• Avatar Jacen_Horn

    Jacen_Horn

    5459 Crédits

    Bienvenu dans la classe de Géotechnique dont je suis le responsable.
    Elle est ouverte à tous Jedi recensés : Padawan, Chevalier et Maître.

    Responsable : Clickman, Jacen_Horn est en vacances jusqu'en Aout :)
    Cible/Obsctacle vivant : Obitom0

    ;) Classe d'Astronavigation : Ouverte!
    Désormais, vous pourrez suivre une formation d'Astronavigation et d'pprentissage au vol spatial dans cette classe. Vous bénéficirez d'un suivi personnel de la part de son responsable.

    Déroulement du cours :
    En premier lieu, je vous donnerai toujours, dans la mesure du possible, les informations necessaires à l'exercice.
    Vous posterez ensuite ce que vous faites durant l'exercice (manoeuvres, procédures ect...), comment VOUS feriez si vous en aviez l'occasion ! Puis je vous corrigerai si besoin et ensemble nous "discuterons" des différentes astuces et autres que vous pouvez utiliser.
    Après chaque exercice de ce genre, je vous donnerai un résumé des procédure, des manoeuvres etc...que nous aurons vu ensemble pendant l'exercice.
    Cela donne le plan suivant :
    -Information (par moi)
    -Exercice (vous, puis nous, ensemble)
    -Conclusion/résumé (par moi)

    Liste des inscrits :
    - landruss-windu
    - Bakara
    - anakinvador4
    - Aynor
    - Swiip87
    - Le_grand_kenobi ( ??)
    - Master-yoda…
    - JediGaby
    - padawanthrawn
    - mimimontesimos
    - romingo33
    - Jadden_Korr
    - Jedi125


    Exercice n°1 : Le Décollage et Vol Atmosphérique en Defenseur Tie...
    Avant même de prétendre décoller...
    On enfonce la clé, on tourne la clé et le moteur démarre. On baisse le frein à main, on passe la première et....Heu...oups, ça c'est avec ma p'tite voiture !
    Mais c'est exactement ce que j'attend de vous pour ce premier exercice ! Et ce que je vous enseignerai...
    "Comment fait on pour décoller ?"
    Pour l'instant, on oublie la demande d'autorisation de décollage etc...vous etes seul, face à votre vaisseau et sur un monde tel Dagobah.

    Info : Sur le Defenseur Tie
    Cockpit en forme de boule,
    Entrée entravée par l'aileron superieur...
    Cockpit spatieux par rapport à une Aile X du à la forme sphérique, entrainant aussi une absence de "nez", augmentant la visibilité du pilote.
    Au centre :
    -1 manette munie d'une détente, d'un bouton de contrôle de mire et d'un interupter pour passer d'un systeme d'armement à un autre.
    -1 écran de détection primaire et 2 secondaire occupe le montant médian de l'avant du cockpit sans gener la visibilité
    A Gauche :
    -1 manette des gaz, à main gauche, se controle par rotation et non par poussée comme dans une aile X.
    -1 manette plus petite de même conception, controle les répulseurs
    -panneau de com d'accés facile sans necessité de lacher le manche.
    Sur la Droite :
    -Commandes boucliers.
    -en bas à droite, commutatteurs de la séquence d'allumage et voyants lumineux.
    Voilà, vous avez toutes les données importantes pour un..."premier vol" ! Connaissant l'organisation d'un Cockpit Tie, je vous laisse le découvrir à travers un vol de simulation : A vous de "décrire" votre vol, vos manoeuvres avec précision, etc... Je vous corrigerai ensuite, notament à propos des procedures.

    Cours : Procédure de Décollage :
    1- (Pour ce qui tienne à la vie...) Verrouillage du Cockpit, reglage de son casque puis du harnai...
    2- Commutatteur de la séquence d'allumage : lever l'interupteur et attendre que tout les voyant passent au Vert (du rouge, au orange, puis au vert)
    3- Puis allimenter les répulseurs, ce qui surélève le vaisseau et le maintient en l'air, puis le guider à l'exterieur, hors du Hangar ou simplement prendre de l'Altitude, en donnant de petites poussées avec les réacteurs.
    4- Enfin pour prendre de l'altitude, pousser ou tourner la Manette des gaz selon la configuration, vous prendrez de l'altitude en même temps que de la Vitesse.
    5- Coupez les répulseurs dès que la vitesse (et la puissance des réacteurs) compense la gravité.

    Exercice n°2 : Entrainement en Aile X, en atmosphere...
    Afin de vous familliariser avec l'Aile X, nous commencerons cette seconde séance par un entrainement en atmosphère.
    Cela vous permettera d'apprécier la presence des Volets de combats Modulable et de l'Astromec particulièrement.
    Les deux pouvant s'averrer particulierement utile en milieu hostile, vous decollerez depuis le Grand Temple de Yavin...au rendez vous : Reptiles volants à deux tetes (créés par le seigneur Sith Exar Kun), esseins de Scarabées Piranhas, pour ce qui tenteront un atterissage : Gundarks déchainés et mort assurée et, pour les plus temerère, pluie de météorite. Tout ceci afin que vous decouvriez par vous même l'utilité des Ailerons et du Droides. J'ai cependant decider d'etre gentil avec vous...
    Vous aurez au prehalable 5 min pour vous appropriez l'appareil dans un environnement...disons...naturel.
    L'objectif n'est pas de combattre, mais de survivre ! Apres tout, ce ne sont que de simples animaux réagissant à l'instint !
    Nous verrons qui tiendra le plus longtemps...

    Info : Concernant les Ailes XAcces au cockpit facilité, par une echelle latéral et une ouverture complete de la verrière qui se releve.
    Au Centre :
    -1 manche à balai central en guise de commande de trajectoire, monté d' un bouton de tir (un second selon les versions évoluées)
    -pédale du gouvernail sur le plancher du cockpit, accroissant la manoeuvrabilité.
    -Ordinateur du systeme de visée placé à l'arriere du pilote. L'ecran de visée est amené devant le pilote et verouillé dans son champs visuel au combat seulement.
    A Gauche :
    -1 manette des gaz, à main gauche, se controle par poussée, contrairement au Tie (par rotation)
    -1 manette plus petite de même conception, controle les répulseurs
    Deploiment des ailes :
    -Le surnom d'Aile X lui vient de la position de ces 4 volets de combats en mode ouvert, formant un X. Deploiment des ailes au combat ou en atmosphère perturbée pour donner plus de dexterité au vol. Fermé pour atteindre la vitesse de croissière maximale.
    Droides astromecanos :
    -Embarqué à l'arrière du pilote, il pouvait calculer jusqu'a 10 jeux de coordonnées de sauts dans l'hyperespace. Les droides se chargeaient des opérations de contrôle de dégats, ainsi que des réparations limitées, des ajustements de performance de vol et même des estimations de danger ou du remplacement temporairent d'un systeme de visée défaillant. Le droide est à même de deriver l'energie des Boucliers pour renforcer une zone affaiblie. En cas de nécéssité, le droide pouvait assurer le pilotage du vaisseau. La collaboration étroite entre le pilote et le droide donnait souveant naissance à une véritable amitié, renforçant l'efficassité du duo.

    Exercice n° 3 : Vol Spatial
    Decollage depuis les Hangars du Palai de Theed (Naboo) pour rejoindre un Vaisseau Mon Calamari en orbite de l'autre coté (ça fait quand même loin !) de l'unique Lune de Naboo.
    Pour se faire, commencer par rejoindre l'espace, puis repèrer la Lune et enfin, le vaisseau, une fois à proximité.
    "Je vous rappel que la configuration particulière des Ailes de l' X-wing n'est pas sans but !"

    Info : Vol Spatial : Orientation, Senseurs, Boucliers
    Orientation du vaisseau :
    Le vol spatial supprime la notion du placher terrestre. Le vide est partout autour de soit, les repères visiuels sont donc plus rares.
    Les pilotes ont tendance à s'orienter en prenant comme point de référence les planetes dont ils passent à proximités. Ils maintiennent alors la planete sous leurs vaisseaux, afin de se rapprocher d'un vol standart.
    Le combat et le Vol spatial, fournissent une dimension supplementaire, mais suppriment toute consideration de l'horizon planetaire. Ainsi, pour les affrontements au confin des systemes solaires, on emploie l'ecliptique planétaire comme point de référence. (Definition : Ecliptique Planétaire est le plan sur lequel orbite les planetes autour de l'Etoile.)
    Enfin, dans l'espace profond (hors des Systemes Solaires) , il n'y a plus de donnée disponible. On utilise alors le plan sous lequel on est arrivé comme plan de référence, ou l'on s'alligne sur celui d'une eventuelle station ou flotte deja présente.
    Senseurs :
    C'est avec le vol spatial que les senseurs prirent toutes leurs importances. Les distances parcourues sont bien au delà de la limite du visible, et la diversité des corps et vaisseaux que l'on peut rencontrer est autant plus dangereuse que si l'on ne sait pas à quoi s'attendre.
    Les senseurs sont donc devenu un outils indispensable pour la navigaton. Ils se composent toujours d'une panoplie de batteries diverses (Radars conventionnels, mais ausi infrarouges, thermique, energétique etc...), dont les données sont retransmises sur un écran sur le tableau de bord.
    La quantité d'information qu'ils peuvent fournirent et les traitements conséquants aménent souvent les grands vaisseaux à posseder un personnel spécialement qualifié pour cette tache.
    Boucliers :
    On assimille fréquement les Boucliers à la Défence lors des combats. Mais leur fonction est bien plus importante que celà. En effet, les radiations cosmiques, émanant d'Etoile, de pulsar ect...sont relativement dangereuse pour tout etres vivants ne beneficiant pas de plusieurs kilometre d'atmosphère au dessus de sa tête pour se proèger. De plus, il n'est pas rare de rencontrer des microcomètes, devenant alors de veritables torpilles contre les vaisseaux. C'est pourquoi, même en temps normal, il est recommander de lever les Boucliers Deflecteurs, même à faible puissance. Cela permet de supprimer une menace inutile.
    (Petite Anecdote : Des vaisseaux comme La Nef Royale de Naboo étaient à l'origine "chromées" à fin de dévier les rayons cosmiques ! Le vaisseau d'Amidala conservère cependant cette couleur une fois les Boucliers Deflecteurs installés, simbolisant au fils du temps, l'appartenance à la Royauté Naboo, et pour le coté esthetique.)

    Exercice n°4 : Manoeuvre de Defence
    Nous allons augmenter la difficulter et commencer les manoeuvres de Combat.
    Cet exercice se cantonnera cependant aux manoeuvres défensives et évasives. Vous voyagerez à bord d'une Aile X, à votre grand déséspoir désarmée.
    Vous serez donc en orbite haute d'une planete quelconque, et aurez pour seules alliées une Corvette Corellienne et une station de défence orbitale Golan I (ayant toutes les deux la possibilité de faire feu !). Votre Adversaire sera un Destroyer Imperial et 1 escadron Tie.
    Votre objectif est de survivre le plus longtemps dans cette environnement hostile.
    Ce sont les manoeuvres defensives et évasives qui m'interesse !!!!
    Nous tacherons de créer une liste des plus efficaces aprés.
    Bonne chance...vous en aurez besoin !

    Info : Manoeuvres defensives :
    Se proteger des Tirs :
    -Eviter les feux croisés entre deux batiments
    -Passer au plus prés des Gros Vaisseaux ennemis, les Chasseurs ennemi arretant alors de tirer pour eviter les tirs perdus sur leurs propres vaisseaux.
    -Eviter le voler en ligne droite et les manoeuvres prévisibles, favoriser les trajectoires erratiques !
    -...
    Manoeuvres de contre attaque :
    -En cas de poursuite, freiner sec pour se faire depasser et devenir le Chasseur, et non plus la proie
    Manoeuvres de fuite :
    -Prendre de la Vitesse en utilisant par exemple la Fronde Solo.
    -Pour echapper à un Rayon Tracteur : se laisser approcher puis tirer une torpille en effectuant simultanement une manoeuvre de fuite, la torpille devenant alors la cible du rayon tracteur (Manoeuvre utilisé par Luke pour echapper à Thrawn.).
    -Break, manoeuvres rapides pour quitter le champ de tir d'un adversaire
    -...
    Protection :
    -Gerer les Boucliers selon le besoin : à l'avant pour un assaut, à l'arrière quant on est suivit...
    -Ce servir du soutient tactique apporté par le plus gros navires alliés
    -Emmener ces adversaires sur son propre terrain, face au tir allié
    -En escadron, utilisé une formation sérrée afin de cumuler la protection apporté par les Boucliers de chacun
    -...
    Et bien entendu, utiliser la Force dans toute sa grandeur !

    Exercice n° 5 : le Combat Spatial :
    Votre mission consiste à intercepter un convoi de contrebandier esclavagiste, dans le Cimetière (le champs d'Asteroïdes qui remplace désormais Alderaan !!). Vous décollerez à bord de vos Ailes X du Mon Remonda, un croiseur MC80b et ferez la mission en duo !! Nous avons reçut comme vous le voyer un simulateur de plus pendant la nuit ! Vous serez escorté d'un escadron d'Aile A.
    Le convoi contrebandier comprend :
    2 Cargos YT-1300
    1 Cargo Action IV
    Attention, la destruction d'un navire causera l'echec de la mission ! Les civiles prisonniers doivent survivre !!
    Faites vos groupes et "décollez" aussitot !
    Bonne chasse

    Exercice n° 6 : Le Vol Hyperspatial
    Cette exercice consiste à effectuer des sauts hyperspatiaux, indispensables pour se rendre d’un système à un autre.
    Si vous voulez plus d’information sur les Vols Hyperspatiaux eux-même, j’ai rediger un fiche encyclopédique AW sur l’Hyperspace et les Hyperpropulseurs...rendez vous sur l'Encyclopédie, rubrique Technologie !

    Les 2 premiers à partir devrons se rendre de Coruscant à Yavin en moins d’une journée. Puis rejoindre Tatooine en moins de 15 h. Puis retourner sur Coruscant, sachant qu’il ne vous reste plus que 17h de carburant.

    Les 2 suivants rejoindrons Dagobah depuis Coruscant, en moins de 2 jours standarts, puis devrons passer renter à Coruscant sachant qu'il ne leur reste plus que 1 jour 5 heure de carburant mais qu'ils peuvent etre ravitailler sur Bespin pour 11 heure de carburant suplémentaire...



    Raccourci :
    Il arrive que des vols directs entre mondes relativement proches soient plus longs qu'avec d'autres plus éloignés, principalement du à la forte concentration de corps céleste dans les zones traversés et au trafic spatial, rendant la navigation plus difficile, comme c'est le cas dans le Noyau. Il est ainsi possible de gagner du temps en passant par des systemes intermediaires, dont la durée des différents sauts cumulée reste plus rapides qu'un direct.

    Information : Les Spatioports : (en cours de rédaction)
    Organisation des Spatioports :

    Procédure Adminisatrative d'Atterissage/Decollage :

    -Frequence d'Adressage des Vaisseaux (FAV) : la FAV est une fréquence radio standard sur laquelle le Contrôle Spatial fournit les divers informations locales à tous les vaisseaux entrant dans l'espace local. Il s'agit de communiquer aux arrivant les couloir d'approches, formalités spécifiques, incidents et conditions astrogéographiques pouvant perturber le trafic etc... Ce n'est pas une fréquence de communication, elle fonctionne à sens unique (récéption par les navires). Inutile de tenter de communiquer avec le processeur de base qui débite son message préenregistré.

    -Atterissage : Contrôle Spatial. Si vous ne connaissez pas sa fréquence locale, la FAV vous l'indiquera. Lorsque le Contrôle Spatial vous appel, le minimum est de décliner votre nom (ou celui du Capitaine) et le nom du navire. Votre transpondeur de bord fournit de lui-même l'imatriculation du navire et les renseignements que vous venez de communiquer verbalement mais c'est une vieille tradition.
    Si le Controle Spatial local est peu soupçonneux, il ne vous reste plus qu'a suivre leurs instructions pour l'atterissage. Sur les mondes sous loi martiale, avec un traffic spatial intense ou encore des conditions climatiques dangereuses, les risques ne se limitent pas à une amende et un sermon du Contrôle Spatial si vous lui désobéissez. Le Contrôle Spatial à toutes latitudes pour vous interoger avant de vous autoriser à vous poser. Il s'agit en général de question typique : Votre précédente escale, votre cargaison, la présence ou nom à bord de passager etc... Il est courant de procéder à une verification de votre signatuer transpondeur avec les bases de données locales et le Contrôle Spatial peut vous obliger à subir une inspection des douanes, des services sanitaires ou des forces de polices locales dès l'atterissage, parfois même avant de vous poser.
    Pratiquement tous les mondes civilisés n'autorisent pas les atterissages e dehors des spatioports officiels. Si vous possédez un yacht, que votre port d'attache est la planète sur laquelle vous comptez attérir et que vous possédez une piste privée ou officielle, vous êtes autoriseé à y atterrir mais vous devez quand même suivre les instructions du Contrôle pour l'approche et les éventuelles inspections. Il est possible de conclure des arrangements avec le gouvernement local mais ils s'appliquent rarement en dehors d'entreprises ou institiutions influantes.
    Il peut vous etres demandé par le Contrôle de laisser les commandes à systèmes de guidage automatique pour votre atterissage et un refus de votre part entrainera généralement un refus de vous laisser atterir de la leur. Si vous arrivez dans un vaisseau sur le point d'exploser ou en perdission, le Contrôle vous indiquera les procedures d'atterissage d'urgence.

    -Decollage : Si vous n'êtes pas poursuivit par les autorités alors que vous compter partir, la procédure veut que vous demandiez l'autorisation de décoller avant de quitter le sol. Si elle vous est accordée, vous devez emprunter le couloir aérion qui vous est affécté ou laisser votre systeme de guidage automatique prendre le navire en charge jusqu'a l'altitude ou vous serez autoriseé à reprendre les commandes. Sauf ordre du Contrôle, urgence technique ou médicale, vous n'etes pas autorisé à sortir de votre vecteur de départ ou de demeurer dans la zone d'approche (50 unités spatiales) du monde ou de la station que vous quittez. Dans tous les cas d'urgence, le Contrôle vous donnera les procedures à suivres. Si vous désobéissez au Controle, dans tous les cas, c'est à vos risques et perils.

    Taxes :
    -Taxes Portuaire :
    -Taxe de Stationnement :
    -Taxe de Maintenance :

    Classes de Spatioports :

    -Stellaire
    -Gallactique

    ;) Classe Verte !!
    Séjour de deux semaines (fictives) dans la nature pour apprendre à faire face à l'hostilité d'un terrain inconnu et sauvage (prédateurs etc...)...Campements et surprise garantie ^ ^...on va s'amuser ! Vous aurez le droit d'emporter avec vous seulement un sac à dos (rempli de ce que vous voudrez )! Vous serez entierement soumis au Code Jedi et à la loi de la Nature , mais attention, toutes dérives sera sanctionné d'un renvoi immédiat sur Coruscant !

    Voici donc la liste des Inscrits :
    -


    [col=green]Acquis :

    La Faune et Flore de Dagobah :
    Le Morp : Proche cousin du Nharpira, il est très discret et se terre dans des trous pour guetter ses victimes. Sa morsure transmet un violent poison qui paralyse ses proies, pour qu’il les consomme ensuite.

    Le Paresseux Lumineux : mammifère des arbres, c’est un végétarien. Sa nourriture favorite est une plante appelée Lahdia. Il possède des taches bio luminescentes sur son torse velu.

    Le Serpent-liane : Grand reptile constricteur se cache dans les arbres et se laisse tomber sur ses proies avant de les étouffer.

    Le Python de Dagobah : Créature primitive, il peut néanmoins avaler jusqu’a 15 fois son poids. Il se laisse tomber depuis les arbres sur ses proies et devient cependant docile pendant la digestion.

    Le Sleen : Gros reptile charognard, il habite les régions imprégnées par le Coté Obscure. Sa morsure n’est pas directement mortelle mais entraîne des infections mortelles pour la victime.

    L’ Araignée Noueuse : Stade initial de l’Arbre Gnarltree. Elle évoque cependant et à juste titre un arachnide, lent. C’est un ensemble de racine itinérante afin de donner plus de chance de survie à l’arbre dans l’obscurité des marais. Elle « digère » des proies ou des charognes avant de se planter dans un sol riche et développer des racines fixes pour devenir un grand Arbre.

    Plantes Commestibles :
    Noix et baies : Mangé par le Smooka.
    Le Lahdia : Plante comestible, aimé des Paresseux Lumineux.
    Racines d'arbres divers.



    -------------------------------------
    Amoureux et bien plus de la magnifique et ravissante Mirax_Terrik, Ami du puissant Obiwan14, frére de Hyunkel, Maitre Leangie

    [Ce message a été modifié par: Mirax_Terrik le 30-06-2005 21:47]

    vendredi 24 septembre 2004 - 10:26 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jacen_Horn

    Jacen_Horn

    5459 Crédits

    Comptes rendus

    :jed: :jed: Premier sujet de recherche :
    Les Chantiers et Ateliers Navals.

    ;) Chantiers Navals de Mon Calamari (par Jedirevan)

    Je vais commencer par les trés connu de la Galaxie et tout particuliérement de l’ Alliance et de la Nouvelle République.

    Les chantiers navals orbitent autour de la planète paradisiaque et couverte d’océan : Mon Calamari. Ils sont en quelques sortes le plus grand orgueil et arrogance merveille des Calamari. Orgueil et arrogance car et c’est bien vrai, les Mon Calamaris surpassent dans le domaine naval et maritime. Mais quand on pense aux chantiers navals, on ne réfléchit pas souvent au Quarrens.

    L’une des inventions ingénieuses des Mon Calamari est le croiseur Mc-80. Autrefois appelé Frégate de croisière Mc-80, en effet, celui-ci à été créer à l’origine pour pourvoir les vacances de certain à bord de ce magnifique vaisseau.
    Il y a beaucoup d’autres types de vaisseaux provenant de ces chantiers.

    -Le cuirassé unique Mon Remonda qui, pendant un moment était au ordre du général Solo.
    -Le croiseur Mc-80b, sûrement une amélioration du Mc-80.
    -La Frégate d’assaut Mc-40
    -Et bien d’autre…

    De plus, il existe des vaisseaux uniques qui ont coûté extrêmement cher. On peux même les qualifié de vaisseaux amiraux.

    -Le Home One, vaisseaux amiral.
    -Le Startide, vaisseaux amiral.


    Dotés d'avancements technologiques conséquents, les chantiers navals de Mon Calamari bénéficient d'un facteur multiplicateur de 0,75 et ont à leur disposition, près de mille docks. Lorsque les explorations furent arrêtées car les Mon Calamari ne trouvèrent pas de planètes intéressantes, les nouveaux croiseurs construits furent transformés en navires de plaisance. Les chantiers orbitaux durent changer leur production pour satisfaire la demande de ces navires. Donc après la guerre impériale, les Mon Calamari ont abandonné la guerre pour l’art et la passion de leurs magnifiques vaisseaux. Mais c’est belle est bien grâce au Calamarien que l’ Alliance à gagné la guerre. Car quand l’ Empire brocheta d’attaquer Mon Calamari d’une part pour ces chantiers et d’autre part pour ces ressources, celle-ci rejoignit l’ Alliance et mobilisa ces troupes et ces vaisseaux de plaisance. Faisant du simple vaisseau de plaisance à pêne armé en un Cuirassé redoutable avec 1500 batteries laser.

    Les chantiers navals ne cessèrent de changer leur production en vaisseaux car les ingénieurs Calamariens lançaient de nouveaux vaisseaux tels que les Mc-90, les Mc-SC plus connus sous le nom de croiseur de classe Médiateur. Jamais la production ne s'est arrêtée, jamais les Mon Calamariens ne changèrent de position vis-à-vis de leur allégeance envers la Nouvelle République et les chantiers navals servirent toujours à la construction de navires pour la Nouvelle République. Donc vous devez penser tout comme moi que la bourse de Mon Calamari se portait à merveille, l’ Alliance achetait peut être acheté les vaisseaux à un prix raisonnable en tant qu’allié mais les constructeurs se frottaient les doigts.
    Ce qui plaça Mon Calamari en tant que planète ayant sa place dans le marché économique et militaire, surtout dans le domaine naval.

    Il existe bien sur d’autre chantier navals mais j’ai choisis de vous parlez de celui qui changea le cours de la guerre, le cours de la galaxie ainsi que le Destin de l’ Alliance et des chevaliers Jedi. Pourqu'oi?
    Et bien parcque c'est l'un des plus gros fournisseur naval de l' Alliance et de La Nouvelle République.

    ;) Chantiers Navals de Kuat (CNK) (par malouski et Theva2)

    Les chantiers de Navals reprèsentent, avec la Corporation Technique Corellienne et Sienar Propulsion Stellaires, le tiumvirat des constructeurs aréonautique les plus reconnus dans toutes la galaxie.
    Cette entreprise reprèsente la moitié du chiffre d'affaire de la planète Kuat, à l'instar de Sorosuub Corporation pour la planète Sullust. En outre CNK emploie plusieur millions de gens.
    Lié a l'Empire dès son avènement, CNK a constitué la Marine Impériale en lui fournissant de nombreux vaisseaux lourds puissant et polyvalents. Ainsi le premier modèle important produit pour l' Empire (bien qu'a l'époque il ne s'agisse de l' Ancienne Republique )par les chantiers navals de Kuat fut le transport de troupes de classe Acclamator, un vaisseau capital aux proportions et aptitudes alors extraordinaires, développé par la fillière Kuati de Rothana. Cet engin contribuat, avec les destroyers stellaires de la classe Victoire de Rendili Propulsion Stellaires, à instaurer le régime de terreur propre à l' Empire galactique et à prendre le contrôle de l'ensemble des mondes connus de l'univers.

    Le dirigeant des chantiers Navals Kuat est désigné selon les critères des très exigeantes familles influentes sur Kuat, connue pour politique stricte et âpre.
    Ce dirigeant, dont le titre est Kuat de Kuat fut justement, doit ainsi composer entre sa propre politique et les intérêts de familles, et l’accusant de conspirer contre l’ Empire en se liant à l’ Alliance.
    En fait, le technicien ne se souciait que de la santé économique de son entreprise et donc des sommes d’argent versées par ses clients.
    Palpatine ayant vue pour la nationalisation de CNK, Kuat de Kuat éloigna certes politiquement sa firme de l’ Empire, mais continua à lui construire ses navires, qui faisaient vivre tant de Kuatis.

    Par la suite, l’ Empire s’équipa d’autres modèles issus des chantiers de Navals de Kuat, firme qui comptait alors des milliards d’employés, travaillant dans toutes les autres succursales disséminées dans la galaxie.

    Parmi celles-ci, Kuat Propulsion Stellaires connut un sort original.
    Cette entreprise était censée bâtir des modèles de combat légers, la firme mère créant des vaisseaux lourds. KPS produisit notamment en quantité limitée de patrouilleur de classe Incendiaire, similaires à l’ Esclaves 1, le vaisseau personnel du chasseur de prime Boba Fett, ainsi que le chasseur Caméléon.
    Le manque de productivité de KPS contraint CNK à la reprendre en main, avant de la vendre peu avant la bataille d’ Endor à un groupe de marchands Vaathkree, qui s’étaient fait passer pour des fidèles de l’ Empire, alors qu’ils étaient liés à la Rébellion. C’est ainsi que la Nouvelle République obtint des engins élaborés par Kuat Propulsion Stellaires, après la mort de l’ Empereur. Quelques années après, les chantiers passèrent finalement du côté de la Nouvelle République.

    Les chantiers navals de Kuat possèdent un catalogue impressionnant de vaisseaux de combat de classe lourde. Les Destroyers Stellaires de classe Impériale constituent les plus grandes réussites de l’entreprise. Mais il ne faut pas omettre le succès des Supers Destroyers Stellaires, dont l’ Executor, vaisseau amiral de toutes la flotte impériale, est le plus célèbre de représentants.
    Les Frégates Nébulon B, les Frégates Lancier, les Frégates modifiées, les galions stellaires, les transporteurs d’escorte mais aussi le Canon à ion planétaire v-150 Défenseur Planétaires ainsi que d’autres armes lourdes terrestres sont ainsi des produits des chantiers de navals de Kuat. Enfin, après la bataille d’ Endor, CNK produisit le destroyer Eclipse, le plus grand vaisseau de combat jamais conçu de la galaxie.

    ;) Corporation technique Corellienne : (par Jacen_Horn)

    Situé sur Corellia, ou plus précisément en orbite comme toutes les industries de la Planète, afin de préserver l’environnement, cette célèbre entreprises comprend plusieurs milliers d’employés.

    Son succès vient en parti de son implantation d’origine : il est de notoriété publique que les mondes Corelliens sont le berceau des ingénieurs et concepteurs de vaisseaux les plus talentueux de la Galaxie.

    Plus connue pour sa série de cargos YT, dont le fait parti le Faucon Millénium de Han Solo (YT-1300) et l’ Oustrider de Dash Randar (YT-2400), ou encore les Transport Action VI (dont le Wild Karrde de Talon Karrde), la Corporation Technique Corellienne est également réputée pour ses vaisseaux de plus grandes tailles telle la Corvette Corellienne ou Anti-Blocus Rebel, dont le Tantive IV utilisé par la princesse Léia après avoir volé les plans de la première Etoile Noire. Son prédécesseur : le Croiseur de la République, une version non armée du fait de sa fonction de Navette Diplomatique, tel le Radian VII parcourraient déjà la Galaxie avant la Guerre des Clones et l’ère de Guerre Civil Galactique. Par la suite, d’autre model furent spécialisés dans le combat spatial, comme la Canonnière Corellienne, ou encore des Corvettes modifiées.

    Bien qu’ils ne s’agissent pas de redoutables vaisseaux de Combats, les Vaisseaux Corelliens comme tous leurs matériels étaient reconnus pour leur résistance, leur rapidité, leur fiabilité et leurs cotés évolutifs, ce qui en faisait des cibles de choix pour tous les petits investisseurs, dont de nombreux mondes et partisans de l’ Alliance.

    C’est en parti du au fait qu’il ne s’agit que de petits vaisseaux que l’ Empire ne s’y intéressa jamais de trop prêt, mais aussi grâce à la politique propre aux Corelliens qui consiste à s’investir dans la Vie Galactique tout en restant autonome.

    ;) Sienar Corporation (par Jedirevan)

    Sienar/Santhe Technologies est en réalité une compagnie énorme, regroupant des dizaines d’entreprises spécialisées chacune dans un domaine précis, comme par exemple les Systèmes de Flotte Sienar (Sienar Fleet Systems, ou SFS), les Systèmes Sienar Républicains (Republic Sienar Systems, ou SSR) ou encore les Systèmes de Design Sienar (Sienar Design Systems, ou SDS), et maintes autres succursales. Toutes ces compagnies furent fondées et sont actuellement la propriété de la très puissante famille Sienar. Sienar Technologies et tous ses sous-traitants appartenant à la compagnie produisent des centaines de véhicules et d’armes différentes mais ils sont spécialisés dans le domaine de conception et construction de chasseurs stellaires, tels la série des TIE, spécialité dans laquelle ils excellent. Sienar est en effet à l’origine de ces puissants chasseurs impériaux. Une bien grande famille :
    Les Tie Dague, cimeterre défenseur, intercepteur, raptor, bombard, et bien d’autre modèle de Combat. En réalité, Sienar fournie des vaisseaux de combats pour la République Galactique depuis 15 mille années Galactique. Pendant la Guerre Clonique, Sienar vendi des vaisseaux à la Confédération se qui provoqua une grande colère mais aussi une déception de la part du sénat intergalactique. En effet, Sienar se disait fournisseur de la République mais fournissait en faite en grande partie n’ennemi de la République.
    Lors de la proclamation de l’ Empire, celle-ci tenta de s’emparer d’un nouveau chasseur révolutionnaire appelé X-Wing. Mais celle-ci échoua de peux derrière la rebellions qui s’en empara plus rapidement. On pense que l’ Empire se rallia à sienar signant avec elle un contrat d’exclusivité envers le nouveau régime. Sienar ne créa pas seulement les Tie mais elle fut aussi à l’origine des navette Lambda ou des sentinelles. Le croiseur Interdictor Im-418 fut le premier vaisseau lourd impérial d’une logue liste comme les tie. Mal heureusement pour la compagnie, certain de leur vaisseau coûtait trop cher et on vit peu de tie Défenseur ou Avenger sur les champs de batail galacatique.

    Une des filiales la moins connue SFS, et qui a pourtant fait beaucoup pour la Galaxie, est sans doutes les Systèmes de Design Sienar (SDS), qui s’est beaucoup occupé du développement de technologies expérimentales et qui n’a conçu et construit qu’un seul et unique navire pour un acheteur dont personne à l’époque ne savait rien. Tout ce que l’on a appris sur ce vaisseau est qu’il a appartenu à un Sith nommé Dark Maul. Toutefois, cette section de la société globale est toujours en activité et ce sont les ingénieurs de cette partie qui ne cessent de trouver des améliorations sur des modèles plus communs.

    Onc sienar changea à jamais les industries navales de la galaxie et on se souvient tous de certain modèle pratiquement unique tel le Tie X-1 de Vador.

    Autres Chantiers qui ont perdus leurs influences passés ou disparus :

    ;) Ingénierie Lourde de Rothana (par Jacen_Horn)

    Planète voisine de Kamino, Rothana se concentra sur la production des véhicules pour la nouvelle Flotte de Guerre de la République.
    Filière des Chantiers Kuat, on s’attendait à ce que ses dirigeant s’allient à la Confédération mais lorsque les Neimoidiens assassinèrent la plupart de ces dirigeant pour dominer la Fédération du Commerce, la Famille Kuat se rallia au Chancelier. Le développement de la Flotte se déroula en secret.
    Ces vaisseaux sont les Premiers bâtiments de Guerre que la Galaxie voient depuis des générations :
    Canonnière de la République, Vaisseau d’Assaut de la République de Classe Acclamator, ainsi que les Spha-T et Char Clone RT-TT. Avec l’avènement de l’ Empire, le site de production fut déplacé sur la planète mère : Kuat et d'autres Chantiers.

    ;) Incom Corporation (par Jacen_Horn)

    Incom était réputé pour ces chasseurs, mais l’entreprise décrocha le jackpot en créant le Skyhopper T-16, un vaisseau suborbital plus proche d’un airspeeder dans sa fonction. Celui ci se rependit à travers toute la Bordure Extérieure.
    Mais le plus grand succès d’ Incom lui fut également fatal : partisans de l’ Alliance, ces dirigeants conçurent en secret un prototype chasseur. Soupçonnant leurs actions, et pour éviter toute menace à son autorité, Palpatine voulut s’en emparer par la force de l’entreprise.
    Au cours d’un raid téméraire, des commandos et des escadrilles rebelles aidèrent les employés d’ Incom à s’enfuir en emportant avec eux tous les plans, les données et les prototypes de leurs nouveaux vaisseaux de combat : Aile-X T-65. C’est alors la Rébellion qui se lança dans la production du chasseur.

    :jed: :jed: Deuxieme sujet de recherche :
    Les Sabres Laser.

    ;) Les sabres laser: le Fonctionnement.... (par malouski)

    Même si le fonctionnement exact des sabres lasers reste nimbé d'un certain mystère, on connait en revanche les principes technologiques essentiels sur lequel ils sont fondés. Toutes les pièces et les commandes sont logées a l'intérieur d'une poignée de 24 à 30 cm de long. Lorsqu'un jedi met son sabre en marche, une cellule énergétique émet une puissante décharge d'énergie pure, qui, en passant au travers de cristaux à facettes, prend alors la forme d'un mince faisceaux régulier.

    Chaque faisceau a une fréquence qui lui est propre. Celle-ci détermine le "toucher" du sabre, et de façon dont il doit être manié pour découper quelque chose ou quand il entre en contact avec le champs de force ou la lame d'un autre sabre.
    Il est possible de déduire cette fréquence à partir de la couleur de la lame et de la tonalité du son qu'elle produit.
    Selon que l'on emploie un, deux ou trois cristaux, le faisceau d'un sabre aura chaque fois une fréquence différente.

    Les sabres à cristal unique ont une puissance déterminée une fois pour toute et possède donc une lame d'une longueur fixe. Cependant, il est possible de modifier la puissance et donc la longueur de la lame des sabres à cristaux multiples, en faisant varier la distance qui sépare ces derniers. Les meilleurs sabres laser utilisent des cristaux naturels, mais les jedi étaient également capable de fabriquer des cristaux de synthèse avec un petit fourneau et quelques ingrédients élémentaires.

    Le faisceau est émis par une lentille énergétique à charge positive constante, installée au centre de la poignée.
    Il prend la forme d'un "arc" énergétique circulaire en passant par un diaphragme de charge négative aménagé dans un petit disque qui sert généralement de "garde" au sabre. On détermine l'amplitude de cet arc et donc la longueur de la lame en réglant la puissance délivrée par la lentille. Ce mince faisceau ovale constitue alors une lame d’une extrême résistance.

    L’énergie récupérée au niveau du diaphragme est réinjectée dans la cellule énergétique grâce à des matériaux supra-conducteurs. De cette façon, il n’y a pratiquement aucune perte d’énergie, car même s’il est incandescent et s’il produit un léger bourdonnement, le faisceau n’irradie d’aucune chaleur notable.
    Le sabre ne perd de sa puissance que lorsqu’il tranche quelque chose, mais pas quand il rentre en contact avec la lame d’un autre sabre. En combat, un jedi ou un sith doit alors faire preuve de force et d’adresse, car la seule chose qu’un sabre laser ne peut trancher est le faisceau d’un autre sabre laser.

    Des commandes intégrées à la poignée du sabre permettent de régler la puissance de la cellule énergétique et de recharger cette dernière de temps à autre, comme le sabre du seigneur sith Dark Vador le prouve. Si l’on ignore quelle est exactement l’autonomie des sabres laser, on sait par contre que les jedi peuvent employer leur arm pendant des années, sans qu’elles aient besoin d’être rechargées.

    ;) Sabres lasers et Cristaux : Diversités… (par Jacen_Horn)

    Le Sabre Laser, arme noble utilisée par tous chevalier Jedi, est basée sur un Cristal focalisant l’énergie délivrée par une cellule d’énergie. Chacun de ces Sabres possèdent une couleur, une puissance, et des caractéristiques propres, selon le Cristal utilisé et une conception personnalisée.

    L’habileté d’un Jedi a fabriquer son sabre, tache délicate, prouvait son affinité et sa maîtrise de la Force, nécessaire à la fusion des différents composants. En effet, lors de l’assemblage, un Jedi doit entrer parfaitement en transe avec la Force pour se laisser guider et tirer un maximum de stabilité et de puissance de son arme.

    Il existe de nombreux cristaux variables et utilisables à travers la Galaxie, avec une résistance et une fragilité, une puissance et une stabilité propre à chacun, ainsi que la ou les couleurs de lames qu’ils peuvent générer.

    **Sabres et Cristaux de l’Ancien Ordre Jedi :

    On suppose que les premiers sabres laser fut conçu il y a des millénaires, sur la planète Ossus, couramment affiliée aux Jedi et comme lieu de leur origine (controversé par certain), du fait de la présence en grande quantité de Cristaux Adegan.

    Avant la Guerre des Siths, les Jedi de l’ancien Ordre avaient coutume d’utilisé des Cristaux récupérés sur Ruusan, avant que celle ci soit dévastée par un combat opposant l’ Armée de la Lumière Jedi à la Confrérie des Chevaliers Siths, rendant les cristaux inutilisables.

    Les Jedi suivant utilisèrent d’autres sources dont un gisement important d’ Adegan sur Ilum, donnant des lames vertes ou bleues. Malheureusement, les coordonnées de la planète furent perdues et oubliées pendant la Guerre des Clones et la Grande Purge Impériale qui s’en suivit.

    -Le Cristal de Solari : Légendaire, ce cristal serait le plus puissant de tous. Ressemblant à une gemme blanche, il crée une lame de la même couleur. Seul un Jedi à l’esprit pur peut le manier une telle lame. Le Maitre Jedi Ood Bnar en posséda un,
    Jusqu’ a ce qu’il le transmette à son apprenti la plus prometteuse : Shaela Nuur.

    -Cristaux d’Adegan :

    Yoda, possédait un sabre à cristaux d’Adegan, lame verte, commune, mais sa petite taille le singularisait des autres sabres.

    Obiwan perdit son premier sabre dans un puit lors de son combat contre Dark Maul. Par la suite, il en construisit un second, suivant le même modèle mais en renforçant sa résistance à l’humidité, ce qui s’avéra être utile lorsqu’il rencontra Jango Fett sur Kamino.

    Anakin Skywalker, construit son premier sabre dans la caverne de cristal d’Ilum, restant en transe durant tout le processus.

    **Sabres et Cristaux du Nouvel Ordre Jedi :

    Par la suite, les Jedi du Nouvel Ordre fondé par Luke Skywalker, ignorant presque tous de l’ancien Ordre et des sources telle Ilum, trouvèrent de nombreuses autres sources de cristaux divers et variés se répercutant sur la diversité des lames de Sabres lasers dans les rangs Jedi.

    Apres avoir perdu celui confié par Obiwan lors du Combat contre Vador dans la Cité des Nuages, Luke en construisit un autre, à partir d’un cristal d’Adegan, à lame vert, sur Tatooine, dans la demeure d’ Obiwan où il trouva les informations nécessaire à son élaboration.

    -La Perle-Cristal (unique): Rare et très prisée dans la toute la Galaxie, par conséquent très cher. A condition d’être très denses et de posséder une structure harmonique interne de cristallisation, elle peut être utilisée comme cristal focalisant. Seul Tionne possède un sabre équipé de ce genre de cristal.

    -Le Cristal Lamdent (unique): Découvert par Anakin Solo sur Yavin IV après la prise de la Lune par les Modeleurs Yuuzhans Vongs, semi vivant, il permet à son utilisateur de discerner les envahisseurs extragalactiques d’habitude invisible à travers la Force, créant un lien télépathique. Récupérer par Vergere après la mort d’ Anakin, elle le transmit à son frère Jacen Solo sur Coruscant, le transmettant à son tours à Ganner Rhysode lors de son sacrifice, permettant à Jacen de fuir avec Vergere alors qu’il luttait à lui seul contre un millier de Vong, grace au pouvoir du Lambent.

    -Les Gemmes Arc-en-ciel (unique): Originaire de Gallinore (Consortium de Hapes) , seule Tenelka l’utilise, lui fournissant une belle lame violette

    -Une Perle : Utilisée par Cilghal pour créer son sabre, probablement originaire de Mon Calamari. Le degrés de perfection nécessaire pour résister à la puissance des cellules énergétiques rangs l’utilisation de perles très rares.

    -Cristaux Synthétiques : Leur croissance peut être contrôlée pour donner aux lames la couleur voulue, en possédant cependant une gamme de couleurs précises. Moins maniables mais plus puissants, sont en général utilisé par les Siths et Jedi Noirs, cherchant à travers eux une plus grandes puissances, plutôt que la maniabilité. Le Rouge étant assimilé à la colère, et le Bleu ou le Vert au calme, la couleur ne caractérise pas toujours son porteur. En effet, Léia Organa Solo possède un sabre de couleur Rouge, bien qu’elle ne soit pas attirée par le Coté Obscure.

    -Sabre à lame variable : En général, un seul cristal suffit pour une lame d’1 mètre environ. Mais lorsqu’on utilise deux cristaux, il est possible de focaliser différemment l’énergie, faisant ainsi varier la longueur de la lame. Peu utilisé par les Chevaliers, bien qu’a peine plus complexe à élaborer, le Jedi et célèbre pilote Coran Horn possédait une telle lame à double longueur, pouvant être ajusté à n’importe quel moment, prenant par surprise la plupart de ces victimes.

    **Sabres et Cristaux Siths :

    Les Siths, ennemi juré des Jedi, utilisent eux aussi les Sabres lasers, basé sur le même système de cristaux, a la différence que ceux-ci préfèrent des Cristaux Synthétiques, forgés par la Colère et la puissance du Coté Obscure de leur propriétaire, procurant une lame rouge très puissante à leurs Sabres. (Certain aurait même brisé la lame traditionnelle d’autre Sabre Laser !)

    Une grande spécialité des Siths est le Sabre à double lame, d’habitude réservé à l’entraînement, désormais symbole de la maîtrise du Coté Obscure. Le premier fut crée par Exar Kun, 4.000 ans av-BY. Dark Maul, l’apprenti de Dark Sidious en posséda un lui aussi. Ses armes nécessite une concentration et un contrôle de la Force supérieurs à l’utilisation de simple lame, car plus dangereux, puissants et difficile à manier. Elles permettent cependant de contrer une attaque, tout en contre-attaquant à la foie, ou alors, de mener un double combat contre deux adversaires. Toute fois, il est possible de n’activer qu’une seule des deux lames à la foix, étant totalement indépendante l’une de l’autre.

    Le Comte Dooku, après avoir quitter l’ Ordre Jedi, se sépara de son arme de padawan pour en former une autre, à base cette fois-ci de Cristaux Synthétiques, lui procurant sa puissante Lame Rouge. En plus de cela, Dooku se construisit une poignée courbée, standard à l’époque où la Forme II de combat était courant, facilitant le maniement de l’arme.

    Dark Vador, utilisa des Cristaux d’Adegan pour créer sa nouvelle arme lorsqu’il passa au service de Palpatine, car la subtilité de son arme nécessité des éléments d’émission de cristaux impossible à synthétisé.


    **Divers Cristaux :

    -Les Cristaux Jenruax : Originaire de la planète Opila. A l’état naturel, il n’a aucune valeur, mais une fois raffiné, il crée une lame possédant une formidable dextérité.

    -Les Cristaux Damind : Provenant du monde désertique Daminia, génère une lame bien définie et légèrement plus longues que les autres.

    -Les Cristaux Nexor : Provient des hautes montagnes d’ M’Haeli. La lame est extrêmement volatile et instable, le moindre faut contact coupant la lame. Cependant, une fois stabilisé, elle provoque de gros dégâts.

    -Les Cristaux Upari : Extrait de lunes de planètes forestières, ce cristal est souvent trop fragile. Mais lorsqu’un Jedi arrive à l’utiliser, il crée une lame très puissante.

    -Les Cristaux Sigil : Originaire du systèmes du même nom, ces cristaux étant très chers, nécessite de grosses dépenses pour s’en procurer, mais alors qu’une lame normale coupe et cautérise la plaie, celle ci inflige une douleur plus vive et brûle les fibres musculaires.

    -Les Cristaux Firkrann : Provenant de Rafa V, la lame générée par ce cristal est parcourue de légères impulsions électriques, infligeant une douleur fugace lors du contact avec l’adversaire. Les autochtones de cette planète s’en servent pour diverses autres raisons.

    -Les Cristaux Luxum : Ces cristaux originaire d’ Ambria sont d’une grande puissance, du fait de leur mode de création particulier, puisque nécessite l’intervention d’un Jedi ou Sith assez puissant pour canaliser et manipuler des forces contenues et enfermées dans un lac par le Maitre Jedi Thon, suite à un long combat mental pour contenir les puissances du Coté Obscure s’exerçant sur Ambria, libérant ainsi ce monde de cette influence.

    -Le Cristal Kaiburr : De couleur rouge, ce cristal a la capacité d’améliorer la puissance dans la Force de son porteur. Accroissant les perceptions et pouvoirs Jedi, c’est Luke Skywalker qui le découvrit dans le Temple de Pomojena, sur Mimban. Il lui permit entre autre de guérir des sérieuses blessures causées par un combat contre Dark Vador, et d’entrer en contact avec l’esprit d’ Obiwan. Par la suite, Luke confia le cristal à Halla. Il découvrit dans des écrits Jedi que c’est une des pierres les plus puissantes dans la conception de sabre, mais que sa puissance diminuer proportionnellement à la distance qui le sépare du Temple de Pomojena.

    -Les Cristaux Bondar : Extrait d’un astéroïde riche en minéraux précieux gravitant autour d’ Alderaan, permet la construction d’un sabre avec possibilité de varier les impulsion électriques, si est utilisé à bon escient : le Jedi doit être en harmonie avec la Force et son cristal. Malheureusement, la destruction d’ Alderaan balaya l’astéroïde, disparaissant lui même à son tour.

    -Les Cristaux Sapth : Composé d’une substance cristalline excrétée par le ver volice de Lwheek tous le onze ans, ce cristal est de plus en plus rare depuis la disparition de ce ver. Très intense, la lame permet un contrôle efficace de son propriétaire.

    ;) Comparaison avec la Realité (par Angel)

    Puisqu'il est question d'associer la science à notre univers SW, il est simplement impossible qu'un tel rayon lumineux soit "fini"... Une telle energie, ou même lumière est infinie, hors nos lames de sabre laser font une longueure précise, reglable qui plus est...

    Techniquement, une telle lame serait peut-être possible,si elle était contenue entre les deux cristaux. hors ça voufrait dire que le rayon serait dans la poignée et donc d'une inutilité deconcertente...

    Au moins les cristaux pourraient peut-être, en effet contenir la lame en un faisceau droit lumineux, et pas en lame bizaroïde... Mais pour ça il faudrait tailler les cristaux, en une forme un peu creuse, façon antène parabolique. Pour ceux ignorent comment ça marche, disons que chaque onde (ou laser) qui rebondie sur la partie ronde et incurvée de l'antène repondi pour atteindre la cellule de reception. Parout ou va rebondir une onde, elle va se retrouver au point central.

    Donc, si deux parabolles était mises en face à face, une implsion energetieque rebondirait à l'infini, restant toujours comprise entre les 2 cristaux paraboliques et ce schema à l'infini produit un rayon droit, un peu variable et "gresillant", à cause de la percistance retiniène et des rebonds improbables et variables...

    -------------------------------------
    Ami de la fabuleuse Mirax_Terrik, Ami du Puissant Obiwan14, frere de Jedi1, que la force soit avec eux !

    [Ce message a été modifié par: Jacen_Horn le 16-11-2004 12:50]

    dimanche 26 septembre 2004 - 21:18 Modification Admin Permalien

  • Avatar malouski

    malouski

    896 Crédits

    J'aimerais bien faire partie de cette classe !

    lundi 27 septembre 2004 - 17:33 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bakara

    Bakara

    2656 Crédits

    Moi je me propose en tant que professeur sur les planètes. Pas les especes car je suis nul! Mais l'histoire de la planète, sa position dans les astres, quel est la faune de la planète....

    lundi 27 septembre 2004 - 19:17 Modification Admin Permalien

  • Avatar jedirevan

    jedirevan

    6954 Crédits

    Je voulais dire que j'étais en train de cogiter pour le cours que je suis en train de préparer pour les Etudiants et les proffesseur si sa les branches.

    lundi 27 septembre 2004 - 21:34 Modification Admin Permalien

  • Avatar jedirevan

    jedirevan

    6954 Crédits

    Premier sujet de recherche :

    Les Chantiers et Ateliers Navals.
    Quels sont (ou furent) les principaux et les plus connus des Chantiers et Ateliers Navals de la Galaxie ?
    Quels sont leurs structures, leurs situations et leurs fonctionnements ?
    Comment se sont ils imposés sur le marché galactique ?
    Quelques autres ateliers connus pour leurs spécialités ou particularités ?




    ADP, classe d’analyse Geo technique.

    Je vais commencer par les trés connu de la Galaxie et tout particuliérement de l’Alliance et de la Nouvelle République.

    Les chantiers navals orbitent autour de la planète paradisiaque et couverte d’océan : Mon Calamari. Ils sont en quelques sortes le plus grand orgueil et arrogance merveille des Calamari. Orgueil et arrogance car et c’est bien vrai, les Mon Calamaris surpassent dans le domaine naval et maritime. Mais quand on pense aux chantiers navals, on ne réfléchit pas souvent au Quarrens.

    L’une des inventions ingénieuses des Mon Calamari est le croiseur Mc-80. Autrefois appelé Frégate de croisière Mc-80, en effet, celui-ci à été créer à l’origine pour pourvoir les vacances de certain à bord de ce magnifique vaisseau.
    Il y a beaucoup d’autres types de vaisseaux provenant de ces chantiers.

    -Le cuirassé unique Mon Remonda qui, pendant un moment était au ordre du général Solo.
    -Le croiseur Mc-80b, sûrement une amélioration du Mc-80.
    -La Frégate d’assaut Mc-40
    -Et bien d’autre…

    De plus, il existe des vaisseaux uniques qui ont coûté extrêmement cher. On peux même les qualifié de vaisseaux amiraux.

    -Le Home One, vaisseaux amiral.
    -Le Startide, vaisseaux amiral.


    Dotés d'avancements technologiques conséquents, les chantiers navals de Mon Calamari bénéficient d'un facteur multiplicateur de 0,75 et ont à leur disposition, près de mille docks. Lorsque les explorations furent arrêtées car les Mon Calamari ne trouvèrent pas de planètes intéressantes, les nouveaux croiseurs construits furent transformés en navires de plaisance. Les chantiers orbitaux durent changer leur production pour satisfaire la demande de ces navires. Donc après la guerre impériale, les Mon Calamari ont abandonné la guerre pour l’art et la passion de leurs magnifiques vaisseaux. Mais c’est belle est bien grâce au Calamarien que l’Alliance à gagné la guerre. Car quand l’Empire brocheta d’attaquer Mon Calamari d’une part pour ces chantiers et d’autre part pour ces ressources, celle-ci rejoignit l’Alliance et mobilisa ces troupes et ces vaisseaux de plaisance. Faisant du simple vaisseau de plaisance à pêne armé en un Cuirassé redoutable avec 1500 batteries laser.

    Les chantiers navals ne cessèrent de changer leur production en vaisseaux car les ingénieurs Calamariens lançaient de nouveaux vaisseaux tels que les Mc-90, les Mc-SC plus connus sous le nom de croiseur de classe Médiateur. Jamais la production ne s'est arrêtée, jamais les Mon Calamariens ne changèrent de position vis-à-vis de leur allégeance envers la Nouvelle République et les chantiers navals servirent toujours à la construction de navires pour la Nouvelle République. Donc vous devez penser tout comme moi que la bourse de Mon Calamari se portait à merveille, l’Alliance achetait peut être acheté les vaisseaux à un prix raisonnable en tant qu’allié mais les constructeurs se frottaient les doigts.
    Ce qui plaça Mon Calamari en tant que planète ayant sa place dans le marché économique et militaire, surtout dans le domaine naval.

    Il existe bien sur d’autre chantier navals mais j’ai choisis de vous parlez de celui qui changea le cours de la guerre, le cours de la galaxie ainsi que le Destin de l’Alliance et des chevaliers Jedi. Pourqu'oi?
    Et bien parcque c'est l'un des plus gros fournisseur naval de l'Alliance et de La Nouvelle République.





    mardi 28 septembre 2004 - 16:17 Modification Admin Permalien

  • Avatar theva2

    theva2

    230 Crédits

    j'aimerais fair parti de cette classe

    mardi 28 septembre 2004 - 19:23 Modification Admin Permalien

  • Avatar malouski

    malouski

    896 Crédits

    Theva2 et moi avons envoyé notre recherche à Jacen_Horn :sabera:
    Esque Theva2 et moi somme acceptaient dans la classe???
    Moi j'éspère que oui!!! :cli:

    mercredi 29 septembre 2004 - 14:52 Modification Admin Permalien

  • Avatar Mirax_Terrik

    Mirax_Terrik

    7040 Crédits

    Malouski>> Du calme! Respires! :cli:

    Si tu as bien envoyé ton travail à Jacen oui tu es inscrite.

    Jacen>> C'est quand la date limite?

    Jedirevan>> Tu as eu l'autorisation de Jacen pour poster ton cours? Parce que tlm n'a pas encore rendu son devoir.

    mercredi 29 septembre 2004 - 15:52 Modification Admin Permalien

  • Avatar jedirevan

    jedirevan

    6954 Crédits


    Le 2004-09-29 15:52, Mirax_Terrik a écrit:

    Jedirevan>> Tu as eu l'autorisation de Jacen pour poster ton cours? Parce que tlm n'a pas encore rendu son devoir.



    Oui, il m'a dit de corriger les fautes et les imperfection puis de le poster.

    mercredi 29 septembre 2004 - 17:15 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Star Wars VIII

PSW Vidéo

Evénements

Art To Play
Art To Play

Parc des Expositions, Nantes
17 nov. 2017 - 19 nov. 2017

Starmovies Star Wars Exposition
Starmovies Star Wars Exposition

16 rue des Selliers 95270 LUZARCHES
18 nov. 2017 - 19 nov. 2017

Open de Paris Sabre Laser
Open de Paris Sabre Laser

Cité de la Mode et du Design - 34 Quai d'Austerlitz 75013 Paris
24 nov. 2017 - 25 nov. 2017

SF Connexion
SF Connexion

Espace Rive-Droite de Turkheim [68]
25 nov. 2017 - 26 nov. 2017

Expo Ch'tar Wars 2017
Expo Ch'tar Wars 2017

Gare Maritime de Boulogne-sur-Mer
02 déc. 2017 - 03 déc. 2017

Le Procès de Dark Vador : l'Appel Contre-Attaque
Le Procès de Dark Vador : l'Appel Contre-Attaque

Le Grand Rex, Paris
06 déc. 2017

Star Wars Episode VIII
Star Wars Episode VIII

France
13 déc. 2017

StarWars Story

Anniversaires

nés un 18 novembre...
en partenariat avec
Little Geek
La 59ème Légion
TesHeros.com
Pulps
Gastronogeek
Hachette Heroes
MintInBox
Hasbro
Star Wars Holonet STAR WARS RPG Radio Disney Club ASFA Captain Collectoys


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer