• Avatar DocBeldom

    DocBeldom

    5616 Crédits

    Bonjour tout le monde !

    Pour ceux qui ne me connaissent pas, je me présente : je suis le Chevalier Ace "Doc" Beldom Terrik... Vous pourrez soit m'appeller Chevalier, soit maître, suivant quels cours vous suivrez dans cette formation.
    Obiwan Terrik (Obiwan14) sera le second professeur de cette classe.

    Ici, il y aura trois possibilités d'apprentissage... Si vous êtes padawan, les deux premières vont sous ouvertes, pour la troisième, vous devrez avoir l'autorisation de votre maître (respectivement responsable pour le Clan des Ours).

    Voici les trois "niveaux" d'apprentissage :

    - Connaissance théorique du combat, histoire des formes et connaissance de base des différents coups.
    Cette partie est simple : dans les deux messages suivants, vous retrouverez les cours d'Ange sur les Formes puis ceux sur les coups et techniques. Une fois ceux-ci lus, vous pourrez poser toutes vos question à moi-même (ou Obiwan), j'y répondrais avec plaisir.
    Cet apprentissage est validé par un court questionnaire, que vous passez quand vous vous sentirez prêts.

    - Application pratique des cours théoriques et apprentissage de la description d'un combat.
    Vous demanderez à Obiwan ou moi-même de vous donner un exercice, qui pourra être un combat contre un autre élève ou un professeur, ou une simulation, ou encore tout autre mise en situation qui vous obligera à combattre. Une fois ceci fais, vous posterez en plusieurs fois l'exercice, Obiwan et/ou moi-même commenterons vos textes et vous donnerons des conseils en fonction de la Forme que vous pratiquez.
    Cet exercice peut-être fait avec votre maître, qui vous fera ses propres commentaires, avec une mise en situation qu'il peut choisir. Mais si le maître fait des commentaires, Obiwan et moi nous reservons le droit de faire les notres.

    - Entrainement libre.

    Juste du combat, à effectuer comme vous voulez. Vous pouvez nous demander une mise en situation, mais préciser que vous ne voulez pas de commentaires sur vos messages. Cette demande de mise en situation n'est pas obligatoire.
    Attention, si votre maîttre poste pour commenter vos messages, vous passez en apprentissage pratique, et Obiwan et moi pourront aussi faire les notres.

    Comment participer ?


    En fait, c'est très simple, pour la partie purement théorique, suffit de contacter Obiwan ou moi sur MSN, ou tout autre logiciel de discussion (moi j'ai que msn mais bon ^ ^), pour la partie apprentissage pratique, vous postez (en RP svp) pour nous demander un entrainement, en nous précisant bien la Forme que vous pratiquez, et ensuite, on vous met en situation, et c'est à vous de jouer ! (Vous précisez en fin de votre message et hors RP que vous voulez nos conseils ;-))
    Pour l'entrainement libre, soit vous entrez et vous vous entrainez (en RP toujours) soit vous nous demandez une mise en situation, en nous précisant bien en toute fin de votre message (HRP) que l'on ne doit pas vous commenter... Les seuls messages à composante majeure non Role Play autorisés sont les notres ;-)
    Le but ici est de vous apprendre à poster ;-)

    Autrement dit, seuls Obiwan14 et DocBeldom sont autorisés à ne pas jouer leur personnage. POSTEZ POUR JOUER VOTRE PERSONNAGE !!! Merci d'avance pour Remeyodi ;-)


    Quelques notions importantes :


    Avant d’entamer un combat

    Et oui un Jedi n’entame le combat que s’il ne peut pas faire autrement. De même, si vous sentez que vous allez perdre, vous avez le droit de vous enfuir : l’honneur c’est bien mais ça fait un peu trop de morts : surtout si votre mort ne sert à rien. N’oubliez pas que vous êtes au service des autres et à celui de la République. Le plus important est que vous êtres au service d'une philosophie.


    Le but de cette classe n'est pas de vous apprendre des choses (sauf pour la première option, et encore), mais bel et bien de vous aider à écrire des messages qui donnent envie d'être lus et qui sont cohérants. Pour cela, nous vous proposerons d'utiliser des techniques, mais si vous avez les votres, et qu'elles sont bonnes, nous vous aiderons juste à les améliorer.

    Mes deux messages qui vont suivre ont deux buts : Le premier, regrouper les cours sur les formes, le deuxième, c'est un cours un peu plus technique qui n'est pas essentiel, mais l'avoir lu une fois peut-être utile.
    Je compléterais ce message ci avec des conseil pour poster quand j'aurais un peu plus de temps.


    Petits conseils pour bien poster :

    - Si lire mon deuxième message est bien, le connaitre par coeur n'est pas necessaire : en effet, l'emploi de terme technique est pas mal... Tant qu'il n'est pas abusif ! Surtout, n'employez pas de numéros, mais bien des noms.
    - Pour qu'un mouvement soit clair : représentez le vous mentalement. Une fois celui-ci écrit : relisez vous, et demandez vous si vous vous représentez le même.
    - Ne perdez jamais le fait que vous devez enchainer vos mouvements : vous ne devez donc pas écrire une suite de mouvements décousus mais bien des enchainements...

    -------------------------------------
    Terrik Powaaaa !!!!
    Kalin Coala !!!!
    Chevalier Ace "Doc" Beldom Terrik.

    Ce message a été modifié par: DocBeldom le 18-12-2006 23:00

    lundi 11 décembre 2006 - 16:45 Modification Admin Permalien

  • Avatar DocBeldom

    DocBeldom

    5616 Crédits

    Je vais ici reprendre les cours sur les formes d'Ange Solo


    LES FORMES


    Voici les différentes formes de Combat qui seront développés à travers les différents âges de l’Ordre Jedi. Chacune d’entre elles furent établies en fonction de l’évolution de la technologie mais aussi de la philosophie des différents Jedi.
    Les Jedi étudieront eu début la Forme I, puis pendant une ou deux années les autres formes ou plus (10 ans) pour le cas de la Forme VI. La Forme VII, elle n’est pas enseignée car elle est jugée comme trop dangereuse.
    Le Jedi choisira ensuite celle qu’il pendra lors des combats, celle qui sera donc en phase avec sa philosophie.


    Forme I


    Un apprenti commence toujours par étudier les bases du combat au sabre laser avec cette Forme I, développée longtemps avec la Guerre des Sith.
    Les épées de métal furent remplacées avec l’avancée technologique par le sabre laser (différent cependant de celui que nous connaissons actuellement) et cette Forme établie en fonction des anciennes techniques de combat aux armes blanches.
    Il y a donc les bases des attaques, parades, ainsi que du ciblage des zones du corps.
    Trop simpliste, elle n’est plus utilisée que lors des entraînements.


    Forme II

    Cette Forme de combat, très ancienne (avant que la technologie des blasters et autres armes du même style ne soit développée), un mélange d’élégance et de dextérité est surtout utilisée pour les combats sabre/sabre (voir raison au-dessus).
    Elle fut conçue pendant la Guerre du Sith et c’est donc pour ça que c’est l’ultime forme pour le combat sabre/sabre (vu les moyens technologique de l’époque et que c’était les Jedi contre les Sith, of course) mais également pour ça que peut de Chevaliers choisissent cette Forme : pas de technique contre le blaster.
    Et vu nos « amis » Sith se sont faits rares avec le temps, cette Forme a été mise de côté vu qu’il n’y avait plus d’adversaires possédant de sabres au profil de la Forme III.
    Parmi une des grandes figures qui la pratiquent, on peut nommer Dooku qui alla jusqu’à construire son sabre laser sur les plans de l’âge d’or de la Forme II.
    (Petite parenthèse : si la poignée de son sabre est incurvée c’est pour le tenir de la main droite pendant que la lame, elle, reste légèrement penchée.)


    Forme III

    Comme je l’avais dit, face à l’évolution de la technologie (entre autre les blasters), cette Forme fut développée.
    Elle conserve les bases de la Forme II mais ses parades se font en positionnant le sabre laser de manière à bloquer les tirs/coups se trouvant sur un cercle imaginaire situé devant le Jedi.
    A la base, elle n’était qu’une technique d’entraînement mais finalement, elle devint un e Forme complète avec ses variantes et ses préférences, la défense essentiellement. Ce qui allait avec la philosophie pacifique des nouveaux Jedi.
    Les mouvements brefs et efficaces de cette Forme en font une où la protection de soi est améliorée du au fait qu’elle expose au minimum les zones du corps.
    Le Cho Sun (coupe du bras armé) est un mouvement classique de la Forme III.
    On peut citer Obi-Wan Kenobi qui prit cette Forme après la mort de Qui-Gon car il jugea que la Forme que pratiquait son Maître – à savoir la Forme IV – était peu efficace vu qu’elle lui a donné la mort.


    Forme IV

    Sur les différentes Formes qu’il existe à ce jour, la Forme IV est sûrement la plus acrobatique des 7 mais aussi la plus spectaculaire (On le voit tout de suite lors du combat Yoda vs Dooku). Cette Forme implique de connaître toutes les ressources qu’un Jedi peut puiser dans la Force et ainsi dépasse les limites physiques.
    Un combat sabre/sabre où l’un des combattants pratique cette Force est très impressionnant. Que ce soit celui entre Dooku et Yoda (sûrement le plus grand Maître de cette Forme de tout l’Ordre Jedi) où celui d’Obi-Wan et de Qui-Gon contre Darth Maul.
    C’est d’ailleurs pour cette Forme que les mouvements de su ma furent inventés.


    Forme V, dite Shien. Mais qui fut connue ensuite sous le nom Djem So.

    Les Jedi étaient pendant une longue époque appellés de part et d'autre de la galaxie, afin de garantir la paix dans cette dernière. La Forme V a surgi en même temps que la Forme V, et parallelement à cette dernière, afin de pourvoir à un besoin de la part de certains Jedi, qui voulaient plus de pouvoir.
    Des Maîtres Jedi qui trouvaient que la Forme III pourrait devenir trop passive dans un futur proche avaient en effet devellopé la Forme V... En effet la Forme III pouvait rendre un jedi invincible, mais ce dernier n'avait pas forcement les moyens de pouvoir arreter ses adversaires.
    Il s'agissait donc d'effectuer une sorte de "modification" de la Forme III pour la rendre plus offensive.
    La Forme V se focalisa sur des mouvements d'attaques et de résistance avec le sabrelaser. Elle exploite la capacité du sabre à pouvoir bloquer un tir de blaster : contrairement à la Forme III qui se contente de le bloquer en un mouvement uniquement defensif, la Forme V se sert de cette capacité pour transformer le mouvement défensif en un offensif : Elle guide le renvoi du tir afin de blesser délibérement son adversaire.
    L'attachement à la force et la determination de vaincre l'ennemi sont les caractéristiques philosophiques de cette Forme, que certains Jedi ont résumé par cette maxime :
    "La paix par une puissance de feu supérieure."
    Pour certains Jedi, la Forme V représente une dicipline digne, à même de répondre à toutes les situations. Pour d'autres, la Forme V semble être un focus innaproprié qui pousse à la domination d'autrui...
    On notera que c'est cette Forme que choisi Anakin Skywalker, dans la course effrénée du pouvoir... Course que beaucoup d'autres Jedi faisaient aussi, même si le cas d'Anakin Skywalker est "à part".


    Forme VI, dite Forme des diplomates mais de son vrai nom : Niman.

    Forme la plus utilisée et pratiquée du temps du chancelier Palpatine, la Forme Niman était la forme de base pour tout entrainement Jedi.
    Elle correspond à l'esprit Jedi et à leur quete d'harmonie et de justice sans l'utilisation du pouvoir.
    Cette forme est dite "Forme des diplomates" car elle est moins intensive que les autres formes de combat et permet d'avoir plus de temps à consacrer aux intuitions, aux perceptions, à la stratégie politique et à la négocation.

    En pratique, la Forme VI est un mixe des Formes I, III et V. Les jeunes Jedi apprenaient durant leurs premières années la Forme I et consacraient ensuite un an ou deux à chaque autre Forme pour completer leur entrainement.
    Mais les maitres de la Forme VI dispensaient leur enseignement obligatoire sur dix années. En effet, la forme VI était considérée comme essentielle car représentant "au mieux" le rôle des jedi dans la Galaxie à cette époque : celui où les Chevalier ont surtout un rôle diplomatique.
    Un Chevalier Jedi qui ne sais que se battre étant en effet bien inutile lors d'un conflit politique inter-système, ce qui était leur travail le plus souvent.
    Néanmoins, les maîtres des autres Formes considéraient la Forme VI comme étant une Forme qui ne demandait pas assez des padawan. Et qui n'était tout simplement pas suffisante au niveau du combat.
    Et les évenements leurs donnèrent raison : en effet, de tous les jedi pratiquant la forme VI qui déscendirent dans l'arène de Géonosis, pas un seul ne survécut.


    La Forme VII

    Cette forme, très récente, est le stade ultime de la maîtrise du combat au sabre laser. Si elle donne des aptitudes fantastiques, elle sets néanmoins dangereuse car elle s’approche de près aux techniques Sith du fait que pour la maîtriser, on doit puise dans ses émotions. Dans un combat, cela n’est donc pas sans risque.
    Certains Jedi peuvent ainsi basculer vers le Côté Obscur. C’est pourquoi, c’est la seule Forme à ne pas être étudiée par les apprentis et que seuls les Maîtres les plus puissants sont à même de la pratiquer.
    Cependant, si un Jedi est jugé apte à la maîtriser et, s’il le souhaite, peut l’apprendre en s’adressant à un instructeur de cette Forme.
    C’est la plus imprévisible car les mouvements employés sont directs et audacieux et les attaques saccadées et décousues.



    Petit glossaire des coups et petite description :

    Jung : une rotation de 180° (un demi-cercle pour les plus nuls en géométrie^^). Il est souvent utilisé pour les saï tok.

    Saï : saut assistée par la Force pour éviter une attaque visant les jambes

    Jung ma : une rotation de 360° (cercle complet).

    Su ma : rotations en 3D (utilisé par la Forme IV principalement. On voit beaucoup de ces coups dans les combats entre les Jedi qui pratiquent cette Forme : Yoda, Qui-Gon, Obi-Wan…)
    - jung su ma : tournoiement sur soi-même (bas-haut)
    - ton su ma : saut périlleux (avant-arrière)
    - en su ma : roue (droite-gauche)

    Pour les pratiquants de la Forme VII s’ajoute :
    Shun : à l’aide d’une seule main, le sabre laser tourne sur 360° pour gagner en vitesse. Mace Windu en fait un la plus part du temps avant de décapiter un ennemi.

    Sun djem : c’est le nom que porte la destruction du sabre laser de l’ennemi lors qu’un combat. Lorsqu’un sabre laser est mis hors d’état (même si cela s’appelle plutôt un « désarmement », mais employer ce terme n’est pas faux) – quand il tombe dans un ravin par exemple – et que son propriétaire ne peut pas le récupérer, alors là aussi, on peut appeler ça un sun djem. Ce coup était souvent un objectif des Maîtres de la Forme I ainsi le combat n’était pas sanglant et l’adversaire était toujours vivant.
    Avec les progrès qu’apporta la Forme II (inventée pour les combats sabres/sabres, je ne rappelle car je sais que certains ne se donnent pas la peine de lire tous les cours que je fais avec l’assistance de Docouuuuuuuuunet !), cette technique perdit son intérêt car elle était assez simple à contrer.

    Shiak : Coup effectuée avec la pointe du sabre principalement. Cette méthode est très bien considérée sur le plan philosophique des Jedi. Les coups sont peut-être profonds mais n’abîment pas trop le corps de l’adversaire. En effet, les blessures sont peu visibles et pourtant très dangereuses.

    Cho sun : Coupe du bras armé – possédant un sabre ou une autre arme comme un blaster par exemple. C’est une technique majeure de la Forme III. C’est un mouvement beaucoup plus simple, moins élégant et moins précis à effectuer qu’un Cho maï . Il est souvent utilisé lorsque l’on est pris par surprise comme un pur réflexe, ou lorsqu’on ne peut se permettre de prendre des risques.

    Cho maï : Coupe de la main armée. Cette technique supprime directement la capacité de l’adversaire à se battre sans pour autant lui ôter la vie. Ce qui fait de ce mouvement un coup favori des Jedi. Il est aussi très précis comme on peut le voir dans les films par exemple ce qui accentue le fait que la personne le pratiquant est calée dans la maîtrise du sabre laser.

    Cho mok : Coupe d’un membre non armé. Autant le cho maï est spectaculaire, autant ce coup est assez barbare. Cette technique permet de couper les membres de l’adversaire comme les jambes ou les lekku dans le cas de twi’leks par exemple.

    Saï (séparer) tok (corps) : bissection, séparation du corps en deux. Ce coup est considéré chez Jedi comme un sacrilège, une sorte de massacre envers un être intelligent. On ne peut utiliser cette technique qu’en dernier recours lors d’un combat car elle pouvait être liée au Côté Obscur (sous l’emprise de la vengeance ou de la haine…). Elle est donc très appréciée par les Jedi sombres et les Sith qui ne voient pas d’inconvénients à avoir recours au Côté Obscur comme bon leur semble. Ceux contre les droïdes ce mouvement est permis - sans que l’on puisse l’associer à une pulsion malsaine.

    Saï cha (tête) : Décapitation. Ce coup n’est utilisé par les Jedi que lorsqu’ils sont face à un ennemi très dangereux ou que la bataille dans laquelle ils se trouvent est très meurtrière. Elle est souvent utilisée par la Forme VII principalement qui se combine généralement avec un shun pour accroître de la vitesse.

    Shiim : Blessure. Tous coups effectués avec un sabre laser que l’on reçoit lors d’un combat s’appellent ainsi. Tous les Jedi maîtrisent cette technique basique. Il est cependant très rare qu’elle mette un terme à un duel.

    Dun möch : Domination de l’esprit par l’adversaire. Ce n’est pas un coup à proprement parler mais une technique souvent employée par les Sith permettant de démoraliser l’adversaire et essayer de le faire basculer du Côté Obscur. D’ailleurs c’est souvent de la parlote !

    Kai-kan : Ce que l’on nomme ainsi sont des reproductions parfaites des combats mythiques de l’Ordre Jedi. Seuls les Maître les plus expérimentés peuvent les reproduirent dues à leur difficulté très importantes. En effet, les mouvements doivent êtres appris par cœur ainsi que les enchaînements pour être reproduits à la perfection. Les Maîtres Jedi s’inspirent d’ailleurs des combats légendaires des Jedi pour en inspirer leur style de combat.

    -------------------------------------
    Terrik Powaaaa !!!!
    Kalin Coala !!!!
    Chevalier Ace "Doc" Beldom Terrik.

    Ce message a été modifié par: DocBeldom le 12-12-2006 01:45

    lundi 11 décembre 2006 - 16:54 Modification Admin Permalien

  • Avatar DocBeldom

    DocBeldom

    5616 Crédits

    Cours rapide sur les mouvements, les noms et les synonymes…

    Ce cours vous permettra de comprendre la subtilité des enchaînements et du combat mais évidemment, si vous ne maîtrisez pas tout on ne vous en voudra pas.

    Avant tout, je signale que je ne donne les noms des coups qu’une fois que je les ai expliqués. Donc n’allez pas me dire : « Dans la garde basse, les coups de forme V c’est les Shu Ma ! Je le sais ! »
    Petite notion préalable : Quand je parle de main « maître », « majeure », « armée » il s’agit de la main avec laquelle vous tenez votre sabre… Si vous êtes droitiers la droite, gaucher la gauche : logique : au plus vous êtes prêt du canal d'émission de votr lame, au plus vous contrôlerez les mouvements de votre sabre laser avec facilité.

    La garde et les 3 cercles

    La garde est le premier mouvement à connaître… Il en existe plusieurs. Il s’agit de la posture que l’on a lorsque l’on se prépare à combattre. Il s’agit d’une posture d’attente, où l’on est prêt à effectuer un mouvement, qu’il soit défensif ou offensif. Certaines gardes ont plus une tendance offensive qu’une défensive, mais attention, ce n’est par parce que l’adversaire se trouve dans une garde qui favorise l’une ou l’autre de ces attitudes qu’il ne peut faire que celle-ci. La plupart des gardes, du moins celles que je présenterais ici on toujours la possibilité ouverte de faire les 2…
    Quand au cercles, ils seront décrits lors du détail des 3 gardes aux hanches. Les cercles sont une notion fondamentale.

    Les gardes les plus utilisées

    La garde haute : Vous l’ave sûrement déjà vue, c’est celle que fait ObiWan lors de son combat contre Anakin au tout début… La lame parallèle au sol, dirigée vers son adversaire… Ce n’est pas vraiment une garde de forme III, bien que ce soit celle ci que pratique Obi Wan. Cette garde prépare à lancer un coup rapide et tournoyant, ou à parer un coup venant d’en haut… Obi Wan l’utilise ca il connaît la forme que pratique son ancien padawan… A savoir la V… Qui privilégie justement les coups haut… Il s’agit donc je le répète d’une garde avec la lame au niveau de la tête, parallèle au sol, dirigée vers son adversaire, les jambes sont légèrement fléchies, la main non armée en avant, le corps légèrement penché en avant.

    La garde basse : La lame parallèle au sol, c’est la garde du mouvement… La plupart des Jedi, lorsqu ‘ils se déplacent sont en garde basse. Le dos droit, le corps également. La main non armée le long du corps. La lame est légèrement écartée du corps sur le coté. Cette garde est la préférée des pratiquants de la Forme V… En effet elle permet de donner de la force à ses coups à l’aide d’un tournoiement… Il existe 3 gardes basses : La garde basse que je viens d’exposer, et deux autres, qui sont les positions dans lesquels on arrive après avoir finis une parade… Il faut savoir que ces positions sont possibles, mais peu employées… Je décrirais la position de garde basse qui correspond lorsque je parlerais des parades qui amènent dans ces positions.

    Les gardes aux hanches : Les gardes moyennes sont les gardes où les mains sont placées au niveau des hanches. On en distingue trois qui se différencient de deux manière : elle n’ont pas la même position de lame évidemment, mais elle sont également favorables à différent de cercles de défense et d’attaque.

    _La garde extérieure : Comme son nom l’indique, cette garde moyenne est au niveau du cercle extérieur. Ce cercle, aussi appelé 3ème cercle ou cercle tertiaire, est le cercle des attaques les plus puissantes, mais aussi les plus prévisibles. Ce dernières commencent dans une zone où les lames des deux adversaires, le bras tendu se touchent par la pointe… Et s’il peut-être efficace, ce n’est pas le meilleur en sabre contre sabre… Mais il correspond à un blocage des coups éloigné du corps. Ce qui est idéal pour bloquer et renvoyer les tirs de blasters. Toutes les Formes sauf la II et la I se servent d’abord de la garde extérieure quand elles utilisent les gardes moyennes.
    Le cercle extérieur est le cercle de la Forme IV, cette dernière étant constituées de mouvements partant de très loin.
    La garde extérieure est le corps porté en avant, les 2 mains sur la poignée, placées avancées au niveau de la hanche opposée à la main maître. La lame est inclinée à environ 20° par rapport à la parallèle au sol partant de la poignée.

    _La garde médiane : De nouveau, le nom vous dit tout. Il s’agit de la garde située entre les deux autres, au niveau du cercle médian. Ce cercle, aussi appelé 2ème cercle ou cercle secondaire est le cercle des attaques et défense moyennes… Il est efficace contre tous les types de combat, sans pour autant être plus efficace dans l’un ou dans l’autre… Il correspond à blocage des coups assez proche du corps, mais pas au point que les adversaires puissent se toucher directement. Il en est à la limite…
    Il permet lui aussi de renvoyer les tirs de sabres, et provoque des attaques au sabre dangereuses, assez rapides, mais avec un inconvénient : il est trop facile de passer à un autre cercle quand les deux combattants sont dans le cercle médian.
    Et si un coup est partis depuis le cercle médian, que l’adversaire passe dans un autre cercle et envoie une attaque depuis cet autre cercle, le premier aura beaucoup du mal à parer ou esquiver.
    Ce cercle est utilisé par toutes les Formes, mais il est très souvent qu’une étape de transit pour un autre cercle. La Forme V, varie énormément entre le cercle médian d’où son pratiquant peut placer des coups de pieds (soutenu avec des coups de Force) et les cercle extérieur d’où elle envoie des coups puissants.
    La garde médiane est le corps légèrement avancé, la lame inclinée à 45°, les 2 mains sur la poignée, d’un coté ou de l’autre, en avant des hanches. Des mouvements latéraux sont parfois effectués, mais ne sont pas vraiment utiles…

    _La garde intérieure : Cette garde correspond, vous l’aurez deviné, au cercle intérieur, primaire ou 1er… Il s’agit du cercle des attaques de corps à corps. Lorsque les adversaires sont dans ce cercle, les coups à l’aide du corps sont possibles, mais déconseillés… Dans ce cercle en effet, les coups sont très rapides, sec, vifs, et très dangereux. Une erreur d’inattention peut conduire à la mort. Ce cercle, si toutes les Formes savent y passer est le cercle privilégié de la Forme II, car il correspond le plus à un combat sabre contre sabre.
    Dans la Forme II, les coups sont cours et secs, autrement dit, ils sont effectués à l’aide de petits mouvements, qui ne vont jamais plus loin que le nécessaire à la survie. Ce qui provoque le fait que la Forme II est la meilleure dans ce cercle, mais aussi qu’elle est plus rapide : en effet, il suffit à un pratiquant de ne parer que dans ce cercle et d’y rester dans la garde intérieure pour prendre l’avantage. C’est la façon dont se bat le Comte Dooku, contre Yoda surtout (on remarque que ses parades sont très souvent portées au dernier moment).
    La garde intérieure est dangereuse : la lame est parallèle au corps qui est totalement droit, la poignée au niveau de la hanche de la main armée, tenue uniquement par la main armée.

    Attention : Dans toutes les gardes aux hanches : la jambe armée est placée en avant, le genou formant un angle d’un 120°… [ Comme les escrimeurs que l’on peut voir à la télé, mais en moins accentué ]

    Voilà pour les gardes de bases. Passons aux parades.

    Il existe 8 positions de parades. Les parades consistent en réalité à un déplacement de l’une à l’autre de ces positions.
    Leurs noms n’ont rien d’original :
    Prime, Seconde, Tierce, Quarte, Quinte, Sixte, Septime, Octave.
    Certaines de ces parades n’existent que dans certains cercles, mais elles sont toutes présente dans le cercle primaire.

    Commençons par la première parade. La Sixte. Elle consiste en un position assez simple : c’est la position de chaque garde qui se place au niveau des hanches : la main est placée au niveau des hanches du coté de la main armée. La pointe est dirigée vers l’épaule directement opposée. Une Sixte bien exécutée empêche toute lame de passer sur le coté armé au dessus des hanches.

    Le deuxième parade, la Quarte. C’est la même chose que la Sixte, mais de « l’autre coté ». Votre poignée est au niveau des hanches, du coté opposé à la main armée, la pointe dirigée vers l’épaule directement opposée. Une Quarte bien exécutée empêche toute lame de passer sur le coté non-armé au dessus des hanches.

    La troisième, la septime, se trouve la pointe vers votre pied, la poignée au niveau de la hanche, du coté de la main armée, si la Septime est bien exécutée, aucune lame ne passe sur le coté armé en dessous des hanches.

    La quatrième, l’octave, se fait avec la pointe vers votre pied du coté non-armé, la poignée au niveau de la hanche du coté de la main non-armée, si l’Octave est bien exécutée, aucune lame ne passe sur le coté non-armé en dessous des hanches.

    Vous l’avez compris, avec ces quatre positions de parade, vous fermez pas mal d’angles.
    Et évidemment, avec les quatre autres, vous fermez les autres !
    Rapidement, en quinte, vous avez votre poignée au niveau de la tête, la pointe arrivant à la hanche. Elle se fait du coté armé. (J’ai un doute avec la Tierce ^^)
    La Tierce, c’est la Quinte du coté opposé. Poignée au niveau de la tête, pointe au niveau de la hanche, le tout du coté non-armé.
    La Prime se fait en montant sa lame parallèlement au sol, en travers par rapport à vous. Elle sert à parer les coups qui viennent du haut en direction du visage en baissant la lame. Elle est très naturelle à effectuer.

    Il existe deux type de parade : les parades latérales, et les parades circulaires.
    Les parades latérales consistent en un déplacement d’une position à une autre.

    Quand les parades sont au même niveau de hauteur (par exemple quarte et sixte, ou septime et octave), il suffit de déplacer le bras, en tournant légèrement la main.
    Sur deux niveaux, (octave quarte, septime sixte…) la lame effectue un mouvement qui tourne. On ne saute jamais un niveau (pas de Septime à Quinte par exemple) en restant du même coté. Si l’on passe à l’autre coté au passage de niveau, le tournoiement est accompagné d’un déplacement du bras. On peut sauter un niveau de hauteur si l’on passe de l’autre coté. On peut donc passer de Septime à Tierce par exemple.

    Les parades circulaires sont encore plus simple. Il s’agit de faire tourner sa lame en partant d’une position de parade, et en se retrouvant dans cette même position. Lorsque l’on fait tourner sa lame, on « accroche » la lame adverse et on l’écarte de soi.

    Voilà pour les parades principales. Ensuite, l’art est de savoir varier ses parades, et de savoir bloquer la lame adverse sans pour autant faire des gestes trop larges.

    Bien, avec tout ça, on va pouvoir commencer le plus dur ! Vous l’avez deviné, maintenant que vous savez vous placer en garde, que vous savez parer la lame, il va falloir que vous sachiez…

    Vous déplacer !!!

    Non non, je rigole !
    Enfin, si, le déplacement est primordial, mais il peut s’effectuer avec des marches normales, il faut toujours avoir un pied d’appui au sol, sauf si on est en plein saut évidemment… Je disais… Ah oui, un pied au sol. Pourquoi un pied au sol ? Pour avoir toujours la possibilité de faire un bond, de rester en équilibre… L’idéal étant d’ailleurs d’avoir le deux pieds sur le sol, être les genoux légèrement fléchis, afin d’avoir un équilibre quasi parfait, et une puissance de jambes plus important pour bondir ou se fendre. (Se fendre : avec une prise d’appui du pied non-armé, se propulser en avant, et arriver dans une position où la jambe arrière est détendue, la jambe avant est pliée, le la jambe formant un angle droit. Ce paragraphe ne s’adresse pas au pratiquant de la Forme IV.
    A ces derniers, voilà les règles de déplacement : à chaque saut, prenez appui des deux pieds pour attaquer en ligne droite, le premier saut devant toujours être . Attention, par « ligne droite » il est entendu : Saut qui va directement sur sa cible, mais qui peut monter en cloche. Si vous arrivez en descente, et que vous voulez rebondir, c’est au choix, un ou deux pieds. Mais toujours le pied qui prend appui doit être fléchi puis se détendre d’un coup sec afin de prendre de la vitesse.

    Bon, nous en arrivons vraiment au pire… Les attaques !

    Il en existe des centaines et des centaines…
    Alors on va faire un résumé rapide :

    Le coup droit : allongez le bras, fendez vous, voilà, vous avez fait un coup droit, une attaque, une fente, un allongement du bas (si vous ne vous êtes pas fendu)

    Le dégagement
    : vous démarrez un coup droit, et quand l’adversaire pare, si c’est une parade circulaire, vous faites tourner votre lame dans le même sens. Si c’est une parade latérale, vous effectuez un demi-cercle avec votre lame, sans bouger le bras mais juste le poignet, ce demi cercle devant faire passer votre lame sous celle de l’adversaire et faire que votre lame se retrouve de l’autre coté.

    Le double dégagement
    : Si votre adversaire enchaîne une deuxième parade, vous ré effectuez un dégagement.

    Le battement : ce mouvement précède une attaque. Il consiste en un coup sur la lame adverse pour provoquer une parade. Si il y a parade, un simple dégagement suivi d’un coup droit vous mettra en position de force.

    La prise de fer : c’est un bras de fer avec un sabre laser. Vous engagez la lame de votre adversaire (vous provoquez le contact des lames et le maintenez), et quand vous l’avez suffisamment écartée, vous portez votre coup. Une bonne variante consiste en un dérobement de sa lame après avoir commencé une prise de fer : vous faites tourner votre lame, comme pour un dégagement : entraîné par la force qu’il avait utilisé pour vous empêcher de le repousser, votre adversaire va continuer son mouvement, et vous n’aurez plus qu’a en profiter. Après une prise de fer, ou plutôt dessus, il y a une autre possibilité, énormément utilisée en forme trois : on laisse glisser sa lame le long de celle de l’adversaire, et arrivé au bout, on dérobe mais en tournant, on coupe le bras de l’adversaire.

    Ces attaques sont des attaques basées sur des mouvements rapides à une main. Ils sont utilisés en Forme II et III, ainsi qu’en VII.

    Les coup tournoyants
    : c’est indiqué dans le nom ! Ce sont les coups en Shu de cours d’Ange, je vous invite à vous y reporter.

    Voici un petit glossaire d’exemple pour varier le vocabulaire. L’utiliser est bien, mais n’oubliez pas d’utiliser les autres termes et des descriptifs de votre cru dans vos messages d’entraînements, qu’ils puissent être commentés !


    Petit glossaire pour varier le vocabulaire, à employer avec les coups du cours au dessus !

    Parer, esquiver, contrer, écarter (la lame), se dégager, reculer, se dérober

    Sauter, bondir, tournoyer

    Attaquer, se fendre (c’est à dire tendre le bras et le corps pour toucher l’adversaire alors qu’en position droite on ne pourrait l’atteindre) : pour les attaques : précisez où vous destinez votre attaque, porter un coup, frapper, viser, contre-attaquer

    Mouvements brefs, courts, rapides, saccadés, lents, amples, larges,

    lundi 11 décembre 2006 - 16:56 Modification Admin Permalien

  • Avatar KiAdiMundi

    KiAdiMundi

    5879 Crédits

    Ca y est, c'est le grand jour, duel face à un maître...Je me surpris pourtant à avoir l'esprit serein et l'air détendu. Après un dernier baiser à Aynor dans le couloir, qui elle claquait des dents et des genoux, je passais la porte pour la zone d'entrainement. J'étais pour ainsi dire exactement à l'heure, ce qui fit sourire maître Nabery qui méditait dans la salle qu'on nous avait octroyé. Mes sentiments étaient confus, je la savais de la forme Soresu mais d'après mes quelques renseignements elle était plutot "dangereuse".
    M'approchant lentement je finis par m'arrêter à quelques mètres, m'inclinant un peu, l'air un peu ironique à faire tant de protocole.

    Moi: Maître Nabery...

    Pad: Tu peux m'appeler Padmé, ou même Pad, tu sais ?

    Moi: Je sais

    Je me défais alors de ma bure alors qu'elle se relève. Face à face avec elle, je ne ressens toujours pas le moindre sentiment de crainte ou de peur, simplement de la curiosité, je m'étonnais moi-même ! Son sabre s'alluma, le mien suivit. Je ne fus pas surpris en la voyant se mettre en position défensive, mains aux hanches et lame gardant le haut du corps. Pour ma part je ne changeais pas mon habitude, la pointe de la lame verte était du côté de mon bras armé et en direction du sol, l'autre bras le long du corps.

    Pad: N'est-ce pas une garde de la forme II ceci ? je croyais que tu étais de la IV ?

    Moi: C'est le cas, mais j'apprécie cette position, elle procure beaucoup de possibilités, comme celle-ci...

    Je m'élance alors dans un bond et laisse mes bras partir en arrière. Ceux-ci effectuent une rotation totale et mes mains se joignent au dessus de ma tête pour abattre violemment mon sabre sur celui de la maître à la retombée.
    Contrant sans difficulté elle pare un second coup avec une vitesse très surprenante, si elle avait attaqué j'aurais été incapable de me défendre !
    Nos lames se rencontrent pour une troisième fois et restent quelque peu collées, si bien que j'en profite pour effectuer un carpé par-dessus Pad, attaquant en estoc à l'attérissage. Se retournant elle pare l'attaque d'un Shun qui lui permet de devenir offensive à son tour.
    Viens alors un moment où je recule incessamment, ne me servant même presque plus de mon sabre; je saute, me baisse, me tourne, roule au sol et fais d'autres acrobaties qui m'épuisent plus qu'autre chose dans l'optique de trouver une faille quelqconque qui ne vient pas.
    Pourtant, après avoir effectué un Sai me faisant tomber derrière elle, Padmé se retourne dans un Jung en visant mon ventre. Moi qui était déjà face à elle je sautais et pus lui mettre mon pied dans la poitrine, ce qui ne la fit que reculer légèrement.
    Cette attaque me permit de m'écarter d'elle dans un salto arrière, et je fus plutot déçu que mon coup ne lui ai fait que si peu d'effet.

    Pad: Tu te débrouilles bien, jeune homme.

    Moi: Tu verras que je suis plein de surprises. (J'adore cette réplique ^^ )

    Ps: Au fait, ton sabre est de quelle couleur ? :pens:
    -------------------------------------
    Lorsque l'obscurité t'entoure, lorsque le chaos règne, reste fidèle à tes valeurs, et l'aide escompté viendras quand tu en auras le plus besoin

    Ce message a été modifié par: KiAdiMundi le 01-01-2007 12:39

    samedi 30 décembre 2006 - 15:08 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    22290 Crédits

    La salle Vide !
    Kiad m’avait demandé cet entraînement et voilà pourquoi, je l’avais laissé décidée. J’ai toujours trouvé que la Salle vide était ennuyeuse et ne reflète aucun réalisme. Il ne prépare pas le Jedi à une situation réelle et voilà pourquoi c’est la première fois que j’y mettais les pieds. Quelque part, cela me permet d’être dans un contexte inhabituelle pour moi, donc cela lui donnait p’être un avantage.

    Une lame verte passe prés de tête, j’ai juste le temps de reculer d’un pas et parer son coup avec ma lame bleue, puis me dégage avec un ton su ma, ce qui me permet d’être dégager, de me placer en position de garde haute !

    Kiad – Tu sembles trop certaine de ce que je vais faire !
    Moi – Surprends moi !

    Je n’aurais p’être pas du le provoquer comme cela ! Ca demande, son assurance, prouve qu’il s’y connaît dans l’art du combat. De plus, il n’a pas eu n’importe quel maître !

    Il court vers moi et alors que je m’attends à ce qu’il saute vers moi, il bondit au dernier moment vers sa gauche. Mon bras étant vers le haut, tout mon flanc droit devient à sa mercie. Heureusement que la Force me souffle que le danger viendra de ma droite !!!
    Alors, je suis obligé de lâcher mon sabre de ma main droite pour qu’il tombe dans ma main gauche tout en m’accroupissant. Je m’appuie sur mon pied gauche pour tournoyer d’un quart de tour et glisser mon pied droit vers l’arrière. Ma bure suit le mouvement est se place convenablement autour de moi, ne me gênant nullement. Kiad donne un coup dans le vide alors qu’il pensait pouvoir me toucher. Surpris par ma tactique, il perd légèrement l’équilibre vers l’avant, mais se rattrape de justesse. Ma lame est à quelques cm de son estomac mais rapidement, il part le coup en tournoyant sur lui-même. Cela lui permet d’être un pas plus loin de ma lame, il est hors de mon cercle ! Sa rapidité a réagir m’a vraiment surprise, il grandi dans mon estime. D’autant plus qu’il est en position dominant et moi tel une débutant, je suis presque à sa mercie. Le padawan est en garde basse.

    Moi – Jolie ! Tu m’as surprise en effet !
    Kiad – Toi, aussi ! J’ignorai que tu manies le sabre à gauche. Je n’en avais jamais entendu parler.
    Moi – C’est récent. C’est la première fois que j’utilise cet tactique avec un vrai adversaire.

    Il n’attendit pas la fin de ma phrase pour placé son sabre devant lui le tenant à 2 mains et s’avance rapidement. Il voulait m’empêchée de me relever. Il avait raison de le faire, sauf que le dialogue me permis de ramener doucement mon pied droit sous moi et d’être accroupi. Ma bure et les quelques mots échangés dissimulent mon changement de position. Lorsque mon adversaire arrive sur moi, je me laisse roulée sur le dos, les genoux fléchis et contre moi. Kiad perd cette fois complètement équilibre et sa lame rencontre la mienne. Mes pieds trouvent ses hanches et lorsque mes épaules touches le sol, je le propulse vers le haut ! Avec le poids de son corps et la vitesse de ma rotation, il est projeté vers me mur qui était derrière moi, un instant plus tôt. J’en profite pour me roulée sur moi-même vers la droite. Je me relève et récupère mon sabre dans ma main droite. Je me place alors en garde médiane.

    Moi – Ton maître t’a très bien formé ! Mais il a oublié de te dire que je n’ai pas reçu une formation au combat standard. C’est mon expérience et l’écoute de la Force qui m’ont permis d’atteindre ce niveau de combat.

    Je n’avais pas une goutte de sueur, pas un seul signe de fatigue. J’étais au mieux de ma forme et il y avait longtemps, trop longtemps qu’un entraînent ne m’avait donner une tel pêche ! Soudain, la Force semble me murmurer quelque chose… « Ne le sous-estimes pas ! »

    samedi 30 décembre 2006 - 18:55 Modification Admin Permalien

  • Avatar KiAdiMundi

    KiAdiMundi

    5879 Crédits

    Moi: L'expérience...ce mot est à nuancer.

    Le dos un peu meurtri j'attaque plus "conventionnellement" et avec un peu moins de fougue, sans plus même prendre l'effort de sauter. Je savais bien que j'allais perdre, mais ce n'était pas gagner à tout prix qui m'intéressait sinon j'aurais pu abandonner avant de commencer. Pour le moment je tentais des techniques pour pouvoir voir leur effet et voir les réactions d'en face. Ce n'était pas très convainquant encore, plusieurs fois je fus projeté ou alors prêt à me prendre un coup...

    Pad: Eh bien, on fatigue ? Je t'ai pas fais mal en te balançant contre le mur tout de même ?

    Moi: J'essayais seulement quelques manoeuvres, mais vu que tu t'ennuies je vais réhausser le niveau ^^

    Faisant alors tournoyer mon sabre autour de moi un instant je vois un petit sourire apparaître sur les lèvres de Pad qui se prépare aussi. Dans mon mouvement je fais passer mon sabre par le bas et en le remontant je saute vers mon adversaire. j'utilise l'élan conféré et tourne sur 360° pour atterrir en attaquant, ma lame glissant sur la sienne. Le coup étant préparé ainsi je tournais de nouveau sur moi-même au sol et réattaquais avec force et vitesse contre une lame bleue toujours présente. De nouveau je tournais et cette fois-ci tentais d'empaler la maître jedi qui dévia mon sabre de côté me faisant tourner une quatrième et dernière fois sur moi-même avant que je ne saute en un carpé vrillé par dessus elle et que je ne retombe de l'autre côté pour rebondir et m'écarter, reprenant mon équilibre...maintenant c'était ma tête qui tournait !

    Pad: Encore un essai ?

    Moi: Oui, je voulais voir si je maitrisais ce mouvement de kaï-Kan...

    Pad: Tes gestes sont parfaits, mais tu ne les maîtrises pas encore ^^

    Prenant note je sens soudain qu'on approche de moi et intuitivement je place mon sabre devant moi, ce qui produit un choque en émettant un crépitement. Je dégage nos armes et refrappe dans la même position. Mon sabre glissant de nouveau sur celui de Padmé je m'aide du mouvement pour tournoyer et effectue un salto au dessus d'elle mais en sautant de côté, tournant tel une roue avec le sabre qui ressort comme un dard. De son côté, Pad attend que je revienne au sol pour attaquer cette fois et me faire comprendre qu'ici elle était la maître. de petits mouvements, paraissant aléatoires et toujours droits sur moi. Je me défends toujours d'une main et esquive assez souvent. les styles de combat, même sans les sauts, semblaient totalement opposés: Pad qui frappait avec deux mains et avec des mouvements restreints et un corps plus stoïque, et moi qui exécute d'amples mouvements et ne me ménage pas et tout cela d'une main armé et de l'autre libre au cas ou, et servant de même d'équilibreuse.

    Ses mains devant son torse, je n'ai aucune ouverture...ayant un peu marre de reculer je stoppe net et fais face, prenant rapidement ma seconde main pour pouvoir garder la précision et l'agilité sans perdre la force. les mouvements s'enchainent avec rapidité et je suis plus concentré que jamais alors que Pad semble jouer ! Alors que je sens un gros coup venir je contre avec d'avantage de force et nos lames restent collées au dessus de ma tête. Ne perdant pas une seconde je lâche mon sabre d'une main et l'envoi dans le ventre de Pad accompagnée d'une poussée de Force. la maître est alors éjectée sur plusieurs mètres, et je peux me ressaisir tranquillement.

    -------------------------------------
    Lorsque l'obscurité t'entoure, lorsque le chaos règne, reste fidèle à tes valeurs, et l'aide escompté viendras quand tu en auras le plus besoin

    Ce message a été modifié par: KiAdiMundi le 02-01-2007 22:37

    mardi 02 janvier 2007 - 22:34 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    22290 Crédits

    Pouf !
    Le coup que Kiad vient de me porter fût assez surprenant.
    « Il aime le combat au sabre, il en veut ce padawan ! Niveau du combat, je dirais même qu’il est quasi chevalier ! Faut que je face attention à moi ! »
    La force avec laquelle Kiad m’avait envoyé vers le mur. Je puise dans la Force et retrouve vite mon équilibre. J’arrive à rester sur mes pieds qui glissent sur le sol, mais vers l’arrière. Enfin, je me stabilise, je m’arrête. Mon adversaire me fonce dessus ! Il court vite, et j’ai a peine le temps de me mettre en garde médiane que nos sabres s’entrecroise. Un véritable duel s’engage ! C’est alors qu’il commence à tourner sur lui-même tout en donnant des coups de sabre puissant. Il continue à tournoyer sur lui-même, parfaite maîtrise de la forme IV ! Il m’oblige à utiliser toute ma maîtrise du Soresu. Le padawan m’oblige à me retrancher dans un coin de la pièce, je peux parer ses coups, mais je n’arrive plus à trouver la moindre ouverture pour me dégager de lui.

    Moi – Super Kiad ! Jolie maîtrise, mais je ne te laisserai pas l’avantage longtemps !
    Kiad – Merci, mais vous êtes coincée, … maître !

    « Le pire, c’est qu’il a pas tord ! Faut que je trouve une parade ! Parade !?» Une idée venait de germer mais pour l’appliquer, je devais attendre le bon moment. Attendre… la fatigue de mon adversaire. Le seul problème, c’est que je suis coincée entre 2 murs et si l’ouverture ne vient pas, il risque de me toucher.
    Soudain, Kiad vient de sauter, tournoyer et il va mon plonger dessus. Ouverture ! Il est en haut, je plonge vers l’avant, cumulet le temps de me relever, il est là devant moi. Complètement en phase avec la Force, je plie le genou, lance ma jambe vers lui et le balaie. Mon Tibia dans l’arrière des genoux du meilleur élève de mon ex-padawan. Et zip ! Il perd équilibre et part vers l’arrière. Je termine de tourner sur moi-même tout en me relevant, et place mon sabre à ma ceinture. Je place mes mains l’une prêt de l’autre. Il est déjà debout vers moi, prêt à brandir son sabre mais je m’y attendais et je crée une bulle de lumière et la lui envoie.

    Moi – Ne jamais sous-estimé un Maître Jedi ! 1-0.

    Je maintiens la bulle pendant que je recule et me place au centre de la pièce, puis relâche mon prisonnier.

    Kiad – Cet entraînement est loin d’être fini !
    Moi – Mais je l’espère bien !

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Bulle de lumière: Permet d'enfermer temporairement où définitivement quelqu'un dans une sorte de sphère invisible l'empêchant ainsi d'avoir recourt à la Force. Un personnage sensible à la Force victime de ce pouvoir ne pourra plus utiliser ses compétences de la Force tant que durera ce pouvoir.

    vendredi 05 janvier 2007 - 22:00 Modification Admin Permalien

  • Avatar Remeyodi

    Remeyodi

    13645 Crédits

    Rem> Tu as choisi ta salle padawan ?

    Je savais que mon autre padawan Kiad le rebelle (lol) était en ce moment dans une autre salle avec mon ancien maitre et mon amie Pad. J'espérai qu'elle allait se souvenir de ce que je lui avais demandé hi hi...

    Dark_boby> La salle nature.
    Rem> C’est d’accord pour moi. C’est une grande salle comme tu peux le lire, nous entrerons dans un milieu de plaine qui laisse place peu à peu à la foret. Je te laisse y entrer en premier et t’accorde 30 secondes avant que je te rejoigne.
    Dark_Boby> Seulement 30 secondes ?
    Rem> Un véritable ennemi ne t’en laisserait même pas une. D’ailleurs tu viens de perdre 5 secondes.

    Mon padawan avait de suite compris, il entra dans la salle rapidement. Je lui laissais le temps de faire quelques pas et de sortir de mon champ de vision. Je respirai lentement, laissa la Force passer en moi. Les secondes s’égrenaient lentement, le temps imparti en était à sa moitié. Encore une surprise, je ne lui accordai pas le temps complet, il devait se fier à son instinct, à la Force et ne pas se laisser surprendre par son adversaire, toujours être à l’affut à l’écoute de la Force telle était l’une des leçons et un des buts de cet entrainement. La salle nature allait me donner l’occasion de lui en donner d’autres. Je pensai qu’il allait aussi me surprendre et c’est ce qu’il fit car il m’avait attendu dès que j’entrai dans la salle. J’eus juste le temps de sortir mon sabre et de l’allumer que nos lames s’entrechoquèrent dans un crépitement et un bourdonnement si familier maintenant.

    Rem> Bien joué !
    Dark_Boby> Pas assez vu que vous m’avez paré, je pensais plus vous surprendre maitre.

    Il ne savait pas qu’il m’avait déjà surpris mais que mes réflexes plus aiguisés m’avaient permis de faire la différence.

    Rem> Très bon début. Alors dis-moi quelle forme de combat vas-tu utiliser ? Je te préviens, enfin je pense que tu dois déjà le savoir mais j’utilise principalement la forme III pour débuter mes combats.
    Dark_Boby> Pourquoi me le dites vous. Et vous êtes toujours aussi bavard en combat maitre ?
    Rem> Ce n’est pas un simple combat mais un entrainement. Je te mets la pression avant tes épreuves de Chevalier. Et ce n’est pas parce que je te dis que j’utilise la Forme III que je le ferai par la suite.
    Dark_Boby> Et vous croyez que je vais me laisser perturber par ce que vous dites ?
    Rem> Non mais juste assez pour que tu ne vois pas la branche venir.

    Une branche d’arbre volait vers la tête de mon padawan, il l’esquiva mais cela me laissa le temps de desserrer l’étreinte de nos sabres pour que je cours vers la densité de la forêt. Il m’avait laissé partir comme je le voulais.

    Dark_boby> Maitre, le coup de la branche était prévisible mais où ALLEZ VOUS!!!
    Rem> Vers la prochain étape…
    -------------------------------------
    "Les adultes savent que les héros légendaires ne sont que des légendes, et jamais des héros."

    Ce message a été modifié par: Remeyodi le 11-01-2007 19:40

    jeudi 11 janvier 2007 - 19:39 Modification Admin Permalien

  • Avatar Dark_Boby

    Dark_Boby

    1301 Crédits

    La prochaine épreuve ?
    Je n’avais pas le temps de réfléchir : mon maître était partit à toute allure. Je le poursuivis, mais même en utilisant la Force je fus incapable de le rattraper. De loin, je le vis entrer dans une vaste et dense forêt. Il comptait certainement m’y piéger.
    Maître, je crois que vous oubliez que j’ai été élevé sur Kashyyk pensais-je à moins qu’il compte sur un excès de confiance de ma part.
    J’entrais donc prudemment dans la forêt, mon bras tendu devant moi, mes deux lames pourpres parfaitement parallèles au sol. Je me concentrais pour étendre mes perceptions. Je m’enfonçais de plus en plus dans la forêt. Soudain, j’entendis un bruit de sabre laser derrière moi. Instinctivement, je roulais en avant. Quand je fus à nouveau debout, je me retournai, sabre laser devant moi.

    Moi : Vous espériez peut-être me surprendre, Maître, mais je crois que c’est raté.
    Remeyodi : Ne t’inquiètes pas, j’ai encore beaucoup de surprises pour toi.
    Moi : Quoi par exemple ?
    Remeyodi : Ca !

    Il bondit en avant, feinta à gauche, puis m’attaqua sur le flanc droit. Je parai le cou de justesse. Il n’arrêta pas son attaque, loin de là. Il me harcela, m’obligeant à passer sur le cercle intérieur pour me défendre. Il finit par me projeter au sol. Je me relevai en un éclair puis, utilisant la Force, sautai sur un grand arbre qui aurai pu se trouver sur Kashyyk. Utilisant tout ce que les Wookies m’avaient appris durant mon enfance, je grimpai à une vitesse ahurissante pour un Kel’Dor. Même mon Maître, après tout son entraînement Jedi, ne parvint pas à me rattraper.
    Je montai sur une branche qui reliait deux grands arbres entre eux. Là-haut, j’attendis Remeyodi, j’étais sur mon terrain. Il dût le comprendre mais vint quand même à mon encontre. Son entraînement lui permettait de ne pas risquer de tomber. Il ferma les yeux.
    Que fait-il ?
    J’entendis alors le sifflement caractéristique d’une liane filant vers moi. Il avait utilisé la Force pour la projeter sur moi ! Je me retournai pour couper la liane à l’aide de mon sabre, mais c’était trop tard, je la pris de plein fouet, ce qui me fit trébucher. Je m’agrippai à la liane puis me projetai dans le vide. Tenant fermement la liane d’une main et mon arme de l’autre, je laissai la liane me faire revenir vers Remeyodi. Quand je fus assez près, je sautai sur la branche tout en envoyant un puissant coup de sabre à mon adversaire. Celui-ci para. J’attaquai à nouveau. Feintant de frapper aux jambes avec ma première lame (je rappelle que j’ai un double sabre), je frappai à la tête avec ma deuxième. Comme je l’avais prévu, il esquiva de peu. Profitant du fait qu’il était occupé avec le haut de son corps, je lui fis un croche-pied qui le fit tomber. Glissant vers le bord de la branche, il dut s’accrocher pour ne pas tomber. J’hésitai à venir l’aider.

    Remeyodi : Ne t’inquiète pas pour moi.

    Il avait dut lire dans mon esprit. Je réalisai alors qu’il fallait que je fasse attention si je ne voulais pas qu’il puisse prévoir toutes mes attaques. Je devais protéger mon esprit. Pendant ma réflexion, il s’était relevé. Il leva son sabre. Je le suivi des yeux. Ce n’était en fait qu’une diversion mais je l’appris trop tard, quand il me projeta dans le vide à l’aide de la Force. Il parti ensuite en courant. Je me rattrapai à une liane, à une trentaine de mètres du sol.
    Il exagère pensais-je me projeter dans le vide pendant un entraînement. Sois il me fait énormément confiance, soit il est complètement fou !

    mardi 16 janvier 2007 - 11:57 Modification Admin Permalien

  • Avatar Remeyodi

    Remeyodi

    13645 Crédits

    Il me suivait de lianes en lianes, je maintenais la même distance avec lui, sachant qu'il devait se concentrer sur ses mouvements pour me suivre. Nous étions sur le même rythme, il compensait la différence de maîtrise de la Force entre nous par sa plus grande agilité en foret et dans un milieu naturel.
    Les lianes se faisaient plus rare je décidais de sauter dans le vide.

    Dark_Boby> Maître!!

    Je sentis de l'inquiétude dans sa voix. C'était vrai qu'à plus de 30 mètres de haut je pouvais aisément me tuer mais avec la Force comme alliée rien ne pouvait m'atteindre ou presque. Il fallait juste avoir le bon timing, sortir mon sabre et l'allumer pour ralentir ma chute grâce à l'arbre le plus proche et ensuite leviter tout simplement jusqu'au sol.
    Quelques secondes plus tard mon padawan vint me rejoindre.

    Dark_Boby> J'hésitais entre la confiance et la folie, je pencherais plus pour la deuxième maintenant.
    Rem> Qui est le plus fou, le fou ou celui qui le suit?
    Dark_Boby un peu sur la défensive> Maître vous voulez converser sur des proverbes ou continuer notre combat d'entraînement?
    Rem> La deuxième bien évidement dis-je en ricanant, je te laisse le temps de souffler un peu.
    Dark_Boby> Je n'en ais pas besoin mais peut être que vous si, la veillesse...
    Rem> Ne commence pas à devenir rebelle!
    Dark_Boby> Sinon quoi dit-il avec un sourire en coin.

    Petit mouvement de hanche, il attendait que je parle pour m'attaquer par surprise. De plus même s'il essayait de fermer son esprit, ce qu'il arrivait avec pas plus ou moins de succès son corps le trahissait.

    Rem> Je te ...

    Dark_Boby bondit, son double sabre allumé, je parai le premier coup, esquiva le second et le laisser mener le combat en continuant cette petite danse. Je laissai la Force affluer en moi et me dicter mes mouvements de parade, formant ainsi une défense imprenable.
    J'arrivai là où je voulais aller, sol plus dur mais granuleux. J'attendis le moment où il enchaînait son deuxième mouvement d'attaque pour ressentir l'environnement tout autour de nous et plus particulièrement les particules de poussière de terre et les minuscules cailloux sous nos pieds. Je bloquait mes mouvements pour rester immobile et parer ses attaques en restant à cet endroit précis. Je ressentis un trouble dans l'esprit de mon padawan, il se demandait pourquoi je ne reculai plus et cela le rendis un peu nerveux.
    Je fis alors frotter les cailloux entre eux grâce à la Force qui se trouvait entre chaque pierres et souleva le nuage de poussière pour nous englober.
    Rapidement la visibilité fut nulle pour nous deux, je me baissa et me fermais à la Force, il ne me fallait qu'une seconde où il ne pourrait me repérer pour faire ce que je voulais. Je roulais sur le sol mais laissa la poignée de mon sabre lévitant à l'endroit où je me trouvais auparavant. Le temps d'être derrière mon padawan j'allumais le sabre. Pris de court et croyant que je l'attaquais il para le coup de mon sabre pendant que je bondissais derrière lui pour l'agripper et lui compresser les bras et bloquer ses mouvements.
    J'éteignis mon sabre et le remis à ma ceinture précautionneusement par lévitation. Cette manoeuvre m'avait bien épuisé et j'en profitais pour reprendre mon souffle et plonger dans la Force pour me requinquer.

    Dark_Boby> Bien joué maître, je ne m'y attendais pas, je retiendrais ce coup là avec les cailloux pour aveugler son adversaire.
    Rem> Toujours se servir de sa tête et de son environnement en premier dans un combat et seulement en dernier lieu de son sabre.

    mardi 16 janvier 2007 - 15:57 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Star Wars VIII

PSW Vidéo

Evénements

Auxerre Galactic Days
Auxerre Galactic Days

Complexe sportif des Hauts d'Auxerre
21 oct. 2017 - 22 oct. 2017

Comic Con Paris avec PSW - BB-8, VR & Instant Gagnant
Comic Con Paris avec PSW - BB-8, VR & Instant Gagnant

Grande Halle de la Villette, Paris
27 oct. 2017 - 29 oct. 2017

Toys Normandy
Toys Normandy

salle des fêtes de Cherbourg
28 oct. 2017 - 29 oct. 2017

La Nuit des Gardiens
La Nuit des Gardiens

Théâtre de l'Etang, Saint-Estève [66]
28 oct. 2017

Sortie PSW au Comic Con Paris
Sortie PSW au Comic Con Paris

Grande Halle de la Villette, Paris
28 oct. 2017

Le Salon Fantastique 6
Le Salon Fantastique 6

Espace Champerret Paris
03 nov. 2017 - 05 nov. 2017

Hero Festival saison 4
Hero Festival saison 4

Marseille
11 nov. 2017 - 12 nov. 2017

StarWars Story

Anniversaires

nés un 21 octobre...
en partenariat avec
Hong Kong Style
Little Geek
Hasbro
MintInBox
Star Wars Collection
Gastronogeek
Sport Saber League
Rebel Legion France
STAR WARS RPG ASFA Star Wars Holonet Captain Collectoys Radio Disney Club


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer