Pouvoirs de la Force saison 6 (page 5)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Aynor

    Aynor

    9450 Crédits

    FiealRost, entraînement n°2 : Vitesse.
    La matinée prenait fin sur Yavin IV et une douce odeur d'humus flottait dans les airs. Puis le Padawan Fieal Rost se présenta devant moi. L'atmosphère changea.
    Aynor – Tu ne sens pas comme une odeur étrange ?
    Fieal – Une odeur ? Non pas du tout.
    Aynor – Ah si j'en suis certaine.

    Je m'approchai de Fieal et commençai à tourner autour de lui en flairant sa tunique. Il semblait pour le moins décontenancé. On ne pouvait pas lui en vouloir c'était assez déplacé mais ma curiosité était piqué.

    Aynor – Ahah !
    Fieal, peu rassuré – Qu'y a t-il ?!

    De l'index je touchai un pan de sa tunique puis pointai à la vue du Padawan mon doigt recouvert d'une substance verdâtre gluante et fortement odorante.

    Aynor – On dirait un écoulement nasal. Pas humain en tout cas.
    Fieal – Oh, je vois. Ce doit être le sang de l'Acklay que Kinsa a tué alors qu'il me menaçait.
    Aynor – Un acklay ici sur Yavin IV ? Etrange et inquiétant, il faudra que je le signal aux Rangers si jamais il devait y en avoir d'autres. Raconte moi comment cela est arrivé.
    Et il me raconta comment la Force avait placé sur le chemin de son apprentissage le moyen de booster celui-ci.


    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


    Fieal> Belle introduction, elle m'a vraiment permit de plonger agréablement dans le récit.
    Ici point de longue concentration (mais une sieste ^^ ) et tu as pris le partie d'introduire ce pouvoir auprès de ton personnage en situation d'urgence et de stress. Ca fonctionne, il faudra juste garder à l'esprit que ce genre de situation pourrait déraper dans un contexte plus tendu. Car là c'est davantage la Force qui s'empare de Fieal plutôt que l'inverse.


    Petit point « technique ». Tu écris
    « je sentit mon cœur battre plus lentement »
    Or, il semble plutôt établit que le pouvoir de vitesse a l'effet inverse sur le métabolisme, et a priori sur le coeur. On imagine au contraire que le coeur se mette à battre plus vite étant renforcé grâce l'énergie de la Force. La contrepartie étant une débauche d'énergie et un épuisement prématuré.

    Fait attention à la conjugaison de la première personne du passé simple.
    Pour conclure c'est un très bon exercice et ton entraînement est validé !

    Ce message a été modifié par Aynor le lundi 18 avril 2016 - 22:49

    lundi 18 avril 2016 - 22:48 Modification Admin Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    9308 Crédits Modo

    Galen - Entraînement à l'Etourdissement de Force.

    Je crois que ça fait longtemps que je ne me suis pas entraîner aux pouvoirs de la Force. C'est pourquoi je décide d'aller à la salle de classe spécilisée pour compléter mon répertoire de pouvoirs maîtrisés ; je maîtrises déjà les pouvoirs classiques liés aux sens Jedi et quelques pouvoirs de padawan essentiels à ma formation. Une fois dans la salle, je consulte le tableau d'affichage des pouvoirs et cherche un pouvoir qui pourrait m'être utile à m'entraîner. Finalement, un seul porte mon attention : l'Etourdissement de Force.

    Le principe de ce pouvoir est d'étourdir ou de rendre confus une personne en désctivant quelques-uns de ses sens. Je me dis intérieurement qu'un pouvoir comme celui-ci pourrait m'aider dans chacunes de mes prochaines missions et à déstabiliser mes adversaires. Je vais l'apprendre. Je m'installe au milieu de la salle et me mets en position pour faire le vide en moi, pour me concentrer. Je passe une dizaine de minutes à me concentrer, à imaginer que je peux perturber les sens de quelqu'un en passant ma main devant son visage. Je m'accroche à cette idée pendant tout le temps de ma concentration, intégrant cette possibilité dans mon esprit et mes capacités. Au bout de quinze minutes, je quiite ma méditation puis me lève et quitte la salle. Il me faut trouver quelqu'un sur qui je pourrais tester l'Etourdissement de Force, un padawan précisement. C'est alors qu'en chemin je croise Asnwin qui se dirige vers la Salle Commune. Il voit que la porte est fermée puis me voit arriver.

    Asnwin : - Ah, Galen ! Je me demandais bien pourquoi la Salle Commune était fermée, tu viens juste d'arriver.

    Je maintiens toute ma concentration et fixe les yeux du jeune zabrak.

    Moi : - Regarde-moi bien dans les yeux.

    Asnwin : - Pourquoi veux-tu que je te regarde dans les ye...

    Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase que je passe ma main droite devant lui, comme si je voulais utiliser la Persuasion de Force. Mon geste est accompagné de vibrations mélodiques. Je vois ensuite le jeune zabrak faire une drôle d'expression faciale et commencer à avoir le tournis. Il marche ou recule en zigzaguant, croyant que la gravité lui fait défaut. Des symptômes qui démontrent qu'il est confus ou étourdi. Asnwin continue de tanguer dans le couloir en se dirigeant dans toute les directions, sans aucune orientation ni idée d'où il va.

    Asnwin : - Wooooh ! Qu'est-ce qu'il m'arrive ? Pourquoi j'ai la tête qui tourne ?

    Je décide de m'arrêter là, le prends par l'épaule et claque des doigts devant son nez.  Le zabrak reprends alors ses esprits avec un air surpris, ignorant de ce qu'il lui était arrivé.

    Asnwin : - Que... Que... Que s'est-t-il passé ?

    Moi : - Mon cher Asnwin, tu devrais faire attention avec l'alcool. Tu as failli te cogner contre le mur tellement tu étais soûl.

    Le jeune padawan me regarde comme s'il ne se souvenait pas d'avoir bu. Pourtant, je vois en lui qu'il me croit et retourne vers ses appartements sans broncher. Je suis assez content de moi, j'ai réussi à étourdir un jeune padawan et à lui faire croire qu'il avait bu. Je rigole bouche fermée. Je continue mon chemin pour trouver un autre cobaye pour expérimenter l'Etourdissement. Tiens, voilà Akky, le chien d'Ilan. Celui-ci vient me voir, tourne autour de mes jambes en jappant et se place devant moi  avec la langue pendue. Je m'accroupie devant lui, le caresse puis fixe ses yeux. Je passe aussitôt ma main devant lui, les vibrations mélodiques venant, et le chiot Akk se met à alors à tanguer de partout, incapable de bien tenir sur ses pattes et de bien s'orienter. Pour éviter un incident, je le laisse une minute dans son étourdissement puis claque des doigts pour le ramener à ses esprits. Akky tourne de la tête puis me regarde avec étonnement et interrogation. Je lui donne un morceau de biscuit et il le mange sans se poser de question. Je le laisse et continue mon chemin.

    Je semble capable de maîtriser l'Etourdissement de Force car les essais sur deux sujets se sont révélés positifs. Je décide alors de chercher mon maître pour avoir son avis.

    Moi (criant à tuttée) : - Aynor ! Maître ! Je voudrais vous voir !


    mardi 19 avril 2016 - 15:25 Modification Admin Permalien

  • Avatar maryy

    maryy

    93 Crédits

    Leanore Xeria

    Entraînement classique : sens de la vie


    Je me levais avec un mélange d'enthousiasme et d'appréhension ce matin. C'était mon tout premier cours à l'Académie !

    Comme j'avais montré des dispositions particulières pour entrer en contact avec les esprits des animaux, il avait été décidé que mon premier cours porterait justement sur le sens de la vie, à savoir détecter les autres formes de vie pensantes autour de moi.

    Je 'habillais rapidement et partis vers le bâtiment ou aurait lieu le cours. je pris un mauvais tournant, revins sur mes pas et finis par enfin trouver la salle pù devait avoir lieu le cours. Je frappais et saluais le maître Jedi présent, avant d'aller m’asseoir en tailleur dans le fond de la salle. D'autres padawans étaient présents, de toutes les espèces, certains plus jeunes, un ou deux plus âgés.

    Le maître Jedi nous expliqua alors ce qu'était la Force et comment elle pouvait nous permettre de ressentir toutes les formes de vie pensantes autour de nous. Comme je l'avais déjà fait avec des animaux, je comprenais de quoi il parlait. Mais je n'avais jamais tenté de "sentir" des esprits "supérieurs", ni plusieurs en même temps.

    Puis vint le moment de passer à la pratique. Je fermais doucement les yeux, et plutôt que de chercher un esprit, comme je le faisais d'habitude, j'essayais plutôt de laisser mon esprit divaguer sans contrainte, ouverte à toutes les sensations qui me parvenaient. 

    Au bout d'un moment, je sentis comme... les rides qui se propagent sur l'eau, sauf qu'elles se propageaient partout autour de moi. Je finis par réaliser qu'elles devaient se propager dans la Force, et je me concentrais sur cette sensation. Lentement, les sensations se précisèrent, et je visualisais une jeune padawan humaine. Avec un sursaut, je compris que j'avais réalisé mon premier "vrai" contact, et que cette padawan avait aussi senti ma présence. Une fois que je fus bien habituée à cette sensation, je laissais de nouveau mon esprit vagabonder et ressentis une autre vibration de la Force, plus légère. Il s'agissait d'un très jeune Twi'lek, et je sentais son esprit concentré faire vibrer la Force.

    Je restais un long moment à m'habituer aux sensations produites par ces deux esprits. Je me sentais bien, comme portée par la Force. Pour la première fois depuis la mort de mes parents, je me sentais en totale connexion avec d'autres personnes, et cela me faisais du bien.

    J'entendis alors, venant de très loin, la voix de notre maître nous annoncer que le cours était fini. 
    Sans brusquerie, je sortis doucement de mon état de méditation.


    vendredi 22 avril 2016 - 12:13 Modification Admin Permalien

  • Avatar Aynor

    Aynor

    9450 Crédits

    Lysandre et Ilan, entraînement n°4 : Empathie de Force.

    Le soleil était à son Zenith. Dans un des coins de la salle d'entraînement aux pouvoirs de la Force les trois Jedi que nous étions s'étaient assis sur de larges et confortables coussins en  toile de bimmisaari. Disposés en triangle chacun de nous pouvait faire face aux deux autres. En position de méditation, jambes repliées en tailleur, nos muscles étaient détendus et nos esprits invités à en faire autant.

    Aynor – Faites le vide en vous.

    Je me pliais à l'exercice, laissant s'échapper une à une chacune de mes pensées jusqu'à ce que mon esprit soit un océan de sérénité. Débarrassée de toute idée superflue mon attention était toute entière tournée vers la Force, je pouvais la sentir vibrer en moi et percevoir chacun des échos du monde extérieur qu'elle me renvoyait. A travers elle je vis se dessiner petit à petit les présences de Lysandre et de Ilan comme si se formaient sous mes yeux, dans un espace déjà moucheté de faibles lumières, des constellations d'étoiles plus brillantes encore. J'étais prête. J'effleurai leurs auras en leur adressant une caresse spirituelle par laquelle j'espérai les aider à trouver cette même sérénité et cette même harmonie avec la Force. Le temps passa. Combien de secondes, combien de minutes ? Peu importe, le temps nécessaire fut prit.

    Je pris la parole d'une voix douce et posée, prenant bien soin de ne pas rompre le calme retrouvé dans l'esprit des deux Padawan.

    Aynor – Très bien. A présent, je veux que vous réitériez ce que vous avez fait quelques minutes plus tôt. Focalisez-vous sur l'autre. Toi Lysandre sur Ilan, et toi Ilan sur Lysandre. Recréez ce lien empathique.

    Ils obtempérèrent d'un hochement de la tête sans relâcher leur concentration. Déjà familiarisés l'un à l'autre et à cet usage, je sentis rapidement leurs esprits portés par la Force allant vers leur camarade.
    Je vis ces liens de Force, clairs et lumineux, partir du plus profond d'eux jusqu'à se toucher. Ils se nouèrent et fusionnèrent pour ne former plus qu'un. Un pont invisible mais bien réel entre ces deux êtres illuminés.

    A ce stade Lysandre et Ilan pouvaient échanger leurs émotions, les communiquer à l'autre, tant et si bien que ce que l'un ressentais, l'autre l'éprouvait également. Sans relâcher mon champ perceptif qui les entourait, je me levai lentement, sans un bruit, pour aller me placer aux côtés de Ilan. Qu'il me pardonne plus tard ce que j'allai faire car c'était pour le bien de leur enseignement. J'approchai ma ma droite près de l'oreille gauche du jeune humain. Je joignis mon majeur et mon pouce. Puis, d'une pichenette je frappais du doigt l'oreille de l'infortuné Ilan.

    Ilan – Aïeuh !
    Lysandre – Mais !?

    L'effet de mon geste indélicat surpris les deux Padawan. S'agissant d'Ilan c'était sans surprises même pour le regard d'un non initié, mais pour Lysandre cela aurait pu davantage surprendre. Quoi qu'il en soit tout deux tournèrent vers moi des regards pleins d'interrogations, Ilan en se massant énergiquement l'oreille.

    Aynor – Je m'excuse pour ça Ilan. Mais je suis certaine que vous vous rappellerez de cette leçon. Du moins je l'espère. L'empathie est un don de grande importance pour nous Jedi, c'est une aide précieuse mais il n'est pas toujours aussi inoffensif qu'il y paraît. Méditez-le. Et pour me faire pardonner je vous invite à boire une bonne bière à la salle commune !


    ========= HRP ==========
    Lysandre > Tu t'es amusé à combiner des émotions pour deviner un sentiment plus général. C'est pas mal même s'il y a un peu un effet "listing". J'ai l'impression que tu as absolument voulu tester toutes les émotions possibles. Cela m'intrigue que Ilan passe par tant d'émotions contradictoires en si peu de temps.

    Ilan > Tu reprends la suite de Lysandre, utilisant le même procédé. Même remarque.

    D'après mois l'empathie ne permet pas, surtout pour un Padawwn, de percevoir avec précision l'état émotionnel d'une personne. Vous étiez parfois à la limite de la télépathie.

    Remarque générale : attention au français, notamment: et/est est/ai  ;)

    J'aimerai que vous complétiez l'exercice. Il y a un vrai lien intéressant entre vos personnages (avec Zadyssa aussi), et il faut mieux l'exploiter. Votre empathie via votre amitié ne vous permettrait-elle pas, par exemple, de ressentir la détresse d'un de vos amis ?

    Néanmoins si vous ne trouvez pas l'inspiration tout de suite vous pouvez passer à autre chose et y revenir plus tard.




    mardi 26 avril 2016 - 13:39 Modification Admin Permalien

  • Avatar Aynor

    Aynor

    9450 Crédits

    Galen, Etourdissement de Force.

    Galen – Aynor ! Maître ! Je voudrais vous voir !

    Lysandre, Ilan et moi nous dirigions vers la Salle Commune lorsque le responsable de la salle Galen Arek, aussi accessoirement mon Padawan, me héla. J'indiquai aux deux Padawan de me devancer et laissai Galen me rejoindre au milieu du hall principal.

    Aynor – Laisse moi deviner. Ma commande de bières de Forvish est arrivée et dispo à la Salle Commune !
    Galen – Non, pas vraiment. En fait pas du tout.

    Je tâchai de rester digne et de ne pas montrer ma déception car en cet instant rien ne m'aurait fait davantage plaisir que de poser mon séant sur une des banquettes de la Salle Commune et d'y déguster une délicieuse de ces bières. Galen me regardai fixement avec une sorte d'apitoiement dans le regard.

    Galen – J'ai besoin de ton avis sur un de mes entraînements.

    Nous nous mîmes à marcher à travers le hall, côte à côte, tout en discutant de cette dernière expérience de Galen. Je notai bien mentalement chacun des détails qu'il me conta. Chemin faisant nous étions arrivée au niveau des hangars où se trouvaient quelques vaisseaux. Autrefois cette partie du temple abrita la légendaires escadrons rebelles. Nous nous arrêtâmes devant la grande ouverture qui donnait sur l'extérieur.

    Aynor – Un jeune Padawan et un chiot Akk. Je t'ai connu plus ambitieux.
    Galen – Je te trouve un peu dur. J'ai réussi l'exercice !
    Aynor – Accomplir n'est pas réussir. Il faut assumer ton potentiel Galen. Tu peux faire mieux que ça. Et je crois avoir précisément un challenge à ta mesure.

    Je me saisis de mon comlink et appelai Lysandre qui devait être toujours en compagnie de Ilan.

    Aynor - Je vais avoir un peu de retard. J'emmène le responsable de la Salle Commune à la chasse aux Acklays dans la jungle ! On se retrouve plus tard.

    Je raccrochai le boitier de mon comlink à ma ceinture.

    Galen – Une chasse aux Acklays?!
    Aynor – Si nous en trouvons un. Le Padawan Fieal Rost s'est fait courser par un Acklay l'autre jour et Kinsa a malheureusement du le tuer. Pour nous, hors de question d'une mise à mort, nous devrons l'étourdir suffisamment pour permettre sa capture. Et si nous ne trouvons pas d'Acklay nous trouverons bien autre chose !

    ======= HRP ========
    Galen > Tu l'as compris, je te propose de compléter ton exercice via cette mini mission !


    --------------------------------


    Leanore (maryy), entraînement n°1 :rnSens de la vie.


    Je venais de dispenser un cours en groupe pour de tout jeunes aspirants Jedi. Il s'agissait pour eux de faire leurs premiers pas sur la voie de la Force. Un premier contact avec cette énergie mystérieuse. Je leur avais demandé d'essayer de ressentir leur lien avec la Force pour ensuite tenter de percevoir les présences de vie autour d'eux. A la fin du cours je me dirigeai vers une élève qui avait attiré mon attention. Je croisai son regard d'un vert intense et  lui adressai un sourire amicale avant de lui demander de me rappeler son nom.

    Aynor – Comment t'appelles-tu ?
    Maryy – Leanore Xeria, Maitre.
    Aynor – Enchantée. Je ressens une belle harmonie en toi dans ton lien avec la Force. Tu as bien réussi l'exercice, continue comme ça. Et si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas à venir me trouver.

    Je laissai la jeune zélosienne à la suite de son apprentissage, et je partis préparer le cours suivant.

    ====== HRP ========

    Maryy > Dans une logique d'apprentissage tu aurais pu commencer par faire sentir la Force à ton personnage. Pas forcément dans un exercice dédié, mais en introduction. Néanmois je trouve que c'est une belle entrée en matière pour toi dans cette classe.

    « Avec un sursaut, je compris que j'avais réalisé mon premier "vrai" contact, et que cette Padawan avait aussi senti ma présence. »

    Très juste ! Le sens de Force, qui permet notamment de ressentir la présence d'autres êtes vivants, fonctionne dans les deux sens face à des êtres sensibles à la Force. Celui qui peut percevoir peut aussi être perçu.

    Entraînement validé.

    Ce message a été modifié par Aynor le mardi 26 avril 2016 - 13:45

    mardi 26 avril 2016 - 13:43 Modification Admin Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    9308 Crédits Modo

    Galen - Entraînement à l’Étourdissement de Force (suite).
    Ou « Mini-mission : La chasse aux Acklays ».

    Moi : - Une chasse aux Acklays ?!!
    Aynor : - Si nous en trouvons un. Le padawan Fieal Rost s'est fait courser par un Acklay l'autre jour et Kinsa a malheureusement du le tuer. Pour nous, hors de question d'une mise à mort, nous devrons l'étourdir suffisamment pour permettre sa capture. Et si nous ne trouvons pas d'Acklay, nous trouverons bien autre chose.

    La révélation que me fait Aynor ne surprend haut et court. Il y aurait des Acklays sur Yavin IV ? Il me semble que généralement cette espèce de crustacé hexapode à crête ne vit que dans un environnement semi-aquatique comme sur Vendaxa. Ou bien s’il s’agit de son cousin de Géonosis, il y a à craindre. L’Acklay est une créature plutôt dangereuse, surtout dans un environnement comme celui de Yavin IV et c’est un prédateur. Réfléchissant à la manière pour retrouver un Acklay dans une jungle (retrouver une aiguille-à-tricot dans une botte de foin), je donne aussitôt ma réponse.

    Moi : - D’accord. Je veux bien partir capturer de l’Acklay, mais attends-toi à ce que je risque d’y laisser ma peau si ça tourne mal.
    Aynor : - Oh mais ne t’inquiète pas. Je veillerais à ce que nous restions en vie durant cette chasse. Le but étant pour toi d’étourdir un Acklay, on prendra quelques précautions.
    Moi (ironique) : - Étourdir un Acklay. Comparé à ce type de prédateur, un massif passerait pour un félin inoffensif ! Ça ne sera pas de la tarte pour l’étourdir, c’est grand et ça bouge de partout !
    Aynor : - Peut-être. Mais c’est aussi une créature sensible à la Force.

    Là, elle m’a battue. Elle sait quelque chose que j’ignorais à propos des Acklays. Si cette grande créature est aussi sensible à la Force, je ne devrais pas avoir de soucis pour sentir son affinité grâce à mes sens de Jedi. Cette chasse prend alors de l’intérêt pour moi pour la suite de mon entraînement.

    Moi : - Dans ce cas, une fois un capturé, on lui enseignera les arts Jedi. (Aynor me regarde d’air surpris et inquiet.) C’est de l’humour.

    Mon maître sourit amusée, pensant que je suis un incorrigible joueur de mots, puis nous nous mettons en route dans la jungle de la lune yavinienne. Bien que nous sommes partis du hangar à vaisseaux, prendre un d’eux comme véhicule n’aurait aucune utilité car les arbres sont trop serrés entre eux pour qu’il puisse passer. Nous nous enfonçons de plus de plus dans la forêt de Yavin IV, une partie que moi-même je ne connaissais pas et que je découvre, et je regarde en marchant de chaque côté l’environnement luxuriant qui nous entoure, attentif spectateur de cette nature. J’aurais pu prévenir R1 de tenir informé le reste de l’Académie de ma mini-mission, mais le fait qu’Aynor m’accompagne me dit que ce n’est pas nécessaire. Je me plonge ensuite dans la Force pour activer mon sens de la vie ; si un ou plusieurs Acklays, il faut que je me concentre sur leur aura pour pouvoir les dénicher. De la concentration, pour sentir un Acklay et me préparer à l’étourdir. Au bout de ce qui me semble un moment, mon échine me lance et je sens que quelque chose approche. Quelque chose de gros, lourd et qui déracine quelques arbustes sur son passage.

    Moi : - Un Acklay !
    Aynor : - Attention !

    La grande créature s’arrête devant nous et commence à nous menacer de ses pattes avant. J’esquive avec précision et rapidité ses coups et me concentre en même temps à la manière dont je vais assurer la connexion avec elle. L’Acklay, qui doit mesurer moins de trois mètres, nous attaquait chacun à tour de rôle mais décide soudain de s’attaquer uniquement à la cible la plus faible. Moi. Le crustacé me regarde, se poste de face et me positionne pour m’attaquer avec ses deux pattes avant. Seulement, j’ai assez de temps pour trouver un accès à son cerveau à m’y connecter.
    Au moment où il se lance, je planque ma main droite dans le vide et face à lui, comme si je faisais une poussée. Sauf que des vibrations mélodiques accompagnent mon geste et vont se faufiler dans le cerveau de la bête. L’Acklay commence alors à dodeliner de la tête et il cherche aussitôt à garder son équilibre ; je sens que mon esprit est déstabilisé et qu’il perd le contrôle de ses mouvements. Il tente de rester sur ses pattes mais n’y arrive que très peu, trop confus pour cela. Et pour éviter un accident, je refais mon geste devant lui mais en ajoutant l’effet du sommeil. Touché de nouveau par les ondes, l’Acklay hésite à rester debout puis se laisse doucement tomber au sol. Aynor et moi sommes écartés le plus possible pour éviter de subir l’onde de choc de son poids sur le sol. Je m’approche de la créature, du côté de sa tête, et constate qu’il se réagit pas à ma présence (ni celle d’Aynor) et émet un grognement qui ressemble à un ronflement. Il dort. J’ai enfin réussi à endormir un Acklay.

    Moi : - Bon. Et comment fait-on pour l’amener à l’Académie ? Enfin… dans un endroit sûr de l’Académie, pour un crustacé de cette taille ?

    [HRP : Je penses que je pourrais te commander un pack de bières de Forvish une fois cet entraînement terminé ^^. Cela nous ferra une détente bien méritée et j'ai bien envie de goûter à cette boisson.]


    Ce message a été modifié par galen-starkyler le vendredi 29 avril 2016 - 21:35

    vendredi 29 avril 2016 - 14:44 Modification Admin Permalien

  • Avatar maryy

    maryy

    93 Crédits

    Leanore Xeria
    Entrainement classique  - Sens de la Force

    Droïde : Debout Padawan Xeria ! Le maître vous attend sur la grande Terrasse pour votre entraînement !

    Avec un sursaut, je me redresse et rejette les couvertures. Mon entraînement !

    Hier, j'ai suivi mon tout premier cours, celui de Sens de la Vie. Et aujourd'hui, je vais suivre mon entrainement au Sens de la Force. Normalement, c'est ce cours que j'aurais dû suivre en premier, mais comme j'avais déjà été en contact avec les esprits d'animaux sur ma planète, les maîtres Jedis avaient jugé plus utile que je commence d'abord par l'étude du Sens de la Vie.

    Je bataille un moment pour enfiler mes bottes (sur ma planète, nous ne portions jamais de chaussures), puis je pars à grandes enjambées vers la grande terrasse.

    Une fois arrivée, je salue le maître Jedi déjà installé, qui me  fait signe de m’asseoir devant lui. Je m'exécute et calque ma respiration sur la sienne. Le maître m'explique alors ce qu'est la Force, et que je dois apprendre à la ressentir en moi. Je l'écoute, très concentrée.

    Il me fait faire ensuite des exercices de respiration pour entrer dans un état de méditation, qui devrait me permettre de plus facilement ressentir l'empreinte de la Force. J'essaie de faire de mon mieux, mais je ne parviens pas à me détendre. Au lieu de cela, je finis les poings serrés sur mes genoux, tellement je voudrais ressentir quelque chose. J'arrive si facilement à entrer en contact avec un esprit, je devrais bien réussir à ressentir la Force en moi !

    Maître Jedi : Arrête, tu n'y arriveras pas comme ça. Est ce que tu es parfaitement à l'aise ? Sinon, tu n'arriveras pas à suffisamment te détendre...

    Prise d'une illumination, je retire mes bottes que j'ai eu tant de mal à mettre, et me rassois, en tailleur cette fois ci. Je reprend les exercices de respiration et tente à nouveau de ressentir la Force, mais rien n'y fait. 

    Mon maître ne semble pas exaspéré par ce nouvel échec et m'expliquer calmement : 

    Maître Jedi : Je crois que tu cherches trop à ressentir une force physique. Mais la Force, ce n'est pas cela. Imagine plutôt une sorte de flux, qui traverse et réunit, ton corps, la pierre, le buisson là-bas...

    Moi : où le rayon de soleil qui travers ma peau pour atteindre ma chlorophylle ? je crois que je comprend mieux...

    Galvanisée par cette nouvelle image, je reprend à nouveau un respiration lente et profonde, essayant cette fois de ressentir une sensation proche de celle que je ressens en plein soleil.

    Et petit à petit, je commence à sentir comme un autre flux d’énergie qui traverse toutes les cellules de mon corps. En me concentrant bien, je finis même par sentir ce flux s'étendre au delà de mon corps, et englober tout ce qui m'entoure. 

    Pour la première fois, je sens que je fais partie d'un tout immense. Mais cette nouvelle sensation ne m'écrase pas, elle me rassure au contraire.

    J'ouvre alors les yeux. Le soleil est déjà très haut dans le ciel, j'ai dû rester plus d'une heure en méditation !



    mardi 03 mai 2016 - 12:03 Modification Admin Permalien

  • Avatar Aynor

    Aynor

    9450 Crédits

    Galen, Etourdissement de Force (suite).

    Galen - Bon. Et comment fait-on pour l’amener à l’Académie ? Enfin… dans un endroit sûr de l’Académie, pour un crustacé de cette taille ?
    Aynor – Pas la moindre idée.

    Galen manqua de tomber à la renverse.

    Galen – Tu nous a mis sur la piste de cet Acklay et tu n'as pas pensé à ce que l'on ferait une fois qu'on l'aurait ???
    Aynor – Je ne pensais pas que nous trouverions vraiment un Acklay. Il était déjà extraordinaire qu'il y en eut un, celui découvert par Fieal Rost et tué par Kinsa, mais alors deux … non je ne m'y attendais pas du tout. C'était juste pour te motiver.
    Galen – N'es-tu pas sensée être sage et clairvoyante, « Maître » ?
    Aynor – Je le suis …. dans une certaine mesure !

    Je déclipsai de ma ceinture une capsule d'un puissant sédatif et indiquait à Galen comment l'administrer à la créature. Ce qu'il fit avec beaucoup de précaution en revenant bien vite à mes côtés. Entre temps je m'étais saisis de mon comlink afin de passer une communication à l'Académie.

    Aynor – On va nous envoyer un vaisseau et on essaiera de l'arnacher aussi bien que possible. On devrait bien trouver un container d'apprivionnement vide avec lequel on pourra improviser une cage. Ensuite on trouvera bien à contacter quelqu'un pour le reconduire sur une planète un peu plus adapté.


    [HRP : Rien d'autre à ajouter. Entraînement validé !]



    ========================================


    Maryy, entraînement classique : Sens de la Force.


    Maître Ka-Tu-Un, le sage céréen avec qui j'avais partagé quelques missions, vint me voir en fin de matinée.

    Ka-Tu-Un – La jeune zélosienne semble prometteuse. Nous avons eu un cours tout à l'heure afin de l'aider à mieux appréhender son lien avec la Force. Je suis partis alors qu'elle était toujours en train de méditer. Tu devrais peut-être aller la retrouver. Moi je dois rejoindre un groupe de Padawan pour un cours de sciences appliquées.

    C'était entendu, j'allai rejoindre la Padawan Leanore Xeria. Ouvrant mes perceptions aux échos de la Force je me mis en quête de sa présence. Sur le toit du Temple, où se trouvait la grande terrasse. Le turbolift, quelques marches, et j'y étais. La jeune Jedi me tournait le dos et dans sa posture je devinai qu'elle venait d'émerger de son état méditatif. Il n'y avait tout autour d'elle qu'un océan calme bercé par les ondes apaisées de son aura.

    Aynor – Bonjour Leanore.

    Elle se retourna, me jeta un regard de surprise puis me sourit en s'inclinant.
    Je lui rendi son sourire et m'approchai d'elle au bord de la plateforme de pierres.

    Leanore – J'ai suivi vos conseils et j'ai demandé à Maître Ka-Tu-Un de m'aider à comprendre mon lien avec la Force.
    Aynor – J'ai l'impression que c'est un bon premier pas, tu sembles tout à fait sereine, signe que tu as réussi à trouver ce que tu espérais. Je me trompe ?
    Leanore – Je crois que oui, je commence à mieux comprendre le lien qui m'unit à la Force.
    Aynor – Bien, très bien. Si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas.

    Je portai mon regard vers les bottes de Leanore.

    Leanore – J'ai préféré les ôter afin de me sentir plus à l'aise.
    Aynor – A ta guise jeune Padawan, le règlement n'impose nullement le port des bottes ! Personnellement j'apprécie leur côté pratique. Surtout pour botter le derrière d'élèves dissipés.


    [ Un bon exercice sur la lancée du premier. Entraînement validé ! ]

    Ce message a été modifié par Aynor le jeudi 12 mai 2016 - 23:10

    jeudi 12 mai 2016 - 22:58 Modification Admin Permalien

  • Avatar darkknight

    darkknight

    2931 Crédits

    Empathie de la Force 2  Lysandre et Ilan entraînement 4


    Cela fait un moment qu’avec Ilan nous avons fait notre première expérience d’empathie. Nous avions décidé de la renouveler après la mission sur Saleucami. Je laisse alors R3P4 dans ma chambre pour qu’il ne nous dérange pas en faisant du bruit. J’arrive dans le hall d’entrée au pas de course et vois Ilan m’attendant impatiemment avec Akky donc on se dirige vers une salle d’entraînement en marchant calmement et en croisant au passage Zadyssa… On lui adresse un sourire avant d’arriver dans la salle.

    Je m’assois tranquillement à même le sol et m’ouvre à la Force. Je la sens partout, elle est omniprésente, elle enveloppe Ilan, je la sens derrière la porte de la pièce grâce aux habitants de l’académie. C’est agréable cette sensation de pouvoir sentir tout les éléments qui m’entourent en fermant les yeux. 

    Je me focalise alors une nouvelle fois sur Ilan, la Force qui l’entoure est plus intense que celle qui imprègne Akky. Je me souviens de comment j’avais fait pour réussir, j’avais essayé de capter les ondes d’Ilan.  Je me plonge encore plus dans la Force pour entrer en connexion avec Ilan.

    Cette fois je reçois une vague d’émotions assez proches. 

    Je distingue une part de joie et d’étonnement qui s’imposent. Je me creuse le cerveau pendant quelques minutes avant de lui demander pourquoi il est joyeux et étonné.

    Ilan : Hum… Tu te souviens de la dernière fois où je me posais aussi des questions sur la vision que Akky nous avait donné.

    Moi : Oui, tu m’as dis après que c’était lié à… Mais Oui c’est vrai ! au fait que Zadyssa est ta demie-sœur. Mais pourquoi de l’étonnement alors ?

    Ilan : J’ai encore du mal à m’y faire… Tu as senti d’autres choses ?

    Moi : Non, je m’y remets.


    Déjà serein et ouvert à la Force, je mets moins de temps à être assaillis par une nouvelle vague d’émotions… Elle me semble aussi elle être positive. De la joie mais dérivant plus vers de la compassion.

    Moi : La compassion, c’est envers ta mère je pense, tu es sûrement soulagé d’avoir pu faire quelque chose pour la sauver.

    Ilan : Oui en partis, je suis aussi soulagé de les savoir en sécurité.

    rnMoi : Je te comprends… Mais était-ce la seule source de joie ? Je pense que c’est beaucoup trop fort pour qu’il n y’ai que ça.

    rnIlan : Non il y’a aussi le fait que je vous apprécie toi et Zadyssa.

    Moi : Je me disais bien qu’il y’avait un truc dans le genre.


    Ensuite nous passons au tour d’Ilan qui me pose des questions après chacune ondes de sentiments et nous décidons pour finir, de méditer et de réfléchir sur certains points…


    Je me relâche complétement et fais le vide en moi. Et je décide de me focaliser d’abord sur le cas d’Ellyne ma peut-être cousine.

    Je me souviens alors distinctement de sa réaction au moment où elle m’a vu pour la première fois. Elle est passé dans un état second et après à répondus d’un air bizarre à Kinsa. Et puis juste après je me souviens aussi de ma vision… Les deux togrutas et le plus vieux togrutas. Ainsi que le moment où Ellyne crie mon nom. Ensuite on a quasiment fait la même vision mais cela ne veut pas forcément dire que nous sommes cousins. Je n’arrive pas à trouver la dernière pièce du puzzle qui pourrait être importante.


    Je pense ensuite à la trahison de Hagan, cela m’a beaucoup affecté car bizarrement je m’étais vite attaché à lui. Mais j’en suis devenus plus méfiant aussi, cette affaire m’a appris à mieux apprendre à connaître les personnes avant de m’ouvrir à elles.


    Et puis je repense aux liens qui m’unissent à Zadyssa et à Ilan. Je repense à tout ce qu’on a vécu ensemble, notre première expérience à la salle commune, les exercices notamment la télépathie ensemble, la mission, les fous rires…et je me dis qu’on est vraiment très très proche. Qu’on a beaucoup vécu de chose en commun et que moi n’en ayant pas, je les considère comme mon frère et ma sœur. Surtout Ilan comme nous sommes arrivés en même temps… Et puis je repense aussi au fait qu’ils sont demi- frère et demie-sœur, cette nouvelle ne nous a pourtant pas éloigné et c’est pour ça que je les apprécie vraiment. On sait rester soudés face aux épreuves. Et cela nous rends encore plus complices. Enfin ce que j’appelle épreuve c’est nos aventures à la salle commune. Zadyssa m’a tout de suite attirée je me souviens car elle m’a un peu guidé et aidé dans mes premiers pas… C’est souvent elle qui prend les bonnes décisions, c’est une sorte de leader. Maintenant les habitants de l’académie sont même de temps en temps étonnés quand il manque un de nous trois car il est rare de nous voir seul alors qu'on forme un inséparable trio.   En conclusion je me suis beaucoup attaché aux deux humains et les vois comme des membres de ma famille.


    Je retourne sur terre après cette longue méditation et vois Ilan toujours plongé dans ses pensées.  J’attends qu’il revienne sur terre à son tour avant d’appeler un maître grâce à mon Comlink.



    Ce message a été modifié par darkknight le vendredi 03 juin 2016 - 21:07
    Ce message a été modifié par darkknight le vendredi 03 juin 2016 - 21:31

    vendredi 03 juin 2016 - 21:03 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7120 Crédits

    Zadyssa, entraînement n°9 : Maîtrise de la pression/température

    Après un assez long temps de pause durant lequel je n'avais pas appris de nouveaux pouvoirs, je décidai de reprendre en commençant par la maîtrise de la pression et de la température. Bien sûr, durant le moment où je ne m'étais pas entraînée, j'avais perfectionné du mieux que je pouvais les pouvoirs que je connaissais déjà tels que la Vitesse, la Télékinésie, le Saut et plusieurs autres. Désormais, j'étais prête à m'attaquer à du nouveau.

    Avant de passer à la pratique, je m'étais avant tout renseignée sur ce que je comptai maîtriser. La température était évidente, mais la pression régissait d'un domaine plus complexe où je n'avais pas de suite compris ce en quoi ça consistait.

    J'entrai dans la salle d'entraînement, une gourde à la main que j'avais rempli de cinq centimètres d'eau. Je comptai la faire chauffer pour qu'elle s'évapore, puis faire baisser très rapidement la température ambiante pour enfin maîtriser la pression qui s’exercerait sur la gourde et éviter sa déformation. J'imaginai que ce n'était pas simple, difficile, même.

    Je m'assis en tailleur et fis le vide en moi, m'ouvrant à la Force. Ce fluide omniprésent comme à son habitude se fondit en moi, une présence rassurante qui semblait prête à m'indiquer les gestes que j'aurais à faire. J'esquissai un sourire et prolongeai encore un temps ma méditation et accentuai mon lien avec la Force. Ma respiration se fit plus régulière, j'entendais mon cœur battre et mon sang pulser dans mes veines. Quelques bruits extérieur vinrent chatouiller mes oreilles mais je n'y fis guère attention. Enfin, je me sentis prête et tendis le bras droit au-dessus de la gourde - yeux fermés. M'ouvrant d'autant plus à la Force, je la laissai me guider et commençai par localiser l'eau qui se trouvait à l'intérieur du récipient. Sans réellement savoir comment, la Force m'indiqua qu'elle était à température ambiante. Je réfléchissais un instant ; comment l'augmenter ? La solution me vint au bout de deux minutes de réflexion : je devais accélérer le mouvement des particules, ce qui libérerait de l'énergie dont une partie se transformait probablement en chaleur. 

    Je pris une profonde inspiration avant de me lancer. Seulement, après deux essais vains, un nouveau problème s'imposa à moi : comment faire pour les accélérer ? Je ne pouvais pas me servir de la Force sur chaque particule pour la '"doper". Et je ne pouvais pas les considérer comme une entité car sinon, elles n'entreraient jamais en collision. Finalement, je décidai de me laisser entièrement guider par la Force pour cette partie. Toujours était-il qu'au bout d'un certain temps, je sentis l'eau chauffer et la Force se faire bien plus présente, en moi. Après un certain temps, je ressentis comme un changement, dans l'état de l'eau. Je n'eus pas de mal à deviner qu'elle venait de s'évaporer. Oui, c'était bien ça, je la sentais un peu partout dans la gourde.

    Maintenant, je devais faire en sorte que la température autour de la gourde baisse soudainement, sinon je n'aurais pas l'effet escompté. Cette fois, au lieu de les accélérer, je devais faire en sorte de les figer. Et pour cette action, je pouvais - et devais - les considérer comme une même entité. Je parvins à ressentir chaque parcelle de Force qui les habitait et les baignai et la canalisai d'une manière ou d'une autre pour l'employer sur les particules et les empêcher de se mouvoir. Après un temps durant lequel, je réussi à rester calme et patiente, je devinai que la température avait baisser, je le ressentais également. Je ne l'avais pas fait sur un long périmètre, mais j'étais déjà fière d'être parvenue à le réaliser.

    Étant toujours connectée avec la Force, je sentis soudain comme un étau resserrer la gourde. Ce n'était pas réellement un étau... mais je n'arrivais pas à le définir. Il me fut simple d'en déduire que je venais de prendre conscience de la pression. C'était déjà ça. Désormais, je devais trouver un moyen de la retarder. Comme toujours, la Force était avec moi et m'aida durant cette opération. Pendant le processus, je sentis la pression être exercée sur moi. Ce ne fut qu'après quelques secondes que je sus que c'était exactement ça. Baignée dans la Force et ouverte à toute découverte, je pus ressentir la pression tout autour de moi, la gravité, aussi. Je ne sus pas pourquoi, peut-être était-ce également une sorte de pression ?

    Enfin, je devais l'empêcher d'être exercée ! Rassemblant la Force autour de moi, je fis comme une sorte de barrière autour de la gourde - du moins était-ce l'impression que j'en avais - avant de la relâcher d'un coup. Il y eut comme un choc et durant un instant, l'absence de la pression sur la gourde se fit sentir. Une bouffée de joie m'envahis tandis que je compris que j'avais réussi à la maîtriser pendant quelques secondes. Mais maintenant, je devais faire en sorte de la contrôler réellement, et non de la repousser.

    Comme si j'avais ouvert une vanne, la Force qui parcourait les particules qui faisaient actuellement pression sur m'apparut. Je la sentis très proche et bien plus omniprésente qu'avant... Apaisée, je me laissai guider et étendis ma volonté sur les particules et ne sachant pas trop comment, je parvins à arrêter la pression avant de ressentir les effets de la fatigue sur ma concentration.

    Je quittai le monde de l'infiniment petit et me laissai un temps de méditation durant lequel je n'eus aucune difficulté à être bercée par ce fluide omniprésent qu'était la Force.

    Après une bonne demie-heure de ce qui était désormais mon quotidiens, je pris mon comlink et appelai Aynor pour qu'elle puisse valider ce nouvel entraînement que j'espérai avoir réussi.

    samedi 18 juin 2016 - 18:12 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

D23 2019

23 août 2019 - 25 août 2019

Ciné Concert Star Wars : Le Retour du Jedi

11 sept. 2019 - 14 sept. 2019

Comic Con Antwerp 2019

14 sept. 2019 - 15 sept. 2019

Japaniort 2019

28 sept. 2019 - 29 sept. 2019

Triple Force Friday

04 oct. 2019

Paris Manga et Sci-Fi Show 28ème édition

05 oct. 2019 - 06 oct. 2019

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide