Le Temple Jedi 5 (page 2)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Mirax_Terrik

    Mirax_Terrik

    7045 Crédits

    Lieu : Borleias
    Localisation : Toujours la même villa, dans le jardin.


    En état de profonde méditation, il pouvait arriver que même les plus grands Maîtres Jedi perdent la notion du temps. Mirax n’avait cure du temps qui passait, elle laissait la Force guider son esprit à travers, le passé, le présent et le futur.

    Dans le passé, elle revit tous ses amis, Jedi et Guildeur… Son premier mari Edoras, leurs enfants, trop nombreux pour être cités, les Jedi avec lesquels elle avait accompli des missions extrêmement périlleuses comme toute la famille Nabery, ou encore cette chère Gounette. Enfin son union avec Baaaaaaal et ce qui en avait découlé.

    Dans le présent, elle senti une lourde menace peser sur l’Ordre Jedi ainsi que sur la Galaxie entière, une ombre avec 7 « a ». Une fois de plus le sentiment d’un désastre imminent l’assaillit, et pour finir c’est un futur possible qui s’imposa à son esprit.

    Une galaxie dominée par les Sith, les jeunes Padawan détournés de la lumière, pour être transformés en esclave du Coté Obscur, tous les peuples à nouveau opprimés par un Empire autoritaire !

    Cette dernière vision sortie brutalement Mirax de sa méditation. Elle resta un long moment allongée dans l’herbe, le souffle court, pour tenter de mettre de l’ordre dans ses pensées. Pour la première fois depuis des années l’envie de reprendre le combat revint en elle. Il était temps qu’une Terrik revienne dans la place !

    La Jedi parti d’un pas décidé vers la maison, un peu plus tard, elle en ressortie vêtu d’une combinaison de pilote noire, sans insigne et se dirigea vers un vieux hangar recouvert par la végétation. Elle activa une balise et les systèmes du Terrik’s Fantasy se réactivèrent immédiatement.

    Peu après la Navette s’éleva vers le ciel et l’espace. Mirax aux commandes de son bon vieux vaisseau se sentie renaître. La retraite sur Borleias, c’était pas mal mais… rien ne valait un peu d’action !

    L’ordinateur de bord calcula les données pour un saut hyperspatial direct vers Coruscant. Avant d’effectuer le saut l’ex Maître Jedi envoya un message à son vieil ami Kaarde pour le prévenir de son arrivée.

    Enfin le Terrik’s Fantasy sauta dans l’hyperespace en direction de la planète capitale…

    -------------------------------------
    Jabinette.
    "A Chaque fois que tu actives ton sabrelaser, considére non pas qui tu vas tuer... Mais qui tu vas laisser en vie!"
    Que la Force des FF soit avec toi.


    Ce message a été modifié par: Mirax_Terrik le 12-03-2011 20:21

    samedi 12 mars 2011 - 20:19 Modification Admin Permalien

  • Avatar Dark-Spencer

    Dark-Spencer

    2350 Crédits

    Deux chasseurs sith, invisibles visuellement, tout autant sur les radars, sortent d’hyperespace à proximité d’Ondéron. Ils rejoignent l’orbite de la planète, frôlant Dxun, en direction de la cité d’Iziz. Très vite ils naviguent dans l’atmosphère, le ciel est clair, des bestioles volantes fuient sur leur passage malgré le camouflage. A quelques lieux de la cité, les deux chasseurs atterrissent dans la forêt.
    Du premier sort une femme d’âge moyen, habillée telle une contrebandière, tandis qu’une grosse masse noire s’extirpe du second. Ce-dernier touche enfin terre, un bras sort de la bure sombre qui cache son corps, dirigeant un petit objet vers son chasseur. La femme exécute la même opération, en une seconde leurs engins adoptent un camouflage optique, se fondant dans le décor végétal comme s’ils n’étaient plus là.
    D’un mouvement magistral, l’individu le plus grand écarte sa cape, se retourne vers son acolyte féminin, il dévoile ses longues moustaches, un air mauvais marquant son visage.

    Spencer - Ne tentes pas de t’échapper. Tu le regretterais !
    Paad - Je n’en ferai rien. Je sais que notre maitre me retrouverait aisément.
    Spencer - Gnnrrr !! Notre maitre ?! Je suis son seul apprenti ! Toi tu n’es qu’un sous-fifre, juste bon à assurer mes arrières, c’est compris ?
    Paad - Bien, seigneur Spencer.
    Spencer - Grrm… En avant, et tâches de te dépêcher ! Il t’en cuira si tu me ralentis !

    Le gros Cathar semble s’envoler dans un arbre, il saute de branches en branches à une vitesse ahurissante. Etonnement, celle qui n’est autre que la clone de Padme Nabbery le suit de près sans difficulté. Spencer garde toujours un œil sur elle au cas où il lui viendrait la mauvaise idée de l’attaquer par surprise. Le potentiel de Force de cette clone ne lui plait pas, depuis longtemps il s’est habitué à travailler avec elle, mais toujours il la dédaigne, la rabaisse pour prouver sa supériorité. Quelque part, il se doute qu’elle dispose de grands pouvoirs, sûr de sa propre puissance, Spencer n’a aucune crainte d’elle, mais c’est viscéral, il ne peut pas la voir en pâture. Elle pourrait très bien lui ravir sa place d’apprenti du seigneur noir et si elle venait à mourir lors d’une mission, ce ne serait pas pour lui déplaire.
    Ils s’arrêtent à l’orée de la forêt, des remparts sont visibles.

    Spencer - La cité d’Iziz…

    C’est là que Sola entre en scène. Ses facultés mentales peuvent s’exercer sur un grand rayon, c’est son rôle de rendre la présence des sith imperceptible sur le terrain, chose que Spencer est bien incapable de réaliser.

    Spencer - A toi de jouer. Rends-nous invisibles.

    La clone se concentre, un voile viens envelopper les deux mains de Baaaaaaal. Ils pénètrent discrètement dans la cité d’Iziz où la foule va et vient sans les percevoir. La bibliothèque millénaire est à portée. D’un majestueux saut Spencer atteint une fenêtre en hauteur, suivi par Sola. Ils entrent dans le fameux édifice, à la recherche de leur proie.

    Paad - Capturer ce jedi ne sera pas chose facile.
    Spencer - Je n’ai pas besoin de toi pour ça, je t’interdis d’intervenir !
    Paad - S’il est si puissant qu’on nous l’a rapporté, c’est étonnant qu’il ne nous ait pas encore repéré.
    Spencer - Fermes-la et suis-moi.

    Les voilà qui explorent la grande bibliothèque, ils trouvent la salle principale des archives. Seuls deux gardes affectés à sa protection sont présents devant la grande porte. Dark Spencer n’en fait qu’une bouchée et les laisse agoniser sur place. Paad, tandis que son malotru de compère entre déjà dans la salle, achève les deux gardes dans son dos pour leur épargner de telles souffrances, elle rejoint ensuite le Cathar, qui semble médusé, immobile devant une pièce complètement ravagée.

    Spencer - Grrrr, qu’est-ce que c’est que ce bordel ??!!!
    Paad - On dirait que la bibliothèque a déjà été pillée.
    Spencer - Grôôaar !!! Qui a osé nous devancer ???

    C’est alors que débarquent une bonne vingtaine de gardes Ondéroniens. Ils somment les deux intrus de se rendre, pour une fois cela ne fait pas rire le gros poilu. Sola assiste alors à un carnage. Spencer, toujours animé d’une volonté créatrice, repeint les différents tableaux qui ornent le couloir avec le sang de ses victimes. Une colère noire anime la bête. Sa mission sera un échec s’ils reviennent les mains vides, or il n’y a plus rien à piller dans cette bibliothèque, toutes les salles ont dors et déjà été violées et dépouillées de leurs secrets.
    Une dizaine de minutes et quelques dizaines de gardes mutilés plus tard, Dark Spencer et Paad se trouvent au sommet de la bibliothèque d’où ils peuvent apercevoir le palais royal.

    Paad - Le jedi que nous recherchions n’est pas ici, et tout a déjà été pillé.
    Spencer - Grrr, j’avais remarqué… Ceux qui causeront mon embarra devant le seigneur noir seront châtiés !
    Paad - Alors, que faisons-nous maintenant ? On prend contact avec Baaaaaaal ?
    Spencer - Pour lui annoncer quoi ? Gnnrr ! Non… Nous allons au palais royal ! Je dois "discuter" avec la reine.

    vendredi 18 mars 2011 - 20:50 Modification Admin Permalien

  • Avatar waren

    waren

    15092 Crédits

    Lieu : Xelos
    Localisation : Vallée des embrumes

    Loin au dessus de Waren, un couple de Shrön des montagnes déchirèrent le silence de
    ce sanctuaire fleuri, fessant frémir de quelque buissons des Oryctolagus à poil brun. Ce
    qui aurait pu constituer un bon repas pour le corelien, s'il avait voulut manger de si pauvre
    animaux, mais cela n'était pas nécessaire puisque il se rapprochait de la maison de son
    ami le Zabrak. Ou plutôt la vielle demeure poussiéreuse qui lui servait de refuge à sa
    navette. Après une heure de marche, il aperçut deux silhouettes au coin de la route, en
    se rapprochant d'eux Waren reconnu le visage de Zoran qui lui fessait de grand signe
    de la main. Il lui fallut quelques minutes pour reconnaitre le mystérieux individu
    qui l'accompagnait, car il portait une capuche, le contrebandier cru que c'était un
    chevalier jedi. Quand soudain ce dernier enleva la pièce de vêtement qui
    recouvrait son visage bleutée. Jalana Ana'Tii. Une chiss, assez garçon
    manqué, sa dernière apprentie avant Huge.

    "Salut espèce de sale rouquine."
    "Heu.. Vous vous connaissez ?"
    "Te voilà donc contrebandier à l'haleine de Bantha."
    "Tu n'as pas changée vielle crapule chiss."
    "Ho, vous continuer à échanger des mots doux, ou vous arrêtez ?
    "Pas de problème, bière corelienne pour tous, youpi !"

    Cette dernière éclata de rire. Ce qui fit envoler une vague de Shrön.
    Puis elle reprit son sérieux et raconta tout sur ces deux dernières années galactique.
    En passant par le piratage récent des données de Cato Neimoidia. Waren pesta en Huttais.
    Les trois compagnons reprirent ensuite la route.

    Ce message a été modifié par: waren le 20-03-2011 18:44

    dimanche 20 mars 2011 - 18:36 Modification Admin Permalien

  • Avatar baaaaaaal

    baaaaaaal

    8033 Crédits

    Patience.
    Voilà deux ans que je me terre, mais la galaxie ne m'a pas oublié. Dans chaque système, dans chaque recoin de l'hyperespace, tous redoutent de rencontrer les SITH ! Tous craignent le nom de Baaaaaaal !
    Même les grandes puissances, Guilde, République, Empire, doivent compter avec moi dans leurs desseins. J'apprends que les Jedi rebâtissent le Temple que j'avais rasé sur Coruscant. Ils s'imaginent me narguer aussi aisément ? Quelle arrogance ! J'attendrai le bon moment pour leur rappeler une énième fois ma supériorité. Pour l'heure j'ai des projets plus ambitieux.
    Quelque chose me taraude, avec la Force, depuis quelques temps. Comme si quelque chose, ou quelqu'un, refaisait surface pour éclairer les ténèbres où je me terre et trahir ma position. Ceci évoque en moi des bribes de sentiments que je croyais enfouis depuis fort longtemps, mais que je n'ai aucune peine à étouffer. Il faudra que je me penche là-dessus.
    Pour l'heure j'ai une prisonnière à convertir au Côté Obscur et surtout une nouvelle arme à assembler afin d'asseoir à jamais mon statut d'ultime Seigneur Noir des Sith.



    Plusieurs jours avant l'arrivée de Dark Spencer et Paad sur Onderon.
    Chantiers spatiaux secrets des Sith.


    L'objet était immense, archaïque, de forme presque cylindrique, constitué d'une grosse sphère à une extrémité et terminé par une gigantesque parabole à l'autre. Il était incomplet mais il recouvrait déjà de son ombre les imposants croiseurs stellaires de la flotte Sith. "IL" le contemplait avec fierté et impatience.
    Le superlaser reconstitué de la mythique Etoile Noire était entouré de milliers d'ouvrier et de droïde. Au dessus de ce chantier flottait la Main Ecarlate, vaisseau-amiral des Sith. A bord du puissant croiseur, debout devant la baie d'observation de la passerelle de commandement, les mains croisées derrière sa longue cape noire, se tenait Baaaaaaal, le Seigneur Noir des Sith.
    Derrière lui, recroquevillé au sol en position foetale, gémissait un humain dont les vêtements fumaient encore de la dernière volée de foudre Sith reçue. En retrait se tenaient respectueusement plusieurs soldats clones et l'Amiral de la flotte Sith.

    Baaaaaaal. - Laissez-moi remettre les choses au clair. Je vous ai enlevé, vous et vos collègues, sur Mon Calamari pour que vous me reconstituiez le superlaser de l'antique Etoile Noire. Je vous ai fourni les plans originaux de la station et toutes les ressources matérielles dont vous aviez besoin avec pour consigne de m'apporter des résultats probants au bout d'un an... Alors, POURQUOI au bout de deux années mon superlaser n'est-il pas achevé ?

    l'humain. - Mais... Sei... Seigneur, je... les difficultés sont nombreuses... la technologie employée par l'Empire de Palpatine est presque obsolète, de nos jours... se limiter au superlaser seul, le rendre mobile et capable de se défendre seul augmente les difficultés... peut-être que si vous changiez d'avis pour nous laisser reconstituer l'Etoile Noire dans son entier... ou que vous nous fournissiez les plans du superlaser des Hutts...

    Baaaaaaal. - Je n'ai pas le temps et la patience d'assembler une base de la taille d'une lune ! Quant au "Sabre Noir" des Hutts, c'était un ratage retentissant. Vous avez intérêt à trouver de meilleures idées.

    l'humain. - Eh bien... certains de mes collègues les plus désespérés par l'ampleur du projet ont suggéré... je ne suis pas de leur avis, mais ils ont avancé l'idée d'associer ces plans à de nouvelles technologies qui n'étaient pas reconnues par notre conseil à la chancellerie... certains ont même parlé de la biotechnologie Vong... pour ma part, je...

    Baaaaaaal. - Bon, eh bien je m'adresserai donc à vos collègues à l'avenir. Quant à vous... j'ai une promesse à tenir concernant les délais non respectés.

    l'humain. - Mais... mais, Seigneur... Non, pitié ! Vous avez encore besoin de moi !

    Baaaaaaal. - C'est là ton erreur, de t'être cru indispensable. Tu peux partir avec l'assurance que les représailles sur tes proches seront à la hauteur de ton incompétence.

    Le Seigneur Sith daigna enfin se retourner face à l'humain à genoux et tendit sa main vers lui en serrant progressivement le poing. Du sang se mit à s'écouler par tous les orifices du misérable, de plus en plus abondant à mesure que son coeur était écrasé par un étau invisible. Au terme de souffrances intenses il finit par s'effondrer face contre terre et deux clones vinrent emporter son cadavre.
    Baaaaaaal se tourna à nouveau vers la baie d'observation.

    Baaaaaaal. - Qui était-il ?

    l'Amiral. - Bortal Ogings, ingénieur, originaire d'Iziz sur Onderon.

    Baaaaaaal. - Onderon, hein......... Faites venir le Seigneur Spencer.

    Le Maître Sith se servit un verre de brandy corellien. Il tenait là une occasion de refaire parler de lui et surtout d'occuper le bouillant Dark Spencer. Depuis deux ans qu'ils stagnaient dans ce chantier spatial, avec des allers occasionnels à Yoda City sur Dagobah, le puissant cathar souffrait du désir d'assouvir sa soif de sang. Il souffrait d'impatience et n'arrivait à se défouler que lorsqu'il fallait torturer leur prisonnière.
    Après plusieurs minutes Dark Spencer fit son entrée dans le dos de Baaaaaaal et mit un genou à terre.

    Baaaaaaal. - Seigneur Spencer, j'ai deux missions à vous confier. La première consistera à trouver et châtier la famille du défunt Bortal Ogings à Iziz, sur Onderon.

    Dark Spencer. - Avec joie, Maître. Si ce misérable avait réellement voulu épargner ce sort à ses proches il vous aurait mieux servi.

    Baaaaaaal. - L'autre mission consistera pour vous à investir la bibliothèque d'Onderon et la délester d'un maximum d'artéfacts Sith. Lesquels, peu importe, je veux juste causer du tort aux Jedi et rassembler le plus de vestiges Sith possible avant de mettre en oeuvre mes plans. La Bibliothèque étant bien gardée je vous conseille d'y consacrer vos plus grands efforts et de garder la mission de représailles pour après. Vous n'aurez nul besoin d'être discret, il me plaît que l'on sache de quoi sont capables les Sith.

    Dark Spencer. - Il en sera fait selon vos ordres, Maître.

    Baaaaaaal. - Ah, autre chose, apprenti... emmenez la clone PN avec vous.

    Dark Spencer. - ... Maître... êtes-vous sûr ?

    D'abord ravi par la perspective de partir en mission, le cathar n'avait pu s'empêcher de laisser passer une pointe de déception à la mention de la clone.
    Paad, clone de la Jedi Padmé Naberry, était depuis deux ans la prisonnière des Sith et Baaaaaaal savait que Dark Spencer ne la portait pas dans son coeur. Le Maître Sith avait fait de ces deux années un enfer pour la clone, avec la nette intention de briser sa volonté et libérer son potentiel. Spencer s'en était toujours donné à coeur joie pour la mater.
    Paad manifestait un esprit revêche. Elle s'était peu à peu montrée soumise et montrée obéissante depuis quelques temps, mais Baaaaaaal savait qu'elle entretenait une haine tenace pour les Sith. Il comptait bien exploiter judicieusement cette colère ainsi que l'esprit de compétition de Spencer.

    Baaaaaaal. - Oui. Voyez-vous, la bibliothèque est gardée par un unique Jedi, donc fort, nommé Obitom Naberry. Il est le frère de la vraie Padmé Naberry. Se faire attaquer par le clone de sa propre soeur devrait être suffisamment déstabilisant pour l'affaiblir. En outre, le contrecoup psychologique sur les autres Naberry à cette nouvelle sera important.

    Dark Spencer (se relevant). - Comme vous voudrez, Maître.

    Baaaaaaal. - Encore une chose, Seigneur Spencer. Revenez sans la clone et il vous en cuira.

    Le cathar, résigné, partit sans un mot. Baaaaaaal vida d'un trait son verre de brandy corellien et refit face à la baie, contemplant non pas le superlaser en construction mais cette fois l'immensité spatiale, sondant la Force.

    Baaaaaaal. - J'ai un mauvais pressentiment.


    Salut à tous les fans de méchants ténébreux ! :x

    -------------------------------------
    Seigneurs Noir des Sith
    Grand Intendant, membre des FF
    salut a tous les FF au passage
    Fou allié
    ADRIEEEEENNE!!
    PIOU!! PIOU!!

    Ce message a été modifié par: baaaaaaal le 21-03-2011 21:29

    lundi 21 mars 2011 - 21:05 Modification Admin Permalien

  • Avatar Mirax_Terrik

    Mirax_Terrik

    7045 Crédits

    Lieu : L’hyperespace
    Localisation : Le Terrik’s Fantasy


    Mirax se trouvait dans la grande pièce à vivre du vaisseau. Les deux pieds sur la table, elle pianotait machinalement sur un databloc, en lisant distraitement les informations qui y défilaient.

    En vérité son esprit était ailleurs, elle pensait à ce qui se trouvait dans une cache située dans la soute du vaisseau. Devait-elle ressortir cette relique ? Si elle était amené à combattre Baaaaaaal à nouveau, elle en aurait, malheureusement, surement besoin. Il lui restait deux heures avant sa sortie de l’hyperespace non loin de Coruscant.

    Elle se leva et se dirigea d’un pas décidé vers la soute du Terrik’s Fantasy. Derrière une pile de caisse de pièces détachées elle révéla un discret panneau de commande. Elle y entra un code et une trappe cachée s’ouvrit dans le mur opposé.

    A l’intérieur se trouvait les souvenirs les plus chers au cœur de Mirax : Quelques affaires ayant appartenu à ses gamins, un tas de vieux objets incongrus et au fond, couvert de poussière, un cylindre argenté agrémenté de quelques boutons… Son sabrelaser.

    La main un peu tremblante, la Jedi s’en saisit. Du pouce elle activa la lame qui en jaillissant éclaira la soute d’un éclat bleuté. La lame bleue azur était parcourue de filaments argentés. Cet effet était du à la présence d’une perle de Mon Calamari associé au cristal du sabre.

    L’ex Maitre Jedi senti un vieux sentiment monter en elle. Les paroles de son Maître, pourtant prononcés bien des années auparavant lui revinrent à l’esprit comme si c’était hier : « Ton sabre n’est pas seulement une arme, il doit être le prolongement de ton bras, c’est ton arme qui te gardera en vie. »

    Poussée par une envie soudaine, Mirax commença à faire quelques passes. Elle ne se sentait pas trop rouillée… Avec la Force, elle activa un autre objet se trouvant dans la cache secrète : une sphère d’entrainement.

    La Jedi s’immergea dans la Force alors que les premiers traits d’énergie fusaient vers elle. Elle s’appliqua à ne plus faire qu’un avec son arme, à la laisser devenir un prolongement de son être. Sans vraiment s’en rendre compte, elle se mit à rayonner à travers la Force. Le Maître Jedi Mirax Terrik était de retour ! Et tous les autres Jedi qui la connaissaient ne pouvaient que le sentir…

    mardi 22 mars 2011 - 15:09 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar Padme111

    Padme111

    26287 Crédits

    Lieu : Endor
    Localisation : Quelque part dans la Forêt.

    Un doux parfum de pin, un brise chaude et le bruit de la faune manquait cruellement dans la vie de Pad. Venir rechercher le chevalier Cenovii est de loin la meilleure chose, la meilleure décision que la Jedi avait prise depuis deux ans.

    Les Ewoks avaient emmenée la Maitre Jedi dans leurs camps. Cenovii devait être quelques parts pas trop loin et la Jedi ne cherche pas à précipiter les choses. Il devait l’avoir senti, il viendra bien à elle. Aussi, elle décide de profiter de l’hospitalité des autochtones afin de profiter de chaque moment passé dans cette nature, loin de la civilisation.

    Pad ne cherche pas à savoir si le Chevalier était loin d’elle ou simplement s’il avait besoin de temps pour se décider à venir lui parler. Elle avait le temps, là maintenant, après avoir aidé l’Ordre Jedi à se rétablir, elle devait prendre du temps pour elle.

    Les Ewoks sont adorables, elle avait été invitée à manger et elle avait bredouillé quelques mots dans leurs langues qu’elle avait appris avec le Chevalier Katéo. Elle leur avait expliqué combien leur congénère était devenu un membre important pour l’Ordre Jedi. Elle avait aussi expliqué le pourquoi elle était là. La journée se passe rapidement et bientôt le soleil se couche. Les Ewoks lui offre une cabane en bois dans les arbres. Pad se couche.

    L’obscurité descend rapidement dans les bois, pourtant le sommeil ne gagne pas la Maitre Jedi. Ses pensées se bousculent encore et toujours. Depuis qu’elle avait quitté sa planète natale, Pad n’avait jamais pu dormir une seule nuit sans un cauchemar, sans un sommeil agité ou une vision d’horreur. Depuis le début de la reconstruction de l’Ordre Jedi, elle n’avait pu rester sur Ossus ou Yavin IV que trop peu longtemps pour profité de la faune et flore.

    Allongée sur la couchette d’herbe, Pad se sent bien, décontractée et enfin en phase avec elle-même. C’était certainement le contact avec la nature qui lui manquait le plus sur Coruscant. Elle ferme les yeux et laisse ses pensées vagabondées à travers les senteurs. Elle revit des merveilleux moments passés sur Phoenix avec Sacripant qui lui manquait affreusement.

    Soudain, elle ressent encore une douleur à la poitrine. Elle a l’impression qu’un voile obscur l’étouffe, encore ! Pad ouvre les yeux et se met debout, sort de la cabane et fait quelques pas sur la passerelle de bois. Enveloppée dans sa bure, elle marche sans but précis. Elle n’avait jamais retrouvé la trace de sa clone, mais elle était certaine que c’était elle la cause de son mal être. Pad avait bien essayé de retrouver sa trace, sans rien ne dire à personne. Cependant, les résultats se sont révélés être un échec. La dernière trace que Pad avec trouver sur sa clone était une accusation du meurtre de MacBeath, un politicien du SEZ.

    Pad marche encore puis s’arrête au milieu d’une passerelle. Elle s’appuie dessus et admire le paysage. Soudain, elle ressent autre chose ! Une présence dans la Force qu’elle n’avait plus ressentie depuis bien trop longtemps.

    Pad – Cette présence… est-ce possible ? Est-ce… Mirax ???

    dimanche 27 mars 2011 - 17:24 Modification Admin Permalien

  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    ~~ Le Néant ~~
    ambiance

    Le temps avait paru très long. C'était toujours le principal défaut de l'éternité : à la longue, c'était chiant. Après sa capture par les forces corelliennes pour une sordide histoire de contrebande d'armes de guerre, Édoras Konix Terrik avait enduré avec un sourire bravache les tortures et humiliations : le vieux classique de la bassine, la même avec des glaçons énormes pour geler le souffle dans la poitrine, la cellule remplie d'insectes venimeux qui provoquaient des fièvres terribles, l'antidote inoculé au dernier moment. Les nuits sans sommeil, alourdies par des néons éclatants. La privation de nourriture et d'eau (et d'alcool, ce qui était bien plus douloureux pour le vieux roublard à moitié alcoolique). Devoir se promener nu comme un ver au milieu de gardiens de prison femelles, qui donnaient des coups de matraques judicieux.
    Il était passé de cent vingt kilos à un peu moins de soixante-dix. Ses muscles fondirent. Il attrapa mal au dos, de ne plus pouvoir se porter convenablement
    Il n'avait aucune idée du temps écoulé : peut-être un mois, peut-être plus. Seule la pousse de sa barbe lui permettait de calculer le temps.

    Tout cela n'était rien. Cela avait été une plaisanterie, par rapport à sa rencontre avec l'Être.
    Il l'avait fait évader. Puis, la véritable séance de torture avait commencé. Les éclairs bleutés, bien sûr, mais pas seulement. La psychologie : les visions apocalyptiques, les visions de ses proches détruits, de son monde en cendre, de ses descendants traqués comme des bêtes.
    Il avait fini par craquer.

    Les objets autour de lui s'étaient mis à léviter. A tournoyer élégamment, avant de s'écraser contre les murs. La seringue qui, une seconde avant, allait se ficher dans son bras se tordit. Le droïde qui la manipulait eut la poitrine compressée.
    Édoras - ou celui qui avait été cet homme - ne comprit jamais pourquoi on l'avait relâché.

    Dans la caverne obscure où il avait trouvé refuge, il commença par manger les scurriers.
    D'abord, reprendre des forces.
    Ensuite....


    :jf:
    -------------------------------------
    Ca va chier...

    Ce message a été modifié par: Edoras le 29-03-2011 17:39

    mardi 29 mars 2011 - 08:40 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    17146 Crédits Modo

    ;) La Force ne m'avait pas trompé : Mirax Terrik revenait !
    Plusieurs Jedi familiers de l'ancienne guérisseuse l'avaient senti se manifester à nouveau à travers la Force, et beaucoup auraient cru à une tromperie des Sith si je n'avais reçu un message de sa part annonçant son arrivée. Grâce à mon influence j'avais donc obtenu pour elle l'autorisation exceptionnelle de survoler le Temple en construction et de s'y poser.
    Perché seul au milieu d'une des plate-formes d'atterrissage toutes neuves du Temple je reconnus le Terrik's Fantasy au premier coup d'oeil. La navette se posa gracieusement, de manière à ce que la rampe de débarquement se trouve juste devant moi, et bientôt ma vieille amie fit enfin son apparition.
    Je m'empressai d'aller l'étreindre avec joie.

    Moi. - Content de te retrouver, Mirax ! Il manquait une Terrik pour que le nouveau Temple Jedi soit parfait ! Ca faisait vraiment trop longtemps !

    Mirax. - Heureuse de te voir encore assumer des responsabilités, Kaarde. Je suis surtout rassurée que tu sois sorti indemne de ton enlèvement. Mais dis-moi, est-tu le seul à t'être souvenu de moi ?

    Moi. - Ha ha ! Non, rassure-toi, mais tout le monde est très occupé. Aynor ne se sentait plus de joie lorsqu'elle t'a senti à travers la Force. Il faudra te préparer à ses débordements, j'espère que tu as le dos solide !

    J'entraînai alors mon amie vers le Temple.

    Mirax. - Joli Temple. Je ne pensais pas le revoir de sitôt sur Coruscant. Qui s'occupe de l'infirmerie, en mon absence ?

    Moi. - Un de tes anciens disciples guérisseurs, le céréen Sol'As Mordi. Lui aussi sera ravi de te savoir parmi nous.

    Mirax. - Kaarde... tu te doute bien que si je suis revenue ce n'est pas simplement pour exercer à nouveau la médecine...

    Moi. - Hélas, oui... aurais-tu perçu quelque chose venant de "lui" ?

    Mirax. - Pas directement... mais j'ai pressenti qu'il représentait toujours une grande menace. J'ai vu sur l'Holonet ce qu'il avait fait il y a deux ans au Sénat, et j'imagine qu'il est à l'origine du grand trouble qui a déséquilibré la Force peu après.

    Moi. - Oui. Il a sacrifié ses propres légions d'apprentis Sith en leur faisant invoquer des bombes psychiques à proximité de nos centres de recrutement.

    Mirax. - Oh... Quelque part ça ne m'étonne pas de lui. Lorsque je le côtoyais il avait déjà été trahi par plusieurs apprentis. Je pense qu'à présent il ne veut plus partager le pouvoir.

    Moi. - Pourtant nous savons qu'au moins l'un d'eux a subsisté. Il a attaqué Bastion après l'attentat des bombes psychiques.

    Mirax. - Lorsque tu étais son prisonnier, as-tu localisé sa base principale, Yoda City ?

    Moi. - Yoda City ? Je sais seulement qu'elle est quelque part sur Dagobah, ce qui permet à Baaaaaaal d'être indécelable dans la Force. Se rendre sur place pour débusquer ses installations, ou même envoyer une flotte contre la planète, serait suicidaire.

    Mirax. - Il faut que tu te dépêches de me donner toutes les informations récentes sur lui, tout ce que tu as pu apprendre auprès de lui !

    Moi. - Pourquoi tant d'empressement ?

    Mirax. - Parce que... en me re-manifestant dans la Force j'ai sûrement attiré son attention. Il sait peut-être que je suis ici ! Je ne sais même pas s'il hésiterait encore à me faire du mal.

    Moi. - Et toi ? Es-tu prête à le... ? Enfin bon, rassure-toi. Tu vas rester auprès de moi et me suivre. J'allais justement partir à la rencontre de modeleurs Yuuzhan Vong dont je dois assurer la protection. Nous en profiterons pour mettre notre savoir en commun. Grâce à nos deux expertises Baaaaaaal ne pourra plus nous résister !

    mardi 29 mars 2011 - 19:20 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    La nuit tombe sur Endor. Perdu dans les hauteurs d’un immense arbre, Cenovii guette. Il lui semble que le village des Watchitis n’est plus très loin. La présence qu’il a ressenti tantôt se précise, le chevalier en exil mettrait sa main artificielle à couper qu’il s’agit de Padme. L’empathie et les liens qui l’unissent à la maitre jedi sont au moins aussi forts que ceux le rapprochant de son padawan, Keller, ou de son ancien maitre, Yota. Au fil des entrainements et des missions, Ceno a apprit à reconnaitre l’aura de Pad assez distinctement à des kilomètres à la ronde. Sautant de sa branche jusqu’au sol, le chevalier s’improvise un chemin à travers les bois pour rejoindre le village des ewoks.

    Quelques heures de marche plus tard, il repère enfin le village caché des Watchitis. En quelques bonds, il parvient à se hisser sur une passerelle reliant les différentes zones du village, puis se dirige instinctivement là où il perçoit la présence de Pad. Les ewoks qu’il croise le saluent avec excitation, l’un d’entre eux le mène au centre du village où se tient un banquet. Immédiatement, Ceno croise le regard de Padme, assise devant le feu.

    Pad - Bonsoir chevalier.
    Cenovii - Pad! Mes sens ne m’ont pas trompé, c’était bien toi.
    Pad - He oui, ravie de constater que tu n’a rien perdu de ton lien avec la Force.

    Il s’approche et s’incline pour lui montrer son respect, elle se lève et une franche accolade s’ensuit.

    Pad - Allons, ne soit pas si protocolaire, je suis heureuse de te retrouver mon jeune ami.
    Cenovii - Ca me fait plaisir de te revoir aussi.

    Il se tiennent à bout de bras l’un l’autre, les yeux dans les yeux, sous les regards curieux des ewoks. Le mandalorien reste stoïque mais son émotion est grande. Pad l’observe avec attention et remarque sa parfaite condition physique.

    Pad - Tu n’aurais pas un peu gonflé ?
    Cenovii - Je me suis énormément entrainé ces deux dernières années… J’imagine que tu es venu me chercher ?
    Pad - On ne peut rien te cacher !

    A ce moment là, le chef des Watchitis demande leur attention. Dans un discours plus ou moins élogieux, il leur rend hommage, honoré de la présence de deux jedi dans son modeste village, puis les festivités commencent. Durant la soirée, Cenovii et Padme discutent de l’exil du chevalier, ce-dernier avoue que cela lui a fait le plus grand bien, et que désormais il ne s’écartera plus de la voie du jedi. Partant dans les souvenirs de la guerre, plusieurs épisodes sont évoqués avec recul. Il y eu ce fameux jour où il soigna Pad sur Coruscant, en puisant dans la Force avec violence, prenant le risque de toucher le côté obscur. Ce même jour, les jedi laissèrent s’échapper Baaaaaaal, et Ceno prenait la décision de devenir Mandal’ore.

    Cenovii - Je comprends aujourd’hui que vous aviez de bonnes raisons. Je n’aurais pas du remettre en cause votre décision. Je n’aurais pas du croire que je pouvais tout résoudre tout seul. Quand j’y pense… M’en prendre à Baaaaaaal comme je l’ai fait, ce n’était pas téméraire, c’était juste suicidaire, hahaha!

    Padme constate avec fierté les progrès du chevalier sur le chemin de la sagesse. Pour autant, elle sait aussi bien que lui qu’il ne pourra jamais réprimer complètement ses instincts de mandalorien, et qu’il est destiné à devenir un jedi gardien. Jadis, il existait même certains membres de l’Ordre qui portaient le titre de guerrier-jedi. Cette pensée effleure l’esprit de la maitre jedi lorsque Ceno l’extirpe de sa réflexion.

    Cenovii - Sinon, quoi de neuf dans la galaxie depuis 2 ans ?
    Pad - La reconstruction suit son cours, mais nous faisons face à plusieurs problèmes, tous les jedi sont en mission. Je suis venu te chercher car il nous faut un gardien pour protéger l’académie de Yavin IV et les padawans qu’elle abrite.
    Cenovii - C’est d’accord. Je n’étais pas pressé de partir, mais je ne peux pas refuser.

    La soirée se poursuit dans la bonne humeur. Des milliers de questions brûlent les lèvres du mando-jedi, notamment sur les Néo-Mandaloriens, mais, contrairement à son habitude, il fait preuve de patience et attend le moment opportun pour les poser. Le chef des watchitis conte les exploits du chevalier pendant le conflit qui les opposaient aux watchoutous. Simple formalité pour Ceno, mais événement historique pour les ewoks. Pad est amusée de voir que les peluches portent beaucoup d’affection à leur héro.

    Lorsqu’il se fait tard et que la nuit est totalement sombre, il ne reste plus que les deux jedi assis au coin du feu. Ils entrent en méditation et échangent à travers la Force un flux d’informations que les paroles seules ne peuvent exprimer. La native de Naboo ne ressent plus l’immense colère qui noyait les songes de Ceno, il semblerait qu’il ait réussi à l’évacuer au prix d’une cicatrice laissée au plus profond de son être.

    jeudi 31 mars 2011 - 04:43 Modification Admin Permalien

  • Avatar Mirax_Terrik

    Mirax_Terrik

    7045 Crédits

    Lieu : Coruscant
    Localisation : Le Temple Jedi

    Ce cher vieux Kaarde… Quel plaisir de le retrouver et d’être sur Coruscant, au cœur de l’action. Mirax était heureuse et ne regrettait pas une seconde sa décision de revenir.

    Tout en marchant a travers le Nouveau Temple, les deux Jedi discutèrent longuement de Baaaaaaal, de ses probables objectifs et des actions qu’il ne tarderait pas à entreprendre.
    Ils tombèrent d’accord que l’idée que le Seigneur Sith tôt ou tard ne manquerai pas de lancer une offensive massive sur Coruscant et notamment envers le Temple, ou pire, peut-être sur Yavin IV ou les jeunes Padawan apprenaient à maîtriser la Force. Cela corroborait avec certaines visions qu’avait eues Mirax.

    Kaarde : Il va nous falloir être prêt à toute éventualité. Ton retour fait un peu plus pencher la balance en notre faveur, mais l’Ordre reste en grand péril.

    Mirax : Je suis bien d’accord. Il va nous falloir être sur plusieurs fronts à la fois et…

    ???: JABINEEEEEEEETTE !!!!!!!!!!!!

    Mirax reconnue la voix immédiatement et se retourna se préparant physiquement et mentalement au choc brutal qui allait suivre.

    Mirax : Gounette !!

    Aynor se jeta dans les bras de la Corellienne. La belle Twi’lek était toujours aussi pulpeuse et émotive.

    Aynor : Calin Koalaaa ! Quel plaisir de te revoir !!!

    Mirax : Moi aussi je suis contente. Malgré les heures sombres tu ne perds rien de ton naturel !

    Une fois les effusions terminées, les trois Jedi reprirent leur marche. Puis se séparèrent peu après. Gounette retournant aux affaires du Temple, et Mirax et Kaarde se dirigèrent vers les hangars du Temple.

    Les Yuuzhans Vongs…. Mirax n’en avait jamais rencontrée. Elle était assez curieuse à l’idée de découvrir ce peuple guerrier. Elle espérait aussi qu’IL n’aurait pas la mauvaise idée de leur tendre un piège en chemin…

    vendredi 01 avril 2011 - 14:26 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

73 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

18 août 2022 - 21 août 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide