rassures-toi Lou, il est possible que tout cela ne soit qu’une mauvaise plaisanterie ou un montage vidéo.
    Lou – Que ce soit l’un ou l’autre. Ou même qu’il se soit piéger part je ne sais quelle drogue. Peu importe ! Dans tout les cas, cela donne une mauvaise image pour l’Ordre Jedi.

    Dexter a un hoquet de surprise et décide de se caché afin que ses parents poursuivent leur conversation sans qu’ils ne réalisent qu’ils les écoutent. Ainsi, quelqu’un de l’Ordre Jedi aurait été piégé par une vidéo d’holonet !? Dexter avait beaucoup de mal à se l’imaginer. Ça devait être important pour le caché à « elle ». Et ce « elle », Lou’Xan pense qu’il pourrait s’agir de sa tatie.

    Ro’Xane – Franchement, même si c’est une mauvaise blague, on a vraiment raté quelque chose ! J’aurai voulu le voir se prendre pour un lapin.
    Lou – Roxy ! C’est sérieux, crois-en mon expérience. Ça commence comme une blague et ça fini en discréditant la réputation d’un homme voir même…
    Ro’Xane – Tu exagères Lou. Tu vois des complots partout. Vient, allons au salon boire un verre.

    Dexter s’empresse de rejoindre le salon en toute discrétion et le plus rapidement possible. C’est là que sa maîtrise de la vitesse entre en jeu ! Plongeant dans la Force, il parvient à s’installer dans le fauteuil rapidement. Il est installé comme un prince les bras supérieurs touchant le dossier et la main inférieure poser prés de son séant. Il faisant semblant de les attendre.

    Les parents arrivent ne se doutant pas qu’il avait tout entendu.

    Ro’Xane – Lou’Xan !? Tu as fini d’étudié ?
    Lou’Xan – Bah oui, mais pour la pratique, ça va pas du tout dans la cabine. Faudrait le hangar mais…
    Lou – Mais il est plein ! Oui, je sais Dexou. Là, j’ai eu une super occasion d’avoir un contrat de livraison qui va me rapporter. Allez vient près de moi, fiston on va étudier les étoiles !
    Lou’Xan – YOUPIE !

    Sautant de joie, il se jette au cou de son papa. Il adore étudié les étoiles, les routes pour les atteindre, connaitre les différentes civilisations… Dexter aime apprendre, mais pas seule. Il aime être près de son père.

    Ce message a été modifié par Padme111 le vendredi 17 mars 2017 - 19:13

    vendredi 17 mars 2017 - 18:53 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    12494 Crédits

    Rien à redire sur ce chapitre. On découvre que Dexter a fait des progrès sans vraiment avoir la formation complète du padawan ; et sa manie d'écouter aux portes ou aux murs n'a pas changé^^. Par-contre, je n'ai vu aucune référence à un film dans ce que j'ai lu. J'ai sans doute raté quelque chose. Et puis... pauvre Kaarde, se prendre pour un lapin a dû le traumatiser à vie^^.

    I LIKE (trains) ! et petit pouce bleu^^

    vendredi 17 mars 2017 - 19:51 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26212 Crédits

    Désolée pour la référence de film. Réflexe, Équilibre et Rythme sont les premières choses que l'on demande à une jeune cavalière d'apprendre avant de monter à cheval dans le film " Whisper".

    Dans ce chapitre, vous pourrez encore retrouver un parallèle avec le TJ6. Il y aura l'avant et l'après de l'apparition de Padmée dans ce topic JDR. Je n'ai pas jugé utile de mettre des liens mais si vous pensez que c'est nécessaire, je les rajouterai. 

    03 - Famille

    Sa femme – Je te dis que SI !
    Son mari – Non, non et non !
    Sa femme – Je veux savoir, et tu ne m’empêcheras pas de lui parler.
    Son mari – Tu ignores s’il est innocent.
    Sa femme – C’est pourquoi, je dois le lui demander personnellement !
    Son mari – Je sais.
    Sa femme – Je t’aime.
    Son mari – Nous irons ensemble.
    Sa femme – C’est exactement ce que je disais.
    Son mari – Non, mais… tu n’es pas raisonnable.
    Sa femme – Raisonnable, je ne l’ai jamais été et c’est pour cela que tu m’as épousé.

    Cela faisait deux ans et demi qu’il essayait d’avoir le dernier mot avec elle, en vain. Vyvacy aurait voulu décrocher tout les holonets de Phoenix juste pour empêcher sa femme de se précipiter dans la mélasse politique de Coruscant. Hélas c’est trop tard, elle venait d’apprendre non seulement l’assassinat du Chancelier Galius Mahan, mais que c’est son frère le principale suspect du meurtre. Rien ne pouvait plus arrêter son épouse.

    Le sénateur Vyvacy Brûle avait espéré que reprendre des études d’électrotechniciennes et la formation de Force non officiel par intermittence et par hologramme du jeune Besalisk suffiraient à ce que madame Brûle ait changé suffisamment pour ne plus s’occuper des problèmes politiques ou de l’Ordre Jedi.

    Pourtant, Vyvacy réalise que son épouse avait résisté jusqu’ici à retourner dans une mission quelconque. Non, ici c’était bien plus une histoire de famille que de politique ou de Force. Alors, pour elle, il chercha un moyen de retourner sur Coruscant le plus vite possible.

    ***

    Lou’Xan – Non, maman, NON ! Papa ne peut pas être là, il m’avait promis
    Ro’Xane – Il t’avait promis de rester loin de cette bête jusqu’à ce que Pad s’en occupe. Il a tenue sa promesse.
    Lou’Xan – NOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNNN ‼

    Et là, sous ses yeux d’enfants, Lou Cho, son père, son héro, son ami, celui qui lui a tout appris du pilotage et des étoiles foncent avec une ceinture de détonateurs thermique armés dans la gueule du monstre sans nom.

    Lou’Xan sursaute dans son lit, il est en sueur ! Il retire les draps et se lève. C’est la seconde fois qu’il fait ce cauchemar. Cette fois-ci, il ne voulait plus être un enfant courant auprès de ses parents. Cette fois-ci, il voulait chasser ses mauvaises pensées, il voulait se persuader que ce n’était rien de grave. Il prend la bouteille d’eau et boit le litre tellement il est déshydraté. Réalisant que son pyjama est mouillé de sueur, il décide d’aller à la douche. Après quoi, il s’habille. Plus question d’aller dormir, et de toute façon c’est le matin.

    Faisant semblant de rien, Lou’Xan rejoints ses parents dans le salon de la suite que Lou a payé dans l’hôtel de la ville. Mrisst est une planète qui faisait beaucoup pensé à Naboo à cause de ses forêts, ses plaines et ses cours d’eaux.

    Lou’Xan – Bonjour maman.
    Ro’Xane – Bonjour mon petit, tu es bien matinal aujourd’hui.
    Lou’Xan – Où est papa ?
    Ro’Xane – Il est encore sous la douche, il ne va plus tarder. Est-ce que tu vas bien ?
    Lou’Xan – Oui, pourquoi ?
    Ro’Xane – J’ai cru t’entendre crier ce matin.

    Aïe ! Aurait-il parlé dans son sommeil ? Probablement. Dexter ne voulait pas raconter son cauchemar, donc il préfère élucider la question.

    Lou’Xan – J’ai faim maman chérie.

    Ro’Xane fait semblant de rien, elle lui apporte son déjeuner et il s’empresse de ce remplir l’estomac. Elle le regarde, mais il ne dit rien. Une mère sent lorsque son fils est perturbé et Ro’Xane sait que depuis la piste Corellienne, Dexter est perturbé.

    Ro’Xane – As-tu bien dormi ?

    L’enfant manque de s’étouffer en entendant la question. « Comment a-t-elle sur ? Elle n’a pourtant pas la Force ? ». Il tousse et comme sa mère s’inquiète qu’il pourrait s’étouffer, il exagère sa toux. Elle lui verse un grand verre d’eau qu’il s’empresse de boire, lentement, très lentement… Voilà comment on gagne du temps.

    Lou sort de la chambre et vient embrasser sa famille. L’enfant lui fait fête en ce jetant à son cou. Le père est un peu étonné par cet accueil chaleureux alors qu’il n’avait pas félicité, ni offert de cadeau à son fils. Lou dépose Dexter au sol et en regardant Ro’Xane, il se doute qu’elle a senti quelque chose.

    Lou – Ca va bien vous deux ?
    Dexter – Oui, super bien !
    Ro’Xane – Sauf que Lou’Xan cache quelque chose.

    Dexter est saisi par la remarque de sa mère. Comment pouvait-elle être aussi perspicace ? Il s’était retourné vers elle étonné. Elle le regarde fixement attendant qu’il parle. Il cède, en baissant la tête.

    Dexter – J’ai juste fait un cauchemar.

    C’est au tour des parents d’être étonner. Lou s’assoie et demande à Lou’Xan de venir à côté de lui. Ro’Xane vient se placer debout près d’eux.

    Lou – Le même cauchemar.

    L’enfant acquiesce gardant la tête basse et regardant ses pieds. Il ne voulait pas en parler.

    Ro’Xane – Racontes nous ça.

    Lou’Xan reste immobile et silencieux.

    Lou – Malachite, penses-tu que c’est une vision de la Force ?

    Une larme coule le long de la joue de l’enfant. Les parents n’insistent plus et décident de parler d’autres choses, de changer les idées de leur fils. La larme était une réponse positive à la question. Et donc, si c’est une question de Force, il faudra en parler à une forceuse.

    ***

    Dans la matinée, toujours sur Mrisst, les Cho profitent de faire la livraison de leur marchandises. Tout c’était magnifiquement bien passé, la transaction respecter et Ro’Xane était la plus heureuse en ce moment car elle voulait profiter de cet argent pour parcourir le marché avec son fils.

    Lou profite de faire un petit entretien sur le MynockII. De toutes petites bricoles en réalité. Naturellement, Lou n’oublie pas de faire le plein de carburant. Et il en profite aussi pour nouer connaissance avec d’autres contrebandiers. Il aimait créer de nouvelles relations mais préférait toujours consolider les liens des personnes avec qu’il était en affaire. C’est ainsi qu’il rentre dans le vaisseau afin de consulter la liste d’autres clients potentiels qu’il a sur cette planète.

    Déjà de retour, Dexter n’avait montré aucun intérêt à quoi que ce soit dans le marché. Il voulait rentrer au MynockII. Ro’Xane avait réussi à faire quelques emplettes. L’enfant arrive à la rampe et est heureux lorsqu’il voit son père. Encore une fois, il va dans ses bras comme s’il ne s’était plus vu depuis une semaine.

    Tout indiquait que la famille Cho était heureuse, joyeuse et sans aucun souci. Tout allait pour le mieux pour tout les trois. Ils passèrent toutes l’après-midi ensemble à s’occuper à divers activités. Rien ne pouvait semer le trouble dans ce triangle d’amour.

    ***

    En fin d’après-midi, tous trois rentrent au Mynock et sont sur le point de faire les préparatifs de départ. Lou’Xan est détendu et aide ses parents à ranger les derniers achats de la maîtresse de maison. Ils plaisantent entre eux, jusqu’à ce que l’enfant se redise tout à coup. Les parents n’ont encore rien vu.

    Dexter entre ses dents – J’ai un mauvais pressentiment.
    Ro’Xane – Que dis-tu mon Louxy ?

    Un appel

    Lou – Ok, je vais voir qui à besoin de nous.

    Dexter se dresse entre la porte du cockpit et du salon, entre son père et l’appel.

    Dexter – NON ! Ne réponds pas.
    Lou – Bah, qu’est-ce qui te prend ?
    Dexter – Ne décroche pas cet appel, papa.
    Lou – Et pourquoi ?
    ? – Hello, y a quelqu’un ?

    A ce moment précis, les regards se tournent vers la rampe d’accès qui était encore baissé. Un Bothan vient d’entrer dans le vaisseau.

    Ro’Xane – Frey ‼ ??
    Lou – Bah, mais qu’est-ce que tu fais là ?

    Sans prêtez attention aux adultes, Obja approche de Lou’Xan et s’accroupie devant lui. Il sort de sa tunique ce qui ressemble à un manche de sabre laser. Lou’Xan frissonne, la Force semble lui murmurer que sa vie va changer. Le Bothan appuie sur un bouton puis l’autre. Au lieu de deux lames lasers, c’est deux tiges plus finies qui en sortent.

    Frey – C’est en Cortosis, un minerai qui a la capacité de bloquer voir de désactiver les lames des sabres laser. Tu devrais t’entrainer avec. Faudra que je t’apprenne l’art du combat au bâton.

    Dexter ne savait plus quoi dire. Poilu ne lui avait jamais rien offert mais ça, c’était de toute beauté. Les parents furent aussi surpris que l’enfant.

    L’appel

    Pour la seconde fois, quelqu’un essaye d’entrer en contacte avec Lou. Décider à discuter avec le Bothan de ce cadeau pour son fils plus tard, il l’invite à rester, le temps de répondre. Ro’Xane propose une boisson à leur invité qui accepte volontiers. Elle se doute bien qu’il n’est pas ici par hasard alors qu’il devait être sur Coruscant. Lou’Xan est fasciné par ce bâton et commence à jouer avec. Il oublie son pressentiment, il oublie ses parents et le Bothan, il joue !

    Lorsque Lou revient dans le salon, il est amusé de voir son fils retrouvé la joie de jouer à combattre un ennemi imaginaire.

    Lou – Tu as fait un heureux Frey !
    Frey – J’y comptais bien.
    Ro’Xane – C’était qui ?
    Lou – Vyvacy.
    Frey – Ah !
    Ro’Xane – Elle sait pour l’holonet ?
    Frey – Non, elle sait pour le meurtre du chancelier.

    Le bâton en Cortosis tombe à terre et Dexter est pétrifié. Il a de nouveau un frisson. Ro’Xane est tout autant sous le choc.

    Silence.

    Lou – Le sénateur Brûle vient de me l’annoncé.
    Ro’Xane – Et ?
    Frey – Et Maître Naberry est accusé de meurtre.
    Dexter – Maitre Kaarde ?? Non, ce n’est pas possible !
    Lou – Poilu ! Tu aurais pu épargner ça à mon fils.
    Frey – Ce n’est plus un gamin, arrêter de le couvé ! Et changer moi ce nom de code stupide !
    Ro’Xane – Ca va vraiment plus mal et plus vite que ce à quoi on s’attendait.
    Lou – Pad veut allez voir son frère et j’ai dit à Vyvacy que je serai leur taxi.
    Frey – Il est en prison.
    Ro’Xane – Il est déjà condamné ?
    Frey – Non, la police doit encore être occupée de l’interroger. Faut pas allé à la Capitale, pas avec lui.
    Dexter – Moi !? Mais j’ai rien fait !
    Frey – Non, petit. Tu n’as rien fait, mais tu es un forceur. Actuellement, il y a une volonté politique qui plane et qui n’aime pas trop les détenteurs de Force. Comprends-tu Malachite ?
    Dexter – Oui, je crois.
    Lou – J’ai promis à Flam de leur servir de Taxi.
    Frey – Flam ?
    Dexter – C’est moi qui a donné ce nom de code à Vyvacy.
    Frey – Flam ; Brûle… bon choix.
    Dexter – Merci.
    Lou – Obja, tu peux prendre Jade et Malachite et les conduire sur Ojom ?
    Frey – J’espérai bien que tu me le demandes.

    Après une longue discussion avec Frey sur la situation politique sur Coruscant, ils se séparèrent. Ro’Xane et Lou’Xan montent à bord de « la Fouine », le vaisseau du Bothan qui les conduit sur Ojom.

    Lou à bord du Mynock, décolle, et met le cap sur Phoenix.

    ***

    Padmée Brûle avait déjà préparé tous ses paquets. Elle n’avait pas encore élaboré de stratégie, mais une chose est certaine, elle devait avoir une conversation avec son frère ! Pour elle c’était LA priorité !

    Le Phoenicien rentre chez lui sachant que son épouse est au premier faisant ses bagages.

    Vyvacy – C’est ok Pad, j’ai trouvé un moyen de transport.
    Pad – Tu es génial ! Je ne m’attendais pas à transport régulier aussi matinale ! Je suppose que les accès à Coruscant sont plus sécurisés ?

    Padmée ayant fermée sa valise arrive sur le palier des escaliers. En bas, elle regarde Vyvacy qui tire un drôle de tête. Le compromis de rester sur Phoenix et de ne plus s’occuper des histoires de la Galaxie, vient de prendre fin.

    Vyvacy – Pas exactement. En faites, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. Je commence par quoi ?
    Pad – Kaarde s’est échappé ?
    Vyvacy – Non.
    Pad – La mauvaise.
    Vyvacy – Hier, j’ai passé des heures à contacter des amis sur Coruscant. Pad, je suis désolée, mais il n’est pas question qu’ils te laissent voir ton frère officiellement. Et je ne pense pas que ce soit une bonne chose, surtout s’il a sombré.

    Padmée lâche la valise qui tombe lourdement sur le sol. Vyvacy avait déjà monté quelques marches en parlant et lorsqu’il la rejoint, il lui sourit.

    Pad – Et la bonne ?
    Vyvacy – Lou Cho est venu. Il est ton transport et ton escorte.

    Padmée bondit dans le bras de son époux et l’embrasse. La faiblesse de Pad a toujours été de se soucié des autres. Et Vyvacy l’aime aussi pour cela. 

    Ce message a été modifié par Padme111 le vendredi 24 mars 2017 - 12:26

    vendredi 24 mars 2017 - 12:24 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    12494 Crédits

    Bon ben, rien à déclarer. Si ce n'est que j'apprécie ce mélange d'histoire entre Dexter et Pad, qui apporte une vision plus indirectement lié au TJ et surtout l'avis de Pad sur le sujet. Le texte est plus long que d'habitude. C'est drôle^^.

    I LIKE (trains) et petit pouce bleu^^

    vendredi 24 mars 2017 - 17:42 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW
  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7968 Crédits

    Deux très bon chapitres, j'adore ! Marrant, comme surnom, "Poilu"^^. Encore une fois, Dexter a le même cauchemar qui va être le fil conducteur de ce tome...

    Tout comme Galen, je trouve le mixte des points de vue fort intéressant, et j'ai hâte de lire la suite !

    Continue !

    samedi 25 mars 2017 - 14:45 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar maxoudu4177

    maxoudu4177

    7283 Crédits

    Bonne histoire. Mais, attention, il semblerait que la rencontre avec le(s) Shaax se rapproche dangereusement (encore 5 chapitres).

    samedi 25 mars 2017 - 15:31 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26212 Crédits

    Le mixe sera de plus en plus car c'est après ce chapitre que mes personnages principaux ( à savoir Dexter et Padmée) vont se retrouver.

    Contente que cela vous plait. Je poursuis avec ce chapitre axées sur le personnage de Padmée. Vous découvrirez et redécouvrirez le crossovers avec le Temple Jedi 6. Ici, je développe aussi le personnage de Vyvacy et laisse volontairement le personnage de Lou sur le côté. 


    04 - Oktra'Wist

    Lieu : Phoenix
    Localisation : A Spéro, dans le vaisseau du Besalisk, Lou Cho : Le Mynock II
    Heure locale : 7h, heure d’hivers.

    Le Besalisk est venu seul à bord d’un petit vaisseau à l’apparence d’une chauffe-sourit selon la première impression de Pad. Les retrouvailles entre Lou et Pad sont courtes, elle monte à bord, mais à sa grande surprise, Vyvacy la suit. Il n’était pas question pour lui de la laisser partir seule. Lou explique d’abord toutes les caractéristiques de son vaisseau et qu’il a gagné les plans du Mynock en jouant au Sabacc. L’ayant entièrement construit lui-même, il la nommé comme son prédécesseur sur le plan. Padmée se souvient alors vaguement de ses cours d’histoire, le Mynock fut le vaisseau de Cade Skywalker.

    Puis, la discussion devient plus sérieuse, juste après le décollage.

    Lou – Tu veux vraiment aller sur Coruscant ?
    Pad – Je dois voir et parler à Kaarde ! Je dois connaitre sa version des faits et m’assurer avant tout qu…
    Vyvacy – Qu’il n’a pas céder au côté obscur. Tu l’en crois capable ?
    Pad – Non, pas vraiment. Mais…
    Lou – D’après les échos que j’ai eus avant l’affaire Mahan, c’est que Kaarde était égale à lui-même mis à part peut-être un passage un peu… comment dire… Il y a des bruits qui courent comme quoi, Kaarde aurait pris des épices et c’est pris pour un Lepi.
    Pad – Quoi !?
    Vyvacy – Lou, elle n’avait pas besoin de ça !
    Pad – Dans l’holonet, ils ont parlé que les Lepis étaient impliqué, non ?
    Vyvacy – Coïncidence, Pad.
    Lou – Ou pas.
    Vyvacy – Tu ne m’aides pas Lou !
    Lou – J’aide à faire la part des choses. Protéger Pad comme une poupée de porcelaine, ça va te retomber dessus !
    yvacy – Pas faux.
    Pad – Lou, partons du principe que Kaarde est piégé.
    Lou – Ah pour piéger, il est piégé ! Il est actuellement en prison.
    Pad – D’accord. Cela diminue les risques qu’il soit Dark Hyllyard.
    Vyvacy – Pourquoi ?
    Pad – Parce que s’il était ce sith, si c’était le côté obscur qui l’avait envahi, il serait libre. En cavale, mais libre. Il est en prison parce qu’il veut un procès en bonne et due forme et prouver son innocence.
    Vyvacy – Tu refuses de croire qu’il a tué Mahan, même après avoir visionné la vidéo ?
    Lou – Tu lui as montré la vidéo des médias ?
    Vyvacy – Oui, pas moyen de lui caché cela.
    Lou – Pfff, la vidéo Lepi était moins dangereuse que ça.
    Pad – Vous avez fini de vous chamaillez les garçons ? Oui, je veux croire en l’innocence de mon frère. Mahan et lui était ami.
    Lou – J’ai une question maintenant que nous allons quitter l’hyperespace et atterrir sur Corsucant. Tu vas vraiment débarquer au Temple ou à la police et demander à voir ton frère ?
    Vyvacy – J’essaye de l’en dissuadée depuis hier, mais…
    Pad – J’y ai beaucoup réfléchit. Et vous avez raison tous les 2. Lou, va chez toi, comme si nous n’étions pas là. Je dois agir sous couverture !
    Vyvacy – NOUS ! Pad, nous agissons sous couverture.
    Lou – Et les ennuies commence !

    ***

    Leur vol s’effectue sans aucun souci et le Mynock atterrir sur Coruscant dans un spatioport. De là, tous les 3 rejoignent la petite taverne de Lou. Ils élaborent un plan qui permet à Pad de parler avec Kaarde. Elle s’était déguisée en Bothan au pelage noir et aux yeux verts, du nom de Oktra'Wist et Vyvacy en son chauffeur un Kel'dor du nom de Wuf Der.

    Durant le trajet entre la taverne de Lou au niveau 24 et leur arrivé devant le commissariat de police, Padmée et Vyvacy sont dans leur déguisement et ils essayent de jouer leur rôle respectif.

    Vyvacy – Est-ce que madame ‘Wist est certaine de vouloir enquêter sur cette affaire ?
    Pad – Oui, absolument mon cher Der. Montons de niveau et allons voir ce prisonnier.
    Vyvacy – Pendant que votre essayage, enfin je veux dire, pendant que vous vous préparer, Lou est parvenu à nous avoir une courte entre vue avec la sénatrice de Panatha.
    Pad – Je ne suis pas certaine de comprendre pourquoi ce détour, Wuf ?
    Vyvacy – Parce que l’on ne rentre pas dans un commissariat de police en demander à interroger le suspect numéro un du meurtre du chancelier suprême sans avoir un appuie politique !
    Pad – Pas faux.

    Le Phoenicien déguiser en Kel’dor lève les bras au ciel et secoue la tête d’un air désespérer. Depuis qu’il l’avait épousée, il n’avait eu de cesse de lui expliquer l’importance de la diplomatie, des relations publiques… tout ce que Padmée eu fuit pendant son enfance. Il réalise aujourd’hui que ses efforts fur vain.

    Pad – Wuf, ne faisons pas attendre notre sénatrice.
    Vyvacy – Oui, madame Oktra’Wist.

    Ils arrivèrent au point de rendez-vous, qui n’est d’autre que devant l’opéra. Padmée n’aime pas du tout se qu’elle ressent et pourtant, elle n’arrive pas à déterminer pourquoi. Est-ce parce qu’il y a du monde ? Est-ce parce que cette place est remplit de politicien ayant tous quelques choses à caché ? Est-ce par ce qu’elle n’a jamais aimer l’opéra ? Elle n’aurait pas pu le dire. Elle ne se sent simplement pas à sa place, et est très mal à l’aise dans ce costume de Bothan.

    Vyvacy reconnait la sénatrice d’un seul regard puisque en tant que sénateur de Phoenix, il avait déjà rencontré Sät’sa Cki. Il fait signe à Padmée afin qu’elle puisse l’identifiée elle aussi.

    Pad – Comment nous nous faisons connaitre ?
    Vyvacy – Une sénatrice ou un sénateur sait avoir un visage connu. Elle doit probablement attendre que nous allions vers elle. Oktra, essaye d’être diplomate s’il te plait. Ici, je ne suis que ton chauffeur, je n’ai pas vraiment droit à la parole.
    Pad – Oh cela ne changera pas grand-chose, sénateur.
    Vyvacy – Pad !
    Pad – Je t’aime.
    Vyvacy – Je sais.

    C’était leur jeu entre époux d’avoir instauré cette réplique célèbre reprise de la princesse Leïa et de Han Solo. Plus sérieusement, tout deux s’approchent respectueusement de la Sénatrice. Elle semble hésité puis les invites à monter quelques marchent afin de se diriger vers l’entrer de l’opéra.

    La sénatrice Sät’sa semble être prudente mais heureuse d’avoir trouvé une détective privé. Savoir que c’est une Bothan l’avait rassurée sur la perspicacité de cette enquêtrice. Aussi, la sénatrice explique qu’elle ne peut croire à la culpabilité du Grand Maître de l’Ordre Jedi. Cela rassure Padmée intérieurement, car cela signifie que son frère possède encore des alliées. Sät’sa décide donc de l’engager, mais demande de rester extrêmement discrète. Lorsque ‘Wist lui assure qu’elle est la discrétion même, son chauffeur manque de s’étrangler avec sa salive.

    Bien que la sénatrice l’aie invitée à voir la pièce d’opéra, Oktra décline poliment en expliquant qu’elle désir partir au commissariat le plus rapidement possible. C’est ainsi qu’elles se séparent. Padmée et Vyvacy ayant reçu des autorisations officielles remontent dans leurs petits transporteurs. Evidemment, Padmée est assise sur la banquette arrière pendant que Vyvacy conduit. Il réalise qu’elle est pensive.

    Vyvacy – Inquiète ?
    Pad – Oui.
    Vyvacy – Tu ne dois pas appréhender ton face à face avec ton frère…
    Pad – Ce n’est pas ça ! C’est… C’est juste trop facile.
    Vyvacy l’observe dans le rétroviseur. Elle regarde par la fenêtre.
    Vyvacy – Tu sous-estime Lou.
    Pad – Non. Je le connais bien. Trop bien.
    Vyvacy – Et ?
    Pad – Il n’a pas de contacte parmi la politique ou très peu. Tu fais partie des rares.
    Vyvacy – Bah, la sénatrice cherchait peut-être un enquêteur privé depuis longtemps et tu es devenue l’opportunité lorsque Lou t’a placé sur le marché.
    Pad – Moué…

    Il connait sa femme et elle est loin d’être convaincue.

    Vyvacy – Tu as obtenue ce que tu voulais et tu ne t’en réjouis même pas ?
    Pad – Ce n’est pas ça Vycy. J’aspire à parler à Kaarde.
    Vyvacy – Et bien alors ?
    Pad – Alors, c’est trop facile… Il y a quelqu’un là-bas qui manipule la politique, les Jedi et peut-être même nous.
    Vyvacy – Là, tu deviens paranoïaque ! Pad, s’il te plait. Crois aux coïncidences, à l’opportunité et à la Force. C’est p’être elle qui nous a facilité la tâche.

    Pad ne desserra plus les dents jusqu’à ce qu’il arrive devant le commissariat. Elle ressentait quelque chose de confus, d’étrange, comme si elle était consentement surveillée, comme si Coruscant n’était plus la même. Jamais elle n’avait eu cette impression, elle ne pouvait l’identifié.

    Vyvacy – Nous y sommes madame Wist.
    Pad – Très bien, Wuf. Attendez-moi ici et soyez près à repartir rapidement.
    Vyvacy – A vos ordres madame. Et soyez prudente.
    Pad – Comme toujours Wuf, comme toujours.

    Cela ne rassura pas le Phoenicien.

    ***

    Après quelques contrôles d’identités et d’autorisations, Oktra ‘Wist parvient enfin à entrer dans la même pièce que le prisonnier.

    Lorsque Pad est en face de Kaarde, il ne la reconnait pas. Il est agacé par les interrogatoires et elle le comprend. Pourtant, elle veut entendre sa version et pour cela elle joue son rôle d’enquêtrice. Elle ne peut prendre le risque de lui dire qui elle est. Cela aura provoqué trop d’esclandre et on aurait certainement cru qu’elle était là pour le faire échapper.

    Après un dialogue avec le Maître Jedi, Padmée à du mal d’entendre la vérité. C’est le choc lorsque son frère annonce que c’est bien de sa main que Mahan est mort. (1)

    Assez précipitamment, Oktra’Wist quitte le commissariat et rejoint son chauffeur. De là, elle voulait enquêter. Elle se sépare quelques heures de son chauffeur afin de glaner des renseignements. Tous les deux de leurs côtés trouvent des éléments intéressant et lorsqu’elle rejoint Vyvacy, elle a une sérieuse conversation avec son mari qui fini par céder. (2)

    Oktra et Wuf retournent jusqu’à la taverne de Lou. Après des explications sur la situation actuelle, et de longues discussions avec Lou, Padmée reste sur Coruscant au lieu de partir enquêter sur Tardisia. Elle change d’apparence afin de pouvoir passer plus inaperçu. (3)

    En cherchant d’autres éléments pour son enquête personnelle, Kiad retrouve Padmée. Elle découvre qu’il a une fille, mais pour l’heure, c’est l’enquête qui prime. Elle lui avoue avoir vu Kaarde en cellule sans expliquer comment. Il lui reparle de la proposition qu’il lui avait faite un jour. Celle qu’elle devienne sa padawan. Padmée décline poliment. Elle lui apprend qu’elle est mariée. (4)

    Grâce à la fréquence Nema, Padmée a pu retrouver Weedge et Doc. Jadis, lorsque Clickman, Doc, Jorus et Obitom furent padawans, ils avaient inventés une fréquence secrète afin de former un conseil secret. La fréquence NEMA. Et Padmée était parvenue à s’immiscée dans ce petit groupe alors qu’elle était Grand Maître de l’Ordre Jedi.

    Tous ensembles, Vyvacy, Padmée, Kiad, Doc, Polux et Weedge discutent de différentes théories sur les investigateurs de la mise en scène du meurtre du Chancelier.(5)

    Mais au final, sous les conseils de son mari, elle décide de laisser la Galaxie régler ses propres problèmes. Les Jedi reprennent l’enquête. Et Padmée avait fait une promesse à son mari, de ne plus se mettre en danger pour sauvé l’univers. Alors, elle laisse un message pour son frère à Weegde et reprendre la route pour Phoenix avec Vyvacy.(6)

    vendredi 31 mars 2017 - 22:08 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar maxoudu4177

    maxoudu4177

    7283 Crédits

    Tu ais sûr que ce n'est pas plutôt les chapitres qui sont de plus en plus long (plus tôt qu'un seul), Galen?

    Au moins, Mahan n'aura pas eu à se reprocher le massacre des jedis puisqu'un certain propriétaire de clones s'est chargé de le faire éliminé avant (mais il va se retourner dans sa tombe par contre).

    Ce message a été modifié par maxoudu4177 le dimanche 02 avril 2017 - 21:35

    samedi 01 avril 2017 - 14:57 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    12494 Crédits

    Rien à redire. C'est clair et précis, pas tant d'éléments qui posent un souci dans l'histoire.

    I LIKE and I JOKE ! et j'ai perdu ma touche spéciale "pouce bleu"^^

    samedi 01 avril 2017 - 14:57 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW
  • Avatar Padme111

    Padme111

    26212 Crédits

    Un fois long, une fois court, je varie la longueur de mes chapitres, lol. Une mise en place des personnages, de leurs relations, m'a semblé nécessaire avant d'entrer de le feu de l'action. J'espère que cela vous permettra de mieux vous y retrouvés pour la suite car dans le tomeIII, je reprendrai certains personnages cités dans les tomes I et II. 

    J'espère que l'histoire continue à vous plaire. 

    05 - Retrouvaille. 

    Djovan est sur le seuil de sa porte pendant que son épouse est déjà quelques mètres plus loin dans les bras de sa fille et de leur petit fils.

    Liviane – Oh, mais qu’est-ce que tu as grandi !
    Dexter – Oui grand-ma et j’ai même 10 ans maintenant !
    Ro’Xane – Il semble bien qu’il n’a pas simplement prix en cm. Il parle beaucoup mieux.
    Djovan qui arrive à leur hauteur – Oui, j’entends ça. Félicitation mon Lou’Xan !

    Il prend son petit fils dans les bras le soulevant de terre pour le porter sur ses 2 bras gauches. Lou’Xan était très heureux de revoir ses grands-parents, il y avait plus de 50 mois qu’il n’était plus revenu sur Ojom.

    Liviane – Djo ! Tu vas te faire un tour de rein, dépose-le. Il est bien assez grand pour marché non ?
    Djovan – Oh les femmes !

    Il dépose l’enfant en lui faisant un clin d’œil de complicité. Toute la famille entre dans la maison des Jettster. Une jeune créature que Lou’Xan met un moment avant de reconnaître arrive depuis la rue.

    ? – Bonjour Lou’Xan, ça fait bien longtemps ! Je suis très contente de te revoir.

    N’ayant pas retiré son manteau brun, Lou’Xan ressort de la maison pour mieux voir la nouvelle venue qui se tient devant la clôture de la propriété de ses grands parents. C’était une jeune Besalisk de son âge… Et soudain, il reconnait le sac de bonbons qu’elle tient dans ses mains. Le sac du magasin près de son école.

    Lou’Xan - Felise ‼ Felise Binele !?(7)
    Felise – Oui, c’est bien moi.

    Elle était devenue une ravissante Besalisk. Sa robe rose et son manteau vert pomme était parfaitement assortie aux couleurs du magasin. Djo qui l’est avait entendu ressort à son tour. En voyant Felise, il espère qu’elle aiderait son fils à retrouver la joie et la bonne humeur qu’il avait avant ce terrible cauchemar dont sa fille lui avait parler par comlink depuis la Fouine.

    Djo – Allez jouer tous les deux dans la cours. Laissez les adultes parler entre eux de choses ennuyeuses.
    Lou’Xan – Ok grand-pa. A tout à l’heure.

    Le sourie aux lèvres, il se dirige vers le sentier à gauche de la maison et demande à Felise de le suivre. Tout deux entre dans la cours de la maison Jettster. Il y avait encore une balançoire, un bac à jeux fermé, un banc et une table avec quatre chaises. Lou’Xan invite Felise à venir à la balançoire mais elle s’arrête sur le banc et tend le sac de bonbons à son ami.

    Felise – Tu en veux ?

    Lou’Xan s’approche d’elle et choisi un bonbon dans sac en la remerciant. Elle avait un peu de maquillage sur les paupières et cela l’a rendait encore plus belle que dans ses souvenirs, mais il ressenti qu’elle avait de la peine au fond d’elle.

    Lou’Xan – Ça va pas ?
    Felise – As-tu des nouvelles de la famille Sovrin ?
    Lou’Xan – Non, désolée. J’ai jamais mis les pieds sur Coruscant. Pourquoi ? Firas a des ennuies ?
    Felise – Lui, je ne sais pas, mais son père oui. Il semble qu’il y a enquête dans ses finances. Des rumeurs disent que le sénateur Sovrin aurait magouillé un truc financier avec le chancelier Mahan.
    Lou’Xan – Non, je l’ignorai. Papa est à la Capitale, je lui demanderai s’il a de leur nouvelle.

    Notre jeune ami pouvait lire sur le visage de Felise de l’inquiétude et de la peine. D’ailleurs, la Force confirme à Dexter qu’elle est presque sur le point de sangloter. Alors pour lui remonter le moral, il lui parle de sa meilleure amie d’enfance. Liede et Felise étaient très complice à l’école.

    Lou’Xan – Par contre, j’ai vu Liede sur Naboo ! En fait, je la revoie à chacune de mes visites au « Snack Cho ». Lowell est vraiment sympa, il a même offert un de ses parfums à maman.
    Felise – C’est vrai que son père est très chouette. Tu as de la chance de voyager.

    L’effet voulu n’a pas lieu. La voie neutre de la réponse de la jeune femelle Besalisk est la preuve qu’elle est presque indifférente à ce que Liede est devenue.

    Felise – Je ne vois plus personne de nos amis. Un peu de courrier, quelques conversations holographique, mais tu es le premier à revenir ici. Excepter Malik, puisqu’il n’a jamais quitté Ojom comme moi.
    Lou’Xan – La pâtisserie Paavo est associé avec mon père depuis six mois, le savais-tu ?
    Felise – Oui, et même que Malik espère que ton père acceptera qu’il vienne avec vous.

    Elle n’avait jamais quitté leur planète natale, mais le Force semblait décelée que la petite savait beaucoup de chose sur leurs amis d’école. En entendant la possibilité que Malik pourrait venir avec lui dans ses voyages, Lou’Xan est fou de joie.(8)

    Lou’Xan – Quoi !? C’est vrai !?? Malik avec nous ? Et toi, tes parents voudraient que tu viennes ?
    Felise ouvre de grands yeux d’espoir puis les baisses autant que ses épaules, résignée.
    Felise – Je suis trop petite, mon père n’acceptera jamais.
    Lou’Xan – Bah, on n’ sais jamais ! Je demandrai.

    Felise sourit en remarquant que son ami avait progressé en basic mais que dans l’énervement et l’excitation il perdait des lettres. Trop polie pour le reprendre, elle lui tant à nouveau le sac de bonbon et ils se servent tout les deux. Il lui tend la main et l’invite à jouer sur la balançoire. Il y avait tellement longtemps qu’il n’avait pas eu l’occasion d’en faire ! Il ignorait d’où venait l’immense tristesse de son amie, mais voulait lui changer les idées. Emporter par la joie de Lou’Xan, Felise se laisse faire et les deux enfants s’amusèrent follement.

    ***

    Pendant ce temps, les trois Besalisk adultes discutèrent du mystérieux cauchemar que Lou’Xan avait fait. Ro’Xane inquiète explique que son fils à changer en quelques semaines. Plus intéresser par la guilde et tout ce qui touche à la protection. Elle appuie qu’il est même plus appliquer à la Force mais paradoxalement ne demande pas à faire une formation avec Padmée.

    Djovan – Et Lou lui sert de taxi ?
    Liviane – Sur Coruscant ‼ Oh, mes enfants, il ne faut pas aller à la capitale en ce moment. Y a trop de magouilles politiques, ça pu vraiment !
    Ro’Xane – Arrête maman, j’ai l’impression d’entre mon mari.
    Liviane – Le chancelier Mahan était accusé d’une transaction financière avant qu’il ne soit tué. D’ailleurs le sénateur Sovrin Fersci vient de démissionner. On l’a accusé d’avoir trempé dans des détournements d’argents. Il est en procès.
    Ro’Xane – C’est encore pire que ce que je ne le pensais. Le sénateur Fersci a toujours été impopulaire au sénat parce qu’il voulait faire les choses correctement.
    Liviane – Oui, c’est un bon Besalisk et ses projets étaient toujours aux profits de notre peuple. C’est Naldod Prumt qui va reprendre sa place et…
    Djovan – Chérie, on s’éloigne du sujet. Les enfants parlaient de l’ex-Jedi. [Se retournant vers sa fille] Donc comme ça, la protégée de Lou va encore se mettre dans la mélasse ?
    Ro’Xane – Lou va essayer d’éviter un maximum de dégât. Ainsi il gardera un œil sur elle et lui parlera du cauchemar de notre petit.
    Djovan – Je suis heureux que vous n’ayez pas été avec lui. Et ce Bothan qui vous a amener ici, il est où ?
    Ro’Xane – En ville.
    Djovan – Il est fiable ?
    Ro’Xane – Oui, je t’assure papa. C’est un ami de mon mari.
    Djovan - Ah au fait, j’allais oublier, y a Marek Paavo qui m’a demandé si tu voulais prendre Malik avec vous pour votre prochaine livraison de pâtisserie sur Naboo. Histoire d’un aller retour, le p’tit voudrait voir de l’herbe et des arbres.
    Liviane – Paavo t’a demandé ça, avant le meurtre du Chancelier Mahan et la démission du sénateur Fersci. Maintenant, il refusera de laisser partir son petit Malik.
    Ro’Xane – J’irai voir Marek et je lui demanderai s’il est toujours d’accord que son fils vienne avec nous.
    Liviane – Avec miss Forceuse, Lou n’est pas prêt de rentrer sur Ojom rapidement !
    Ro’Xane – Non, maman. Vyvacy et Lou, se sont bien mis d’accord pour convaincre Pad que c’est juste pour discuter avec son frère et puis c’est tout. Les sauvetages d’univers c’est fini pour elle !
    Liviane – Que tu dis !
    Ro’Xane – De Coruscant, Lou m’a promis de ramener les Brûle sur Ojom.
    Djovan – Et comment réussira-t-il à convaincre miss feu à venir sur une planète glacière ?
    Ro’Xane – Lou lui parlera du cauchemar de Lou’Xan. Elle viendra. 

    Ce message a été modifié par Padme111 le vendredi 05 mai 2017 - 10:00

    vendredi 07 avril 2017 - 20:19 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    12494 Crédits

    Rien à redire. On en apprend plus sur la vie de Dexter et ça reste facile à comprendre. Par-contre, il faudrait m'expliquer le "illégal" dans ton texte, Pad^^. Parce qu'il y a du avoir une bourde que le site a du confondre.

    I LIKE (trains) ! sans oublier le petit pouce bleu^^

    vendredi 07 avril 2017 - 21:16 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26212 Crédits

    J'ai remplacé "le t.orrent de tristesse" par "immense tristesse". MDR Le soucis c'est le correcteur ne voit pas la différence entre le site de téléchargement et le synonyme "d'immense" ou "abondance". Merci Galen pour ta remarque car aussi non, je ne l'aurai pas remarqué. 

    vendredi 07 avril 2017 - 22:45 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar maxoudu4177

    maxoudu4177

    7283 Crédits

    Dsl Pad, j'évite de faire des remarques sur l'orthographe puisque je suis pas foutu de ne pas en faire.

    Pour ce qui est du fameux mot "illégal", je l'ai cherché mais je le trouvais pas alors je l'ai complètement zappé dans la lecture.

    samedi 08 avril 2017 - 14:19 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26212 Crédits

    maxoudu4177 >> J'ai changé le mot. 

    Sans plus tardé, voici la suite. 

    06 - Prémonitions

    Les larmes lui coulent sans un sanglot. Blotti dans les bras de son mari, elle regarde la capitale de Galaxie s’éloigner d’elle par la fenêtre de transparacier du poste de pilotage du MynockII. Le silence règne dans le vaisseau depuis le décollage.

    Vyvacy garde ses bras autour de Padmée se sentant impuissance face à la détresse, la déception et la résignation de son épouse. Lou entre les coordonnées d’Ojom dans l’ordinateur de bord et le vaisseau passe en hyperespace. En voyant disparaître Coruscant pour laisser le spectacle bien connu des traits des étoiles puis du vortex indiquant le bon spatiale, Padmée se détache doucement de l’étreinte du Phoenicien. Elle se lève la tête basse et se dirige vers le salon. Vyvacy se reproche du Besalisk.

    Vyvacy – Je te présente mes excuses Lou.
    Lou – De quoi ?

    Vyvacy – Tu as tout fait pour l’aider, la soutenir dans sa folie de vouloir enquêter sur Tardisa. Et j’ai cru que tu avais rompu la promesse que tu m’avais faite lorsque je t’ai contacté de Phoenix. Je cherchais un taxi et non seulement tu as répondu présent, mais en plus tu m’avais promis de la convaincre de quitter Coruscant après avoir parlé à son frère. Tu m’avais promis de tout faire pour qu’elle ne reprenne pas un combat qui mettrait sa vie en danger. Et lorsque l’on a quitté le commissariat, qu’elle a obtenue la réponse de son frère, j’ai cru réellement que tu l’encourageais à enquêter. A reprendre une part active pour sauver une galaxie qui ne veut pas être sauvé. Franchement Lou, je regrette d’avoir pensé que tu étais revenue sur ta promesse.

    Lou – J’entends bien que tu es un politicien toi. Tu parles beaucoup trop. J’accepte tes excuses et j’espère que tu ne douteras plus jamais lorsque je te promettrai encore quelque chose.
    Vyvacy – Promis Lou.
    Lou – Alors tu as une dette envers moi et j’aimerai te demander quelque chose en retour.

    Le Phoenicien sourit. Même s’il vient de se faire avoir par ce filou de contrebandier, il l’admirait pour avoir manœuvré afin d’obtenir d’un sénateur une dette qu’il doit honorer.

    Vyvacy – Fort bien, je te le dois. Je t’écoute.
    Lou – On ne rentre pas sur ta planète.

    Vyvacy à un hoquet de surprise et craint que ce contrebandier n’ait mis le cap sur Tardisa. Puis il se reprend intérieurement réalisant qu’il prêtait encore de mauvais mobile au dernier ami qu’il restait à son épouse.

    Vyvacy – Et nous allons où ?

    Lou tourne son siège afin de faire enfin face à l’humain. Il le regarde droit dans les yeux et le phoenicien ne se rappelait pas avoir déjà vu le Besalisk aussi déterminer et sérieux, mais aussi très inquiet.

    Lou – Vyvacy tu m’as demandé de t’épauler pour ramener Pad à la raison et la faire quitter ce caillou politique et pourri. Maintenant, c’est moi qui demande ton aide pour convaincre ta femme d’accepter une chose qu’elle n’a pas arrête de me refuser depuis 10 ans quasi 11.

    L’humain se redresse et colle son dos à son siège. Il comprenait exactement où son interlocuteur voulait en venir. Hélas, l’un comme l’autre savait que Vyvacy était d’accord et avait toujours soutenu Padmée à ne pas prendre une filiation dans la Force avec le petit Lou’Xan. Elle avait accepté de lui offrir des cours de Force après son échec à l’académie. Mais elle l’avait fait dans le but qu’il trouve une maîtrise de celle-ci et un certain contrôle. Dans l’esprit des Brûles, l’avenir de l’enfant Besalisk étaient à la guilde, pas dans la Force.

    Vyvacy – Lou, je… On a déjà eu cette conversation, non ?
    Lou – Il a fait un cauchemar, Lou’Xan est effrayé par ce qu’il a vu et ressenti. Il refuse de nous en parler.

    Vyvacy compatissant devant ce père inquiet – Lou, il est certain que si nous ou Pad arrive à déchiffrer ce qui effraye ton petit, nous le ferons. J’ai cru que tu voulais…

    Lou – Que Pad prenne mon fils comme padawan ? Oui, c’est exactement ce que je veux ! M’aideras-tu à la convaincre ?Vyvacy – Doucement Lou. Pad n’est plus dans l’Ordre Jedi.
    Lou – T’as vu par tes propres yeux ce que devient l’Ordre Jedi, Vyvacy ! Non, personne ne comprend Lou’Xan comme Pad.
    Vyvacy – Même si elle l’acceptera, ce ne serait pas légal ?
    Lou – Tu m’as déjà bien regardé ? Ai-je déjà eu peur de faire des choses illégalement ?
    Vyvacy – Toi non, mais elle…
    Lou – Voilà pourquoi j’ai besoin de toi, de ton soutien.

    Vyvacy reste songeur. Il ne comprend pas toute la motivation de Lou, même si elle n’était pas nouvelle.

    Vyvacy – Pourquoi ? Ce n’est qu’un cauchemar, un enfant effrayé, alors pourquoi reviens-tu sur une filiation. Je ne te comprends plus Lou. Tu t’es toujours tenus éloigner des « forceurs » comme tu les appelles. Pad est l’exception parce qu’elle est…
    Lou –Tu recommences à trop parler. La politique par en vrille. Le chancelier Mahan est mort. Le sénateur Fersci a démissionné afin de ne pas être tué. L’Ordre Jedi est sous-tutelle.
    Vyvacy – Et ? Quel rapport ?
    Lou – La Force est en Lou’Xan depuis sa naissance. Et il n’a jamais fait de cauchemar, jamais.
    Vyvacy – Tu penses que la Force lui a donné un rêve prémonitoire ?
    Lou – Oui, je le crains, lui aussi. Il est effrayé ! Mon fils a peur ! Et Pad, as-t-elle eu des rêves prémonitoires récemment ?
    Vyvacy – Non.
    Pad – SI !

    Avec sursaut, le Besalisk et le phoenicien regardent dans la direction de l’encadrement de la porte. Pad était là debout, l’épaule droite collé au chambrant. Depuis combien de temps était-elle là à les écouter ? Aucun des 2 ne le savaient. Vyvacy se lève et s’approche d’elle, sans coupé le champ de vision de Lou.

    Vyvacy – Tu nous écoutes depuis longtemps ?
    Pad – Depuis « il n’a jamais fait de cauchemar, jamais. »
    Lou – Je voulais t’en parler ma Dap.
    Pad – Je sais Lou. Tu as attendu le bon moment. C’est le bon moment.

    Vyvacy regarde Lou. Il avait de l’espoir dans le regard. Par contre, le phoenicien craignait la suite. Fini le retour sur Phoenix, et une vie tranquille avec son épouse. Si elle était abattu en apprenant que son frère avait bien tué Mahan, et résignée à ne plus sauver la galaxie, apprendre que Lou’Xan avait peur venait de rebooster sa tendre bien aimée dans une quête !

    Lou s’adosse à son siège et croise ses 4 membres sur son torse. Il avait enfin l’attention des Brûle ! Et Pad venait de lui avouer qu’elle aussi avait eu une prémonition. Il aimait l’appeler « Dap », petit surnom de son cru en inversant simplement les consonnes de son diminutif et pour lui c’était devenu son nom de code. C’était aussi sa façon de lui témoigner sa compassion et son affection.

    Lou – Parles-moi d’abord de ta prémonition, s’il te plait Dap.
    Pad – Pas de cauchemar, mais j’ai eu une prémonition pendant une méditation.
    Vyvacy étonné – Tu ne m’en as jamais parlée. Quand ?
    Pad – Je ne voulais pas t’inquiéter. Bien avant les premières rumeurs de magouille financière du chancelier Mahan, avant la vidéo où Kaarde s’est donné en spectacle.
    Lou – Qu’as-tu vu ?
    Pad – Parles moi du cauchemar de Lou’Xan, je te dirai s’il y a une correspondance avec ce que j’ai vu.
    Lou – Il n’en parle pas. Il refuse de me le dire à Ro’Xane ou à moi. Nous allons sur Ojom, Dap. Je voudrais qu’il te parler à toi.
    Pad – Ojom !? T’as au moins des manteaux ?
    Lou souri – Oui, j’ai tout prévu.
    Pad – Je vais essayée qu’il me parle de ses peurs.
    Lou – Qu’as-tu vu dans ta vision, Dap ?


    Elle hésite à répondre. Les regards insistant de Vyvacy et Lou sont difficiles à contrer. Elle n’avait pas envie d’en parler, elle n’avait pas envie que cela se réalise. Pourtant connaissant les 2 êtres qui lui font face, elle sait qu’elle ne pouvait plus tenir cela plus longtemps pour elle.

    Pad – J’ai vu… Le Bothan parlé à Dexter. J’ai vu… ton fils courir avec moi sur une planète glacière, mais je ne suis pas certaine de savoir laquelle. J’ai vu une planète qui m’est inconnue. J’ai vu Lou’Xan courir vers une forêt que je ne peux reconnaître mais je perçois du danger. J’ai vu…

    Elle se tue. Elle ne voulait pas leur dire qu’elle avait vu Ro’Xane étendue sur un lit et Lou’Xan lui plaçant un linge humide sur le front. En plus, c’était dans un lieu inconnu et Lou était absent. Pourquoi les inquiétés ?

    Vyvacy essaye de dédramatiser – Pad, c’est très flou comme vision.
    Pad – Comme toutes les visions.
    Vyvacy – Une planète glacière ? Il en existe plus d’une. Et une planète que tu ne connais pas… pourtant, tu as énormément voyagé.
    Pad – Oui, mais je n’ai pas mis le pied sur tout celle de notre galaxie. Et pour la glacière…

    Elle hésite à penser à Ilum car la ressemblance est forte. Ce qui inquiète l’ex-Jedi, c’est qu’il n’y a qu’une seule et unique raison pour laquelle, Lou’Xan et elle pourraient allés là-bas. Fort heureusement, Lou lui coupe la parole. Elle décida de ne pas relevée.

    Lou – Peu importe ! Une vision c’est sujet à beaucoup d’interprétation, c’est toi-même Pad qui me l’a dit.
    Vyvacy – Oui, là je suis d’accord avec Lou.
    Pad – Enfin, nous sommes d’accord tout les trois. Il me faut parler avec Lou’Xan ! Si son cauchemar est prémonitoire, j’aimerai autant en connaitre le contenu.
    Vyvacy – Tu penses pouvoir l’empêcher de se réaliser.
    Pad – C’est rarement le cas. Je veux juste empêcher Lou’Xan de sombrer dans le côté obscur.
    Lou – Là, nous sommes d’accord !

    vendredi 14 avril 2017 - 20:47 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW
  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    12494 Crédits

    Rien à redire. On commence à s'approcher du moment fatidique et on retrouve le lien entre Padmée et Dexter par des rêves prémonitoires. Pour la "planète glacière", il en existe plein : Illum, Hoth, etc. Les possibilités sont selon moi infinies.

    I LIKE (trains) ! et pouce bleu^^

    samedi 15 avril 2017 - 09:57 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar maxoudu4177

    maxoudu4177

    7283 Crédits

    Et si la vision de Pad n'était que la suite de celle de Lou'Xan.

    samedi 15 avril 2017 - 19:41 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7968 Crédits

    Que de très bons chapitres ! J'aime beaucoup le lien entre Pad et Dexter qui s'accroît par le biais de leurs rêves. Quant à la planète, je n'ai que des suppositions mais je pense à la même chose que Padmée, pour les raisons de leurs venus sur la planète glacière. Après, ce n'est peut-être pas ça, mais voilà.  Quant au fait que la vision de Pad pourrait être la suite de celle de Dex... eh bien si c'était le cas, je pencherai plutôt pour l'inverse et ensuite, rien n'est sûr même si en effet, ce peut être probable. Elles sont liées, c'est sans doute sûr, mais peut-être ne se situe-t-elle pas au même moment ni au même endroit.

    Bref, tu l'auras compris... vivement la suite !

    mercredi 19 avril 2017 - 12:40 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26212 Crédits

    Zadyssa >> J'ai eu un peu de mal à comprendre ton commentaire, mais j'ai bien rigolé.

    C'est vraiment intéressant vos spéculations. J'aime! "LIKE" 

    Ah ah, j'aime quand vous vous posez des questions sur la suite des événements, continuez comme cela!

    Je vous laisse découvrir la planète glacière dans les prochains chapitres. Comme vous aimez que le lien entre Pad et Dexter se ressert, alors ce chapitre va vous combler!

    07 - Cauchemar

    Sur Ojom, le couple Brûle était content de retrouver le reste de la famille Cho et Jettster Les retrouvailles se font dans la bonne humeur même si Pad reste triste et inquiète au fond d’elle pour l’avenir de la Galaxie et de l’Ordre Jedi. Lou’Xan semble ravi de revoir sa tatie et oncle Flam. Le Jeune Besalisk leur a présenté son amie Felise qui était restée. La journée fut longue et les conversations nombreuses. Politique, Ordre Jedi, famille, crainte de l’avenir ou simplement de l’amitié et de ses valeurs.

    Enfin, le soir venu, la jeune Binele rentre chez elle. La famille Jettster avait une grande habitation avec plusieurs alcôves pour invités. Les Brûle en face des Cho et la résidence principale de Jettster forme un grand U vue du ciel.

    Pendant que les parents Cho préparent l’administration des livraisons Ojom-Naboo, le petit Dexter devait regagner son lit. L’excitation de la journée et avoir appris plus sur la situation politique empêchait son sommeil de l’atteindre. Il décide de passé par la fenêtre et d’aller frapper à la porte des Brûle.

    Vyvacy fut assez soulagé par cette journée. Avoir discuté d’autant de sujet avec les Besalisk, lui appris énormément sur leur espèce. Etant sénateur de Phoenix, il avait déjà croisé l’ex-sénateur Sovrin au sénat de Coruscant. Le Phoenicien avait toujours eu énormément de respect pour ses idées écologiques et sa fierté de tenir les promesses qu’il avait faite à son peuple. Vyvacy fut très triste d’apprendre sa démission. Padmée l’avait rassuré. Elle connaissait très bien Lou et la manière dont il en parlait. La façon de ne pas porter d’intérêt à ce qui pouvait arriver à la famille Sovrin, confirmait qu’il avait échafaudé un plan pour l’aider d’une manière ou l’autre. C’est pendant cette discussion entre eux que Dexter frappe à leur porte.

    Pad – Hello Dexter, je pensais que tu devais dormi ?
    Dexter – Je peux entrer tatie ? Car la porte restant ouverte tu vas avoir froid.

    Elle sourit et le laisse entrer. L’enfant avait le chic pour trouver les mots qui l’empêchait de lui refuser quoi que ce soit.

    Vyvacy – Tu veux parler rien qu’à ta tatie, ou tu m’autorises à rester ?
    Dexter – Merci à vous sénateur. Ef-fec-tivement, j’aimerai m’entr-etenir avec votre char-mante épouse. Je vous promets de ne pas le retenir trop longtemps.
    Vyvacy – Fort bien, je vous laisse.

    Le Phoenicien avait acquis une complicité avec l’enfant. Il partait toujours sur la franchise et essaye de lui apprendre à parler plus diplomatiquement. C’était presque un jeu entre eux. Vyvacy savait combien la relation de Lou’Xan et Padmée était particulière. Il les laisse à deux.

    Pad – Très bien Dexter, dis-moi de quoi veux tu parler ?
    Dexter – Cauchemar !

    Pad est surprise car Lou et Ro’Xane lui avaient confié qu’il n’en parlait jamais. Et là, c’est spontanément qu’il le faisait. Elle est intriguée.

    Pad – Tes parents me l’ont dit.
    Dexter – Je sais, c’est pour cela que papa t’a ramenée ici dans le froid.
    Pad – Oui. Je t’écoute.
    Dexter – La Force est-elle à l’origine de mon cauchemar ?
    Pad – C’est une possibilité. Ce serait une certitude si tu avais eu une vision pendant une méditation. Est-ce le cas ?
    Dexter – Non, pas de méditation.

    C’était l’un des points faibles du Besalisk, il ne méditait que trop peu. L’empathie de l’ex-maître Jedi confirme que l’enfant ressent de la peur.

    Pad – Ce cauchemar fut terrifiant, n’est-ce pas ?
    Dexter – Oui… Il… J’ai…
    Pad – Dexter, la peur fait partie de nous. Elle peut être notre pire ennemie et notre meilleur ami. Tout dépend de comment tu l’as traite.

    Il lui fait des yeux ronds ne comprenant pas l’image. Il n’aimait pas dire qu’il avait peur, mais au fond de lui, il sait ne pas pouvoir cacher ses émotions à son interlocutrice.

    Dexter – Liede et Felise sont mais amies, mais la peur n’est pas une personne.
    Pad – Je suis bien d’accord avec toi. C’est une image, Dexter. Compare la peur à une personne. Liede ou Felise peuvent te dire ou te suggérer de faire un truc amusant ou d’aller jouer à une chose qui te plait ou pas.
    Dexter ne voyant pas où elle veut en venir – Oui.
    Pad – La peur est une émotion qui te tirade entre me dire ce que tu as vu dans ton cauchemar et le garder pour toi. D’un côté, tu as besoin d’en parler pour comprendre, au sinon, tu ne serais pas ici ce soir. De l’autre, tu crains que le dire provoque ce que tu as vu. Est-ce que je me trompe ?
    Dexter – Non, comme d’habitude.
    Pad – La peur est un super pouvoir qui te permettent d’augmenter tes capacités grâce à l’adrénaline. Tu peux courir plus vite, réfléchir plus vite. Avec de l’entrainement, tu pourras la maîtriser.
    Dexter – Comme la Force ?
    Pad – Oui, mais attention Dexter. Si tu échoues dans ta maîtrise, alors la peur peut se transformer en souffrance, la souffrance en colère, la colère en haine et ça c’est le côté obscure.

    Dexter se retourne et fait quelque pas vers la fenêtre. Il avait besoin de temps pour digérer l’explication de Padmée. Elle lui avait déjà parlé des dangers du côté obscur, mais jamais en ces termes. L’ex-Jedi attend qu’il rompe lui-même le silence.

    Dexter – Nous devons partir toi et moi Tatie. Vyvacy peut venir, mais pas mes parents.

    Padmée se redresse et reste stupéfaite de la demande de l’enfant. Jamais depuis l’académie Jedi, Lou’Xan n’a demandé à être séparer de ses parents. Elle est encore plus intriguée par le cauchemar. En plus, l’aura de l’enfant semble s’affermir. Elle ressent de la détermination en lui alors que sa posture est à l’inverse. Il a les bras inférieurs le long du corps et les bras supérieurs croisés sur le rebord de la fenêtre ce qui l’oblige à se tenir un rien voûte. Padmée s’approche de lui jusqu’à ce que un mètre ne les sépare. 

    Dexter – Papa doit me promette quelque chose. Je voudrai… Il faut…

    La tête de l’enfant est baissée et Padmée s’approche encore d’un pas. Elle ressent sa peine montée. Elle voudrait lui posé des questions sur le contenu du cauchemar, mais elle préfère le laisser parler.

    Dexter – Il y a plus de deux ans, je sais que j’ai échoué… c’était ma faute. Entièrement ma faute. Je ne voulais pas grandir, je voulais jouer… avoir des amis humains comme toi. Je voulais qu’ils m’emmènent voyager comme papa. 

    Pad s’est arrêté et n’en croit pas ses oreilles. Sur cinq minutes, l’enfant Lou’Xan s’est transformé en un adolescent dont la conscience agit. La Force augmente en lui, comme si, pour la première fois, les cours de maîtrise des pouvoirs portaient ses fruits. Le contenue du cauchemar de Dexter l’avait profondément touché. 

    Dexter – J’ai écouté tous ce don vous avez parlés. La politique, j’y connais rien, mais ça par en vrille. L’Ordre Jedi… il n’a plus la cote. Et pourtant… je crois en la Force Padmée. 

    Elle ne sait pas quoi lui dire. Il ne l’appelle jamais par son prénom complet. Et la Force semble l’envelopper. Elle veut ignorer ce qui se trame tout au fond d’elle, et pourtant, elle doit se rendre à l’évidence… un lien se tisse doucement entre eux.

    Dexter se redresse laissant tomber ses bras supérieur le long du corps. Il regarde droit par la fenêtre, il regarde celle de la chambre de ses parents.

    Dexter – Aide-moi Padmée. Aide-moi à le sauver. Je dois partir loin de lui pour le sauver. 

    Il se retourne vers elle les yeux embrumés de larmes. Elle recule d’un pas car elle sait, elle le sent au fond de son cœur, il n’y a plus aucune doute dans son esprit, il va le lui demander…

    Dexter – Ensemble nous pouvons les sauvez, seul, j’échouerai. Maître Naberry, prenez moi comme padawan, s’il vous plait.

    Elle recule encore d’un pas, il vient de croiser les quatre membres sur son torse et tient ses jambes légèrement écarté. Il est déterminé !

    Silence. Le temps s’est arrêté.

    Padmée sait qu’il attend une réponse, mais elle est incapable de le faire. Elle détourne son regard et va près de la cheminée. Elle observe les flammes du feu de bois danser sur une musique qu’elles seules peuvent entendre. Elle puise dans la Force afin de reprendre le contrôle de ses émotions mais plus elle plonge en elle, plus elle ressent le regard profond du Besalisk sur elle. Il attend une réponse et ne partira pas sans. Padmée laisse coulée la Force en elle en fermant les yeux.

    Elle a une pensée pour chacun d’entre eux. Ceux qu’elle a formés : Carth, Cal, Bakara et Anamiund Skyrunner. Pour eux, ce fut un échec car ils avaient désertés l’Ordre Jedi et elle ignorait ce qu’ils étaient devenus.

    Elle repense à chacun des padawans qu’elle a eu la joie d’accueillir dans l’Ordre Jedi. Ceux qui sont devenus chevaliers. Max Kenobi, Ikari Shinji, Angel, The_Jedi_Master et Unduli.

    Lorsque qu’elle se remémore sa plus grande réussite, les larmes lui coulent : Le seul de ses padawans à être devenu non seulement Chevalier, mais aussi Maître Jedi. Le seul homme qui a rivalisé avec son mari, le maître Kiad : Remeyodi. Celui qui lui a donné sa Force au point de s’en démunir à jamais. Et tout cela pour qu’elle vive.

    L’exception plus récente de la padawan Jaina Franger. D’abord, elle l’avait laissé derrière elle en quittant l’Ordre Jedi et l’ayant confié à son frère Kaarde. Aujourd’hui, Jaina ne désirait plus d’affiliation et encore moins rejoindre l’Ordre Jedi.

    Et là, maintenant, il y a Dexter. Il est toujours là, dans la même position, elle le sait, elle le sent. Il est déterminé et pour la première fois, fait preuve de patience. Il attend ! Il attend sa réponse.

    Pad – Il n’y a plus d’Ordre Jedi.

    Silence

    Pad – Rien de ce que tu me demandes ne pourras être officiel. 

    Silence

    La détermination, la patience et le silence de Lou’Xan est déconcertante pour l’ex-maître Jedi. Il attend un « oui » ou un « non », elle en est certaine. L’état d’âme de Pad, lui importe, elle le sait, elle le sent. Il est touché par ses larmes, même s’il ne les comprend pas. Le lien dans la Force est déjà tissé… depuis cinq ans ! Depuis le premier jour où elle a mis les pieds sur Ojom, ce lien est là et a grandit. Elle relève enfin la tête et sèche ses larmes. La joie grandi dans le cœur de Lou’Xan. Elle se redresse et lui fait enfin face. Les yeux du jeune Besalisk brillent d’espoir. Pad se doit de rester maître d’elle. 

    Pad – Maitre Naberry, Padmée Naberry est morte, Dexter. Elle est morte pendant la guerre du SEZ. 

    L’espoir s’évanouie au fond de Lou’Xan. Il comprend que c’est encore une image au sens figurée qu’elle est morte, mais cela signifie-t-il qu’elle va refuser ?

    Pad – Elle a formé dix padawans et seulement six sont devenus Chevalier. Un seul d’entre eux est resté jusqu’à devenir Maitre Jedi. Padmée Naberry est morte après avoir abandonné un onzième padawan qui après un essaie avec mon frère à quitter l’Ordre Jedi. 
    Dexter – J’ignorai tout de ton… de votre parcours de Maitre Jedi. Pourtant, je vous fais cette demande car ce n’est qu’en devenant Chevalier que je… que nous pourrons empêcher mon cauchemar de se réaliser. 
    Pad – L’Ordre Jedi est en déclin.
    Dexter – Cela m’est égale ! La Force est avec moi et je fais corps avec la Force.

    Lors d’un cours d’histoire Jedi, Padmée lui avait raconté celle de l’équipe de Rogue One et comment ils étaient parvenus à récupérer les plans de l’étoile de la mort. La célèbre maxime de Chirrut Îmwe l’avait beaucoup touché. C’était la première fois, que Dexter la citait.

    Pad – La république semble sombré dans un mystère qui nous dépasse tous.
    Dexter – Je veux sauver mon père PAD ! Et pour cela, je dois parvenir à maîtriser la Force. Comment je le peux si tu ne me forme pas ?

    Elle est à court d’argument et ressent que Dexter est à bout de patience. Pad réalise enfin le contenu du cauchemar de Dexter : la mort de Lou CHO.

    Pad – Oh non.
    Dexter – Oh SI ! Et puisque la pathétique Maître Padmée Naberry est morte et refuse mon offre alors il ne me reste plus qu’un seul espoir !

    Là, elle est déconcerté, elle n’arrive plus à reconnaître le jeune gamin joueur et qui s’en fou de tout. Là, c’est un Besalisk de presque onze ans qui rayon dans la Force.

    Dexter – Madame Padmée Brûle, je vous demande très officiellement de reprendre du service dans la Force. Devenez mon Maître ! Je désire être votre dernier padawan Maître Brûle !

    Elle est à cours d’argument, il a abattu toutes ses cartes. 

    Un moment de silence. 

    Pad – Oui, padawan Dexter, j’accepte. Ensemble nous sauverons ton père !

    vendredi 21 avril 2017 - 20:27 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    12494 Crédits

    "Je-suis-à-court-d'ar-gu-ments. J'ai-rien-à-dire. Lol^^" (phrase chantée). Là, vraiment Pad, je suis bluffé par autant la soudaine transformation de Dexter que tout le défilement de la vie de Padmée autrefois maître Jedi, apprentis compris. J'ai rigolé au moment où tu as repris la phrase de Chirrut Iwnee pour Dexter.

    Bref...  THAT A GOOD JOKE I LIKE (trains) !!  et pouce bleu^^.

    samedi 22 avril 2017 - 15:40 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Les vendredi depuis le 30 oct. 2020...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

310 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

18 août 2022 - 21 août 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide