Jedi : Fallen Order : Interview des créateurs du jeu

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar JulienT84

    JulienT84

    1923 Crédits

    Alex Kane, journaliste ayant notamment écrit pour Variety ou le site Rolling Stone, a rencontré le vice-président de Lucasfilm Games, Douglas Reilly, et le directeur général de Respawn, Vince Zampella.

    Le journaliste à pu donner une interview inédite pour le site officiel starwars.com lors de Star Wars Celebration à Chicago et dans laquelle les deux hommes ont levé le voile sur quelques secrets à propos du futur jeu qui suivra l’histoire d’un jeune Padawan nommé Cal Kestis à la suite de lordre 66.


    StarWars.com : Que ressentez-vous maintenant que vous avez révélé la chose ?

    Vince Zampella : C’est incroyable. Surtout lors d'un événement comme celui-ci [Celebration Chicago]. Vous entendez les fans, il y avait environ six ou sept mille personnes dans le public, vous entendez la foule, les acclamations, et c’est tellement stimulant.
    Douglas Reilly : Il n’y a rien de mieux que de montrer une bande-annonce sur grand écran et d’obtenir une énorme réaction de la part de la foule.


    Cliquez sur "afficher le message d'origine" en bas de cette page pour voir la vidéo.

    StarWars.com : Quelle est la particularité de raconter une histoire de Star Wars sur ce support spécifique ?

    Vince Zampella : Ce sont des jeux n'est-ce pas ? Il faut pouvoir raconter une histoire dans l'univers Star Wars, comme je l'ai fait pour les autres licences sur lesquelles j'ai travaillé - Medal of Honor, Call of Duty, Titanfall, Apex Legends. Et maintenant nous pouvons raconter une histoire dans l'une des plus grandes licence de la planète. C'est non seulement énorme, mais c’est aussi toute mon enfance, mon identité. J'ai grandi avec Star Wars, c'est ce que je suis, alors je me sens chanceux d'en faire partie.

    StarWars.com : Le mode campagne de Titanfall 2 est une énorme réussite, les gens l'aiment. Est-ce que cela a mis la barre très haut pour vous ?

    Douglas Reilly : C’est intéressant, car nous avions déjà travaillé ensemble avant la sortie de Titanfall 2. Le directeur du jeu, Stig Asmussen, nous a parlé de l’équipe qu’il a constituée et elle est formidable. Nous le savions depuis le début, en travaillant avec Respawn, nous allions vivre une expérience fantastique et immersive dans Star Wars.

    StarWars.com : Il y avait beaucoup de concepts, et diverses itérations d’histoires ?

    Vince Zampella : Tellement.
    Douglas Reilly : Énormément !

    StarWars.com : Qu'est-ce qui le plus excitant dans la direction que vous avez finalement choisie ?

    Vince Zampella : C’est la capacité de raconter l’histoire du voyage de ce héros. C’est très Star Wars, c’est comme si nous pouvions contrôler la courbe de la puissance du héros tout au long du jeu. Vous êtes un padawan avec un entraînement incomplet, vous apprendrez donc en jouant. Et c’est excitant de pouvoir explorer et découvrir vos capacités pendant que vous jouez.



    StarWars.com : En ce qui concerne les techniques de combat - les capacités avec la Force et les techniques au sabre laser - y a-t-il autre chose que vous pouvez nous montrer et que vous n’avez pas eu la chance de dévoiler pendant le panel d’une heure ?

    Vince Zampella : Non.

    StarWars.com : Non ? Ok, d’accord.

    Vince Zampella : [Rires]
    Douglas Reilly : Nous espérons que vous en apprendrez davantage sur les combats.
    Vince Zampella : C’est génial. Les combats sont au cœur du jeu. Il s’agit d’exploration, de réflexion, d’agilité et de combat. Toutes ces choses vont ensemble.

    StarWars.com : L’agilité. Donc, on pourra vraiment bouger comme dans les autres jeux crées par Respawn ?

    Vince Zampella : C’est différent, mais oui. Un Jedi doit se sentir comme un Jedi.



    StarWars.com : A quel genre de problèmes avez vous du faire face durant la production ?

    Vince Zampella : Il n'y en avait pas. Tout était parfaitement lisse.
    Douglas Reilly : Je pense que cela fait partie du processus itératif de création de jeux vidéo, en particulier lorsque vous travaillez avec une propriété intellectuelle sous licence. Ils savent très bien le type de jeu dont ils ont besoin et nous avions notre propre point de vue sur l'histoire. Et parfois, ces choses peuvent être difficiles à assembler.
    Vince Zampella : Absolument.
    Douglas Reilly : Mais lorsque vous avez des partenaires en qui vous avez confiance et des personnes qui ont beaucoup de talent, vous leur trouvez une solution.
    Vince Zampella : Nous avons débattu et je pense que cela a amélioré certaines choses. Parce que nous avons poussé plus loin pour faire quelque chose de plus grand que ce que nous proposerions tout seul.

    StarWars.com : Nous sommes après l’Ordre 66, vous avez ce Jedi en fuite. Quel était l’avantage de placer le jeu à l’époque de la Revanche des Sith ?

    Douglas Reilly : Pour nous, c’est l’occasion d’avoir cette histoire avec quelqu'un en fuite, où la menace est omniprésente. Il doit faire face à cela, être constamment sur ses gardes, et utiliser tous ses pouvoirs grandissants pour contrer ces menaces.



    StarWars.com : Y a-t-il un aspect furtif, diriez-vous ?

    Vince Zampella : Non. Mais la dissimulation est un peu la façon dont le jeu commence.
    Douglas Reilly : C’est la configuration.
    Vince Zampella : Et ensuite, vous êtes découvert. Le reste du jeu, vous essayez maintenant de garder une longueur d’avance sur l’ennemi, d’apprendre et de vous développer jusqu’à ce que vous puissiez vraiment y faire face.

    StarWars.com : A la vue des réactions du public durant le panel, comment pensez-vous que les joueurs vont réagir quand ils prendront le jeu en main ?

    Douglas Reilly : Je suis impatient que les gens découvrent ce que nous avons fait. Ils seront époustouflés.

    StarWars.com : Pouvons-nous espérer beaucoup de combats contre des « boss » ?

    Vince Zampella : Je ne sais pas ce que vous appelez « beaucoup » mais il y a une grande variété de combats tout au long du jeu. Ils vont monter en difficulté, mais cela varie en fonction du type d'ennemis auquel vous faites face. Vous avez vu les purgetroopers ; ils seront beaucoup plus durs que…
    Douglas Reilly : … les habituel stormtroopers chairs à canon.

    StarWars.com : Pouvez-vous donner plus de précisions ? Pourrons-Nous interagir avec l'environnement comme nous l'avons vu  dans des jeux comme "The Force Unleashed" ?

    Vince Zampella : C’est un monde immersif, alors il se passe des choses autour de vous.
    Douglas Reilly : C’est épique et immersif, mais il a sa propre identité.
    Vince Zampella : C’est ce qui caractérise Star Wars.

    StarWars.com : Spider-Man est sorti l’année dernière et les gens ont vraiment adoré ce jeu en mode solo, axé sur l’histoire, sans mode multijoueur. Qu'espérez-vous que les joueurs retiennent de ce projet ?

    Douglas Reilly : La narration est au cœur de l'expérience Star Wars. Si nous pouvions raconter une histoire Star Wars par le biais d'un média interactif que les gens emportent et dont ils se souviennent, ça serait fantastique.
    Vince Zampella : C’est un Jedi, non ? Si vous vous lancez dans ce jeu et que vous avez réellement d’être un jeune Jedi, c’est une expérience incroyable.

    StarWars.com : L'une des choses les plus excitantes du panel a été de voir les connexions avec le comics « Vader » de Charles Soule. Y a-t-il d'autres surprises comme ça ?

    Vince Zampella : Je n'ai pas de réponse à cela.
    Douglas Reilly : Nous cherchons toujours à ce que l’univers soit connecté, de sorte que les gens pourront en découvrir davantage par eux-mêmes.



    StarWars.com : Comment vous-êtes vous sentis à Celebration ?

    Vince Zampella : C’est un endroit formidable. C’est plein de gens partageant les mêmes idées, et la même passion. C’est pourquoi nous nous sommes impliqués, et voir et ces gens en costumes et signer des choses pour d’autres gens - c’est tellement d’énergie et de passion. Et cela correspond à ce que je ressens.

    StarWars.com : Pouvez-vous parler des tenues personnalisables, ou si le personnage aura un des compétences à débloquer ? Des choses comme ça ?

    Douglas Reilly : Je pense que cela tombe dans la catégorie "plus d’infos prochainement".
    Vince Zampella : Plus à venir. C'est une révélation, alors…

    StarWars.com : C'était une bonne révélation.

    Douglas Reilly : [Rires]
    Vince Zampella : Venez à l'E3.



    StarWars.com : Je suis un grand fan des trois jeux auxquels j'ai joué et qui sont réalisés par Respawn. En quoi est-ce différent de travailler dans l'univers de Titanfall ?

    Vince Zampella : C’est Star Wars. Je veux dire, ce sont tous les deux de la science-fiction, ils se déroulent dans l’espace, il y a quelques similitudes à la base même. Mais l'identité, la musique, l'ambiance sonore et les personnages sont si uniques dans Star Wars. Une grande partie du travail et des échanges avec le groupe [Lucasfilm] Story Group consiste à définir ce qu’est Star Wars, et vous le ressentez dans tout.

    StarWars.com : Est-ce différent en termes de technologie ? C’est un jeu type Unreal.

    Vince Zampella : C'est ça.

    StarWars.com : Qu'en est-il des influences ? Avez-vous regardé les anciens jeux Star Wars et avez-vous intégré cela dans la création ? Parce que beaucoup de gens disent: "Oh, j’espère que c’est un autre "Knight of the Old Republic", ou le prochain "Jedi Knight." Évidemment ce n’est pas le cas, mais vous êtes-vous inspiré de ces jeux ?

    Vince Zampella : Pas directement, mais ce sont des jeux auxquels nous avons tous joué, et quand Stig et moi-même nous sommes assis, nous nous sommes dit : «Nous voulons faire cela». Nous ne voulions pas faire de suite ou de copie de n'importe quoi. Nous voulions simplement faire un jeu de héros-Jedi à la troisième personne, action-aventure. C'était la directive principale.
    Douglas Reilly : Nous avons tous grandi en jouant à ces jeux. Il ya donc une certaine influence sur leur utilisation.
    Vince Zampella : Naturellement, oui. Et cent autres jeux.
    Douglas Reilly : C’est exactement ça. Et pas seulement pour les jeux Star Wars, pour les jeux en général. Nous avons donc une perspective très claire sur le type de jeux [conçus par Respawn] et nous travaillons avec nos équipes pour dire : "OK, comment pouvons-nous faire de cette expérience Star Wars une expérience unique ?" Et à l’avenir, nous espérons que les gens puissent dire : "Oh, essayez-vous de créer un jeu similaire à Jedi : Fallen Order ?"



    StarWars.com : Appelleriez-vous "la seconde sœur" le méchant en tête d'affiche, à ce stade?

    Vince Zampella : À vous de me le dire.

    StarWars.com : Je sais comment cela fonctionne !

    Douglas Reilly : [Rires]

    StarWars.com : Il y a toujours un méchant en tête d'affiche, puis le vrai méchant, non ?

    Douglas Reilly : Elle est géniale. Elle l’est vraiment.


    StarWars.com : Et vous ne savez pas encore qui la joue ?

    Douglas Reilly : Vous le saurez. Ou pas.

    StarWars.com : Donc, c’est un" jeu Star Wars", et créé par Respawn.

    Vince Zampella : C’est tout ce que nous pouvons vous dire.

    StarWars.com : Des souvenirs préférés ou des anecdotes sur le projet ?

    Vince Zampella : Nous n’avons pas encore fini. Il y a déjà pas mal de choses, mais il reste encore beaucoup à faire pour terminer, alors je vais garder pour moi mon souvenir préféré. Pour le moment, c’est la présentation [A Celebration].
    Douglas Reilly : C’est tout à fait vrai. C’est l’occasion de présenter enfin tout ce dont nous parlions entre nous depuis si longtemps.
    Vince Zampella : C’est un processus, travailler sur quelque chose de créatif peut être difficile. Ce n’est pas facile, mais c’est ce qui le rend gratifiant et qui nous motive encore plus.
    Douglas Reilly : Tout ce qui vaut la peine d'être fait n'est pas facile. C'est vrai.

    StarWars.com : Et les six derniers mois sont probablement la partie la plus difficile du travail, non ?

    Douglas Reilly : C'est ça.
    Vince Zampella : Je suis impatient de le faire.

    StarWars.com : Vous vous cramponnez pour l’atterrissage ?

    Douglas Reilly : Oui, c'est là que tout se réunit. C’est là que tous les morceaux que vous avez imaginé se transforment en quelque chose de magique.
    Vince Zampella : Nous sommes sur le point de passer en vitesse lumière.

    mercredi 01 mai 2019 - 00:53 Admin Réaction Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    9742 Crédits

    Très intéressant comme interview. J'ai une certaine idée à présent de comment sera le jeu mais c'est encore brouillon. En tout cas, leurs réponses annoncent un jeu prometteur.

    mercredi 01 mai 2019 - 10:43 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Gradubid

    Gradubid

    1336 Crédits

    Un JV a surveiller de très près! 

    Et qui a l'air d'avoir beaucoup de connexions avec Rebels (on y voit un inquisiteur en train de traquer le padawan).

    En tout cas on constate une fois de plus que les JV qui marchent dans SW sont ceux qui sont liés au legendarium crée durant la période ou Lucasfilm était sous la houlette de Lucas...

    Le marketing ne ment jamais... 

    dimanche 05 mai 2019 - 15:58 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

61 fans connecté(s)

Evénements

Des photos Star Wars en plein Paris

20 sept. 2019 - 20 janv. 2020

Star Wars Episode IX

18 déc. 2019

Evénement Planète Star Wars Episode IX

18 déc. 2019 - 22 déc. 2019

Necronomi Con Saison 3

01 févr. 2020 - 02 févr. 2020

Star Wars Celebration 2020

27 août 2020 - 30 août 2020

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide