Le Temple Jedi 6 (page 23)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    6493 Crédits

    Attente. J’en avais profité pour remonter mon sabre laser et replacer le cristal en son cœur.
    Cela fait un bon moment que j’avais envoyé le message.
    Quand soudain Doc m’envoyait un signal d’un clic discret. Quelqu’un approchait.
    Le signal suivant par contre n’était pas ce que nous attendions. Il signala 3 personnes. Ça, ce n’était pas prévu.
    L’instant suivant, la porte s’ouvrit, sur une personne dont on ne voyait pas les traits, dans une bure qui masquait totalement ses formes ou tout moyen de l’identifier.


    L’inconnu, d’une voix forte : L’heure est arrivée pour vous de prendre votre destin en main, une fois encore.


    Cette phraserésonna dans mon esprit, une fois de plus. Et Cette voix…

    Moi : Maitre Nema, je présume ?
    Pad : Ce nom, il semble vraiment resurgir d'outre-tombe… je ne pensais jamais l’entendre encore.
    Moi : Et pourtant…

    Je m’approche prudemment, Pad retire sa capuche, découvrant son visage.

    Pad : Tu es seul ?
    Moi : Tant que je ne sais pas qui sont tes… amis.
    Pad : Ah oui. Entrez donc…

    Kiad entra, suivi timidement de sa fille. Kiad était habillé… comme un touriste de la bordure extérieure venant pour la première fois sur Coruscant. Une tenue simple et passe partout, mais pas du tout en phase avec la planète.

    Kiad me vit, et fit alors une tête étrange…
    Quant à moi, je me questionnais, son visage ne m’était pas inconnu…

    Kiad : Euh… Pad, tu ne m’avais pas dit qu’on allait voir un fantôme…
    Pad : Ce n’est pas un fantôme, non. Il est bien vivant, et ce n’est pas tout à fait le Clickman que tu as connu. Kiad, je te présente Weedge Terrik, clone de Clickman. C’est une longue histoire, mais il ne manquera pas de te la raconter.

    Pad regarda vers le plafond.

    Pad : Et là-haut, il y a Polux.
    Kiad : Po… Polux ?? Encore un fantôme… Lui aussi un clone ?
    Pad : Non, lui c’est différent, et une histoire pas moins rocambolesque que celle de son frère jumeau. Il t’expliquera...

    Po descendit alors de sa cache, devant Kiad, et cote de moi.

    Po : Salut gamin !
    Kiad : Tu peux parler, tu as l’air un mioche… Mais pas exactement comme dans mes souvenirs.
    Pad : Tu peux aussi descendre, Doc.

    Doc apparu, silencieusement

    Kiad : Comment ça va, Doc ?

    Doc ne répondit que par un léger sourire qu’il réprima vite.

    Po : Et tu ne nous présente pas la charmante demoiselle ici présente, Kiad ? Cachotier…
    Kiad : Pas touche, sinon je te découpe en rondelle….

    Kiad se place près de sa fille, de façon a s’interposer entre elle et Po

    Kiad : Selanna, ma fille.
    Po : Ta fille ?

    Alors que Po « tournait » autour de Selanna, Pad avait sorti un grand sac qu’elle cachait sous sa bure et en sorti des repas (des rations, mais aussi des snacks aux chocolat et divers éléments appétissant de chez Lou Cho) ainsi du Bacta, et entrepris de s’occuper de mon épaule.

    Pad : Comment ça t’es arrivé ?
    Moi : Kaarde… j’ai tenté de protéger Mahan, mais dans cet instant de folie il m’a transpercé l’épaule pour tenter de l’atteindre…
    Pad : A ce point-là ?
    Moi : Oui…

    Pad commence à remplacer les patchs de Bacta précédent et me faire un bon bandage, pendant que Kiad et Po discutent, Selanna se cache derriere son père et Doc observe…


    Ce message a été modifié par ProjetT le vendredi 30 octobre 2015 - 01:17

    vendredi 30 octobre 2015 - 01:13 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26754 Crédits

    « Comprendre, c'est rendre honneur à la vérité dissimulée sous la surface. » Citation The Clone Wars S4E5

    Lieu : Courscant

    Localisation : lieu secret du RDV des 3 petits… frères Terrik ! 

    Heureuse de revoir ses 3 amis, l’ex-grand maître de l’Ordre Jedi était nostalgique, mais cela fut très court. En entendant Weedge dire que c’était Kaarde qui l’avait blessée à l’épaule, Padmée utilise la Force afin de contenir ses émotions. 

    « Pourquoi ne m’as-tu pas parlé de Weedge ? Pourquoi l’avoir blessé ? Déjà, il y a eu la main de Céno lorsque tu étais Dark Hyllyard, maintenant Weedge, et après ? Mais que t’arrivent-ils Kaarde ? »

    Weedge – Pad ?

    Elle reprend ses esprits et réalise que cela fait un moment que le clone de Clickman lui avait posé une question. Elle vient de finir de le soigné et se redresse, sortant de ses pensées, elle répond. 

    Pad – Oh désolée Weedge. Je… suis très surprise par ce que tu viens de dire. 

    Weedge – Je te demandais si tu avais à manger avec ?

    Pad – Ah oui ! Oui, oui, bien sûr. 

    Elle prend le sac et en sort de la nourriture. Il y avait des rations de survie, mais aussi 3 encas préparer par Lou Cho. Elles les distribuent aux frères Terrik et revient vers Weedge. 

    Pad – Kaarde m’a dit avoir subi une manipulation. 

    Weedge – Par qui ? 

    Doc – Tu l’as vu ?

    Pad – J’ignore par qui et lui aussi. Oui, j’ai … disons interrogé mon frère. 

    Doc septique – Interrogé ?

    Pad – Oui, Vyvacy et moi avons préféré ne pas attirer l’attention, je voulais revenir discrètement. Lou m’a fourni un déguisement et c’est sous l’apparence d’une enquêteurs Bothan, Otkra’Wist que j’ai interrogé mon frère. "Oktra" qui veut dire "pleine de ressources" et "Wist" qui signifie "indépendante".

    Doc encore plus sceptique – Et la police a cru à ton histoire ?

    Pad – Je sais ce que tu penses Doc. Moi aussi, je m’attendais à plus de difficulté, mais quelqu’un semble m’avoir, enfin avoir recommandé Otkra’Wist au nouveau sénateur de Panatha.

    Tous les yeux sont rivés sur Padmée.

    Pad – Oui, je sais. Moi aussi, je fus surprise. Avec Vyvacy sous les traits d’un Ker’Dor, nommé Wuf Der, a joué le rôle du chauffeur de Wist. Ensemble nous sommes allées au sénat posé des questions. Et comme je n’ai dit à Kiad, le Sénateur Beedul est sous-pression. A cause de Spencer. Néanmoins, Beedul n'a jamais fait de l'anti-Jedi. 

    Kiad – Il y a plusieurs Jedi qui parle que la Force est de moins en moins accessible. 

    Weedge – Je confirme. 

    Pad – Cela m’inquiète au plus haut point. Kaarde est aussi inquiet d’ignorer qui serait capable de le manipuler à ce point. Avec Kiad, nous avons pensés au pire. 

    Pad regarde Po qui s’interroge du pourquoi, elle le fixe ainsi. 

    Po – J’ai rien fait ! 

    Pad – Po, crois-tu que Baaaaaaal pourrait être en vie, car si oui, alors tout s’explique. 

    vendredi 30 octobre 2015 - 07:33 Modification Admin Permalien

  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    La Jedi se leva, laissant Fran-Kyle seul à sa table. Il observa les lieux. Plusieurs groupes de padawans plus jeunes discutaient ou mangeaient.  Une Twi'lek qui devait avoir son âge venait de s'asseoir dans un coin de la salle. S'il voulait en apprendre plus, il devait faire connaissance avec ses futurs condisciples. Il se leva et se dirigea vers la padawan, essayant de ne pas avoir l'air trop agressif ou intéressé.

    Voulant avoir l'air détaché, Fran-Kyle agita ses lekku, la saluant en ryl.

    - Salut !, lança la Twi'lek en basic. Tu es nouveau ici ? Je ne t'ai jamais vu avant.

    - Oui, je viens d'arriver. Je m'appelle Fran-Kyle. Tu es padawan ?

    Fran se tenait gauchement, n'osant s'asseoir. Les filles, ce n'était décidément pas son truc !

    - Oui. Assied-toi, on ne va pas te manger !

    - D'où viens-tu ? demanda un Bith.

    Fran s'assit, en essayant de ne pas le faire trop rapidement.

    - De Thyferra. Euh... On m'a dit de parler à Tyria Sarkin. Elle est comment ?

    - Une Humaine, petite, blonde, les yeux bleu-verts.

    - Je parlais de son caractère... Vous comprennez, maître Kaarde m'a envoyé vers elle. Je dois la convaincre de me prendre... mais je ne sais même pas sur la base de quels critères.

    - Ah son caractère... murmura la twi'lek, visiblement embarassée. Difficile à définir. Essaye d'être naturel. Seules tes vraies intentions la convaincront.

    - Ah... et... c'est quoi votre nom, au fait ? dit-il en les regardant alternativement.

    - Je suis Kinsa Talik, voici Keller et Eckmül, et voilà Yoake. Moi et les deux garçons sommes sous la tutelle du même maître.

    - Trois élèves pour un maître ? Ce ne sont pas des cours particuliers ? Combien d'élèves ont-ils ?

    La Twi'lek commença à rire. Fran sentit ses oreilles rougir.

    - Tu ne connais pas les Jedi toi ! Trois padawan est le maximum.

    Les lekku de Fran s'agitèrent, s'exclamant en ryl quelque chose qui pouvait se traduire par : "Haha ! Jusqu'à maintenant, on m'a plutôt conseillé de les éviter !" Ceux de Kinsa-Talik lui répondirent :  "Conseillé de les éviter ? ça me rappelle quelqu'un !"

    - Ca dépend du maître, précisa l'Humain.

    - Du maître ? Je vois... et comment il choisit ses élèves ?

    - Le maître choisit son padawan en raison d'une affinité quelconque entre les deux.

    - Hmm... Il faut l'impressionner, quoi.

    "Pas forcément", répondit Kinsa, toujours en ryl. "Par exemple, avec mon maître, nous sommes tous deux mandaloriens, ce qui a facilité le choix."

    - Et c'est comment, la vie de padawan ?

    - Etre padawan, c'est tranquille, jusqu'au moment où on part en mission, continua Kinsa, en basic cette fois. Je ne te dis pas ce qui s'est passé lors de ma dernière mission, c'est top secret.

    - Vous partez souvent en mission ?

    - Aussi souvent qu'on a besoin de nous sur le terrain. On part avec notre maître, en général.

    - Hmm... Et au niveau pratique, c'est comment ici ? On se lève avec les poules, on étudie toute la journée et on fait les corvées des maitres ?

    - Non, bien sûr que non. L'entraînement est laissé à l'appréciation de chaque padawan et maître. On a le droit de faire la grasse matinée.

    - Et... pardon si je vous ennuie... c'est quoi au juste, le règlement ? Chasteté, discipline, pas de sortie sans autorisation, tout ça ? C'est quand même une école...

    - C'est normal que tu poses beaucoup de questions, tu viens d'arriver. Quant au règlement... On doit éviter de mettre le bazar, et si tu veux sortir, il faut être accompagné, pour des raisons de sécurité, surtout par les temps qui courent...

    Kinsa échangea un regard avec ses camarades padawan qui paraissaient ne pas vouloir trop se mêler de la conversation. L'hybride ne pu s'empêcher de rire :

    - Pour la sécurité des autres, c'est certain ! Enfin, merci, j'y vois déjà plus clair. Je pense que je vais signer.

    - Ca c'est une bonne nouvelle. Tout padawan est le bienvenu ici.

    - Bon... je vais aller chercher Tyria... maitre Sarkin. C'est par où ?

    - Elle est au Conclave. Tu es bon pour attendre encore une heure ou deux.

    - Ah. Bon... à quoi vous vous amusez, quand vous êtes pas en mission ? dit-il avec un grand sourire.

    - Ca dépend de ta définition de "s'amuser".

    - Bah... picoler, danser, grimper aux arbres, se battre, jouer aux holosimulations, tout ça... s'amuser, quoi.

    Fran se mordit la lèvre. "Danser ? Mais tu ne sais pas danser, stupa !"

    - Alors non. Enfin, sauf se battre, mais c'est contre des personnes qui veulent te tuer en général. Après, c'est vrai que les missions dans lesquelles nous embarque Ceno sont particulièrement périlleuses.

    «  Mais je préfère ça que de moisir au Temple ajouta-t-elle.

    - Ce type mest déjà sympathique ! Oh ! Et vous avez des cours de pilotage ? J'ai jamais piloté de chasseur !

    - Oui, on a des cours de pilotage, en option. Et sinon, Ceno n'est pas un "type". C'est mon maître, et un grand guerrier mandalorien, répondit la Twi'lek, bizarrement vexée.

    - Euh... j'voulais pas êt' grossier. Ahem ! Vous faites quoi pour vous amuser, vous ?

    Les lekku de Fran frémirent. Celui situé dans son dos se mit à remuer comme la queue d'un vornskr en colère.

    - On samuse surtout à l'Académie sur Yavin. La salle commune est un endroit où on peut se défouler.

    « Et tu faisais quoi avant de venir ici ? ajouta soudain la Twilek.

    Fran hésita. De toute façon, les Jedi étaient entrainés à discerner le mensonge, non ?

    - J'étais chasseur de primes.

    Kinsa fit une drôle de tête. Les autres padawans, dont certains sétaient désintéressés de la conversation, se retournèrent.

    « ... Je livrais des criminels à la police, vivants.

    - Le problème avec les criminels, c'est qu'ils n'en sont que pour l'employeur. C'est comme ça que tu as vu Kaarde, n'est ce pas ?

    - Je suis assez bien placé pour le savoir, merci... Fran pinça les lèvres. Il devait apprendre à être plus coulant.

    - J'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas ?

    Fran ignora délibérément la question.

    - J'ai conduis un tueur en série dans la même prison, en effet. J'ai reconnu maître Naberry tout de suite.

    Ce message a été modifié par Edoras le vendredi 30 octobre 2015 - 10:11
    Ce message a été modifié par Edoras le vendredi 30 octobre 2015 - 10:28

    vendredi 30 octobre 2015 - 10:05 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    12819 Crédits

    Post réalisé avec Edoras


    - Et tes parents te laissent être chasseur de primes ?

    - Ma mère est tueuse à gages. Mon père… était dans le métier aussi.

    - Etait ? releva Kinsa.

    - C’est un métier risqué.

    - Excuse-moi, je ne voulais pas...

    - Bah ! C'est le cycle de la vie. On peut boire de l'alcool, ici ?


    Fran se massa la gorge. Ses molaires humaines lui faisaient mal à force de serrer la mâchoire.


    - Avec modération. Enfin, je ne suis pas une spécialiste du sujet, je ne bois pas, pour ma part.

    - Ouais, ben là, je prendrais bien quelque chose de plus fort qu'une bière... Vous prenez quelque chose ?[/b] fit-il en se levant. C'est moi qui offre.

    - C'est gentil, Fran-Kyle. Un soda. Les garçons ?

    - Rien, et reviens vite Kinsa, on doit parler de tu-sais-quoi.


    Kinsa se leva et accompagna Fran. Une fois au bar, Fran reprit :


    - Pour des gens qui ont un secret, ils sont pas discrets, tes potes...

    - C'est pas vraiment un secret...juste on a pas l'autorisation du Conseil pour l'éparpiller à tous les vents.

    - Je me doute... simplement, il a pas le style pour.


    Fran dévoila ses canines, riant silencieusement en étudiant la carte.


    - Bon, il n’y a rien de mieux qu'une bière... pas de Polanis... une Kuat, s'il vous plait.

    - Qu'est-ce que tu comptes faire, si tu es accepté ?

    - Excusez-moi monsieur, êtes-vous majeur ? Je ne peux identifier votre espèce, fit le droïde.

    - Ouais, je suis majeur et vacciné, mon pote… et un soda pour la padawan.


    Il se retourna vers Kinsa, une fois le droïde baratiné et poursuivit :


    - Bah... comme avant, arrêter des criminels. Mais ça me permettrait d'arrêter aussi ceux pour qui aucune prime ne sera jamais proposée, tu vois ?

    [b]- Oui, je vois... Excuse-moi, je dois y aller, fit la padawan. Mes amis m'attendent. Au fait, si tu croises un grand mando en armure, c'est Ceno.

    - Je serai poli, promis Fran-Kyle. A la revoyure, Kinsa.

    J'espère qu'on se reverra, Fran-Kyle.


    Celui-ci sourit et la salua en portant deux doigts à sa tempe.

    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le vendredi 30 octobre 2015 - 19:14

    vendredi 30 octobre 2015 - 19:12 Modification Admin Permalien

  • Avatar DocBeldom

    DocBeldom

    5633 Crédits

    Pad : Po, crois-tu que Baaaaaaal pourrait être en vie, car si oui, alors tout s’explique.
    Po :  Comment être sûr avec Baaaaaaaal ?
    Doc : Il a toujours été doué pour tirer des plans dans l'ombre...
    Weedge : Et s'il a cloné Clickman... Il a pu se cloner lui même avant.

    Un silence s'installa pesamment. Tous ces évènements étaient-ils l'annonce de l'avènement de la Sith ? Etait-ce Baaaaaaaal qui tirait une nouvelle fois les ficelles ? Finalement, Doc reprit la parole.

    Doc : Si ce n'est pas lui, ça peut être un autre Sith. Je ne pense pas que Spencer aie la puissance nécessaire. Ou alors il s'est grandement amélioré. Mais nous connaissons tous l'histoire, n'est-ce pas ?
    Kiad : Un Sith pourrait s'être caché pendant tout ce temps, c'est ça ?
    Po : Ce ne serait pas la première fois.
    Pad : Non, mais s'il y en a un deuxième de l'acabit de Baaaaaaal, l'Ordre est en danger.
    Weedge : Surtout si lui est toujours présent.
    Doc : On peut toujours espérer qu'ils s'entre déchirent.
    Po : Je peux essayer de chercher dans la Force pendant mes méditations si vous voulez.
    Pad : Ca ne serait pas un peu trop dangereux ?
    Weedge : Si.
    Doc : Je peux accompagner Po, peut être qu'à nous deux, nous trouverons quelque chose.
    Po : C'est une idée.
    Kiad : Avant de prendre le risque, vous aviez trouvé une piste...
    Pad : On peut commencer par ça.
    Weedge : Ouai. Surtout que j'imagine déjà maman si vous vous plongez dans la Force et que vous n'en ressortez pas !
    Doc : Un point pour le frangin.
    Po : On a des images un peu bizarre...


    Les deux zabrak affichèrent les images, signalant ce qui leur avait paru bizarre, à savoir les ceintures et les passages. Après plusieurs visionnages, c'est Pad qui lança une idée.

    Pad : Changeforme ? Liée à la Force ? Kaarde m'a dit qu'il avait été manipulé.
    Doc : Si c'est notre adversaire, nous sommes dans la bouse de bantha jusqu'au cou.
    Weedge : Mais au moins, cela donnerait un peu de sens à ces images.
    Po : Personne ne s'en serait rendu compte quand il se déplaçait ?
    Pad : La Force est troublée et les sens de chacun sont trompés. Mais que tous ne s'en soient pas rendu compte est étonnant.

    Intérieurement, Doc se demanda soudainement si seule sa mère avait été atteinte du mal dont ils avaient parlé ou si elle était juste la plus avancée. Et dans ce cas...

    Doc : Kaarde a bien dit qu'il avait des problèmes avec la Force ? Et s'il s'agissait d'un empoisonnement ou d'un nouveau pouvoir qu'on ne connait pas ?


    dimanche 01 novembre 2015 - 21:45 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    Dans l'esprit de Fran-Kyle Xyphor, quinze ans et toutes ses dents, les choses commençaient à se préciser. Même s'il était évident que le contact avait été plus facile avec la Twi'lek grâce à la langue ryl, les autres padawans ne ressemblaient pas non plus à des créatures autoritaires buveuses de sang. Fort de cette conclusion, il décida qu'apprendre à maîtriser son Intuition - non, à comprendre la Force ! - serait une bonne chose et que, par conséquent, il devait intégrer l'académie Jedi. De là à devenir Jedi pour le restant de ses jours, il n'en savait rien, mais l'idée ne lui paraissait plus si abérante.


    Il déambula dans les couloirs du Temple en demandant son chemin, jusqu'à atteindre les portes du conclave. Décidé à prouver sa discipline, il s'assit sur un banc faisant face à la double porte et attendit en méditant, essayant de s'ouvrir à ses perceptions malgré le brouillard qui semblait s'être abattu sur la galaxie. Ayant grandit dissimulé en attendant ses parents lorsque ceux-ci étaient sur un contrat, l'attente lui était devenue naturelle. Il ferma les yeux, tentant de faire taire définitivement le doute qui murmurait encore en lui.


    Sa mémoire le ramena sans crier gare dans le passé. Ce jour là, il avait passé la journée avec Jek et Jenna Tekht, deux des mercenaires de "Torpilleur & Associés". Sa mère, en armure, venait de rentrer. Fran, en pyjama, colla son oreille à la porte pour écouter.

    - J'ai récupéré Maly... mais le double est mort, déclara sa mère d'une voix détachée.

    - Maly a vu la scène ? demanda Jek le Zabrak d'un ton calme.

    - Oui. Il va falloir s'en charger.

    - Wroobany est encore sur Thyferra, je vais lui demander, lança Jenna l'Elomin.

    - Je l'ai déposé à l'infirmerie, sous sédatif. Par contre, un Jedi a vu le double se faire tuer.

    - Qui ? s'inquiéta Jek.

    - Un Mandalo.

    - Aucune importance, demain il ne s'en souviendra plus. Tu veux que je commande un autre double ?

    - Non, merci Jenna. Ca m'a coûté une fortune et... de toute façon c'était le dernier chasseur a avoir été signalé.

    - Il est mort ?

    - Maly l'a tué. Ce gamin a une chance insolente.

    Fran-Kyle se réveilla en sursaut. Il avait du s'assoupir. Quel rêve stupide !

    Il tâcha de se calmer et attendit al fin du conclave.

    dimanche 01 novembre 2015 - 21:50 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26754 Crédits

    « C'est l'amitié qui nous révèle notre vraie valeur. » S4 E14

    Lieu : Courscant

    Localisation : Planque des 3 frères Terrik

    Empoisonnement ou nouveau pouvoir ? L’épouse Brûle, réfléchit à ces 2 hypothèses. On n’avait déjà essayé de tuer des Jedi par empoisonnement, d’ailleurs Pad avait été contaminée. (voir TJ2 P12)

    Pad – Si c’est un nouveau pouvoir, on est très mal puisqu’il peut s’agir d’un nouvel adverse. Si c’est ça, alors nous partons vers l’inconnu. 

    Kiad - Nous ? Je pensais que tu ne restais pas ?

    Pad – C’est exacte Kiad, mais là, je parle au présent. Et là, je m’inclue dans le raisonnement.

    Po – Tu ne restes pas ?

    Pad – Non. Revenons à la seconde hypothèse : l’empoisonnement. Weedge, fait appel à la mémoire de Click. Avec Doc souvenez-vous de la maladie dont le Temple Jedi a déjà été victime. Elle nous coupait des midiclorens et ça provenance venait du Soleil Noir. 

    Doc – Euh… tu supposes que quelqu’un aurait pu remettre cette maladie au temple ?

    Pad – Si c’est trop flagrant, l’Ordre Jedi l’aurait déjà trouvé. Non, mais une souche de cette maladie et la faire muté… Weedge, c’est possible non ?

    Weegde est troublé car c’est plus la mémoire de Clickman qui devait répondre à cette question. 

    Kiad – Si nous partons sur la mauvaise hypothèse, nous allons perdre du temps.

    Pad – Oui, je suis parfaitement d’accord avec toi. Néanmoins, nous sommes 5. 

    Kiad – Tu veux partir et ne compte pas avec ma fille. 

    Pad – Ce n’est pas parce que je vais sur Phoenix que je ne peux pas garder contacte ou enquêté. Et ne parle pas au nom de Selanna, elle est grande assez pour prendre ses propres décisions. Elle voulait devenir Jedi, non ?

    Kiad – Oui, mais…

    Selanna – Papa. Je peux répondre. 

    Doc – Pad, as-tu un plan ?

    Pad – Non, bien sûr! Comme toujours! Pourtant, je vous conseille de ne pas rentrer au Temple Jedi. Restez dans l’ombre, disparaissez au maximum de l’Ordre Jedi, des médias, de la politique et ne vous faites pas prendre par la police. 

    Kiad – Rien que ça !

    Pad ignorant la remarque de Kiad – Vous pouvez mieux agir dans l’ombre, c’est votre spécialité, surtout vous les 3 frères Terrik. Je ne peux pas croire que la Force vous a réuni pour rien. Je propose 2 groupes, pour les 2 hypothèses. Personnellement, comme je pense qu’un nouveau pouvoir est peu probable, je prends cette enquête. Je serais limité puisque je rentre sur Phoenix, mais quelqu’un de ce groupe peut devenir mes yeux et mes oreilles sur les autres planètes. Et comme à l’heure actuelle, toutes infos est compilées sur des ordinateurs en réseau, et que mes nanites peuvent s’y connecté, suffit d’une entrer électronique pour m’introduire dans une base de donner. 

    Po – On reforme la fine équipe quoi.

    Pad – Oui! Weedge reste concentré sur la maladie, Doc j’aurai besoin qu’un maximum de clef de cryptage et de code afin de traverser les pare-feu. Po, Kiad et Sélanna restent à choisir sur quel enquête vous voulez agir. 

    Si elle n’avait pas promis à Vyvacy d’arrêter de mettre sa vie en danger, elle serait restée. Mais son mari avait raison, Pad avait donné tellement de sa vie e de sa personne pour sauver la galaxie et l’Ordre Jedi qu’elle était épuisé même si elle refusé souvent de l’admettre. Pad veut rentrer sur Phoenix, mais garder un lien avec cette petite équipe. Comment pouvait-elle aider son frère autrement ? 

    Tout en écoutant la discussion qui suit, Pad écrit sur son comlink un message qu’elle espère que Kaarde recevra. Si Kaarde pouvait avoir un comlink, elle aurait pu lui envoyer ce message par l’intermédiaire des nanites, mais en prison, son frère n’aurait pas eu droit à un appareil de communication privé. Et puis, le meilleur cryptage était encore l’un des équipiers présent dans la pièce. Lorsque tout fut dit, alors qu’elle est sur le point de partir, elle demande à Weedge de bien vouloir transmettre le message à Kaarde. 

    lundi 02 novembre 2015 - 10:53 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    12819 Crédits

    Prisons de Sundari, Mandalore

    Un twi'lek est recroquevillé dans une cellule des prisons de Sundari. Il a l'air misérable, mais il ne faut pas s'y fier. Car, dans son cœur, Kinsan Talik bouillonne encore de rage en pensant aux évènements qui l'ont conduit à croupir là bas, des évènements qui datent d'un an et demi. Parfois, il grogne "Elle m'a trahi ! Elle va payer!" avec tant de colère que les gardes mandaloriens se demandent souvent qui est ce "elle". Ce "elle", c'est la fille de Kinsan, qu'il a aimé, à une époque désormais révolue, une padawan Jedi qui porte le nom si semblable de Kinsa. Il se souvient seulement de sa "trahison", le fait qu'elle aie pris le parti des Jedi et l'aie affronté (et vaincu). Il sait qu'elle a préféré soutenir son maître Jedi, un certain Cera Ordo, lui avait dit un de ses camarades, et lui en veut. Il ne se rend pas compte qu'il est devenu mauvais. Désormais le nom de sa fille est haï au delà de tout, d'une haine tenace et vengeresse. Mais pour l'instant, le Death Watch attend son heure, dans ce

    Soudain, le garde posté devant sa cellule s'effondre au son d'un tir de blaster. Aussitôt, il sort de sa torpitude et regarde celui qui a tué le garde avec intérêt : il le reconnaît, c'est un autre Death Watch du nom de code de "Shadow", surnommé ainsi à cause de la furtivité. Maintenant, il ne se rappelle pas de l'avoir vu se faire prendre. Il voit alors la porte de sa cellule s'ouvrir. Shadow le toise avec dédain.

    Shadow : Kinsan Talik. N'est ce pas toi le père de la Jeedaï ?
    Kinsan : Malheureusement oui. Qu'est ce que tu fais ?
    Shadow : On a pas le temps de discuter. Viens avec moi.

    Ainsi, ils vont de porte en porte libérer les rebelles Death Watch. À la fin, ils sont une troupe de six. Les autres ont péri dans l'attaque du bunker principal de l'année précédente. Sans se faire voir, ils sortent un par un de la prison, puis se glissent dans les ruelles de Sundari. Ils partagent un sourire carnassier : désormais, les Death Watch sont libres. 

    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le lundi 20 février 2017 - 20:10

    lundi 02 novembre 2015 - 16:37 Modification Admin Permalien

  • Avatar Mirax_Terrik

    Mirax_Terrik

    7045 Crédits

    Post réalisé en collaboration avec Tyty


    La nuit était tombée sur Coruscant et la journée avait plutôt été bien rempli. Le Conclave s'était achevé sur la nomination de Jorus, ce qui me paraissait être le meilleur choix possible. TotoJedi était parti peu après, méditer sur l'affaiblissement de la Force.

    Tyria avait reçu le jeune Fran Kyle, mais j'ignorais ce qu'avais donné l'entretien. Pour l'heure j'avançais vers les quartiers de Sarkin, une bouteille de brandy cachée dans les plis de ma bure. Je sonnais à la porte.

    Mirax : Je pensais que tu aurais peut-être besoin d'un remontant.
    Tyria : Tu t'es regardée dans un miroir avant de dire ça ?
    Mirax : Ok... J'avais pas envie de boire toute seule en fait.
    Tyria : Tu sais ce que je dis toujours : L'alcool, c'est..
    Mirax : La chtouille. C'est toujours plus sympa d'en profiter avec les copines...  Ou avec les copains... Un jour peut-être je te raconterais comment Bloli et moi on emmenait ton Maître se mettre minable dans les bas fonds.

    Sarkin éclata de rire

    Tyria : Il faudra que tu me racontes ça. J'adore mettre mal à l'aise notre grand maître de l'Ordre.

    Elle me fit entrer. Nous nous installâmes confortablement et je rempli 2 verres avec le liquide ambré. 

    Mirax : Bon... Il s'est passé quoi avec Solo sur Servacos ?

    Ma vielle amie ne répondit pas et tenta de conserver un air le plus naturel possible ce qui la rendit d'autant plus suspecte.

    Tyria : Hum... Servacos est le nouveau Nar Shadaa.

    Je lâchais une bordée de jurons Corelliens.

    Mirax : A ce point là ?
    Tyria : Disons que j'ai pris sur moi de libérer quelques esclaves. Ange a décidé de m'en empêcher.
    Mirax : Et vous en êtes venues aux mains ?
    Tyria : Aux sabres... Et à la foreuse géante... Et aux rochers géants... Et finalement elle s'est emportée et elle a manqué de me couper en deux....
    Après une pause plus longue que les autres... Et j'ai lâché Black Baccara.

    Je manquais de recracher mon Brandy... Quoi ?!

    Mirax : Quand vous vous disputez, vous faites jamais les choses à moitié...
    Tyria : Elle m'a balancé je sais pas quoi à la gueule derrière ! C'est comme si j'avais reçu la visite de beaucoup de gens d'un coup !
    Mirax : Tu veux dire qu'elle aurait fait appel à... Une sorte de pouvoir ?
    Tyria : Oui. Elle s'est reconnectée à la Force et... Je sais vraiment pas ce que c'était. Mais ça a renvoyé Baccara là où elle se cache.

    Je gardais un moment le silence. Je réfléchissais en sirotant mon brandy.

    Mirax : Bon si je résume, Solo à essayer de te tuer au seul prétexte que tu voulais libérer des esclaves... Elle t'as pousser dans tes derniers retranchement et Baccara est sorti du plus profonds de toi et dans la foulée Ange s'est reconnectée à la Force et à utiliser un Pouvoir inconnu qui a fait repartir Black Baccara aussi sec...
    Tyria : C'est ça. Kaarde a un peu perdu son calme quand il l'a appris.
    Mirax : Ça se comprends...Voilà pourquoi il m'a demandé de veiller sur toi avec autant d'insistance...
    Tyria : Mais quel idiot...
    Mirax : J'aurais pas formulé ça comme ça... Je trouve que se préoccuper plus de toi que de lui, même du fond de sa cellule, c'est beau..
    Tyria (inquiéte) : Beau ? Il ferait mieux de trouver un moyen de sortir de là.
    Mirax : Toujours est-il que j’obéis toujours au boss... Je vais donc devoir me mettre en quête de Solo... Tu sais ou elle se trouve. D’ou était-elle connectée pour le Conclave?
    Tyria :  Si elle n'a pas bougé de la planète où elle m'a fait comprendre que j'étais une menteuse, indigne de confiance, un danger équivalent à mon père pour cette galaxie et que si elle le pouvait elle me ferait retirer la garde de mes enfants... Je dirais Myrkr... Ah oui. Et Tony est mort.
    Mirax : T'aurais pas pu commencer par là?! ... Bon au moins si elle est toujours sur Myrkr ça va me faciliter la tâche...
    Tyria : Parce que tu crois qu'elle a commencé par là ? Je vois pas ce qui va te faciliter la tâche sur Myrkr.

    J'hésitais un instant... Oh et puis à quoi bon...

    Mirax : Parce que la Force est absente de Myrkr...

    Tyria fronçant les sourcils : ... Et?...
    Mirax : Et... J'en suis arrivée à tellement douter de moi même et de la Force... Que je ne parviens plus à m'en servir... Peu de personnes sont au courant. Kaarde, Doc, toi et... Ange ...

    Tyria ne répondit pas tout de suite.

    Tyria : Attends... Attends... Attends... ET DEPUIS QUAND TU NE PEUX PLUS TE SERVIR DE LA FORCE ?!?!

    Elle avait hurlée cette dernière phrase. Réveillant Lara endormie dans la pièce à coté. L'enfant se mit à hurler.

    Mirax : ... Ça a commencé avec le retour de Polux.
    Tyria : Mais c'était y'a un an et demi !!

    Tyria se leva pour aller calmer et rendormir la petite Zabrack. Une fois l'enfant apaisée, elle revint.

    Tyria :  Wokay... J'imagine que tu as déjà tenté de faire le nécessaire.
    Mirax : Je ne sais pas si j'ai tout tenté, mais en tout cas j'ai essayé énormément de choses... Notre départ sur Dathomir avec Ace était avant tout un prétexte pour essayer de me sortir de cette impasse... En vain...
    Tyria : Ouaiiiiiis... Bah sinon ça va être l'occasion de prendre ta retraite et d'aller couler des jours heureux loin du bordel galactique.
    Mirax : J'en ai envie, chaque instant... Chaque secondes... Mais je reste pour toi, Kaarde et les gamins...
    Tyria : Et tu as besoin de le faire en tant que Jedi ?
    Mirax : Nos ennemis sont déja prés à se jeter sur nous pour la Curée... Si on apprends qu'un des Maître Jedi du Conseil ne peut plus utiliser la Force cela nous affaiblira encore plus...
    Tyria : Plus que si tu te retrouves dans le feu de l'action et démunis de tes pouvoirs ? Je ne dis pas que c'est la solution évidemment. Mais j'ai moi aussi négligé de m'écouter à une époque.
    Mirax : Du temps pour m'écouter en ce moment j'en ai pas. Et de toute manière sur Myrkr, pouvoir ou non, ça changera rien... Je te promets qu'à mon retour, je prendrais du recul.
    Tyria : Si tu le dis...
    Mirax: Tu as ma parole. De toute façon on ne peut pas laisser Solo dans la nature comme ça aprés ce qui s'est passé. Et peu de Jedi apprécient les missions sur Myrkr.
    Tyria : Pour ce qui est de laisser Solo dans la nature, perso je peux.
    Mirax : Pour que vous repreniez le combat là ou vous l'avez laissé sur Servacos, la prochaine fois que vos chemins se croiseront? Non c'est juste hors de question.
    Tyria : Pour ça il faudrait que je la recroise. Et ça, cois-moi que ça n'est pas pour demain. Elle ne s'approchera ni de moi, ni de mes filles.
    Mirax : C'est bien pour ça que je ne peux pas laisser la situation en l'état... Tu veux qu'on aille demander à Kaarde ? Je suis certaine qu'il prendrait mon parti.
    Tyria : Naaaaan ça va aller. S'il apprenait tous les détails de l'histoire, il va vraiment claquer sa pile.
    Mirax : Je partirai à l'aube... Je vais essayer de revenir le plus vite possible.
    Tyria : Tu vas encore t'amuser toi.
    Mirax : Comme une petite folle... Je te laisse la bouteille. Prends bien soin de toi, des filles et de Kaarde. Et si mes fils donnent des nouvelles aide les s'il te plais.
    Tyria : C'est promis.

    J’étreignis mon amie avant de quitter ses quartiers. J'avais peut-être le temps de demander au vieux Sol'as Mordi de me plonger en transe curative avant de décoller. Je prétexterais l'affaiblissement de la Force pour lui demander son aide... Passer une bonne nuit avant d'aller affronter une Ange Solo folle de rage était la base.


    Ce message a été modifié par Mirax_Terrik le mardi 03 novembre 2015 - 23:37

    mardi 03 novembre 2015 - 23:29 Modification Admin Permalien

  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    6493 Crédits

    Une fois que Pad m’eut remis le comlink avec le message pour Kaarde, elle prit ses affaires, enroua son poncho autour de ses épaules. Elle me donne aussi un cylindre de donnees.


    Pad : Bonne chance les amis. Laissez-moi des nouvelles sur la fréquence Nema. Que la Force soit avec vous.


    Apres un silence et un simple signe de tête, Pad s’éloigne, laissant Kiad, Doc, Po et moi.
    Je profite d’un répit pour déguster le Snack de Lou Cho, une gourmandise chocolatée, sucrée, mais douce et réconfortante. Cela faisait un bien fou de manger quelque chose qui n’était pas aux carottes.
    Je rangeais les rations, et surtout le bacta, les bandages et tout le nécessaire pour soigner cette blessure.
    La discussion entre Doc, Po et Kiad est animée, Selanna reste en retrait mais semble attentive. Je reste moi-même à l’ écart, songeur.

    Nous avions donc 4 théories possibles.
    Un Baaaaaaal bien vivant, un clone de lui-même.
    Un Changeforme, capable de tromper tout le monde
    Un nouveau pouvoir inconnu assez puissant pour tromper Kaarde
    Le retour de la maladie anti-Force combattue par Clickman il y a longtemps.

    J’étais responsable de vérifier cette dernière théorie. Je n’avais hélas pas assez de souvenirs de tout cela, et devais me connecter aux archives tu Temple pour retrouver les archives. Mais les archives restreintes. Que je ne pouvais accéder.
    Je regarde le cylindre de données de Pad. Je le connecte à mon datapad.
    Elle m’avait laissé un code d’accès pour les archives. Un code de niveau du Conseil, le plus haut possible. C’est un code qui change régulièrement, ce qui me laissait tout au plus quelques jours pour l’utiliser. Mais je ne pouvais l’utiliser d’ici. Comme Pad l’avait suggérer, nous devions nous éloigner.


    Moi : Désolé de vous interrompre, mais il va falloir bouger les gars.
    Doc : Que proposes-tu ?
    Moi : Doc, toi à part cette filature, tu n’es pas impliqué ni recherché par les autorités. Retourne au temple et donne des nouvelles a M’man. Elle doit se faire un sang d’encre. Envoi nous une destination, une planète, n’importe quel endroit où l’on pourra agir loin d’ici. Tu seras notre contact en interne. Kiad, tu penses pouvoir nous exfiltrer de  Coruscant ?

    mercredi 04 novembre 2015 - 02:46 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Star Wars Celebration Europe 2023

07 avril 2023 - 10 avril 2023

Celebration

Encyclopédie

  • Frégate CC-5500 --- Parmi les rares appareils originellement destinés à l’usage militaire construits par la Corellian Engineering Corporation se trouvent les frégates de la série des CC, qui bien que méconnues, furent des vaisseaux efficaces et répandus au sein de la galaxie, appréciés tant par les rebelles, que par les forces indépendantes de pirates. (Vaisseaux - Vaisseaux capitaux)
  • Dryden Vos --- Dryden Vos était un homme, leader de l'organisation criminelle l'Aube Ecarlate (Personnages - Aube Ecarlate)
  • Arro Basteren --- Arro Basteren était un humain membre de l'Alliance Rebelle. (Personnages - Rebelles)
  • Golan III --- La plate-forme de défense orbitale classe Golan III construite par Golan Arms peut être considérée comme la station de combat ultime, et a été conçue pour la défense à grande échelle d'installations militaires et d'installations civiles d'importance capitale. (Vaisseaux - Stations Spatiales)
  • Wyn Aubrie --- Jeune femme aux talents prometteurs, Aubrie Wyn faisait partie des meilleures guérisseuses parmi les padawans. A tel point qu’elle avait attiré l’attention de Mace Windu en personne : elle fut sélectionnée pour être entraîner par le maître originaire d’Haruun Kal la faisant changer de son professeur actuel, Sirrus. Sur la route de Coruscant, Maître Sirrus décida de s’arrêter sur Jabiim pour des raisons inconnues. Ils étaient dans un camp loin de la Base Refuge avec Obi-Wan Kenobi quand Alto Stratus les attaqua soudainement. (Personnages - Jedi)

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2022 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide