Le Temple Jedi 6 (page 26)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Mirax_Terrik

    Mirax_Terrik

    7045 Crédits

     Fran-Kyle : Je crois que j'aimerais assez étudier ici. J'aimerais connaitre les formalités et lire les petits caractères du contrat...

    Mirax : Il n'y a pas vraiment de petites lignes...  Tu doit avoir l'engagement le plus profond, l'esprit le plus sérieux. Comprendre que te mettre au service de la Force n'est pas un engagement à la légère... A chaque instant tu devrai peser le pour et le contre de tes actes et rester éloigner du Coté Obscur...

    Le jeune homme ne répondit pas.. Il hésitait.

    Mirax : Quoi qu'il en soit, tes tests sanguins bien que probants ne sont pas suffisant. Tu dois être tester par un Jedi. C'est seulement à ce moment là et si tu le désire toujours que tu pourras rejoindre l'Ordre Jedi. 

    Fran-Kyle : Et vous pouvez pas vous en occuper vous de me tester?

    Mirax : Oui je pourrais... Mais c'est vers Tyria Sarkin que Maître Naberry t'as envoyé, c'est donc à elle que revient la tache de te faire passer les tests. Tu as encore quelques heures avant que Tyria n'en ai terminé avec le conclave. Profites en pour affiner ton choix. N'hésites pas à aller discuter avec d'autres Padawan, Chevaliers ou Maîtres si cela peut t'aider...


    Je laissais le jeune Méthis à ses réflexions et retournais au mienne en arpentant de nouveau les couloirs du Temple. Pour tuer le temps, je regagnais mes quartiers et consultais toutes les images disponibles des derniers événements... Cet usurpatrice imitais parfaitement mon parler et ma gestuelle... Jusqu'à parfaitement maîtriser mes manières de combattre... Soit Baaaaaaal avait formé un Clone de moi en le gavant de tout ce qu'il savait à mon sujet, soit c'était un Clawdite... Sith... Je ne savais pas quelle option m’effrayais le plus...

    Une dernière décharge électrique et le droïde de torture retira son dard. Les sangles qui me maintenaient se relâchèrent et je m'effondrais sur le sol dur... J'accueillis cette douleur presque avec bonheur tant celle qui l'avait précédé avait été insoutenable. J'avais de nombreuses plaies à vif, certaines suppuraient, mais je n'avais même plus la volonté d'invoquer la Force pour me soigner... Que ça s'arrête, que tout cela cesse... Le droïde sorti et Malefica entra. Comme je la craignais désormais... Je n'avais plus la force de lui résister... Sa botte me cueillit au ventre . Je poussais un cri de douleur.

    Malefica : Tu vas obéir maintenant?

    Mirax : Je ferai ce que vous voudrez... Mais je vous en supplie, ne recommencez pas...


    Je m'éveillais en sursaut, couverte de sueur. Je m'étais endormie devant l'holoprojecteur, et mes cauchemars m'avaient ramenés une fois de plus bien des années en arrière... Tu vas tuer Baaaaaaal... Cette phrase résonnait parfois encore en écho au fond de ma tête... L'ironie étant que finalement j'avais bel et bien obéi à l'ordre de Dark Malefica... Elle m'avait brisée... mentalement et physiquement... Et même après toutes ces années je n'étais pas parvenu à dépasser ce traumatisme. 

    Tout d'abord totalement amnésique de ce qui s'était passé lorsque j'étais  prisonnière de la Bothane, les souvenirs étaient peu à peu revenus au fil des années... La plupart du temps sous forme de cauchemars... Encore plus ces derniers temps quand j'oubliais de me cachetonner. L'idée que j'avais pu être aussi misérable me révulsait.

    J'observais la baie en transparencier et l'espace d'un instant je me demandais ce qui m’empêchais de ne pas me jeter au travers... En lieu et place j'allais me passer de l'eau sur le visage, j'enfilais ma bure et je sortis voir si ce foutu Conclave était enfin terminé...

    mercredi 28 octobre 2015 - 21:50 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kiad

    Kiad

    603 Crédits

    Poste avec Padmée: Partie 2/2


    Flash back:

    L'YT 2000 a à peine le temps d'effectuer quelques sauts à plusieurs minutes d'intervalles que Kiad reçoit un appel com. Alors qu'il retire l'appareil de sa poche, il pense à Cenovii tout en se faisant la réflexion que ce dernier avait vite prit sa décision. Mais le vagabond eut une belle surprise en voyant que c'est Padmée qui cherche à le contacter. Elle se trouve sur Coruscant et souhaite lui parler, ce qui le fait grommeler dans un premier temps étant donné sa récente échappée. Mais il accepte bien vite toutefois, lui-même ayant des questions qui trouveront peut-être leur réponse avec la maître de son maître, en qui il a de plus une grande confiance.

    Le vaisseau fait donc demi-tour. Kiad a les sens en alerte alors qu'ils sortent une fois de plus d'hyperespace, en vue de la capitale. Il regarde les coordonnées que Pad lui a transmise pour la localiser, et cela le fait râler davantage encore ! Elle lui demande de se rendre à un pâté de maison du temple, l'endroit exact qu'il veut éviter. Là-dessus, il prend la direction d'une zone urbaine qu'il sait être peu fréquentée par la "police", suit un couloir de trafic sans faire d'esbroufe et finit par se perdre dans les étages inférieurs. Là, à vitesse lente, il navigue entre les gratte-ciels à quelques mètres sous leur cime, rejoignant petit à petit le lieu de rendez-vous.


    Une fois à destination, il trouve une plate-forme suffisamment grande pour l'accueillir et paie le "gardien" quelques crédites en plus de ce qu'il en demande, histoire d'être certain qu'ils se soient bien comprit sur l'inviolabilité de l'YT durant son repos. Le vagabond et sa descendante parcourent le reste du chemin à pied. Kiad sent l'excitation qui habite la jeune fille à se trouver sur une planète aussi différente de sa planète d'origine. Tout est nouveau pour elle, et son père est conscient que son entrée dans le noyau ne s'est pas fait dans la sérénité. Entre l'affrontement sur Jakku où elle a parfaitement bien réagit, le transport des jedi estropiés où elle a su garder ses distances malgré son envie de les rejoindre, et la récente fuite de Coruscant où elle ne rêvait que de descendre du vaisseau pour rejoindre le temple alors qu'ils sont repartis aussi vite qu'ils sont arrivés, Kiad remarque sa patience et son self-contrôle.

    Kiad: Tu sais, je suis fier de toi, finit-il par dire un peu maladroitement après l'avoir observé un moment à papillonner du regard, curieuse de tout.

    Mais elle ne l'avait pas entendu, trop occupée à s'imprégner de l'environnement, ainsi qu'à s'y adapter. Entre l'air pollué et le vrombissement omniprésent des vaisseaux, elle semble avoir quelques difficultés à apprécier pleinement son éblouissement.
    Ils arrivent enfin après un bon quart d'heure de marche, et entrent sans plus attendre dans le snack...

    Fin du flash back

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Reprise de la discussion en cour....


    Kiad: Tu sais, je suis content qu'on se voit une dernière fois avant ton départ. Il y a une chose que je voulais éclaircir avec toi depuis longtemps...
    Pad: Vraiment? Je t'écoute.
    Kiad: Tu te souviens du temps de la guerre du SEZ, après la bataille de Taris, au moment de l'apparition de ton clone ?
    Pad: Comment oublier cet horreur!? Cette guerre m'a vraiment dégoutée.

    En regardant Kiad, Pad a soudain un doute.

    Pad: Ne me dis pas que mon clone est en vie!?
    Kiad: J'en sais rien. C'est toi qui l'a laissé fuir, et vu son désir de survie à l'époque, je ne serais pas étonné que ce soit le cas, mais ce n'est pas le sujet dont je veux parler. Je veux parler de la discussion qu'on a eu à ton réveil a bord du croiseur qui nous transportait à la fin de la bataille, lorsque je t'ai demandé de devenir ma...ma...

    Pad voyant exactement où il voulait en venir, décide de le taquiner tout en essayant de voir ses intentions. Voudrait-il la prendre comme padawan maintenant qu'elle est sur le point de tout laisser tomber?

    Pad: Demander de devenir ta quoi? Je suis une femme mariée, maintenant, je viens de te le dire.

    Elle lui lance un sourire narquois.

    Kiad: Ma padawan, achève le vagabond dans un souffle resté bloqué quelques instants. J'ai eu une discussion assez musclée avec ton frère Mace après ça, et certains de ses propos m'ont fait comprendre que ma proposition avait pu être mal comprise, à l'époque. Et vu le tour que tu m'as joué avec la clone pour que tu puisses partir incognito...Enfin bref, je voulais juste te dire que je n'avais pas de mauvaises intentions à ton égard, voilà tout.

    Pad sourit à ces paroles, se lève à son tour et vient poser sa main sur celle du vagabond.

    Pad: Je sais. J'ai toujours su que tu n'as jamais eu de mauvaises intentions à mon égard. Par contre, j'ignorais que mon petit frère avait prit ma défense. Musclée tu dis, hein? Tu désires t'expliquer davantage sur ton intention?

    Kiad à un sourire en coin, un peu gêné.

    -Ouais, j'ai eu droit à une belle fessée.

    Silence.

    Kiad: Et pour mes intentions de l'époque, je pensais pouvoir t'éloigner de la guerre, te montrer d'autres choses que les tourments de la galaxie, je sentais un grand trouble en toi....Et peut-être que nous aurions pu partir à la recherche de mon maître.

    Pad pose ses paumes sur sa bouche afin de se retenir de rire. Elle imaginait déjà Mace donner la pause de la fessée à Kiad. Mais à l'évocation de son maître, le sourire de Pad s’efface. Elle croise les bras contre son torse.

    Pad: Cela aurait été peine perdue. M'éloigner de la Guerre à cette époque, j'aurais cru essuyer un échec. Aujourd'hui, je sais que j'ai donné mon maximum. Et pour Rem... Il est venu à mon mariage, je l'ai senti, mais pas vu. Nous ne l'aurions pas retrouvé. Et puis, j'en suis heureuse, j'ai Vycy aujourd'hui.

    Kiad: Je comprends, et je suis heureux d'apprendre qu'il est toujours bien portant, quelque part. Mais quand même, je regrette de ne pas avoir pu te montrer certains mondes, ni la tranquillité et la paix qui s'en dégagent. Enfin...voilà, c'est dit. Je n'ai jamais eu l'occasion de revenir dessus depuis, et je craignais que mes intentions aient mal été interprétées, surtout avec la vision de ton frère. Je suis soulagé que cela n'ait rien changé.
    Pad: Tu as raison, je n'étais pas bien à cette époque et je ne savais pas trop tes intentions. Aujourd'hui, je suis ravie de les entendre. Tu es très gentil Kiad, sous tes traits de dur. Ne change pas! Actuellement, c'est là où est Vycy que sont les mondes merveilleux. Je suis trop âgée pour prendre par à cette guerre qui est tapie dans l'ombre. Je vais juste donner ce colis à des amis Jedi.

    A ce moment là, par la porte arrière, un Kel 'Dor entre. Kiad se retourne prestement et a déjà posé la main sur la garde de son sabre, caché dans une longue poche cousue à cet effet sur le haut du pantalon. Pas très discret, mais toujours plus que de se trimballer le sabre à l'air...

    Pad: C'est Vycy, intervient alors Pad.
    Kel'Dor: C'est qui lui!?
    Pad: Vycy, je te présente Kiad. Kiad, je te présente mon mari.

    Kiad s'incline alors avec lenteur et respect, retrouvant son calme.

    Kiad: Enchanté de faire votre rencontre, monsieur.

    Vycy retire alors son casque de Kel 'Dor, et répond:

    Vycy: Moi de même, Kiad... Oui, Pad m'a parlé de vous. Dis-moi chérie, je pensais que je devais être Wuf Der, encore un bon moment?
    Pad: Oui, je sais. Mais cela vient de changer.
    Vycy: J'en suis ravi !

    Il se tourne vers Kiad, et questionne:

    Vycy: A-t-elle toujours aimé jouer les infiltrés sous d'autres identités et déguisements ?
    Kiad: Je crois bien que oui.

    Kiad s'adresse alors à Pad:

    Kiad: Pourquoi une telle mascarade d'ailleurs ? Tu ne t'es pas seulement couverte pour voir Kaarde, non ?
    Pad: Si, mais...
    Vyvacy: Elle a voulu mener une enquête.
    Pad:rnEt nous sommes allés au sénat.
    Vyvacy: D'ailleurs, tu veux bien partager les infos que tu as de ton côté ?
    Pad: Oui, le Sénateur Beedul est sous-pression. A cause de Spencer. Néanmoins, Beedul n'a jamais fait de l'anti-Jedi.
    Vyvacy: On n'a rien trouvé d'autre, si ce n'est que la Force est de moins en moins fiable.
    Pad: On a du mal à l'utiliser.
    Kiad: Euh...On ? Vous aussi, vous utilisez la Force ? Demande-t-il à Vyvacy.

    Le comlink de Pad bip. Elle lit le message, son ami a enfin donner un lieu de rendez-vous !

    Vyvacy: Je suis sensible à la Force, oui, depuis ma plus tendre enfance. Mais c'est surtout depuis des cours particuliers avec mon épouse que je l'utilise.
    Kiad: D'accord. Ca me fait penser que j'ai eu une discussion avec Aynor à ce sujet....Elle aussi, elle disait que la Force était confuse. Et elle pensait que j'ai réussi a tenir tête à Spencer et ses sbires parce que je suis moins....Lumineux. Bref, plus obscur quoi. Je l'ai mal prit sur le coup, mais si d'autres viennent à ressentir la même chose...il faudra le considérer avec plus d'attention.

    Les deux mariés acquiescent en même temps d'un air entendu, puis Padmée formule une requête:

    Pad: Kiad, il faut que je donne ce paquet à des amis jedi. Est-ce que tu peux t'en occuper, ou tu préfères repartir avec ta fille ?

    Le vagabond réfléchit un instant, et répète:

    Kiad: Des jedi ?
    Pad: Hm mh.
    Kiad: Hum, comment dire, j'ai déjà réussit à me faire des "amis" parmi la police locale, donc je vais éviter de me balader trop près du temple tant que je ne suis pas invité officiellement. Par contre, et quitte à être sur Coruscant, j'ai bien envie d'aller voir ces amis jedi à toi, si ça ne te dérange pas ?
    Pad : Moi, non, mais ils seront très surpris de te voir.
    Kiad: La Force me dit qu'ils seront amenés à apprendre ma visite dans le noyau tôt ou tard, donc tant qu'à faire...Et puis, ça te fera l'occasion de passer un peu plus de temps avec Selanna, comme tu le souhaitais, dit-il avec un petit air narquois.
    Vyvacy : Et tu pensais me le dire quand ? Intervient-t-il à son tour. Chérie,rnje préfère que nous rentrions sur Phoenix.
    Pad: Je te promets que c’est ma dernière escapade. Reste ici, prépare notre départ. Kiad est un ami sur, un vrai garde du corps [se tournant vers le vagabond] Allons-y ensemble.
    Vyvacy appuie du regarde Kiad: Elle doit me revenir en un seul morceau !
    Kiad: J'y veillerais.

    Ce message a été modifié par Kiad le mercredi 28 octobre 2015 - 23:03
    Ce message a été modifié par Kiad le mercredi 28 octobre 2015 - 23:14
    Ce message a été modifié par Kiad le mercredi 28 octobre 2015 - 23:17

    mercredi 28 octobre 2015 - 22:55 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    10745 Crédits

    Nous décidons de mettre par écrit tout ce que nous trouvons sur Morts.  Cette planète semble si bizarre que toutes les informations la concernant sont bienvenues. Du coin de l'oeil, je repère une padawan Mirialane qui semble nous observer avec beaucoup d'intérêt.

    Mirialane : Yoake, je m'appelle Yoake.

    Moi : Veux-tu te joindre à nous ? Tu a l'air de t'ennuyer.

    Yoake : Bien sûr ! Que faites-vous ?

    Moi : Des recherches sur une planète nommée Mortis. Les garçons, je vous présente Yoake. Elle va nous aider avec le recherches.

    Les autres : Salut !

    Aussitôt dit, aussitôt fait. Les informations proviennent surtout de deux sources : l'étrange mission d'Anakin Skywalker et une autre de son fils Luke. Dans les deux cas, ça concorde. Les nouvelles ne sont guère rassurantes : on la trouve une fois sur deux, c'est une planète où la présence de la Force est si forte qu'on croirait presque qu'elle en est le berceau et elle a été le théâtre d'une confrontation entre les personnifications du côté obscur et lumineux de la Force. Très rassurant tout ça... Nous apprenons aussi que Mortis est dans le système Chrelythiumn. Les nuits y sont particulièrement dangereuses, car des tempêtes balayent la surface et les grottes sont le seul refuge, et apparemment, il n'y a que des arbres phosphorescents qui y poussent. Au bout d'une heure, nous avons épluché une dizaine de fois les rapports pour être sûrs de n'avoir rien oublié. Puis, nous nous dirigeons vers le réfectoire, toujours accompagnés de Yoake qui se trouve être un jeune Mirialane très gentille et volontaire. Je suis contente. Enfin une présence féminine !

    Nous venons de nous asseoir quand je vois maître Terrik avec un garçon que je ne connais pas. Il ressemble à un twi'lek mais il a une couleur de peau bizarre et...des cheveux ? Étrange. Ce doit être un métis, alors. Il balaye la salle du regard et s'approche de notre table. Je suis mal à l'aise, mais j'essaie de ne pas le montrer. Il y a quelque chose chez ce garçon... Je me promets de rester prudente.


    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le jeudi 29 octobre 2015 - 10:50
    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le jeudi 29 octobre 2015 - 11:11

    jeudi 29 octobre 2015 - 10:48 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    6232 Crédits

    Attente. J’en avais profité pour remonter mon sabre laser et replacer le cristal en son cœur.
    Cela fait un bon moment que j’avais envoyé le message.
    Quand soudain Doc m’envoyait un signal d’un clic discret. Quelqu’un approchait.
    Le signal suivant par contre n’était pas ce que nous attendions. Il signala 3 personnes. Ça, ce n’était pas prévu.
    L’instant suivant, la porte s’ouvrit, sur une personne dont on ne voyait pas les traits, dans une bure qui masquait totalement ses formes ou tout moyen de l’identifier.


    L’inconnu, d’une voix forte : L’heure est arrivée pour vous de prendre votre destin en main, une fois encore.


    Cette phraserésonna dans mon esprit, une fois de plus. Et Cette voix…

    Moi : Maitre Nema, je présume ?
    Pad : Ce nom, il semble vraiment resurgir d'outre-tombe… je ne pensais jamais l’entendre encore.
    Moi : Et pourtant…

    Je m’approche prudemment, Pad retire sa capuche, découvrant son visage.

    Pad : Tu es seul ?
    Moi : Tant que je ne sais pas qui sont tes… amis.
    Pad : Ah oui. Entrez donc…

    Kiad entra, suivi timidement de sa fille. Kiad était habillé… comme un touriste de la bordure extérieure venant pour la première fois sur Coruscant. Une tenue simple et passe partout, mais pas du tout en phase avec la planète.

    Kiad me vit, et fit alors une tête étrange…
    Quant à moi, je me questionnais, son visage ne m’était pas inconnu…

    Kiad : Euh… Pad, tu ne m’avais pas dit qu’on allait voir un fantôme…
    Pad : Ce n’est pas un fantôme, non. Il est bien vivant, et ce n’est pas tout à fait le Clickman que tu as connu. Kiad, je te présente Weedge Terrik, clone de Clickman. C’est une longue histoire, mais il ne manquera pas de te la raconter.

    Pad regarda vers le plafond.

    Pad : Et là-haut, il y a Polux.
    Kiad : Po… Polux ?? Encore un fantôme… Lui aussi un clone ?
    Pad : Non, lui c’est différent, et une histoire pas moins rocambolesque que celle de son frère jumeau. Il t’expliquera...

    Po descendit alors de sa cache, devant Kiad, et cote de moi.

    Po : Salut gamin !
    Kiad : Tu peux parler, tu as l’air un mioche… Mais pas exactement comme dans mes souvenirs.
    Pad : Tu peux aussi descendre, Doc.

    Doc apparu, silencieusement

    Kiad : Comment ça va, Doc ?

    Doc ne répondit que par un léger sourire qu’il réprima vite.

    Po : Et tu ne nous présente pas la charmante demoiselle ici présente, Kiad ? Cachotier…
    Kiad : Pas touche, sinon je te découpe en rondelle….

    Kiad se place près de sa fille, de façon a s’interposer entre elle et Po

    Kiad : Selanna, ma fille.
    Po : Ta fille ?

    Alors que Po « tournait » autour de Selanna, Pad avait sorti un grand sac qu’elle cachait sous sa bure et en sorti des repas (des rations, mais aussi des snacks aux chocolat et divers éléments appétissant de chez Lou Cho) ainsi du Bacta, et entrepris de s’occuper de mon épaule.

    Pad : Comment ça t’es arrivé ?
    Moi : Kaarde… j’ai tenté de protéger Mahan, mais dans cet instant de folie il m’a transpercé l’épaule pour tenter de l’atteindre…
    Pad : A ce point-là ?
    Moi : Oui…

    Pad commence à remplacer les patchs de Bacta précédent et me faire un bon bandage, pendant que Kiad et Po discutent, Selanna se cache derriere son père et Doc observe…


    Ce message a été modifié par ProjetT le vendredi 30 octobre 2015 - 01:17

    vendredi 30 octobre 2015 - 01:13 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    24745 Crédits

    « Comprendre, c'est rendre honneur à la vérité dissimulée sous la surface. » Citation The Clone Wars S4E5

    Lieu : Courscant

    Localisation : lieu secret du RDV des 3 petits… frères Terrik ! 

    Heureuse de revoir ses 3 amis, l’ex-grand maître de l’Ordre Jedi était nostalgique, mais cela fut très court. En entendant Weedge dire que c’était Kaarde qui l’avait blessée à l’épaule, Padmée utilise la Force afin de contenir ses émotions. 

    « Pourquoi ne m’as-tu pas parlé de Weedge ? Pourquoi l’avoir blessé ? Déjà, il y a eu la main de Céno lorsque tu étais Dark Hyllyard, maintenant Weedge, et après ? Mais que t’arrivent-ils Kaarde ? »

    Weedge – Pad ?

    Elle reprend ses esprits et réalise que cela fait un moment que le clone de Clickman lui avait posé une question. Elle vient de finir de le soigné et se redresse, sortant de ses pensées, elle répond. 

    Pad – Oh désolée Weedge. Je… suis très surprise par ce que tu viens de dire. 

    Weedge – Je te demandais si tu avais à manger avec ?

    Pad – Ah oui ! Oui, oui, bien sûr. 

    Elle prend le sac et en sort de la nourriture. Il y avait des rations de survie, mais aussi 3 encas préparer par Lou Cho. Elles les distribuent aux frères Terrik et revient vers Weedge. 

    Pad – Kaarde m’a dit avoir subi une manipulation. 

    Weedge – Par qui ? 

    Doc – Tu l’as vu ?

    Pad – J’ignore par qui et lui aussi. Oui, j’ai … disons interrogé mon frère. 

    Doc septique – Interrogé ?

    Pad – Oui, Vyvacy et moi avons préféré ne pas attirer l’attention, je voulais revenir discrètement. Lou m’a fourni un déguisement et c’est sous l’apparence d’une enquêteurs Bothan, Otkra’Wist que j’ai interrogé mon frère. "Oktra" qui veut dire "pleine de ressources" et "Wist" qui signifie "indépendante".

    Doc encore plus sceptique – Et la police a cru à ton histoire ?

    Pad – Je sais ce que tu penses Doc. Moi aussi, je m’attendais à plus de difficulté, mais quelqu’un semble m’avoir, enfin avoir recommandé Otkra’Wist au nouveau sénateur de Panatha.

    Tous les yeux sont rivés sur Padmée.

    Pad – Oui, je sais. Moi aussi, je fus surprise. Avec Vyvacy sous les traits d’un Ker’Dor, nommé Wuf Der, a joué le rôle du chauffeur de Wist. Ensemble nous sommes allées au sénat posé des questions. Et comme je n’ai dit à Kiad, le Sénateur Beedul est sous-pression. A cause de Spencer. Néanmoins, Beedul n'a jamais fait de l'anti-Jedi. 

    Kiad – Il y a plusieurs Jedi qui parle que la Force est de moins en moins accessible. 

    Weedge – Je confirme. 

    Pad – Cela m’inquiète au plus haut point. Kaarde est aussi inquiet d’ignorer qui serait capable de le manipuler à ce point. Avec Kiad, nous avons pensés au pire. 

    Pad regarde Po qui s’interroge du pourquoi, elle le fixe ainsi. 

    Po – J’ai rien fait ! 

    Pad – Po, crois-tu que Baaaaaaal pourrait être en vie, car si oui, alors tout s’explique. 

    vendredi 30 octobre 2015 - 07:33 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    La Jedi se leva, laissant Fran-Kyle seul à sa table. Il observa les lieux. Plusieurs groupes de padawans plus jeunes discutaient ou mangeaient.  Une Twi'lek qui devait avoir son âge venait de s'asseoir dans un coin de la salle. S'il voulait en apprendre plus, il devait faire connaissance avec ses futurs condisciples. Il se leva et se dirigea vers la padawan, essayant de ne pas avoir l'air trop agressif ou intéressé.

    Voulant avoir l'air détaché, Fran-Kyle agita ses lekku, la saluant en ryl.

    - Salut !, lança la Twi'lek en basic. Tu es nouveau ici ? Je ne t'ai jamais vu avant.

    - Oui, je viens d'arriver. Je m'appelle Fran-Kyle. Tu es padawan ?

    Fran se tenait gauchement, n'osant s'asseoir. Les filles, ce n'était décidément pas son truc !

    - Oui. Assied-toi, on ne va pas te manger !

    - D'où viens-tu ? demanda un Bith.

    Fran s'assit, en essayant de ne pas le faire trop rapidement.

    - De Thyferra. Euh... On m'a dit de parler à Tyria Sarkin. Elle est comment ?

    - Une Humaine, petite, blonde, les yeux bleu-verts.

    - Je parlais de son caractère... Vous comprennez, maître Kaarde m'a envoyé vers elle. Je dois la convaincre de me prendre... mais je ne sais même pas sur la base de quels critères.

    - Ah son caractère... murmura la twi'lek, visiblement embarassée. Difficile à définir. Essaye d'être naturel. Seules tes vraies intentions la convaincront.

    - Ah... et... c'est quoi votre nom, au fait ? dit-il en les regardant alternativement.

    - Je suis Kinsa Talik, voici Keller et Eckmül, et voilà Yoake. Moi et les deux garçons sommes sous la tutelle du même maître.

    - Trois élèves pour un maître ? Ce ne sont pas des cours particuliers ? Combien d'élèves ont-ils ?

    La Twi'lek commença à rire. Fran sentit ses oreilles rougir.

    - Tu ne connais pas les Jedi toi ! Trois padawan est le maximum.

    Les lekku de Fran s'agitèrent, s'exclamant en ryl quelque chose qui pouvait se traduire par : "Haha ! Jusqu'à maintenant, on m'a plutôt conseillé de les éviter !" Ceux de Kinsa-Talik lui répondirent :  "Conseillé de les éviter ? ça me rappelle quelqu'un !"

    - Ca dépend du maître, précisa l'Humain.

    - Du maître ? Je vois... et comment il choisit ses élèves ?

    - Le maître choisit son padawan en raison d'une affinité quelconque entre les deux.

    - Hmm... Il faut l'impressionner, quoi.

    "Pas forcément", répondit Kinsa, toujours en ryl. "Par exemple, avec mon maître, nous sommes tous deux mandaloriens, ce qui a facilité le choix."

    - Et c'est comment, la vie de padawan ?

    - Etre padawan, c'est tranquille, jusqu'au moment où on part en mission, continua Kinsa, en basic cette fois. Je ne te dis pas ce qui s'est passé lors de ma dernière mission, c'est top secret.

    - Vous partez souvent en mission ?

    - Aussi souvent qu'on a besoin de nous sur le terrain. On part avec notre maître, en général.

    - Hmm... Et au niveau pratique, c'est comment ici ? On se lève avec les poules, on étudie toute la journée et on fait les corvées des maitres ?

    - Non, bien sûr que non. L'entraînement est laissé à l'appréciation de chaque padawan et maître. On a le droit de faire la grasse matinée.

    - Et... pardon si je vous ennuie... c'est quoi au juste, le règlement ? Chasteté, discipline, pas de sortie sans autorisation, tout ça ? C'est quand même une école...

    - C'est normal que tu poses beaucoup de questions, tu viens d'arriver. Quant au règlement... On doit éviter de mettre le bazar, et si tu veux sortir, il faut être accompagné, pour des raisons de sécurité, surtout par les temps qui courent...

    Kinsa échangea un regard avec ses camarades padawan qui paraissaient ne pas vouloir trop se mêler de la conversation. L'hybride ne pu s'empêcher de rire :

    - Pour la sécurité des autres, c'est certain ! Enfin, merci, j'y vois déjà plus clair. Je pense que je vais signer.

    - Ca c'est une bonne nouvelle. Tout padawan est le bienvenu ici.

    - Bon... je vais aller chercher Tyria... maitre Sarkin. C'est par où ?

    - Elle est au Conclave. Tu es bon pour attendre encore une heure ou deux.

    - Ah. Bon... à quoi vous vous amusez, quand vous êtes pas en mission ? dit-il avec un grand sourire.

    - Ca dépend de ta définition de "s'amuser".

    - Bah... picoler, danser, grimper aux arbres, se battre, jouer aux holosimulations, tout ça... s'amuser, quoi.

    Fran se mordit la lèvre. "Danser ? Mais tu ne sais pas danser, stupa !"

    - Alors non. Enfin, sauf se battre, mais c'est contre des personnes qui veulent te tuer en général. Après, c'est vrai que les missions dans lesquelles nous embarque Ceno sont particulièrement périlleuses.

    «  Mais je préfère ça que de moisir au Temple ajouta-t-elle.

    - Ce type mest déjà sympathique ! Oh ! Et vous avez des cours de pilotage ? J'ai jamais piloté de chasseur !

    - Oui, on a des cours de pilotage, en option. Et sinon, Ceno n'est pas un "type". C'est mon maître, et un grand guerrier mandalorien, répondit la Twi'lek, bizarrement vexée.

    - Euh... j'voulais pas êt' grossier. Ahem ! Vous faites quoi pour vous amuser, vous ?

    Les lekku de Fran frémirent. Celui situé dans son dos se mit à remuer comme la queue d'un vornskr en colère.

    - On samuse surtout à l'Académie sur Yavin. La salle commune est un endroit où on peut se défouler.

    « Et tu faisais quoi avant de venir ici ? ajouta soudain la Twilek.

    Fran hésita. De toute façon, les Jedi étaient entrainés à discerner le mensonge, non ?

    - J'étais chasseur de primes.

    Kinsa fit une drôle de tête. Les autres padawans, dont certains sétaient désintéressés de la conversation, se retournèrent.

    « ... Je livrais des criminels à la police, vivants.

    - Le problème avec les criminels, c'est qu'ils n'en sont que pour l'employeur. C'est comme ça que tu as vu Kaarde, n'est ce pas ?

    - Je suis assez bien placé pour le savoir, merci... Fran pinça les lèvres. Il devait apprendre à être plus coulant.

    - J'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas ?

    Fran ignora délibérément la question.

    - J'ai conduis un tueur en série dans la même prison, en effet. J'ai reconnu maître Naberry tout de suite.

    Ce message a été modifié par Edoras le vendredi 30 octobre 2015 - 10:11
    Ce message a été modifié par Edoras le vendredi 30 octobre 2015 - 10:28

    vendredi 30 octobre 2015 - 10:05 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    10745 Crédits

    Post réalisé avec Edoras


    - Et tes parents te laissent être chasseur de primes ?

    - Ma mère est tueuse à gages. Mon père… était dans le métier aussi.

    - Etait ? releva Kinsa.

    - C’est un métier risqué.

    - Excuse-moi, je ne voulais pas...

    - Bah ! C'est le cycle de la vie. On peut boire de l'alcool, ici ?


    Fran se massa la gorge. Ses molaires humaines lui faisaient mal à force de serrer la mâchoire.


    - Avec modération. Enfin, je ne suis pas une spécialiste du sujet, je ne bois pas, pour ma part.

    - Ouais, ben là, je prendrais bien quelque chose de plus fort qu'une bière... Vous prenez quelque chose ?[/b] fit-il en se levant. C'est moi qui offre.

    - C'est gentil, Fran-Kyle. Un soda. Les garçons ?

    - Rien, et reviens vite Kinsa, on doit parler de tu-sais-quoi.


    Kinsa se leva et accompagna Fran. Une fois au bar, Fran reprit :


    - Pour des gens qui ont un secret, ils sont pas discrets, tes potes...

    - C'est pas vraiment un secret...juste on a pas l'autorisation du Conseil pour l'éparpiller à tous les vents.

    - Je me doute... simplement, il a pas le style pour.


    Fran dévoila ses canines, riant silencieusement en étudiant la carte.


    - Bon, il n’y a rien de mieux qu'une bière... pas de Polanis... une Kuat, s'il vous plait.

    - Qu'est-ce que tu comptes faire, si tu es accepté ?

    - Excusez-moi monsieur, êtes-vous majeur ? Je ne peux identifier votre espèce, fit le droïde.

    - Ouais, je suis majeur et vacciné, mon pote… et un soda pour la padawan.


    Il se retourna vers Kinsa, une fois le droïde baratiné et poursuivit :


    - Bah... comme avant, arrêter des criminels. Mais ça me permettrait d'arrêter aussi ceux pour qui aucune prime ne sera jamais proposée, tu vois ?

    [b]- Oui, je vois... Excuse-moi, je dois y aller, fit la padawan. Mes amis m'attendent. Au fait, si tu croises un grand mando en armure, c'est Ceno.

    - Je serai poli, promis Fran-Kyle. A la revoyure, Kinsa.

    J'espère qu'on se reverra, Fran-Kyle.


    Celui-ci sourit et la salua en portant deux doigts à sa tempe.

    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le vendredi 30 octobre 2015 - 19:14

    vendredi 30 octobre 2015 - 19:12 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Tyria_

    Tyria_

    13547 Crédits

    Tyria - Nous sommes une majorité à penser qu'il faut accepter cette mise sous-tutelle. La question que l'on doit se poser maintenant est: qui sera notre responsable?
    Ange – Qu’est-ce que je disais…

    J’ignorai une nouvelle fois la Corellienne.

    Ceno – Aynor pourrait très bien convenir. Elle est l’ambassadrice des Jedi au Sénat. Elle remplace habituellement Kaarde quand il n’est pas disponible. 
    Moi – Je suis pas certaine que coller la numéro deux de l’Ordre comme responsable ne soit la bonne réponse aux problèmes que nous rencontrons actuellement… 
    Ange – Dans deux secondes, elle va se proposer au poste de responsable…
    Moi – Ca non plus, ça ne serait pas une bonne idée.
    Ange, maugréant – Juste pour me contrarier…
    Jorus – Et Mirax ?
    Aynor – Même si elle a un alibi, des milliards de personnes l’ont vu affronter Kaarde et l’accuser d’être un Sith.
    Amy – Et Padmée Naberry ?
    Ange – Remplacer un Naberry par une Naberry. Les gens vont croire à une mauvaise blague.
    Aynor – Padmée a pris sa retraite. Il n’est pas sûr qu’elle accepte de reprendre du service.
    Moi – Sans parler qu’on ne peut pas dire qu’elle se soit sentie concernée par le sort de son frère…
    Aynor – Il reste Jorus…
    Ange – Sa connaissance du Côté Obscur serait un plus. 
    Moi – Et il est loin des troubles de Coruscant.
    Aynor – Oui, mais est-ce qu’il peut laisser la bibliothèque millénaire ?
    Jorus – Je ne suis pas seul ici : Obitom pourra prendre la relève.
    Ceno – Aynor serait aussi efficace que Jorus à ce poste.
    Moi – … Nous traversons une crise majeure. L’image de Jedi – notre image – a été abîmé par cette histoire. Kaarde, même s’il était sous l’emprise d’un Sith, a commis un meurtre. La pire réponse possible serait de nommer quelqu’un qui est trop proche de lui. Nommer Aynor reviendrait à dire qu’il n’y a aucune remise en question quant au comportement qu’ont les Jedi. Me nommer reviendrait à mettre « l’héritage » de Maître Naberry sur un piédestal. 

    Un silence de mort s’abattit dans la pièce. Tout le monde semblait avoir compris.

    Aynor – Cela ne nous laisse pas beaucoup de choix. Procédons au vote. Qui est d’accord pour nommer Jorus responsable de l’Ordre Jedi jusqu’à ce que cette crise soit résolue ?

    Six mains se levèrent à l’unisson. Jorus serrait ses poings signe qu’il avait conscience de la pression qui allait reposer sur ces épaules. Dans les yeux d’Ange se lisait un regard qui sonnait autant comme une supplique qu’un ordre et que l’on aurait pu traduire par « Gamin, fais pas de la ***censuré***. »

    Jorus se leva solennellement et parla d’une voix forte.

    Jorus – Aujourd’hui, je deviens le Responsable. Je m’engage à guider les Jedi durant cette période. Ensemble, nous ferons la lumière sur ces machinations. Nous n’abandonnerons pas Maître Naberry à son sort. Nous trouverons les commanditaires et nous les amènerons devant la justice. 

    Ce message a été modifié par Tyria_ le dimanche 01 novembre 2015 - 20:14

    dimanche 01 novembre 2015 - 20:11 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar DocBeldom

    DocBeldom

    5633 Crédits

    Pad : Po, crois-tu que Baaaaaaal pourrait être en vie, car si oui, alors tout s’explique.
    Po :  Comment être sûr avec Baaaaaaaal ?
    Doc : Il a toujours été doué pour tirer des plans dans l'ombre...
    Weedge : Et s'il a cloné Clickman... Il a pu se cloner lui même avant.

    Un silence s'installa pesamment. Tous ces évènements étaient-ils l'annonce de l'avènement de la Sith ? Etait-ce Baaaaaaaal qui tirait une nouvelle fois les ficelles ? Finalement, Doc reprit la parole.

    Doc : Si ce n'est pas lui, ça peut être un autre Sith. Je ne pense pas que Spencer aie la puissance nécessaire. Ou alors il s'est grandement amélioré. Mais nous connaissons tous l'histoire, n'est-ce pas ?
    Kiad : Un Sith pourrait s'être caché pendant tout ce temps, c'est ça ?
    Po : Ce ne serait pas la première fois.
    Pad : Non, mais s'il y en a un deuxième de l'acabit de Baaaaaaal, l'Ordre est en danger.
    Weedge : Surtout si lui est toujours présent.
    Doc : On peut toujours espérer qu'ils s'entre déchirent.
    Po : Je peux essayer de chercher dans la Force pendant mes méditations si vous voulez.
    Pad : Ca ne serait pas un peu trop dangereux ?
    Weedge : Si.
    Doc : Je peux accompagner Po, peut être qu'à nous deux, nous trouverons quelque chose.
    Po : C'est une idée.
    Kiad : Avant de prendre le risque, vous aviez trouvé une piste...
    Pad : On peut commencer par ça.
    Weedge : Ouai. Surtout que j'imagine déjà maman si vous vous plongez dans la Force et que vous n'en ressortez pas !
    Doc : Un point pour le frangin.
    Po : On a des images un peu bizarre...


    Les deux zabrak affichèrent les images, signalant ce qui leur avait paru bizarre, à savoir les ceintures et les passages. Après plusieurs visionnages, c'est Pad qui lança une idée.

    Pad : Changeforme ? Liée à la Force ? Kaarde m'a dit qu'il avait été manipulé.
    Doc : Si c'est notre adversaire, nous sommes dans la bouse de bantha jusqu'au cou.
    Weedge : Mais au moins, cela donnerait un peu de sens à ces images.
    Po : Personne ne s'en serait rendu compte quand il se déplaçait ?
    Pad : La Force est troublée et les sens de chacun sont trompés. Mais que tous ne s'en soient pas rendu compte est étonnant.

    Intérieurement, Doc se demanda soudainement si seule sa mère avait été atteinte du mal dont ils avaient parlé ou si elle était juste la plus avancée. Et dans ce cas...

    Doc : Kaarde a bien dit qu'il avait des problèmes avec la Force ? Et s'il s'agissait d'un empoisonnement ou d'un nouveau pouvoir qu'on ne connait pas ?


    dimanche 01 novembre 2015 - 21:45 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    Dans l'esprit de Fran-Kyle Xyphor, quinze ans et toutes ses dents, les choses commençaient à se préciser. Même s'il était évident que le contact avait été plus facile avec la Twi'lek grâce à la langue ryl, les autres padawans ne ressemblaient pas non plus à des créatures autoritaires buveuses de sang. Fort de cette conclusion, il décida qu'apprendre à maîtriser son Intuition - non, à comprendre la Force ! - serait une bonne chose et que, par conséquent, il devait intégrer l'académie Jedi. De là à devenir Jedi pour le restant de ses jours, il n'en savait rien, mais l'idée ne lui paraissait plus si abérante.


    Il déambula dans les couloirs du Temple en demandant son chemin, jusqu'à atteindre les portes du conclave. Décidé à prouver sa discipline, il s'assit sur un banc faisant face à la double porte et attendit en méditant, essayant de s'ouvrir à ses perceptions malgré le brouillard qui semblait s'être abattu sur la galaxie. Ayant grandit dissimulé en attendant ses parents lorsque ceux-ci étaient sur un contrat, l'attente lui était devenue naturelle. Il ferma les yeux, tentant de faire taire définitivement le doute qui murmurait encore en lui.


    Sa mémoire le ramena sans crier gare dans le passé. Ce jour là, il avait passé la journée avec Jek et Jenna Tekht, deux des mercenaires de "Torpilleur & Associés". Sa mère, en armure, venait de rentrer. Fran, en pyjama, colla son oreille à la porte pour écouter.

    - J'ai récupéré Maly... mais le double est mort, déclara sa mère d'une voix détachée.

    - Maly a vu la scène ? demanda Jek le Zabrak d'un ton calme.

    - Oui. Il va falloir s'en charger.

    - Wroobany est encore sur Thyferra, je vais lui demander, lança Jenna l'Elomin.

    - Je l'ai déposé à l'infirmerie, sous sédatif. Par contre, un Jedi a vu le double se faire tuer.

    - Qui ? s'inquiéta Jek.

    - Un Mandalo.

    - Aucune importance, demain il ne s'en souviendra plus. Tu veux que je commande un autre double ?

    - Non, merci Jenna. Ca m'a coûté une fortune et... de toute façon c'était le dernier chasseur a avoir été signalé.

    - Il est mort ?

    - Maly l'a tué. Ce gamin a une chance insolente.

    Fran-Kyle se réveilla en sursaut. Il avait du s'assoupir. Quel rêve stupide !

    Il tâcha de se calmer et attendit al fin du conclave.

    dimanche 01 novembre 2015 - 21:50 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

Star Wars Episode IX

18 déc. 2019

Star Wars IX

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide