Apprentissage du combat au sabre laser (page 5)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar ismama59

    ismama59

    1349 Crédits

    Une légère brise frappait les cheveux des nombreux padawans présents dans le Temple Jedi. Cette brise était si légère qu'elle n'arrivait pas à soulever à peine une petite mèche de cheveux. Je me promenais dans le Temple, croisant les nombreux padawans. J'étais fier, j'avais réussi à construire mon sabre laser, une arme que je garderais pendant toute ma vie, enfin, normalement ... En parlant de sabre laser, Maître Aynor m'avait dis qu'après cette construction, qui met quelques temps, il faudrait me rendre dans la salle où les padawans se rendent pour apprendre l'usage de leurs sabres lasers, il y a aussi des formes de combat. J'arrive dans la grande salle, croisant une personne, qui était la responsable, je lui annonça :

    Moi : Bien le bonjour, je me nomme Karis Issai, appelez-moi Karis. Je suis venu içi pour venir m'inscrire.

    J'attendais la réponse du Jedi ...

    lundi 28 janvier 2008 - 19:32 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jolee

    Jolee

    558 Crédits

    Enfin, le moment que j’attendais depuis longtemps arriva… Mon premier combat au sabre-laser avec mon Maître. Le stress m’envahissait, l’idée d’affronter mon Maître me mettait dans tous mes états et je serais mon double-sabre contre moi pour me faire oublier un peu cette émotion trop présente pour un Jedi. Après quelques instants de méditation pour me calmer j’entrepris de me diriger vers la salle numéro trois… J’aimais les challenges et la salle numéro trois était parfaite pour tester mes aptitudes avec la Force et au sabre-laser.
    Mon Maître me rejoignait à côté de la porte de la salle et nous ne nous adressâmes pas la parole. Il avait dû comprendre mon état de stress intense. La porte s’ouvrit et Kateo pianota sur quelques bouton afin d’avoir l’environnement souhaité. Tout devint noir pendant quelques instants et lorsque la lumière revint, j’étais sur une plaque rocailleuse entourée d’eau. Mon Maître était sur un bout de terre sablé. Je ne savais pas quoi faire mais je sentis que la Force guidait mon bras vers ma hanche pour prendre mon arme. Je sentis mes doigts touchés la surface froide de mon sabre, j le prenais doucement et j’activais une lame, puis la deuxième. J’étais ébahi par la puissance que je sentais en moi. De l’autre côté mon Maître avait lui aussi pris son arme.
    Je concentrai la Force dans mes pieds et je fis quelques sauts de Force vers les petites îles de quelques mètres afin d’atteindre mon Maître. Enfin j’étais à une bonne distance pour attaquer. J’élançais mon bras vers l’avant et mon bonheur était à son plus haut point lorsque j’entendis le tintement que produisent les deux sabres qui venaient de s’entrechoquer. Ensuite, ce fut la Force qui guida mes mouvements, j’en profitai pour me calmer et ne ressentir aucune émotion. Je ne savais encore rien du Djem-So mais la Force, elle, me faisait faire des choses dont j’ignorais l’existence…

    vendredi 01 février 2008 - 16:47 Modification Admin Permalien

  • Avatar kateo

    kateo

    2684 Crédits

    La forme choisie par mon élève se manifestait de façon très prononcée lorsqu'il m'attaqua directement. Je n'étais pas dans mon univers, et le style de mon adversaire ne convenait pas au mien, tant de paramètres qui me mettaient mal à l'aise... Les attaques se voulaient puissantes, leur précision laissait à désirer et les failles du Djem-So étaient plus marquées, concernant un débutant.

    Ma vivacité et la crainte de Jolee me permettaient de parer aisément les coups des deux lames de couleur... Le halo orange et le mauve tournoyant autour de moi m'évoquaient les lumières scintillantes des clubs de Coruscant, en plus dangereux bien entendu. Pour paufiner mes techniques de défense, je décidai de pratiquer quelques esquives composées de sauts, de tournoiments et d'accroupissements. Ainsi, je forçai Jolee à varier les attaque, bougeant lui-même.

    Il sautait peu, sa forme reposant plus sur une force de frappe, et même malgré son jeune age, Jolee possédait déjà une certaine poigne. Lorsque je sentis que mon adversaire était totalement absorbé par la Force, je commençai à glisser quelques attaques dans les failles flagrantes de sa technique.

    Jolee était rivé sur moi, cette proximité était plus ou moins en ma faveur mais ses deux lames m'empêchaient d'utiliser les sauts propres à ma forme. Puisant dans la Force, j'augmentai ma vitesse. Les coups du Padawan me paraissaient maintenant plus prévisibles. A l'issue d'une énième Prime, je décidai de mettre en application mon plan. Après avoir repoussé son arme, j'accomplis un saut périlleux arrière, me dégageant ainsi de lui. Ma vitesse étant toujours augmentée, je fonçai sur lui puis passai au dessus de sa tête. N'ayant pas eu le temps de se retourner, il fut pris de cours par mon rebond, le forçant à lever maladroitement son arme dans ma direction. Il intercepta ma lame, mais une seconde se logea sous son cou lorsque nous nous retrouvâmes tous deux à terre.

    Moi : Ta dextérité est valorisante, ta présence dans la Force est exemplaire, mais tu ne garde pas suffisamment le contrôle! Tu dois sentir ton adversaire dans la Force pour anticiper ses attaques et performer tes défenses.
    Jolee : Bien Maître.
    Moi : Je te sens très attaquant, c'est pour cette raison que je t'ai laissé faire. J'ai entraîné mes défenses pendant que tu te reposait sur l'avantage que tu pensais avoir.
    Jolee : Je comprends.
    Moi : Recommençons un combat, c'est très bien pour un novice, mais tu n'en as pas fini avec moi. Debout jeune Jedi!

    vendredi 01 février 2008 - 20:31 Modification Admin Permalien

  • Avatar ObiWan33

    ObiWan33

    2202 Crédits

    Karis > Dès que tu es prêt pour le questionnaire, envoie moi un message et on fixera un rendez-vous sur msn.

    ---------------------------------------------------------------------------------------------------

    Le combat allait bientôt toucher à sa fin, puisque Alek et moi ressentions tous deux une fatigue grandissante. Je puisai dans la Force pour me ressourcer et utilisai le don de perception pour analyser mon environnement et en tirer parti le plus possible.

    Alek attendait que j'attaque la première, ce que je fis. Je bondis dans les airs pour atterir aux pieds du jeune padawan, qui para mon premier coup facilement. Je voulais utiliser toutes les capacités de la Forme IV pour le destabiliser le plus rapidement possible. Je me mis à tournoyer autour de lui, sans cesser les coups, l'obligeant à utiliser toutes ses ressources pour me repousser, changeant de main, se fendant et tournoyant pour m'esquiver.

    Avec une grande surprise, je m'aperçus qu'il y parvint plus longtemps que je ne l'aurais pensé. Il avait de solides bases concernant le maniement de son sabre et la maitrise de sa Forme. Il ne lui manquait plus que de l'entrainement et des missions pour la paufiner et la maitriser totalement.

    Dans une dernière attaque, je parvins à roussir sa robe au niveau de l'épaule. Profitant de sa surprise, j'envoyai mon sabre laser frapper un rocher au plafond de la salle. Celui ci se décrocha et atterit à quelques centimètres d'Alek, à l'endroit où il s'était retrouvé quelques secondes auparavant.

    Il s'apprétait à fondre sur moi, mais je reculais de quelques pas pour arrêter l'échange.

    Moi > Tu te débrouilles mieux que je ne l'aurais imaginé.

    Alek > Merci maitre

    Moi > Mais le combat n'est pas encore fini. Impressionne moi.

    Sur ce, il repartit à l'attaque.

    --------------------------------------------------------------------------------------------------

    Alek > Finis le combat de la façon que tu veux dans ton prochain post.

    dimanche 03 février 2008 - 11:03 Modification Admin Permalien

  • Avatar alek

    alek

    1103 Crédits

    Suite aux paroles de maître Obi-Wan, je fins d'attaquer pour pouvoir m'éloigner de mon adversaire. Les paroles de maître Jad'den me revinrent en tête:

    " Ne fonce jamais tête baissée dans un combat, même s'il est déjà engagé. Prend de l'avance et des initiatives, analyse les choix qui se portent à toi et anticipe la réaction de ton adversaire."

    Au vu de ma situation, il était plus qu'évident que la différence venait de l'expérience, ce qui me désavantageait énormément. Il me fallait inover, confronter mon adversaire à une situation nouvelle. Une idée me vint soudainement, je me concentrai lourdement sur la Force.

    _Obi33: Que fais-tu padawan? Ce n'est pas en réfléchissant si longtemps que tu vas prendre l'avantage sur ton adversaire.

    Je rouvris soudainement les yeux, et me précipitai sur mon adversaire qui semblait ne pas comprendre ma manoeuvre. Je lui portai une attaque puissante mais basique qu'elle para sans problème. Profitant que son sabre soit bloqué, je fis tournoyer des pierres placées sous elle grâce à la Force. De telle sorte qu'elles fassent une mini tornade qui blesserait ses jambes. Elle sauta en l'air grâce à la Force et pu esquiver, mais j'apparus juste derrière elle dans les airs par mes dons de saut et de vitesse combinés.

    Je lui portai un coup de sabre qu'elle para, puis je libérai ma main gauche pour lui donner un coup de poing.

    _Obi33: Trop lent.

    Elle avait déjà libérée sa main droite pour dévier le coup de poing. Je pu me rétablir au sol juste avant de dévier le sabre adverse qui se dirigeait vers ma gorge. Seulement, à bout de force, je m'écroulai en arrière, mes jambes ne pouvaient plus me soulever.

    _Moi: J'ai échoué...
    _Obi33: Tu t'es bien battu, cette technique que tu viens de faire, utilisait les avantages de la défense pour les transformer en attaque. Tu viens de la mettre au point n'est-ce pas?
    _Moi: Comment le savez-vous?
    _Obi33: Elle manque de précision et de vitesse.

    Maître Obi-Wan s'assit à côté de moi pour me parler du combat.

    mardi 05 février 2008 - 22:25 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar ObiWan33

    ObiWan33

    2202 Crédits

    Alek > J'ai beaucoup apprécié ce combat avec toi, je valide ta formation dans cette classe. Tu as su combiner les ressources de la Force, le vocabulaire du combat en évitant les fautes d'orthographes le plus possible.

    Jolee > Bravo pour la description de tes sentiments en entrant dans la salle, mais je ne peux pas encore te donner une appréciation plus générale puisque tu n'as pas encore vraiment lancé le combat dans ton post. J'attends donc la suite pour faire plus de commentaires. Juste une petite remarque, penses à aérer ton texte, c'est plus agréable à lire.
    -------------------------------------
    Ex-Padawan de Kaarde
    Maitre de Nor-Win

    Ce message a été modifié par: ObiWan33 le 06-02-2008 14:27

    mercredi 06 février 2008 - 14:27 Modification Admin Permalien

  • Avatar Aynor

    Aynor

    9863 Crédits

    Le ballet bleu, troisième temps.

    Salle 4
    Participants : Jad'den et Aynor

    Au milieu d'une jungle humide et verdoyante, reproduite jusque dans les moindres détails, de l'air saturée d'eau à la chaleur étouffante, les deux Jedi se tenaient à bonne distance l'un de l'autre, chacun attendant un geste de son adversaire. La tention, palpable, se rythmait aux battements de leurs deux coeurs à l'unisson. Se mêlant au crissement des branches et aux piaillements des oiseaux arboricoles, le crépitement des deux lames laser tenait lieu de bruit de fond derrière le silence des deux duellistes. Un silence traduisant leur profonde concentration, mue par leur désir de se montrer digne l'un de l'autre. Les pieds bien ancrés sur le sol mousseux, le fier chevalier se tenait droit comme les hauts gratte-ciel de Coruscant, son regard, aussi profond que l'espace, fixé sur sa partenaire. Accroupie sur un tronc d'arbre pourrissant se trouvant en travers du sentier, elle-même observait celui qui lui faisait face. Leurs souffles étaient haletant, et des pores de leur peau suintait continuellement la sueur de cet âpre combat. S'étant frayée un chemin au travers du grillage de feuille et de branche, une douce brise vint faire onduler ses cheveux couleur de blé.

    Jad'den – Bien, très bien ...

    Il y avait dans le ton de sa voix devenue rauque une touche d'amusement et dans son regard bleu océan, un air de défis. Tendant son bras gauche vers elle, il replia trois fois de suite ses doigts joints vers sa paume, invitant la belle azure à venir à lui. Une gentille provocation qu'elle ne put ignorer. Dépliant ses fines jambes, elle s'élança en avant passant au dessus d'une liane qu'elle coupa au passage avec sa lame céladon. Lui, se préparant à parer le coup, recula sa jambe droite en arrière pour affermir son appui. La rencontre des deux lames fit naître quelques gerbes de lumière, le temps d'un infime instant. D'une vive tension du mollet, fouettant le sol du bout des pieds, appelant la Force pour se dérober à la gravité, voilà que la belle Jedi repartit dans les airs et se réceptionna sur une branche, à quelques mètres au dessus du sol. Décidé à ne pas la laisser fuir, le corellien ne tarda pas à la rejoindre dans les premières couches de la conopée où débuta une course effrénée, de branche en branche, d'arbre en arbre. Lorsque, de temps en temps, l'un et l'autre se retrouvait sur la même branche, la lumière de leur sabre fendait les air, écartant la lame adverse. Véritable numéro d'équilibriste mobilisant le moindre de leur muscle et exigeant que leurs réflexes soient aiguisés.

    L'effort physique était tel qu'ils devaient recourir de plus en plus à la Force pour calmer leurs coeurs affolés et pour occulter la douleur des muscles enflammés. Des êtres normaux seraient depuis longtemps tombés de fatigue, et meurtris de courbatures et de froissement de muscles. Mais, à eux, leur entraînement leur permettait cela. Dépasser les limites du corps et de l'esprit.

    Un combat, ce n'est pas simplement une affaire de maîtrise des arts du sabre. Ce n'est pas seulement une affaire d'endurance physique. C'est aussi une affaire de mental. Et, pour un Jedi, d'endurance dans la Force. C'est aussi une affaire de stratégie même si, dans un duel cet aspect n'est pas le plus important. Un combat c'est une combinaison de tout cela. Une combinaison dont les deux Jedi commençaient seulement à comprendre les mystères. Même après tant d'années, ils prenaient conscience du chemin leur restant à effectuer. Non pas le chemin de la force menant à la puissance mais, celui de la connaissance menant à la sagesse. Et puisque, même sur le chemin de la connaissance, il faut parfois batailler, ils ne ménageraient pas leurs efforts, ne compteraient pas les heures .

    Alors, pleinement concentrés, et malgré la fatigue, leur connexion avec la Force était totale et ils pouvaient la sentir filtrer au travers de tous les êtres vivant en présence. Ils pouvaient se sentir l'un et l'autre, entendre pulser leurs veines, écouter le martèlement de leurs coeurs. Pas seulement concentré sur leur adversaire, ils l'étaient aussi sur leur propre corps. Car un combat se gagne tout autant en ayant conscience de ses limites que de ses forces.
    Celui qui ignore les appels de son propre corps, celui-là est sourd et ne peut espérer gagner. Un corps qui se prolonge au-delà même de leur être physique. Il se prolonge dans la Force et, dans l'arme qui contient une partie d'eux-même, leur sabre laser.

    La Jedi continuait sa course, sautant, baissant la tête, coupant branches et lianes, se propulsant à un niveau supérieur en attrapant d'une main une branche en hauteur. Derrière elle, suivant ses traces, le beau Jedi continuait, lui aussi, à la suivre sans répit. Peut-être sa plus grande taille était-elle un handicap, pourtant elle ne parvenait pas à le distancer. Sautant sur une nouvelle branche, elle projeta sa main en arrière, se concentrant sur un rameau dont elle sentait la sève parcourir ses fibres, et le fit s'arquer presque à la rupture avant de relâcher la pression, soudainement. Le beau Jedi ne fut qu'à moitié surpris et coupa la petit branche avant qu'elle ne cingle son beau visage. Son chemin dégagé, il s'apprêta à repartir mais, la belle n'était plus là. Il chercha son empreinte dans la Force,une première fois puis une seconde fois, rien. Adossée contre le tronc d'un arbre, non loin de là, la douce créature ne retint pas un large sourire. Les yeux fermés, elle mobilisait ce qui lui restait d'énergie afin de se cacher aux yeux et aux sens du chevalier.

    Le silence retomba. Tout deux profitant de ce court entracte pour reprendre un peu de souffle. A ce stade du combat, impossible de dire lequel des deux a le dessus car, si la twi'lek bénéficiait de l'avantage de la surprise, son état physique était incontestablement un cran en dessous de celui du jeune homme. Elle devait éviter autant que possible l'affrontement ouvert.

    jeudi 28 février 2008 - 16:05 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jolee

    Jolee

    558 Crédits

    Je perdis le combat en l’espace d’une seconde alors que je pensais que j’avais pris le dessus sur mon Maître… Mais j’avais perdu avec fierté… Oui j’étais fier d’avoir subi cet échec car ce dernier m’avait fait comprendre que le combat au sabre-laser n’était pas qu’une question de talent, il fallait réfléchir et surtout comprendre l’adversaire. J’avais l’opportunité de recommencer un combat contre l’ewok que je respectais tant. Je me remis en garde et comme à la première tentative, j’attaquai le premier mais avec une seule lame cette fois. La Force guidait mes gestes mais je gardais tout de même le contrôle sur la montée d’adrénaline qui s’était emparé de moi, je devais combattre avec recul en ne pensant à rien en particulier et surtout pas au fait que je tenais un superbe double sabre laser.
    Pendant ce combat, je restais le plus souvent en retrait, j’attaquais moins que la fois précédente, privilégiant la réflexion que la brutalité… Je réfléchissais à la forme qu’employait mon Maître en essayant de survivre à ses assauts variés et mouvementés. Quelques minutes d’action me permirent de faire de magnifique Septime, souvent par instants… Mes mouvements étaient souvent les mêmes et après une longue analyse de la stratégie de mon Maître je commençais enfin à attaquer. Je feintais avec grâce mais une parade venait toujours mettre un terme à mes combinaisons d’attaque. Nous continuèrent ainsi à entrechoquer nos armes et brusquement il y eut une prise de fer, les lames ne se décrochaient plus et nos têtes se rapprochaient, on put parler…

    Moi : Alors ?
    Kateo : Pas mal…

    Kateo effectua un dégagement et j’entrepris un saut de force pour éviter son prochain coup. La tension était palpable de mon côté mais l’ewok paraissait serein. Je compris alors tout le sens de la célèbre règle : « Un Jedi ne doit pas avoir d’émotions… ». Il me suffisait de ne plus avoir de stress ou du moins le cachait pour paraitre plus lucide et ainsi faire comprendre à mon adversaire qu’il ne m’impressionnait pas. Je fis appel à la Force pour calmer mes émotions et bientôt mon visage ne reflétait plus qu’une once de concentration sur le combat.
    -------------------------------------
    Padawan de Kateo

    Ce message a été modifié par: Jolee le 01-03-2008 17:24

    samedi 01 mars 2008 - 17:24 Modification Admin Permalien

  • Avatar alek

    alek

    1103 Crédits

    Jolee>Salut, ton combat me parait intéressant pour l'instant, tu favorises l'analyse, et c'est ce qui fait la différence chez les combattants, mais je te conseil de décrire un peu la Force et les différentes attaques et parades. Car tu seras aussi jugé sur ça pour ton diplôme. Voila pour moi, je ne sais pas si Obi33 à des choses à ajouter, bon combat^^.

    dimanche 02 mars 2008 - 15:04 Modification Admin Permalien

  • Avatar kateo

    kateo

    2684 Crédits

    Mon padawan avait finalement réussi à ne plus penser avec son bras, mais avec sa tête. Je sentais alors dans ses enchainements une plus grande sagesse et une notion mesurée du risque. Il s'exposait moin à moi, ce qui me permettait de plus agir que la fois précédente. Pourtant, je sentais qu'en lui, tout n'était pas que crainte. Je sentais qu'il analysait.

    Ne cessant jamais de sauter autour de lui, prenant appui très légèrement sur son corps pour rebondir, ou frappant sur son sabre, j'évoluais gracieusement dans le petit espace qu'offrait notre îlot. Jolee n'utilisait pas son sabre au maximum de ses possibilités, une des deux lames restait éteinte ce qui permettait à mon élève d'effectuer des gestes plus près du corps sans risquer de se blesser lui-même. Au bout d'un certain temps, après qu'il eut examiné ma technique du mieux qu'il le pensait, il tenta quelques percées timides dans mes propres lacunes. Ces attaques se faisaient pourtant de plus en plus audacieuses jusqu'à devenir dignes d'un combattant émérite.

    Jolee parvenait maintenant à transformer l'issue d'une parade en attaque. Craignant pour l'avenir de ma jolie fourrure, je cessais la rixe pour réfléchir. Je m'étais arrêté net en retombant au sol, placé en garde haute, une main au sol, les deux jambes en appui prêt à bondir.

    Avec énormément de dédain, en partie pour appuyer un style aroggant qu'il travaillait, mon jeune padawan resta face à moi, le sabre laissé lâche près du corps. Nous nous regardâmes ainsi plusieurs minutes avant que la Force ne mette un plan en évidence dans mon esprit.

    Sans attendre une seconde, je m'élançais sur le jeune garçon qui par réflexe leva sa lame. Son geste était rapide et précis, l'arme venant parfaitement intercepter ma trajectoire alors que je m'apprêtais à atteindre son épaule gauche. Rammenant mon sabre de mon côté arrière droit vers l'avant, je frappai son sabre violement par dessous, me propulsant ainsi vers le bas. Une fois au sol, j'effectuai immédiatement un saut périlleux vers l'arrière, évitant de justesse l'arme qui s'abaissait sur moi. Revenu face à mon adversaire, j'utilisai la Force pour courir plus vite sur une trajectoir courbe en direction de son flanc droit. Peu de temps avant d'arriver à sa hauteur, je sautai sur lui, provoquant un geste de parade risqué de sa part consistant à casser la courbe de son bras vers l'arrière. Une fraction de seconde avant l'impact, je sortis ma dague de mon dos, l'allumai et profitai de la posture incomfortable de Jolee. Etant déséquilibré, n'ayant pas eu le temps de faire pivoter son corps, il laissait l'ensemble de son torse à découvert. Je frappai donc le plus fort possible sur son sabre de mon bras droit, provoquant en réaction une rotation en sens opposé, plaçant ma main gauche nouvellement armée au niveau de son épaule gauche.

    J'évitai le contact de justesse puis me réceptionnai lourdement au sol.

    Moi : Sans mon retrait, ta tête aurait été au sol près de toi.
    Jolee : Je sais Maître, j'ai mal réagis face à votre élan.
    Moi : Tu pensais surement que je t'attaquarais par derrière, il t'aurait donc suffit de passer ta lame dans ton dos, mais apprends de cette erreur qu'il ne faut jamais se reposer sur une supposition. L'anticipation est une force mais ce n'est pas une science exacte et même ta parade de dernière minute n'a pas été suffisante. N'offre jamais à ton adversaire une partie découverte, fais face à son arme, quoi qu'il arrive.
    Jolee : Bien Maître. J'amerais que nous recommençions.
    Moi : Si tu veux, j'apprécie ta curiosité et ta percévérence Jolee.
    Jolee : Merci Maître.

    Nous nous plaçâmes en garde, face à face.

    lundi 03 mars 2008 - 14:11 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Encyclopédie

  • Kiffu --- Kiffu était la planète « sœur » de Kifex située dans le système Azurbani, se trouvant au delà de la Bordure Extérieure. Les habitants de la planète étaient les Kiffar, qui ont maintenus la cohésion sur la planète par une main sévère. Kiffu était la planète mère et Kifex était sa jumelle bien plus petite. C’était sur cette planète qu'étaient exilés les criminels, surveillés par les Gardiens. Pendant les dernières heures de l’Ancienne République, Kiffu fut gérée par les Gardiens, ils maintenaient la planète libre des séparatistes et effectuaient des rondes autour de Kifex qui servait alors de planète prison. (Planètes & Lieux - Planètes)
  • Libération de la Princesse Leia et mort d’Obi-wan Kenobi --- Sans connaitre le destin tragique d'Alderaan, Obi-Wan Kenobi et Luke Skywalker arrivèrent dans le Systeme d'Adleraan, ignorant qu'ils allaient tomber sur l'Etoile Noire et la Princesse Leia... (Evénements & Histoires - Raids)
  • Transport classe Tapani --- Le Transport d'Escorte classe Tapani est un appareil construit par la Tapani Starship Cooperative afin de transporter les escadrons de chasseurs Manta, dépourvus d'hyperpropulsion vers les zones de combats. (Vaisseaux - Vaisseaux capitaux)
  • Blissex Wallex --- Wallex Blissex fut l’un des grand Généraux Rebelles ayant participé à la Bataille d’Endor. (Personnages - Rebelles)
  • Char à Repulseur S-1 FireHawke Heavy --- Ce tank sur répulseurs fut très efficace en son temps grâce à une épaisse couche de blindage. Il était considéré comme une Forteresse flottante. Il fut inventé et construit par une grande industrie de transports et ensuite utilisé par l'Empire à travers toute la galaxie. (Droïdes & Transports - Véhicules militaires (Assaut))

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2024 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide