Pouvoirs de la Force saison 6 (page 2)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    9303 Crédits Modo

    Galen - Entraînement classique : Lien qui unit à la Force.

    Après être retourné à l'Académie, bousculé involontairement mon maître Aynor , lui présenter mes excuses et donner mon bilan de mon précédent entraînement, je la salue convenablement et marche tranquillement dans le bâtiment en sifflant doucement. À vrai dire, j'avais l'intention de me rendre dans la salle de classe des pouvoirs pour continuer les sens de Force.

    Comme j'avais expérimenté le sens du danger, je me disais que m'immerger dans le lien de Force serait la prochaine étape, car j'ai vraiment besoin de raffiner ce lien pour éviter de me retrouver encore dans des "situations désastreuses". J'arrive enfin devant la porte de la salle, celle-ci s'ouvre à mon contact et je pénètre dans la classe. Comme la salle est assez grande pour acceuillir plusieurs personnes, je me place dans un coin espacé et me prépare à... faire l'arbre droit. Je plie le genoux, plaque mes mains au sol et soulève délicatement mes jambes vers le ciel, maintenant tout mon poids dans mes bras. Cette position m'a beaucoup aidé pour mon entraînement à la télékinésie, alors elle me sera utile pour celui-ci. Aussitôt ma position d'arbre-droit stable, je fais le vide en moi et me concentre. J'entre dans une sorte de méditation, je commence à ne plus entendre les sons ni voir les lumières et les couleurs sous mes paupières. Tout devient noir et vide autour moi. Je renforce ma concentration en me disant que la gravité n'existe pas autour de moi. Et soudain, je sens de plus en plus léger et mes mains ne sentent plus le sol. J'ai l'étrange impression de flotter dans l'apesanteur spatial, mon corps est inactif et se laisse flotter dans ce vide sidéral où mon esprit se trouve. Il fait peut-être tout noir mais c'est calme et agréable, des ondes positives passent à travers mon corps. Je reste comme ça pendant longtemps, je ne sais pas combien de temps je suis dans cet état méditatif, mais je garde mon objectif en tête. Malgré le sentiment de me trouver seul dans le vide sidéral, je lance un appel spirituel ou psychique à la Force. Je suis apaisé, serein et je cherche patiemment les ondes de la Force. Au bout d'un instant, je sens quelque chose m'attirer dans mon dos. Je me laisse faire et un câble invisible me tire vers quelque chose. Peu à peu, le noir infini laisse la place à un espace constellé d'étolies, devenant de plus en plus nombreuses au fil de ma route. Je penche un peu ma tête pour voir ma destination et j'aperçois que je dirige vers le coeur d'une titanesque galaxie. Je vois partout, dans cet espace étoilé, des cables blancs transparent chargés d'énergie, reliés à des étoiles. Je me laisse toujours tiré par le câble de connexion qui m'amène vers le noyau, où il fait tout blanc. Arrivé dans le noyau, le cable me lâche et je me retrouve flottant dans un espace totalement blanc. Et au milieu de tout ce blanc, une majesteuse sphère de cristal lisse et platiné entouré de multiples anneaux d'énergie. La Force y est entièrement présente et mon lien avec cette sphère commence à se resouder, se reconstruire, rajeunir. Je souris et m'approche de la sphère pour me poser doucement sur elle, allongé. Bizarrement, je m'endors et je quitte ma méditation en ressentant peu à peu mes sens naturels revenir.

    Je me réveille, toujours dans ma position d'arbre-droit, étire mes muscles de tête puis descends lentement mes jambes pour les poser au sol et me redresser sur mes jambes. Je m'étire de partout puis, repensant à l'apesanteur dans ma méditation, refais un vide en moi. Lorsque je réouvres mes yeux, mes pieds se sont retrouvés à 18cm du sol. Je flotte, mon lien avec la Force est bien construit.


    vendredi 26 février 2016 - 10:58 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7120 Crédits

    Zadyssa, entraînement n°4 : Désactivation de droïde.


    Je venais de passer une bonne nuit de sommeil et je me dirigeai à présent vers un nouvel entraînement aux pouvoirs de la Force avec mon maître. Sur les recommandations de Kinsa, j'avais choisis de prendre la désactivation de droïde. C'était moins physique que mes précédentes expérimentations avec la Force. Néanmoins, j'imaginai que c'était plus compliqué que ce que je pensai. Ça demandait une certaine technique pour visualiser les systèmes du droïde.

    Kinsa plaça un droïde au centre de la pièce avant de revenir vers moi.

    Kinsa : Tu dois faire en sorte qu'il soit désactivé. Il ne doit pas exploser, sous peine de rameuter tout le quartier !

    Moi : D'accord, je vais essayer.

    Je fermai les yeux et ne mis pas longtemps à ressentir la Force tout autour de moi. J'arrivai à estimer la distance qui me séparait du droïde rien qu'en la sentant. Seulement, il fallait que j'aille plus loin. Accentuant ma concentration, je me plongeai dans la Force qui parcourait le droïde. Je déviai de cette dernière pour plonger dans les fils du robot. J'avais le sentiment d'être électrisée. Peut-être étais-ce parce que je cherchai à comprendre le système du droïde tout en étant dans une marre d'électron ? Toujours est-il que je suivis le mouvement. Bientôt, je devinai que j'avais trouvé les fils qui étaient reliés au moteur de fonctionnement du droïde. Je sus que c'était eux que je devais bloquer. Je rouvris les yeux et pris le temps d'y réfléchir. Comment faire pour désactiver le droïde ? Ça ne servait à rien de bloquer des fils au hasard. Après une dizaine de minutes de réflexion, je trouvai la réponse : il fallait que je mette le droïde en sous-tension. Ainsi, il serait en manque d'énergie et il ne fonctionnerait plus. Par contre, je devais faire attention à ne pas le mettre par erreur en surtension. Sinon, on aurait le droit à une belle explosion !

    Je fermai à nouveau les yeux et me plongeai dans la Force. Je tendis lentement le bras pour ne pas briser ma concentration. Je réunis la Force qui se trouvait dans les électrons des fils que je voulais bloquer et la modela pour former une sorte de barrage. Je sentis que peu à peu, ces derniers s'accumulaient. La pression était dure à tenir, mais j'y parvins suffisamment longtemps pour que le droïde reste éteint un certain temps. Néanmoins, je sentais que je ne tiendrai plus très longtemps. Je relâcha d'un coup le barrage et rouvrit brusquement les yeux en entendant un grésillement plutôt fort.

    Le droïde avait reçu trop de courant d'un coup, j'avais provoqué un court-circuit.

    Moi : Zut...

    Kinsa : Le début était bien. Mais la prochaine fois, il faudra arrêter progressivement la désactivation. Sinon, tu obtiens ce résultat.

    Je hoche la tête et enlève le droïde pour en mettre un autre. Cette fois, je compte bien l'empêcher d'avoir un court-circuit !

    Fermant à nouveau les yeux, je tendis le bras et ralentis ma respiration pour avoir une meilleure concentration. Mon cœur battait la chamade, j'avais hâte de voir le résultat. Je retrouvai les mêmes fils et utilisaient à nouveau les électrons pour me servir de la Force. Je créai le barrage et eut la surprise d'avoir plus de difficulté à le garder en place. Soit j'étais plus fatiguée, soit j'étais moins concentrée. J'optai pour l'option moins de concentration qui était plus simple à rattraper. Je fis le vide en moi et pris le temps de sentir la Force autour de moi. Une fois que ce fut fait, je revins à la charge sur le barrage et remarquai avec joie que j'avais eu raison. Désormais, il était plus facile de le garder en place. Néanmoins, les électrons affluaient toujours et la pression s'accumulait. Au bout d'un certain temps, je sentis que je ne pourrai plus tenir. Aussi, fis-je disparaître peu à peu mon barrage de Force et sentis que mon bras commençait à me faire mal. J'accélérai le processus et enfin, le droïde se remit en marche. Il n'avait pas eut de court-circuit, c'était déjà ça. Il avait été désactivé, j'espérai que je m'y étais pris de la bonne façon. Je rouvris les yeux.

    Moi : C'était mieux ?

    Kinsa : Assurément, mais il faut que ton entraînement soit validé pour en être sûre.

    Nous appelâmes un maître via comlink pour qu'il puisse valider mon quatrième entraînement.

    dimanche 28 février 2016 - 12:14 Modification Admin Permalien

  • Avatar Dexlander

    Dexlander

    299 Crédits

    Tareyu : Entrainement n°5 : Art du mouvement.


    Bien, j'ai dormis, j'ai manger, j'ai bu, en outre je suis prêt pour une nouvelle journée d'entrainement. Aujourd'hui je décide d'être au grand air, je vais parfaire les bases de l'entrainement avec un bon vieux parcours d'obstacle ! Je saute un peu sur moi même pour m'échauffer. Le soleil est plutôt doux aujourd'hui, et une petite brise vient caresser ma fourrure. Je prend donc une bonne inspiration et me lance dans la course ! 

    Je commence par un petit sprint tout simple, jusqu'à un mur d'escalade où je bondis pour une prise. Je me hisse jusqu'en haut trouve une corde suspendu au dessus d'une marre de boue. Je joue les acrobates dessus afin d'atteindre l'autre bout, j'y arrive mais pas sans peine... Une fois pieds à terre, il faut ramper sous un filet et bien sur dans la boue... Je m’empresse d'arriver à la fin pour me relever, mais dans la précipitation je perd l'équilibre et trébuche. Ce n'est pas grave, je reprend ma course. Je traverse ensuite un champ, où quelques sphères d'entrainement me harcèle de coup de blaster bénins. Bénins oui mais ça pique quand même, j'en reçois plusieurs avant d'arriver au bout. Pour la suite c'est un couloir qui m'attend. Des barres sortent des murs à des endroits tout à fait aléatoire pour m'obliger à me baisser, sauter ou encore esquiver de coter.  A mon grand malheur, je reçois plusieurs coups au passage et je trébuche plus s'une fois... Le parcours se termine par un saut sur une corde menant à une petite passerelle, puis encore un saut plus grand cette fois ci. Je saisi la corde mais mon souffle me fait défaut, et mes bras sont fatigués. Je tombe dans l'eau un peu plus bas avant de regagner la fin du parcours. Ouf, c'est pas pour les enfants ce parcours. 

    Je recommence le parcours plusieurs fois mais toujours en prenant des coups, petit à petit je parviens à établir une connexion avec la Force tout en faisant le parcours, chose que je n'arrivais pas à faire auparavant sans rester immobile. Plus j'essai et plus le lien se renforce. Je sens que je force de moins en moins sur mes muscles, ma respiration est plus souple, mon cœur bat d'un rythme régulier.  En fait c'est comme si mon corps repousser toutes ses limites. Mon esprit aussi est plus vif, je n'agis plus sur le moment, je parviens à anticiper les changements dans ce qui m'entoure. Je me sens vraiment bien dans ma peau, à l'aise dans mes mouvements. 

    Je recommence ENCORE le parcours. Arriver à quelques mètres du mur d’escalade, je bondis tout simplement avec la force pour me propulser jusqu'en haut.  Puis je descend la corde en un instant et reprend directement ma course. J'arrive à l'endroit où je dois ramper. Je décide naturellement d'adopter une autre approche, au lieu de ramper sur le ventre, je décide de ramper sur le dos en m'accrochant au filet. Une fois au bout, le souffle me reviens tout à coup, alors que normalement je me sens à bout. Je traverse le champ en passant au travers des tirs, comme si je savais quand les sphères allaient ouvrir le feu. Une fois dans le couloir, même limonade, je trotte en esquivant tout les obstacles, mes réflexes ont été largement décuplés. Et en ce qui concerne les dernières cordes au dessus de l'eau, je fais un premier saut jusqu'à la passerelle puis à peine les pieds dessus j’enchaîne avec un second saut qui m’amène à la fin du parcours. Je prend une grande inspiration, satisfait de moi. C'est fou, grâce à la Force je me sens plus vivant que jamais, plus rapide, plus fort. En parfaite harmonie avec mon corps.





    mardi 01 mars 2016 - 19:26 Modification Admin Permalien

  • Avatar Aynor

    Aynor

    9450 Crédits

    Weedge – Dissiper l'énergie.


    Weedge venait de terminer son deuxième exercice d'utilisation du pouvoir de dissipation de l'énergie. Il s'en était très bien tiré, faisant preuve d'ingéniosité et de persévérance. seul avait légèrement souffert le sol de la salle, qui en avait vu bien d'autres au cours des décennies passées !


    Aynor - Tu as bien mérité un peu de repos pour cette fin de journée. A chaque jour suffit sa peine. Va mon Padawan.


    Galen – Sens de la Force : lien qui unit à la Force.


    Dans la soirée, alors que je méditais en tailleur sur l'une des grosses pierre du Temple, à l'extérieur, je sentis la présence  singulière de Galen. Il resta quelques instants près de moi sans prononcer un mot. Le silence fut bientôt rompu par son fidèle compagnon, R1P7, intrigué de nous observer ainsi silencieux.


    R1P7 - Bwii ?

    Galen - Maître je suis là.


    Sans quitter ma posture j'invitai mon Padawan à faire comme moi.


    Aynor - Viens t'asseoir, on dirait que tu vas prendre racine tel un Neti. Nous avons une magnifique soirée, douce et dégagée.

    Galen - Vous avez raison. L'éclat de Yavin est somptueux. Depuis que je suis ici et que mon lien avec la Force s'affermit, il me semble percevoir le monde différemment.

    Aynor, après un sourire - Tu fais tes premiers pas dans une nouvelle dimension que nous ouvre la Force. Plus tu seras en harmonie avec elle, plus tu percevras le monde avec cette sensibilité toute particulière, propre à chaque individu.

    Galen - Vous savez, après être rentré au Temple tout à l'heure ... vous vous souvenez j'imagine.

    Aynor - Difficile de l'oublier.

    Galen - Si vous pouviez, ça m'arrangerait.

    Aynor - Donc tu es allé méditer. Raconte moi.


    Et Galen me raconta dans les moindres détails ce qu'il avait ressenti au cours de cette méditation. Un récit qui alimenta ma propre réflexion pendant le dîner que nous prîmes tous ensemble à l'Académie et jusqu'à ce qu'enfin je glisse dans le sommeil.


    Zadyssa –Etourdissement de droïde.


    Les jours suivants je pu constater avec satisfaction que la motivation de nos jeunes apprentis Jedi ne faiblissait pas. Je recu un appel de Kinsa qui prodiguait un court sur la Force à sa Padawan. J'allai à leur rencontre et toute deux m'expliquèrent ce qui c'était passé.


    Aynor – Ton entraînement est réussie car le but est atteint. Et je dois dire que la façon d'y parvenir est plutôt surprenante.

    Kinsa – Peux-tu être plus explicite ?

    Aynor – La désactivation de droïde, ou la destruction selon l'intensité de la charge, s'opère habituellement par une surcharge des circuits grâce à un flux d'énergie ionique que l'on parvient à provoquer grâce à la Force. Ici tu as réussi quelque chose de plus  compliqué. Tu es parvenue à te représenter la composition interne du droïde et à agir sur ses flux énergétiques en les bloquant.

    Zadyssa – Je n'aurai pas du faire ainsi Maître Aynor ?

    Aynor – Eh bien le résultat est là. Mais tu as bien constatée que c'était difficile, et le droïde finit par se réactiver rapidement. C'est ce que l'on peut qualifier d'étourdissement de droïde. Cela peut suffire et la désactivation permanente n'est pas toujours souhaitable car elle est source de suspicion, mais en mission tu n'auras pas toujours le temps de prendre autant de précautions. 


    Tareyu – Art du Mouvement.


    J'observai, grâce aux images retransmises en direct par un des droïdes sonde, le jeune cathar de l'Académie lancé dans sa première tentative du parcours d'obstacle dont l'élaboration avait débuté il y a quelques jours – grâce à du mas tentatives suivantes. Je suivis Taeryu, sans me faire voir, afin de jauger au mieux de sa performance.


    Sa physiologie de cathar était un atout incontestable pour un tel exercice. Il était naturellement vif et agile, et je pu voir qu'il comptait beaucoup sur ses talents innés. Peut-être un peu trop. Petit à petit néanmoins il commenca à sollicter son lien avec la Force afin de compenser une fatigue bien normale et d'anticiper les obstacles. Ses mouvements devinrent plus fluides, moins hésitants.


    Weedge >Entraînement validé. La rénovation du plancher sera retenue sur ta solde ;)


    Galen > Voilà qui complète ton Sens de la Force. Un lien qui t'a conduit à explorer la Force Unificatrice, aussi appelé Force Cosmique (ce qui colle bien avec la façon que tu as eu de le présenter). 


    Zadyssa >Comme je l'explique dans mon post tu as choisis un angle auquel je ne m'attendai pas forcément. Et c'est bien ainsi, l'important c'est d'y avoir apporté de la cohérence. C'est validé :)


    Dexlander > Je dirais que c'est une bonne initiation. Néanmoins tout ceci manque de pieds qui se prennent dans une branche, d'hématomes et de poils pleins de boue (non je ne suis pas un sadique :p ) J'aimerais que tu reviennes dessus ultérieurement pour nous montrer qu tu sais bouger ton corps de félin en harmonie avec la Force !Grrr.


    Note à tous > N'hésitez pas à faire des exercices à plusieurs, avec votre maître ou les autres Padawan. Ou bien même me demander. Dans cette optique je vais préparer prochainement un entraînement pour l'Art du Mouvement, avec un parcours d'obstacle pas piqué des scarabées.


    Que ceux qui sont intéressés m'envoi un message par comlink !


    Ce message a été modifié par Aynor le vendredi 04 mars 2016 - 23:27
    Ce message a été modifié par Aynor le vendredi 04 mars 2016 - 23:30

    vendredi 04 mars 2016 - 23:15 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7120 Crédits

    Entraînement à deux : Tareyu (entraînement n°6), Zadyssa (entraînement n°5): Empathie de Force.

    Je me dirigeai en compagnie de Tareyu dans une salle d'entraînement. Nous avions décidés de faire ensemble notre exercice suivant qui était l'Empathie de Force. J'étais impatiente de voir le résultats de cet entraînement qui avait l'air plutôt intéressant bien que compliqué car il fallait savoir distinguer la différence entre deux émotions. C'était là toute la difficulté.

    Moi : Tu commences ?

    Tareyu : Non, tu commences.

    J'acquiesçai et me plaçai en face de lui. J'étais un peu nerveuse car je me demandai ce que pouvait bien ressentir Tareyu lorsque j'expérimenterai l'Empathie de Force sur lui. Toutefois, j'avais hâte de voir le résultat. Je ne perdis donc pas de temps et fermai les yeux pour me concentrer et ressentir la Force autour de moi. Je la ressentais, elle était très présente. Je tendis le bras mais je n'avais pas réfléchis à ce que j'allais faire pour discerner ses émotions. Je me retrouvai donc assez bêtement, le bras tendu sans que rien ne se passe...

    Je pris donc le temps de réfléchir à ce que j'allais faire. Il fallait que je discerne ses émotions. Donc, je devais me concentrer sur les ondes de Force qu'il émettait. Ensuite, je devrais différencier les émotions qui en ressortait. Ma concentration toujours présente, je tendis le bras. L'accentuant, je parvins à sentir les ondes que je cherchai. Elles émanaient toutes de Tareyu. Peut-être que si je faisais en sorte d'envoyer à mon tour des ondes qui entreraient en collision avec celles de Tareyu, je pourrai ressentir les émotions qu'elles contiendraient...

    Je me concentrai donc sur l'émanation de mes propres ondes. C'était assez compliqué, toutefois, j'eus le sentiment d'avoir réussi à le faire. Quelques secondes plus tard, je ressentis une vague d'émotion qui n'était pas les miennes m'envahir. Je faillis briser ma concentration. Les différencier les une des autres étaient bien plus compliqué que ce que je pensais. Une nouvelle vague surgit mais cette fois, j'étais prête. Je divisais les émotions qui n'allaient pas ensemble et parvins à en tirer quelque chose : de l'impatience, de la joie et une pincée d'interrogation.

    Moi : Pour le moment, tu es joyeux, impatient de recevoir le résultat et tu te demandais quel était ce dernier.

    Tareyu ne répondit pas mais la vague qui déferla en moi confirma ce que j'avais dis. Brusquement, je sentis un changement dans la Force de mon partenaire. Une vague de sentiment néfaste me traversa mais prise par surprise, je n'eus pas le temps de les différencier. Les ondes de Tareyu semblaient plus proche car la prochaine vague survint quelques secondes seulement après la première, mais cette fois-ci j'eus le temps de les identifier.

    Je crois bien qu'il était en pleine réflexion. Les sentiments que je percevais étaient plutôt triste. Il avait l'air de ne pas avoir confiance en ses capacités. Vaguement je ressentis un sentiment en lien avec la protection. J'en déduisis qu'il avait peur de ne pas être à la hauteur pour protéger ses amis... je me demandais pourquoi ? Il ne me laissa pas le temps de souffler, je fus traversée par une gigantesque vague de doute. Cette fois-ci, je fus plus marquée et troublée. Je redoutai ce qui allait arriver ensuite, et j'avais eu raison. Cette vague fut la plus intense de toutes : un chagrin sans fin m'envahis. Ce sentiment me fis repenser à mon état lors de la mort de mon père et je pus facilement en déduire que Tareyu avait perdu un être qui lui était cher. Ses ondes de Forces devinrent plus rapides et puissantes mais toujours cette même émotion qui cette fois était mêlée à toutes les autres que j'avais ressenti hormis les sentiments joyeux.

    C'en fut trop pour moi. Tandis que les dernières émotions de Tareyu me traversait, je me laissai tomber à terre en me tenant la tête avec les mains, les larmes aux yeux. Le chagrin du jeune Cathar m'avait marquée plus que je ne le pensai. Je fermai les yeux pour oublier ce que j'avais senti mais mon cœur battait toujours la chamade.
    La peur et le chagrin de Tareyu étaient encore très présente en moi. J'étais dans tous mes états.

    Ce message a été modifié par Zadyssa le samedi 05 mars 2016 - 11:34

    samedi 05 mars 2016 - 11:17 Modification Admin Permalien

  • Avatar louxahsoka

    louxahsoka

    222 Crédits

    Entraînement numéro 1 : Art du mouvement 

    Je me reveille en sueur , encore ce cauchemard ... Non , il ne faut pas que je commence à me focaliser sur mes cauchemards ! Je vais prendre ma douche puisque la transpiration c'est pas top ; une fois propre je mange un bout pour avoir des forces pour l'entraînement . Une fois mon estomac plein je me dirige vers le parcours d'obstacles , aujourd'hui je vais m'entraîner à : l'art de mouvement . J'ai tellement hâte !

    Moi : Tient , ça y est , je suis arrivée .

    Devant moi se trouve un immense parcours d'obstacles avec des cordes , des haies , des trous  ... Un droïde s'approche moi . 

    Le droïde : Bonjour Alicia , on m'a envoyé pour surveiller ton entraînement . Cette entraînement va t'apprendre à contrôler ton corps ainsi que tes réflexes . 

    Moi : D'accord , j'imagine que je dois faire le parcours ? 

    Le droïde : oui , mais attention il peut y avoir des pièges ... Bonne chance . 

    moi : Merci ! 

    je me place devant le départ et attends le signal du droïde . 

    Le droïde : C'est parti ! 

    Je commence à courir , saute par dessus une haies série de haies , j'ai presque fini les haies lorsqu'une plaque de métal sors de la dernière haies pour me barrer la route , j'attrape aussitôt une corde qui se trouve à côté sans même m'arrêter . A l'aide de la corde je me me propulse et contourne la plaque ; je lâche la corde et toujours dans mon élan je saute à terre pour dans un tunnel . Une fois sortie du tunnel je me retrouve devant un mur , cette fois ci comme le mur n'est pas très haut je bondis en haut du mur . Derrière lui ce trouve un grand bassin d'eau , or j'ai peur des grands espaces remplis d'eau . Mais pas question de reculer , je respire très profondément et ressens la force en moi ... Je remarque alors des lianes au dessus du bassin , je prends mon courage à deux mains et commence à sauter de lianes en lianes . Je vois alors le panneau d'arrivé , je saute à terre et rejoins le droïde . 

    Le droïde : J'ai tout enregistré , je vais aller le porter à mes supérieures . 

    Sur ces mots le droïde me laisse . J'en profite pour m'allonger dans l'herbe fraiche épuisé par l'épreuve . 

    samedi 05 mars 2016 - 20:18 Modification Admin Permalien

  • Avatar darkknight

    darkknight

    2931 Crédits

    Entrainement 1 Lysander et Fieal, télékinésie.


    Je courais dans les couloirs pour retrouver Fieal. Ma bure Jedi un peu trop grande pour moi traînait par terre.On veut commencer nos entrainements ensemble. A le voilà. Il m'attend dans le hall. 

    Fieal: T'es en retard.

    Moi: Oui ben désolé je me suis perdu dans les couloirs.

    Fieal: Pas grave, bon faut peut  être qu'on se bouge non.

    Moi: Euh oui.

    Alors on marche jusque dans une salle où nous attend un droïde. 

    Le droïde: Bonjour Fieal, bonjour Lysandre, on m'a prévenu de votre venue.  Entrainez-vous comme si je n'étais pas là.

    Fieal: Tu commences?

    Moi: Ok.

    Alors je m'assois, respire calmement, ferme les yeux et sent la force m'envahir peu à peu. Je canalise l'énergie en moi pour la diriger vers mes mains pour "faire voler l'objet". 

    Fieal: Alors tu sens la Force?

    Moi: Oui chut. 

    Et je me replonge dans ma méditation. Je tends mon bras gauche et sent la Force le parcourir, je me sens alors capable de pouvoir faire des choses incroyables et j'ai plus confiance en moi. Alors la pierre posée devant moi commence à trembloter, je me concentre d'avantage et fait appelle à toute la volonté de mon corps pour continuer .  Mais la pierre ne fais toujours que trembloter, alors je perd confiance et ma concentration se relache. Je soupir et  me concentre à nouveau pour me laisser à nouveau envahir par la Force mais plus longtemps. Je savoure cette sensation de confiance à toute épreuve et après je tends ma main et la Force l'envahis. La pierre se secoue mais je persévère et alors s'envole pour atterrir dans ma main.

    Fieal: Bravo Lysander t'es génial à moi maintenant. 

    Alors je contacte un maître via Comlink pour le prévenir pour la première partie de l'entraînement.

    Et je laisse ma place à Fieal en l'encourageant. Je suis ultra content de ce que j'ai fait. 





    Ce message a été modifié par darkknight le dimanche 06 mars 2016 - 17:15

    dimanche 06 mars 2016 - 16:43 Modification Admin Permalien

  • Avatar FiealRost

    FiealRost

    344 Crédits

    Entrainement N°1 Avec Lysandre : Télékinésie

    Après être sortit de la salle commune des padawans, je parcourut le temple calmement jusqu’à trouver Lysandre qui me fit par de son désir de s'entrainer avec moi à la telekinésie alors je m'y précipitas, lui devait régler une affaire personnel. Je l'attendis 30 minutes, puis il vint enfin. 

    Moi : Tu es en retard 

    S'en suivit une courte discussions entre lui moi et le droide de la salle d'entrainement, Lysandre réussit avec brio cette première étape, maintenant c'était à mon tour...

    Je n'avais jamais trop compris toutes ces choses avec la Force, mais depuis que j'étais ici je commençais à comprendre, il était 17 heures, les rayons du soleil commençait à faiblir, si je voulais terminer avant la nuit je devais me dêpecher. Je me mis à genoux je me concentra face à la pierre, je la regardais, je ne sais pas pourquoi, mais elle m'obssedais je me mis alors à fermer un œil puis l'autre, je tentais de visualiser la salle d'entrainement. Un frisson me caressa l'échine je entait tout un flux d’énergie me parcourir c'était très puissant, était-ce ça la Force ? Je ne sais pas, je n'y réfléchis pas je restais la bras tendu, le temps passais Lysandre pris une chaise et s'assis je resta concentré, je ressentais chacun des battements de mon cœur, la sueur sur mon front, je restais là longtemps, très longtemps 1 heure passa puis 2, puis 3, je ne ressentais plus de faim, de soif, j'avais l'impression que plus jamais je n'aurais besoin d'assouvir mes appétences, j'arrivais maintenant à percevoir chaque centimètres carré de la salle elle n'avait plus aucun secret pour moi.La pierre que je voulais levé de 10 cm était ,à force de concentration, arriver jusqu'au plafond, mais je ne la voyais pas, aussi j'ignorais le temps qui s'écoulait je ne savais pas que le soleil terminais de se coucher. J'ouvris les yeux Lysandre dormais à côté, mais je ne voyais plus la pierre, cela me déconcentra, si bien que la pierre tomba, soudain un cris me fit sursauter  :

    Lysandre : Aïe ! Mais qu'est-ce que ?!

    La pierre lui était tombé sur la tête on réalisas qu'elle avait atteint le plafond de la salle, je commençais à ressentir la faim.

    Lysandre (inquiet) : Tout vas bien Fieal ? Tu à l'aire bizarre !

    Moi (très détendu) : Tout vas bien, je ne me suis jamais sentit aussi bien, tu sais Lysandre je pense que je vais rester ici quelque années

    J'avais compris pourquoi mon intuition m'avais mené ici, je me suis rendu compte de ce qu'était la Force j'ai su à ce moment que c'était elle qui m'avais amené ici. J'ai compris ce que j'avais de spécial : mon lien avec la Force était très puissant. Alors on attendis tout les 2 un maître pour valider notre entrainement après que j'eu contacter l'un des maître via comlink. 

    dimanche 06 mars 2016 - 18:33 Modification Admin Permalien

  • Avatar Dexlander

    Dexlander

    299 Crédits

    Tareyu : Entrainement n°6, empathie de la Force, à deux : Zadyssa (entrainement n°5)

    Zadyssa venait de finir son entrainement sur moi, elle en était perturber. Ce qu'elle a découvert dans mon esprit l'a beaucoup marqué. Je me sens mal de l'avoir mis dans cet état... Je sais qu'elle a ressentit ma peine et ma profonde douleur, elle est allée jusque dans la plaie qui déchire mon cœur. Ce que j'ignore en revanche, c'est si elle sait que cette douleur vient du fait que j'ai dû tuer mon frère aîné. Je ne vais pas l'accabler de questions après ce qu'elle vient de ressentir. Je laisse donc un peu de temps pour qu'elle reprenne ses esprits. 

    Moi : Excuse moi de t'avoir déstabilisé Zadyssa, pour une première expérience je pense qu'il y a mieux.

    Zadyssa : Ce n'est pas ta faute, laisse moi juste un peu de temps pour récupérer. Il n'y a pas d'émotions, il a que la paix.

    Elle prit une profonde inspiration avant de me faire signe de la tête pour m'autoriser à commencer l’exercice. Je ressens la Force qui bouillonne en moi, je tend la main vers Zadyssa et tente d'établir une connexion avec elle. Je ressens les premières ondes, mais tout est confus, il y a beaucoup de sentiments entremêlés, sans doute parce que son entrainement est encore frais. Je parviens à faire le tri lorsque les prochaines ondes arrives. Je ressens de l’enthousiasme et de l'impatience, sans doute à l'idée de savoir si elle a réussit son épreuve. Je décide de forcer un peu plus dans ses sentiments, je ressens beaucoup tristesse. Un lien de famille, un proche décédé également, la personne qui l'a mise au monde, sa mère... J’aperçois son visage dans la Force, elle me dévisage comme si elle pouvait me voir. Cette blessure est profonde, mais je sens autre chose derrière, un autre drame, son père est mort également, je peux le sentir. Il y a autre chose avec sa mère mais ne parviens pas à forcer le barrage, les ondes me repoussent, je pense que Zadyssa me bloque l'accés. Tout à coup les émotions changent, un tout autre flux me traverse. Des pensées plus proches dans le temps, une sorte de lien avec un... pirate... non ce n'est pas un pirate. Je ressens beaucoup de tristesse, mais aussi une grande force. Je décide de m’arrêter là,  je pense que j'ai remué trop de mauvais souvenirs. Les ondes se dissipes et le liens qui unissait Zadyssa et moi même se brise.

    Quand je ré-ouvre les yeux, je découvre le visage de Zadyssa agressé par les larmes qui coulent le long de ses joues. Mon premier réflexes est de la serrer dans mes bras pour la réconforter. 

    lundi 07 mars 2016 - 13:16 Modification Admin Permalien

  • Avatar R2D2

    R2D2

    1065 Crédits

    Ilan, entraînement n°1 : Télékinésie.



    Le lendemain matin de mon admission en tant que padawan, je décidai de commencer ma première expérimentation avec la Force :la Télékinésie. Je venais de me réveiller, et j'allai prendre une douche histoire de me sentir mieux. D'un pas décidé, je me dirigeai vers la salle d'entraînement. J'étais très impatient à l'idée de commencer enfin ma formation Jedi. J'avais hâte d'en apprendre plus sur la Force.



    J'entrai dans la salle d'entraînement, et je remarquai qu'il y avait cinq sphères posées à même le sol. Je mis les sphères en cercles et je m'assis à l'intérieur de ce dernier. Je fermai les yeux. Je sentais la Force autour de moi, elle m'envahissait et on ne faisait plus qu'un. Je la sentais couler dans mes veines. Notamment, à l'extrémité de mes doigts. Je savais qu'il ne me restait plus qu'à tendre le bras, et le tour serait joué.


    J'effectuai ma pensée, et une fois mon bras tendu, je sus tout de suite, que j'étais parvenu à faire léviter une première sphère. Mon euphorie m’envahit subitement et je perdis ma concentration. La sphère retomba lourdement au sol. Dépitée, je la regardai. Toutefois, j'étais content de mon premier résultat.

    Je refis léviter la sphère, mais cette fois, je parvins à la faire tenir plus longtemps en l'air. Ma concentration était à son apogée. Nous ne faisions plus qu'un, la sphère et moi, via la Force. Akky, mon chien Akk qui m'avait accompagné comme toujours pour cet entraînement, sauta sur la sphère en pleine lévitation et parvint à la plaquer au sol. Je rouvris d'un coup les yeux. Une idée venait de me traverser l'esprit.

    Toujours en faisant léviter la même sphère, je me levai et à mon grand soulagement, ne perdis pas ma concentration. Les longues heures passées à travailler sur un même droïde l'avait bien accrue. Je pris une profonde inspiration, et tendis le bras parallèlement au sol. À ma grande joie, la sphère suivit la trajectoire que je lui avais procurée et j'eus un fou rire en voyant Akky la suivre. D'un mouvement, je la fis monter un peu plus haut, et mon chien Akk sauta pour tenter de l'atteindre. Ça me faisait un bien fou de jouer avec Akky. Aussi, continuai-je durant un certain temps en prenant quelques pauses pour faire reposer ma concentration.

    Après plusieurs heures de jeux, mon regard se tourna vers les quatre sphères restantes. En gardant mon bras gauche tendu, je tendis le bras droit et une seconde sphère lévita. Ma première perdit subitement de l'altitude. Toutefois, je parvins à la garder en l'air. Je remarquai que j'avais du mal à faire changer de trajectoire les sphères. Akky arriva à les toucher plusieurs fois. Malgré tout, au bout d'un certain temps, j'arrivai à mieux les diriger. Je sentais que ma concentration arrivait à son paroxysme. Aussi, arrêtai-je l'entraînement puis me reposai.

    J'appelai un maître via comlink pour qu'il puisse valider mon premier entraînement.


    Ce message a été modifié par IlanVinord le mardi 08 mars 2016 - 17:53

    mardi 08 mars 2016 - 17:49 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

D23 2019

23 août 2019 - 25 août 2019

Ciné Concert Star Wars : Le Retour du Jedi

11 sept. 2019 - 14 sept. 2019

Comic Con Antwerp 2019

14 sept. 2019 - 15 sept. 2019

Japaniort 2019

28 sept. 2019 - 29 sept. 2019

Triple Force Friday

04 oct. 2019

Paris Manga et Sci-Fi Show 28ème édition

05 oct. 2019 - 06 oct. 2019

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide