FanFiction [JDR] : L'Enfance (page 4)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar darkknight

    darkknight

    2931 Crédits

    Oui l'action est géniale même si Leona périt. 

    Le post est bien rédigé. Alors Bravo.

    Continue ta fan fic. 

    lundi 16 mai 2016 - 10:04 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    6951 Crédits

    Merci pour vos commentaires ! Et voici le 8ème chapitre qui sera de nouveau centré sur mini-Zadyssa. Oui, la fin de l'action avec Keira et Éroi ne sera pas pour tout de suite, mais pour le prochain chapitre. Mais ça vous coupera également dans ce déroulement^^. Sur ce, bonne lecture ! :)

    CHAPITRE VIII -Découvert !

    Zadyssa, assise sur le banc, ne parvenait à se défaire de ce sentiment de vulnérabilité. À vrai dire, elle ne savait pas réellement ce qu'il signifiait, ni qu'elle en était sa nature. Simplement, elle le ressentait. C'était tout nouveau, pour elle. Elle ne savait même pas le nommer. Néanmoins, en observant les autres enfants, elle se rendit compte que la plupart tremblaient. Milo aussi, mais dans son cas, c'était différent... il tremblait parce qu'il avait peur pour quelqu'un.

    Une heure passa, avant qu'un homme n'entre précipitamment dans le hangar, un jeune Togruta dans ses bras. Ce dernier semblait assommé. Milo se mit d'un bond sur ses jambes, et courut à la rencontre du nouveau venu. À le regarder de plus près, Zadyssa remarqua qu'il s'agissait du père du jeune garçon. Elle se leva à son tour pour demander des nouvelles de sa mère avant que des hurlements ne surviennent.

    Figée sur place, la jeune enfant jeta un regard terrorisée vers la porte d'où ils provenaient. Cette dernière s'ouvrit à la volée et des hommes de toutes espèces entrèrent, blaster en main pointé sur la brochette d'enfants sagement assit sur des bancs. Il y eut un instant de consternation avant que la panique ne les envahisse et que les quelques adultes présent ne réagissent. L'affront entre les deux camps ne dura pas bien longtemps, ils se retrouvèrent bien vite blessés, mise à part Karlo qui s'était mis à l'abri, les deux Togruta et Milo en sa compagnie.

    Les enfants s'étaient tous cachés sous les bancs, pensant naïvement être épargné par la suite des événements. Les plus âgés avaient douze ans. Et ceux-là avaient une lueur de défi dans le regard.

    En contrepartie, Zadyssa n'avait toujours pas bougé. Et ce ne fut que lorsque les mercenaires s'avancèrent qu'elle réagit et couru se cacher, vainement. Elle fut suivie, et Karlo se décida à révéler sa présence en tirant sur un mercenaire qui s'approchait. Devenant ainsi le centre d'attention. IL avait compris qu'il avait été suivi et que c'était de cette manière que les mercenaires avaient pu découvrir l'existence de ce camp. Pour fuir la culpabilité, il avait choisi la défense.

    Zadyssa trébucha et tomba par terre, consciente d'être toujours prise en chasse. Un bref coup d'œil autour d'elle lui apprit que c'était le cas partout autour d'elle. Alors qu'une mercenaire allait la saisir, ravie de sa prise, quelqu'un s'interposa. Abasourdie, Zadyssa releva la tête et remarqua qu'il s'agissait de la Togruta que Karlo avait amené.

    - Il m'a tout raconté. Je sais que tu es la fille de l'humaine qui m'a sauvée la vie, à moi et mon petit frère. Te sauver à mon tour me permettra de remercier cette femme, déclara-t-elle.
    - Tu as vu maman ? s'étonna Zadyssa.

    La Togruta prit la fillette dans ses bras et courut à travers les salves de tirs pour rejoindre son frère et Milo qui avait créé une barricade, à l'aide de banc et de sept autres enfants qui avaient récoltés des armes sur les mercenaires abattus ou assommés par Karlo et les autres adultes. Ce dernier se battait toujours comme une furie, protégeant un maximum d'enfants. Il était suivi par trois adultes encore en moyen de pouvoir faire quelque chose. Bien entendu, aucun n'avait d'expérience en cette matière, mais l'union faisait la force. Et à trois contre un ou parfois deux, ils avaient plus de chance de gagner.

    - Oui, j'ai vu ta mère, répondit la Togruta.
    - Elle est où ? demanda alors Zadyssa.
    - Plus tard, Zadyssa, rétorqua Milo qui avait subitement trouvé de l'assurance, ils arrivent !
    - Mais je veux maman ! répliqua-t-elle.
    - Elle arrive bientôt, intervint la Togruta.
    - Ah ? Quand ?
    - Bientôt... Je connais ton nom, mais toi tu ne connais pas le mien. Je m'appelle Corail.

    Zadyssa n'eut pas le temps de répondre. Une détonation retentit dans le hangar, à une vingtaine de mètres d'eux. Les cris cessèrent, les tirs aussi et un calme plat envahit ce bâtiment. Les enfants qui se trouvaient derrière la barricade jetèrent tous un coup d'œil par-dessus cette dernière et remarquèrent horrifiés qu'une grenade électrique avait été lancée par les mercenaires.

    Karlo et les autres adultes gisaient à terre, parcouru de spasmes dût à l’électricité. Les enfants qui fuyaient auparavant les bandits étaient inanimés, épargnés par la distance de l'électricité, mais pas de l'onde de choc. Les mercenaires n'avaient plus qu'à se pencher pour ramasser la quinzaine d'enfants évanouis.

    - C'est pas vrai... fit Milo.
    - Quoi ? Je veux voir ! chuchota Zadyssa.
    - Non, pas toi, répliqua Corail.
    - Pourquoi ?
    - Tu es trop jeune.
    - Mais... se plaignit Zadyssa.

    Avec un peu de chance, les mercenaires allaient les oublier... mais ce n'était pas le cas. Une fois avoir prit les autres enfants, ils se dirigèrent vers la barricade.

    samedi 28 mai 2016 - 18:34 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar darkknight

    darkknight

    2931 Crédits

    Chouette chapitre,

    On retourne du côté de Zad' ^^

    J'aime bien la manière dont tu écris, car on ne s'ennui pas en te lisant...

    Plus que eux mots à te dire j'ai: LA SUITE 

    dimanche 29 mai 2016 - 10:32 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    24705 Crédits

    Ah, c'est de l'action! Jolie les émotions et la naïveté de Zadyssa.  C'est un super cocktail qui forme un super chapitre.

    C'est bien triste de voir les "méchants" gagnés une manche, mais je ne doute pas qu'il y aura la "revanche", mdr.

    J'ai l'impression que plus tu écris des chapitres et plus le texte s'améliore, alors j'attends la suite! 

    dimanche 29 mai 2016 - 22:00 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    6951 Crédits

    Grand merci pour vos commentaires ! :D Comme je n'ai pas grand nombre de posts à rédiger, en ce moment, j'en profite pour vous produire un nouveau chapitre, avant d'être noyée sous la masse (que j'attends^^). Sans plus attendre, voici le 9e chapitre de cette fic qui n'en est qu'au début au vue de l'âge de Zadyssa, à moins que je ne décide de faire des bonds, à quelques moments. Sur ce, bonne lecture !

    CHAPITRE IX - Crash.

    Keira enchaîna vrille, plongeant, remontée, accélération et virage serré pour échapper au vaisseau qui la suivait depuis un certain temps. Durant toute cette acrobatie, elle avait pu remarquer avec soulagement que Éroi, Zoom et Tareiky en avait fini, avec les mercenaires. Maintenant... comment se débarasser de la police locale, sans les abattre ? Car oui, elle ne souhaitait pas leur mort. D'autant que leur aide serait précieuse, au vue du nombre d'effectif des bandits. La question suivante qui lui vint à l'esprit fut : "Comment se faisait-il qu'Éroi avait pris en chasse un si redoutable ennemie ?". En tout cas, Keira ne pourrait avoir de réponses avant de l'avoir rejoins. Et pour cela, son objectif premier était de semer ce vaisseau... ou de le conduire vers un champ de bataille occupé par des mercenaires... Oui, cette idée méritait d'exister, et c'était la meilleure qu'elle avait trouvée, pour le moment.

    Portant le comlink intégré du vaisseau à ses lèvres, elle concocta la fréquence de celui d'Éroi qui décrocha, un tantinet étonné :

    - Tu saurais me trouver un lieu où bataille les mercenaires ?
    - Quoi ?! s'étonna ce dernier.
    - Oui, je n'ai pas réellement trouvé d'autres moyens que de me débarrasser de ce vaisseau enquiquineur.
    - Eh bien... Oui, je peux. J'imagine que tu veux que j'utilise mes jumelles à infrarouge ?
    - Non, tu crois ?! Tu vois d'autres moyens de détecter des tirs ou des explosions, toi ?

    Il n'y eut pas de réponse, et Keira en était bien ravie. Maintenant, il fallait que son vaisseau s'écarte de Éroi, Zoom et Tareiky, pour que ces derniers partent à la recherche du lieu qu'elle cherchait. Et il fallait aussi qu'elle s'assure de la sécurité de Zadyssa... étant étonnée à chaque apparition d'un nouveau mercenaire, elle se doutait que leur cachette ne tiendrait pas longtemps. Et ça faisait déjà trop de temps que Keira l'avait laissée en compagnie de Milo, le fils de Karlo.

    Ses pensées dérivèrent d'ailleurs en direction de l'homme. Il était parti mettre à l'abri la fratrie de Togruta... y était-il parvenu ? Ou bien des mercenaires leur était tombé dessus... ? Keira se refusa de songer à la seconde option. Elle ne les avait pas sauvé pour rien !

    Perdue dans ses pensées, elle en oublia presque le vaisseau qui la suivait... presque. Toutefois, c'était suffisant pour qu'une salve de tirs ne la surprenne et ne fasse mouche. Le véhicule trembla et Keira se crispa sur les manettes avant de se pencher sur le tableau de bord, inquiète. La secousse avait été assez violente. Les dégâts seraient probablement considérable.

    - Il ne manquait plus que ça... soupira-t-elle (en pensée) en voyant ce qui été inscrit.

    En gros, était affiché : "Perte des stabilisateurs". Ce qui signifiait que le vaisseau pouvait partir en vrille à tout moment, oui piquer une tête vers le sol. Tout dépendait de la chance dont elle disposerait, et des prochains mouvements qu'elle allait faire effectuer au vaisseau. Ce qui était sûr, c'était que l’atterrissage n'allait pas se faire en douceur, loin de là.

    Elle décida de continuer en ligne droite, ne tournant que très brièvement, attendant de voir la réaction des gêneurs. Pour le moment, ils ne faisaient rien. Et cette attente était des plus affreuse. Keira avait les mains moite, crispées sur ses manettes, prête à réagir à tout moment. Son cœur battait la chamade et sa concentration l'amena dans un état second. Elle ne ressentait plus que les vibrations du vaisseau, l'air sur son visage, son sang qui pulsait dans ses veines, les changements qui s'opérait à l'extérieur... elle entendait le bruit du vaisseau qui la suivait. Le stress qui l'envahissait la tenait en alerte. Ce sentiment qui faisait affluer l'adrénaline et qui s'opérait lorsque sa vie était en danger (ou dans le cas du quotidien, lorsque notre cerveau s'imagine une situation de danger) était assez désagréable, mais du moment que Keira ne perdait pas ses moyens, il était assez utile car l'obligeait à rester sur ses gardes.

    Chose qu'elle avait bien fait de tenir. En effet, pas moins de vingt secondes plus tard, le vaisseau de la police locale fit une embardée qui le précipita contre celui de Keira. Ils avaient compris que le point d'impact lui avait fait perdre ses stabilisateurs. Ils comptaient apparemment se débarrasser d'elle grâce à ce défaut.... et la voilà partit pour une vrille infernale !

    Elle se rendit compte que non seulement, son vaisseau tournait sur lui-même à une vitesse folle, mais qu'il se dirigeait également en direction du sol ! La suite risquait d'être douloureuse... Keira tenta bien de réorienter le véhicule, mais en vain. Elle parvint tout de même à l'éloigner quelque peu des divers habitations et à l'emmener vers une place réservée à un marché.

    L'impact fut violent et dégomma une partie des stands. Keira fut propulsée en avant, mais les ceintures de sécurité lui évitèrent de s'assommer, elle en resta tout de même choquée quelques secondes, avant de se reprendre. La vitre du cockipt était fêlée. Ouvrant la porte scellant l'accès à l'arrière du vaisseau, Keira sortit et se démena pour atteindre un sas et tomber enfin sur le sol. Elle prit de longue inspirations avant de se mettre debout. Par chance, elle avait eu le réflexe de récupérer le comlink intégré au vaisseau (avec quelques bidouillages pour éviter qu'il ne fonctionne plus).

    De plus, la police locale repartait en sens inverse. Signe qu'ils pensaient s'être débarrassé d'elle. Keira se rendit par la suite compte de sa merveilleuse initiative lorsqu'Éroi la contacta :

    - On a trouvé un lieu blindé de mercenaires ! Plusieurs enfants et quelques adultes, rejoins-nous vite ! Ils ont des problèmes, et il y a une personne dont tu n'aimerais pas savoir la présence qui s'y trouve... malheureusement.
    - Je vois... (une courte pause, dû à la réfléxion:) J'arrive ! Donne-moi les coordonnées.

    Sitôt dit, sitôt fait, une fois les coordonnées en tête, Keira partit au pas de course au lieu de rendez-vous. Il fallait encore sauver des enfants.

    Ce message a été modifié par Zadyssa le mardi 31 mai 2016 - 18:25

    mardi 31 mai 2016 - 13:42 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    24705 Crédits

    Comme déjà dit dans le salon du comlink, je reste admirative de tes descriptions des scènes d'actions et en particulier la course poursuite. J'attrape de plus en plus de sympathie et d'admiration pour Kiera, une femme d'action comme je les aime. 

    Continue dans ta lancer Zad^^, j'ai hâte de connaitre les événements qui permette à ton personnage (Zadyssa) de s'en sortir! Vraiment, c'est super de partager cette passion de Star Wars et de l'écriture avec toi et les autres écrivains de fan-fiction. 

    "Que la Force soit avec toi!" ^^

    Ce message a été modifié par Padme111 le mardi 31 mai 2016 - 21:07

    mardi 31 mai 2016 - 20:54 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    10616 Crédits

    Je suis en retard ! Voilà ce qui arrive quand on n'est pas attentive^^. Deux super chapitres, autant celui centrée sur la petite Zadyssa, avec toute son innocence caractéristique de son âge, que celui bourré d'action avec Keira. On se demande comment les persos vont se sortir de là.
    La suite !

    mercredi 01 juin 2016 - 13:03 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar darkknight

    darkknight

    2931 Crédits

    Que d'actions avec Keira, je me demande comme Kinsa comment les persos vont se sortir de là....

    Je trouve que tu décris très bien les scènes et les actions sans non plus que ce soit trop lourd, j'espère un jour atteindre ton niveau d'écriture car je trouve que tu écris très bien. 

    Je veux la suite!! Please

    dimanche 05 juin 2016 - 13:40 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    6951 Crédits

    Je ne sais pas combien de fois je vais répéter les mots qui vont suivre, mais : merci beaucoup pour vos commentaires :D Le chapitre ci-dessous sera du point de vue de Zadyssa et comme vous vous demandiez comment elle va se sortir du pétrin dans lequel elle s'est fourrée, vous aurez peut-être la réponse. Bonne lecture et n'hésitez pas à continuer de commenter, ça fait vraiment plaisir ;D

    CHAPITRE X -Résistance et retrouvaille

    Zadyssa ne voyait pas ce qu'il se passait, mais la peur qui émanait des enfants de la barricade en disait long sur ce qu'il s'était passé. La jeune enfant devinait que ce devait être horrible, mais malgré son imagination débordante, elle n'avait pas suffisamment de maturité pour comprendre l'action qui venait de se passer. N'importe qui de plus âgé aurait jugé que c'était mieux pour elle, mais Zadyssa détestait ne pas savoir, surtout lorsqu'elle était à deux doigts de l'apprendre !

    Elle allait tenter de passer par le côté quand Corail lui prit la main et s'adossa contre la barricade, livide. Elle tremblait, tout comme Milo qui les rejoignit.

    - Qu'est-ce qu'il y a ? demanda d'une petite voix Zadyssa, comprenant que quelque chose n'allait pas.
    - Ils les ont tous emmenés... répondit fébrilement Milo. Papa... je ne sais pas s'il a pas mal...

    Ce fut à ce moment que le jeune Togruta reprit connaissance. Son regard se pointa sur sa sœur avant de détailler la pièce dans laquelle il se trouvait. Il semblait quelque peu surpris et perdu. Ce qui pouvait sembler normal si l'on connaissait le dernier lieu dans lequel il avait été conscient. Avant même qu'il n'ait eu le temps d'ouvrir la bouche, Corail lui fit un briefing brève, en murmurant.

    - D'accord... Je n'ai pas envie de retomber dans leurs mains... pas envie d'être enlevé, moi... ! finit par répondre le Togruta.

    Tous le regardèrent avec compassion en songeant qu'il n'y avait pas d'espoir.

    - Tu t'appelles comment ? demanda Zadyssa.

    Sa question surprit la plupart des enfants. Elle n'avait pas l'air de saisir la menace qui pesait sur eux. D'un autre côté, elle n'avait pu voir les dégâts et était très jeune. Ce fut après quelques secondes de perplexité qu'il répondit :

    - Moi c'est Suno. Et toi ?
    - Ils arrivent... déclara Zadyssa, ignorant la question.

    Effectivement, après l'alerte lancée, Milo se retourna, blaster en main, et fit feu. Corail l'aida, bientôt suivit de Suno. La fratrie avait l'air de vouloir prendre sa revanche sur les mercenaires... Trois autres enfants dénichèrent des blasters et tirèrent. Les autres durent se contenter de regarder, n'ayant pas d'armes à distance. Zadyssa se boucha les oreilles en fermant les yeux. Elle avait peur. C'était la première fois qu'elle entendait un bruit pareil, et comprit pourquoi sa mère n'avait pas voulu qu'elle touche au balater.

    Les réfugiés ne savaient pas réellement viser, ils tiraient dans la masse, contant sur la chance pour les sortir de là. Malgré tous leurs efforts, les mercenaires continuaient d'avancer et bientôt, ce qui devait arriver, arriva : un enfant fut touché. Il s'agissait de Suno... les tirs se stoppèrent immédiatement du côté des résistants, mais pas des mercenaires. Ainsi, Milo fut la cible d'un suivant qui l'atteignit à l'épaule. Il hurla avant de se mettre à couvert, main sur sa blessure.

    Corail se précipita au chevet de Suno et constata qu'il avait été atteint à la poitrine ; toutefois, il vivait. En contrepartie, il avait une belle plaie, et pas de nécessaire pour le soigner.

    Horrifiée et inquiète, Zadyssa s'approcha de Milo qui gémissait et lui demanda :

    - Ça va pas ?
    - Non...
    - Pourquoi il y a du rouge sur toi ?
    - Parce que je saigne ! rétorqua Milo.

    Alors que les mercenaires accouraient vers eux pour les kidnapper, la porte du hangar s'ouvrit à la volée. Éroi, Zoom, Tareiky et Keira débarquèrent et firent feu sur les bandits qui ripostèrent à leur tour.

    Profitant de cet instant de répit, Milo empoigna Zadyssa par le poignet et courut au chevet de son père qui avait été décalé sur le côté. Pendant ce temps, certains mercenaires s'attaquaient aux enfants tandis que les nouveaux arrivants gagnaient du terrain.

    - Il y a maman ! s'écria ravie Zadyssa.
    - Il est vivant... fit Milo, soulagé.

    Cependant, aucun des deux enfants ne se rendirent compte de la présence du mercenaire, derrière eux. Il prit de force Zadyssa et Milo n'eut pas le temps de tirer. De plus, il avait peur de toucher la jeune enfant.

    - Miilloooo ! hurla terrorisée Zadyssa.

    Une minute plus tard, elle se retrouva dans les bras de Keira, sans avoir comprit comment elle avait atterris là. Ce qui était certain, c'était que le mercenaire était évanoui, à terre ; et que sa mère avait une expression déterminée sur le visage.

    - Maman ?! s'étonna Zadyssa.

    Elle ne lui répondit pas et la serra dans ses bras, soulagée. Toutefois, Keira ne pouvait pas l'emmener avec elle, et cette dernière devait aider Éroi, Zoom et Tareiky... Cruel dilemme. Au final, elle la cacha avec pour ordre de ne pas bouger. Zadyssa ne savait pas très bien pourquoi, mais hocha la tête affirmativement, signe qu'elle avait compris. Ses pensées se détournèrent vers Milo, Corail et Suno, que leur étaient-ils arrivés ?

    jeudi 09 juin 2016 - 13:01 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    24705 Crédits

    J'aime bien le fait de lire le récit plus avec les yeux de Zadyssa qui ne comprend pas trop ce qui lui arrive. Le côté triste c'est lorsque Suno et Milo sont blessés. J'espère que Zad retrouvera Milo. Les retrouvailles de Zad et sa maman fait chaud au cœur.  

    Encore un Bravo pour ce chapitre! J'aime de plus en plus ta façon d'écrire alors ne t'arrête pas. 

    vendredi 10 juin 2016 - 06:29 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

Star Wars Episode IX

18 déc. 2019

Star Wars IX

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide