Chu'Unthor Legends (page 12)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    8985 Crédits Modo

    Mission : Les orphelins de Saleucami.
    Lieu : Saleucami.
    Date : + 175
    Participants : Galen Arek et Kinsa Talik ; Zadyssa ; Ilan ; Lysandre.
    Objectif : empêcher des troupes Impériales de s'emparer de la planète/sauver des êtres sensibles à la Force.


    En cette nouvelle journée sur Yavin IV, Kinsa Talik et Galen Arek sont convoqués dans la chambre ouverte du Conseil à l’Académie. Là, les deux jeunes voient les portes s’ouvrir devant eux et découvrent que les Maître Jedi Kaarde Naberry, Aynor Alask, Doc Terrik et Tyria Sarkin sont présents et les attendaient.

    Kaarde : - Bien le bonjour, Kinsa et Galen. Nous sommes heureux de vous revoir en ces lieux.
    Kinsa : - Vous nous avez convoqués, maîtres Jedi ?
    Galen (moqueur) : - Si nous n’étions pas convoqués, Kinsa, on serait venus pour rien à cette salle.
    Aynor : - En effet, vous avez été convoqués tous les deux. Il s’agit d’une mission devenue urgente qui requiert une réponse immédiate de notre part.
    Doc : - Mais avant tout, une explication s’impose.

    Kaarde se lève de son siège et active en même temps l'holocarte au centre de la pièce, celle-ci diffusant une douce lueur bleuté. Un point particulier s'illumina avec plus d'intensité puis la carte afficha la projection holographique d’une planète.

    Kaarde : - Le Sénat Galactique a reçu récemment un rapport venant d'une frégate militaire en patrouille. Il a indiqué qu'un croiseur Impérial stationne en orbite de la planète Saleucami et s'est montré offensif face à sa venue alors qu’il demandait la raison de ce stationnement non-autorisé. Peu après, une équipe a été envoyée discrètement sur la planète et a rapporté que les troupes Impériales comptent prendre possession de Saleucami et recruter des enfants ou jeunes adultes sensibles à la Force, pour en faire des chevaliers de l'Empire. Saleucami étant une planète pseudo-membre de la République, le Sénat est d'accord pour envoyer une cohorte de soldats d'assaut pour empêcher les troupes Impériales de la prendre.
    Tyria : - Puis nous avons reçu un message de leur part. Le Sénat veut que l’on envoie des Jedi pour participer à la mission.
    Kinsa : - C’est pourquoi vous nous n’avez convoqués, c’est ça ?
    Kaarde : - C’est cela oui. Toi, Kinsa, parce que tu es une jeune Chevalier Jedi habituée à intervenir sur le terrain lors de missions comme celle sur Haruun Kal ou Bespin, et que tu as de l’expérience de par ta nature mandalorienne (je ne te le reproche pas).
    Aynor : - Et toi, Galen, parce que tu es parmi les apprentis de notre Académie le plus mature et le plus expérimenté pour partir à ce genre de mission. J’ajoute que c’est aussi une opportunité pour toi de démontrer ton potentiel par toi-même à l’armée et de t’améliorer.
    Galen : - Euh, attendez ! Je veux bien que vous donnez cette mission mais Eckmül est le mieux qualifié pour ça maintenant qu’il est Chevalier.
    Tyria : - Eckmül est à présent chargé de nouvelles responsabilités en tant que Chevalier. Il a donc besoin de se réadapter à son environnement et à son nouveau titre, ça demande du temps.
    Doc : - Et nous voulons voir ce que tu vaux réellement. Ta dernière mission a révélé que tu avais beaucoup trop d’assurance et que tu usais de la Force sans modération de ton niveau.
    Kaarde : - Bien ! Chevalier Kinsa. Padawan Galen. Nous vous souhaitons tous une bonne chance dans cette mission sur Saleucami. Bien que vous soyez les deux principaux participants, il vous est possible que vous preniez avec vous d’autres padawans pour vous assister. Que la Force soit avec vous !
    Aynor + Doc + Tyria : - Que la Force soit avec vous !

    Les deux jeunes saluent poliment les maîtres Jedi puis quittent la salle. Une fois dans le hall, ils décident de discuter de leur organisation pour aller sur Saleucami, en tenant compte des informations données par le Conseil.

    Ce message a été modifié par galen-starkyler le lundi 09 mai 2016 - 20:49

    lundi 09 mai 2016 - 13:12 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    10606 Crédits Modo

    Mission : Les orphelins de Saleucami

    Je viens d'être convoquée dans la chambre ouverte du Conseil pour une mission sur Saleucami. Empêcher l'Empire de mettre la main sur la planète, et du même coup, sauver de leur emprise des enfants et des adolescents sensibles à la Force. Bref, ce qui pour moi ressemble à une vraie mission, et pas à un faux-semblant de diplomatie...

    De bonne humeur, je me prépare avec tout le barda nécessaire quand on part dans la bordure Extérieure. Mes armes et mon armure révisées une dernière fois, je retrouve Galen dans le hangar n°7. Il n'est pas seul, toutefois. Légèrement en retrait se tiennent Zadyssa, Ilan, et Lysandre. Les trois padawans sont équipés, et je soupçonne Zadyssa d'avoir briefé le jeune Togruta sur le matériel que je leur conseillais d'emporter. Lysandre a un petit mouvement de recul en me voyant, puis se reprend.

    Lys' : Excuse-moi Kinsa... Je ne suis pas habitué à te voir casquée.
    Moi : Ce n'est rien, je ne le porte pas souvent hors mission. Alors, prêts à partir ?
    Zadyssa : Et comment !
    Galen : La mission s'annonce musclée !
    Zadyssa : Euh...disons qu'avec Kinsa, on a l'habitude !

    Je ris à cette boutade. D'un autre côté, on fait difficilement des missions ennuyeuses quand on est Gardienne... Enfin, bref. Nous embarquons tous à bord du VCX-100 que j'emprunte lors de mes missions, au grand dam de Galen qui doit laisser son Aile-V sur place : un vaisseau plus spacieux pour toute la troupe suffit amplement. Après avoir entré les coordonnées de Saleucami, nous nous installons dans le salon réservé à l'équipage. Nous sommes cinq : plus que je ne suis habituée.

    Moi et Galen faisons le topo complet de la missions aux padawans, qui écoutent attentivement. Tout y passe : la topographie de la planète, sa politique, l'estimation du nombre de forces armées de l'Empire présentes... Je réenregistre soigneusement toutes les informations, puis une fois le topo terminé, j'enjoins aux padawans de faire au moins une petite sieste. Il est toujours bon de dormir un peu avant une mission, on ne sait jamais ce qui va se passer après. Ce serait bête de tomber de fatigue au beau milieu d'une bataille... J'ai moi aussi droit à ma sieste, en dernier. Puis, nous faisons une séance de méditation collective. Lysandre et Ilan ont un peu plus de mal à se concentrer, ils sont assez excités. Normal : il s'agit seulement de leur deuxième mission. Zadyssa, elle est habituée à cela. Ensuite, Galen organise un entraînement au sabre laser qui ravit les padawans.

    L'ambiance est chaleureuse, familiale. En même temps, avec des âges qui vont de treize à dix-huit ans, en passant par quinze, on pourrait presque se croire en colonie de vacances. Mais Saleucami n'a rien d'une planète touristique...

    L'heure suivante se passe avec des souvenirs de missions passées. C'est le rire assuré, avec toutes ces anecdotes que nous avons amassées. La scène dans les souterrains de la capitale des Balawais, l'entraînement de Zadyssa sur Lothal... Il y a de quoi s'occuper ! Enfin, après un repas copieux, emporté directement de la Salle Commune (après, on ne peut plus, il faut que ça soit frais), nous arrivons en orbite de Saleucami.

    mardi 10 mai 2016 - 19:27 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    6946 Crédits

    Mission : Les orphelins de Saleucami

    Nous voilà reparti en mission ! Cette fois, le programme semblait plus chargé que celui d'Haruun Kal, ce qui avait l'air de ravir Kinsa. Après avoir briefé Lysandre, avec le soutien d'Ilan, nous nous étions rendus dans le hangar n°7, avec Galen qui nous avait invité à participer à cette mission. Et je lui en étais reconnaissante d'avoir pensé à nous.

    Kinsa nous suggéra fortement de faire une sieste, durant le voyage qui s'annonçait long. Je mis un certain temps avant de m'endormir ; dès mon réveil nous fîmes un entraînement au sabre laser, puis une séance de méditation qui me permit de me plonger dans la Force et de mettre en ordre toutes les données que nous avait transmise Kinsa et Galen.

    Peu de temps après, nous arrivions en orbite autour de Saleucami ; et nous fûmes immédiatement contactés par la République qui nous indiqua les coordonnées d'un de leurs camp avant de nous refaire un topo sur leur situation. J'eus à peine le temps d'observer de l'extérieur la planète que le VCX-100 plongea en direction de l'atmosphère.

    Attachée et secouée de toute part par les remous extérieur, je me tenais au siège pour amortir un minimum et éviter de me retrouver avec des bleus dès le début... Je remarquai que Lysandre était ballonné et qu'Ilan faisait de son mieux pour l'éviter. Enfin, les secousses s'altérèrent et une fois le vaisseau stabilisé, il partit en ligne droite, probablement en direction du camp.

    Moi : On va tout de suite sur place ?
    Kinsa : Effectivement, et nous arrivons !

    Le VCX-100 ralentit peu à peu sa vitesse avant d'entamer un atterrissage convenable. Une fois détachée, je rejoignis Kinsa et Galen avec Lysandre et Ilan pour nous préparer à rejoindre le camp Républicain. Le sas ouvert, nous sortîmes et je me protégeai les yeux, attaqués par la lumière naturelle après avoir été baignés dans une qui ne l'était pas. C'était qu'elle était éblouissante ! Je vérifiai une dernière fois que j'avais bien mon sabre, un comlink, mon blaster et des réserves de nourritures avant de suivre mon maître, Galen, Lysandre et Ilan.

    mardi 10 mai 2016 - 20:16 Modification Admin Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    8985 Crédits Modo

    Mission : Les orphelins de Saleucami.

    Le sas de la navette s’ouvre et nous sortons, les jeunes padawans se protégeant les yeux de la lumière naturelle du matin. Je laisse cette lumière emplir mon regard et me dévoiler la réalité que nous confrontons maintenant.
    Saleucami est une planète désertique et stérile, qui ne présente aucun intérêt particulier. Pas de richesses, un seul astroport et peu de gens venaient le visiter. Son nom signifie ironiquement Oasis en wroonien puisque c'est la seule planète habitable dans un système stellaire à la majorité de mondes inhospitaliers. La planète était constamment frappée par des chutes de météores, puisque sa position dans son système la plaçait sur leur trajectoire ; les impacts ont créé des caldeiras, de grands cratères dans lesquels la vie s’est développée grâce aux remouds des eaux souterraines, créés lors de l’impact et qui permirent aux minéraux de remonter à la surface. Ces cratères au sol fertile devinrent l'emplacement des premières colonies sur la planète.
    Je respire un bon coup et nous nous mettons en marche vers le camp.

    Le campement de la cohorte Républicaine se compose de dix caravanes militaires amovibles, pour la nourriture et le logement, formant un U autour d’une large tente rectangulaire de toile grise servant de lieu de commandement. Les véhicules d’assaut attendent à l’extérieur. Notre petit groupe pénètre dans l’enceinte du campement tranquillement et bientôt nous apercevons un soldat gradé venir vers nous d’un pas décidé. Nous nous arrêtons face à lui et il cesse sa marche pour nous saluer avec le geste militaire commun, un sourire bête aux lèvres. Je me doute à ses galons que c’est un lieutenant.

    Lieutenant : - Lieutenant Connor, à votre service. À qui avons-nous l’honneur ?
    Kinsa : - Je suis le Chevalier Jedi Kinsa Talik. Ravi de pouvoir vous aider.
    Lieutenant : - Vous… vous êtes plutôt jeune pour être un Chevalier.
    Moi : - L’âge ne compte pas, lieutenant, c’est l’expérience qui prime. Je suis Galen Arek, pseudo-Chevalier Jedi.
    Kinsa : - Et voici ma padawan Zadyssa ainsi que ses camarades Ilan et Lysandre.
    Lieutenant : - Bien… Veuillez me suivre s’il vous plaît, mes supérieurs vous attendent dans le quartier général.
    Moi : - Nous vous suivons.

    Le soldat Républicain nous guide jusqu’à la tente grise et il demande aux deux gardes de nous laisser entrer. Une fois à l’intérieur, nous découvrons une large pièce avec des caisses et des sièges sur différents côtés de la tente et une grande table métallique à holoplan de bataille. Cinq personnes se trouvent autour de la table et observent l’holoplan ; si quatre d’entre eux sont des hommes en armures de combat avec galons, la dernière personne qui nous est de dos est habillé à la manière d’un soldat de commando du Sénat sans le casque et la cuirasse. Sa silhouette m’est familière. Le lieutenant nous fait le geste d’attendre puis se met au garde-à-vous devant les cinq haut-gradés.

    Lieutenant : - Monsieur, les Jedi sont arrivés !
    ??? : - Bien. Nous allons pouvoir commencer…

    La personne de dos se redresse de la table puis se retourne pour nous faire face. C’est alors que je suis stupéfait. L’homme qui se tient là, dans un habit aux couleurs de la Garde Sénatoriale, est plus haut que moi, son visage est trait pour trait au mien avec la cinquantaine, ses cheveux sont d’un brun plus grisé et il porte autour du cou une médaille dorée à l’emblème de la première République. Je reconnais sans mal l’agent Sénatorial devant moi et lui est aussi stupéfait de me voir.

    Moi : - Papa ?!
    Perseus Arek : - Galen ? C’est bien toi ? (Je hoche la tête pour confirmer et m’avance vers lui.) Oh ! Galen ! Je suis heureux de te revoir. Alors tu fais partie des Jedi envoyés ?
    Moi : - Exactement, j’ai été demandé pour aller sur Saleucami. Mais je ne pensais pas te trouver ici.
    Perseus Arek : - Oui, le Sénat m’a demandé de prendre en charge la cohorte d’assaut pour s’assurer du maintien de la sécurité sur cette planète, ce qui est dans mon rôle. Et je suis ravi que tu sois là, mon garçon, en tant que Jedi.
    Moi : - Pas tout à fait, papa. (Je décale sur le côté pour montrer mes camarades.) Papa, laisse-moi te présenter ma camarade Kinsa Talik, chevalier Jedi et ex-résistante de Mandalore, sa padawan Zadyssa et les padawans Ilan et Lysandre. Les amis, permettez-moi de vous présenter mon père, l’agent spécial Perseus Arek du Bureau de Sécurité de la République.
    Kinsa : - Enchantée de faire votre connaissance, monsieur Arek.
    Perseus Arek : - Moi de même, mademoiselle Talik.

    Les cinq autres personnes du QG demandent alors à mon père de commencer la réunion stratégique et celui-ci nous amènent à nous rapprocher de la table pour avoir sous nos yeux le plan de Saleucami. Il prit ensuite la parole, reprenant son rôle de chef.

    Perseus Arek : - Bien, allons-y. Mademoiselle Talik, Galen, je vais être franc avec vous : pouvez-vous me dire quel est l’objectif de cette mission mandaté par le Sénat qui vous amené sur Saleucami ?
    Kinsa : - Le Conseil Jedi nous a expliqué que le Sénat a envoyé une cohorte d’assaut pour intervenir sur Saleucami, afin d’empêcher les forces de l’Empire de prendre possession de la planète.
    Commandant n°1 : - C’est exact, maître Jedi. Il s’agit de la version officielle.
    Moi : - Donc la version officieuse, c’est le sauvetage d’enfants sensibles à la Force.
    Perseus Arek : - Oui, c’est cela. Nous avons découvert que l’Empire avait envoyé un droïde-sonde sur Saleucami pour l’explorer ; ce droïde a ensuite rapporté la présence d’un nombre d’habitants apparemment sensible à la Force, situé dans la région des Ruines Industrielles. La majorité concerne des orphelins. Depuis la présence du croiseur Impérial en orbite, un commando furtif a été envoyé sur place pour comprendre les motivations des Impériaux. C’est là que nous avons surpris une communication privée annonçant le lancement d’un projet de recrutement, approuvé par Horn en personne.
    Moi : - L’Empereur a donc une place dans cette histoire. Vu l’ampleur des derniers évènements passés, il veut sûrement se faire son propre ordre de chevalerie et les habitants de Saleucami sont la cible idéale.
    Kinsa : - Il ne faut pas que ça se produise. Que faut-il faire exactement ?
    Commandant n°2 : - Adapter un plan stratégique afin d’attaquer la garnison Impériale sur Saleucami et pour protéger la population du recrutement.

    Kinsa et moi participons à l’élaboration du plan d’attaque, en discutant de la manière de procédure, les tactiques de position et de combat ainsi que l’enchaînement des actions à réaliser. Kinsa semble avoir un don inné pour la stratégie tandis que je consulte mon père pour avoir son avis sur certaines de mes propositions. Je travaille aux côtés de mon paternel et j’en suis ravi. Au bout d’une heure, les propositions sont nombreuses et il est temps de reporter le bilan à demain. Notre groupe quitte alors la tente pour visiter l'intégralité du campement. 

    Ce message a été modifié par galen-starkyler le mercredi 11 mai 2016 - 11:35

    mercredi 11 mai 2016 - 09:04 Modification Admin Permalien

  • Avatar darkknight

    darkknight

    2931 Crédits

    Mission: Les orphelins de Saleucami


    Je reste en retrait pendant la réunion stratégique avec Ilan et Zad´. Les pensées dans ma tête se bousculent. La joie d'avoir été choisis pour faire cette mission avec Ilan et Zadyssa mes meilleurs amis, la tristesse de ne pas être avec R3P4 mon droïde et la peur de faire une mission sans mon Maître.

    Galen quand à lui ne sera pas si seul dans cette mission vu qu'il vient de retrouver son père. Je suis content pour lui mais je ne peux m'empêcher de penser à mes parents sur Tatooine. Cela me rends triste. Machinalement je vérifie le contenu de mon ceinturon pour vérifier que mon sabre, mon blaster, mon couteau( le même que celui d'Ilan), mon comlink et mes barres nutritives sont là. 

    Je suis plongé dans mes pensées et finalement j'en suis tiré quand le père de Galen nous fait signe de venir.

    Perseus Arek: Nous allons vous faire visiter le camp.

    Moi: Vous avez trouvé un plan? 

    Kinsa: Non Lysandre une stratégie ne se trouve pas comme ça en claquant des doigts. 

    Moi: Ah dommage. 

    Nous sourions pendant que Perseus nous montre les tentes des soldats. 

    Ensuite nous marchons en direction du hangar empli d'activités et de vaisseau. 

    Perseus Arek: Voici le hangar. Il est très fréquenté car les pilotes y vont régulièrement pour entretenir leurs vaisseaux. 

    Je regarde les vaisseau en question et devant l'un deux je vois une unité R4. 

    Moi: Galen, pourquoi on n'a pas pris les droïdes? 

    Ilan: Et Akky?

    Galen: Nous sommes déjà assez nombreux à cinq car si nous rajoutions Akky, R3P4 et R1P7 on serait huit et cela ferait beaucoup.

    Moi: D'accord. 

    Perseus nous mène ensuite vers une tente brune qui m'a l'air assez grande. 

    Perseus Arek: Voilà, nous avions prévus une tente pour les Jedi qui devaient venir et c'est celle-ci. 

    Zadyssa: Merci beaucoup Monsieur Arek. 

    Perseus Arek: De rien.

    Kinsa: Il se fait tard, allons nous coucher. 

    Ilan(en baillant à s'en décroche la machoire): Ou a ai accor aec Insa. 

    Zadyssa: Euh t'as dis quoi?

    Ilan: Excusez-moi. Je disais tout à fait d'accord avec Kinsa.

    On entre dans la tente qui est spacieuse et on se couche. Mais je n'arrive pas à dormir. Je n'arrive pas à faire le vide en moi, à ne rien penser et à ne pas être excité. Alors je décide d'aller méditer dehors tranquillement. 

    Après une bonne demi-heure je me sens appaisé, je rejoins la tente et je m'endors. 

    Le lendemain, Zadyssa me réveille en se retournant dans son sommeil en me donnant sans le vouloir un coup dans les côtes. 

    Moi: Ouch. 

    Kinsa: Ça va Lys'?

    Moi: Moui moui. 

    Les autres se réveillent doucement et on se prépare pour aller rejoindre la tente grise.

    jeudi 12 mai 2016 - 10:58 Modification Admin Permalien

  • Avatar R2D2

    R2D2

    1065 Crédits

    Mission : Les orphelins de Saleucami


    J'étais parti en mission en compagnie de ma demi-sœur ainsi que de mon ami Lysandre, du future Jedi Galen et de la chevalière Jedi Kinsa Talik. Nous avions pris le même vaisseau que Haruun Kal ,le VCX-100  de Kinsa. J'avais pris un sabre d'entraînement, un nouveau blaster, le présent de Lysandre ( le couteau ) des barres énergétiques, ainsi que mon comlink que j'attachai aussitôt à ma ceinture. Nous décollâmes et Lysandre, Galen et moi fûmes obligés de laisser nos droïdes ainsi que mon chien Akk, Akky... Ce dernier devra rester tout seul... Habituellement, nous partions toujours ensemble mais cette fois ci, je dus le laisser. Lorsque nousdécollâmes, je regardai une dernière fois l'Académie avec un air triste.

    Nous fîmes le point de la mission puis, on nous proposa de faire une sieste et je sautai dans mon lit puis m'endormis. Je me réveillai puis j'allai en compagnie de Zad' et Lys' m'entraîner au sabre laser. Lorsque nous arrivâmes à destination du camps, la lumière du jour m'éblouis. Un soldat ou un commandant nous mena jusqu'à une tente particulière et, il s'agissait du général.
     On nous fit visiter  le camps puis on nous montra notre tente. Kinsa nous proposa d'aller nous coucher et je sautai la tête la première... dans le sol...


    Zadyssa : Tu fais l'Autruche ou quoi ?
    Moi : ...

    Quelques minutes plus tard, je m'endormis puis je fus  réveiller pas un soldat. Il me dit que nous allions partir pour les Ruines Industrielles en mission de reconnaissance. Nous partîmes vers le Hangar à vaisseau étant donné que nous y rendions en moto-jet. Je savais en piloter mais Zadyssa et Lysandre ne savaient pas. Zadyssa dut y aller derrière son maître et Lysandre avec Galen. J'étais super excité de partir de ce camps monotone et surtout d'y aller en moto-jet. J'avais le vent qui fouettait mon visage. Cela était très désagréable. Je remarquai que Zadyssa se tenait fermement à Kinsa et que Lysandre n'était pas très rassuré. Ce qui pouvait sembler normal sachant qu'ils étaient à l'arrière ; l'impression de tomber à la renverse devait être forte.

    Nous arrivâmes  sur les lieues mais Galen nous arrêta un kilomètre plus tôt.

    Ce message a été modifié par IlanVinord le samedi 14 mai 2016 - 12:52

    samedi 14 mai 2016 - 12:50 Modification Admin Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    8985 Crédits Modo

    Mission : Les orphelins de Saleucami.

    Notre première matinée sur Saleucami commença par un réveil un peu forcé par un soldat Républicain et un départ pour les Ruines Industrielles ; nous devions partir en mission de reconnaissance. Kinsa et moi avons réveillé les trois autres padawans puis nous sommes allés vers le hangar à vaisseau, afin de réquisitionner des moto-jets. Zadyssa dut aller sur le moto-jet de Kinsa et Lysandre monta sur le mien. Ilan était excité de partir de ce camps monotone et surtout d'y aller en moto-jet. Nous partons donc sans tarder pour le campement Impérial. Les moto-jets partirent en pleine vitesse. Ilan n’avait aucun mal à piloter, Zadyssa se tenait fermement à Kinsa et Lysandre n'était pas très rassuré sur mon siège. C’est tout à fait normal pour eux deux, sachant qu'ils sont à l'arrière. De mon côté, je suis ravi d’avoir pensé à emporter des manteaux noirs pour la mission. Nous arrivons enfin sur les lieux. Sauf que je demande à mes camarades de nous arrêter un kilomètre plus tôt.

    Nos moto-jets garées derrière un rocher, je descends de la mienne puis fait descendre Lysandre, qui est un peu secoué. Kinsa s’occupe de son apprentie tandis qu’Ilan n’a aucun mal à descendre. Nous nous regroupons derrière un autre rocher et assistons à un décor particulier devant nous. Dans un immense cratère recouvert de végétation se trouve une dizaines de grandes tours métalliques, formant un large cercle autour d’un grand bâtiment central. Ce bâtiment ressemble à une très haute pyramide isocèle.

    Moi : - Nous y voici. Les Ruines Industrielles.
    Zadyssa : - Mais… c’est seulement un vaste cratère. Et une espèce de vieille grande usine implantée dedans.
    Lysandre : - Pourquoi avoir implanté une usine dans un endroit pareil ?
    Ilan : - À cause de la présence d’eau sûrement. On dirait que le reste de la planète est un immense désert, et ces cratères ont l’air d’être pourvu de végétation.
    Kinsa : - C’est exactement ça, Ilan. Cette ancienne région industrielle existe à cause des eaux souterraines de Saleucami. Cette planète étant victime de tombée de météorites, les cratères ont permis aux eaux de remonter à la surface et la végétation est apparue.
    Moi : - Aujourd’hui, cet endroit s’appelle les Ruines Industrielles parce que plus personne ne travaille dans cette usine. Les habitants de ce cratère ont construit une petite cité à l’intérieur de ce vieux complexe et autour, ils y vivent en communauté. D’ailleurs, ils ont rebaptisé ce complexe « le Château Noir » à cause de la noirceur de la structure provoquée par le charbon.
    Lysandre : - Et où est le campement Impérial exactement ?
    Kinsa : - Juste… à côté de nous.

    Les trois padawans tournent la tête sur leur gauche et ils aperçoivent le campement de la cohorte Impériale. Identique à celui de la République, les seules différences sont les véhicules et l’accoutrement des soldats et officiers. Les tons des bâtiments et tentes sont toujours sur du noir et du gris. L’armure des soldats ressemble encore et toujours à celle des stormtroopers sauf le casque (HRP : modèle du Premier Ordre).
    Nous nous mettons une nouvelle fois derrière notre rocher et discutons de la démarche à faire.

    Kinsa : - Bien. Comme vous le savez, nous sommes venus ici en reconnaissance. Notre objectif est de découvrir ce que prépare la cohorte Impériale concernant cet endroit et de localiser les enfants réceptifs à la Force, afin de pouvoir les secourir. Nous devons d’abord entrer dans ce camp et mémoriser le plus d’informations possibles pour notre cohorte.
    Lys’+ Zad’+ Ilan : - Comment on va faire ?
    Kinsa : - Eh bien… euh… Galen, des suggestions ?
    Moi : - On peut pas se permettre d’entrer dans le campement Impérial sans être obligé de l’infiltrer. J’ai donc deux suggestions à proposer.
    Ilan : - On t’écoute.
    Moi : - La première suggestion est d’infiltrer le campement par derrière, en se faisant discret le plus possible pour ne pas alerter les soldats. La furtivité serait alors le maître-mot pour cette tentative. La seconde suggestion, plus risquée vous allez me dire, est que nous nous fassions passer pour des agents de l’Empire.
    Lysandre : - On doit se déguiser ?
    Moi : - En résumé, oui. (Je récupère les manteaux noirs de ma moto-jet.) Vous pouvez choisir entre porter ses minces bures noires pour paraître plus mystérieux ou porter un uniforme de cadet Impérial, puisque je pense qu’il y en a.

    Dès la fin de ma phrase, je prends un des minces manteaux et l’enfile rapidement, en prenant soin de rabattre la capuche. Puis je tourne vers ma camarade twi’lek.

    Moi : - Ce ne sont que des suggestions. À toi de décider laquelle est la meilleure ou d’en proposer une autre, puisque tu es Chevalier parmi nous tous.

    lundi 16 mai 2016 - 13:55 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    10606 Crédits Modo

    Mission : Les orphelins de Saleucami

    Nous nous rendons dans la région des Ruines Industrielles en moto-jet, pour une mission de reconnaissance. Nous sommes accompagnés de quelques soldats Républicains en tenue de camouflage. Le groupe s'arrête à un kilomètre du camp impérial, situé un kilomètre encore plus loin, qui nous intéresse. Il faut recueillir le plus d'informations possibles sur les intentions exactes des impériaux.

    Nous marchons durant une demie-heure pour arriver aux environs du camp impérial. Pendant un moment, j'ai l'impression fugace d'être en reconnaissance sur Mandalore, pour la Résistance. Je secoue la tête. Rêver ne me servira à rien. Mais...je peux peut-être utiliser les même techniques. Cachée derrière un haut rocher, nous faisons un résumé de ce qu'il faut obtenir : comment ils comptent persuader les Saleucamiens de les rejoindre, s'ils comptent utiliser la force ou la diplomatie, une estimation approximative du nombre d'ennemis, de leurs moyens... Galen propose de s'infiltrer dans la camp impérial en se faisant passer pour un des leurs.

    À première vue, l'idée a l'air bonne, mais si on est découverts, je ne donne pas cher de notre peau. D'un autre côté, cela vaut pour toutes les tentatives d'infiltration... Finalement, je donne mon accord.

    Moi : C'est d'accord. On va se déguiser en impériaux. Mais faites attention. Il faudra être prêts à évacuer au moindre accroc.
    Zadyssa : Tu m'as raconté que sur Grilamen, les émissaires impériaux étaient des vrais froussards !
    Moi : Ça, ma chère padawan, c'était les émissaires ! Tu as déjà vu des politiciens courageux ?
    Galen : Gaïus Mahan.
    Moi :
    Bah lui c'était l'exception qui confirme la règle. Ce que je veux dire c'est qu'ici c'est des militaires impériaux, mandatés par l'empereur Horn en personne. Ils ne sont pas à prendre à la rigolade. Répartissons-nous les rôles. Zadyssa, Ilan, vous serez des cadets impériaux.
    Lys' : Pourquoi pas moi ?
    Galen : Tes montrals ne rentreront pas dans le casque.
    Moi : Voilà, exactement.

    Je réfléchis durant quelques secondes quels rôles nous pourrions jouer, Galen, Lysandre et moi. Il est hors de question que je me déleste de mon armure, pourtant elle me compromet. Tout à coup, j'ai une idée.

    Moi : Galen sera un Chevalier Impérial venu s'assurer de l'avancée du projet. Je serai une mercenaire embauchée par l'Empire et qui a capturé Lysandre, qui est le seul à conserver sa vraie identité puisqu'il sera un Jedi qui a traîné un peu loin de ses camarades.
    Galen : C'est un bon plan...à ceci près qu'il est risqué.
    Moi (poker face) : Tout plan comporte des risques.
    Ilan : Héhé...pour une fois, ce n'est pas à moi de jouer les prisonniers !

    Je me rappelle toutes les fois où j'ai fait semblant d'avoir capturé mes camarades. Sur Mandalore, j'ai enfilé une armure de Death Watch et prétendu avec Freyler d'avoir fait Ceno et Eckmül prisonniers. Sur Haruun Kal, c'était à Ilan et à Guly de se faire passer pour des Koruns capturés au cours des Guerres Estivales. Je me rappelle aussi que ces fois-là, la couverture n'avait pas tenu longtemps... Je secoue la tête. Même si nous sommes démasqués, nous pourrons nous en sortir, j'en suis sûre et certaine.

    Moi : Hum, une dernière chose : n'utilisons pas nos vrais noms. Au cas où... Je serai Ailyn, la Mésange Bleue. Un vieux pseudonyme de Mandalore, j'avais l'habitude de le porter.
    Zadyssa : Je serai donc Elora, si on me le demande.
    Ilan : Et moi Aksel !
    Galen : Je prendrai le pseudonyme de Cade.

    Ils ont l'air de bien s'amuser à choisir leurs noms. Une fois tout mis en place suite à un long conciliabule, nous nous présentons à l'entrée du camp impérial.

    Galen : Je viens pour vérifier l'avancée du projet de recrutement, et voilà ce que je croise : une chasseuse de primes ayant capturé un Jedi !
    Moi : Une mercenaire, plus exactement. Il rôdait autour de votre camp.
    Impérial : Je ne crois pas que nous ayions fait appel à des mercenaires...
    Moi : Peut-être pas vous, mais les hautes instances, si. Mais vous pouvez toujours les contacter, si vous n'êtes pas sûrs (en faisant un geste de la main). Il n'y en a cependant pas besoin, on peut entrer.
    Impérial: Non, non, pas besoin, vous pouvez entrer. Votre renfort sera le bienvenu, surtout si nous avons affaire à des Jedi (il louche sur mon beskar'gam). Votre nom, s'il vous plaît ?
    Moi : Ailyn, la Mésange Bleue.
    Impérial : Allez, circulez !

    Et nous pénétrons dans le camp impérial. Nous avons réussi à entrer (avec une petite persuasion de Force pour éviter tout problème...je dois faire attention à ne pas faire comme Keller, qui utilisait ce pouvoir à tort et à travers), le plus dur reste cependant à faire.

    lundi 16 mai 2016 - 16:23 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    6946 Crédits

    Mission : Les orphelins de Saleucami

    Nous venions de pénétrer dans le campement, Ilan et moi déguisés en cadets, tandis que Kinsa jouait le rôle d'une mercenaire, que Galen interprétait un Chevalier Impérial et que Lysandre faisait un Jedi capturé. Ilan avait fait remarquer que pour une fois, ce n'était pas lui qui était le prisonnier, ce qui me fit autant sourire que rappeler que lors de la dernière mission, la couverture n'avait pas durée bien longtemps...

    Nous fûmes guider à travers le camp par un guide qui nous menait indéniablement au chef. Enfin, c'était plus Lysandre qui devait l'intéresser. Je profitais du voyage pour me servir de ma mémoire photographique en jetant de multitudes de coup d’œil un peu partout. C'était dans ses moments-là qu'elle avait le plus d'intérêt ! Je pus donc remarquer qu'il y avait un grand nombres de soldats, tous solidement armés. La plupart nous dévisageait, et je devais bien avouer que c'était légèrement déstabilisant. Faisant de mon mieux pour garder mon calme, je continuai de suivre le guide, étonnée par la présence de tant de tentes ! S'il y en avait autant, c'était que les effectifs devaient être nombreux.... Déjà, la présence de plusieurs moto-jet, armée, en disait long sur ce qu'il pouvait se tramer, par-ici. Il n'y avait pas qu'elles, il y avait également beaucoup d'autres véhicules et d'armes entreposées un peu partout. En plus de l'inlassable défilé de soldats.

    Je profitai de notre petit voyage pour mémoriser le chemin, au cas où. Un rocher. Un repose-blaster. Un autre rocher plus petit. Un virage à droite. Un amas de tentes entourées de plusieurs soldats. Une allée principale bien occupée. Une tente quelque peu biscornue... Et enfin, une tente bien plus imposante que les autres. Son aura même indiquait la présence d'un dirigeant important ayant beaucoup de charisme. Deux soldats passèrent devant cette dernière d'un pas hâtifs, ils avaient l'air bien pressé ! J'eus un petit rire en les voyant marcher de nouveau normalement, quelques mètres plus loin. Mais je me repris rapidement et suivis le guide jusque dans la tente, Kinsa et Lysandre en tête. Le Togruta semblait assez apeuré, ce qui était normal. Moi-même j'étais stressée, le casque que je devais porter sur la tête me donnait l'impression que j'étouffais, et il tenait assez chaud. Néanmoins, l'on ne pouvait donc pas voir mon stress.

    Nous arrivâmes devant un homme aux yeux noir profond qui - déjà grand - se tenait droit comme un piquet, les bras dans le dos. Il avait l'air sévère et extrêmement charismatique, ainsi que... très intelligent. Quelque chose me disait qu'il ne serait pas simple à berner. Son regard se posa sur nous, tandis que le guide attendait qu'il lui donne la parole. Cependant, le dirigeant ne semblait pas vouloir le faire, il avait déjà sa propre déduction :

    Chef : Un Jedi, je suppose ?
    Soldat-guide : Hum... En effet. Il traînait aux alentours du campement, trouvé par cette mercenaire qui fut elle-même repérée par ce Chevalier Impérial du nom de Cade qui était accompagné de deux cadets.
    Chef : Je vois... Y avait-il la trace d'autres Jedi ?
    Ailyn : Non, aucune. Il semble être venu seul...
    Cade : Rien de mon côté non plus.
    Ailyn : Pourquoi recherchez-vous des Jedi ?
    Chef : Mais c'est que nous avons une petite curieuse, dis donc ! Je ne sais pas pourquoi, j'hésite à répondre à ta question... Non pas que je n'ai pas entièrement confiance en les mercenaires, n'est-ce pas. Simplement... non, je ne vois pas. Votre jeunesse ? Le fait que vous sembliez sorti de nulle part ? Le simple fait que vous ayez eu la chance d'être tombé sur un padawan qui ne semble pas expérimenté ?

    Ce dirigeant m'avait l'air bien malicieux. Il mettait délibérément Kinsa sur les nerfs, pour la tester, probablement. Il n'avait pas l'air naïf et semblait même ne faire confiance à très peu de monde. J'espérai qu'il n'allait pas tous nous tester, mais ça semblait bien partit pour. De plus, il me semblait qu'il prenait ça pour un jeu... Combien de temps avant que l'un de nous ne se trahisse ? Déjà que nous étions dans la gueule du loup... alors passer en plus une sorte d'interrogatoire serré alors que nous voulions obtenir des réponses... J'observai Kinsa, attendant sa réponse :

    Ailyn : Je suppose que vous avez vos raisons. Comme j'ai les miennes de vous poser cette question.
    Chef : Qu'est-elle ?
    Ailyn : Eh bien, disons que ce n'est pas tous les jours que l'on peut voir un camp Impériale sur Saleucami. Qui plus est, avec un Jedi aux alentours qui semble jouer les espions. Ça attire l'attention. De plus, vous sembliez bien intéressé par une réponse positive à votre précédente question.
    Chef : Je vois que vous êtes très analyste... (se tournant vers Lysandre:) Et toi, qu'est-ce que tu faisais là ? Tu t'es perdu, c'est ça ? Ne t'inquiètes pas, ici, nous allons te former, tu deviendras bien plus fort et tu serviras une meilleure cause !

    Le dirigeant observait discrètement Kinsa, vérifiant qu'elle n'avait pas une réaction qui la trahirait étant donné qu'il venait de divulguer une information qui était intéressante pour nous. Toutefois, ma maître fit en sorte de ne pas réagir, même si l'on pouvait facilement sentir qu'elle avait bien envie de saisir la balle au bond. Je fixai désormais Lysandre, me demandant ce qu'il allait répondre. Il semblait faire un immense effort pour garder son calme, ce qui était normal au vue de la situation dans laquelle il était. Il n'avait pas le droit de faire de faux pas !

    Lysandre : Je... je ne sais pas... j'ai été séparé de mon maître et j'ai atterris sur je-ne-sais-quel planète...
    Chef (ironique) : Mince alors... dommage pour toi ! Tu es dans un camp Impérial, un petit séjour dans une prison pour te conformer à nos règles, et tu seras bon pour vivre avec nous un certain temps. Ta force nous sera très utile !

    Finalement, le dirigeant tourna son regard affûté vers Ilan et moi... Il semblait légèrement gêné. Peut-être voulait-il entreprendre une autre discussion plus sérieuse ou secrète avec Lysandre, Galen et Kinsa, et il ne voulait pas de cadets pour le gêner ?

    Chef : Je demanderai à ce que tous sorte, hormis la mercenaire, le Jedi et le Chevalier Impérial. J'ai quelques questions à leur poser... ou alors ce sera l'inverse.

    Je lançai un regard à Kinsa qui signifiait clairement : "mais je voulais écouter...", et elle m'en rendit un voulant dire : "profitez-en pour mémoriser des détails sur le camp". Le dirigeant semblait très pressé et son regard inquisiteur pressa tous ceux qui se trouvait à l'intérieur, dont la plus part m'avait l'air déçu. Toutefois, il fit garder trois soldats qui semblaient expérimenté. Signe qu'il ne se sentait pas en parfaite sécurité...

    Une fois à l'extérieur, Ilan prit la parole :

    Ilan : C'est ce qui s'appelle, se faire virer.
    Moi : À peine. Viens, on va visiter le camp.

    Nous eûmes à peine le temps de faire quelques pas que je remarquai que nous étions observé. Tout compte fait, ce dirigeant ne nous faisait toujours pas confiance, même s'il nous avait éloigné. Ilan aussi, le vit. Main sur mon comlink, je m’apprêtai à répondre à un appel qui pouvait venir à n'importe quel moment (notamment pour se rejoindre).

    lundi 16 mai 2016 - 19:55 Modification Admin Permalien

  • Avatar darkknight

    darkknight

    2931 Crédits

    Mission: Les orphelins de Saleucami


    Je me disais bien que je n'allais pas être cadet à cause de mes Montrals mais j'ai espéré. Je ne voulais pas être séparé de mes amis. Mais dés le début on a du se séparer. 

    Je suis maintenant tétanisé par la peur bien que j'essaye de reprendre le contrôle de moi.

    Je vois que Kinsa et Galen restent calmes. Je tente de faire de même. 

    Moi: Vous avez dis avant pouvoir me former…. je doute que vos entraînements sont de même niveaux que ceux des Jedi. 

    Chef: Petit prétentieux. Nos entraînements sont plus que complets et les soldats ici présnets dans le camps sont des machines de guerre. Et nous avons des armes puissantes. 

    Moi: Plus puissante qu'un sabre laser je demande à voir!

    Je suis stressé mais pendant le trajet j'avais réfléchis à ce qu'il fallait qu'on parle et je tentais de faire parler le chef qui pour le moment malgré son intelligence mordait à l'hameçon trop fier de son campement. Je joue un peu l'insolent mais il le faut. J'écoute aussi attentivement la discussion en espérant que ma mémoire auditive ne me lâcheras pas au moment venus. 

    Chef: Le sabre laser l'arme des Jedi. Qu'on lui confisque le sien ainsi que ses autres armes. 

    Galen alias Cade s'approche de moi et prend mon sabre, mon couteau et mon blaster.  Dans ses yeux je vois de l'inquiétude. Il se demande à quoi je joue. Je lui lance un regard qui se veut confiant.

    Moi: D'ailleurs vous allez me former comment? Allez-vous essayer d'utiliser mon don de la Force?

    Chef: Bien sûr que oui tu es encore un padawan inexpérimenté mais on saura faire de toi un grand soldat. 

    Moi: Suis-je le seul enfant du campement à ressentir la Force?

    Chef: Tu es bien trop curieux! Qu'on l'emmène dans une cellule. 

    Soldat: Je m'en occupe. 

    Le soldat me met alors des liens encore plus serrés que ceux que m'avais mis Galen et Kinsa. Je me retourne une dernière fois et vois que Kinsa reste calme et me jette un regard qui veut dire" T'en fais pas on viendras te chercher." 

    Le soldat me conduit alors dans le camps et je vois alors que le chef de mentais pas. Les quelques bons cadets séléctionnés pour une mission de cette importance s'entraînent à viser des cibles avec de lourds blasters et je me demande si Zad' et Ilan en font partis. Je vois aussi que nos ennemis sont bien équipés et nombreux.

    J'ai encore une fois peur et ai perdus toute mon assurance. 

    Le soldat m'emmène alors devant un bâtiment fortifié et me pousse dans une pièce à l'intérieur et ferme la porte derrière lui. 

    Je prends le temps de réfléchir au meilleur moyen de me sortir d'ici et je décide de communiquer avec Ila par télépathie pour les prévenir avant de me raviser en me disant que cela ne serviras à rien. 

    Je prends alors tout mon temps pour faire le point sur ce que le chef a dit. Il avait arrêté de parler plie au moment où je parlais de l'objectif même de la mission. 

    Et il s'était trahis en changeant tout de suite de sujet. Maintenant je suis dans une prison qui sent le renfermé. Au moins les plus expérimentés peuvent continués avec plus de finesse l'interogatoire. J'espère qu'ils pourront me rendre mon sabre en même temps. 

    Peut-être que je me suis trahis moi-même et que dans mon plan il y'avait une faille ou alors j'étais trop curieux au lieu d'être mort de trouille.

    En tout cas je ne suis pas prêts de devenir un impérial. Fois de Lysandre.


    lundi 16 mai 2016 - 21:43 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

Star Wars Episode IX

18 déc. 2019

Star Wars IX

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide