Review : Star Wars 2 : Opération Flambeau

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar hypertonyk

    hypertonyk

    23751 Crédits

    Voici la review de l'album Opération Flambeau, 2ème tome de la série Star Wars chez Panini Comics. Cette critique n'engage que son auteur et je vous encourage à donner votre propre avis dans les commentaires.




    • Scénario : Charles Soule
    • Dessinateurs : Ramon Rosanas (issues 7, 8 et 12) et Jan Bazaldua (issues 9, 10 et 11)
    • Couleur : Rachelle Rosenberg


    Voici la suite du relaunch 2020 de la série Star Wars, l'une des 4 séries régulières avec Dark Vador, Bounty Hunters et Docteur Aphra, qui se déroule entre L'Empire contre-attaque et Le Retour du Jedi. Retrouvez la review du tome 1 ici. L'histoire se compose de 2 arcs narratifs :  Le Testament de Tarkin (issues 7 et 8),  et Opération Flambeau (issues 9 à 12).

    Le premier récit introduit un nouveau personnage, la protégée de Tarkin : la commandante Zahra. Une vraie méchante, totalement endoctrinée et prête à tout pour se venger de Leia, qu'elle tient pour responsable de la mort de son mentor. L'habile alternance de scènes au présent et de flash-backs nous permet un voyage dans l'esprit torturé et tortueux de cette impériale pur-jus, et à trembler pour notre héroïne, qui, clairement, ne fait pas le poids face à cette Némésis surentrainée. Cela reste un arc introductif, intéressant certes, mais manquant un peu de confrontation. Une belle promesse pour un récit futur.

    Le second arc, en 3 issues plutôt que 4 (le dernier étant un peu à part, j'y reviendrai), nous narre la quête d'un vieux droïde de protocole sociopathe maîtrisant une langue perdue permettant de créer un nouveau code inviolable pour la rébellion... C'est un peu tiré par les cheveux, ou par les câbles, mais pourquoi pas... En revanche, la personnalité de certains héros de notre enfance, dans cette histoire, est vraiment malaisante. A commencer par celle de Leia, prête à laisser torturer et tuer Lobot devant Lando pour obtenir un code... C'est digne d'un Sith, pas d'une héroïne ! Quant à Lando, qui joue l'agent double pour revendre des secrets rebelles à Jabba... What the... !

    La dernière issue est clairement là pour meubler avant que les 4 séries régulières se rejoignent dans le cross-over War Of The Bounty Hunters, mais elle n'est pas inintéressante pour autant. Elle nous raconte à travers des flashbacks la rencontre entre les parents de Poe, ainsi qu'un épisode inconnu de l'évacuation de la base de Hoth, mettant en avant le grand coeur de Han et Chewie. Même si ça ne fait pas vraiment avancer l'histoire principale, j'ai aimé ces récits annexes.


    Les dessins de Rosanas et Bazaldua sont assez similaires et réussis, que ce soit dans les visages expressifs (j'ai quand même une nette préférence pour Rosanas, les petits yeux et les grands fronts des personnages de Bazaldua me plaisent moins) ou dans la variété des plans (serrés ou éloignés, plongées et contre-plongées, plans de détails...). Les décors sont fournis, les plans de batailles spatiales, pour une fois, sont corrects... Bref le contrat est rempli, bien que le style de l'une et de l'autre ne sortent pas spécialement du lot.


    En conclusion : un mini-arc prometteur suivi d'un arc assez malaisant, le meilleur récit étant pour moi le moins important pour l'histoire principale,  le tout avec un graphisme agréable et réussi.

    dimanche 09 janvier 2022 - 15:28 Admin Réaction Permalien


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Star Wars Celebration Europe 2023

07 avril 2023 - 10 avril 2023

Celebration

Encyclopédie

  • Temiri Blagg --- Temiri Blagg était un enfant qui habitait sur la planète Cantonica (Personnages - Civils)
  • Igitz --- Ce petit amphibien bleu et omnivore était indigène aux marais de Naboo. Il a souvent été utilisé comme animal de compagnie par des familles de Gungan. (Espèces & Civilisations - Animaux)
  • Hosnian Prime --- Hosnian Prime était une planète du noyau qui accueillait le sénat en +34. (Planètes & Lieux - Planètes)
  • I-7 Howlrunner --- Le I-7, surnommé Howlrunner fut le premier chasseur conçu par les loyalistes de la branche nationalisée d’Incom Corporation après sa nationalisation. (Vaisseaux - Chasseurs)
  • Thisspiasian --- Originaire de la planète Thissipias dans les régions d’expansion, les Thisspiasians sont une espèce qui ne ressemble à aucune autre. (Espèces & Civilisations - Civilisations)

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2022 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide