FanFiction [JDR] : L'Enfance (page 6)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Padme111

    Padme111

    26337 Crédits

    Jolie comme toujours!

    Oui, c'est de rebondissement en rebondissement. Parfois un peut répétitif, mais bon, c'est bien ficelé et écrit donc j'aime!  Allez Zadyssa va toujours plus loin.... 

    Vite la suite

    jeudi 06 avril 2017 - 14:39 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7987 Crédits

    Merci pour les commentaires ! et désolée pour l'attente . Voici donc le prochain chapitre de ma fic ! NB : pour ceux qui veulent savoir à qui appartenait la voix que Zadyssa entendait dans "Accusée !", l'information se trouve dans l'Atelier de sabre, 2nd partie de la 2ème étape.

    Bonne lecture !

    Chapitre 46 - Anobis

    La porte du sas s'ouvrit, révélant un monde illuminé par la lumière naturelle et une atmosphère plus saine que celle de Metellos ainsi que moins humide que celle de Glee Anselm. Malgré le fait qu'elle soit aveuglée, Zadyssa conserva les yeux écarquillés, se délectant d'avance de ce qu'elle verrait. En effet, elle avait entendu dire qu'Anobis était un monde agricole possédant de grandes étendues de prairies, de champs et de montagnes ; ce dont elle n'avait encore jamais vu ! La jeune humaine trépignait déjà d'impatience, s'étant mise devant pour être sûre de descendre dans les premières, elle fut toutefois bousculée par des voyageurs pressés mais ne s'en formalisa pas.

    Faisant quelques pas, elle tourna sur elle-même pour admirer le paysage. L'astroport se situait dans une ville à la technologie développée peuplée d'Humains mais ne diminuant en revanche pas la place de la nature, à l'inverse de ce qu'elle avait pu voir sur Metellos. Ce fait la fit sourire et elle resta longuement plantée là à tourner sur elle-même, ravie de revoir un soleil - ayant vécu immergée pendant plus d'un mois sur Glee Anselm. Le vent vint lui fouetter le visage et elle ferma les yeux pour en profiter un maximum avant qu'un inconnu ne lui adresse la parole :

    - Vous avez besoin d'aide, mademoiselle ? demanda-t-il.

    Se stoppant net dans son geste, Zadyssa se tourna vers l'homme qui lui avait parlé en rajustant sa besace et hésita quelques instants.

    - Eh bien... euh... il y a un hôtel, par ici ?
    - Oui, bien sûr. Vous êtes une touriste ? Où sont vos...
    - Si vous voulez, le coupa-t-elle. Alors, il est où cet hôtel ?

    Son interlocuteur, un homme ayant la trentaine, eut un moment de stupeur face à sa rhétorique, puis haussa les épaules avant de lui pointer du doigt un bâtiment situé non loin de là. Il allait s'apprêter à ajouter autre chose mais Zadyssa le devança en le remerciant pour se diriger vers ledit édifice. 

    Y pénétrant, elle avisa immédiatement le comptoir où un homme empâté semblait se morfondre. Sa main sur la bourse de crédits que Raidy lui avait donnée - il devait en rester environ trois cents -, elle s'approcha et se força à garder contenance malgré le fait qu'elle soit intimidée.

    - Il vous reste des chambres ? demanda-t-elle.

    L'intéressé mit un certain temps à comprendre qu'on lui adressait la parole. Lorsque ce fut fait, il se pencha vers elle et grogna un instant avant de répondre :

    - Oui. C'est cent dix crédits la nuit.
    - Pour une chambre solo ? s'étonna la jeune humaine.
    - Oui.
    - Et... baisser le prix, ça vous tente ? Passez au moins à quatre-vingt...

    Elle tenta vainement de lui faire son plus beau sourire, sans grand succès, il ne lui adressa pas même un regard et se contenta de tendre la main.

    - Non.
    - Bon... Ça comprend le petit déjeuner au moins ?

    Il la dévisagea longuement avant de lâcher un "Oui" d'une voix monotone tandis que Zadyssa se disait que c'était déjà ça de gagner. Lui donnant en soupirant les cent dix crédits qu'il demandait, elle monta par la suite les marches quatre à quatre pour arriver aux deuxièmes étages et entra dans sa chambre. La qualité n'était pas excellente, mais pas à pleurer non plus. La jeune humaine se laissa tomber sur son lit en se demandant quelle serait la suite des choses... La République ne tarderait sans doute pas à la retrouver, et elle préférait tout sauf tomber dans leurs griffes.

    Immédiatement, son regard se porta sur le manuel qui lui avait causé tous ses problèmes. Elle l'ouvrit à la première page et commença la lecture. Il parlait des Jedi et des Sith, ainsi que des autres factions qui maîtrisaient la Force et des différentes manières de l'user ainsi que ce qu'elle pouvait être. La jeune humaine aimait bien le côté fluide omniprésent et ondes. Se plongeant plus encore dans sa lecture, elle s'essaya à la méditation en voyant qu'il s'agissait d'un moyen très répandu pour ressentir la Force ; elle Zadyssa devait bien avouer qu'elle avait très envie de la sentir.

    Assise en tailleur dans son lit, elle ferma les yeux et tenta de calmer sa respiration, de se focaliser sur elle. Une dizaine de minutes passa sans qu'aucun changement notable ne se fasse remarquer. Persévérant, elle fronça les sourcils à la recherche d'un calme qui ne venait pas. Un quart d'heure plus tard, elle se laissa tomber en arrière en soupirant.

    - Ça ne marche pas ! gémit-elle.

    Afin de retrouver le moral, elle sortit le coutelas que lui avait passé Raidy et s'amusa à le faire léviter. Cela, elle y arrivait bien. Mais elle savait que la Force ne se résumait pas à cela. Cependant, elle ne savait pas comment en apprendre les autres facettes ! Le livre indiquait très clairement qu'il était possible d'augmenter sa vitesse ou de sauter plus haut grâce à la Force, mais elle ignorait comment le faire ! Rattrapant son coutelas, elle le rangea et se prépara à dormir. Demain serait une grosse journée puisqu'il lui faudrait trouver de quoi travailler afin de continuer à pouvoir vivre dans la légalité. Mais... est-ce qu'il existait du travail pour une adolescente de treize ans ?

    ***

    Oui, en effet, il en existait. Apparemment, sur Anobis, la main-d’œuvre étant moindre en comparaison aux grandes étendues de champs qui existaient. Ainsi, elle devait semer des graines, ce qui se réduisait à se promener des heures durant dans les champs en jetant des grains un peu partout. Ce qui ne la dérangeait pas spécialement, après cela, elle aurait le loisir de visiter la forêt qui longeait le lieu où elle avait été affectée, et ça, c'était une vraie opportunité : elle n'en avait encore jamais vue non plus !

    ***

    Les mois étaient passés lentement, Zadyssa avait désormais quinze ans depuis une semaine, à peine. Elle s'était débrouillée pour se couper les cheveux afin qu'ils lui arrivent sous les épaules et possédaient toujours des yeux verts (si, si, ils peuvent changer de couleur). Son visage s'était en revanche affiné bien qu'il conservait des traits enfantins susceptible de remettre son âge en question. Elle avait grandi de quelques centimètres, la faisant passer au mètre soixante et sa silhouette se révélait élancée et athlétiques du fait de son quotidien.

    Finalement, son job s'était révélé abrutissant mais payant tout de même. Ainsi, elle avait pu continuer à louer à l'hôtel et le gérant avait fini par lui faire baisser le prix, ce qui l'avait fait sauter de joie. La jeune humaine n'avait que très peu rencontré de jeunes de son âge, mais s'intéressait donc à tout ce qui lui tombait sous la main. Elle avait continué à essayer d'entrer en méditation et y était parvenue un petit mois après son premier essais. Cependant, les impressions qu'elle avait ressenti durant cette expérience s'étaient révélés ténus... comme s'il en manquait un morceau, ce qui n'avait pas manqué de la frustré. Ainsi, elle avait par la suite tenté de courir plus vite et de sauter plus haut. Si concernant la première chose, cela ne se voyait à peine, elle parvenait à bondir d'un bon mètre cinquante avec la Force, ce qui la rendait très fière. Il était évident qu'elle ne s'entraînait ni dans les rues, ni dans sa chambre mais dans la forêt, endroit plus sûr et où les cachettes ne manquait pas.

    La première fois qu'elle s'y était rendue, elle y était restée des heures sans s'apercevoir du temps qui s'écoulait, trop impressionnée et étonnée du nombre d'arbres réunis en un seul lieu. Depuis, elle y retournait souvent. Comme c'était le cas ce jour-là.

    Déambulant entre les arbres qu'elle connaissait par cœur, elle profitait du calme de la nature, à l'écoute de chaque bruit. Elle se hissa sur l'un d'eux et y resta perchée un moment avant de sentir quelque chose de particulier. Une sorte de présence. Cela ne lui était encore jamais arrivée. Guettant les moindres mouvements suspects du sol, elle attendit longuement rien ne vint percer le calme plat. En contrepartie, elle ressentait toujours la même chose... 

    Redescendant à terre, sa curiosité prit le dessus et elle suivit son ressenti comme l'on suivrait un doux bruit. Sur la pointe des pieds, elle s'appuyait à faire le moindre bruit possible et finit par déboucher dans une clairière. Clairière occupée par un vieil homme assit non loin d'un rocher sur lequel s'adosser. Surprise, la jeune humaine fit un bond en arrière et s'apprêtait à partir en courant lorsqu'une voix assez grave la retenu :

    - Ne pars pas ! Assieds-toi, plutôt.

    Ce message a été modifié par Zadyssa le mercredi 19 avril 2017 - 16:33

    mercredi 19 avril 2017 - 16:31 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar maxoudu4177

    maxoudu4177

    7653 Crédits

    bon chapitre.


    La suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    samedi 22 avril 2017 - 22:56 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26337 Crédits

    Ce chapitre est affranchissant. Il pourrait presque être le premier chapitre de la nouvelle vie de Zadyssa. Elle aime et découvre la nature et cela me rapproche d'elle. C'est très intéressant de comprendre que sans maître Jedi pour la guider, elle a beaucoup de mal à trouver comment faire agir la Force pour tel ou tel pouvoir. 

    J'aime !"LIKE" continue comme ça!

    dimanche 23 avril 2017 - 07:49 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7987 Crédits

     Thanks for comments ! :D Voilà le prochain chapitre qui a mis un peu de temps à se faire pondre. Bonne lecture !

    Chapitre 47 - Rencontre inattendue 

    Sa voix résonna, haute et ferme, et la tenue sur place.  Son regard se figea sur son interlocuteur, attendant une suite qui ne venait pas. Après quelques longues secondes, Zadyssa obtempéra et se laissa tomber en tailleur, sans toutefois s'avancer, conservant donc une certaine distance avec l'inconnu. Elle ne parvenait pas encore à savoir si elle pouvait lui faire confiance ou s'il s'agissait d'une personne louche.

    - Comment t'appelles-tu ? lui demanda-t-il.
    - Qui êtes-vous ? renchérit l'humaine.
    - Pourquoi as-tu obéi ?
    - Pourquoi m'avez-vous demandé de m'asseoir ?

    Le silence flotta un instant avant de se briser suite au soupir du vieil homme. La jeune humaine, quant à elle, restait sur ses gardes. Elle ne savait que penser de cette rencontre tout à fait impromptue.

    - Je me nomme Gal, et comme tu peux le constater, je ne suis plus tout jeune.

    Zadyssa réfléchit un court temps à la réponse qu'elle allait lui donner, avant de se décider.

    - Ravie de vous rencontrer, Gal. Moi, c'est Elora.

    Il acquiesça lentement tandis qu'elle se relevait. L'heure commençait à tourner, et elle ne devait pas tarder à rentrer. Aussi le fit-elle comprendre à son interlocuteur qui n'ajouta rien. Quittant la clairière sans se retourner, la jeune humaine espérait en son fort intérieur que ce vieil homme serait là, le lendemain.Il avait quelque chose de mystérieux qu'elle se devait - de part sa nature de grande curieuse - de découvrir.

    Après avoir dîner, elle mit un certain temps avant de s'endormir. Ses pensées se bousculaient dans sa tête. Cet individu, quel qu'il soit, avait l'air de connaître des choses qu'elle ignorait, et elle mourrait d'envie de les apprendre. L'aube levé, la journée débuta lentement et se termina tout aussi lentement. Elle s'était ennuyée ferme et bouillonnait d'impatience de retourner dans la forêt. Enfin, ce qu'elle attendait depuis plusieurs heures put arriver et elle déambula peu après à travers les multitudes d'arbres. S'extasiant encore et toujours de leurs nombres considérables. Ses pas la menèrent naturellement en direction de la clairière mais, une fois arrivé sur place, elle n'y trouva personne et cela la déçue plus qu'elle ne le pensait.

    Zadyssa décida d'attendre un peu, histoire de voir s'il viendrait ou non et laissa donc ses pensées dériver en s'imaginant une forêt aux couleurs féeriques où personne ne la poursuivait pour d'inconnues raisons et où ses parents étaient toujours en vie. Sans y prendre gare, elle s'endormit, harassée par sa journée.

    Elle se réveilla peu après, dans la nuit, sans comprendre ce qui lui était arrivé. Se relevant en vitesse, elle détailla un instant le ciel étoilé en se souvenant des paroles de sa mère à leurs propos et eut un petit sourire en coin de bouche avant de partir en courant. Elle voulait finir sa nuit dans un vrai lit, non mais !

    Les jours passèrent de cette manière, et elle ne revit jamais le vieil homme. Elle continuait donc ses virées dans la forêt, prête à en découvrir les moindres recoins et escaladant tout arbre pouvant l'être. Cela faisait sept jours qu'elle l'avait rencontré et son aura mystérieux s'accentuait d'heure en heure. Il lui paraissait évident désormais qu'il lui ait adressé la parole pour une raison précise, son air à ce moment là l'en démontrait, mais laquelle ? 

    Ce fut à ce moment-là que sa voix résonna à nouveau :

    - Tu n'es franchement pas discrète. Je me demande vraiment comment la République ne t'a pas encore dénichée...
    - Vous non plus. Vous êtes un Jedi, n'est-ce pas ?

    L'intéressé parut tiquer mais marqua un point d'honneur à ne rien laisser paraître de plus.

    - Qu'est-ce qu'il te fait dire ça ?
    - La première fois que vous m'avez adressé la parole. Vous sembliez nostalgique dans votre attitude. Vous paraissiez savoir beaucoup plus de chose que moi et m'aborder pour une raison précise. Et enfin,votre réaction lorsque je l'ai demandé.

    L'homme resta fermé un long moment sous les yeux interrogateurs et curieux de la jeune humaine. Finalement, son visage se rouvrit et il dit :

    - Tu peux aussi bien t'être lourdement trompée, rétorqua-t-il, impassible.

    Si Zadyssa éprouva un énorme instant de doute, elle ne se démonta pas, son cerveau carburant à cent à l'heure. Il était impossible que cet homme n'ait pas de lien avec la Force. C'était clair, désormais. Elle sentait une chose aussi similaire que lorsque Mira et Luka étaient dans le coin, quand Law la gardait encore prisonnière. Ainsi donc, les mots lui vinrent plus naturellement qu'elle ne le pensait :

    - Je ne pense pas, non.
    - Et pourquoi cela ?

    Une nouvelle fois, elle hésita. Lui répondre reviendrait à révéler qu'elle était sensitif à la Force et peut-être était-ce un piège de la République. Finalement, elle étudia longuement son visage, à la recherche de la moindre animosité dans son regard.

    - Je le sens, lâcha-t-elle en fin de compte.
    - Et tu révèles ça à un parfait inconnu...
    - Certes, mais vous n'êtes pas n'importe quel parfait inconnu.

    Zadyssa fit pause un instant avant de reprendre :

    - Vous savez faire ça ?

    Aussitôt, elle se concentra et se fondit dans le fluide qui l'entourait, dans la Force telle qu'elle la connaissait. Bientôt, elle étendit son propre aura jusqu'à des petites pierres et autres débris qui traînaient au sol et en fit léviter quelques uns. La réaction de Gal ne fut pas celle qu'elle aurait pensé...

    - ARRÊTE !

    Surprise, sa concentration se brisa et tout retomba d'un coup au sol. Son regard retomba sur celui qui l'avait sommée d'arrêter, en attente d'une explication digne de ce nom. Elle ne comprenait pas ce changement soudain d'attitude.

    - Tu vas finir par attirer la République sur Anobis, et ses habitants n'ont pas besoin d'être surveillé nuit et jour, se savoir contrôlé par un régime corrompu leur suffit amplement.

    La jeune humaine baissa la tête, ne sachant ce qu'elle émotion prenait le dessus sur l'autre. Frustration, honte, déception... c'était ce qui lui traversait l'esprit en ce moment. En revanche, une once d'espoir grandissante perpétuait.

    - Mais moi, je veux juste apprendre, même si ce n'est pas devenir expert en la matière ! Et si j'apprends, on pourra peut-être empêcher la République de venir sur Anobis !
    - Pour amener la guerre, non merci.
    - C'est déjà la guerre dans toute la galaxie depuis plus de quinze ans !
    - Ce n'est pas une raison pour l'amener sur une planète supplémentaire, répliqua Gal.

    À court d'arguments, les tirades de Zadyssa se tarirent peu à peu avant qu'une dernière ne lui vienne à l'esprit :

    - Alors c'est faire exactement ce qu'ils veulent !

    N'attendant même pas la réaction de son interlocuteur, elle tourna les talons et partit en courant, s'enfonçant toujours plus profondément dans un secteur de la forêt qui lui était encore inconnu. Les arbres défilaient à toute allure, autour d'elle. Le vent sifflait dans ses oreilles. Elle ne parvenait à se concentrer sur aucun sujet de réflexion. Tout revenait à une seule préoccupation : et si elle avait tort ? Si c'était le cas, elle mettait probablement en danger toute une planète depuis plus d'un an uniquement parce que cela l'intéressait d'apprendre à se servir de la Force... et cette pensée lui était insupportable.

    Tout d'un coup, elle glissa et tomba en avant, dans une pente. Roulé-boulé sur roulé-boulé, elle cria avant de finir sa course dans... l'amont d'une rivière qui se révélait débuter par une chute d'eau. Immédiatement, elle se mit à hurler de plus belle en faisant des mouvements de bras dans tous les sens pour revenir au rivage. Peine perdu, elle peinait déjà à se maintenir à la surface et ses gestes n'aidaient pas, la fatiguant plus que nécessaire.

    Ses souvenirs refirent surface, l'apeurant plus encore. Mais elle pensait à tellement de choses qu'ils ne l'influencèrent très peu. Puis, une voix décidément forte calme vis-à-vis de la situation s'éleva. Zadyssa n'avait même pas besoin de réfléchir pour deviner à qui elle appartenait.

    - Ça ne sert à rien de s'agiter comme ça dans tous les sens. Calme-toi, et fait des mouvements utiles qui te feront venir vers le rivage. Tu dois repousser l'eau par des gestes lents et rapides en même temps.

    En réalité, la jeune humaine ne voyait pas très bien où il voulait en venir, mais elle acquiesça tout de même et se concentra sur le sens du mot "repousser". Peu à peu, ses mouvements devinrent plus fluides, plus utiles et elle s'approchait toujours plus de son objectif. Ce ne fut toutefois qu'après quinze minutes et une dizaine de moments de panique qu'elle l'atteignit. Elle fut tirée sur la berge par Gal à qui elle fit en sorte de n'accorder le moindre regard. À vrai dire, elle ne comprenait pas pourquoi il était revenu, et elle ne se priva pas de lui poser la question.

    - Eh bien... on ne pourra pas empêcher les républicains de poser pied sur la planète, c'est évident. Mais je peux toujours t'apprendre deux-trois choses pour que tu puisses te rendre utile dans l'optique d'aider quelques défenseurs de la liberté.

    Pour toute réponse, un large sourire se dessina sur le visage de Zadyssa qui essorait ses vêtements.

    - C'était comment, avant ? demanda-t-elle.

    Le visage de Gal fut soudainement peint de nostalgie dû à une regrettée époque. Il fixa un instant le ciel en partie caché par les arbres et sourit.

    - C'était... il y a eu des guerres, c'est vrai. Tout n'était pas rose. Mais pour pallier à ce problème, les Jedi étaient là pour en régler le plus possible. À l'époque, la République était un régime démocratique et ne s'évertuait pas à chasser les sensitifs.

    Zadyssa hocha longuement la tête et ne posa pas de questions supplémentaires bien qu'elle en avait plusieurs à l'esprit.

    - J'ai été Jedi, c'est vrai. Padawan, puis Chevalier. Mais j'ai abandonné, j'ai quitté l'Ordre.
    - Pourquoi ?
    - Cela ne te regarde pas.

    Elle acquiesça vivement sans toutefois oublier ses questions. Le vieux ex-Jedi se releva difficilement avant de dire :

    - Tu viens ici tous les soirs, n'est-ce pas ? Je t'apprendrai quelques petits trucs ces moments-là.
    - Génial ! Merci beaucoup !

    Ce message a été modifié par Zadyssa le dimanche 30 avril 2017 - 11:33

    dimanche 30 avril 2017 - 11:27 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW
  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    12671 Crédits

    Intéressant ! Ainsi, Zadyssa se prépare à suivre une première formation Jedi ?
    Le personnage de Gal est intriguant. Pourquoi a t-il quitté l'Ordre Jedi ?
    La suiiiite !

    dimanche 30 avril 2017 - 12:35 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar maxoudu4177

    maxoudu4177

    7653 Crédits

    Super chapitre.


    La suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    dimanche 30 avril 2017 - 16:29 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26337 Crédits

    Toujours aussi cool à lire. J'aime vraiment tes aventures Zadyssa! L’innocence de ton personnage face à la guerre et ceux qui cherche  à détruire les sensitifs est attrayant et très StraWasien. Anakin, Luke, Rey... et Zadyssa. J'ai hâte de lire la suite et comme tout le monde de découvrir pourquoi Gal à quitter l'Ordre Jedi.

    jeudi 04 mai 2017 - 10:01 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7987 Crédits

    Le retour ! Milles excuses pour le retard, pas forcément l'inspiration ni le temps. Mais me voilà pour de bon pour le 48e chapitre de cette fic et l'un des derniers. Bonne lecture !

    Chapitre 48 - Entraînements

    Comme chaque vendredi soir, Zadyssa se rendit avec impatience au point de rendez-vous : la clairière dans laquelle ils s'étaient rencontrés pour la première fois. Beaucoup de choses avait changé depuis ce jour, d'ailleurs. Deux mois à peine après sa décision de l'entraîner, Gal avait décrété qu'il ne le ferait plus qu'une fois par semaine, par mesure de sécurité. Il lui avait par ailleurs interdit d'user de la Force hors entraînement, même pour se perfectionner. Sa sécurité ayant privilège sur le reste. Bien entendu, la jeune humaine avait maugréé, mais l'ex-Chevalier lui avait explicitement annoncé que cela servirait en plus à mettre sa patience à rude épreuve.

    Ainsi donc, Zadyssa avait obéi, si l'on omettait les séances de méditation qu'elle s'accordait tous les soirs afin de tenter de trouver un sommeil plus profond et moins empreint de cauchemars. Si cela fonctionnait, ce n'était pas très perceptible. Toutefois, elle s'évertuait à continuer en se disant que le travail finirait bien par payer, un jour ou l'autre.

    Un an était passé depuis qu'elle connaissait Gal. Pendant tout ce temps, elle avait perfectionné sa Télékinésie et en était très fière, avait enfin appris la Vitesse et le Saut de Force, ainsi que vaguement le Sens du Danger. En revanche, cette capacité se révélait difficile à réaliser, sans qu'elle ne le sache vraiment pourquoi. Bien sûr, elle était au courant du déchirement du Côté Lumineux, mais étant donné qu'elle ne possédait pas d'éléments de comparaisons, c'était compliqué de se prononcer dessus.

    La jeune humaine avait eu beaucoup de mal à maîtriser tout ceci : à raison d'une heure par semaine, il était relativement compliqué de progresser, ce qui n'avait pas manqué de la décourager plus d'une fois. Évidemment, Gal avait bien tenté de l'encourager, mais puisque lui-même paraissait douter dans ces moments-là, il ne savait donc pas trouver les mots justes, ceux qui feraient avancer l'état des deux concernés. De plus, il avait parfois interrompu pendant plusieurs semaines les entraînements. Pour des raisons personnelles qu'il disait.

    Mais bon, Zadyssa avait réussi, alors tout ceci n'était plus que du passé. Enfin, la jeune humaine devait bien avouer qu'elle mourrait d'envie de savoir ce qui le préoccupait tant.... même si elle savait qu'il valait mieux ne pas lui forcer la main. À sa décharge, elle était quelqu'un d'extrêmement curieuse.

    Elle attendait Gal de pied ferme, assez stressée. L'ex-Chevalier avait stoppé les entraînements pendant un mois et c'était sa reprise. Malgré le fait qu'elle sache que les acquis ne partaient pas comme ça, elle ne cessait de se demander si elle arriverait encore à courir vite et à sauter haut, aidée de la Force. Pour la Télékinésie, elle ne se faisait pas de soucis. Mais... elle s'en voudrait tellement de s'être entraînée un an pour revenir au statu quo ! Enfin, elle le vit arriver et se redressa immédiatement, intriguée. Le vieil homme tenait dans sa main un sabre en bois. Comprenant ce qui allait suivre, Zadyssa ne put s'empêcher de sautiller mentalement sur place. Il s'arrêta devant elle et lui tendit le sabre avec un sourire aux lèvres.

    - Aujourd'hui, premier entraînement au sabre ! annonça-t-il joyeusement.
    - Génial !

    Aussitôt, il se mit à lui expliquer l'intérêt d'être connectée à la Force durant son maniement et lui montra ensuite les premiers mouvements que Zadyssa s'empressa de reproduire. D'abord dans le vide. Attaque circulaire. Estoc bas à gauche. Estoc bas à droite. Attaque circulaire haute, puis basse. La jeune humaine s'amusa même à tournoyer sur elle-même tout en effectuant une attaque circulaire. Elle fut toutefois vite rappelée à l'ordre par Gal.

    L'ex-Chevalier lui proposa ensuite de l'attaquer. Bien que réticente au début, Zadyssa se prêta rapidement au jeu et tenta tous les coups qu'elle avait appris pour faire tomber sa garde. Lui-même possédait le même sabre de bois. À la suite d'un conseil, elle entreprit de rendre ses mouvements plus fluides, moins saccadés, et d'être plus mobile, quitte à se fatiguer. Elle s'y essaya et fut surprise de constater que Gal paraissait crouler sous le flot d'attaque. Il ne semblait pas être au mieux de sa forme... mais la jeune humaine se rendit compte quelques secondes plus tard que sa garde était ouverte et qu'il aurait très bien pu contre-attaquer. En plus du fait qu'elle ne l'avait pas une seule fois touché.

    - N'oublie pas la Force, Zadyssa ! C'est ton meilleur allié !

    Opinant du chef, la jeune adolescente ferma les yeux et la laissa l'envahir. Son fluide omniprésent la traversa de part en part et elle s'en trouva revivifiée. Remontée à bloc, elle enchaîna une série d'attaque rapide avant d'être désarmée par Gal.

    - C'était pas mal. Il y a du progrès à faire, mais c'était bien. Je vais commencer par t'apprendre la Forme I, le Shii-Cho. Ce n'est qu'à partir du moment où tu la maîtriseras à la perfection que je t'en enseignerai une autre de ton choix. Et pour la demie-heure restante, tu vas simplement reproduire les gestes que tu viens d'apprendre sur un tronc d'arbre.
    - D'accord. Mais... il n'y a pas de mouvements défensifs ?
    - Si, bien sûr que si, mais tu les verras après. Tu t'y essayeras lors d'un nouveau duel où je contre-attaquerai, cette fois.

    L'intéressée acquiesça avant de s'acquitter de l'exercice. Reproduisant coup après coup contre un arbre, elle en vint à les graver dans sa mémoire et à les rendre plus fluides, plus instinctifs. Il y avait encore du travail à faire, mais elle n'en resta pas moins satisfaite de son résultat. Alors qu'elle refaire une série de coups en essayant de les rendre plus rapide en s'appuyant sur la Vitesse de Force, Gal la stoppa :

    - On arrête pour aujourd'hui. Tu reviendras dans trois semaines au même endroit, l'informa-t-il.
    - Alors... pas d'entraînement avant ? fit-elle avec une moue certaine.
    - Pas au sabre, du moins. Ni à la Force. Tu manques cruellement d'endurance, donc je te demanderai simplement de courir une heure par jour la première semaine, une heure et demie la deuxième pour arriver à deux heures à la troisième. Vendredi, tu me feras une démonstration du résultat en courant à vive allure pendant une heure, sans arrêt. La fois suivante, tu feras la même chose en t'aidant de la Force. Nous reprendrons les exercices au sabre seulement après cela. Et il te faudra au moins trois heures pour bien intégrer ces premiers mouvements. Ce n'est qu'après cela que nous ferons un duel d'une heure où tu tâteras de la défense.

    Zadyssa assimila le programme avant de hocher la tête. Il avait l'air assez compliqué, en comparaison de ce qu'il lui avait fait faire, jusqu'à présent ; mais elle s'en sentait capable.

    - Très bien.

    Ils se quittèrent donc, et dès le lendemain, la jeune humaine s'y mit. Elle ne ménagea pas ses efforts mais fut vite fatiguée après dix minutes de course. Réduisant donc d'un cran sa vitesse, elle se força toutefois à continuer, se répétant comme un leitmotiv qu'il n'était question que de volonté. Au fur et à mesure de sa course, sa vitesse diminuait considérablement et elle finit l'heure à une vitesse digne d'un escargot. Cependant, elle se dit avec une certaine fierté qu'elle ne s'était pas arrêtée !

    Les jours passèrent et Zadyssa finit par trouver le bon rythme, celui qui lui permettait de ne pas fatiguer trop rapidement. Bien sûr, elle pouvait aller plus vite, mais elle verrait ça plus tard. D'abord, améliorer sa condition physique. Ainsi, la seconde semaine arriva, puis la troisième et enfin, le jour de vérité.

    La jeune humaine se présenta devant Gal avec un petit sourire aux lèvres mais il ne s'en soucia même pas et lui donna immédiatement le top départ. Aussitôt, elle s'élança en prenant gare à conserver un rythme cardiaque correct. Elle laissa ses pensées dériver pendant toute l'heure en se rappelant le nombre de fois où elle avait couru pour sauver sa vie, lorsqu'elle était plus jeune. Zadyssa fut surprise de constater qu'elle était nostalgique de cette douloureuse époque, mais se souvenus qu'elle avait été en compagnie d'amis. Et cela, ce n'était plus le cas. Bien sûr, Gal était quelqu'un de très gentil et charmant, mais si elle s'entendait bien avec lui, elle n'éprouvait pas de complicité particulière à son égard. Même après un an. Et cela lui manquait cruellement.

    - Stop, c'était parfait ! C'est fini pour aujourd'hui. Rendez-vous la semaine prochaine !

    Et les séances d'entraînements défilèrent ainsi. Trop courtes à son goût, mais présentes tout de même. Elle réussit avec brio le test de la Vitesse et attendit avec impatience la semaine suivante, celle où elle reprendrait les entraînements au sabre.

    La semaine passa comme dans un rêve, avec son job, bien sûr. Le vendredi arriva et elle empoigna fermement son sabre de bois avant d'engager un semblant de combat contre un arbre. Enchaînant coup sur coup avec rapidité, elle comprit qu'il lui manquait encore la précision. Alors elle calma ses gestes et entreprit de viser des points précis, sautant pratiquement de joie lorsqu'elle les atteignait (avec une lame d'environ un mètre...). Continuant cela sur la deuxième séance, ce ne fut qu'à partir de la troisième qu'elle recommença à faire ses attaques rapides, constatant joyeusement que ses coups étaient toujours aussi précis mais qu'elle gagnait à renforcer sa mobilité. En revanche, la fin du troisième entraînement approcha et elle dut se résoudre à conserver ce conseil pour son duel contre Gal qui n'avait pas cessé de lui crier tous pleins de directives tout au long de ses exercices.

    Le jour convenu, elle était là, prête et motivée, et fut heureuse de constater que l'ex-Chevalier était présent également. Ils engagèrent rapidement le combat et la jeune humaine se retrouva vite en difficulté. La tendance changea : alors que c'était à elle d'attaquer, Zadyssa ne trouvait aucune ouverture et réduisait ses coups à des parades. Par moment, elle trouva bien quelques ouvertures, mais peu exploitables. Toutefois, une de ses attaques parvint à surprendre Gal : une esquive à l'aide d'un Saut de Force qui la fit atterrir derrière lui et suivit d'une estoc manqua de le toucher. Cependant, son coup fut contrée et il la désarma rapidement ensuite. La jeune humaine fut ravie de remarquer qu'elle était à peine essoufflée, au contraire de Gal.

    - Eh bien, c'était bien. Très bien. Dommage que je ne me fasse trop vieux pour t'obliger à crapahuter plus. Et avec la Force dans cet état... Enfin ! La semaine prochaine, je t'enseignerai quelques coups de défense.

    Chose dite, chose faite, le vendredi suivant, Gal lui enseigna plusieurs parades, courte, médiane et longue. Pendant toute une heure, elle dut s'évertuer à les reproduire, encore et à encore, et à tenter des contre-attaques de ces positions contre un arbre. Concentrée dans la Force, elle fit de son mieux pour la laisser guider ses mouvements et renforcer le côté instinctif de ses parades. La séance suivante, elle était plus déterminée que jamais à rendre ses parades plus précises mais fut arrêtée en cours de route par Gal.

    - Non, non, non. Aujourd'hui, tu vas simplement méditer.
    - Pourquoi ? s'étonna Zadyssa.
    - Pour te rappeler que la Force doit être ton premier allié. Bien sûr, tu t'en souviens sûrement, mais c'est pour que ce soit plus instinctif et que tu n'aies pas à y réfléchir.

    Acquiesçant, déçue, Zadyssa obtempéra et s'assit en tailleur avant de se plonger dans la Force. Décontractant ses muscles, elle calma sa respiration et se coupa des bruits du monde extérieur. Seul ne restait la Force et elle. N'oubliant pas les mises en garde de Gal, elle n'alla pas chercher à la ressentir plus profondément. Ou alors, elle ne trouverait que le Côté Obscur, ce qu'elle ne cherchait pas forcément.

    Lorsqu'elle rentra se blottir sous ses couvertures, elle évita de se rappeler combien elle se sentait très seule à ce moment-là, de même qu'elle d'évita de se replonger dans des souvenirs douloureux et croisa les doigts pour que, cette fois, la nuit ne se fasse d'une traite...

    _______________________________________

    NB : Hé non, vous ne saurez pas tout de suite pourquoi Gal a quitté l'Ordre Jedi !

    mercredi 24 mai 2017 - 19:42 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26337 Crédits

    J'aime beaucoup ce chapitre. Normal de Gal reste prudent et fait de petit entrainement pour ne pas attirer l'attention des chasseurs de Forceur. En plus, le secret persiste autour de lui. Pourquoi il a quitté l'Ordre jedi? Que fait-il des ses journées?

    Côté Zadyssa, l'endurance et la condition physique est indispensable pour combattre au sabre laser. 

    Très complet ce chapitre qui fait bien avancé sa formation malgré de très mauvaises conditions.

    jeudi 25 mai 2017 - 18:39 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW
  • Avatar maxoudu4177

    maxoudu4177

    7653 Crédits

    Super chapitre.

    La suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    vendredi 26 mai 2017 - 20:25 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7987 Crédits

    Désolée pour le retard :S , pas d'excuses si ce n'est la flemme. En tout cas, voilà le prochain chapitre ! Bonne lecture !

    Chapitre 49 - Le Chasseur de Forceux

    En position de méditation, la jeune fille se laissait aller au gré de la Force. Sa respiration était des plus calme ; elle était sereine. Gal se tenait à ses côtés et ne semblait pas vouloir lui enseigner d'autres attaques et parades. Aussi, Zadyssa faisait tout son possible pour ne pas se sentir frustrée.

    Et alors qu'elle méditait paisiblement, ses souvenirs affluèrent, brisant son apaisement. Ils étaient précis, encore plus qu'auparavant. Depuis qu'elle travaillait l'aiguisement de ses sens, sa mémoire photographique se retrouvait elle-même améliorée. Zadyssa ne saurait dire si c'était un effet de la Force, une simple amélioration dut à un travail régulier ou les deux, mais c'était autant pour lui déplaire que plaire. Les images se superposaient en continu sans ordre quelconque. Plus elle voulait s'en défaire, plus elle avait le sentiment de s'y enfoncer.

    Son rythme cardiaque s'emballa en même temps qu'elle tremblait dans tous les sens. Non. Elle ne tremblait pas, on la secouait.

    - Zadyssa ? Zadyssa ? Reviens à toi !

    Ouvrant les yeux d'un coup, surprise, la jeune humaine affichait une mine des plus effrayée.

    - Qu'est-ce qu'il y a ? demanda Gal.
    - Rien... rien du tout.

    Le vieil homme, l'air soucieux, réfléchit un instant, semblant chercher les mots justes tandis qu'elle remettait de l'ordre dans ses pensées. Ses souvenirs jaillissaient toujours de nulle part, bien qu'en moins grande quantité. Elle ne comprenait toujours pas comment cela se faisait ni pourquoi.

    - Tu peux m'en parler... je pourrai peut-être t'aider.

    Zadyssa étudia longuement sa proposition, mais à chaque fois, le poids de son passé était trop lourd, bien trop lourd pour que sa bouche daigne s'ouvrir. Son coeur se serra dans sa poitrine lorsqu'elle repensa à tous ceux qu'elle avait connu et qui n'étaient plus de ce monde. Combien... combien ? En cet instant, elle aurait souhaité être loin de tout problème, très loin. Ne pas avoir à en rencontrer. Son regard s'arrêta sur Gal, il paraissait sincèrement inquiet, cependant... elle ne devait pas s'attacher. Jamais. Sinon... il se passerait la même chose que les autres fois.

    Et puis zut ! Elle cherchait une complicité ou la solitude ?

    - Je ne t'ai jamais dit pourquoi j'avais quitté l'Ordre Jedi... reprit Gal.

    Intéressée, la jeune humaine redressa la tête, s'apercevant qu'il s'était assis en face d'elle.

    - C'était en -175, Kaarde Naberry, le Grand Maître de l'époque avait été arrêté pour avoir tué un certain Mahan, il y avait un bon nombre de problèmes et j'avais l'impression d'être un pion sur un échiquier. Je... j'étais terrifié. C'est normal d'avoir peur de ce qui arrivait, mais... j'avais peur de mourir et ça... je ne pouvais rien y faire. Je ne faisais que me terrer. Il y avait eu la guerre du SEZ, puis ça. Les choses étaient sur le point de s'envenimer, alors... j'ai craqué et j'ai quitté l'Ordre Jedi. Quelques semaines plus tard, les sensitifs se faisaient tous décimés les uns après les autres tandis que les Jedi avaient été décrétés ennemi publique numéro un et qu'il y avait eu un déchirement du Côté Lumineux.

    Zadyssa resta longuement silencieuse. Elle ne savait que dire ni penser. Ce ne fut qu'après un long moment qu'elle reprit la parole :

    - Et... est-ce que tu t'en veux ?

    Gal parut hésiter un moment avant que son expression ne change du tout au tout. Se redressant, il la poussa de côté et dégaina un sabre laser vert qui contra une vibro-lame. Les yeux écarquillés, Zadyssa détaillait la scène avec effarement. Un homme ayant une tignasse noir de jais, des yeux bruns et un tour de cou sombre remontant au-dessus de sa bouche les avait pris pour cible. Pire encore, il était bardé d'armes. Qu'est-ce qu'elle pouvait faire ?

    - Zadyssa, fuis, ne reste pas là ! lui ordonna Gal.

    L'intéressée resta figée. Combien de fois allait-elle devoir laisser quelqu'un derrière elle pour avoir la vie sauve ? Serrant les poings, elle se résolut à ne pas partir et usa de la Vitesse de Force pour se déplacer de sorte à pouvoir lui donner un coup de pied suffisamment puissant pour l'écarter de Gal.

    - Je ne partirai pas sans vous !
    - Si tu ne pars pas maintenant, tu y resteras aussi.

    L'inconnu tira sur Zadyssa qui se baissa juste à temps, elle-même surprise de son réflexe.

    - Je ne veux pas que quelqu'un d'autre ne meurt !

    Empoignant le sabre de bois qu'elle avait emmené en pensant qu'elle aurait droit à un cours sur son maniement, elle se mit en garde non sans se demander ce qu'elle faisait : elle n'avait absolument aucune expérience de combat hormis ses quelques heures de cours.

    - Écoute, tu ne peux pas sauver tout le monde !

    Tout à coup, la jeune humaine se retrouva en lévitation en l'air. Gal tendit le bras, sourit, puis l'envoya valser au loin tandis qu'elle hurlait de surprise autant que de mécontentement. Atterrissant douloureusement au sol, elle se releva dans la foulée, juste à temps pour voir une myriade de couleurs dans les tons orangés former un flambeau dans la clairière.

    - Non... pas encore...

    Ses forces l'abandonnèrent une à une tandis qu'elle se laissait tomber contre un arbre et qu'elle parvenait de moins en moins à réfléchir correctement, ses pensées restant bloquées sur ce qu'il venait de se passer sans qu'elle ne puisse un seul instant envisager la suite. Elle ne voulait pas que ça recommence ni que ça continue. Elle sut simplement qu'elle venait de se faire attraper par l'étrange inconnu lorsqu'elle sombra dans l'inconscience la plus totale. À son réveil, des images dansaient devant ses yeux, le visage de Xavier entre autre. Elle ignorait ce qu'il venait faire dans tous ses problèmes, mais il était présent, ainsi que les visions de l'explosion qui avait mis fin aux jours de Corail et Maeldan, et maintenant... celle de Gal. 

    - Zadyssa Yunixy... cela fait bien longtemps que je t'ai dans mon collimateur.

    L'inconnu se tenait juste devant elle, un blaster dans la main. Elle se rendit compte qu'elle était ligotée mais ne laissa pas transparaître son effroi, ou du moins tenta.

    - Et vous êtes ?...
    - Un Chasseur de Forceux. Quand j'aurai fini mon affaire ici, on partira à la rencontre de la République.

    vendredi 14 juillet 2017 - 19:12 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    12671 Crédits

    Encore un très bon chapitre, qui s'inscrit profondément dans la continuité du TJ avec le Chasseur de Forceux et la mention de Kaarde et celle de la crise de Rhommamool.
    Un chapitre tragique aussi, encore une perte pour Zadyssa qui heureusement devrait bientôt avoir un autre maître . On est attristés de la mort de Gal même si c'est un personnage qu'on a assez peu connu. Je me demande bien comment Zad va réussir à filer au nez et à la barbe du chasseur, en tout cas !

    dimanche 16 juillet 2017 - 14:44 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar maxoudu4177

    maxoudu4177

    7653 Crédits

    Et voilà, Gal mort et Zadyssa captive.

    C'est ça que tu appelles la flemme?

    Moi j'appelle ça une bonne journée, mais pour le méchant de l'histoire.

    .....................................................................................................................................................................................................................................................

    Super chapitre.

    La suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    dimanche 16 juillet 2017 - 18:59 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7987 Crédits

    Nous nous retrouvons enfin après de longs mois d'absence pour le dernier chapitre de cette fan-fiction ! Merci de m'avoir suivie jusque là et d'avoir continué à commenter ! Remerciements tout particulier à Kinsa-Talik, Padme111 et maxoudu4177 pour leur régularité. Sur ce, bonne lecture !

    Chapitre 50 - N'oublie pas de vivre

    - Alors on ne t'a rien dit, affirma plus que ne demanda le Chasseur de Forceux.

    Zadyssa, résolue à ne rien répondre, garda les dents serrés. Son regard, lui, se perdait dans un vide abyssal. Pourquoi toutes les peines de la galaxie s'abattaient-elles sur elle ? Elle n'avait rien demandé, elle était juste une pauvre enfant de 16 ans !

    Les mains liées dans le dos, appuyée dans un coin de la sombre pièce dans laquelle elle était retenue, Zadyssa ferma les yeux et s'imagina une nébuleuse. Une magnifique nébuleuse aux couleurs fantastiques qui brillaient dans l'obscurité froide de l'espace ; un point sombre se dégageait : la minuscule silhouette d'un vaisseau aventureux symbole de liberté. Sa liberté. Elle le savait, elle n'était plus réellement libre depuis ses huit ans, devant constamment faire attention à ses faits et gestes, était constamment surveillée et survivait plus qu'elle ne vivait.

    - Tu te refuses à parler, hein ? Une Forceuse dans toute sa splendeur.

    La jeune fille porta son regard sur le chasseur, presque mélancolique.

    - Je ne vois pas pourquoi je parlerais. Vous allez bientôt en finir, de toute manière.

    L'homme s'accroupit à ses côtés et, calant sa main contre son front, la força à redresser la tête tandis que Zadyssa frissonnait d'effroi. Il plongea son regard dans le sien, ce qui eut pour effet de la glacer.

    - Ma cible aurait-elle perdu goût à la vie ?

    Aussitôt, les pupilles de Zadyssa se dilatèrent en même temps qu'elle se mit à trembler comme une feuille. Tels une flèche, ses souvenirs lui revinrent brusquement en mémoire et son rythme cardiaque s'accéléra tout aussi soudainement tandis que les larmes lui montaient aux yeux pour finir par tracer des sillons sur ses joues sales.

    - Allons, allons, il ne faut pas pleurer pour si peu.

    À peine eut-il prononcé ces paroles que Zadyssa se referma immédiatement, s'enfermant d'elle-même aux tréfonds de son esprit, loin de tous les maux, loin de ses souvenirs et du monde extérieur. Elle se situait dans un lieu emplit de lumière, flottant dans celui-ci à l'abri des dangers. Mais elle n'était pas seule. Il y avait quelqu'un d'autre : une présence ; une présence qu'elle connaissait désormais très bien et qui était communément appelée "Force". La jeune fille avait l'impression qu'elle l'enveloppait dans un cocon protecteur, un sentiment si vif de sécurité qu'elle n'avait plus ressenti depuis bien longtemps. Ses problèmes furent comme aspirés par la tendresse de sa plus fidèle amie, de la seule amie qui continuait quoi qu'il arrivait à rester à ses côtés, la seule qui ne l'avait pas abandonnée. C'était extrêmement rare qu'elle se manifeste aussi clairement. Habituellement, elle était trouble et il était presque impossible d'en tirer un sentiment si bienveillant. Et pourtant... elle avait quasiment l'impression d'être dans les bras de quelqu'un.

    Un bruit d'explosion retentit. Surprise, la jeune fille fut tirée de son cocon et se redressa en sursaut, éblouie par la luminosité.

    - Alors tu es enfin arrivé. J'ai attendu.
    - Je me suis décidé, vois-tu.

    À l'entente de cette voix, Zadyssa fut en alerte. C'était impossible... ça ne pouvait pas être réel... Et pourtant, Gal, son ancien maître, était là, revenu d'entre les morts, dans l'ouverture qu'il avait créée.

    - Bonjour, Zadyssa, et désolé de t'avoir faite attendre.

    Les yeux de la jeune fille ne purent exprimer toute la gratitude et l'espoir qu'elle ressentait actuellement. Il... son maître... était en vie ! Et il était revenu pour la sauver !

    Mieux encore, il dégaina un sabre laser qu'elle n'avait jusqu'alors jamais vu. Une lame bleue en sortit et Gal se mit à avancer, sur ses gardes tout en étant à la fois dans une posture des plus nonchalante.

    - Amusons-nous, décréta le chasseur.

    L'homme tout de noir vêtu dégaina deux blasters dont sortirent une multitude de salves de tirs, entièrement déviées par la lame dansante du Chevalier. Ce dernier avançait pas à pas, ignorant les tirs sous lesquels il croulait. Et pour la première fois, Zadyssa perçut de la peur chez le Chasseur.

    - Je ne suis pas venu là pour faire semblant, cette fois, affirma Gal.
    - Ce ne sera pas suffisant !

    Le manège continua pendant plusieurs minutes puis son agresseur dévoila une vibro-lame et engagea le combat rapproché contre le Chevalier. Toutefois, ce dernier, avait largement l'avantage. Du moins, c'est ce que croyait Zadyssa jusqu'à ce que le chasseur lui administre un méchant coup à l'abdomen. Aussitôt, la jeune fille se releva et fonça sur lui pour l'empêcher de blesser son maître. Celui-ci réagit au quart de tour et la prise dans ses bras avant de sauter par la fenêtre et de lourdement atterrir au sol. Sitôt qu'il eut retrouvé son équilibre et avant même que Zadyssa n'ait réellement compris ce qu'il s'était passé, Gal lui défit ses liens, la prise par la main et la fit courir à sa suite.

    - Où est-ce qu'on va ? hurla-t-elle enfin.
    - On quitte la planète !

    Elle ne releva pas et courut de plus belle. Si elle était accompagnée, c'était tout ce qui lui importait, elle ne voulait plus se retrouver seule, surtout pas.

    Une navette était devant eux, blindée, un chasseur était derrière eux, blindé d'armes. Le choix était vite fait. Gal sortit un ticket de sa poche et le lui mis dans les mains, ainsi que son sabre en bois. La jeune humaine percevait très clairement sa panique et sa peur. En effet, quelques secondes plus tard, la silhouette hurlante du chasseur se dessinait à l'horizon.

    - Prends soin de toi, Zadyssa.
    - Quoi ?
    - Tu sais très bien que je ne peux pas venir avec toi. On mourrait tous les deux. Je suis vieux, j'ai bien vécu, et je t'ai abandonnée. J'ai simulé ma mort pour pouvoir fuir, je suis sincèrement désolé. Je...
    - Je m'en fiche ! Tu es revenu, et je ne veux plus être seule !

    Gal s'approcha et la pris dans ses bras, tandis que Zadyssa avait un imperceptible frisson, peu habituée qu'elle était à ce type de démonstration de bienveillance.

    - Je sais. Et je m'excuse. Mais tu n'as pas besoin d'un vieux croûton comme moi. Je suis certain que tu finiras par tomber sur quelqu'un qui prendra soin de toi, j'en suis sûr. Aie courage, Zadyssa.

    Des larmes lui vinrent aux yeux. Pourquoi ? Pourquoi devait-il partir ?... Pourquoi devoir se sacrifier ? Elle l'avait déjà perdu une fois, elle ne voulait plus le reperdre.

    - Je ne veux pas que tu partes...
    - Je sais. Mais laisse-moi au moins accomplir mon devoir. Pour une fois... J'y ai déjà manqué un nombre incalculable de fois. Laisse-moi finir ma vie sur une bonne action. Et s'il-te-plaît, vis. Ne survis plus, cherche un moyen de profiter de chaque instant qu'il t'est donné et trouve une personne avec qui les partager, une personne qui saura t'aider. Tu es désespérée, ne te le cache pas. Alors... n'oublie plus jamais de vivre.

    Sa voix se mit à trembler lorsqu'elle voulut négocier, mais il la poussa dans la navette qui se referma et décolla tout aussi rapidement. Zadyssa alla trouver sa place et pleura sans discontinuer contre la parois du vaisseau, son être criant à l'injustice et son corps parcourut de sanglots irrépressibles. Elle venait encore de perdre quelqu'un... et deux fois pour couronner le tout. En si peu de temps...

    La personne assise à côté d'elle lui posa une question qu'elle ignora royalement. Peu à peu, ses sanglots se tarirent et lorsqu'elle regarda par le hublot, ce fut pour voir une étoile être dissimulée par un vaisseau voisin en même temps qu'elle sentait Gal rejoindre la Force pour de bon et en paix. Zadyssa détourna le regard, les yeux rougis et le corps faible et sale. Son voisin maintenait d'ailleurs une distance de sécurité avec elle.

    Finalement, elle parvint à sombrer dans un sommeil profond sans rêve et lorsqu'elle se réveilla, ce fut avec qu'une idée en tête : retrouver Xavier, son ami d'enfance, et suivre les conseils - voire les ordres - de Gal : vivre.

    vendredi 16 février 2018 - 20:19 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW
  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    12671 Crédits

    Lu ! Effectivement, il était temps de clôturer cette partie de la vie de Zadyssa^^

    Chapitre très chouette, comme le reste de cette fic, que tu finis en beauté avec la (vraie) mort de Gal, que tu as réussi à rendre touchante avec le sacrifice du perso envers qui on éprouve une réelle empathie, comme pour Zad, d'ailleurs. La pauvre, elle ne fait que perdre ceux qui l'entourent... Heureusement que Zadyssa a eu Kinsa pour l'épauler après.

    En fait, si tu enlèves les références à SW de cette fic, tu pourrais en faire un vrai roman publiable ! Je sais que ça se fait, et tu as clairement la matière pour.

    samedi 17 février 2018 - 13:54 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar maxoudu4177

    maxoudu4177

    7653 Crédits

    Super chapitre.

    La suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    vendredi 23 février 2018 - 17:35 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7987 Crédits

    Merci pour les commentaires !

    Et il n'y aura pas de suite, Maxou

    vendredi 23 février 2018 - 17:51 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar maxoudu4177

    maxoudu4177

    7653 Crédits

    ça c'était un copié-collé. J'ai oublié de retirer cette partie. Pour la suite, on verra avec le TJ7.

    dimanche 25 février 2018 - 20:31 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7987 Crédits

    Non, la suite est dans le TJ 6.

    dimanche 25 février 2018 - 20:32 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW
  • Avatar maxoudu4177

    maxoudu4177

    7653 Crédits

    où tu veux mais [...]

    vendredi 02 mars 2018 - 19:12 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

247 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

26 mai 2022 - 29 mai 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide