Le Temple Jedi 5 (page 51)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Aux commandes de son droïde basilisk, Cenovii file à travers les nuages de Coruscant, animé d'une rage barbare. Derrière lui des miliers de basilisks comme le sien le suivent, eux-mêmes suivis par une flotte gigantesque marquée du sceau de Mandal'ore, obscurcissant les cieux. Ils pilonnent la planète-cité d'un feu si nourri qu'on ne distingue plus les étoiles. Les tours sont démolies, les défenses du sénat détruites les premières, des centaines d'innocents meurent à chaque minute.

    Ceno se faufile dans ce champs de lasers en se déportant derrière ses propres troupes qui lui servent de bouclier. Très vite les premiers basilisks sont au sol. Cibles principales: les casernes de la République, rasées avant le décollage des navires de guerre. Les flottilles de la CG sont rappelées des quatre coins de la Galaxie, les Mandaloriens se retrouvent pris de toutes part mais étrangement, ils mettent en pièce facilement tous bâtiments se rapprochant trop près d'eux. Ils disparaissent du champs de vision de Cenovii, qui a atterrit au sommet de la chancellerie et, après avoir quitté son droïde, s'enfonce dans les étages supérieurs de l'édifice, résolu à accomplir sa mission.

    Tout semble s'effondrer autour de lui, mais il n'y a pas le moindre son... Encore plus étrange, il porte une armure rouge, et son visage, marqué par les blessures du combat contre Baaaaaaal, est à découvert. Il n'a pas l'air du Cenovii qu'on connait, mais il agît comme si tout était normal. Le voilà qui pénètre dans le bureau de la Chancellerie où Gumbak Tills se trouve sous la protection de maître Kaarde et maître Mirax... Leur tension est palpable.

    - Je n'hésiterai pas à vous combattre.
    - Il n'est pas trop tard, renonce!
    - Je ne peux pas. En garde!

    Le mando-jedi active un sabre à lame rouge et attaque les maîtres sauvagement, laissant libre court à toute la violence refoulée en lui depuis tout ce temps. Mirax est la cible prioritaire et Ceno l'agresse de toutes parts en utilisant son pouvoir de vitesse à son paroxysme. Il l'a déstabilise d'un coup brutal, le temps de se retourner vers Kaarde et de lui envoyer un rayon paralysant. Kaarde esquive de justesse. Ce répit donne à Ceno l'occasion d'assassiner Grumbak Tills, il l'attrape et s'en sert comme otage.

    - Capitulez ou je tue le Chancelier!
    - Tu as perdu la tête!
    - NON! VOUS avez été stupides de me former!! Observez et apprenez!!!

    Il embroche le Chancelier Tills dans un râle guerrier et le balance par la baie vitrée...

    C'est alors que tout s'accélère. Des lames de sabres crépitent dans un balai féroce. Mirax apparaît d'un coup grievement blessée dans les décombres des ruines extérieures. Kaarde, le visage ensanglanté, fait face à Ceno, sur le toit du sénat. Tandis que les vaisseaux néo-mandies tombent comme des mouches derrière eux, la pluie s'abat, un éclair jaillit lorsque leurs sabres s'entrechoquent. Et puis... Plus rien. Le néant, le noir total...

    Alors le mandalorien réapparaît, encadré par la garde Républicaine, le visage sombre, des bracelets de force entravant ses mains... On le mène devant Padme, grande maître de l'Ordre Jedi, qui lui adresse de forts reproches, et n'a d'autre choix que de le laisser aux mains de la justice républicaine.

    La dernière vision est celle d'un Jedi déchu blafard, corrompu par sa propre haine, croupissant au fond d'un cachot...

    ---------------------------------------------------------

    Cenovii se réveille brusquement. Son esprit est tourmenté par ce dernier cauchemars, d'une rare intensité. Il a besoin de sortir, il lui faut de l'air, il lui faut voir ses amis, redescendre sur terre, se convaincre qu'il n'est pas cet homme dans sa vision. Celui qu'il aurait pu être. C'est une nécessité absolue.

    Il se redresse et prends le chemin de la sortie, mais un Templier lui barre la route.

    dimanche 01 juin 2014 - 16:55 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    17321 Crédits Modo

    L'idée de Mirax d'imposer une méditation en pleine m'avait pris de court. Mais avec l'esprit du Clickman originel menacé par la corruption je ne pouvais décemment pas lui reprocher d'être inquiète. Avec une deuxième tentative d'approche du lac, mieux valait mettre absolument toutes les chances de notre côté !
    Je m'attendais à ce que la partie la plus difficile soit de tirer Jaina, Eckmül et Shina de leur sommeil, et à ce que la méditation soit aussi tranquille que l'intervention du Père. Je me trompais.

    Nous fûmes donc sept Jedi à sortir d'Ajelserum. Étant donné sa condition Ceno ne pouvait malheureusement pas nous accompagner. Dès le début de la méditation je pus sentir l'incrédulité bien compréhensible de ma padawan. Après tout, n'avions-nous pas été les seuls souillés du groupe, elle et moi ? Et n'avions-nous pas déjà été purifiés ?

    Moi. - Concentre-toi, ma padawan, et laisse s'échapper tes doutes. Il est possible que nous ayons tous été affectés par le Côté Obscur récemment, même faiblement. Maître Mirax souhaite seulement s'en assurer et nous permettre d'être au meilleur de notre forme au moment de se confronter à nouveau au lac.

    L'idée tombait à pic. Je m'étais inquiété une bonne partie du voyage à propos de l'état de Shina. La padawan de Bloli avait traversé de rudes épreuves en rencontrant le Seigneur des Sith de trop près puis en voyant son ancien maître sortir gravement mutilé de la bataille du Temple. Si quelqu'un dans ce groupe avait bien besoin de faire le vide en elle, c'était elle.
    Mais s'il y a bien une chose dont ni elle ni aucun d'entre nous n'avait besoin, c'était LUI ! Baaaaaaal, revenu d'entre les morts ! Décidément les Sith avaient la vie dure.
    Un rapide échange avec Jaina me confirma ce que nous soupçonnions déjà. Puisqu'elle ne voyait pas la même chose que nous, ce maudit Sith ne pouvait être qu'une illusion.

    Moi. - Il n'est pas réel. Il est la représentation de cette corruption. Il nous faut le vaincre ensemble, ici, et ainsi chasser cette corruption qui nous a envahis...

    Mais qu'avait donc vu Jaina à la place du Sith ? Il était normal que Mirax, Weedge, Shina et moi-même voyions Baaaaaaal, étant donné nos expériences et nos liens passés avec lui. Il avait suffisamment répandu la terreur parmi les Jedi pour que son apparition devant Bloli ou Eckmül soit justifiée aussi, mais alors que dire du cas de Jaina ?
    Je n'avais pas le temps de m'en soucier. Le Baaaaaaal qui nous faisait face passa à l'attaque. Le choc de son sabre contre le mien me confirma qu'il était peut-être aussi dangereux que le Dark Maul affronté près du lac la veille. Avec seulement deux maîtres et un chevalier pour quatre padawans le rapport de force ne serait pas en notre faveur, si jamais cet ersatz s'avérait aussi fort que son modèle.
    Forts de notre expérience, et souhaitant au maximum préserver le reste du groupe, Mirax et moi primes l'initiative de l'essentiel des attaques, ce qui ne l'empêcha pas de nous repousser aisément et de porter des coups vers Bloli ou vers Eckmül tout en narguant Weedge au passage.

    Baaaaaaal. - Toi, je ne te tuerai pas, petit zabrack ! Tu me seras plus utile lorsque tu seras enfin asservi. Au fait, j'ai un message de Clickman... il dit "Aaaargh" !

    Il porta ensuite plusieurs attaques sur Jaina et tout-à-coup... se désintéressa d'elle ! La faux Sith frappa du poing sur le sol et nous fit tous valdinguer à terre d'une vague de Force circulaire. Il porta alors son attention sur la plus vulnérable d'entre nous... Shina ! La padawan n'osait pas esquisser la moindre posture défensive alors que Baaaaaaal avançait sur elle avec un sourire mauvais.

    Bloli. - Shina, combats-le ! Il n'est pas réel ! En cédant à tes peurs et au Côté Obscur tu le renforces !

    Moi. - Écoutes ton maître, Shina ! Nous sommes tous avec toi, sens notre lien dans la Force !

    Shina dut sentir le calme que nous tentions de déverser en elle car elle coupa brusquement son sabre laser et le serra contre elle en fermant les yeux. Cette attitude aurait pu sembler suicidaire pour quiconque ne la sentait pas en train d'expulser sa peur.
    Baaaaaaal leva son sabre et, curieusement, hésita. Le sabre de la padawan se ralluma brusquement et effleura le flanc du Sith qui recula en poussant un cri de dépit. Je compris alors que Bloli avait eu une excellente intuition en sous-entendant à sa padawan que le pouvoir que nous donnions au Côté Obscur renforçait ce faux Maître Sith.

    Moi. - Écoutez tous ! Finalement je ne crois pas que vaincre cette chose soit le moyen d'éliminer la corruption en nous. Peut-être est-ce l'inverse. Restez unis, comme pendant la méditation ! Soyez en paix, lavez-vous de toute trace de corruption, et ce Sith n'en sera que plus vulnérable !

    Baaaaaaal. - Que tu crois ! ADRIEEENNE !


    -------------------------------------
    I've a baaad feeling about this !
    Consultez l'ENCYCLO JDR du site !

    Ce message a été modifié par: Kaarde le 04-06-2014 00:33

    mercredi 04 juin 2014 - 00:30 Modification Admin Permalien

  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    6493 Crédits

    Baaaaaaal semblait m'ignorer totalement, me repoussant a chaque fois que je tentais de croiser le sabre avec lui, se focalisant sur les autres padawans des que l’occasion se présentait à lui.

    Par moment, un flash, Baaaaaaal se transforme alors en cette version obscure de moi même, un bref instant, avant de redevenir lui même. Cette vision me figeait, à chaque fois. Cette version obscure de moi même me faisait peur.

    Le passage d'un holo-roman, un des favoris de Clickman, me repassa en tête, pour m'encourager, me donner la force de continuer. Je pouvais presque entendre sa voix prononcer ces mots.

    Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi.

    Je devais affronter ma peur. Je devais faire un rempart à cette obscurité. Et mon meilleur rempart contre cette obscurité est....

    Mais bien sur !

    Kaarde : Écoutez tous ! Finalement je ne crois pas que vaincre cette chose soit le moyen d'éliminer la corruption en nous. Peut-être est-ce l'inverse. Restez unis, comme pendant la méditation ! Soyez en paix, lavez-vous de toute trace de corruption, et ce Sith n'en sera que plus vulnérable !

    J'éteins le sabre que Clickman m'a confié, pour en démonter le cristal. Je sorti un cristal jaune, scintillant, et étrange en même temps. Je me rappelle que ce cristal est mi cristallin, mi organique, une étrange combinaison trouvé lors d'une mission. Ce cristal est comme vivant dans la Force.

    Je place ce cristal dans ma main, et me focalise dessus de toute mes forces, afin d’y insuffler toute mon énergie. Peu a peu, le cristal se met à briller. Pendant ce temps, tout le monde tente de résister aux assauts de cette ombre de Baaaaaaal sans combattre en retour. Alors que je me rapproche d'eux, Baaaaaaal semble reculer devant cette lumière.

    Moi : Tous, focalisez vous sur le cristal...

    Tout le monde semble me regarder avec perplexité mais obtempère.

    Le cristal brille alors de plus en plus. Baaaaaaal recule devant cette lumière.

    La lumière semble prendre forme. Une forme humanoïde.

    La force se précise.

    Clickman.

    Mon rempart contre l'obscurité. Grâce à l'apport de tous, cet être pur dans la Force a pris forme pour affronter le sombre, représenté par Baaaaaaal.

    Clickman : Tu va voir qui va faire « Aaaargh ! »

    Il lance alors une puissante vague de Force vers Baaaaaaal, comme un flash lumineux.

    Baaaaaaal : Aaaaargh !

    Quand la lumière s’estompe. Tout a disparu. Baaaaaaal, Clickman.

    Tout le monde se réveille. Sauf moi. L'obscurité a été repoussé.

    Mais l’énergie que cela a demandé m'avait épuisé. Et cela avait considérablement affaibli l’esprit de Clickman aussi...

    mercredi 04 juin 2014 - 02:48 Modification Admin Permalien

  • Avatar Mirax_Terrik

    Mirax_Terrik

    7045 Crédits

    Tout le monde s'éveillait lentement. C'était l'aube, et les premiers rayons du soleil commençaient à poindre à travers les arbres.

    La menace avait été vaincu, nous étions tous exténués, mais sereins. Weedge toujours inconscient semblait lui aussi apaisé. La lutte en lui était momentanément interrompue grâce aux efforts de Clickman. Je constatais avec contentement que la peau de Kaarde et Jaina avait reprit une teinte normale. Bloli félicitait chaudement Shina pour avoir vaincue sa peur, les autres Padawan lui mettaient de grande claques dans le dos. Cette méditation commune nous avait mis profondément en phase avec la Force et les uns avec les autres. Notre groupe était désormais plus soudé que jamais. Click... on t'en dois une belle...

    Pleinement en phase avec la Force, mes perceptions étaient très étendues dans son champ. C'est alors que je perçu un trouble... Pas vraiment un trouble, un remous... très reconnaissable : Sarkin !!

    Un seul autre Jedi avait pu la sentir.... Kaarde me pris à part pendant que les autres fêtaient encore la victoire sur la Corruption.

    Kaarde : Tu l'as senti aussi?
    Mirax : Impossible de passer à coté, c'est elle... Et pas si loin...
    Kaarde : Mais comment faire? Nous ne pouvons pas abandonner Nor'Erda et l'expédition extra galactique comme ça !!
    Mirax : Toi non... Moi cela fait trop longtemps que je ronge mon frein... Elle est a porté, je vais la retrouver !! Et mon instinct me souffle que Kyrio ne sera pas loin d'elle. Je ne peux plus attendre ...
    Kaarde : Tu crois pouvoir l'affronter et délivrer ton frère seule?
    Mirax : Non pas seule.


    Je désignais le jeune zabrack étendu dans l'herbe.

    Mirax : J’emmène Weedge. Même si nous avons fortement affaibli l'artefact, il reste dangereux, le combat qui vous attends prés du lac ne sera pas de tout repos, et ramener Weedge là bas est un trop gros risque... Pour lui, et pour nous. En parlant de ça, il y a un autre très gros risque.
    Kaarde : Tu veux parler de Céno?
    Mirax : Oui il est sur une pente glissante... Et je ne dit pas ça parce que nous avons eu un différent au sujet de Weedge. Je m’inquiétè vraiment pour lui... S'il venait à succomber au Coté Obscur, il faudra faire le nécessaire...
    Kaarde : J'ai confiance en lui, nous n'aurons pas à en arriver là. Il est fort dommage que nous n'ayons pu l'emmener méditer avec nous.
    Mirax : Au contraire, mais maintenant que vous êtes tous parfaitement unis les uns avec les autres dans la Force, c'est à vous de lui montrer le chemin. Surement avec l'aide du Père.
    Kaarde : Alors nous savons tous deux ce qu'il nous reste à faire. Que la Force soit avec toi.
    Mirax : Et avec toi mon ami. Je saluerai ta Padawan de ta part !!

    Un moment plus tard j'avais porté Weedge jusque dans une clairière. Avant de quitter le vaisseau monde j'avais placé le Terrik's Fantasy, en orbite basse, en mode occulté. Lorsque j'activais la balise du vaisseau, Marmotte l'astromech resté à bord bipa joyeusement... Enfin un peu d'action !!

    Le soleil s'élevait déjà haut dans le ciel lorsque le Terrik's Fantasy quitta Nor'Erda, vers de nouvelles aventures...

    mercredi 04 juin 2014 - 21:59 Modification Admin Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    27084 Crédits

    Solo retint son souffle. Elle redoutait la réponse qu’allait lui fournir le guildeur. La dernière chose dont elle avait envie était de mener une guerre sur plusieurs fronts. Si Waren avait décidé de n’en faire qu’à sa tête… Elle soupira, agacée. Après tout, ce sont les affaires de ma foutue gamine… Je la ramène fissa au bercail et elle se débrouille avec ce bordel sans nom qu’elle a laissé derrière elle !
    L’hologramme en face de la jeune femme s’anima.

    Waren : Écoute Solo, c’est pas contre toi… enfin, pas totalement… Les dépenses abusives de la Guilde, Mimi qui se tire sans rien dire à personne… Tu crois que ça m’amuse peut-être mais c’est loin d’être le cas. J’suis pas le seul à trouver ces petits jeux de pouvoirs amusants mais, tu vois, y a un moment faut que ça s’arrête… (Ange allait protester mais Waren répliqua : ) Gère ton petit retour comme tu veux, c’est pas mon problème… Moi, (il marqua une pause.) j’ai un coup d’état à préparer !

    La communication fut brusquement interrompue. Stupéfaite, elle vérifia que la cause ne provenait pas d’un dysfonctionnement matériel de son côté. Que nenni. Waren avait volontairement cessé tout pourparler.
    Elle s’enfonça davantage dans le fauteuil et passa sa main droite sur son visage avec lenteur.
    De mieux en mieux…
    Lasse, Solo s’enferma dans ses quartiers jusqu’à la fin du voyage…

    ***

    L’atterrissage sur Myrkr s’était déroulé sans embuches.
    Solo, accompagnée de Tony qui l’avait alors rejoint, fut escortée jusque dans le Quartier Général par ses trois visiteurs et des multiples curieux qui l’avaient attendue à proximité de l’emplacement qui lui était jadis réservé. La gorge nouée, elle foula le sol de cet endroit qu’elle n’avait jadis que trop côtoyé et pénétra dans la grande salle lumineuse du Conseil de la Guilde. Pour la première fois depuis son rapatriement forcé, elle se sentit un tant soit peu chez elle. La flore luxuriante domptée tout autour de cette gigantesque table ronde parvint à l’apaiser et lui fournir l’énergie nécessaire afin de mener cette réunion à bien.
    Tout le monde avait pris place, virtuellement ou non, et attendait qu’elle fasse de même. Elle s’exécuta. Tony se posta derrière elle et les trois conseillers se posèrent sur les trois chaises libres à sa droite.

    Ange, brisant le silence qui venait se s’installer : Bonjour à tous. Je dois bien avouer que ce n’est pas de gaité de cœur que je suis aujourd’hui devant vous et je sais pertinemment que cette assemblée a très certainement mieux à faire que de se trouver assisse autour de cette table sans rien à boire. (Quelques rires fusèrent tandis que Solo, balayant la pièce du regard, remarqua que quelques sièges demeuraient vides.) Toujours est-il que nous avons quelques bricoles à régler avant que tout le monde retourne vaguer à ses petites occupations.
    « Primo, je ne suis pas là pour régler les petits différents que chacun de vous peut à avoir avec son voisin. Ce n’est pas mon rôle. Je suis appelée à régler une crise interne et je me limiterai à cela. Néanmoins, pour tout ce qui concerne les affaires se rapportant à notre organisation, c’est bien à moi que vous devez vous adresser. Même principe qu’avant que je ne parte en retraite. Je n’ai pas eu vent d’une quelconque modification depuis que j’ai cédé ma place donc…
    « Deuzio, je préfère aller droit au but et dénoncer clairement mes intentions : ma mission principale se centrera autour de la capture de (Elle déglutit.)… ma fille… (Des murmures fusèrent.) La démission de Mimi ne peut être légalement acceptée : n’étant ni morte et n’ayant désigné aucun successeur, elle reste bel et bien le Leader en titre de la Guilde. Cependant, dans la mesure où cette dernière n’assume plus ses fonctions, il est de mon devoir de la suppléer jusqu’à ce qu’elle soit jugée, ici, par ses pairs et qu’elle réponde publiquement de ses actes. A l’issue de ce procès, et de ce procès seulement, son sort sera décidé.
    « Tertio, j’ai eu vent du pseudo coup d’état organisé par Waren et, à en juger par le petit nombre de sièges vacants à ce jour, quelques uns d’entre nous ont eu la subtile idée de le suivre dans cette folie suicidaire. Comme les absents ont toujours tort, une prime de 50 000 crédits sera placée sur chacune de leur tête dès à présent. Faites bien circuler le mot, je veux dans chaque bas-fond, chaque bordel, chaque mercenaire ou trafiquant d’épices en ait connaissance. Si d’ici une semaine et deux jours, ces hommes ne se sont pas manifestés pour discuter de leurs revendications, la prime passera à 80 000 crédits et il ne sera plus spécifié que c’est vif, que je les veux

    Solo reprit son souffle.

    Ange : Vous avez des questions ?

    -------------------------------------
    Leader de la Guilde à la retraite
    Ministre de la Perversité et maît... euh... Secrétaire du Président

    "Vous désirez ? Un soda ? Un coca ? Moi ?"

    Ce message a été modifié par: AngeSolo le 05-06-2014 15:14

    jeudi 05 juin 2014 - 00:32 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar Huge

    Huge

    10107 Crédits

    Cette "méditation" m'avait fatiguée encore plus, je ne désirais plus qu'une chose : dormir ! Je remarquai Mirax prendre Kaarde à l'écart puis, après quelques échanges, elle prit Weedge dans ses bras et s'en alla. Mon Maître, lui, s'approcha de moi.

    Moi : Elle va où comme ça ?
    Kaarde : Mirax a des choses à faire et veut les protéger, Weedge et elle. Elle compte sur nous pour terminer ce que nous avons à faire sur No'Erda.
    Moi : Et donc on doit faire quoi ?
    Kaarde : Retourner au lac, avec notre groupe de Vongs.
    Moi : D'accord, cool, on voit ça cet aprèm'. En attendant on va dormir.
    Kaarde : Non Jaina, il faut partir tout de suite ! On rentre à Ajelserum pour seller nos montures et on y va.
    Moi : Vous rigolez là ? On sort d'une méditation crevante après avoir été réveillés en pleine nuit, et faut retourner là-bas en plus ? C'est n'importe quoi !
    Kaarde : Hé oh, padawan ! Qu'est-ce qui te prends de me parler comme ça ? Tu as mal été purifiée on dirait.
    Moi : Mais non, je vais très bien. C'est juste que ça me saoule tout ça, on nous réveille pour combattre une vision à la noix qui me concerne pas et en plus on doit aller retourner "s'amuser" avec ce lac. Merci mais j'ai déjà donné ! Faites ce que vous voulez, moi je retourne sous mes draps.
    Kaarde, pas content : Jaina ! La vie de Jedi ce n'est pas le confort de l'Académie, il faut savoir prendre sur toi pour aider les autres, nos plaisirs passent après ! On va avoir besoin de tout le monde une fois là-bas, et tu n'en est pas exempte. Alors maintenant on rentre et tu arrêtes ton caprice d'adolescente d'accord ? Je t'aime beaucoup Jaina, mais là tu exagères. Tu n'auras qu'à dormir sur ta selle.

    Je me contentai de soupirer bruyamment par le nez. Être fatiguée me rend toujours râleuse, et cette fois-ci n'a pas dérogé à la règle.

    Kaarde, plus calme : Jaina, j'essaie de te faire comprendre que tu ne pourras pas toujours traîner au chaud sous ta couette. Essayer de purifier ce lac est nécessaire, ce sera un grand service rendu aux Erdians et qui sait, peut-être que ce cristal pourra nous apprendre des choses ?
    Moi, faisant toujours la tête : Mmh.
    Kaarde : Tu ne voulais pas me dire ce que tu avais vu dans la vision, à propos ?
    Moi, m'écartant de lui : Non, pas maintenant.

    Shina vint vers moi et posa sa main sur mon épaule en essayant de me demander de me calmer. On regagna finalement Ajelserum et Kaarde rassura les gardes sur le fait que nous étions deux de moins. Il contacta ensuite le Vaisseau-Monde alors qu'on devait commencer, aidés de pages, à seller nos hipparions.

    Moi : Shina, tu peux aller chercher Huge s'il te plaît ? Si j'y vais, je vais trop être tentée d'aller dans ma chambre pour dormir.

    ----------------------------------------------------------

    Ce qui s'était passé la veille était allé tellement vite… Jaina l'embrasse, elle le repousse gentiment d'abord puis violemment après, puis revient l'embrasser. Il ne comprenait pas, et était loin d'imaginer que les femmes pouvaient être encore plus compliquées.
    En parlant de femmes, une jeune vint justement le trouver alors qu'il finissait de boutonner sa chemise : c'était Shina, l'amie de Jaina. Qu'est-ce qu'elle lui voulait ? Il ne lui parlait jamais.


    Shina : Huge, on va bientôt repartir pour le lac et Jaina m'a demandé de venir te chercher.

    Huge : Quoi, on remet ça ? Si c'est pour avoir Jaina dans le même état, non merci !

    Shina : Non, Kaarde a peut-être trouvé une solution. Allez viens, suis-moi.

    Il demanda un instant, le temps d'installer son holster et de prendre son fusil blaster. "Jamais sans son E-11". Une fois aux écuries, les hipparions se firent sortir puis monter par les Jedi et quelques gardes templiers accompagnés des mêmes Prêtres que la veille.

    Huge (pensant) : *Tiens, on n'a pas le Mandavaurien. Parfait, ça.*

    Kaarde (à tous) : J'ai contacté le Commandeur Sakanga qui envoie à l'instant-même un groupe de Yuuzhan Vongs, et le Chancelier Mahan viendra également avec une délégation, nous rentrerons avec lui à Ajelserum pour qu'il puisse entamer des négociations avec le Père et le Roi. Ils nous attendront à l'orée du bois.

    Le groupe partit aussi sec. Huge remarqua sa belle Jaina en train de dormir assise sur son hipparion, et il s'amusa à la capturer d'un clic d'holocam, en en faisant d'autres afin de donner le change. Il en profita pour prendre d'autres paysages, un peu n'importe quoi tant que ça fasse des souvenirs ; même si les habitants étaient un peu bizarres, il l'aimait bien cette planète.

    Plusieurs heures passèrent sans souci, jusqu'au moment où le groupe arriva en vue de ceux qui les attendaient, vaisseau posé. Les équidés devinrent nerveux à ne pas sentir la Force dans les êtres vivants qu'étaient les Vongs, et on pouvait voir quelques crispations de la part des Erdians.
    Tout le monde descendit de monture, le Chancelier alla à la rencontre des premiers représentants de No'Erda à ses yeux, puis Huge s'approcha pour entendre ce qu'il se disait… mais aussi pour être près de sa jeune copine.

    Trois Vongs se trouvaient en tenue de plongée, l'un les mains vides, un autre armé de pinces et le troisième d'une espèce de boîte carrée.


    Kaarde : Vous avez pensé à l'holocron, parfait !

    Vong : Nous sommes prêts à intervenir. Guidez-nous.

    Prêtresse : Veuillez suivre.

    Elle guida les gens dans la forêt, et même Mahan suivit. Huge, lui, décida de ne pas rester loin de Jaina car elle aurait sans doute besoin de soutien.

    C'était reparti pour un tour.

    vendredi 06 juin 2014 - 01:09 Modification Admin Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    27084 Crédits

    La réunion avait duré des heures et, le décalage horaire n’arrangeant pas les choses, notre héroïne se retrouvait dans un état de lassitude extrême. Solo était enfin seule – ou presque – dans ses anciens nouveaux quartiers de la base. Elle avait refusé catégoriquement que l’on ôte les affaires de sa fille, rangées avec soin avant son arrivée dans un coin de cet immense appartement, hors d’ici. Elle ne comptait pas s’installer durablement sur cette planète et disposer ce qui appartenait à Mimi dans un autre endroit de la base, revenait à l’éjecter symboliquement de son poste.
    Avachie sur un des canapés, Solo se versait son énième brandy depuis sa nomination provisoire. Pour la première fois, Tony se joignait à elle, se sentant enfin libéré de ses fonctions officielles de garde du corps.

    Tony : Tu vas tenir le coup ?
    Ange : ‘va bien falloir. J’ai encore mon communiqué officiel à proclamer sur les ondes de l’organisation, à contacter Mimi et, après, je pourrais seulement m’accorder quelques heures de sommeil. Je me demande vraiment comment je vais pouvoir résoudre cette crise sans trop faire de vagues.

    Elle posa son verre, songeuse.

    Tony : Cette crise ? Je la mettrai volontiers au pluriel, avec ce que vient de nous annoncer Cathara… Ils sont peu nombreux à avoir suivi Waren mais suffisamment pour que l’on prenne cette menace au sérieux.
    Ange : On a toujours pris ce genre d’incident au sérieux. Je crois juste que j’ai été optimiste en stipulant que toute cette clique rentre en contact avec nous en si peu de temps… Du moins, j’en aurais probablement pas assez pour que Mimi mette fin à tout cela… La Force seule sait où elle est et ce qu’elle fabrique et on peut encore attendre longtemps avant qu’elle se manifeste.
    Tony : Tu crois qu’elle n’est pas au courant de la situation ?
    Ange : Franchement, j’en sais rien. Elle a réagi sur un coup de tête et j’ignore ce qu’elle sait au sujet de cette procédure de régence… Tout ce que je peux te dire, c’est qu’elle a fait en sorte de plonger la Guilde dans un bordel sans nom… après, ce que je ne sais pas, c’est si elle est au courant que la personne qu’elle fout le plus en rogne dans cette histoire, c’est moi ! (Elle marqua une pause.) Très honnêtement, je préfèrerai valider la première option.

    On frappa à la porte, Mireille apparut, un peu gênée.

    Mireille : Je suis désolée de vous interrompre mais on vous attend dans la salle de communication. On attend de diffuser votre message sur toutes les fréquences de la Guilde. Tous les canaux ont été piratés et seront bloqués jusqu’à ce que vous nous ayez donné un ordre contraire.

    Solo se leva péniblement et emboita le pas de cette femme aux cheveux sombres. Tony suivit Ange, lui pressant gentiment la main quelques instants avant qu’elle n’entame le discours qu’elle avait soigneusement préparé sur le vaisseau. Le responsable des renseignements leva silencieusement son pouce, avertissant la jeune femme que son image holographique ou tout simplement sa voix, étaient désormais retransmises en direct.

    Ange : Guildeurs, Guildeuses, c’est avec une certaine appréhension que je m’adresse à vous aujourd’hui. Pour ceux qui ne reconnaitraient pas mon visage ou le son de ma voix, je me prénomme Ange Solo, ancien Leader de la Guilde et prédécesseur direct de votre Leader actuel. Cette dernière ayant manqué à son devoir, il est du mien d’assurer le bon fonctionnement de la Guilde jusqu’à ce que Mimi soit jugée et condamnée par notre organisation. Bien qu’elle soit ma fille, aucun traitement particulier ne lui sera accordé. Elle doit répondre de ses agissements devant nous tous et, si elle m’a déçue en tant que fille, c’est également en tant que dirigeante de notre caste qu’elle m’a offensée par sa démission que je ne peux, comme nous tous, accepter. J’invite ainsi chacun d’entre vous à communiquer la moindre information que vous détenez au sujet des prétendus financements qu’elle aurait fournis au dénommé Baaaaaaal mais également sur sa position géographique au sein de notre galaxie afin de mettre un terme à cette crise au plus tôt. Je vous remercie.

    Solo coupa la communication. Les membres présents la félicitèrent d’un geste de tête tandis que la jeune femme répondait poliment en souriant. Ayant effectué les tâches qui incombaient à son rôle, Ange pouvait désormais s’occuper de cette affaire d'une manière beaucoup plus personnelle. Elle quitta la pièce, regagna ses quartiers et se connecta sur la fréquence personnelle de sa fille.


    -------------------------------------
    Leader de la Guilde à la retraite
    Ministre de la Perversité et maît... euh... Secrétaire du Président

    "Vous désirez ? Un soda ? Un coca ? Moi ?"

    Ce message a été modifié par: AngeSolo le 06-06-2014 19:24

    vendredi 06 juin 2014 - 19:05 Modification Admin Permalien

  • Avatar waren

    waren

    15400 Crédits

    Lieu - Corruscant, Ambassade impérial

    Tranquillement assis à la table du monarche, je contemplais les tableaux de maitres des anciens dirigeants impériaux, même Sidious y figurait ! Un léger trésaillement me parcoura. En face de moi, une tranche de Fhranga sauce gribiche avec des feuilles aromatiques, je savait que cet animal était protégé sur certains mondes aussi je n'y touchait pas. Fell me ragarda de son oeil droit derriére les chandelles. Il me dévisageait tout en abordant le probléme de Mimi, je lui répondait que cela était un probléme mineur, puis je le questionnait sur un tout autre problémes.. L'empreur hocha la tête en signe d'approbation, le gouffre financier de la Guilde était tellement énorme qu'on aurait pu mettre un ver des sables dedans, en cohabitation avec un dragon Krayt. Fell me confia en avoir marre des magnigances de Mimi et du conseil Jedi.

    Fell - Par mesure de sécurité, je souhaiterait adjoindre à vos hommes un groupe de Gardes impériaux, membre du Cercle Intérieur. Ils pourraient tenir une semaine contre n'importe quel envahisseurs. Que ce soient des Jedis fous, des siths mal avisés, où même un petit groupe de.."

    Waren - Merçi, mais en matiére de protection, Jalana est là. Ceci dit, j'ai trés bien reconnu le cuisinier qui nous as servit, j'ai une mémoire photographique. Il était sur le balcon, lors de votre couronnement, il portait son armure rouge à ce moment.

    Je regardait à ma droite le serveur qui amenait la corbeille de pain, je le pointait du doigt.

    Waren - Et cet homme, était habillé en Officier de pont, lors de l'attaque de Baal sur les chantiers de Vergesso. Vous espionnez Mimi ou vous vouliez connaitre nos tactiques de combats ?

    Fell effectua une moue de la bouche tout en dessinant avec son couteau un smiley invisible sur la nappe.

    Lieu - Myrkr, quartier secondaire de la Guilde

    Le bothan marchait dans le dédale de couloir, revenant de sa petite comission, sur le chemin du hangar. Quand il vit le spectacle, il sursauta, un nombre impressionant d'hommes s'en allaient à bord de vaisseaux Skipray en emportant des caisses. Il attrapa un twi'lek en lui demmandant ce qui se passait..

    Twi'lek - Les loyalistes à Waren, j'avais pas calculé l'impact que ce type avait..

    Les deux compéres regardérent le pont aérien de petit appareil qui se formait dans le ciel, à la fin, il ne restait plus rien dans le petit hangar.

    samedi 07 juin 2014 - 19:42 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Tandis que les prêtres ont prit congés, épuisés par leurs méditations à répétition, Ceno s'apprête à quitter la cellule pour réfléchir en se dégourdissant les jambes, mais un Templier, grand et massif, se place en travers de son chemin, la main au fourreau. Ceno ressent ses intentions, il est loin d'être aussi bienveillant que les prêtres.

    Templier - Interdit de sortir. Trop dangereux.

    Instant décisif. Le Mando-Jedi brûle d'envie de virer ce lourdaud de là. De ces pulsions naît sournoisement une vague d'énergie qui le submerge. Son aura s'intensifie à nouveau... Elle grandit et grandit toujours plus sans qu'il ne s'en rende compte. C'est comme si la Force se concentrait en lui et l'oppressait à l'intérieur, réclamant libération.

    Ceno - Je sors... Et je te déconseille d'essayer de m'en empêcher.

    Sentant que le phénomène prends une ampleur inquiétante, le Templier prend une posture défensive, prêt à intervenir au moindre mouvement du Chevalier. Les ondes qui se dégagent de Ceno sont maintenant perceptibles dans tout le secteur! Elles sont violentes, agressives. Il croyait se contrôler, mais un irrépressible désir de se battre s'empare de lui.

    Ceno - Tu l'auras cherché.

    Alors qu'il allait dégainer sa lame rétractable, un grand boucan accompagne l'entrée du Père et de sa suite dans la cellule de méditation. Le Templier s'écarte, Ceno se détends naturellement lorsqu'il voit le Père s'approcher de lui à pas tranquilles. Un halo lumineux l'entoure et vient calmer les ardeurs du Mandalorien comme par magie. Il continue d'avancer mais en ralentissant jusqu'à s'arrêter à deux bons mètres de Ceno. Ce-dernier prends la parole précipitamment.

    Ceno - Où sont mes amis?
    Le Père - Partis au lac avec les indignes fripés. Les... Youzavonk... Pour déloger cristal du Sombre.
    Ceno - Les Vongs...?

    Bien sûr. Eux ne seraient pas atteins par la corruption du cristal. Ceno devine l'ingéniosité de Kaarde. Mais savoir les Jedi partis vers ce nid obscur n'est pas pour le rassurer.

    Ceno - Pourquoi devrais-je rester enfermé? Je ne suis pas votre ennemi!
    Le Père - Vous avoir essayé de détruire le cristal du Sombre seul. Acte noble et courageux. Les Erdians reconnaissants à vous.
    Ceno - Vous avez une étrange manière de témoigner votre reconnaissance. Je suis coincé entre ces murs pendant que mes amis prennent des risques dehors. Je devrais être avec eux, je pourrais les aider.
    Le Père - Ou anéantir tout ce pourquoi vous vous êtes battus.
    Ceno - Haar'schak! Je ne vais pas rester ici indéfiniment. Je ne suis pas votre prisonnier. Je ne serai plus jamais le prisonnier de personne!

    Le Père plonge son regard en cet étrange serviteur de Maturinn, transperçant l'acier de son casque, il lui semble qu'il n'avait jamais connu un être comme celui qui se dresse devant lui. Il n'est pas comme les autres, ceux qui sont venus en premier. Lui est né pour le combat, né pour la guerre, c'est inscrit dans ses gènes. Le Sombre peut s'insinuer en lui plus facilement, le rendre immensément puissant... Et pourtant, il résiste à la tentation de devenir son allié.

    L'homme fait un signe de la main pour ses suivants, qui sortent alors les uns après les autres dans une discipline exemplaire. Seul le Templier reste, dressé devant les portes à peine fermées. Alors le Père élève la voix, tout en marchant posément autour de Ceno, le sondant afin de trouver la source de son malaise, du conflit qui paraît le tirailler depuis toujours. Ce conflit que même les prêtres n'ont pas su déloger.

    Le Père - Pas un prisonnier. Un patient à guérir. Le coeur corrompu par le Sombre, doit être purifié... Mais...

    Ce "Mais" n'annonce rien de bon pour le mando-jedi, il ressent une légère perturbation dans la Force. Le Père continue sa ronde autour de Cenovii tout en parlant calmement.

    Le Père - Vous être différent. Oblige un traitement différent.
    Ceno - Qu'est-ce que ça veut dire?
    Le Père - Impossible à purifier tant que votre volonté ne sera pas éprouvée. Devrez faire le choix par vous-même. Servir Maturinn, ou servir le Sombre. A la croisée du fer et du sang se précisera la voie du Guerrier.
    Ceno - Vous voulez me faire passer un genre de test, si j'ai bien compris. Faites donc, je ne succomberai jamais au Sombre!
    Le Père - L'avenir impossible à prédire. Le présent révélera la vérité. Vous affronterez les épreuves de la fosse. A leur issue, le Roi décidera de votre sort.
    Ceno - Qu'il en soit ainsi.

    Le saint homme prends la direction de la sortie, le Templier lui ouvre les portes. Avant de quitter la salle, il se retourne une ultime fois vers Cenovii:

    Le Père - En attendant devrez demeurer ici. Préparez-vous à faire face à votre destin.

    -------------------------------------
    Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure
    Maitre de Keller et d'Eckmül

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 08-06-2014 00:31

    dimanche 08 juin 2014 - 00:23 Modification Admin Permalien

  • Avatar mimimontesinos

    mimimontesinos

    4540 Crédits

    La mission dont l'avait chargé Tyria donnait une bonne excuse à Mimi pour explorer la base en profondeur. Elle avait toujours été d'un naturel curieux, et en apprendre plus sur son nouveau lieu de vie était une aubaine. Elle commença son exploration par les hangars et zones de livraison, les niveaux inférieurs, prévoyant de monter les étages au fur et à mesure de son investigation. C'est comme quand on passe la serpillère, on commence par le fond de la pièce pour pas à avoir à repasser sur le carrelage mouiller et tout saloper derrière soi.

    Tyria lui avait échangé sa carte identification "invité" par une autre labellisée "VIP", alors l'ancienne guildeuse s'amusa pendant un certain temps à ouvrir absolument toutes les portes qu'elle voyait, juste pour voir si elle avait bien un accès total, ce qui était le cas. Mimi ne savait pas exactement ce qu'elle cherchait, et quelle genre d'anomalie elle serait en mesure de reconnaître: tout ce qui avait trait au stockage et aux gestions des marchandises ce n'était pas vraiment son fort et elle avait toujours fait en sorte lorsqu'elle était Leader de s'entourer de personnes en sachant bien plus qu'elle sur le sujet.

    La jeune femme s'attarda au niveau des hangars les moins fréquentés, ceux qui contenaient du matériel non périssable. Si quelque chose de louche se tramait effectivement du côté des livraisons, c'était là que ça se jouait. Mimi nota que l'agencement était étrange, les caisses de stockage étaient disposées un peu n'importe où, bloquant souvent l'accès au reste du hangar et l'obligeant à escalader plusieurs fois. Alors qu'elle déplaçait une de ces caisses à coups de pied, l'ex-Leader fit apparaître une petite porte, légèrement plus basse que la taille standard, qui était assez bien dissimulée. Si elle n'avait pas été juste à côté du mur, même éloignée de quelques mètres, la couleur grisâtre aux reflets rouillés s'harmonisait parfaitement avec le reste du mur lui donnant un camouflage presque parfait.

    Instinctivement la Terrik Solo sortit son blaster d'une main, la carte d'accès de l'autre et la fit glisser contre le pad d'identification.


    ACCÈS REFUSÉ

    Mimi, un détonateur thermique en main: Enfin un peu d'action!

    Lorsque la porte explosa, Mimi se jeta à travers poussière et débris, apparaissant au milieu d'un nuage de fumée. Le spectacle qu'elle surprit la mit instantanément dans une rage noire. Deux molosses patibulaires encadraient un homme salement amoché, attaché à un siège de fortune les mains derrières le dos. Celui-ci leva les yeux vers elle, elle y lu la surprise et l'espoir avant que l'un de ses geôliers l'attrape par les cheveux, lui relevant la tête de force et plaque le canon de son arme sous sa mâchoire.

    Pat l'embrouille : Tu penses que tu peux être plus rapide pour nous descendre tous les deux plutôt que moi pour lui arracher la tête? Joue pas à ça gamine, t'étais encore une môme que j'descendais des gars plus balèzes que toi. Si tu veux pas qu'on te fasse de mal, pose ton arme et...

    Surpris, l'homme porta la main à sa gorge déjà rougie par son propre sang, une lame d'une vingtaine de centimètre sortant maintenant de sa trachée avant de s'écrouler en arrière. Le second bonhomme avait dégainé son blaster et tira une salve sur la jeune femme qui n'en avait cure et bondit sur lui à la vitesse d'un vronskr en colère. Cet attaque frontale déstabilisa son attaquant qui hésita une seconde, ce qui fut une erreur. Mimi était déjà sur lui, la vitesse de son attaque les projeta tous les deux à terre. Lorsqu'elle fut sur lui, elle rejeta sa tête en arrière avant de l'abattre avec force sur le crâne de son assaillant qui perdit connaissance sur le coup. Un sifflement admiratif brisa le silence post-bataille.

    Kyrio: T'aurais pu m'en laisser un bout, ça fait un moment que j'ai envie de leur cogner dessus moi aussi.
    Mimi: Premier arrivé, premier servi.

    Alors que la jeune femme s'apprêtai à délivrer le captif - qui lui rappelait étrangement quelqu'un - et lui demander son nom, une alarme retentit soudain, accompagné d'une annonce tournant en boucle:

    SÉCURITÉ DE LA BASE COMPROMISE. LA FONDATRICE TYRIA LORN EST UNE TRAÎTRESSE. SÉCURITÉ DE LA BASE COMPROMISE. LA FONDATRICE TYRIA LORN EST UNE TRAÎTRESSE. SÉCURITÉ DE LA BASE COMPROMISE. LA FONDATRICE TYRIA LORN EST UNE TRAÎTRESSE. SÉCURITÉ DE LA BASE COMPROMISE. LA FONDATRICE TYRIA LORN EST UNE TRAÎTRESSE.
    -------------------------------------
    Fille d'Ange Solo et d'Edoras
    Mariée à Nagounet et Kiad
    Terrik-Solo

    Ce message a été modifié par: mimimontesinos le 08-06-2014 02:42

    dimanche 08 juin 2014 - 02:39 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Star Wars Celebration Europe 2023

07 avril 2023 - 10 avril 2023

Celebration

Encyclopédie

  • Secteur Senex --- Le Secteur Senex est situé dans le Quadrant Ninth, à proximité du secteur Juvex, et ses principales planètes sont les planètes du système Senex, mais aussi Karfeddion, Veron, Mussubir, et en périphérie, les planètes de Yetoom et de Belsavis. (Planètes & Lieux - Secteurs)
  • Dark Vador --- Anakin Skywalker avait été séduit par le Côté Obscur de la Force et était tombé sous l'influence maléfique de l'Empereur Palpatine. Il affronta son ancien ami et mentor Obi-Wan Kenobi dans un combat à mort où il fut très grièvement blessé et dut de ce fait porter une combinaison noire intégrale: il devint alors Darth Vader, submergé par la haine et la colère. (Personnages - Sith)
  • Oorimarko --- Comme l'Alliance a grandi, beaucoup de cultures dispersées sont venues créer une Alliance avec les Rebelles. (Personnages - Rebelles)
  • Orson Callan Krennic --- Orson Callan Krennic était un officier de l'Empire, en charge de la supervision de l'Etoile de la Mort. (Personnages - Empire)
  • Silvanie Phest --- Silvanie Phest était une religieuse, membre des Disciples du Whills (Personnages - Religieux)

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2022 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide